BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur"

Transcription

1 Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

2 Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires PARIS France IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication par Mon Petit Éditeur en 2012

3

4

5 Acte I La police est dans l immeuble

6

7 Scène 1 L inspecteur de police et le jeune se tiennent dans l entrée du bâtiment. L inspecteur s apprête à sonner chez les Lorento. Le jeune : Chef, vous êtes sûr que c est là? L inspecteur : Pourquoi ça ne serait pas là? Le jeune : Ça a l air plutôt tranquille. L inspecteur : Ça a l air! Le jeune : Moi j aurais choisi un endroit moins tranquille. L inspecteur : Ce n est pas un endroit tranquille. Le jeune : Ah non? Pourquoi Chef? Tout a l air tranquille ici. L inspecteur : Justement, ça a l air. Ça a l air ne prouve rien. Nous sommes là pour prouver que ce qui a l air n est pas ce dont ça a l air. Des preuves, jeune. Des preuves c est tout. Uniquement des preuves. Toute personne et tout lieu ayant l air innocent devra en apporter la preuve. Tout ce qui a l air innocent est suspect et quand une chose est suspecte, nous sommes là pour trouver des preuves de culpabilité. Souviens-toi bien de ça. Observe, cherche et souviens-toi! Il sonne. Une voix féminine étouffée lui répond. 9

8 BATIMENT 3 La voix : Oui, qui est là? L inspecteur : La police! La voix : La police? Mon dieu! Elle hésite, tarde à ouvrir la porte. L inspecteur : Ouvrez, madame, c est la police, ouvrez! Il donne de grands coups dans la porte. Le jeune : Inspecteur, vous allez lui faire peur! L inspecteur : Si elle a peur c est qu elle est suspecte. Si on est innocent, on ouvre sa porte devant la police, jeune. Pas d innocent, que des suspects en sommeil. Aucun innocent, jeune, aucun. Le jeune : Vous croyez, Chef? L inspecteur : Je ne crois rien, jeune, je suis sûr. Observe! Il redonne des coups en criant : L inspecteur : Police, ouvrez nom de dieu. C est la police. Pas de quoi avoir peur. C est la police je vous dis. C est toujours pareil, jeune. Ils aimeraient qu il n y ait plus de police. Plus de police Plus de suspects Plus de suspects Plus de coupables Plus de coupables Plus de prisons! Et plus d évadés! Le jeune : Et s il n y a plus de police, Chef? Nous on fait quoi? 10

9 BATIMENT 3 L inspecteur : Plus de police? C est dans leurs rêves, jeune! Aucun innocent! Aucun! Police, ouvrez! Il continue à frapper violemment sur la porte Le jeune : Montrez votre plaque, Chef, ça va la rassurer et puis les coups dans la porte, ce n est pas dans le manuel et ça n encourage pas au témoignage. L inspecteur : Peut-être que ça n encourage pas au témoignage mais ça décourage de la laisser fermée. Le jeune : Quoi, fermée? L inspecteur : La porte! Fermée la porte et la bouche aussi! On a huit appartements à visiter, on ne va pas se faire bloquer à l entrée par une hystérique à qui on n a encore rien reproché. Il frappe. Police! Le jeune : Peut-être qu elle n a pas payé ses contraventions, Chef, elle gagne du temps pour trouver une excuse. L inspecteur : Tu as raison, peut-être qu elle essaie de gagner du temps et pas forcément pour des contraventions. Suspect numéro un, c est quoi le nom. Regarde sur la sonnette putain, il faut tout te dire. Ah! Un bleu comme coéquipier sur une affaire d évadé c est pas gagné. Regarde, putain. Le jeune : Ce n est pas très lisible, Chef! Il déchiffre pendant que l inspecteur sort son carnet. Borito, non ce n est pas ça! Loribo, Lorito, euh, je ne vois pas bien L inspecteur : Ils t ont pas appris à lire à l école ou quoi? Il s approche et lit en épelant : L o r e n t o. Lorento! C est pas compliqué, tu lis une lettre après l autre et tu écris le nom sur ton carnet. 11

10 BATIMENT 3 Le jeune : Oui, Chef. L inspecteur : Bon, Lorento, il écrit sur son carnet en énonçant à voix haute, Lorento, suspect numéro un, hésite à ouvrir sa porte à l annonce d un officier de police judiciaire. Il crie et frappe : Police! Police! Ouvrez ou je défonce la porte! Noir 12

11 Scène 2 RDC gauche Madame Lorento est sortie sur le palier et est prête à défaillir. Son mari se tient derrière elle. L inspecteur : Eh bien ma petite dame, c est pas la peine de faire toute une histoire, c est pas nous les méchants. (Il sort sa plaque et se présente.) Inspecteur Mariani de la police judiciaire de Marseille centre. (Il désigne le jeune.) Ça c est un jeune, un bleu quoi. Montre ta plaque jeune, tu fais peur à la dame. N ayez pas peur, c est pas nous les méchants. Enfin, tant que vous n êtes pas suspectée car là on ne peut plus être gentils. Personne n avoue jamais rien par la persuasion. N est-ce pas jeune? (Il rit, le jeune sourit.) Bon, pour l instant je ne vois rien à vous reprocher mais ça peut venir. Pouvons-nous entrer? Ne vous inquiétez pas, nous allons également interroger les autres locataires. Madame Lorento, apeurée mais rassurée : Ah bon, tout le monde, mais pourquoi? L inspecteur : Tout le monde oui, et pourquoi, je vous le dirai quand nous serons à l intérieur. Je ne veux pas que les autres candidats entendent les questions. (Il rit.) Sinon, ils vont préparer les réponses. J aime mieux la spontanéité dans les réponses. 13

12 BATIMENT 3 Monsieur Lorento : À mon avis maintenant ils savent tous que la police est là! L inspecteur : Oui, l effet de surprise est tombé à l eau à cause de madame. Mais ils ne savent pas pourquoi la police est là. Ils croient tous que c est pour vous et ils sont bien tranquilles. Ah! Ah! Ne les détrompons pas pour le moment. Pouvons-nous entrer? Monsieur Lorento : Et pourquoi nous les premiers? Il y a quelqu un en face? L inspecteur (le ton magistral) : c est une question de principe, Monsieur, je commence toujours mes investigations par le locataire du rez-de-chaussée à gauche. Madame Lorento : Ah, et pourquoi? L inspecteur : C est une stratégie personnelle. Le jeune : Je dois l apprendre Chef? En quoi elle consiste votre stratégie personnelle? L inspecteur : Elle consiste à commencer les investigations par le rez-de-chaussée gauche, c est tout. Tu commences par le rez-de-chaussée gauche et tu termines par le dernier droit. Le jeune : Mais pourquoi? L inspecteur : Parce que sinon tu mélanges tes notes, crétin. Le jeune : On pourrait tout aussi bien commencer par le dernier droit, et terminer par le rez-de-chaussée gauche. L inspecteur : Et pour quoi faire? Le jeune : Pour conserver l effet de surprise, Chef. Puisque vous avez l habitude d appliquer cette stratégie, si vous changez, vous conservez l effet de surprise. Le locataire du dernier droit ne se méfiera pas et celui du rez- 14

13 BATIMENT 3 de-chaussée gauche croira que vous l avez oublié. Et pour les notes, il suffit de noter précisément par qui on a commencé et fini. L inspecteur : Non mais vous l avez entendu, le bleu? Ça sort de l école et ça veut réformer des années de pratique d investigation. Des stratégies à l efficacité prouvée par A + B? J envoie pas de carton d investigation quand je me déplace, crétin! Quand je serai mort tu feras ce que tu voudras. Mais pas avant. Entendu jeune? Le jeune : Entendu Chef! Pas avant? Et quand vous serez à la retraite? L inspecteur : La retraite? Qu elle retraite? Quand je serai mort, (il épelle) «m o r t», mort. On entre maintenant? Noir 15

14

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu»

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» ÉPISODE QUATRE : «Le football est à tout le monde» AUTEUR : Chrispin Mwakideu RÉDACTION : Ludger Schadomsky, Maja Braun Liste des personnages

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

Cour suprême. simulation d un procès. Canada. Introduction génér ale. Comment réaliser une simulation de procès?

Cour suprême. simulation d un procès. Canada. Introduction génér ale. Comment réaliser une simulation de procès? simulation d un procès Introction génér ale Un procès criminel se déroule devant un juge seul, parfois assisté d un jury composé de jurés. L avocat de la défense représente l accusé, qui est présumé innocent,

Plus en détail

AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site

AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains»

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains» Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée Episode 06 «Se laver les mains» Auteur: Njoki C. Muhoho Conseiller médical Dr Ng ethe Muhoho Rédaction Maja Braun Scènes Personnages 1 1. SAM 2. CHEMU

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage.

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Le concept choisi ici comme exemple est une figure arbitrairement définie, appelée «WEZ», reprise d une expérience de Smoke cité dans un

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

Unité 10. Vers la vie active

Unité 10. Vers la vie active Nom Unité 10 Vers la vie active PARTIE 1 WRITING ACTIVITIES A 1 Les études Les lycéens pensent à leurs professions futures Dites à vos amis ce qu ils devront étudier pour faire le métier dont ils rêvent

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» AUTEUR : Chrispin Mwakideu LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste des personnages

Plus en détail

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer.

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Sommaire 1. Se loguer 2. Ta place de travail (Tableau de bord) 3. Créer ton article 3.1«Ajouter» un article 3.2 Ta feuille de papier

Plus en détail

Introduction par effraction

Introduction par effraction Introduction par effraction Les gens qui sont victimes d une introduction par effraction peuvent être affectés pour d autres raisons que la perte de leurs biens. Ils peuvent ressentir de fortes émotions

Plus en détail

Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières

Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières 1 Guide animateur DVD 24 asb publishing 2008 DVD 24 Vendre les valeurs mobilières en agence bancaire 24.1.1 ENTRETIEN CONNAISSANCE EXPERIENCE MD : Avant

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître?

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître? Être un témoin Qu est-ce qu un témoin? Le témoin est celui à qui il est demandé de se présenter devant le tribunal pour répondre à des questions sur une affaire. Les réponses données par un témoin devant

Plus en détail

La responsabilitié civile... vous connaissez?

La responsabilitié civile... vous connaissez? Fiche d activité FA La responsabilitié civile... vous connaissez? Lorsqu on parle d assurance habitation, le feu et le vol sont les deux sortes de sinistres qui viennent d abord à l esprit. Mais il y en

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1 1. Ouvrir un compte 1 Ouverture de compte I. Prendre un rendez-vous dans une banque Dialogue L employée : Bonjour, que puis-je faire pour vous? Le client : Bonjour Madame, je souhaite ouvrir un compte.

Plus en détail

Les bases de données. Se familiariser avec Base. Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Lance OpenOffice Base.

Les bases de données. Se familiariser avec Base. Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Lance OpenOffice Base. Exercice 1. 1 Se familiariser avec Base Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Données de l élève Lance OpenOffice Base. Ouvre le fichier nommé 6A Base de données clients (Figure 1.1A). Clique

Plus en détail

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel Activité 1 Compter les points Écriture binaire des nombres Résumé Les données de l ordinateur sont stockées et transmises sous la forme d une série de 0 et de 1. Comment peut-on représenter des mots et

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

TeenSpeak. À propos de la santé sexuelle. La vérité vue par les ados

TeenSpeak. À propos de la santé sexuelle. La vérité vue par les ados TeenSpeak À propos de la santé sexuelle La vérité vue par les ados 2 Nous remercions tout spécialement l'équipe des animateurs de Bronx Teens Connection La santé sexuelle, c'est quoi? Tout un tas de choses.

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

La responsabilité juridique des soignants

La responsabilité juridique des soignants La responsabilité juridique des soignants Les soignants, face à des conditions de travail parfois difficiles et aux aléas de la médecine, songent plus souvent aux risques thérapeutiques qu aux risques

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 9 Richard Lough

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 9 Richard Lough LBE Ordinateurs et Internet - Programme 9 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction: Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Internet (voix off mécanique), expert

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu un jeu» ÉPISODE HUIT : «Pour être le meilleur, il faut être au sommet de sa forme»

LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu un jeu» ÉPISODE HUIT : «Pour être le meilleur, il faut être au sommet de sa forme» LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu un jeu» ÉPISODE HUIT : «Pour être le meilleur, il faut être au sommet de sa forme» AUTEUR: Chrispin Mwakideu ÉDITION : Ludger Schadomsky, Maja Braun

Plus en détail

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 04: «Si les symptômes persistent...» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

Exercices L2 : Les lettres officielles. Plouaret, le 20 octobre 2012. Mme la Directrice Restaurant les quatre flots 25 rue des alouettes 22303 LANNION

Exercices L2 : Les lettres officielles. Plouaret, le 20 octobre 2012. Mme la Directrice Restaurant les quatre flots 25 rue des alouettes 22303 LANNION Exercices L2 : Les lettres officielles Consigne : lis les lettres ci-dessous et réalise les exercices. n 1 Arthur Durand 24 rue Jean Jaurès Objet : demande stage Madame la Directrice, Plouaret, le 20 octobre

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

UTILISER LA MESSAGERIE

UTILISER LA MESSAGERIE UTILISER LA MESSAGERIE OUTLOOK OU WINDOWS MAIL PRESENTATION DE LA MESSAGERIE CONDITIONS POUR UTILISER LE COURRIER ELECTRONIQUE Pour envoyer un courrier sur un PC il faut un programme ou un service de messagerie.

Plus en détail

Bâtissez-vous un avenir certain

Bâtissez-vous un avenir certain 1 1 Etape 1 Etape 2 Bâtissez-vous un avenir certain AUTEUR LEADER SYDNEY Adresse email imygpc@gmail.com Contact téléphonique +225 41 52 92 06 2 Bâtissez-vous un avenir certain Vous en avez rêvé, créer

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Infolettre #6: SkyDrive

Infolettre #6: SkyDrive Infolettre #6: SkyDrive Table des matières AVANTAGES DE SKYDRIVE 2 DÉSAVANTAGES DE SKYDRIVE 2 INSCRIPTION AU SERVICE 2 MODIFIER VOTRE PROFIL 4 AJOUTER UN DOSSIER 5 AJOUTER DES FICHIERS DANS LE DOSSIER

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

POLICE MUNICIPALE RUE GEORGES CLEMENCEAU 06480 LA COLLE SUR LOUP TEL : 04.93.32.98.63 TEL / FAX : 04.93.32.10.64

POLICE MUNICIPALE RUE GEORGES CLEMENCEAU 06480 LA COLLE SUR LOUP TEL : 04.93.32.98.63 TEL / FAX : 04.93.32.10.64 POLICE MUNICIPALE RUE GEORGES CLEMENCEAU 06480 LA COLLE SUR LOUP TEL : 04.93.32.98.63 TEL / FAX : 04.93.32.10.64 SI VOUS NE VOULEZ PAS ÊTRE CAMBRIOLE VEILLEZ A NE PAS ÊTRE CAMBRIOLABLE! 1) DE BONNES PRECAUTIONS

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

COLLEGE LES BOUVETS 1, rue Félix Pyat 92800 Puteaux - La Défense Tel: 01.46.93.92.20. / Fax: 01.46.93.92.22.

COLLEGE LES BOUVETS 1, rue Félix Pyat 92800 Puteaux - La Défense Tel: 01.46.93.92.20. / Fax: 01.46.93.92.22. COLLEGE LES BOUVETS 1, rue Félix Pyat 92800 Puteaux - La Défense Tel: 01.46.93.92.20. / Fax: 01.46.93.92.22. Stage en entreprise des élèves de troisième du 12 au 16 décembre 2011 Stages en entreprises

Plus en détail

Avertissement. Lisez ces livres, si ce n est déjà fait, et alors vous comprendrez mieux ce qu ils ont voulu exprimer. Dominique

Avertissement. Lisez ces livres, si ce n est déjà fait, et alors vous comprendrez mieux ce qu ils ont voulu exprimer. Dominique Editions Trembley 1 Avertissement Voilà, vous allez lire une drôle d histoire, née de l imagination de seize enfants de 9 à 10 ans. Ils ont décidé de vous faire partager la vie des héros de livres qu ils

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10. Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.fr SOMMAIRE 1 : Références 2 : La scène du baby-sitting

Plus en détail

G Projet d écoute FLA 20-2. Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants. Cahier de l élève. Nom :

G Projet d écoute FLA 20-2. Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants. Cahier de l élève. Nom : G Projet d écoute Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants FLA 20-2 Cahier de l élève Nom : Les gagnants DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras une pièce de théâtre en un acte, Les gagnants de Marjolaine

Plus en détail

Histoire d une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle. This book is for sale at http://leanpub.com/lepluspetitpas

Histoire d une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle. This book is for sale at http://leanpub.com/lepluspetitpas Le plus petit pas Histoire d une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle Nicolas Gouy This book is for sale at http://leanpub.com/lepluspetitpas This version was published on 2015-08-15 This

Plus en détail

BMW Wallonie Moto Club ASBL

BMW Wallonie Moto Club ASBL Adresse siège social : Rue du Coron 87 - B7070 VILLE-SUR-HAINE N d entreprise : 888.949.768 AXA : 751-2029472-78 Mobile : +32(0)496.24.06.98 Fax : +32(0)65.87.39.54 Site internet : http://www.moto-club-bmw-wallonie.be

Plus en détail

Comment se défendre devant le tribunal pénal

Comment se défendre devant le tribunal pénal Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Comment se défendre devant le tribunal pénal Si vous êtes accusé d avoir commis une infraction criminelle, une infraction contre certaines

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

La communication interculturelle entre milieux professionnels

La communication interculturelle entre milieux professionnels La communication interculturelle entre milieux professionnels DiaLogue 13 heures 45, un visiteur entre chez Flat2A, entreprise spécialisée dans la conception et la réalisation de parcours spectacles multisensoriels.

Plus en détail

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée»

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Richard Abibon «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Cette formule, on la trouve presque telle quelle dans l «Ouverture de ce recueil» qui introduit les «Ecrits» de Lacan.

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES Feuilleton : Auteur : Rédaction : L HISTOIRE DE DEUX JEUNES QUI ONT REUSSI, A PARTIR DE LEUR ARGENT DE POCHE Frédéric GAKPARA

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail