CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE"

Transcription

1 CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE PAGE : 1 Adoptée : CET-6792 ( ) Modifiée : CAD-9737 ( ) CET-7391 ( ) 1. ÉNONCÉ L Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) accorde aux directeurs de module et d unité d enseignement ainsi qu aux responsables des programmes la responsabilité d'organiser, conformément aux politiques de l'établissement, l'évaluation par les étudiants des enseignements qui leur sont offerts. Les départements sont tenus de coopérer à cette évaluation des enseignements. Ces responsabilités s'inscrivent dans le cadre du mandat plus général confié aux unités administratives responsables des programmes de premier cycle et aux départements pour qu'ils s'assurent que les étudiants atteignent les objectifs de formation assignés à leur programme respectif. Par cette procédure, l UQAC entend faire de l'évaluation de la qualité de l enseignement un instrument parmi d autres destiné à favoriser l'amélioration de la qualité, la pertinence de la formation dispensée par ses enseignants et la valorisation de l enseignement. Elle entend également préciser les principes directeurs de l évaluation de la qualité des enseignements et les objectifs qu elle poursuit à travers cette procédure, en spécifier les modalités et le suivi à faire ainsi qu à établir un partage des responsabilités. 2. CHAMPS D APPLICATION La présente procédure s applique à tous les programmes d études de premier cycle offerts par l UQAC. 3. RÉFÉRENCES Règlement général 2 «Les études de premier cycle». Politique relative aux études de premier, deuxième et troisième cycle. Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Doc. : 024 Page

2 PAGE : 2 Charte des droits et libertés de la personne. 4. DÉFINITIONS Directeur : directeur de module, d unité d enseignement ou responsable de programmes. Enseignant : personne ayant la responsabilité, conjointe ou non, de l enseignement d un groupecours qu il s agisse d un professeur ou d un chargé de cours. Enseignement : prestation d enseignement réalisée dans le cadre d un groupe-cours et dans lequel un enseignant intervient auprès d un groupe d étudiants. Évaluation formative : évaluation qui est destinée à l amélioration de la qualité de l enseignement et qui constitue alors une source d information permettant d atteindre cet objectif. L évaluation formative vise donc plus directement l engagement personnel et professionnel de l enseignant, sans égard à son statut et sans être associée à des sanctions administratives. L évaluation formative doit être distinguée de l évaluation statutaire qui, elle, sert à éclairer les décisions administratives ayant un impact direct sur le statut du professeur aux différents moments de sa carrière (renouvellement de contrat, acquisition de permanence, promotion, avancement accéléré). Si l évaluation formative et l évaluation statutaire sont bien distinctes, elles ne sont pas pour autant contradictoires. Elles coexistent dans les diverses pratiques d évaluation en vigueur au sein de l UQAC. Ainsi, l évaluation formative pourrait être incluse dans le dossier préparé par le professeur aux fins de l évaluation statutaire. Évaluation de la qualité de l enseignement : appréciation fournie par les étudiants d un groupecours, à l aide du questionnaire prévu et reconnu à cette fin par l UQAC, selon les finalités et les critères d évaluation décrits dans la présente procédure. D autres formes d évaluation de l enseignement peuvent être pratiquées, mais elles ne sont par couvertes par cette procédure et ne peuvent en aucun cas s y substituer. Groupe-cours : regroupement d étudiants inscrits à un cours identifié officiellement, pour un trimestre donné, par un titre et un code (cours, laboratoire, séminaire, atelier, stage, etc.) de même que par un numéro de groupe, et qui est sous la responsabilité d un enseignant ou d une équipe d enseignants. Unité administrative : module, unité d enseignement ou responsabilité de programmes de premier cycle. Variables contextuelles : facteurs imputables aux conditions générales de l enseignement et qui, par conséquent, peuvent avoir un impact sur les résultats d une évaluation. La prise en Doc. : 024 Page

3 PAGE : 3 considération de ces facteurs contextuels permet d apprécier la qualité de l enseignement dans une perspective à la fois plus large et plus équitable. Ces facteurs peuvent être liés au cours (nouveautés du cours, types de cours, etc.), à la matière enseignée (niveau de difficulté, évolution de la matière, etc.), à l enseignant (expérience, délai d assignation de la charge d enseignement, etc.), aux étudiants du groupe-cours (nombre d étudiants, hétérogénéité du groupe, programme de l étudiant, niveau de préparation des étudiants, etc.) ou à l environnement ( horaire, local, ressources, etc.). Pour chaque enseignement évalué, les informations relatives aux variables contextuelles sont fournies par l enseignant responsable du groupe-cours ou, s il y a lieu, par chacun des enseignants responsables, sous la rubrique prévue à cet effet dans le rapport individuel. 5. PRINCIPES DIRECTEURS Il relève des responsabilités générales de l'uqac de s'assurer, d'une part, de la qualité et de la pertinence du contenu des cours et des programmes de formation offerts à ses clientèles étudiantes et, d'autre part, de la qualité de l enseignement dispensé par les enseignants. Dans cette perspective, l UQAC reconnaît la légitimité et la pertinence de la pratique de l évaluation de la qualité de l enseignement par les étudiants. L UQAC entend maintenir et valoriser cette pratique en fixant certaines conditions nécessaires pour en assurer la validité, la fiabilité et la durabilité. Au nombre de cinq (5), les principes directeurs de la procédure de l UQAC à l égard de l évaluation de la qualité de l enseignement sont les suivants : - les évaluations de la qualité des enseignements sont organisées à chaque trimestre du calendrier universitaire et réalisées selon des modalités uniformes; - les instruments utilisés pour effectuer les évaluations sont conçus selon une méthodologie rigoureuse, en conformité avec les normes acceptées dans le domaine; - le caractère formatif de l'évaluation de la qualité de l enseignement est respecté par la mise en place de mesures concrètes visant l accompagnement des enseignements; - la confidentialité des informations recueillies dans le cadre des évaluations est respectée; - les résultats des évaluations sont utilisés conformément aux dispositions des conventions collectives et aux règlements de l'uqac. 6. OBJECTIFS L évaluation formative de la qualité de l enseignement, telle que prévue à la présente procédure, vise à contribuer à l effort institutionnel qui, en matière d enseignement, poursuit quatre grands objectifs : Doc. : 024 Page

4 PAGE : 4 - promouvoir la qualité de la formation; - apprécier, à certains égards, la pertinence des enseignements dans le cadre du programme de formation de l'étudiant; - fournir à l enseignant une rétroaction sur son enseignement et un outil pour orienter ses efforts visant à l améliorer; - contribuer à la valorisation de l enseignement et à la reconnaissance des efforts qui en découlent de même que de l ensemble des activités qui y sont rattachées (matériel didactique, activités d encadrement, innovation et développement pédagogiques). La réalisation des objectifs poursuivis par l'évaluation de la qualité de l enseignement ne pourra être atteinte sans la collaboration des étudiants, des enseignants et des directeurs. 7. MODALITÉS DES ÉVALUATIONS L'UQAC voit à ce que l évaluation de la qualité de l enseignement par les étudiants ait lieu chaque trimestre et selon des modalités déterminées. 7.1 Fréquence des évaluations L évaluation de la qualité de l enseignement est obligatoire pour l ensemble des groupes-cours offerts à chaque trimestre à l exception des activités à ratio dont l évaluation de la qualité de l enseignement, en vertu de la présente procédure, n est pas pertinente. La pertinence ou non d évaluer une activité à ratio sera déterminée, chaque trimestre, par l unité administrative responsable. 7.2 Dimensions de l évaluation Le questionnaire utilisé aux fins de l évaluation de la qualité de l enseignement est basé sur des dimensions formellement reconnues en mesure et en évaluation de l enseignement, à savoir : - l organisation du cours; - la pédagogie; - l interaction avec les étudiants; - l évaluation. 7.3 Questionnaire d évaluation L évaluation de la qualité de l enseignement s effectue sur le site Web de l UQAC à l aide du questionnaire présenté en annexe et faisant partie intégrante de la procédure. Ce questionnaire peut alors être rempli par chacun des étudiants du groupe-cours. Doc. : 024 Page

5 PAGE : 5 Le questionnaire d évaluation est élaboré en fonction des dimensions définies à l article 7.2 et chaque dimension est évaluée à partir d un certain nombre de questions spécifiques. Le questionnaire comporte également des sections distinctes réservées aux commentaires des étudiants. Le questionnaire pourra prévoir des sections particulières pour l'évaluation de méthodes pédagogiques spécifiques telles que les laboratoires, les ateliers, l approche par problèmes, etc. Le questionnaire est exclusif et ne peut être utilisé qu'aux fins et dans le contexte de la présente procédure. La conception de ce questionnaire ainsi que toute modification à celui-ci relèvent du Décanat des études. 7.4 Processus d évaluation Le processus d évaluation doit être de nature à assurer la confidentialité des résultats, l anonymat des répondants, dans la mesure où les commentaires formulés respectent la Charte des droits et libertés de la personne, et la rigueur nécessaire au processus d évaluation. Le processus est informatisé et englobe les étapes suivantes 1 : - à compter de la douzième semaine de cours prévue au calendrier universitaire régulier (équivalent au 12/15 e de l horaire du cours pour les trimestres d été et les sessions intensives), le questionnaire d'évaluation est rendu accessible sur le site Web de l UQAC pour chacun des groupes-cours offerts. Dès lors, l étudiant peut procéder à l évaluation des enseignements concernés par l intermédiaire de son dossier étudiant informatisé. Le questionnaire est accessible sur le site Web de l UQAC jusqu'à la fin de la quatorzième semaine de cours (équivalent au 14/15 e de l horaire du cours pour les trimestres d'été et les sessions intensives); - dès l ouverture du processus d évaluation, l application d une mesure incitative vient restreindre, pour un groupe-cours donné, la consultation des résultats d évaluation de l étudiant qui n a pas encore évalué cet enseignement. Cette mesure est levée la journée suivant la fin de la période d évaluation; - à compter de la date limite de remise des résultats telle que fixée au calendrier universitaire, le rapport individuel de l évaluation est accessible, sur le site Web de l UQAC, à l'enseignant. Si l enseignant n a pas remis ses résultats pour un groupe-cours, l accès au rapport individuel est retardé jusqu à cette remise officielle; - dans les dix (10) jours ouvrables suivant l obtention de son rapport individuel d évaluation, l enseignant peut compléter la section concernant les variables contextuelles; 1 Un calendrier d évaluation particulier est prévu pour les cours de moins de trois (3) crédits ainsi que pour les cours offerts de façon intensive, le tout en conformité avec les étapes précisées au processus d évaluation. Doc. : 024 Page

6 PAGE : 6 - au terme de ce délai, le rapport individuel de l évaluation est transmis au directeur ainsi que le rapport synthèse de l unité administrative. Les rapports individuels ayant un taux de participation de moins de cinquante pour cent (50 %) pour les professeurs et de moins de soixante pour cent (60 %) pour les chargés de cours ne sont pas inclus dans cette transmission; - à la fin du processus, les rapports synthèses institutionnels sont transmis au Décanat des études. Sont exclus de la transmission tous les rapports individuels comptant six (6) répondants et moins, sauf si ces derniers ont donné leur accord par l intermédiaire du questionnaire informatisé. 8. DESCRIPTION DES RAPPORTS D ÉVALUATION 8.1 Rapport individuel d évaluation Rapport d évaluation généré pour chaque enseignement, lequel comprend les éléments suivants : - l identification du groupe-cours; - le nombre d étudiants inscrits au cours et le nombre de répondants au questionnaire; - la compilation des résultats sur les différentes questions et la dimension de l évaluation; - la moyenne des cours évalués par regroupement de programmes et pour l institution incluant la moyenne et l écart-type; - des tableaux comparatifs, par question et par dimension, entre l activité évaluée, le regroupement de programmes et l institution; - la composition du groupe-cours (profil du groupe) selon différentes variables; - les commentaires des étudiants; - les commentaires de l enseignant, le cas échéant, concernant notamment les variables contextuelles. 8.2 Rapport synthèse d unité administrative Rapport généré pour le directeur qui rend compte des résultats de l évaluation par programme, par enseignement et pour l ensemble de l unité administrative. Ce rapport comprend : la liste des programmes du regroupement; Doc. : 024 Page

7 PAGE : 7 - pour chaque programme, le nombre d activités offertes et évaluées, le taux de participation, la moyenne obtenue et l écart-type; - un tableau comparatif, par question et par dimension, entre chacun des programmes, le regroupement de programmes et l institution; - un tableau comparatif des résultats par activité évaluée comprenant le taux de participation pour chacune des activités, la moyenne obtenue et l écart-type; - les rapports individuels de chaque enseignement évalué. 8.3 Rapport synthèse institutionnel Rapport généré pour le Décanat des études qui rend compte de la synthèse des résultats de l évaluation de l enseignement par programme, par unité administrative responsable et pour l ensemble de l UQAC. Ce rapport ne contient aucune donnée individuelle ou susceptible d identifier l activité évaluée et comprend : - la synthèse des évaluations par unité administrative responsable indiquant le nombre d activités offertes et évaluées, le taux de participation, la moyenne obtenue et l écart-type; - la synthèse des évaluations par programme reprenant les éléments énumérés précédemment pour chacun des programmes concernés; - un tableau comparatif par programme indiquant pour chacune des questions de l évaluation les moyennes du programme, du regroupement de programmes et de l UQAC. 9. SUIVI DES ÉVALUATIONS 9.1 Utilisation des évaluations Seuls les résultats de l évaluation de la qualité de l enseignement effectuée selon la présente procédure sont reconnus par l UQAC et, en conséquence, peuvent être considérés dans toutes démarches que l enseignant pourrait vouloir entreprendre. Dans le processus formel d évaluation périodique des programmes, seuls les résultats de l évaluation de la qualité de l enseignement effectuée selon la présente procédure peuvent être considérés. 9.2 Mesures d accompagnement Lorsque la situation l'exige, dans le respect des conventions collectives, le directeur de l unité administrative informe le directeur de département qui peut convoquer une rencontre conjointe avec l enseignant afin de discuter des suites à donner aux résultats de l évaluation. En concertation, ils déterminent les Doc. : 024 Page

8 PAGE : 8 ajustements appropriés à l amélioration des enseignements problématiques ainsi que les délais à l'intérieur desquels ces mesures doivent être mises en place. Les mesures d accompagnement peuvent être de plusieurs ordres selon les problèmes soulevés par les évaluations. Il pourrait s agir, entre autres, de tutorat, de formation pédagogique complémentaire, d encadrement précis et soutenu ou de toute autre intervention adéquate. 9.3 Information et archivage des informations Les résultats des évaluations de la qualité de l enseignement sont enregistrés sur support informatique et les rapports d évaluation de l enseignement sont conservés sans limite de temps. Les enseignants, les unités administratives et le décanat ont accès en tout temps aux rapports d évaluation qui les concernent. Il est à noter que les chargés de cours qui ont perdu leur lien d emploi voient leur compte Intranet fermé. Afin d obtenir leurs rapports d évaluation, ils doivent déposer une demande auprès du Décanat des études. 10. STRUCTURE FONCTIONNELLE 10.1 Décanat des études Assure l application de la procédure. Approuve les instruments et le processus d évaluation. Coordonne les diverses étapes du processus d évaluation. S adjoint toute personne ou comité dont il juge l expertise nécessaire et dont la composition est représentative des personnes concernées dans la communauté universitaire aux fins de l application et de l amélioration continue de la présente procédure. Gère les budgets obtenus pour le déroulement des évaluations et l application de la procédure Unité administrative Le directeur est chargé de l'organisation de l'évaluation, par les étudiants, des enseignements qui leur sont dispensés et plus particulièrement, il doit : - informer les étudiants de l'importance et du bien-fondé de l'évaluation de la qualité des enseignements; - informer les enseignants des mesures disponibles visant l amélioration de la qualité des enseignements; Doc. : 024 Page

9 PAGE : 9 - analyser les rapports individuels d évaluation afin d apprécier, à certains égards, la pertinence des enseignements dans le cadre du programme de formation de l étudiant; - collaborer, avec le directeur de département, au suivi de toute mesure d accompagnement qui a été jugée pertinente. 11. RESPONSABILITÉS La Commission des études, de la recherche et de la création est responsable de l adoption de la présente procédure. Le Vice-recteur à l enseignement, à la recherche et à la création est responsable de son application. Doc. : 024 Page

10 QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT AU PREMIER CYCLE DIMENSION 1 ORGANISATION DU COURS Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas 1- Le contenu détaillé du plan de cours est présenté et discuté en début de trimestre 2- Le plan de cours a été respecté Le plan de cours contient les indications nécessaires pour guider mes apprentissages La matière est répartie de façon équilibrée tout au long du trimestre Le contenu couvert correspond aux objectifs du cours Ce cours m a permis d'acquérir de nouvelles connaissances Le matériel éducatif (notes de cours, manuel, etc.) nécessaire à l apprentissage est disponible La charge de travail requise est adéquate (2 heures de travail personnel pour 1 heure de cours) 9- L horaire prévu pour le cours est respecté Commentaires spécifiques Doc. :

11 DIMENSION 2 HABILETÉS PÉDAGOGIQUES Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas 10- La matière est présentée avec clarté 11- L enseignant maîtrise sa matière 12- La langue d enseignement (orale et écrite) est bien maîtrisée Les méthodes pédagogiques (cours magistraux, APP, ateliers, études de cas, ) utilisées ont suscité mon intérêt Les méthodes pédagogiques ont favorisé ma compréhension Le matériel éducatif requis a facilité ma compréhension Les enseignements m ont permis de faire des liens entre les concepts et leurs applications Commentaires spécifiques DIMENSION 3 INTERACTION AVEC LES ÉTUDIANTS Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas L enseignant démontre une préoccupation quant à la compréhension des étudiants L enseignant est accessible pour consultation en dehors des heures de cours L enseignant est ouvert aux échanges favorisant l apprentissage 20- L enseignant respecte les interventions des étudiants Commentaires spécifiques Doc. :

12 DIMENSION 4 ÉVALUATION ET RÉTROACTION Tout à fait Plutôt Peu Pas du tout Ne s'applique pas Les évaluations sont bien réparties tout au long du trimestre Les directives relatives aux modes d'évaluation sont formulées clairement Les modes d'évaluation choisis favorisent l'atteinte des objectifs du cours Les critères de correction des évaluations sont connus Les rétroactions favorisent la progression de l'apprentissage Commentaires spécifiques APPRÉCIATION GÉNÉRALE Qu avez-vous particulièrement apprécié dans ce cours? Avez-vous des suggestions d amélioration pour ce cours? La Procédure relative à l évaluation de la qualité des enseignements au premier cycle prévoit la transmission des résultats d évaluation comportant six (6) répondants ou plus afin de préserver l anonymat des évaluateurs. Dans l éventualité où l activité que vous venez d évaluer comporte moins de 6 répondants, désirez-vous que vos réponses soient tout de même transmises? Doc. :

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE : LA RECHERCHE POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS ET COMMANDITES PAGE: 1 Adoptée: CAD-5355 (15 06 93) Modifiée: CAD-5869 (27 02 96) CAD-5971 (18 06 96) CAD-6138

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS CHAPITRE : II SECTION : 2.7

PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS CHAPITRE : II SECTION : 2.7 CHAPITRE II : L UQAC SECTION 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 POLITIQUE GÉNÉRALE DE DONS Adoptée : CAD-9192 (13 10 09) Modifiée : 1- ÉNONCÉ La présente politique a pour but d établir le cadre général

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

CIRCULAIRE N o 92 AUX BANQUES COMMERCIALES AUX BANQUES D'EPARGNE ET DE LOGEMENT

CIRCULAIRE N o 92 AUX BANQUES COMMERCIALES AUX BANQUES D'EPARGNE ET DE LOGEMENT Banque de la République d Haïti CIRCULAIRE N o 92 AUX BANQUES COMMERCIALES AUX BANQUES D'EPARGNE ET DE LOGEMENT Les banques doivent respecter les dispositions suivantes concernant la surveillance consolidée

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE (Adoptée par le Conseil d administration lors de son assemblée régulière du 2 juin 2004) 1. PRINCIPE DIRECTEUR LE COLLÈGE, UN MILIEU

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes.

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes. Directives de mise en candidature Association des universités de l Atlantique Prix d enseignement distingué et de leadership en éducation, 2015 Objectif Le but de ce programme de prix est d encourager

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL 3 LES ÉTUDES DE CYCLES SUPÉRIEURS

RÈGLEMENT GÉNÉRAL 3 LES ÉTUDES DE CYCLES SUPÉRIEURS RÈGLEMENT GÉNÉRAL 3 LES ÉTUDES DE CYCLES SUPÉRIEURS NOTE : Le texte que vous consultez est une codification administrative des règlements de l'uq. Leur version officielle est contenue dans les règlements

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE : L'ENSEIGNEMENT SOUS-.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L'OCTROI DU GRADE DE PAGE: 1 Adoptée: CAD-5661 (20 12 94) CAD-9042 (10 03 09) Modifiée:

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME Université du Québec à Chicoutimi Synthèse de l'évaluation périodique et recommandations du DEPC PROGRAMMES EN LANGUES MODERNES DÉPARTEMENT DES ARTS ET LETTRES Baccalauréat en langues modernes (7896) Certificat

Plus en détail

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r.

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. (Résolution 398-CA-3497, 25 novembre 1996) 1. Énoncé Par cette politique, l'université

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI ET LE SYNDICAT DES PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE LA RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI 2011-2014 PRÉAMBULE

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE Direction générale adjointe Planification, qualité et mission universitaire Coordination de l enseignement et de la recherche 1250, rue Sanguinet, Montréal, QC H2X 3E7 Tél. : (514) 527-9565 / Téléc. :

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS. Édition destinée aux départements

Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS. Édition destinée aux départements Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS Édition destinée aux départements Avant propos. Qu est-ce le logiciel RÉSULTATS? RÉSULTATS est une application entièrement web destinée à la saisie et à la diffusion

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016

Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016 Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016 Date limite pour l annonce du dépôt d une demande de soutien

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ Date d entrée en vigueur: Mai 2006 Remplace/amende: VRS-52/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-52 DÉFINITION Une substance biologique dangereuse se définit comme un organisme

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE UNIVERSITE D EVRY VAL D ESSONNE IUT d EVRY-BRETIGNY-ATHIS MONS Département TC Arrêté d habilitation : 20014028 LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE Spécialité : MARKETING ET COMMERCE SUR INTERNET Les métiers

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

Dossiers personnels de l élève

Dossiers personnels de l élève Dossiers personnels de l élève Pauline Ladouceur Octobre 2008 - 2 - Principes de base à respecter: La protection des renseignements personnels repose sur trois principes de base : le nombre de renseignements

Plus en détail

Guide de l Etudiant en LMD de l Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication

Guide de l Etudiant en LMD de l Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique Université de Carthage Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication Guide de l Etudiant

Plus en détail

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation L évaluation d unités académiques à l Université de Genève Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation Programmes de formation de base, approfondie et continue Bureau qualité Guide pour la rédaction

Plus en détail

REGLEMENT DU PROGRAMME INTERNATIONAL DE LA SOLVAY BRUSSELS SCHOOL OF ECONOMICS & MANAGEMENT

REGLEMENT DU PROGRAMME INTERNATIONAL DE LA SOLVAY BRUSSELS SCHOOL OF ECONOMICS & MANAGEMENT REGLEMENT DU PROGRAMME INTERNATIONAL DE LA SOLVAY BRUSSELS SCHOOL OF ECONOMICS & MANAGEMENT Ce règlement s applique à tous les étudiants de 3e année du Bachelier et de 1ère et 2ème années de Master de

Plus en détail

CAPELO - Compléments au dossier de carrière

CAPELO - Compléments au dossier de carrière CAPELO - Compléments au dossier de carrière Instructions administratives aux employeurs 01/01/2013 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

la Direction des ressources humaines et des relations de travail (langue du travail ; maîtrise du français par les employé(e)s)

la Direction des ressources humaines et des relations de travail (langue du travail ; maîtrise du français par les employé(e)s) L'application de cette politique est sous la responsabilité et la coordination de la Direction générale en collaboration avec la Direction des études et la Direction de la formation continue (langue d

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ecole Supérieure d Agriculture de Mograne

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ecole Supérieure d Agriculture de Mograne REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Institution de la Recherche et de l Enseignement Supérieur Agricoles Université Carthage

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE

CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE 1 INTRODUCTION Le présent document a été rédigé par le groupe de travail «Certification» du Réseau

Plus en détail

Guide du portfolio étudiant de Polytechnique 9 e version décembre 2010 Cohorte de l automne 2010 et cohortes suivantes

Guide du portfolio étudiant de Polytechnique 9 e version décembre 2010 Cohorte de l automne 2010 et cohortes suivantes 9 e version décembre 2010 Cohorte de l automne 2010 et cohortes suivantes 1. Objectifs du portfolio de CÉO 1 ou d HPP 2 Le portfolio est l élément central du processus de perfectionnement en CÉO ou en

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants 1 Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants I. Le contexte institutionnel La démarche de l UdS en matière de qualité des formations

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES Servi ce émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 25

Plus en détail

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6 DIRECTIVE 2600-035 TITRE : ADOPTION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2008-07-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 8 juillet 2008 MODIFICATION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2014-04-08-05

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Règlement des études de premier cycle de l Université du Québec et de la Télé-université

Règlement des études de premier cycle de l Université du Québec et de la Télé-université Titre Règlement des études de premier cycle de l Université du Québec et de la Télé-université Entrée en vigueur 22 juin 1993 Approbation Conseil d'administration CA-014-098 du 22 juin 1993 Modifications

Plus en détail

Facultés: les Facultés, l Ecole des Sciences Humaines et Sociales, l Ecole de Droit, l Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage.

Facultés: les Facultés, l Ecole des Sciences Humaines et Sociales, l Ecole de Droit, l Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage. REGLEMENT CONCERNANT LES ETUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (DECISION N 9/ XXXI DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 14 JUIN 2010, MODIFIEE PAR DECISION N 40/XII DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 1 ER JUILLET 2013

Plus en détail

Organisation de la fin d année du Master 2 de stratégie de communication globale

Organisation de la fin d année du Master 2 de stratégie de communication globale Organisation de la fin d année du Master 2 de stratégie de communication globale Dossiers de suivi de stage - Rapport intermédiaire de Mission A rendre courant février (date précisée sur le site et sur

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels LICENCE PROFESSIONNELLE Systèmes informatiques et logiciels Spécialité : Gestion des systèmes d information analyse de production exploitation systèmes réseaux et applications Arrêté d habilitation : 2001299

Plus en détail

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011 Cote du document: EB 2010/101/R.41 Point de l'ordre du jour: 17 b) Date: 9 novembre 2010 Distribution: Publique Original: Anglais F Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance Spécialité : CARRIERES DE L IMMOBILIER Arrêté d habilitation : 20014018 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE

GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE DIRECTION DES AFFAIRES ACADÉMIQUES ET INTERNATIONALES GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE Document

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE DU COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LE COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE DU COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC Loi médicale (L.R.Q., c. M-9, a. 3) Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 90) SECTION I COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE 1. Le Conseil d'administration nomme 11 médecins pour agir à titre de membres

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D ADMISSION, AUX DROITS D INSCRIPTION ET AUX DROITS AFFÉRENTS (R

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D ADMISSION, AUX DROITS D INSCRIPTION ET AUX DROITS AFFÉRENTS (R RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D ADMISSION, AUX DROITS D INSCRIPTION ET AUX DROITS AFFÉRENTS (R 16) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D ADMISSION, AUX

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

LIVRET DE STAGE. Etablissements Scolaires / Administrations SOMMAIRE

LIVRET DE STAGE. Etablissements Scolaires / Administrations SOMMAIRE Nom et Prénom :... Classe :.. 2014-2015 LIVRET DE STAGE Etablissements Scolaires / Administrations SOMMAIRE Ce livret contient 8 feuillets. Il est à renseigner au fur et à mesure du déroulement de la séquence

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

PLAN DE COURS. Reconnaître le rôle des mathématiques ou de l informatique dans la société contemporaine (0011)

PLAN DE COURS. Reconnaître le rôle des mathématiques ou de l informatique dans la société contemporaine (0011) PLAN DE COURS Titre du cours : Logiciels appliqués en sciences Numéro du cours : 360-ESZ-03 Programme : Sciences de la Nature 200B0 Pondération : 1-2-3 Session : Hiver 2010 Enseignant : Éric Gaul François

Plus en détail

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat Contrôle des connaissances Licence professionnelle Notariat Approuvé par : - Le Conseil de Gestion de l Ecole de Droit du 9 juin 204 - Le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de l Université d

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

Évaluation en vue de l accréditation

Évaluation en vue de l accréditation Évaluation en vue de l accréditation Programme Executive MBA in Tourism Management (EMTM) de l Institut Universitaire Kurt Bösch Rapport final du Comité de visite de l OAQ 30 août 2005 I - Description

Plus en détail

Directive de la Direction. Directive No 6.9 Fichiers informatiques et protection des données personnelles ou sensibles.

Directive de la Direction. Directive No 6.9 Fichiers informatiques et protection des données personnelles ou sensibles. Directive de la Direction Directive No 6.9 Fichiers informatiques et protection des données personnelles ou sensibles Article premier L'utilisation du réseau informatique de l UNIL et des fichiers informatiques

Plus en détail

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois.

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois. 1. REGLEMENT DU STAGE OFFICINAL 1.1. Du stage et des stagiaires 1.1.1. Le stage est accompli dans une officine ouverte au public ou dans une officine hospitalière, dirigée par un pharmacien comptant au

Plus en détail

GUIDE DE L AUTO-ÉVALUATION DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE POUR LES PROGRAMMES D ÉDUCATION MÉDICALE EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME EN MÉDECINE (MD)

GUIDE DE L AUTO-ÉVALUATION DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE POUR LES PROGRAMMES D ÉDUCATION MÉDICALE EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME EN MÉDECINE (MD) GUIDE DE L AUTO-ÉVALUATION DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE POUR LES PROGRAMMES D ÉDUCATION MÉDICALE EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME EN MÉDECINE (MD) OCTOBRE 2014 POUR LES VISITES D AGRÉMENT COMPLÈTES PRÉVUES

Plus en détail

1. Les professionnels "qualifiés" (chartered profesionals)

1. Les professionnels qualifiés (chartered profesionals) Page 1 sur 6 ADBS (ES) Projet CERTIDOC Phase1 - Etat des lieux Annexe au rapport d enquête Complément à l'enquête sur les systèmes de certification en vigueur en Europe CertidocRapportComp.doc V2 : 29/09/03

Plus en détail

OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne

OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME Vienne Mécanisme d examen de l application de la Convention des Nations Unies contre la corruption Documents de base NATIONS UNIES Vienne, 2010 Résolutions

Plus en détail

Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial

Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial Mars 2013 QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA COTE DE RENDEMENT AU COLLÉGIAL CREPUQ AVANT-PROPOS Ce document apporte des réponses aux principales questions

Plus en détail

CHARTE DU REPERTOIRE DES INGENIEURS ET DES SCIENTIFIQUES

CHARTE DU REPERTOIRE DES INGENIEURS ET DES SCIENTIFIQUES CHARTE DU REPERTOIRE DES INGENIEURS ET DES SCIENTIFIQUES Préambule Le Conseil national des ingénieurs et des scientifiques de France (IESF), reconnu d utilité publique depuis le 22 décembre 1860, a vocation

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

Normes d attribution des dégagements d enseignement pour fins de recherche ou de création

Normes d attribution des dégagements d enseignement pour fins de recherche ou de création SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Normes d attribution des dégagements d enseignement pour fins de recherche ou de création Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s)

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE Considérant que l alternance est un moyen particulièrement adapté, à tous

Plus en détail

CREATION PAR LE GREFFIER DE FONDS D'AFFECTATION SPECIALE. Section 1

CREATION PAR LE GREFFIER DE FONDS D'AFFECTATION SPECIALE. Section 1 Cour Pénale Internationale International Criminal Court Instruction Administrative ICC/AI/2004/005 Date : 04 novembre 2004 CREATION PAR LE GREFFIER DE FONDS D'AFFECTATION SPECIALE Section 1 L'article 116

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

Programme d accès à l égalité en emploi de l Université Laval, conformément à la Loi sur l accès à l égalité dans des organismes publics

Programme d accès à l égalité en emploi de l Université Laval, conformément à la Loi sur l accès à l égalité dans des organismes publics Programme d accès à l égalité en emploi de l Université Laval, conformément à la Loi sur l accès à l égalité dans des organismes publics Présenté à la Commission des droits de la personne et des droits

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION PÉDAGOGIQUE 2015-2016

DOSSIER D INSCRIPTION PÉDAGOGIQUE 2015-2016 1 UNIVERSITÉ PIERRE & MARIE CURIE LABORATOIRE DE PROBABILITÉS ET MODÈLES ALÉATOIRES Adresse Postale : 4, Place Jussieu Boîte courrier 188 75252 PARIS CÉDEX 05 Téléphone : 01.44.27.53.20. - Télécopie :

Plus en détail

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE FRVI Mars 2009 Guide sur les indicateurs de performance dans les unités de vérification interne 2 Table des matières Introduction..04

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES DE CONSULTANT EN IMMIGRATION

CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES DE CONSULTANT EN IMMIGRATION CONSEIL DE RÉGLEMENTATION DES CONSULTANTS EN IMMIGRATION DU CANADA MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES DE CONSULTANT EN IMMIGRATION JANVIER 2014 MANUEL POUR L AGRÉMENT DES PROGRAMMES D ÉTUDES

Plus en détail

PROCÉDURES CONCERNANT LE PRÊT DE LA DOCUMENTATION ET DU MATÉRIEL MULTIMÉDIA ET DE LOCAUX SPÉCIALISÉS AU CENTRE DES MÉDIAS

PROCÉDURES CONCERNANT LE PRÊT DE LA DOCUMENTATION ET DU MATÉRIEL MULTIMÉDIA ET DE LOCAUX SPÉCIALISÉS AU CENTRE DES MÉDIAS PROCÉDURES CONCERNANT LE PRÊT DE LA DOCUMENTATION ET DU MATÉRIEL MULTIMÉDIA ET DE LOCAUX SPÉCIALISÉS AU CENTRE DES MÉDIAS * Version du 30 avril 2007 Procédures concernant le prêt de la documentation au

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit Economie Gestion Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management des entreprises de

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT Domaine : Droit, économie, gestion Mention : E-Commerce et Marketing numérique Parcours : Marketing et commerce sur internet Numéro d accréditation : 20150290 Régime

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Charte de qualité. pour l accueil des boursiers du gouvernement français

Charte de qualité. pour l accueil des boursiers du gouvernement français Charte de qualité pour l accueil des boursiers du gouvernement français Bien accueillir les étudiants étrangers correspond pour la France à une quadruple nécessité : culturelle, universitaire, économique

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail