Définition de Fonction

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition de Fonction"

Transcription

1 Définition de Fonction Emploi de référence de la convention collective ( ) Missions principales: DIRECTEUR GENERL D SSOCITION Général (DG)! Bonne exécution des décisions des instances statutaires de l association! Mise en œuvre de la politique générale de l association, de la vie associative et des relations publiques! nimation et coordination d une équipe de s! Sécurité générale des personnes et des biens Schéma hiérarchique affiner selon la structure de l association Il en sera de même pour la construction des grilles ci-après Reporte au + Conseil d dministration Général Pouvoir sur s / Responsable des Services et du siège

2 Contexte général Sous l autorité du, le DG est chargé par délégation des instances compétente des fonctions de direction, d animation et d administration générale. Pour exercer cette responsabilité, il dispose du pouvoir hiérarchique et de décision. L ensemble des délégations est inscrit dans un Document Unique de Délégation validé par le Conseil d dministration de l L objectif général est de permettre la satisfaction des personnes accueillies à travers une qualité de prise en charge appropriée à chacun et ainsi permettre l accomplissement et le suivi des projets individualisés. RESUME DES MISSIONS 1 : Résumé des missions générales : 2 : Mission «Managériale» Manager nimateur 3 : Mission «Chef de Projets» Projets associatifs Projet «sécurité» Projet «qualité» Projet «contrôles internes / externes» Projet «harmonisation des établissements» 4 : Mission «Contrôle et suivi général des services» 5 : Mission «Représentativité extérieure» 6 : Mission «nimation de la vie associative»

3 7 : Mission «Communication» 8 : Mission «Veille» 9 : Mission «Mutualisation des moyens et optimisation» 10 : Marge d autonomie 11 : Compétences Les Missions : 1 : Résumé des missions générales : Le Général a pour missions générales : - La mise en œuvre permanente, le contrôle, et la réalisation des programmes définis par le Conseil d dministration de l association. - Etablit le lien entre les administrateurs, les salariés et les partenaires extérieurs - La mise à jour et du respect du projet associatif auprès des services - Du développement de la vie associative, des relations publiques et de l action sociale générale de l ssociation. - De la coordination des différentes activités, de la conduite et de l animation des études et recherches dans l association, - Du fonctionnement matériel et financier de l ensemble des services, des équipements, de leur bonne marche au plan technique et de leur contrôle. - L assurance d une veille réglementaire - La cohérence et l harmonie des bonnes pratiques professionnelles, dans le cadre d une démarche qualité globale et d évaluations - Le respect et la garantie de la sécurité des personnes et des biens

4 2 : Mission «Managériale» : Manageur : - Il est l intermédiaire entre les s et le de l ssociation - Il dispose de pouvoirs hiérarchiques sur les s des services gérés par l association. - Il assume l ensemble des obligations découlant des relations entre employeurs et salariés sur le plan administratif, conventionnel et le droit du travail - Il assure les entretiens d évaluation annuelle avec les s et s adjoints des services - Il propose et contrôle la formation et le suivi de la formation des s et s adjoints. - Il participe et valide le déroulement de carrière des s adjoints et des cadres, dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle de Emplois et des Compétences. - Il effectue le recrutement des s et s djoints -Il participe et valide le recrutement des cadres. - Il gère les dossiers du personnel (respect du contenu des dossiers, vérification des documents fournis, vérification des contrats établis ) - Il établi, approuve et gère le plan de formation des salariés de l association (assure le suivi, l évaluation et l optimisation des formations, et le traitement des dysfonctionnements ) - Il gère les litiges et conflits des salariés, dans le cadre de mesures disciplinaires (avertissements, licenciements ) nimateur : la demande du, Il participe à l animation des IRP de l association (Instances Représentatives de Personnel : CCE, DP, CHS-CT), de la Négociation nnuelle Obligatoire (NO) avec les syndicats délégués. Il anime les réunions de s des services, des réunions de travail, de réflexion de recherche (avec les membres de l association, les s, les Cadres ), la formation des membres militants de l association relative aux spécificités du secteur. 3 : Mission «Chef de Projets» : Projets associatifs : - Il participe à l élaboration et la mise à jour du projet de l association et s assure de sa bonne déclinaison et de son respect auprès des services. - Il élabore des projets innovants sur le département en fonction des besoins connus (constructions de nouveaux établissements ou services, extensions, modifications, ) : études réalisées sur un plan financier, humain, technique, et mise en exergue de la «Qualité du service rendu» à la personne accueillie Il s assure du suivi de ces projets et fournit périodiquement au Conseil d dministration les éléments nécessaires sur la situation globale des services. Projet Sécurité :

5 - Il anime, gère et contrôle tous les projets liés à la Sécurité des services : Mise en conformité (électrique, incendie, sanitaire, accessibilité, maintenance préventive, respect de la réglementation ) afin de garantir et préserver la sécurité des personnes accueillies et des biens. Projet Qualité : - Il anime, gère et contrôle tous les projets liés à la mise en conformité de la Loi et : Il s assure de l élaboration des documents «livrets d accueil, Règlements de fonctionnement, contrats de séjour ou DIPC, les projets des établissements ou services», de leur application et valide leurs modifications - Il contrôle la mise en place des «Conseils à la Vie Sociale ou des autres formes de participation» dans les services - Il vérifie l application des «Bonnes Pratiques Professionnelles» au sein de tous les établissements de l association Projet Contrôles internes / externes : - Il établi des «inspections ou audits internes» dans les services selon l exigence des lois en vigueur - Il gère les «inspections externes ou audits externes» dans le déroulement, le suivi des actions correctives suites aux dysfonctionnements / recommandations levées par l organisme de contrôle externe - Il met en place des tableaux de bord pour un bon suivi global des services Projet harmonisation des services : - Il est le garant d une harmonisation et cohésion au sein de tous les services : Harmonisation budgétaire, cohérence dans la démarche Qualité suivie et appliquée par les services, uniformisation dans la mise en place des «Bonnes Pratiques Professionnelles» 4 : Mission «Contrôle et suivi général des services» : vec l aide des administrateurs délégués aux services, et sous l autorité du, il valide les budgets des services et assure le suivi des négociations budgétaires avec les autorités de tarification Il participe aux discussions budgétaires des différentes structures et les défend conjointement le cas échéant avec les s Il est le garant du bon fonctionnement général des services sur un plan administratif et financier : réalisation d audits de contrôles Il effectue le montage des dossiers de subventions et de financement en général Il s assure du bon suivi et de l analyse de la trésorerie de façon régulière En cas de situation de crise due à l absence momentanée ou brutale d un, il pourra être amené à gérer en lieu et place pendant la période nécessaire la direction du service concerné. 5 : Mission «Représentativité extérieure» :

6 Il représente de façon permanente l association vis-à-vis des pouvoirs publics, il donne aux s toutes les instructions pour que les liaisons soient assurées. Il détermine les interventions et les démarches nécessaires au bon fonctionnement de l DS auprès des divers organismes de collectivités en tant que représentant de l association mandaté par le. Il participe au forum, aux colloques, aux journées de travail Il établi un travail en réseaux (avec instances périphériques..) 6 : Mission «nimation de la Vie ssociative» : Il participe aux réunions de Bureau et Conseils d dministration, en tant que conseiller technique Il rend compte au Conseil d dministration et signale les difficultés majeures rencontrées qui peuvent avoir un impact d engagement juridique de l association. Il élabore, en concertation avec le président, les ordres du jour des réunions associatives Il prépare, organise et participe aux ssemblées Générales annuelles de l association 7 : Mission «Communication» : En liaison avec le Conseil d dministration, il participe aux actions de communication externe et les organise. Il s assure de bon fonctionnement de la communication via l élaboration et la mise à jour du site Internet de l association ainsi que des plaquettes informatives Il est garant d une bonne communication externe (avec les familles, les représentants légaux, les tutelles, les organismes financeurs, les partenaires sociaux ) comme d une communication interne fluide avec les salariés (via les IRP, les réunions, les comptes rendus, les procès verbaux ) Il organise des circuits de communication interne et externe (notes de services, comptes rendus, courriers, affichage ) 8 : Mission «Veille» fin de garantir une bonne performance dans le fonctionnement général des services, il opère une veille sur un plan réglementaire (décrets, circulaires, lois ), sur un plan politique (mouvements internes /externes des personnalités politiques, suivi des courants politiques), et sur un plan technique (nouveaux matériels, méthodes de travail ) 9 : Mission «Mutualisation des moyens et optimisation»

7 Dans un souci d optimisation et de bonne gestion des budgets des services, il propose la mise en place des référencements après négociations tarifaires (mise en place de dossiers de consultation, appels d offre ) auprès des prestataires fournisseurs : - Les transports - Les fournitures administratives - Les produits d entretien - Les organismes de formation - Les fournisseurs de matériel informatique - Les sous traitant (travaux ) y compris du secteur protégé (EST) - Les contrats de maintenance des appareils liés à la sécurité (extincteurs, Détection incendie ) - Les contrats d assurance - Il est force de proposition dans le cadre de mutualisation de moyens au sein de l association (CPOM ou Contrat Pluri annuels d objectifs et de moyens ) 10 : Marge d autonomie : En référence avec le Document Unique de Délégation, le Général bénéficie de la plus grande autonomie pour la réalisation de ses missions. Il reste néanmoins soumis à une discrétion professionnelle absolue lui interdisant toute divulgation d éléments relevant du secret professionnel. Dans le respect des règles de droit, de la convention collective nationale de 1966, il bénéficie de toute latitude dans l organisation de son temps de travail en fonction des besoins de ses missions. 11 : Compétences : En accord avec le décret D relatif à la «qualification des s», le Général doit posséder un diplôme de niveau 1. u regard des missions ci-dessus décrites, il doit avoir les compétences suivantes : - Elaboration et conduite stratégique de projet d établissement ou de service, en cohérence avec le projet associatif - Management et gestion des ressources humaines en concevant et accompagnant la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences - Gestion économique, financière et logistique des services - Expertise de l intervention sanitaire et sociale sur un territoire (analyse de l environnement

8 Textes de référence : rticle L du CSF (organismes consultatifs), rt D et suivants du CSF (DUD), rt R du CSF (frais de siège), Décret n du 19/02/07, Décret n du 22/10/2003 (rt R à rt. R ), projet associatif DS, projets des services Description des délégations E : Elaboration V : Validation : pplication DOCUMENT UNIQUE DE DELEGTIONS l association x ssemblée Générale 1 : FONCTIONNEMENT ET PROJET SSOCITIF Conseil dministration Vice- Trésorier et djoint Secrétaire et djoint dminis. délégué Général Préparation et tenue de «l assemblée générale» (G) Elaboration, validation, présentation et diffusion du «rapport moral»de V E E l G Elaboration, validation, présentation et diffusion du «rapport d activité»de V E E E l G Elaboration, validation, présentation et diffusion du «rapport financier»de V E E E l G Recrutement/radiation des membres associatifs (administrateurs ) V Collecte des cotisations des adhérents Elaboration, validation, diffusion, mise à jour et application «des statuts» V E E Préparation et tenue du conseil d administration (C) V E Elaboration, validation, présentation et diffusion du procès verbal du C V E Elaboration, validation, diffusion, mise à jour du projet associatif V V E pplication du projet associatif Engagement d actions juridiques (procès, contentieux, recours gracieux ) V Exécution d actions juridiques rchivage des documents associatifs V

9 Textes de référence : rticle L du CSF (organismes consultatifs), rt D et suivants du CSF (DUD), rt R du CSF (frais de siège), Décret n du 19/02/07, Décret n du 22/10/2003 (rt. R à rt. R ), projet associatif DS, projets des services Description des délégations E : Elaboration V : Validation : pplication DOCUMENT UNIQUE DE DELEGTIONS. 2 : DEFINITION ET MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE / ssemblée Générale ETBLISSEMENT Garantie la sécurité des personnes et des biens Elaboration, validation, diffusion, mise à jour et application du projet de V V E, E, service / établissement (décliné à partir du projet associatif) Evaluation périodique du projet de service / établissement V V E, Promotion d une politique de bientraitance V V E, Identification des besoins et des attentes des usagers et apport de réponses adaptées E,, V E,, V Garantie des conditions d un accompagnement individualisé des usagers Mise en œuvre d un système d évaluation pour garantir la qualité des E, V prestations Respect et garantie de l accès des usagers à leurs droits et à l exercice effectif de leur citoyenneté (respect et application de la «charte des droits et des libertés» Création / délocalisation / extension de service ou d établissement V V E,, E, V Elaboration, validation, diffusion, mise à jour et application des outils de la V V E, réglementation en vigueur (loi , ) Elaboration, validation, diffusion, mise à jour de documents internes ou externes relatifs à l activité du service ou établissement Conseil dministration Vice- Trésorier et djoint Secrétaire et djoint dminis. délégué Général

10 Textes de référence : rticle L du CSF (organismes consultatifs), rt D et suivants du CSF (DUD), rt R du CSF (frais de siège), Décret n du 19/02/07, Décret n du 23/10/03 (rt. R à rt. R ), projet associatif DS, projets des services Description des délégations E : Elaboration V : Validation : pplication DOCUMENT UNIQUE DE DELEGTIONS ssemblée Générale 3 : GESTION ET NIMTION DES RESSOURCES HUMINES Conseil dministration Vice- Trésorier et djoint Elaboration, validation, mise à jour et application du Document Unique de V V E, Délégations DUD - Diffusion du DUD auprès des partenaires financeurs, et Conseil à la Vie V Sociale (si il y a) Elaboration, validation par signature, mise à jour, et garantie du respect des V E, V contrats de travail des salariés Elaboration, validation, mise à jour, et garantie du respect des fiches de fonctions des salariés Elaboration, validation, mise à jour, garantie du respect du règlement V V intérieur d entreprise auprès des salariés Recrutement du Général (élaboration et diffusion de l annonce, sélection des candidats sur dossier, conduite de l entretien, validation du V candidat) Recrutement du personnel cadre de direction ou djoint - (élaboration et diffusion de l annonce, sélection des candidats sur dossier, conduite de V l entretien, validation du candidat) Recrutement du personnel cadre autre que des s ou djoints - (élaboration et diffusion de l annonce, sélection des candidats sur dossier, V conduite de l entretien, validation du candidat) Recrutement du personnel non cadre (élaboration et diffusion de l annonce, sélection des candidats sur dossier, conduite de l entretien, validation du candidat) Réalisation des entretiens annuels d évaluation (en intégrant l entretien professionnel lié à la formation) Respect et garantie des conditions d hygiène et de sécurité du travail Elaboration, validation, mise à jour, et application du document unique des Secrétaire et djoint dminis. délégué Général

11 risques professionnels Garantie de l application du code du travail, de la convention collective CCN 66, et de la réglementation en vigueur Gestion des sanctions disciplinaires, jusqu à l avertissement exclu (élaboration du courrier de sanction lettre simple, observation, rappel à l ordre-, diffusion, archivage dans le dossier) Gestion des sanctions disciplinaires liées aux avertissements (élaboration du E, courrier de sanction, diffusion, archivage dans le dossier) Gestion des licenciements (motif réel et sérieux, faute grave, faute lourde, économique) V nimation et gestion du personnel Préparation, représentation de l employeur auprès du Comité d Entreprise / Délégués du Personnel (délégation unique) de l association Préparation, représentation de l employeur auprès du CHS-CT de l association Préparation, discussion, négociation des accords d entreprise (NO, protocole RTT ) Négociation, validation, et distribution de primes exceptionnelles

12 Textes de référence : rticle L du CSF (organismes consultatifs), rt D et suivants du CSF (DUD), rt R du CSF (frais de siège), Décret n du 19/02/07, Décret n du 22/10/2003 (rt R à rt. R ), projet associatif DS, projets des services Description des délégations E : Elaboration V : Validation : pplication Elaboration, suivi et négociation budgétaire des services /établissement (Budgets prévisionnels, comptes administratifs, subventions, crédits non reconductible ) DOCUMENT UNIQUE DE DELEGTIONS ssemblée Générale 4 : GESTION BUDGETIRE, FINNCIERE ET COMPTBLE Conseil dministration Vice- Trésorier et djoint Secrétaire et djoint dminis. délégué Général V V, Validation, et signature des budgets déposés aux autorités de tarification V V V Ouverture de comptes bancaires et délégation de signature V V Suivi de la procédure des paiements et encaissements Facturation des prix de journées / dotation globalisée aux organismes financeurs Suivi des règlements et des restes à percevoir Souscription et négociation des emprunts E, Suivi de la trésorerie par service et fusionnée Placement et gestion des produits financiers Elaboration des bilans techniques et consolidé V E Nomination du Commissaire aux comptes et suppléant, V Nomination de l expert comptable V V E, Négociation, validation, signature, et suivi des engagements immobiliers (baux de locaux pour les services /établissements) Maintenance du patrimoine immobilier (proposition, validation, et suivi des travaux) Elaboration, validation, signature, suivi et application du Plan Pluriannuel d Investissements (PPI) V V V V V V E, E, E,

13 Textes de référence : rticle L du CSF (organismes consultatifs), rt D et suivants du CSF (DUD), rt R du CSF (frais de siège), Décret n du 19/02/07, Décret n du 22/10/2003 (rt R à rt. R ), projet associatif DS, projets des services Description des délégations E : Elaboration V : Validation : pplication DOCUMENT UNIQUE DE DELEGTIONS. 5 : COORDINTION VEC LES INSTITUTIONS ET INTERVENNTS ssemblée Générale Conseil dministration Vice- EXTERIEURS Trésorier et djoint Participation à l élaboration du schéma départemental V, V, V, Recueil des besoins du Département en termes de politique générale, de projets, de mode d accompagnement, de population ciblée, de réforme, Participation à l évaluation des politiques sanitaires et sociales mises en place sur le territoire : expertises, enquête Participation à des groupes techniques de pilotage sur divers travaux liés aux problématiques du secteur à la demande des partenaires, à l initiative de l association via ses services Participation à des conférences, colloques, journée d étude sur des travaux liés aux problématiques du secteur à la demande des partenaires, à l initiative de l association via ses services Etablir une politique de communication et d information auprès des partenaires (diffusion de documents écrits, supports de présentation, compte rendu des rencontres ) Participer à des réseaux pluridisciplinaires en vue de promouvoir l association, de collecter des informations, d anticiper les problématiques du secteur, d échanger sur les pratiques professionnelles Secrétaire et djoint dminis. délégué Général

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Document Unique de Délégation de l'i.a.d.e.s. validé par le Conseil d'administration en date du 18-12-2014

Document Unique de Délégation de l'i.a.d.e.s. validé par le Conseil d'administration en date du 18-12-2014 1. GESTION ET ANIMATION DES RESSOURCES HUMAINES Embauche CDD non cadre Embauche CDD ou CDI cadre Embauche CDI non cadre Embauche CDI Directeur Général Embauche CDI Directeur d'établissement Sanction disciplinaire

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE V6 DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE Proposition de la Direction Internationale de l Ordre de Malte France ******************* Le Directeur

Plus en détail

Association X XXX X F-XXXXX Xxx

Association X XXX X F-XXXXX Xxx Siège : X Association X XXX X F-XXXXX Xxx Document Unique de Délégation XXXX Directeur La présente délégation est consentie en application des dispositions de l article L. 315-17 du Code de l Action Sociale

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Document unique de délégations EHPA et EHPAD publics non autonomes

Document unique de délégations EHPA et EHPAD publics non autonomes Direction logistique et prospective / Direction services extérieurs Conseil juridique / Etudes et formation referent.medicosocial@cdg22.fr Document unique de délégations EHPA et EHPAD publics non autonomes

Plus en détail

DÉLÉGATION DE POUVOIRS et SIGNATURE AU BÉNÉFICE DE LA DIRECTRICE DU FOYER «LES BRANDONS»

DÉLÉGATION DE POUVOIRS et SIGNATURE AU BÉNÉFICE DE LA DIRECTRICE DU FOYER «LES BRANDONS» Association «LES BRANDONS» DÉLÉGATION DE POUVOIRS et SIGNATURE AU BÉNÉFICE DE LA DIRECTRICE DU FOYER «LES BRANDONS» 1 SOMMAIRE I - Nature et références de la délégation... page 3 I.1 - Nature de la délégation...

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

FORMATION REPRESENTANTS DU PERSONNEL 1/12

FORMATION REPRESENTANTS DU PERSONNEL 1/12 CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 1/12 PROGRAMME DES FORMATIONS PROGRAMME 1 Formation économique du CE Pour une analyse pertinente des comptes de l entreprise 2 jours Pages 3 à 4 PROGRAMME 2 Gérer le budget

Plus en détail

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d Administration du 29 juillet 2014 TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d administration de TOTAL S.A. 1, a arrêté le présent Règlement intérieur.

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 1 ARRÊTÉ portant organisation de la direction générale de l office national des

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1 AGENT D ENTRETIEN Catégorie I niveau 1 Formation générale : pas d exigence particulière Agence Gérant immobilier Il/ ou elle exécute des travaux d entretien dans les parties communes des immeubles (locaux

Plus en détail

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES 422 Finances publiques Le domaine fonctionnel Finances publiques regroupe les emplois relatifs à la gestion des finances publiques, en matière de ressources, de dépenses, d établissement et de vérification

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

Nos atouts pour vous accompagner

Nos atouts pour vous accompagner Formations Les effets de seuils sociaux Tableaux de bord sociaux et pilotage social Assistance à la mise en place d accords d entreprise Audit social d optimisation / de conformité / de sécurisation Rupture

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN 1000 ORGANISATION ET GESTION 1100 DOCUMENTS HISTORIQUES ET CONSTITUTIFS 1110 Statut, missions et mandats 1120 Compétences 1130 Nominations 1140 Historique

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

CHARTE. DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CASCADES INC. (la «Société»)

CHARTE. DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CASCADES INC. (la «Société») DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CASCADES INC. (la «Société») 1. OBJET La présente charte vise à décrire le rôle du comité d audit et des finances (le «comité») ainsi que les fonctions et les responsabilités

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Centre social animation globale et coordination Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention du centre social

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD Plus de 50 ans après les Indépendances force est de constater

Plus en détail

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010 STATUTS DE L OPQIBI Edition du 08/04/2010 Organisme de Qualification de l Ingénierie 104, rue Réaumur - 75002 Paris Tél. : 01.55.34.96.30 - Fax : 01.42.36.51.90 - E-mail : opqibi@wanadoo.fr Site Internet

Plus en détail

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI)

Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) MADAGASCAR Décret n 92-994 portant création et organisation de l Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI) (du 2 décembre 1992)* TABLE DES MATIÈRES** Articles Titre Ier : De la nature juridique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Arrêté du 11 mai 2007 portant définition et classification des emplois types des agences de l eau NOR :

Plus en détail

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION ARTICLE 1. FORME ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 PREAMBULE : OBJECTIFS DE LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS Les Chambres

Plus en détail

CERTIBAT 30 rue Gabriel Péri 92707 COLOMBES Cedex Téléphone : 01 41 32 21 42 Télécopie : 01 47 85 99 17

CERTIBAT 30 rue Gabriel Péri 92707 COLOMBES Cedex Téléphone : 01 41 32 21 42 Télécopie : 01 47 85 99 17 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 CERTIBAT est un organisme de certification dans le domaine de la construction. Il a la fiabilité et la compétence nécessaires qui lui permettent de certifier les systèmes de management.

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION.

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION. 13 TITRE 1 ER - FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Article 1à4-Les articles 1 à 4 des statuts s appliquent Article 5 - Objet du Règlement

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ADHESION DE LA REGION AU SERVICE DE

CONVENTION POUR L'ADHESION DE LA REGION AU SERVICE DE CONVENTION POUR L'ADHESION DE LA REGION AU SERVICE DE SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE MUTUALISE N 2015-C-DGAE-DAD-07 Entre : Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, CS 80319, 86008 Poitiers

Plus en détail

CONVENTION 2015 L ATELIER REMUMENAGE

CONVENTION 2015 L ATELIER REMUMENAGE POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITE SERVICE EMPLOI, ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET ANIMATION TERRITORIALE CONVENTION 2015 L ATELIER REMUMENAGE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE. Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1)

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE. Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1) REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1) a) Confiance mutuelle : Les membres de l'adapei 35 étant personnellement

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE Le GE doit avant tout être considéré comme un employeur comme les autres pour lequel les règles du droit commun et conventionnelles s appliquent pleinement. Toutefois,

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté par le conseil d'administration lors de sa 275 e assemblée du 29 juin 2009. (résolution n o 2321) Tout au long du document, le masculin a été utilisé dans

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY Article 1 constitution et dénomination Il est créé, entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ)

STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ) 22/01/2009 STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ) TITRE PREMIER : DE LA CREATION, DE L OBJET, DU SIEGE SOCIAL ET DE LA DOTATION CHAPITRE 1 : De la création, de

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

Handicap International - Séminaire des Missions Sociales - juin 2013 - ACTES

Handicap International - Séminaire des Missions Sociales - juin 2013 - ACTES Les retours du terrain peuvent se faire par l'intermédiaire du desk au «manager de l alliance», par l'intermédiaire du RASTA, ou encore la collecte de données de bénéficiaires (noms des principaux partenaires

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

Demande de dossier d adhésion

Demande de dossier d adhésion Demande de dossier d adhésion 1. Renseignements... 2 2. Pièces à joindre au dossier de demande d adhésion :... 3 3. Pièces à fournir dès acceptation du candidat par la Chambre Professionnelles du Conseil

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES RESSOURCES HUMAINES RH-P-03

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES RESSOURCES HUMAINES RH-P-03 COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES RESSOURCES HUMAINES RH-P-03 P O L DATE D APPROBATION : 1997-06-25 RÉSOLUTION NUMÉRO: CC-9697-201 I T DATE DE RÉVISION : RÉSOLUTION NUMÉRO : I Q ENTRÉE EN VIGUEUR : 1997-06-25

Plus en détail

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ NOTE INFORMELLE DU BUREAU INTERNATIONAL SUR LE MANAGEMENT DU PROJET DE NOUVELLE CONSTRUCTION À LA LUMIÈRE DES RAPPORTS DU VÉRIFICATEUR EXTÉRIEUR RECUS PAR LE BUREAU INTERNATIONAL EN DATE DU 15 AVRIL 2005

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 Art.1 : Présentation Le Comité Français d Hydrogéologie (C.F.H.), est une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL Document annexe au rapport n 14/162 Commune de Biscarrosse Commune de Gastes Commune de Luë Commune de Parentis-en-Born Commune de Sanguinet Commune de Sainte-Eulalie-en-Born Commune d Ychoux CONVENTION

Plus en détail

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI Les cordées «Bac Pro/BTS» Fiche-conseils Matières professionnelles BAC GA LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI BTS AG PME-PMI Résultats Compétences Activités Tâches 1.1.1 Tenue des dossiers fournisseurs et sous

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur d hôpital. Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé.

Référentiel métier de Directeur d hôpital. Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé. Référentiel métier de Directeur d hôpital Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé. I - Les facteurs d évolution du métier de Directeur

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

RA 2014 Annexe Le décret de 1994

RA 2014 Annexe Le décret de 1994 DateDoc Bibli othèque nationale de France RA 2014 Annexe Le décret de 1994 29/05/2015 16:35:44 Bibliothèque nationale de France délégation à la Stratégie et à la Recherche version du 29 mai 2015 émetteur

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS AXE 1 INSTANCES ET ACTEURS OPERATIONNELS COMPETENTS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX)

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) LETTRE DE MISSION ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) 1. DESCRIPTION DE FONCTION ET PROFIL DE COMPETENCES A. DESCRIPTION DE FONCTION A.1. Missions

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DES DELEGATIONS

LE DOCUMENT UNIQUE DES DELEGATIONS LE DOCUMENT UNIQUE DES DELEGATIONS Pierre Gaudier Directeur adjoint 1 I. Le cadre légal Loi 2002-2 Article L 312 1 du CASF : «Les établissements et services sont dirigés par des professionnels dont le

Plus en détail

Règlement départemental. d octroi de subventions d investissement. concernant les Etablissements. et Services Sociaux et Médico-Sociaux de l Yonne

Règlement départemental. d octroi de subventions d investissement. concernant les Etablissements. et Services Sociaux et Médico-Sociaux de l Yonne Règlement départemental d octroi de subventions d investissement concernant les Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux de l Yonne La présent document a pour objectif de fixer les principes

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale Projet de loi (89) accordant une autorisation d emprunt de 6 00 000 F au Conseil d Etat pour financer l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale de Genève et ouvrant un crédit

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-130 du 8 février 2006 relatif à la convention de base constitutive de la maison départementale des

Plus en détail

Gestion d une bibliothèque, module 2 : Administration, gestion Lundi 23 novembre Lidwine HARIVEL Formation ABF d auxiliaire de bibliothèque 2015 / 2016 Sommaire Partie I Organisation institutionnelle et

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE DES FONDS DE DOTATION

RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE DES FONDS DE DOTATION Le comité constate que les statuts des fonds de dotation sont d une grande diversité. Certains recopient dans le détail le statut type des fondations ou des associations reconnues d utilité publique. D

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

Le CDD à objet défi ni

Le CDD à objet défi ni Le CDD à objet défi ni Le syndicat au service des cadres, ingénieurs, techniciens, agents de maîtrise et forces de vente Octobre 2010 CDD à objet défini : le miroir aux alouettes! Le CDD à objet défini

Plus en détail

Présentation Programmation emploi insertion 2016 7 Janvier 2016

Présentation Programmation emploi insertion 2016 7 Janvier 2016 Présentation Programmation emploi insertion 2016 7 Janvier 2016 Les Contrôles de Service Fait 2014 La clôture de fin de gestion pour la période de crédits 2007 2013. Finalisation des CSF avec phase contradictoire

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé Guide à l attention des négociateurs de branche

La généralisation de la complémentaire santé Guide à l attention des négociateurs de branche La généralisation de la complémentaire santé Guide à l attention des négociateurs de branche www.harmonie-mutuelle.fr À partir de 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront proposer un contrat

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PREUVE PAR PROCESSUS CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS. Éthique

ÉLÉMENTS DE PREUVE PAR PROCESSUS CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS. Éthique Satisfaction des usagers Besoins et attentes l usager Nom de l'établissement : ÉLÉMENTS DE PREUVE PAR PROCESSUS CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS Processus de direction Politique qualité sécurité, GDR Communication

Plus en détail

Avis d appel à partenariat

Avis d appel à partenariat Avis d appel à partenariat Pour la valorisation financière des opérations réalisées par la Région Picardie et éligibles aux Certificats d Economies d Energie Date limite de réception des candidatures :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail