«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre Mediaprism 64, rue du Ranelagh Paris Tél. :

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism."

Transcription

1 «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh Paris Tél. :

2 Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation autour de la recherche en faveur du cancer, la Fondation de l Avenir a entamé le 11 octobre sa nouvelle campagne de sensibilisation pour le soutien de la recherche médicale. Dans ce contexte, la Fondation de l Avenir a confié à Mediaprism la réalisation d une enquête d opinion auprès du Grand Public sur la recherche médicale en France. Cette étude avait pour objectifs 1 2 D évaluer le niveau d information du Grand Public vis-à-vis de la recherche 3 De mesurer l image que le Grand Public avait de la recherche De découvrir l'opinion du Grand Public quant aux moyens à mettre en place pour financer la recherche médicale 2

3 Méthodologie d enquête et structure d échantillon SEXE Hommes 48% Femmes 52% AGE L enquête a été réalisée online du 14 septembre au 27 septembre 2011 auprès de la communauté etVous, composée d internautes de 18 ans et plus. Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de répondants. L échantillon a été redressésur les critères de sexe, âge, CSP individu et lieu de résidence de manière à être représentatif de la population 18 ans et plus ans 11% ans 16% ans 18% ans 18% ans 15% 65 ans et plus 22% CATEGORIE SOCIO- PROFESSIONNELLE DE L INTERVIEWE CSP+ 14% Professions intermédiaires 13% CSP- 31% Inactifs 42% LIEU DE RESIDENCE Ile de France 18% Province 82% 3

4 Synthèse des résultats La recherche médicale française est perçue plus que positivement par le grand public. Cette perception positive repose tout d abord sur une très bonne image globale, qu il s agisse de la recherche en général, dont 88% des répondants ont une «bonne image», ou des chercheurs en particulier (90% de «bonne image»). Cette bonne image peut également être rattachée au fait que la recherche apparaît aux yeux des répondants comme un élément clé du panorama français : les répondants accordent en effet de l importance à la recherche aussi bien pour des raisons sanitaires («vitale pour les générations futures») que pour des raisons économiques («importante pour la prospérité d un pays»). La recherche médicale française est par ailleurs un élément de fierté française : 7 répondants sur 10 pensent qu elle est de bon niveau, 80% des répondants estiment qu elle est autant, voire plus impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens. Enfin, les répondants ont foi dans lacapacité de la recherche à évoluer dans les 10 années à venir (73%). En ce qui concerne les domaines de recherche médicale à privilégier, les réponses sont sans équivoque : 74% des répondants pensent que les efforts doivent se concentrer sur le cancer. Les attentes des Français concernant la recherche médicale sont très fortes. 94% d entre eux aimeraient que leur pays soit davantage impliqué dans la recherche médicale et 97% d entre eux pensent qu il faut sensibiliser le grand public à l importance de la recherche médicale. Une majorité de répondants estime d ailleurs que son niveau d information est trop faible, qu il s agisse des résultats obtenus ou des programmes de recherche en cours. 94% d entre eux souhaiteraient être mieux informés à ce sujet. C est avant tout à l Etat qu incombe la responsabilité d informer le grand public sur l état de la recherche en France : elle devrait constituer une de ses préoccupations prioritaires, et ce pour plus de ¾ des répondants. Plusieurs médias sont ainsi plébiscités pour informer : site Internet (66%), émission de télévision dédiée (53%) ou publication d un rapport annuel sur la recherche publique(50%). Problème: l implication de l Etat en matière de recherche soulève un très fort scepticisme de la part du grand public. Les répondants croient davantage en l implication des associations et fondations. Ces dernières bénéficient d une image globale assez positive (7 répondants sur 10). Elles sont également jugées utiles pour faire avancer la recherche par plus de 8 répondants sur 10 (83%). En parallèle à ces constats, une majorité de répondants estime que la recherche souffre d un manque évident de subventions (87%). Ici encore, la question du financement est attribuée à l Etat ou, dans une moindre mesure, aux banques /organismes financiers (52%) et aux associations et fondations (43%). Le grand public intervient donc à son échelle, à travers le don aux associations : 54% des répondants déclarent être donateurs en faveur de la recherche médicale, dont 12% de «réguliers». Autre piste bien accueillie : les produits partage de consommation courante (74%). 4

5 Sommaire 1. Perception globale de la recherche médicale en France Page 7 2. Niveau d information et attentes en la matière Page Notoriété et image des associations et fondations œuvrant pour la recherche médicale Page Le financement de la recherche médicale Page 27 Si on devait ne retenir que 5 chiffres Page 33 5

6 Résultats détaillés

7 1. Perception globale de la recherche médicale en France 7

8 La recherche médicale bénéficie d une bonne image auprès de la majorité des répondants (88%). L image des chercheurs est encore plus positive: 90% des répondants en ont une bonne image (38% une très bonne image) Avez-vous une très bonne image, assez bonne image, assez mauvaise image ou très mauvaise image Très bonne image Assez bonne image Assez mauvaise image Très mauvaise image Sous Total Bonne image Des chercheurs 38% 52% 9% 1% 90 % De la recherche médicale en général 20% 68% 11% 1% 88 % 8

9 La quasi-totalité des répondants s accordent sur l importance de la recherche tant sur le plan sanitaire («vitale pour les générations futures» = 96%) qu économique («l avancée de la recherche est importante pour la prospérité d un pays» = 92%) Voici différentes opinions que nous avons rassemblées autour de la recherche. Pour chacune d elles, vous direz si vous êtes plutôt d accord ou plutôt pas d accord. Plutôt d accord Plutôt pas d accord La recherche médicale est vitale pour les générations futures 96% 7% 4% L avancée de sa recherche médicale est importante pour la prospérité d un pays 92% 8% 9

10 Ils pensent d ailleurs qu il faut sensibiliser le grand public à l importance de la recherche médicale. Selon vous, est-il important de sensibiliser les Français à l importance de la recherche médicale? Oui, tout à fait Oui, assez Non, pas tellement Non, pas du tout 75% 22% 2% 1% Sous Total OUI = 97 % 10

11 Car, pour eux, la recherche doit être une préoccupation si ce n est prioritaire, au moins importante pour tous les citoyens Diriez-vous que la recherche médicale doit être une préoccupation prioritaire, importante ou secondaire pour les citoyens? 3% Prioritaire Importante Secondaire 47% 50% 11

12 7 répondants sur 10 estiment que la recherche médicale française est de bon niveau. Etes-vous plutôt d accord ou plutôt pas d accord avec l affirmation suivante «La recherche médicale en France est de bon niveau»? Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord 30% 7% 70% 12

13 Et plus de 7 répondants sur 10 également sont confiants en ce qui concerne l avancée médicale des 10 prochaines années. Et êtes-vous tout à fait, assez, pas vraiment, pas du tout confiant(e) en ce qui concerne l avancée médicale de ces 10 prochaines années? Tout à fait confiant(e) Assez confiant(e) Pas vraiment confiant(e) Pas du tout confiant(e) 16% 57% 23% 4% Sous-total confiant (e) = 73% 13

14 Ils estiment majoritairement que la France est autant impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens. 20% estiment qu elle l est moins et 10% seulement qu elle l est davantage 92% de ceux qui la jugent au moins aussi impliquée en tirent une certaine fierté. Selon vous la France est elle plus, autant ou moins impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens? Plus impliquée Autant impliquée 10% 20% Moins impliquée Etes vous fier(e) de l implication de la France dans la recherche médicale? 1% Non, pas du tout 7% Non, pas tellement Oui, assez Oui, tout à fait 68% Sous-total OUI : 92 % 70% 24% 14 Base : pensent que la France est plus ou autant impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens

15 Ils attendent plus encore : 94% d entre eux aimeraient en effet que leur pays soit davantage impliqué dans la recherche médicale. Aimeriez-vous que la France soit davantage impliquée dans la recherche médicale? 6% Oui Non 94% 15

16 Pour eux, la recherche doit se concentrer en priorité sur le cancer (74%), bien avant les maladies liées à l âge (53%), les maladies neurodégénératives (35%). L ophtalmologie et l audition importent moins que les autres domaines(8%) Selon vous, quels sont les 3 domaines de recherche médicale à privilégier dans les années à venir? (trois réponses souhaitées) Cancer 74% Maladies liées à l âge (Alzheimer, ) 53% Maladies neurodégénératives (Parkinson, ) Maladies orphelines Sida Maladies cardiovasculaires 35% 29% 29% 27% Maladies psychiatriques Neurosciences Diabète Ophtalmologie et audition 17% 14% 13% 8% 16

17 2. Niveau d information et attentes en la matière 17

18 Une large majorité de répondants estime être mal informée, aussi bien sur les résultats obtenus (88%) que sur les programmes de recherche en cours (87%) Avez-vous le sentiment d être suffisamment informé(e) sur Très bien informé(e) Plutôt bien informé(e) Plutôt mal informé(e) Très mal informé(e) Sous-total Mal informé Les résultats obtenus 2% 20% 57% 21% 88 % Les programmes de recherche en cours 1% 12% 59% 28% 87 % 18

19 Tous aimeraient être mieux informés Aimeriez-vous l être davantage? Oui Non 6% 94% 19

20 Pour les répondants, c est avant tout l Etat qui doit se charger d informer le grand public puis les médias et ensuite les associations, fondations et organismes œuvrant pour la recherche. Et selon vous qui devrait participer à l'information du grand public sur l état de la recherche en France? L Etat Les médias Les associations, fondations et organismes œuvrant pour la recherche Les médecins La Sécurité Sociale 66% 61% 53% 52% 45% Les mutuelles 33% Personne, le grand public n a pas à être informé de ce sujet 1% 20

21 Plus largement, la recherche devrait constituer une des préoccupations prioritaires de l Etat selon plus de ¾ des répondants (RAPPEL «pour les citoyens» : 47%) Diriez-vous que la recherche médicale doit être une préoccupation prioritaire, importante ou secondaire pour l Etat? 22% 4% 0 Prioritaire Importante Secondaire 74% Rappel «Pour les citoyens» Prioritaire = 47% Importante = 50% 21

22 même si à ce sujet, ils sont plus que sceptiques. Seule une minorité de répondants (26%) déclare en effet être confiante dans l implication de l Etat. Ils croient davantage en l implication des associations et des fondations (68%). Et êtes-vous tout à fait, assez, pas vraiment, pas du tout confiant(e) en ce qui concerne chacun des points suivants concernant la recherche médicale? Tout à fait confiant(e) Assez confiant(e) Pas vraiment confiant(e) Pas du tout confiant(e) Sous-total confiant (e) L implication des associations et fondations 13% 55% 27% 5% 68 % L implication de l Etat 3% 23% 54% 20% 26 % 22

23 Un site internet dédié, une émission de télévision et la publication d un rapport officiel sont les moyens d informations que les répondants privilégieraient. L envoi de plaquettes, la mise en place de partenariat ou encore la création d une journée de la recherche suscitent moins d enthousiasme (un répondant sur trois environ) Parmi les moyens d informations suivants, quels sont ceux qui devraient être mis en place pour informer le grand public de l état de la recherche médicale en France? Mise en place d un site Internet dédié à la recherche publique Diffusion d une émission de télévision dédiée Publication annuelle d un rapport / compte-rendu de la recherche publique Diffusion de publicités (télévision, presse, radio ) Organisation de journées portes ouvertes dans les centres de recherche Envoi de plaquettes et dépliants sur les programmes / avancées de la recherche Mise en place de partenariats avec les assurances, les mutuelles Création d une «journée de la recherche» 53% 50% 43% 39% 34% 33% 32% 66% Autre Rien de tout cela 23 3% 0%

24 3. Notoriété et image des associations et fondations œuvrant pour la recherche médicale 24

25 De manière générale, 7 répondants sur 10 ont une bonne image des associations et fondations oeuvrant pour la recherche médicale. Avez-vous une très bonne image, assez bonne image, assez mauvaise image ou très mauvaise image Très bonne image Assez mauvaise image Des associations et fondations œuvrant pour la recherche médicale Assez bonne image Très mauvaise image 15% 58% 22% 4% Sous-total Bonne image 73 % 25

26 Associations et fondations sont également jugées utiles pour faire avancer la recherche par plus de 8 répondants sur 10 (83%) Voici différentes opinions que nous avons rassemblées autour de la recherche. Pour chacune d elles, vous direz si vous êtes plutôt d accord ou plutôt pas d accord. «Les associations et fondations sont utiles pour faire avancer la recherche» Plutôt d accord Plutôt pas d accord 17% 7% 83% 26

27 4. Le financement de la recherche médicale 27

28 Près de 9 répondants sur 10 pensent que la recherche médicale dispose de budgets insuffisants (87%) Voici différentes opinions que nous avons rassemblées autour de la recherche. Pour chacune d elles, vous direz si vous êtes plutôt d accord ou plutôt pas d accord. D'accord Pas d'accord La recherche médicale en France dispose de budgets suffisants 13% 87% 28

29 Qui doit alors financer? La quasi-totalité des répondants déclare que l Etat (91%) devrait être la principale source de financement de la recherche médicale en France. Dans une moindre mesure, il en revient ensuite aux banques /organismes financiers (52%) et aux associations et fondations (43%) de s en charger. Les répondants ne s incluent que très faiblement («citoyens» = 16%) Selon vous, quelles devraient être les principales sources de financement de la recherche médicale? Classer les items par importance de 1 à 3, 1 étant le plus important et 3 le moins important L Etat 91% Les banques et organismes financiers Les associations et fondations 43% 52% La Sécurité sociale Les assurances Les entreprises Les mutuelles Les citoyens 28% 24% 26% 21% 16% 29

30 Si les répondants devaient participer au financement de la recherche, ils ne verraient pas d inconvénient à le faire via des produits partage, de consommation courante (74%). Passer par un produit bancaire suscite toutefois plus de scepticisme (68% ne seraient pas d accord) Et seriez-vous plutôt d accord ou plutôt pas d accord pour financer la recherche Plutôt d accord Plutôt pas d accord En achetant des produits de consommation courante (dont un pourcentage serait reversé aux associations) 74% 26% Par l intermédiaire d un produit bancaire (par exemple via la cotisation annuelle de votre compte courant) 32% 68% 30

31 Dans les faits aujourd hui un peu plus d un individu sur deux donne pour la recherche médicale (54% dont 42% de «occasionnellement»). Et vous arrive t-il de faire des dons d argent aux associations œuvrant pour la recherche médicale? Oui, régulièrement Oui, occasionnellement Non 12% Sous-total OUI = 54 % 46% 42% 31

32 Pour la majorité des donateurs, le montant moyen annuel des dons est compris entre 10 et 50 (dont la majeure partie entre 10 et 30 ) Pouvez-vous nous indiquer le montant moyen annuel de ces dons? Moins de 10 euros 10% Entre 10 et 30 euros 44% Entre 30 et 50 euros 24% Entre 50 et 100 euros 14% Plus de 100 euros 8% Base : donateurs 32

33 Si on devait ne retenir que 5 chiffres 1 2 La recherche médicale bénéficie d une bonne image auprès de la majorité des répondants (88%). Une large majorité de répondants estime se sentir mal informée, qu il s agisse des résultats obtenus (88%), ou des programmes de recherche en cours (87%) et aimerait être mieux informée (94%)! Pour les trois quarts des répondants, la recherche devrait être une des préoccupations prioritaires de l Etat (74%) Associations et fondations sont jugées utiles pour faire avancer la recherche par plus de 8 répondants sur 10 (83%) Près de 9 répondants sur 10 pensent que la recherche médicale dispose de budgets insuffisants (87%) 38

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Les Français ais et l assurance l

Les Français ais et l assurance l Mai 2013 Contacts: 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français ais et l assurance l santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES ASSOCIATIONS - Sondage de l'institut CSA - N 0701388 Novembre 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33)01 9 59 10 / 11

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Le banquier idéal des Français et des Américains

Le banquier idéal des Français et des Américains pour Le banquier idéal des Français et des Américains Février 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Banque Echantillons : France : Echantillon de 1000 personnes,

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés COMMUNIQUE DE PRESSE Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés Sondage Harris Interactive pour Gecina Enquête réalisée en ligne du 5 au 11 mai 2011. Echantillon représentatif

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Les Français et les moyens de paiement Etude de l Institut CSA pour le Ministère des Finances et des

Plus en détail

Baromètre Santé & Société - Europ Assistance / CSA 2013 : 7 ème vague du baromètre. 15 octobre 2013

Baromètre Santé & Société - Europ Assistance / CSA 2013 : 7 ème vague du baromètre. 15 octobre 2013 2013 : 7 ème vague du baromètre 15 octobre 2013 Contexte, objectifs et méthodologie 2 Objectifs de l étude En 2006, le Groupe Europ Assistance et le Cercle Santé Société lançaient, avec l institut CSA,

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

La recherche scientifique dans les médias

La recherche scientifique dans les médias Eurobaromètre Spécial Commission européenne La recherche scientifique dans les médias Terrain : avril mai 2007 Publication : décembre 2007 Résumé Eurobaromètre Spécial 282 / Vague 67.2 TNS Opinion & Social

Plus en détail

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE Septembre 2011 Arnaud ZEGIERMAN Amandine MESSINA www.institut-viavoice.com Viavoice Tel : +33(0)1 40 54 13 71 Mieux comprendre l opinion pour agir 9 rue Huysmans 75006 Paris +33

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée Les Français et le chauffage Résultats de l étude menée par IPSOS pour Via sèva Méthodologie et échantillon METHODOLOGIE : Cette étude a été réalisée en adhoc online, auprès d un échantillon issu de l

Plus en détail

Le baromètre de la Confiance - Vague 4. Présentation des résultats 22 septembre 2011

Le baromètre de la Confiance - Vague 4. Présentation des résultats 22 septembre 2011 Le baromètre de la Confiance - Vague 4 Présentation des résultats 22 septembre 2011 Sommaire Présentation de l étude 1 La confiance 1.1 L'état de la confiance 1.2 Les leviers de la confiance 1.3 La perception

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Sondage réalisé par pour et publié en partenariat avec et avec le concours scientifique de la Publié le 19 janvier 2015 Levée d embargo le 19 janvier

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

Le rendez-vous de l économie Avril 2015

Le rendez-vous de l économie Avril 2015 Le rendez-vous de l économie Avril 2015 Sondage réalisé par pour, et Publié le 14 avril 2015 Levée d embargo le 13 avril 22H30 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Résultats du premier Observatoire des femmes et l assurance Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Fiche méthodologique Cible : Hommes et femmes âgés

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

La considération et la reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics apparaissent déficitaires :

La considération et la reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics apparaissent déficitaires : Note détaillée Le regard des masseurs-kinésithérapeutes sur leur profession Etude Harris Interactive pour L Ordre National des Masseurs-Kinésithérapeutes Les résultats sont issus d une enquête réalisée

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

L achat de médicaments sur Internet

L achat de médicaments sur Internet L achat médicaments sur Intern Adéï ZULFIKARPASIC Directrice Détement Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 06 17 45 78 98 ai.zulfikaric@lh2.fr Vanessa GALISSI Directrice d étus Détement Opinion Institutionnel

Plus en détail

Les expatriés et la protection sociale

Les expatriés et la protection sociale Une étude réalisée par le CSA, offerte par lepetitjournal.com et Humanis. N étude 1301061 Février 2014 Enquêtes de satisfaction 1 Sommaire 1. 2. 3. 4. 5. Introduction p.3 L équipement en matière en protection

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT.

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT. EURONEXT.LIFFE Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels Principaux résultats EURONEXT.LIFFE Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER / Véronique

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11 L Enseignement religieux au Luxembourg Sondage TNS-ILRES Juillet 08 11 5 av. Marie Thérèse L-2132 Luxembourg tél.: 44743-501 sesopi-ci@sesopi-ci.lu www.sesopi-ci.lu 978-2-9599806-3-3 Documentation Etude

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Rapport final. Présenté à : Par :

Rapport final. Présenté à : Par : Légumes offerts sur les marchés publics : détermination des attentes des consommateurs (salubrité, provenance, qualité, etc.) et de la volonté de la production à répondre à ces attentes Rapport final Présenté

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Publié le 3 et 4 avril 2014

Publié le 3 et 4 avril 2014 Publié le 3 et 4 avril 2014 Enquête nationale «Comment accompagner le choix des Français dans les Magasins Spécialisés?» Votre contact : Irina Tshelnakova Directrice Conseil : it@institut-viavoice.com

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS

USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS - Sondage de l'institut CSA - N 0501353 Novembre 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

Perceptions du Grand Paris par les Franciliens

Perceptions du Grand Paris par les Franciliens LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL Perceptions du Grand Paris par les Franciliens Sondage Viavoice pour la Région Île-de-France Septembre 2014 Institut VIAVOICE 9, rue Huysmans 75006 Paris Contacts : Maïder

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

Etude AFMM 2011. Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011

Etude AFMM 2011. Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011 Etude AFMM 2011 Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011 Remarque liminaire : l étude clients AFMM 2011 Pour la 2 ème année consécutive, l AFMM a choisi Médiamétrie pour réaliser

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées ÉTUDE À e ANNIVERSAIRE DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 NOTORIÉTÉ DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION CANADIENNE 4 DE

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Baromètre européen du rapport aux paiements Des pratiques uniformisées en Europe? Sondage Harris Interactive pour Crédit Agricole Cards & Payments Enquête réalisée en ligne du 19 au 29 septembre

Plus en détail

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Mai 2008 Le Baromètre de l économie BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Les indices de confiance BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Impact de la crise financière internationale sur l attitude

Plus en détail

Enquête Solucom & OpinionWay. Les Français et leur banque : bouleversements en vue!

Enquête Solucom & OpinionWay. Les Français et leur banque : bouleversements en vue! Enquête Solucom & OpinionWay Les Français et leur banque : bouleversements en vue! Pourquoi une enquête Solucom OpinionWay? Soumises à la pression technologique, réglementaire et concurrentielle, les banques

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0 L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47. Résumé La question de la position des consommateurs vis-à-vis du commerce international a été abordée en particulier par deux

Plus en détail