Consortium des bibliothèques universitaires suisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consortium des bibliothèques universitaires suisses"

Transcription

1 Newsletter No. 2 1/2011 Approvisionnement coordonné en information électronique pour les hautes écoles suisses L équipe du Bureau central du Consortium. De g. à dr.: Susanne Manz, Christian Stutz, Darja Dimitrijewitsch, Pascalia Boutsiouci, Mohamed El-Saad Chères Lectrices, Chers Lecteurs, Cela fait une année que nous avons lancé notre première Newsletter dans le but d informer sur les diverses activités du Consortium des bibliothèques universitaires suisses et le moment est venu aujourd hui de faire à nouveau le point. Nous aimerions surtout, dans cette deuxième livraison, saisir l occasion de vous présenter les collaborateurs du Bureau central de Zurich. Découvrez ci-après les visages et les attributions des cinq personnes qui y travaillent actuellement sur les quatre postes à plein temps qu elles se partagent. Bonne lecture, et grand merci pour votre intérêt. 1

2 Sommaire Impressum 2 Personnel 3 Nouveaux partenaires depuis Nouveaux produits depuis Sondage 2011 et nouveaux produits à partir de Le Bureau central du Consortium se présente 5 Manifestations 9 Projets e-lib.ch du Consortium 10 Varia 11 Dates à retenir / Calendrier 13 Impressum Responsable de Consortium des bibliothèques universitaires suisses, Bureau central la publication: c/o ETH-Bibliothek, Rämistrasse 101, 8092 Zürich Rédaction: Pascalia Boutsiouci, Susanne Manz, Dr. Wolfram Neubauer Traduction: Hubert A. Villard Téléphone: , Site web: 2

3 Personnel Maurizio Toneatto représente depuis août 2010 le Secrétariat d Etat à l éducation et à la recherche (SER) au sein du Comité de pilotage. Susanne Benitz, coordinatrice de projets e-lib.ch, représente depuis novembre 2010 e-lib.ch au sein du Comité de pilotage. Berty Haueter a quitté le Consortium à fin février 2011 pour jouir d une retraite bien méritée. Céline Saudou a été engagée au Bureau de février à juillet 2011, et l a quitté en août pour la BCU Fribourg. Au 1er juillet 2011 Darja Dimitrijewitsch a pris la succession de Céline Saudou. Nouveaux partenaires depuis 2011 En 2010 à nouveau, le Consortium a reçu de nombreuses demandes d adhésion. Trois institutions l ont rejoint en 2011: Le Bildungszentrum Gesundheit Basel-Stadt (BZGBS) Le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) La Fondation Kalaidos Fachhochschule Nouveaux produits depuis 2011 Le portefeuille des produits du Consortium s est enrichi des produits suivants depuis le début de l année: Art Index on Retrospectives (achat de données pour 2 partenaires, licence pour 1 partenaire) BioOne (licence pour 5 partenaires suisses dans le cadre d un Knowledge Exchange Group avec l Autriche) Cambridge Companions Online (licence pour 4 partenaires) CRC netbases (achat de paquets de e-books pour 2 partenaires) Elsevier ScienceDirect (licence pour 10 partenaires) Germanistik Online / Romanische Bibliographie Online (achat de données pour 5, resp. 4 partenaires) Nouvelles licences pour les produits d Oxford University Press: Berg Fashion Library (1 partenaire) Oxford Bibliographies Online (2 partenaires) Oxford Dictionaries Online (1 partenaire) Oxford Handbooks Online (1 partenaire) Political Science Complete (licence pour 3 partenaires) SAGE Reference Online (achat du paquet de e-books pour 1 partenaire) SpringerMaterials (licence pour 5 partenaires) 3

4 Sondage 2011 et nouveaux produits à partir de 2012 Le sondage du printemps 2011 sur les produits désirés concernait plus de 60 objets. Sur la base des résultats du sondage, le Consortium a entrepris des évaluations pour les bases de données et les journaux électroniques suivants: Academic OneFile (Gale) Cambridge Books Online (Cambridge University Press) De Gruyter Journals & Yearbooks (De Gruyter) Ebrary Academic Complete (ProQuest) Hein Online (Willliam S. Hein & Co) JSTOR Current Scholarship Program (JSTOR) Multi-Science Database (Multi-Science Publishing) ProQuest Central (ProQuest) SRMO (Sage Publishing) Il n a pas été nécessaire d effectuer des tests sur les e-books du Project MUSE car ceux-ci peuvent être testés gratuitement tout au long de l année par les institutions intéressées elles-mêmes sur le site bêta Les tests sont maintenant terminés. Dès réception des options des bibliothèques, le Consortium va négocier les prix des produits souhaités pour 2012 et communiquer les offres aux partenaires dès que possible. 4

5 Le Bureau central du Consortium se présente Cinq personnes travaillent actuellement au Bureau central à Zurich. Ils négocient les licences pour le portefeuille de produits, accomplissent toute une série de tâches pour les bibliothèques partenaires et les accompagnent de leurs conseils. Les pages qui suivent vous feront découvrir qui nous sommes et quelles sont nos attributions respectives au sein du Consortium. Pascalia Boutsiouci J ai un nom qui vient de Grèce, où je suis née dans une ville d environ habitants située à l est de Thessalonique, Serres. A l âge de quatre ans, je suis partie pour l Allemagne où j ai grandi dans le Rheinland, dans la région d Aix-la-Chapelle. J y ai obtenu ma maturité pour ensuite étudier les langues romanes (littératures française et italienne, linguistique) au RWTH d Aix-la- Chapelle. C est en juillet 2006 que je suis venue en Suisse et j y suis employée depuis cette date à la Bibliothèque de l ETH Zurich. J avais auparavant travaillé durant cinq ans sur différents projets à la Technische Informationsbibliothek (TIB) à Hanovre. Mes débuts à la bibliothèque de l ETH l ont été en tant qu assistante de projets pour M. Neubauer. J y ai rédigé plusieurs mandats de projets, notamment celui de e-lib.ch: Bibliothèque électronique suisse, et conduit jusqu en mai 2009 le projet pilote de l ETH Zurich sur l archivage à long terme des données numériques. Depuis janvier 2008, je dirige le Consortium des bibliothèques universitaires suisses. Mes tâches y sont multiples. Je conduis avec mon équipe les négociations de licences avec les fournisseurs jusqu à la conclusion des contrats. Je supervise toutes les activités opérationnelles du Consortium exécutées par mes collaborateurs, conseille les partenaires sur toutes questions relatives aux publications électroniques, prépare le budget, l audit annuel de la CBU ainsi que les rapports annuels et les séances des instances supérieures (Présidence élargie et Comité de pilotage). Il m incombe aussi de participer aux séances de la Présidence élargie et du Comité de pilotage, de préparer l évolution stratégique du Consortium à partir de 2013 et de représenter le Consortium à l extérieur. La participation aux séances de GASCO à Francfort ainsi que la présentation de conférences sur le Consortium à différentes manifestations internationales font naturellement partie de mon large éventail d attributions. 5

6 L essentiel de ma vie privée est consacré à ma famille. Je suis depuis mai 2009 l heureuse mère d une petite fille, Fenia Marie, qui a maintenant plus de deux ans et dont le tempérament si vif nous maintient constamment en éveil. Nous avons plaisir à voyager, surtout en Italie du Nord, sur les pentes italiennes du Lac de Lugano. A part cela, je passe le peu de temps qui me reste à m initier au golf, ce qui me procure un immense plaisir. Darja Dimitrijewitsch Je m appelle Darja Dimitrijewitsch et je travaille depuis début juillet 2011 dans l équipe du Bureau central. Je m y occupe essentiellement de contracter des licences de produits électroniques, ce qui englobe le conseil aux bibliothèques intéressées, la préparation des offres, les négociations avec les fournisseurs et en fin de compte la mise en service des produits pour les partenaires. Par ailleurs je suis aussi la personne de contact pour toutes les questions qui touchent les adresses IP et AAI/Shibboleth, et suis responsable de la plate-forme Sharepoint, de la tenue à jour de diverses listes (par exemple celle des utilisateurs simultanés, de GASCO, etc.) ainsi que de la brochure du Consortium qui paraît une fois par an. C est à Meggen près de Lucerne que je suis née et que j ai grandi avec mes trois sœurs. Je dois mon nom aux consonances russes à mon père serbe qui a rencontré et épousé ma mère en Suisse au début des années 60. J ai passé ma maturité type B à Lucerne avant d accomplir un stage pratique d une année à la Stadtbibliothek Luzern en vue des études en sciences de l information à Coire, études que j ai terminées avec succès à l automne J ai fait mes premières expériences professionnelles au département interne d information de Novartis Pharma AG à Bâle, puis à la Zentralbibliothek de Zurich. Avant de rejoindre le Bureau du Consortium, je travaillais à la bibliothèque de l ETH en tant qu assistante de projet aux services à la clientèle. Je consacre mon temps libre au sport, à l écoute de musique, à la lecture, au cinéma et aux visites d expositions. 6

7 Mohamed El-Saad Je m appelle Mohamed El-Saad et travaille depuis août 2010 au Bureau central. Mon domaine d activités englobe tous les aspects de l acquisition de licences pour des produits électroniques. Je coordonne en outre les sondages sur les produits et assiste la direction pour tout ce qui touche le calcul des coûts de l infrastructure centrale et les opérations de controlling et de reporting annuelles. C est en été 2001 que j ai achevé ma formation d assistant I+D (aujourd hui spécialiste I+D) à la bibliothèque de l ETH. Au terme de cette formation, j ai débuté au département des périodiques et du prêt des Archives sociales suisses, où j ai passé un peu plus de six ans, devenant adjoint du chef du prêt et adaptant les procédures de traitement du département des périodiques aux nouvelles exigences. Au terme d un long voyage à l autre bout du monde, j ai suivi un cursus de formation continue dans le domaine I+D à la Haute école de Lucerne et passé le Cambridge Certificate in Advanced English. Après quelques emplois de courte durée dans les bibliothèques du WSL, de l EAWAG/EMPA et du PSI, je suis employé depuis une année au Bureau central où les tâches exigeantes me procurent un réel plaisir. Je dois mon nom arabe aux racines palestiniennes de mon père. Ma mère, elle, vient du Sud de la Finlande. Mais j ai grandi dans les environs de Zurich, dans l Oberland zurichois. Après plusieurs années en ville de Zurich, j habite depuis quelques temps dans l Unterland zurichois. Mes loisirs me portent volontiers vers la nature, la montagne, le jardinage, les voyages les plus divers ou bien à des concerts et autres manifestations culturelles. Je me réjouis de faire votre connaissance lors d une de nos manifestations ou à toute autre occasion. 7

8 Susanne Manz Je m appelle Susanne Manz et travaille depuis août 2009 au Bureau central du Consortium. Ma principale activité concerne les contrats de licence pour les produits électroniques. A côté de cela, je m occupe aussi de l organisation de nos journées d information, de la tenue à jour annuelle des décomptes des ETP et de la Newsletter. En outre, j ai été impliquée jusqu à mi-2011 dans le projet E-depot et travaille maintenant, en suite logique, plus précisément sur les offres de LOCKSS et Portico. C est à Geuensee dans le canton de Lucerne que j ai grandi, et après quelques années à Lucerne et à Coire, j habite depuis deux ans à Zurich. Après ma formation de libraire à la librairie Untertor à Sursee, j ai exercé ma nouvelle profession à la librairie Hirschmatt Buchhandlung à Lucerne avant d étudier de 2006 à 2009 les sciences de l information à la HTW de Coire. Mes loisirs préférés sont la lecture, jouer et écouter de la musique et cuisiner. J apprécie aussi d aller au cinéma, au théâtre ou au concert. Sans compter qu on me rencontre fréquemment à l extérieur, en hiver sur les pistes de ski et les autres saisons en randonnée. Christian Stutz On peut m appeler aussi bien le poussin (je suis le plus jeune de l équipe) ou Mathusalem (je suis le plus ancien en service). Car je travaille en effet depuis fin 2007 au Consortium, à côté de mes études en histoire et en économie à l Université de Zurich. En parallèle aux tâches qui m ont été initialement confiées, la gestion des statistiques d utilisation, j ai dû aussi endosser des projets passionnants comme par exemple la conception de notre plate-forme collaborative sur Microsoft Sharepoint. Et j ai consacré un temps considérable à la planification et à la conduite de la Journée d information de cette année sur les statistiques d utilisation. Au privé je ne tiens pas en place. Je cours souvent les concerts et autres manifestations culturelles, voyage en terres lointaines et me passionne de football. Je vais remettre en octobre de cette année mon travail de licence sur le moyen-âge et terminer si tout va bien mes études en mars prochain. 8

9 Manifestations Jubilé du Consortium Le 6 décembre 2010, le Bureau a organisé à l ETH Zurich une manifestation de jubilé pour les dix ans du Consortium à laquelle quelque 50 personnes de Suisse et de l étranger ont pris part. Cette rencontre internationale était placée sous le thème Beyond Licensing? Library Consortia in the Digital Age. Des représentants des consortia européens venus d Allemagne, de France, de Hollande et d Autriche ont débattu des enjeux à venir et des nouveaux défis que doivent relever les consortia. Toutes les présentations de cette journée sont disponibles sur le site web du Consortium. Journée d information 2011 La Journée d information de cette année sur le thème Nutzungsstatistiken - Theorie und Praxis bei Verlagen und Bibliotheken s est tenue le 5 avril 2011 à la bibliothèque centrale de la Bibliothèque universitaire de Berne. Une soixantaine de personnes y ont participé. Le thème des statistiques d utilisation a été abordé selon trois points de vue: celui des éditeurs, qui produisent des statistiques d après COUNTER (Elsevier), celui du Consortium, qui se charge de les mettre en forme, et enfin celui des bibliothèques, ce qui a permis notamment à l Université de Genève de rendre compte de ses expériences suite à l introduction d un outil ERM. Les maisons Swets et Serials Solutions ont clos la manifestation en présentant leurs outils statistiques. Toutes les présentations de cette journée d information sont disponibles sur le site web du Consortium. Conférences Plusieurs conférences ont donné au Consortium l occasion de se présenter durant l année: Le consortium des bibliothèques universitaires suisses (Pascalia Boutsiouci) Présentation à la HES Genève, Filière Information Documentaire Statistiques d utilisation - Usages au Consortium et dans les bibliothèques (Pascalia Boutsiouci et Christian Stutz) Conférence à la Bibliothèque universitaire de Berne lors de la Journée d information 2011 du Consortium 9

10 Le Consortium des bibliothèques universitaires suisses (Pascalia Boutsiouci) Présentation à l Università della Svizzera italiana, Biblioteca universitaria di Lugano Rechtliche Aspekte des Konsortiums der Schweizer Hochschulbibliotheken (Pascalia Boutsiouci) Archivrechte bei Datenbanken und ejournals. Zukunft der digitalen Bestandeserhaltung? (Susanne Manz) Conférences données à Berne lors du congrès Digitale Bibliotheken und Recht de l Association des bibliothèques juridiques suisses Toutes ces présentations sont disponibles sur le site web du Consortium. Projets e-lib.ch du Consortium Dans le cadre de e-lib.ch: bibliothèque électronique suisse, le Consortium pilote trois sous-projets qui se rapportent tous au projet global E-Archiving. En voici un rapide aperçu. retro.seals.ch Le projet retro.seals.ch a pour but de rétronumériser des revues scientifiques suisses et de les rendre accessibles au monde entier via la plate-forme homonyme. Plus de 90 publications des domaines les plus divers sont disponibles à ce jour. La partie la plus ancienne de ces archives remonte à la première moitié du 19e siècle, alors que les numéros les plus récents ont paru il y a tout juste quelques mois. On peut y effectuer aussi bien une recherche par balayage qu une recherche pointue à travers l intégralité du texte. Retro.seals.ch s enrichit continuellement en collaboration avec les éditeurs et d autres partenaires pour devenir un portail national des périodiques. Plus de deux millions de pages numérisées sont accessibles en ligne à ce jour. E-Depot Dans le cadre du projet E-Depot (mise en place d un service pour l archivage pérenne centralisé de contenus numériques pris sous licence), on a chargé dans DigiTool tous les contenus d Elsevier de 1995 à 2004 (y compris Academic Press de1993 à 2004). La mise en œuvre de ce projet a cependant montré que vouloir maintenir un système propre pour l archivage et la conservation des contenus en vue d un Post Cancellation Access (PCA) exigeait un énorme investissement. 10

11 C est pourquoi la CBU a décidé, en janvier 2011, de ne plus introduire de nouveaux contenus dans DigiTool et de désactiver complètement le système en cours d année. Pour le remplacer, le Consortium doit évaluer d ici fin 2011 les offres de Portico et de LOCKSS et informer les partenaires sur ces alternatives potentielles. Serveur de métadonnées On a mis en œuvre, dans le cadre du projet E-Archiving, un serveur articulé autour du logiciel open source CDS Invenio qui consolide les métadonnées des serveurs institutionnels des universités suisses et les rend accessibles via un point d entrée unique. Le recours au protocole Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting (OAI-PMH) permet le moissonnage des données. Les documents eux-mêmes restent sur leur serveur d hébergement et en sont déchargés à la demande. Le projet s est achevé avec succès par l intégration de ces métadonnées dans swissbib à fin Varia Audit 2010 L audit annuel de la CBU s est déroulé le 24 mars 2011 au Bureau central du Consortium. Les dépenses effectives comme les recettes nécessaires à l infrastructure centrale ont été évaluées et communiquées dans un rapport adressé à la CBU. Continuation du Consortium en 2012 Lors de sa séance du 28 avril 2008, la CBU avait décidé de maintenir l activité du Consortium pour l année Les partenaires consortiaux d origine (universités, hautes écoles spécialisées, hautes écoles pédagogiques, ETHZ, centres de recherche du domaine des ETH et Bibliothèque nationale) ont confirmé par engagement écrit qu ils assumaient les coûts de fonctionnement du Bureau central pour toute l année Infrastructure centrale 2013 La CUS a prévu pour la période le financement de projets dans le cadre des projets de coopération et d innovation (KIP). Un point fort en sera la thématique accès à l information scientifique, qui touche partiellement les bibliothèques et se subdivise en plusieurs axes de travail tels que l organisation au niveau national, les Discovery Tools, la poursuite de e-lib.ch, les licences, l Open Access, l archivage à long terme et la suite de la mise en œuvre de AAI/AAA. L organe de planification de la CRUS prépare à cet effet un pré projet qui sera soumis à la CUS en septembre

12 Décisions Comité de pilotage/cbu Effectifs du Bureau central: l effectif du Bureau pour le module licences a été augmenté pour 2011 de 325 ETP à 365 ETP. Cette accroissement en personnel de 0,4 ETP sera financé via des crédits disponibles non dépensés. La CBU a par ailleurs décidé, lors de sa séance du 1er juin 2011, de prolonger jusqu à fin 2012 le règlement qui courait jusqu à fin Statistiques d utilisation Les audits de 2008 et 2009 avaient révélé le souhait que le Consortium exploite de manière régulière les statistiques. Le Bureau central a donc lancé un sondage au milieu de l année dernière auprès des bibliothèques afin d évaluer leurs besoins. Il en est résulté que la majorité des bibliothèques se sont dites satisfaites de l exploitation des statistiques pratiquée jusqu ici par le Bureau central. Le Comité de pilotage a alors décidé, en séance du 29 novembre 2010, de laisser le Consortium préparer les statistiques comme jusqu ici mais de ne pas en effectuer le dépouillement. Le Consortium a cependant évalué ce printemps dans quelle mesure l introduction d un SUSHI-Client pourrait rendre plus aisé le déchargement des statistiques d utilisation. On a utilisé à cet effet l outil gratuit développé par EBSCO SUSHI Harvester for Consortia. De multiples problèmes ont empêché d introduire sans accrocs les SUSHI-Clients dans nos procédures. Si les données SUSHI nécessaires pouvaient bien être identifiées correctement chez la plupart des éditeurs compatibles avec COUNTER, leur implémentation dans les clients SUSHI en cous d évaluation échouait la plupart du temps. Nos essais ont hélas montré que la standardisation n est pas encore assez avancée dans ce domaine et qu il subsiste bien des problèmes d implémentation chez les fournisseurs eux-mêmes. Comme EBSCO a entre-temps cessé le développement de son SUSHI Harvester for Consortia, le Consortium a décidé de surseoir à l intégration de SUSHI et d attendre les développements à venir. Une liste comportant les données SUSHI actualisées est disponible sur notre home page. Et c est bien volontiers que nous répondrons à toute question à ce sujet. 12

13 Nouveaux documents sur le site web du Consortium Le Rapport annuel 2010 du Consortium a été déposé sur notre site web en versions allemande et française. S y sont ajoutés les documents nouveaux suivants mis à disposition de tous les partenaires: Liste des produits acquis par le Consortium Liste des pourcentages ETP actuels de tous les partenaires Plate-forme Sharepoint Le Consortium travaille en ce moment à la mise en place d une plate-forme destinée à ses membres partenaires, poursuivant par là un double objectif: d une part faire de cette plate-forme un nouvel outil de travail interne pour les bibliothèques partenaires, et d autre part réserver l actuel site web du Consortium uniquement aux informations publiques. Il est donc prévu de migrer tout l environnement protégé par mot de passe du site actuel sur la nouvelle plate-forme, à côté d informations et de fonctionnalités nouvelles. On y trouvera dorénavant une page d information à propos de chaque produit, qui renseignera aussi bien sur l état des négociations de licence en cours que sur l historique des contrats le concernant signés durant les dernières années. C est Microsoft Sharepoint qui sert de support à cette plate-forme. Il s agit d une technologie collaborative de type groupware qui a été installée pour tous ses services par la bibliothèque de l ETH et qui est déjà utilisée par le Bureau central à sa plus grande satisfaction. De ce fait le développement de cette plate-forme n entraîne aucun coût puisqu on recourt au savoir-faire acquis par la Bibliothèque de l ETH et par le Consortium. Afin de configurer cette plate-forme au mieux et selon les vœux et besoins des partenaires, le Consortium va lancer un sondage auprès d eux en les invitant à y répondre après avoir testé l outil. D autres informations vont suivre tout bientôt avec l invitation à participer à l enquête. Dates à retenir / Calendrier Séance de la Présidence élargie du Consortium à Zurich: 5 septembre 2011 Journée e-lib.ch à Berne: 15 septembre 2011 Journée Swets à Fribourg: 23 septembre 2011 Foire du Livre de Francfort: octobre 2011 Séance du Comité de pilotage du Consortium à Berne: 3 novembre

Journée Swets. Garantir l accès durable aux revues électroniques et e-books, est-ce possible?

Journée Swets. Garantir l accès durable aux revues électroniques et e-books, est-ce possible? Journée Swets Fribourg, le 23 septembre 2011 Garantir l accès durable aux revues électroniques et e-books, est-ce possible? Susanne Manz Consortium des bibliothèques universitaires suisses Le Consortium

Plus en détail

Le consortium des bibliothèques universitaires suisses

Le consortium des bibliothèques universitaires suisses Konsortium der Schweizer Hochschulbibliotheken 2011 Filière Information Documentaire HES Genève, 31 mars 2011 Le consortium des bibliothèques universitaires suisses Pascalia Boutsiouci, Konsortium der

Plus en détail

Concentration des forces dans l information scientifique

Concentration des forces dans l information scientifique Programme CUS 2013-2016 P-2 "Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde" Concentration des forces dans l information scientifique Approuvée par la CUS le 3 avril 2014 Direction du programme:

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink.

SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink. Knowledge Matters. Choose SpringerLink SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink. A la pointe de la Recherche scientifique mondiale La Collection de contenus STM en ligne la

Plus en détail

Le signalement des acquisitions numériques à l échelle nationale Le rôle du hub de métadonnées scénarios et prototype

Le signalement des acquisitions numériques à l échelle nationale Le rôle du hub de métadonnées scénarios et prototype Le signalement des acquisitions numériques à l échelle nationale Le rôle du hub de métadonnées scénarios et prototype Raymond BERARD, directeur de l ABES 0 Sommaire 1. La genèse du projet 2. Etude de faisabilité

Plus en détail

8.3 Tableau comparatif des acteurs et prestataires de ressources numériques en ligne

8.3 Tableau comparatif des acteurs et prestataires de ressources numériques en ligne 8.3 Tableau comparatif des acteurs et prestataires de ressources numériques en ligne Acteurs Accès Description Type de contenus Public visé Bibliomedias www.bibliomedias.net Plateforme de téléchargement

Plus en détail

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique Le Partenaire Technologique SII / SIG Chronique d un succès majeur pour SIG Comment la mise en place d un outil novateur de gestion des infrastructures et des services a permis à SIG d améliorer la gestion

Plus en détail

findit.lu Les guides d utilisation Leçon 17

findit.lu Les guides d utilisation Leçon 17 Les guides d utilisation Leçon 17 : Configuration des logiciels de gestion bibliographique Qu est-ce qu un logiciel de gestion bibliographique? Un logiciel de gestion bibliographique est un logiciel qui

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

Mise en place d une politique institutionnelle d archives ouvertes

Mise en place d une politique institutionnelle d archives ouvertes Mise en place d une politique institutionnelle d archives ouvertes Sanaa DOUKKALI Directrice de la Bibliothèque Universitaire Mohamed Sekkat, Université Hassan II -Casablanca Tel: +212 614 00 04 52 e-mail

Plus en détail

Négociation Elsevier : un accord est signé

Négociation Elsevier : un accord est signé Négociation Elsevier : un accord est signé A la date du 31 janvier 2014, le consortium Couperin en charge de la négociation pour l'abonnement à la Freedom collection, l'agence Bibliographique de l'enseignement

Plus en détail

Moyens d enseignement numériques : quelles perspectives?

Moyens d enseignement numériques : quelles perspectives? L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Moyens d

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage

L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage Document de base de l'initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage Impressum Éditeur Initiative des villes

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Par Thierry CLAERR, Service du Livre et de la Lecture Jean-François MOUFFLET, Service interministériel des Archives de France Ministère de la Culture et de la Communication Stockage et conservation des

Plus en détail

Conférence Clusis: DPO De l indépendance légale à l indépendance de l action. - Le cas du Valais - 28 octobre 2014

Conférence Clusis: DPO De l indépendance légale à l indépendance de l action. - Le cas du Valais - 28 octobre 2014 Conférence Clusis: DPO De l indépendance légale à l indépendance de l action - Le cas du Valais - 28 octobre 2014 lic. iur. Ursula Sury, RA ancienne préposée à la protection des données et à la transparence

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Comptabilité Sage 50 Gestion des salaires Facturation Comptabilité Comptabilité générale Option modèle

Plus en détail

Le réseau NEBIS. Nos prestations vos avantages. NEBIS-Verbund Unsere Dienstleistungen Ihr Mehrwert

Le réseau NEBIS. Nos prestations vos avantages. NEBIS-Verbund Unsere Dienstleistungen Ihr Mehrwert Le réseau NEBIS Nos prestations vos avantages NEBIS-Verbund Unsere Dienstleistungen Ihr Mehrwert NEBIS Netzwerk von Bibliotheken und Informationsstellen in der Schweiz Inhalt NEBIS 3 Prestations 5 Le système

Plus en détail

CATALOGUE DE LA GAMME EASYFOLDER OFFRE GESTION DE CONTENUS NUMERIQUES

CATALOGUE DE LA GAMME EASYFOLDER OFFRE GESTION DE CONTENUS NUMERIQUES CATALOGUE DE LA GAMME EASYFOLDER OFFRE GESTION DE CONTENUS NUMERIQUES Gestion Electronique de Documents (GED) Système d Archivage Electronique (SAE) Coffre Fort Numérique (CFN) et modules complémentaires

Plus en détail

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 Statuts FSEA FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 La FSEA en bref La FSEA est l organisation faîtière de la formation continue en Suisse. Ses membres sont des organisations

Plus en détail

Catalogue des formations Médecine et paramédical

Catalogue des formations Médecine et paramédical Catalogue des formations Médecine et paramédical Sommaire Recherche documentaire et maîtrise de l information médicale... 2 Utilisation des catalogues des bibliothèques de médecine... 3 Utilisation de

Plus en détail

Une organisation internationale au cœur des enjeux de contenus et d accès à l information scientifique: L IFLA

Une organisation internationale au cœur des enjeux de contenus et d accès à l information scientifique: L IFLA Une organisation internationale au cœur des enjeux de contenus et d accès à l information scientifique: L IFLA P.Sanz, FREDOC, Bordeaux, 12 octobre 2011 L IFLA, un forum professionnel de premier plan Cadre

Plus en détail

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master Cycle master Cinéma Master en réalisation cinématographique 4 semestres (120 ECTS) Depuis 2006, l école participe au master en réalisation cinématographique mis en place au travers du Réseau Cinéma CH.

Plus en détail

MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012. Fondation ch

MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012. Fondation ch MOBILITE ERASMUS SUISSE STATISTIQUES 2011-2012 Fondation ch Avril 2013 INDEX 1. Mobilité étudiante... 3 a. Données générales... 3 b. Étudiants partant à l étranger... 5 i. Établissements d enseignement

Plus en détail

Gestion des accès, fédération d identités. Olivier Salaün - RENATER

Gestion des accès, fédération d identités. Olivier Salaün - RENATER Gestion des accès, fédération d identités Olivier Salaün - RENATER La fédération d'identités? mécanisme standardisé de délégation d'authentification pour l'accès à des ressources numériques (web) très

Plus en détail

Panorama des contenus

Panorama des contenus journée professionnelle organisée par ABPN Association des Bibliothécaires de la Province Nord Panorama des contenus documentaires numériques Isabelle Gasser IRD Nouméa - Documentation Plan Contexte t

Plus en détail

Etude nationale sur l audition Résultats

Etude nationale sur l audition Résultats Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude: Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

MODE D'EMPLOI. La gestion des versions permettra de compléter et de faire évoluer les fiches dans le temps. NOM DE LA RESSOURCE CONTACT FOURNISSEUR

MODE D'EMPLOI. La gestion des versions permettra de compléter et de faire évoluer les fiches dans le temps. NOM DE LA RESSOURCE CONTACT FOURNISSEUR MODE D'EMPLOI Fiche réalisée le Version Rédacteur La gestion des versions permettra de compléter et de faire évoluer les fiches dans le temps. NOM DE LA RESSOURCE Nom, prénom CONTACT FOURNISSEUR Mail Téléphone

Plus en détail

Bourse Binding de la Fondation suisse d études

Bourse Binding de la Fondation suisse d études Univers Suisse Bourse Binding de la Fondation suisse d études Dossier de candidature Veuillez présenter les documents dans l ordre et en suivant de manière stricte le modèle fourni. Nous vous sommes reconnaissants

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business HFVESA Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance Une coopération entre l AFA et AKAD Business Ecole supérieure assurance (ESA) 2 Selon l Office fédéral de la formation professionnelle et

Plus en détail

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise

Plateforme STAR CLM. Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Plateforme STAR CLM Gestion intégrée des réseaux multilingues d entreprise Groupe STAR Your single-source partner for corporate product communication Chaque plan de vol est unique... Chaque vol est un

Plus en détail

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

Lettre-circulaire n 1 / 05 Assurance-invalidité / subventions pour l exploitation et les agencements selon l'art. 73, al. 2, let.

Lettre-circulaire n 1 / 05 Assurance-invalidité / subventions pour l exploitation et les agencements selon l'art. 73, al. 2, let. Domaine Assurance-invalidité Aux ateliers d'occupation permanente pour handicapés Aux homes et centres de jour pour handicapés Aux organes cantonaux de liaison 3003 Berne, le janvier 2005 Lettre-circulaire

Plus en détail

Bienvenue. Au Centre de Formation NTI. Cher client,

Bienvenue. Au Centre de Formation NTI. Cher client, Cher client, Le Centre de formation NTI a l honneur de vous présenter son nouveau catalogue. Nous vous invitons à parcourir l ensemble de * nos formations. Nous restons proches de vous pour que vos connaissances

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

News. Hiver 2014/2015. Table des matières. Examen de certificat d assistant/e en gestion du personnel Nouveau système d inscription

News. Hiver 2014/2015. Table des matières. Examen de certificat d assistant/e en gestion du personnel Nouveau système d inscription Hiver 2014/2015 News Chères lectrices, chers lecteurs, Celui qui décide d entamer une formation professionnelle supérieure, et de passer des examens conséquents dans le domaine professionnel dans lequel

Plus en détail

J'ai un patrimoine électronique à protéger

J'ai un patrimoine électronique à protéger J'ai un patrimoine électronique à protéger Je ne sais plus ou mettre mes fichiers «J'ai de grandes volumes des fichiers et je ne sais plus vraiment comment faire pour bien les conserver.» «Les produits

Plus en détail

Table des matières La gestion de musée en toute simplicité Atouts fonctionnels Atouts techniques > > > > > > > > > > > > > >

Table des matières La gestion de musée en toute simplicité Atouts fonctionnels Atouts techniques > > > > > > > > > > > > > > Table des matières La gestion de musée en toute simplicité > > Une complexité croissante 5 > > La solution 5 > > Un système complet 7 > > Avantages en un coup d œil 7 Atouts en matière de design > > Modulaire

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013 kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 0/09/0 Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de

Plus en détail

GlaxoSmithKline Biologicals

GlaxoSmithKline Biologicals GSK Biologicals en route vers la facturation électronique Madame, Monsieur GSK Biologicals s est engagé à améliorer continuellement son niveau de service et d efficacité. Un des aspects de cet effort consiste

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Indemniser équitablement les autrices et auteurs

Indemniser équitablement les autrices et auteurs Indemniser équitablement les autrices et auteurs Une lacune à combler au niveau du prêt Cette brochure explique que les au trices et auteurs ne sont pas indemnisés pour le prêt de leurs œuvres une situation

Plus en détail

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. 1 Comptabilité Gestion commerciale Facturation Gestion des salaires Comptabilité Comptabilité générale Option

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008 12 Moharram 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 03 3 DECRETS Décret exécutif n 08-04 du 11 Moharram 1429 correspondant au 19 janvier 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse

Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse Universität Zürich Institut für Politikwissenschaft Forschungsbereich Policy-Analyse & Evaluation Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse Sur mandat de l Office fédéral de la santé publique Thomas

Plus en détail

Projet en nouvelles technologies de l information et de la communication

Projet en nouvelles technologies de l information et de la communication Projet en nouvelles technologies de l information et de la communication Site Web universitaire du Prof. Jacques Moeschler. Nono Steeve Semestre de printemps 2013 Sous la direction du Prof Luka Nerima

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Ne pas perdre du temps avec des candidats inadaptés. Ne pas rechercher des professionnels, mais les choisir.

Ne pas perdre du temps avec des candidats inadaptés. Ne pas rechercher des professionnels, mais les choisir. Ne pas perdre du temps avec des candidats inadaptés. Ne pas rechercher des professionnels, mais les choisir. 2500 nouveaux CV de professionnels qualifiés par semaine 10% 16 à 24 ans 36% des candidats ont

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive.

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive. 5101 VALID TRHU Même la meilleure performance peut toujours être améliorée La nouvelle Porsche Card exclusive. Porsche Card La carte de crédit exclusive aux prestations maximales! Votre Porsche vous a

Plus en détail

Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF

Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF Spécialiste en relations publiques avec brevet fédéral BF Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF Spécialiste en relations publiques avec brevet fédéral BF Le ou la spécialiste

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. 1 Sage50_Auftrag_Broschuere_fr.indd 1 24.09.2012 08:17:18 Comptabilité Gestion commerciale Facturation Gestion

Plus en détail

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Formation destinée aux cadres des secteurs public et parapublic - L ESSENTIEL EN BREF

Plus en détail

Présentation générale du projet data.bnf.fr

Présentation générale du projet data.bnf.fr Présentation générale du projet data.bnf.fr La Bibliothèque nationale a mis en œuvre un nouveau projet, qui a pour but de rendre ses données plus utiles sur le web. Ceci nécessite de transformer données

Plus en détail

Proposition de modification des statuts de l Association INTERPRET à l attention de l Assemblée générale du 11 juin 2015

Proposition de modification des statuts de l Association INTERPRET à l attention de l Assemblée générale du 11 juin 2015 Proposition de modification des statuts de l Association INTERPRET à l attention de l Assemblée générale du 11 juin 2015 Présentation synoptique des changements proposés Légende: Colonne de gauche: version

Plus en détail

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Etat 4 mai 2015 Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Statuts et Usages de l'association des Commerçants d'art de Suisse

Statuts et Usages de l'association des Commerçants d'art de Suisse Statuts et Usages de l'association des Commerçants d'art de Suisse Statuts de l'association des Commerçants d'art de Suisse Association selon l article 60 et suivants du Code des obligations 1. L Association

Plus en détail

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime:

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime: www.pwc.ch/careers Grow your own way Tes possibilités de carrière The opportunity of a lifetime: Audit Conseil juridique et fiscal Conseil économique Services internes Une mine d expériences: éditorial

Plus en détail

OPEN ACCESS. ouverte INP Toulouse

OPEN ACCESS. ouverte INP Toulouse OPEN ACCESS Création d une d archive ouverte INP Toulouse Rappel historique «Révolution» Internet 1990 s Déclarations Open access Budapest 2001 : auto-archivage et revues alternatives Bethesda 2003 : ouverture

Plus en détail

CRM pour le Service clients et l Assistance technique

CRM pour le Service clients et l Assistance technique CRM pour le Service clients et l Assistance technique La satisfaction Maximizer. Inciter la fidélisation de la clientèle. Servir la clientèle efficacement est l élément clé d une croissance d affaires

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

PaPyRuS. Le nouveau reporting bancaire électronique

PaPyRuS. Le nouveau reporting bancaire électronique PaPyRuS Banque Le nouveau reporting bancaire électronique Avec le service «PaPyRuS», Dexia Banque vous propose désormais une alternative électronique vous permettant de remplacer avantageusement le reporting

Plus en détail

Portrait d entreprise Logiciels de gestion PME. Pour que les idées mènent au succès.

Portrait d entreprise Logiciels de gestion PME. Pour que les idées mènent au succès. Portrait d entreprise Logiciels de gestion PME. Pour que les idées mènent au succès. «Avec nos logiciels et nos services informatiques, nous aidons les PME suisses à gérer leurs affaires plus efficacement.»

Plus en détail

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Présentation d ERMS Solution logicielle pour le pilotage et l ERM Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Sommaire 1 Présentation d ACTUARIS 2 Les problématiques rencontrées 3 Présentation d ERMS

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Physiothérapeutes. La situation en Suisse

Physiothérapeutes. La situation en Suisse Physiothérapeutes La situation en Suisse Survol et tendances évolutives La durée de la formation en physiothérapie est de 4 ans. En Suisse romande, elle est offerte uniquement au niveau des HES-S2, en

Plus en détail

Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets en vue de l'exemplarisation automatique

Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets en vue de l'exemplarisation automatique Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets de ressources électroniques Ressources Fournisseurs Type Bouquets Code attribué ACM DIGITAL LIBRARY ACM - ASSOCIATION FOR COMPUTING MACHINERY / TSP

Plus en détail

RÉPARTI EN FONCTION DES BUDGETS $ 9 - $ 2014-15 RAPPORT ANNUEL)

RÉPARTI EN FONCTION DES BUDGETS $ 9 - $ 2014-15 RAPPORT ANNUEL) Faits en bref au sujet du RCDR 2015 Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités déterminé à élargir le contenu numérique pour les activités de recherche

Plus en détail

Intraday Pricing Service. Votre traitement instantané quand vous le souhaitez.

Intraday Pricing Service. Votre traitement instantané quand vous le souhaitez. Intraday Pricing Service Votre traitement instantané quand vous le souhaitez. Intraday Pricing Service associe une base de données sur les instruments financiers d envergure internationale à un système

Plus en détail

PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS : notre tâche commune

PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS : notre tâche commune PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS : notre tâche commune PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS UNE TÂCHE POUR TOUTE LA BRANCHE DE LA CONSTRUCTION La publicité en faveur des métiers de la construction représente

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Archives ouvertes : les enjeux dans les politiques d établissement et les projets internationaux

Archives ouvertes : les enjeux dans les politiques d établissement et les projets internationaux Archives ouvertes : les enjeux dans les politiques d établissement et les projets internationaux Bruno BOISSAVIT, Anne SLOMOVICI Séminaire MSH : Les archives ouvertes et HAL-SHS 13 Mars 2014 MSH Val de

Plus en détail

REUNION DU BUREAU PROFESSIONNEL MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2007 à la Maison des Universités(10h-13h30)

REUNION DU BUREAU PROFESSIONNEL MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2007 à la Maison des Universités(10h-13h30) REUNION DU BUREAU PROFESSIONNEL MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2007 à la Maison des Universités(10h-13h30) Etaient présents : M.-P. Baligand, E. Barthet, P. Carbone, C. Charazac, M. Dauzères, C. Etienne, G. Gourdet,

Plus en détail

Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité. L assurance d une carrière prometteuse!

Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité. L assurance d une carrière prometteuse! Assistant/-e d assurance AFA Formation pour titulaires d une maturité L assurance d une carrière prometteuse! 2 De tout temps, l assurance privée s engage fortement à la formation de sa propre relève.

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) RFI-2013-09 Demande d information Page 1/9 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) Socle de Ged-Archivage SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION...

Plus en détail

MICROSTAGE COM602 Département des lettres et communications. Automne 2015 (10 juin 2015)

MICROSTAGE COM602 Département des lettres et communications. Automne 2015 (10 juin 2015) MICROSTAGE COM602 Département des lettres et communications Automne 2015 (10 juin 2015) Table des matières Centre culturel de l Ude S / Série Arrière cours Publicité et promotion... 3 Centre culturel de

Plus en détail

Information et communication

Information et communication Information et communication Pour les nouveaux diplômés HES en information documentaire, en communication ainsi qu en traduction, l insertion professionnelle s avère difficile. Près de la moitié d entre

Plus en détail

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales GLION EN BREF Personne de Contact: Addresse: Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales Laureate Hospitality Education Rue du Lac 118, 1815 Clarens Suisse Contacts: Tél

Plus en détail

emotion EVENT informations média Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton Bern mobilisiert MICE-Kräfte Seite 8

emotion EVENT informations média Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton Bern mobilisiert MICE-Kräfte Seite 8 EVENT emotion Meetings & Kongresse Events & Messen Technik Business Travel Nr. 2 August 2015 Schweizer Fachmagazin für MICE und Geschäftsreisen Seite 59 Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton

Plus en détail

Office 365 pour les établissements scolaires

Office 365 pour les établissements scolaires Office 365 pour les établissements scolaires Tous les services destinés aux écoles, aux enseignants et aux élèves en un coup d oeil Sommaire the microsoft visual identity INTRODUCTION... 3 VUE D ENSEMBLE...

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

Les nouveaux sites documentaires de l IRD

Les nouveaux sites documentaires de l IRD Les nouveaux sites documentaires de l IRD Nouvel Horizon, nouvel intranet, nouveaux Netvibes - IRD France Sud - Logo d après Clipart-fr et Freepik.com De quoi allons nous parler? Les sites de la Documentation

Plus en détail

Etudier Ailleurs. Présentation et réalisation: Caroline Gagnon. 19/02/2015 Etudier Ailleurs Canada par Caroline Gagnon

Etudier Ailleurs. Présentation et réalisation: Caroline Gagnon. 19/02/2015 Etudier Ailleurs Canada par Caroline Gagnon Etudier Ailleurs Présentation et réalisation: Caroline Gagnon Étudier au Canada Programme universitaire Études menant à l obtention d un baccalauréat (Bachelor s Degree, diplôme de 1er cycle), suite à

Plus en détail

S tat u t s. de l Association suisse des cristalliers, collectionneurs de minéraux et fossiles (ASCMF)

S tat u t s. de l Association suisse des cristalliers, collectionneurs de minéraux et fossiles (ASCMF) S tat u t s de l Association suisse des cristalliers, collectionneurs de minéraux et fossiles (ASCMF) Les présents statuts sont rédigés au masculin. Ils sont également valables pour les deux sexes.. Nom,

Plus en détail

SAP Extended ECM. Application Governance & Archiving for SharePoint. Marc WOLFF Associé fondateur Certified CDIA+

SAP Extended ECM. Application Governance & Archiving for SharePoint. Marc WOLFF Associé fondateur Certified CDIA+ SAP Extended ECM Application Governance & Archiving for SharePoint Marc WOLFF Associé fondateur Certified CDIA+ Michaël Fréchet Sylvain Hubert Consultant AEROW - EXPERTS ECM Notre but : vous aider à tirer

Plus en détail

Statuts. Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) du 30 juin 2014

Statuts. Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) du 30 juin 2014 Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) Statuts du 30 juin 204 c/o mcw Wuhrmattstrasse 28 4800 Zofingue 062 5 20 info@sf-mvb.ch www.sf-mvb.ch Sommaire I. Dénomination, siège et but

Plus en détail