Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»"

Transcription

1 Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1

2 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données du Forem 1. 40% des demandeurs d emploi de la région du Centre sans permis de conduire (+/ personnes) 2. 70% des demandeurs d emploi = permis trop onéreux 3. 80% des demandeurs d emploi sans permis = frein pour l insertion 4. 40% des offres d emploi mentionnent la nécessité du permis de conduire (Forem) 2

3 Plate-forme EFT-OISP sur la mobilité: depuis 2009 Ne pas posséder le permis de conduire = frein à l insertion des stagiaires Certains organismes organisent des initiatives ponctuelles dans leur structure pour y remédier (EFT Contrepoint et CPAS de La Louvière notamment ) MAIS - Nécessité d adapter les méthodes d apprentissage pour réussir les permis théorique et pratique vis-à-vis d un public plus fragilisé, précarisé et moins qualifié (besoin de plus d heures d apprentissage que les 20h d auto-école) - Nécessité de soutenir financièrement en partie le coût du permis de conduire (théorique et surtout pratique) 3

4 Après les réflexions, l action 4

5 Projet: créer une structure pour augmenter la mobilité des demandeurs d emploi/stagiaires de la région du Centre Etude de faisabilité financée par le CSEF auprès de «Progress», agence de conseil d économie sociale REALISATION PLAN FINANCIER: Structure en perte financière si pas d alimentation extérieure (subventions, subsides, contributions diverses, ) Besoin de recourir aux points APE et détachement pour le personnel Structure juridique = asbl simple Logique de production de plus-value sociale transversale (une insertion = un gain pour la collectivité) Besoin du soutien de tous les acteurs institutionnels et politiques pour lancer ce projet 5

6 Première Etape: Exister et constituer un dossier à porter au niveau des partenaires et autorités publiques pour trouver les subventions. CREATION ASBL «Promotion de la mobilité en région du Centre» MOBILICENTRE par des partenaires issu du groupe de travail mobilité de la plate-forme EFT/OISP en janvier

7 Objectif de l asbl: La promotion de la mobilité en région du Centre en faveur d un public fragilisé s inscrivant dans une démarche d insertion socioprofessionnelle. ACTIVITES DE l ASBL: 1. Dispenser des cours théoriques du permis de conduire B de manière adaptée à un public faiblement scolarisé. 2. Organiser et rendre accessibles les cours pratiques du permis de conduire B par une méthodologie, un encadrement et un soutien financier adaptés. 3. Mettre en place un système de location de véhicules accessible à des demandeurs d emploi inscrits dans un processus d insertion socioprofessionnelle. 4. Promouvoir la mobilité douce par le développement de tout type d action de sensibilisation et d information auprès du public-cible. 7

8 Structures poursuivant le même objectif existent ailleurs (Mobil Insert Charleroi, Tournai, ) Mobilisation des acteurs de la région pour les demandeurs d emploi de notre région! Ce n est pas «offrir le permis de conduire» à l ensemble des demandeurs d emploi mais cibler ceux qui sont déjà dans un projet de formation professionnelle et pour qui le permis est indispensable à la pratique du métier. 8

9 Dans un parcours intégré d'insertion, la mobilité est un atout pour décrocher un emploi. Le manque de mobilité = frein pour l'emploi MAIS en plus: approche globale de la mobilité de la personne (transports alternatifs à la voiture) => Action d information et de sensibilisation sur la mobilité douce 9

10 Coût du permis de conduire: 1. Coût d un permis de conduire théorique : Coût d un permis pratique auto-école = 1000 (500 financés par le demandeur d emploi avec possibilité d échelonner les paiements et 500 à charge de son opérateur de formation) 10

11 L asbl donne gratuitement : - des heures supplémentaires de conduite accompagnée à raison de 30h par demandeur d emploi (capacité d accueil : 26 personnes par an) 4h auto-école-> bilan; - des cours collectifs sur le permis de conduire théorique en adaptant ses méthodes au public; - des informations au public (demandeurs d emploi au sens large) sur les alternatives à la voiture et sur la mobilité douce en partenariat avec la Ville (conseillère en mobilité). L asbl met à disposition un véhicule en location au demandeur d emploi dans les premiers mois de son emploi avant auto-financement de son propre véhicule. 11

12 1. Public pour le permis théorique: tout demandeur d emploi inscrit au Forem 2. Public pour le permis pratique: tout demandeur d emploi ou bénéficiaire du revenu d intégration sociale - dans un processus d insertion professionnelle - pour qui le permis est indispensable dans l exercice de sa future profession - en formation depuis 3 mois minimum auprès d un des opérateurs membres de l asbl et à condition que l opérateur accepte de suivre la personne pendant le processus de passation du permis (échelonnement des paiements et financement de 500 sur fonds propres) et dans les démarches lui permettant de financer son véhicule par la suite lorsqu'il est à l emploi (3 mois) => Un comité devra évaluer positivement la participation du demandeur d emploi au dispositif. Ce comité serait composé du coordinateur, moniteur et d une personne de l organisme de formation. 12

13 3. Public pour les sensibilisations à la mobilité douce et pour les diagnostics individualisés de mobilité: tout demandeur d emploi inscrit au Forem ou bénéficiaire du revenu d intégration sociale Condition géographique pour tout public: région du Centre 13

14 Prochaine ETAPE: Porter le dossier et trouver les financements nécessaires. Le CPAS et la Ville de La Louvière ont déjà accordé un grand intérêt au projet dans une première réunion d information (février 2012). Le dossier sera présenté officiellement en février. Le projet pourrait également: - être porté comme expérience pilote auprès de certains ministères de la Région wallonne avec l appui d acteurs politiques locaux - être entré dans le cadre de futurs appels à projet (Forem, Fondation Roi Baudouin, ) - recevoir des fonds d autres sponsors (Loterie Nationale par exemple) 14

15 Besoins concrets pour réaliser les activités: Disposer d un capital de départ et de 2 emplacements pour stationner 2 véhicules (un véhicule en location et un à double pédale) 1 local pour accueillir le coordinateur, le moniteur et l assistant administratif ainsi que le matériel de bureau nécessaire (PC, imprimante, téléphone) + 1 local pour donner les cours théoriques de permis de conduire + 1 administratif (détachement) + 1 coordinateur (détachement) + 1 moniteur temps plein en APE 15

16 => Un financement pour la première année de fonctionnement de +/ couvrant : 1. Le salaire du moniteur temps plein 2. Le leasing des véhicules 3. L entretien des 2 véhicules 4. L assurance des 2 véhicules 5. Le carburant du véhicule de conduite accompagnée 6. L achat et le placement du système de double pédale 7. Les frais administratifs de l asbl (courriers, greffes, ) 16

17 Des personnes seront aussi nécessaires pour les missions complémentaires (mobilité douce, diagnostic de mobilité individualisé, ) Des détachements de personnel déjà qualifié qui détient une expertise dans les structures des partenaires sont-ils envisageables? (CPAS, Ville, conseillère en mobilité), La Ville de La Louvière reçoit des subsides à cette fin. La mise à disposition de locaux par la Ville ou le CPAS sont aussi une piste. La mise à disposition de matériel didactique pour le permis en convention avec l auto-école serait aussi envisageable. 17

18 La mise en place du projet et son fonctionnement dépendent maintenant de la volonté des différents partenaires à s impliquer concrètement et financièrement 18

19 Liste des partenaires envisagés: - Les organisations patronales - Les organisations syndicales - Le CPAS et la Ville de La Louvière - Le service mobilité de la Ville de La Louvière - Les opérateurs de formation et d insertion - Le Forem lors des appels à projets - La Ministre de la santé, de l action sociale et de l égalité des chances (soutien du Bourgmestre de La Louvière pour porter le projet) - Les Fondations (Roi Baudouin, ) - La Loterie Nationale ou autre sponsoring - 19

20 Calendrier: Février 2012: - Envoi du dossier complet à la Ville et au CPAS de Louvière - Présentation du projet avec les différents interlocuteurs de la Ville de la Louvière lors d une réunion à l initiative du Bourgmestre Mars 2012: - Présentation du projet aux EFT/OISP de la région du Centre et demande d adhésion et d implication concrète - Introduction des dossiers auprès des sources de financement potentielles Avril 2012: - Réunion du groupe de travail : état des lieux d avancement du projet et de son financement Septembre 2012: - Mise en place de l activité de l asbl. 20

21 Le CSEF tient à assurer son rôle d impulsion de concrétisation de ce type d initiatives. Pouvez-vous être relais et porteurs de ce projet aussi dans vos organisations respectives? Merci de votre attention! Questions? Réflexions? 21

Mobil Esem. 29 février 2012

Mobil Esem. 29 février 2012 Mobil Esem 29 février 2012 Historique Mobil Esem Public visé par l asbl Les projets déjà en place Les projets en étude 1. Historique Participation à la semaine de la mobilité Projet permis de conduire

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion professionnelle des jeunes Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement

Plus en détail

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail:

Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: www.oecd.org/employment/youth/forum Soutenir les transitions de l école vers le monde du travail: Le dispositif JOBTONIC: accompagnement renforcé destiné aux jeunes vers le marché de l emploi. Le Forem

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

1. Contexte de l élaboration de l outil. 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches»

1. Contexte de l élaboration de l outil. 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches» Plan de l exposé «Solutions de mobilité en Brabant wallon» 1. Contexte de l élaboration de l outil 2. Objectifs de l outil 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches» Contexte de l élaboration de l

Plus en détail

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES»

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 1 PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 2 SOMMAIRE. I. Une Histoire...3 II. Les principes fondamentaux...3 III. Les objectifs...4 IV. Les actions...4 Actions envers les jeunes...4 Actions envers les

Plus en détail

Comment favoriser la mise en place de stages?

Comment favoriser la mise en place de stages? Comment favoriser la mise en place de stages? 22 octobre 2015 CEME Charleroi Carrefour des Fonds APEF asbl Vos attentes? Quel est votre objectif en participant à cet atelier? Quelles sont les interrogations

Plus en détail

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Marc DEMAISON En France, la création d entreprise se caractérise avant tout par un «entrepreneuriat populaire» - Des

Plus en détail

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE)

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) Préambule La loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout individu disposant

Plus en détail

«QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE

«QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE «QUELLES PRIORITES POUR L INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE SUR NOTRE TERRITOIRE?» SEMINAIRE 20 ET 21 OCTOBRE 2009 MOULIN DE LA HUNELLE Matinée de travail du 21 octobre - Recueil de l expression des acteurs

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

Au niveau régional, l encadrement du dispositif est assuré par :

Au niveau régional, l encadrement du dispositif est assuré par : Plan HP - Plan d action pluriannuel relatif à l habitat permanent dans les équipements touristiques de Wallonie Ce plan transversal soutenu par l ensemble du Gouvernement a pour finalité de favoriser l

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

Reconnaissances possibles et perspectives financières pour des organismes d éducation à l environnement Partage d expériences Sens et Autonomie (France) CIGL Esch-Sur-Alzette, Kalendula (Luxembourg) CRIE

Plus en détail

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Aide et Soins à Domicile, c est Un réseau de professionnels de l aide et des soins qui ont pour objectif de proposer

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

INFORM CONSEILLE, ACCOMPAGNE. Le Fongecif Franche-Comté. Un 1 er accueil de proximité. Une information générale et individualisée

INFORM CONSEILLE, ACCOMPAGNE. Le Fongecif Franche-Comté. Un 1 er accueil de proximité. Une information générale et individualisée VOUS SOUHAITEZ ETRE ACCUEILLI, INFORM NFORME, ORIENTE, CONSEILLE, ACCOMPAGNE POUR EVOLUER PROFESSIONNELLEMENT LEMENT? Le Fongecif Franche-Comté Organisme accompagnateur de parcours professionnel Financeur

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE. Université Ferhat Abbas SETIF1

CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE. Université Ferhat Abbas SETIF1 CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE 1/5 CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE I - INTRODUCTION Le développement des stages est aujourd hui fondamental en matière d orientation et d insertion

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

L accueil à l Opération «Jeunes Prêts à Bosser»

L accueil à l Opération «Jeunes Prêts à Bosser» Fiche technique n 1 Accusé de réception Ministère de l intérieur L accueil à l Opération «Jeunes Prêts à Bosser» Public : les 500 jeunes et bénéficiaires du RSA Le coaching préparatoire avant la formation

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

APPEL A ARTISTES. De la promotion des transports multimodaux vers un espace détente des salariés (Bus Picnic)

APPEL A ARTISTES. De la promotion des transports multimodaux vers un espace détente des salariés (Bus Picnic) Territoire : Sundgau (Sud Alsace) à Altkirch Année : 2016 APPEL A ARTISTES De la promotion des transports multimodaux vers un espace détente des salariés (Bus Picnic) Maître d ouvrage : Pays du Sundgau

Plus en détail

Semaine Bio 2014 - Subsides à destination des producteurs et transformateurs bio wallons

Semaine Bio 2014 - Subsides à destination des producteurs et transformateurs bio wallons Semaine Bio 2014 - Subsides à destination des producteurs et transformateurs bio wallons Nouveauté pour 2014 Pour soutenir les producteurs et transformateurs bio wallons dans l organisation d activités

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

AIDES A LA PROMOTION DE L EMPLOI

AIDES A LA PROMOTION DE L EMPLOI AIDES A LA PROMOTION DE L EMPLOI Historique Création des Programmes de résorption du chômage Logique progressive de la remise au travail individuelle dans le secteur non marchand vers le marchand Régionalisation

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Projets innovants ou nouvelles initiatives en matière de prévention au surendettement

Projets innovants ou nouvelles initiatives en matière de prévention au surendettement Appel à projets Adressé au secteur des services de médiation de dettes Projets innovants ou nouvelles initiatives en matière de prévention au surendettement Date limite d introduction des projets : le

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ;

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ; PROTOCOLE D ACCORD portant sur une démarche d accompagnement personnalisé des jeunes repérés en difficulté de lecture pendant la journée d appel de préparation à la défense (JAPD), dans le cadre d un dispositif

Plus en détail

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ)

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Vu le décret n 94-169 du 25 février 1994, relatif à l organisation des services déconcentrés et des établissements publics relevant

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs

Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs APPEL A PROJETS ACTIONS DE PARRAINAGE DE L AWIPH Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs 1 1. Objet de l appel à projet Dans le cadre de son action de parrainage 2012, l Agence Wallonne

Plus en détail

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication Les stages représentent un enjeu majeur pour les étudiants, en même temps qu ils témoignent de l engagement des entreprises

Plus en détail

1. PFI (plan formation insertion) ou FPI (formation professionnelle individuelle)

1. PFI (plan formation insertion) ou FPI (formation professionnelle individuelle) 1. PFI (plan formation insertion) ou FPI (formation professionnelle individuelle) Contexte de l application L objectif de la mesure est de permettre l insertion d un demandeur d emploi auprès d un employeur.

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Convention de collaboration entre l INAMI, les organismes assureurs, l AWIPH et le Forem

Convention de collaboration entre l INAMI, les organismes assureurs, l AWIPH et le Forem 1 Convention de collaboration entre l INAMI, les organismes assureurs, l AWIPH et le Forem Entre : L'Institut National d Assurance Maladie-Invalidité, sis avenue de Tervueren, 211 à 1150 Bruxelles, représenté

Plus en détail

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016 CHAPITRE 5 LES FORMATIONS DES PATS Préambule : Le service Formation-PATS doit sa création à notre Directeur. Depuis le 15 octobre 2012, son activité a permis d effectuer «un état des lieux» concernant

Plus en détail

Direction des Risques Professionnels Département prévention Prévention de la désinsertion professionnelle 10 SEPTEMBRE 2013 -

Direction des Risques Professionnels Département prévention Prévention de la désinsertion professionnelle 10 SEPTEMBRE 2013 - CONSTAT pour 5% des salariés suivis par un médecin du travail se pose la question de l aptitude médicale au poste soit 700 000 personnes 150 000 avis d inaptitude sont émis chaque année contre 70 000 il

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Motiver son personnel: les aides

Motiver son personnel: les aides Motiver son personnel: les aides Animation Economique et Tourisme d IGRETEC 1. Stimuler ses compétences 2. Améliorer son confort 3. Augmenter son revenu 1. STIMULER SES COMPETENCES A. Chèques-formation

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

Le Droit à l Intégration Sociale. «L emploi»

Le Droit à l Intégration Sociale. «L emploi» Le Droit à l Intégration Sociale et «L emploi» Le Droit à l Intégration Sociale Le droit à l intégration sociale (D.I.S.) = soit un «revenu d intégration» assorti ou non d un P.I.I.S. soit une «mise au

Plus en détail

Fonds Social Européen

Fonds Social Européen Un projet Equal financé par le Fonds social européen, la Ministre Membre du Collège de la Commission communautaire française en charge de la Formation professionnelle, la Ministre-Présidente et Ministre

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

SG/DRH/PPS 15 juillet 2013 COMITE DE SUIVI CEREMA

SG/DRH/PPS 15 juillet 2013 COMITE DE SUIVI CEREMA SG/DRH/PPS 15 juillet 2013 COMITE DE SUIVI CEREMA Transfert d assignation des paies des agents affectés dans les services du futur établissement CEREMA --- Dans le cadre de la constitution du futur établissement

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques Livret 1 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 1 Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques OUTILS DE

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

P ossier. resse. CONVENTION de partenariat entre le Département et Compserpro relative aux remplacements de personnel dans les collèges SOMMAIRE

P ossier. resse. CONVENTION de partenariat entre le Département et Compserpro relative aux remplacements de personnel dans les collèges SOMMAIRE Lundi 11 mars 2013 D P ossier resse CONVENTION de partenariat entre le Département et Compserpro relative aux remplacements de personnel dans les collèges SOMMAIRE Compserpro L objet de la convention Les

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Plan de développement de la validation des acquis de l

Plus en détail

4 ème partie AIDES FINANCIÈRES A LA RÉALISATION DES PROJETS

4 ème partie AIDES FINANCIÈRES A LA RÉALISATION DES PROJETS 4 ème partie AIDES FINANCIÈRES A LA RÉALISATION DES PROJETS 45 POINTS IMPORTANTS A RETENIR (*) Contact préalable avec les services du Conseil général Les maîtres d ouvrage doivent prendre contact avec

Plus en détail

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL?

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? NOUS VOUS PROPOSONS UN 1 er CONTACT Ouvert à toute personne. Savoir si vous dépendez du FONGECIF Champagne-Ardenne ou d un

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart APPEL A CANDIDATURE Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart Sélection du prestataire pour la préparation orale des entrepreneurs dans le cadre

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du Statut et Diplôme de l étudiant entrepreneur à l ULCO. www.univ-littoral.fr. Université.

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du Statut et Diplôme de l étudiant entrepreneur à l ULCO. www.univ-littoral.fr. Université. DOSSIER DE PRESSE Lancement du Statut et Diplôme de l étudiant entrepreneur à l ULCO Université Littoral Côte d Opale www.univ-littoral.fr Université Littoral Côte d Opale SOMMAIRE p.3 / Le Statut de l

Plus en détail

RELATIF AU PROJET D AVENANT À L ACCORD DE COOPÉRATION-CADRE

RELATIF AU PROJET D AVENANT À L ACCORD DE COOPÉRATION-CADRE AVIS A.1.158 RELATIF AU PROJET D AVENANT À L ACCORD DE COOPÉRATION-CADRE RELATIF À LA FORMATION EN ALTERNANCE, CONCLU À BRUXELLES, LE 24 OCTOBRE 2008, ENTRE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE, LA RÉGION WALLONNE

Plus en détail

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Entre le Service Départemental d Incendie et de Secours du Jura, ci-après dénommé le SDIS, représenté par Monsieur Christophe PERNY,

Plus en détail

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant le

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim UNION EUROPEENNE CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim Date limite de remise des offres : 01 juin 2015 1. Contexte et objectifs généraux La Mission

Plus en détail

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) Le CEP est un conseil externe neutre et gratuit, ouvert à tous, quel que soit le statut, dès l entrée du marché du travail et jusqu à la retraite. Cette nouvelle

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

Plan régional pour la réussite et l insertion des jeunes

Plan régional pour la réussite et l insertion des jeunes Plan régional pour la réussite et l insertion des jeunes Mobilité, formation, apprentissage, aides à l installation, à l équipement, au remboursement du prêt étudiant, bourses... Des dispositifs régionaux

Plus en détail

Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation»

Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation» Programme de Capacity building «Pilotage et Evaluation» Accompagnement des associations actives sur le terrain de la petite enfance et de la lutte contre la pauvreté pour le renforcement des compétences

Plus en détail