Master Sciences Biomédicales, spécialité Imagerie, parcours Imagerie Biomédicale. Spécialité Imagerie. Fiches UE Parcours Imagerie Biomédicale (IMAb)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master Sciences Biomédicales, spécialité Imagerie, parcours Imagerie Biomédicale. Spécialité Imagerie. Fiches UE Parcours Imagerie Biomédicale (IMAb)"

Transcription

1 Spécialité Imagerie Fiches UE Parcours Imagerie Biomédicale (IMAb)

2 UE IMAB1 IMAGERIE PRECLINIQUE CE 5 Alain Manrique M1 S1 Acquérir les concepts et les outils théoriques indispensables à la compréhension de l utilisation finale de l imagerie biomédicale en recherche préclinique Volume horaire total : 40 h Cours magistraux : 30h Travaux Dirigés : 10 h 10h Examen terminal 100 % Modalité du contrôle des connaissances dont oral 30 %, écrit 70 % Cadre théorique général : l'ue «imagerie préclinique» constitue un socle transversal qui permet d'aborder à la fois les problématiques propres et la finalité de l'utilisation des techniques d'imagerie dans le domaine de la recherche préclinique. Cours magistraux 30h - Approches méthodologiques en imagerie préclinique - Expérimentation animale et contingences liées à l imagerie - Radiopharmaceutiques et produits de contraste - Imagerie cardiaque préclinique - Imagerie oncologique préclinique - Neuro-imagerie préclinique - Les modalités suivantes seront abordées : médecine nucléaire, tomographie par émissions de positons, imagerie par résonance magnétique, imagerie optique, imagerie par ultrasons, scanner à rayons X Travaux dirigés 10h - analyse et présentation en langue anglaise d'articles Alain MANRIQUE (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen, Cyceron) Benoit HAELEWYN (IR UCBN, CURB, UCBN) Denis VIVIEN (PR, UCBN) Samuel VALABLE (CR CNRS, CYCERON) Simon ROUSSEL (MCU, UCBN, CYCERON) Nicolas AIDE (PH, CLCC François BACLESSE) Ahmed ABBAS (IR Inserm, CYCERON) Mis en forme : Anglais (États Unis) Mis en forme : Anglais (États Unis)

3 UE IMAB 2 IMAGERIE MEDICALE CE 5 Denis Agostini M1 S1 Acquérir les concepts et les outils théoriques indispensables à la compréhension de l utilisation finale de l imagerie médicale Volume horaire total : 40 h Cours magistraux : 30h Travaux Dirigés : 10 h 10h Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal 100 % dont oral 30 %, écrit 70 % Cadre théorique général : l'ue «imagerie en situation clinique» constitue un socle transversal qui permet d'aborder à la fois les problématiques propres et la finalité de l'utilisation des techniques d'imagerie en médecine. Cours magistraux 30h - imagerie cardiaque - imagerie oncologique - neuro-imagerie - imagerie préclinique - les modalités suivantes seront abordées : médecine nucléaire, tomographie par émissions de positons, imagerie par résonance magnétique, imagerie optique, imagerie par ultrasons, scanner à rayons X Travaux dirigés 10h - analyse et présentation en langue anglaise d'articles D. Agostini (PUPH, UFR de Medicine et CHU de Caen) A. Manrique (PUPH, UFR de Medicine et CHU de Caen) G. Bouvard (PUPH, UFR de Medicine et CHU de Caen) S. Bardet (PH, CLCC François Baclesse) JS Guillamo (MCUPH, UFR de Medicine et CHU de Caen) M. Hamon (PUPH, UFR de Medicine et CHU de Caen) G. Zalcman (PUPH, UFR de Medicine et CHU de Caen) JM. Constans (MCU-PH, UFR de Medicine et CHU de Caen) N Aide (PH, CLCC François Baclesse)

4 UE IMAB 3 RAYONNEMENTS, INTERACTIONS & APPLICATIONS MEDICALES CE 5 Jean Colin M1 S1 aucun Acquérir les connaissances nécessaires à l application des rayonnements en dosimétrie et en radioprotection Volume horaire total : 60h Cours magistraux : 30h Travaux Dirigés: 10 h Travaux pratiques : 20h Examen terminal 80% Modalité du contrôle des connaissances Contrôle continu 20% Cours magistraux - 30h Origine des rayonnements ionisants Interaction rayonnement matière appliqué aux détecteurs Radioprotection Dosimétrie Travaux dirigés - 10h Interaction rayonnement matière appliqué aux détecteurs Radioprotection Dosimétrie Travaux pratiques 20h Interaction rayonnement matière appliqué aux détecteurs Radioprotection Dosimétrie François MAUGER (PR UFR Sciences, LPC) Jean COLIN (PR UFR Sciences, LPC)

5 UE IMAB 4 ANATOMIE, IMAGERIE ET MORPHOGENESE CE 5 Pr Sylvain Moreau - Dr Martin Hitier M1 S1 L1 Santé ou Science Anatomie et Imagerie appliquée à la pratique et la recherche clinique Volume horaire total : 40 h Cours magistraux :40h Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal 100 % - Anatomie et radioanatomie du rocher. Anatomie chirurgicale ORL. Principe de l implant cochléaire - Anatomie, organogenèse, embryologie du foie et du pancréas. Radio-anatomie du foie et des voies biliaires - Menisque : anatomie et imagerie. Anatomie fonctionnel du genou et de la hanche - Neuro anatomie topographique et fonctionnelle : cortes, noyau gris voies extra pyramidale et cérébelleuse. Neuroimagerie - Anatomie vasculaire. Vascularisation cervicale et cérébrale - Sylvain Moreau (ORL-CCF / anatomie : UFR de Médecine, CHU de Caen) - Martin Hitier (ORL-CCF / anatomie : UFR de Médecine, CHU de Caen) - Ephrem Salamé (Chirurgie digestive / anatomie : UFR de Médecine, CHU de Caen /Tour) - Benoit Lebel (Chirurgie orthopédique: UFR de Médecine, CHU de Caen) - Pr Pierre Freger (UFR de Médecine, CHU de Rouen) - Dr Derrey (UFR de Médecine, CHU de Rouen) - Dr Muller (UFR de Médecine, CHU de Rouen) - Dr Gerard (UFR de Médecine, CHU de Rouen) - Dr Tobenas (UFR de Médecine, CHU de Rouen) - Pr François Proust (UFR de Médecine, CHU de Rouen)

6 UE NEUC7 INHALOPHARMACOLOGIE DES GAZ INERTES ET DE L OXYGENE Sciences Biomédicales CE 4 Responsable Jacques Abraini Spécialités ou parcours de la mention où elle est proposée en choix Parcours Neurosciences (Caen) de la Sciences Biomédicales M1S2 Aucun Acquérir les connaissances de base nécessaires à la compréhension des mécanismes d action et des effets des gaz inertes et de l oxygène sur le système nerveux central. Nature des activités pédagogiques Volume horaire total : 40 h (30h CM, 10h TD) Travail personnel estimé (hors présentiel) 0 Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal 80% ; Contrôle continu 20% Le programme portera sur l étude et la compréhension, dans une perspective historique, des mécanismes d action des gaz inertes et de l oxygène au niveau cellulaire et moléculaire et des effets de ces gaz sur le système nerveux central dans une perspective thérapeutique et neuroprotectrice. L accent est mis sur l utilisation des gaz dans le domaine de l imagerie et de l ingéniérie biomédicale Note : Une partie des enseignements sera dispensée en anglais Jacques H. Abraini, Nathalie Colloc h, Hélène N. David, Jean-Jacques Risso.

7 UE NEUC2 LES UNITES NEUROVASCULAIRES Sciences Biomédicales CE 4 Responsable Eric Maubert Spécialités ou parcours de la mention où elle est proposée en choix Parcours Neurosciences (Caen) de la Sciences Biomédicales M1S2 UE spécifique du S1 L objectif est d acquérir les connaissances fondamentales sur la physiologie des unités neuro-vasculaires Nature des activités pédagogiques Travail personnel estimé (hors présentiel) Modalité du contrôle des connaissances Objectifs pédagogiques : Volume horaire total : 40 h Cours: 30 h ; Travaux Dirigés: 10 h 40h Examen terminal 80% ; Contrôle continu 20% Après une brève présentation de l évolution phylogénétique du système circulatoire (apparition d un système circulatoire clos), les étudiants découvriront les particularités et les spécificités de la vascularisation cérébrale des mammifères. L essentiel de cet enseignement sera focalisé sur l organisation et les échanges (directs ou indirects) que les neurones peuvent établir avec le système circulatoire. L accent sera mis sur l étude de la barrière hématoencéphalique (BHE) et sur les moyens, disponibles ou envisageables, permettant de contourner cette barrière dans un but thérapeutique. Les rôles et les fonctions des zones cérébrales dépourvues de BHE (organes circumventriculaires) ainsi que la production et les échanges faisant intervenir le liquide céphalo -rachidien seront également abordés. Note : Une partie des enseignements sera dispensée en anglais Eric Maubert, Véronique Agin, Omar Touzani, Carine Ali.

8 UE IMAB 5 & IMAB5.2 INSTRUMENTATION EN IMAGERIE BIOMEDICALE CE 10 Franck Lamberton M1 S1 et M1 S2 aucun Acquérir les notions sur les concepts théoriques indispensables à la compréhension des modalités d acquisition en imagerie biomédicale et des développements technologiques Volume horaire total : 100h Cours magistraux : 80h Travaux pratiques : 20h Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal (80%) Contrôle continu (20%) Cours magistraux - 80h Bases de l imagerie par résonance magnétique Bases de l imagerie optique Bases de l imagerie par ultrasons Bases de l imagerie par rayons X et scanner Bases de l imagerie d émission (scintigraphie, tomographie par émission de positons) Travaux pratiques 20h Imagerie optique Imagerie par ultrasons Imagerie par rayons X et scanner Imagerie d émission (scintigraphie, tomographie par émission de positons) Franck LAMBERTON (IR CNRS) Richard MONCORGE (CIMAP) François MAUGER (PR UFR Sciences, LPC) Alain MANRIQUE (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen, CYCERON) Cette UE est divisée en 2 parties enseignée au semestre 1 (IMAB5) et au semestre 2 (IMAB5.2)

9 UE IMAB 6 INTRODUCTION AU TRAITEMENT DE L IMAGE CE 5 Fréderic JURIE, UCBN M1 S2 - Volume horaire total : 40 Cours magistraux : 30 Travaux dirigés : 10 Travaux pratiques: 0 Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal écrit: 100% Objectifs : fournir les bases du traitement des images, en présentant les méthodes fondamentales accompagnées d un certain nombre d applications pratiques. - Espaces couleur : (a) Spectre visuel et psycho-physiologie de la vision (b) Trichromie théorique (c) Espaces utilisés en pratique (RGB, CMYK, HSV, CIE LAB ou La*b). - Images bitmap et leur structure : (a) Images tableaux : Spécificités de la géométrie discrète. Introduction aux calques et aux canaux. Masquage. Combinaisons spécifiques des calques : algèbre des images. (b) Transformations de base (c) Formats (PNG, JPEG, autres...), leurs applications ; codage et les algorithmes de compression. (d) Correction d images: espace des couleurs (e) Méthodes couleur-neutres. Correction de luminosité, contraste, gamma. (f) Égalisation de l histogramme. (g) Gestion des couleurs. Conversion vers le gris. Équilibrage du blanc / noir. (h) Correction dans les espaces CMYK, RGB et LAB. Mélange des canaux. - Filtrage et morphologie : (a) Filtres différentiels : flou (moyenne) et renforcement des contours. Filtre médian et débruitage. Laplaciens, Sobel, Prewitt, etc. (b) Représentation fréquentielle des images. Transformée de Fourier : continue et discrète. (c) Introduction au Fast-Fourier. (d) Nettoyage des images dans le domaine fréquentiel. Élimination des moirés et autres effets raster. (e) Renforcement des contours adaptatif : unsharp mask. (f) Opérations morphologiques de base (g) Problèmes homotopiques. - Vectorisation : (a) Squelettisation (b) transformée de Hough (pour les lignes droites et cercles). (c) Algorithme de vectorisation classiques, pixel following, snakes. - Interprétation du contenu des images : (a) la géométrie des caméras, la géométrie épipolaire, la mise en correspondance dans des paires stéréo et la reconstruction 3D (b) le shape from shading / texture (c) l analyse du mouvement dans les images (d) le suivi d objets (e) les contours actifs (f) le structure from motion. Frederic JURIE (GREYC, UMR 6072, CNRS, Université de Caen Basse Normandie)

10 UE IMAB 7 ROTATION EN LABORATOIRE D IMAGERIE CE 5 Eric Saloux M1 S2 - Parfaire par une pratique encadrée la compréhension des enjeux et la pratique de l imagerie biomédicale. Volume horaire total (TP): 160h 20h Modalité du contrôle des connaissances Contrôle continu 100% 4 laboratoires ou services cliniques d imagerie à choisir parmi 7 : Imagerie Médicale (CHU de Caen) Médecine Nucléaire (CHU de Caen) Imagerie Cardiaque (CHU de Caen) Service Commun Investigations chez l homme (GIP CYCERON) Médecine Nucléaire (CLCC François Baclesse, Caen) Imagerie Médicale (CHU de Rouen) Médecine Nucléaire (CLCC Henri Becquerel, Rouen) Imagerie par rayons X Tomographie par Emission de Positons Scintigraphie Radioprotection Dosimétrie Eric SALOUX (PH, CHU de Caen) Michèle HAMON (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen) Denis AGOSTINI (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen) Gérard BOUVARD (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen) Vincent BEAUDOUIN (I CEA, CYCERON) Alain MANRIQUE (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen, CYCERON) Pierre VERA (PUPH, CLCC Henri Becquerel, UFR de Médecine, Rouen) Jean-Nicolas DACHER (PUPH, CHU de Rouen, UFR de Médecine, Rouen) Nicolas AIDE (PH, CLCC François Baclesse, Caen) Pierre LACOMBE (ingénieur Biomédical, CHU de Caen)

11 UE IMAB 8 STAGE EN LABORATOIRE OU EN ENTREPRISE CE 10 Alain Manrique M1 S2 - aborder une première expérience pratique, professionnelle ou de recherche, dans le domaine de l imagerie médicale ou de l utilisation médicale des rayonnements ionisants Volume horaire total : 2 mois 1 jour Modalité du contrôle des connaissances Contrôle continu 50% et examen oral : 50% Vincent BEAUDOUIN (I CEA, CYCERON) Franck LAMBERTON (IR CNRS, CYCERON) Alain MANRIQUE (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen, CYCERON) Jean COLIN (PR UFR Sciences, LPC)

12 UE IMAB 9 APPLICATIONS BIOMEDICALES DE L IMAGERIE CE 5 Denis Agostini M2 S1 Connaître les champs d application et comprendre les différents enjeux de l imagerie biomédicale Volume horaire total : 55h Cours magistraux : 50h Travaux pratiques: 5h Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal écrit : 100% Cours magistraux - 50h - Imagerie en pathologie cardiovasculaire - Imagerie en oncologie - Neuro-imagerie - Imagerie ostéo-articulaire - Imagerie en uro-néphrologie - Imagerie digestive - Radiologie interventionnelle - Imagerie hybride - Produits de contraste - Radiopharmaceutiques Travaux pratiques - 5h - Imagerie multimodale - recalage d image en oncologie D. Agostini (UFR de Medicine - CHU Caen) A. Manrique (UFR de Medicine - CHU Caen) G. Bouvard (UFR de Medicine - CHU Caen) S. Bardet (CLCC François Baclesse) M. Massetti (UFR de Medicine - CHU Caen) JM. Derlon (UFR de Medicine - CHU Caen) E. Renard (UFR de Medicine - CHU Caen) M. Hamon (UFR de Medicine - CHU Caen) V. Lepennec (UFR de Medicine - CHU Caen) D. Peyronnet (UFR de Medicine - CHU Caen) G. Zalcman (UFR de Medicine - CHU Caen) JM. Constans (UFR de Medicine - CHU Caen) N Aide (CLCC François Baclesse) E Saloux (UFR de Medicine - CHU Caen) JN Dacher (UFR de Medicine et CHU Rouen) Beatrice Desgranges (Inserm U923) S Askienazy (Société CYCLOPHARMA)

13 UE IMAB 10 RADIOBIOLOGIE, RADIOTHERAPIE ET HADRONTHERAPIE CE 5 Jean-Louis Lefaix et Yannick Saintigny M2 S1 UE théoriques (biologie et physique) ad hoc Acquérir les connaissances de base concernant l application/ utilisation des rayonnements en radiobiologie et hadronthérapie Volume horaire total : 40h Cours magistraux : 40h Modalité du contrôle des connaissances Examen terminal 100 % Cours magistraux - 40h Interaction entre les différents rayonnements et la matière vivante Bases de la radiobiologie fondamentale (in vitro/ in vivo) et préclinique Bases de la radiobiologie appliquée à la radiothérapie conventionnelle et à l hadronthérapie Jean-Louis LEFAIX, CEA DSV IRCM (Laria - Caen) Yannick SINTIGNY, CEA DSV IRCM (Laria Caen) Carine LAURENT, ARCHADE (Laria Caen) Mis en forme : Anglais (États Unis)

14 UE IMAB 11 REGLEMENTATION, QUALITE ET MAINTENANCE DES DISPOSITIFS D IMAGERIE CE 10 Vincent Beaudouin M2 S2 - Connaître les bases théoriques nécessaires à l administration d un service d imagerie Volume horaire total : 90h Cours magistraux : 72h Travaux Dirigés: 18h Modalité du contrôle des connaissances /60 Examen terminal : 80% ; Contrôle continu : 20% Cours magistraux - 72h Installation des systèmes d imagerie Maintenance des dispositifs médicaux Sécurité, matério-vigilance Contrôle qualité des dispositifs médicaux Compatibilité électromagnétique Gestion de projet Réglementation Les dispositifs médicaux vus par les industriels de l imagerie Travaux dirigés - 16h - Vincent BEAUDOUIN (I CEA, CYCERON) - Cedric DESMONTS (Physicien Médical, CHU de Caen) - Anthony Delamotte (ASN) - Aurelie Cavigneaux (CYCERON) - Sandrine BECARIA (Siemens Medical) - Olivier De DREUILLE (Siemens Medical) - Hélène LEMERCIER (IE CNRS, CYCERON) - Abdelaziz LAOUAR (GE Healthcare)

15 UE IMAB 12 ACQUISITION ET ANALYSE D IMAGE CE 7 Responsable Nicolas Delcroix M2 S1 Connaître les bases de l instrumentation et de l analyse d images médicales Volume horaire total : 70h Cours magistraux : 20h Travaux Dirigés: 25h Travaux pratiques: 25h Modalité du contrôle des connaissances /60 Contrôle continu et présence obligatoire: 100% Cours magistraux - 20h Méthodologie d acquisition en imagerie (Imagerie par Résonance Magnétique, ultrasons, rayons X, scintigraphie, et Tomographie par Emission de Positons) Biostatistiques appliquées à l imagerie Traitement d image appliqué à l imagerie biomédicale Transferts d images médicales et systèmes PACS Travaux dirigés (25h) et travaux pratiques (25h) prenant la forme d un miniprojet tutoré Franck LAMBERTON (IR CNRS, CYCERON) Nicole BOUVARD (UFR de Médecine et CHU de Caen) Eric SALOUX (PH, CHU de Caen) Vincent BEAUDOUIN (I CEA, CYCERON) Nicolas DELCROIX (IR CNRS, CYCERON) Romain MODZELEVSKI (CRLCC Henri Becquerel, Rouen) Alain BATALLA (CRLCC François Baclesse, Caen) Sébastien HAPDEY (CRLCC Henri Becquerel, Rouen) Pierre VÉRA (PUPH, UFR de Médecine de Rouen, CHU de Rouen) Simon ROUSSEL (UCBN, CYCERON) Samuel VALABLE (CR CNRS, CYCERON) François MAUGER (PR UFR Sciences, LPC) Jean COLIN (PR UFR Sciences, LPC) Richard MONCORGE (CIMAP)

16 UE IMAB 13 PROJET BIBLIOGRAPHIQUE CE 2 Alain Manrique M1 S2 Volume horaire total : 16 h Cours Magistraux : 4h Travaux Dirigés : 4h Travaux Pratiques: 8 h 40h Modalité du contrôle des connaissances Examen oral 50 % ; Contrôle continu 50% Cadre théorique général : Cette UE prépare le candidat à la rédaction et à la présentation de son rapport de stage. Elle associe des aspects théoriques (formalisme de l écriture scientifique) et pratiques (analyse critique, présentations orales). - Recherche et analyse bibliographique - Lecture critique d articles - Présentations orales Denis AGOSTINI (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen) Alain MANRIQUE (PUPH, UFR de Médecine, CHU de Caen)

17 UE IMAB 14 PREPARATION A L INSERTION PROFESSIONNELLE CE 3 Denis Agostini et Dominique Flora M2 S1 Volume horaire total : 16 h Cours Magistraux : 12h Travaux Pratiques: 4 h Examen terminal 100 % Modalité du contrôle des connaissances dont oral 100 % Présence obligatoire - Préparation d un CV en français et en anglais - Préparation à l entretien d embauche - Analyse transactionnelle Denis AGOSTINI (PUPH, UFR de Médecine de Caen) Dominique FLORA (Directeur Formation PSA-Citroen Monde)

18 UE IMA C 13 TECNHIQUES COMMERCIALES CE 6 Philippe Lahon (Consultant), Laurence Puechberty (Directrice recherche valorisation études doctorales- université du Havre) Spécialité Imagerie, parcours Imagerie Spécialités ou parcours de la mention où elle Cellulaire Spécialité IBIOM de la mention «Physique Mécanique et Sciences de l'ingénieur» M2 S4 aucun Matière 1 : Comprendre l'intérêt des techniques de vente et les mettre en œuvre. Acquérir la capacité de conduire un entretien de vente et mener à bien une négociation. Modalité du contrôle des connaissances Matière 2 Volume horaire total : 54h Matière 1 : 30h TD Matière 2 : 24h cours 40 h Matière 1 : Contrôle continu 100% écrit Matière 2 : Examen terminal 100% écrit Matière 1 : Techniques de vente (30h) Les notions de technico-commercial Les responsabilités externes et internes du commercial Les fondamentaux de la négociation commerciale : o La préparation commerciale et psychologique o L'étape de prise de contact o Le diagnostic des attentes du client o La synthèse de diagnostic et le ballon d'essai o La proposition technique et commerciale o L'argument, l'argumentaire et l'argumentation o Le traitement des objections o La recherche d'un accord o La finalisation et la conclusion de l'accord o La prise de congé utile o Le suivi et la fidélisation du client Déroulement de la formation sous forme de mini-séminaires incluant des journées entières par groupe de 12 étudiants.

19 Matière 2 : Techniques de marketing (24h) - Comprendre une politique marketing dans une stratégie d entreprise: de la conception à la commercialisation - Comprendre ce qu est un produit, une étude de marché, une politique de prix, les contraintes de la distribution - Connaître les différents métiers du marketing au commercial et comprendre leur logique de fonctionnement La connaissance du marché (avec études de marché et enquêtes) La consommation et le comportement d achat du consommateur Segmentation, ciblage, positionnement Politique produit : produit, cycle de vie, gamme, marque, conditionnement Politique de prix (mode de fixation, stratégies et variations de prix) Politique de communication et outils Gestion de la distribution : circuits et contraintes Gestion de la force de vente : choix politiques et outils - Cours power point avec l essentiel - Exemples d entreprises (avec articles) Principaux intervenants : Philippe Lahon (Consultant), Laurence Puechberty (Directrice recherche valorisation études doctorales- université du Havre)

20 UE IMAB 16 STAGE EN LABORATOIRE (R) OU EN ENTREPRISE (PRO) CE 30 Vincent Beaudouin M2 S1 stage applicatif de 6 mois - Oral : 30% Modalité du contrôle des connaissances - Ecrit : 60% - Appréciation de stage : 10% V.Beaudouin (I CEA, CYCERON)

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ROYAUME DU MAROC Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE : Hassan II ETABLISSEMENT : Faculté de Médecine &

Plus en détail

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016 FACULTE D ODONTOLOGIE UNIVERSITE de MONTPELLIER Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 05-06 Pour avoir le diplôme de Docteur en chirurgie dentaire, il faut suivre le cursus

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Mention : Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Nature de la formation :

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

Bases physiques de l imagerie en

Bases physiques de l imagerie en Bases physiques de l imagerie en Médecine Nucléaire (MN) Pr. Malika ÇAOUI Service de Médecine Nucléaire CHU International Cheikh Zaid Faculté de Médecine et de Pharmacie - Rabat- 02/12/2010 Pr. Malika

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE

DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE Formation sous contrat d association avec l Etat Dossier d intégration en 1 ère année ÉCOLE MASO 7, avenue des Palmiers 66000 Perpignan tél. 04 68 35 76

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Prix communication jeunes chercheurs JFR 2010

Prix communication jeunes chercheurs JFR 2010 Prix communication jeunes chercheurs JFR 2010 Télé échographie abdominale et fœtale en temps différé * Toussaint Kokou ADAMBOUNOU Objectif : Mise au point d un système de télé échographie entre sites «non

Plus en détail

Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP

Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP Directeur Dominique Le Guludec Tomographie d'emission MonoPhotonique (TEMP) Convention

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique 2012-2015 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Parcours

Plus en détail

Statistiques et traitement des données

Statistiques et traitement des données Statistiques et traitement des données Mention : Mathématiques Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 2 ans Crédits ECTS : 120 Formation accessible en

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer ET DIPLÔME UNIVERSITAIRE Activité physique et nutrition Etincelle

Plus en détail

Géométrie discrète Chapitre V

Géométrie discrète Chapitre V Géométrie discrète Chapitre V Introduction au traitement d'images Géométrie euclidienne : espace continu Géométrie discrète (GD) : espace discrétisé notamment en grille de pixels GD définition des objets

Plus en détail

Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL)

Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) C Ouverture INTRODUCTION RENCONTRES DES 25 et 26 JUIN 2014 Accueil des Participants Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) 25 juin 9h30

Plus en détail

Réforme DFGSM 2 et 3

Réforme DFGSM 2 et 3 Réforme DFGSM 2 et 3 texte paru JO 22 mars 2011, faisant suite à celle de la PACES 4 principes - pluridisciplinarité, avec UE intégrés, organe, fonction, santé publique - rejet de l exhaustivité (progression

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTÉ Master 2 ème année Mention Biologie, Santé

DOSSIER DE CANDIDATURE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTÉ Master 2 ème année Mention Biologie, Santé Année universitaire 2007-2008 UNIVERSITÉ de BORDEAUX DOSSIER DE CANDIDATURE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTÉ Master 2 ème année Mention Biologie, Santé Etudiants issus du Master 1 ère année Biologie Santé des

Plus en détail

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013 Se réorienter à l UFR Sciences en janvier 2013 Communément appelée «Faculté des Sciences» l Unité de Formation et de Recherche Sciences (UFR SFA) est une des 14 composantes de l Passerelle PACES Faculté

Plus en détail

Hiver 2013 IMN 259. Introduction à l analyse d images. Par Pierre-Marc Jodoin

Hiver 2013 IMN 259. Introduction à l analyse d images. Par Pierre-Marc Jodoin Hiver 2013 Analyse d images IMN 259 Introduction à l analyse d images Par Pierre-Marc Jodoin Où se situe l analyse d images? Traitement d images Imagerie Image Analyse d images/ Vision par ordinateur Infographie

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT ANAMACaP Association Nationale des Malades du Cancer de la Prostate 17, bis Avenue Poincaré. 57400 SARREBOURG Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT Place des nouvelles techniques d imagerie

Plus en détail

Thierry DELZESCAUX. «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France. Thierry.Delzescaux@cea.

Thierry DELZESCAUX. «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France. Thierry.Delzescaux@cea. Thierry DELZESCAUX «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France Thierry.Delzescaux@cea.fr Thierry DELZESCAUX Ingénieur chercheur CEA Experience Since 2008:

Plus en détail

Livret d accueil des stagiaires

Livret d accueil des stagiaires Livret d accueil des stagiaires SOMMAIRE : I/ Présentation du service II/Le métier de manipulateur III/ Modalités d encadrement IV/ Votre stage V/ Bilan global de votre stage I/ Présentation du service

Plus en détail

Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia

Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia 18/09/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination

Plus en détail

Traitement bas-niveau

Traitement bas-niveau Plan Introduction L approche contour (frontière) Introduction Objectifs Les traitements ont pour but d extraire l information utile et pertinente contenue dans l image en regard de l application considérée.

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

LE NUCLEAIRE POUR L'ENERGIE ET LA SANTE : VERS UN POLE D'EXCELLENCE EN BASSE-NORMANDIE

LE NUCLEAIRE POUR L'ENERGIE ET LA SANTE : VERS UN POLE D'EXCELLENCE EN BASSE-NORMANDIE LE NUCLEAIRE POUR L'ENERGIE ET LA SANTE : VERS UN POLE D'EXCELLENCE EN BASSE-NORMANDIE AVIS du Conseil Economique et Social Régional de Basse-Normandie adopté par 66 voix pour, 1 contre et 2 abstentions

Plus en détail

REPERTOIRE TELEPHONIQUE

REPERTOIRE TELEPHONIQUE REPERTOIRE TELEPHONIQUE Centre de Lutte Contre le Cancer RENNES Etablissement de Santé Privé d Intérêt Collectif (ESPIC) Activité médicale : secteur 1 Centre Eugène Marquis www.centre-eugene-marquis.fr

Plus en détail

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose LE DACS RADIATION DOSE MONITOR Le bon réflexe pour une optimisation de la dose Radiation Dose Monitor / QU EST-CE QU UN DACS? / Le DACS (Dose Archiving and Communication System) est à la dose ce que le

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Advanced Resource Centre for Hadrontherapy in Europe PROJET SCIENTIFIQUE

Advanced Resource Centre for Hadrontherapy in Europe PROJET SCIENTIFIQUE 1 Advanced Resource Centre for Hadrontherapy in Europe PROJET SCIENTIFIQUE ARCHADE / Ion Beam Applications (IBA) Coordination : Pr. J. Bourhis Rédaction : E Baron, A. Batalla, J. Bourhis, J. Colin, D.

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année)

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année) C U R R I C U L U M 04-05 MASTER PROFESSIONNEL ( ème année) Domaine : Sciences Technologies Santé Mention : Sciences de la Vie et de la Santé Spécialité : Produits de Santé : développement et distribution

Plus en détail

Laboratoire d Informatique, de Traitement de l Information et des Systèmes EA 4108. 3 établissements T. Paquet D. Olivier T. Lecroq A.

Laboratoire d Informatique, de Traitement de l Information et des Systèmes EA 4108. 3 établissements T. Paquet D. Olivier T. Lecroq A. Laboratoire d Informatique, de Traitement de l Information et des Systèmes EA 4108 3 établissements T. Paquet D. Olivier T. Lecroq A. Benshrair 7 équipes Disciplines 27-61, 25-26-43-64 L. Heutte DocApp

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Mars 2009 Présentation Générale 1- Le Master Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé à Nice Objectifs, environnement scientifique, organisation Enseignements, les spécialités, les cours et les stages

Plus en détail

Les atouts et faiblesses des caméras TEP dédiées, TEP corps entier, TEP-CT, TEMP pour la quantification

Les atouts et faiblesses des caméras TEP dédiées, TEP corps entier, TEP-CT, TEMP pour la quantification Les atouts et faiblesses des caméras TEP dédiées, TEP corps entier, TEP-CT, TEMP pour la quantification Irène Buvat U494 INSERM CHU Pitié-Salpêtrière, Paris buvat@imed.jussieu.fr http://www.guillemet.org/irene

Plus en détail

Licence Chimie et procédés

Licence Chimie et procédés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Chimie et procédés Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Spécialisation Gestion Des Territoires Ruraux (GDTR) Spécialisation Management des Entreprises Agricoles (MEA)

Spécialisation Gestion Des Territoires Ruraux (GDTR) Spécialisation Management des Entreprises Agricoles (MEA) Présentation de la pré-spécialisation Economie des Entreprises et des Territoires (EET) et de ses spécialisations Pré-spécialisation Economie des Entreprises et des Territoires (EET) Adeline ALONSO UGAGLIA

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Règlement des Etudes

Règlement des Etudes Règlement des Etudes Il est toléré 3 jours d absence, pour raisons valables, sur les 12 jours de l enseignement. A partir de 4 le DIU ne pourra pas être validé. Il est nécessaire d obtenir la note minimale

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du cancer : enjeux et opportunités Début de cartographie des enjeux cliniques et technologiques gq Jean-François MENUDET, Cluster I-Care Cartographie

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de diagnostic médical en 2012

Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de diagnostic médical en 2012 R A P P O R T Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de Pôle Radioprotection, Environnement, Déchets et Crise RESUME Ce rapport met à jour, pour l année 2012, les

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

GUIDE MASTER 2. Radiothérapie-Oncologie

GUIDE MASTER 2. Radiothérapie-Oncologie GUIDE MASTER 2 Radiothérapie-Oncologie Master 2 (M2) : carte d identité -Niveau requis : Bac + 5 -Durée : Un an -S inscrit dans le cadre de la réforme dite LMD (Licence Master Doctorat) Remplace le DEA

Plus en détail

Communiqué de presse. Créée il y a 25 ans, l Association Charles Nicolle devient «Fondation reconnue d utilité publique»

Communiqué de presse. Créée il y a 25 ans, l Association Charles Nicolle devient «Fondation reconnue d utilité publique» Communiqué de presse Lundi 26 novembre 2012 Créée il y a 25 ans, l Association Charles Nicolle devient «Fondation reconnue d utilité publique» Il s agit d un événement majeur dans la vie associative de

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

Master Développement et Immunologie

Master Développement et Immunologie Master Développement et Immunologie MASTER 2 PROFESSIONNALISANT EN IMMUNOLOGIE Le Master 2 Professionnalisant en Immunologie propose aux étudiants des filières scientifiques et médicales une formation

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques?

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? L Fournier, D Balvay, CA Cuénod Service de radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, Equipe

Plus en détail

L UFR des sciences pharmaceutiques

L UFR des sciences pharmaceutiques Séance délocalisée de l Académie nationale de Pharmacie Bordeaux 4 & 5 avril 2014 L UFR des sciences pharmaceutiques L UFR des Sciences pharmaceutiques L une des 5 composantes du Collège Sciences de la

Plus en détail

2015-2016 Master2 Psychologie du travail- management des organisations

2015-2016 Master2 Psychologie du travail- management des organisations 2015-2016 Master2 Psychologie du travail- management des organisations Université Lille 3, UFR de psychologie Responsable : Desrumaux Pascale, Professeur de Psychologie du travail et des organisations

Plus en détail

Mesure agnostique de la qualité des images.

Mesure agnostique de la qualité des images. Mesure agnostique de la qualité des images. Application en biométrie Christophe Charrier Université de Caen Basse-Normandie GREYC, UMR CNRS 6072 Caen, France 8 avril, 2013 C. Charrier NR-IQA 1 / 34 Sommaire

Plus en détail

ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016

ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 Médical Reims - Établissement d Enseignement Supérieur Privé 8, allée du Vignoble 51100 REIMS Tél. : 03 26 97 74 58

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie cellulaire, physiologie, pathologies de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10267 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 22 mai 2008 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité cantonale d'investissement de 3 000 000 F, pour

Plus en détail

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE

ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE CS 9300 ENFIN, UN SYSTÈME POLYVALENT D'IMAGERIE ORL ET DENTAIRE Conçu pour de multiples applications cliniques, le système CS 9300 fournit des images panoramiques de très grande qualité, ainsi que des

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE

Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE LAURENT Rémy laurent@clermont.in2p3.fr http://clrpcsv.in2p3.fr Journées des LARD Septembre 2007 M2R

Plus en détail

Usage des photos pour Internet et pour la presse

Usage des photos pour Internet et pour la presse Usage des photos pour Internet et pour la presse Que ce soit sur Internet ou dans la presse, l'usage de photographies a la même fonction qui est d illustrer le propos. Pour bien jouer son rôle d information

Plus en détail

Mise à disposition du rapport financier annuel 2014 Point sur l activité du 1 er trimestre 2015

Mise à disposition du rapport financier annuel 2014 Point sur l activité du 1 er trimestre 2015 Communiqué de presse Paris, le 22 avril 2015 Mise à disposition du rapport financier annuel 2014 Point sur l activité du 1 er trimestre 2015 Quantum Genomics (Alternext - FR0011648971 - ALQGC), société

Plus en détail

Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur

Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur Recherche De Coalescences Binaires Étalonnage Du Détecteur Fabrice Beauville Journées Jeunes Chercheurs 18/12/2003 Les Coalescences Binaires & VIRGO Système binaire d objets compacts (étoiles à neutrons,

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RADIOPROTECTION DANS LES SERVICES DE MEDECINE NUCLEAIRE

ETAT DES LIEUX DE LA RADIOPROTECTION DANS LES SERVICES DE MEDECINE NUCLEAIRE ETAT DES LIEUX DE LA RADIOPROTECTION DANS LES SERVICES DE MEDECINE NUCLEAIRE PENDANT LA PERIODE 2009-2011 RESUME Le bilan national des inspections des services de médecine nucléaire a été établi sur la

Plus en détail

ACCREDITATION ESPE - ACADEMIE DE DIJON 2013

ACCREDITATION ESPE - ACADEMIE DE DIJON 2013 UNIVERSITE DE BOURGOGNE ACCREDITATION - ACADEMIE DE DIJON 2013 Intitulé de la mention Intitulé du parcours du parcours Domaine MEEF, 1 er degré MEEF, second degré MEEF, Encadrement éducatif MEEF, Pratiques

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

Curriculum Vitae. Informations générales

Curriculum Vitae. Informations générales Sandy CAMPART Maître de conférences de sciences économiques Membre permanent du CREM (UMR CNRS 6211) Directeur délégué à la formation continue de l IUP Banque Assurance de Caen Responsable de la licence

Plus en détail

Contrôle des connaissances

Contrôle des connaissances Pôle universitaire et technologique de Vichy Contrôle des connaissances A.P.E.M.K. ANNÉE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE Approuvé par : Le Conseil de gestion de la Faculté de Médecine du

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) Modification du 14 juin 2010 Le Département

Plus en détail

Programme. Colloque «Culture Numérique 2 ème édition» Conférences et ateliers pour les collégiens

Programme. Colloque «Culture Numérique 2 ème édition» Conférences et ateliers pour les collégiens Programme Colloque «Culture Numérique 2 ème édition» Conférences et ateliers pour les collégiens Colloque qui se déroulera à l IUT de Cherbourg-Manche, Cherbourg Le lundi 30 juin 2014 Dans le cadre de

Plus en détail

Présentation du Master Ingénierie Informatique et du Master Science Informatique 2007-2008, Année 2 Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Présentation du Master Ingénierie Informatique et du Master Science Informatique 2007-2008, Année 2 Université Paris-Est Marne-la-Vallée Présentation du Master Ingénierie Informatique et du Master Science Informatique 2007-2008, Année 2 Université Paris-Est Marne-la-Vallée Responsable du Master Informatique : Marc Zipstein Responsable de

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

1. Situation actuelle... p. 1

1. Situation actuelle... p. 1 Curriculum Vitae - page 1 / 7 Curriculum Vitae 1. Situation actuelle... p. 1 2. Formation et titres universitaires français... p. 2 Thèse de doctorat de l'institut National Polytechnique de Grenoble (INPG)...

Plus en détail

IMMED Monitoring vidéo porté

IMMED Monitoring vidéo porté IMMED Monitoring vidéo porté L indexation vidéo au service du soin des personnes Projet financé par PEPS S2TI CNRS et des bourses BQR de l Université Bordeaux 1 1 Contexte Maladies et dépendances liées

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M)

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la Matière. Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) FFRE DE FRMATIN Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la Matière Procédés, Contrôles, Matériaux Métalliques : Industrie du Nucléaire (PC2M) M2 0

Plus en détail

Rédaction du Plan d Organisation de la Physique Médicale (POPM)

Rédaction du Plan d Organisation de la Physique Médicale (POPM) G U I D E D E L ' A S N M E D I C A L en collaboration avec SOCIETE FRANÇAISE DE PHYSIQUE MEDICALE Rédaction du Plan d Organisation de la Physique Médicale (POPM) GUIDE Nº 20 Version du 19/04/2013 Préambule

Plus en détail

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Les formations de remise à niveau(!) pour les bacheliers «non-s» à l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Cinq exemples Nantes Clermont Ferrand Lorraine Rennes 1 Rouen Nantes REUSCIT

Plus en détail

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009 Traitement numérique de l'image 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de PICture

Plus en détail

UE2 CANCEROLOGIE Place de la Médecine Nucléaire

UE2 CANCEROLOGIE Place de la Médecine Nucléaire UE2 CANCEROLOGIE Place de la Médecine Nucléaire Imagerie Imagerie de Gamma Caméra Tomographie d émission monophotoniqueou TEMP: radiopharmaceutiqueémetteurs de rayonnement Gamma Imagerie de Caméra TEP

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie

DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie DEVELOPPEMENT DU MEDICAMENT 4 ème, 5 ème et 6 ème année de pharmacie Nous proposons de nombreux stages dans différents domaines: Développement Cliniques, Affaires Réglementaires, Assurance Qualité, Gestion

Plus en détail

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats CHIMIE CONDUITE DE PROJETS PHYSIQUE MATHÉMATIQUES SCIENCES EN QUESTIONS BIOLOGIE REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats Université Catholique de Lille 1 La FLST, au cœur du campus

Plus en détail

Thérapies ciblées en Onco-Hématologie

Thérapies ciblées en Onco-Hématologie Thérapies ciblées en Onco-Hématologie 1 er au 4 avril 2014 salle de séminaire Institut Universitaire d Hématologie Hôpital Saint-Louis, Paris Coordination: Dr Guilhem Bousquet Comité scientifique: Philippe

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION DANS LE SYSTÈME LMD

OFFRE DE FORMATION DANS LE SYSTÈME LMD OFFRE DE FORMATION DANS LE SYSTÈME LMD Par le Pr YAYA MAHMOUT, Recteur/UDM Plan 1. Rappel du concept LMD 2. Présentation d une offre de formation selon la réforme LMD 3. Conclusion 2 1. Qu est-ce que le

Plus en détail

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT- ECONOMIE - GESTION Sciences économiques M1 Spécialité : Sciences économique Santé, Emploi - Formation 60 ES Volume horaire étudiant : 302 h 87

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail