F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B"

Transcription

1 F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d énergie Rubrique PS Plomberie- Sanitaire Chauffe-eaux thermodynamiques individuels (Dispositions applicables à toute opération faisant l objet d une certification Qualitel ou Habitat & Environnement) La présente Fiche d Interprétation et de Complément permet l évaluation de chauffe-eaux thermodynamiques, au titre des équipements individuels. Sont concernés les systèmes de chauffe-eaux thermodynamiques assurant seulement l ECS. En cas de PAC double service, il y aura lieu de contacter CERQUAL. 1) Réglementation /Titre V Les installations de ballons individuels d ECS Thermodynamique font l objet de l arrêté du 13 mai Ce Titre V est relatif à la prise en compte des appareils électriques individuels de production d eau chaude sanitaire thermodynamique dans la RT2005. Ces systèmes sont des appareils électriques individuels de production d eau chaude sanitaire thermodynamique équipés d une pompe à chaleur sur une source de chaleur (voir ci-dessous les produits concernés). Une fiche d application précise les conditions d application de ce Titre V. Titre V de la RT2005 Arrêté du 13 mai 2011 Application PC déposé après le 30 mai 2011 Produits concernés Norme utilisée COP Appareils électriques de production d eau chaude sanitaire thermodynamique sur air extrait, sur air extérieur, sur air ambiant d un local non chauffé, sur capteurs géothermiques enterrés horizontaux à eau glycolée, verticaux à eau glycolée, sur eau de nappe aquifère, sur capteurs géothermiques enterrés horizontalement à détente directe, sur retour plancher chauffant et sur l énergie de climatisation Essais conforme à la NF EN avec une température de référence supérieure ou égale à 52.5 C Si la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN ou tout autre organisme accrédité selon la norme NF EN 16147, la valeur retenue est la valeur certifiée. Si la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI ou tout autre organisme accrédité selon la norme NF EN 16147, la valeur retenue est pénalisée de 10%. 1 / 6

2 Si la valeur est déclarée par le fabricant, les valeurs par défaut sont retenues dans le calcul. Pertes statiques de stockage Qpr (kwh/24h) Si la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN ou tout autre organisme accrédité selon la norme NF EN 16147, la valeur retenue est la valeur certifiée. Si la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI ou tout autre organisme accrédité selon la norme NF EN 16147, la valeur retenue est majorée de 10%. Si la valeur est déclarée par le fabricant, les valeurs par défaut sont retenues dans le calcul. Pertes de stockage Pes (W) Pertes brutes Si la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN ou tout autre organisme accrédité selon la norme NF EN 16147, la valeur retenue est la valeur certifiée. Si la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI ou tout autre organisme accrédité selon la norme NF EN 16147, la valeur retenue est majorée de 10%. Si la valeur est déclarée par le fabricant, les valeurs par défaut sont retenues dans le calcul. Pour les appareils électriques assurant uniquement la production d eau chaude sanitaire thermodynamique, testés selon la norme NF EN 16147, la puissance électrique nécessaire pour compenser les pertes de stockage Pes doit être convertie en puissance thermique afin de déterminer si l appareil a la puissance suffisante pour couvrir l ensemble des besoins. Si la puissance de réserve est prise par défaut, les pertes d un ballon au pas horaire s expriment par : Qg,w = Pes/1000 (kwh) Si la puissance de réserve est donnée, les pertes d un ballon au pas horaire s expriment par : Qg,w = Pes*(COP HP_n*Ccorr)/1000 (kwh) avec : COPHP-n, coefficient de performance corrigé des pertes par rapport à COPn, le coefficient de performance aux conditions nominales de fonctionnement du système suivant la norme NF EN ; Ccorr, coefficient à appliquer au COPHP_n pour obtenir le COP de compensation des pertes de stockage : air extrait : 0,38 ; air extérieur : 0,6 ; air ambiant : 0,49 ; géothermie eau de nappe : 0,56 ; géothermie eau glycolée : 0,67 ; géothermie détente directe retour plancher: 0,24; Les valeurs de COP, des pertes de stockage, et des pertes brutes peuvent être retenues si ces valeurs sont certifiées par un organisme indépendant accrédité selon la norme. Extrait de la fiche d application : «Cet arrêté peut être utilisé pour réaliser un calcul réglementaire pour un projet de bâtiment équipé d une solution collective thermodynamique électrique de production d eau chaude sanitaire, dans le cas d un générateur thermodynamique électrique permettant d assurer à la fois la production d eau de chauffage et la production d eau chaude sanitaire, sans limitation de la puissance du générateur ou de volume du ballon. Ceci est vrai notamment dans le cas d un générateur thermodynamique électrique permettant d assurer à la fois la production d eau de chauffage et la production d eau chaude sanitaire, pour lequel seule la fonction production d eau chaude sanitaire est sollicitée. 2 / 6

3 Configurations non prises en compte La méthode de calcul décrite en annexe de l arrêté du 13 mai 2011 ne permet pas de prendre en compte les configurations suivantes : - plusieurs générateurs en parallèle ou en série et/ou plusieurs ballons ; - un générateur raccordé à un stockage de chaleur sur le primaire alimentant un échangeur instantané pour la production d eau chaude sanitaire ; - une production d eau chaude sanitaire thermodynamique en appoint d une autre génération. Ces configurations doivent par conséquent faire l objet d une demande de Titre V». Pour plus d'information, veuillez consulter l arrêté du 13 mai 2011 précédemment cités ainsi que la fiche d application sur le site RT-bâtiment.fr. Le chauffe-eau thermodynamique sera modélisé dans l étude thermique du Bureau d Etudes selon le titre V. 2) Exigences Plomberie Sanitaire Pour obtenir la note 3 dans la sous-rubrique PS1 Production d Eau Chaude Sanitaire, le système doit respecter les 2 conditions ci-dessous : Le chauffe-eau individuel thermodynamique possède la marque NF Electricité Performance de catégorie 2. La valeur du V40 td (le volume d eau chaude équivalent produit quotidiennement à 40 C en mode thermodynamique seul) est respectée (cf. tableau ci-après). Valeur du V40 td (L) en fonction du type de logement Type de logement Sans résistance d appoint intégrée Avec résistance d appoint intégrée Studio pièces principales pièces principales pièces principales pièces principales et plus Le dimensionnement d un chauffe-eau individuel thermodynamique nécessite le calcul du V40td (volume d eau chaude équivalent produit quotidiennement à 40 C en mode thermodynamique seul, pour une température d eau froide conventionnelle de 15 C). Correction du Vmax en fonction de la température de consigne réelle Les valeurs Vmax, la durée de remise en température et la température de soutirage NFA utilisés pour l évaluation du V40 td sont issus des essais de la NF Electricité Performance (LCIE /B) basée sur la NF EN (disponible sur le site internet du LCIE ou dans les documents techniques du constructeur) ( V40 NFAtc = Vmax* (Temp consigne réelle 15)/ (Temp soutirage NFA 15) avec, 3 / 6

4 Temp consigne réelle est donnée dans les notices des fabricants. Par défaut, il est possible de prendre 55 C. V40 NFAtc = Vmax à température d essai corrigée par la consigne réelle ; Temp soutirage NFA = Température de soutirage (θ cm issu du rapport d essai LCIE). Calcul du V40 NFAtc en fonction de l Asservissement temporel et de la durée de remise en température : V40 td pour les chauffe-eau thermodynamiques sur air extrait Fonctionnement 18h hors pointe Fonctionnement permanent avec Pcompresseur < 300 W 1.5 x V40 NFAtc 2 x V40 NFAtc L examinateur en charge de l opération vérifie que l étude thermique du projet est conforme au titre V sur l ECS thermodynamique pour la rubrique TH Niveau de Consommation d énergie et que le V40td est supérieur aux valeurs minimales définies en fonction des typologies de logements pour la rubrique PS Plomberie Sanitaire. Documents à fournir à l examinateur : - Schéma de principe - Type de raccordement ou configuration (compact ou split déporté, type de source, ) - CCTP des lots concernés (VMC, production d ECS, ) - Étude thermique prenant en compte le titre V avec le détail des données d entrées 3) Exigences Acoustique Intérieure Exigences Le tableau suivant présente les valeurs de niveaux de bruit reçu L nat maximal dans les pièces principales et dans la cuisine du logement examiné, nécessaires à l obtention des niveaux d évaluation pour la sousrubrique. Les valeurs de L nat dans le tableau ci-dessous correspondent à des niveaux de pression acoustique normalisés exprimés en db(a), pour une durée de réverbération égale à 0,5 s, dans le local de réception. Exigences vis-à-vis du bruit des chauffe-eaux sanitaires thermodynamiques, intérieurs au logement examiné nature du local de réception dans le logement examiné niveau d évaluation REGL note 3 note 5 pièce principale toute solution L nat 30 L nat 25 cuisine fermée toute solution L nat 35 L nat 30 Nota : selon les cas, des exigences supplémentaires s ajoutent, par exemple : Si le chauffe-eau thermodynamique est raccordé au réseau de ventilation (sur air extrait) les exigences relatives au bruit des équipements individuels et collectifs (bruits de ventilation) devront également être respectées. Si le chauffe-eau thermodynamique est raccordé sur air extérieur, le Maître d Ouvrage devra respecter les exigences relatives aux bruits de voisinage (décret du 31 août 2006). 4 / 6

5 Si le chauffe-eau thermodynamique participe au chauffage du logement, les exigences réglementaires de bruit d équipement s appliquent également, mais elles sont toutefois moins contraignantes que celles définies dans ce document. Examen des chauffe-eaux thermodynamiques individuels On étudie, pour chaque pièce principale et pour la cuisine du logement examiné, la transmission provenant d un chauffe-eau thermodynamique installé dans un local appartenant au logement examiné. L évaluation est déterminée par application du tableau «évaluation du niveau de puissance acoustique des chauffe-eaux thermodynamiques individuels» ci-après, puis du tableau «évaluation complémentaire» présenté à la suite. Évaluation du niveau de puissance acoustique des chauffe-eaux thermodynamiques individuels position du chauffe-eau thermodynamique dans le logement niveau de puissance acoustique du chauffe-eau REGL note 3 note 5 dans une cuisine ouverte ou fermée sans placard dans un placard Lw 38 Lw 33 Lw 43 Lw 38 dans un cellier, débarras ou garage séparé d'une pièce principale par une porte dans un cellier, débarras ou garage séparé d'une cuisine par une porte sans objet Lw 41 Lw 36 Lw 46 Lw 41 dans un cellier, débarras ou garage séparé d'une pièce principale ou d une cuisine par deux portes dans un cellier, débarras ou garage séparé d une pièce principale par une porte présentant un Rw+C 35 db et un séparatif présentant un Rw+C 45 db (1) dans un cellier, débarras ou garage séparé d une cuisine par une porte présentant un Rw+C 30 db et un séparatif présentant un Rw+C 40 db (1) toute solution toute solution toute solution Lw 41 Lw 41 Lw 41 (1) Il est rappelé que lorsque le local où est situé le ballon est considéré comme non chauffé, la porte et la cloison séparative doivent respecter les exigences de la réglementation thermique en vigueur (prestations définies par l étude thermique du BET). Lorsque le niveau de puissance acoustique L w en db(a) du chauffe-eau est exigé pour certains niveau d évaluation dans le tableau précédent, il doit être fourni un rapport d essai acoustique en laboratoire agréé COFRAC ou équivalent européen, tel que défini dans la partie «Généralités» des référentiels 2008, ou dans la partie «Exigences AI 6» du référentiel 2012, pour un fonctionnant identique à celui de l essai. 5 / 6

6 Évaluation complémentaire des chauffe-eaux thermodynamiques individuels notes 3 et 5 Il y a lieu de s assurer de la présence d une isolation vibratoire efficace de l équipement, à savoir, des plots antivibratiles intégrés ou placés sous l appareil, des raccordements de plomberie flexibles d une longueur de l ordre d un mètre, disposés en cor de chasse ou des manchettes antivibratiles, des gaines souples ou flexibles sur le réseau de ventilation (pour ceux qui sont raccordés sur air extrait de la VMC). Le chauffe-eau thermodynamique est non contigu à une chambre ou est contigu à une chambre et séparé par une paroi lourde (ms 200 kg/m²) ou une paroi présentant un Rw+C 45 db Il est placé sur un plancher lourd (ms 200 kg/m²) Millésimes 2008 et ses mises à jour : Engagement du Maître d Ouvrage à réaliser des essais acoustiques de niveau de bruit d équipements en fin de chantier, et à remettre en conformité la réalisation en cas d insuffisance constatée vis-à-vis des exigences acoustiques. Millésime 2012 : Système sous observation soumis à des mesures acoustiques réalisées par CERQUAL lors des contrôles de conformités effectués en fin de chantier. 6 / 6

F.E.S.T n PS01-B. ECS Thermodynamique individuelle : Systèmes Tflow B200_TH, B200_TH-CP de la société Aldès

F.E.S.T n PS01-B. ECS Thermodynamique individuelle : Systèmes Tflow B200_TH, B200_TH-CP de la société Aldès F.E.S.T n PS01-B Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique PS Plomberie Sanitaire ECS Thermodynamique individuelle : Systèmes Tflow

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Cahier des charges des chauffe-eau thermodynamiques autonomes NF Électricité Performance LCIE 103-15/B. éligibles aux Labels Promotelec

Cahier des charges des chauffe-eau thermodynamiques autonomes NF Électricité Performance LCIE 103-15/B. éligibles aux Labels Promotelec Cahier des charges des chauffe-eau thermodynamiques autonomes NF Électricité Performance LCIE 103-15/B éligibles aux Labels Promotelec SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 3 2. OBJECTIF DE LA MÉTHODE...

Plus en détail

Chaudière à condensation + CESC

Chaudière à condensation + CESC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 01/07/2015 Chaudière à condensation + CESC Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012)

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012) (p. 27-32 du CPT Label Promotelec Rénovation énergétique) Production électrique à accumulation Qu elle soit assurée par un ou plusieurs chauffe-eau électriques, la capacité totale minimale, en fonction

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 29 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 5 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains JURISPRUDENCE PS Plomberie Sanitaire Juin 2008 Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains 1) DOUCHES/BAIGNOIRES Les référentiels Qualitel et Environnement

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES I/ PRINCIPE GENERAL Un chauffe-eau thermodynamique (CET) est un générateur thermodynamique

Plus en détail

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre!

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre! GUIDE 2015 PROFESSIONNELS L ÉTIQUETTE ENERGIE DES CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES À ACCUMULATION ET DES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES Les informations clés pour tout comprendre! 1 Dès le 26 septembre 2015, un nouveau

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ ANNEXE 1 ANNEXE 1 Modalités de prise en compte des systèmes «HPSU Compact», «GCU Compact», «Ballons hors pression» et «Solaris» dans la réglementation thermique 2012. MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES SYSTÈMES

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages Arrêté du 12 juin 2013 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES PAC A DETENTE DIRECTE I/ PRINCIPE GENERAL Les PAC à détente directe de type sol/eau et sol/sol sont des générateurs

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.8.0 du 07/10/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES des. Chauffe-eau électrosolaires individuels. conformes aux exigences des Labels Promotelec

CAHIER DES CHARGES des. Chauffe-eau électrosolaires individuels. conformes aux exigences des Labels Promotelec CAHIER DES CHARGES des Chauffe-eau électrosolaires individuels conformes aux exigences des Labels Promotelec Cahier des Charges CESI électrosolaires Labels Promotelec Mars 2011 - V1 Préambule Ce document

Plus en détail

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 décembre 2013 Précisions sur les CET grand volume et sur les CET sur air extrait 2.0

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 juillet 2012 CSTB 1.0 Préambule Cette fiche d application précise la saisie des chauffe-eau

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Chaudière à condensation collective

Chaudière à condensation collective Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI)

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs de l installation solaire de production d ECS. Date 0 2 / 1 0 /2013 V ersion

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES BALLONS I/ PRINCIPE GENERAL Cette fiche d intégration clarifie les données d entrées, les paramètres intrinsèques

Plus en détail

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 CESI Classique Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte d une chaudière

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants Fiche d application RT ex : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 Première version de la fiche 1 6

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif (France d outre-mer)

Chauffe-eau solaire collectif (France d outre-mer) Certificats d économies d énergie Opération n BAR-TH-135 Chauffe-eau solaire collectif (France d outre-mer) 1. Secteur d application Bâtiment résidentiel existant ou projets de construction de bâtiments

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama

Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Domaine d application Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le n EL-04 La modélisation

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.26 du 30/07/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012

Plus en détail

Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC)

Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC) Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

Saisie des systèmes de ventilation naturelle par conduits et de ventilation hybride

Saisie des systèmes de ventilation naturelle par conduits et de ventilation hybride Fiche d application : Saisie des systèmes de ventilation naturelle par conduits et de ventilation hybride Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 7 avril 2009 1 Préambule : Cette

Plus en détail

Pompes à chaleur AQUASET une énergie propre et renouvelable pour le chauffage de votre maison

Pompes à chaleur AQUASET une énergie propre et renouvelable pour le chauffage de votre maison Pompes à chaleur AQUASET une énergie propre et renouvelable pour le chauffage de votre maison HAUTE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Solution durable de chauffage CONFORME RT 2012 Économies d énergie garanties Radiateur

Plus en détail

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Fiche d application : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 1 1/11 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012)

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012) Sommaire des mises à jour Mise à jour du processus d attribution...3 Mise à jour de la surface de référence pour les calculs thermiques en construction...3 Mise à jour pour tous système...4 Mise à jour

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES Qualité du rapport exigé : - Clarté et lisibilité : présentation d une synthèse pour la prise de décision - Remise en mains propres

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 13 mai 2011 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées

Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées Fiche d application : Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées Date Elaboration de la fiche Version 18 novembre 2013 1 1/11 Que disent les

Plus en détail

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer!

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! 04 novembre 08 novembre 2013 Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! Intervenants: Valérie Laplagne et Jérôme Maldonado - UNICLIMA

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE04 FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Fiches d opérations standardisées concernées : Bâtiments résidentiels : BAR-TH-104 : Pompe à chaleur

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude

Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude Uniclima : syndicat d industriels Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 86 industriels

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

La certification NF des équipements multi-énergies

La certification NF des équipements multi-énergies La certification NF des équipements multi-énergies Conférence INTERCLIMA - 5 novembre 2013 INTERVENANTS : Christine KERTESZ AFNOR CERTIFICATION Sophie BOCQUILLON Sylvain CURTY EUROVENT CERTITA CERTIFICATION

Plus en détail

Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques

Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques RT 01 Fiche d application : Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques Date Modification Version 01 1 4 février 015 Remaniement et compléments sur les PAC hautes températures 1/5 Préambule

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation Eco-conception by CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation SOLAIRE BOIS POMPES

Plus en détail

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable

Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il. Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Bâtiments «particuliers» PAE ou audit spécifique? A quelle prime mon client aurat-il droit? Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable Sommaire Contexte général Contexte réglementaire Méthodologie

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC

Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 29/04/2013 Domaine d application La modélisation de ce système est basée sur

Plus en détail

+ + PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. Avec une gamme complète de 2 solutions, Arianext s adapte à toutes les configurations d installation :

+ + PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. Avec une gamme complète de 2 solutions, Arianext s adapte à toutes les configurations d installation : PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Les solutions Arianext assurent la production du chauffage et de l eau chaude sanitaire. Elles sont constituées de deux modules : > Le module extérieur : il puise l energie dans

Plus en détail

100 & 150 LITRES LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE

100 & 150 LITRES LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE 100 & 150 LITRES SILENCIEUX JUSQU À 70 % D ÉCONOMIE D ÉNERGIE LA SOLUTION EAU CHAUDE SANITAIRE RT 2012 À LA PLACE DU CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE

Plus en détail

Précisions sur la signification du paramètre f aux relatif aux ballons d eau chaude en RT2012

Précisions sur la signification du paramètre f aux relatif aux ballons d eau chaude en RT2012 Fiche d application RT2012 : Précisions sur la signification du paramètre f aux relatif aux ballons d eau chaude en RT2012 Date Modification Version 18 novembre 2013 Précisions sur le f aux 3 Préambule

Plus en détail

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault 1 - La note de calcul RT 2005, un document pour l instruction 2 Le diagnostic de performance énergétique dans le neuf : Qui, Quoi, Comment? 3 Information sur la solution technique ST 2007-002 relative

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

NOUVEAUTÉ 2014 : BECT200 EV

NOUVEAUTÉ 2014 : BECT200 EV COMMUNIQUÉ DE PRESSE - JUIN 2014 NOUVEAUTÉ 2014 : BECT200 EV LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE SUR AIR EXTRAIT, UN SYSTÈME MALIN 2-EN-1! Pionnière des systèmes de pompes à chaleur et présente sur le marché

Plus en détail

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Mission Acoustique Compte rendu d examen des documents en phase APS Note établie avec référentiel H et E CERQUAL Rapport version 3 du 26/02/2010 Maître d ouvrage

Plus en détail

Eau chaude sanitaire solaire

Eau chaude sanitaire solaire Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.1 Fiche d application Thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie

Plus en détail

Prise en compte des générateurs hybrides

Prise en compte des générateurs hybrides Fiche d application : Prise en compte des générateurs hybrides Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 15 avril 2011 1 Préambule : Cette fiche d application présente la méthode

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Rénovation énergétique d un pavillon

Rénovation énergétique d un pavillon Rénovation énergétique d un pavillon Centre d intérêt visé: Réduction des consommations énergétiques Objectif pédagogique : Identifier des solutions permettant de réduire la consommation énergétique d

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction)

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction) VENTILATION Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, une attention particulière doit

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

Pompe à chaleur au CO2

Pompe à chaleur au CO2 Document SANYO date mai 9 tous droits réservés Pompe à chaleur au CO La problématique Le COP de 3 qui diminue fortement quand les besoins de chauffage augmentent, n est pas une fatalité. L utilisation

Plus en détail

Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage

Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage IGNES (les Industries du Génie Numérique, Energétique et Sécuritaire) rassemble 60 entreprises industrielles

Plus en détail

3. Permis de construire : Dépôt de la demande :.../.../... Numéro de permis de construire :... Délivrance du permis :.../.../...

3. Permis de construire : Dépôt de la demande :.../.../... Numéro de permis de construire :... Délivrance du permis :.../.../... MODÈLE D ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION ACOUSTIQUE DES BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS APPLICABLE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE La présente attestation est applicable aux bâtiments d habitation

Plus en détail

Chaudières gaz à condensation individuelles

Chaudières gaz à condensation individuelles Chaudières gaz à condensation individuelles Présentation Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le

Plus en détail

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem Cette notice explicite les modalités de prise en compte d Heliopacsystem dans la réglementation thermique 2012 en application du Titre V Heliopacsystem

Plus en détail

Programme de formation Quali PAC

Programme de formation Quali PAC Programme de formation Quali PAC Objectif du stage : Acquérir les bases permettant le dimensionnement, la conception et la mise en œuvre d installations de PAC qualitatives, dans une logique de développement

Plus en détail

AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur

AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur Air AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur > économie et écologie > Confort > Performance > Simplicité d installation Énergie % gratuite aquanext une eau chaude

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INSTANTANEE AVEC STOCKAGE PRIMAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du

Plus en détail