Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC."

Transcription

1 Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Actions de catégorie A série 2014, classes Conseillers, Investisseurs et F et Actions de catégorie A séries D et D2 Offre maximale : $ Souscription minimale initiale : $ Prix : valeur liquidative des actions de catégorie A Les titres décrits dans le présent prospectus simplifié ne sont offerts que dans la province de Québec; ils ne peuvent être proposés que par des personnes dûment inscrites auprès de l Autorité des marchés financiers. Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts en vertu des présentes; toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction.

2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 QU EST-CE QU UN ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF ET QUELS SONT LES RISQUES ASSOCIÉS À UN PLACEMENT DANS UN TEL ORGANISME?...1 MODALITÉS D ORGANISATION ET DE GESTION DU FONDS...2 INFORMATION PRÉCISE SUR LE FONDS...4 QUELS TYPES DE PLACEMENT LE FONDS FAIT-IL?...5 Objectifs de placement fondamentaux...5 Stratégies de placement...5 Restrictions et pratiques en matière de placement...6 QUELS SONT LES RISQUES ASSOCIÉS À UN PLACEMENT DANS LE FONDS?...7 Variation de la valeur liquidative...7 Négociabilité restreinte...8 Risques liés à la concentration...8 Risques liés aux classes...8 Risques liés aux rachats massifs...8 Déduction au titre du régime RÉA II inférieure à celle qui est prévue...8 QUI DEVRAIT INVESTIR DANS LE FONDS?...9 Méthode de classification du risque de placement...9 POLITIQUE EN MATIÈRE DE DISTRIBUTIONS...10 FRAIS DU FONDS ASSUMÉS INDIRECTEMENT PAR LES SOUSCRIPTEURS...11 RÉGIME D ÉPARGNE-ACTIONS II...12 AUTRES RENSEIGNEMENTS...14 Opérations de portefeuille...14 SOUSCRIPTIONS ET RACHATS...14 Souscription...14 Rachats...16 Suspension des rachats...16 FRAIS ET DÉPENSES...17 Incidences des frais...18 Actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers...18 Actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs et classe F...18 RÉMUNÉRATION DU COURTIER...19 INCIDENCES FISCALES POUR LES SOUSCRIPTEURS...19 QUELS SONT VOS DROITS?...23

3 INTRODUCTION Le présent prospectus simplifié contient des renseignements importants choisis pour vous aider à prendre une décision éclairée relativement à un placement et à comprendre vos droits. Le présent prospectus simplifié contient de l information sur le Fonds d investissement RÉA II Fiera Capital inc. (le Fonds) et sur les risques que comporte un placement dans les organismes de placement collectif (OPC) en général, ainsi que la désignation de la société responsable de la gestion du Fonds. Vous pouvez obtenir d autres renseignements sur le Fonds dans la notice annuelle du Fonds, le dernier aperçu du fonds déposé, les derniers états financiers annuels déposés du Fonds, les états financiers intermédiaires du Fonds déposés après les états financiers annuels, le dernier rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds déposé et tout rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds déposé après celui-ci. L ensemble de ces documents sont intégrés par renvoi dans le présent prospectus simplifié, de sorte qu ils en font légalement partie intégrante, comme s ils en constituaient une partie imprimée. Vous pouvez obtenir sur demande et sans frais un exemplaire de la notice annuelle et des états financiers connexes, y compris un état des mouvements de portefeuille, en composant le ou sans frais le ou par courriel à l adresse suivante : ou en vous adressant à votre conseiller financier. Vous pouvez obtenir ces documents et d autres renseignements concernant le Fonds sur le site Internet QU EST-CE QU UN ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF ET QUELS SONT LES RISQUES ASSOCIÉS À UN PLACEMENT DANS UN TEL ORGANISME? Un OPC est une mise en commun des économies de plusieurs personnes dont les objectifs de placement sont semblables en vue d un placement collectif. La gestion de cet investissement est assurée par des experts qui agissent à titre de gestionnaires de portefeuille. Le gestionnaire de portefeuille investit l actif selon les objectifs de placement de l OPC. Le portefeuille ainsi constitué peut être investi dans plusieurs titres différents à la fois, permettant une diversification des placements qui, autrement, ne serait pas à la portée de l épargnant individuel. Les OPC possèdent différents types de placement, selon leurs objectifs à cet égard. La valeur de ces placements varie de jour en jour, reflétant l évolution des taux d intérêt, du marché et des entreprises, ainsi que la conjoncture économique. Par conséquent, la valeur des parts ou des actions d un OPC peut augmenter ou diminuer, et la valeur de votre placement dans celui-ci au moment de son rachat peut être supérieure ou inférieure à sa valeur au moment où vous l avez acheté. Rien ne garantit que vous récupérerez le plein montant de votre placement dans le Fonds. À la différence des comptes de banque ou des certificats de placement garantis, les actions du Fonds ne sont pas garanties par la Société d assurance-dépôts du Canada ni quelque autre organisme d assurance-dépôts gouvernemental. Le gestionnaire peut suspendre le rachat des actions de catégorie A du Fonds dans certaines circonstances exceptionnelles. Voir la rubrique Souscriptions et rachats. Pour plus d information sur les risques liés à un placement dans un OPC, veuillez consulter la rubrique Quels sont les risques associés dans un placement dans le Fonds?

4 - 2 - MODALITÉS D ORGANISATION ET DE GESTION DU FONDS Le 2 avril 2012, Corporation Fiera Capital (auparavant Fiera Sceptre inc.) (Fiera ou le gestionnaire) et la Banque Nationale du Canada (la Banque) ont conclu une convention d achat d actifs (la convention d achat) en vertu de laquelle la quasi-totalité des actifs de Gestion de portefeuille Natcan inc. (Natcan) a été transférée à Fiera (la Transaction). Suite à la clôture de la Transaction, Natcan, en son rôle de gestionnaire de portefeuille du Fonds, a été remplacée par Fiera. De plus, suite à l obtention de l approbation de l Autorité des marchés financiers et des actionnaires de catégorie A de toutes les séries du Fonds, Natcan, en son rôle de gestionnaire du Fonds, a été remplacée par Fiera. Les administrateurs et dirigeants du Fonds ont également été remplacés par les administrateurs et dirigeants nommés par Fiera. La dénomination sociale du Fonds a également été modifiée suite à la Transaction. Quant aux membres du comité d examen indépendant du Fonds en place au moment de la Transaction, ils ont été renommés par Fiera. Pour de plus amples renseignements quant à la Transaction, consultez la circulaire d information en date du 24 mars 2012 relativement à la Transaction ayant été transmise aux actionnaires du Fonds. Cette circulaire est disponible sur le site Gestionnaire de fonds et gestionnaire de portefeuille: Corporation Fiera Capital 1501, avenue McGill College, bureau 800 Montréal (Québec) H3A 3M8 Tél. : Fax : Agent chargé de la tenue des registres : Trust Banque Nationale inc. Montréal (Québec) Dépositaire : Trust Banque Nationale inc. Montréal (Québec) Fonctions : Fiera fournit au Fonds tous les services de gestion nécessaires à ses opérations quotidiennes, y compris la gestion de son portefeuille de placements, la prestation d analyses, la prise de décisions en matière de placements, la négociation de souscriptions de titres et l achat et la vente de titres dans son portefeuille. Fonctions : Trust Banque Nationale inc. conserve le registre des porteurs d actions catégorie A du Fonds, s occupe des procédures relatives aux rachats et transmet annuellement aux porteurs d actions catégorie A les documents fiscaux pertinents. Fonctions : Trust Banque Nationale inc. agit à titre de dépositaire des titres et autres actifs se trouvant dans le portefeuille du Fonds et agit également à titre de dépositaire des actions catégorie A émises par le Fonds. De plus, Trust Banque Nationale inc. est responsable de l évaluation du Fonds (calcul de la valeur liquidative).

5 - 3 - Auditeurs : Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. Montréal (Québec) Fonctions : Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. révise annuellement les registres du Fonds afin de s assurer que les états financiers du Fonds donnent dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la position financière et des résultats financiers du Fonds. Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. avise aussi le Fonds en matière de fiscalité et révise en entier tous les dossiers de conformité d ordre fiscaux. Les auditeurs du Fonds ne peuvent être changés que si le CEI (tel que défini ci-après) approuve le changement conformément aux dispositions du Règlement sur le comité d examen indépendant des fonds d investissement (le Règlement ) et que les porteurs d actions de catégorie A du Fonds soient avisés par écrit au moins 60 jours avant la date de prise d effet du changement. Comité d examen indépendant (le CEI): Norman A Turnbull (Président), André Gauthier et Robert Martin Fonctions : Tel qu exigé par le Règlement , le Fonds a un CEI. Le CEI examine les questions de conflit d intérêts soumises par le gestionnaire, auxquelles le gestionnaire est confronté dans l exploitation du Fonds et examine et commente les politiques et procédures écrites du gestionnaire concernant les questions de conflit d intérêts. Le CEI est composé de trois membres indépendants qui ont tous une expertise financière et a adopté une charte écrite exposant son mandat, ses responsabilités et fonctions ainsi que les politiques et procédures qu il doit suivre dans l exercice de ses fonctions. Les dépenses d opération du CEI sont assumées par le Fonds, mais pourront toutefois être remboursées par le gestionnaire. Le CEI prépare annuellement un rapport décrivant le CEI et ses activités au cours de l exercice, lequel sera disponible sur le site ou, sans frais, en vous adressant au gestionnaire aux numéros de téléphone indiqués aux présentes. D autres renseignements au sujet du CEI sont disponibles dans la notice annuelle du Fonds.

6 - 4 - INFORMATION PRÉCISE SUR LE FONDS Type de fonds : Société d investissement à capital variable investissant principalement dans des sociétés québécoises à petite et moyenne capitalisation dont les titres se qualifient au titre du régime d épargneactions II conformément à la Loi sur les impôts (Québec) (le régime RÉA II). Date de création : Nature des titres offerts : 20 février 1992, pour la classe Conseillers 31 juillet 2008, pour les classes Investisseurs et F Les actions de catégorie A série 2014 sont offertes en trois classes, soit la classe Conseillers, la classe Investisseurs et la classe F. Ces classes d actions sont offertes sans frais à la souscription. La distinction entre ces classes repose, entre autres, sur les frais applicables. Contrairement à la classe Conseillers, qui comporte des frais de rachat, les classes Investisseurs et F sont offertes sans frais de rachat, ce qui signifie que vous ne payez pas de frais lorsque vous achetez ou demandez le rachat de vos titres. Cependant, des frais peuvent être exigés dépendamment du courtier qui effectue les transactions. La classe F est offerte aux investisseurs qui ont des comptes à honoraires auprès de courtiers. Ces investisseurs versent à leur courtier une rémunération annuelle en fonction de la valeur des actifs plutôt que des commissions sur chaque opération. Pour de plus amples informations, veuillez consulter la notice annuelle du Fonds. Les actions de catégorie A séries D et D2 sont émises dans le cadre du programme de réinvestissement de dividendes. Pour plus d information sur le programme de réinvestissement des dividendes, voir la rubrique Politique en matière de distribution.

7 - 5 - Admissible aux régimes fiscaux enregistrés : Admissible, sous réserve des modalités indiquées à la rubrique Incidences fiscales pour les souscripteurs. Si vous achetez des actions de catégorie A série 2014 au moyen d un de ces régimes, vous n aurez pas droit à la déduction au terme du régime RÉA II. Pour de plus amples informations, voir la rubrique Incidences fiscales pour les souscripteurs. QUELS TYPES DE PLACEMENT LE FONDS FAIT-IL? Objectifs de placement fondamentaux Les objectifs de placement du Fonds consistent à réaliser une plus-value du capital à moyen et à long terme compatible avec la protection du capital et à faire en sorte que les souscripteurs d actions de catégorie A série 2014 du Fonds puissent réclamer, au titre du régime RÉA II, une déduction aux fins de l impôt sur le revenu du Québec pour l année Pour cette raison, le Fonds investira le produit de l émission des actions de catégorie A série 2014 principalement dans des sociétés québécoises dont les titres se qualifient au titre du régime RÉA II. Bien qu aucune assurance ne puisse être donnée à cet effet, le Fonds vise à offrir aux souscripteurs un taux de déduction d environ 75 % de la déduction possible maximale de 100% du coût d acquisition des actions de catégorie A du Fonds. En 2013, le Fonds a réussi à offrir à ses souscripteurs un taux de déduction de 100 %. En 2012 et en 2011, alors que le taux de déduction maximal était de 100 %, le Fonds a réussi à offrir à ses souscripteurs un taux de déduction de 100%. En 2010 et en 2009, alors que le taux de déduction maximal était de 150 %, le Fonds a réussi à offrir à ses souscripteurs un taux de déduction de 150 % et 148,01 %, respectivement. De plus, le Fonds a réussi au cours des années antérieures à 2009, lorsque la déduction maximale était de 100 % sous le régime Actions-croissance PME (le régime ACCRO), à offrir un taux de déduction supérieur à l objectif de 75 % qu il s était toujours fixé, avec des taux variant de 80 % à 100 % selon les années. Toute modification proposée aux objectifs et politiques de placement du Fonds doit être approuvée par une résolution adoptée à la majorité des voix exprimées à une assemblée des actionnaires de catégorie A. Stratégies de placement Le Fonds entend investir une partie substantielle du produit de souscription des actions de catégorie A série 2014 dans des actions admissibles de sociétés émettrices admissibles dont l actif est inférieur à $ (les actions admissibles étant désignées ci-après actions admissibles au régime RÉA II). Le Fonds entend répartir l ensemble de son portefeuille d actions à raison d environ 80 % en titres de sociétés dont la capitalisation boursière est supérieure à 10 millions de dollars et d environ 20 % en titres de sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 10 millions de dollars. Par la suite, le Fonds se réserve la possibilité d augmenter sa participation dans les sociétés dans lesquelles il a déjà investi et qui ont vu leur capitalisation boursière diminuer en deçà de 10 millions de dollars, même si ce faisant le Fonds dépasse le seuil d environ 20 % qu il s est fixé. L ensemble des placements du Fonds dans les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 10 millions de dollars ne devrait toutefois pas dépasser 30 % de son

8 - 6 - actif, sauf dans des circonstances exceptionnelles. Le Fonds n investira pas dans des sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 5 millions de dollars, sauf en des circonstances exceptionnelles. Les placements du Fonds favoriseront des entreprises qui ont des besoins de financement à des fins d expansion ou d acquisition. Par expansion, on entend une situation où une entreprise a besoin de fonds supplémentaires pour lancer un nouveau produit ou développer de nouveaux marchés. Par contre, le Fonds ne fera aucun placement dans des entreprises qui sont au stade du démarrage. Dans le cadre de l examen d un placement potentiel dans une entreprise, le Fonds retiendra notamment les critères suivants : la présence d une équipe de direction expérimentée, la rentabilité antérieure et projetée, des marchés en croissance, un avantage concurrentiel solide, une technologie de pointe, une position ou un réseau de distribution dominant et des barrières efficaces à l entrée des concurrents. Subsidiairement, dans la mesure où le Fonds n est pas tenu de détenir sur une base continue dans son portefeuille des titres qui se qualifient comme actions admissibles au régime RÉA II, sous réserve de respecter l obligation de couverture quasi-permanente ainsi que les autres restrictions et pratiques de la Loi sur les impôts (Québec) (voir la rubrique Restrictions et pratiques en matière de placement), le Fonds peut investir dans une combinaison de titres composés d obligations gouvernementales et de sociétés, de titres d emprunt à court terme, d actions ordinaires et privilégiées de sociétés compatibles avec une protection du capital et un flux constant de revenu. Plus particulièrement, dans un souci de diversification, il est prévu qu à l expiration de la période de détention d actions admissibles au régime RÉA II (voir la rubrique Régime d épargnes-actions II), le Fonds élargira son champ d investissement potentiel par des placements dans des entreprises dont les titres ne se qualifieront pas nécessairement comme actions admissibles au régime RÉA II. Actuellement, il est prévu que l accent sera alors mis sur des placements dans des titres d entreprises canadiennes en croissance œuvrant dans divers secteurs industriels et dont la capitalisation boursière est généralement inférieure à 1 milliard de dollars. De plus, le Fonds se réserve la possibilité d investir jusqu à environ 30 % de son actif total dans des sociétés dont la capitalisation boursière excède 1 milliard de dollars afin d augmenter la liquidité du Fonds et d investir dans des secteurs où les petites sociétés sont absentes. Restrictions et pratiques en matière de placement Restrictions et pratiques selon la législation sur les valeurs mobilières Le Fonds a adopté les restrictions et pratiques ordinaires en matière de placement énoncées dans le Règlement sur le régime de prospectus des organismes de placement collectif et le Règlement sur les organismes de placement collectif (le Règlement ), sous réserve que le Fonds a obtenu de l Autorité des marchés financiers (l AMF) des dispenses de l application des articles 2.1(1), 2.4 et 4.1(1) et de certaines dispositions des articles 9.1 et 9.4 du Règlement , tel qu il est décrit dans la notice annuelle. Le Fonds a également adopté certaines restrictions et pratiques additionnelles en matière de placement énoncées dans la notice annuelle. Toutes les restrictions et pratiques en matière de placement adoptées par le Fonds sont incorporées par renvoi au présent prospectus simplifié. Restrictions et pratiques selon la Loi sur les impôts (Québec)

9 - 7 - Le Fonds souscrit en vertu du présent prospectus aux engagements suivants : i) acquérir, au plus tard le 30 avril 2014, des actions admissibles au régime RÉA II avec le produit ou le produit anticipé de l émission, pour 2014, des actions de catégorie A série 2014, dont le coût rajusté sera au moins égal au coût rajusté de l ensemble des actions de catégorie A série 2014 émises par le Fonds jusqu au 30 avril 2014 ; ii) iii) être propriétaire, le 31 décembre 2014, 2015 et 2016, d actions admissibles ou d actions valides au régime RÉA II, dont le coût rajusté sera au moins égal au coût rajusté de l ensemble des actions de catégorie A série 2014 émises en 2014 et qui n auront pas été rachetées par le Fonds le 31 décembre 2014, 2015 et 2016 selon le cas; et faire en sorte, relativement à une action admissible acquise par le Fonds, qu aucun montant de couverture déficitaire (au sens de la Loi sur les impôts (Québec)) ne puisse être calculé à l égard d un particulier qui a acquis des actions de catégorie A série De plus, le Fonds entend se prévaloir des règles relatives au produit anticipé d une émission publique de titres contenues à la Loi sur les impôts (Québec) et pourra donc acquérir, avant le 30 avril 2014, des actions admissibles au régime RÉA II avec le produit anticipé d une émission publique de titres, relativement à cette année. À cette fin, le Fonds s engage à ce que l émission des actions de catégorie A série 2014 se termine au plus tard le 30 avril 2014, et à ce que le produit de cette émission ou une partie du produit soit utilisé afin de compenser ou de rembourser le coût d acquisition des actions admissibles au régime RÉA II acquises par le Fonds à un moment donné au cours de la période de 90 jours qui précède la date de la fin de cette émission publique des actions de catégorie A série 2014 prévue au plus tard le 30 avril Un exemplaire des restrictions et pratiques en matière de placement adoptées par le Fonds vous sera fourni sur demande. QUELS SONT LES RISQUES ASSOCIÉS À UN PLACEMENT DANS LE FONDS? La souscription dans les actions de catégorie A de toutes classes comporte certains facteurs de risque dont les souscripteurs devraient tenir compte : Variation de la valeur liquidative La valeur liquidative des actions de catégorie A de toutes classes du Fonds fluctuera selon les variations de la valeur marchande des titres compris dans son portefeuille de placements. La valeur marchande des titres du portefeuille sera à son tour influencée par le rendement des sociétés émettrices et par les conditions du marché boursier en général. Elle dépendra également de la situation économique, notamment des taux d intérêt, de la rentabilité globale des entreprises, de l activité économique, de la valeur du dollar canadien et d autres facteurs. Puisque le Fonds a l intention d investir principalement dans des sociétés à petite ou moyenne capitalisation, les risques associés aux facteurs mentionnés ci-dessus peuvent augmenter pour le souscripteur puisque ces corporations sont souvent plus touchées que les grandes entreprises par des événements extérieurs, notamment un ralentissement de l économie en général. De plus, en raison du fait qu une grande proportion de l actif du Fonds sera investie

10 - 8 - dans des titres d entreprises québécoises, la valeur de son portefeuille sera sensible à la performance de l économie du Québec. Négociabilité restreinte Même si le gestionnaire entend investir dans des titres liquides, il pourrait s avérer difficile pour le Fonds, en raison de la négociabilité restreinte de certains des titres dans lesquels il pourrait investir, de liquider rapidement ces types d investissement dans le but de rencontrer ses obligations de rachat sans en affecter indûment le cours. De plus, le Fonds pourrait acheter des actions admissibles au régime RÉA II par voie de placements privés, auxquels cas ces titres feront l objet d une période de détention minimale de quatre mois. Risques liés à la concentration Lorsque le Fonds investit une grande partie de son actif dans des titres émis par un seul organisme ou dans une seule catégorie d actif, il y a un risque lié à la concentration. En effet, puisque le portefeuille est moins diversifié, il peut être soumis à une plus grande volatilité et sera fortement touché par les changements de valeur marchande de ces titres. Risques liés aux classes Le Fonds est offert en plus d une classe : la classe Conseillers, la classe Investisseurs et la classe F. Chaque classe comporte ses propres frais qui font l objet d un suivi de façon distincte. Cependant, si une classe n est pas en mesure de respecter ses obligations financières, les autres classes du Fonds seront tenues de combler le déficit, puisque le Fonds, dans son ensemble, est légalement responsable des obligations financières de toutes les classes. Reportez-vous aux rubriques Informations précises sur le Fonds et Frais et dépenses pour en savoir davantage sur chaque classe et sur les frais qui s y rapportent. Risques liés aux rachats massifs Les flux de trésorerie du Fonds pourraient être touchés si un groupe d actionnaires du Fonds effectue une opération importante. Ainsi, si un groupe d actionnaires procède au rachat d un grand nombre d actions du Fonds, il est possible que le Fonds doive vendre des titres à des prix défavorables pour payer le rachat. Une telle vente imprévue pourrait avoir un effet défavorable sur la valeur du Fonds. Déduction au titre du régime RÉA II inférieure à celle qui est prévue Le Fonds vise à offrir aux souscripteurs un taux de déduction d environ 75 % du coût d acquisition des actions de catégorie A série Le taux de déduction effectif (qui sera communiqué avant le 15 février 2015) peut être inférieur à 75 % compte tenu de la composition du portefeuille du Fonds et aucune assurance n est donnée à cet égard. Effectivement, une modification législative affectant le régime RÉA II pourrait affecter le taux de déduction offert par le Fonds. Il est à noter que le gouvernement québécois a prolongé la durée du régime RÉA II jusqu au 31 décembre 2014.

11 - 9 - QUI DEVRAIT INVESTIR DANS LE FONDS? Un placement dans les actions du Fonds convient à un épargnant qui est prêt à accepter un niveau de risque moyen à élevé et qui vise une croissance à long terme de son capital. L appréciation de la valeur liquidative des actions dans le temps viendra presque exclusivement de l appréciation de la valeur des titres dans le Fonds et non pas de revenus de dividendes ou d intérêt. Ainsi, les actions du Fonds ne s adressent pas à un épargnant qui désire obtenir un revenu courant à court terme. De plus, comme le Fonds vise à offrir une déduction fiscale en vertu du régime RÉA II aux souscripteurs qui achètent les nouvelles actions émises au cours d une année, les opportunités de placement qui s offrent à lui sont plus limitées que pour un autre fonds commun de placement d actions canadiennes. Aussi, les actions du Fonds conviennent à un épargnant dont l horizon de placement est d au moins trois ans et préférablement de plus de cinq ans. Méthode de classification du risque de placement Le niveau de risque qu un épargnant doit pouvoir tolérer afin d investir dans le Fonds est donné à titre indicatif. Ce niveau est déterminé par le gestionnaire en fonction des recommandations du groupe de travail sur la classification des risques des fonds de l Institut des fonds d investissement du Canada (IFIC). Le niveau de risque est ainsi déterminé en fonction de la volatilité antérieure du portefeuille au moyen de l écart type (soit la variation des rendements d un portefeuille par rapport à son rendement moyen au cours d une période donnée). Toutefois, des types de risques autres que la volatilité peuvent exister et la volatilité antérieure d un portefeuille peut ne pas représenter sa volatilité future. Le niveau de risque que représente le Fonds est révisé annuellement par le gestionnaire en fonction des critères de classification de l IFIC. Dans certaines situations particulières, le gestionnaire peut être d avis que le niveau de risque du Fonds déterminé en fonction des critères de l IFIC n est pas représentatif. Dans ce cas, la classification pourra être revue, à la discrétion du gestionnaire, en fonction d autres facteurs, dont les types de placements effectués par le Fonds et la liquidité de ceux-ci. En date du présent prospectus, les différents niveaux de tolérance au risque établis par l IFIC sont déterminés de la façon suivante : Faible pour les fonds dont le rendement varie habituellement entre environ 0 et 6 points de pourcentage au-dessus ou en dessous de leur rendement moyen. Associé généralement aux fonds du marché monétaire et aux fonds à revenu fixe canadien. Faible à moyen pour les fonds dont le rendement varie habituellement entre environ 6 et 11 points de pourcentage au-dessus ou en dessous de leur rendement moyen. Associé généralement aux fonds équilibrés et aux fonds de répartition de l actif. Moyen pour les fonds dont le rendement varie habituellement entre environ 11 et 16 points de pourcentage au-dessus ou en dessous de leur rendement moyen. Associé généralement aux fonds d actions à grande capitalisation qui investissent dans des marchés établis. Moyen à élevé pour les fonds dont le rendement varie habituellement entre environ 16 et 20 points de pourcentage au-dessus ou en dessous de leur rendement moyen. Associé

12 généralement aux fonds d actions qui investissent dans des émetteurs à petite ou à moyenne capitalisation ou dans des pays spécifiques, ou encore dans des secteurs importants. Élevé pour les fonds dont le rendement varie de plus de 20 points de pourcentage au-dessus ou en dessous de leur rendement moyen. Associé généralement aux fonds d actions qui investissent dans des marchés émergents ou dans des secteurs plus pointus au sein desquels le risque de perte est grand. Vous pouvez obtenir une copie de la méthodologie appliquée par le gestionnaire en appelant le ou sans frais le Bien que les actions du Fonds sont admissibles aux fins des régimes enregistrés, si vous achetez des actions de catégorie A série 2014 au moyen d un régime enregistré d épargneretraite (REER), un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), un régime de participation différée aux bénéfices (RPDB), un régime enregistré d épargne-études (REEE), un régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) ou un compte d épargne libre d impôt (CÉLI) vous n aurez pas droit à la déduction aux termes du régime RÉA II. Pour cette raison, le gestionnaire ne recommande pas les actions du Fonds aux investisseurs qui souhaitent investir au moyen d un régime enregistré. Pour de plus amples informations, veuillez vous référez à la sous-rubrique Admissibilité aux fins des régimes enregistrés. POLITIQUE EN MATIÈRE DE DISTRIBUTIONS Sous réserve de l approbation de son conseil d administration, la politique du Fonds est de distribuer annuellement aux porteurs d actions de catégorie A de toutes séries, au plus tard dans les soixante jours suivant la fin de son exercice financier, une partie substantielle de ses revenus de dividendes et d intérêts nets, ainsi que les gains en capital réalisés nets, de sorte que le Fonds ne paie pas d impôt sur les dividendes ni d impôt sur le revenu à l égard de ses gains en capital nets. Ces distributions se feront sous forme de dividendes payables aux porteurs d actions de catégorie A de toutes séries inscrits à la clôture des registres le jour de la distribution. Pour de plus amples informations sur l imposition des dividendes, veuillez vous référez à la rubrique Régime fiscal de l émetteur et des souscripteurs dans la notice annuelle du Fonds. À moins que le porteur d actions de catégorie A ne donne au préalable des instructions écrites au Fonds de lui payer ses dividendes en espèces, les dividendes seront d abord versés aux porteurs d actions de catégorie A et ensuite investis en actions de catégorie A série D (pour les dividendes versés à l égard des actions de catégorie A, à l exception des actions de catégorie A série 2014, classe F) ou série D2 (pour les dividendes versés à l égard des actions de catégorie A série 2014, classe F) entières ou en fractions d actions de catégorie A série D ou D2, à la valeur liquidative à la date de référence pour le versement de tel dividende et le présent prospectus qualifie l émission desdites actions de catégorie A séries D et D2. Les chèques émis à un souscripteur qui a demandé le versement des dividendes en espèces sont envoyés par courrier de première classe à son adresse inscrite aux registres du Fonds. Tout chèque qui n est pas accepté par le destinataire et qui est retourné au Fonds est réinvesti pour le compte du souscripteur en actions de catégorie A série D (pour toutes les séries et classes d actions à l exception des actions de catégorie A série 2014, classe F) ou série D2 (pour les actions de catégorie A série 2014, classe F), selon le cas ou en fractions d actions de catégorie A série D ou D2, selon le cas, à la première valeur liquidative calculée après que le chèque a été retourné au Fonds. Par la suite, les dividendes seront automatiquement réinvestis

13 à la valeur liquidative, à la date de clôture des registres, en actions de catégorie A série D ou D2 entières ou en fractions d actions de catégorie A série D ou D2, pour le compte du souscripteur, de la façon décrite ci-haut. FRAIS DU FONDS ASSUMÉS INDIRECTEMENT PAR LES SOUSCRIPTEURS Le Fonds paie certains frais à même les actifs du Fonds de sorte que les souscripteurs paient en pratique indirectement ceux-ci. Le tableau suivant, qui a pour but de vous aider à comparer le coût d un placement dans le Fonds au coût d un placement dans un autre OPC, indique les coûts cumulatifs d un placement dans le Fonds, en assumant : i) un placement de $ en actions du Fonds pour les périodes indiquées et une revente desdites actions à la fin de chaque période, ii) un rendement annuel de 5 % et iii) que le ratio des frais de gestion et d exploitation demeure le même pour la période de 10 ans (soit un ratio de 3,14 % pour les classes Conseillers et Investisseurs et un ratio de 1,98 % pour la classe F, soit les ratios pour l année 2013 qui sont les dernières données disponibles en date des présentes). Bien que votre coût réel puisse être supérieur ou inférieur, d après les hypothèses ci-haut mentionnées, vos coûts seraient : Actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers Coûts payables sur Rendement cumulatif Frais de gestion et d exploitation 1 an 50,00 $ 32,19 $ 3 ans 152,69 $ 98,29 $ 5 ans 259,07 $ 166,76 $ 10 ans 542,05 $ 348,92 $ Actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs Coûts payables sur Rendement cumulatif Frais de gestion et d exploitation 1 an 50,00 $ 32,19 $ 3 ans 152,69 $ 98,29 $ 5 ans 259,07 $ 166,76 $ 10 ans 542,05 $ 348,92 $

14 Actions de catégorie A série 2014, classe F Coûts payables sur Rendement cumulatif Frais de gestion et d exploitation 1 an 50,00 $ 20,30 $ 3 ans 154,50 $ 62,71 $ 5 ans 265,30 $ 107,69 $ 10 ans 572,42 $ 232,34 $ Vous payez également directement d autres frais. Veuillez-vous référer à la rubrique Frais et dépenses pour plus de renseignements sur ces frais. RÉGIME D ÉPARGNE-ACTIONS II Le Fonds a obtenu de l Agence du revenu du Québec une décision anticipée datée du 26 mars 2014 confirmant que les actions de catégorie A série 2014 peuvent faire l objet d un régime RÉA II et donnent droit à l avantage prévu à cet égard. Pour que les actions de catégorie A série 2014 constituent des titres admissibles au régime RÉA II, le Fonds devra respecter certaines conditions et notamment souscrire à certains engagements décrits à la sous-rubrique Restrictions et pratiques en matière de placement. Un particulier (autre qu une fiducie) qui réside au Québec le 31 décembre 2014, qui acquiert en 2014 à titre de premier acquéreur des actions de catégorie A série 2014 du Fonds en vertu du présent prospectus, qui ne sont pas incluses dans aucun autre régime de quelque nature que ce soit pour l application de la Loi sur les impôts (Québec) ou la Loi de l impôt sur le revenu (Canada), qui conclut un arrangement avec le Fonds pour confier au Fonds la garde desdites actions, dont les certificats les attestant seront conservés par le Fonds et qui les inclut dans un régime RÉA II au plus tard le 31 janvier 2015, pourra déduire, dans le calcul de son revenu imposable pour son année d imposition 2014 pour les fins de l impôt sur le revenu du Québec, un montant égal au coût d acquisition de ces actions de catégorie A série 2014 (déterminé sans tenir compte des frais d emprunt, de courtage, de garde ou des autres frais semblables qui s y rattachent), multiplié par le taux de déduction déterminé à l égard des actions de catégorie A série 2014, sous réserve des dispositions contenues à la Loi sur les impôts (Québec). D une manière générale, le taux de déduction déterminé à l égard des actions de catégorie A série 2014 émises en 2014 en vertu du présent prospectus s obtiendra en évaluant sur la centaine la proportion représentée par le rapport entre, d une part, le coût rajusté de l ensemble des actions admissibles au régime RÉA II que le Fonds aura acquis en 2014 avec le produit de l émission des actions de catégorie A série 2014 conservées dans un régime RÉA II par des particuliers en 2014 et, d autre part, ce produit de l émission. Le montant de la déduction permise au titre du régime RÉA II ne peut excéder 10 % du revenu total du particulier pour l année aux fins du régime RÉA II. Le montant de cette déduction peut avoir une incidence dans le calcul de l impôt minimum de remplacement pour les fins de l impôt du Québec.

15 Si un souscripteur retire des actions de catégorie A série 2014 d un compte du régime RÉA II, ce souscripteur pourrait devoir inclure un montant dans le calcul de son revenu aux fins de l impôt sur le revenu du Québec pour l année d un tel retrait si au plus tard le dernier jour du deuxième mois suivant le mois du retrait, il n a pas inclus au régime RÉA II des actions admissibles au régime RÉA II, des actions valides au Régime RÉA II, ou des titres admissibles (tel que défini pour les fins du régime RÉA II) dont l ensemble du coût rajusté est égal au coût rajusté des actions de catégorie série 2014 retirées du régime et si le 31 décembre 2014, le 31 décembre 2015 et le 31 décembre 2016, le coût rajusté de l ensemble des actions admissibles au régime RÉA II, actions valides ou titres admissibles (tel que défini pour les fins du régime RÉA II) n est pas équivalent au montant total des déductions réclamées par cet acquéreur au cours des années d imposition précédant l année du retrait. Les actions de catégorie A séries D (émises dans le cadre du programme de réinvestissement de dividendes versés à l égard des actions de catégorie A, classe Conseillers et Investisseurs) et D2 (émises dans le cadre du programme de réinvestissement de dividendes versés à l égard des actions de catégorie A, classe F) émises suite à un réinvestissement de dividendes ne peuvent pas être incluses dans un régime RÉA II et ne donnent pas droit à une déduction dans le calcul du revenu imposable au titre du régime RÉA II. À moins d avis contraire donné au Fonds, par sa souscription à des actions de catégorie A série 2014, chaque investisseur qui est un particulier (autre qu une fiducie) conclut avec le Fonds un arrangement pour les fins du régime RÉA II par lequel il confie au Fonds ou à tout dépositaire désigné et autorisé par le Fonds la garde des actions de catégorie A série 2014 qui lui sont émises par le Fonds. Il est à noter que la garde des actions de catégorie A série 2014 peut être confiée à un courtier en valeurs mobilières. Vous trouverez ci-après un tableau illustrant de façon sommaire les principales caractéristiques du régime RÉA II: RÉGIME RÉA II SOCIÉTÉ EMETTRICE ADMISSIBLE DÉTENTION DES VALEURS Actif : aucun minimum et maximum de 200 M $ Direction générale au Québec 50 % de la masse salariale au Québec Au moins deux ans (trois 31 décembre successifs) Découvert devant être comblé au plus tard le dernier jour du deuxième mois suivant le mois du retrait FISCALITÉ Coût rajusté des titres admissibles = coût des titres à l exclusion des frais multiplié par le pourcentage établi en fonction de l importance relative des coûts rajustés des actions admissibles au régime acquise par le Fonds avec le produit de l émission des titres admissibles conservés dans un régime RÉA II par rapport au produit d émission des titres du Fonds Perte de déduction fiscale dans le cas d un découvert qui n est pas comblé au plus tard le dernier jour du deuxième mois suivant le mois du retrait Perte de déduction fiscale dans le cas d un découvert au 31 décembre

16 Le texte précédent ne constitue qu un résumé des principales caractéristiques d un régime RÉA II conclu avec un fonds d investissement et est fondé uniquement sur les dispositions actuelles de la Loi sur les impôts (Québec), les règlements adoptés en vertu de celle-ci et les modifications proposées à celle-ci et aux règlements annoncées publiquement à la date des présentes, y compris les mesures budgétaires, projets de lois et bulletins d information. Tout souscripteur devrait consulter son conseiller fiscal et juridique à propos du régime RÉA II, y compris en ce qui concerne les déductions maximales permises. Opérations de portefeuille AUTRES RENSEIGNEMENTS Les opérations de courtage à l égard des titres compris dans le portefeuille du Fonds se font par l entremise de nombreuses maisons de courtage et les frais de courtage sont habituellement payés aux taux les plus favorables qui lui sont offerts. Le courtage peut être attribué pour rémunérer les courtiers qui ont placé des actions de catégorie A de toutes séries du Fonds ou qui ont rendu des services de recherche ou d exécution. Le gestionnaire ainsi que le Fonds n ont pas d obligations contractuelles envers des tiers pour répartir les opérations de courtage et tentent de les répartir de façon équitable conformément aux facteurs précédents, à condition qu ils obtiennent la meilleure exécution et le meilleur prix sur chaque opération de courtage à l égard du portefeuille de placements du Fonds. Des courtiers inscrits pourraient à l occasion proposer au gestionnaire des occasions pour le Fonds d investir dans des actions admissibles au régime RÉA II. Si le gestionnaire décide d accepter une occasion de placement par le Fonds, le courtier qui lui a proposé l occasion de placement pourrait se voir verser des frais ou une commission par l émetteur des actions admissibles au régime RÉA II. Souscription SOUSCRIPTIONS ET RACHATS Le présent prospectus vise un placement maximal de $ en actions de catégorie A série 2014, classes Conseillers, Investisseurs et F. Les actions de catégorie A série 2014 ne sont pas offertes sur une base continue. Lorsque le gestionnaire jugera qu il existe des opportunités intéressantes de placement dans des actions admissibles au régime RÉA II, des souscriptions d actions de catégorie A série 2014 seront sollicitées et la période au cours de laquelle des souscriptions pourront être acceptées sera précisée. Les actions de catégorie A série 2014 seront offertes au public à un prix par action égal à la valeur liquidative des actions de catégorie A établie à la fin de la dernière journée de la période au cours de laquelle des souscriptions peuvent être acceptées. À cet égard, la valeur liquidative par action de catégorie A de toutes séries est calculée à la fermeture des bureaux à chaque jour au cours duquel la Bourse de Toronto et les bureaux du gestionnaire sont en opération. Les actions de catégorie A sont souscrites directement par l entremise de courtiers et une souscription minimale initiale de $ par souscripteur est requise. Par souscription initiale on entend la première souscription faite par un souscripteur d actions de catégorie A du Fonds, peu importe l année de souscription. Dans les faits, lorsqu une émission est lancée, toutes les souscriptions seront reçues, comptabilisées et conservées par Trust Banque Nationale en tant qu agent chargé de la tenue des registres et seront effectivement payées par celui-ci au Fonds le troisième jour suivant la fin de la période au cours de laquelle des souscriptions peuvent être acceptées.

17 Dans certaines circonstances, il peut arriver qu une demande de souscription de titres du Fonds soit refusée en partie ou en totalité. Le droit de refuser toute demande de souscription de titres du Fonds sera exercé dans un délai d un jour ouvrable à compter de la réception de la demande. Les sommes reçues seront alors remboursées. À propos des classes offertes Classe Conseillers Cette classe est offerte à tous les investisseurs sans frais initiaux de souscription. Par ailleurs, des frais de rachat peuvent être chargés. En effet, si le rachat des titres est demandé dans les trois ans suivant leur acquisition, des frais de rachat de 4 % du prix de souscription seront payables. Aucun frais de rachat ne sera chargé à partir du 1 er janvier Cependant, des frais peuvent être exigés dépendamment du courtier qui effectue les transactions. Le gestionnaire a convenu de verser aux représentants des courtiers une commission de vente représentant 2,5 % du prix de souscription des actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers qu ils auront placées auprès de leurs clients. Aucune commission de suivi ne sera versée à l égard des actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers. Classe Investisseurs Cette classe est offerte à tous les investisseurs sans frais de souscription et sans frais de rachat. Cependant, des frais peuvent être exigés dépendamment du courtier qui effectue les transactions. Pour les actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs, le gestionnaire versera aux représentants des courtiers une commission de suivi équivalant à 1 % annuellement de la valeur liquidative globale moyenne des actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs du Fonds détenues par leurs clients à la fin de chaque mois. La commission de suivi est calculée de façon continue sur la base de la valeur liquidative des actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs qui auront été en circulation durant tout le mois. Classe F Cette classe est offerte aux investisseurs qui ont des comptes à honoraires auprès de courtiers. Ces investisseurs versent à leur courtier une rémunération annuelle en fonction de la valeur des actifs plutôt que des commissions sur chaque opération. Cette classe a été créée pour les investisseurs prenant part à des programmes imputant déjà des frais relativement aux services qu ils reçoivent et qui n obligent pas le gestionnaire à engager des frais de placement sous forme de commissions de vente et/ou de commissions de maintien versées aux courtiers. Le gestionnaire réduit ses frais de gestion puisque ses frais de placement pour cette classe sont inférieurs et parce que les investisseurs qui achètent les actions de cette classe ont déjà conclu une entente afin de payer des frais directement à leur courtier. Votre courtier est responsable de décider si vous êtes admissibles à souscrire à des titres de la classe F. Votre choix de classe aura une incidence sur les frais que vous payez et la rémunération que reçoit votre courtier. Pour plus d information, veuillez lire les rubriques Frais et Dépenses et Rémunération du courtier.

18 Rachats Dès que le nom d un souscripteur d actions de catégorie A série 2014 aura été inscrit aux registres du Fonds conservé par l agent chargé de la tenue des registres suivant toute date de clôture, les actions de catégorie A série 2014 pourront être rachetées à la prochaine valeur liquidative établie après la réception de la demande de rachat. Toutes les demandes de rachat seront traitées dans l ordre de leur réception. La demande de rachat devra être présentée par écrit au gestionnaire ou à un de ses mandataires autorisés et devra indiquer le nombre précis d actions de catégorie A série 2014 faisant l objet du rachat. Elle devra porter la signature du souscripteur, avalisée par une banque, une société de fiducie ou un membre de la Bourse de Toronto ou de la Bourse de croissance TSX ou être autrement garantie à la satisfaction du gestionnaire et devra être accompagnée de toute autre preuve de compétence que l agent chargé de la tenue des registres du Fonds pourra raisonnablement exiger. Si les documents de rachat dûment remplis accompagnent la demande de rachat, l agent chargé de la tenue des registres paiera par chèque la valeur liquidative des actions de catégorie A série 2014 rachetées ou, si le gestionnaire a reçu les renseignements nécessaires, par dépôt direct au compte du souscripteur dans une institution financière canadienne, dans les trois jours ouvrables suivant la date de calcul de la valeur liquidative pour ce rachat. Des frais de rachat seront applicables aux actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers si elles sont rachetées avant le 1 er janvier Voir la rubrique Frais. Les frais de rachat seront déduits de la valeur liquidative globale des actions de catégorie A série 2014 rachetées et seront versés au gestionnaire. En raison du coût élevé de la garde des comptes inférieurs à 500 $, le Fonds se réserve le droit, à compter du 1 er janvier 2017, de racheter les actions de catégorie A dans un compte si leur valeur liquidative globale est inférieure à 500 $, dans la mesure où ce rachat n a aucune conséquence sur le compte RÉA II du porteur. Suspension des rachats Le rachat des actions de catégorie A peut exceptionnellement être suspendu selon les circonstances décrites ci-après. Si la demande de rachat n est pas retirée avant la fin de la période de suspension, les actions de catégorie A seront rachetées par le Fonds conformément à la demande de rachat à leur valeur liquidative calculée à la première date d évaluation suivant la fin de la période de suspension. Dans certaines circonstances exceptionnelles, le gestionnaire peut suspendre le droit de demander le rachat de titres du Fonds. Les autorités canadiennes en valeurs mobilières autorisent le gestionnaire à suspendre le droit des porteurs de demander le rachat des titres du Fonds dans l un ou l autre des cas suivants : la négociation normale est suspendue sur tout marché où les titres représentant plus de 50 % de la valeur totale du portefeuille du Fonds sont négociés et qu il n y a pas d autre marché ou bourse représentant une solution de rechange raisonnable pour la négociation; le consentement des autorités canadiennes en valeurs mobilières a été obtenu.

19 Si le gestionnaire suspend le droit de demander le rachat de titres à la suite d une demande de rachat de la part d un porteur, ce dernier peut retirer sa demande de rachat ou attendre que la suspension soit levée pour que ses titres soient rachetés à leur valeur liquidative déterminée dès la suspension levée. Le gestionnaire n acceptera pas des demandes de souscription aux actions du Fonds au cours d une période de suspension des rachats. FRAIS ET DÉPENSES Le présent tableau présente une liste des frais et dépenses que vous pourrez devoir payer si vous investissez dans le Fonds. Il se peut que vous ayez à acquitter une partie de ces frais directement. Le Fonds peut devoir assumer une partie de ces frais, ce qui réduira donc la valeur de votre placement dans celui-ci. Frais payables par le Fonds Frais de gestion Frais d exploitation Actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers 2 % annuellement de la valeur liquidative du Fonds, calculée quotidiennement Actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs 2 % annuellement de la valeur liquidative du Fonds, calculée quotidiennement Actions de catégorie A série 2014, classe F 1 % annuellement de la valeur liquidative du Fonds, calculée quotidiennement Les jetons de présence versés aux administrateurs du Fonds et aux membres du CEI, les frais payables à l égard du CEI, les primes d assurance-responsabilité des administrateurs et des membres du CEI, les frais de courtage liés aux transactions boursières à l égard du portefeuille du Fonds, les honoraires des conseillers juridiques et comptables, les frais de dépositaire et d agent chargé de la tenue des registres, les frais de préparation de la notice annuelle ainsi que les frais engagés dans le cadre de l offre des actions de catégorie A incluant les frais de préparation de tout prospectus, les frais reliés à la préparation des assemblées des actionnaires du Fonds et aux communications avec les actionnaires du Fonds et tout autre frais de même nature généralement assumé par un OPC. Le président du CEI a reçu $ pour chaque réunion à laquelle il a assisté et chaque autre membre du CEI a reçu $ par réunion à laquelle il a assisté et les frais qu il engage pour y assister lui sont remboursés. Les dépenses d opération du CEI sont assumées par le Fonds, mais pourraient toutefois être remboursées par le gestionnaire. Pour l exercice terminé le 31 décembre 2013, les membres du CEI ont reçu, en tant que groupe, une rémunération globale de 24,557 $

20 Frais directement payables par vous Frais d acquisition Frais d échange Frais de rachat Frais d un régime fiscal enregistré Autres frais Aucun, mais des frais peuvent être exigés dépendamment du courtier qui effectue les transactions. Non applicable Actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers Frais de rachat en pourcentage du prix de souscription, soit 4 % jusqu au 31 décembre 2016 et sans frais à compter du 1 er janvier Actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs Aucun, mais des frais peuvent être exigés dépendamment du courtier qui effectue les transactions. Actions de catégorie A série 2014, classe F Aucun Non applicable Non applicable Incidences des frais Actions de catégorie A série 2014, classe Conseillers Le tableau suivant fait état du montant des frais que vous auriez à payer si vous faites un placement de $ dans le Fonds sur une période de un, trois, cinq ou dix ans, et si le rachat a lieu avant la fin de cette période. À la date de souscription Après 1 an Après 3 ans Après 5 ans Après 10 ans Frais d acquisition (1) Frais de rachat (2) -- 40,00 $ 0 $ 0 $ 0 $ (1) (2) Il n y a aucun frais d acquisition. Les frais de rachat ne s appliquent que si vous faites racheter vos actions au cours d une année particulière. Ces frais de rachat sont précisés à la rubrique Frais directement payables par vous ci-dessus. Actions de catégorie A série 2014, classe Investisseurs et classe F Vous ne payez aucun frais lorsque vous achetez ou demandez le rachat de vos titres de l une de ces deux classes d actions de catégorie A série Cependant, des frais peuvent être exigés dépendamment du courtier par l entremise duquel vous achetez ou demandez le rachat de vos titres.

MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015

MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015 DATÉE DU 10 SEPTEMBRE 2015 MODIFICATION N 3 AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 30 MARS 2015 TEL QUE PRÉCÉDEMMENT MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N 1 DATÉE DU 10 AVRIL 2015 ET PAR LA MODIFICATION N 2 DATÉE DU

Plus en détail

APERÇU DU FONDS Catégorie obligations à rendement optimal Yorkville série A au 7 juillet 2011

APERÇU DU FONDS Catégorie obligations à rendement optimal Yorkville série A au 7 juillet 2011 Catégorie obligations à rendement optimal Yorkville série A Ce document contient des renseignements essentiels sur la Catégorie obligations à rendement optimal Yorkville (le «fonds»). Vous trouverez plus

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants :

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants : MODIFICATION N O 2 DATÉE DU 27 NOVEMBRE 2014 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 3 OCTOBRE 2014 à l égard des fonds suivants : canadiennes

Plus en détail

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Groupe Industrielle Alliance www.inalco.com Table des matières Page 2 Introduction 1 Page 3 Avantages du régime 2 Page

Plus en détail

POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS POLITIQUE 5.6 OFFRES PUBLIQUES DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Champ d application de la politique La présente politique expose la procédure et les politiques de la Bourse applicables aux

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des

MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des actions de fonds communs de placement des séries A, B, JFAR, JSF, TFAR, TSF, TJFAR et TJSF de la Catégorie

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Fonds d investissement Aston Hill

Fonds d investissement Aston Hill Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Fonds d investissement Aston Hill MODIFICATION

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

MODIFICATION N o 1 DATÉE DU 4 SEPTEMBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 29 JUIN 2015 (le «prospectus simplifié»)

MODIFICATION N o 1 DATÉE DU 4 SEPTEMBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 29 JUIN 2015 (le «prospectus simplifié») MODIFICATION N o 1 DATÉE DU 4 SEPTEMBRE 2015 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 29 JUIN 2015 (le «prospectus simplifié») visant le Fonds suivant : Catégorie d actions américaines améliorées Sprott*

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier»

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier» S informer sur Les SCPI la «pierre papier» Janvier 2014 Autorité des marchés financiers Les SCPI / la «pierre papier» Sommaire Les particularités d un placement en SCPI 03 Les différentes catégories de

Plus en détail

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION SAINT-HONORE EUROPE SYNERGIE Fonds Commun de Placement de droit français conforme à la Directive 85/611/CEE 47, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75401 Paris, France

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux

Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux Apprendre les rouages financiers Dispenses relatives à la collecte de capitaux Apprendre les rouages financiers Comment faire croître les entreprises sans accroître les dettes Deux exigences fondamentales

Plus en détail

PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES

PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES PROJET DE MODIFICATION RÉVISÉ CONCERNANT LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT HYPOTHÉCAIRE ET LES SOCIÉTÉS DE PLACEMENT NOTES EXPLICATIVES Article 1 Sociétés de placement hypothécaire Paragraphe 1(1) Définition de

Plus en détail

CHAPITRE II : L UQAC 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 CHAPITRE : II SECTION : 2.7 POLITIQUE DE PLACEMENT 1- VUE D ENSEMBLE

CHAPITRE II : L UQAC 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT PAGE : 1 CHAPITRE : II SECTION : 2.7 POLITIQUE DE PLACEMENT 1- VUE D ENSEMBLE CHAPITRE II : L UQAC SECTION 2.7 : FONDS DE DÉVELOPPEMENT POLITIQUE DE PLACEMENT PAGE : 1 CHAPITRE : II SECTION : 2.7 Adoptée : CAD-9433 (15 06 10) Modifiée : CAD-10147 (05 02 13) CAD-10377 (10 12 13)

Plus en détail

Avant d investir dans un fonds, vous devriez vérifier si le fonds est compatible avec vos autres placements et votre tolérance au risque.

Avant d investir dans un fonds, vous devriez vérifier si le fonds est compatible avec vos autres placements et votre tolérance au risque. FONDS TACTIQUE D OBLIGATIONS DE QUALITÉ PURPOSE Catégorie A Ce document renferme des renseignements essentiels sur le Fonds tactique d obligations de qualité Purpose (le «fonds»). Vous trouverez plus de

Plus en détail

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés

Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Facteur d équivalence et facteur d équivalence pour services passés Objectifs du présent article : Établir la différence entre le facteur d équivalence (FE) et le facteur d équivalence pour services passés

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0003 Le 16 mars 2001 (Mis à jour le 4 mars 2013) AVIS DU PERSONNEL

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION Le conseil d administration a mis sur pied le comité de la gestion des ressources en personnel de direction

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE

CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 8, allée des collèges - 18000 BOURGES Siret 398 824 714 00016 - APE 651 D Note d information émise à l occasion

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

Les conventions entre actionnaires devraient-elles tenir compte des dividendes déterminés?

Les conventions entre actionnaires devraient-elles tenir compte des dividendes déterminés? Dossier Les conventions entre actionnaires devraient-elles tenir compte des dividendes déterminés? par Johanne Dubé, avocate, LL.M. fisc. Depuis le début de janvier 2006, de nouvelles règles fiscales ont

Plus en détail

1. Document d information et Règlement général des Opérations

1. Document d information et Règlement général des Opérations Document d information relatif aux modalités de fonctionnement du compte d épargne réglementé épargneplus ACTION TEMPORAIRE du 1 er juin 2012 au 15 juillet 2012 inclus 1. Document d information et Règlement

Plus en détail

PAIEMENT DU DIVIDENDE 2014 OPTION POUR LE PAIEMENT EN ACTIONS DANONE. 1. Qu est-ce que le paiement du dividende en actions?

PAIEMENT DU DIVIDENDE 2014 OPTION POUR LE PAIEMENT EN ACTIONS DANONE. 1. Qu est-ce que le paiement du dividende en actions? QUESTIONS-REPONSES PAIEMENT DU DIVIDENDE 2014 OPTION POUR LE PAIEMENT EN ACTIONS DANONE 1. Qu est-ce que le paiement du dividende en actions? Le dividende peut être payé sous plusieurs formes : la plus

Plus en détail

S informer sur. Les frais liés à vos investissements financiers

S informer sur. Les frais liés à vos investissements financiers S informer sur Les frais liés à vos investissements financiers Janvier 2012 Autorité des marchés financiers Les frais liés à vos investissements financiers Sommaire Les frais liés à l investissement dans

Plus en détail

Guide d information sur les OPCVM

Guide d information sur les OPCVM Guide d information sur les OPCVM 1. Les OPCVM : Définition et types. 2. Les Avantages d un placement en OPCVM. 3. L a constitution d un OPCVM. 4. Le fonctionnement d un OPCVM. 5. Les frais de gestion

Plus en détail

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse?

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse? S informer sur Comment acheter des actions en bourse? Autorité des marchés financiers Comment acheter des actions en bourse? Sommaire Sous quelle forme dois-je détenir mes actions? 03 Quels sont les frais?

Plus en détail

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN NOTE D INFORMATION ETABLIE SUITE A LA DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE PROCEDER AU LANCEMENT EFFECTIF DU PROGRAMME DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS AUTORISE PAR l ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 26

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 24 septembre 2013 MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

RBC Marchés des Capitaux

RBC Marchés des Capitaux Le 8 décembre 205 RBC Marchés des Capitaux TITRES LIÉS À DES TITRES DE PARTICIPATION ET À DES TITRES D EMPRUNT SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC ET RECHERCHE RBCMC Titres RBC liés à une répartition stratégique

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. Définition des termes Dans la présente charte, les termes suivants ont le sens que voici : «Charte» s entend de la charte du Comité, tel

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION ADDENDUM DE JANVIER 2011 INVESCO TAIGA Société d'investissement à Capital Variable de droit français conforme à la Directive 85/611/CEE Rue de Londres, 16/18 75009

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

Etre actionnaire au nominatif pur

Etre actionnaire au nominatif pur Etre actionnaire au nominatif pur -1- Quels sont les différents modes de détention des titres? Au nominatif pur. Vos titres et votre identité sont nommément inscrits chez la Société Générale ce qui lui

Plus en détail

CONSTITUTION TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS COMPOSITION BANQUE NATIONALE DU CANADA. 6. Présidence COMITÉ DE RESSOURCES HUMAINES

CONSTITUTION TENUE ET CONVOCATION DE RÉUNIONS COMPOSITION BANQUE NATIONALE DU CANADA. 6. Présidence COMITÉ DE RESSOURCES HUMAINES BANQUE NATIONALE DU CANADA COMITÉ DE RESSOURCES HUMAINES Le comité de ressources humaines (le «Comité») est établi par le conseil d administration (le «Conseil») de la Banque Nationale du Canada (la «Banque»).

Plus en détail

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Document de Méthodologie Morningstar 02 Mai 2011 Introduction L Indice Québec Banque Nationale Morningstar («l Indice») est un indice

Plus en détail

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds 1 2 Nom du fonds Gestionnaire du fonds Certains fonds offrent plusieurs séries et catégories de titres. Ce type d information est indiqué avec le nom du fonds. Les différentes caractéristiques des séries

Plus en détail

S informer sur. L investissement en OPCVM : SICAV et FCP

S informer sur. L investissement en OPCVM : SICAV et FCP S informer sur L investissement en OPCVM : SICAV et FCP Septembre 2011 Autorité des marchés financiers L investissement en OPCVM : SICAV et FCP Sommaire Quels sont les avantages d un placement en OPCVM?

Plus en détail

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS SOCIÉTÉ PAR ACTIONS FÉDÉRALE

MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS SOCIÉTÉ PAR ACTIONS FÉDÉRALE MODÈLE DE CAPITAL-ACTIONS SOCIÉTÉ PAR ACTIONS FÉDÉRALE 1- ACTIONS ORDINAIRES Un nombre illimité d actions ordinaires, sujettes aux droits, privilèges, conditions et restrictions suivants. A- Droit de vote

Plus en détail

LA FICHE DESCRIPTIVE DES FONDS Portefeuille très conventionnel Co-operators 31 décembre 2014

LA FICHE DESCRIPTIVE DES FONDS Portefeuille très conventionnel Co-operators 31 décembre 2014 Co-operators Compagnie d assurance-vie Portefeuille très conventionnel Co-operators 31 décembre 2014 Bref aperçu Date de création du fonds : 31 décembre 2003 Valeur totale au 31 decembre 2014 : 70 579

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

S informer sur. L investissement en OPC : SICAV et FCP

S informer sur. L investissement en OPC : SICAV et FCP S informer sur L investissement en OPC : SICAV et FCP Autorité des marchés financiers L investissement en OPC : SICAV et FCP Sommaire Quels sont les avantages d un placement en OPC? 03 Comment choisir

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

APERÇU DU FONDS FONDS TACTIQUE D ACTIONS COUVERT INTERNATIONAL PURPOSE Série A Le 15 octobre 2014

APERÇU DU FONDS FONDS TACTIQUE D ACTIONS COUVERT INTERNATIONAL PURPOSE Série A Le 15 octobre 2014 Série A Ce document renferme des renseignements essentiels sur le Fonds tactique d actions couvert international Purpose (le «fonds»). Vous trouverez plus de détails dans le prospectus simplifié du fonds.

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

Avant d investir dans un fonds, évaluez s il cadre avec vos autres investissements et respecte votre tolérance au risque.

Avant d investir dans un fonds, évaluez s il cadre avec vos autres investissements et respecte votre tolérance au risque. Fonds de titres à court terme et à taux variable Lysander-Canso série A Ce document contient des renseignements essentiels sur les parts de série A du Fonds de titres à court terme et à taux variable Lysander-Canso

Plus en détail

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Acheter une demeure n est pas une décision frivole. Il importe de bien faire sa recherche et de prendre son temps avant de décider du type de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Fonds de titres à court terme et à taux variable Lysander série A

Fonds de titres à court terme et à taux variable Lysander série A Fonds de titres à court terme et à taux variable Lysander série A Ce document contient des renseignements essentiels sur le Fonds de titres à court terme et à taux variable Lysander (le «fonds») que vous

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Loi sur les valeurs mobilières (chapitre V.1-1, a. 331.1 par. 1, 3, 6, 8, 11 et 34 ) 1. L article 1.1

Plus en détail

Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016

Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016 Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016 1. INTRODUCTION Il est rappelé que l Assemblée Générale Mixte du 2 juin 2014, dans sa cinquième (5 ème ) résolution, avait précédemment autorisé le

Plus en détail

FORMULAIRE 9. AVIS D ÉMISSION PROPOSÉE DE TITRES INSCRITS (ou titres convertibles ou échangeables en titres inscrits) 1

FORMULAIRE 9. AVIS D ÉMISSION PROPOSÉE DE TITRES INSCRITS (ou titres convertibles ou échangeables en titres inscrits) 1 FORMULAIRE 9 AVIS D ÉMISSION PROPOSÉE DE TITRES INSCRITS (ou titres convertibles ou échangeables en titres inscrits) 1 Veuillez remplir ce qui suit : Nom de l émetteur inscrit : Les Propriétés Genius Ltée

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Pour atteindre vos objectifs financiers, vous devez pouvoir compter sur un partenaire fiable pour la gestion de votre patrimoine. Et, à ce titre,

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes APERÇU Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Groupe WSP Global Inc. (la «Société») offre aux porteurs admissibles

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE CENTRE LOIRE

CREDIT AGRICOLE DE CENTRE LOIRE CREDIT AGRICOLE DE CENTRE LOIRE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 8 Allée des Collèges 18 BOURGES Siret 398 824 714 - APE 651 D Note d information émise à l occasion de

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

Aux fins du présent avis et uniquement afin d alléger le texte, le vocabulaire spécifique aux OPC est également utilisé pour les fonds distincts.

Aux fins du présent avis et uniquement afin d alléger le texte, le vocabulaire spécifique aux OPC est également utilisé pour les fonds distincts. AVIS DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS CONCERNANT LES PRÊTS À EFFET DE LEVIER LORS D ACHAT DE TITRES D ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF ET DE FONDS DISTINCTS Référence : Bulletin de l Autorité : 2009-10-09,

Plus en détail

INSTRUCTION N 21/99 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES

INSTRUCTION N 21/99 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE CONSEIL REGIONAL DE L EPARGNE PUBLIQUE ET DES MARCHES FINANCIERS INSTRUCTION N 21/99 RELATIVE A LA CLASSIFICATION DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURS MOBILIERES

Plus en détail

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES Conférence présentée dans le cadre du Séminaire sur les titres d emprunt Projet de renforcement de la COSOB (PRCOSOB) Agence canadienne

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

Placements dispensés selon les Normes 45-106 et 45-102. Pierre-Yves Châtillon Gilles Leclerc 14 octobre 2005

Placements dispensés selon les Normes 45-106 et 45-102. Pierre-Yves Châtillon Gilles Leclerc 14 octobre 2005 Placements dispensés selon les Normes 45-106 et 45-102 Pierre-Yves Châtillon Gilles Leclerc 14 octobre 2005 I. Contexte 1. Historique a) Ce qui a précédé la Norme 45-106 et la Norme 45-102 ailleurs au

Plus en détail

REGLEMENT FONDS COMMUN DE PLACEMENT PIMENTO 5 TITRE 1 - ACTIF ET PARTS

REGLEMENT FONDS COMMUN DE PLACEMENT PIMENTO 5 TITRE 1 - ACTIF ET PARTS REGLEMENT FONDS COMMUN DE PLACEMENT PIMENTO 5 TITRE 1 - ACTIF ET PARTS Article 1 - Parts de copropriété Les droits des copropriétaires sont exprimés en parts, chaque part correspondant à une même fraction

Plus en détail

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE Alerte info COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE JANVIER 2016 Préparation des informations à fournir sur la situation de trésorerie et les sources de financement dans le rapport de gestion Pour

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Formation du Comité des ressources humaines Un Comité des ressources humaines (le «comité») du conseil d administration (le «conseil»)

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes Société DH Régime de réinvestissement des dividendes 1. Introduction Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Société DH (la «Société») offre aux porteurs admissibles d actions ordinaires

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F)

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) LE 30 4 JUIN JANVIER 20152014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs

Plus en détail

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Préparée par les permanents du Conseil sur la comptabilité dans le secteur public Octobre 2009 TABLE DES MATIÈRES PARAGRAPHE Introduction....01

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

Comment un locataire peut résilier une location

Comment un locataire peut résilier une location Comment un locataire peut résilier une location Renseignements fournis dans cette brochure L entente de location conclue entre un locateur et un locataire s appelle une convention de location. La Loi sur

Plus en détail

2.1 NATURE DE LA PARTICIPATION FINANCIÈRE : INVESTISSEMENTS RÉCUPÉRABLES

2.1 NATURE DE LA PARTICIPATION FINANCIÈRE : INVESTISSEMENTS RÉCUPÉRABLES POLITIQUE DE RÉCUPÉRATION : VOLET EXPÉRIMENTAL En vigueur en date du 1er avril 2013 1. INTRODUCTION La présente politique s applique à tous les projets qui bénéficient de la participation financière du

Plus en détail

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Faire l acquisition d une propriété en toute tranquillité Ce document contient des renseignements sur les

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Pour bâtir votre avenir financier Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Le chemin vers vos objectifs Une approche personnalisée pour accéder à l indépendance financière. 2 3 4 Service de

Plus en détail

Version 3.2 Mise à jour de la BDNI pour tenir compte des modifications apportées au Règlement 33-109 sur les renseignements concernant l inscription

Version 3.2 Mise à jour de la BDNI pour tenir compte des modifications apportées au Règlement 33-109 sur les renseignements concernant l inscription Le 9 janvier 2015 Version 3.2 Mise à jour de la BDNI pour tenir compte des modifications apportées au Règlement 33-109 sur les renseignements concernant l inscription Le 11 janvier 2015, la version 3.2

Plus en détail

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession

Les régimes de retraite enregistrés et votre succession conseils fiscaux Les régimes de retraite enregistrés et votre succession Ce que vous ne savez peut-être pas au sujet des REER et des FERR La plupart des Canadiens connaissent les avantages fiscaux des

Plus en détail