Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pôle de compétences. «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation"

Transcription

1 Développements et Humanisme Pôle de compétences «Initiatives de jeunes en économie sociale et solidaire» Propositions de formation-sensibilisation NOS MOTIVATIONS, NOS OBJECTIFS Les pratiques d économie sociale et solidaire rencontrent un intérêt croissant parmi les jeunes. Leur souhait d exercer leur vie professionnelle dans des structures ESS s affirme d année en année, notamment parce que les valeurs portées par ce mouvement entrent en résonance avec leurs aspirations à changer le monde, proche ou lointain, qui les entoure; certains le concrétisent, souvent au grand bénéfice d eux-mêmes et des structures qui les intègrent. Mais les jeunes de 20 à 30 ans sont aussi les concepteurs et créateurs d une grande diversité de réalisations qui se rattachent à l ESS. Elles se signalent par l originalité des biens et services qu elles proposent, leur potentiel de création de liens, l ingéniosité de leur organisation, et également par leurs fragilités. La plupart d entre elles ont un impact sociétal indéniable ; certaines ont une envergure économique (productions régulières, emplois ) non négligeable, d autres non. Le Pôle «Initiatives de jeunes sen économie sociale et solidaire» de Développements et Humanisme s alimente des études, actions d accompagnement, articles qui sont réalisés par notre SCOP au contact de jeunes porteurs de ce type d initiatives. Ses propositions sont au service de ces générateurs de changement social et visent à : Sensibiliser les jeunes à la création d activité dans une dynamique d Economie Sociale et Solidaire Accompagner les jeunes porteurs d initiatives ESS dans la cohérence de leurs projets Faire connaître les initiatives ESS qui reposent sur des collectifs de jeunes Comprendre et faire comprendre leurs impacts, leurs ressorts, leurs fragilités Ajuster et améliorer les divers modes de soutien à ces initiatives. Les actions proposées rendront ainsi aux jeunes : - un service direct : il s agit d informer directement les jeunes (étudiants en particulier) sur l intérêt d une création d activité ESS et, le cas échéant, de les accompagner, 1

2 ponctuellement ou durablement, dans la cohérence de leur projet et dans sa dynamique d ESS ; - et/ou un service indirect : Il s agit, par des formes d actions très diverses, de faire connaître et reconnaître le potentiel d initiatives ESS des jeunes, et de viser l amélioration nécessaire des appuis qui leur sont destinés ou ont encore à être inventés. NOS PROPOSITIONS En direction de groupes de jeunes, notamment en cours d études : Ces propositions peuvent s insérer dans des cursus de formation initiale ou continue (développement local, gestion-management, et bien sûr économie sociale et solidaire ). Elles peuvent aussi s adresser à des lycéens en option ES. Module 1 Créer une activité dans une dynamique ESS, pourquoi? Quelles valeurs, quel sens donné à l entreprise, quelle conception du développement? une demi-journée 1 Module 2 Créer une activité ESS, quels problèmes à résoudre, quels atouts à valoriser? Si l on se réfère à l existant, les initiatives qui reposent sur des équipes de jeunes de moins de 30 ans présentent des potentiels importants : quels sont-ils? Comment les activer et en tirer parti au mieux? Ces réalisations sont également fragiles sur certains points : comment se préparer à affronter ces sources de difficultés? une demi-journée ou une journée En direction de jeunes porteurs d une initiative ESS Ces trois propositions peuvent s intégrer au soutien que des collectivités locales, des services de l Etat, des organisations d ESS, des institutions de finance solidaire, des fondations veulent apporter aux jeunes entrepreneurs en ESS. Module 1 L ESS : quel projet de société, quels critères d action, quelle éthique? Si l économie sociale et solidaire a une plus-value, c est par la cohérence entre ses finalités et des modes d organisation, en particulier le rapport original qu elle entretient avec le capital. 1 Le nombre de jours indiqués correspond au format des sessions ou rencontres proposées. Pour connaitre le montant de ces interventions, nous consulter. 2

3 une journée 2 Module 2 L ESS : quelle histoire, quels acteurs, quelle dimension en France et dans le monde? Se relier à l identité ESS, c est pouvoir s appuyer sur un mouvement historique de poids, et sur son implantation dans un très grand nombre de sociétés et de cultures. une journée Module 3 Accompagnement sur plusieurs mois ou davantage de la cohérence de leur projet Mise en évidence des points de convergence et des écarts partiels, à propos des pratiques des jeunes, entre leur mode de fonctionnement, leurs choix d activités et les critères d action de l ESS ; appui à leur dialogue avec les organisations de l ESS. quatre à six journées Module 4 Mise en réseau de porteurs de projets jeunes à l échelle d un territoire Repérage des porteurs de projets jeunes et organisation d une mise en réseau entre eux et avec les acteurs locaux de l ESS ; définition commune des activités et du fonctionnement du réseau. au minimum cinq journées, selon l envergure du territoire En direction des collectivités locales Ces modules peuvent s articuler les uns aux autres à la demande. Ils peuvent se mettre en place à l initiative d une collectivité, d une structure intercommunale, d un organisme de formation des élus ou des fonctionnaires territoriaux. Module 1 : Oui, des jeunes créent des activités ESS innovantes Restitution des enseignements des études conduites par Développements et Humanisme, avec ouverture d un débat entre élus et services de la collectivité (éventuellement ouvert à d autres acteurs locaux) sur les interpellations qui en émanent une ou deux demi-journées Variante : Proposition analogue, mais en y ajoutant deux ou trois témoignages de jeunes porteurs d initiatives, avec échange spécifique sur ces expériences. deux demi-journées au minimum 2 Durées d intervention données à titre indicatif. 3

4 Module 2 : un appui mutuel entre jeunes créateurs ESS, un dialogue collectivitéporteurs Animation, à l échelle d un territoire, d un travail inter-porteurs jeunes, puis d un travail collectif entre porteurs et responsables de la (des) collectivité(s) concernée(s). Travail pouvant porter sur les difficultés rencontrées par les porteurs, sur les diverses formes de soutien aux initiatives, sur l accompagnement, ou (et) plus généralement sur les partenariats tels qu ils sont vécus par les porteurs d initiatives. Module 3 : comprendre des initiatives dans leur environnement quatre demi-journées au minimum «Visites-études» auprès d initiatives portées par des jeunes, pour en comprendre les ressorts et les points de fragilité, notamment sur le plan de leur ancrage territorial et sur celui du soutien et de l accompagnement de ces réalisations. Organisation de ces visites-études, pour un dialogue plus libre, dans un ou plusieurs territoires voisins de la (des) collectivité(s) concernée(s). au minimum une journée + reprise sur une demi-journée (+ préparation spécifique) Module 4 : démarche commune collectivité-organisations de l ESS sur les initiatives de jeunes Travail entre la (les) collectivité(s) d un territoire et les divers représentants locaux des organisations de l ESS, sur les apports et interpellations des initiatives portées par des jeunes, les soutiens de la part des collectivités et du «monde de l ESS», les carences de soutien au minimum deux demi-journées Module 5 : connaissance approfondie des initiatives ESS portées par des jeunes du territoire Étude, sur le territoire de la collectivité (pour inventaire et analyse détaillée des impacts et des facteurs ou freins de développement) des initiatives ESS reposant sur des jeunes. Selon les cas et les pratiques locales, cette étude peut avoir une dimension évaluative, par exemple sur les pratiques de soutien et d accompagnement des porteurs jeunes. au minimum douze journées, selon l envergure du territoire En direction des structures et organisations de l Economie Sociale et Solidaire 4

5 Les propositions ci-dessous peuvent être associées. Plusieurs des propositions formulées en direction des collectivités locales peuvent aussi être jugées opportunes par des organisations de l économie sociale. Module 1 : Les initiatives ESS des jeunes dans toute leur diversité Rencontre(s) entre organisations de l ESS et jeunes, avec insistance sur la diversité de ces porteurs, tant dans leurs modes d organisation que dans leurs rattachements à l ESS et à ses organisations. une journée ou deux demi-journées Module 2 : Quelles attentes (du très concret au très global) des jeunes porteurs par rapport aux cercles de l ESS? Quelles interpellations aux organisations de l ESS? Quelles complémentarités possibles? Mise en relief, avec la coopération de jeunes porteurs d initiatives, des attentes et questionnements des jeunes vis-à-vis des organisations ESS ; dialogue sur les convergences entre eux, et sur les moyens que ces organisations peuvent prendre pour aller au-devant des jeunes porteurs. deux demi-journées Module 3 : accompagnement à l évaluation et à la réflexion sur les pratiques d information, de promotion et de soutien d initiatives ESS portées par des jeunes Evaluation et mise en forme de propositions au sujet des diverses formes de soutien aux initiatives ESS de jeunes, avec études de situations précises et dialogue avec jeunes créateurs d activité sur les diverses formes d appui qu ils ont reçues. quatre demi-journées au minimum pour contact : Vincent Berthet,

6 L équipe de la Scop Développements et Humanisme est composée de professionnels de compétences diversifiées : économie, sciences politiques, géographie-urbanisme, sociologie, journalisme. L économie sociale et solidaire est à la fois le mouvement de changement sociétal auquel nous nous rattachons et l un des principaux thèmes sur lesquels intervient notre équipe. Depuis plusieurs années, une partie de nos études ou actions d accompagnement sont focalisées sur les activités ESS créées par des jeunes, sur leurs impacts, atouts et fragilités. -Etude sur les conditions de pérennité et les impacts à moyen terme des activités ESS portées par des jeunes sous la responsabilité directe de Développements et Humanisme, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et plusieurs collectivités locales (Limousin, Franche-Comté, Rhône- Alpes, Midi-Pyrénées, Meurthe-et-Moselle). -Accompagnement et évaluation de la première expérimentation accueillant des jeunes en missions de Service civique autour de leurs propres initiatives et projets de créations d activités - activités correspondant à la fois aux critères du Service civique et de l ESS (Département de Meurthe-et-Moselle, intervention en cours depuis fin 2010). -Etude nationale «Jeunes et initiatives économiques solidaires» sur les créations d activités ESS, dans tous les domaines, par les jeunes de moins de 30 ans et sur les dispositifs de soutien les concernant (pour le Réseau des Territoires pour l Economie Solidaire, ) ; étude publiée en large partie par le RTES sous la forme d un livre (de même titre), Ed. Sansonnet, Interventions, participations à des émissions-radio et animations de réflexions collectives sur la relation des jeunes à l ESS, sur les activités ESS créées par des jeunes, sur le soutien public et privé à ces initiatives (pour associations, collectivités, organisations représentatives de l ESS, en 2010, 2011, 2012). Dans ce domaine, nous sommes amenés à travailler avec des organisations d économie sociale, des collectivités, des administrations d Etat, des fondations sur des projets d envergures très diverses : interventions ponctuelles brèves ou accompagnement et animation de dynamiques collectives au long cours, études et évaluations, conseil, rédaction de documents divers. Cette pluralité d expériences nous permet d intervenir sur mesure, en fonction des besoins, attentes et projets de chaque organisation. La volonté qu a l équipe de Développements et Humanisme d adopter pour ses travaux une attitude et des méthodes basées sur la coopération vaut particulièrement pour ses missions en rapport avec l ESS. 6

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999

Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Qui sommes nous? Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Elle est à la fois membre des réseaux Initiative France et France Active qui fédèrent plus de 200 associations permettant

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

Des kits clés en mains

Des kits clés en mains Des kits clés en mains Session 2 (13h15/14h15) parcours «créer et reprendre des activités» - s équiper Stéphane Maurin, consultant-formateur en création/reprise d activités David Guillerm, chargé de mission

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES A. NATURE DE L INITIATIVE 1. Territoire Le territoire de l alliance de journalistes est international. Sur le plan thématique, au-delà des

Plus en détail

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion Le projet stratégique du réseau Initiative croissance efficacité cohésion 5 Le projet stratégique du réseau Initiative Le projet stratégique croissance Pour contribuer davantage au développement économique

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

Sécurité alimentaire : les enjeux face à la crise alimentaire >> Mercredi 14 Septembre 2011 au SPACE «Salon International de l Elevage» à Rennes

Sécurité alimentaire : les enjeux face à la crise alimentaire >> Mercredi 14 Septembre 2011 au SPACE «Salon International de l Elevage» à Rennes Sécurité alimentaire : les enjeux face à la crise alimentaire >> Mercredi 14 Septembre 2011 au SPACE «Salon International de l Elevage» à Rennes Au niveau régional, la problématique laitière et de l agriculture

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE Le Certificat de Qualification Professionnelle Educateurs de Vie Scolaire a pour objectif de proposer une certification pour les personnels qui ont une activité spécifique dans

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 Le plan d actions triennal 2010-2012 comporte quatre axes d intervention principaux : Axe 1 : Conforter la dynamique partenariale et la mise

Plus en détail

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis.

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Outils de réflexion et de valorisation des actions de prévention. Ce projet est né de notre participation aux rencontres Carrefour-Prévention proposées

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I I ORGANISATEUR I La (association Loi 1901) est l organisation régionale représentante des entreprises, des fédérations et des syndicats d employeurs de l Économie Sociale et Solidaire (ESS) en Rhône-Alpes.

Plus en détail

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES SYNTHESE DE LA CANDIDATURE DU CONSORTIUM : GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES Programme interrégional d éducation à l innovation sociale, à l entrepreneuriat collectif et à l Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Présentation synthétique

Présentation synthétique Carte d identité Nom de l initiative : Base de données des initiatives économiques et solidaires (BDIS) Site Internet : http://www.la-bdis.org Initiateurs du projet (indiquer le nom des organisations concernées

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

Pôle de l Entrepreneuriat Étudiant de La Réunion

Pôle de l Entrepreneuriat Étudiant de La Réunion Pôle de l Entrepreneuriat Étudiant de La Réunion catalogue UEL 2012-2013 «DETECTER SES TALENTS» Cette UEL permets aux étudiants d'être sensibiliser à la connaissance de soi à travers des mises en situation,

Plus en détail

1. Des initiatives facteur de développement des territoires

1. Des initiatives facteur de développement des territoires Synthèse de l étude Economie sociale et solidaire : des jeunes créent et développement des activités économiques. Quels atouts, quels impacts, quels besoins de soutien? Lors d une étude pour le RTES sur

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 pourquoi? Ce document présente le résultat de deux années de travail sur la stratégie de notre coopérative. Il indique : la raison d être, la vocation, les valeurs d

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine CONSEILÉCONOMIQUE,SOCIALET Séanceplénièredu20octobre2010 ENVIRONNEMENTALRÉGIONALD AQUITAINE AVISDUCONSEILECONOMIQUE,SOCIALETENVIRONNEMENTALREGIONAL Attractivitédel enseignementsupérieuretdelarecherche

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ

FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ PLAN DE FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ PLAN DE FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ 2 P L A N D E F

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes»

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Charte d Entreprise 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Pour répondre à cet engagement fondamental, notre choix s est porté naturellement vers le recrutement de

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement CHUQUET JEANNET CONSEIL Brigitte CHUQUET : brigitte.chuquet@chuquet-jeannet.fr 20 rue Jacques Rivière 92330

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

L Association pour le développement de l économe sociale et solidaire

L Association pour le développement de l économe sociale et solidaire HABITAT GROUPÉ ET ORGANISMES HLM : UNE UTOPIE RÉALISABLE ET REPRODUCTIBLE? par Emilie Cariou* * Etudiante, titulaire d un master 2 mention administration, management et économie des organisations, spécialité

Plus en détail

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016

Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 Programme d accompagnement à l essaimage de projets 2016 «Favoriser le lien social et l inclusion des personnes». Appel à candidatures Date limite : jeudi 10 décembre 2015. Projets proposés : 1. Parcours

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants

AVIS DU CIUF. 14 juin 2011. La formation initiale des enseignants AVIS DU CIUF 14 juin 2011 La formation initiale des enseignants La formation des enseignants en Communauté française Prise de position du CIUF 1. Préambule L allongement de la formation initiale des enseignants

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi?

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? Point sur l Economie Sociale et Solidaire Maison de l emploi du Pays d Arles Novembre 2011 SOMMAIRE L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? L économie Sociale et Solidaire, c est une autre façon

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

l humain au cœur de notre engagement

l humain au cœur de notre engagement l humain au cœur de notre engagement Qui sommes-nous? Créé en 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP, l Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources est une association (loi de 1901) qui

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Depuis 990, le nombre des formations à l ESS s est développé. Mais la majorité

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés.

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Rhône-Alpes 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans Assemblée e généraleg Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans 1 Accueil et vœux 2014 M. Gérald TOURRETTE Président du Conseil de développement M. Jean-Claude BOULARD Président du

Plus en détail

TYPOLOGIE Soutien aux entreprises Entreprises, création et diffusion THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS -

TYPOLOGIE Soutien aux entreprises Entreprises, création et diffusion THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS - PROJET PTE: Ussel "MECENE" France TYPOLOGIE Soutien aux entreprises Entreprises, création et diffusion THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS - TERRITOIRE CONCERNE Région Limousin Facteurs clés ayant contribué au

Plus en détail

Accord cadre 2015-2017

Accord cadre 2015-2017 Accord cadre 2015-2017 Qualité de vie au Travail Réunion du 28 janvier 2015 Le Contexte La Caisse des dépôts s est engagée dans une dynamique de transformation interne pour mieux jouer son rôle et accroître

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org AVRIL 2015 MJPM La santé Soucieux d accompagner au mieux les différentes évolutions de l aide aux majeurs protégés, les CEMÉA Nord - Pas de Calais rééditent un Rendez-vous Juridiques sur la thématique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 " Prévention du risque infectieux " Depuis leur création, Uniformation et Unifaf accompagnent les employeurs et les salariés dans leur démarche de professionnalisation.

Plus en détail

elles osent elles entreprennent! Étude sur les conditions de réussites et les freins de l entrepreneuriat au féminin #Création #business #Coaching

elles osent elles entreprennent! Étude sur les conditions de réussites et les freins de l entrepreneuriat au féminin #Création #business #Coaching elles osent elles entreprennent! Étude sur les conditions de réussites et les freins de l entrepreneuriat au féminin #Création #business #Coaching contact@acces-conseil.fr www.creafem.fr www.facebook.com/bge.accesconseil

Plus en détail

LES STAGES EN BTS AM LES CCF. DES TEMOIGNAGES D ENTREPRISES «clic» Cliquez sur les titres en italiques et soulignés

LES STAGES EN BTS AM LES CCF. DES TEMOIGNAGES D ENTREPRISES «clic» Cliquez sur les titres en italiques et soulignés LES STAGES EN BTS AM Quelle est la durée des stages en BTS AM et comment sont-ils organisés? Que peuvent attendre les étudiants de leurs stages? Quelles sont les démarches pour trouver un stage? Aidez-vous

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif

ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif ARPEIJE «Soutien aux personnes en difficulté face à l'emploi» Projet associatif Mars 2009 54 rue du moulin de Pierre 92140 Clamart 01 41 90 65 80 http://www.arpeije.fr/ ARPEIJE projet associatif 1 Qu est

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

Formations professionnelles Habitat participatif

Formations professionnelles Habitat participatif Formations professionnelles Habitat participatif Toit s de Choix 1 Habitat participatif - une innovation sociale La réussite d un projet d Habitat participatif dépend de la réorganisation du jeu d acteur

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes

Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes Descriptif du plan d action : Pour le développement économique, social et solidaire des Hautes-Alpes Annexe au dossier de demande de subvention Conseil Général des Hautes-Alpes 2015 Sommaire A. Représenter...

Plus en détail

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071 PROTOCOLE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS ET LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DE L ESPRIT DE DÉFENSE 20 AVRIL

Plus en détail

En partenariat avec MAIA 94. Mission d'accueil et d'information des Associations. du Val de Marne

En partenariat avec MAIA 94. Mission d'accueil et d'information des Associations. du Val de Marne - - En partenariat avec MAIA 94 Mission d'accueil et d'information des Associations du Val de Marne Point d appui et espace ressources, la Chambre des associations (Cda) accompagne depuis bientôt quinze

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Handicap et Domicile

DOSSIER DE PRESSE. Handicap et Domicile Fédération Nationale des Associations de l Aide Familiale Populaire membre de la Confédération Syndicale des Familles DOSSIER DE PRESSE Handicap et Domicile Mardi 29 octobre à 14h à Paris, Jean-Louis Lemierre,

Plus en détail

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO

Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO Proposition de formations en direction du réseau des centres sociaux - FORESCO 2015 Les Réseaux d échanges réciproques de savoirs (RERS) Construire ensemble, citoyens / habitants et acteurs des centres

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail