NOTE D INFORMATION DELEGATIONS DE SIGNATURE AUX FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE D INFORMATION DELEGATIONS DE SIGNATURE AUX FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX"

Transcription

1 Mise à jour le NOTE D INFORMATION CV/CV Réf. : II mars L:/CIRCULAIRES//Délégations de signature fonct.terr. DELEGATIONS DE SIGNATURE AUX FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Sources : *Code général des collectivités territoriales, articles L , L , L , L , L , L , L , L , L , L , L L , L , L , L , L , L , L , L , R , R , R *Code de l urbanisme, articles L , L , R *Loi n du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, articles 151 et 167. *Loi n du 10 juillet 2000 tendant à préciser la définition des délits non intentionnels. *Loi n du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations, article 4. *Loi n du 13 mai 1996 relative à la responsabilité pénale pour des faits d imprudence ou de négligence. *Loi n du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 28. *Décret n du 6 mai 1995 relatif aux centres communaux et intercommunaux d action sociale ainsi qu aux sections de CCAS des communes associées et portant dispositions particulières applicables aux CCAS de Marseille et de Lyon, articles 21, 23. *Loi n du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d allègement des procédures Dans le cadre du renouvellement des autorités territoriales, il incombe à ces dernières de réviser et réorganiser les délégations de signature consenties à leurs agents. La présente note rappelle les grands principes de délégation, propose un récapitulatif des délégations possibles selon le type de collectivité, selon les agents (fonctionnaires / non titulaires) et selon les matières. I RAPPEL : DEFINITION DES DELEGATIONS 1-1 LA DELEGATION DE POUVOIR La délégation de pouvoir consiste pour une autorité administrative à se dessaisir volontairement d une partie de ses pouvoirs pour en confier l exercice à une autorité qui lui est subordonnée et qui est désignée en raison des fonctions qu elle exerce. Elle n est pas possible pour les fonctionnaires territoriaux : Seuls les organes délibérants des collectivités territoriales ou des établissements publics locaux peuvent déléguer une partie de leurs pouvoirs. La délégation de pouvoir est faite au profit de l exécutif ou des membres du bureau le cas échéant. Par contre l organe exécutif, maire ou président étant seul chargé de l administration, il ne peut pas déléguer les pouvoirs qui en découlent, aucune disposition dans le ne le prévoyant. La personne bénéficiant de la délégation est désignée de façon abstraite ès qualités. La délégation n a pas de caractère personnel. Elle ne peut être remise en cause par un changement dans la personne du délégant ou du délégataire. Elle ne prend fin que par un retrait explicite. 1

2 1-2 LA DELEGATION DE FONCTIONS La délégation de fonctions est une forme intermédiaire de délégation comprise entre la délégation de pouvoir et la délégation de signature à laquelle elle peut être assimilée. Elle permet à l organe exécutif de confier à un élu ou un fonctionnaire, l exercice d une de ses compétences sans le priver de ses pouvoirs en la matière. Il ne peut être exonéré de la responsabilité qu il tient de sa qualité de chef de l administration. Conditions Ainsi, la délégation de fonctions se rapproche d une délégation de signature par différents aspects : La délégation de fonctions est accordée intuitu personae à une personne agissant individuellement et non à un organe collégial. C est à l exécutif qu il incombe de procéder librement au choix du délégataire ainsi qu au choix des fonctions déléguées. L organe délibérant ne peut limiter l exercice de cette faculté. Le délégataire n agit pas en son nom mais au nom du délégant, qui est tenu de contrôler la manière dont sont exécutées les fonctions déléguées et qui peut toujours intervenir dans le domaine qu il a délégué : la délégation se fait sous la surveillance et la responsabilité de l exécutif. Le délégant détermine librement les fonctions qu il souhaite déléguer à la condition qu il fixe les contours exacts de chaque délégation et en détermine avec précision le contenu. Il ne peut, en effet, déléguer la totalité de ses prérogatives. La délégation de fonctions donnée dans les conditions fixées par le, emporte délégation de signature des actes à prendre dans les matières déléguées. Bénéficiaires : La délégation de fonctions s exerce : Pour le maire au profit : *D un ou plusieurs fonctionnaires titulaires de la commune (donc à l exclusion des stagiaires et des non titulaires), pour les fonctions qu il exerce en tant qu officier d état civil, pour : - en matière de mariage, la réalisation ou la transcription de l audition commune ou des entretiens séparés, - en matière d actes d état civil, la réception des déclarations de naissance, de décès, d enfants sans vie, de reconnaissance d enfants et l établissement des actes en découlant, - en matière de changement de nom de l enfant, la déclaration parentale conjointe, le consentement de l enfant de plus de seize ans, - en matière de changement de filiation, le consentement de l enfant majeur, - en matière de registres d état civil, la transcription la mention en marge de tous actes ou jugements, - en matière de délivrance de copies, d extraits de tous les actes d état civil ( art R ) *Des fonctionnaires de la filière police municipale dans le domaine de la police des funérailles et des lieux de sépulture. *Dans les communes non dotées d un régime de police d État, les opérations d exhumation, de réinhumation et de translation de corps, s effectuent en présence de fonctionnaires ayant reçu délégation du maire. Ces fonctionnaires peuvent être un agent de police municipale ou un garde-champêtre. ( art L ). 2

3 Pour le président du conseil d administration d un centre communal d action sociale (CCAS) au profit du directeur (Décret du art 23) 1-3 LA DELEGATION DE SIGNATURE La délégation de signature vise à mieux répartir le travail et les responsabilités, à améliorer l organisation des services, à rationaliser l action administrative. C est une mesure d organisation interne permettant à l autorité supérieure de se décharger de certaines tâches sans être dessaisie de ses pouvoirs, ni de sa responsabilité. Elle a pour objet de permettre à une autorité subordonnée (délégataire) nominativement désignée de signer certaines des décisions relevant de l autorité délégante. Son domaine d application est limité, elle ne peut pas être générale. L autorité délégante conserve pleinement sa compétence dans les matières qui font l objet d une délégation de signature. En effet, la décision signée par le titulaire d une délégation de signature est prise au nom de l autorité délégante, «sous sa surveillance et sa responsabilité». Elle ne dessaisit donc pas l autorité administrative d une partie de sa compétence. Celle-ci peut ainsi à tout moment reprendre les dossiers gérés par le délégataire et décider en lieu et place du délégataire. Il n y a pas de transfert de responsabilité. Le bénéficiaire d une délégation de signature qui ne peut en disposer ne peut, par conséquent, subdéléguer son pouvoir de signature. II CONDITIONS DES DELEGATIONS DE SIGNATURE AUX AGENTS TERRITORIAUX 2.1DES CONDITIONS DE FOND QUI IMPOSENT QUE L ACTE : porte sur une matière délégable prévue par un texte, soit nécessairement partiel et ne réalise pas un transfert total de compétence. 2.2CONDITIONS DE FORME QUI IMPOSENT QUE L ACTE : soit écrit et signé (un arrêté du maire par exemple) : La décision conférant la délégation de signature doit viser les textes qui la fondent et être signée par le délégant. Elle doit désigner les matières déléguées. Le respect de cette obligation est rempli lorsque l arrêté mentionne la délégation pour signer «tous arrêtés, actes et décisions» ou «dans la limite des attributions» du service défini par ailleurs. comporte le nom du délégataire et ses attributions : Le délégataire doit être nommément désigné et la seule mention de ses fonctions ne suffit pas. Par contre, une délégation de signature peut s adresser à deux bénéficiaires quand elle leur permet de signer en cas d absence ou d empêchement du titulaire. Le bénéficiaire d une délégation de signature ne peut subdéléguer sa signature. Est donc illégale une délégation de signature autorisant la subdélégation. soit affiché : Les arrêtés portant délégation sont des actes de nature réglementaire. De ce fait, la délégation doit pour entrer en vigueur : -faire l objet d une publication, soit dans le recueil des actes de la collectivité lorsque celle-ci a plus de habitants ou de l établissement, soit d un affichage si la commune compte moins de habitants, -d une transmission au représentant de l État. 3

4 Les décisions portant délégation de signature, ne sont pas opposables aux tiers avant leur publication. Tant que la délégation n a pas été publiée, le délégataire ne peut légalement signer une décision individuelle au nom de l autorité qui lui a délégué sa signature. Un arrêté modifiant un précédent arrêté de délégation, qui n a pas été publié, est inopposable aux administrés même si cet arrêté modificatif a, lui, été dûment publié. De même, les décisions prises en vertu de la délégation doivent lui être postérieures. Si un délégataire est appelé à prendre par délégation, une décision par arrêté, celui-ci devra mentionner dans ses visas la décision de délégation même si l absence de cette mention n est pas de nature à influer sur la légalité de l arrêté. 2.3DUREE : Il convient de rappeler que l autorité qui délègue sa signature peut, à tout moment signer à la place du bénéficiaire de la délégation de signature. La durée de la délégation peut être fixée dans l arrêté de délégation. La délégation, dans ce cas, cessera de plein droit à l arrivée du terme. Si, par contre, aucune durée n a été fixée dans l acte, elle subsistera tant qu elle n aura pas été rapportée. En règle générale, la délégation étant accordée nominativement, elle prend fin de plein droit avec les fonctions du délégant ou du délégataire. Concernant le retrait de la délégation, les textes ne prévoient aucune exigence de forme. Cependant, dans un souci de sécurité juridique et de parallélisme des formes, il paraît utile d informer les tiers par arrêté régulièrement publié. Le retrait de la délégation peut intervenir à tout moment et n a pas à être motivé car il s agit d un acte réglementaire. 2.4CONTROLE DE LA DELEGATION : Pour permettre aux tiers de vérifier la capacité juridique du signataire, si ce n est le maire, il convient de préciser le nom et la qualité de celui qui a signé. La loi n du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations (article 4) exige que toute décision prise par une autorité administrative comporte, outre la signature de son auteur, la mention en caractères lisibles du prénom, du nom et de la qualité de celui-ci. Ainsi, par exemple, si la signature est apposée par un délégataire, elle devra être précédée de la mention «par délégation, le directeur général des services» etc. Toutefois, l absence de cette mention n entraîne pas la nullité de l acte. III-CHAMPS DES DELEGATIONS DE SIGNATURE AUX AGENTS TERRITORIAUX 3-1 AU SEIN DE LA COMMUNE : Le maire a la possibilité d accorder des délégations de signature en vertu des articles L et R du Délégations limitativement définies : Le maire peut accorder des délégations de signature, dans des matières particulières à des fonctionnaires, mais seulement en cas d absence ou d empêchement des adjoints. ( art R er alinéa). L arrêté de délégation doit mentionner explicitement l absence ou l empêchement des adjoints. 4

5 En matière d administration générale : A un ou plusieurs fonctionnaires titulaires de la commune (donc à l exclusion des stagiaires et des non titulaires) : -pour la délivrance des expéditions du registre des délibérations et des arrêtés municipaux, la certification matérielle et conforme des pièces et documents présentés à cet effet et, dans les conditions prévues à l article L du, la légalisation des signatures. ( art R ème alinéa). En matière de comptabilité : A un ou plusieurs fonctionnaires de catégorie A : -pour la certification de la conformité et de l exactitude des pièces justificatives produites à l appui des mandats de paiement ( art ème alinéa) Délégations de portée générale à des personnes limitativement énumérées : Le maire a la possibilité d octroyer par arrêté des délégations de signature de portée générale, c est-à-dire en toute matière : les délégations pouvant porter sur les attributions du maire en tant que chef de l administration communale, autorité de police administrative ou agent de l État. Mais, ces dernières ne peuvent être attribuées qu à des agents titulaires d emplois de direction : au directeur général des services, au directeur général adjoint des services, au directeur général des services techniques, au directeur des services techniques. aux responsables des services communaux (loi N du 12 mai 2009 de simplification du droit) ( art L ) Les bénéficiaires : La liste des bénéficiaires est exhaustive, une délégation donnée à d autres agents sur ce fondement serait illégale. Ces derniers peuvent être fonctionnaires ou contractuels. Cependant, hormis ces cas, les autres agents contractuels ne peuvent bénéficier d une délégation de signature. Le contenu de la délégation : La délégation peut porter aussi bien sur des attributions que le maire exerce au nom de l État que sur celles qu il exerce au titre de son mandat municipal. Par contre, le maire ne pourra pas donner délégation à l agent occupant l emploi fonctionnel si dans la matière un adjoint a déjà reçu une délégation Délégations concernant des domaines particuliers Caisse des écoles : Le maire, président de la caisse des écoles, peut déléguer sa signature à un ou plusieurs fonctionnaires appartenant à un cadre d emplois ou occupant un emploi de niveau de catégorie A ou B au sein de cet établissement communal. ( art R ). Urbanisme L urbanisme est un domaine pour lequel le maire peut déléguer sa signature à ses adjoints, à des conseillers municipaux ou à des fonctionnaires occupant un emploi fonctionnel. 5

6 En outre, l article L du Code de l urbanisme prévoit que le maire peut aussi déléguer sa signature aux agents chargés de l instruction des demandes d autorisation d occupation du sol qu ils soient de la commune ou extérieurs à celle-ci. En effet, la commune quand elle dispose d un plan d occupation des sols (POS) ou d un plan local d urbanisme (PLU) approuvé, peut confier l instruction des demandes, par voie de convention, aux services d un EPCI, d une autre collectivité ou de l État. (Code de l urbanisme - art R 490-2). Toutefois, ce type de convention ne peut tenir lieu de délégation de signature. Il est nécessaire de formaliser la délégation de signature par arrêté et, en tout état de cause, celle-ci ne vaudra que pour l instruction et non pour la délivrance des actes. 3-2 AU SEIN DES EPCI : Par analogie avec le régime des délégations accordées par le maire, il existe pour le président d un EPCI des possibilités de délégation de signature uniquement de portée générale à des personnes limitativement énumérées. Le président peut donner, sous sa surveillance et sa responsabilité, par arrêté, des délégations de signature de portée générale aux titulaires d emplois à responsabilité suivants : Directeur général. Directeur général adjoint. Directeur général des services techniques Responsables de service (loi N du 12 mai 2009 de simplification du droit) ( art L al 3 et R ) Dans le cas où un EPCI ne créerait pas l emploi fonctionnel mais en confierait les fonctions à un agent, ce dernier ne pourrait bénéficier d une délégation de signature, celle-ci étant réservée aux agents nommés dans un emploi fonctionnel. Dans les syndicats mixtes fermés (composés exclusivement de communes et d établissements publics de coopération intercommunale ou uniquement d EPCI), le président peut déléguer sa signature au seul directeur général de l établissement mais pas au directeur général des services techniques, ni aux responsables des services. Le président d un EPCI à fiscalité propre peut déléguer sa signature à un responsable de service. (Loi du art 167) Pour la consultation des textes sus-visés : Site 6

7 Modèle d Arrêté de délégation de signature ARRETE DE DELEGATION DE SIGNATURE DE M... GRADE... Le Maire (ou le Président) de..., Vu le code général des collectivités territoriales, Vu la loi n du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, Vu la loi n du 26 janvier 1984 modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale, Vu le Code général des collectivités territoriales (communes), article L OU Vu le Code général des collectivités territoriales (EPCI), article L , Considérant que M..., (grade)..., exerce les fonctions de..., ARTICLE 1 : A R R E T E M... (le Maire ou le Président) de (nom de la collectivité ou de l établissement)......, donne sous sa surveillance et sa responsabilité, délégation de signature à M... (grade)..., pour : -..., -..., (désignation des pièces, actes, ou formalités) -..., à compter du... ARTICLE 2 : Le Directeur Général des services est chargé de l'exécution du présent arrêté qui sera : - Affiché dans la collectivité, - Publié au recueil des actes administratifs, - Notifié à l intéressé(e). Ampliation adressée au : - Comptable de la collectivité. Fait à..., le... Le Maire (ou le Président) Le Maire (ou le Président), certifie sous sa responsabilité le caractère exécutoire de cet acte qui a été notifié à l'intéressé(e) le..., lui ayant été précisé que le présent arrêté peut faire l'objet d'un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif de Toulouse dans un délai de 2 mois à compter de cette notification. Signature de l agent : 7

8 Récapitulatif des principales distinctions entre les types de délégation DÉLÉGATION DE POUVOIR DÉLÉGATION DE FONCTIONS DÉLÉGATION DE SIGNATURE Définition Acte par lequel une autorité administrative se dessaisit dans les limites fixées par la loi, d un ou de plusieurs de ses pouvoirs en faveur d une autre autorité Acte par lequel une autorité administrative habilite dans les limites des textes, une autre autorité ou un agent à exercer concurremment avec elle une ou plusieurs de ses fonctions Acte par lequel une autorité administrative habilite dans les limites des textes un agent à exercer concurremment avec elle dans une ou plusieurs de ses attributions sa fonction de signature Délégant Organe délibérant : - Conseil municipal - Conseil général - Conseil régional - Conseil d administration - Comité Organe exécutif : - Maire - Président Organe exécutif : - Maire - Président Délégataire Organe exécutif : - Maire - Président Commission permanente - Adjoints - Vice-présidents - Conseillers - Bureau - Fonctionnaires titulaires des communes - Bénéficiaires d une délégation de fonctions - Fonctionnaires de catégorie A - Agents occupant un emploi fonctionnel, fonctionnaires ou contractuels - Chefs de service site 8

9 DÉLÉGATION DE POUVOIR DÉLÉGATION DE FONCTIONS DÉLÉGATION DE SIGNATURE Modification de l ordre des compétences Décharge partielle des tâches matérielles Décharge partielle des tâches matérielles Liée à une fonction Liée à une personne Liée à une personne Caractéristiques Subdélégation possible Champ de la prise de décision Pas de subdélégation Champ de l exécution de la décision Pas de subdélégation Champ de l exécution de la décision Peut couvrir le suivi des dossiers dans les matières déléguées Transfert juridique des compétences Pas de transfert juridique des compétences Pas de transfert juridique des compétences Répartition des compétences Le délégataire devient l auteur de la décision Incompétence du délégant dans les matières déléguées Possibilité d adresser des instructions au délégataire Le délégant reste l auteur de la décision prise par délégation Le délégant reste l auteur de la décision prise par délégation site 9

10 Champs de la délégation de signature aux agents publics COLLECTIVITÉS TERRITORIALES OU ETABLISSEMENTS LOCAUX DÉLÉGANT DÉLÉGATAIRE RÉFÉRENCES JURIDIQUES DOMAINES OÙ S EXERCE LA DÉLÉGATION DE SIGNATURE Commune Maire article R ème alinéa Administration générale : - délivrance des expéditions du registre des délibérations et des arrêtés municipaux, - certification matérielle et conforme des pièces et documents, - légalisation de signature. Fonctionnaires titulaires article R ème alinéa Comptabilité : - certifications de la conformité et de l exactitude des pièces justificatives produites à l appui des mandats de paiement. article R Certaines fonctions d état civil subordonnées à une délégation de fonctions expresse du maire Agents occupant un emploi de direction (fonctionnaires ou contractuels) et responsables de services communaux - DGS - DGA - DGST - DST article L Code de l urbanisme article L Si plan d occupation des sols approuvé dans la commune ou carte communale approuvée : - instruction des demandes de permis de construire Agents des services déconcentrés de l État mis gratuitement à la disposition pour élaborer des documents Code de l urbanisme articles L et R Si convention au service de l État dans le département, chargé de l urbanisme : - instruction des autorisations et actes relatifs à l occupation du sol sauf lettres emportant décision de rejet. site 10

11 COLLECTIVITÉS TERRITORIALES OU ETABLISSEMENTS LOCAUX DÉLÉGANT DÉLÉGATAIRE RÉFÉRENCES JURIDIQUES DOMAINES OÙ S EXERCE LA DÉLÉGATION DE SIGNATURE d urbanisme Commune Maire Agents d un EPCI ayant par délégation compétence pour délivrer les permis de construire Code de l urbanisme articles L et R Si délégation de compétence à un EPCI dont la commune fait partie : - instruction des demandes d autorisations et des actes d urbanisme sauf lettres emportant décision de rejet EPCI Président Agents occupant un emploi de direction (fonctionnaires ou contractuels) et responsables de services - DGS - DGA - DGST - DST article L Délégation de portée générale dans limitation de domaine - Communautés urbaines - Communautés d agglomérations nouvelles - Communautés d agglomérations - Communautés de communes de plus de habitants - Communautés de communes comprises entre et habitants ayant opté pour la TPV - Syndicats de communes assimilés à des communes Président Responsables de service articles L et R site 11

12 COLLECTIVITÉS TERRITORIALES OU ETABLISSEMENTS LOCAUX DÉLÉGANT DÉLÉGATAIRE RÉFÉRENCES JURIDIQUES DOMAINES OÙ S EXERCE LA DÉLÉGATION DE SIGNATURE de plus de habitants Syndicats mixtes fermés Président Directeur général EPCI à fiscalité propre Président Responsables de service article L Loi n du article 167 Départements Président du conseil général Responsables des services du Département Chefs des services déconcentrés de l État article L alinéa 3 article L alinéa 1 Délégation de portée limitée à la préparation et l exécution des délibérations du conseil général Régions Président du conseil régional Responsables des services de la Région Chefs des services de l État article L alinéa 3 article L 4251 Délégation de portée limitée à l exécution des missions confiées pour la préparation et l exécution des délibérations du conseil régional CNFPT Directeur Directeurs adjoints Directeurs des ENACT Décret n du article 18-2 Centres de gestion Président Directeurs généraux Chefs de service Décret n du article 29 CCAS Président Directeur Décret n du site 12

13 COLLECTIVITÉS TERRITORIALES OU ETABLISSEMENTS LOCAUX DÉLÉGANT DÉLÉGATAIRE RÉFÉRENCES JURIDIQUES DOMAINES OÙ S EXERCE LA DÉLÉGATION DE SIGNATURE article 23 site 13

Considérant l intérêt de disposer d un CHSCT compétent pour l ensemble des agents de la collectivité, du C.C.A.S. et de la Caisse des Ecoles ;

Considérant l intérêt de disposer d un CHSCT compétent pour l ensemble des agents de la collectivité, du C.C.A.S. et de la Caisse des Ecoles ; Fiche 1 DELIBERATION Création d un CHSCT entre la Commune de et le CCAS (+ caisse des écoles) Objet : Création d un Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) commun entre la commune

Plus en détail

CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS

CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS CALCUL DES INDEMNITES DES ELUS INDEMNITES DE FONCTION DES MAIRES (Article L.2123-23 du Code général des collectivités territoriales) Les indemnités maximales votées par les conseils municipaux pour l exercice

Plus en détail

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL SOMMAIRE LES EMPLOIS CONCERNÉS... 4 LA PROCÉDURE...

Plus en détail

Prime de service et de rendement (P.S.R.)

Prime de service et de rendement (P.S.R.) Prime de service et de rendement (P.S.R.) 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 15 janvier 2014 Références : Décret

Plus en détail

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités Département Administration et gestion communale JM/JR/MK Note n 78 Affaire suivie par : Judith MWENDO (tél. 01 44 18 13 60) et Julie ROUSSEL (tél. 01 44 18 51 95) Paris, le 8 août 2013 Qui peut être élu

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3 CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES ET PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER S e s s i o n 2 0 1 3 1 Avancement de Grade et Promotion Interne AVANCEMENT DE

Plus en détail

10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux

10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux Juin 2006 10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux Article publié dans le Courrier des maires, n 191 du 01 mai 2006, par Emmanuel Duru, Responsable des

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION

LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION 1 SOMMAIRE LES CONDITIONS D ACCES A LA FORMATION I. Les conditions d exercice de la formation A. Qui peut bénéficier d actions de formation?... p 3 B. Pour quels motifs

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre Département Intercommunalité et territoires 18 mars 2014 Département Administration et gestion communale Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires

Plus en détail

ARRETE attribuant un emplacement de stationnement réservé. ------------- LE MAIRE DE LA VILLE DE SAINT-PIERRE.

ARRETE attribuant un emplacement de stationnement réservé. ------------- LE MAIRE DE LA VILLE DE SAINT-PIERRE. N 043-2012 ARRETE attribuant un emplacement de stationnement réservé. ------------- LE MAIRE DE LA VILLE DE SAINT-PIERRE. VU le Code Général des Collectivités Territoriales, articles L.2213-1, L.2213-2,

Plus en détail

FONDEMENTS JURIDIQUES

FONDEMENTS JURIDIQUES PREFECTURE DE L ALLIER DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES Bureau du Conseil et du contrôle de légalité LA COMMISSION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (CDSP) élection, constitution,

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE CHAPITRE I - CREATION ET DISSOLUTION DE L'AGENCE - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : CREATION DE L AGENCE En application de l'article 32 de la loi n 82-213

Plus en détail

Créé par la loi n 2007-209 du 19 février 2007 - art. 18 ()

Créé par la loi n 2007-209 du 19 février 2007 - art. 18 () Loi 84-53 du 26 janvier 1984 - art. 23-1 Créé par la loi n 2007-209 du 19 février 2007 - art. 18 () Les collectivités et établissements publics mentionnés à l'article 2 sont tenus de communiquer au centre

Plus en détail

Fiche 8. Références : articles L.2121-29, L. 2121-30, L. 2121-31, L. 2121-33, L. 2241-1 et L. 2312-1 du code général des collectivités territoriales

Fiche 8. Références : articles L.2121-29, L. 2121-30, L. 2121-31, L. 2121-33, L. 2241-1 et L. 2312-1 du code général des collectivités territoriales Fiche 8 Notions clés sur l exécution des décisions du conseil municipal Le conseil municipal est amené à prendre différents types de décisions (1) qui obéissent à des règles précises pour rentrer en vigueur

Plus en détail

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives DE L'ARIEGE Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives Mercredi 26 octobre 2011 9h - 12h 4 Rue Raoul Lafagette 09000 FOIX Tél : 05.34.09.32.40 Fax : 05.34.09.30.88 www.cdg09.fr

Plus en détail

(Nom et droit de cité des époux et des enfants) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

(Nom et droit de cité des époux et des enfants) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, Code civil suisse Projet (Nom et droit de cité des époux et des enfants) Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission des affaires juridiques du Conseil

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

PACTE D ADMINISTRATION COMMUNE ENTRE LA VILLE ET L AGGLOMERATION D AGEN

PACTE D ADMINISTRATION COMMUNE ENTRE LA VILLE ET L AGGLOMERATION D AGEN Date de mise à jour : 3 décembre 2014 Entre PACTE D ADMINISTRATION COMMUNE ENTRE LA VILLE ET L AGGLOMERATION D AGEN ( Convention de création d un service commun en application de l article L 5211-4-2 du

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE

CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE VAUCLUSE CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE 80, Rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508 84908 AVIGNON Cedex

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

LA MISE EN PLACE DE LA PRIME DE FONCTIONS ET DE RESULTATS

LA MISE EN PLACE DE LA PRIME DE FONCTIONS ET DE RESULTATS Réf. : CDG-INFO2011-2/CDE Date : le 21 février 2011 MISE A JOUR DU 20 NOVEMBRE 2014 Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 Suite à la parution de l arrêté du 23/10/2014

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

Débroussaillement obligatoire : synthèse des nouveautés du Code Forestier de juillet 2012

Débroussaillement obligatoire : synthèse des nouveautés du Code Forestier de juillet 2012 Débroussaillement obligatoire : synthèse des nouveautés du Code Forestier de juillet 2012 Avec la parution de l'ordonnance n 2012-92, le 26 janvier 2012, et du décret n 2012-836, le 29 juin 2012, le Code

Plus en détail

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM I- QUI PEUT DEMANDER À CHANGER DE NOM?...3 II - COMMENT CONSTITUER UN DOSSIER?...3 III - QUELS SONT LES MOTIFS JUSTIFIANT LE CHANGEMENT DE NOM?...7 IV - OÙ DÉPOSER

Plus en détail

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES LES LOTERIES LES DEBITS DE BOISSONS LES AGENTS IMMOBILIERS LES OPERATIONS FUNERAIRES AUTORISATION DE LA LOTERIE DEPUIS LE 22 MARS 2015 Ce n est plus le préfet mais

Plus en détail

LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. mode d emploi

LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. mode d emploi LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE mode d emploi Découvrir la Fonction Publique Territoriale Trois fonctions publiques en France Il existe en France trois fonctions publiques : la Fonction Publique d Etat

Plus en détail

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 E-Mail : cdg50@cdg50.fr L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE JANVIER 2015 SOMMAIRE Avancement

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS.

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. L'an deux mille douze, le 7 janvier à 10h30. Le Conseil Municipal de BRENNILIS, dûment

Plus en détail

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE VOS CONTACTS Marie-Christine DEVAUX Responsable de la direction «développement des carrières» Christine DEUDON 03.59.56.88.48 Sylvie TURPAIN 03.59.56.88.58 Communes de l arrondissement de : Lignes directes

Plus en détail

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) :

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : Paris, le 30 mars 2015 LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : UN OUTIL DE FINANCEMENT DES EQUIPEMENTS PUBLICS Le projet urbain partenarial -PUP-, outil de financement des équipements publics, créé en 2009,

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Avant-projet de loi. Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale

Avant-projet de loi. Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Avant-projet de loi Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale Déposé par Madame Kathleen

Plus en détail

Le recrutement : mode d emploi

Le recrutement : mode d emploi Le recrutement : mode d emploi Le recrutement: étapes préalables: Poste vacant/création de poste? Nécessité d anticiper dans un contexte de ressources restreintes: une erreur de recrutement pénalise la

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

Mémento du maire nouvellement élu

Mémento du maire nouvellement élu M i n i s t è r e d e l I n t é r i e u r, d e l O u t r e - M e r e t d e s C o l l e c t i v i t é s t e r r i t o r i a l e s Mémento du maire nouvellement élu Guides pratiques D i r e c t i o n g é

Plus en détail

Services. Acte d'engagement. Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE

Services. Acte d'engagement. Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE Services Acte d'engagement Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE LOT 1 : ASSISTANCE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE Pouvoir adjudicateur : Commune

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin,

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin, 1 Direction départementale des Territoires du Bas-Rhin PREFET DU BAS-RHIN Service Environnement et Gestion des Espaces 14, rue du Maréchal Juin BP 61003 67070 STRASBOURG CEDEX ARRETE PREFECTORAL portant

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE NON TITULAIRES Note d'information N 2012-32 du 18 juin 2012 AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des

Plus en détail

N 728 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI

N 728 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI N 728 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012 Enregistré à la Présidence du Sénat le 31 juillet 2012 PROPOSITION DE LOI relative au statut juridique des gens du voyage et à la sauvegarde de leur mode

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX DE REPARTITION DE CHARGES ET DE COMPETENCES

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX DE REPARTITION DE CHARGES ET DE COMPETENCES CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX DE REPARTITION DE CHARGES ET DE COMPETENCES Vu le Code Général de la Propriété des Personnes Publiques (CG3P), Vu l article L.2122-22 5 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I www.cdg59.fr CDG 59 CONSEIL ORGANISATION CONCOURS CARRIÈRES

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 BILAN SOCIAL 2013 COLLECTIVITÉS LOCALES DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES Collection "Diagnostics et prospectives RH" N 10 Janvier 2015 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 COLLECTIVITÉS

Plus en détail

LE TEMPS PARTIEL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LE TEMPS PARTIEL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6 bis rue Olivier de Clisson B.P. 161 56005 VANNES CEDEX Tél. : 02.97.68.16.00 Fax : 02.97.68.16.01 Site Internet : www.cdg56.fr Circulaire n 10-15

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Section 1 : Retrait... 20-22 Section 2 : Renonciation... 23-25 Section 3 : Nullité... 26-28

TABLE DES MATIERES. Section 1 : Retrait... 20-22 Section 2 : Renonciation... 23-25 Section 3 : Nullité... 26-28 Ordonnance n 03-08 du 19 Joumada El Oula 1424 correspondant au 19 juillet 2003 relative à la protection des schémas de configuration des circuits intégrés TABLE DES MATIERES Articles Titre I : Dispositions

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

CONVENTION-CADRE DE FORMATION ANNÉE 2015 RC 15

CONVENTION-CADRE DE FORMATION ANNÉE 2015 RC 15 CONVENTION-CADRE DE FORMATION ANNÉE 2015 RC 15 Vu la délibération du Conseil d Administration du CNFPT n 2014/174 du 5 novembre 2014 relative à la participation financière des collectivités territoriales

Plus en détail

NOTE ANNEXE EXEMPLES CONCRETS DE DIFFICULTES EN MATIERE DE VIDEOSURVEILLANCE

NOTE ANNEXE EXEMPLES CONCRETS DE DIFFICULTES EN MATIERE DE VIDEOSURVEILLANCE NOTE ANNEXE EXEMPLES CONCRETS DE DIFFICULTES EN MATIERE DE VIDEOSURVEILLANCE La présente note complémentaire vise à illustrer par des cas concrets rencontrés par la Commission les difficultés d application

Plus en détail

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme Avril 2006 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité Nous sommes là pour vous aider Demande de pension Articles L. 38 à L. 52 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de réversion de la retraite additionnelle Article 76 de la loi

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée Nouveaux enjeux du mandat Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée - 121,8-117,1 Déficit budget Etat (en milliards d'euros) - 130,0-120,0-110,0-100,0-90,0-80,0-70,0-60,0-50,0-40,0-30,0-20,0-10,0

Plus en détail

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents Circulaire n 06/2014 Cl. C 4311 Colmar, le 03/02/2014 Mise à jour 17 février 2014 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F o n c t i o n P u b l i q u e T e r r i t o r i a l e 2 2, r u e

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 03 42 69 0156 Catégorie : C* Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de travaux

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune d'orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Maire d'orsay Adresse : 2 place du général Leclerc - 91 400 ORSAY Objet

Plus en détail

Avant-projet de loi sur l information et l accès aux documents pour le canton de Fribourg

Avant-projet de loi sur l information et l accès aux documents pour le canton de Fribourg Avant-projet de loi sur l information et l accès aux documents pour le canton de Fribourg Adaptation de la législation spéciale Tableau des modifications Annexe de l AP LInf du 0 octobre 007 Le présent

Plus en détail

CDG 68. Interface Internet

CDG 68. Interface Internet CDG 68 Interface Internet BOURSE DE L EMPLOI GUIDE UTILISATEUR 22, Rue Wilson 68000 COLMAR Tél. :03.89.20.36.00 Fax :03.89.20.36.29 Courriel : cdg68@calixo.net Internet : http://www.cdg68.fr Sommaire INTERFACE

Plus en détail

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents Circulaire n 05/2013 Cl. C 4311 Colmar, le 25/01/2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F o n c t i o n P u b l i q u e T e r r i t o r i a l e 2 2, r u e W i l s o n 6 8 0 27 C O L M

Plus en détail

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes FICHE ARCHIVES N 2 LE CLASSEMENT DES ARCHIVES COURANTES Archives courantes Conseils en matière de classement (principalement pour les communes) 1. Choisir le bon conditionnement 2. Quelques conseils de

Plus en détail

Service Intercommunal d Aide au Classement et à la Valorisation des Archives FICHE INFORMATIVE N 2 L A COMMU N IC AT I O N DES AR C HIVES

Service Intercommunal d Aide au Classement et à la Valorisation des Archives FICHE INFORMATIVE N 2 L A COMMU N IC AT I O N DES AR C HIVES Département des Alpes -de-haute-provence CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Rue de Font de Lagier - BP 9-04130 VOLX - Tél. 04 92 70 13 00 - Fax. 04 92 70 13 01 E-Mail : courrier@cdg04.fr

Plus en détail

Charte d éthique de la vidéosurveillance

Charte d éthique de la vidéosurveillance Charte d éthique de la vidéosurveillance Préambule - La vidéosurveillance est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville de Lyon dans le cadre du contrat local de sécurité.

Plus en détail

Les masters concernés :

Les masters concernés : Les masters concernés : Master Administration des collectivités territoriales Master Paysage et territoires ruraux Master Management des territoires urbains METHODOLOGIE / OBJECTIFS / CONTENU REPERTOIRE

Plus en détail

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

La fin de fonctions dans l emploi fonctionnel

La fin de fonctions dans l emploi fonctionnel La fin de fonctions dans l emploi fonctionnel A l initiative de l agent page 2 A l initiative de la collectivité d origine page 2 A l initiative de la collectivité d accueil Procédure Délai page 3 Entretien

Plus en détail

Charte des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles

Charte des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles Charte des Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles Cette charte vise à clarifier les rôles de chacun au sein des écoles maternelles et plus particulièrement les missions de l ATSEM. Elle

Plus en détail

le dossier individuel de l agent

le dossier individuel de l agent QUESTION DE DROIT : le dossier individuel de l agent Le dossier administratif d un agent de la Fonction Publique est un document obligatoire que le service du personnel de chaque établissement se doit

Plus en détail

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays Page 1 sur 13 Communauté de Communes du Pays Thibérien Maison des Services 24800 THIVIERS Tél.: 05-53-622-822 Fax: 05-53-62-31-57 Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de

Plus en détail

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Filière Technique Edition Août 2012 Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Catégorie C Services concours Centres de Gestion Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr

Plus en détail

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE :

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE : Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 15 Octobre 2010 Infos Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION SOMMAIRE : LES ENJEUX DE LA PREVENTION Introduction

Plus en détail

MARCHE PUBLIC n AC 2014-01 ACTE D ENGAGEMENT. Pouvoir adjudicateur :

MARCHE PUBLIC n AC 2014-01 ACTE D ENGAGEMENT. Pouvoir adjudicateur : MARCHE PUBLIC n AC 2014-01 ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur : Objet de la consultation : Accompagnement du Syndicat Mixte Ouvert dans l organisation d un colloque le 26 juin 2014 (6èmes rencontres

Plus en détail

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Direction Départementale des Territoires du Cher Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Sommaire Organisation de l application du droit des

Plus en détail

Mise en œuvre de la responsabilité du maire

Mise en œuvre de la responsabilité du maire Mise en œuvre de la responsabilité du maire Les conditions d engagement de la responsabilité du maire relèvent du droit commun de l engagement de la responsabilité des personnes publiques. A ce titre,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE ET DES LIBERTÉS LOCALES Arrêté du 16 août 2004 relatif aux formations des médecins, pharmaciens et infirmiers

Plus en détail

ARRÊTÉ N 03320140128624. Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ;

ARRÊTÉ N 03320140128624. Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ; RÊTÉ N 0330128624 Le Présint du Centre Gestion la Giron, Vu la loi n 83-634 du 13 juilt 1983 modifiée portant droits et obligations s fonctionnaires ; Vu la loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant

Plus en détail

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Direction Générale Finances et Gestion Direction du Contrôle Interne Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Sociétés publiques locales et sociétés publiques locales d aménagement - Dispositif

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 DECEMBRE 2013 DEPARTEMENT DES VOSGES Arrondissement de NEUFCHATEAU Canton de CHATENOIS Mairie de CHATENOIS 1 Rue de Lorraine BP 40 88 170 CHATENOIS : 03.29.94.51.09 Fax : 03.29.94.59.40 E-Mail : ville-chatenois88@wanadoo.fr

Plus en détail

LA DISSOLUTION DES EPCI ET DES SYNDICATS MIXTES

LA DISSOLUTION DES EPCI ET DES SYNDICATS MIXTES LA DISSOLUTION DES EPCI ET DES SYNDICATS MIXTES La loi n 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales (loi RCT) a profondément modifié la procédure administrative de dissolution

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE éférences : - oi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, - oi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

N 15.1456 OBJET : CONVENTION D ADHESION AU SERVICE D ARCHIVAGE DU DEPARTEMENT DE LA MARNE

N 15.1456 OBJET : CONVENTION D ADHESION AU SERVICE D ARCHIVAGE DU DEPARTEMENT DE LA MARNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Date de convocation 16 Juin 2015 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 JUIN 2015 A 20 H 30 Date d'affichage 16 Juin 2015 Nombre de conseillers En exercice

Plus en détail

OPERATIONS NON BUDGETAIRES

OPERATIONS NON BUDGETAIRES OPERATIONS NON BUDGETAIRES 1 Dotation ou apport 2 Affectation services non dotés de la personnalité morale 3 Affectation services dotés de la personnalité morale 4 Désaffectation ou retour d un bien affecté

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE TECHNIQUE DEPARTEMENTALE DU CANTAL

STATUTS DE L'AGENCE TECHNIQUE DEPARTEMENTALE DU CANTAL INGENIERIE. TERRITOIRES STATUTS DE L'AGENCE TECHNIQUE DEPARTEMENTALE DU CANTAL votés lors de la session de l'assemblée Départementale du 30 mars 2012 modifiés par l'assemblée Générale Constitutive du 13

Plus en détail

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France MISSIONS TEMPORAIRES Livret d accueil 15 rue Boileau 78008 Versailles cedex Téléphone : 01 39 49 63 00 Fax : 01 39

Plus en détail