Activité : Filles= Garçons

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité : Filles= Garçons"

Transcription

1 CPS : Avoir une pensée critique Thème : Représentations garçons/filles, Stéréotypes Type d'activités : Débat Activité : Filles= Garçons Niveau : 7-12 ans Participants : maximum 25 Durée : 60 mn Objectifs : Débattre autour des représentations sur les différences filles et garçons Décrypter les stéréotypes de genre dans les catalogues de jouets d enfants

2 Fille= Garçons Expérimentation / mise en situation L animateur affiche à deux endroits bien distincts de la salle une affiche «d accord» et une «pas d accord». Consigne : «Je vais lire quelques phrases qui concernent les filles et les garçons. Au moment où je dirai TOP», vous irez vous positionner sous la fiche qui correspond à votre avis. Si vous n êtes ni d accord, ni pas d accord, vous pouvez vous mettre au milieu, mais il faudra expliquer votre choix.» «Le foot, c est pour les garçons» «Les filles préfèrent jouer aux poupées plutôt qu aux voitures» «Les garçons sont plus forts que les filles» «Les filles font mieux le ménage que les garçons» «Une fille peut devenir pompier ; un garçon peut devenir infirmière» «Les filles sont plus intelligentes que les garçons» «Les filles sont meilleures aux jeux vidéos» «Les garçons sont bagarreurs» Etc. Variante Plutôt que des déplacements dans la salle de classe, les élèves peuvent disposer d un carton vert (d accord), orange (moyennement d accord) et rouge (pas d accord) pour donner leur avis. Si on n a pas de catalogue de jouets, on peut regarder les publicités à la télé, ou les dessins animés, ou encore les clips (pour les ans). Matériel Une fiche d accord Une fiche pas d accord Des catalogues de jouets Source Stéréotypik, hommes femmes, Nord Sud Balayons les idées toutes faites!, Le Monde selon les femmes, Prise de conscience / analyse L animateur note au tableau la définition du stéréotype. (voir tableau en pièce jointe) Un stéréotype est une idée ou une image populaire et caricaturale que l on se fait d une personne ou d un groupe, en se basant sur une simplification abusive de traits de caractère réels ou supposés. (Définition simplifiée : un stéréotype est une idée toute faite qu on attribue à un groupe de personnes. On pense que c est vrai). «Pouvez-vous me donner des exemples?» Les blondes sont bêtes. Les français sentent mauvais. Les personnes pauvres sont fainéantes On parle aussi de «généralisation». Je généralise quand je dis «tous les sont». «Qui peut donner un exemple de généralisation?» Toutes les filles préfèrent la danse plutôt que le rugby. Tous les garçons sont meilleurs en mathématiques que les filles.

3 Fille= Garçons «Quel est le problème avec les stéréotypes?» Les personnes qui se retrouvent dans des stéréotypes sont victimes de préjugés. Cela veut dire qu on les juge juste parce qu on pense qu elles appartiennent à une certaine catégorie. Ensuite, elles peuvent subir des discriminations. Cela veut dire qu on les empêche de faire des choses. On estime qu elles n en ont pas le droit. L animateur donne des exemples (voir tableau en pièce jointe) puis en demande aux enfants. Elargissement / Synthèse / Généralisation Prévoir pour compléter une nouvelle séance (1h00) Consigne 1 : Les élèves feuillètent des catalogues de jouets de Noël et disposent d une grille individuelle d analyse critique (voir la fiche «Décryptage d un catalogue de jouets»). (30 minutes) Consigne 2 : L animateur invite les élèves à croiser leurs réponses en binômes (5 minutes) Consigne 3 : Puis, l animateur donne la parole aux élèves qui souhaitent lire leurs réponses à la classe. Il les questionne en même temps sur : «Y a-t-il des cadeaux " filles ", et des cadeaux "garçons"?» «Comment le sait-on?» «A quoi servent les jouets?» «Comment les parents choisissent-ils les jouets?» «Vous est-il déjà arrivé de vouloir jouer avec un jouet plus souvent offert aux garçons si vous êtes une fille? ou aux filles si vous êtes un garçon?» «Est-ce que c est un problème?» «Que peut-il se passer pour une petite fille qui ne joue qu aux jouets des pages roses? ou aux garçons qui ne jouent qu aux jouets des pages bleues?» Les jouets renforcent les rôles stéréotypés attribués traditionnellement aux femmes (maternité, ménage, séduction ) et aux hommes (exploration du monde extérieur et professionnel). L éducation et l environnement des enfants engendrent les comportements attendus puisque, à travers leurs jeux, les enfants vont avoir tendance à se projeter dans des fonctions et des rôles préconçus.

4 Annexe : Filles = Garçons

5 STEREOTYPE PREJUGE DISCRIMINATION DEFINITION Le stéréotype attribue une image générale à toutes les personnes d un même groupe (idée) Le préjugé est une conviction que nous possédons avant d entreprendre une recherche quelconque. Un préjugé est une certitude que nous estimons n avoir pas eu besoin d apprendre (jugement) La discrimination est un comportement refusant aux individus l égalité de traitement à laquelle ils aspirent ou ont droit (comportement) Les filles sont calmes et patientes Les femmes aiment rester à la maison pour s occuper des enfants Un patron refuse un temps plein à une employée EXEMPLES Les garçons sont agressifs Il y a toujours des bagarres avec les gamins Un cours de danse n accepte pas les garçons Les personnes qui viennent du Sud aiment faire la fête Les gens du Sud sont trop nonchalants pour prendre des responsabilités Une entreprise ne veut pas engager un étranger comme responsable Les liens se créent entre stéréotype (idée), préjugé (jugement) et discrimination (comportement) Stéréotypik, hommes femmes, Nord Sud Balayons les idées toutes faites!, Le Monde selon les femmes, 2007, page 5.

6 Décryptage d un catalogue de jouets Quelles sont les différentes parties du catalogue? Quelle partie t attire le plus? Sur les pages roses, les enfants qui jouent sont : Des garçons Des filles Sur les pages roses, quelles sortes de jouets sont vendues? Sur les pages bleues, les enfants qui jouent sont : Des garçons Des filles Sur les pages bleues, quelles sortes de jouets sont vendues? Ecris un stéréotype que tu remarques dans ce catalogue de jouet Qu est-ce que tu en penses maintenant?

7 Décryptage d un catalogue de jouets (Réponses possibles) Quelles sont les différentes parties du catalogue? Jouets tous petits Jouets filles Jouets garçons Jeux de société Loisirs créatifs Jeux d extérieur Quelle partie t attire le plus? Sur les pages roses, les enfants qui jouent sont : Des garçons X Des filles Sur les pages roses, quelles sortes de jouets sont vendues? Poupées, jouets pour faire la cuisine, le ménage Sur les pages bleues, les enfants qui jouent sont : X Des garçons Des filles Sur les pages bleues, quelles sortes de jouets sont vendues? Voitures, jouets pour faire du bricolage, jeux de construction Ecris un stéréotype que tu remarques dans ce catalogue de jouet Les filles préfèrent jouer avec de la dinette et les garçons avec des petites voitures. Qu est-ce que tu en penses maintenant? Tous les jouets peuvent plaire à la fois aux garçons et aux filles.

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 4 octobre 2012 par Bénédicte Boucays C est quoi, un propos sexiste à l école? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

LE VILLAGE Découverte des métiers/egalité Hommes-Femmes

LE VILLAGE Découverte des métiers/egalité Hommes-Femmes LE VILLAGE Découverte des métiers/egalité HommesFemmes d é couvert e d e s m é t i e r s e t d e s organisat i o n s FICHE D ANIMATION POUR LES ELEVES Niveau Primaire : Cm1 et Cm2 Niveau Collège : 6 e,

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Pourquoi êtes-vous là? Discriminations dans le monde du travail, sur le marché de l emploi

Pourquoi êtes-vous là? Discriminations dans le monde du travail, sur le marché de l emploi Pourquoi êtes-vous là? Discriminations dans le monde du travail, sur le marché de l emploi Même personne, Mêmes compétences, Mêmes chances? Nous sommes tous victimes de stéréotypes! Cardiologue Cadre

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

D où viennent les mots?

D où viennent les mots? 20 Intention Durée Matériel Déroulement D où viennent les mots? Organisation de la classe Faire prendre conscience de l unité sémantique de base de la langue parlée : le mot a) et b) 20 min pour les deux

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 21

Nom :... Date :... ENVOI N 21 Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 Nom :... Date :... ENVOI N 21 Avertissement : Nous

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Techniques de questionnement axées sur les solutions

Techniques de questionnement axées sur les solutions Techniques de questionnement axées sur les solutions 1 Questions circulaires 1.1 Brève description de la méthode Les questions circulaires ont été développées dans les domaines du coaching et de la consultation

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale Deux tests modèles sont disponibles sur le lien suivant : http://www.usj.edu.lb/testdaptitude/modele.html TEST D APTITUDE Section I : Compréhension orale Questions 1-10 Vous allez entendre une seule fois

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS)

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Pascale travaille en lien avec sa collègue de TPS/PS de la classe voisine. Dans sa classe, elles ont mis coin cuisine et poupée et dans la classe de sa collègue

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte 1 04.02.2014 16:49 Psychiatrie Mercredi 03 juillet 2013 Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte Par Frédéric Lemaître, Le Monde En Allemagne, dans plusieurs grandes villes,

Plus en détail

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Projet mis en place en classe de Seconde fil rouge sur l année Enseignement d exploration SES Projet réalisé par Mme CARDAIRE

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie Cahier des parents 2 Je te raconte la Bible, Itinéraire : Troisième escale (Parents/enfants à la

Plus en détail

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé UFR EILA Etudes Interculturelles de Langues Appliquées Adresse postale : Bâtiment Biopark Case courrier 7002 Site PRG 75205 Paris cedex 13 GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures -

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

TIENS-TOI DROITE! Françoise LECLERC DU SABLON. Recherches n 39, 2003

TIENS-TOI DROITE! Françoise LECLERC DU SABLON. Recherches n 39, 2003 Recherches n 39, 2003 TIENS-TOI DROITE! Françoise LECLERC DU SABLON Samedi matin à la Maison d Arrêt, une matinée avec 8 élèves. Il y a là Emi et Y., 2 jeunes femmes polonaises, parlant maintenant «assez

Plus en détail

Comment rencontrer l âme sœur

Comment rencontrer l âme sœur Pabloemma Comment rencontrer l âme sœur 25 façons et trouvez l amour Essai 1 Du même auteur : 2013 paroles intimes (poésie) 2013 En finir avec le passé (poésie) 2013 La vie sépare ceux qui s aiment (poésie)

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans

La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans Référence 17 - A La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans Comment varier la dynamique des discussions? Si vous animez souvent des discussions, il pourrait être intéressant de varier un peu

Plus en détail

propos d oral : libérer la parole

propos d oral : libérer la parole fiche pédagogique FDLM N 383 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 À PAR PAOLA BERTOCCHINI ET EDVIGE COSTANZO PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INI- TIALE ET ENSEIGNANTS EN FORMATION CONTINUE. propos d

Plus en détail

Communication avec ses pair-e-s

Communication avec ses pair-e-s Communication avec ses pair-e-s Atelier de formation SPPE 21 mai 2007 Nathalie Junod & Marianne Aerni Plan Argumenter Convaincre Négocier Questionner et débattre Déroulement atelier Partie théorique (I)

Plus en détail

S entraider grâce aux réseaux sociaux?

S entraider grâce aux réseaux sociaux? S entraider grâce aux réseaux sociaux? Exercices 1 Les interventions de la journaliste. Comment comprenez-vous ces deux phrases de la journaliste? «Et il y a un autre phénomène, donc il y a le raconter

Plus en détail

L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe

L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe Compétences disciplinaire : - Localiser quelques lieux majeurs de l industrie en France - Appréhender la notion d interaction régissant

Plus en détail

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans L audition de l enfant C est de toi qu il s agit ton opinion compte Pour les jeunes dès 13 ans Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour l enfant, MMI UNICEF Suisse Texte Sabine Brunner, licenciée

Plus en détail

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour :

Prénom : Je raconte des histoires séquentielles. Date de retour : Prénom : Je raconte des histoires séquentielles Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix des activités

Plus en détail

Tété : Mon trésor. Paroles et musique : Tété Epic-Jive / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Liste des activités. siècle. L amour, la rupture.

Tété : Mon trésor. Paroles et musique : Tété Epic-Jive / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Liste des activités. siècle. L amour, la rupture. Tété : Mon trésor Paroles et musique : Tété Epic-Jive / Sony BMG Thèmes L amour, la rupture. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer une opinion. Identifier des informations visuelles. Associer des

Plus en détail

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année)

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année) Préparation au lancement de la thématique e (maternelle à la 8 année) Durée: 40 minutes Septembre : la responsabilité Cette préparation peut être faite dans chacune des classes par l animateur/trice pastoral(e)

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

À toi de jouer! Contre les préjugés. Dans la liste suivante, coche les phrases qui expriment des préjugés :

À toi de jouer! Contre les préjugés. Dans la liste suivante, coche les phrases qui expriment des préjugés : À toi de jouer! Contre les préjugés Dans la liste suivante, coche les phrases qui expriment des préjugés : Les enfants handicapés peuvent aller à l école comme tout le monde. C est à cause des étrangers

Plus en détail

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION Prénom, nom, âge Thérapeute Date Explication à l usage du patient Ce document vous permet d évaluer l importance et les effets éventuels

Plus en détail

DELF PRIM A2 blanc. Compréhension de l oral.../25 points. Exercice 1. 1 Qu est-ce que Bruno et son frère vont manger? Coche la bonne réponse.

DELF PRIM A2 blanc. Compréhension de l oral.../25 points. Exercice 1. 1 Qu est-ce que Bruno et son frère vont manger? Coche la bonne réponse. 25 min Compréhension de l oral.../25 points Exercice 1.../8 points Ce soir les parents de Bruno sont chez des amis. Bruno est resté à la maison avec son petit frère. Leur mère a laissé un message. Lis

Plus en détail

Ecole Année scolaire 2012-2013

Ecole Année scolaire 2012-2013 Ecole Année scolaire 2012-2013 Chers parents, Voici mon cahier de vie que je vous rapporterai régulièrement. Dans ce cahier, nous mettons les comptines, nos recettes de cuisine, nos textes enfin tous les

Plus en détail

Activité 4 : D où venons-nous?

Activité 4 : D où venons-nous? Activité : D où venons-nous? Niveau suggéré : primaire, intermédiaire Matières : géographie, sciences sociales, art du langage Aperçu Cette activité permet aux élèves de se familiariser avec les pays de

Plus en détail

Savoirs essentiels : Une personne remplie de possibilités

Savoirs essentiels : Une personne remplie de possibilités Création d un jeu «Serpents et échelles» Médias Clientèle visée : Primaire, 2ème cycle Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Développement personnel Enseignement moral Compétence

Plus en détail

La soirée en famille N 6

La soirée en famille N 6 famillissime 2012-2013 La soirée en famille N 6 Notre famille a rendez-vous Chers amis, une soirée en famille pour parler, jouer et apprendre toujours plus à s aimer "La responsabilité, j'assume grâve!!!"

Plus en détail

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Étiquette en milieu de travail Comprendre les inférences.

Étiquette en milieu de travail Comprendre les inférences. Étiquette en milieu de travail Comprendre les inférences. Apprentissage critique Évaluer sa propre compréhension des comportements appropriés en milieu de travail. Comprendre comment sa façon d écrire

Plus en détail

FICHE D ACTIVITÉS. Pour jouer avec. De Angèle Delaunois, illustré par Philippe Beha

FICHE D ACTIVITÉS. Pour jouer avec. De Angèle Delaunois, illustré par Philippe Beha FICH D ACIVIÉ Pour jouer avec De Angèle Delaunois, illustré par Philippe Beha 1 er et 2 e cycle du primaire (à partir de 6 ans) ÉAP 1 Lire des textes variés. xtraire des éléments d information explicites

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

La galette des rois. Séance 1 MISE EN SITUATION. Activité 1

La galette des rois. Séance 1 MISE EN SITUATION. Activité 1 La galette des rois MISE EN SITUATION Séance 1 Matériel nécessaire : ustensiles de cuisine authentiques : cuillère en bois, grand bol, couteau, verre mesureur... (ou images de ce matériel), photocopies

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Présentation des résultats Par Alain Giguère Président, CROP inc. 21 Mai 2009 1

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

Fondement 3 La communication orale

Fondement 3 La communication orale Fondement 3 La communication orale En pédagogie culturelle, il existe trois sphères à la communication orale : Sphère 1 : le vocabulaire de base Sphère 2 : le langage affectif Sphère 3 : l affirmation

Plus en détail

Activité 4. C O et P O / PE. Présenter les personnages d un film et donner son avis

Activité 4. C O et P O / PE. Présenter les personnages d un film et donner son avis Activité 4 A1 C O et P O / PE Durée de l activité : 1h 30 Présenter les personnages d un film et donner son avis Etre capable de : - Décrire les personnages du film - Exprimer une opinion positive/négative

Plus en détail

Christophe Maé : Ça fait mal

Christophe Maé : Ça fait mal Christophe Maé : Ça fait mal Paroles et musique : Maé / Dandrimont Warner Music Thèmes La séparation des parents, l absence d un père. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire des actions. Raconter

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles.

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. 1. Quand avez-vous écrit votre premier livre? Angèle «J écris depuis que je suis petite fille, dans

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Quelques questions à propos de votre véhicule

Quelques questions à propos de votre véhicule Quelques questions à propos de votre véhicule Dans le cadre de notre mémoire de recherche de Master 2 Marketing et Management des marques à l IAE d Aix en Provence, nous nous intéressons à la confiance

Plus en détail

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet Diagnostic éducatif DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011 A. Communier et D. Couralet Objectifs de la matinée Définir le diagnostic éducatif Analyser le déroulement

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

Lire et pratiquer des IMAGES au collège Pistes de réflexions et d activités proposées par Thierry Martin et Guillaume Balmont

Lire et pratiquer des IMAGES au collège Pistes de réflexions et d activités proposées par Thierry Martin et Guillaume Balmont Formation du 20 mars 2014 Lire et pratiquer des IMAGES au collège Pistes de réflexions et d activités proposées par Thierry Martin et Guillaume Balmont Sommaire : 1/- Extraits de sondages d élèves de 6e

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects.

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. Nom : Date : Classe : Note : /60 Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. 1. Les enfants, aiment le jeu, ne sont pas nécessairement de mauvais élèves. 2. Ce pays est un pays pauvre la vie

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

RÉSUMÉ L Agent Jean T. 1 Le cerveau de l apocalypse

RÉSUMÉ L Agent Jean T. 1 Le cerveau de l apocalypse L AGENT JEAN TOME 1 FICHE PÉDAGOGIQUE! 1/8 RÉSUMÉ L Agent Jean T. 1 Le cerveau de l apocalypse Dans un monde où foisonnent les criminels, les terroristes et les complots gouvernementaux, un petit groupe

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

LA FAMEUSE ABF!!! -------------------------------------------------------------------------------------------

LA FAMEUSE ABF!!! ------------------------------------------------------------------------------------------- LA FAMEUSE ABF!!! Pièce maîtresse de vos activités de vente, la fameuse analyse des besoins financiers (ABF) questionne amplement la grande majorité d entre vous. Est-elle toujours obligatoire? Que doit-elle

Plus en détail

Comprendre et prévenir la violence. Cahier d exercices. pour les jeunes. autochtones. Les réponses aux exercices. www.lessentiersdelaguerison.

Comprendre et prévenir la violence. Cahier d exercices. pour les jeunes. autochtones. Les réponses aux exercices. www.lessentiersdelaguerison. uérison gles sentiers de la Comprendre et prévenir la violence Cahier d exercices pour les jeunes autochtones Les réponses aux exercices Jeu-questionnaire : Les sentiers de la guérison Faites ce jeu-questionnaire!

Plus en détail

1 - Résumez en 2 ou 3 phrases ou quelques adjectifs comment vous décrivez-vous dans un environnement professionnel. En fait, qui êtes-vous?

1 - Résumez en 2 ou 3 phrases ou quelques adjectifs comment vous décrivez-vous dans un environnement professionnel. En fait, qui êtes-vous? Avez-vous envie de progresser dans votre carrière? Posez-vous les 10 seules questions qui vous permettront d y répondre. 1 - Résumez en 2 ou 3 phrases ou quelques adjectifs comment vous décrivez-vous dans

Plus en détail

SEQUENCE MATHEMATIQUES

SEQUENCE MATHEMATIQUES SEQUENCE MATHEMATIQUES Compétence 3 du socle commun : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Domaine : Organisation et gestion de données numériques Item :

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Je me déplace sur le trottoir : Dans la rue, je sais écouter.

Je me déplace sur le trottoir : Dans la rue, je sais écouter. Commission APER CPD EPS : Magniez Jean-Paul CPC EPS du Bassin BETHUNE/BRUAY : BOUQUILLON Philippe, DEJAIGHER Nadine, KORNOBIS Richard, ROSIK Cathy, VAILLANT Valérie. APER 2 Savoirs, savoir-faire à acquérir

Plus en détail

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents»

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» «Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» Intervention de Monsieur Gilbert Jeanvion, ancien enseignant spécialisé et psychologue scolaire, animateur au sein de l «Association des Groupes

Plus en détail

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes.

Géométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. 754 ans nos classes PMP éométrie de la «boite à chaussures» : un solide simple et des problèmes pouvant s avérer très complexes. J.-P. Massola et article traite de trois problèmes de distances sur la surface

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 28 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 11 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Septembre 2006 Sommaire I - Introduction 3 Le contexte et

Plus en détail

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010 Communauté française de Belgique Nom : Institut De Fré Prénom : Département pédagogique de la Classe : Haute Ecole de Bruxelles Section Educateur spécialisé Avenue De Fré, 62 B 1180 BRUXELLES Tél. 02 /

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Examen Final Commun 2015 La méthode d évaluation axée sur les compétences

Examen Final Commun 2015 La méthode d évaluation axée sur les compétences Examen Final Commun 2015 La méthode d évaluation axée sur les compétences Informations I. Aperçu et généralités II. Le processus d évaluation - Jour 1 III. Le processus d évaluation - Jours 2 et 3 Le programme

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de ce train. Pour répondre davantage à vos attentes et mieux vous connaître, nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques

Plus en détail