Arithmétique et cryptographie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Arithmétique et cryptographie"

Transcription

1 SUPINFO Academic Dept. Séances LABS Activités pratiques Version 1.0 Last update: 20/12/2014 Use: Students/Staff Author: Laurent GODEFROY

2 SOMMAIRE 1 PREAMBULE OBJECTIFS DE CES SEANCES LABS REMARQUES SUR CES SEANCES ET EXERCICES QUESTIONS DE DIVISIBILITE PGCD ET COEFFICIENTS DE BEZOUT DETERMINATION D ENTIERS DONT LE PGCD EST IMPOSE ENTIERS PREMIERS ENTRE EUX EQUATION DIOPHANTIENNE SIMPLE EQUATION DIOPHANTIENNE * EQUATION DIOPHANTIENNE * UN PETIT PROBLEME DE COLLEGE UN PETIT PROBLEME DE LYCEE CONGRUENCE CALCULS DE RESTES APPLICATION DES REGLES OPERATOIRES APPLICATION DES REGLES OPERATOIRES APPLICATION DU THEOREME CHINOIS CRITERES DE DIVISIBILITE PAR 3 ET 9 * CRITERE DE DIVISIBILITE PAR 11 * NOMBRES PREMIERS VERIFICATIONS DIRECTE CALCULS DE RESTES APPLICATION DU PETIT THEOREME DE FERMAT APPLICATION DU PETIT THEOREME DE FERMAT ** NOMBRES DE MERSENNE * IRRATIONALITES DES RACINES CARREES DES NOMBRES PREMIERS ** DECOMPOSITION EN PRODUITS DE NOMBRES PREMIERS CHIFFRE AFFINE ET CHIFFRE DE HILL CHIFFREMENT AFFINE DECHIFFREMENT AFFINE CHIFFREMENT DE HILL DECHIFFREMENT DE HILL... 9 Page 2 sur 12

3 5.5 ANALYSE DES FREQUENCES ANALYSE DES FREQUENCES ** CHIFFRE AFFINE ET CHIFFRE DE HILL - PROGRAMMATION EN PYTHON PROGRAMMATION DU CHIFFRE AFFINE PROGRAMMATION DU CHIFFRE DE HILL PROGRAMMATION DE LA METHODE D ANALYSE DES FREQUENCES SYSTEMES R.S.A. ET EL GAMAL CHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME R.S.A DECHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME R.S.A CHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME EL- GAMAL DECHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME EL- GAMAL Page 3 sur 12

4 1 PREAMBULE 1.1 OBJECTIFS DE CES SEANCES LABS Les activités pratiques de la matière se déroulent en 6 séances de deux heures. Chaque séance correspond à une partie du présent document. A l issue de ces 6 séances, un étudiant devra : savoir effectuer l algorithme d Euclide et en déduire des coefficients de Bézout. Pouvoir prouver que deux entiers sont premiers entre eux. Connaître le théorème de Gauss et son application à la résolution des équations diophantiennes. Maîtriser les règles opératoires des relations de congruences. Savoir appliquer le théorème chinois. Etre capable de chiffrer, déchiffrer, décrypter des textes en utilisant le chiffre affine. Etre capable de chiffrer et déchiffrer des textes avec les algorithmes de Hill, R.S.A. et El Gamal. Savoir programmer en Python des algorithmes cryptographiques. 1.2 REMARQUES SUR CES SEANCES ET EXERCICES 1. Il y a dans ce document plus d exercices que l on ne peut réellement en faire lors des séances «en classe». Cela permet aux étudiants d avoirs des énoncés afin de s entrainer. Il faut juste veiller pendant les séances à faire des exercices de tous types. 2. Certains titres d exercices sont suivis d étoiles. Une étoile signifie exercice difficile, et deux étoiles exercice très difficile. Ces derniers sont destinés aux étudiants les plus à l aise dans cette matière et ayant déjà résolu les autres énoncés. Page 4 sur 12

5 2 QUESTIONS DE DIVISIBILITE 2.1 PGCD ET COEFFICIENTS DE BEZOUT Calculer le PGCD et les coefficients de Bézout des nombres 712 et DETERMINATION D ENTIERS DONT LE PGCD EST IMPOSE Déterminer tous les couples d entiers naturels (a, b) non nuls tels que PGCD(a, b) = 15 et ab = Indication : on pourra se ramener à des entiers premiers entre eux à l aide d une des propriétés du PGCD énoncée dans le cours. 2.3 ENTIERS PREMIERS ENTRE EUX Montrer que si n est un entier naturel, a = n 2 + 2n 2 et b = n 1 sont premiers entre eux. On pourra utiliser le théorème de Bézout. 2.4 EQUATION DIOPHANTIENNE SIMPLE Résoudre dans Z 2 l équation 33x = 27y. On adaptera la méthode vue en cours. 2.5 EQUATION DIOPHANTIENNE * On s intéresse à l équation diophantienne 33x + 27y = 12 (E). 1. Déterminer les coefficients de Bézout de 33 et En déduire une solution de l équation (E). 3. Soustraire à l équation (E) l égalité donnée par la solution trouvée à la question précédente. 4. Se ramener à l équation de l exercice précédent. 5. Conclure. 2.6 EQUATION DIOPHANTIENNE * Page 5 sur 12

6 En utilisant la méthode de l exercice précédent, résoudre l équation diophantienne 8x + 5y = 100. Au 8 ième siècle, un groupe composé d hommes et de femmes a dépensé 100 pièces de monnaie dans une auberge. Les hommes ont dépensé 8 pièces chacun et les femmes 5 pièces chacune. Combien pouvait- il avoir d hommes et de femmes dans le groupe? 2.7 UN PETIT PROBLEME DE COLLEGE Un philatéliste possède 1631 timbres français et 932 timbres étrangers. Il souhaite vendre sa collection en réalisant des lots identiques, c est- à- dire comportant le même nombre de timbres et la même répartition de timbres français et étrangers. Calculer le nombre maximal de lots qu il pourra réaliser. Combien y aura t- il, dans ce cas, de timbres français et étrangers par lot? 2.8 UN PETIT PROBLEME DE LYCEE Si on divise 6381 et 3954 par un même entier naturel non nul a, on obtient respectivement 9 et 6 pour restes. Quel est ce nombre a? 3 CONGRUENCE 3.1 CALCULS DE RESTES Soit n un entier naturel. Quels sont les restes possibles des divisions euclidiennes de n 2 par 5? De n 3 par 7? 3.2 APPLICATION DES REGLES OPERATOIRES Montrer que est divisible par APPLICATION DES REGLES OPERATOIRES Quel est le reste de la division euclidienne de par 7? Page 6 sur 12

7 3.4 APPLICATION DU THEOREME CHINOIS Une bande de 17 pirates possède un trésor constitué de pièces d'or d égale valeur. Ils projettent de se les partager également, et de donner le reste au cuisinier chinois. Celui- ci recevrait alors 3 pièces. Mais les pirates se querellent, et six d'entre eux sont tués. Un nouveau partage donnerait au cuisinier 4 pièces. Dans un naufrage ultérieur, seuls le trésor, six pirates et le cuisinier sont sauvés, et le partage donnerait alors 5 pièces d'or à ce dernier. Quelle est la fortune minimale que peut espérer le cuisinier s'il décide d'empoisonner le reste des pirates? 3.5 CRITERES DE DIVISIBILITE PAR 3 ET 9 * Montrer que si k est un entier naturel 10 k 1 3. En déduire qu un entier est divisible par 3 si et seulement si la somme de ses chiffres dans son écriture décimale est divisible par 3. Énoncer et démontrer sur le même principe un critère de divisibilité par 9. Indication : on rappelle que l écriture d un nombre entier en base 10 est : a a n 10 n + a n 1 10 n a a a 0 [ ] 3.6 CRITERE DE DIVISIBILITE PAR 11 * Montrer que si k est un entier naturel 10 k 1 ( ) k [ 11] En déduire qu un entier est divisible par 11 si et seulement si la somme alternée de ses chiffres dans son écriture décimale est divisible par 11 (par «somme alternée» on entend additionner et soustraire en alternant).. 4 NOMBRES PREMIERS 4.1 VERIFICATIONS DIRECTE Les nombres 367 et 511 sont- ils premiers? Page 7 sur 12

8 4.2 CALCULS DE RESTES Quels sont les restes possibles dans la division euclidienne d un nombre premier par 4? Par 6? 4.3 APPLICATION DU PETIT THEOREME DE FERMAT Montrer que pour tout entier naturel n, n 7 n est divisible par APPLICATION DU PETIT THEOREME DE FERMAT ** Montrer que est divisible par NOMBRES DE MERSENNE * Vérifier que pour tout nombre a : a n - 1 = (a - 1)(a n- 1 + a n a + 1). En déduire que si n n est pas premier, alors 2 n - 1 n est pas premier. Vérifier que la réciproque est fausse en considérant IRRATIONALITES DES RACINES CARREES DES NOMBRES PREMIERS ** Montrer en raisonnant par l absurde que si p est un nombre premier p est irrationnel, i.e. p ne peut s écrire sous la forme d une fraction a/b, avec a et b entiers naturels. (On supposera qu une telle fraction existe, qu elle est irréductible et on montrera une absurdité). 4.7 DECOMPOSITION EN PRODUITS DE NOMBRES PREMIERS Décomposer les entiers 280 et 300 en produits de nombres premiers. Donner la liste des diviseurs de 280. Même question avec 300. Se servir des décompositions précédentes pour calculer le PGCD de 280 et CHIFFRE AFFINE ET CHIFFRE DE HILL Page 8 sur 12

9 5.1 CHIFFREMENT AFFINE Chiffrer avec un algorithme de chiffrement affine et la clé a = 7, b = 8, le texte suivant : «Je ne suis pas assez sérieux pour donner des conseils et je suis trop pour en recevoir». Extrait de «Sous le signe du Capricorne» de Hugo Pratt. 5.2 DECHIFFREMENT AFFINE Déchiffrer le texte suivant sachant qu il a été chiffré avec un algorithme de chiffrement affine et la clé a = 5, b = 10. On commencera par écrire la relation affine de déchiffrement. YN JKGB HNGW ZE UCGRKOE HCGR LYLRE EX NKUTE MGE HCGR SCGRYR EX TERCW Extrait de «Corto toujours un peu plus loin» de Hugo Pratt. 5.3 CHIFFREMENT DE HILL Chiffrer avec un chiffre de Hill et la clé a = 9, b = 4, c = 5, d = 7, le texte suivant : «Ce que tu cherches n existe pas». Extrait de «Sous le signe du Capricorne» de Hugo Pratt. 5.4 DECHIFFREMENT DE HILL Déchiffrer le texte suivant sachant qu il a été chiffré avec un algorithme de Hill et la clé a = 4, b = 5, c = 1, d = 2 : RQCGWC MHO EQKK DRO VOKM Extrait de «Corto toujours un peu plus loin» de Hugo Pratt. 5.5 ANALYSE DES FREQUENCES En utilisant la méthode d analyse des fréquences, décrypter le message suivant, chiffré par un algorithme de substitution monoalphabétique. Page 9 sur 12

10 PKZXC XYDGF CGPKN FCRDZ YFCZP FZFZZ PEYXT PNEKF RYXDK IRCOR CKPTR COPFO YXZGK RDXZZ XZIPC ZORDZ YXZUR DKCPD WIXGD FZIXZ NRFZY XCFBN POFVD XGXKZ RCCPB XPSXT VDFYX SFXDW BPCFN PKICR OKXNX FYYXD KGRYF TFXKP SPFOX CBPBX TXIDX YPNRK OIRCO YXZGX KFGXO FXZZX IXKRD YPFXC OIXMP TRCZF GFOOR KXZVD XPKZX CXYDG FCYXM PCOPF ZFZOX BXCOY XNPCV DFCRG XKXVD XIPCZ YXZTQ POXPD WXOYX ZZPYR CZXOV DFDCX CDFOR DFYPS PFOGX CXOKX TQXAY XEPKR CZTQR KNPCC XCXOP FOGPK OFYXZ NPFCZ SFIXZ XOPSP FOYPF ZZXZP TPKOX RKCXX IXTXO OXMRK NDYXP KZXCX YDGFC BXCOY XNPCT PNEKF RYXDK KXSFX CIKPV DPCIY XZNXD EYXZZ XKRCO PDOQX COFVD XZPKZ XCXYD GFCYQ RNNXP DWNFY YXIXB DFZXN XCOZO RDKPO RDKTQ PDMMX DKOXC RKERR JNPJX KMFYZ IXMPN FYYXP IRYXZ TXCOS FXFYY PKITR NNFZS RLPBX DKNPK ZXFYY PFZNX IXTFC KDZZX ORKXK RXZGP BCRY 5.6 ANALYSE DES FREQUENCES ** En utilisant la méthode d analyse des fréquences, décrypter le message suivant, chiffré par un algorithme de substitution monoalphabétique. (Toute ma reconnaissance à qui décrypte ce petit texte ) 6 CHIFFRE AFFINE ET CHIFFRE DE HILL - PROGRAMMATION EN PYTHON 6.1 PROGRAMMATION DU CHIFFRE AFFINE Ecrire en Python des fonctions permettant de chiffrer/déchiffrer des textes avec l algorithme de chiffrage affine : Page 10 sur 12

11 Saisie d une clé valide Chiffrage d une lettre Chiffrage d un texte Calcul de l inverse multiplicatif Déchiffrage d un texte 6.2 PROGRAMMATION DU CHIFFRE DE HILL Ecrire en Python des fonctions permettant de chiffrer/déchiffrer des textes avec l algorithme de chiffrage de Hill : Saisie d une clé valide Chiffrage d un bigramme Ajout éventuel d un x à la fin d un texte Chiffrage d un texte Calcul de l inverse multiplicatif Déchiffrage d un texte 6.3 PROGRAMMATION DE LA METHODE D ANALYSE DES FREQUENCES Ecrire en Python une fonction permettant de décrypter un texte selon la méthode d analyse des fréquences. On remplacera dans l ordre les lettres les plus fréquentes du texte chiffré par les lettres les plus fréquentes de la langue française. 7 SYSTEMES R.S.A. ET EL GAMAL 7.1 CHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME R.S.A. Chiffrer le message suivant avec la clé publique (3,55) : «Raspoutine est un traître». 7.2 DECHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME R.S.A. Page 11 sur 12

12 Montrer que si l on considère les entiers p = 3 et q = 13, on peut choisir c = 29 et d = 5 comme clé publique et secrète (voir les notations dans le cours). Déchiffrer alors le message suivant : CHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME EL- GAMAL Chiffrer le message suivant avec la clé publique (911,22,224) et l entier k = 13 : «Bobby Keys». 7.4 DECHIFFREMENT AVEC L ALGORITHME EL- GAMAL Déchiffrer le texte suivant sachant qu il a été chiffré avec un algorithme El- Gamal et la clé a = 11, p = 911 : (7,808) (7,337) (7,534) (7,211) Page 12 sur 12

Devoir à la maison. à rendre le lundi 21 février 2011

Devoir à la maison. à rendre le lundi 21 février 2011 Université Clermont 1 Année 2010-2011 IUT Info 1A Semestres décalés Arithmétique et Cryptographie Malika More Devoir à la maison à rendre le lundi 21 février 2011 Exercice 1 (3 points). 1. En utilisant

Plus en détail

Arithmétique modulaire et applications à la cryptographie

Arithmétique modulaire et applications à la cryptographie Arithmétique modulaire et applications à la cryptographie Etant donné un entier n, l arithmétique modulo n consiste à faire des calculs sur les restes dans la division euclidienne des entiers par n. Exemples

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Feuille d exercices 1

Feuille d exercices 1 Complexité Exercice 1 Démontrer que a) n 2 /2 O(n) b) 5n+3 = O(n) c) 30n+5 = O(n 2 ) d) 4n 3 +5n 2 +10 = O(n 3 ). Exercice 2 Donnez la complexité (en fonction de n) de l algorithme suivant. Vous donnerez

Plus en détail

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS.

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître différents procédés pour établir une divisibilité : utilisation de la définition, utilisation d identités remarquables, disjonction des cas,

Plus en détail

«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini,

«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, 1 Niveau : Terminale S Spé Maths Titre Cours : Etude de et (Partie II) PGCD-PPCM Année : 2014-2015 (Etienne BEZOUT 1730-1883) «Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, et deux moins un

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 Exercice 1 : (1,5 points) Je suis un nombre de 4 chiffres, multiple de 9 et de 10. Mon chiffre des dizaines est le même que celui des centaines.

Plus en détail

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de :

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de : ARITHMETIQUE Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Introduction aux différents ensembles de nombres L'ensemble de tous les nombres se nomme l'ensemble des réels. On le note IR (de real en allemand) On

Plus en détail

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne Exo7 Arithmétique Vidéo partie 1. Division euclidienne et pgcd Vidéo partie 2. Théorème de Bézout Vidéo partie 3. Nombres premiers Vidéo partie 4. Congruences Exercices Arithmétique dans Z Préambule Une

Plus en détail

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Arithmétique Algorithmique http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Partie III Algorithmes classiques 1 Coût de la multiplication et de la division 2 Exponentiation rapide 3 Algorithme d Euclide

Plus en détail

Congruences et théorème chinois des restes

Congruences et théorème chinois des restes Congruences et théorème chinois des restes Michel Van Caneghem Février 2003 Turing : des codes secrets aux machines universelles #2 c 2003 MVC Les congruences Développé au début du 19ème siècle par Carl

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

doit avoir une, et une seule, solution x. L équation (2) est équivalente à

doit avoir une, et une seule, solution x. L équation (2) est équivalente à Travaux dirigés : Cryptanalyse du chiffrement affine SéCrypt Chiffrement affine : définition Le chiffrement par décalage est un cas particulier du chiffrement par substitution dans lequel on utilise une

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DNB BLANC JANVIER 2013 ------------------ MATHEMATIQUES SERIE COLLEGE --------------- DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DNB BLANC JANVIER 2013 ------------------ MATHEMATIQUES SERIE COLLEGE --------------- DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DNB BLANC JANVIER 2013 ------------------ MATHEMATIQUES SERIE COLLEGE --------------- DUREE DE L EPREUVE : 2 h 00 ------------------------- Le candidat répondra sur une copie

Plus en détail

Sous-groupes additifs de Z. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c.

Sous-groupes additifs de Z. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c. Sous-groupes additifs de Z. Égalité de Bézout. Résolution dans Z d une équation de la forme ax+by=c. Il s agit de l exposé de CAPES numéro 12 (2006). Les prérequis principaux sont les suivants : Le fait

Plus en détail

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 Ë Õ Ù ãò Ö Øá âñ Ø Õ Ù Ô Ö ãñ Ö Ô Ö Ø µ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 L arithmétique est une branche des mathématiques qui comprend la partie de la théorie des nombres. On l

Plus en détail

Thème : Arithmétique

Thème : Arithmétique Thème : Arithmétique L'arithmétique dans les programmes : Primaire : Opérations sur les nombres Au collège : En classe de sixième : La division euclidienne Les notions de multiples et diviseurs Les critères

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

Sur l algorithme RSA

Sur l algorithme RSA Sur l algorithme RSA Le RSA a été inventé par Rivest, Shamir et Adleman en 1978. C est l exemple le plus courant de cryptographie asymétrique, toujours considéré comme sûr, avec la technologie actuelle,

Plus en détail

PRÉSENTATION SPÉCIALITÉ TERMINALE S MATHÉMATIQUES. Lycée Lumière Année 2012-2013

PRÉSENTATION SPÉCIALITÉ TERMINALE S MATHÉMATIQUES. Lycée Lumière Année 2012-2013 PRÉSENTATION SPÉCIALITÉ MATHÉMATIQUES TERMINALE S Lycée Lumière Année 2012-2013 POURQUOI CHOISIR LA SPÉCIALITÉ MATHS? Les maths de spécialité en Terminale S c est : 2 heures de maths en plus par semaine

Plus en détail

1 Exercices à savoir faire

1 Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2013 2014 Algèbre et Arithmétique 1 Feuille n 5 : Congruences, indicatrice d Euler, RSA 1 Exercices à savoir faire Exercice 1 1 Trouver tous les couples (x, y) Z 2 tels que 3x +

Plus en détail

108y= 1 où x et y sont des entiers

108y= 1 où x et y sont des entiers Polynésie Juin 202 Série S Exercice Partie A On considère l équation ( ) relatifs E :x y= où x et y sont des entiers Vérifier que le couple ( ;3 ) est solution de cette équation 2 Déterminer l ensemble

Plus en détail

CH VI) Fractions. - Le cercle ci dessous est partagé en 4, hachurer 1 des 4 parties. - Le cercle suivant est partagé en 8, hachurer 2 des 8 parties.

CH VI) Fractions. - Le cercle ci dessous est partagé en 4, hachurer 1 des 4 parties. - Le cercle suivant est partagé en 8, hachurer 2 des 8 parties. CH VI) Fractions I) Représentation dune fraction : Le cercle ci dessous est partagé en, hachurer 1 des parties. On écrit 1 du cercle est hachuré. Le cercle suivant est partagé en, hachurer des parties.

Plus en détail

Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S

Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S Spécialité Terminale S IE4 Bézout - Fermat S1 2011-2012 1) Soit p V, p premier. 2) a) Montrer que pour tout n W, n 13 n est divisible par 546. 1) On considère l équation (E) dans W² : 8x + 5y = 1 a) Donner

Plus en détail

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence

L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence L essentiel du cours 2014/2015 Terminale S Spécialité Maths, Lycée Français de Valence Sommaire 1. Arithmétique 2 1.1. Division euclidienne......................... 2 1.2. Congruences.............................

Plus en détail

a) Expliquer par une phrase comment on reconnait qu un nombre est divisible par 3 / 1 Donner un exemple et montrer qu il est divisible par 3

a) Expliquer par une phrase comment on reconnait qu un nombre est divisible par 3 / 1 Donner un exemple et montrer qu il est divisible par 3 Nom :.. CALCULATRICE AUTORISEE Sujet : ARITHMETIQUE DS MATHS n 2 Classe : 3 e C Octobre 2015 1h Exercice 1 DEVOIR SEUL : / 19 RED/ORTH / 1 NOTE FINALE du DS : / 20 (La rédaction est comptée à l intérieur

Plus en détail

Chiffrement à clef publique ou asymétrique

Chiffrement à clef publique ou asymétrique Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Contrôle de mathématiques 1. (1010101) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b

Contrôle de mathématiques 1. (1010101) b + (11111) b (CF 4D5) h + (12E) h (11010) b (100) b SIO 1 2 heures DA KI BIDADE Contrôle de mathématiques 1 Dans tout le devoir, (... ) b désigne un nombre en base 2, (... ) h désigne un nombre en base 16. Un entier non entouré de parenthèses sera écrit

Plus en détail

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité)

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) Le mathématicien américain Lester Hill (1891-1961) a inventé une méthode de chiffrement à clé symétrique (secrète) par substitution polygraphique

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

Nombres ayant même reste dans la division euclidienne par un entier non nul notion de congruence - Compatibilité avec les opérations usuelles.

Nombres ayant même reste dans la division euclidienne par un entier non nul notion de congruence - Compatibilité avec les opérations usuelles. ARITHMETIQUE Partie des mathématiques étudiant les propriétés élémentaires des nombres entiers. Introduction : Le développement de l informatique et plus généralement de ce qu on appelle «le numérique»,

Plus en détail

1 Exercices à savoir faire

1 Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2008 2009 Algébre et Arithmétique 1 Feuille n 4 : Nombres premiers 1 Exercices à savoir faire Exercice 1 Effectuer sans calculatrice la division euclidienne de 66227 par 13. Exercice

Plus en détail

Ex 1 : Montrer que pour tout entier naturel n, 9 divise 10 n 1. En déduire que pour tout entier naturel n, 9 ne divise pas 10 n + 1.

Ex 1 : Montrer que pour tout entier naturel n, 9 divise 10 n 1. En déduire que pour tout entier naturel n, 9 ne divise pas 10 n + 1. Fiches méthodes arithmétique Comment traiter un problème de divisibilité? Méthode : Pour les problèmes de divisibilité dans N ou dans Z, on se ramène à la définition de la divisibilité : b divise a signifie

Plus en détail

Exercices à savoir faire

Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2014 2015 Algèbre et Arithmétique 1 Feuille n 6 : équations aux congruences, Z/nZ Exercices à savoir faire Exercice 1 1. Trouver tous les couples (x, y) Z 2 tels que 3x + 7y = 5.

Plus en détail

Cours de Terminale S - Nombres remarquables dont les nombres premiers. E. Dostal

Cours de Terminale S - Nombres remarquables dont les nombres premiers. E. Dostal Cours de Terminale S - Nombres remarquables dont les nombres premiers E. Dostal juin 2015 Table des matières 2 Nombres remarquables dont les nombres premiers 2 2.1 Introduction............................................

Plus en détail

Informatique 1ère Année 2012-2013

Informatique 1ère Année 2012-2013 SERIE D EXERCICES N 1 INTRODUCTION, STRUCTURE CONDITIONNELLE : IF..ELSE Exercice 1 Ecrire le programme qui lit deux entiers saisis et affiche leur produit. Modifier ensuite ce programme pour saisir des

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Pré-requis : Ensemble de nombres Plan du cours 1. Divisibilité dans Z 2. Congruence 3. Plus grand commun diviseur 1. Divisibilité dans Z Dans tout ce qui suit, on se place dans l ensemble

Plus en détail

Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout. 4.1 Le codage affine (début) Introduction:

Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout. 4.1 Le codage affine (début) Introduction: Codage affine, algorithmes d Euclide et Bézout 4 4.1 Le codage affine (début) Introduction: On peut généraliser le codage vu dans le chapitre précédent en considérant la fonction : M 1 a M ` b pmod 26q

Plus en détail

Question Réponse A Réponse B Réponse C Votre choix : Quelle est la forme factorisée de ( x 1) 9? ( x 2)( x 4) n m

Question Réponse A Réponse B Réponse C Votre choix : Quelle est la forme factorisée de ( x 1) 9? ( x 2)( x 4) n m Mathématiques TROISIEMES Brevet Blanc, Mai 01 Durée h Calculatrice autorisée. Total sur 40 points dont 4 points réservés à la rédaction. Vous pouvez traiter les exercices dans le désordre. Les exercices

Plus en détail

PGCD ET PPCM. Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs.

PGCD ET PPCM. Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs. PGCD ET PPCM I. Plus grand commun diviseur Par convention, dans ce paragraphe, lorsque l on parlera de diviseurs d un entier naturel, il s agira toujours des diviseurs positifs. 1. Diviseurs communs à

Plus en détail

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER

M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER M2 EFM TD MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES : ARITHMÉTIQUE CHRISTOPHE RITZENTHALER 1. Euclide, relation de Bézout, gcd Exercice 1. [DKM94,.14] Montrer que 6 n 3 n our tout entier n ositif. Exercice 2. [DKM94,.15]

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement de spécialité. Arithmétique

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement de spécialité. Arithmétique Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement de spécialité Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 20 février 2010 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2 1.

Plus en détail

Cours élémentaire d arithmétique. Valentin Vinoles

Cours élémentaire d arithmétique. Valentin Vinoles Cours élémentaire d arithmétique Valentin Vinoles décembre 2009 Introduction «Wir müssen wissen. Wir werden wissen.» (Nous devons savoir. Nous saurons.) David Hilbert Voici un document présentant les principales

Plus en détail

Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences. E. Dostal

Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences. E. Dostal Cours de Terminale S - Spécialité / Divisibilité, division euclidienne et congruences E. Dostal juillet 2015 Table des matières 1 Divisibilité, division euclidienne et congruences 2 1.1 Introduction............................................

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

EXERCICES : GROUPES, ANNEAUX, CORPS

EXERCICES : GROUPES, ANNEAUX, CORPS EXERCICES : GROUPES, ANNEAUX, CORPS Dans les exercices suivants (G,.) est un groupe dont l élément neutre est noté e. 1. Soient x, y, z trois éléments de G tels que x 3 = y 2, y 3 = z 2, z 3 = x 2. (a)

Plus en détail

Analyse de la complexité algorithmique (1)

Analyse de la complexité algorithmique (1) Analyse de la complexité algorithmique (1) L analyse de la complexité telle que nous l avons vue jusqu à présent nous a essentiellement servi à déterminer si un problème est ou non facile (i.e. soluble

Plus en détail

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17.

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17. Test 1 : RATTRAPAGE NOM : Note : Connaitre le sens de «diviseur commun» Déterminer le PGCD de deux nombres Compétences du socle commun Déterminer si deux entiers sont premiers entre eux. Effectuer la division

Plus en détail

3. Les Nombres Rationnels

3. Les Nombres Rationnels - - Les Nombres Rationnels. Les Nombres Rationnels. Les fractions Définition : Une fraction est une expression de la forme avec a et b des nombres entiers. a b Une fraction est aussi appelée nombre rationnel.

Plus en détail

Mathématiques et Philosophie en classe de seconde

Mathématiques et Philosophie en classe de seconde Mathématiques et Philosophie en classe de seconde Intervention du Professeur de mathématiques. Effectif de la classe : 34 élèves. Intervention : quinze heures en alternance avec le cours de Philosophie.

Plus en détail

Définition Soient a et b deux entiers non tous nuls. Le plus grand diviseur commun à a et b est le PGCD de a et b. On le note PGCD (a ; b) ou a b.

Définition Soient a et b deux entiers non tous nuls. Le plus grand diviseur commun à a et b est le PGCD de a et b. On le note PGCD (a ; b) ou a b. PGCD de deux entiers naturels Diviseurs communs à deux entiers naturels Soient a et b deux entiers naturels non tous les deux nuls. L ensemble des diviseurs communs à a et b est une partie de Z non vide

Plus en détail

1 Définition et premières propriétés des congruences

1 Définition et premières propriétés des congruences Université Paris 13, Institut Galilée Département de Mathématiques Licence 2ème année Informatique 2013-2014 Cours de Mathématiques pour l Informatique Des nombres aux structures Sylviane R. Schwer Leçon

Plus en détail

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes 2013/2014 Diverses utilisations de python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme python Saisie de données par l utilisateur : input(),

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

L3 : Algorithme d Euclide et problèmes relevant de la divisibilité

L3 : Algorithme d Euclide et problèmes relevant de la divisibilité L3 : Algorithme d Euclide et problèmes relevant de la divisibilité de deux nombres. PGCD. I Rappel : Définition de la divisibilité d un nombre par un autre : Un nombre entier est divisible par un autre

Plus en détail

1 La cryptographie affine

1 La cryptographie affine 1 La cryptographie affine a/ Présentation On associe à chaque lettre de l alphabet numérotée par le nombre x de l intervalle [ 0 ; 25 ], le nombre y défini par y = ax + b où a et b sont deux nombres connus

Plus en détail

Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés.

Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés. Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés. 1 0.0.1 Suite récurrente (Fibonacci) * Réécrire la fonction u de façon à ce qu elle ne soit

Plus en détail

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ F.HUMBERT Table des matières Chapitre A - Congruences 2 Chapitre B - PGCD 5 Chapitre C - Nombres premiers 11 Chapitre D - Matrices et évolution de processus 14 Chapitre E - Matrices

Plus en détail

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT.

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE - NOMBRES 1. NOMBRES ENTIERS, DECIMAUX, COMPARAISON Ex : 1345, 789 est un nombre

Plus en détail

Cours : Théorème de Bézout. Théorème de Gauss. Ainsi, au moins l un des deux nombres a ou b est non nul, par exemple a.

Cours : Théorème de Bézout. Théorème de Gauss. Ainsi, au moins l un des deux nombres a ou b est non nul, par exemple a. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître l identité et le théorème de Bézout. savoir calculer les coefficients de Bézout par «descente» ou par remontée de l algorithme d Euclide.

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Résumé : A partir du problème de la représentation des droites sur un écran d ordinateur,

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

Terminale S Spécialité Cours : PGCD - Théorème de Bézout. Théorème de Gauss.

Terminale S Spécialité Cours : PGCD - Théorème de Bézout. Théorème de Gauss. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître l identité et le théorème de Bézout. savoir calculer les coefficients de Bézout par «descente» ou par remontée de l algorithme d Euclide.

Plus en détail

OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS

OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS Sommaire 1. Composantes d'une fraction... 1. Fractions équivalentes... 1. Simplification d'une fraction... 4. Règle d'addition et soustraction de fractions... 5. Règle de multiplication

Plus en détail

LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES

LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES I- Introduction Dans ce chapitre nous allons étudier quelques algorithmes relatifs à l arithmétique qui est une branche des mathématiques qui étudie les relations entre les

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient par un nombre entier I La division euclidienne : le quotient est entier Faire l activité division. Exemple Sur une étagère de 4mm de large, combien peut on ranger de livres de mm d épaisseur? La question

Plus en détail

Fonctions Affines Problèmes du premier degré

Fonctions Affines Problèmes du premier degré Fonctions Affines Problèmes du premier degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Fonctions Affines 2 1.1 Définition Représentation graphique.................................

Plus en détail

Cours/TD n 3bis : les boucles

Cours/TD n 3bis : les boucles Cours/TD n 3bis : les boucles Découpons le problème Nous avons plusieurs utilisations des boucles C est précisément ce qui rend difficile leur création. Vu la difficulté, nous allons séparer les différentes

Plus en détail

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations

Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil. Fiche 2 Résolution d équations Université Paris-Est Val-de-Marne Créteil DAEU-B Fiche 2 Résolution d équations 1 Une équation est une question Une équation correspond à une formulation mathématique de certaines questions. Elle se présente

Plus en détail

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS?

4N1. Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? 4N1 Nombres relatifs EST-CE QUE TU TE SOUVIENS? Remarque : pour pouvoir vraiment retenir comment on calcule avec les nombres relatifs, il est déconseillé d'utiliser une calculatrice ici. 1) Classe les

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

La division euclidienne est la division avec reste des entiers naturels. On rappelle ce qui la caractérise.

La division euclidienne est la division avec reste des entiers naturels. On rappelle ce qui la caractérise. Chapitre 1 Arithmétique Ce texte est une liste d exercices avec un résumé succinct des principaux résultats et définitions du cours. Il ne remplace donc pas le cours! Pour le contenu du chapitre Arithmétique,

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

CORRECTION BREVET MATHS PONDICHERY 2014. Emma et Arthur ont acheté pour leur mariage 3 003 dragées au chocolat et 3 731 dragées aux amandes.

CORRECTION BREVET MATHS PONDICHERY 2014. Emma et Arthur ont acheté pour leur mariage 3 003 dragées au chocolat et 3 731 dragées aux amandes. CORRECTION BREVET MATHS PONDICHERY 2014 Exercice 1 Emma et Arthur ont acheté pour leur mariage 00 dragées au chocolat et 71 dragées aux amandes. 1 ) Arthur propose de répartir ces dragées de façon identique

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

est l ensemble des entiers naturels..., 100,..., 50,..., 2, 1,0,1,2,3,...,50,...,100,... est l ensemble des entiers relatifs.

est l ensemble des entiers naturels..., 100,..., 50,..., 2, 1,0,1,2,3,...,50,...,100,... est l ensemble des entiers relatifs. Série d'exercices *** 1 ère Année Lycée Secondaire Ali Zouaoui ACTIVITE NUMERIQUE I " Hajeb Laayoun " 0,1,,3,...,50,...,100,... est l ensemble des entiers naturels..., 100,..., 50,...,, 1,0,1,,3,...,50,...,100,...

Plus en détail

Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés

Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés Objectifs abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : reconnaître une forme canonique Exercice 2 :

Plus en détail

1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où. q 1 et q est la partie entière de a/b et r a bq : fin de l analyse.

1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où. q 1 et q est la partie entière de a/b et r a bq : fin de l analyse. DÉMONSTRATIONS D ARITHMÉTIQUE D1 (Théorème de la division euclidienne) Données a, b entiers, b 0 (donc b 1. 1) ANALYSE Si le couple q, r existe, 0 r a bq b, donc bq a bq 1, d où q a b q 1 et q est la partie

Plus en détail

Vous revisiterez tous les nombres rencontrés au collège, en commençant par les nombres entiers pour finir par les nombres réels.

Vous revisiterez tous les nombres rencontrés au collège, en commençant par les nombres entiers pour finir par les nombres réels. Cette partie est consacrée aux nombres. Vous revisiterez tous les nombres rencontrés au collège, en commençant par les nombres entiers pour finir par les nombres réels. L aperçu historique vous permettra

Plus en détail

Langage C et aléa, séance 4

Langage C et aléa, séance 4 Langage C et aléa, séance 4 École des Mines de Nancy, séminaire d option Ingénierie Mathématique Frédéric Sur http://www.loria.fr/ sur/enseignement/courscalea/ 1 La bibliothèque GMP Nous allons utiliser

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths Divisibilité et congruences

Synthèse de cours PanaMaths Divisibilité et congruences Synthèse de cours PanaMaths Divisibilité et congruences Rappelons que, sans plus de précision, «nombre entier» désigne un élément de. Division euclidienne Diviseurs Soit a et b deux nombres entiers. On

Plus en détail

L essentiel du cours

L essentiel du cours Terminale S et concours L essentiel du cours mathématiques Arithmétique - matrices Jean-Marc FITOUSSI Progress Editions Table des matières Arithmétique 01 LA DIVISIBILITÉ page 6 02 LA DIVISION EUCLIDIENNE

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES OFM FRANÇAISES MATHÉMATIQUES ENVOI NO. 3 CORRIGÉ 1 Exercices du groupe B Exercice 1. Soit n 1 un entier tel que le quotient de 2 n par n est une puissance

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

PLUS GRAND COMMUN DIVISEUR P.G.C.D.

PLUS GRAND COMMUN DIVISEUR P.G.C.D. PLUS GRAND COMMUN DIVISEUR P.G.C.D. Prérequis : Nombres entiers; Multiple; Division Euclidienne I - DIVISEURS II- CALCUL DU PGCD III PROPRIETES I. Divisibilité 1) Diviseurs Soient a et b deux entiers non

Plus en détail

Exo7. Devoir à la maison et sujet de partiel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud. Exercice 1 Soit d non rationel.

Exo7. Devoir à la maison et sujet de partiel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud. Exercice 1 Soit d non rationel. Énoncés : V. Gritsenko Corrections : J.-F. Barraud Exo7 Devoir à la maison et sujet de partiel Exercice 1 Soit d non rationel. Dans l anneau on definit la conjugaison" z : Z[ d] = {n + m d n,m Z} si z

Plus en détail

Nombres premiers. Comment reconnaître un nombre premier? Mais...

Nombres premiers. Comment reconnaître un nombre premier? Mais... Introduction Nombres premiers Nombres premiers Rutger Noot IRMA Université de Strasbourg et CNRS Le 19 janvier 2011 IREM Strasbourg Definition Un nombre premier est un entier naturel p > 1 ayant exactement

Plus en détail

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES 5 1) Donner l écriture de a) A = 1 b) A = 1001 c) A = 1 ) Ecrire la suite des 10 premiers nombres entiers en base deux. En base quatre ) En base douze, on

Plus en détail

7 Cryptographie (RSA)

7 Cryptographie (RSA) 7 Cryptographie (RSA) Exponentiation modulaire On verra que le système de cryptage RSA nécessite d effectuer une exponentiation modulaire, c est-à-dire de calculer a n mod m, lorsque m et n sont très grands.

Plus en détail

NOMBRES ENTIERS ET RATIONNELS. N Les entiers relatifs, -3; -2; -1; 0; 1; 2,

NOMBRES ENTIERS ET RATIONNELS. N Les entiers relatifs, -3; -2; -1; 0; 1; 2, NOMBRES ENTIERS ET RATIONNELS I Les ensembles de nombres Désignation Exemples Notation Les entiers naturels 0; 1; 2... N Les entiers relatifs, -3; -2; -1; 0; 1; 2, Z Les nombres décimaux : Un nombre décimal

Plus en détail

Cours de Terminale S - Spécialité /PGCD et nombres premiers entre eux. E. Dostal

Cours de Terminale S - Spécialité /PGCD et nombres premiers entre eux. E. Dostal Cours de Terminale S - Spécialité /PGCD et nombres premiers entre eux E. Dostal juin 2015 Table des matières 3 PGCD et entiers premiers entre eux 2 3.1 PGCD de deux entiers......................................

Plus en détail

La machine à diviser de Monsieur Pascal

La machine à diviser de Monsieur Pascal prologue La machine à diviser de Monsieur Pascal Àdiviser? vous dites-vous, ne s agit-il pas plutôt de la «Pascaline», la machine à additionner que le jeune Blaise construisit pour soulager son père dans

Plus en détail

Problème. A 1. a) On effectue la division euclidienne de 41 par tous ,1 ; donc le plus grand premier à utiliser est 19.

Problème. A 1. a) On effectue la division euclidienne de 41 par tous ,1 ; donc le plus grand premier à utiliser est 19. CHAPITRE 3 Les nombres premiers SÉQUENCE 1 Les nombres premiers (page 76) RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Problème 1 A 1. Conjecture possible : le produit des nombres associés aux extrémités est égal à l ordonnée

Plus en détail

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions Exo7 Polynômes Vidéo partie 1. Définitions Vidéo partie 2. Arithmétique des polynômes Vidéo partie 3. Racine d'un polynôme, factorisation Vidéo partie 4. Fractions rationnelles Exercices Polynômes Exercices

Plus en détail