Transports d écoliers

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transports d écoliers"

Transcription

1 Base de connaissances du bpa Transports d écoliers Vue d ensemble de certains aspects juridiques (état: avril 2015) bpa Bureau de prévention des accidents

2 Impressum Editeur Personnes de contact Collaboration bpa Bureau de prévention des accidents Case postale 8236 CH-3001 Berne Tél Fax Commande sur n o art (seulement disponible en PDF) Regula Stöcklin, responsable du pool juridique, bpa Simone Studer, collaboratrice scientifique Droit, bpa Oliver Rosch, collaborateur scientifique Droit, bpa Stefan Huonder, responsable de la section Règles de la circulation, Office fédéral des routes (OFROU) Christian Aebi, Office des transports publics, canton de Berne Thomas Ritschard, section Trafic voyageurs, Office fédéral des transports (OTF) Section Trafic marchandises, Office fédéral des transports (OTF) Lisabeth Müller, collaboratrice administrative Personnel / Droit, bpa bpa 2015 Tous droits réservés; reproduction (photocopie, p. ex.), enregistrement et diffusion autorisés avec mention de la source. Traduit de l allemand. En cas de divergences, la version allemande fait foi. Pour une meilleure lisibilité, seule la forme masculine est employée dans le présent rapport, étant entendu qu elle comprend aussi les femmes. Nous vous remercions de votre compréhension.

3 Sommaire I. Introduction 5 II. Permis, autorisations et licences d importance pour les transports d écoliers 6 1. Permis de conduire 6 2. Certificat de capacité pour le transport de personnes en autocar / minibus 6 3. Autorisation de transporter des personnes à titre professionnel (inscription dans le permis de conduire) 7 4. Utilisation d un véhicule pour le transport d écoliers à titre professionnel (inscription dans le permis de conduire) 7 5. Licence d entreprise de transport de voyageurs par route à titre professionnel 7 6. Autorisation cantonale pour le transport d écoliers 8 III. Equipement des véhicules 9 1. Tachygraphe / enregistreur de données 9 2. Dispositif limiteur de vitesse 9 3. Nombre de passagers 9 4. Places debout 9 5. Ceintures de sécurité Principes Voitures de tourismes, minibus et autocars équipés de banquettes longitudinales Places assises de dimension réduite destinées aux enfants Signalisation des bus scolaires 10 IV. Sécurité des écoliers dans les véhicules Responsabilité Sièges d enfants obligatoires jusqu à 12 ans ou 150 cm avec exceptions Dispositifs de retenue pour enfants Principe Exceptions 12 V. Arrêts de bus scolaires 13 VI. Assurance 14 VII. Renseignements sur le présent document 15 Base de connaissances du bpa Sommaire 3

4 VIII. Annexe Annexe 1: sécurité des enfants dans les transports scolaires, vue d ensemble Annexe 2: permis, autorisations, licences pour les transports d écoliers, vue d ensemble (services compétents et informations complémentaires) 17 4 Sommaire Base de connaissances du bpa

5 I. Introduction Dans ce document sont présentés d importants aspects juridiques quant aux transports d écoliers. Des recommandations sont également formulées afin d assurer le véhiculage sécurisé des écoliers. Pour le transport d écoliers, des bus scolaires ou d autres types de véhicules peuvent être utilisés. Les bus scolaires sont, d un point de vue juridique, des minibus ou des autocars dont les places et l espace intérieur sont de dimension réduite et où le poids par personne est plus faible. Selon l ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV), ils ne sont admis que lorsque le rapport établi par un organe de contrôle agréé par l OFROU confirme que la protection offerte est équivalente (ou plus élevée) à celle des sièges d enfants conformes au règlement ECE n 44/03 pour le groupe d âge concerné. 1 1 Définition selon l art. 123a, al. 1, de l ordonnance du 19 juin 1995 concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV, RS ; cet article est entré en vigueur le 1 er avril 2010). Base de connaissances du bpa Introduction 5

6 II. Permis, autorisations et licences d importance pour les transports d écoliers 1. Permis de conduire Pour les transports d écoliers, un permis de conduire des catégories B, D1 ou D est nécessaire selon le type de véhicule utilisé. Pour de plus amples renseignements sur les permis de conduire, veuillez vous adresser aux services cantonaux des automobiles ( 2. Certificat de capacité pour le transport de personnes en autocar / minibus professionnels. Pour ce faire, il doit réussir un examen écrit, un examen oral et un examen pratique. Le certificat de capacité est valable 5 ans et n est renouvelé que lorsque son titulaire justifie de la fréquentation de la formation continue. Le certificat de capacité est délivré sous forme de carte séparée en complément au permis de conduire. Vous trouverez des informations détaillées sur L Union européenne a édicté une directive contraignant les conducteurs à passer un certificat de capacité pour le transport de personnes et de marchandises. Le 15 juin 2007, le Conseil fédéral a décidé de mettre en œuvre cette directive en Suisse également pour que les conducteurs suisses soient soumis aux mêmes exigences que leurs collègues européens. Le certificat de capacité n est pas exigé pour celui qui utilise, lors de transports d écoliers, un véhicule de moins de 8 places assises, siège conducteur non compris (cat. B), ni pour celui qui effectue le transport de personnes à des fins privées 3. Le transport de personnes est considéré comme transport privé lorsque le conducteur entretient des rapports personnels avec les passagers. Selon l ordonnance réglant l admission des chauffeurs 2, celui qui veut transporter des personnes (écoliers) dans des autocars, des bus ou des minibus de plus de huit places assises, siège conducteur non compris (cat. D ou D1), doit obtenir un certificat de capacité pour le transport de personnes indépendamment du fait qu il s agisse ou non de transports d écoliers 2 Ordonnance du 15 juin 2007 réglant l admission des conducteurs au transport de personnes et de marchandises par route (Ordonnance réglant l admission des chauffeurs, OACP; RS ), en vigueur depuis le 1 er septembre 2009 Exemple de transport de personnes à des fins privées: Le transport d écoliers effectué par les parents, dans la mesure où leurs propres enfants, ceux de proches ou d amis de la famille se trouvent dans le véhicule. 3 Art. 2, al. 1 et art. 3 let. a OACP 6 Permis, autorisations et licences d importance pour les transports d écoliers Base de connaissances du bpa

7 3. Autorisation de transporter des personnes à titre professionnel (inscription dans le permis de conduire) 4. Utilisation d un véhicule pour le transport d écoliers à titre professionnel (inscription dans le permis de conduire) Pour transporter professionnellement des personnes (écoliers) avec des véhicules des catégories B ou C, des sous-catégories B1 ou C1 ou de la catégorie spéciale F, il faut une autorisation de transporter des personnes à titre professionnel, conformément à l ordonnance réglant l admission à la circulation routière. 4 L autorisation de transporter des personnes à titre professionnel est accordée sans autre examen aux titulaires d un permis de conduire des catégories D ou D1. 5 Exemples de transports d écoliers à titre professionnel: Le transport d écoliers est réalisé par une entreprise de transport spécialisée Les parents ou des tiers perçoivent une rétribution qui dépasse les coûts du véhicule et l indemnisation des dépenses du conducteur. 6 Depuis le 1 er janvier 2014, les conducteurs professionnels affectés au transport de personnes sont soumis à l interdiction totale de l alcool au volant. 7 4 Détails dans l art. 25, al. 1 et 3 de l ordonnance du 27 octobre 1976 réglant l admission des personnes et des véhicules à la circulation routière (Ordonnance réglant l admission à la circulation routière, OAC; RS ) 5 cf. art. 25, al. 4, OAC 6 Cf. la définition de «à titre professionnel» selon l art. 3, al. 1 bis de l ordonnance du 6 mai 1981 sur la durée du travail et du repos des conducteurs professionnels de véhicules légers affectés au transport de personnes et de voitures de tourisme lourdes (OTR 2; RS ) 7 Art. 2a de l ordonnance du 13 novembre 1962 sur les règles de la circulation routière (OCR; RS ) Les véhicules automobiles ne peuvent être utilisés pour le transport d écoliers à titre professionnel que si cette affectation du véhicule est inscrite dans le permis de circulation à la rubrique Le service des automobiles est l autorité compétente en l espèce. 5. Licence d entreprise de transport de voyageurs par route à titre professionnel La licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route est réglementée dans la loi fédérale du 20 mars 2009 sur les entreprises de transport par route. 9 Est réputée entreprise de transport de voyageurs par route toute entreprise qui transporte, à titre professionnel, des voyageurs au moyen de véhicules automobiles et offre ses services au public en général ou à certaines catégories d usagers, les véhicules automobiles utilisés étant appropriés et destinés par leur conception et leur équipement au transport du conducteur et de plus de huit personnes; le transport exclusif de voyageurs au moyen de véhicules automobiles à des fins non professionnelles et le transport de ses propres employés par une entreprise ne relevant pas du secteur des transports ne constituent pas une activité au sens de la LEnTR Art. 80, al. 2, OAC 9 Loi fédérale du 20 mars 2009 sur les entreprises de transport par route (LEnTR; RS ), en vigueur depuis le 1 er janvier Art. 2, let. a, LEnTR Base de connaissances du bpa Permis, autorisations et licences d importance pour les transports d écoliers 7

8 En principe, les transports professionnels d écoliers avec des véhicules permettant le transport de plus de huit personnes sont soumis à la licence susmentionnée. Les courses effectuées, par exemple, par un employé communal avec un véhicule appartenant à la commune font exception à cette disposition. L Office fédéral des transports (OFT), section Trafic marchandises, donne de plus amples renseignements à ce sujet. Vous trouverez aussi des informations utiles sur 6. Autorisation cantonale pour le transport d écoliers d image afin d augmenter la part de marché, comme par exemple lorsqu une école privée transporte gratuitement ses élèves à l école. Est considéré comme régulier un transport qui est effectué plus de deux fois entre les mêmes lieux à des intervalles de quinze jours au plus 14. Selon l article 30 OTV, une autorisation cantonale est octroyée si aucune offre de transports publics n est menacée dans son existence, respectivement si aucune offre cofinancée par des contributions d exploitation ou d investissement des pouvoirs publics n est concurrencée de manière essentielle. En vertu de l ordonnance sur le transport de voyageurs, une autorisation cantonale est nécessaire pour les courses servant exclusivement à transporter des écoliers ou des étudiants (transport d écoliers) 11. Cette autorisation n est en principe nécessaire que lorsque les courses sont soumises à la régale du transport des voyageurs 12. Sont concernés, les transports d écoliers qui sont effectués de façon régulière et professionnelle: Est considéré comme professionnel un transport effectué contre rémunération ou dans le but d obtenir un avantage commercial 13. Un avantage commercial peut aussi consister en la promotion Pour de plus amples renseignements sur les autorisations cantonales, veuillez vous adresser aux services cantonaux compétents en matière de transports publics 15. Des informations complémentaires quant au chapitre II se trouvent à l annexe 2 de ce document. 11 cf. art. 7, let. b, de l ordonnance du 4 novembre 2009 sur le transport des voyageurs (OTV; RS ) 12 Les transports exemptés d autorisation sont mentionnés à l art. 8 OTV. Parmi ceux-ci figurent notamment les courses avec des véhicules construits et équipés pour transporter neuf personnes au maximum (conducteur compris). En cas de doute, l Office fédéral des transports (OFT) décide si une autorisation est nécessaire ou non. 13 Art. 2, al. 1, let. b de la loi du 20 mars 2009 sur le transport de voyageurs (LTV; RS 745.1). L art. 3 OTV définit également le transport professionnel. 14 Art. 2, al. 1, let. a LTV et art. 2 OTV 15 Cf. aussi les prescriptions de détail des articles 30 à 36 OTV ainsi que les prescriptions complémentaires cantonales (p.ex. le canton de Berne: Ordonnance du 17 septembre 1997 sur le transport de personnes, RSB 764.2) 8 Permis, autorisations et licences d importance pour les transports d écoliers Base de connaissances du bpa

9 III. Equipement des véhicules 1. Tachygraphe / enregistreur de données doivent être équipés de dispositifs limiteurs de vitesse 20. Les véhicules doivent être pourvus d un tachygraphe analogique ou numérique ou d un enregistreur de données. Ces appareils doivent être maintenus enclenchés lors de transports d écoliers à titre professionnel 16. Au regard des dérogations prévues par l OTR 1 17 et l OTR 2 18, les transports d écoliers ne sont en principe pas soumis aux conditions d application de ces deux ordonnances. Les conducteurs professionnels qui effectuent des transports d écoliers en plus d autres transports soumis à l OTR 1 ou à l OTR 2 doivent respecter le cadre légal fixé par ces dernières pour l ensemble de leur activité professionnelle et faire usage des moyens de contrôle lors des courses soumises à l OTR Nombre de passagers Le nombre des personnes transportées dans et sur des véhicules automobiles ne doit pas excéder celui des places autorisées, conformément à l inscription dans le permis de circulation (cf. champ 27 du permis de circulation) Places debout Les places debout ne sont admises que dans les autocars et les minibus affectés au trafic régional exploité selon l horaire par des entreprises de transport concessionnaires Ceintures de sécurité Pour des informations complémentaires à ce sujet, veuillez vous adresser au service automobile compétent de votre canton, respectivement à l association intercantonale OTR ( 2. Dispositif limiteur de vitesse 5.1. Principes L annexe 1 de ce document donne une vue d ensemble de l équipement en ceintures de sécurité pour les véhicules affectés aux transports d écoliers. Les minibus ainsi que les autocars (catégories M2 et M3) qui sont utilisés pour les transports scolaires 16 Art. 100, al. 1, let. d, OETV 17 Ordonnance du 19 juin 1995 sur la durée du travail et du repos des conducteurs professionnels de véhicules automobiles (Ordonnance sur les chauffeurs, RS ) 18 Art. 4 OTR 1 et art. 4 OTR 2 19 Cf. art. 20 OTR 1, art. 27 OTR 2 tout comme art. 2, let. h, OTR 1 et art. 2, let. f, OTR 1 quant à la définition de l activité professionnelle Les chapitres 5.2 et 5.3 traiteront des cas particuliers des banquettes longitudinales et des places assises pour enfants. 20 Art. 99 OETV. Cf. Dispositions transitoires: art. 222 al. 8 et 222 let. e, al. 1 OETV. 21 Art. 60 al. 2 OCR. 22 Art. 107 al. 2 OETV. Base de connaissances du bpa Equipement des véhicules 9

10 5.2. Voitures de tourismes, minibus et autocars équipés de banquettes longitudinales En principe, les véhicules ne disposant pas d autorisations pour des places debout et dotés de banquettes longitudinales ne sont plus admis 23. Les véhicules dotés de banquettes longitudinales mis en circulation pour la première fois ou transformés en conséquence avant le 1 er janvier 2008 peuvent continuer à être utilisés 24. Néanmoins, depuis le 1 er janvier 2010, ces véhicules doivent au moins être pourvus d une ceinture abdominale par place assise 25. Dans le cas contraire, ces véhicules doivent être équipés en conséquence. équivalente à celle garantie par les sièges achetés comme accessoires Signalisation des bus scolaires Les minibus et autocars affectés aux transports scolaires peuvent être munis, à l avant et à l arrière, du signe distinctif correspondant (voir Illustration 1). Celui-ci doit être masqué ou enlevé lorsque le véhicule n est pas utilisé pour des transports scolaires Places assises de dimension réduite destinées aux enfants Dans les véhicules de la classe M (voitures de tourisme, minibus et autocars) qui ont été mis en circulation pour la première fois ou transformés en conséquence avant le 1 er janvier 2008, les sièges prévus pour les enfants, soit les sièges décrits comme «places assises pour enfants» dans le permis de circulation, doivent au moins être pourvus de ceintures abdominales 26. Dans le cas contraire, ces véhicules doivent être équipés en conséquence. Les véhicules qui ont été mis en circulation pour la première fois ou transformés en conséquence à partir du 1 er août 2012 et équipés de telles places assises doivent offrir une protection Illustration 1 Signalisation des bus scolaires 23 Art. 107, al. 1 bis, OETV 24 Art. 222j, al. 8, OETV 25 Art. 106, al. 2, OETV; art. 222g, al. 1, OETV 26 Art. 222m, al. 5, OETV 27 Art. 106, al. 3, OETV 28 Art. 123a, al. 2, OETV, en vigueur depuis le 1 er avril Equipement des véhicules Base de connaissances du bpa

11 IV. Sécurité des écoliers dans les véhicules 1. Responsabilité Les ceintures de sécurité existantes doivent être portées pendant le trajet. Les conducteurs doivent s assurer que les enfants de moins de 12 ans sont attachés correctement (cf. chap. IV.2.2) Sièges d enfants obligatoires jusqu à 12 ans ou 150 cm avec exceptions 2.1. Dispositifs de retenue pour enfants Il existe plusieurs systèmes de retenue pour enfants, dont les sièges coques, les coques avec système à élément de retenue, les rehausseurs de siège avec/sans appuie-dos et appuie-tête). Le dispositif approprié dépend du poids et de la taille de l enfant: Les dispositifs de retenue du groupe 3 (22 36 kg) sont aussi appropriés pour les enfants qui pèsent plus de 36 kg. Le dispositif de retenue pour enfants doit être homologué selon le règlement ECE n o 44/03 ou 04 (cf. Illustration 2). Selon les instructions de l OFROU du 16 décembre 2013, il est possible d utiliser, depuis le 1 er janvier 2014, en plus des dispositifs de retenue pour enfants conformes au règlement ECE n 44, ceux qui sont autorisés en vertu du règlement ECE n 129 (cf. Illustration 3). Les commerces spécialisés et le TCS vous donneront des informations détaillées sur les différents systèmes de retenue pour enfants (voir aussi la brochure du TCS/bpa sur les sièges d enfants). Groupe 0+: Groupe 1: Groupe 2/3: 0 13 kg (0 1,5 ans) 9 18 kg (1 4 ans) kg (3,5 12 ans) Illustration 3 Marque d approbation ECE n 129 Illustration 2 Etiquette sur le dispositif de retenue pour enfants 29 Art. 3a, al. 1, OCR, en vigueur depuis le 1 er avril 2010 Base de connaissances du bpa Sécurité des écoliers dans les véhicules 11

12 2.2. Principe Aux places équipées de ceintures de sécurité, les enfants de moins de 12 ans et mesurant moins de 150 cm doivent toujours être attachés par un dispositif de retenue pour enfant approprié 30. Les systèmes de retenue des groupes 1 (9 18 kg) et 2/3 (15 36 kg) entrent en ligne de compte pour les transports d écoliers. Les rehausseurs de siège avec appuie-dos offrent une sécurité optimale aux enfants de 4 à 12 ans. Cependant, un modèle sans appuiedos homologué selon le règlement ECE n o 44/03 ou 04 remplit aussi les exigences légales minimales. Selon la loi, les enfants peuvent être transportés sur le siège avant, et ce, indépendamment de leur âge il est crucial qu ils soient correctement attachés. Si le véhicule est équipé d airbags, les dispositifs de retenue pour enfants placés dos à la route ne peuvent être utilisés à l avant que si l airbag est désactivé. Les dispositifs orientés vers l avant sont autorisés aux places équipées d airbags dans la mesure où le mode d emploi du véhicule et du dispositif de retenue ne l exclut pas. En présence d airbags et en cas d utilisation de dispositifs de retenue pour enfants, il faut absolument se conformer aux instructions du fabricant du véhicule et du siège d enfant Exceptions Places assises équipées de ceintures abdominales Une première dérogation à l obligation d employer un dispositif de retenue pour enfant s applique aux places équipées uniquement de ceintures abdominales (ceintures à 2 points). C est en partie le cas des 30 Art. 3a al. 4, phrase 1, 0CR anciennes voitures de tourisme et des minibus pourvus de banquettes longitudinales. Seuls les enfants de moins de 7 ans doivent y être attachés par un dispositif de retenue pour enfant. Après, les ceintures de sécurité existantes suffisent 31. Concernant l'usage de dispositifs de retenue pour enfants sur des places équipées de ceintures abdominales, il y a lieu d'utiliser uniquement des systèmes homologués pour de telles places assises. Veuillez vous conformer aux instructions du fabricant du siège d'enfant. L'offre de sièges pour enfants arrimables avec une ceinture à deux points est relativement limitée. Si des enfants de moins de 7 ans doivent être transportés, il est conseillé de ne pas utiliser des véhicules pourvus de banquettes longitudinales pour le transport d'écoliers. Sièges de dimension réduite pour les enfants et autocars Il existe une autre dérogation pour les sièges de dimensions réduites spécialement admis pour les enfants (décrits comme «places assises pour enfants» dans le permis de circulation) et dans les autocars. Dans ces cas-là, les dispositifs de retenue ne sont obligatoires que pour les enfants de moins de 4 ans. Après, les ceintures de sécurité existantes suffisent. 32 L annexe 1 de ce document donne une vue d ensemble de l équipement en ceintures de sécurité pour les véhicules affectés aux transports d écoliers. Vous trouverez de plus amples informations à ce propos sur le site Internet du TCS ( ou de l'ofrou. 31 Art. 3a al. 4, phrase 2, 0CR, en vigueur depuis le 1 er janvier Art. 3a, al. 4, phrase 2, OCR 12 Sécurité des écoliers dans les véhicules Base de connaissances du bpa

13 V. Arrêts de bus scolaires Les arrêts de bus scolaires devraient être aménagés à l écart du trafic. Une autorisation doit être demandée au propriétaire (p. ex. canton, commune). Les arrêts doivent permettre aux écoliers de monter et de descendre en toute sécurité, sans être mis en danger par la circulation. Lorsque des bus scolaires signalés comme tels s arrêtent et que leurs feux clignotants sont enclenchés, 33 les conducteurs ne les dépasseront qu à une allure réduite et en faisant preuve d une prudence particulière Art. 23, al. 3, let. a, OCR 34 Art. 6, al. 5, OCR Base de connaissances du bpa Arrêts de bus scolaires 13

14 VI. Assurance Pour toute question portant sur les assurances, veuillez vous adresser à l Association suisse d assurances ( ou directement à une assurance responsabilité civile pour véhicules automobiles dans l idéal, avant qu un accident ne se soit produit. 14 Assurance Base de connaissances du bpa

15 VII. Renseignements sur le présent document Pour tout renseignement complémentaire, veuillez vous adresser au service juridique du bpa. Base de connaissances du bpa Renseignements sur le présent document 15

16 VIII. Annexe 1. Annexe 1: sécurité des enfants dans les transports scolaires, vue d ensemble Tableau 1 Sécurité des enfants dans les transports scolaires 1 Véhicule Equipement Mesures de sécurité obligatoires Bus scolaires avec sièges spécialement admis pour les enfants 2 Au moins ceintures abdominales enfants < 4 ans: dispositifs de retenue pour enfants 3 enfants 4 ans: ceintures de sécurité existantes Autocars Au moins ceintures abdominales enfants < 4 ans: dispositifs de retenue pour enfants 4 enfants 4 ans: ceintures de sécurité existantes Autres véhicules, p. ex. voitures de tourisme minibus Ceintures à 3 points Ceintures abdominales (p. ex. dans les anciennes voitures de tourisme) enfants < 12 ans mesurant moins de 150 cm: dispositifs de retenue pour enfants enfants mesurant plus de 150 cm (même si < 12 ans): ceintures de sécurité existantes personnes 12 ans (même si mesurant moins de 150 cm): ceintures de sécurité existantes enfants < 7 ans: dispositifs de retenue pour enfants 4 enfants 7 ans: ceintures de sécurité existantes Source: bpa, Le tableau se réfère uniquement au transport d écoliers. Si les écoliers voyagent avec d autres passagers dans des voitures automobiles «normales» affectées au trafic régional exploité selon l horaire par des entreprises de transport concessionnaires, l art. 3a, al. 2, let. e, OCR est applicable. Ils sont ainsi dispensés de l obligation de porter la ceinture. 2 Dans les bus scolaires mis en circulation pour la première fois à partir du 1 er août 2012, les places de dimensions réduites ne sont désormais autorisées que si un organe de contrôle accrédité par l OFROU confirme que ces sièges offrent une protection comparable à celle dont un enfant bénéficie avec les dispositifs de retenue testés selon le règlement ECE n o 44/03 ou 04. Les bus scolaires en circulation avant cette date pourront continuer de circuler (art. 123a en relation avec l art. 222l OETV, en vigueur depuis le 1 er avril 2010). 3 Veuillez vous conformer aux instructions du fabricant pour la pose du siège pour enfants. 4 Seuls les dispositifs de retenue autorisés pour des sièges dotés de ceintures abdominales peuvent être utilisés. Veuillez vous conformer aux instructions du fabricant de sièges pour enfants. 16 Annexe Base de connaissances du bpa

17 2. Annexe 2: permis, autorisations, licences pour les transports d écoliers, vue d ensemble (services compétents et informations complémentaires) Tableau 2 Transports d écoliers: compétences et informations complémentaires Quoi? Compétence et renseignements complémentaires Permis de conduire Service des automobiles Certificat de capacité pour le transport de personnes Utilisation d un véhicule pour le transport d écoliers à titre professionnel (inscription dans le permis de conduire) Service des automobiles Autorisation pour le transport d écoliers à titre professionnel (inscription dans le permis de conduire) Service des automobiles Licence d entreprise de transport par route Office fédéral des transports (section Trafic marchandises) Autorisation cantonale pour le transport d écoliers Services cantonaux compétents pour les transports publics Source: bpa, 2014 Base de connaissances du bpa Annexe 17

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015)

741.031. Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Ordonnance sur les amendes d ordre (OAO) 741.031 du 4 mars 1996 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 3, 3a et 12 de la loi du 24 juin 1970 sur les amendes d ordre (LAO) 1, arrête:

Plus en détail

Patrouilleurs scolaires

Patrouilleurs scolaires Patrouilleurs scolaires Elèves et adultes au service de la sécurité bpa Bureau de prévention des accidents Le service des patrouilleurs scolaires contribue grandement à la sécurité routière. Vous aussi,

Plus en détail

Les usagers sont civilement responsables des dommages qu ils causent aux biens et aux personnes dans le véhicule.

Les usagers sont civilement responsables des dommages qu ils causent aux biens et aux personnes dans le véhicule. 1 Article 1. Conditions d accès Le Transport de Proximité Tedibus est un service organisé par la Communauté de Communes du Grand Couronné. Il est accessible à tous les habitants du Grand Couronné, sous

Plus en détail

741.31. Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) 1. Première partie: Dispositions générales. du 20 novembre 1959 (Etat le 1 er juin 2015)

741.31. Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) 1. Première partie: Dispositions générales. du 20 novembre 1959 (Etat le 1 er juin 2015) Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) 1 741.31 du 20 novembre 1959 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 25, 64, 67, al. 3, 70, al. 3, 72, al. 1, 74, al. 3, 76, al. 3

Plus en détail

Loi sur le transport de voyageurs

Loi sur le transport de voyageurs Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi sur le transport de voyageurs (LTV) Modification du 26 septembre 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil

Plus en détail

PRESCRIPTIONS IMPORTATION EN SUISSE DE VÉHICULES À MOTEUR ROUTIERS ET REMORQUES PRIVÉS

PRESCRIPTIONS IMPORTATION EN SUISSE DE VÉHICULES À MOTEUR ROUTIERS ET REMORQUES PRIVÉS PRESCRIPTIONS IMPORTATION EN SUISSE DE VÉHICULES À MOTEUR ROUTIERS ET REMORQUES PRIVÉS 1. Obligation d annoncer à la douane Celui qui importe en Suisse un véhicule non dédouané doit l annoncer spontanément

Plus en détail

Titre la (nouveau) Sécurité de l infrastructure routière

Titre la (nouveau) Sécurité de l infrastructure routière Projet mis en consultation Loi fédérale sur la circulation routière (LCR) Modification du... L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête : I La loi

Plus en détail

les groupes de systèmes de sièges enfants

les groupes de systèmes de sièges enfants les groupes de systèmes de sièges enfants La norme européenne distingue cinq groupes de sièges adaptés au poids de l enfant. Certains sièges sont homologués pour plusieurs groupes : Les sièges multi groupe.

Plus en détail

SECURITE ET MOBILITE

SECURITE ET MOBILITE TRANSPORT DE PERSONNES HANDICAPEES AMENAGEMENT ET OPTIONS D EQUIPEMENT SECURITE ET MOBILITE Transport de passagers en fauteuils roulants INNOVER PAR TRADITION 044 743 80 40 WWW.WALDSPURGER.CH 1 2 Table

Plus en détail

30 km/h dans les quartiers résidentiels

30 km/h dans les quartiers résidentiels bfu bpa upi Mb 0206 km/h dans les quartiers résidentiels Le bpa est favorable aux zones dans les rues de quartier. Pourquoi? Les zones à l heure permettent d augmenter la sécurité et la qualité de l habitat

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Loi fédérale sur la circulation routière (LCR) 741.01 du 19 décembre 1958 (Etat le 1 er janvier 2014) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 82, al. 1 et 2, 110, al. 1, let. a, 122,

Plus en détail

Brochure technique. Zones 30. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Zones 30. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Zones 30 bpa Bureau de prévention des accidents La limitation de vitesse à 30 km/h améliore la sécurité et la qualité de vie dans les quartiers résidentiels. La conduite est apaisée,

Plus en détail

La formation en deux phases

La formation en deux phases 212 La formation en deux phases La formation en deux phases 212 La formation en deux phases s est mise en place. Malgré cela, cette mesure ayant pour but de réduire le taux d accidents chez les nouveaux

Plus en détail

Loi fédérale sur les entreprises de transport par route

Loi fédérale sur les entreprises de transport par route Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur les entreprises de transport par route (LEnTR) Modification du 26 septembre 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

Charte d utilisation: SCHOOLPOOL

Charte d utilisation: SCHOOLPOOL Charte d utilisation: SCHOOLPOOL Tout utilisateur du site Schoolpool s engage à respecter certaines règles. Cette convention décrit la conduite en tant que «bon père de famille» à adopter, incluant le

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

Ordonnance sur la construction et l exploitation des bateaux et des installations des entreprises publiques de navigation

Ordonnance sur la construction et l exploitation des bateaux et des installations des entreprises publiques de navigation Ordonnance sur la construction et l exploitation des bateaux et des installations des entreprises publiques de navigation (Ordonnance sur la construction des bateaux, OCB) 747.201.7 du 14 mars 1994 (Etat

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015 ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l exploitation des établissements d enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière. NOR: EQUS0100026A Version

Plus en détail

Position. Passages piétons en zone 30 2010/11. Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne.

Position. Passages piétons en zone 30 2010/11. Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne. Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne.ch Position www.fussverkehr.ch www.mobilitepietonne.ch www.mobilitapedonale.ch 2010/11 Passages piétons en

Plus en détail

Art. 8, al. 3 OCR Routes à plusieurs voies, circulation à la file 3

Art. 8, al. 3 OCR Routes à plusieurs voies, circulation à la file 3 Règles et situations exceptionnelles Dépasser par la droite? Ravaldo Guerrini (Texte et graphiques) Dépasser par la droite, c est quoi finalement? Quand peut-on ou non devancer ou dépasser par la droite?

Plus en détail

GT 008. Date : 18 août 2009 Modifiée : 22 octobre 2013

GT 008. Date : 18 août 2009 Modifiée : 22 octobre 2013 Responsabilité des exploitants 1 de 6 Énoncé Les exploitants scolaires et les conducteurs et conductrices doivent respecter les modalités et conditions des ententes de transport scolaire. Responsabilités

Plus en détail

Entente de réciprocité entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement du Québec en matière d échange de permis de conduire

Entente de réciprocité entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement du Québec en matière d échange de permis de conduire Texte original Entente de réciprocité entre le Gouvernement de la Confédération suisse et le Gouvernement du Québec en matière d échange de permis de conduire Conclue le 1 er avril 2004 Entrée en vigueur

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Avez-vous des questions concernant l'enregistrement, le reporting annuel ou la banque de données?

Avez-vous des questions concernant l'enregistrement, le reporting annuel ou la banque de données? Commission fédérale de la poste PostCom Foire aux questions La foire aux questions offre des réponses à une liste de questions fréquentes qui s'allonge en permanence. Consultez-la avant de contacter le

Plus en détail

L assurance auto de la Bâloise Sur la route, la garantie d une couverture efficace

L assurance auto de la Bâloise Sur la route, la garantie d une couverture efficace L assurance auto de la Bâloise Sur la route, la garantie d une couverture efficace L assurance auto de la Bâloise Sur la route, la garantie d une couverture efficace Pour choisir un véhicule, vous regardez,

Plus en détail

Tarif commun 7 2012 2016

Tarif commun 7 2012 2016 ProLitteris Société suisse de gestion de droits d auteur pour la littérature et les arts plastiques, coopérative SSA Société suisse des auteurs, coopérative SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES UN VÉHICULE LOURD?... 7 CONDUCTEUR?... 8 DE CONDUIRE DE LA CLASSE 1, 2 OU 3?...10

TABLE DES MATIÈRES UN VÉHICULE LOURD?... 7 CONDUCTEUR?... 8 DE CONDUIRE DE LA CLASSE 1, 2 OU 3?...10 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION............................ 2 2. QUELQUES DÉFINITIONS..................... 3 3. RÉPONDEZ-VOUS AUX EXIGENCES DE BASE?.... 5 4. POUR ACQUÉRIR DES CONNAISSANCES.........

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR PREFECTURE DE LA MANCHE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DE LA REGLEMENTATION Bureau de la Circulation LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Code des transports Articles L 3120-1 à L 3120-5 Articles

Plus en détail

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie:

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: Location de voitures Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: - Permis de conduire en cours de validité, obtenu depuis au moins 1 an, donnant l'autorisation de conduire

Plus en détail

DESCRIPTION DE L ACTIVITE

DESCRIPTION DE L ACTIVITE FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Entreprise de Gestion de Taxis Codification NAA : II 60 23 / II 63.21 Codification ONS : 60 23 / 63.21 Codification CNRC : 604 103 Inscription de l

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration 78704 Spécialiste en restauration Restaurationsfachfrau / Restaurationsfachmann Impiegata di ristorazione / Impiegato di ristorazione Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

Les contrôles routiers

Les contrôles routiers Les contrôles routiers Edition: Avril 2012 FR Les contrôles routiers du BAG L Office fédéral du transport de marchandises (Bundesamt für Güterverkehr BAG) assume multiples missions correspondantes en tant

Plus en détail

Règlement d utilisation de TaxiBus Table des matières

Règlement d utilisation de TaxiBus Table des matières Règlement d utilisation de TaxiBus Table des matières Table des matières... 0 Préambule... 1 Article 1 : Objet... 1 Article 2 : Modalités d accès au service... 2 2.1 - Personnes autorisées... 2 2.2 - Inscription

Plus en détail

Loi fédérale sur l aménagement du territoire

Loi fédérale sur l aménagement du territoire Délai référendaire: 4 octobre 2012 Loi fédérale sur l aménagement du territoire (Loi sur l aménagement du territoire, LAT) Modification du 15 juin 2012 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

Nouveau permis de conduire européen

Nouveau permis de conduire européen Nouveau permis de conduire européen Nouvelles catégories de permis entrant en vigueur le 19 janvier 2013 - dossier de presse - SOMMAIRE Le nouveau permis européen Nouvelle carte sécurisée Les nouvelles

Plus en détail

Objet et champ d application

Objet et champ d application Ordonnance du DEFR concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures (OCM ES 1 ) du 11 mars 2005 (Etat le 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives

Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 55 (2008, chapitre 14) Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière et d autres dispositions législatives Présenté le 15 novembre

Plus en détail

> REnDRE LE BRuIt visible

> REnDRE LE BRuIt visible > REnDRE LE BRuIt visible > sonbase La Base de données SIG pour la Suisse Déterminer et analyser la pollution sonore pour l ensemble de la Suisse 02 > sonbase La base de données SIG pour la Suisse La base

Plus en détail

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles 10.10.2005 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre

Plus en détail

Guidage des piétons aux abords des chantiers

Guidage des piétons aux abords des chantiers Guidage des piétons aux abords des chantiers Indications pour les autorités compétentes et les entreprises de construction Dominik Bucheli Samuel Flükiger Adrian Halter Thomas Schweizer 1 Sommaire 1. 2.

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

l examen professionnel supérieur d informaticien / informaticienne 1

l examen professionnel supérieur d informaticien / informaticienne 1 I-CH Formation professionnelle informatique Suisse SA REGLEMENT concernant l examen professionnel supérieur d informaticien / informaticienne 1 du 10 février 2009 (modulaire, avec examen final) Vu l art.

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Directives relatives à la surveillance et à l assurance qualité Formation

Plus en détail

Application des instructions d entretien et potentiels publiés par les constructeurs

Application des instructions d entretien et potentiels publiés par les constructeurs Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l aviation civile OFAC Division Sécurité technique Directive CT 02.020-35 Communication

Plus en détail

Info Délits Plus Août 2012

Info Délits Plus Août 2012 Campagne de prévention : stop avant le choc! Merci de vous arrêter aux passages de sécurité! Cette campagne est menée en collaboration avec le Touring Club Suisse (TCS), le Fonds de sécurité routière (FSR)

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête: (Droit du registre du commerce) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 avril 2015 1 arrête: I 1. Le titre trentième du code des obligations

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE MOBITUB

SERVICE DE TRANSPORT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE MOBITUB SERVICE DE TRANSPORT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE MOBITUB REGLEMENT AU 1 ER JANVIER 2014 1. Objet du service Le présent règlement définit les conditions particulières dans lesquelles les voyageurs

Plus en détail

Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles

Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles 08.520 Initiative parlementaire Suppression des signes distinctifs pour cycles Rapport de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des Etats du 4 mai 2010 Madame la Présidente,

Plus en détail

Vérification des véhicules de transport pour les usagers

Vérification des véhicules de transport pour les usagers POLITIQUE P-G6-0750-01 Vérification des véhicules de transport pour les usagers Responsable de l application : Directeur des ressources financières, matérielles et informationnelles (DRFMI) À l usage de

Plus en détail

Sièges d enfants 2015

Sièges d enfants 2015 Sièges d enfants 2015 De bons sièges d'enfants peuvent sauver des vies Editeur Touring Club Suisse (TCS) Auteur Conseils en mobilité, Technique et Economie, Emmen Coordination Daniel Ballmann Conception

Plus en détail

CGA. Assurance des soins. (Conditions générales d assurance) Visana SA, sana24 SA, vivacare SA. Med Call (LAMal) Valable dès 2014

CGA. Assurance des soins. (Conditions générales d assurance) Visana SA, sana24 SA, vivacare SA. Med Call (LAMal) Valable dès 2014 CGA (Conditions générales d assurance) Visana SA, sana24 SA, vivacare SA Valable dès 2014 Assurance des soins Med Call (LAMal) Table des matières Page 3 4 5 6 6 6 7 7 1. Principes 2. Prestations 3. Primes

Plus en détail

L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ---------- DELIBERATION N 63-82 AT DU 28 NOVEMBRE 1963 ------------------------------------------------------ concernant les transports publics en commun

Plus en détail

Le Concept de Sécurité Intégrale. Mercedes-Benz Autobus/Autocar

Le Concept de Sécurité Intégrale. Mercedes-Benz Autobus/Autocar Le Concept de Sécurité Intégrale Mercedes-Benz Autobus/Autocar Le sens des responsabilités. Vous pensez que la sécurité doit faire l objet d une priorité absolue dans les autobus/autocars? Chez Mercedes-Benz,

Plus en détail

Voyager en toute sécurité avec votre enfant en voiture. Guide conseil Bébé Confort

Voyager en toute sécurité avec votre enfant en voiture. Guide conseil Bébé Confort Bébé Confort au cœur de la prévention. Bébé Confort s engage dans une campagne de sensibilisation et devient partenaire de l association Prévention Routière. C est en informant les futurs et jeunes parents

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

Données générales à propos de l Estonie

Données générales à propos de l Estonie Données générales à propos de l Estonie Nom complet: République d Estonie Surface: 45,227 km² Capitale: Tallinn Autres grandes villes: Tartu, Narva et Pärnu Division régionale: il y a 15 comtés, 33 villes

Plus en détail

Strada del sole. Ferroutage Brigue-Iselle

Strada del sole. Ferroutage Brigue-Iselle Strada del sole. Ferroutage Brigue-Iselle Valable à partir du 12.12.2004 Réouverture. Ferroutage Brigue-Iselle. Le ferroutage reprend entre Brigue et Iselle: dès le 12 décembre 2004, vous pourrez à nouveau

Plus en détail

CHARTE DE COVOITURAGE DEMANDEUR

CHARTE DE COVOITURAGE DEMANDEUR CHARTE DE COVOITURAGE DEMANDEUR 1 PREAMBULE "Les seniors ne doivent pas être des spectateurs muets de l'évolution du monde, mais au contraire faire bénéficier leur entourage et leur environnement de toute

Plus en détail

Manuel pour la participation au réseau e-lp

Manuel pour la participation au réseau e-lp Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ Domaine de direction Services centraux Unité Informatique juridique Orange Book Echange électronique de données dans le domaine

Plus en détail

Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype national français

Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype national français version du 20.06.2011 Fiche de constitution d un dossier de Réception à Titre Isolé de véhicule en application du Code de la Route RTI02.9 Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype

Plus en détail

Assurance des véhicules de location

Assurance des véhicules de location Assurance des véhicules de location Économisez sur la location de véhicules au Manitoba, au Canada et aux États-Unis. Obtenez la meilleure protection qui soit. Contrôlez vos risques. Lorsque vous louez

Plus en détail

Statuts de l ATE Association transports et environnement

Statuts de l ATE Association transports et environnement Statuts de l ATE Association transports et environnement ATE Association transports et environnement Aarbergergasse 61, case postale 8676, 3001 Berne tél. 031 328 58 58, IBAN CH48 0900 0000 4900 1651 0

Plus en détail

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire GUIDE PRATIQUE pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire Edition du 18 juin 2015 But Le présent guide pratique est un simple instrument de

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE MOBITUB REGLEMENT AU 1 ER JANVIER 2015

SERVICE DE TRANSPORT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE MOBITUB REGLEMENT AU 1 ER JANVIER 2015 SERVICE DE TRANSPORT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE MOBITUB REGLEMENT AU 1 ER JANVIER 2015 1. Objet du service Le présent règlement définit les conditions particulières dans lesquelles les voyageurs

Plus en détail

Statuts du Touring Club Suisse

Statuts du Touring Club Suisse Statuts du Touring Club Suisse Adoptés à l Assemblée extraordinaire des délégués du 25.11.2011 OC/14/St/F Statuts du Touring Club Suisse Table des matières TITRE I CONSTITUTION BUT SIEGE... 4 Art. 1 Constitution...

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Compact Basic Assurance obligatoire des soins (assurance de base) selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES Le permis de conduire G Le permis de conduire G Depuis le 15 septembre 2006, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles

Plus en détail

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi.

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi. Loi sur le tarif des douanes (LTaD) 632.10 du 9 octobre 1986 (Etat le 1 er janvier 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 28 et 29 de la constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Statuts usam Règlement du Fonds de protection

Statuts usam Règlement du Fonds de protection Schweizeris Union suisse Unione svizz Dachorganisation der Schweizer KMU Organisation faîtière des PME suisses Organizzazione mantello delle PMI svizzere Umbrella organization of Swiss SME Statuts usam

Plus en détail

Assurance obligatoire des soins

Assurance obligatoire des soins Assurance obligatoire des soins selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions d assurance Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2009 (version 2013) Organisme d assurance:

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

GloboFleet. Mode d emploi CardControl Plus

GloboFleet. Mode d emploi CardControl Plus GloboFleet Mode d emploi CardControl Plus Mode d emploi CardControl Plus Nous vous remercions d avoir choisi le logiciel GloboFleet CC Plus. Le logiciel GloboFleet CC Plus vous permet de visualiser rapidement

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER BIENVENUE À BORD! Vous trouverez dans le présent Guide de l usager tous les renseignements que vous devez connaître sur l utilisation du service de transport

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 31 juillet 2013 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 13 sur 122 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Décret n o 2013-690 du 30 juillet 2013 relatif au transport de personnes avec conducteur NOR : INTA1311124D

Plus en détail

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques 1-ENGAGEMENTS Article 1-1 4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques REGLEMENT Le St Médard club 4x4 de St Médard de Mussidan (Dordogne) organise le 21 Septembre 2013, une balade

Plus en détail

Statuts de la Fédération suisse des sages-femmes (FSSF)

Statuts de la Fédération suisse des sages-femmes (FSSF) Statuts de la Fédération suisse des sages-femmes (FSSF) Mai 0 Geschäftsstelle Rosenweg 5 C 000 Bern Telefon 0 6 0 Fax 0 76 9 info@hebamme.ch www.hebamme.ch Table des matières I. Nom, siège et buts de la

Plus en détail

Référence : F-600-2. Références : Autres :

Référence : F-600-2. Références : Autres : Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique 180 10200 Shellbridge Way Richmond (Colombie-Britannique) V6X 2W7 Téléphone (604) 214 2600 Télécopieur (604) 214 9881 Ligne gratuite 1 (888) 715

Plus en détail

DOSSIER sur le transport des élèves à l UNSS

DOSSIER sur le transport des élèves à l UNSS 1) Le texte de référence DOSSIER sur le transport des élèves à l UNSS N.B. : ce texte sera toujours mentionné dans les diverses réponses des pages suivantes. UTILISATION DES VEHICULES PERSONNELS DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

2 ROUES, Adoptez la bonne conduite en toute sécurité L S C O N P R É V E N T I O N. www.groupama.fr

2 ROUES, Adoptez la bonne conduite en toute sécurité L S C O N P R É V E N T I O N. www.groupama.fr 2 ROUES, QUADS C O N S E I L S P R É V E N T I O N Adoptez la bonne conduite en toute sécurité www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le 2 roues à moteur : un mode de déplacement dangereux p. 4 2 Quel permis pour

Plus en détail

Ordonnance sur l exportation, l importation et le transit des biens utilisables à des fins civiles et militaires et des biens militaires spécifiques

Ordonnance sur l exportation, l importation et le transit des biens utilisables à des fins civiles et militaires et des biens militaires spécifiques Ordonnance sur l exportation, l importation et le transit des biens utilisables à des fins civiles et militaires et des biens militaires spécifiques (Ordonnance sur le contrôle des biens, OCB) 946.202.1

Plus en détail

Circuler en Belgique - 2010 -

Circuler en Belgique - 2010 - Circuler en Belgique - 2010 - Choisir la bonne voiture L achat d une voiture est un choix très personnel, en fonction des besoins, préférences ou gouts. Néanmoins, il existe un seul conseil qui est valable

Plus en détail

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE 1 Principe Le Service Public Fédéral Mobilité et Transports a sa propre réglementation (AR du 23/03/1998) qui impose non seulement la réussite d un examen théorique

Plus en détail

3012-001_ed02F. Conditions d admissibilité à l assurance des camionneurs professionnels

3012-001_ed02F. Conditions d admissibilité à l assurance des camionneurs professionnels 3012-001_ed02F Conditions d admissibilité à l assurance des camionneurs professionnels MC MC Marques de commerce utilisées sous licence de la Corporation financière Northbridge. Tous droits réservés. La

Plus en détail

Mode d emploi du Service Pam75

Mode d emploi du Service Pam75 Pam75 est un service de transport à la demande permettant aux personnes en situation de handicap résidant sur le territoire de Paris de se déplacer. Pour plus de mobilité, le Service Pam75 est accessible

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART. à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription.

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART. à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription. Nom et adresse ou cachet de l école : DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription. Téléphone : Fax : maternelle élémentaire élémentaire avec section enfantine

Plus en détail