Rapport du comité d'experts

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport du comité d'experts"

Transcription

1 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Pôle de recherche en économie et gestion, UMR 7176 de l'ecole Polytechnique mars 2008

2 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Pôle de recherche en économie et gestion, UMR 7176 de l'ecole Polytechnique mars 2008

3 Rapport du comité d'experts L'Unité de recherche : Nom de l'unité : Pôle de recherche en économie et gestion de l Ecole Polytechnique Label demandé : UMR N si renouvellement : 7176 Nom du directeur : M. Pierre-Jean BENGHOZI Université ou école principale : Ecole Polytechnique Autres établissements et organismes de rattachement : CNRS Date de la visite : 19 février

4 Membres du comité d'évaluation Président : M. Dominique HENRIET, PR, Ecole Centrale de Marseille Experts : M. Denis BOUYSSOU, DR, Université de Paris-Dauphine (CNRS) M. Maurice SALLES, PR, Université de Caen M. Antoine SOUBEYRAN, PR, Université de la Méditerrannée M. Raymond-Alain THIETARD, PR, ESSEC Expert(s) représentant des comités d évaluation des personnels (CNU, CoNRS, CSS INSERM, représentant INRA, INRIA, IRD..) : M. Frantz ROWE, PR, Université de Nantes (CNU) Observateurs Délégués scientifiques de l'aeres : M. Patrick ROUSSEAU M. Jean-Louis RULLIERE Représentant de l'université ou école, établissement principal : M. Michel BLANC, Directeur de la Recherche, Ecole Polytechnique Représentant(s) des organismes tutelles de l'unité : M. Patrice FONTAINE (CNRS) 3

5 Rapport du comité d'experts 1 Présentation succincte de l'unité Effectif, dont enseignants-chercheurs (12), chercheurs (25), ingénieurs, techniciens et administratifs (14), doctorants (38) Nombre de HDR (21) Nombre de thèses soutenues (31) Nombre de membres bénéficiant d une PEDR (0) Nombre de publiants (22) 2 Déroulement de l'évaluation La visite de l unité a été programmée sur la journée du 19 février Un premier exposé général du directeur a porté sur l histoire de l unité, qui, après une trentaine d années d existence a conduit à la fusion des deux centres historiques de recherche (Centre de recherche en gestion et Laboratoire d Econométrie). Le panorama général dressé décrit de manière succincte les différentes activités du pôle, ses domaines et ses spécificités. Le point central porte sur l avenir et la stratégie de développement et de coopération. En particulier, la perspective de déménagement à Palaiseau, et le rapprochement avec les départements d enseignement et de recherche de l Ecole Polytechnique constitue une évolution majeure et appelle (selon le directeur) à réfléchir sur la structuration à venir de l UMR. Actuellement le directeur de l UMR est assisté de deux directeurs «adjoints» pour chacune des deux composantes. La matinée est ensuite consacrée à l exposé des activités de l équipe gestion (CRG). Le Centre entame actuellement une réorganisation de ses axes de recherche et définit des «programmes». 3 programmes sont d ores et déjà constitués à part entière, un quatirième, qui porte plutôt sur les «méthodologies» de gestion est en cours de constitution en étroite synergie avec le département Humanités et Sciences Sociales de l Ecole. Les différents programmes sont présentés par leurs animateurs. 2 exposés sur l axe risque d une part et sur l Ecole de Paris de Management complètent la présentation. L après midi est consacrée à l exposé des activités du laboratoire d économétrie. Un exposé du directeur adjoint introduit une discussion générale avec l ensemble de l équipe. Cette discussion porte essentiellement sur les modalités de l évolution récente du laboratoire : le développement remarquable du département d économie de l Ecole, l introduction de nouvelles thématiques et le renforcement d autres avec l arrivée de nouveaux enseignants-chercheurs de l Ecole. Une rencontre avec les doctorants puis avec le personnel administratif et technique a été aménagée en milieu d après midi. Enfin une discussion avec le Directeur de la Recherche de l Ecole Polytechnique a permis de mieux cerner les perspectives d évolution de l unité dans le cadre de la stratégie générale de l Ecole. A la fin de la visite, après une délibération à huis clos, une restitution orale succincte des premières conclusions du comité de visite a cloturé la journée. 4

6 3 Analyse globale de l unité, de son évolution et de son positionnement local, régional et européen Le PREG de l Ecole Polytechnique est une unité résultant de la fusion des deux centres historiques en gestion et en économie de l Ecole Polytechnique. Le constat général que l on peut formuler 4 ans après cette fusion est double : - Même s il existe une logique géographique évidente et vraisemblablement des économies d échelle en matière de logistique et d administration générale, «l unité» est clairement composée de deux laboratoires distincts, qui, vraisemblablement, pour des raisons tenant à la fois aux disciplines et aux méthodologies, seront appelés à le rester. Même si certains champs de recherche peuvent être apparentés (marché et régulation, risque), il n existe pas à proprement parler de coopération, de programme, ou d animation scientifique (séminaire, programme doctoral ) en commun. - En revanche, la fusion a vraisemblablement permis à l ensemble de l unité de participer à une croissance significative de l activité scientifique, se manifestant en particulier par une augmentation des effectifs et de la production scientifique de très bonne qualité. Cette croissance remarquable mérite d être soulignée. Elle repose pour une grande partie sur une stratégie affichée du laboratoire d économie et du département d économie de l Ecole. En effet la création, à l Ecole Polytechnique, d un département d enseignement et de recherche à part entière en économie a été l élément déclenchant du processus qui doit déboucher sur la convergence entre département d enseignement et laboratoire de recherche. Cette évolution s inscrit dans la stratégie générale de l Ecole qui affiche un objectif de doublement (à l horizon 2012) du potentiel de recherche et d enseignement associé au développement de la graduate school (master et doctorat). La venue imminente de l ENSAE (2009) et les coopérations entamées avec HEC sont deux éléments supplémentaires qui viennent conforter la perspective d un pôle d économie de niveau international à à Palaiseau. Cette évolution, qui, donc, est amenée à se poursuivre, se manifeste de manière significative lorsqu on examine le parcours récent du laboratoire d économie. On constate une forte augmentation des effectifs (13 arrivées 2 départs), des axes de recherche en fort développement avec une croissance remarquable des publications de niveau international. L arrivée d enseignants-chercheurs de renommée internationale a permis au laboratoire d entamer une diversification de ses champs en macroéconomie et en économie de l assurance en particulier, et de conforter des domaines historiques (par exemple en théorie des jeux). La situation de l équipe de gestion est plus complexe. L association à un département d enseignement et de recherche de l Ecole (le département Humanités et Sciences Sociales H 2 S) est effectif mais offre, pour l instant, moins de synergies que pour l économie. En particulier, la gestion est historiquement peu présente dans le cursus «école d ingénieur» et cette particularité limite les possibilités de recrutement. Malgré ce handicap, il faut souligner cependant l évolution positive récente de l activité scientifique du CRG. En particulier on doit mentionner l augmentation des publications dans les champs de prédilection du laboratoire (marché et régulation et management de l innovation en particulier). Enfin un dernier point mérite d être souligné : le développement de chaires d enseignement et de recherche financées par de grandes entreprises sur des thèmes généraux (4 pour l économie et 3 pour la gestion) est une caractéristque du développement récent des deux centres. Ce mode de coopération scientifique (il ne s agit ni de mécénat pur ni de recherche intervention mais dans la plupart des cas de coopération effective pouvant déboucher sur une production «académique») est vraisemblablement un aspect important du développement de l activité scientifique des équipes. 4 Analyse équipe par équipe et par projet Le laboratoire d Econométrie (CECO) développe ses activités sur 3 thèmes de recherche : méthodes mathématiques, économie publique, entreprises et marché. 5

7 L axe méthodes mathématiques comprend la théorie des jeux, l optimisation discrète et la finance mathématique. Le domaine «théorie des jeux» est un domaine de référence du laboratoire. Le domaine finance mathématique est un domaine récent qui repose sur une coopération entre le laboratoire d économétrie et le centre de mathématiques appliquées de l Ecole Polytechnique (dont la renommée en la matière n est plus à faire). Il s appuie sur l arrivée d un nouvel enseignant chercheur, professeur chargé de cours à l Ecole. L axe économie publique est un axe historique du laboratoire. On soulignera en particulier les résultats récents en théorie du vote, et les perspectives ouvertes par l arrivée d un nouveau professeur. L économie du développement durable est un domaine important du laboratoire qui va connaître dans un avenir proche un besoin de renouvellement et de recrutement si le laboratoire veut continuer à être une référence en ce domaine. Par ailleurs, de nouvelles perspectives s ouvrent en particulier en macroéconomie avec l arrivée d un enseignant-chercheur de tout premier plan. L axe entreprises et marché connaît lui aussi un développement remarquable. En particulier en économie industrielle et en économie de l assurance. L ensemble des activités du laboratoire donne lieu à des publications dans les meilleures revues internationales. Le niveau de ces publications devrait situer l équipe parmi les meilleures en France. Le centre de gestion est en train d adopter une nouvelle structuration de sa recherche en regroupant les thèmes de recherche en «programmes». 3 programmes s appuient sur les domaines forts du centre : - compétition par l innovation, - stratégie des entreprises, structuration des marchés et politiques de régulation, - télécommunications audiovisuel, culture. Dans ces trois domaines on remarque une augmentation notable des publications dans des revues à comité de lecture de niveau national ou international. Sans être exceptionnelle cette évolution marque certainement un changement notable de stratégie du centre à l égard de la valorisation académique des recherches. Même si dans certains cas (pour l axe marché et régulation par exemple) la notoriété est ancienne, il n en reste pas moins que la trajectoire académique récente mérite d être poursuivie. Le quatrième programme, en cours de constitution est plutôt méthodologique et porte sur les aspects multiculturels de la gestion. On notera une implication remarquable des chercheurs du laboratoire dans différents masters. A ce titre, il faut souligner l amorce d une «connexion» entre le centre de gestion et le département Humanités et Sciences Sociales de l Ecole. 5 Analyse de la vie de l'unité En termes de management : La structuration en deux sous-directions semble fonctionner de manière très satisfaisante. L absence de réelle concurrence (sur les moyens ou les postes par exemple) permet une réelle autonomie des deux équipes de recherche. En termes de ressources humaines : Le PREG apparaît comme une unité vivante en pleine croissance. Les moyens en personnels administratifs semblent pour l instant satisfaisants. Cependant, le déménagement à Palaiseau va certainement poser des problèmes délicats. Certaines personnes vont subir une augmentation extrêmement importante de leur temps de transport. 6

8 6 Conclusions Points forts : Le développement de l équipe d économie, associé à la structuration du département d enseignement et de recherche de l Ecole Polytechnique, constitue l amorce de la création, à Palaiseau, d un pôle en économie de premier niveau international. Ce pôle sera par ailleurs associé à un ensemble d enseignement supérieur de haut niveau avec, outre l Ecole Polytechnique, l ENSAE et HEC. Points à améliorer : La valorisation académique au niveau ntional et international par la publication des travaux de recherche en gestion dans des revues de haut niveau ne correspond pas tout à fait à ce que l on pourrait attendre, compte tenu de la qualité des équipes. On note cependant, avec la volonté de réorganisation en programmes, une augmentation récente de cette valorisation scientifique. D un point de vue plus général, la stratégie actuelle de développement, qui s appuie sur une bilocalisation de l équipe de gestion entre Palaiseau et Paris mérite d être affinée. En l état, la bilocalisation apparaît plutôt comme un compromis. Recommandations : L exemple donné par l équipe d économie mérite d être suivi par l équipe de gestion. Développer une réelle synergie entre le département H2S et la recheche en gestion semble être une stratégie d avenir. Il est clair cependant que le statut de la gestion dans l enseignement à l X n est pas celui qu a acquis l économie. Il en résulte nécessairement une adaptation de la stratégie. Par ailleurs les coopérations largement entamées avec les équipe d HEC en économie, mériteraient d être étendues à la gestion. 7

9

10

11

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre de Recherche en Management CRM sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Centre National de la

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche sur l Espagne Contemporaine (CREC) EA 2292 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008 2

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'ehess et ENS. Unité de recherche PSE (Paris-Jourdan Sciences Economiques)

Rapport d évaluation. de l'ehess et ENS. Unité de recherche PSE (Paris-Jourdan Sciences Economiques) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche PSE (Paris-Jourdan Sciences Economiques) de l'ehess et ENS Avec annexe sur l évaluation spécifique à la demande expresse de l INRA

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : CEL (Centre d études linguistiques) sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon 3 Mai 2010 Section des Unités

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre de Recherches en Management (CRM) sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 1 Mai 2010 Section des Unités

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Centre d'études et de Recherches Juridiques en Droit des Affaires CERJDA sous tutelle des établissements et organismes : Université des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015

CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 Identification du poste : Grade : PR MCF N de poste : Section CNU 1: 06 Section CNU 2 (le cas échéant) : 24 Composante de rattachement : Département Economie Gestion

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Infectiologie : microbiologie, virologie, immunologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Michel Blanc Bayesté Leclaire Ecole polytechnique, Palaiseau Quelques références clés Rapport au Sénat sur le défi des classements dans

Plus en détail

Master Management, innovation, technologie

Master Management, innovation, technologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management, innovation, technologie Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes : Ingénierie Recherche Intervention Sport Santé Environnement IRISSE Université de la Réunion

sous tutelle des établissements et organismes : Ingénierie Recherche Intervention Sport Santé Environnement IRISSE Université de la Réunion Section des Unités de recherche : Ingénierie Recherche Intervention Sport Santé Environnement IRISSE sous tutelle des établissements et organismes : Université de la Réunion Janvier 2014 Section des Unités

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 405

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 405 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 405 Economie, Management, Mathématiques et Physique de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E - 2015-2019 Section

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce

Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce «profil» S orienter (éventuellement se réorienter) dans

Plus en détail

Références : Délibération du conseil d administration de l UPMC du 28/10/2013

Références : Délibération du conseil d administration de l UPMC du 28/10/2013 Paris, le 17 novembre 2014 Le Président de l université Pierre et Marie Curie à Mesdames, Messieurs les Enseignants-Chercheurs, Mesdames, Messieurs les Enseignants Objet : Campagne 2014 d attribution des

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : «Du malade à la molécule» Université Aix Marseille 2

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : «Du malade à la molécule» Université Aix Marseille 2 Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : «Du malade à la molécule» sous tutelle des établissements et organismes : Université Aix Marseille 2 Juin 2011 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 267

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 267 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 267 Arts & Médias PRES Sorbonne Paris Cité Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Vague D - 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche.

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche. note d chercheurs (62 % du total), on trouve les professeurs des universités (35,5 %), les maîtres de conférences (64,4 %) et les assistants titulaires (0,1 %) (tableau 6, p. 6). 94,4 % des enseignants

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Toulouse 1 Capitole

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Toulouse 1 Capitole Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université Toulouse 1 Capitole Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative

Rapport de l AERES sur la structure fédérative Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative Fédération Francilienne en Mécanique des Matériaux, Structures et Procédés F2M-msp sous tutelle des établissements et organismes

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

Entités de recherche. Centre de Recherche Astrophysique de Lyon CRAL

Entités de recherche. Centre de Recherche Astrophysique de Lyon CRAL Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre de Recherche Astrophysique de Lyon CRAL sous tutelle des établissements et organismes : Université Claude Bernard Lyon 1 - UCB École Normale

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Février 2009 LA CHAIRE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE «Mission statement» Une communauté de recherche scientifique de premier plan, motivée et soudée nourrissant une ambition d

Plus en détail

Rencontres Cap Digital/ Master MTI

Rencontres Cap Digital/ Master MTI Rencontres Cap Digital/ Master MTI 2 Présentation du MTI «MTI est un master de premier plan, qui attire depuis sa création des étudiants d'horizons très divers. Issu d une coopération de plus de 30 ans

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Petit guide. pour accéder aux métiers de la recherche DANS LES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LES ORGANISMES PUBLICS DE RECHERCHE

Petit guide. pour accéder aux métiers de la recherche DANS LES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LES ORGANISMES PUBLICS DE RECHERCHE Petit guide pour accéder aux métiers de la recherche DANS LES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LES ORGANISMES PUBLICS DE RECHERCHE Édition avril 2008 ADEME ANDRA ANR ANRS ANRT BRGM CEA CEE CEMAGREF

Plus en détail

Les dernières semaines ont été l occasion de réfléchir

Les dernières semaines ont été l occasion de réfléchir ÉDITORIAL PAR JEAN-MARIE DOUBLET Pouvoir économique et pouvoir sociétal Les dernières semaines ont été l occasion de réfléchir sur «la place des femmes dans les instances dirigeantes françaises», pour

Plus en détail

12-13/06/2013 C.COLIN / MA. BLOCH

12-13/06/2013 C.COLIN / MA. BLOCH Réunionn du Conseil Scientifique de l EHESP 11 juin 2013 Compte rendu synthétique et relevé de décisions Référence Révision Date d application Version CS _juin_2013 Validation Rédigé Date 11/06/2013 Prénom

Plus en détail

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3 Sommaire Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec Présentation de l étude 3 Jean-Marie Blanc, Directeur des Relations institutionnelles et partenariats de l'apec Pierre Lamblin,

Plus en détail

Marie Curie Actions Marie Curie Career Integration Grant (CIG) Call: FP7-People-2012-CIG

Marie Curie Actions Marie Curie Career Integration Grant (CIG) Call: FP7-People-2012-CIG Marie Curie Actions Marie Curie Career Integration Grant (CIG) Call: FP7-People-2012-CIG Genomerge : role of genome merger and redundancy in plant evolution and adaptation Mathieu ROUSSEAU- GUEUTIN UMR-

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR LABORATOIRES D EXCELLENCE (LABEX) SYNTHESE DU SUIVI 2012 Compte-rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs Mai 2013 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION LABEX (Années 2011 et 2012)

Plus en détail

En partenariat avec :

En partenariat avec : En partenariat avec : FNEGE - La Semaine du Management 2014 1 PRESENTATION La «Semaine du Management» est un projet porté par la FNEGE (Fondation Nationale pour l Enseignement de la Gestion des Entreprises),

Plus en détail

Saadi KHOCHBIN. Directeur de recherche CNRS. médaille d Argent. Institut des sciences biologiques. Institut Albert Bonniot (IAB)

Saadi KHOCHBIN. Directeur de recherche CNRS. médaille d Argent. Institut des sciences biologiques. Institut Albert Bonniot (IAB) Saadi KHOCHBIN Directeur de recherche CNRS Institut Albert Bonniot (IAB) Inserm / UJF Institut des sciences biologiques médaille d Argent Les projets développés par Saadi Khochbin s inscrivent essentiellement

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

Certificat Diversité Dialogue et Management

Certificat Diversité Dialogue et Management Certificat Diversité Dialogue et Management Une formation pour nourrir ses compétences et se former au contact d experts sur les questions au cœur du management d aujourd hui. Laïcité et libertés Diversité

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité : sous tutelle des établissements et organismes : Analyse Comparée des Pouvoirs ACP

Évaluation de l AERES sur l unité : sous tutelle des établissements et organismes : Analyse Comparée des Pouvoirs ACP Section des Unités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Analyse Comparée des Pouvoirs ACP sous tutelle des établissements et organismes : Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Mars 2014

Plus en détail

PART TIME STRATÉGIE ET MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ DES INDUSTRIES DE SANTÉ MANAGEMENT EDUCATION

PART TIME STRATÉGIE ET MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ DES INDUSTRIES DE SANTÉ MANAGEMENT EDUCATION PART TIME MASTÈRE SPÉCIALISÉ STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES INDUSTRIES DE SANTÉ MANAGEMENT EDUCATION UNE COLLABORATION ESSEC-PARIS V Le Groupe ESSEC : Un groupe international de management Fondée en 1907,

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Laboratoire d informatique Gaspard-Monge UMR 8049. Journée Labex Bézout- ANSES

Laboratoire d informatique Gaspard-Monge UMR 8049. Journée Labex Bézout- ANSES Laboratoire d informatique Gaspard-Monge UMR 8049 Journée Labex Bézout- ANSES Présentation du laboratoire 150 membres, 71 chercheurs et enseignants-chercheurs, 60 doctorants 4 tutelles : CNRS, École des

Plus en détail

Série Economique et Sociale. Après un bac ES

Série Economique et Sociale. Après un bac ES Série Economique et Sociale Après un bac ES AEFE / Service Orientation et enseignement supérieur / juillet 2007 DE médecine spécialisée DE Médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat Diplôme d école

Plus en détail

Rapport à Madame la ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Rapport à Madame la ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Vers un partenariat renouvelé entre organismes de recherche, universités et grandes écoles Rapport à Madame la ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Remis par François d Aubert, ancien

Plus en détail

surfaces. Le ratio surfaces d enseignement/élèves est de 14.87m². Le ratio pour les agents administratifs est de 18,22 m²/agent.

surfaces. Le ratio surfaces d enseignement/élèves est de 14.87m². Le ratio pour les agents administratifs est de 18,22 m²/agent. Avis n 2014/04-07 relatif à l accréditation de l Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Agrocampus Ouest) à délivrer le titre d ingénieur diplômé Objet

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201

UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201 UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201 Numéro dans le SI local : 6300MCF0617 Référence GESUP : 0617 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 63-Génie électrique, électronique,

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs

Notice biographique Repères biographiques communs Nom : SALERNO Corps : Professeur des universités Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : FRANCIS Grade : Professeur Classe Ex 1 Equipe de recherche LEM, UMR CNRS (8179). Section : 06

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Mathématiques et Informatique Appliquées MIA sous tutelle des établissements et organismes : AgroParisTech Institut des Sciences et Industries

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

UNIVERSITE DE BORDEAUX Référence GALAXIE : 94

UNIVERSITE DE BORDEAUX Référence GALAXIE : 94 UNIVERSITE DE BORDEAUX Référence GALAXIE : 94 Numéro dans le SI local : 0863 Référence GESUP : 0863 Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique Section 2

Plus en détail

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Projet Tempus Go-Univ 544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Renforcement de la GOuvernance dans les UNIVersités marocaines à travers la mise en œuvre du Code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance

Plus en détail

Licence professionnelle Lean manufacturing

Licence professionnelle Lean manufacturing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Lean manufacturing Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

UNIVERSITE DU HAVRE Référence GALAXIE : 4052

UNIVERSITE DU HAVRE Référence GALAXIE : 4052 UNIVERSITE DU HAVRE Référence GALAXIE : 4052 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 149 Corps : Professeur des universités Article : 46-3 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion Section 2

Plus en détail

Les cotutelles internationales de thèse

Les cotutelles internationales de thèse Les cotutelles internationales de thèse Période de travail et de création, le Doctorat offre une réelle expérience professionnelle au jeune chercheur. Le doctorant est formé pour la recherche et par la

Plus en détail

Master Histoire, philosophie et médiation des sciences

Master Histoire, philosophie et médiation des sciences Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Histoire, philosophie et médiation des sciences Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

Licence Chimie et procédés

Licence Chimie et procédés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Chimie et procédés Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

Evaluation de l AERES sur l unité :

Evaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Evaluation de l AERES sur l unité : Centre Roland Mousnier CRM sous tutelle des établissements et organismes : Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Ecole Pratique des Hautes

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

Avis n 2010/04-05 relatif à l habilitation de l Université de Technologie de Troyes (UTT) à délivrer des titres d ingénieur diplômé

Avis n 2010/04-05 relatif à l habilitation de l Université de Technologie de Troyes (UTT) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Avis n 2010/04-05 relatif à l habilitation de l Université de Technologie de Troyes (UTT) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : A : examen de l habilitation arrivant à échéance en phase avec

Plus en détail

10 Raisons. Une formation de très haut niveau, individualisée et interdisciplinaire. Une formation aux métiers de l enseignement

10 Raisons. Une formation de très haut niveau, individualisée et interdisciplinaire. Une formation aux métiers de l enseignement 10 Raisons de rejoindre l ENS de lyon 1 Une formation de très haut niveau, individualisée et interdisciplinaire Née du regroupement des 2 anciennes ENS de Fontenay et Saint-Cloud créées à la fin du 19

Plus en détail

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Contexte général L Ecole doctorale n 251 «Sciences de l

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2011 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE 11 10 Doctorat Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 MASTER Professionnel 2 IUP 2 IUP

Plus en détail

Emploi du temps prévisionnel

Emploi du temps prévisionnel 1 Emploi du temps prévisionnel 1. Séances de cours et d exercices Nous aurons cours ensemble : tous les mercredis matins du 28 septembre au 7 décembre inclus, à l exception du mercredi 2 novembre, libéré

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Les métiers de la Physique Le domaine Sciences, Technologies, Santé Alexis, chargé de recherche diplômé d un Master Physique du rayonnement et de la matière et d un Doctorat en

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5 MASTER M1/M2 2013-2014 Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités Administration de la Musique et du Spectacle Vivant - Ingénierie Artistique 1. Editorial du responsable Le Master «Musique et Arts

Plus en détail

Masters Programme ANALYSE POLITIQUE & ÉCONOMIQUES. Notice

Masters Programme ANALYSE POLITIQUE & ÉCONOMIQUES. Notice 2013 2014 Masters Programme ANALYSE POLITIQUE & ÉCONOMIQUES Notice Notice Table des matières Cursus 4 Règles de passage du Master 1 en Master 2 5 Diplôme & Mentions 6 Formation doctorale APE 6 Débouchés

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Évolution, Écologie, Paléontologie EVO-ECO-PALEO sous tutelle des établissements et organismes : Université Lille 1 Sciences et Technologies

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 465

UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 465 UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 465 Numéro dans le SI local : 06MCF0567 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Tenu les 21 et 22 mai 2008 à l Observatoire de la Côte d Azur. compte-rendu du séminaire "Enseignement et SPU" des 21 et 22 mai derniers

Tenu les 21 et 22 mai 2008 à l Observatoire de la Côte d Azur. compte-rendu du séminaire Enseignement et SPU des 21 et 22 mai derniers Tenu les 21 et 22 mai 2008 à l Observatoire de la Côte d Azur 1 Le séminaire a réuni entre 30 et 35 participants pendant les deux jours Il s est déroulé à peu près suivant le programme prévu 2 1 ère matinée

Plus en détail

ESIEE Filière Recherche. pendant la I5

ESIEE Filière Recherche. pendant la I5 ESIEE Filière Recherche Masters à orientation recherche pendant la I5 Janvier 2007 Masters à orientation recherche Intérêt Thèse Allocation du ministère CIFRE Formation sur domaine complémentaire à l ESIEE

Plus en détail

PERSONNEL RETRAITE AYANT UNE ACTIVITE BENEVOLE A L UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE

PERSONNEL RETRAITE AYANT UNE ACTIVITE BENEVOLE A L UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE PERSONNEL RETRAITE AYANT UNE ACTIVITE BENEVOLE A L UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE Dossier à transmettre à la Direction des Affaires Générales A l attention de Mme Valérie Guillet Tour Zamansky- 19 ème

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire Communiquédepresse Mars2013 LeCollègedeFrancecréeunechairepérenned Informatique, Algorithmes,machinesetlangages, etnommeleprgérardberrytitulaire Leçoninauguralele28mars2013 2009avait marquéunpas importantdans

Plus en détail

Conseil de Gestion UFR SLHS. 15 septembre 2011

Conseil de Gestion UFR SLHS. 15 septembre 2011 Conseil de Gestion UFR SLHS 15 septembre 2011 Ordre du jour Approbation du PV du Conseil du 9 juin 2011 Point sur l Arsenal Campagne d emplois 2012 IATOS Second degré Enseignant-Chercheur Informations

Plus en détail

10 septembre 2012. Rentrée à l Université Toulouse 1 Capitole

10 septembre 2012. Rentrée à l Université Toulouse 1 Capitole Toulouse, le 10 septembre 2012 Dossier de Presse 10 septembre 2012 Rentrée à l Université Toulouse 1 Capitole Après une journée accueil prioritairement dédiées aux primo-entrants mais aussi ouverte aux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration des entreprises de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Le s Fo r m at i o n s Co m p l é m e n ta i r e s

Le s Fo r m at i o n s Co m p l é m e n ta i r e s Le s Fo r m at i o n s Co m p l é m e n ta i r e s Mastères Spécialisés École Centrale Paris En savoir plus : Votre contact : Elisabeth Machaud Tél.: 01 55 50 04 13 elisabeth.machaud@mscentraleparis.com

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management, innovation et stratégie de l'entreprise de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Remise des Prix de la culture scientifique et technique 1999

Remise des Prix de la culture scientifique et technique 1999 Remise des Prix de la culture scientifique et technique 1999 Dossier de presse du 27 octobre 1999 SOMMAIRE - Communiqué de presse du 27 octobre 1999 p.3 - Organisation des Prix de la culture scientifique

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de la

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Rouen

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Rouen Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Rouen 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de Rouen 2011 Evaluation des diplômes

Plus en détail

Axes stratégiques - Université Paris Descartes

Axes stratégiques - Université Paris Descartes Stratégie Axes stratégiques - Université Paris Descartes Introduction : le PRES et l Idex Sorbonne Paris Cité Le contrat quadriennal actuellement en cours a débuté en 2010 par un événement extrêmement

Plus en détail

Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé

Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé Avis n 2011/11-02 relatif à l habilitation de Télécom Paris Tech à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : A : examen de l habilitation arrivant à échéance en phase avec le calendrier national

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Arts plastiques de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Journées «Entreprises» &

Journées «Entreprises» & Journées «Entreprises» & Doctoriales Actions d informations et d accompagnements visant la rencontre entre doctorants et le monde socio- économique. 31 octobre 2013 LES JOURNÉES «ENTREPRISES» Objectifs

Plus en détail