Traumatisme lié à la pression (bar).

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traumatisme lié à la pression (bar)."

Transcription

1

2 Traumatisme lié à la pression (bar). Un traumatisme (du grec τραῦμα (trauma) = «blessure») désigne un dommage, ou choc, provoqué par une blessure physique soudaine. Il peut être décrit en tant que «blessure ou dommage physique Le mot ''bar'' provient du grec ancien βάρος / báros qui signifie pesanteur. D'ou βάροςτραῦμα, barotraumatisme : dommage du à la pression (ou la variation de pression). CQFD. Ils peuvent survenir au niveau de toute partie de notre corps contenant de l air (ou en contact de l air) lors de variations de pression. Raison: Loi de Mariotte: P x V = constante Les variations de pression provoquent des variations de volumes des gaz mais comme les tissus, eux, ne varient pas il y a dommages.

3

4 BAROTRAUMATISMES

5

6

7 Barotraumatisme de l oreille externe En fonction de la gravité : Inflammation du tympan Congestion du tympan (otite barotraumatique) Perforation du tympan Barotraumatisme de l oreille interne Cas grave atteignant les centres de l audition et de l équilibre Hospitalisation nécessaire Vertige alterno-barique Problème d équilibrage sur l une des deux oreilles Différence d informations transmises au cerveau Vertige et désorientation

8 Causes Une obturation partielle ou totale d une ou des deux trompes d Eustache dues à des mucosités encombrant les fosses nasales Une obturation du conduit auditif par un bouchon de cérumen Une manœuvre d équilibrage trop forte ou effectuée trop tardivement Douleur Vertige et/ou nausées Symptômes Acouphènes (bourdonnement, sifflements) Saignement ( éclatement du tympan)

9 Traitement Stopper la descente ou la remontée et se placer à la profondeur faisant cesser la douleur. Une fois la remontée effectuée lentement, cesser la plongée pour au moins 12 heures et consulter un médecin spécialiste si la douleur persiste. Pas de gouttes auriculaires sans prescription médicale à cause du risque de déchirure du tympan. Prévention Ne pas plonger en cas de sinusite ou de rhume et se rincer les fosses nasales à l eau de mer en se mettant à l eau. Ne pas forcer à la descente. Faire des manœuvres d équilibrage dès le début de descente, avant toute douleur.

10 Dans l eau A la descente: si douleur, remonter un peu, faire entrer de l eau dans la cagoule. Essayer à nouveau en faisant des manœuvres de déglutition et de mastication. Si cela persiste, remonter lentement et annuler la plongée. ( La descente, tête en haut, peu faciliter l immersion).

11

12 Causes Obturation des canaux de liaison entre les sinus et les fosses nasales par les sécrétions sinusales (ou mucus) Limitation de l équilibrage entre pression interne et pression externe Symptômes Douleur plus ou moins aiguë selon la pression exercée sur les muqueuses sinusales. On constate notamment une douleur dans les régions frontales et sous-orbitales avec un saignement de nez (épitaxis), maux de tête (céphalées), nausées et vertiges. Saignements de nez.

13 Ne pas forcer à la descente Traitement Réduire la vitesse de remontée en cas de problèmes Prévention Ne pas plonger en cas de sinusite ou de rhume et se rincer les fosses nasales (EN SURFACE) à l eau de mer lors de la mise à l eau. Ne pas utiliser de vasoconstricteurs (effet limité dans le temps, problème à la remontée).

14 Dans l eau A la descente: si douleur, remonter un peu, retirer le masque et se moucher. Puis essayer à nouveau. Si cela persiste, remonter lentement et annuler la plongée (La descente, tête en haut, peut faciliter l immersion). A la remontée: redescendre de quelques mètres pour diminuer la douleur et remontée très lentement en déglutissant et en mastiquant.

15 Cause A la suite d une carie, ou d une fêlure, ou une couronne mal ajustée, de l air peut-être contenu dans une dent. Cet air subira les variations de pression dues à la descente ou à la remontée du plongeur. Plus l ouverture sera petite, plus il y aura de différence de pression entre l intérieur et l extérieur de la dent. Symptômes Si il y a contact de l air avec un nerf, il y aura des douleurs plus ou moins vives et une sensation de froid sur la dent. A la descente il y a de plus un risque d enfoncement d un plombage, voire de destruction de la dent. A la remontée, risque d expulsion d un plombage, voire d explosion de la dent.

16 Traitement Ne pas insister à la descente. Stopper la remontée et laisser le temps à l excédent d air de s échapper de la cavité. Il est parfois nécessaire de redescendre un peu afin de soulager la douleur. Prévention Il est recommandé de passer une visite dentaire tous les ans en précisant sa qualité de plongeur.

17 Cause A la descente, la pression dans le masque devient plus faible que la pression extérieur. Sans ajout d air supplémentaire (par le nez en général ) il se produit un effet de ventouse sur le visage. Cela peut être du à un caoutchouc trop ferme pour la jupe du masque, ou à cause de l utilisation d un masque sans nez en piscine par exemple. Symptômes Gêne ou douleur oculaire (si grande profondeur). Troubles de la vision. Hématomes oculaires (effet œil au beurre noir).

18 Prévention Souffler régulièrement dans le masque par le nez au cours de la descente. Moins un masque est étanche, moins il y a de risque! Les entrées d eau suffisent à compenser l effet de ventouse. Serrer correctement la sangle du masque. Trop serré, il n y a pas de risque car la jupe s écrase sur les bords et l eau peut entrer. Dans l eau Face à un débutant, faire signe de souffler par le nez dans le masque. Il faut remonter lentement et stopper la plongée si l accident est déclaré. Ne pas tirer le masque brutalement. Un retrait de masque doit toujours être fait avec une expiration par le nez..

19 Causes Pendant la plongée, nous pouvons avaler de l air lors : - d échange d embout, - de remontée à deux sur un seul détendeurs, ou fabriquer des gaz lors de la digestion par, par exemple, ingestion de boissons gazeuses avant la plongée. Ces gaz, présents dans l estomac, vont se dilater lors de la remontée. Douleur abdominale. Symptômes Distension abdominale: effet «gros ventre».

20 Traitement - Arrêt de la remontée - Eventuellement redescendre, jusqu à la disparition des douleurs, - puis reprendre la remontée lentement en évacuant l excédent de gaz (attention à la gestion de l air et des paliers). Prévention Eviter les boissons gazeuses avant la plongée. Eviter les déglutitions répétées pendant la plongée, et donc les échanges d embouts / vidage de masque mal maitrisés.

21 Cause? La présence de gaz dans l intestin est du à la digestion. A la descente les gaz déjà présent se comprimera, puis se décomprimera à la remontée. Il n y aura donc pas d effet du à ce gaz. Au cours de la plongée? Durant le temps de la plongée la digestion continue. Dans le cadre du loisir les temps de plongée sont trop courts pour que la quantité de gaz produit par la digestion soit assez significative pour poser problème. Le plongeur loisir n est donc pas concerné par les problèmes gazeux liés à la digestion.

22

23 Cause Les poumons sont constitués de petits sacs, les alvéoles qui se remplissent et se vident d air à chaque respiration. Si la pression est trop forte dans les alvéoles (0,2 à0,3 bar de plus soit l équivalent d une profondeur d environ 3 mètres), elle risquent d être distendues ou endommagées irrémédiablement (éclatement). La surpression pulmonaire se produit à la remontée si l air qui se dilate dans les poumons n est pas évacué ( respiration bloquée) ou si il est évacué trop lentement. Remarque C est l accident le plus grave aujourd hui en plongée! Mais c est aussi le plus facile à éviter : il suffit de respirer! La variation de pression et donc la possibilité d accident est d autant plus grande que nous sommes proche de la surface!

24 Difficulté à respirer. Sang dans la salive. Perte de connaissance. Arrêt cardio- respiratoire. Symptômes Prévention Ne jamais bloquer sa respiration à la remontée, notamment lorsqu on n a plus le détendeur en bouche (REEB, panne d air ) En cas de remontée rapide : insister sur l expiration L hyper-extension du cou, interdisant la fermeture de la glotte, est particulièrement efficace en cas de remontées non contrôlées (panique, essoufflement ). Ne pas donner d air à un apnéiste.

25 Phase mécanique : 1 ère phase de la SP Distension d'une ou plusieurs alvéole(s) puis éclatement de celle(s)-ci, Compression des alvéoles voisines, d'où une diminution de la capacité ventilatoire et un pneumothorax uni ou bilatéral déchirement d'un ou des deux feuillets de la plèvre avec passage d'air dans le médiastin pouvant précéder une compression d'un poumon encore sain et/ou du muscle cardiaque, Passage de l'air dans la zone sous-cutanée du cou provoquant un emphysème sous-cutané.

26 Phase neurologique 2 ème phase de la SP Les déchirures alvéolaires peuvent permettre à des bulles d'air de repasser dans le circuit ventilatoire. Ces bulles (passées dans les veines pulmonaires) vont alors arriver dans la partie gauche du cœur puis passer dans la grande circulation. Dirigées vers l aorte elles vont, dans la crosse aortique, passer dans les carotides, disposées verticalement puis se retrouver dans le circuit d'irrigation du cerveau. Celui-ci étant en arborescence avec des ramifications de plus en plus petites, les bulles d'air vont finir par se coincer (aéro-embolie cérébrale), empêchant alors l oxygène de passer et contribuant à créer une nécrose des zones nerveuses cérébrales. D'autres bulles d'air peuvent passer dans les artères coronaires et venir perturber le fonctionnement du cœur, le privant de l'apport en oxygène vital pour son fonctionnement.

27 Traitement Mise sous oxygénothérapie afin de palier la détresse ventilatoire. Alerter les secours Evacuer vers un milieu hospitalier sans délai en appliquant les gestes de premiers secours s il s imposent (RCP, etc. ). Si l état de la victime le permet (si elle est consciente) et qu elle n y est pas allergique, lui proposer de l aspirine à raison de 500mg maximum pour un adulte et l hydrater. Le traitement prend en compte l ADD associé à la SP

28 Mise en garde particulières L essoufflement est une des grandes causes de surpression pulmonaire, La non maitrise du VDM emmenant le blocage de la glotte en est une autre, Que l on remonte vite ou lentement si l air des poumons n est pas évacué il y aura la même surpression pulmonaire, La non maitrise de l utilisation d un vêtement sec, ou d une combi semi-étanche trop ajustée, emmène un accident cutané (ou squeze) du,cette fois, à une dépression de l air.

29 Arrêt d apport en oxygène par inondation des voies aériennes respiratoire (VAR) qui conduit à une asphyxie, avec ou sans inondation des alvéoles pulmonaires, souvent irréversible. Causes Inhalation directe (noyade primaire): Suite à un épuisement Prise de risque grotte, épave Utilisation d un matériel défectueux Panique (essoufflement, attaque d un animal, panne d air) Pas de tuba en surface avec une mer agitée. Après une syncope (noyade secondaire) lors de la reprise de la ventilation: Suite à une plongée en apnée D une piqûre d animal D un choc (thermique, peur, lors de la mise à l eau )

30 Répartition des cas de noyade accidentelle selon les lieux Lieu Cas de noyade (avec ou sans décès) Cas de décès Mortalité mer, total 519 (56 %) 105 (37 %) 20 % mer dans la bande des 300 m 489 (52 %) 11 (4 %) 2 % mer au delà de la bande des 300 m 30 (3 %) 94 (33 %) 37 % piscine, total 178 (19 %) 35 (12 %) 20 % piscine privée familiale 104 (11 %) 26 (9 %) 25 % piscine privée à usage collectif 32 (3 %) 6 (2 %) 19 % piscine payante (publique ou privée) 42 (4 %) 3 (1 %) 7 % plan d'eau (lac, mare, étang) cours d'eau (fleuve, rivière, canal, rigole) 108 (12 %) 69 (24 %) 64 % 93 (10 %) 60 (21 %) 65 % autres (baignoire, bassin, ) 32 (3 %) 15 (5 %) 47 % total 910 (100 %) 284 (99 %)

31 Prévention Entretien d une bonne condition physique. Bon état psychique avant de plongée. Bonne gestion de l air. Plonger groupé. Matériel en bon état (ne pas oublier son tuba). Maintien du détendeur en bouche et du masque sur les yeux en surface. Ne pas surévaluer les compétences de sa palanquée ( grotte, tunnel, épave, courant, visibilité )

32 Conduite à tenir Sortir la victime de l eau => ATTENTION : sans une bonne connaissance des techniques de sauvetage c est très périlleux!. Alerter les secours. Dégager les voies aériennes. Massage cardiaque externe, si besoin Apport d oxygène à 15 litres/mn Mettre la victime en position latéral de sécurité Evacuer vers un centre Hospitalier

33 A terre Le GP doit discuter avec les plongeurs sur: Leurs niveaux de plongées Leurs expériences Leurs dernières plongées Leurs «soucis»( oreilles, trac, fatigue, nouvel équipement ) Observer: Leur matériel (détendeur, gilet, plomb, phare...) Leur technique, leurs gestes Avant la mise à l eau Briefing sur le déroulement de la plongée Rappel des consignes de sécurité Rappel des signes ( Mi pression, réserve, panne d air )

34 A la descente Arrivée au fond Cohésion Arrêt de la descente régulièrement pour contrôle des plongeurs Regroupement Contrôle mano Sens du courant Sens de la plongée En exploration Animer la plongée Gestion du profil de la palanquée Gestion des consommations Observation de la palanquée (fatigue, froid, essoufflement, vitesse de déplacement) Contrôle (mi pression, réserve )

35 A la remontée Au départ du fond Rassemblement de la palanquée Contrôle: air, ordinateur, Cohésion Gestion de la vitesse de remontée Déclenchement du parachute Gestion du palier En surface Signes au bateau Vérifier cohésion et le maintient en surface Gère la sortie de l eau avec masque et détendeur en place Rassemblement de la palanquée à bord Remise des paramètre au DP A bord/ A terre Observer des signes de fatigue, ADD Faire un débriefing sur la plongée Superviser le rinçage et le rangement du mato.

36 Une bonne condition physique, et une bonne technique servie par un peu d entrainement suffit à éviter la plupart des accidents!!! Une observation attentive des plongeurs que l on encadre permet de détecter 90% des problèmes avant qu ils n arrivent! Le respect de quelques consignes de sécurité (et de bon sens) fait le reste. Le bon Guide de Palanquée sera aussi celui qui saura refuser de faire la plongée qui lui ai demandée si quoique que ce soit ne lui convient pas dans ce qu on lui propose. Bonnes plongées

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012 Cours iveaux 3 LA REMOTEE - 1ère partie Plan du cours La remontée est un moment crucial de la plongée puisque nous allons subir, comme à la descente, des variations de volumes mais nous devrons aussi veiller

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression - 1 - BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression I Rappels 1. Mariotte PV=constante 2. mécanisme des barotraumatismes changement rapide de profondeur 3. localisations

Plus en détail

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique»

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique» Théorie Niveau 2 Les barotraumatismes 1 Principe général Les barotraumatismes sont des accidents qui peuvent survenir lorsque des volumes d air présents dans l'organisme du plongeur subissent la loi de

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Généralités Le Placage de Masque Les Sinus L'Estomac et les Intestins Les dents L'Oreille La Surpression Pulmonaire Tableau Récapitulatif Généralités Baro signifie pression et traumatisme

Plus en détail

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES...

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES... Cours prépa niveau 1 La Pression et ses effets sur l'organisme (Les barotraumatismes et la surpression pulmonaire) SITUATION : début de formation N1, 3 ème cours théorique. Cours n 1 : Le matériel de plongée

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES 1. Généralités: Les barotraumatismes («baro» = pression) sont des accidents liés à la loi de Mariotte qui s exerce au niveau des cavités remplies d air de l organisme. Les variations

Plus en détail

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatismes Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatisme La pression et le volume d un gaz sont étroitement liés. Le plongeur respire de l air à pression

Plus en détail

Les effets du milieu aquatique sur le plongeur. Jargeau Abysse Club 2013 / 2014

Les effets du milieu aquatique sur le plongeur. Jargeau Abysse Club 2013 / 2014 Les effets du milieu aquatique sur le plongeur Jargeau Abysse Club 2013 / 2014 1 Plan Rappels : les barotraumatismes : les sinus le yeux (la vision et la lumière) les dents l estomac et intestin les oreilles

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

LES ACCIDENTS. Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE»

LES ACCIDENTS. Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE» LES ACCIDENTS Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE» LES ACCIDENTS : Les barotraumatismes ou mécaniques Accidents dues aux différences de pression Les biochimiques ou bio toxiques Accident

Plus en détail

Connaissances théoriques élémentaires

Connaissances théoriques élémentaires NIVEAU 1 Théorie Connaissances théoriques élémentaires Principe des barotraumatismes et prévention. L'essoufflement. Le froid, les dangers du milieu naturel. Le principe de l'accident de décompression,

Plus en détail

Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de pression des gaz contenus dans le corps.

Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de pression des gaz contenus dans le corps. Saison 12/1 SOMMAIRE Définition Principaux organes à risque des barotraumatismes DEFINITION Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de

Plus en détail

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES INTRODUCTION Le corps humain est composé : de solides (les os) de liquides (le sang et les tissus) de cavités replies de gaz (oreilles, sinus, tubes digestifs, poumons )

Plus en détail

Prévention des accidents en plongée 2

Prévention des accidents en plongée 2 Accidents 2 Préparation Niveau II Prévention des accidents en plongée 2 Accidents biophysiques Autres accidents Vincent BONNEMAISON Club Subaquatique de Charenton 1/14 Version 1 : Vincent Bonnemaison 22.01.2003

Plus en détail

Prévention des accidents en plongée 1

Prévention des accidents en plongée 1 Préparation Niveau II Prévention des accidents en plongée 1 Les accidents biomécaniques ou barotraumatismes. Les accidents biochimiques Vincent Bonnemaison Club Subaquatique de Charenton 1/21 Version 1

Plus en détail

1 SUBAQUA LA ROCHELLE

1 SUBAQUA LA ROCHELLE Théorie niveau 1 SUBAQUA LA ROCHELLE Subaqua17.com Sommaire subaqua la rochelle... 1 1. La règlementation... 4 _ OBJECTIFS DE LA FORMATION DU PLONGEUR NIVEAU 1... 4 _ CONDITIONS DE CANDIDATURE ET OBTENTION

Plus en détail

10 Novembre 2010. Nathalie PERON pn.peron@laposte.net

10 Novembre 2010. Nathalie PERON pn.peron@laposte.net Froid, noyade 10 Novembre 2010 Nathalie PERON pn.peron@laposte.net Le froid Le froid L homme = homéotherme : Thermostat pour le maintien de la température centrale T centrale 37 C normalement T cutanée

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Les barotraumatismes («baro» = pression) sont des accidents liés à la loi de Mariotte. Ce sont des accidents fréquents. Ils surviennent surtout dans les 10 premiers mètres. Les effets

Plus en détail

Vos oreilles en plongée. Siege de l audition et de l équilibre, elles sont fragiles et très sollicitées en plongée

Vos oreilles en plongée. Siege de l audition et de l équilibre, elles sont fragiles et très sollicitées en plongée Vos oreilles en plongée Siege de l audition et de l équilibre, elles sont fragiles et très sollicitées en plongée E.Litzellmann formation GP 2014 Obj: Dans le cadre de votre autonomie et en tant que GP,

Plus en détail

Cours ASVLB section plongée Les effets mécaniques de la pression : les barotraumatismes

Cours ASVLB section plongée Les effets mécaniques de la pression : les barotraumatismes 1. Objectif 2. Rappel sur les notions de pression 3. Loi de Mariotte-Boyle 3.1. Mise en évidence 3.2. Expérience 3.3. La loi physique 3.4. La température 3.5. Exercices d application 4. Les Barotraumatismes

Plus en détail

Le froid et les dangers du milieu

Le froid et les dangers du milieu Le froid et les dangers du milieu Table des matières I]Le froid...2 a)le refroidissement du corps en plongée...2 1)Éléments favorisants...2 2)Symptômes...2 3)Prévention...3 4)Comportement...3 b)le givrage

Plus en détail

Le froid. JLH Cmas *** 1

Le froid. JLH Cmas *** 1 Le froid JLH Cmas *** 1 Plan Objectif Mécanisme La régulation thermique La neutralité thermique Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée thermolyse)

Plus en détail

MÉMO FOSSE ADMINISTRATIF

MÉMO FOSSE ADMINISTRATIF MÉMO FOSSE ADMINISTRATIF N oubliez pas de venir en fosse avec vos papiers de plongeur : Justificatif de votre niveau de plongée (carte double face FFESSM/CMAS), Certificat médical de moins d un an, Licence

Plus en détail

Noyade. Rémy HELLER MF2

Noyade. Rémy HELLER MF2 Noyade Rémy HELLER MF2 12 février 2014 Plan Définition Mécanismes Classification CAT Prévention Définition La noyade est une asphyxie aiguë consécutive à l irruption de liquide dans l arbre respiratoire

Plus en détail

L Oreille. L oreille. Audition. Accident barotraumatique. Accident de décompression. Équilibre. L oreille. Lionel Audouy. L oreille.

L Oreille. L oreille. Audition. Accident barotraumatique. Accident de décompression. Équilibre. L oreille. Lionel Audouy. L oreille. L Oreille Accident barotraumatique Accident de décompression L Oreille L Oreille Doc: Illustra Pack externe Capter les ondes sonores Tympan: fine membrane imperméable Capable de vibrer sous l effet d une

Plus en détail

NOTIONS DE PHYSIQUE. 1. Pression C'est l'action d'une force sur une surface. Force F soit P. Pression = = Surface S le bar

NOTIONS DE PHYSIQUE. 1. Pression C'est l'action d'une force sur une surface. Force F soit P. Pression = = Surface S le bar NOTIONS DE PHYSIQUE 1. Pression C'est l'action d'une force sur une surface. Pression = En plongée, on utilise une ancienne unité : Force F soit P = Surface S le bar 1 bar correspond à une force de 1 kgf

Plus en détail

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose La décompression, les tables MN90 (1) 22 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il

Plus en détail

Les barotraumatismes 1/2

Les barotraumatismes 1/2 La pression et les variations de volume liées peuvent provoquer des lésions chez le plongeur, ils s agit alors d accidents mécaniques ou barotraumatismes Plan du cours 1/2 Justification Variations de pression

Plus en détail

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur I Introduction 1-Généralités Le SGS permet : -la mise en sécurité du plongeur en surface

Plus en détail

Accidents de plongée N1

Accidents de plongée N1 Accidents de plongée N1 Accidents barotraumatiques Définition Le corps humain comporte de nombreuses cavités naturelles remplies d'air. En plongée, le masque s'y ajoute. En cas de non équilibre avec la

Plus en détail

ACCIDENTS DE PLONGEE: PRISE EN CHARGE PRE-HOSPITALIERE

ACCIDENTS DE PLONGEE: PRISE EN CHARGE PRE-HOSPITALIERE ACCIDENTS DE PLONGEE: PRISE EN CHARGE PRE-HOSPITALIERE Introduction,historique Généralités,matériel Lois physiques et plongée Modifications physiologiques induites Toxicité des gaz Accidents de décompression(add)

Plus en détail

Prévention des risques

Prévention des risques Prévention des risques INTRODUCTION 1 Les barotraumatismes 2 La toxicité de l oxygène 3 La narcose 4 L essoufflement 5 Le froid CONCLUSION INTRODUCTION Ce cours n a pas pour objectif de vous effrayer sur

Plus en détail

Les Barotraumatismes. Niveau 2

Les Barotraumatismes. Niveau 2 Les Barotraumatismes Niveau 2 Les Barotraumatismes Niveau 2 Traumatismes dû à la pression Rappel du Mécanisme Conséquences de la loi de Mariotte Les Barotraumatismes à la descente Cause / Symptômes / Prévention

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Notion de pression En plongée, on évolue dans un milieu aquatique et le corps du plongeur est soumis à une pression qui varie avec la profondeur. Unité de mesure : le Bar La pression

Plus en détail

Les accidents bio-mécaniques les barotraumatismes

Les accidents bio-mécaniques les barotraumatismes Les accidents bio-mécaniques les barotraumatismes Cours N4 - Définition - rappels - Le placage de masque - Les sinus - Les oreilles - Les dents - L estomac Gérard DOMINÉ Instructeur Régional MF2 BEES1

Plus en détail

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1*

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* 1) Pourquoi la plongée est un sport dangereux nécessitant une formation spécifique? Citez 3 dangers principaux 2) Quelles sont les 3 conditions

Plus en détail

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 NOM : PRENOM : AGE : CLUB : Vous avez deux heures pour répondre aux questions. Prenez le temps de lire correctement l énoncé des questions. Pour les exercices de tables, vous

Plus en détail

Barotraumatismes niv II

Barotraumatismes niv II Barotraumatismes niv II Mécanisme Les accidents barotraumatique sont liés à la non équipression entre la pression extérieure et une cavité naturelle du plongeur. A la descente : La pression ambiante augmente.

Plus en détail

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression Dissolution des Gaz & Accidents de décompression 1 Plan du cours Introduction Rappels Pression Composition de l air Pression partielle Courbe de sécurité Anatomie Dissolution des Gaz (Loi de Henry) Mise

Plus en détail

Cours Barotraumatisme Niveau 2

Cours Barotraumatisme Niveau 2 Accidents Barotraumatiques Définition des accidents Le placage de masque Les sinus Les oreilles Les dents La surpression stomacale ou intestinal La surpression pulmonaire Résumé Les accidents Cours Barotraumatisme

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m PROFIL GENERAL Le plongeur titulaire de la qualification Plongeur Autonome 20 m (PA20) est capable de réaliser des plongées d exploration : Jusqu à 20 m de profondeur, au sein d une palanquée, en autonomie,

Plus en détail

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Bjp novembre 2012 Physique Pression Eau et air, par leur masse et mouvements internes appliquent une «force». Intuitivement, on voit bien ce qu est une force

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Cours OPW 2015/2016 Définition Les barotraumatismes Barotraumatisme : de baro (pression) et trauma (blesser) Accidents de plongée liés aux variations de pression des gaz dans des espaces fermés Notions

Plus en détail

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES. Jean-Marie EBERHART 1

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES. Jean-Marie EBERHART 1 LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES Jean-Marie EBERHART 1 OBJECTIF GENERAL DE LA FORMATION Un futur N2 va évoluer en autonomie dans la zone des 20 m ou encadrer dans la zone des 40m.Il doit être capable de

Plus en détail

Comment sauver un chien en cas d'urgence

Comment sauver un chien en cas d'urgence Comment sauver un chien en cas d'urgence 1 Conseils de base S i le chien est victime d un accident ou d une maladie soudaine, nous devrons d abord conserver notre calme. Les numéros de téléphone du vétérinaire

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES (ACCIDENTS MÉCANIQUES) E. Dupont

BAROTRAUMATISMES (ACCIDENTS MÉCANIQUES) E. Dupont (ACCIDENTS MÉCANIQUES) La variation du volume des gaz dans les cavités du corps peut provoquer des douleurs intenses. (Boyle & Mariotte) Connaître ces cavités Prévenir les effets Reconnaître les symptômes

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

Barotraumatismes. Niveau 3. Cours niveau 3. Barotraumatismes. Justification Objectifs Pédagogiques Prérequis. A- Rappels

Barotraumatismes. Niveau 3. Cours niveau 3. Barotraumatismes. Justification Objectifs Pédagogiques Prérequis. A- Rappels B- Cours niveau 3 B- A l issue de la formation le plongeur de Niveau 3 doit posséder les compétences suivantes : - Participer à la sécurité des équipiers - Maîtriser et adapter son évolution en immersion

Plus en détail

Les barotraumatismes. Cours N1

Les barotraumatismes. Cours N1 Les barotraumatismes Cours N1 Définition Les barotraumatismes sont des accidents liés à des variations de pression dans des cavités fermées Barotraumatisme : Baro = pression Traumatisme = accident Ils

Plus en détail

THEORIE Niveau 1 PLONGEE D EXPLORATION EN MILIEU NATUREL

THEORIE Niveau 1 PLONGEE D EXPLORATION EN MILIEU NATUREL THEORIE Niveau 1 REGLEMENTATION : Code du sport (arre te 06 avril 2012) Le «code du sport 2012» définit les règles de sécurité et de pratique de la plongée en scaphandre, à l air et aux mélanges autres

Plus en détail

Les barotraumatismes. Théorie Niveau 2. Mars 2013 Théorie N2 Les Barotraumatismes

Les barotraumatismes. Théorie Niveau 2. Mars 2013 Théorie N2 Les Barotraumatismes Les barotraumatismes Théorie Niveau 2 Mars 2013 Théorie N2 Les Barotraumatismes 1 Le barotraumatisme Qu'est-ce qu'un barotraumatisme? Baro = pression Traumatisme = blessure C'est donc une blessure due

Plus en détail

LE GROUPE DE COMPETENCE 4

LE GROUPE DE COMPETENCE 4 LE GROUPE DE COMPETENCE 4 LE GC4 A QUOI SERT IL? A transférer les savoir-faire acquis en milieu artificiel et dans la zone 0 6 m vers la zone 0 20 m en milieu naturel. Transmission des connaissances théoriques

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES COURS N1 SEBASTIEN LOTZ

LES BAROTRAUMATISMES COURS N1 SEBASTIEN LOTZ LES BAROTRAUMATISMES COURS N1 LES BAROTRAUMATISMES QU EST-CE QUE C EST? LE BAROTRAUMATISME EST UN ACCIDENT TOUCHANT LES TISSUS DU CORPS HUMAIN. IL EST CAUSÉ PAR UN CHANGEMENT DE PRESSION DES GAZ DANS LE

Plus en détail

Les urgences ORL chez le sportif en déplacement

Les urgences ORL chez le sportif en déplacement Les urgences ORL chez le sportif en déplacement Docteur Stéphane LIWAREK INSEP Les pathologies ORL ont fortement augmenté au cours de ces dernières années, avec notamment une progression des pathologies

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE Commission Apnée Centre Cécile Pétré Janvier 2013 ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE I. Définitions Anatomie Physiologie Apnée I. Pourquoi? I. Les principaux organes et fonctions concernés

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES. a) physiologie b) Les causes c) Les symptômes d) Conduite à tenir e) Prévention

LES BAROTRAUMATISMES. a) physiologie b) Les causes c) Les symptômes d) Conduite à tenir e) Prévention LES BAROTRAUMATISMES I. RAPPELS 1. loi de Mariotte II. NOTRE CORPS 1. Le corps et les cavités remplies d air III. LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES III.1. les oreilles a) physiologie b) Les causes b.1 A la

Plus en détail

Notion de Pression. Pression = Force / Surface. La pression est le résultat d une force sur une surface. Unité de pression : Bar

Notion de Pression. Pression = Force / Surface. La pression est le résultat d une force sur une surface. Unité de pression : Bar Notion de Pression La pression est le résultat d une force sur une surface Unité de pression : Bar Correspond à une force de 1 kg appliquée sur une surface d'1 cm2. 1 bar Pression = Force / Surface 1 kg

Plus en détail

Consommation d air et autonomie

Consommation d air et autonomie Consommation d air et autonomie Cours N3 09/12/2013 François KERISIT E2 Tek Plongée Odyssée 09/12/2012 Consommation d air et autonomie 2 Objectif Autonomie : jusqu à 40m, entre N3 jusqu à 60m, avec un

Plus en détail

Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Physique Niveau Ⅳ Première Partie Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application. Les pressions

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M1 CMAS.CH PAR CROSS-OVER M. ZÜRCHER 2010 Philosophie de la formation M1 par cross-over. Les objectifs de formation d un plongeur CMAS sont de préparer le plongeur à être

Plus en détail

Cours prépa niveau 1. La Pression et ses effets sur l'organisme (Les barotraumatismes et la surpression pulmonaire) Sommaire

Cours prépa niveau 1. La Pression et ses effets sur l'organisme (Les barotraumatismes et la surpression pulmonaire) Sommaire Cours prépa niveau 1 La Pression et ses effets sur l'organisme (Les barotraumatismes et la surpression pulmonaire) Sommaire 1. OBJECTIFS... 1 2. PRESSION... 1 3. LOI DE MARIOTTE... 4 4. LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES...

Plus en détail

LE MATERIEL DE PLONGEE...

LE MATERIEL DE PLONGEE... Cours prépa niveau 1 Le matériel de plongée individuel et collectif, critères de choix et entretien. Sommaire 1. OBJECTIFS... 2 2. LE MATERIEL DE PLONGEE... 2 2.1 LE MASQUE... 2 2.2 LES PALMES... 2 2.3

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Les barotraumatismes regroupent tous les accidents dus aux variations de volumes des gaz avec la pression (du grec trauma, blessure et baro, pression). Il s agit donc d une application

Plus en détail

Les risques du milieu

Les risques du milieu Quels sont-ils? Le départ : embarcation, départ du bord, le matériel Les vagues La visibilité Le courant Le froid Les épaves Les grottes, tunnels Les zanimos La noyade L apnée Le départ : Assurer la sécurité

Plus en détail

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 Qualification Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 PLAN Plus d oxygène : 2 Qu est-ce que le Nitrox? Plus d oxygène : Mélange d oxygène et d azote dont le pourcentage en O 2 est supérieur à celui

Plus en détail

LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ

LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ FICHE N LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ Les termes «remontée gilet», «assistance gilet», «sauvetage gilet» sont désormais remplacés par «remontée d un plongeur en difficulté». Description du geste

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SYMPTOMES MULTIPLES

QUESTIONNAIRE SYMPTOMES MULTIPLES QUESTIONNAIRE SYMPTOMES MULTIPLES Évaluer chacun des symptômes suivants en fonction de votre profil de santé pour le mois passé ou la semaine, dans le cas d un traitement initial et communiquez les réponses

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSIONS ET LA NOYADE

LES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSIONS ET LA NOYADE LES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS DE DÉCOMPRESSIONS ET LA NOYADE Introduction Les barotraumatisme Les accidents de La noyade Page 1 Page 2 à 5 décompression Page 9 à 11 Page 6 à 8 INTRODUCTION ET RAPPEL

Plus en détail

LES ACCIDENTS MECANIQUES BAROTRAUMATISMES

LES ACCIDENTS MECANIQUES BAROTRAUMATISMES LES ACCIDENTS MECANIQUES OU BAROTRAUMATISMES LES Les barotraumatismes (ou accidents mécaniques) sont des accidents liés aux variations de pression dans des volumes, des cavités internes du corps humain

Plus en détail

Préparation à l examen de plongeur Niveau 2. Flottabilité Autonomie Vision Acoustique Noyade Froid

Préparation à l examen de plongeur Niveau 2. Flottabilité Autonomie Vision Acoustique Noyade Froid Préparation à l examen de plongeur Niveau 2 Flottabilité Autonomie Vision Acoustique Noyade Froid Dominique STEINMETZ janvier 2011 Flottabilité Qu est ce qui nous fait flotter? Combinaison Poumons Gilet

Plus en détail

Cours barotraumatismes P1 / OPW ASCI 2012

Cours barotraumatismes P1 / OPW ASCI 2012 Cours barotraumatismes P1 / OPW ASCI 2012 1 Les barotraumatismes Définition Barotraumatisme : de baro (pression) et trauma (blesser) Accidents de plongée liés aux variations de pression des gaz dans des

Plus en détail

1. Les barotraumatismes

1. Les barotraumatismes Dans le cadre de votre formation niveau 3 de plongeur subaquatique, nous allons traiter les accidents de plongée. Pourquoi commencer par ce cours? Ce n est pas pour vous faire peur, mais plutôt pour vous

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

Cours Niveau IV 16 février 2013 Patrice PARET

Cours Niveau IV 16 février 2013 Patrice PARET Cours Niveau IV 16 février 2013 Patrice PARET 2 Introduction Futurs guides de palanquée vous devez connaitre,comprendre, détecter les différents barotraumatismes, mais votre rôle principal sera d agir

Plus en détail

Organisation des secours BNSSA. Cours Breizh Sauvetage Côtier Février 2015. Cadre général

Organisation des secours BNSSA. Cours Breizh Sauvetage Côtier Février 2015. Cadre général Organisation des secours BNSSA Cours Breizh Sauvetage Côtier Février 2015 Cadre général L'Etat sur terre : L'organisation des secours en France est découpée en différents échelons : Au niveau national

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS

PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS (Version 2012/01) Table des matières 1 Généralités... 4 1.1 Compétences du plongeur 1*... 4 1.2 Prérogatives du plongeur 1*... 4

Plus en détail

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête.

Introduction. obstruction nasale = difficulté à respirer par le nez, ronflement, sinusites répétitives, infections de l oreille, maux de tête. LA SEPTOPLASTIE Introduction La septoplastie est une opération qui corrige une déviation de la cloison nasale. La cloison nasale, appelée septum, sépare les deux fosses nasales. En avant, le septum est

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

P** CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P** CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P** CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES LES COURS DU BREVET DE PLONGEUR 2 ÉTOILES.... 3 1 BUT... 4 2 DÉFINITION... 4 Organisation et durée de la formation... 4 Admission

Plus en détail

la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée.

la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée. LA NOYADE la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée. Les causes des noyades : noyade dite "primaire" :

Plus en détail

Catégories. Barotraumatismes. Niveau 3 et 4. Guillaume Rousse tiré de Wikipedia. 19 décembre 2007

Catégories. Barotraumatismes. Niveau 3 et 4. Guillaume Rousse tiré de Wikipedia. 19 décembre 2007 Niveau 3 et 4 tiré de Wikipedia Léo Mare 19 décembre 2007 Plan 1 2 Objectifs du cours Niveau Connaissances, savoirfaire et savoir-être Niveau 3 Symptômes, prévention, conduite à tenir pour l ensemble des

Plus en détail

SABBE. Cours théorique Plongée Niveau 1. I. Notions de physique. 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité

SABBE. Cours théorique Plongée Niveau 1. I. Notions de physique. 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité SABBE Cours théorique Plongée Niveau 1 I. Notions de physique 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité II. Les accidents de plongée 1. Les barotraumatismes 2. Le froid 3. L'essoufflement

Plus en détail

Les molécules des gaz considérés.

Les molécules des gaz considérés. Comité RABA GUC plongée Mars 2009 Support de cours N1 N2 Apnée Philippe Péan MEF1 www.apnealp.fr.nf La respiration en apnée 1) O2 et CO2 a) Définition Le dioxygène (noté O 2 ) et le dioxyde de carbone

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

Claude ZION Novembre 2011 1

Claude ZION Novembre 2011 1 FROID DANGERS DU MILIEU COMPORTEMENT & SÉCURITÉ COURBE DE SÉCURITÉ 1 LE FROID Réchauffement climatique Pas vraiment d actualité en plongée sous nos latitudes. Notions de base : La température du corps

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Le Groupe LOURMEL soutient la FFAAIR Depuis sa création en 1953, notre groupe assure la protection sociale du secteur des industries graphiques. En complément de nos

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Théorie Niveau 2 1 LES BAROTRAUMATISMES C est quoi un barotraumatisme? - Baro = pression - Traumatisme = blessure Donc c est une blessure due à la pression Ils se produisent là ou

Plus en détail

INTRODUCTION. CTD 29 / Formation N4 23/10/2010. Physique Cours n 1 (Pression, Mariotte, Charles)

INTRODUCTION. CTD 29 / Formation N4 23/10/2010. Physique Cours n 1 (Pression, Mariotte, Charles) INTRODUCTION 1 Éléments de physique & rappels 2 Compressibilité des gaz : principe et applications à la plongée 3 Influence de la température : principe et application à la plongée 4 Exercices complémentaires

Plus en détail

L accident de décompression. Jean-Luc HURTEL Cmas*** 1

L accident de décompression. Jean-Luc HURTEL Cmas*** 1 L accident de décompression Jean-Luc HURTEL Cmas*** 1 Plan du cours Introduction et rappels Principe de la dissolution des gaz Conséquences biologiques Symptomatologie de l ADD Facteurs favorisants Traitement

Plus en détail

18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites

18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites 18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites C est la pression qui est lue sur le profondimètre (ou gauge pressure des Anglo- Saxons). La plupart des profondimètres sont étalonnés

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail