PROGRAMME de l ATELIER

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME de l ATELIER"

Transcription

1 ATELIER Risques psychosociaux Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques psychosociaux Vous pourrez retrouver cette présentation sur le site : PROGRAMME de l ATELIER (30mn) I. Quelques éléments pour un cadre commun Les RPS, de quoi parle-t-on? Quelle réglementation? Quelle place du médecin du travail dans les RPS?... (1h20) II. En pratique, que peut faire un CHSCT face aux RPS? Echanges /partage d expériences 1

2 I. QUELQUES ÉLÉMENTS pour un CADRE COMMUN Questions-réponses Exemple d un risque psychosocial : le stress «Un état de stress survient lorsqu'il y a déséquilibre entre la perception qu'une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu'elle a de ses propres ressources pour y faire face.»* Contraintes imposées Pour une situation de travail donnée Ressources mobilisables Si le ressenti prend une forme individuelle, la dimension collective du ressenti est essentielle à comprendre pour analyser les causes issues des situations de travail partagées. * Définition de l Agence européenne pour la sécurité et la Santé de Bilbao 2

3 1. Bon stress/mauvais stress? Il n y a pas de bon stress ou de mauvais stress, mais un stress ponctuel et un stress chronique. Site INRS 2. Les RPS : de quoi parle-t-on? Burn out Mal être Stress Dépression Harcèlement Violences Souffrance verbales Agressions Conflits Problèmes relationnels Usure Des risques professionnels à l interface de l individu («psycho»)et de sa situation de travail («social») Caractéristiques : transverse, multifactoriel 3

4 2. Les RPS : de quoi parle-t-on? Risque pour sortir les questions de souffrance au travail d une vision centrée sur l individu (qui serait fragile) ou sur les évolutions de la société et les inscrire dans le champ des obligations de l entreprise (préserver la santé physique et mentale des travailleurs). Une nouvelle manière d appréhender des phénomènes humains et sociaux plutôt qu une chose en soi. Mais pas un risque au sens classique ( danger => exposition => dommage) DANGER EXPOSITION FACTEURS DE RISQUES ORGANISATIONNELS EXPOSITION Charge de travail Pression temporelle Autonomie Relation au public Soutien social Qualité empêchée Conflits de valeurs RISQUE RISQUE CONSÉQUENCES (sur la santé) CONSÉQUENCES (sur la santé) 4

5 Des facteurs pouvant induire des effets néfastes sur la santé Synthèse du rapport GOLLAC 2011 * (* ce rapport intitulé«mesurer les facteurs de RPS au travail»est disponible sur Rubrique Actualités) MAI 2013 RESTITUTION CHSCT IGS N 9 ANNEXES Des facteurs pouvant induire des effets néfastes sur la santé Synthèse du rapport GOLLAC 2011 * (* ce rapport intitulé«mesurer les facteurs de RPS au travail»est disponible sur Rubrique Actualités) MAI 2013 RESTITUTION CHSCT IGS N 10 5

6 2. RPS, de quoi parle-t-on? La qualitéempêchée, une question centrale autour des RPS Le thème récurrent rencontré dans les entreprises La difficultépour les salariés às exprimer sur leur travail et ses difficultés Le sentiment de faire un travail de «mauvaise qualité» Ce qui manque: des espaces de discussions pour favoriser cette mise en débat sur le travail Atelier Diapo Risques 11 Psychosociaux 2. RPS, de quoi parle-t-on? Quelques principes généraux pour comprendre les RPS Pas de relation mécanique entre des causes et des effets. La santé: un équilibre toujours remanié L apparition d impacts sur la santé(troubles psychosociaux) sont des signes de la rupture de l équilibre Comprendre ce qui se passe dans les situations de travail c est s intéresser àla fois à: ce qu ils font -ce qu ils pensent -ce qu ils ressentent. Mesurer l écart entre «ce qu on demande»et «ce que ça demande» 6

7 Les accords interprofessionnels en RPS Signés par l ensemble des partenaires sociaux et étendus par arrêtés Sur le stress(2 juillet 2008) Sur le harcèlement et la violence au travail (26 mars 2010) Des contenus riches pour ouvrir une discussion sur le sujet en réunion CHSCT: des définitions consensuelles des facteurs organisationnels des pistes d actions, de mesures de prévention Au regard du Code du travail Les RPS, un risque comme les autres 3. Aspects réglementaires Le cadre réglementaire «L employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécuritéet protéger la santéphysique et mentale des travailleurs»(art. L4121-1) Les principes généraux de prévention (Art. L4121-2) Élaboration et mise àjour du DU (Art. R et suivants) 7

8 Point sur le Document Unique d évaluation des risques Le document unique d évaluation des risques professionnels (DU) est élaboré sous la responsabilité de l employeur. Les élus du CHSCT et le médecin du travail y apportent leur contribution. Le DU estun moyen au service d une politique et d actions de prévention, et non pas une fin en soi. Pour les RPS en particulier, la mise en commun des différents points de vue(direction, CHSCT, médecin du travail, ) est importante et permet par exemple de déterminer les unités de travail à étudier en priorité. Prise en compte croissante des RPS par les juges Arrêt FNAC Cour d appel de Paris 13 déc 2012 Recevabilité d une action de CHSCT 3. Aspects réglementaires Quelques jurisprudences en RPS Suspension d une réorganisation : Nécessitéd évaluer et chiffrer en amont la surcharge de travail génératrice de stress 8

9 Rappel des missions du CHSCT Art.L Contribue àla protection de la santé physique et mentaledes travailleurs Contribue à l amélioration des conditions de travail Alertel employeur lorsque des prescriptions réglementaires ne sont pas observées Par exemple Par exemple Par exemple Enquêtes, recours à un expert agréé Peut se voir confier des études sur les matières de sa compétence par le CE : Art. L du Code du Travail a une pouvoir d enquête (AT, MP ) (Art. L du code du travail) Peut recourir à un expert : Art. L du Code du Travail Veille et recueil d informations Peut susciter toute initiative qu il estime utile pour la promotion de la prévention des risques professionnels (notamment des actions de prévention du harcèlement) : Art. L du Code du Travail réalise régulièrement des inspections Art. L du code du travail, Avis sur des projets, documents Avant décision aménagement, introduction de nouvelles technologies avec des effets sur la santé et la sécurité au travail : Art. L et -9 du Code du Travail Avis sur rapport / programme annuel de prévention : Art. L et -17 du Code du Travail Se prononce sur toute question dont il est saisi par l employeur, le CE, les DP : Art. L du Code du Travail ANNEXES 3. Aspects réglementaires Faire appel àun expert CHSCT Art. L àl du Code du Travail Dans quel cas? Qui? «( ) 1o Lorsqu'un risque grave, révéléou non par un accident du travail, une maladie professionnelle ou à caractère professionnel est constaté dans l'établissement; 2o En cas de projet important modifiant les conditions de santéet de sécuritéou les conditions de travail ( )» Liste des experts agréés CHSCT pas de spécialisation «RPS» Disponible sur > rubrique CHSCT/Le droit à l expertise Les points essentiels à cadrer clairement au départ Champ/étendue/délais, durée, désignation de l expert 9

10 4. Des clés pour l action Quels niveaux d actions de prévention en RPS? Éviter l aggravation de l état de santé («Prévention tertiaire») Aider les individus à faire face aux risques («Prévention secondaire») Agir àla source («Prévention primaire») Pour agir dans la durée Réagir àl urgence : RÉPARER Ex.: Cellule d écoute, assistance psychologique Réduire les conséquences : EFFICACE A COURT TERME Ex.: Formation gestion du stress, groupe de parole Agir sur les causes : PRÉVENTION DURABLE Ex. : Modifications organisationnelles Selon les cas, 4. Des clés pour l action De la demande individuelle à l action collective Alerter et informer l employeur Alerter et/ou orienter la personne vers la médecine du travail / vers l inspection du travail Analyser la situation de travail réelle pour comprendre ce qui se passe. Utiliser les outils et ressources du CHSCT - Inscrire àl ordre du jour de la réunion de CHSCTla situation (rappel : obligation de confidentialité du CHSCT) et et passer d une situation individuelle àune action collective (contribuer àl analyse du du risque, risque, être être force force de de proposition dans dans le le programme annuel annuel de de prévention ) 10

11 5. La place du médecin du travail De l individuel au collectif (1/4) Les missions réglementaires Art.R du code du travail «Le médecin du travail est conseillerde l employeur, des travailleurs, des représentants du personnelset des services sociaux pour préserver la santéphysique et mentale des salariés.» 5. La place du médecin du travail De l individuel au collectif (2/4) Le diagnostic du médecin du travail Visite médicale individuelle incluant la clinique du travail Veille médicale collective (visites médicales de plusieurs salariés) Connaissance du milieu de travail (étude de poste, fiche d entreprise, participation réunions CHSCT ) 11

12 5. La place du médecin du travail De l individuel au collectif (3/4) Les actions immédiates Orientation thérapeutique (d un ou plusieurs salariés en souffrance) Devoir d alerte (face àla gravitéde la situation ou selon le nombre de personnes concernées) Déclenchement d une étude de poste ou visite de l entreprise (si besoin de mettre àjour la connaissance du milieu de travail) L aptitude/inaptitude Les actions dans le temps Analyse des postes et des vécus de travail (missions au long cours) Sensibilisation aux RPS auprès des acteurs dans l entreprise Appui à la démarche de prévention des risques Rôle de conseil auprès de l employeur et des salariés Membre de droit du CHSCT 5. La place du médecin du travail De l individuel au collectif (3/4) Travail en pluridisciplinaritésur ce thème (psychologue du travail, ergonome, carsat,inspectiondu travail, Chsct, expert ) 12

13 Que peut faire un CHSCT face aux RPS? II. ÉCHANGES -PARTAGES D EXPÉRIENCES Bilan de l atelier Que peut-on retenir? Cf. synthèse de l atelier 13

14 Merci de votre attention Cliquez sur les dossiers ANNEXES - Sommaire - Quel acteur - quelle mission? Où trouver les ressources utiles? Médecin du Travail Carsat Inspection Aravis Consultant du travail spécialisé Anticiper : rôle du CHSCT dans le cadre de projet important? En phase d état des lieux/pré diagnostic : Quels indicateurs pouvez-vous consulter? Faire un questionnaire : nos constats de terrain Que faire face à des situations de travail dégradées? 14

15 - Quel acteur -quelle mission? Services de santé au travail Médecin du Travail et l équipe du SST Conseiller de l employeur, des salariés, des représentants du personnel, des services sociaux Conduit des actions sur le milieu de travail et procède àdes examens médicaux (vision à la fois individuelle et globale) Intervention avec l ensemble des acteurs d une équipe pluridisciplinaire des SST : infirmières, IPRP, AST, AS Retrouvez les coordonnées de votre service de santé sur le site : ANNEXES - Quel acteur -quelle mission? DIRECCTE Rhône Alpes Inspecteurs et contrôleurs du travail Contrôle l application effective des règles du Code du travail dans l entreprise Informe et conseille l employeur, les représentants du personnel et les salariés Quels appuis sur des projets en prévention des RPS? Contact: Pôle Travail DIRECCTE / LYON Dispositifs collectifs (Appui Dialogue Social - Risques professionnels) Interentreprises (portage par les branches professionnelles) 15

16 Carsat Rhône Alpes Technicien et ingénieur conseil Informe les entreprises des risques encourus et des mesures de prévention préconisées. Détecte les risques au niveau de chaque activité Étudie les moyens de prévention adaptés Veille à l application des mesures demandées Diffuse des outils et de méthodes Quels appuis sur des projets en prévention des RPS? Contrat de prévention - Carsat Contact: votre correspondant carsat - Quel acteur -quelle mission? Entreprise de moins de 200 salariés Aide financière simplifiée (AFS TMS/RPS) Entreprise de moins de 50 salariés Dispositifs collectifs Interentreprises (portage par les branches professionnelles) ANNEXES - Quel acteur -quelle mission? ARAVIS Chargé de mission «Promouvoir des démarches d amélioration des conditions de travail et d innovation sociale» Intervention en entreprise, production et diffusion de repères, transfert de méthodes, travail en réseau avec les acteurs de la santé au travail Quels appuis sur des projets en prévention des RPS? Contact: votre correspondant aravis Fonds d'amélioration pour les Conditions de Travail (FACT) Fonds publics gérés par l ANACT Entreprise de moins de 250 salariés ou Inter entreprise 16

17 - Quel acteur -quelle mission? Consultants spécialisés en RPS Listes de consultants conventionnés en Rhône Alpes Qui sont-ils? -Consultants senior; -Compétence en prévention primaire (agir àla source) ; - Basés régionalement Où trouver la liste? Accueil > La prévention des risques professionnels > Dossiers thématiques > Risques psychosociaux Où trouver des guides pour construire un cahier des charges? > rubrique RPS/Démarches-Outils ( «Et si vous faisiez appel àun consultant?»-inrs ED 6070 ; «RPS, comment choisir un consultant?»- Ministère du Travail) Retour Sommaire ANNEXES Que peut-on anticiper en cas de projet important? Art. L et 9 du Code du Travail Le CHSCT est consultéobligatoirement -avant toute décision d aménagement, transformation importante (outil, organisation du travail ) -d introduction de nouvelles technologies modifiant / ayant des conséquences sur la santé et la sécurité des travailleurs Les questions àse poser : Anticiper : comment le projet devrait se dérouler (délais et moyens)? Analyser le projet : quelle est la réalitédu travail? (situations de travail touchées, qu elles soient courantes ou particulières => impact du projet?) S assurer que l information passe aux personnes concernées Réaliser une veille : comment le projet se déroule? Vécu des salariés? Essayer de repérer les problèmes qui risques de perdurer Retour Sommaire 17

18 -Sur quoi porter son attention? (1/2) Un des enjeux de la prévention est de passer d une démarche individuelle à une démarche collective plus objectivée Plaintes De la Violence au CHSCT Turn-over externe en retour Inaptitudes Violence interne Détresse Stress Absentéisme Visites Angoisse Épuisement Démissions + longues MT Inquiétude Vécu de harcèlement Sentiment de mal Anxiété Visites + Douleurs faire son travail fréquentes MT Tension physiques Souffrance Crises de larme Défauts qualité Conflits d éthique Accidents changement, du travail TMS travail isolé ANNEXES -Sur quoi porter son attention? (2/2) Indicateurs/alertes quantitatifs et qualitatifs De la Violence externe en retour Plaintes au CHSCT Turn-over Inaptitudes Violence interne Détresse Absentéisme Stress Angoisse Visites Épuisement Démissions + longues MT Inquiétude Vécu de harcèlement Sentiment de mal Anxiété Visites + Douleurs faire son travail fréquentes MT Tension physiques Souffrance Crises de larme Défauts qualité Conflits d éthique Accidents changement, du travail TMS travail isolé L individu en souffrance ne doit pas cacher la forêt qu est l entreprise! Retour Sommaire 18

19 - Faire un questionnaire Nos constats de terrain Forte appétence des directions et des IRP Faire un questionnaire pour faire un état des lieux là où il n y a pas de signes manifestes ou pour convaincre d une réalité, (et pour se comparer à d autres) Croyance partagée dans la «réalité» des chiffres Une tendance à mixer des questionnaires existants Une opération lourde avec des résultats qui sont souvent décevants car : des résultats qu on ne sait pas interpréter (pas de normes) des résultats trop généraux des résultats qui confirment ce qu on savait déjà Retour Sommaire ANNEXES Retour Sommaire S interroger comme si c était un symptôme d un problème de travail plutôt que de vouloir régler le problème de relation Distinguer les questions pour savoir qui a raison et celles pourcomprendre ce qui ne va pas dans le travail Ne pas se focaliser sur la ou les situations qui ont fait «déborder le vase». Essayer de remonter au moment oùla situation a commencéàse dégrader pour en trouver le (les) motifs. Questionner la signification des événements pour les personnes Éviter les situations oùces personnes se trouvent seules. Voir dans quelle mesure les collègues peuvent l aider. Essayer d en discuter collectivement avec les collègues pour savoir comment ils font (partager les savoir-faire) Mais l issue dépend aussi de l anciennetéde la situation d oùsi besoin recours extérieur (médecin du travail,. ) Attention au risque de répétition quand seulement traitée comme une question de personnes Et en plus, dans les cas de vécu de harcèlement : Le recours àla justice est souvent incompatible avec la recherche d une solution (chaque partie veut convaincre qu elle a raison) Essayer de voir ce que cette personne fait de particulier comme travail, dans la manière de le faire, qui expliquerait la «focalisation» sur elle. - Pistes en cas de relations de travail dégradées 19

Les «risques psychosociaux» au travail : De quoi parle-t-on? Comment aborder ce sujet? Quelques repères

Les «risques psychosociaux» au travail : De quoi parle-t-on? Comment aborder ce sujet? Quelques repères Les «risques psychosociaux» au travail : De quoi parle-t-on? Comment aborder ce sujet? Quelques repères Juin 2010 Agence Rhône-Alpes pour la Valorisation de l Innovation Sociale et l Amélioration des Conditions

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 7 LA RELATION MÉDECIN DU TRAVAIL / ENTREPRISE À LA CROISÉE DES ENJEUX DE SANTÉ AU TRAVAIL ET DE GESTION DES

BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 7 LA RELATION MÉDECIN DU TRAVAIL / ENTREPRISE À LA CROISÉE DES ENJEUX DE SANTÉ AU TRAVAIL ET DE GESTION DES BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 7 LA RELATION MÉDECIN DU TRAVAIL / ENTREPRISE À LA CROISÉE DES ENJEUX DE SANTÉ AU TRAVAIL ET DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DÉCEMBRE 2012 BOÎTE À OUTILS GRH EN

Plus en détail

Comment détecter les risques psychosociaux en entreprise?

Comment détecter les risques psychosociaux en entreprise? Pourquoi identifier les risques psychosociaux en entreprise? Pour respecter l obligation de préserver la santé des salariés. Pour diminuer les accidents du travail, les maladies professionnelles, l absentéisme

Plus en détail

Un nouvel acteur dans l entreprise

Un nouvel acteur dans l entreprise Mai 2014 Un nouvel acteur dans l entreprise Le salarié compétent en santé-sécurité au travail A quoi sert-il? Quels liens avec les autres acteurs de l entreprise? Quelles compétences? Quels moyens? Chargé

Plus en détail

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon CARSAT Club RPS Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon Mardi 18 Nombre de contrôles et d'interventions en entreprise sur l'évaluation

Plus en détail

Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre

Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre dans les TPE-PME T e m p é r a t u r e Produits chimiques Horaires décalés Manutention de la pénibilité dans les TPE-PME 1 Préambule Suite

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

Risques psychosociaux Comment choisir un consultant

Risques psychosociaux Comment choisir un consultant Risques psychosociaux Comment choisir un consultant 2012 Risques psychosociaux Comment choisir un consultant 2012 Avant-propos Vous êtes employeur. Vous devez prévenir les risques d atteinte à la santé

Plus en détail

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi*

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi* Dr CROUZET 12/10/2012 SMTMP / RESACT Préambule Le chainon manquant Missions des SSTi* La Fiche d Entreprise (revisitée) Obligations des employeurs? Page 6 de la circulaire du Document Unique, du 18 avril

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 7

ÉDITO SOMMAIRE BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 7 BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 7 LA RELATION MÉDECIN DU TRAVAIL / ENTREPRISE À LA CROISÉE DES ENJEUX DE SANTÉ AU TRAVAIL ET DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES > > DÉCEMBRE 2012 BOÎTE À OUTILS GRH

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la famille et de la Solidarité. Communiqué

Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la famille et de la Solidarité. Communiqué Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la famille et de la Solidarité Communiqué Paris, le 14 janvier 2008 Lancement du site www.travailler-mieux.gouv.fr Le site qui répond à

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Le médecin du travail et l usage du chiffre

Le médecin du travail et l usage du chiffre Le médecin du travail et l usage du chiffre Age et TMS De la clinique aux indicateurs La santé perçue Santé Psychique Santé Physique 70% 65% 65% 64% Géricots 2000 60% 54% 57% Répondants 50% 43% 46% Le

Plus en détail

Guide à l attention des représentants du personnel au CHSCT

Guide à l attention des représentants du personnel au CHSCT Guide à l attention des représentants du personnel au CHSCT 1 «Identifier et prévenir les risques psychosociaux» - Guide SECAFI à l attention du CHSCT 2 Préface Comme représentants du personnel au CHSCT,

Plus en détail

Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique

Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS GUIDE DE BONNES PRATIQUES À DESTINATION DES EHPAD ÉDITION 2011 Syndicat National des Établissements et Résidences Privés pour Personnes Âgées EDITO Les accidents

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

crèche les petits lutins Exemple d une action pluridisciplinaire: Evaluation du risque TMS dans une crèche collective et familiale

crèche les petits lutins Exemple d une action pluridisciplinaire: Evaluation du risque TMS dans une crèche collective et familiale crèche les petits lutins Exemple d une action pluridisciplinaire: Evaluation du risque TMS dans une crèche collective et familiale 1 Origine de la demande Crèche : Nombreuses plaintes Nombreux petits arrêts

Plus en détail

L évaluation des risques au travail

L évaluation des risques au travail L évaluation des risques au travail Un outil au service de vos politiques de prévention pour la santé et les RPS Connection creates value Le contexte Au cours des dernières années, la prise en compte des

Plus en détail

Protocole d accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique

Protocole d accord relatif à la prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique Axe 2 Dispositifs d appui à la démarche d évaluation et de prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention?

TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention? TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention? Intervenants : Santé sécurité au travail Fabrice BESNOUX, adjoint au directeur industriel Laurent HARDOUIN, membre du CHSCT PRIMEL Gastronomie

Plus en détail

Compte rendu du séminaire sur les RPS qui a eu lieu mardi 4 février à la MMSH

Compte rendu du séminaire sur les RPS qui a eu lieu mardi 4 février à la MMSH Compte rendu du séminaire sur les RPS qui a eu lieu mardi 4 février à la MMSH En introduction : référence au site rps.hypotheses.org Un questionnaire anonyme sera mis en ligne d ici peu. Un petit film

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Document Unique d'evaluation des Risques professionnels

EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Document Unique d'evaluation des Risques professionnels EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Complément au guide méthodologique d'aide à la réalisation du Document Unique d'evaluation des Risques professionnels Mission Santé et Sécurité Académie de Rouen

Plus en détail

salariés au travail, que faire?

salariés au travail, que faire? P L A N RÉG I O N A L D E S A N T É A U TRAVAI L 2 Souffrance des salariés au travail, que faire? Guide des ressources disponibles en Alsace Ce document a été construit dans le cadre du Plan Régional de

Plus en détail

TPE/PME: salarié compétent en prévention des risques professionnels : Transformer une obligation réglementaire en opportunité

TPE/PME: salarié compétent en prévention des risques professionnels : Transformer une obligation réglementaire en opportunité TPE/PME: salarié compétent en prévention des risques professionnels : Transformer une obligation réglementaire en opportunité Objectif de la réunion Connaître et comprendre la nouvelle réglementation Intérêt

Plus en détail

RECO. Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques R.470

RECO. Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques R.470 RECO DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES ACTIVITES DE SERVICES 1 Définition des bonnes pratiques de prévention dans les centres d appels téléphoniques Yves Cousson - INRS Pour vous aider à : réduire le bruit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2016 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de salarié désigné compétent en

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2015 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de personne désignée compétente

Plus en détail

SOMMAIRE III VII RECONQUÉRIR OU PRENDRE SA PLACE? LE CHSCT, UNE INSTANCE AUX ENJEUX HUMAINS NOTIONS DE BASE RELATIVES AUX RPS

SOMMAIRE III VII RECONQUÉRIR OU PRENDRE SA PLACE? LE CHSCT, UNE INSTANCE AUX ENJEUX HUMAINS NOTIONS DE BASE RELATIVES AUX RPS SOMMAIRE Ce guide a été coordonné par Franck Martini, Directeur du Cabinet CATEIS Ont participé à son élaboration les membres de CHSCT des entreprises suivantes : Gérard Guieu, CEA Cadarache Yves Bergamaschi,

Plus en détail

Pourquoi un plan d action? (2PA)

Pourquoi un plan d action? (2PA) Pourquoi un plan d action? (2PA) En janvier 2012, toutes les entreprises de 50 à moins de trois cents salariés dont 50% de l effectif est exposé à des facteurs de pénibilité, doivent être couvertes par

Plus en détail

Le Document Unique : une obligation légale des entreprises

Le Document Unique : une obligation légale des entreprises Avis d expert Marc Koffi, Responsable de SIGMA-RH France Le Document Unique : une obligation légale des entreprises En France, le Document Unique (ou Document Unique de Sécurité - DU ou DUS), a été introduit

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

LE PLAN D ACTIONS RÉGIONAL POUR LE SECTEUR DE L AGROALIMENTAIRE :

LE PLAN D ACTIONS RÉGIONAL POUR LE SECTEUR DE L AGROALIMENTAIRE : La prévention des risques professionnels et l amélioration des conditions de travail LE PLAN D S RÉGIONAL POUR LE SECTEUR DE L AGROALIMENTAIRE : Un outil au service des entreprises et des salariés Dans

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence

BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE. Et Hygiène? Dr JC Perréand-Centre Hospitalier Valence BURN OUT DES PROFESSIONNELS DE SANTE Et Hygiène? De quoi parle-t-on? Burn.Out. ou syndrome d épuisement professionnel : «maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modifications

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux. Plan d urgence pour la prévention du stress au travail DOSSIER DE PRESSE

Prévention des risques psychosociaux. Plan d urgence pour la prévention du stress au travail DOSSIER DE PRESSE DRTEFP (région) Ou DIRECCTE (région) Prévention des risques psychosociaux Plan d urgence pour la prévention du stress au travail Séminaire régional le xx novembre 2009 DOSSIER DE PRESSE Contact presse

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

LE METIER DE CONSEIL EN ERGONOMIE OU D ERGONOME-

LE METIER DE CONSEIL EN ERGONOMIE OU D ERGONOME- LE METIER DE CONSEIL EN ERGONOMIE OU D ERGONOME- CONSEIL ERGONOME, METIER EN DIFFERENCIATION Plusieurs éléments convergent pour confirmer en premier temps une émergence du métier d ergonome : Une élaboration

Plus en détail

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques

Plus en détail

AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE

AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE EN45b/a39 Version 0 le 03/09/12 Date de l audit : / / Nom : N adhérent : Adresse : ENTREPRISE AUDITEE : Nature de l activité : Nombre

Plus en détail

PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional

PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Objet : Le programme de prévention vise à réduire les risques auxquels sont exposés les salariés

Plus en détail

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail.

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail. Introduction Les troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs concernent tous les intervenants de l entreprise : dangerosité du salarié pour lui-même et pour autrui, risque de désorganisation de l activité

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

Trame / Présentation du Projet de Plan Santé au Travail N 2. Axe 1 Améliorer la connaissance en santé au travail

Trame / Présentation du Projet de Plan Santé au Travail N 2. Axe 1 Améliorer la connaissance en santé au travail Trame / Présentation du Projet de Plan Santé au Travail N 2 Axe 1 Améliorer la connaissance en santé au travail Objectifs / Actions Pilote / partenaires Indicateurs OBJECTIF 1-1 : POURSUIVRE LA STRUCTURATION

Plus en détail

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises Approche ergonomique des troubles musculosquelettiques (TMS) au sein de trois entreprises basées en Suisse Juin 2007 Andréa Neiva, Aurélia Pellaux, Daniel Ramaciotti ERGOrama sa Genève & Université de

Plus en détail

Dossier n 14 La connaissance au service de l action. Bulletin mars 2014

Dossier n 14 La connaissance au service de l action. Bulletin mars 2014 Dossier n 14 La connaissance au service de l action Bulletin mars 2014 Sommaire Préambule I Mieux connaître, une aide à la décision II Promouvoir la santé au travail III De la connaissance à l action

Plus en détail

6 points fondamentaux dans la gestion des risques psychosociaux

6 points fondamentaux dans la gestion des risques psychosociaux 6 points fondamentaux dans la gestion des risques psychosociaux Livre blanc Mars 2010 Auteur : Laurent SAMSON Éditions Tissot Mars 2010 1/25 SOMMAIRE I. LE CONTEXTE...3 A. UN SUJET D'ACTUALITE...3 B. QUE

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion

La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion Pierre-Sébastien Fournier Sylvie Montreuil Maude Villeneuve Jean-Pierre Brun Un facteur de risque Intensification

Plus en détail

La qualité de vie au travail. comment bien mettre en œuvre l Accord National Interprofessionnel

La qualité de vie au travail. comment bien mettre en œuvre l Accord National Interprofessionnel La qualité de vie au travail comment bien mettre en œuvre l Accord National Interprofessionnel La qualité de vie au travail Un ANI pour Innover Vous avez entendu parler de l Accord national interprofessionnel

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL La prévention des risques psychosociaux Sylvie Brunet Mai 2013 Les éditions des JOURNAUX OFFICIELS 2013-12 NOR : CESL1100012X Mercredi 29 mai 2013

Plus en détail

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress GÉRER LE STRESS DANS L ENTREPRISE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DUREE : 1 JOUR Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress Identifier la notion de risques psychosociaux au titre de la Loi

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Réalisé par le groupe «Agir ensemble pour la santé mentale au travail» Charente-Maritime

Réalisé par le groupe «Agir ensemble pour la santé mentale au travail» Charente-Maritime Réalisé par le groupe «Agir ensemble pour la santé mentale au travail» Charente-Maritime Accompagner Un évènement traumatique en milieu de travail Préambule Au sein d une entreprise et plus généralement

Plus en détail

Passer commande d une prestation ergonomique dans le cadre d une action de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS)

Passer commande d une prestation ergonomique dans le cadre d une action de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) Passer commande d une prestation ergonomique dans le cadre d une action de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) Pour le chef d entreprise Passer commande d une prestation ergonomique dans

Plus en détail

20 SEPTEMBRE. juin 2010

20 SEPTEMBRE. juin 2010 05224 19 20 SEPTEMBRE juin 2010 2014 LEGISLATION Les principaux changements relatifs à l organisation et au fonctionnement des SST Décision de la Direction Générale du Travail 29 avril 2014 Annulation

Plus en détail

Accident de travail et de trajet (droit privé)

Accident de travail et de trajet (droit privé) Accident de travail et de trajet (droit privé) Fondamentaux Est considéré comme accident du travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail à toute personne

Plus en détail

La formation en matière de santé et de sécurité au travail

La formation en matière de santé et de sécurité au travail Guide pratique 6 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2015 Guide pratique Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH Sommaire Introduction... page 3

Plus en détail

Prévenir et gérer l absentéisme

Prévenir et gérer l absentéisme Prévenir et gérer l absentéisme Maroussia Krawec ARACT Ile de France UNION EUROPEENNE Fonds social Le réseau ANACT ARACT(s) ANACT + 26 ARACT L ARACT Île-de-France est une association paritaire avec : Une

Plus en détail

sante au travail Politiques de sante Publications Rubriques Veille documentaire

sante au travail Politiques de sante Publications Rubriques Veille documentaire Le réseau documentaire a repéré pour vous... Rubriques politiques de sante publications articles & revues documents de diffusion Contact Nelly CHAUVINEAU documentation.codes.10@gmail.com Site Internet

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Passer commande d une prestation ergonomique dans le cadre d une action de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS)

Passer commande d une prestation ergonomique dans le cadre d une action de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) Passer commande d une prestation ergonomique dans le cadre d une action de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) Pour le chef d entreprise L Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

«Les acteurs du mieux-vivre en entreprise au service du bien-être au travail»

«Les acteurs du mieux-vivre en entreprise au service du bien-être au travail» «Les acteurs du mieux-vivre en entreprise au service du bien-être au travail» Piloter une entreprise sous influence dans un environnement turbulent : quelles forces en présence? L entreprise, terrain du

Plus en détail

Compte rendu Salon Préventica Sud Ouest Toulouse, 4 et 5 février 2009 Réalisé par les étudiants du Master 2 MRH de l IAE de Toulouse :

Compte rendu Salon Préventica Sud Ouest Toulouse, 4 et 5 février 2009 Réalisé par les étudiants du Master 2 MRH de l IAE de Toulouse : Compte rendu Salon Préventica Sud Ouest Toulouse, 4 et 5 février 2009 Réalisé par les étudiants du Master 2 MRH de l IAE de Toulouse : BARBEREAU Damien, barbedam@hotmail.fr BILLET Elodie, elodie.billet@gmail.com

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels

L évaluation des risques professionnels LE POINT DES CONNAISSANCES SUR ED 5018 L employeur a l obligation d assurer la sécurité et de protéger la santé de ses salariés. Il dispose pour ce faire d un des principes de prévention énoncé dans le

Plus en détail

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN Vous êtes un professionnel consultant, coach, formateur et vous accompagnez les individus ou les entreprises dans leurs enjeux de performance sociale, managériale

Plus en détail

Burn out des professionnels de santé. Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences?

Burn out des professionnels de santé. Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences? Burn out des professionnels de santé Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences? Docteur Jean-Claude PERREAND Centre Hospitalier de Valence De quoi parle t-on? Burn out, ou syndrome d épuisement

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans L'ECONOMIE SOCIALE Développer la qualité de vie au travail L'ECONOMIE SOCIALE L économie sociale emploie plus de 2,1 millions de salariés répartis dans environ

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels

L évaluation des risques professionnels www.cdg59.fr Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord 4ème édition des Assises de la Prévention L évaluation des risques professionnels 1 www.cdg59.fr Centre de gestion de la Fonction

Plus en détail

Charte régionale DIRECCTE CARSAT MSA AGEFIPH Sur le maintien dans l emploi des travailleurs handicapés En Basse Normandie

Charte régionale DIRECCTE CARSAT MSA AGEFIPH Sur le maintien dans l emploi des travailleurs handicapés En Basse Normandie Charte régionale DIRECCTE CARSAT MSA AGEFIPH Sur le maintien dans l emploi des travailleurs handicapés En Basse Normandie Vu le Protocole national de collaboration institutionnelle signé le 13 juillet

Plus en détail

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés Dr Olivier PALMIERI Introduction La prévention des troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs est l un des deux axes retenus

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale

PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale Module 9 Cadre réglementaire de la prévention dans l entreprise Fiche 9-1 Appréhender le cadre juridique de la prévention... 3 Fiche 9-2

Plus en détail

Aides à Domicile. Projet de prévention pour les. 10 juin 2010. Journée de la Santé au Travail Agen

Aides à Domicile. Projet de prévention pour les. 10 juin 2010. Journée de la Santé au Travail Agen Comité Interentreprises pour la Santé au Travail de Lot-et-Garonne Projet de prévention pour les Aides à Domicile 10 juin 2010 Journée de la Santé au Travail Agen 1 Plan de l'exposé Avant-propos sur cette

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail