La Cantine numérique rennaise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Cantine numérique rennaise"

Transcription

1 La Cantine numérique rennaise

2 Sommaire Pourquoi une Cantine numérique à Rennes? La Cantine en 3 mots Les porteurs de projet et les grandes dates Le lieu L animation La contribution académique L émergence de projets L intégration dans un réseau Conclusion Pourquoi une Cantine numérique à Rennes? Contexte global : vers une innovation ouverte L innovation a beaucoup évolué ces dix dernières années, dans son organisation, dans ses acteurs et son contenu. Au niveau mondial, l organisation en réseau devient la norme : rares sont les innovations qui soient le fruit d une entreprise ou d un groupe isolé. Ce fonctionnement en réseau permet de créer un terreau favorable au développement économique, de lier les grandes sociétés aux jeunes pousses (start-ups), aux laboratoires de recherche publique et même aux usagers ou à leurs représentants. L usager, ou le client, n est plus seulement aujourd hui un consommateur que l on aurait tenu à l écart du processus d innovation. Il tend à en faire partie, ou tout au moins à être intégré au plus tôt dans les démarches d innovation. Ces futurs utilisateurs sont ainsi de plus en plus souvent sollicités, de façon directe ou indirecte, pour contribuer à l amélioration des solutions ou même s intégrer dans des démarches de design, dans des processus d innovation ascendante. L idéal de Condorcet, la science de la citoyenneté n est plus si lointain. L innovation évolue aussi dans son contenu : les cycles de développement et de mise sur le marché de nouveaux services sont de plus en plus rapides. L exemple des nouveaux services Web nous montre par ailleurs qu une innovation peut également se concevoir sans un contenu scientifique ou technologique avancé. On assiste à une transformation de notre manière d innover, vers un modèle ouvert et croisé. Ce changement de paradigme implique de repenser certains modes de travail et de proposer des outils coopératifs spécifiques, à la croisée des mondes de la culture, de la recherche, de l économique, de la formation, du service public. Le numérique, terme préféré à TIC (technologies de l information et de la communication), engendre une rupture porteuse à la fois d opportunités et de bouleversements voire d inquiétudes. À la grande créativité rendue possible par la diffusion rapide des outils de création de contenus répond le choc, souvent mal anticipé, que représente le numérique pour nombre de secteurs de la vie économique, culturelle et sociale. Le numérique ne doit pas rester entre experts, il doit être diffusé massivement vers les citoyens utilisateurs. La Cantine doit être un lieu de médiation autour des innovations technologiques, de leur appropriation et du développement des usages et comportements. 3

3 Contexte local : accompagner le développement d une économie et d une culture du numérique Notre territoire est reconnu, en France et à l étranger, comme un territoire d innovation technologique et sociale. La Bretagne regroupe près de la moitié de la recherche publique en télécommunications. La technopole de Rennes Atalante regroupe des universités, des grands groupes et bon nombre de PME innovantes. En marge des réseaux actuels d animation de la filière TIC, nombre d initiatives informelles se créent : groupes d utilisateurs d une technologie, amateurs éclairés (pro-am) de la cartographie collaborative, rencontres d entrepreneurs du Web, Ces initiatives parfois éphémères, rarement organisées et toujours issues de cycles de développement très courts manquent de visibilité sur notre territoire. Il nous semble aujourd hui essentiel de croiser les filières et les acteurs, de ne plus isoler le chercheur ou l entrepreneur du grand public, de favoriser le débat, voire les frottements, entre ceux qui «font» les technologies du numérique et ceux qui les «utilisent» : grand public, artistes, pouvoirs publics. De cet échange peut naître une expertise collective autour de la culture du numérique, qui réunisse les usages et les technologies. Plus l ancrage de la filière sur le territoire se développe, notamment par la création de la Cantine numérique rennaise, plus les entreprises, les chercheurs, les porteurs de projet auront à cœur de s implanter et de conserver leur activité sur notre territoire. L implantation de la future Cantine numérique rennaise au sein du bâtiment des Champs Libres, sur la place des Cultures, est au coeur de notre projet. Par sa politique d animation ambitieuse, par son emplacement, la Cantine souhaite contribuer à rendre visible sur notre territoire la culture du numérique. Elle entend ainsi contribuer avec les autres acteurs du territoire à la co-élaboration de la Cité du Numérique, en favorisant les démarches de fertilisation croisée entre les acteurs des mondes économique, social et culturel. Par nature en constante évolution, cette culture du numérique désigne toutes ces pratiques, tant privées que professionnelles, tant économiques que sociales, que le numérique a rendues possibles. Un nombre croissant de citoyens se saisit de ces outils pour accéder aux savoirs, partager une opinion, créer et diffuser un contenu plus ou moins original. La mise en visibilité de cette culture du numérique au sein de cet espace de croisement que doit constituer la Cantine doit aussi permettre de développer une expertise collective et partagée, une intelligence du territoire pour une société créative. Les porteurs du projet & les grandes dates Le projet rennais de Cantine numérique se distingue par la diversité des structures qui portent le projet de sa création. À ce jour, l association de préfiguration regroupe 9 structures. Elles sont issues des mondes économique, associatif, universitaire et culturel. De nombreuses autres structures souhaitent rejoindre la Cantine numérique rennaise dès son lancement effectif. Pôle Images et Réseaux / 2005 Pôle de compétitivité mondial dans le domaine des Images, des Réseaux et des nouveaux contenus numérique Association Web2Rennes / 2009 Association d entrepreneurs du Web à Rennes. Organise les Open Coffee depuis 2006 Association Bug / 1996 Association multimédia. Développe et soutient les projets associatifs et d innovation sociale sur le territoire métropolitain Rennes Atalante / 1984 Technopole Rennes Atalante. Favorise le développement des entreprises technologiques Meito / 1984 Association fédérant les acteurs de la filière TIC en Bretagne. La Cantine en 3 mots : un lieu / une dynamique / un réseau Notre projet ambitionne : de mettre en place un lieu emblématique au cœur de la Bretagne, à Rennes dédié à l innovation, à l émergence d idées et aux croisements des cultures. Le lieu se veut convivial, ouvert sur l extérieur et intègre un espace de coworking, d inscrire cette initiative dans une dynamique de réseau et de fertilisation croisée avec l ensemble des initiatives rendues visibles et interactives pour construire et animer la Cité du Numérique, de s intégrer dans la dynamique de constitution d un réseau français et international de dispositifs identiques ayant la même vocation de rencontres, de croisement d acteurs innovants et de pratiques de travail collaboratives autour d une méthodologie et d une identité commune. Granit / 1976 Association de professionnels du secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) de la région rennaise ESC Rennes / 1990 Ecole internationale de management Marsouin / 2002 Le Groupement d Intérêt Scientifique, créé en 2002 à l initiative du Conseil Régional de Bretagne fédère 11 centres de recherche en Sciences humaines et Sociales travaillant sur les usages des Technologies de l Information et de la Communication des 4 universités bretonnes et de 2 Grandes écoles (Télécom Bretagne, Ensai). S.A.GA. / 2004 Scénographie, production et diffusion artistique, notamment numérique. 4 5

4 Les grandes dates Printemps - Été 2009 Lancement du groupe de travail «projet de Cantine numérique à Rennes» - annonce de Daniel Delaveau lors des Étés Tic sur l implantation aux Champs Libres Novembre 2009 Constitution de l association de préfiguration lors d une réunion à Rennes Métropole Février 2010 Rencontre intercantines à Rennes, avec les représentants des projets de Paris, Nantes et Toulouse La Cantine numérique en détail Le lieu : un espace de rencontres Printemps - ÉTÉ 2010 Aménagement du lieu Été 2010 Lancement officiel de la Cantine numérique rennaise dans les locaux des Champs Libres 6 7

5 Un lieu accessible et attractif en prise avec la vie sociale et économique > Ouvert 6 J/7, en journée et parfois en soirée > Qui se compose de trois espaces : Un espace café, convivial, bien situé, ouvert largement, un lieu d échange et d information, susceptible d accueillir des événements (expositions, conférences, inaugurations ) Un espace de réunion modulable en plusieurs espaces avec des moyens de travail collaboratif Un espace de coworking offrant bureau et accès WiFi aux acteurs «nomades» (porteur de projet, entrepreneur ou ingénieur, freelance ou toute personne de passage) et un espace d accueil de porteur de projets (en ante création) La Cantine Paris par Silicon Sentier > Qui dispose d équipements de communication et audiovisuels : connexion WiFi, accès réseau haut débit, dispositifs de prise de vue et mini-régie vidéo (pour alimenter le cas échéant une Web TV) > Qui offre une fenêtre permanente sur les Cantines et les autres lieux d innovation numérique en France et dans le monde via des outils de communication : système de visioconférence > Qui assure un maximum de passage et un accès facile à tous les publics concernés (centre-ville, proche métro, rez-dechaussée ) L intégration de la Cantine numérique rennaise au sein des Champs Libres Insérée au sein de l équipement des Champs Libres, la Cantine numérique rennaise a pour ambition de devenir un espace de référence des cultures du numérique sur le territoire. La proximité avec les différentes entités des Champs Libres, emblématique chacune de grands domaines du savoir, est un atout pour le projet Cantine et l équipe qui l animera. Cette proximité est la garantie de croisement inédit de savoirs, génératrice d activités elles-mêmes inédites. rue d Isly Le liberté Pour favoriser ce croisement créatif le projet Cantine veillera à rechercher des problématiques communes et à construire toutes les complémentarités possibles entre les projets des uns et des autres. De façon opérationnelle, les différentes entités des Champs Libres seront associées aux travaux du comité éditorial de la Cantine, à la fois pour anticiper des thématiques au croisement des préoccupations de chacune des équipes mais aussi pour rechercher les moyens concrets de créer les bonnes synergies dans la programmation événementielle. Avenue Janvier > Un lieu incontournable de l écosystème parisien > Plus de 1000 événements en deux ans de fonctionnement > Une ambiance et de nouveaux formats de rencontre > Une équipe d animation Silicon Sentier d au minimum 4 personnes > Un modèle économique mixte, associant partenariat public - privé et revenus propres > Des partenaires fondateurs (région Ile de France, Cap Digital, Mairie de Paris, industriels) très satisfaits et impliqués dans son succès > Une reconnaissance internationale via le réseau des «coworking spaces» > Une volonté de diffuser les bonnes pratiques La Cantine s est implantée à Paris le 30 janvier 2008, à l initiative de l association Silicon Sentier. A la fois espace d échanges et vitrine technologique ouverte sur la ville, la Cantine propose sur plus de 300 m², au cœur du 2 ème arrondissement, une plate-forme d innovation ouverte à toutes les composantes de l écosystème francilien de la vie numérique. La Cantine est le produit d un partenariat entre Silicon Sentier, l association des start-ups parisienne, le pôle de compétitivité Cap Digital, la Fondation Internet Nouvelle Génération, la Région Ile-de-France et Orange Labs. Elle rassemble environ 150 adhérents, (jeunes PME innovantes, coworker indépendant, artiste, étudiant, passionnés, acteurs de l innovation sociale ). Un cap sera prochainement franchi puisque la Cantine annonce officiellement son extension dans de nouveaux locaux, proches de La Bourse, sur une surface de 1000 m 2. Le métier du Silicon Sentier consiste à capter les tendances émergentes, structurer et animer les communautés (open source, mobilité, Web 2.0), mettre en place des plateformes d innovation ouverte (Quartier Numérique, La Cantine). La Cantine a quant à elle pour fonction de cristalliser les nouvelles manières de travailler dans le numérique. Fortement orientée à l origine vers les entrepreneurs du Web, elle est un lieu de foisonnement investi au quotidien par des chercheurs, étudiants, artistes et professionnels, grand public concernés par les nouveaux usages du numérique. Dès son origine, La Cantine a été pensée en réseau, avec d autres lieux ayant la même vocation. La Cantine s inscrit dans un réseau international de coworking place. P Colombier rue de l Alma P Charles Charles de Gaulle de Gaulle le 4bis - CRIJB La maison des associations Cinéma Gaumont boulevard Magenta Champs Libres La Cantine La philosophie d ouverture, de croisement des compétences, de co-conception qui fonde l action de la Cantine est également celle qui anime les porteurs du projet de Cantine numérique rennaise. Les deux ans d exercice et d expérimentation de ce lieu lui confèrent une expérience sur laquelle nous devons pouvoir nous appuyer. boulevard de Beaumont Gare SNCF 8 9

6 L animation & la politique éditoriale La Cantine numérique rennaise permettra de se retrouver à tout moment de la journée dans un espace convivial autour d un café pour échanger, s informer et travailler au sein d espaces collaboratifs. Elle permettra aussi : > de présenter une nouvelle technologie, une intention de projet ou le résultat d un projet en cours (ou d une expérimentation) à un public restreint ou large en fonction des souhaits des intervenants, pour bénéficier le cas échéant des réactions de communautés d utilisateurs ou d experts, > de débattre de sujets divers ou d organiser des événements variés avec la finalité de croiser les approches (rencontres, workshops, journées thématiques mensuelles), > d animer un dispositif permanent de recherche d idées (une Fabrique à idées), en s appuyant à la fois sur un outil de veille à la disposition de tous et la mise en œuvre d une démarche de créativité (atelier de recherche d idées, démarche de résolution de problème). Coordonnée au niveau local et régional cette politique d animation, L axe éditorial proposé pour la première année de la Cantine numérique rennaise : «Le participatif à l échelle d une métropole» Les usages collaboratifs et participatifs se développent aussi bien dans le domaine public que dans les domaines économique, artistique et politique. Qu est-ce que la participation? Qui participe? Que change-t-elle et que vat-elle changer? Quelles formes prend-elle sur la métropole rennaise, déjà marquée par les initiatives associatives et solidaires? La Cantine numérique rennaise se propose donc pour la saison de mettre en avant le développement du participatif à travers le prisme des initiatives prises sur le territoire métropolitain rennais. On peut imaginer plusieurs animations autour du thème par exemple : véritable colonne vertébrale du projet proposé se fera sous un label commun et un format de communication cohérent. Exemples d événements publics : > Un Open Coffee usage : rencontre hebdomadaire ouverte autour d un café focalisé usage/nouvelles pratiques > Des ateliers créatifs, des petitsdéjeuners/apéro de la recherche, des réunions de travail thématisées > Des présentations d initiatives originales (entreprise, association, communauté) > Des événements importants : conférence, exposition, barcamp > Projection et débat public autour du film documentaire UsNow (en présence du réalisateur anglais) > Mise en avant des initiatives locales à travers des soirées de présentations d initiatives locales (Open Street Map, la Ruche, Wikirennes et quantité d autres projets qui viendront s agréger) > Une animation sur la participation des utilisateurs à la conception d un produit ou d un service > Une rencontre sur les modèles économiques de la participation > Une rencontre sur les contenus multimédias générés par les utilisateurs. La contribution du domaine académique et de la recherche au projet Cantine numérique rennaise Marsouin - Groupement d intérêt scientifique régional La recherche s invite à la Cantine Chaque mois, Marsouin propose l afterwork et/ou l Apéro de la recherche : un exercice de science ouverte qui consiste à faire sortir des laboratoires les résultats de recherches académiques. Un exercice de vulgarisation où un chercheur viendra présenter les résultats d une recherche en cours relative au domaine de compétence de Marsouin et Loustic (laboratoire et observatoire des usages, des sciences et technologies de l information et de la communication) : économie numérique, management, droit du numérique, psychologie cognitive et ergonomie, anthropologie des usages, usages et usagers, l e.inclusion, la créativité : usage vs. conception, les innovations sociales, culturelles et technologiques Le projet regroupe à ce jour trois acteurs de l enseignement et de la recherche : les universités Rennes 1 et Rennes 2 par le biais du Groupement d intérêt scientifique Marsouin, et l ESC Rennes Business School. Le montage et le soutien scientifiques aux projets Beaucoup d appels d offres de recherche et développement comportent aujourd hui une dimension «usage» dont la coloration recherche va de l évaluation simple à des modalités qui peuvent être très complexes (par exemple les projets Proxima, La Ruche, Promenade Urbaine Augmentée, Caravane des quartiers). Parmi les membres fondateurs de la Cantine rennaise, beaucoup ont sollicité pour les aider sur ces projets. La Cantine peut devenir le lieu formel de ces échanges. Des rencontres seront organisées autour des questions méthodologiques dans le montage de projet : > mesurer les usages : approches quantitatives > l évaluation psycho-ergonomique (présentation de Loustic) > les méthodologies qualitatives > l innovation méthodologique L intégration de la Cantine au sein de manifestations scientifiques La Cantine pourra être intégrée dans des manifestations scientifiques Marsouin. Dans le cadre de la Maison des Sciences de l Homme Bretagne (MSH B), soutenue par la Région, quatre journées d études sont déjà prévues pour Elles seront suivies d un colloque scientifique en 2011 sur le thème de l e.inclusion (au-delà de la fracture numérique). L articulation avec les programmes d enseignement des universités Depuis 2 ans désormais, les étudiants du Master 2 (M2) «Économie et Conseils en TIC et e-business» de l Université de Rennes 1 (Sciences Économiques) travaillent dans le cadre de projets (modélisation de modèles économiques, référencement payant, évaluation d usages) avec des entreprises Web du bassin rennais. Il s agit de renforcer ce dispositif en l intégrant plus efficacement. D un côté, les projets en maturation à la Cantine (de toutes natures : entreprises, citoyens, associatifs notamment) et de l autre les projets pure-players d étudiants de M2. Par ailleurs, pour la promotion , la Faculté de Sciences Économiques va mettre en place un dispositif léger d incubateur avec un essaimage (spin-off) académique qui sortira cette année. Nul doute que la Cantine serait une plateforme essentielle à l accompagnement et au renforcement de cette initiative. Des articulations sont aussi prévues entre les étudiants des filières de Rennes 2 touchant aux usages (USETIC-TEF 1 et Psycho-ergonomie notamment) et les acteurs de l économie numérique Usages sociaux et éducatifs des TIC : 11

7 ESC Rennes Business School Le lien avec le centre pour le Management des Technologies et de l Innovation C-TIM L ESC Rennes propose de s engager dans le projet Cantine par le biais de son centre de recherche dirigé par Yann Truong. Ce centre, qui regroupe notamment les cinq chercheurs du département stratégie de l ESC, agi depuis deux ans pour la promotion des nouveaux usages et des technologies de l information et de la communication en participant aux projets Publimage (environ 10 millions d euros de budget global) et Duo TV (3 millions d euros) dans le cadre du pôle de compétitivité Images & Réseaux. L émergence de projets Dans une économie où les contenus, les services et les usages prennent une part croissante de la valeur créée, la Cantine numérique rennaise se positionne d emblée comme un service du territoire visant à encourager et libérer les énergies créatives autour de ces thématiques. La Cantine numérique rennaise se fixe l objectif clair et concret de contribuer au développement économique en favorisant l éclosion d une «économie des usages du numérique». Elle part également du constat que c est en favorisant l éclosion de projets de natures diverses (économique, culturelle, associative, centrés sur un usage, un nouveau service, une nouvelle approche ) que cet objectif sera atteint. C est donc pour œuvrer à la constitution de l écosystème nécessaire à la création et au développement de cette «économie numérique» que la Cantine vient compléter les dispositifs de soutien à l innovation présents sur le territoire. Ces projets ont amorcé des collaborations avec l ANR (Agence nationale de la recherche) et le CNRS notamment du fait de travaux communs avec le réseau Marsouin. Le centre a à son actif plusieurs publications, des participations à des colloques ainsi qu une chaire Technicolor (ex-thomson) en cours de création. Nous travaillons avec cette entreprise depuis maintenant un an dans des projets de recherche et de formation. Par rapport à ces derniers, la Cantine assurera les rôles suivants : Un rôle de détection mais aussi de stimulation La Cantine, lieu de référence, lieu inscrit dans un territoire, constitue à la fois un outil de captation et d émergence d idées. Par sa simple existence, et par son ouverture naturelle, elle se positionne comme le lieu de rassemblement de ceux qui souhaitent innover et entreprendre à venir autour de nouveaux usages, du numérique, du Web 2.0, du Web sémantique et du Web des objets. Pour ces projets, portés par des individus, des collectifs ou des entreprises, la Cantine agit donc en premier lieu comme un révélateur qui les met en lumière. Cette mise en visibilité, associée à un fonctionnement souple qui met en avant l échange et les croisements entre les projets, entraînera le lancement de nouvelles initiatives et la germination de nouveaux projets. D autres initiatives proches comme les Open Coffee, ont démontré qu en quelques mois seulement, un modèle vertueux se met en place, et attire un nombre toujours plus élevé de porteurs de projets. En outre, le foisonnement d événements et de rencontres en son sein permettra à l équipe de permanents du lieu mais aussi à tous les membres actifs de détecter des idées et des tendances en direct sur le terrain. La Cantine numérique accueillera donc des projets qui lui préexistent. Mais, et c est là son originalité, elle donnera aussi naissance à des projets qui n auraient pas vu le jour sans elle. Un rôle de gestation accompagnée spécifique aux projets innovants sur l usage numérique Grâce à son réseau de compétences, aux liens tissés avec les partenaires, mais aussi à une connaissance pointue des problématiques spécifiques liées aux innovations portant sur des nouveaux usages ou des nouveaux services numériques, l équipe Cantine aura pour mission principale d accompagner la maturation des idées pour les amener au stade de projet. Pour cela, il s agira d aider des porteurs individuels ou des collectifs à matérialiser une idée en un projet plus structuré (événement, projet de R&D, association, entreprise ) Comme évoqué plus haut, en plus des problématiques classiques liées à l innovation, cet accompagnement devra prendre en compte la problématique spécifique des projets qui innovent sur un usage, et notamment : Un rôle de passeur > La nécessité de disposer d un prototype le plus rapidement possible pour valider la pertinence de l idée et l intérêt des futurs utilisateurs, alors même que le porteur réunit rarement toutes les compétences nécessaires et dispose de peu de financements. > L importance des synergies dès le début du projet. Ce sont souvent les partenariats de visibilité, de contenu, de production, de monétisation et d animation qui permettent d atteindre la masse critique d utilisateurs et de pérenniser les services. Et ces synergies jouent d autant plus facilement que les projets sont proches géographiquement. > L existence d une base «d adopteurs précoces» (early adopters) de taille suffisante : il est fréquent que le porteur teste son projet dans la région où il le développe. Lorsque c est le cas, l existence d une base d utilisateurs attirés par l innovation et ouverts à de nouveaux usages est un facteur-clé de succès pour le passage à l étape suivante. En réunissant des porteurs aux problématiques similaires, mais aux compétences complémentaires, en mettant en visibilité les projets auprès de partenaires ou de financeurs, en organisant des collaborations agiles et les croisements entre projets, la Cantine numérique rennaise fournira un cadre propice à la maturation de projets et aux développements de nouveaux usages. Aider à l émergence de nouvelles activités économiques (par la création par exemple de nouvelles entreprises) est un enjeu partagé par plusieurs partenaires sur le territoire. En favorisant une dynamique de fertilisation croisée, la Cantine apportera sa contribution à cet objectif en particulier dans les phases très amont de détection et de germination des idées. L objectif n est pas de se substituer aux acteurs dont c est le rôle, mais d assurer un rôle de facilitateur en faisant le pari que la dynamique d échange sera aussi source de nouvelles dynamiques économiques

8 L émergence de projets artistiques innovants Le milieu artistique questionne les nouveaux usages de la communication numérique. Le croisement avec les travaux de R&D et la confrontation avec la perception du public peut être source d innovation. La Cantine sera ce lieu de rencontres entre les acteurs artistiques et le monde des technologies numériques, mais aussi entre leurs œuvres abouties, ou en gestation (work-in-progress), et le grand public. Cet espace, conçu dans un souci d interconnexion entre acteurs, organise et favorise un aller-retour constant entre le public et ces artistes, chercheurs, entreprises œuvrant dans les nouvelles technologies. Il s agit là de permettre à des projets innovants, portés par une créativité artistique contemporaine en plein essor, de profiter d une dynamique et d un savoirfaire technologique avéré dans la région. Il n existe actuellement pas sur notre territoire de lieu permettant et facilitant cette rencontre entre créateurs de l art L intégration de la Cantine au niveau local & régional numérique et acteurs du monde de la recherche et développement ou du monde économique. Par ce regard différent ou complémentaire porté sur les technologies numériques, par une capacité d appropriation de ces techniques, la présence d une recherche et d une diffusion artistique au sein de la Cantine stimulera et apportera un contenu novateur. Ce frottement permettra aux artistes, dits numériques, de progresser dans leur travail, de répondre à des problématiques techniques, de questionner de nouveaux outils émergents, et par là même de créer. Il permettra aux porteurs de projets économiques ou technologiques de trouver dans cet échange une matière et un contenu original et pertinent, en prise directe avec le public et le monde contemporain. Enfin, en créant les conditions d une interaction avec le public, la Cantine favorisera enfin l apparition de projets croisés et pluridisciplinaires. Le projet propose plusieurs axes de valorisation : local, régional, national et international ; économique, social et institutionnel. Tous ces axes interagissent ensemble dans une perspective dynamique. Pour les laboratoires de recherche et les acteurs académiques en général, la Cantine sera un lieu de perméabilité avec le monde de l entreprise, dans un domaine ou la recherche conserve un fort potentiel pour développer de nouveaux services et proposer de nouvelles technologies. Pour les acteurs institutionnels et associatifs, la Cantine permettra : > d asseoir la dimension innovante de la Métropole et de la Région, déjà reconnues nationalement, > de mettre en avant les projets d innovation sociale en cours auprès des organisations, des entreprises et de la population, > de valoriser les usages et comportements issus du numérique et profitables à la société. Ce projet a l ambition de positionner le territoire comme acteur majeur du développement des «Living Labs» à l échelle européenne. Les «Livings Labs» (dans leur définition originelle) ont aussi des objectifs culturels et sociétaux. Culturels car ils contribuent à sensibiliser la population à l utilisation des nouvelles technologies et sociétaux aussi car le «Living Lab» se doit de favoriser également : > Le développement social (sensibilisation et accès plus large de la population aux nouvelles technologies, développement de l éducation par l accès facilité à un plus grand volume de connaissances) > Et le développement durable (changement des comportements par un recours plus important aux technologies de l image et des télécommunications pour réduire les déplacements, développement de services associés) La mise en place de lieux ouverts d échanges, d une politique d animation mais aussi de dispositifs originaux comme la fabrique à idées et la proximité forte entre recherche technologique et création artistique répond aux objectifs ci-dessus : À notre connaissance, il n existe pas à l heure actuelle d offre de ce type aussi complète que celle proposée par la Cantine numérique rennaise. Ce projet est l occasion unique de positionner la France et le territoire métropolitain et régional. A l heure où l on parle de Plan numérique breton à base de liaisons à très haut débit et de campus d excellence, la Cantine, par sa mission de «bouillon socio-économique fertile», prend tout son sens car elle pourra concourir à l apport de nouveaux services et contenus créateurs de richesse et d emplois. 1/ Le niveau local : l essence même du maillage des acteurs du projet ne peut prendre toute sa dimension que par la facilité des acteurs à se rencontrer au quotidien dans un périmètre facile d accès. Ce périmètre permettra en outre de valoriser les acteurs du développement économique local, du développement culturel et social. 2/ Le niveau régional : ce niveau permettra de fédérer les acteurs afin de donner de la visibilité nationale et internationale au dispositif. La masse critique atteinte régionalement permettra d attirer d autres acteurs que ce soient des entreprises françaises cherchant une terre d accueil favorable avec des compétences visibles, des entreprises étrangères cherchant une implantation française ou européenne. Cette masse critique donnera aussi aux start-ups une visibilité par le nombre et favorisera l agrégation d un système socio-économique plus riche : acteurs des technologies, du capital développement, de la recherche, du marketing, du droit, des ressources humaines. La masse critique justifiera aussi la position des groupes ayant une représentativité dans la région et renforcera la pertinence du développement de ces derniers (par exemple : Orange, Alcatel - Lucent, Technicolor, TDF, Capgemini, Lagassé Communications, Thales, Logica ). Nous visons la construction ou plutôt la reconstruction d une image régionale forte sur le secteur du numérique au niveau international. La situation du lieu (proche de la gare, en centre-ville, ), véritable porte d entrée numérique sur le territoire doit rendre visible pour les acteurs économiques extérieurs qui sont de passage, le potentiel local et les liaisons vers les centres d excellence (Universités, centres R&D ). Un réseau national des Cantines numériques Depuis plusieurs mois, des discussions sont engagées avec l équipe de la Cantine Silicon Sentier à Paris et avec des porteurs de projets de la Mêlée numérique à Toulouse, de la Manche numérique, de Nantes pour que les plateformes en gestation intègrent une dynamique collective et que se développe de manière très concrète un réseau de Cantines. Pour Rennes, il serait opportun d intégrer ce réseau de capitales régionales fédérées autour du numérique. Il s agirait de constituer un réseau français de lieux ayant la même vocation de rencontres, de croisement d acteurs innovants et de pratiques de travail collaboratives autour d une méthodologie et d une identité commune. Chaque dispositif sera géré par un opérateur local légitime et aura sa propre gouvernance. Une animation spécifique et des outils communs permettront aux différents lieux de mettre en place une réelle dynamique de réseau (programmation, outils, veille, promotion, communication, ) Au-delà de la valorisation socio-économique présentée plus haut la Cantine permettra d accompagner les besoins en recrutement des start-ups par une visibilité accrue. Elle offrira aussi aux grands groupes un écosystème favorable à l innovation ouverte, à la création d activités et à l essaimage

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org

SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901. siliconsentier.org SILICON SENTIER UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES LOI 1901 SILICON SENTIER L ASSOCIATION Silicon Sentier est une association d entreprise regroupant 175 PMEs et TPEs en région Ile-de-France, spécialisées dans

Plus en détail

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Dossier de presse La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Sommaire Préambule Attentes et besoins du territoire La Cantine Numérique de Saint Brieuc by Kreizenn Dafar Un espace physique 3 AXES FONDAMENTAUX

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley. CREATIV Labs

Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley. CREATIV Labs Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley CREATIV Labs Atelier 2 du 12 décembre 2013 À l Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower 1 Le Territoire de l Initiative Créative Valley

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Co-produit par Edito par Eric Seulliet CEO de Creative Cluster, Président de La Fabrique du Futur Et s il suffisait

Plus en détail

Dossier de presse 18 juin 2015. LE CARGO Plateforme lieu d'innovation. Contenus numériques & Industries créatives

Dossier de presse 18 juin 2015. LE CARGO Plateforme lieu d'innovation. Contenus numériques & Industries créatives Dossier de presse 18 juin 2015 LE CARGO Plateforme lieu d'innovation Contenus numériques & Industries créatives LE CARGO UN PROJET INNOVANT & AMBITIEUX AU COEUR DE L'ECOSYSTEME Conscients du besoin d appréhender

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs.

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs. 1 Innovation & Design Thinking kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds Design our futures. Inventer nos futurs. innovation & design thinking KEDGE Design school LE PARCOURS KEDGE Design SCHOOL L1 / Développer

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «Questions Numériques» c est aujourd hui : Un rendez-vous majeur du début d année : le lancement du Cahier d

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Vendredi 5 juin 2015 Dossier de presse Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre 38926 Crolles Tél : 04 76 08 04 57 www.le-gresivaudan.fr

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Objectifs pédagogiques de l enseignement «Métiers»

Objectifs pédagogiques de l enseignement «Métiers» É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Métiers Objectifs pédagogiques de l enseignement «Métiers» Les objectifs sont

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT Sur les berges du canal de l Ourcq, entre port de plaisance, bureaux et logements, développez votre activité

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES

LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES BILAN #TOURTT LE TOUR DE FRANCE DU TELETRAVAIL EN QUELQUES CHIFFRES 11 étapes dans 10 régions différentes, en 8 semaines 3 co-organisateurs nationaux et près de 40 relais locaux 1 000 participants sur

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail convivial adapté aux besoins des petites entreprises Un

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile DIESS Lille-Métropole Développement des Initiatives d'economie Sociale et Solidaire 1 bis place Charles Roussel 59200 TOURCOING Contact : Ignace Motte 03.20.24.39.03 ignacemotte@diess.fr OTeN - IRIS Observatoire

Plus en détail

Organisé à l initiative de la Ville de Brest, de la région Bretagne et de Télécom Bretagne - www.forum-usages-cooperatifs.net

Organisé à l initiative de la Ville de Brest, de la région Bretagne et de Télécom Bretagne - www.forum-usages-cooperatifs.net Organisé à l initiative de la Ville de Brest, de la région Bretagne et de Télécom Bretagne - www.forum-usages-cooperatifs.net Le Off du forum à partir de 14h00 Une journée dédiée aux barcamps des réseaux

Plus en détail

CREATION INNOVATION EDUCATION

CREATION INNOVATION EDUCATION Ministère de la Culture et de la Communication CREATION INNOVATION EDUCATION du 15 au 28 mai 2014 SILICON VALOIS, ESPACE DE TRAVAIL PARTAGE DEDIE A L INNOVATION CULTURELLE Ministère de la Culture et de

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Conférence de presse du 24 janvier 2013

Conférence de presse du 24 janvier 2013 CITYGAME : 54h pour créer des jeux vidéo multijoueurs sur l Île de Nantes Un challenge créatif du 8 au 10 février 2013 Conférence de presse du 24 janvier 2013 www.city-game.fr Contacts presse : Cécile

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

ESTIM. Égalité d accès aux Sciences, aux Technologies, à l Innovation et au Multimédia

ESTIM. Égalité d accès aux Sciences, aux Technologies, à l Innovation et au Multimédia ESTIM Égalité d accès aux Sciences, aux Technologies, à l Innovation et au Multimédia GOUVERNANCE DE LA CSTI FORMATION NUMÉRIQUE /ARTS SCIENCES TECHNOLOGIES Face à une crise économique mondiale et aux

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

Cette étude sera disponible en ligne et consultable gratuitement sous licence Creative Commons.

Cette étude sera disponible en ligne et consultable gratuitement sous licence Creative Commons. Sommaire Sommaire RAPPEL... 3 I. PREAMBULE... 5 II. FACTEURS DE REUSSITE : LES RECOMMANDATIONS... 6 1. LE LIEU D IMPLANTATION GEOGRAPHIQUE, L ACCESSIBILITE ET L EFFET DE PROXIMITE... 6 a. La configuration

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

DE L AUEG PUBLICATIONS. Télécentres, écocentres, tiers-lieux LES. Nouvelles générations de lieux d activités

DE L AUEG PUBLICATIONS. Télécentres, écocentres, tiers-lieux LES. Nouvelles générations de lieux d activités A L L I A N C E U N I V E R S I T É E N T R E P R I S E D E G R E N O B L E LES PUBLICATIONS DE L AUEG Télécentres, écocentres, tiers-lieux Nouvelles générations de lieux d activités L'AUEG a proposé depuis

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ SOLUTIONS 2.0 POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L INNOVATION ABILIAN SICS-PC SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ Abilian Quels outils pour la compétitivité des acteurs

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE Le CENTQUATRE-PARIS

Plus en détail

Ouverture du Centre de culture numérique de l Université de Strasbourg, le 19 mars 2012

Ouverture du Centre de culture numérique de l Université de Strasbourg, le 19 mars 2012 DOSSIER SIER DE DE PRESSE SSE Ouverture du Centre de culture numérique de l Université de Strasbourg, le 19 mars 2012 Nouvel espace de découvertes, de rencontres et d échanges sur les usages du numérique

Plus en détail

L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET

L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET L INTELLIGENCE COLLECTIVE ORIENTÉE PROJET Il existe un certain type d intelligence collective qui est à la fois vertueuse pour le collaborateur et riche de promesse pour l organisation, c est l intelligence

Plus en détail

MuseomixBE 2015 ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE. Museomix?

MuseomixBE 2015 ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE. Museomix? MuseomixBE 2015 ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE Museomix? ET SI MON MUSÉE PRENAIT PART À L ÉDITION 2015 DE Museomix? Museomix est un évènement participatif, porté par une communauté de

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

LES LAURÉATS 2013 D ALLIANCY, LE PRIX

LES LAURÉATS 2013 D ALLIANCY, LE PRIX Paris, le 12 décembre 2013 LES LAURÉATS 2013 D ALLIANCY, LE PRIX Pour la cinquième année consécutive, le Club des Partenaires IT et ses associés valorisent des alliances audacieuses et des entreprises

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique Les nouvelles formes d'organisation de l'entreprise, fondées sur le partenariat, l'externalisation, les réseaux, se multiplient. Les frontières

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

SolutionS éditoriales

SolutionS éditoriales SolutionS éditoriales & évènementielles conception réalisation diffusion SCIENCES i TECHNOLOGIES i SANTé Partageons les savoirs Chaque organisation suscite des récits captivants à même de démontrer une

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 3 ÉCOLES POUR ACCOMPAGNER Investissez dans les cursus de nos trois écoles et apportez ainsi votre d un vivier de 2 700 étudiants à fort potentiel." En alliant formation opérationnelle,

Plus en détail

Lutin Laboratoire des Usages en Technologies

Lutin Laboratoire des Usages en Technologies Lutin Laboratoire des Usages en Technologies d Information Numérique (à la Cité des Sciences) Offres à destination des entreprises (club d entreprises) Le principe de la plate-forme RNRT Le laboratoire

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande // La Base Académie // DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande Dispositif d accompagnement

Plus en détail

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com Une vraie boutique et plus encore www.lafausseboutique.com 2014 DOSSIER DE PRESSE La Fausse Boutique est plus qu un simple espace de vente. Son originalité réside dans le rassemblement d ateliers de création,

Plus en détail

ayant le potentiel de recréer rapidement une partie des emplois détruits ces dernières années.

ayant le potentiel de recréer rapidement une partie des emplois détruits ces dernières années. Les franchises solidaires Une nouvelle filière économique innovante, dynamique, éthique et durable vecteur de développement/créatrice d emplois pour tous les territoires 08/02/2010 1 Les franchises solidaires

Plus en détail

Dossier de presse. Journée Thématique «La Ville Intelligente» Jeudi 12 Juin 2014. Contacts presse

Dossier de presse. Journée Thématique «La Ville Intelligente» Jeudi 12 Juin 2014. Contacts presse Dossier de presse Journée Thématique «La Ville Intelligente» Jeudi 12 Juin 2014 Contacts presse Julie Hary, 06 45 97 47 07 jhary@images-et-reseaux.com Lucie Bocquier, 02 72 88 12 73 lucie@oxygen-rp.com

Plus en détail

Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire

Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire Projet de pôle de développement de l Économie Sociale et Solidaire Étude de préfiguration Restitution aux acteurs 15 octobre 2008 Dossier remis aux participants 1 Version n 3 Sommaire Méthodologie Priorités

Plus en détail

dossier de presse weforge [ 2015 ]

dossier de presse weforge [ 2015 ] dossier de presse weforge [ 2015 ] 2 SOMMAIRE weforge, c est quoi? Weforge, c est quoi?... p. 2 Une réponse aux nouvelles façons de travailler Weforge Office... p. 4 Investir au profit des dynamiques de

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES par Camille LASTENNET Master 2 sciences politiques spécialité Management du Risque Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Plus en détail

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Association Loi 1901 créée à l initiative de Pascale Lang-Mouginot et Céline Faivre http://breizhsmallbusinessact.fr/-

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

www.aftec.fr AFTEC Générateur d avenirs ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ CAEN LAVAL RENNES VANNES VITRÉ TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT

www.aftec.fr AFTEC Générateur d avenirs ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ CAEN LAVAL RENNES VANNES VITRÉ TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT www.aftec.fr AFTEC Générateur d avenirs ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRIVÉ TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT CAEN LAVAL RENNES VANNES VITRÉ AFTEC : Générateur d avenirs Chaque étudiant souhaite trouver un emploi rapidement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

plan stratégique objectifs 2012

plan stratégique objectifs 2012 plan stratégique objectifs 2012 Sommaire Pilotage du pôle 42 Avant-propos 4 Un nouveau monde industriel 6 Les défis stratégiques de la société numérique La compétitivité industrielle 10 Les défis industriels

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

Les stratégies métropolitaines Du «hard» au «soft»

Les stratégies métropolitaines Du «hard» au «soft» 11 e rencontres franco-suisses des Urbanistes Divonne les bains, 4 juillet 2014 Les stratégies métropolitaines Du «hard» au «soft» 1 Jean Haëntjens, Urbatopie j.haentjens@wanadoo.fr www.jeanhaentjens.com

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

Paris Maker Faire. 21 & 22 juin

Paris Maker Faire. 21 & 22 juin Paris Maker Faire 21 & 22 juin 2014 Après le succès de Maker Faire Paris Saint-Malo Mini Maker Faire Les 21 et 22 juin 2014 Le FabShop annonce Présentation Maker Faire par Dale Dougherty le créateur,

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB

SOUMISSION DE PROJETS PRINCIPES ET PROCEDURE. Conditions de recevabilité et critères d évaluation AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB SOUMISSION DE PROJETS AU COMITE DE LABELLISATION DE LA MSHB PRINCIPES ET PROCEDURE La mission de la est de fédérer, piloter et soutenir des actions de recherche proposées par les laboratoires et chercheurs

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail