Fonction et tâches du directeur sportif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonction et tâches du directeur sportif"

Transcription

1 Fonction et tâches du directeur sportif Versus la section amateur du club Le poste relève directement du président du CA. Le Directeur Sportif est en charge de la gestion administrative et financière au profit du développement sportif du club, au sein de l AS Blainville. Il est en charge des activités liées au capital humain ainsi qu aux communications internes et externes dans le respect de la mission du club. En plus de superviser toutes les initiatives stratégiques visant à mettre l AS Blainville en valeur et préserver voire même développer sa réputation et son identité, il est également responsable de l élaboration et de la mise en œuvre des stratégies, des solutions, des programmes techniques nécessaires pour attirer, développer et retenir les meilleurs talents au sein de l AS Blainville tout en s impliquant dans la manière de le faire et des moyens à employer, notamment financiers et humains. Tâches principales : Planifier et coordonner les activités sportives du club de soccer ASB Superviser la section technique du club ASB Coordonner les tâches administratives du club ASB avec les différents intervenants Représenter le club ASB auprès des instances sportives locales, régionales, provinciales, nationales et internationales Diriger et évaluer le personnel salarié du club ASB Assister le secrétaire- trésorier dans l administration financière du club ASB Assister le président du conseil d administration à la préparation des séances du CA Conseiller le CA sur les orientations du club ASB Planifier les ressources matérielles pour le bon fonctionnement du club ASB Organiser diverses activités génératrices de revenus Assister les comités mis sur pied par le CA Toute autre tâche que lui confiera le président du CA Participer à l élaboration des dossiers stratégiques communs avec la municipalité, laissant au président du CA le lien de communication avec celle- ci

2 Fonction et tâches de l assistante de direction Le poste relève directement du directeur sportif Appuie le directeur sportif dans toutes les tâches administratives du club et de l équipe de Première Ligue. S occupe du service de la paie du club. Travaille en collaboration étroite avec l adjointe administrative du club et le responsable en loisirs de la ville. Implication : jusqu a 15 heures par semaine (variables d une semaine a l autre selon le calendrier des activités Tâches principales: 1. Centre de Développement Technique (CDT) : inscriptions aux tournois, demande d équipements et fournitures, réservation des installations autres que les terrains, communications, paies de l encadrement technique. 2. Centre de Formation (CF) : inscriptions aux tournois, demande d équipements et fournitures, réservation des installations autres que les terrains, communications, paies de l encadrement technique. 3. Centre de Développement des Éducateurs (CDE) : communications, feuille des présences, réservation des installations autres que les terrains, demande d équipement et de fournitures 4. Section Technique : - aide administrative au directeur technique - matériel administratif et fournitures du bureau du directeur sportif et de la section technique - accueil au bureau de la section technique - secrétaire pour les réunions de la section technique (sur demande) - inscriptions aux stages de formation et de recyclage de la section technique - inscriptions aux stages de formation et de recyclage des éducateurs des équipes fanions et réserves (DEP et +, LSEQ et +)

3 Fonction et tâches du directeur technique Il est le responsable de tout le secteur technique concernant la section amateur du club et relève directement du directeur sportif Implication : Temps partiel forfaitaire (correspondant jusqu à 1000 heures par année sans distinction entre jour de semaine et de fin de semaine). Toute implication directe sur le terrain à titre d éducateur ne fait pas partie du travail de base du directeur technique. Tâches : 1. Il s assure que la philosophie de développement du club et son image sont respectées à tous les niveaux en ce qui concerne les joueurs et les éducateurs (ou dirigeants) au cours de toute participation à une activité reliée sous une forme quelconque à l image du club. 2. Il gère les activités quotidiennes du club en collaboration avec le directeur sportif 3. Il dirige la Section Technique (ST) : - il recommande l embauche du personnel de la section technique qui relève de son autorité après en avoir référé au directeur sportif. Cela vaut pour tous les programmes mis en place par la Section Technique. - il met en place ou/et supervise tous les programmes techniques du club ou provenant d un organisme sportif régional, provincial, national voire international ayant rapport avec le soccer ou le développement du club et l utilisation de ses installations habituellement mises à sa disposition. - compte tenu de son implication à temps partiel, sa priorité d intervention pourra se limiter aux programmes techniques de la section technique, aux équipes A et réserves identifiées avant chaque saison par la section technique. - Il est le responsable des évaluations des joueurs et des éducateurs des programmes techniques mis en place par la section technique ainsi que des équipes identifiées A et réserves des générations prioritaires pour le développement de la structure de club mis en place par la Fédération et en nomme l encadrement technique. - Il participe au Collège Technique Régional (CTR) ainsi qu aux activités de la Fédération Québécoise de Soccer ou/et de l Association Canadienne s il en juge l utilité pour le club. - Il apporte ses recommandations quant aux installations nécessaires pour la tenue des programmes techniques du club. - Il apporte ses recommandations quant aux normes de sécurité ainsi qu aux critères devant être rencontrés en termes d installations selon le niveau de compétition concerné. - Il apporte ses recommandations quant à la participation à toute compétition concernant tant les différentes équipes du club d un point de vue collectif que les joueurs d un point de vue individuel (tournois, ligues, sélection.) - Lorsque le directeur technique délègue des tâches à ses adjoints techniques, ceux-ci disposent du même pouvoir décisionnel dans leurs interventions. - En cas d absence du directeur technique, le directeur technique adjoint 1 le remplacera en premier lieu (puis le directeur technique adjoint 2 ) avec les mêmes pouvoirs d intervention.

4 Fonctions et tâches du directeur technique-adjoint n 1 Le poste relève directement du directeur technique. Il remplace le directeur technique en cas d absence, en assume les fonctions et tâches, et relève dans ce cas, directement du directeur sportif du club. Il est responsable du secteur élite du club Objectif : Développer le secteur élite du club pour développer le talent des joueurs afin de fournir l effectif de l équipe senior fanion masculine et féminine. Implication : Temps partiel pour un montant forfaitaire compte tenu que beaucoup d heures en termes d observations rentrent en ligne de compte, sans distinction entre jour de semaine et de fin de semaine. L efficacité de son travail sera jugée directement par le directeur technique. Toute implication directe sur le terrain à titre d éducateur ne fait pas partie de son travail de base. Tâches principales : 1. Il collabore avec le directeur technique pour la mise en place des programmes de développement des éducateurs et des joueurs. 2. Il s assure que la philosophie de développement du club et son image sont respectées à tous les niveaux en ce qui concerne les joueurs et les éducateurs (ou dirigeants) au cours de toute participation à une activité reliée sous une forme quelconque à l image du club. 3. Il collabore aux évaluations des joueurs et des éducateurs. 4. Il collabore à la nomination des éducateurs des équipes A et réserves identifiées par la section technique. 5. Compte tenu de son implication à temps partiel, sa priorité d intervention pourra se limiter aux programmes techniques de la section technique, aux équipes A et réserves identifiées avant chaque saison par la section technique. 6. il est le responsable, en collaboration avec les autres membres de la section technique, des évaluations des joueurs et des éducateurs des équipes fanions et réserves identifiées par la section technique. 7. il assure le suivi sur le terrain des éducateurs des équipes fanions et réserves identifiées par la section technique. 8. il collabore avec le directeur technique en apportant ses conseils et recommandations sur tout sujet concernant le développement de la structure du club.

5 Fonctions et tâches du directeur technique-adjoint n 2 Le poste relève directement du directeur technique. Il remplace le directeur technique et le directeur-technique adjoint n 1 en cas d absence, assume leurs fonctions et tâches, et relève dans ce cas, directement du directeur sportif club. Il est le responsable du développement des joueurs et des éducateurs pour tout ce qui a trait au poste de gardien de but. Il est responsable de l école de soccer, des Jeux Techniques, des entraînements par plateau. Il est responsable d identifier le potentiel individuel des joueurs et éducateurs participant aux programmes dont il a la responsabilité et les recommande au directeur technique responsable du secteur élite. Implication : Temps partiel pour un montant forfaitaire compte tenu que beaucoup d heures en termes d observations rentrent en ligne de compte, sans distinction entre jour de semaine et de fin de semaine. L efficacité de son travail sera jugée directement par le directeur technique. Toute implication directe sur le terrain à titre d éducateur ne fait pas partie de son travail de base. Tâches : 1. il collabore au contenu du programme Plateau-Éveil, Plateau-Initiation, Plateau-Développement, PlateauPerfectionnement, Para-scolaire avec les autres membres de la section technique. 2. il est le responsable de l Académie des gardiens de but. 3. Il supervise le secteur arbitrage 4. il est le responsable du développement des éducateurs en termes d encadrement et de développement des gardiens de but. 5. il est le responsable des entraînements spécifiques des gardiens de but des équipes fanions et réserves identifiées par la section technique 6. il est responsable du programme des Jeux Techniques au sein du club et collabore au Jeux Techniques régionaux 7. il est responsable de l école de soccer 8. il est le responsable du soccer adapté 9. il aide de façon ponctuelle à la mise en place de l encadrement technique des équipes ne dépendant pas du secteur élite. 10. il recommande la nomination de l encadrement technique nécessaire aux programmes techniques sous sa responsabilité. 11. Il s assure que la philosophie de développement du club et son image sont respectées à tous les niveaux en ce qui concerne les joueurs et les éducateurs (ou dirigeants) au cours de toute participation à une activité reliée sous une forme quelconque à l image du club.

6 Fonctions et tâches de l Adjointe Administrative Son poste relève directement du directeur sportif. Elle exécute toutes les tâches administratives qui lui sont confiées. Elle travaille en étroite collaboration avec l assistante de direction et le responsable en loisirs de la ville. Elle est responsable de l accueil des membres au bureau du siège social du club. Implication : C est poste à temps plein. Tâches principales : Tiens à jour la fiche d identification de chacun des membres du club. Assure toute communication aux membres et son suivi. Répond au «service à la clientèle».

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

Description de tâches

Description de tâches Identification Description de tâches Titre d emploi : Nom du titulaire du poste : Directeur-adjoint ou directrice-adjointe des installations À engager Nom et titre du gestionnaire : Madame Lise Bergeron,

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE V6 DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE Proposition de la Direction Internationale de l Ordre de Malte France ******************* Le Directeur

Plus en détail

POLITIQUE concernant l application de la Loi sur le tabac (L.R.Q., C. T-0.01)

POLITIQUE concernant l application de la Loi sur le tabac (L.R.Q., C. T-0.01) POLITIQUE concernant l application de la Loi sur le tabac (L.R.Q., C. T-0.01) adoptée par le conseil d administration le 21 mai 2008 (résolution CHA-139-2008-12) Cette politique abroge et remplace: la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Arrêté du 11 mai 2007 portant définition et classification des emplois types des agences de l eau NOR :

Plus en détail

GOLF DE L YVETTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR

GOLF DE L YVETTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR GOLF DE L YVETTE Association Sportive Intercommunale RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule : Le Golf de l Yvette est dirigé par un Comité Directeur, composé des membres élus par l Assemblée Générale. L adhésion

Plus en détail

Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES

Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES Objectifs S informer, Être sensibilisé, Se familiariser aux différents types de handicaps et à l environnement de l intervention en Activités Physiques

Plus en détail

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 Tu as 16 ans et plus, tu es étudiant et tu cherches un emploi d été? Tu as de l entregent, tu es autonome, débrouillard et tu as à cœur la qualité du service à la

Plus en détail

STATUT REGIONAL DE L ENTRAINEUR

STATUT REGIONAL DE L ENTRAINEUR STATUT REGIONAL DE L ENTRAINEUR Le développement des qualités des joueuses et des joueurs est un des objectifs prioritaires de la Ligue des Pays de la Loire. Pour parvenir à ces fins, celle-ci met en place

Plus en détail

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs Délégation Académique «Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) septembre 2011 Tel/répondeur : 04 42 95 29 72 mail : dash-ct@ac-aix-marseille.fr Bilan et Reconsidération de la désignation d

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre #

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre # Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois dans le secteur de la culture, du loisir et de la vie communautaire dans les arrondissements Titre # Politique d embauche du

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

Service Académique de l Inspection de l Apprentissage

Service Académique de l Inspection de l Apprentissage Service Académique de l Inspection de l Apprentissage ACTIVITES DU RESPONSABLE PEDAGOGIQUE DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

Politique d attribution des dons reçus par la fondation

Politique d attribution des dons reçus par la fondation Politique d attribution des dons reçus par la fondation 1. Objectifs de la politique Conformément à sa mission, la Fondation du Cégep André-Laurendeau entend : Soutenir et développer les services spécifiques

Plus en détail

Stade Olympique Voironnais

Stade Olympique Voironnais Stade Olympique Voironnais Plan d orientation et d actions pour la saison 2014-2015 dans le cadre du projet de professionnalisation des clubs conduit par le Comité des Alpes de rugby - en rouge, les actions

Plus en détail

Association de baseball de la zone Noroît. Noroît. Statuts et règlements. Version Novembre 1994. Révision Novembre 2005

Association de baseball de la zone Noroît. Noroît. Statuts et règlements. Version Novembre 1994. Révision Novembre 2005 Association de baseball de la zone Noroît Noroît Statuts et règlements Version Novembre 1994 Révision Novembre 2005 Révision Octobre 2013 2 TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1 Dispositions générales... 3 Chapitre

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO Références : 140-CA-2146, 203-CA-2972 208-CA-3038, 240-CA-342, 330-CA-4947

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006 Le plan d intervention au service de la réussite de l élève 16 février 2006 Services éducatifs 1 La nature du plan d intervention Le plan d intervention a pour objectif d aider l élève qui, parce qu il

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat

COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE. Mandat COMITÉ SUR LA GOUVERNANCE Mandat Préambule L Agrément de l enseignement de la physiothérapie au Canada est l organisme décisionnel qui évalue les rapports d agrément et qui décide du statut d agrément.

Plus en détail

Rôle du Vice-Président chargé des relations avec l A3M

Rôle du Vice-Président chargé des relations avec l A3M Rôle du Président ü Coordonner toutes les activités du Club via les différentes Commissions ü Promouvoir, améliorer et développer la pratique du Football ü Gérer les parties administrative et technique

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

Loi sur l économie sociale

Loi sur l économie sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 27 (2013, chapitre 22) Loi sur l économie sociale Présenté le 19 mars 2013 Principe adopté le 6 juin 2013 Adopté le 10 octobre 2013 Sanctionné

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT pour la formation des représentants du personnel membres du CHSCT. Identification de l organisme demandeur

DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT pour la formation des représentants du personnel membres du CHSCT. Identification de l organisme demandeur PRÉFET DE LA RÉGION AQUITAINE (Pièce n 1) Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Aquitaine Direccte Aquitaine Pôle travail Service Santé

Plus en détail

Commission fédérale des arbitres

Commission fédérale des arbitres Cahier des charges de la Commission fédérale des arbitres Sommaire 1. Définition... 2 2. Membres... 2 3. Mode de scrutin... 2 4. Buts... 3 5. Tâches et compétences... 3 6. Organisation générale... 4 7.

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

QUESTIONS ADMINISTRATIVES, FINANCIÈRES ET RÉGLEMENTAIRES. g) Utilisation du logo de l OMT. Note du Secrétaire général

QUESTIONS ADMINISTRATIVES, FINANCIÈRES ET RÉGLEMENTAIRES. g) Utilisation du logo de l OMT. Note du Secrétaire général CE/86/2 g) Madrid, septembre 2009 Original : anglais Quatre-vingt sixième session Astana, Kazakhstan, 3 octobre 2009 Point 2 g) de l ordre du jour provisoire QUESTIONS ADMINISTRATIVES, FINANCIÈRES ET RÉGLEMENTAIRES

Plus en détail

CHARTE DU COMITE D AUDIT

CHARTE DU COMITE D AUDIT CHARTE DU COMITE D AUDIT INTRODUCTION... 2 I. RÔLE... 2 II. RESPONSABILITÉS... 2 1. Reporting financier... 2 2. Contrôle interne - gestion des risques et compliance... 3 3. Audit interne... 3 4. Audit

Plus en détail

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Approbation : CC-010627-1034 Amendée par : CC-080422-2877 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S UJET : Politique de communication 1. LA RAISON D ÊTRE Les communications représentent un secteur

Plus en détail

Date : N : ARRETE MUNICIPAL. Base Nautique Municipale REGLEMENT INTERIEUR

Date : N : ARRETE MUNICIPAL. Base Nautique Municipale REGLEMENT INTERIEUR Date : N : ARRETE MUNICIPAL Base Nautique Municipale REGLEMENT INTERIEUR Le Maire de la Ville de, Vu la loi 86-2 du 3 janvier 1986 relative à l aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral.

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE. Révisé mars 2014

GUIDE DE RÉFÉRENCE. Révisé mars 2014 GUIDE DE RÉFÉRENCE Révisé mars 2014 Table des matières I) Définition du concept P. 3 a) Définition II) Objectifs de «Mes premiers Jeux» P. 3 III) Rôle et mandats des partenaires P. 3-4 a) SPORTSQUÉBEC

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013

Ouverture de l appel : 15 Mars 2013 Clôture de l appel : 08 Avril 2013 AMI N 21/2013 Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction 1 1. Objectif (1) La principale fonction du Comité de la rémunération et des ressources du personnel de direction est d aider le conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités en matière

Plus en détail

RÈGLEMENTS L ASSOCIATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE QUÉBEC OCTOBRE 2012

RÈGLEMENTS L ASSOCIATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE QUÉBEC OCTOBRE 2012 RÈGLEMENTS DE L ASSOCIATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DE QUÉBEC OCTOBRE 2012 Article 2 : Le but Le but des présents règlements est de : a) favoriser l établissement des mécanismes nécessaires à la poursuite

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (ci-après HES-SO) (ci-après la convention intercantonale),

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX ACTIONS AMICALISTES, CULTURELLES ET SPORTIVES DE L'AGENCE DES AIRES MARINES PROTEGEES POUR L'ANNEE 2014

CONVENTION RELATIVE AUX ACTIONS AMICALISTES, CULTURELLES ET SPORTIVES DE L'AGENCE DES AIRES MARINES PROTEGEES POUR L'ANNEE 2014 CONVENTION RELATIVE AUX ACTIONS AMICALISTES, CULTURELLES ET SPORTIVES DE L'AGENCE DES AIRES MARINES PROTEGEES POUR L'ANNEE 2014 Entre L AGENCE des aires marines protégées, dénommée ci-après «l AGENCE»

Plus en détail

ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS

ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS Annexe 1 ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS Les ministres des gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux responsables du Sport, de l Activité physique et des

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD Plus de 50 ans après les Indépendances force est de constater

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2015 13 novembre 2015 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d administration (le

Plus en détail

LE PROJET SPORTIF 2008/2009

LE PROJET SPORTIF 2008/2009 1 rue des Mathurins 92 220 BAGNEUX 01.47.35.53.95-6 01.47.46.87.73 combt.tennis@wanadoo.fr - http://comb-tennis.fr/ LE PROJET SPORTIF 2008/2009 Présentation Bureau 04/09/08 1 Notre projet sportif Il est

Plus en détail

Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel

Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel Lignes directrices sur les services aux élèves ayant un handicap sensoriel Table des matières i Introduction 3 Mission de l éducation

Plus en détail

Convention. Paris le 20 mai 2000. entre. la Fédération Française de et la Fédération Française du

Convention. Paris le 20 mai 2000. entre. la Fédération Française de et la Fédération Française du Convention entre la Fédération Française de et la Fédération Française du Tennis de Table (FFTT) Sport Adapté (FFSA) Paris le 20 mai 2000 Fédération Française de Tennis de Table 4, rue Guillot 92123 Montrouge

Plus en détail

LA GOUVERNANCE DES MUTUELLES

LA GOUVERNANCE DES MUTUELLES LA GOUVERNANCE DES MUTUELLES Rapport établi en septembre 2007 1/5 1. L ADHERENT AU CŒUR DE LA GOUVERNANCE MUTUALISTE a) Une personne = une voix L adoption par le mouvement mutualiste d une charte de la

Plus en détail

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d Administration du 29 juillet 2014 TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d administration de TOTAL S.A. 1, a arrêté le présent Règlement intérieur.

Plus en détail

Objet : Convention un club- un collège

Objet : Convention un club- un collège Objet : Convention un club- un collège La fédération Française d Athlétisme dans le cadre d une nouvelle politique de développement s appuyant sur les jeunes (en particulier les minimes) les nouvelles

Plus en détail

CHAPITRE IV: LES RESSOURCES HUMAINES

CHAPITRE IV: LES RESSOURCES HUMAINES CHAPITRE IV: LES SECTION 4.2: LA MOBILISATION DES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE GESTION DES PAGE: 1 Adoptée: CAD-5287 (30 03 93) Modifiée : CAD-8267 (14 03 06) 1. PRÉAMBULE La politique institutionnelle

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «Comité») est responsable auprès du conseil d administration (le «Conseil») des politiques et pratiques relatives à l intégrité des déclarations financières

Plus en détail

ADMINISTRATION. 3.1. SITUATION D URGENCE : s entend d une situation urgente qui exige le déclenchement d un des quatre comportements essentiels :

ADMINISTRATION. 3.1. SITUATION D URGENCE : s entend d une situation urgente qui exige le déclenchement d un des quatre comportements essentiels : Entrées en vigueur le 29 janvier 2009 Révisées le 30 janvier 2014 Prochaine révision en 2016-2017 Page 1 de 5 1. GÉNÉRALITÉS La qualité et la quantité des communications, le calme et une bonne capacité

Plus en détail

Comprendre le rôle du Conseil d administration

Comprendre le rôle du Conseil d administration Comprendre le rôle du Conseil d administration Tandis que chaque centre a ses propres règlements pour déterminer le rôle joué par le Conseil d administration dans leur fonctionnement, cette brochure fournira

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

REGLEMENT DE L ARBITRAGE ET DE LA TABLE DE MARQUE

REGLEMENT DE L ARBITRAGE ET DE LA TABLE DE MARQUE REGLEMENT DE L ARBITRAGE ET DE LA TABLE DE MARQUE Article 1 - L arbitre L arbitre est un licencié d une association sportive de la Fédération Française de Basket Ball. Joueur pratiquant ou ex-joueur, technicien,

Plus en détail

Loi sur l économie sociale

Loi sur l économie sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 27 Loi sur l économie sociale Présentation Présenté par M. Sylvain Gaudreault Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation

Plus en détail

CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE

CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE VAUCLUSE CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE 80, Rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508 84908 AVIGNON Cedex 9 Téléphone : 04.32.44.89.30

Plus en détail

ANNEXE. L Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture,

ANNEXE. L Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture, Annexe page 1 ANNEXE PROJET D ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME DU MAROC ET L ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE (UNESCO) CONCERNANT LA CREATION D UN CENTRE

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Pratiques de gestion du Bénévolat

Pratiques de gestion du Bénévolat Pratiques de gestion du Bénévolat Livret à l attention des comités, des clubs, Edition : 1 er trimestre 2015 Bernard FLAUJAC Trésorier Adjoint Mireille BIGARÉ Comptable Trésorerie du comité : 04 94 41

Plus en détail

I. LES OBJECTIFS DU FPH

I. LES OBJECTIFS DU FPH Initié par la Région, le Fonds de Participation des Habitants a pour objectif de favoriser l'émergence et le développement des initiatives locales, en évitant les lourdeurs administratives. Destiné à soutenir

Plus en détail

Midi Pyrénées- Aveyron RESPONSABLE DE PRODUCTION

Midi Pyrénées- Aveyron RESPONSABLE DE PRODUCTION Midi Pyrénées- Aveyron RESPONSABLE DE PRODUCTION Pour une entreprise de transformation de produits carnés, sous la responsabilité du Directeur Général, assurera : La responsabilité du déploiement de la

Plus en détail

Sept propositions pour la modernisation de la gouvernance des hôpitaux publics

Sept propositions pour la modernisation de la gouvernance des hôpitaux publics Deuxième volet Sept propositions pour la modernisation de la gouvernance des hôpitaux publics 1- Le Conseil d Administration 2- Le Comité de Direction 3- Un dispositif de sécurité de gestion 4- La Commission

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 5 novembre 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 5 novembre 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES Le comité des ressources humaines («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil à s acquitter

Plus en détail

POLITIQUE D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF

POLITIQUE D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF POLITIQUE D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF 1. PRINCIPE La Ville de Val-d Or entend reconnaître l apport important des organismes sans but lucratif oeuvrant sur son territoire,

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE

DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1 DIRECTEUR ADJOINT/DIRECTRICE ADJOINTE DESCRIPTION DU POSTE 1. CATÉGORIE D EMPLOI ET NATURE DU POSTE Karaté Canada (KC) est l organisme de régie du karaté au Canada. Pour plus de renseignements sur notre

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

De l ingénierie d affaires au management de projet

De l ingénierie d affaires au management de projet HENRI GEORGES MINYEM De l ingénierie d affaires au management de projet, 2007 ISBN : 978-2-212-53802-1 Chapitre 1 Qui est qui? Qui fait quoi? 1.1 L affaire, c est quoi? On appelle affaire toute opération

Plus en détail

Comité de l Yonne de Basket-Ball SOUTIEN AUX CLUBS

Comité de l Yonne de Basket-Ball SOUTIEN AUX CLUBS Comité de l Yonne de Basket-Ball SOUTIEN AUX CLUBS Dans sa volonté d accompagner les clubs dans l accueil des licenciés, dans la pratique du Basket- Ball et dans leur structuration, le Comité de l Yonne

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES Vous occupez un poste permanent dans une commission scolaire ou un établissement collégial public? Si les grands enjeux du domaine

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service des communications POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Politique numéro (CSRS-POL-2010-06) Résolution numéro CC 2001-318 du 17 avril 2001 Entrée en vigueur le 17 avril 2001 Modifiée le 21 septembre 2010

Plus en détail

ECOLE DE CYCLOTOURISME STRUCTURE D ACCUEIL «JEUNES» Cahier des charges

ECOLE DE CYCLOTOURISME STRUCTURE D ACCUEIL «JEUNES» Cahier des charges Ligue Régionale Rhône-Alpes de Cyclotourisme Ain Ardèche - Drôme - Isère - Loire - Rhône - Savoie - Haute-Savoie e-mail : ffct.lra@gmail.com Site : http://cyclorhonalpin.org ECOLE DE CYCLOTOURISME et STRUCTURE

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes. du Collège de l'immobilier du Québec

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes. du Collège de l'immobilier du Québec Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du Collège de l'immobilier du Québec Décembre 2002 Introduction Le Collège de l immobilier du Québec est un établissement privé non subventionné dont

Plus en détail

MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DE LIGUE

MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DE LIGUE FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES Porte d Orléans - 39 rue Barbès 92120 MONTROUGE MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DE LIGUE TITRE I ORGANES CENTRAUX DE LA LIGUE CHAPITRE I L ASSEMBLEE

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Au sein

Plus en détail

JE SUIS. 4 fonctions JEUNE OFFICIEL DIRIGEANT UNSS. Programme 2012 / 2016. 12 décembre 2012 Page 1/11

JE SUIS. 4 fonctions JEUNE OFFICIEL DIRIGEANT UNSS. Programme 2012 / 2016. 12 décembre 2012 Page 1/11 JE SUIS JEUNE OFFICIEL DIRIGEANT UNSS 4 fonctions Programme 2012 / 2016 12 décembre 2012 Page 1/11 JE SUIS JEUNE OFFICIEL DIRIGEANT 1- JE SUIS ELU AU SEIN DE L ASSOCIATION SPORTIVE 2- JE M IMPLIQUE DANS

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

CONVENTION FÉDÉRATION FRANÇAISE D ATHLÉTISME LIGUE NATIONALE D ATHLÉTISME

CONVENTION FÉDÉRATION FRANÇAISE D ATHLÉTISME LIGUE NATIONALE D ATHLÉTISME CONVENTION FÉDÉRATION FRANÇAISE D ATHLÉTISME LIGUE NATIONALE D ATHLÉTISME PRÉAMBULE La Fédération Française d Athlétisme (FFA), association déclarée reconnue d utilité publique, est une Fédération sportive

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 1.0 PRÉAMBULE La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin reconnaît l importance du rôle des communications dans la poursuite de sa mission et dans

Plus en détail

MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE II

MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE II 30 juillet 1998 MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE II ACCORD ENTRE L ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET LE GOUVERNEMENT SUR L ÉTABLISSEMENT D UN BUREAU SOUS-RÉGIONAL DE L ONUDI

Plus en détail

Centre de référence en santé mentale

Centre de référence en santé mentale Centre de référence en santé mentale 1. Missions du centre de référence «Art. 618. Un centre de référence en santé mentale, ci-après désigné sous le terme de «centre de référence», est l organisme d appui

Plus en détail

Retrait d enfants placés

Retrait d enfants placés Page 1 de 10 Retrait d enfants placés Cette section contient les normes et les principes directeurs provinciaux qui régissent le retrait d un enfant du foyer nourricier où il a été placé. Elle s applique

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION I. RAISON D ÊTRE ET OBJECTIFS GLOBAUX Le Comité de vérification (le «Comité») aide le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 009 Le groupement d emplloyeurs AVANT PROPOS Le code du travail offre la possibilité aux petites et moyennes entreprises de constituer

Plus en détail

INGÉNIEUR D AFFAIRES. Henri Georges Minyem. et chef de projet. Compléments en ligne sur : editions-eyrolles.com. Tout pour réussir dans le métier de

INGÉNIEUR D AFFAIRES. Henri Georges Minyem. et chef de projet. Compléments en ligne sur : editions-eyrolles.com. Tout pour réussir dans le métier de Henri Georges Minyem Tout pour réussir dans le métier de INGÉNIEUR D AFFAIRES et chef de projet Les meilleures pratiques et les outils Une méthode facile à mettre en œuvre Les techniques sectorielles L

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Adoption : Amendement : C.C.-086-030127 \\cssamares.qc.ca\administration\savl001\lorraine\politique - Loi - Règlement\Politiques\Politique

Plus en détail

L association «Comité d usagers du Centre social Kanéveden», structure de participation des habitants, a pour buts :

L association «Comité d usagers du Centre social Kanéveden», structure de participation des habitants, a pour buts : Article 1 : Le siège social Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ci-après dénommée : «L association

Plus en détail

CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION

CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION DIRECTION DE L ENFANCE JR Le 28 septembre 2000 CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION INTRODUCTION : Cette charte est une base de travail commune, elle associe tous les acteurs intervenant sur le temps de

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Maison de Grenoble INP

Règlement Intérieur de la Maison de Grenoble INP Règlement Intérieur de la Maison de Grenoble INP Approuvé par le CEVU du 19 avril 2012 Titre I : Dispositions générales... 3 Article 1 : Objet... 3 Article 2 : Destination des locaux... 3 Article 3 : Mise

Plus en détail