Apprentissage par l action

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apprentissage par l action"

Transcription

1 Apprentissage par l action Apprentissage par l enquête Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants Guide de visionnement

2 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 2 Utilisation du guide La vidéo intitulée Apprentissage par l enquête peut être visionnée, soit en entier, soit par segment. Les questions proposées dans ce guide sont destinées à stimuler la réflexion et la discussion avant, pendant et après le visionnement. Ce guide s adresse à trois auditoires distincts, nommément les équipes pédagogiques de la maternelle et du jardin d enfants, les directions d école et les responsables des conseils scolaires, ainsi que les parents et les membres de la communauté, à qui des questions de réflexion sont proposées. Les directions d école et les responsables des conseils scolaires jouent un rôle essentiel à tous les échelons de la mise en œuvre du programme de la maternelle et du jardin d enfants à temps plein. En s engageant dans une discussion réflexive ces derniers pourront fournir aux équipes pédagogiques l appui nécessaire à l élaboration de programmes et à l établissement de milieux d apprentissage qui favorisent le développement global de l enfant. L engagement des parents dans l apprentissage des jeunes enfants donne accès à quantité d informations et d observations utiles permettant de tisser des liens et de rapprocher l école de la maison et de la communauté. Il en résultera une compréhension commune du processus d apprentissage qui se produit lorsque les enfants s engagent dans le processus d enquête. Apprentissage par l enquête «L enquête est une approche d apprentissage selon laquelle les élèves trouvent et utilisent diverses sources d informations et d idées pour mieux comprendre un problème, un sujet ou une question importante.» Kuklthau, Maniotes et Caspari, 2007, p.2 (traduction libre) La plupart des enfants ont une capacité innée à s étonner et s émerveiller, ainsi qu un attrait naturel pour l enquête. Le programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants cherche à mettre cette curiosité naturelle des enfants à profit ainsi que leur désir à mieux comprendre leur environnement. Tout au long de cette vidéo, vous verrez comment les équipes pédagogiques peuvent planifier selon les attentes et les contenus du programme tout en y incorporant le processus d apprentissage par l enquête pour stimuler les intérêts des enfants et leur goût de la découverte.

3 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 3 La conception universelle de l apprentissage et la différenciation pédagogique Les informations qui suivent sont tirées du document L apprentissage pour tous : Guide d évaluation et d enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12e année, (L apprentissage pour tous) (Ontario : Ministère de l Éducation, 2011, p. 12 à 22). La conception universelle de l apprentissage est inspirée de la planification en architecture pour l accessibilité des personnes ayant un handicap physique (Turnbull, Turnbull, Shank, Smith et Leal, 2002). Les architectes se sont rendu compte que certains aménagements facilitaient l accès, non seulement aux personnes atteintes d un handicap physique mais aussi à d autres utilisateurs. Par exemple, une rampe d accès permet à une personne en fauteuil roulant d avoir accès à un édifice, ainsi qu à un parent avec une poussette d enfant, à un cycliste et à une personne avec un déambulateur. Cette notion a rapidement fait son chemin dans le monde de l éducation. On peut dispenser un enseignement qui non seulement répond aux diverses caractéristiques d un groupe varié d élèves, mais qui est aussi précisément adapté aux points forts et aux besoins uniques de chaque élève en utilisant les principes et les lignes directrices des trois approches pédagogiques suivantes : la conception universelle de l apprentissage la différenciation pédagogique la démarche par étapes de la prévention et de l intervention précoces. L apprentissage pour tous : Guide d évaluation et d enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12 e année (Ontario : Ministère de l Éducation, 2011, p. 12).

4 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 4 En combinant la conception universelle de l apprentissage et la pédagogie différenciée, le personnel enseignant peut répondre efficacement aux points forts et aux besoins de tous les élèves. La première approche fournit les principes généraux qui permettent de planifier pour un groupe diversifié d élèves, tandis que la seconde permet d aborder les compétences et les difficultés spécifiques à chacun (Raynal et Rieunier, 1998). Les deux approches ont en commun certains objectifs et certaines stratégies, comme fournir une gamme de ressources, d activités pédagogiques et d outils d évaluation afin de répondre aux différents points forts, besoins, degrés de préparation à l apprentissage, préférences et styles d apprentissage des élèves d une classe donnée. Le tableau ci-dessous indique les endroits dans cette vidéo où il y a des liens avec L apprentissage pour tous dans les pratiques des équipes pédagogiques. Vous voudrez peut-être lire le chapitre cité avant de regarder la vidéo, ou l utiliser pour vos discussions après avoir visionné la vidéo. Temps Sujet Liens avec L apprentissage pour tous 5 : 20 Planifier du matériel approprié qui permet aux enfants d explorer, de découvrir et d exploiter leur pensée créatrice. 5 : 36 6 : 03 Tenir compte des intérêts et des idées des enfants dans sa planification de et de l apprentissage 6 : 39 Utiliser l apprentissage par l enquête permet aux enfants de développer leur pensée critique et créatrice et offre des occasions pour différencier son enseignement. 8 : 47 Baser sa planification de et de l apprentissage sur les besoins et les intérêts de l enfant, en plus des attentes et contenus du programme. Chapitre 2 : Approches pédagogiques 13 : : 55 Observer, noter et partager ses observations afin de conserver des traces d apprentissage des enfants. Documenter chaque étape du processus des enfants, pas seulement le résultat. Chapitre 3 : Évaluation au service de l apprentissage 13 : : 28 Documenter les apprentissages des enfants à l aide de moyens médiatiques afin de conserver des traces d apprentissage permet aux enfants de revisiter ce qu ils ont faits et possiblement aller plus loin. Chapitre 3 : Évaluation au service de l apprentissage

5 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 5 Remarques pour le visionnement Ces remarques servent à guider votre réflexion et vous permettent de vous concentrer lorsque vous visionnez cette vidéo. Nombre d enfants Les groupes d enfants que l on voit dans les salles de classe ne correspondent pas nécessairement au nombre d enfants dans une classe. Ces enfants ont tous reçu la permission écrite de leur parent, tuteur ou tutrice pour participer à cette vidéo. La salle de classe Les locaux attribués aux classes de maternelle et de jardin d enfants varient d école en école. Les classes présentées dans cette vidéo reflètent ces différences. L aménagement de l espace dans certaines classes a été repensé par les équipes pédagogiques pour répondre à des besoins variés. Ressources Les classes contiennent une grande variété de ressources. Le matériel et l équipement dans les salles de classe varient en raison des contextes locaux et de décisions administratives. Partenaires communautaires Plusieurs conseils bénéficient de partenariats communautaires avec des organismes tels que les facultés d éducation, les collèges communautaires et les parents bénévoles. Les adultes autres que les membres des équipes pédagogiques que vous voyez dans les salles de classes reflètent ces partenariats. Sécurité L équipe pédagogique du programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants est responsable de la sécurité des enfants, de les encourager et de les motiver à assumer la responsabilité de leur propre sécurité et de celle des autres. L équipe doit s assurer que les enfants acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour participer de façon sécuritaire à toutes les activités d apprentissage à l intérieur comme à l extérieur de l école. Les enfants doivent être sensibilisés aux consignes de sécurité et aux façons d interagir avec les autres afin d assurer leur sécurité et celle d autrui.

6 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 6 Questions pour les équipes pédagogiques de la maternelle et du jardin d enfants Ces questions servent à guider la réflexion et la discussion ayant trait à l apprentissage par l enquête. On vous invite à consulter les pages 22 à 24 du document Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants qui portent sur l apprentissage par l enquête. Avant le visionnement de la vidéo Quand vous entendez le mot «thème», à quoi pensez-vous? Quand vous entendez le mot «apprentissage par l enquête», à quoi pensez-vous? Que dit le programme au sujet de l approche par thèmes et l apprentissage par l enquête à la maternelle et au jardin d enfants? Pendant le visionnement de la vidéo Observez comment les équipes pédagogiques : repensent l approche par thèmes et s orientent davantage vers l apprentissage par l enquête favorisent l échange et le partage par le biais de l apprentissage par l enquête engagent le processus de réflexion et concrétisent l apprentissage chez les enfants Comment les équipes pédagogiques peuvent-elles consigner et conserver des traces de l apprentissage des enfants par l enquête? Suite au visionnement de la vidéo Quels verbes pensez-vous se retrouvent dans le vocabulaire de l équipe lors de la planification et dans la documentation de l apprentissage chez les enfants? Comment les équipes pédagogiques ont-elles incorporé les principes de L apprentissage pour tous dans leurs pratiques afin de créer un environnement qui appuie l enquête et stimule le goût de la découverte chez les enfants?

7 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 7 Questions pour les directions d école et les responsables des conseils scolaires Ces questions servent à guider la réflexion et la discussion ayant trait à l apprentissage par l enquête. On vous invite à consulter les pages 22 à 24 du document Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants qui portent sur l apprentissage par l enquête. Les directions d école et les responsables des conseils scolaires peuvent aussi consulter d autres ressources sur le site du Ministère : leadership/principalswanttoknow.html Avant le visionnement de la vidéo Quand vous entendez le mot «thème», à quoi pensez-vous? Quand vous entendez le mot «apprentissage par l enquête», à quoi pensez-vous? Que dit le programme au sujet de l approche par thèmes et l apprentissage par l enquête à la maternelle et au jardin d enfants? Pendant le visionnement de la vidéo Observez comment les équipes pédagogiques : repensent l approche par thèmes et s orientent davantage vers l apprentissage par l enquête favorisent l échange et le partage par le biais de l apprentissage par l enquête engagent le processus de réflexion et concrétisent l apprentissage chez les enfants Comment les équipes pédagogiques peuvent-elles consigner et conserver des traces de l apprentissage des enfants par l enquête? Suite au visionnement de la vidéo Quels liens pouvez-vous faire entre l apprentissage par l enquête en maternelle et au jardin d enfants et l apprentissage par l enquête aux niveaux primaire, moyen et intermédiaire? Comment pouvez-vous appuyer vos équipes pédagogiques dans l élaboration de leur planification à long terme pour qu ils s éloignent d une planification thématique à base de noms (dinosaures, espace) et adoptent une planification plus flexible à base de verbesqui tient compte des attentes et des contenus (p. ex., comparer, mesurer)? Comment les équipes pédagogiques ont-elles incorporé les principes de L apprentissage pour tous dans leurs pratiques afin de créer un environnement qui appuie l enquête et stimule le goût de la découverte chez les enfants? Que planifiez-vous faire afin de communiquer avec les parents et de les impliquer dans l apprentissage par l enquête?

8 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants guide de visionnement ¼ Apprentissage par l enquête 8 Questions pour les parents et la communauté Ces questions servent à guider la réflexion et la discussion ayant trait à l apprentissage par l enquête. On vous invite à consulter les pages 22 à 24 du document Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants qui portent sur l apprentissage par l enquête. Avant le visionnement de la vidéo Quand vous entendez le mot «thème», à quoi pensez-vous? Quand vous entendez le mot «apprentissage par l enquête», à quoi pensez-vous? Pendant le visionnement de la vidéo Remarque : Les idées et les concepts traités dans cette vidéo doivent être présentés aux parents dans le contexte d une discussion dirigée par des animateurs, qui pourront entre autres leur expliquer la terminologie utilisée. Observez comment les équipes pédagogiques : repensent l approche par thèmes et s orientent davantage vers l apprentissage par l enquête favorisent l échange et le partage par le biais de l apprentissage par l enquête engagent le processus de réflexion et concrétisent l apprentissage chez les enfants Suite au visionnement de la vidéo Qu avez-vous constaté par rapport à l habileté des enfants à poser de bonnes questions, à faire des observations précises et de tirer des conclusions logiques?

9 Remerciements La Direction des politiques et des programmes d éducation en langue française du ministère de l Éducation de l Ontario désire remercier les équipes pédagogiques du Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants, les directions d école, les responsables des programmes dans les conseils scolaires, les parents et tuteurs ainsi que les enfants de la maternelle et du jardin d enfants, des écoles et des conseils scolaires suivants, qui nous ont permis de visiter leurs classes et de filmer leurs activités afin de partager leurs succès. Conseil des écoles catholiques du Centre-Est École élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier Conseil des écoles publiques de l Est de l Ontario École élémentaire publique de la Rivière Castor Conseil scolaire catholique Franco-Nord École Ste-Anne Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud École élémentaire catholique Notre-Dame École élémentaire catholique Cardinal-Léger Conseil scolaire de district catholique des Aurores boréales Conseil scolaire de district des écoles catholiques du Sud-Ouest École Ste-Ursule Conseil scolaire de district du Grand Nord de l Ontario Conseil scolaire publique du Nord Est de l Ontario Conseil scolaire Viamonde École élémentaire Pavillon de la jeunesse Académie de la Moraine Direction des politiques et programmes de l éducation en langue française Ministère de l Éducation 2012

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

L apprentissage. pour tous. Guide d évaluation et. d enseignement efficaces. pour tous les élèves de la. maternelle à la 12 e année

L apprentissage. pour tous. Guide d évaluation et. d enseignement efficaces. pour tous les élèves de la. maternelle à la 12 e année L apprentissage pour tous Guide d évaluation et d enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12 e année 2013 Le 15 mai 2014 ERRATA La conclusion, page 62 : la note 12 en bas de page

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

Numération et sens du nombre Maternelle à la 3 e année

Numération et sens du nombre Maternelle à la 3 e année Numération et sens du nombre Maternelle à la 3 e année Grande idée : Quantité Activités Cadres à 5 ou 10 cases Les cadres à 5 et à 10 cases sont un excellent moyen de développer les points d ancrage 5

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Fiche entreprise : E10

Fiche entreprise : E10 Fiche entreprise : E10 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est le directeur de la mutuelle de formation 1 dans le secteur des entreprises adaptées dont 95 % gèrent

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

Programme d appui aux nouveaux arrivants

Programme d appui aux nouveaux arrivants 2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Programme d appui aux nouveaux arrivants TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 La raison d être du programme-cadre d appui aux nouveaux

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007]

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007] Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ Affaires et commerce 2006 [Modifié en février 2007] Table des matières Introduction........................................................

Plus en détail

LES LIONS DONNENT LA PRIORITÉ AUX ENFANTS. Guide d activités du programme

LES LIONS DONNENT LA PRIORITÉ AUX ENFANTS. Guide d activités du programme LES LIONS DONNENT LA PRIORITÉ AUX ENFANTS Guide d activités du programme INTRODUCTION Nous tenons à remercier nos amis Lions pour leur dévouement et leur engagement à l amélioration de la vie des enfants...un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES NOTRE MISSION... 3 NOTRE VISION... 3 INSCRIPTION... 6 HEURES D OUVERTURE... 6 DISPONIBILITÉ DU SERVICE... 6

TABLE DES MATIÈRES NOTRE MISSION... 3 NOTRE VISION... 3 INSCRIPTION... 6 HEURES D OUVERTURE... 6 DISPONIBILITÉ DU SERVICE... 6 Guide des Parents TABLE DES MATIÈRES NOTRE MISSION... 3 NOTRE VISION... 3 PLACE DES JEUNES... 3 ÉCOLES... 5 INSCRIPTION... 6 HEURES D OUVERTURE... 6 DISPONIBILITÉ DU SERVICE... 6 JOURNÉES FÉRIÉES, CONGÉS,

Plus en détail

Quand les enfants apprennent plus d une langue

Quand les enfants apprennent plus d une langue Quand les enfants apprennent plus d une langue En tant que parent d un enfant qui apprendra deux langues ou plus, vous avez peut-être des questions. Cette brochure basée sur des recherches récentes vous

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Tracer son itinéraire vers la réussite

Tracer son itinéraire vers la réussite Tracer son itinéraire vers la réussite PROGRAMME DE PLANIFICATION D APPRENTISSAGE, DE CARRIÈRE ET DE VIE POUR LES ÉCOLES DE L ONTARIO P o l i t i que et p ro g r a m m e de l a mat e r n e l l e à la 12

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services.

La Première du Canada et la Compagnie Legacy offrent à tous leurs clients et aux consommateurs un accès égal à leurs produits et services. Politique de la Compagnie d assurance-vie Première du Canada («Première du Canada») et de la Compagnie d assurances générales Legacy («Compagnie Legacy») en matière de service à la clientèle : Offrir des

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

La publication du Rapport de la Table ronde des experts pour l enseignement en matière de littératie et de numératie pour les élèves ayant des

La publication du Rapport de la Table ronde des experts pour l enseignement en matière de littératie et de numératie pour les élèves ayant des La publication du Rapport de la Table ronde des experts pour l enseignement en matière de littératie et de numératie pour les élèves ayant des besoins particuliers de la maternelle à la 6 e année a été

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

Pas à pas. vers la réussite. Le cadre d imputabilité et de responsabilisation

Pas à pas. vers la réussite. Le cadre d imputabilité et de responsabilisation Pas à pas vers la réussite Le cadre d imputabilité et de responsabilisation TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS...2 1 LES BASES DU CADRE D IMPUTABILITÉ ET DE RESPONSABILISATION... 3 1.1 LA VISION DU Conseil

Plus en détail

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si :

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si : DOMAINE : ADMINISTRATION En vigueur le : 25 janvier 2005 (SP-05-15) POLITIQUE : Révisée le : 22 juin 2015 (CF-DA) L usage du masculin a pour but d alléger le texte. 1. ÉNONCÉ COLLECTE DE FONDS Le Conseil

Plus en détail

Protection individuelle

Protection individuelle Protection individuelle Franchise annuelle Ce plan n'est plus offert 200 $ 900 $ depuis le 1er mars 2015 1 006 $ / / 18-24 87,88 $ 71,71 $ - 39,35 $ 37,08 $ 63,91 $ 25-29 91,38 $ 74,47 $ - 41,04 $ 38,86

Plus en détail

Service des ressources informatiques - Conseil Scolaire de District Catholique Centre-Sud Page 1

Service des ressources informatiques - Conseil Scolaire de District Catholique Centre-Sud Page 1 Service des ressources informatiques - Conseil Scolaire de District Catholique Centre-Sud Page 1 Table des matières 1. Accéder au gestionnaire de notes... 3 2. Sélectionner une classe... 4 3. Première

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville :

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville : Insérez votre logo 4.2.2 Vérification des espaces et des services Note : Le formulaire «Vérification des espaces et des services» est un rapport standard d installation simplifié. Il fournit des données

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Pour adultes handicapés mentaux de la Meuse serésienne rue Hainchamps 77 siège social: a.s.b.l. Cesahm 4100 Seraing rue du Sewage 9 à 4100

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Distinction des questions et des consignes

Distinction des questions et des consignes ET ŒIL DES CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Distinction des questions et des consignes Théorie Comment différencier les questions et les consignes

Plus en détail

2 0 1 0-2 0 1 1. Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants

2 0 1 0-2 0 1 1. Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants 2 0 1 0-2 0 1 1 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants Version provisoire TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 L école de langue française 1 L approche culturelle

Plus en détail

Référence : F-600-2. Références : Autres :

Référence : F-600-2. Références : Autres : Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique 180 10200 Shellbridge Way Richmond (Colombie-Britannique) V6X 2W7 Téléphone (604) 214 2600 Télécopieur (604) 214 9881 Ligne gratuite 1 (888) 715

Plus en détail

Procès-verbal Réunion de l Association des Parents de l École Collines d or (APÉ) le jeudi 27 novembre 2014

Procès-verbal Réunion de l Association des Parents de l École Collines d or (APÉ) le jeudi 27 novembre 2014 Procès-verbal Réunion de l Association des Parents de l École Collines d or (APÉ) le jeudi 27 novembre 2014 Vision: L Association des parents de l école (APÉ) a pour rôle de représenter et de promouvoir

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

se de dema Trouss K0A 1W11 La Municipalité de Russell d évènements spéciaux nde pour l utilisation/

se de dema Trouss K0A 1W11 La Municipalité de Russell d évènements spéciaux nde pour l utilisation/ Trouss se de dema nde pour l utilisation/ la fermeture temporaire du réseau routier lors d évènements spéciaux VEUILLEZ SOUMETTREE VOTREE DEMANDE COMPLÉTÉE AU: Département de la sécurité publique et de

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCSC OCTOBRE 2014 Nouvelle NCSC 4460, Rapports sur les autres éléments relevés dans le cadre d une mission d audit ou d examen : êtes-vous prêts? Le présent bulletin Alerte

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier Module 2009 10 : Gérer les conflits Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012 1 Objectif

Plus en détail

[FORMAT AGRANDI DE LA POLITIQUE D ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES]

[FORMAT AGRANDI DE LA POLITIQUE D ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES] Type de doc. Politique Section Administration Prochain examen Décembre 2016 [FORMAT AGRANDI DE LA ] 1. Portée La présente politique s applique à tous les services et programmes fournis par le Centre de

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

Lignes directrices sur l utilisation de caméras de surveillance vidéo dans les écoles

Lignes directrices sur l utilisation de caméras de surveillance vidéo dans les écoles Commissaire à l information et à la protection de la vie privée de l Ontario Lignes directrices sur l utilisation de caméras de surveillance vidéo dans les écoles Ann Cavoukian, Ph. D. Commissaire Modifié

Plus en détail

Orientation et formation au cheminement de carrière

Orientation et formation au cheminement de carrière Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année R É V I S É Orientation et formation au cheminement de carrière 2 0 0 6 Table des matières Introduction.......................................................

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

PERSONNEL. Approuvée le 22 septembre 2001 Entrée en vigueur le 22 septembre 2001 Modifiée le 21 juin 2003 Page 1 de 8

PERSONNEL. Approuvée le 22 septembre 2001 Entrée en vigueur le 22 septembre 2001 Modifiée le 21 juin 2003 Page 1 de 8 Modifiée le 21 juin 2003 Page 1 de 8 PRÉAMBULE Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest (CSDCSO) s engage à offrir des conditions de travail justes et équitables afin de garder un personnel

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA Chantale Desrosiers Conseillère pédagogique TIC - Répondante REPTIC Personne-ressource à Performa Ce document présente au personnel

Plus en détail

Module 1 : Se préparer à une carrière de professionnel de la santé

Module 1 : Se préparer à une carrière de professionnel de la santé Module 1 : Se préparer à une carrière de professionnel de la santé Gestion financière MD tient à souligner la contribution importante de l auteur du présent document de même que les efforts de l équipe

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Les offres de services spécialisés

Les offres de services spécialisés Les offres de services spécialisés Le contexte et les enjeux, incluant les offres de services spécialisés aux familles et aux proches, aux partenaires ainsi que notre engagement dans la collectivité. PAVILLON

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie des systèmes informatiques Réparation d ordinateurs

Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie des systèmes informatiques Réparation d ordinateurs Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie des systèmes informatiques Réparation d ordinateurs Annexe F Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Août

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Guide et formulaire de demande pour les organismes souhaitant devenir prestataires. http://pdc.ednet.ns.

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Guide et formulaire de demande pour les organismes souhaitant devenir prestataires. http://pdc.ednet.ns. CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Guide et formulaire de demande pour les organismes souhaitant devenir prestataires http://pdc.ednet.ns.ca Septembre 2014 0 Septembre 2014 Aux organismes offrant des

Plus en détail

CONTENU DU CAHIER DE GESTION

CONTENU DU CAHIER DE GESTION COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP CONTENU DU CAHIER DE GESTION SECTION I CONSEIL DES COMMISSAIRES Règlement fixant le jour, l heure et le lieu des séances ordinaires du conseil des commissaires

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1

Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1 Niveau linguistique Berlitz 1 CEF Level A 1 Vous comprenez et utilisez les expressions courantes familières et les phrases les plus simples. Vous êtes capable de vous présenter vous-même et de poser à

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Enquête sur les indicateurs du paludisme

Enquête sur les indicateurs du paludisme Enquête sur les indicateurs du paludisme Questionnaire Femme ICF Macro Calverton, Maryland Janvier 200 ENQUÊTE SUR LES INDICATEURS DU PALUDISME QUESTIONNAIRE FEMME STANDARD [NOM DU PAYS] [NOM DE L ORGANISATION]

Plus en détail

d intervention prioritaires de l Etat et les modalités de cette intervention.

d intervention prioritaires de l Etat et les modalités de cette intervention. DSAS/Avant-projet du 28.02.2014 Loi du... sur les seniors (LSen) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 (Cst. cant.), notamment ses articles 35 et

Plus en détail

Formation des formateurs en entreprise

Formation des formateurs en entreprise en entreprise Le (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et le Service de formation continue de l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC) unissent leurs efforts et leur expertise respective pour offrir aux organisations

Plus en détail

Petit GUIDE. à l'attention des parents et des baby-sitters

Petit GUIDE. à l'attention des parents et des baby-sitters Petit GUIDE à l'attention des parents et des baby-sitters ATTENTION : Ceci n'est qu'un recueil de conseils et ne doit en aucun cas être pris comme un document exhaustif. A partir de quel âge pouvez-vous

Plus en détail

L AUTO-ÉVALUATION HAP : KIT METHODOLOGIQUE PARTIE 2 : OUTILS D AUTO-ÉVALUATION

L AUTO-ÉVALUATION HAP : KIT METHODOLOGIQUE PARTIE 2 : OUTILS D AUTO-ÉVALUATION L AUTO-ÉVALUATION HAP : KIT METHODOLOGIQUE PARTIE 2 : OUTILS D AUTO-ÉVALUATION À L USAGE DES ORGANISATIONS HUMANITAIRES ET DE DEVELOPPEMENT REALISANT UNE AUTO-EVALUATION SUR LA BASE DE LA NORME HAP 2010

Plus en détail

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Contexte Le bilan des réalisations à l égard des personnes handicapées présente les engagements de la Société de l assurance automobile du

Plus en détail

Lhopitault Aurora PES 09 février 2011. Unité d apprentissage : Les fruits. Unité d apprentissage : les fruits séance 1

Lhopitault Aurora PES 09 février 2011. Unité d apprentissage : Les fruits. Unité d apprentissage : les fruits séance 1 Lhopitault Aurora PES 09 février 2011 Unité d apprentissage : Les fruits Niveau : MS Domaine : Découvrir le monde Objectif : Découvrir le vivant : les fruits Organisation : 2 groupes 8 élèves/7 élèves

Plus en détail

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise À PROPOS DU CONFÉRENCIER MIRZET KADRIC Co-fondateur d une agence numérique

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

L assurance qualité N 4. Décembre 2014

L assurance qualité N 4. Décembre 2014 N 4 L assurance qualité Décembre 2014 L es investissements dans les systèmes et services d orientation tout au long de la vie (OTLV) doivent démontrer le bénéfice pour les individus, les communautés et

Plus en détail

2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année. Programme d appui aux nouveaux arrivants

2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année. Programme d appui aux nouveaux arrivants 2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année Programme d appui aux nouveaux arrivants TABL DS MATIÈRS INTRODUCTION 3 La raison d être du programme-cadre d appui aux nouveaux

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP)

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP) La corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Avril 2009 École secondaire de la Rivière-des-Français Muskies Supers Partenaires

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

Guide d acquisition de langues. À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015

Guide d acquisition de langues. À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Guide d acquisition de langues À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Guide d acquisition de langues À utiliser à partir de septembre 2014 / janvier 2015 Programme d éducation intermédiaire

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire est un établissement public assurant une formation de second cycle de l enseignement secondaire. Il regroupe des enseignants volontaires qui

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Les services publics. La banque. La poste

Les services publics. La banque. La poste Les services publics La banque La poste Supervision : Conception Et rédaction : Traitement de texte : Benvenuto Fugazzi Carole Choronzey Benvenuto Fugazzi Carole Choronzey Benvenuto Fugazzi La collection

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

Éducation physique (M-12) Guide de mise en œuvre. L ABCD de l éducation physique

Éducation physique (M-12) Guide de mise en œuvre. L ABCD de l éducation physique Éducation physique (M-12) Guide de mise en œuvre L ABCD de l éducation physique 2001 DONNÉES DE CATALOGAGE AVANT PUBLICATION (ALBERTA LEARNING) Alberta. Alberta Learning. Direction de l éducation française

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013)

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. OBJECTIFS Gérer efficacement

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail