Convention pour le traitement et la location du linge.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convention pour le traitement et la location du linge."

Transcription

1 CN/BLC/SQ/01 - C Page 1 sur 10 Convention pour le traitement et la location du linge. N.I.: «Année»/«initiales du rédacteur»/«numéro» L objet de cette convention concerne la prise en charge de la prestation partielle ou complète du linge. Cette prestation comprend le traitement et la mise à disposition du linge. Le volume d activité moyen correspond approximativement à «nombre de kg de linge» par jour. Cette convention est passée : Entre Le Syndicat Interhospitalier de Logistique du Golfe du Morbihan (SILGOM), dénommé Et Le «Nom de l établissement» «Ville». dénommé «le client ou l adhérent» A. COMMUNICATION Le SILGOM et «Le client ou L adhérent» conviennent que la meilleure communication entre leurs services est gage de la réalisation d une prestation efficace et de qualité. Pour cela, le SILGOM a élaboré et mis en œuvre un site Internet dédié ainsi que des moyens de messagerie électronique. Les documents (procédures, modes opératoires, enregistrements, etc.) nécessaires «au client ou à l adhérent» sont disponibles sur le site Internet. Le site internet possède également un «espace adhérents» qui donne accès aux éléments suivants : Consommations : permet à chaque établissement de suivre les consommations par services, par produits et par mois. Les dotations : permet de consulter les dotations de linge pour les services. Les commandes : permet à chaque service de commander un supplément de linge par rapport à la dotation. Liste objets trouvés : permet de consulter la liste des vêtements de résidents ou objets non identifiés découverts au SILGOM. Dysfonctionnements : permet de consulter tous les dysfonctionnements, de son service ou de son établissement (suivant le niveau d accès), rencontrés par la blanchisserie du SILGOM. Pensionnaires : permet, à l établissement, de consulter ou de modifier la liste des résidents. Mouvement des agents : permet, à l établissement, de consulter ou de modifier la liste des agents. «Le client ou L adhérent» met en place un référent linge qui est en relation directe avec les responsables du Afin de contribuer à un bon niveau de communication, le SILGOM met en place un Club Utilisateurs. Celui-ci est réuni au moins deux fois par an. Il a pour objet de concourir à l amélioration et l adaptation des prestations délivrées à l ensemble des adhérents et clients.

2 CN/BLC/SQ/01 - C Page 2 sur 10 La réclamation ou dysfonctionnement concernant la prestation du SILGOM sont portés à sa connaissance préférentiellement par courrier électronique Leur traitement donne systématiquement lieu à l établissement d une fiche de non-conformité. Une réponse est également transmise systématiquement «au client ou à l adhérent». B. L ACHAT Article 1: Article 2: Article 3: Article 4: Le prestataire a à sa charge l achat du linge fongible et du vêtement professionnel nécessaire et assurera annuellement son renouvellement partiel. «Le client ou L adhérent» choisit, avec le prestataire, les modèles et les quantités d articles nécessaires à son bon fonctionnement, dans le catalogue articles proposé. «Le client ou L adhérent» choisit, avec le prestataire, le type de marquage pour les articles identifiés, dans le catalogue marquage de la lingerie. Cette prestation est prise en charge par le Lors de la mise en place, «le client ou l adhérent» procède à un inventaire du linge lui appartenant qu il met à disposition du Le stock de linge neuf appartenant à «le client ou l adhérent» est racheté par le prestataire au prix d achat de l année en cours de l appel d offres textiles et à condition que ce linge soit identique à celui proposé dans le catalogue du SILGOM. Dans le cas prévu par les statuts du SILGOM, où «le client ou l adhérent» ne souhaite plus faire traiter son linge par le prestataire, il le lui est restitué en nombre dans l état d usure moyen. 1) LE LINGE PROPRE. C. LE CIRCUIT DU LINGE Article 5: Article 6: La livraison du linge propre est réalisée par les chauffeurs du prestataire selon les dispositions précisées en annexe 1. Les services «du client ou de l adhérent» mettent à jour, deux fois par an, la liste des agents, avec leur service d affectation, sur le site Internet du prestataire ( ou par télécopie au Article 7: Le linge propre est acheminé dans des chariots appartenant au prestataire (voir annexe 2). L entretien (nettoyage, réparation, remplacement, etc ) de ces contenants est assuré par le Article 8: Article 9: Article 10: Article 11: Pour la lutte contre la recontamination : Le linge propre est livré emballé sous film plastique (voir annexe 2). Les tenues professionnelles sont livrées pliées et filmées. Le prestataire met à disposition, sur demande, des pochettes plastiques permettant la protection des poches, contre l encre des stylos, et s il y a lieu des pochettes plastiques permettant l identification de l agent et / ou de l établissement. Le prestataire lave tout le linge neuf, une première fois, avant sa mise en circulation afin de retirer les apprêts utilisés lors de la confection de l article.

3 CN/BLC/SQ/01 - C Page 3 sur 10 Article 12: Pour les articles gérés en dotations, le stock nécessaire est déterminé en fonction du nombre de livraisons par semaine. Nombre de livraison Stock nécessaire par semaine 1 8 Jours 2 4 Jours 3 4 Jours 5 3 Jours Article 13: Article 14: Le prestataire propose ses services pour l organisation et la gestion des stocks, en accord avec le responsable compétent de l établissement et, s il y a lieu, avec le référent linge. Un compte rendu est remis à «l adhérent ou client» à l issue de cette visite. Pour les articles en dotation, les quantités de linge propre à livrer sont fixées par dotation déterminée par «le client ou l adhérent» en accord avec le Ces données sont ensuite saisies par le service expédition dans le système informatique du Les demandes de modification des dotations ne sont prises en compte par le prestataire qu après validation par «le client ou l adhérent». Pour les besoins ponctuels, en plus ou en moins, «le client ou l adhérent» procède à une commande, de préférence en utilisant le module de commandes par Internet ou, exceptionnellement, par courrier électronique ou télécopie pour le jour même de préparation en cas d urgence, avant un horaire déterminé par la responsable expédition. Les commandes par téléphone ne sont pas admises. Lien vers le module de commandes du site Internet Adresse courrier électronique expédition Télécopie ) LE LINGE SALE Article 15: Article 16: Article 17: Article 18: Les agents des services «du client ou de l adhérent» effectuent un pré-tri du linge sale selon le protocole fourni par le Le prestataire fournit les sacs à linge munis de systèmes de fermeture en état. Les agents des services «du client ou de l adhérent» doivent fermer les sacs et les filets conformément au protocole de pré-tri. Le ramassage du linge sale est réalisé par les chauffeurs du prestataire selon les dispositions précisées en annexe 3. Dans la mesure du possible, le remplissage des chariots ou armoires de linge sale est optimisé et effectué par «le client ou l adhérent» avant le ramassage. Les sacs de linge sale ne doivent pas être déposés au sol. Les sacs de linge sale doivent être rangés dans le sens de la longueur, la poignée du sac orientée vers la porte du silgobox. Les chariots de linge sale sont entreposés dans un local à l abri des intempéries. Le linge sale est collecté et acheminé dans «des armoires fermées, Silgobox» appartenant au L entretien (nettoyage, réparation, remplacement) des Silgobox est assuré par le

4 CN/BLC/SQ/01 - C Page 4 sur 10 D. ARTICLES SPECIFIQUES Article 19: Article 20: Les agents des services «du client ou de l adhérent» mettent, selon le protocole de pré tri, le linge contaminé dans des sacs hydrosolubles et des sacs en toile fournis par le En aucun cas, les agents des services n utiliseront d autres types de sacs sans l accord du Le linge non-conforme est retourné au prestataire, selon la procédure «Gestion des articles non conformes». Suite à la vérification de la non-conformité, le linge retourné selon cette procédure sera décompté de la facture. E. LINGE DES RESIDENTS Article 21: Linge résident traité par le SILGOM : le prestataire se charge de l identification du linge des résidents, selon la procédure «Prise en charge du linge résidents». Si l établissement n a pas confié cette prestation au SILGOM, celui-ci décline toute responsabilité quand à la perte ou la détérioration de linge appartenant à un résident, et acheminé par erreur au SILGOM. Article 22: Article 23: Dans le cas de la prise en charge du linge des résidents, par le prestataire, les services «du client ou de l adhérent» mettent à jour sur le site Internet du prestataire ( au minimum une fois par mois, la liste des résidents, en précisant les services où ils sont hébergés. Pour les articles pris en charge, le prestataire rembourse des articles détériorés lors du traitement, sous condition de respect du pré-tri (Cf. annexe 4). F. DESTRUCTION DES ARTICLES. Article 24: Tous les articles doivent être renvoyés chez le Seul le prestataire est habilité à détruire les articles qu il aura réformés. En aucun cas, les agents des services «du client ou de l adhérent» sont habilités à détruire eux-mêmes des articles appartenant au G. FACTURATION. Article 25: Article 26: Article 27: Article 28: Les quantités livrées figurent sur le bordereau de livraison fourni avec le contenant, et sont facturées au «du client ou de l adhérent». Suite au contrôle du bon de livraison par «du client ou de l adhérent», celui-ci procède éventuellement à une réclamation en transmettant une copie du bon concerné annoté des erreurs constatées. Ce document devra être transmis au plus tard 72 H après réception par télécopie au service Expédition ou scanné, par messagerie sur Les quantités de linge facturées sont disponibles sur le site Internet, accessible avec un code d accès. La mise à jour est effectuée en fin de mois. Le prestataire met à jour et transmet, «au client ou à l adhérent», les tarifs au moins une fois par an.

5 CN/BLC/SQ/01 - C Page 5 sur 10 Article 29: Article 30: Article 31: Article 32: Le prestataire établit la facturation, «par service ou par établissement», en fonction des quantités de linge livrées et des prestations réalisées. Le prestataire facture à l établissement (sur la base du prix d'achat de l article - 20% par an au terme de la première année) les vêtements professionnels : - détériorés par les services, - qui ne circulent plus depuis plus de 3 mois après la date du dernier lavage, - non restitués en fin de contrat. Le prestataire transmet la facture et le titre de recettes mensuellement, sauf disposition contraire. «Le client ou L adhérent» règle la facture «dans les 50 jours si établissement public de santé ou dans les 30 jours pour les autres établissements» à compter de sa date de réception, à l ordre du Trésorier Principal de VANNES MUNICIPALE. H. AUTRES POINTS Article 33: Article 34: Article 35: Article 36: Article 37: Article 38: Le prestataire effectue, au moins, deux entretiens annuels avec «Le client ou L adhérent». Ces entretiens peuvent se faire sous la forme d une visite sur site «du client ou de l adhérent». Le prestataire tient à jour un dossier de suivi sur «Le client ou L adhérent» qui est à la disposition de ce dernier. (composition du dossier en annexe 5) «Le client ou L adhérent» s engage à respecter et à faire respecter les procédures transmises par le «Le client ou L adhérent» s engage à fournir la liste des services avec le nom des responsables, actualisée à chaque changement. «Le client ou L adhérent» met à disposition du prestataire un protocole de chargement et de déchargement incluant les plans de l établissement ainsi qu un document d accès et ou de circulation. Le prestataire s engage à réaliser chaque trimestre sur sa ligne de production des contrôles de qualité microbiologiques portant sur le linge et les surfaces, suivant les protocoles figurant sur le site Internet. Les résultats de ces contrôles sont accessibles «au client ou à l adhérent» sur le site Internet. Fait à «Ville», le «date» Pour le «Nom de l établissement» «Ville». Pour le SILGOM. «Prénom, nom» «Prénom, nom» «Fonction» «Fonction» «Cachet de l établissement» «Cachet de l établissement» «Signature» «Signature»

6 CN/BLC/SQ/01 - C Page 6 sur 10 ANNEXE 1 Dispositions pour la livraison du linge propre Lieux de livraison Jours de livraison Horaires Tolérances

7 CN/BLC/SQ/01 - C Page 7 sur 10 ANNEXE 2 Acheminement du linge propre Services Type de contenants Tenues professionnelles «Armoires fermées, Chariots fil avec linge filmé ou Chariots fil bâchés» «Pliées et emballées»

8 CN/BLC/SQ/01 - C Page 8 sur 10 ANNEXE 3 Dispositions pour le ramassage du linge sale Lieux de ramassage Jours de ramassage Horaires Tolérances

9 CN/BLC/SQ/01 - C Page 9 sur 10 ANNEXE 4 Articles pris en charge Le SILGOM prend en charge le traitement du linge en location et l ensemble des articles textiles confectionnés ou pas. Les conditions : qu ils soient étiquetés par un code de lavage normalisé, qu ils puissent être traités à une température supérieure à 30 C, que le séchage soit autorisé même à basse température. (Séchage en séchoirs rotatifs). 30 Les articles en Chlorofibre (Type Damart) et en laine (Type Mohair, Angora, Lama, Alpaga) sont proscrits. Les articles considérés comme délicats peuvent être pris en charge à la condition d un respect rigoureux du protocole de mise au sale de ces articles. En cas de destruction articles fragiles appartenants au client, lors du traitement au SILGOM, le remboursement de ces articles se fera au prorata de leur vétusté, (voir le tableau ci-dessous) à condition que les principes précités soient respectés. Années d utilisation Remboursement 1 ère année Valeur du neuf 2 ème année 50% de la valeur du neuf 3 ème année 25% de la valeur du neuf

10 CN/BLC/SQ/01 - C Page 10 sur 10 ANNEXE 5 Composition du dossier «client ou adhérent» Le dossier «client ou adhérent», disponible chez le prestataire contient les informations suivantes : La présente convention. Les résultats des enquêtes de satisfaction. Les bilans annuels des réclamations et des demandes d intervention. Les comptes rendus des entretiens avec «le client ou l adhérent». Les bilans annuels des dysfonctionnements rencontrés. Les factures. Les paiements effectués par «le client ou l adhérent». Les plans de l établissement ou un document de présentation «du client ou de l adhérent». La liste des interlocuteurs privilégiés.

LA NORME RABC EN BLANCHISSERIE NOYONS SEPTEMBRE 2012

LA NORME RABC EN BLANCHISSERIE NOYONS SEPTEMBRE 2012 LA NORME RABC EN BLANCHISSERIE NOYONS SEPTEMBRE 2012 SOMMAIRE La norme RABC, qu est-ce que c est? Les grandes lignes La blanchisserie et la Fonction linge - incidences sur l application de la méthode Les

Plus en détail

Fiche de poste : Agent d entretien FICHE DE POSTE. AGENT d ENTRETIEN 1/7

Fiche de poste : Agent d entretien FICHE DE POSTE. AGENT d ENTRETIEN 1/7 FICHE DE POSTE AGENT d ENTRETIEN Fiche de poste actualisée le lundi 18 février 2013 1/7 1 SOMMAIRE 2 Positionnement... 3 3 Relations internes et externes... 3 4 Presentation du service entretien... 4 5

Plus en détail

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON 1 Responsable du Marché : Monsieur le Maire de la Commune de Bras-Panon. Comptable public : Monsieur le receveur de la Commune de Bras-Panon. MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON - 2011

Plus en détail

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE La mise en place d une politique d archivage offre des solutions pour assurer une gestion pérenne des archives. Ce guide de procédure doit : - servir de base

Plus en détail

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN

NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN NETTOYAGE À L EAU ÉCOLOGIQUE CLEAN L utilisation et la mise au rebut des produits chimiques étant de plus en plus réglementées, l industrie de la blanchisserie doit utiliser des méthodes de nettoyage plus

Plus en détail

Service Relevé de Courrier

Service Relevé de Courrier Service Relevé de Courrier Dans le cadre de ce service, le Coursier passe quotidiennement ou certains jours déterminés de la semaine (hors jours fériés) dans votre entreprise, à une heure convenue, pour

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

GESTION DE STOCK. July 2009. Hilde De Boeck

GESTION DE STOCK. July 2009. Hilde De Boeck GESTION DE STOCK July 2009 Hilde De Boeck Table des matières Introduction Organisation du stock centrale 1. Gestionnaire de stock 2. Stockage: - Les Conditions - Rangement des produits 3. Les outils de

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS

CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS Tarifs en vigueur au 1 er juillet 2015 Sommaire Sommaire... 2 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 3

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

de bagages professionnels

de bagages professionnels Concepteur et fabricant français de bagages professionnels Avec 30 ans d expérience, le groupe français Top Bagage International développe et fabrique des sacs pour les professionnels. Nos produits sont

Plus en détail

Plateaux de bureau, bureaux

Plateaux de bureau, bureaux LOT 1 Siège central de Fedasil Plateaux de bureau, bureaux SOLS 2x par an Dépoussiérer tous les sols à l aide d un balai muni de voiles imprégnés Enlever les taches éventuelles sur les sols Aspirer à fond

Plus en détail

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges Kit de démarrage 2014 Ce guide a été conçu pour vous accompagner à chaque étape clé de votre entreprise et tout au long de notre collaboration. Il vous donne un certain nombre de conseils et d informations

Plus en détail

Guide d accompagnement. Suite

Guide d accompagnement. Suite Guide d accompagnement Suite 1 Délai de livraison Votre délai de livraison débute à compter du jour où nous avons validé votre dossier et l avons transmis au concessionnaire. La date de démarrage de ce

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée 1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée http://support.e-lycee-paca.fr Adresse du service en ligne à partir de tout point d accès internet, 24h/24. 1 Les identifiants sont

Plus en détail

p. 4-5 p. 6-7 p. 8-9 p. 10-11

p. 4-5 p. 6-7 p. 8-9 p. 10-11 L eau est une ressource essentielle partagée par tous. Elle est indispensable à l équilibre des écosystèmes, au développement durable et à notre survie même. L eau fait partie des préoccupations prioritaires

Plus en détail

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES Fotolia.com FACILITIES Au cœur de votre environnement de travail Pour l ensemble de nos prestations, bénéficiez d une qualité de service optimale, d un interlocuteur unique et d une maîtrise de vos dépenses.

Plus en détail

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Bureau du vérificateur général Vérification des contrats et processus propres Résumé Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Vérification

Plus en détail

Aujourd hui, le C.A.T accueille 130 personnes handicapées adultes, et propose différentes prestations aux entreprises et à la clientèle privée :

Aujourd hui, le C.A.T accueille 130 personnes handicapées adultes, et propose différentes prestations aux entreprises et à la clientèle privée : E. E.S.A.T. «LA GRANGE AU BOIS» 24 bis, Av. Raymond Poincaré, 77400 LAGNY-SUR-MARNE Tél. : 01 60 94 23 00 Fax : 01 60 94 22 39 E.mail : cat.lagrangeaubois@wanadoo.fr Implanté sur la commune de Montévrain,

Plus en détail

WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE

WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE WWW.CLEVERCARE.INFO LAVAGE Le symbole du cuvier indique si le lavage domestique est possible à la main et en machine. Le nombre à l intérieur de ce symbole indique la température de lavage maximale en

Plus en détail

COMMANDER SES BILLETS EN LIGNE MODE D EMPLOI DE LA RESERVATION EN LIGNE

COMMANDER SES BILLETS EN LIGNE MODE D EMPLOI DE LA RESERVATION EN LIGNE COMMANDER SES BILLETS EN LIGNE MODE D EMPLOI DE LA RESERVATION EN LIGNE PAGE D ACCUEIL ACCES BILLETTERIE via www.lemans.org Accédez à notre billetterie en ligne depuis le site officiel de l Automobile

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

Cahier des clauses Techniques Particulières (C.C.T.P)

Cahier des clauses Techniques Particulières (C.C.T.P) Cahier des clauses Techniques Particulières (C.C.T.P) Objet : LOCATION ET ENTRETIEN DES VETEMENTS PROFESSIONNELS Marché à bon de commande Passé en application de l article 26 II 2 du code des Marchés Publics

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Cahier des charges. Prestation de nettoyage des locaux. Comité régional du tourisme de Bretagne 1 rue Raoul Ponchon 35069 RENNES Cedex France

Cahier des charges. Prestation de nettoyage des locaux. Comité régional du tourisme de Bretagne 1 rue Raoul Ponchon 35069 RENNES Cedex France Cahier des charges Prestation de nettoyage des locaux Comité régional du tourisme de Bretagne 1 rue Raoul Ponchon 35069 RENNES Cedex France 01/12/2009 SOMMAIRE Objet du marché... 3 Détails des prestations

Plus en détail

Résidence du Valboyer Règlement intérieur 04.2012 1/6

Résidence du Valboyer Règlement intérieur 04.2012 1/6 Association d entraide Anne de Melun RÉSIDENCE DU VALBOYER 2, rue du Valboyer Baugé 49150 BAUGE EN ANJOU 02 41 89 81 51 02 41 89 00 94 valboyer@annedemelun.fr Résidence du Valboyer Règlement intérieur

Plus en détail

Accompagner l action vers les Petites Entreprises de la Construction dans le cadre du PPN-BTP (P3C3) et de l action PAR-PECo.

Accompagner l action vers les Petites Entreprises de la Construction dans le cadre du PPN-BTP (P3C3) et de l action PAR-PECo. PROGRAMME DE PREVENTION «BTP» Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional AFS régionale BTP P.E.Co. Conditions générales d attribution de l aide Objet Développer/promouvoir la prévention des risques

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014

CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014 CONDITIONS GENERALES de VENTE et d UTILISATION du COLISSIMO Expert International affranchissement M.A.I. Valables à compter du 1 er Janvier 2014 Les présentes conditions complètent le contrat La Poste

Plus en détail

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014

13-14-15 février 2014 Parc Chanot Hall 2 Marseille GUIDE DE L EXPOSANT 2014 GUIDE DE L EXPOSANT 2014 1 SOMMAIRE Conditions particulières 3, 4, 5 Renseignements généraux 6 Organisation des Rencontres 7 Prestations 8, 9 Logistique 10 Processus d inscription 11 2 CONDITIONS PARTICULIERES

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau GUIDE PRATIQUE Individualisation de votre contrat de fourniture d eau Édition 2015 1 1 - L ESSENTIEL Vous souhaitez réaliser une demande d individualisation SOMMAIRE Bienvenue chez Eau de Paris! 1 L essentiel

Plus en détail

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Depuis 230 ans, Descours & Cabaud fait de la distribution professionnelle son métier. Notre Groupe, en proposant l offre la plus large du

Plus en détail

locatiolocatio GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATION WEB LOCATIO Garantie des risques de la location immobilière

locatiolocatio GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATION WEB LOCATIO Garantie des risques de la location immobilière locatiolocatio GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATION WEB LOCATIO Garantie des risques de la location immobilière PAGE ACCUEIL GLI SADA LOCATIO La page d accueil vous permet de : visualiser vos coordonnées

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

STRUCTURE STOCKAGE & MANUTENTION BIG-BAG MANI-BAG

STRUCTURE STOCKAGE & MANUTENTION BIG-BAG MANI-BAG STRUCTURE STOCKAGE & MANUTENTION BIG-BAG 1- Le Mani-Bag est la solution idéale pour le transport, la manutention et le stockage des produits contenus en Big-Bags. Cette structure robuste et démontable,

Plus en détail

A.T.S.E.M. -Note de service n 91-065 du 11 mars 1991 (BO no 1 2 du 21 mars 1991)

A.T.S.E.M. -Note de service n 91-065 du 11 mars 1991 (BO no 1 2 du 21 mars 1991) A.T.S.E.M. Le statut très particulier des ATSEM conduit les directrices(teurs) des écoles maternelles à travailler en étroite collaboration avec le service du personnel des communes. En effet, les ATSEM

Plus en détail

LE REMANUFACTURING. Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015. g.moenne-loccoz@neopost.com

LE REMANUFACTURING. Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015. g.moenne-loccoz@neopost.com LE REMANUFACTURING Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015 g.moenne-loccoz@neopost.com Neopost en quelques mots 2 ème fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier Acteur majeur dans

Plus en détail

Spécialité : Environnement, hygiène Option : Propreté urbaine, collecte des déchets

Spécialité : Environnement, hygiène Option : Propreté urbaine, collecte des déchets Spécialité : Environnement, hygiène Option : Propreté urbaine, collecte des déchets L agent chargé de la propreté urbaine et de la collecte des déchets effectue les travaux de nettoiement des voiries et

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

L AUDIT DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES SUR LE TRI DES DECHETS AU CENTRE DE READAPTATION DE MULHOUSE ET LA DYNAMIQUE D AMÉLIORATION

L AUDIT DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES SUR LE TRI DES DECHETS AU CENTRE DE READAPTATION DE MULHOUSE ET LA DYNAMIQUE D AMÉLIORATION L AUDIT DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES SUR LE TRI DES DECHETS AU CENTRE DE READAPTATION DE MULHOUSE ET LA DYNAMIQUE D AMÉLIORATION Martine HELL - Jean-Claude SCHREPFER 2ème rencontre RMS Strasbourg 25-26

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Introduction

Hygiène alimentaire. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Hygiène alimentaire Introduction Le temps de travail ne permet pas souvent aux salariés de déjeuner chez eux

Plus en détail

Pour la création d une maison d assistants maternels

Pour la création d une maison d assistants maternels CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Mars 2011 CHARTE DÉPARTEMENTALE Pour la création d une maison d assistants maternels Le Code de l Action Sociale et des Familles

Plus en détail

démarche qualité Hygiène

démarche qualité Hygiène démarche qualité Hygiène SALLES DE CLASSE, BUREAUX Chaise, table, bureau, sols, armoire, tableau, portes, interrupteurs, poubelle 1 z LAVETTE z SEAU z BALAI z SYSTEME DE LAVAGE DE SOL 1 z Eliminer tous

Plus en détail

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante.

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante. Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) coursier et livreur Page 1 sur 9 COURSIER ET LIVREUR Liste des domaines étudiés Listes des produits

Plus en détail

Demande de devis. Objet : entretien des locaux d Arcadi

Demande de devis. Objet : entretien des locaux d Arcadi Demande de devis (Procédure adaptée à bons de commande articles 28 et 77 du code des marchés publics) Référence à rappeler obligatoirement sur toute correspondance ARCADI MPFCS 12-2012/01 Objet : entretien

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

Mode d emploi du Service Pam75

Mode d emploi du Service Pam75 Pam75 est un service de transport à la demande permettant aux personnes en situation de handicap résidant sur le territoire de Paris de se déplacer. Pour plus de mobilité, le Service Pam75 est accessible

Plus en détail

Directive concernant l utilisation des cartes de crédit à l EPFL LEX 5.4.1

Directive concernant l utilisation des cartes de crédit à l EPFL LEX 5.4.1 Directive concernant l utilisation des cartes de crédit à l EPFL LEX.. 6 octobre 00, état au er juillet 0 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne arrête : Section Champ d application

Plus en détail

GESTION DU COURRIER CAHIER DES CHARGES

GESTION DU COURRIER CAHIER DES CHARGES GESTION DU COURRIER CAHIER DES CHARGES FEVRIER 2012 SOMMAIRE Avant-propos 3 Attendu de la mission 4 Contenu de la mission lot n 1 et lot n 2 4 Contenu de la mission lot n 3 et lot n 4 5 Eléments à produire

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex Tél : 02.37.52.15.28 Télécopie : 02.37.52.85.50 Courriel : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr

Plus en détail

Lettre d information du 24 août 2009 N LI/ DG/ 2/ 2009

Lettre d information du 24 août 2009 N LI/ DG/ 2/ 2009 Lettre d information du 24 août 2009 N LI/ DG/ 2/ 2009 Date 24 août 2009 Objet Moyens et modalités de premier équipement des conseils régionaux de l Ordre national des infirmiers Destinataires Mesdames

Plus en détail

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur : Ecole supérieure d art des Pyrénées

Plus en détail

Offre de formation. itinéraire Agent polyvalent-e d entretien en charge des activités de nettoyage des locaux. https://inscription.cnfpt.

Offre de formation. itinéraire Agent polyvalent-e d entretien en charge des activités de nettoyage des locaux. https://inscription.cnfpt. 2015 Offre de formation itinéraire Agent polyvalent-e d entretien en charge des activités de nettoyage des locaux Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

Une nouvelle résidence à Strasbourg

Une nouvelle résidence à Strasbourg Une nouvelle résidence à Strasbourg RSS «Les Allées des Brasseurs» Strasbourg (67) 1 Eco-quartier de la Brasserie Sur près de 3,7 Hectares 400 logements, commerces et services Développement durable et

Plus en détail

HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I. ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35

HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I. ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35 HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35 Vue aérienne du site de stockage amiante ciment Page 1-6 DETRIVAL I : ISDI

Plus en détail

Location longue durée sans option d'achat N XXX

Location longue durée sans option d'achat N XXX www.maxiloclocationtp.fr Location longue durée sans option d'achat N XXX Entre, Maxiloc N 76, RD 312 Chemin de Lagnieu 69360 Ternay Dénommé Le Loueur d une part, et XXX adresse précise XXX N Client : XXX

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX DE REPARTITION DE CHARGES ET DE COMPETENCES

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX DE REPARTITION DE CHARGES ET DE COMPETENCES CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX DE REPARTITION DE CHARGES ET DE COMPETENCES Vu le Code Général de la Propriété des Personnes Publiques (CG3P), Vu l article L.2122-22 5 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

Recette Présentation du processus standard de la recette

Recette Présentation du processus standard de la recette Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Présentation du processus standard de la recette Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES PREPARATION DE LA VENTE ACCUEIL DES CLIENTS CONCLUSION D UNE VENTE TENUE DE CAISSE GESTION DE L ESPACE DE VENTE

REFERENTIEL D ACTIVITES PREPARATION DE LA VENTE ACCUEIL DES CLIENTS CONCLUSION D UNE VENTE TENUE DE CAISSE GESTION DE L ESPACE DE VENTE REFERENTIEL D ACTIVITES NOM DU POSTE ACTIVITES PRINCIPALES ACTIVITES SPECIFIQUES VENDEUSE EN ELECTROMENAGER PREPARATION DE LA VENTE ACCUEIL DES CLIENTS CONCLUSION D UNE VENTE TENUE DE CAISSE GESTION DE

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS

LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS M i n i s t è r e d e l ' E d u c a t i o n N a t i o n a l e Certificat d'aptitude Professionnelle LIVRET DE FORMATION C. A. P. SERVICES HÔTELIERS Nom et prénom Années Scolaires Apprenant Etablissement

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

Règlement de Fonctionnement : Service Portage de Repas

Règlement de Fonctionnement : Service Portage de Repas Règlement de Fonctionnement : Service Portage de Repas Présentation du SIAS Escaliu Le Syndicat Intercommunal d Action Sociale (SIAS) Escaliu, composé de 21 communes*, a été créé en 1982. C est un service

Plus en détail

CENTRE HOSPITIER DE BRETAGNE SUD UNITES DE SOINS DE LONGUE DUREE-EHPAD ROZ AVEL KERBERNES - PLOEMEUR CONTRAT DE SEJOUR

CENTRE HOSPITIER DE BRETAGNE SUD UNITES DE SOINS DE LONGUE DUREE-EHPAD ROZ AVEL KERBERNES - PLOEMEUR CONTRAT DE SEJOUR CENTRE HOSPITIER DE BRETAGNE SUD UNITES DE SOINS DE LONGUE DUREE-EHPAD LE QUIMPERO HENNEBONT ROZ AVEL KERBERNES - PLOEMEUR CONTRAT DE SEJOUR Délibéré et adopté par le Conseil d'administration en sa séance

Plus en détail

Au sens des présentes Conditions Générales, les termes suivants sont définis comme suit :

Au sens des présentes Conditions Générales, les termes suivants sont définis comme suit : Article 1 - Objet / Definitions Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les conditions auxquelles est fourni le Service LibertyBag (ci-après "le Service"), utilisable par les passagers

Plus en détail

I. Etapes du service et procédés utilisés

I. Etapes du service et procédés utilisés I. Etapes du service et procédés utilisés Réception des vêtements Détachage des vêtements Nettoyage à sec des vêtements Lavage des vêtements Essorage des vêtements Séchage des vêtements Repassage des vêtements

Plus en détail

ETUDE D UN PRODUIT, D UN PROCESSUS, D UN SERVICE OU D UNE ACTION DE MAINTENANCE

ETUDE D UN PRODUIT, D UN PROCESSUS, D UN SERVICE OU D UNE ACTION DE MAINTENANCE SESSION 2003 CA/PLP et CAFEP CONCOUR S EXTERNE Section : ENTRETIEN DES ARTICLES TEXTILES ETUDE D UN PRODUIT, D UN PROCESSUS, D UN SERVICE OU D UNE ACTION DE MAINTENANCE Durée : 4 heures Calculatrice autorisée

Plus en détail

M A I T R E D O U V R A G E

M A I T R E D O U V R A G E M A I T R E D O U V R A G E VILLE DE SAINT-GALMIER Assistance et maintenance informatique et télécom CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES «Marché passé selon une procédure adaptée» Conclu en application

Plus en détail

Ecoute Clients GrDF Rhône-Alpes & Bourgogne

Ecoute Clients GrDF Rhône-Alpes & Bourgogne Ecoute Clients GrDF Rhône-Alpes & Bourgogne Les usagers face aux contentieux de l énergie Espace Rhône-Alpes de Rovaltain VALENCE Distributeur de gaz en clair, «on est là» pour: Nos missions: - Acheminer

Plus en détail

GESTION DES CARTES «ACHAT»

GESTION DES CARTES «ACHAT» Page 1/12 Destinataires : Agence Comptable Logistique Contrôle de Gestion Domaine concerné : Thème concerné : Sous thème concerné : Mot-clé : ACHAT, COMPTABILITE, GESTION, BUDGET Organisation de la gestion

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) :

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : MAINTENANCE DES LOCAUX, EQUIPEMENTS, MATERIELS : Programme Pré-Requis (PRP) Curative : JOUR TRANCHES HORAIRES MOYENS D APPEL LUNDI AU VENDREDI 8 H - 12 H 13 H - 16 H

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES

MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES JEFYCO MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES 2 1 GENERER UNE FACTURE HORS CATALOGUE 2 1.1 SAISIE DU CLIENT 3 1.2 SAISIE DU FOURNISSEUR 4 1.3 PREPARATION

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES Date limite de réception des offres : 07 Octobre 2014 Heure limite de réception des offres : 12 heures Lieu de réception des offres

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

96 AUTRES SERVICES PERSONNELS 96.0 AUTRES SERVICES PERSONNELS. 96.01 Blanchisserie-teinturerie. 96.02 Coiffure et soins de beauté

96 AUTRES SERVICES PERSONNELS 96.0 AUTRES SERVICES PERSONNELS. 96.01 Blanchisserie-teinturerie. 96.02 Coiffure et soins de beauté 96 AUTRES SERVICES PERSONNELS Cette division comprend tous les services non classés ailleurs dans la nomenclature. Elle comprend notamment des types de services comme la blanchisserie-teinturerie, la coiffure

Plus en détail

Objet du document CAHIER DES CHARGES PRESTATION DE NETTOYAGE. Type de document : CDC. Cahier des charges pour la fourniture de prestation de nettoyage

Objet du document CAHIER DES CHARGES PRESTATION DE NETTOYAGE. Type de document : CDC. Cahier des charges pour la fourniture de prestation de nettoyage Type de document : CDC Cahier des charges auteur HC Objet du document Cahier des charges pour la fourniture de prestation de nettoyage 1 de 11 CDC nettoyage.docx TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION DE CAP

Plus en détail

PEPINIERE ET HOTEL D ENTREPRISES

PEPINIERE ET HOTEL D ENTREPRISES 1 PEPINIERE ET HOTEL D ENTREPRISES Communauté de Communes 2 Votre interlocuteur pour toute information complémentaire : Communauté de Communes du Pays Houdanais Espace Prévôté Tel: 01 30 46 99 00 Fax:

Plus en détail

PRESTATION DE SERVICE

PRESTATION DE SERVICE N/Réf : 09/11/2012 Objet : ENTRETIEN ET NETTOYAGE PRESTATION DE SERVICE D ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE Contacts Africa Green Solution (N RC 6852) 05 05 71 36 / 48 75 78 15 agsentretien gsentretien2010@yahoo.fr

Plus en détail

Envoyer. de l argent à l étranger. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Envoyer. de l argent à l étranger. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent LES MINI-GUIDES BANCAIRES Envoyer www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent de l argent à l étranger LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Avril 2007

Plus en détail

Notice de montage DORMA AGILE 150 DORMOTION Montage mural

Notice de montage DORMA AGILE 150 DORMOTION Montage mural Notice de montage DORMA AGILE 150 DORMOTION Montage mural Sommaire : P2-3 Informations importantes P3 Outillage P4 Préparation du verre DORMOTION L P4 Contenu de la livraison P5 Préparation du verre DORMOTION

Plus en détail

Manuel de management intégré

Manuel de management intégré Manuel de management intégré Versions 1 2015 Manuel de management intégré ETT 04/2015 1 Préface Le manuel de management intégré se veut une présentation succincte de notre organisation. Cette organisation

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

1. Que signifient les symboles dans le tableau de dosage? Qu est-ce qu un tableau de dosage?

1. Que signifient les symboles dans le tableau de dosage? Qu est-ce qu un tableau de dosage? FAQ Doser 1. Que signifient les symboles dans le tableau de dosage? Qu est-ce qu un tableau de dosage? Le tableau de dosage qui figure sur chaque emballage de Persil permet de trouver très facilement la

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL Références réglementaires : Règlement N 178/2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire

Plus en détail

MAINTENANCE MECANIQUE CHAUDRONNERIE ROBINETTERIE RAFFINERIE TOTAL FRANCE DONGES CAMRAF-NO-PQSE-001-F

MAINTENANCE MECANIQUE CHAUDRONNERIE ROBINETTERIE RAFFINERIE TOTAL FRANCE DONGES CAMRAF-NO-PQSE-001-F Page : 1/39 PLAN QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT NOTE D ORGANISATION MAINTENANCE MECANIQUE CHAUDRONNERIE ROBINETTERIE CAMRAF-NO-PQSE-001-F 01/07/08 1 Création N.GIRAUD S.HOULBREQUE D.GARREAU R.MOINARD

Plus en détail

Règlement des jeux par SMS et Appels au standard téléphonique

Règlement des jeux par SMS et Appels au standard téléphonique Règlement des jeux par SMS et Appels au standard téléphonique ARTICLE 1 - Objet : La société MONA FM, SAS au capital de 7622,45 euros, ayant son siège social au 37 rue Colbert 59280 Armentières, immatriculée

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY (C.C.R.N.) Acquisition logiciel pour la gestion de la redevance incitative MARCHE N 2011/M0019 C.C.T.

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY (C.C.R.N.) Acquisition logiciel pour la gestion de la redevance incitative MARCHE N 2011/M0019 C.C.T. Marché sur appel d'offres ouvert passé en application des articles 33, 57 à 59 du Code des Marchés Publics (CMP) Le Pouvoir Adjudicateur : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY (C.C.R.N.) Acquisition

Plus en détail

Livret d accueil. Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie. Livret d accueil.

Livret d accueil. Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie. Livret d accueil. 1 Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie Janvier 2014 2 NOTICE L intégration d un jeune embauché dans une entreprise et au sein d une équipe de travail est

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Direction Générale Finances et Gestion Direction du Contrôle Interne Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Sociétés publiques locales et sociétés publiques locales d aménagement - Dispositif

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail