ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS"

Transcription

1 ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis, à compter du 1 er janvier 2005, dans le cadre du référentiel comptable international (IFRS) tel qu adopté par l Union Européenne. Les premiers comptes consolidés publiés en fonction de ce nouveau référentiel seront ceux relatifs au 1 er semestre 2005, un comparatif avec le 1 er semestre 2004 retraité étant fourni. L objet de cette communication est de : présenter les états financiers à l ouverture et à la clôture 2004, retraités selon le nouveau référentiel comptable, expliciter les divergences par rapport aux comptes publiés en normes françaises et, chiffrer l impact de ces divergences sur le compte de résultat et le bilan. Conformément aux recommandations de l Autorité des Marchés Financiers, sont détaillés : Les principales divergences et le chiffrage de leur impact sur les états financiers et les indicateurs clés, Un rapprochement du bilan publié au en normes françaises avec le bilan d ouverture au , en normes IFRS, Un rapprochement du compte de résultat publié au titre de l exercice 2004 avec le compte de résultat IFRS, Un rapprochement entre le bilan publié au en normes françaises et le Bilan IFRS. Les différents chiffres présentés, ont été établis en l état des textes et interprétations disponibles à ce jour. Ils ont fait l objet d une revue de la part des Commissaires aux Comptes. Il est toutefois possible, compte tenu des évolutions de normes et d interprétations qui pourraient intervenir d ici à la fin de l exercice, que le bilan d ouverture présenté ne soit pas le bilan d ouverture à partir duquel les comptes consolidés de l exercice 2005 seront établis.

2 2 1. SYNTHESE L adoption du référentiel comptable international n entraine pas de changement majeur dans les indicateurs clés de performance du groupe que sont le Cash Flow Courant et l Actif Net Réévalué (ANR). Certaines divergences de traitement comptable du coût des prestations internes au groupe impactent néanmoins le Cash Flow Courant de façon non significative. La décision de SILIC de valoriser son portefeuille immobilier, réévalué en 2003 à l occasion de l adoption du régime SIIC, selon la méthode du «coût amorti» et, dans une moindre mesure, celle d opter pour la comptabilité de couverture des dérivés de taux, limitent les effets de variations de valeur sur le résultat net. Au bilan, le principal impact du changement de référentiel réside dans l inclusion de la valeur de marché des instruments de couverture de taux dans l endettement net par la contrepartie des capitaux propres. Le tableau de flux de trésorerie sera très peu affecté par le changement de référentiel. des IFRS sur les principaux indicateurs consolidés au (M ) Normes Françaises Normes IFRS ECART % Actif Immobilisé % Capitaux propres % Endettement net % Total Bilan % ANR de liquidation par action % Loyers et honoraires % EBE (1) % Cash Flow Courant (1) % Résultat net Consolidé % (1) : Tels que définis dans les états financiers publiés au

3 3 2. PRINCIPALES DIVERGENCES Les principales divergences identifiées entre les normes internationales - en l état actuel des textes et de leur interprétation et la pratique de SILIC dans le cadre des normes françaises, sont les suivantes : 2.1. Immeubles Valorisation des actifs immobiliers Les normes internationales (IAS 40) prévoient la possibilité d un traitement spécifique pour la valorisation des immeubles de placement, qui représentent la quasi-totalité des actifs de SILIC. Les immeubles en exploitation et les terrains peuvent être évalués, au choix de l entreprise, soit à leur «coût amorti», soit à leur «juste valeur», c est à dire à leur valeur d expertise. Dans ce dernier cas, aucun amortissement n est plus pratiqué et la variation de juste valeur entre deux arrêtés est comptabilisée au compte de résultat. Dans le but de conserver au compte de résultat sa dimension opérationnelle et de limiter, dans la mesure du possible, l impact des variations de valeur sur les comptes et la volatilité qui en résulte, le Conseil d Administration s est prononcé pour la comptabilisation des immeubles de placement au «coût amorti». Les immeubles resteront évalués, comme en normes françaises, à leur coût, chacun des composants (structure, façades, équipements techniques et aménagements) faisant l objet d un amortissement spécifique. La valeur expertisée du patrimoine ainsi que le calcul de l ANR continueront à être mentionnés en annexe aux comptes consolidés. : Néant 2.2. Immeubles - Activité de Production d immeubles pour compte propre Le traitement comptable de l activité de production d immeubles (IAS 16) diffère de la pratique actuelle de SILIC quant à l immobilisation des frais de maîtrise d ouvrage interne. Contrairement aux normes françaises, les normes IFRS n autorisent l incorporation de frais internes dans le coût de revient des immeubles qu à hauteur des frais directement attribuables. Les frais généraux et administratifs de la filiale opérateur, qui participent au coût selon les normes françaises, en sont exclus et impactent le Cash Flow Courant et le résultat net. L ANR reste inchangé. Le retraitement des coûts de revient à l ouverture est limité aux immeubles mis en exploitation postérieurement au 01/01/2004, s il est significatif.

4 4 : A l ouverture : Sur les capitaux propres : - 0,4 M En 2004 : Sur le Cash Flow Courant et le résultat net : - 0,8 M Le groupe ayant opté, comme le permet IAS 23, pour l immobilisation des frais financiers encourus pendant la période de construction, le changement de référentiel n a pas d impact à ce titre Activité locative Prise en compte des loyers Les normes internationales (IAS 17) prévoient la linéarisation systématique des loyers sur la durée ferme des baux. L impact financier des franchises ou des progressivités de loyer, s il est significatif, est réparti sur la durée du bail. Cette méthode étant d ores et déjà appliquée par SILIC dans ses comptes en normes françaises, le changement de référentiel n a pas d impact. : Néant 2.4. Activité locative - Commercialisation pour compte propre L étalement des frais commerciaux sur la durée ferme d engagement du locataire, tel que pratiqué actuellement par SILIC, est rendu obligatoire dans le référentiel international (IAS17). Ces frais constituent désormais un composant spécifique de l immeuble commercialisé (charge à répartir en normes françaises). Le coût de revient des immeubles s en trouve majoré. Toutefois, l interprétation de la norme tend à réserver ce traitement aux seules prestations rendues par des tiers, les frais internes impactant immédiatement le compte de résultat et le Cash Flow Courant. Au niveau du résultat net, cette charge est partiellement compensée par l absence d amortissement des honoraires antérieurs en cours d étalement. : A l ouverture : Sur les capitaux propres : - 2,4 M Sur l ANR : -2,9 M En 2004 : Sur le Cash Flow Courant : - 2,0 M Sur le résultat net : - 0,4 M Sur l ANR : - 4,9 M

5 Financement Couverture du risque de taux d intérêt SILIC utilise des instruments dérivés dans le cadre de sa gestion du risque de taux. Il s agit essentiellement de SWAPS et de CAPS dont l utilisation garantit, soit un taux d intérêt fixe, soit un taux plafond. Les normes internationales (IAS 39) imposent l inscription de la «juste valeur» de ces instruments au bilan et non plus en engagement hors-bilan. La typologie des instruments dérivés utilisés par SILIC ainsi que leur efficacité permettent d adopter la comptabilité de couverture («Cash Flow hedge») prévue par IAS 39, pour l essentiel du portefeuille de couverture, notamment pour les SWAPS. En conséquence, les variations de «juste valeur» entre deux arrêtés de comptes sont affectées à un fonds de réserve et sont sans incidence sur le résultat. La variation de «juste valeur» des autres dérivés, notamment de la «valeur temps» des CAPS, constitue une charge ou un produit de l exercice. En contrepartie, l amortissement des primes de CAPS payées n est plus pratiqué. Ce traitement, adopté à compter du 1 er janvier 2004, est sans impact sur le Cash Flow Courant. : A l ouverture : Sur les capitaux propres : - 8,3 M Sur l ANR : - 0,5 M En 2004 : Sur les capitaux propres : - 12,9 M Sur le résultat net : - 0,6 M. Sur l ANR : - 1,1 M 2.6. Financement Actualisation des différés de paiement Contrairement aux normes françaises, les IFRS imposent l actualisation des créances et dettes bénéficiant d un paiement différé. L impact de l actualisation des créances et dettes liées à l activité courante est non significatif, notamment au titre des dépôts de garantie détenus. En revanche, la dette fiscale relative au paiement, échelonné sur 4 ans, de la taxe de sortie («exit tax») liée à l adoption du régime SIIC en 2003, fait l objet d une actualisation, sans impact sur le Cash Flow Courant. : A l ouverture : Sur les capitaux propres et l ANR : + 6,5 M En 2004 : Sur le résultat net et l ANR: - 3,2 M

6 Personnel Paiements en actions Les normes internationales (IFRS 2) considèrent que la remise, directe ou indirecte, d actions aux salariés et dirigeants constitue un complément de rémunération qui doit être inclus dans la détermination du résultat du groupe. Chez SILIC, sont concernés : - Le Plan d Epargne Entreprise : Par l intermédiaire du plan, les salariés bénéficient d une remise d actions à un prix décoté par rapport au cours de bourse. La décote est considérée comme un complément de rémunération. - Les plans d attribution de droits de souscription d actions (stock options) pour leurs attributions postérieures au 7 novembre 2002 : Les options accordées permettent à leur bénéficiaire de souscrire des actions à un prix déterminé à l issue d une période d acquisition des droits de 4 ans. La valeur des options, chiffrée à la date d attribution constitue une charge dont l impact est réparti sur la durée des services rendus. : A l ouverture : Néant En 2004 : Sur le Cash Flow Courant et le résultat net : - 0,4 M Autres reclassements Frais d émission d emprunt Les frais d émission d emprunt constituent, en normes françaises, des charges réparties sur la durée de l emprunt. Le solde non amorti est porté à l actif. Sans remettre en cause l étalement de ces frais, les normes internationales prescrivent d affecter le solde non amorti en diminution du nominal des emprunts (au passif). Créances et dettes Les normes internationales prévoient une distinction des actifs et passifs selon leur exigibilité à plus ou moins de 1 an. L essentiel de ces informations était donné en annexe des comptes en normes françaises (tableau des échéances des créances et des dettes).

7 7 3. IMPACT DU CHANGEMENT DE REFERENTIEL SUR LES PRINCIPAUX INDICATEURS 3.1. Le Cash Flow Courant CASH FLOW COURANT 2004 NORMES FRANCAISES 81,0 M Charges de structure existantes non différées -2,8 M Dont Frais de Maîtrise d ouvrage ( 2.2) - 0,8 Frais commerciaux ( 2.4) - 2,0 Nouvelles charges (Paiements en actions 2.7) -0,4 M CASH FLOW COURANT 2004 IFRS 77,8 M 3.2. L Actif Net Réévalué ANR DE LIQUIDATION 2004 NORMES FRANCAISES 1.066,1 M (61,7 /action) Retraitement des charges à répartir -9,5 M Dont : Frais commerciaux ( 2.4) -7,8 Primes de Caps ( 2.5) -1,6 Actualisation des créances et dettes ( 2.6) 3,3 M ANR DE LIQUIDATION 2004 NORMES IFRS 1.059,9 M (61,4 /action)

8 SILIC BILAN D'OUVERTURE AU 1ER JANVIER 2004 (milliers d'euros) Tableau 1 Actif 01/01/2004 IAS16/40 IAS 17 IAS 39 IAS 39 IFRS 2 DIVERS 01/01/2004 Normes Coût de hon Paiement Autres Normes instruments Actualisatio Françaises revient commerciaux s en reclassts IFRS financiers n des flux Immeubles actions Immeubles de placement Immeubles d'exploitation Immobilisations en cours Autres immobilisations corporelles Immobilisations incorporelles Immobilisations financières Total actifs non courants Créances - Clients et comptes rattachés Autres créances Disponibilités Total actifs courants TOTAL ACTIF Passif Capitaux propres Capital Réserves consolidées Résultat net consoldé Total Capitaux Propres Dettes Dettes financières Dépôts et Cautionnements Provisions pour risques et charges Dettes fiscales Total des dettes non courantes Dettes financières 0 Fournisseurs et comptes rattachés Dettes fiscales Autres dettes Total des dettes courantes Total dettes TOTAL PASSIF Référence à la note ( 2.2) ( 2.4) ( 2.5) ( 2.6) ( 2.7) ( 2.8) NB : Les notes renvoient au tableau 4.

9 Actif 31/12/2004 IAS16/40 IAS 17 IAS 39 IAS 39 IFRS 2 DIVERS 31/12/2004 Coût Autres Normes honoraires Normes de revient instrument Actualisation Paiements reclasst Françaises commerciau IFRS Immeubles s financiers des flux en actions s x Immeubles de placement Immeubles d'exploitation Immobilisations en cours Autres immobilisations corporelles Immobilisations incorporelles Immobilisations financières Total actifs non courants Créances - Clients et comptes rattachés Autres créances Disponibilités Total actifs courants TOTAL ACTIF Passif Capitaux propres Capital / Réserves consolidées / / Résultat net consoldé /3/ /9/ Total Capitaux Propres Dettes SILIC BILAN AU 31 DECEMBRE 2004 (milliers d'euros) Tableau 2 Dettes financières / Dépôts et Cautionnements Provisions pour risques et charges Dettes fiscales Total des dettes non courantes Dettes financières Fournisseurs et comptes rattachés Dettes fiscales Autres dettes Total des dettes courantes Total dettes TOTAL PASSIF Référence à la note ( 2.2) ( 2.4) ( 2.5) ( 2.6) ( 2.7) ( 2.8) NB : Les notes renvoient au tableau 4. 9

10 SILIC COMPTE DE RESULTAT AU 31 DECEMBRE 2004 (en milliers d'euros) Tableau 3 10 En milliers d'euros 31/12/2004 IAS16/40 IAS 17 IAS 39 IAS 39 IFRS 2 DIVERS 31/12/2004 Normes Françaises Retraitement sur Immos IFRS hon commerciaux instruments financiers Actualisation des flux Paiements en actions Autres reclassts Revenus locatifs Charges locatives facturées Charges locatives Autres produits et charges sur immeubles Loyers nets Revenus des autres activités Frais de personnel Autres frais généraux Autres produits et autres charges /9-582 Excédent brut d'exploitation Amortissement des immeubles Autres amortissements et provisions Résultat d'exploitation Résultat de cession d'immeubles de placement Coût de l'endettement net Autres produits et charges financiers Résultat avant impôts impôt sur les résultats Résultat net Intérêts minoritaires 0 0 Résultat net part du groupe Cash-Flow courant Référence à la note ( 2.2) ( 2.4) ( 2.5) ( 2.6) ( 2.7) ( 2.8) NB : Les notes renvoient au tableau 4. Normes IFRS

11 SILIC Tableau 4 annexes aux états de rapprochement entre normes françaises et normes IFRS Ouverture 01/01/2004 par résultat 2004 par capitaux propres Clôture 31/12/2004 CAPITAUX PROPRES EN NORMES FRANCAISES Note RETRAITEMENTS IFRS RETRAITEMENTS SUR IMMOBILISATIONS (IAS16/40) Retraitement des frais de maîtrise d'ouvrage interne à l'ouverture Annulation des frais de maîtrise d'ouvrage interne portés en "Production immobilisée" Imputation des frais directs de maitrise d'ouvrage sur les comptes de charges par nature Modification des dotations aux amortissements 0 5 Retraitement des frais de maîtrise d'ouvrage interne à la clôture RETRAITEMENT DES FRAIS COMMERCIAUX (IAS 17) Annulation du solde net des honoraires commerciaux en cours d'amortissement à l'ouverture Immobilisation des frais commerciaux externes précédemment constatés en charges à répartir Annulation du transfert de charges relatif aux frais commerciaux Immobilisation des frais commerciaux externes Annulation de la dotation aux amortissement des frais commerciaux Annulation du solde net des honoraires commerciaux en cours d'amortissement à la clôture Immobilisation des frais commerciaux externes précédemment constatés en charges à répartir RETRAITEMENT DES INSTRUMENTS FINANCIERS (IAS 39) Comptabilisation de la juste valeur des dérivés de taux (CAPS) à l'ouverture Comptabilisation de la juste valeur des dérivés de taux (Swaps et FRA) à l'ouverture Annulation du solde net des primes de CAPS en cours d'amortissement à l'ouverture Variation de la juste valeur des dérivés de couverture (contrepartie en réserves) Variation de juste valeur des autres dérivés Annulation de la dotation aux amortissement des charges à répartir Comptabilisation de la juste valeur des dérivés de taux (CAPS) à la clôture Comptabilisation de la juste valeur des dérivés de taux (Swaps et FRA) à l'a clôture Annulation du solde net des primes de CAPS en cours d'amortissement à la clôture ACTUALISATION DES DIFFERES DE PAIEMENT (IAS 39) Actualisation de la dette d'exit tax à l'ouverture, compte tenu du délai de paiement sur 4 ans Charge financière 2004 due à l'actualisation Actualisation de la dette d'exit tax à la clôture PAIEMENTS EN ACTIONS (IFRS 2) Charge de personnel relative à la décote sur augmentation de capital réservée FCPE Charge de personnel relative rémunérée par attribution de stocks options RECLASSEMENTS 25 Reclassement du siège social en Immeuble d'exploitation 26 Reclassement des frais d'emission d'emprunts en diminution des dettes financières 27 Annulation des transferts de charges de frais d'émission Imputation directe des frais étalés sur les comptes de charges concernés 29 Reclassement des dettes bancaires à moins d'un an en dettes à court terme 30 Reclassement des dettes fiscales payables à moins d'un an en dette à court terme TOTAL RETRAITEMENTS CAPITAUX PROPRES EN NORMES IFRS * * *

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

ARGAN. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 28.324.256 Euros

ARGAN. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 28.324.256 Euros ARGAN Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 28.324.256 Euros Siège social : 10, rue Beffroy 92200 Neuilly sur Seine R.C.S. Nanterre B 393 430 608 Comptes consolidés au 31

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL (Période du 1 er janvier 2015 au 30 juin 2015)

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL (Période du 1 er janvier 2015 au 30 juin 2015) IMMOBILIERE DASSAULT SA Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 37.540.803 Siège social : 9, Rond-point des Champs-Élysées Marcel Dassault 75008 PARIS 783 989 551 RCS PARIS

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ANNUELS. 16 février 2015

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ANNUELS. 16 février 2015 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ANNUELS 16 février 2015 SOMMAIRE POINT SUR L ACTIVITE 3 CHIFFRE D AFFAIRES - RELOCATION 4-5 TAUX D OCCUPATION 6 PATRIMOINE 8 RESULTATS 9 ACTIF NET REEVALUE REFINANCEMENT 10-11

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2014 Résultats semestriels 2014 PARIS, le 30 JUILLET 2014 - Le Directoire de Foncière de Paris s est réuni le 30 juillet 2014 et a arrêté les comptes semestriels de la société

Plus en détail

ALTAREA. COMPTES CONSOLIDES DE L EXERCICE CLOS le 31 décembre 2012

ALTAREA. COMPTES CONSOLIDES DE L EXERCICE CLOS le 31 décembre 2012 ALTAREA COMPTES CONSOLIDES DE L EXERCICE CLOS le 31 décembre 2012 Le Conseil de Surveillance d Altarea SCA qui s est tenu le 27 février 2013 a examiné les comptes consolidés établis au titre de l exercice

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences»

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» REFERENCE : 108 1. Objectif général Comprendre les principales différences entre les IFRS et les US GAAP. Savoir identifier et retraiter les

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 ***

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 *** Société Anonyme au capital de de 76.619.250 Siège Social : 29 rue Marbeuf 75008 Paris 431 413 673 R.C.S. PARIS *** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 *** Sommaire TITRE I. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE...

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012. Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92)

Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012. Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92) Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012 Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92) LIMITATION DE RESPONSABILITE Déclaration prospective (Safe Harbour) Cette présentation comprend des considérations prospectives

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

VALTECH Société anonyme au capital de 2.343.382,98 euros Siège Social : 103 rue de Grenelle 75007 Paris 389 665 167 RCS PARIS

VALTECH Société anonyme au capital de 2.343.382,98 euros Siège Social : 103 rue de Grenelle 75007 Paris 389 665 167 RCS PARIS VALTECH Société anonyme au capital de 2.343.382,98 euros Siège Social : 103 rue de Grenelle 75007 Paris 389 665 167 RCS PARIS RAPPORT FINANCIER ANNUEL AU 31 DECEMBRE 2011 1- DECLARATION DU PRESIDENT DIRECTEUR

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

Comptes consolidés résumés non audités

Comptes consolidés résumés non audités Comptes consolidés résumés non audités Au SOMMAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS... 3 Bilan consolidé... 3 Compte de résultat consolidé... 5 Autres éléments du résultat global consolidé... 6 Tableau de variation

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 1, cours Ferdinand-de-Lesseps 92851 Rueil-Malmaison Cedex - France Tél. : +33 1 47 16 35 00 Fax : +33 1 47 51 91 02 www.vinci.com tttttt Sommaire des comptes consolidés

Plus en détail

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2013 ***

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2013 *** Société Anonyme au capital de 75.779.250 Siège Social : 29 rue Marbeuf 75008 Paris 431 413 673 R.C.S. PARIS *** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2013 *** Sommaire Titre I. Rapport semestriel d activité...

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES -

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Page : 1 - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Permanence des méthodes Changements de méthode : Les engagemetns de retraite sont comptabilisés, désormais, en incluant les charges sociales. La régularisation

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

1. APERÇU DES ACTIVITÉS

1. APERÇU DES ACTIVITÉS EXPOSE SOMMAIRE DE LA SOCIETE 1. APERÇU DES ACTIVITÉS 1.1 POSITIONNEMENT La société s'est positionnée sur le marché de l'investissement dans l'immobilier de bureaux comme un acteur spécialisé sur des actifs

Plus en détail

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES Informations relatives au passage aux normes IFRS pour l'établissement des états financiers Introduction

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Etat du résultat global consolidé 3 Etat de la situation financière consolidée 4 Tableau des flux de trésorerie consolidé

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE En K GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE Actif 30/09/2010 30/09/2009 Note Net Net Actifs non-courants Immobilisations incorporelles III-4 443 134 Ecarts d'aquisition III-2 484 484 Immobilisations

Plus en détail

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX Note 1. Informations générales et faits marquants La société Bricorama SA et ses filiales exploitent en France, au Benelux et en Espagne un réseau de grandes

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 SCHNEIDER ELECTRIC - 2014 1 SOMMAIRE Comptes consolidés au 31 décembre 2014... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE BILAN CONSOLIDE (en millions d'euros) Notes 31 déc 2014 31 déc 2013 retraité * ACTIF Ecarts d'acquisition

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Sommaire COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2012... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5 Bilan consolidé... 6 État de

Plus en détail

Pour 2013, ANF Immobilier anticipe une croissance de 14% de ses loyers à 35 millions d euros.

Pour 2013, ANF Immobilier anticipe une croissance de 14% de ses loyers à 35 millions d euros. RESULTATS 2012 Paris, le 19 mars 2013 Une nouvelle stratégie de croissance pour ANF Immobilier Première mise en œuvre : trois investissements annoncés Après six ans d un travail d asset management actif,

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES

Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 Société anonyme au capital de 3.492.408 euros Siège social : 98 rue du pré de l Horme

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL SOMMAIRE 1 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDÉS CONDENSÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS ACTIF 2 BILANS CONSOLIDÉS PASSIF ET CAPITAUX PROPRES 3 COMPTES

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS. 31 décembre 2014

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS. 31 décembre 2014 31 décembre 2014 SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDÉS COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ÉTAT DU RÉSULTAT GLOBAL CONSOLIDÉ 4 BILAN CONSOLIDÉ 5 VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉS 7 TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

Plus en détail

Assemblée Générale. Jeudi 28 mai 2009. Centre de Conférences Capital 8

Assemblée Générale. Jeudi 28 mai 2009. Centre de Conférences Capital 8 Assemblée Générale Jeudi 28 mai 2009 Centre de Conférences Capital 8 Assemblée Générale 28 mai 2009 Présentation des comptes Allocution du Président du Conseil Présentation des résolutions Allocution du

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

NORME IAS 23 COÛTS DES EMPRUNTS

NORME IAS 23 COÛTS DES EMPRUNTS NORME IAS 23 COÛTS DES EMPRUNTS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 23 : COÛTS DES EMPRUNTS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière

REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière REGLES D IMPUTATION DES DEPENSES Fiche de gestion financière Ce document a pour objet de décrire l ensemble des règles d imputation des dépenses et de préciser les biens pouvant être considérés comme des

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL

RAPPORT FINANCIER ANNUEL RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 Sommaire Attestation du dirigeant... 3 Comptes Sociaux... 4 Comptes Consolidés Groupe... 24 Rapports des Commissaires

Plus en détail

GROUPE SNI Etats financiers consolidés au 31 décembre 2012

GROUPE SNI Etats financiers consolidés au 31 décembre 2012 GROUPE SNI Etats financiers consolidés au 31 décembre 2012 Groupe SNI - Société Nationale Immobilière 100-104 avenue de France - 75646 Paris Cedex 13 Tél. : 01 55 03 30 00 - Fax : 01 55 03 30 46 - www.groupesni.fr

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES CONSOLIDÉES

INFORMATIONS FINANCIÈRES CONSOLIDÉES www.legrand.com INFORMATIONS FINANCIÈRES CONSOLIDÉES AU 31 DÉCEMBRE LEGRAND COMPTES CONSOLIDES Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Tableau

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance Maroc au 31 décembre 2014

COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance Maroc au 31 décembre 2014 COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance au 31 décembre 014 État de la Situation Financière IFRS au 31 décembre 014 et 013 État de résultat net et autres éléments du résultat golbal - IFRS

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État du résultat global consolidé 3 3 État de la situation financière consolidée 4 4 Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long»

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» REFERENCE : 202 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Souligner les aspects techniques et économiques

Plus en détail

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Placements

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Placements 1 Les Placements Les placements sont des actifs détenus par une entreprise dans l objectif d en tirer des bénéfices sous forme d intérêts de dividendes ou de revenus assimilés, des gains en capital ou

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE 31 DECEMBRE DECEMBRE 20

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE 31 DECEMBRE DECEMBRE 20 COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE 31 31 DECEMBRE 2013 DECEMBRE 20 - 2 - BILAN CONSOLIDE ACTIF (en K euros) Notes 31/12/2013 31/12/2012 Ecarts d acquisition 2 385 3 014 Capital souscrit non appelé. Immobilisations

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés Groupe Ipsos *** Comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2012 Page 2/66 SOMMAIRE 1. Compte de résultat consolidé... 4 2. Etat du résultat global consolidé...... 5 3. Etat de la situation

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Comptes consolidés résumés Au 30 septembre 2014 SOMMAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS... 3 Bilan consolidé... 3 Compte de résultat consolidé... 5 Autres éléments du résultat global consolidé... 6 Tableau

Plus en détail

Table des matières. I. Rapport de gestion intermédiaire. II. États financiers consolidés résumés au 30 juin 2015

Table des matières. I. Rapport de gestion intermédiaire. II. États financiers consolidés résumés au 30 juin 2015 Rapport financier semestriel au 30 juin 2015 2 Interim financial report Table des matières I. Rapport de gestion intermédiaire 1 Informations sur la société 2 Événements importants survenus au cours des

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail