Règlement de liquidation partielle

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement de liquidation partielle"

Transcription

1 Règlement de liquidation partielle Valable dès le 14 mars 2013 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 72 Case postale 528 CH-3000 Berne 25 Téléphone Téléfax

2 Table des matières Art. 1 Dispositions générales et domaine d application... 3 Art. 2 Conditions... 3 Art. 3 Période déterminante et moment de la liquidation partielle... 4 Art. 4 Effectif sortant... 5 Art. 5 Procédure... 5 Art. 6 Principes du bilan de liquidation partielle... 6 Art. 7 Moyens libres à verser et clé de répartition... 6 Art. 8 Droit collectif aux provisions techniques et à la réserve pour fluctuations de valeurs... 7 Art. 9 Intérêts... 7 Art. 10 Découvert... 8 Art. 11 Information des personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes... 8 Art. 12 Changements du règlement de liquidation partielle... 9 Art. 13 Entrée en vigueur... 9

3 Art. 1 Dispositions générales et domaine d application 1 La Caisse de pensions Poste (dénommée ci-après CP Poste) est une fondation commune. Les employeurs affiliés à la CP Poste ne sont pas entièrement administrés de manière séparée, tant pour ce qui est de la comptabilité que du règlement. 2 Le Conseil de fondation (CF) de la CP Poste émet, en tenant compte de l alinéa 1, le règlement de liquidation partielle en application de l art. 89bis al. 6 chiffre 9 CC ainsi que des art. 53b et 53d LPP. 3 Le règlement de liquidation partielle est applicable lors d une liquidation partielle de la CP Poste. Les employeurs affiliés à la CP Poste et leur effectif sont soumis au règlement de liquidation partielle. L effectif de collaborateurs d un employeur affilié se compose de toutes les personnes actives assurées auprès de la CP Poste. 4 Le règlement de liquidation partielle règle les conditions d une liquidation partielle de la CP Poste et la procédure y relative. Si la CP Poste est entièrement liquidée (liquidation totale), le règlement de liquidation partielle est applicable par analogie. L Autorité de surveillance décide toutefois selon l art. 53c LPP si les conditions sont remplies et si la procédure est respectée, et approuve le plan de répartition. Art. 2 Conditions 1 Les conditions d une liquidation partielle sont remplies en cas de a réduction considérable de l effectif ; b restructuration chez un employeur affilié ; c résiliation d une convention d affiliation. 2 Lors de l examen des conditions de liquidation partielle selon l alinéa 1 lit. a et b, seules les sorties involontaires sont prises en compte. Une sortie est involontaire si la relation de travail d une personne assurée active est résiliée par l employeur et qu aucune autre place de travail exigible ne lui est offerte. Une sortie est également considérée comme involontaire si la personne assurée active résilie son contrat afin de devancer la résiliation par l employeur. La prise de la retraite dans le cadre d un plan social, un départ anticipé ou ordinaire à la retraite, un devoir de fournir des prestations de la CP Poste fondé sur une invalidité, un décès ou une résiliation pour des raisons disciplinaires ne sont pas considérés comme une sortie involontaire. 3 Une réduction de l effectif est considérable au sens de l alinéa 1 lit. a si - en relation à l effectif des personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes de l employeur affilié - des sorties involontaires résultent dans cette ampleur : a. jusqu à 5 personnes assurées actives : au moins 3 sorties involontaires et sortie d au moins 30 % du capital de prévoyance ; b. entre 6 et 10 personnes assurées actives : au moins 4 sorties involontaires et sortie d au moins 25 % du capital de prévoyance ; c. entre 11 et 25 personnes assurées actives : au moins 6 sorties involontaires et sortie d au moins 20 % du capital de prévoyance ; d. entre 26 et 50 personnes assurées actives : au moins 8 sorties involontaires et sortie d au moins 15 % du capital de prévoyance ; e. plus de 50 personnes assurées actives : sorties involontaires de l ordre de 10% des personnes assurées actives et sortie d au moins 10% du capital de prévoyance. Une réduction de l effectif est de surcroît toujours donnée si les conditions de licenciement collectif sont remplies (art. 335d CO). 3

4 4 Une restructuration est donnée si des domaines d activités actuels d un employeur affilié sont réunis, cessés, vendus, externalisés ou changés d une autre manière et qu il en résulte la sortie d une part considérable de l effectif assuré d un employeur affilié. La réduction de l effectif est considérable au sens de cette disposition si - en relation à l effectif des personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes - des sorties involontaires résultent dans cette ampleur : a. jusqu à 5 personnes assurées actives : au moins 3 sorties involontaires et sortie d au moins 30% du capital de prévoyance ; b. entre 6 et 10 personnes assurées actives : au moins 4 sorties involontaires et sortie d au moins 25% du capital de prévoyance ; c. entre 11 et 25 personnes assurées actives : au moins 6 sorties involontaires et sortie d au moins 20% du capital de prévoyance ; d. entre 26 et 50 personnes assurées actives : au moins 8 sorties involontaires et sortie d au moins 15% du capital de prévoyance ; e. plus de 50 personnes assurées actives : sorties involontaires de l ordre de 5% des personnes assurées actives et sortie d au moins 5% du capital de prévoyance. 5 En cas de résiliation d une convention d affiliation, la condition de liquidation partielle est remplie pour autant que la convention ait été au moins 2 ans en vigueur. La CP Poste informe l institution supplétive d une résiliation de convention d affiliation. 6 L employeur affilié s engage à signaler à la CP Poste, sans délai, toute réduction de l effectif ou restructuration de l entreprise qui peut conduire à une liquidation partielle selon l alinéa 1 lit. a et b. L employeur affilié nomme par écrit, à l attention de la CP Poste, les personnes assurées touchées. L état de fait est à décrire et à motiver dans sa totalité, la fin des rapports de travail et la raison des résiliations sont notamment à expliquer. Art. 3 Période déterminante et moment de la liquidation partielle 1 La CP Poste détermine la période durant laquelle les sorties involontaires de personnes assurées conduisent à une liquidation partielle. 2 La période débute avec la sortie de la personne assurée qui, la première, quitte involontairement la CP Poste à la suite de la réduction du personnel ou de la restructuration et se termine par la sortie involontaire de la dernière personne assurée active. En cas de réduction s étalant dans le temps, la période est fixée à 24 mois au mimum. 3 La CP Poste détermine la date exacte pour le jugement de sa situation financière. Elle correspond à la date de bilan des comptes annuels qui se trouve le plus proche du début de la période déterminante. La date exacte est déterminante pour le calcul du montant des fonds libres ou du découvert. 4

5 Art. 4 Effectif sortant 1 L effectif sortant comprend toutes les personnes assurées actives qui étaient employées par l employeur affilié et dont le rapport de travail est résilié pour des raisons à remettre au compte de l employeur, suite à une réduction planifiée au sens d un état de fait selon l article 2. 2 En cas de résiliation de convention d affiliation selon l article 2 alinéa 2 lit. c, toutes les personnes assurées actives ainsi que bénéficiaires de rente de l employeur jusqu alors affilié font parties de l effectif sortant. Les dispositions de la convention d affiliation sont déterminantes. 3 Si l on constate un état de fait selon l article 2 alinéa 1 lit. a ou b et que des sorties antécédantes de personnes assurées actives sont en étroite relation de cause à effet et de temps avec cet état de fait, de telle manière que toutes ces sorties doivent être considérées comme constituant un seul fait réel, les personnes assurées actives sorties précedemment sont également à ajouter à l effectif sortant. Art. 5 Procédure 1 Si les conditions selon l article 2 sont remplies, le CF décide de l exécution d une liquidation partielle. Il fixe notamment l événement ayant conduit à la liquidation partielle, le moment exact ainsi que la période déterminante au sens de l article 3 et l effectif sortant. La décision est consignée dans un procès-verbal. 2 Le CF renonce à une exécution de liquidation partielle si le découvert selon l article 10, à la date de liquidation partielle, est entièrement couvert par l employeur et versé à la CP Poste. Dans ce cas les prestations de sorties sont versées sans réduction. 3 Le CF peut renoncer à l exécution d une liquidation partielle pour des raisons économiques. Le CF définit les bases pour fixer les conditions d une renonciation. La renonciation est à motiver dans un procès-verbal. 4 Les personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes qui quittent la CP Poste peuvent demander une liquidation partielle. Le CF examine si les conditions selon l article 2 sont remplies. Il communique sa décision par écrit aux recourrants. 5 Le CF se base sur un bilan comptable selon SWISS GAAP RPC 26 (comptes annuels avec bilan, pertes et profits, et annexe) et un bilan de liquidation partielle actuariel desquels ressort la véritable situation financière de la CP Poste. Les comptes annuels au moment déterminant, examinés officiellement par l organe de révision, sont déterminants. 6 Le CF détermine les moyens libres à verser ou le découvert à déduire sur la base du bilan de liquidation partielle. Les principes de l article 6 sont applicables. 5

6 Art. 6 Principes du bilan de liquidation partielle 1 Les actifs du bilan de liquidation partielle correspondent à la fortune aux valeurs de marché, déduction faite des obligations selon le bilan commercial tels que les passifs transitoires, autres créanciers, créances et réserves de cotisations de l employeur sans renonciation d utilisation. Les actifs sont augmentés des accomptes versés et du total des prestations de sorties des personnes assurées actives faisant parties de l effectif sortant et qui ont déjà quitté la CP Poste avant le moment déterminé de liquidation partielle. 2 Les passifs du bilan de liquidation partielle se composent du capital de prévoyance actuariel nécessaire et de la réserve pour fluctuations de valeurs. 3 Le capital de prévoyance actuariel nécessaire est déterminé selon les dispositions du règlement de provisions et réserves de la CP Poste. Lors de la détermination du capital de prévoyance actuariel nécessaire, les bases de calcul (par ex. le taux technique) peuvent changer ou des provisions supplémentaires peuvent être constituées lorsque de tels changements sont la conséquence d une adaptation de la structure de placements et d obligations sous l aspect de la liquidation partielle. 4 La réserve pour fluctuations de valeurs correspond au maximum à la valeur nécessaire définie par le CF, adaptée à la nouvelle situation. Tant que la valeur nécessaire n est pas atteinte, les passifs ne sont augmentés que du montant effectif de la réserve pour fluctuations de valeurs. 5 Les moyens libres correspondent à la différence positive entre les actifs et les passifs. 6 Un découvert selon l art. 44 OPP 2 correspond à la différence négative entre les actifs et les passifs. 7 Si les actifs ou passifs déterminants varient de plus de 5% entre le moment de liquidation partielle et le versement des moyens, les moyens à verser sont adaptés en conséquence. Art. 7 Moyens libres à verser et clé de répartition 1 Les moyens libres sont exprimés en pourcent des prestations de sorties apurées des personnes assurées actives et des capitaux de couverture des bénéficiaires de rentes, sans renforcements, à la date exacte de la liquidation partielle ou du jour de sortie si celui-ci précède la date exacte. Les prestations de sortie sont corrigées des rachats et des retraits anticipés dans le cadre de l encouragement à la propriété de logement ainsi que des versements et retraits après divorce (les versements sont déduits, les retraits sont ajoutés) effectués les 24 derniers mois. La part des moyens propres à verser aux personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes correspond à ce pourcentage, appliqué à leur prestation de sortie ou capital de couverture. 2 Il y a sortie collective quand plusieurs personnes assurées actives ou bénéficiaires de rentes sortent en groupe pour entrer dans la même institution de prévoyance à la suite d une restructuration ou d une résiliation de convention d affiliation. Les moyens libres sont transférés de manière collective. Dans tous les autres cas, on est en présence d une sortie individuelle et les moyens libres sont transférés individuellement. 3 Si la CP Poste doit fournir des prestations de survivants ou d invalidité, après que des moyens libres aient été transférés, les moyens libres y relatifs doivent lui être remboursés en plus des prestations individuelles de sortie. 6

7 Art. 8 Droit collectif aux provisions techniques et à la réserve pour fluctuations de valeurs 1 Lors d une sortie collective, s ajoute au droit aux moyens libres un droit collectif proportionnel aux provisions techniques pour autant que des risques actuariels soient transférés. Le CF décide, avec la participation de l expert reconnu en matière de prévoyance professionnelle, dans quelle mesure les risques actuariels sont transférés. Il existe également un droit proportionnel à la réserve pour fluctuations de valeurs. 2 La part collective revenant à l effectif sortant des provisions techniques et de la réserve pour fluctuations de valeurs se calcule en règle générale en relation entre les prestations de sorties des personnes assurées actives versées et les capitaux de prévoyance des bénéficiaires de rentes et le capital de prévoyance actuariel nécessaire à l effectif total (personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes). Si une provision technique peut être attribuée individuellement sur la base d une règle de calcul définie dans le règlement de provisions et de réserves, cette clé de répartition est déterminante pour le calcul du droit collectif. Le droit collectif aux provisions techniques et à la réserve pour fluctuations de valeurs est réduit proportionnellement si l effectif sortant ne s était pas entièrement racheté dans les provisions et la réserve pour fluctuations de valeurs. Si l effectif sortant s était racheté, ce fait est à prendre en compte lors du calcul du droit collectif. 3 Si les moyens transférés ne sont pas utilisés pour le rachat des provisions techniques ou de la réserve pour fluctuations de valeurs correspondante, leur utilisation est à régler dans le contrat de reprise selon l alinéa 5. 4 Si les actifs ou passifs déterminants varient de plus de 5% entre la date exacte de la liquidation partielle et le versement des moyens, les provisions techniques à transférer, la réserve pour fluctuations de valeurs incluse, est à adapter. 5 La nature et le montant des moyens à transférer sont fixés dans un contrat de reprise. 6 Si la CP Poste doit fournir des prestations de survivants ou d invalidité après avoir transférer la part des provisions techniques et de la réserve pour fluctuations de valeurs, les provisions techniques proportionnelles et la réserve proportionnelle de fluctuations de valeurs doivent lui être remboursées en plus des prestations de sortie individuelles et d une part éventuelle de moyens libres. 7 Une sortie collective déclenchée par le groupe d assurés exclue un droit aux provisions techniques et à la réserve pour fluctuations de valeurs. Art. 9 Intérêts Les droits aux moyens libres, à la part de provisions techniques et de réserve pour fluctuations de valeurs ne sont pas munis d intérêts pendant la procédure de liquidation partielle. Dès que la procédure est terminée, un devoir de verser des intérêts moratoires selon la LFLP prend naissance après un délai de 30 jours. 7

8 Art. 10 Découvert 1 Un découvert, provenant du bilan de liquidation partielle calculé selon l art. 44 OPP 2, est déduit en premier proportionnellement aux provisions techniques puis proportionnellement à la prestation de sortie individuelle de chaque personnes assurée active sortante. Le découvert est imputé selon la règle de l article 7 alinéa 1. L avoir de vieillesse selon l art. 15 LPP ne peut en aucun cas être diminué par cette déduction. 2 Un découvert, provenant du bilan de liquidation partielle calculé selon l art. 44 OPP 2, est déduit en premier proportionnellement aux provisions techniques puis proportionnellement au capital de couverture de chaque personne bénéficiaire de rentes sortante. Le découvert est imputé selon la règle de l article 7 alinéa 1. L employeur doit combler les moyens manquants de telle manière que le nouvel assureur de prévoyance reprenne les personnes bénéficiaires de rentes aux mêmes conditions que la CP Poste. 3 Si un accompte versé était inférieur à la prestation de sortie réglementaire, déduction faite de la participation proportionnelle au découvert actuariel, la différence positive est versée en complément. Dans le cas contraire, les personnes touchées de l effectif sortant doivent rembourser la différence négative à la CP Poste. 4 La CP Poste peut réduire provisoirement les prestations de sortie individuelles si l état de fait d une liquidation partielle se dessine et que la CP Poste se trouve en situation de découvert. La réduction provisoire ne vaut que pour des personnes assurées actives qui seront vraisemblablement touchées par la liquidation partielle. Elle doit être expressément déclarée comme telle. A la fin de la procédure de liquidation partielle, la CP Poste établit un décompte définitif et verse une éventuelle différence positive, intérêts inclus selon le réglement de prévoyance. La personne assurée doit rebourser des prestations de sortie versées en trop pour autant que la prise en compte du découvert dépasse la part des provisions techniques. Art. 11 Information des personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes 1 Le CF informe les personnes assurées actives et bénéficaires de rentes, par écrit, a du fait d une liquidation partielle et de sa motivation ; b de la date exacte et de la période de liquidation partielle ; c du montant total des moyens libres ou du découvert selon l art. 44 OPP 2 ; d du plan de répartition selon l article 7 ; e du montant et de la composition de provisions, réserve de fluctuations de valeurs incluse, qui sont éventuellement à verser collectivement ; f de la forme du transfert (individuel ou collectif) ; g du droit de regard des documents selon l alinéa 2. 2 Le CF informe les personnes assurées actives et bénéficiaire de rentes de la possibilité d avoir un droit de regard, pendant 30 jours dès réception des informations selon l alinéa 1, au siège de la CP poste, sur le bilan commercial déterminant, le bilan de liquidation partielle ainsi que d autres documents déterminants, sous réserve des dispositions sur la protection des données. Les imprécisions et les réclamations sont à soumettre au CF dans le délai susnommé afin qu il prenne position par écrit. 3 Les personnes assurées actives et bénéficiaires de rentes ont le droit de faire examiner par l Autorité de surveillance compétente, dans les 30 jours à réception de la prise de position du CF, les conditions, la procédure et le plan de répartition. L Autorité de surveillance émet une décision. 8

9 4 Contre cette décision de l Autorité de surveillance, un recours peut être déposé dans les 30 jours selon l art. 74 LPP devant le tribunal administratif fédéral. Le recours n a d effet suspensif que sur décision du tribunal. 5 Si le CF a répondu à toutes les questions et traité toutes les plaintes et qu aucune demande d examen n ait été formulée à l Autorité de surveillance, ou si un arrêt est entré en force de loi, le CF exécute la liquidation partielle. 6 L organe de révision examine dans le cadre de son rapport ordinaire la conformité légale de la liquidation partielle. L annexe aux comptes annuels fait état de la liquidation partielle. Art. 12 Changements du règlement de liquidation partielle Le CF peut, dans le cadre des dispositions légales et du but de la CP Poste, changer en tout temps ce règlement de liquidation partielle. Les changements sont à soumettre à l Autorité de surveillance pour approbation. Art. 13 Entrée en vigueur Ce règlement de liquidation partielle entre en vigueur rétroactivement au 14 mars 2013 par la décision de l Autorité de surveillance du 30 mai Jusqu à son entrée en vigueur c est le règlement de liquidation partielle, valable dès 2010, qui est déterminant. La LPP et OPP 2, notamment les dispositions changées des art. 27g al. 2 et art. 27h al. 1 et 4 OPP 2, ont priorité. Le règlement de liquidation partielle est une traduction de la version allemande soumise à l Autorité de surveillance. Seule la version allemande fait foi. 9

Caisse de pensions SHP

Caisse de pensions SHP Règlement sur les liquidations partielles Approbation par le Conseil de fondation: 23 juin 2009 Mise en vigueur au: 1 er janvier 2009 Table des matières But Art 1 2 Conditions pour une liquidation partielle

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Édition de décembre 2009 Votre sécurité nous tient à cœur.

Plus en détail

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation TR NS P R E NT SAMMELS T I F T U NG FÜR B E RUFLIC H E V O R S O RGE Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation Montants limites et valeurs actuarielles, valables à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste valable dès le er août 0 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 7 Case postale 58 000 Berne 5 téléphone 058 8 56 66 courriel pkpost@pkpost.ch www.pkpost.ch

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE

RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE copré février 2015 RÉGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE 2011 2 / 8 TABLE DES MATIÈRES I BUT... 3 II DÉFINITIONS ET PRINCIPES...

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération du 15 juin 2007 (Etat le 1 er janvier 2015) En vertu de l art. 4 de la loi du 20 décembre 2006 relative à PUBLICA 1 et de l art. 32b,

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Convention de prévoyance Relation

Convention de prévoyance Relation Fondation de Prévoyance Cornèr Troisième Pilier Via Canova 16 6901 Lugano Switzerland Convention de prévoyance No. Relation Demande d ouverture d un compte de prévoyance lié auprès de la Fondation de Prévoyance

Plus en détail

Loi concernant la Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (LFPTPG) (11230) B 5 40. du 29 novembre 2013

Loi concernant la Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (LFPTPG) (11230) B 5 40. du 29 novembre 2013 Loi concernant la Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (LFPTPG) (11230) B 5 40 du 29 novembre 2013 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète

Plus en détail

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/ Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/ Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2015 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Rapport annuel 2003 de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA. Rapport annuel 2003 du 1 er juin au 31 décembre 2003

Rapport annuel 2003 de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA. Rapport annuel 2003 du 1 er juin au 31 décembre 2003 Rapport annuel 2003 de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA Rapport annuel 2003 du 1 er juin au 31 décembre 2003 Table des matières Rétrospective de l exercice 4 7 Chiffres clés au 31 décembre 2003 8

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Comptes annuels 2009. FONDATION DE PRÉVOYANCE EDIPRESSE en faveur du personnel des sociétés affiliées ou apparentées au Holding Edipresse s.a.

Comptes annuels 2009. FONDATION DE PRÉVOYANCE EDIPRESSE en faveur du personnel des sociétés affiliées ou apparentées au Holding Edipresse s.a. Fondation de prévoyance Edipresse Comptes annuels 2009 FONDATION DE PRÉVOYANCE EDIPRESSE en faveur du personnel des sociétés affiliées ou apparentées au Holding Edipresse s.a. 2 Fondation de prévoyance

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Annexe 4 Enquête auprès des sociétés suisses d assurance sur la vie concernant l assurance collective dans la prévoyance

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL Séance publique RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE LAVAL Loi 3 - Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal 19

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Étape 3 Évaluation des coûts Préparé par Conrad Ferguson

Plus en détail

Assurances complémentaires collectives s-care/h-care

Assurances complémentaires collectives s-care/h-care Assurances complémentaires collectives s-care/h-care selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) Conditions générales d assurance (CGA) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2005

Plus en détail

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc!

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Plan de prévoyance MV Prévoyance professionnelle compétence éprouvée conditions attrayantes stratégie de placement avisée administration efficace www.musikundbildung.ch

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Pour nous, la qualité est importante Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans activité lucrative Etes-vous inscrit(e) comme personne sans activité lucrative auprès d une autre caisse

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS

S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS SOMMAIRE

Plus en détail

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle 01.400 Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle Rapport de la Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Ver#m Ifangstrasse 8?Postfach?8952 Schlieren Tel. 044 738 20 70? 044 738 20 77 ak043@verom.ch?www.verom.ch Ausgleichskasse Caisse de compensation Cassa di compensatione ABC Obligation de cotiser à l'avs

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Caisse de compensation PROMEA Ifangstrasse 8, case postale, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, 044 738 53 73 info@promea.ch, www.promea.ch Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

Assurance perte de salaire (LAMal).

Assurance perte de salaire (LAMal). Assurance perte de salaire (LAMal). Règlement Edition 2010 Table des matières I Bases V Assurance-accidents Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Bases du contrat But Personnes assurées Preneur d assurance

Plus en détail

3.04 Prestations de l AVS Age flexible de la retraite

3.04 Prestations de l AVS Age flexible de la retraite 3.04 Prestations de l AVS Age flexible de la retraite Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente de vieillesse. Cet âge est fixé

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt. Performance. Recognition. Reward. ABB Caisse de pension. A better world begins with you

Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt. Performance. Recognition. Reward. ABB Caisse de pension. A better world begins with you Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt Règlement, édition 2012 Performance. Recognition. Reward. ABB Caisse de pension A better world begins with you La version originale en langue allemande

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Statuts de l Association Suisse des Tambours et Fifres

Statuts de l Association Suisse des Tambours et Fifres Statuts de l Association Suisse des Tambours et Fifres Version française du 5..04 TABLE DES MATIÈRES I. FONDEMENTS... II. ORGANISATION... III. SOCIÉTAIRES... 4 IV. DROITS ET DEVOIRS DES SOCIÉTAIRES...

Plus en détail

Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales. Le compte de libre passage

Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales. Le compte de libre passage Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales Le compte de libre passage 2 Sommaire La Fondation de libre passage Swisscanto 4 Pertinence d un compte de libre passage 5 L ouverture du compte

Plus en détail

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents Assurances véhicules à moteur 68 69 Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? J entends des avis très contradictoires sur la nécessité de l assurance occupants d un véhicule à moteur. En Suisse,

Plus en détail

Comptes 2014 du Fonds de prévoyance et de retraite en faveur des employés de la Commune de Delémont (FRED) et rapport de gestion

Comptes 2014 du Fonds de prévoyance et de retraite en faveur des employés de la Commune de Delémont (FRED) et rapport de gestion Comptes 2014 du Fonds de prévoyance et de retraite en faveur des employés de la Commune de Delémont (FRED) et rapport de gestion 1. FORME JURIDIQUE ET BUT La Municipalité de Delémont a créé le 1 er janvier

Plus en détail

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE

REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE DES PERSONNES AGEES ADRESSE AUX GOUVERNEMENTS PAR L'EXPERTE INDEPENDANTE SUR LA QUESTION DES DROITS DE L'HOMME ET L'EXTREME PAUVRETE (i)

Plus en détail

Statuts 2011. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique. Table des matières. Généralités. 1.

Statuts 2011. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique. Table des matières. Généralités. 1. Société coopérative Caisse d assurance de sport de la Fédération suisse de gymnastique Statuts 2011 Table des matières Généralités 1. Nom et siège 2. But de la CAS 3. Cercle des assurés 4. Droits et devoirs

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

F CH 08 Retraite. Guide pour les frontaliers de France en Suisse. Guide pour les frontaliers. de France

F CH 08 Retraite. Guide pour les frontaliers de France en Suisse. Guide pour les frontaliers. de France Guide pour les frontaliers de France 1. Ce qui est différent en Suisse... 2 2. Droit interétatique... 2 2.1 Dispositions communautaires... 2 2.1.1 Quel pays verse la pension ou rente de vieillesse?...

Plus en détail

sia Statuts schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes

sia Statuts schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes 100 sia schweizerischer ingenieur- und architektenverein Statuts société suisse des ingénieurs et des architectes società svizzera degli ingegneri e degli architetti swiss society of engineers and architects

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

Assurance obligatoire des soins

Assurance obligatoire des soins Assurance obligatoire des soins selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions d assurance Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2009 (version 2013) Organisme d assurance:

Plus en détail

Les assurances sociales

Les assurances sociales Les assurances sociales Etat 1 er janvier 2014 Libera SA experts en prévoyance professionnelle www.libera.ch Impressum Editeur Libera SA Libera SA Aeschengraben 10 Stockerstrasse 44 Case postale Case postale

Plus en détail

RECOURS ET SUBROGATION. François Kolly, OFAS Lausanne, 03.09.2004 13.30 14.30

RECOURS ET SUBROGATION. François Kolly, OFAS Lausanne, 03.09.2004 13.30 14.30 RECOURS ET SUBROGATION François Kolly, OFAS Lausanne, 03.09.2004 13.30 14.30 Parallélisme avec la LPGA Art. 34b LPP = Art. 72 al. 1 LPGA (excp: la référence à l art. 20a LPP) Art. 27 27c OPP 2 = Art. 72

Plus en détail

Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse

Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse Contexte 11.3778 Motion Prévoyance professionnelle. Dépolitisons le taux d'intérêt minimal 07.3310 Interpellation Quote-part minimale.

Plus en détail

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche Rapport de la situation financière Présenté au conseil municipal le 19 janvier 2015 Numéro d enregistrement auprès de l Agence du revenu du Canada 0395541 Numéro d enregistrement auprès de la Régie des

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

Article 2 Siège L ACS constitue une association au sens du Code civil suisse. Son domicile est au siège de l administration centrale à Berne.

Article 2 Siège L ACS constitue une association au sens du Code civil suisse. Son domicile est au siège de l administration centrale à Berne. I. BUT ET SIÈGE Article 1 But L Automobile Club de Suisse, ACS, Automobil Club der Schweiz, ACS, Automobile Club Svizzero, ACS, fondé à Genève le 6 décembre 1898, a pour but de grouper les automobilistes

Plus en détail

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Prestations Assurés/Ayants droit Base de calcul pour le montant des prestations pour guérison, soins, réadaptation AVS/AI Sont obligatoirement assurées

Plus en détail

Glossaire Les principaux termes techniques et leur signification

Glossaire Les principaux termes techniques et leur signification Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Glossaire Les principaux termes techniques et leur signification Action Titre matérialisant une part dans le capital social d une entreprise (société anonyme).

Plus en détail

REGLEMENT DE PLACEMENT DES ACTIFS MOBILIERS ET IMMOBILIERS. Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (FPTPG)

REGLEMENT DE PLACEMENT DES ACTIFS MOBILIERS ET IMMOBILIERS. Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (FPTPG) REGLEMENT DE PLACEMENT DES ACTIFS MOBILIERS ET IMMOBILIERS Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (FPTPG) Entrée en vigueur au er janvier 05 -- TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Digne de confiance. Règlement. Art. I. Dispositions générales Objet 1 Base 2 Formes particulières d assurance 3

Digne de confiance. Règlement. Art. I. Dispositions générales Objet 1 Base 2 Formes particulières d assurance 3 Digne de confiance Édition 2012 Assurance obligatoire des soins Règlement Art. I. Dispositions générales Objet 1 Base 2 Formes particulières d assurance 3 II. III. IV. Rapport d assurance Personnes assurées,

Plus en détail

Golf Club La Côte. Statuts de l association du Golf Club La Côte

Golf Club La Côte. Statuts de l association du Golf Club La Côte Golf Club La Côte Statuts de l association du Golf Club La Côte Contenu Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12 Article

Plus en détail

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire À besoins particuliers, solutions particulières Prévoyance complémentaire Table des matières À besoins particuliers, solutions particulières 3 Identifier et combler les lacunes de prévoyance 4 Prévoyance

Plus en détail

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse Informations utiles en vue d un séjour en Suisse CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction...

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Règlement de placement de l EPER

Règlement de placement de l EPER Règlement de placement de l EPER Entraide Protestante Suisse Le texte allemand fait foi. 1. Principes généraux Les moyens financiers mis à disposition par les donatrices et donateurs ainsi que par les

Plus en détail

Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) 831.40 du 25 juin 1982 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 34

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

RÈGLEMENT. Fondation Interprofessionnelle Sanitaire de Prévoyance (FISP) F ONDATION I NTERPROFESSIONNELLE S ANITAIRE DE P REVOYANCE

RÈGLEMENT. Fondation Interprofessionnelle Sanitaire de Prévoyance (FISP) F ONDATION I NTERPROFESSIONNELLE S ANITAIRE DE P REVOYANCE F ONDATION I NTERPROFESSIONNELLE S ANITAIRE DE P REVOYANCE RÈGLEMENT Fondation Interprofessionnelle Sanitaire de Prévoyance (FISP) Etat au 30 octobre 2014 Le présent règlement a été approuvé par le Conseil

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Les assurances sociales

Les assurances sociales Les assurances sociales Situation au 1 er janvier 2015 Libera SA experts en prévoyance professionnelle www.libera.ch Impressum Editeur Libera SA Libera SA Aeschengraben 10 Stockerstrasse 44 Case postale

Plus en détail

Abréviations Préambule Art. 1 Nom, siège Art. 2 Buts Art. 3 Tâches

Abréviations Préambule Art. 1 Nom, siège Art. 2 Buts Art. 3 Tâches Statuts Abréviations AD Assemblée des délégués CAS Club Alpin Suisse (association centrale) CC Comité central CG Commission de gestion CP Conférence des présidents CSFA Club Suisse des femmes alpinistes

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre 2007 1, arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre 2007 1, arrête: Délai référendaire: 13 avril 2012 Code des obligations (Droit comptable) Modification du 23 décembre 2011 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE

TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE TRANSFERTS DES CONTRATS D ASSURANCE GROUPE EN CAS DE VIE LIES A LA CESSATION D ACTIVITE PROFESSIONNELLE En vertu de l article L132-23 du Code des assurances les droits individuels résultant des contrats

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

Statuts de l Association des Éleveurs du Club Suisse des Terriers

Statuts de l Association des Éleveurs du Club Suisse des Terriers Statuts de l Association des Éleveurs du Club Suisse des Terriers I. Nom, siège et but Art. 1 Sous la dénomination «Association des Éleveurs du Club Suisse des Terriers» (AE-CSDT) est constituée une société

Plus en détail

Annexe n 6 au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs. Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de Futsal

Annexe n 6 au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs. Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de Futsal Annexe n 6 au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs de Futsal 13 TABLE DES MATIÈRES Chapitre Définitions page 15 ANNEXE 6 14 1 Principe 17 2 Champ

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

Dispositions générales du règlement

Dispositions générales du règlement Dispositions générales du règlement Edition 2015 Helvetia LPP Invest Fondation collective de prévoyance du personnel Bâle Sommaire But et domaine d'application 4 Prestations de prévoyance 11 Prestations

Plus en détail

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2 IS 1 O 900 CA CE RT IFI BC ED FIRM 51.30.259 07/14 VITA INVEST.2 VITA INVEST.2 CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS A. Preneur d assurance La personne qui conclut le contrat avec l entreprise d assurances.

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

coiffure SUISSE Verband Schweizer Coiffeurgeschäfte Association suisse de la coiffure Imprenditori parrucchieri svizzeri Statuts

coiffure SUISSE Verband Schweizer Coiffeurgeschäfte Association suisse de la coiffure Imprenditori parrucchieri svizzeri Statuts coiffure SUISSE Verband Schweizer Coiffeurgeschäfte Association suisse de la coiffure Imprenditori parrucchieri svizzeri Statuts Table des matières Page I. Raison sociale, siège et buts de l association

Plus en détail

Projet de règlement de prévoyance de la CPI «Services Industriels de Genève»

Projet de règlement de prévoyance de la CPI «Services Industriels de Genève» Projet de règlement de prévoyance de la CPI «Services Industriels de Genève» CHAPITRE I CHAMP D APPLICATION Art. 1 But 1 La CPI est une caisse de prévoyance au sens des statuts de la CAP. 2 Elle a pour

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013. Statuts français

Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013. Statuts français Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013 Statuts français Statuts de l Association Suisse des Employés de Banque 14 juin 2013 Table des matières I. DISPOSITIONS GENERALES 4 Art.

Plus en détail