Planification pour une meilleure transition

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Planification pour une meilleure transition"

Transcription

1 Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience intellectuelle Sommaire en langage clair de l ébauche du document Cadre provincial de planification de la transition : Planification de la transition des jeunes ayant une déficience intellectuelle. Mai 2011

2 Pourquoi nous avons besoin d un cadre de planification Les ministères des Services à l enfance et à la famille et des Services sociaux et communautaires travaillent ensemble à améliorer la transition vers la vie adulte pour les jeunes et leurs familles. Des gens disent que cette transition vers la vie adulte ne se fait pas aussi en douceur qu elle le devrait. Elle peut être complexe et stressante. Ces personnes nous ont dit que c est l un des problèmes les plus importants qu elles veulent voir réglés. Les ministères veulent que chaque bureau régional de la province (par exemple Toronto) élabore un protocole à suivre. Un protocole est une entente qui énonce la façon dont la planification de la transition vers l âge adulte devrait avoir lieu, et qui s occupera de quoi. Mettre sur pied un cadre Ce document met sur pied un cadre de conception des protocoles. Chaque bureau régional l utilisera pour concevoir son propre protocole. Pour concevoir son protocole, il obtiendra aussi de l aide des personnes et organismes suivants : jeunes et adultes ayant une déficience intellectuelle familles et défenseurs des droits organismes de services à l enfance et aux adultes autres groupes communautaires les deux ministères du gouvernement. Le protocole de chaque région devrait inclure des personnes qui fournissent des services à des enfants ou à des adultes ayant une déficience intellectuelle. Chaque groupe de personnes devrait connaître quel est son rôle pour aider à planifier la transition quand un jeune atteint l âge de 18 ans. Mai

3 Un plan de transition pour chaque jeune L objectif est que chaque jeune ait un plan de transition écrit qui lui est propre. Le plan doit être centré sur le jeune : ses besoins et ses points forts, ses désirs et ses objectifs. Une demande pour obtenir des services aux adultes ayant une déficience intellectuelle peut faire partie du plan. Le processus de planification doit respecter le droit du jeune à la confidentialité et au respect de la vie privée qui est reconnu par la loi. Le jeune peut choisir de faire participer au plan d autres personnes qui sont importantes dans sa vie, notamment son père, sa mère, sa tutrice ou son tuteur. Le plan inclura ce qui suit : les objectifs de transition du jeune pour l avenir, les types de soutien dont le jeune a besoin, un plan sur la façon de faire la transition. Le plan est fondé sur : l évaluation des besoins du jeune, leur admissibilité à des soutiens, les ressources qui sont disponibles. Le plan vise à aider le jeune à se préparer à la vie adulte. Il devrait viser à : l inclusion sociale en maintenant des liens étroits avec la famille, les amis, la religion et la culture; une plus grande autonomie et le plus d indépendance possible. La planification devrait commencer tôt, à 14 ans ou avant. Elle devrait s accélérer quand le jeune atteint l âge de 16 ans. C est à ce moment-là qu il devrait être prêt à faire une demande de soutiens pour adultes. Mai

4 Le protocole dira ce qu il faut faire, quels renseignements sont nécessaires, et qui fera quoi. Il peut comprendre des points comme ce qui suit : soutien du revenu faire partie de la collectivité services aux adultes options concernant l endroit où habiter formation des adultes emploi avec soutien travail de bénévole dynamique de la vie services de santé. Le plan de transition devrait être mis à jour au moins une fois par an. Les personnes qui élaborent le plan devraient continuer de rechercher toutes les options à mesure que le jeune approche de l âge adulte. Le processus d élaboration d un plan aidera le jeune et sa famille à mieux connaître les options qui s offrent à eux. Le plan contribuera à s assurer que les changements vont de pair avec les besoins en services du jeune et avec ses choix personnels. Le rôle du gouvernement En 2008, l Ontario a adopté une nouvelle loi qui prévoit la façon dont les personnes ayant une déficience intellectuelle demandent des soutiens pour adultes. Les soutiens que les gens obtiennent dépendent des ressources dont dispose chaque collectivité, comme l argent et les services. S il n y a pas de ressources, la loi indique également qu il peut y avoir des listes d attente. Les ministères des Services à l enfance et à la jeunesse et des Services sociaux et communautaires offrent tous deux des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Ils collaborent pour faire des politiques relatives à la planification de la transition. Mai

5 Le ministère des Services sociaux et communautaires a mis en place des outils pour la planification des services aux adultes ayant une déficience intellectuelle. Il s agit notamment de ce qui suit : l Échelle d intensité de soutien (SIS-F). Le SIS-F examine les soutiens dont les adultes ont besoin pour participer à des activités de la collectivité. la demande de services et de soutiens à l intention des personnes ayant une déficience intellectuelle examine ce que fait la personne au moment considéré et qui l aide. Ce ne sont pas les ministères qui décident qui obtiendra quels soutiens. Ce travail sera fait dans chaque région. Le rôle des organismes de prestation de services dans chaque territoire desservi par un bureau régional Quand toutes les dispositions de la nouvelle loi entreront en vigueur, en juillet 2011, il n y aura qu un seul endroit dans chaque collectivité où les familles doivent aller pour faire une demande de services aux adultes ayant une déficience intellectuelle. Chaque région a un point de contact central appelé Services de l Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI). Quand une personne planifie la transition des services à l enfance aux services aux adultes ayant une déficience intellectuelle, elle doit être en mesure d obtenir des renseignements auprès de ce point de contact central pour l aider à élaborer son plan. Chaque région doit faciliter les choses pour que les gens obtiennent des renseignements sur son protocole et sur la façon dont il gère la planification de la transition vers l âge adulte. Le protocole lui-même doit être facile à comprendre pour les pères, les mères, les tutrices ou les tuteurs. Mai

6 Les personnes de la collectivité qui offrent des services aux adultes ayant une déficience intellectuelle aideront à l élaboration des plans de transition des jeunes en communiquant de l information sur ce qu elles font. Voici un guide pour aider à concevoir les protocoles. Il comporte : les sept étapes pour guider la planification de la transition, les résultats souhaités pour chaque étape, les points qui doivent figurer dans le protocole pour aider la personne à progresser vers le résultat souhaité. Les sept étapes de la planification de la transition 1 re étape. Qui sont les jeunes qui feront une transition? La planification de la transition doit débuter au bon moment. La planification pour le jeune ayant une déficience intellectuelle devrait commencer tôt. Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Il devrait indiquer que la planification de la transition commencera à l âge de 14 ans. Mai

7 Décidez : quel organisme tiendra un dossier sur un jeune de 14 ans et plus qui est susceptible de faire une demande de services aux adultes ayant une déficience intellectuelle; qui a un rôle de premier plan pour mettre sur pied une équipe de planification de la transition et décider ce qu elle fait; qui d autre peut commencer le processus de planification. Exemples de personnes qui pourraient demander un plan de transition : le jeune le père, la mère, la tutrice ou le tuteur une enseignante ou un enseignant une travailleuse sociale ou un travailleur social, une chargée de cas ou un chargé de cas un fournisseur de soins de santé. 2 e étape. Qui devrait faire partie de l équipe de planification de la transition? Tout le monde devrait savoir qui fait partie de l équipe et ce que ces personnes y apportent. L équipe devrait comprendre des personnes qui sont importantes pour le jeune. Le jeune devrait être représenté par des personnes qui sont aptes à travailler dans l intérêt véritable du jeune et désireuses de le faire. Le processus de planification doit se dérouler d une manière qui respecte les droits du jeune qui sont reconnus par la loi et s y conformer. Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Mai

8 Décidez qui devrait faire partie de l équipe : Le jeune : s il refuse, continuez de l inviter tous les six mois environ, sauf s il y a une raison de ne pas continuer de le lui demander. Mentionnez la raison. Le père, la mère, la tutrice ou le tuteur : faites un plan de ce qu il faut faire si cette personne ne veut pas ou ne peut pas participer. La société d aide à l enfance si le jeune est pris en charge. Toute personne importante dans la vie du jeune et qu il choisit d inclure dans l équipe. Décidez qui d autre doit faire partie de l équipe, par exemple : fournisseurs de services qui s occupent des soins ou des soutiens apportés au jeune; enseignantes et enseignants; experts en évaluation des besoins particuliers; professionnels de la santé; pairs mentors. Décidez qui coordonnera l équipe et s occupera de ce qui suit : obtenir et partager de l information; établir le calendrier des réunions; mettre par écrit les décisions; garder les documents en sécurité; résoudre les conflits. Assurez-vous que : le protocole énonce ce que vous attendez des organismes de prestation de services aux adultes en matière d information et d aide; Mai

9 l organisme où le jeune fera sa demande de service participe tôt à la planification. Mettez par écrit la façon dont : l équipe protégera le droit du jeune au consentement et son droit à la vie privée qui sont reconnus par la loi; on se conformera aux lois qui régissent la prise de décision au nom d autrui. 3 e étape. Obtenez l information dont vous avez besoin. Les plans incluent les écoles et les services de santé. Chaque jeune devrait avoir un plan de transition. Le plan fait participer d autres secteurs pour s occuper de choses comme la scolarité du jeune et ses besoins de santé. Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Assurez-vous que : Chaque personne de l équipe sait quel est son rôle concernant la cueillette et le partage de l information. Mai

10 Faites en sorte que : le plan soit conforme au processus de planification de la transition du conseil scolaire local. Par exemple, tenez compte du plan d enseignement individualisé du jeune. si le jeune a des problèmes de santé mentale ou physique, assurez-vous que le plan prévoit l obtention de soins de santé aux adultes. Énoncez : les lignes directrices relatives au partage de l information entre les secteurs, et conformez-vous aux lois de l Ontario en matière de respect de la vie privée. Mai

11 4 e étape. Faire le plan. Il est important que le plan de chaque jeune soit fondé sur l évaluation de ses besoins. Le jeune devrait obtenir de l aide pour comprendre le processus et quelles sont ses options. Il devrait avoir toutes les occasions de dire ce qu il préfère en matière de services et de soutiens, y compris la façon de les fournir et le lieu pour le faire. Le plan de transition aidera à acquérir des compétences pour la vie d adulte. Il existera un plan en cas de lacune dans les services. Il y aura un plan en cas d absence de plan. Il y aura une façon de recevoir les plaintes Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Indiquez : Le rôle que jouera chaque membre de l équipe de planification et la façon dont cette personne aidera à bâtir le plan. Assignez : une personne pour aider le jeune et sa famille à faire une demande de soutien du revenu et de soutien de l emploi dans le cadre du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées. Ils devraient faire la demande avant que le jeune atteigne l âge de 18 ans. Utilisez les outils suivants pour vous aider à planifier : Échelle d intensité de soutien (SIS-F); demande de services et de soutiens à l intention des personnes ayant une déficience intellectuelle. Mai

12 Incluez ce qui suit : Examinez toutes les options. Attachez la plus grande importance à ce que le jeune dit préférer. Si quelqu un agit et parle pour lui, attachez la plus grande importance aux options dont cette personne est partisane. Cela peut inclure des choix de logement et de services communautaires en dehors des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Accordez une attention toute particulière aux services et aux soutiens qui seront l expression et l affirmation de l identité du jeune, y compris sa culture, ses antécédents ethniques et raciaux, et sa religion. Recherchez des façons d aider le jeune et la famille à acquérir les compétences nécessaires pour une transition vers la vie adulte. Faites un plan pour ce qu il faut faire s il y a une lacune dans les services quand le jeune atteint l âge de 18 ans. Faites aussi un plan pour ce qu il faut faire si des personnes clés de l équipe de planification de la transition ne sont plus là. Décidez qui interviendra et continuera de donner un soutien au jeune pendant la transition. Mettez un plan en place qui explique que faire si : Les personnes de l équipe ne peuvent pas tomber d accord (Concevez un processus pour résoudre les différences.) L équipe pense que les besoins du jeune sont tellement complexes qu elle n a pas les compétences pour faire un plan. (Concevez un processus pour obtenir plus d aide.) Mai

13 Décrivez : le processus pour faire une plainte sur la planification, processus que toute personne participante peut utiliser. Mai

14 5 e étape. Réviser et mettre à jour le plan. Le plan de transition de chaque jeune est mis à jour au moins une fois par an. Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Indiquez comment l équipe : révisera le plan de transition et y apportera des modifications qui tiendront compte de tout changement dans la vie et les besoins du jeune. par exemple : établissez un calendrier de révision annuelle, mais indiquez que des révisions devraient avoir lieu chaque fois qu il se passe quelque chose dans la vie du jeune qui pourrait avoir des répercussions sur le plan. 6 e étape. Utiliser le plan. Le jeune doit être prêt à faire une demande de soutiens pour adultes. Le passage des services à l enfance aux services aux adultes devrait se faire en douceur. Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Le plan de transition énonce : les objectifs à court et à long terme les mesures à prendre qui fera quoi quand on le fera Mai

15 7 e étape. Vérifier que le protocole fonctionne Il doit y avoir un processus en place pour continuer de faire mieux fonctionner le protocole. Qu est-ce qui devrait figurer dans le protocole pour faire évoluer les choses? Concevez : une procédure pour contrôler le processus de planification et pour trouver des façons de l améliorer. Les équipes de transition devraient le faire chaque année. La région devrait avoir un processus pour examiner ces évaluations et pour réviser le protocole afin de l améliorer. Mai

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Centre d action pour la sécurité du revenu L Ontario change la façon dont sont payés trois crédits d impôt remboursables. Cela

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP)

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP) La corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Avril 2009 École secondaire de la Rivière-des-Français Muskies Supers Partenaires

Plus en détail

Quand vous ne. Pourrez. plus gérer vos affaires, qui le fera?

Quand vous ne. Pourrez. plus gérer vos affaires, qui le fera? Pourrez Quand vous ne plus gérer vos affaires, qui le fera? Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme à but non lucratif. Il a pour but

Plus en détail

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Plus en détail

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009 Ministère des Services communautaires Plan de services en français 2008-2009 Message du sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe Planification de la lutte contre la pandémie : quelles sont mes obligations? Points importants pour les membres de l Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l Ontario Pamela

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario

Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario Section F Tenue d un portfolio professionnel Toutes les hygiénistes dentaires en Ontario doivent maintenir un

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

Plan directeur visant un changement fondamental du système de bien-être de l enfance de l Ontario

Plan directeur visant un changement fondamental du système de bien-être de l enfance de l Ontario Plan directeur visant un changement fondamental du système de bien-être de l enfance de l Ontario Rapport final du Groupe de travail pour les jeunes quittant la prise en charge Janvier 2013 INTRODUCTION

Plus en détail

Liste de vérification pour la planification des services d approche

Liste de vérification pour la planification des services d approche Liste de vérification pour la planification des services d approche Janvier 2014 La présente liste de vérification s adresse aux praticiens de la santé publique qui font du travail de proximité auprès

Plus en détail

BESOIN RECONNU D UNE SUBVENTION POUR LA GARDE D ENFANTS

BESOIN RECONNU D UNE SUBVENTION POUR LA GARDE D ENFANTS Comté de Simcoe Services sociaux Services à l enfance et à la communauté 1110, Autoroute 26, Midhurst (Ontario) L0L 1X0 Ligne principale : 705 722-3132 Sans frais 1 866 893-9300 Téléc. 705 725-9539 simcoe.ca

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Inscrire un nouvel élève

Inscrire un nouvel élève Système d éducation publique de la Nouvelle-Écosse Inscrire un nouvel élève Dernière révision : 1. Aide-mémoire EST-CE QUE VOUS AVEZ?...4 2. Documents qu il est possible qu on exige au moment de l inscription...5

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Référence : F-600-2. Références : Autres :

Référence : F-600-2. Références : Autres : Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique 180 10200 Shellbridge Way Richmond (Colombie-Britannique) V6X 2W7 Téléphone (604) 214 2600 Télécopieur (604) 214 9881 Ligne gratuite 1 (888) 715

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

PLACEMENTS DANS LES FOYERS DE SOINS DE LONGUE DURÉE

PLACEMENTS DANS LES FOYERS DE SOINS DE LONGUE DURÉE GUIDE DES PLACEMENTS DANS LES FOYERS DE SOINS DE LONGUE DURÉE DU NORD-EST Des soins exceptionnels - chaque personne, chaque jour Si vous ou un être cher envisagez un placement dans un foyer de soins de

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Services à la famille et Consommation Manitoba Programmes de soutien des personnes handicapées et Aide à l emploi et au revenu

Services à la famille et Consommation Manitoba Programmes de soutien des personnes handicapées et Aide à l emploi et au revenu Services à la famille et Consommation Manitoba Programmes de soutien des personnes handicapées et Aide à l emploi et au revenu Services d intégration communautaire pour les personnes handicapées Services

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

Règles concernant les avantages accessoires du secteur parapublic

Règles concernant les avantages accessoires du secteur parapublic Règles concernant les avantages accessoires du secteur parapublic Apprenez-en davantage au sujet de la Directive applicable aux avantages accessoires du secteur parapublic. Au sujet de la Directive applicable

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Fiche entreprise : E10

Fiche entreprise : E10 Fiche entreprise : E10 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est le directeur de la mutuelle de formation 1 dans le secteur des entreprises adaptées dont 95 % gèrent

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Réalisé pour les Autorités canadiennes en valeurs mobilières Résumé le 28 septembre 2010 www.ipsos.ca TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... 1 Principales

Plus en détail

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition Programme

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Outil d auto-évaluation (OAE) des cliniques juridiques communautaires

Outil d auto-évaluation (OAE) des cliniques juridiques communautaires Outil d auto-évaluation (OAE) des cliniques juridiques communautaires Pourquoi a-t-on recours à l auto-évaluation pour les cliniques? L'assurance de la qualité dans les cliniques a commencé en 1997. Elle

Plus en détail

LE DROIT À ADÉQUAT. Comment lutter pour vos droits

LE DROIT À ADÉQUAT. Comment lutter pour vos droits LE DROIT À UN LOGEMENT ADÉQUAT Comment lutter pour vos droits le Centre pour les droits à l égalité au logement (CERA) et le Centre de défense des droits sociaux LE DROIT À UN LOGEMENT ADÉQUAT Cette brochure

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 4 Section 4.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.01 du Rapport annuel 2010 Contexte

Plus en détail

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE Titre du poste : Service : Relève de : Poste(s) supervisé(s) : Statut : Endroit : Courtier en connaissances, Programmes de santé sexuelle des hommes gais Échange des connaissances Directrice associée,

Plus en détail

Le programme de maîtrise avec stage

Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage comporte 45 crédits, répartis comme suit : - 15 crédits de cours - 12 crédits de stage - 18 crédits pour la rédaction d'un rapport

Plus en détail

Liste de vérification pour les plans parentaux

Liste de vérification pour les plans parentaux Liste de vérification pour les plans parentaux Le contenu de cette publication ou de ce produit peut être reproduit en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit, sous réserve que la reproduction

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 2 Protection de l enfance et droit de la famille FR 002 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Protection de

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC Diverses bourses d études sont accessibles aux membres actifs et libérés des Forces canadiennes et à leur famille. Bien que toutes les bourses ci-après

Plus en détail

3 octobre 2014 Association des juristes d expression française de l Ontario. Les SEA et l avenir des services juridiques

3 octobre 2014 Association des juristes d expression française de l Ontario. Les SEA et l avenir des services juridiques 3 octobre 2014 Association des juristes d expression française de l Ontario Les SEA et l avenir des services juridiques Description de la présentation Le paysage juridique de l Ontario Les problématiques

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année. Programme d appui aux nouveaux arrivants

2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année. Programme d appui aux nouveaux arrivants 2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année Programme d appui aux nouveaux arrivants TABL DS MATIÈRS INTRODUCTION 3 La raison d être du programme-cadre d appui aux nouveaux

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Gestion des réunions dans Outlook 2007

Gestion des réunions dans Outlook 2007 Gestion des réunions dans Outlook 2007 Plusieurs détails entrent dans l élaboration d une réunion avec Outlook. Organiser la réunion est importante, certes, mais les «invités» de la réunion doivent également

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

La procuration. La procuration. isns

La procuration. La procuration. isns La procuration isns En rédigeant une procuration, vous donnez à une autre personne l autorité d agir en votre nom si vous devenez malade ou incapable de prendre des décisions relatives à vos soins ou à

Plus en détail

Module 1 : Se préparer à une carrière de professionnel de la santé

Module 1 : Se préparer à une carrière de professionnel de la santé Module 1 : Se préparer à une carrière de professionnel de la santé Gestion financière MD tient à souligner la contribution importante de l auteur du présent document de même que les efforts de l équipe

Plus en détail

Nous sommes avec vous, au décès d un proche

Nous sommes avec vous, au décès d un proche Nous sommes avec vous, au décès d un proche Le décès d un proche peut bouleverser votre monde. Votre conseiller financier peut alléger votre fardeau. Nous savons que vous traversez une épreuve difficile

Plus en détail

Plan sur les langues officielles Le bilinguisme officiel Une force 2011 2013 2011.09 Province du Nouveau-Brunswick CP 6000 Fredericton NB E3B 5H1

Plan sur les langues officielles Le bilinguisme officiel Une force 2011 2013 2011.09 Province du Nouveau-Brunswick CP 6000 Fredericton NB E3B 5H1 Plan sur les langues officielles Le bilinguisme officiel Une force 2011 2013 2011.09 Province du Nouveau-Brunswick CP 6000 Fredericton NB E3B 5H1 CANADA www.gnb.ca/premier ISBN 978-1-55471-534-3 Imprimé

Plus en détail

CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES

CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES Il faut garder deux objectifs en tête dans la négociation des avantages sociaux : 1. veiller à ce que la formulation empêche l employeur de réduire les avantages (surtout

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS. Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés

RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS. Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés Rapport sur le sondage des intervenants janvier 2015 Table des matières 1. Points saillants 3

Plus en détail

Dons de charité ÊTRE UN DONATEUR AVERTI

Dons de charité ÊTRE UN DONATEUR AVERTI Dons de charité ÊTRE UN DONATEUR AVERTI Cette brochure a pour but de fournir au public de l information générale sur les dons de charité. Elle aborde divers aspects tels que les différents statuts des

Plus en détail

Intervenir à l étranger Une revue des règlements canadiens ayant trait aux activités à l étranger

Intervenir à l étranger Une revue des règlements canadiens ayant trait aux activités à l étranger Intervenir à l étranger Une revue des règlements canadiens ayant trait aux activités à l étranger ORDRE DU JOUR 10 h Introduction 10 h 10 Aperçu des organismes de bienfaisance et des organismes sans but

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires

DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires DEC-BAC Dossier sur les nouveaux modèles de formation développés au Collège Édouard-Montpetit en collaboration avec ses partenaires universitaires Tél : (450) 679-2631, poste 2415 1 Mise à jour : 2 septembre

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

Intégration du Système d information de laboratoire de l Ontario et de ConnexionRGT

Intégration du Système d information de laboratoire de l Ontario et de ConnexionRGT Intégration du Système d information de laboratoire de l Ontario et de ConnexionRGT Sommaire de l évaluation de l impact sur la protection de la vie privée delta Avis de droit d auteur Copyright 2012,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés Travailleurs étrangers temporaires Vos droits sont protégés Bienvenue au Canada! Le Canada est un ardent défenseur des droits de la personne, au pays comme à l étranger. Cette brochure a été préparée pour

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

17. CCED Comité consultatif pour l enfance en difficulté

17. CCED Comité consultatif pour l enfance en difficulté 17. CCED Comité consultatif pour l enfance en difficulté MEMBRES 2010-2011 Le CCED se compose de membres représentant l ensemble du territoire du Conseil et de trois représentants du conseil scolaire.

Plus en détail

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde L éduca onfinancière Manuelduparticipant Lacotedecrédit Unedivisionde 1 DOCUMENT 7-1 Les bureaux de crédit Les bureaux de crédit sont des agences qui recueillent des renseignements sur la façon dont nous

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Réseau ONE Network. Sommaire de l évaluation de l impact sur la vie privée

Réseau ONE Network. Sommaire de l évaluation de l impact sur la vie privée Réseau ONE Network Sommaire de l évaluation de l impact sur la vie privée Avis de droit d auteur Copyright 2012, cybersanté Ontario Tous droits réservés Toute reproduction d'un extrait quelconque du présent

Plus en détail

Programme des courtiers directeurs Compétences et programme de formation

Programme des courtiers directeurs Compétences et programme de formation Programme des courtiers directeurs Compétences et programme de formation Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH) entend définir des normes nationales touchant

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231)

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) Août 2014 La forme masculine est utilisée afin d alléger le texte.

Plus en détail

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014 Programme des services aux familles des militaires Contrôle de conformité et d assurance Exercice financier 2013-2014 INTRODUCTION Conformément au Protocole d entente () entre le ministère de la défense

Plus en détail

Livret du nouveau personnel enseignant

Livret du nouveau personnel enseignant Partenariat pour la réussite Tirer le meilleur parti du Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant de l Ontario Livret du nouveau personnel enseignant Il n est pas obligatoire

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Mise en œuvre du SGH pour les produits chimiques utilisés en milieu de travail au Canada. Le point sur la situation

Mise en œuvre du SGH pour les produits chimiques utilisés en milieu de travail au Canada. Le point sur la situation Mise en œuvre du SGH pour les produits chimiques utilisés en milieu de travail au Canada Le point sur la situation Réunions du CICS et du CQA Du 16 au 18 octobre 2013 Le SGH Ø Le Système général harmonisé

Plus en détail