Flash Info N 1. Les Risques psychosociaux (RPS)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Flash Info N 1. Les Risques psychosociaux (RPS)"

Transcription

1 Page1 Flash Info N 1 Mars 2016 Service Hygiène & Sécurité Pôle Santé et Sécurité au Travail Les Risques psychosociaux (RPS) Introduction Prévenir les RPS, c'est conjuguer au bénéfice commun des agents et de la structure les bonnes conditions de travail, le bon fonctionnement de l'établissement, et les principes de responsabilité sociale et économique qui en découlent.

2 Page2 Le cadre réglementaire Décret n du 10 juin 1985 stipule : «Les autorités territoriales sont chargées de veiller à la sécurité et à la protection de la santé des agents placés sous leur autorité» (Art.2-1). Le code du travail inscrit que l employeur doit prendre «les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des employés» (Art. L à L ). Un protocole d accord-cadre relatif à la prévention des RPS a été signé le 22 octobre 2013 dans la fonction publique, faisant suite à l accord du 20 novembre 2009 sur la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique. Il oblige chaque employeur public à élaborer un plan d évaluation et de prévention des RPS d ici L objectif est de préserver la santé des agents et d améliorer leur qualité de vie au travail. Cet accord-cadre a fait l objet d une circulaire et d un guide méthodologique pour évaluer et mettre en place des actions de prévention (Circulaire n 5705/SG du 20 mars 2014). La circulaire du 25 juillet 2014 relative à la mise en œuvre de l accord-cadre dans la fonction publique territoriale (FPT) place les Centres de Gestion comme acteur support de la prévention des RPS. Ainsi, tous les employeurs sont pénalement responsables de la santé de leur personnel et doivent mettre à jour le document unique en prenant en compte les différents risques physiques et psychologiques inhérents à chaque poste ou unité de travail. Définitions des RPS Pour répondre à la demande du Ministère du travail, de disposer d un système de suivi sur les risques psychosociaux, un collège d expertise a été créé. Il propose la définition suivante : «Ce qui fait qu un risque pour la santé au travail est psychosocial, ce n est pas sa manifestation, mais son origine : les risques psychosociaux seront définis comme les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d interagir avec le fonctionnement mental» (2011). Le Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique précise que «souvent les risques psychosociaux sont réduis à la seule notion de stress, qui n est en fait qu une des manifestations de ce risque». La notion de risque renvoie à l existence d une menace éventuelle plus ou moins prévisible dans un contexte donné. «Elle comprend deux éléments. D une part, il y a la probabilité qu un événement engendre des conséquences négatives et, d autre part, il y a la sévérité de ces conséquences. Le concept de risque fait donc référence au lien entre l exposition aux dangers du travail et les préjudices que cette exposition est susceptible d engendrer». (Brun et collaborateurs, cité dans Rapport Gollac).

3 Page3 Les causes/l origine des RPS Le rapport Gollac regroupe les facteurs de risque en 6 catégories : Intensité du travail et temps de travail, Exigences émotionnelles, Autonomie, Rapports sociaux au travail, Conflits de valeur, Insécurité de la situation de travail. L intensité du travail et le temps de travail L intensité du travail Les contraintes de rythmes de travail Le rythme du travail est soumis à différentes contraintes qui peuvent être externes (urgence à traiter, pic d activité) ou internes (interruption du travail, morcellement ). La charge quantitative du travail La charge quantitative du travail peut avoir pour origine une mauvaise répartition du travail par exemple. La complexité des tâches La complexité correspond aux tâches qui nécessitent une haute concentration et une attention élevée sous peine de conséquences. La mauvaise définition du rôle de l agent Lorsque l on parle de rôle mal défini c est qu il existe un manque de clarté ou une ambiguïté. Il peut aussi exister un conflit de rôle, comme lorsque les consignes transmises à l agent ne sont pas compatibles avec ses fonctions. Nous pouvons remarquer dans la Fonction Publique que l ensemble des agents en contact avec du public doit faire face à des interruptions fréquentes. Le temps de travail Les heures supplémentaires, Les sollicitations en dehors des horaires de travail, Les horaires atypiques ou décalés, Le manque de flexibilité de la structure à permettre aux agents de concilier leur vie privée et leur vie au travail. Ces éléments peuvent avoir un impact sur la santé de l individu mais aussi sur sa vie privée. Les frontières entre vie privée et vie professionnelle s amenuisent ce qui fait qu il peut y avoir des interférences «travail famille» et des interférences «famille travail». Les exigences émotionnelles Cette catégorie concerne tous les agents en contact avec du public. Ainsi l individu peut être confronté à la souffrance d autrui, subir des tensions et devoir maîtriser ses émotions, ce qui peut être difficile à gérer pour l agent. L autonomie Le manque d autonomie dans les tâches : la marge de manœuvre dans la manière d organiser et de réaliser son travail, Le manque d influence sur les décisions organisationnelles : la consultation lors d une prise de décision, Le manque d utilisation des compétences : l impossibilité d utiliser ses compétences et d en développer de nouvelles.

4 Page4 Le statut même du fonctionnaire ne permet que peu de marge de manœuvre puisqu il s impose à toute décision. Les rapports sociaux au travail Les relations au travail concernent : Le manque de soutien perçu de la part des collègues ou de la hiérarchie, Le climat dégradé, Le manque de communication dans la collectivité, Le manque de reconnaissance et/ou de récompenses attribuées, Le sentiment d injustice perçu. Les conflits de valeurs Le travail contre éthique : Lorsque l on demande d agir en opposition avec ses valeurs professionnelles, sociales ou personnelles. La qualité empêchée : L insuffisance de moyens humains ou matériels, le manque de temps L inutilité de son travail: L impression que l individu ne contribue pas au bon fonctionnement de la structure. L insécurité de la situation de travail L insécurité socio-économique : La peur de perdre son emploi, d avoir une baisse au niveau de sa rémunération ou de perdre des responsabilités. Dans la fonction publique, il ne s agit pas d une insécurité vis-à-vis de la continuité de l emploi mais d une insécurité vis-à-vis du contenu du travail. L insécurité liée aux changements au sein de la collectivité : Lorsque les changements ne sont pas suffisamment anticipés, accompagnés et expliqués, ils peuvent être à l origine de craintes, de doutes notamment en termes de surcharge de travail... Il est important de souligner que pour identifier les facteurs de risque, plusieurs dimensions se croisent : les dimensions sociales, collectives, organisationnelles, individuelles, psychologiques, émotionnelles. Ainsi les causes et les effets peuvent être multifactoriels.

5 Page5 Les conséquences des RPS Les facteurs de RPS sont présents dans toutes les organisations. Cependant, la simple existence d un facteur ne veut pas dire que tous les individus développent des troubles psychosociaux. Chaque situation de travail présente des contraintes et les agents possèdent des ressources pour y faire face. Ces ressources peuvent être : - internes : personnalité, santé, compétences - externes : organisation du travail, le matériel, les relations de travail, la conciliation vie au travail ou vie hors travail... Les troubles se manifesteront lorsque l agent percevra un déséquilibre entre les différentes contraintes et les ressources dont il dispose. Les conséquences sont nombreuses qu il s agisse des conséquences pour l agent ou pour les collectivités. Concernant l agent, les conséquences peuvent être d ordre physiologique (ex : troubles du sommeil, TMS, maladies cardiovasculaires ) et psychologique (ex : stress, désinvestissement, souffrance, dépression ). Pour la collectivité, les conséquences peuvent se définir en termes de coût humain (ex : absentéisme, retards et accidents du travail ) et financier (ex : remplacements ). En France, le coût du stress au travail a été estimé en 2007 par l INRS entre 2 et 3 milliards d euros par an. Une situation dégradée sur le plan des RPS se traduit par un absentéisme de courte durée, récurrent, mais aussi par des absences souvent très longues que l on observe dans les situations de harcèlement, ou lorsque l ambiance professionnelle dans un service est tout particulièrement mauvaise (Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique, DGAFP). Enfin, le coût des formations, de la perte des temps de production et des modifications organisationnelles est compensé ultérieurement par la diminution de l absentéisme, du coût direct des accidents du travail et maladies professionnelles, de l amélioration de la productivité et de la qualité, (étude 2010 de l AISS).

6 Page6 Mise en œuvre d une démarche de prévention des RPS Les contextes dans lesquels peuvent s engager une démarche de prévention RPS : Pour répondre à l obligation réglementaire de protection de la santé des agents et dans un objectif de prévention, afin d éviter l apparition de troubles. A la suite d un changement important, qui peut amener des risques psychosociaux spécifiques. Pour agir face à un évènement grave (suicide, agression, harcèlement ) qui peut être révélateur de troubles psychosociaux. Une démarche globale de prévention des RPS Evaluer Signes d'alerte Pré-diagnostic, pour faire un état des lieux Identification de secteurs ou groupes davantage exposés Identifier = poser le problème = comprendre le problème Diagnostic approfondi Identification des facteurs de risque présents dans le travail Analyse de l'exposition des agents à ces facteurs Elaboration d'un plan d'action Mise en place du plan d action Evaluation des résultats de l action Agir = résoudre le problème

7 Page7 Les prérequis pour une démarche réussie Comme le suggérait le Rapport Lachmann-Larose-Pénicaud (2010), toute action de prévention des RPS passe dans un premier temps par un dialogue professionnel, un échange entre agents et/ou leurs représentants d une part, et encadrants et dirigeants d autre part, sur des situations de travail représentatives du quotidien des travailleurs et sur lesquelles il est possible d agir. Dans un second temps, il s agit de transformer ou d ajuster l organisation du travail afin d améliorer ces situations réelles de travail et d améliorer la qualité de vie au travail. Préparer et permettre l adhésion des agents Définir les objectifs et les moyens mobilisés Désigner un responsable de projet Créer un groupe de travail Constituer un comité de pilotage hétérogène qui participe à cette démarche. Il doit être représentatif de la structure : élus, agents de différents métiers, assistants et conseillers de prévention, membres du CHSCT, représentants du personnel, DRH, etc. Ils interviennent à différents niveaux : o Participation : faire part de son expérience en tant qu agent d un service et aider à conduire la démarche de diagnostic, o Réflexion et pérennisation : réfléchir aux éventuelles actions de prévention et contribuer à la réévaluation annuelle des facteurs de risques/ajuster les actions. Communiquer sur la démarche Les indicateurs à prendre en compte Les indicateurs liés au vécu des agents : reflètent la dimension subjective des situations de travail. Les indicateurs de fonctionnement : absentéisme, mouvement de personnel, temps de travail, etc. Les indicateurs de santé : accidents de service, activité du service de santé au travail, symptôme ou pathologie (dépression, anxiété, conduites addictives ). Réalisation du diagnostic L évaluation des facteurs de risque peut se faire de différentes manières, en utilisant plusieurs méthodes, il est important de les croiser afin d aboutir à un diagnostic complet : Les entretiens Pour accéder au vécu des agents. Cette méthode donne accès aux représentations et aux pratiques des individus. Elle permet de saisir les difficultés des agents en articulant celle-ci avec un contexte spécifique (organisation du travail, parcours individuels ). Les observations Pour accéder à la différence entre le travail réel et prescrit. Cela peut être utile aussi pour déceler des comportements dont les agents n ont plus forcément conscience parce que cela est devenu routinier pour eux. De plus, cette méthode permet de saisir des modes d interactions, des normes et des attitudes entre les groupes observés mais aussi les contextes physiques, géographiques et sociaux. Les questionnaires Pour faire participer tous les agents. Il permet de rendre compte d une situation selon plusieurs échelles de mesure validées scientifiquement et révèle l existence de facteurs de risque propres à chaque service. Il est indispensable de restituer les résultats du diagnostic à l ensemble des agents.

8 Page8 Prévenir les risques En prévention des risques, trois niveaux peuvent être distingués : La prévention primaire consiste à combattre le risque à sa source, elle est centrée sur le travail et son organisation et renvoie à une prévention collective des risques. La prévention secondaire consiste à réduire les conséquences sur la santé des travailleurs en leur apprenant à mieux gérer les situations à risque, il s agit d une gestion individuelle des risques. La prévention tertiaire consiste à intervenir lorsque le dommage ou le trouble a déjà eu lieu, elle relève davantage du curatif que du préventif, il s agit d une réponse d urgence afin d éviter que l état de santé ne continue de se détériorer. Elaborer un plan d actions Il est important de prendre en compte le risque de déception que les agents peuvent ressentir si suite à une démarche d évaluation des risques psychosociaux aucune action n est mise en œuvre. En amont de la mise en œuvre du plan d actions Afin de réaliser le plan d actions, les membres du comité de pilotage doivent se mettre d accord sur plusieurs points : - La définition de chaque action à mettre en œuvre en réponse à un objectif visé - La priorisation des actions - La définition d un chef de projet pour chaque action La réalisation du plan d actions Le plan d actions doit comprendre plusieurs éléments : - La définition de l action à engager - Les échéances à respecter (définir s il s agit d une action à mettre en œuvre sur le court, moyen ou long terme, mettre en place un planning prévisionnel) - Le responsable de l action - Les moyens et modalités à disposition pour la réalisation (renforts, moyens matériel et financiers, nombre de réunions à prévoir ) - L état d avancement de chaque action à compléter lors de chaque réunion de comité de pilotage Le plan d actions peut alors être présenté de la façon suivante : Actions à engager Action n 1 Echéances Responsable Moyens et modalités Etat d avancement Commentaires

9 Page9 L évaluation du plan d actions L évaluation devra porter sur : L efficacité de l action : mesure des résultats obtenus par rapport aux objectifs annoncés L impact de l action : effets directs et indirects Cela permettra d observer les actions ayant un effet positif mais aussi d identifier les actions ayant une faible efficacité ou un impact négatif non anticipé. Ainsi, l évaluation permettra d ajuster le plan d actions afin de le rendre le plus efficace possible en terme de prévention. Il est important de mettre en place une veille fondée sur des indicateurs pour effectuer un suivi et permettre un système d alerte. Les indicateurs permettent de détecter des situations à risque suffisamment en amont pour agir avant qu elles n affectent la santé des salariés. La communication La communication doit être effectuée tout au long de la démarche. Il est aussi essentiel de communiquer auprès des agents sur les mesures de prévention retenues : En sensibilisant l ensemble des managers au plan d actions En relayant l information auprès des agents Cette communication peut être effectuée grâce à : La réalisation d une note d information écrite L organisation d un temps d échange, par exemple en réunion d équipe. La présence d un membre du Comité de pilotage peut être une solution à envisager.

10 Page10 Le CDG 84 vous accompagne L évaluation des RPS Deux psychologues du travail accompagnent les collectivités adhérentes et non adhérentes au Service Hygiène et Sécurité du département dans leur démarche d évaluation des risques psychosociaux, en passant par une convention avec le CDG84. Contact : Pour ce faire, la démarche se décompose en 5 étapes : 1. Le cadrage de l intervention Constitution d un comité de pilotage Information aux agents Planification de l intervention 2. L étape de questionnement Réalisation d un état des lieux des facteurs de risque présents 3. L étape de diagnostic Evaluation des facteurs de risques psychosociaux identifiés en étape de questionnement Passation d entretiens à un panel d agents représentatif de la collectivité/distribution d un questionnaire 4. L étape de restitution Communication des résultats et recommandation d actions de prévention Restitution à la Direction et au comité de pilotage Diffusion d une synthèse écrite à l ensemble de la collectivité 5. L étape de transmission Accompagnement à l intégration des RPS dans le Document Unique Création d indicateurs de suivi et transmission d une grille de réévaluation Accompagnement à la mise en œuvre du plan d action et à la réévaluation des RPS Je suis témoin / confronté à un problème de stress, violence, harcèlement Je prends contact avec le médecin de prévention Je prends contact avec les représentants du personnel J avise mes supérieurs, éventuellement par écrit

11 Page11 Pour plus d informations Documentations utiles : - Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique & La prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique, Direction Générale de l Administration et de la Fonction Publique (2014). - La souffrance au travail : les risques psychosociaux en entreprise, Guide pratique employeurs, Carsat Normandie (2012). - Risques psychosociaux : ce qu il faut retenir, Dossier INRS (2016). - Dépister les risques psychosociaux : des indicateurs pour vous guider, INRS (2010). Sites utiles : - L Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) - Act Méditerranée, réseau Agence Nationale pour l Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) - Fonds National de Prévention (FNP)

8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX

8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX 8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX DE QUOI PARLE T ON? (source : guide DGAFP) La définition de référence des risques psychosociaux (RPS) retenue ici est celle du rapport du collège d experts présidé par Michel Gollac

Plus en détail

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques

Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques Livret 1 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 1 Mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois fonctions publiques OUTILS DE

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

Pour une politique de prévention des risques psychosociaux

Pour une politique de prévention des risques psychosociaux Note de la CSL Pour une politique de prévention des risques psychosociaux Luxembourg, le 25.05.2016 1/6 Situation actuelle et constats : Les pays européens assistent depuis une quinzaine d années à une

Plus en détail

Comment agir? L axe prévention primaire Actions organisationnelles & managériales. 7 e partie

Comment agir? L axe prévention primaire Actions organisationnelles & managériales. 7 e partie Comment agir? L axe prévention primaire Actions organisationnelles & managériales 7 e partie 1- ETRE STRATEGIQUE et PROACTIF Marge de manœuvre élevée Marge de manœuvre moyenne Marge de manœuvre faible

Plus en détail

La (construction) de la politique globale de Prévention des Risques Psycho-sociaux de Thales Alenia Space France

La (construction) de la politique globale de Prévention des Risques Psycho-sociaux de Thales Alenia Space France La (construction) de la politique globale de Prévention des Risques Psycho-sociaux de Thales Alenia Space France Participants: F. LEONARDI (RH, Référent RPS) et C.MASSINES (Secrétaire du CHSCT) 1 TAS France

Plus en détail

Ergonomie et risques psychosociaux

Ergonomie et risques psychosociaux Ergonomie et risques psychosociaux L ensemble des prestations couvertes par le pôle Ergonomie & psychosocial est assuré par Nathalie Feugeas, Technicienne en Ergonomie et Michelle Roche, Ergonome et Psychologue

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Evaluation Prévention. Sanctions

Evaluation Prévention. Sanctions Evaluation Prévention Traitement Sanctions Introduction Définitions Prévention des risques psychosociaux -> identification et évaluation -> les acteurs -> les outils Sanctions des atteintes psychosociales

Plus en détail

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Plan de la présentation Risques psychosociaux > Stress au travail > Violences externes > Violences internes Aspects réglementaires et juridiques

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail?

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Préven'ca**15*octobre*2015* Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Evolution des fonctions publiques et du secteur privé L apport des Conditions de Travail au CHS 1 Un paradoxe dans

Plus en détail

AMELIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET LUTTER CONTRE LE HARCELEMENT : AGIR DANS LES ETABLISSEMENTS. 1 Sébastien Salmon

AMELIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET LUTTER CONTRE LE HARCELEMENT : AGIR DANS LES ETABLISSEMENTS. 1 Sébastien Salmon AMELIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET LUTTER CONTRE LE HARCELEMENT : AGIR DANS LES ETABLISSEMENTS. 1 Les commissions hygiènes et sécurités. Le décret 91-1194 du 27 novembre 1991 a rendu obligatoire l

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale Cette fiche est consacrée au «Document Unique». Le Document Unique d évaluation des risques professionnels est : le premier outil de gestion des

Plus en détail

Point d information sur les réflexions menées au niveau interministériel sur les RPS

Point d information sur les réflexions menées au niveau interministériel sur les RPS Point d information sur les réflexions menées au niveau interministériel sur les RPS Séminaire des DRH des établissements d enseignement supérieur Jeudi 4 juillet 2013 Direction générale des ressources

Plus en détail

PRESENTATION D UNE INTERVENTION CONCERNANT LE RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

PRESENTATION D UNE INTERVENTION CONCERNANT LE RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Ergonome IPRP Formateur PRAP Conseil et Formation en Ergonomie, Santé et Sécurité au Travail PRESENTATION D UNE INTERVENTION CONCERNANT LE RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Août 2014 17 rue des

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Les risques psychosociaux: des outils pour l action

Les risques psychosociaux: des outils pour l action Les risques psychosociaux: des outils pour l action Mélanie Straetmans, psychologue du travail SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, Direction générale Humanisation du travail 1 Les RPS c est quoi?

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL CIRCULAIRE n 12-08 /mars 2012 MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL Références : Date d effet : 6 février 2012 (pour une partie seulement des dispositions cf.

Plus en détail

JOURNÉE D ACTUALITÉ. Accord-cadre sur la prévention des risques psychosociaux et CHSCT PLAN D INTERVENTION

JOURNÉE D ACTUALITÉ. Accord-cadre sur la prévention des risques psychosociaux et CHSCT PLAN D INTERVENTION Accord-cadre sur la prévention des risques psychosociaux et CHSCT La santé comme objectif stratégique, le travail comme ressource, l humain comme enjeu de développement. (J. Bernon) JOURNÉE D ACTUALITÉ

Plus en détail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail santé - sécurité au travail Enseignement agricole Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail Du danger à la prévention des risques professionnels Le secteur agricole est un secteur «à risques». Mais

Plus en détail

l humain au cœur de notre engagement

l humain au cœur de notre engagement l humain au cœur de notre engagement Qui sommes-nous? Créé en 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP, l Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources est une association (loi de 1901) qui

Plus en détail

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS

ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS ACCORD SSTFP : UN ENGAGEMENT DE L ETAT ET DES AUTRES EMPLOYEURS de la FPT et de la FPH 3 AXES, 15 ACTIONS, 63 PROPOSITIONS AXE 1 INSTANCES ET ACTEURS OPERATIONNELS COMPETENTS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE

Plus en détail

Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail

Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA

Plus en détail

Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel?

Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel? FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel? Siège social : 20/24,

Plus en détail

Plan de prévention des risques psycho-sociaux de la délégation régionale Aquitaine.

Plan de prévention des risques psycho-sociaux de la délégation régionale Aquitaine. Plan de prévention des risques psycho-sociaux de la délégation régionale Aquitaine. Proposition des représentants du personnel à titre expérimental sur la période de leur mandat. 1. Introduction Suite

Plus en détail

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 Gisèle Perche, Psychologue du travail MT 71, Service de santé de Saône et Loire Sylvie Trévoizan, Psychologue du travail

Plus en détail

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Propos introductifs (1) La santé au travail est devenue une question de société La valeur travail est importante

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

Risques psychosociaux : comprendre et agir. Diplôme d Université

Risques psychosociaux : comprendre et agir. Diplôme d Université Risques psychosociaux : comprendre et agir Les leviers d'action individuels, organisationnels et par l innovation Diplôme d Université Université Paul-Valéry Montpellier 3 Service universitaire de formation

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

Les experts du Document Unique. Droit individuel à la Formation DIF. Congé individuel à la Formation CIF

Les experts du Document Unique. Droit individuel à la Formation DIF. Congé individuel à la Formation CIF Les experts du Document Unique Droit individuel à la Formation DIF Congé individuel à la Formation CIF Le D.U.E.R Document Unique de l Evaluation des Risques dans le milieu professionnel Depuis le 5 novembre

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT Les limites du maintien à domicile M me Corine Ammar Scemama, médecin psychiatre. M lle Faustine Viailly, psychologue spécialisée en gérontologie. M Benoît Michel, étudiant en psychologie. Le maintien

Plus en détail

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT Un cadre unique pour une hétérogénéité des pratiques accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Accord cadre 2015-2017

Accord cadre 2015-2017 Accord cadre 2015-2017 Qualité de vie au Travail Réunion du 28 janvier 2015 Le Contexte La Caisse des dépôts s est engagée dans une dynamique de transformation interne pour mieux jouer son rôle et accroître

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST Proposition de barème sur 120 points Questions à traiter travaux demandés PARTIE 1 Dossier 1 LES CONDITIONS DE TRAVAIL 1.1 Identifier les risques auxquels

Plus en détail

Mesurer l étendue des missions de l Acfi

Mesurer l étendue des missions de l Acfi Les missions et le cadre d intervention des Acfi Saisissez la Référence Internet 5611 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette fiche Référence Internet 5611 1 outil associé

Plus en détail

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction générale des collectivités locales SDELFPT Bureau FP3 Paris, le NOTE D'INFORMATION relative à la mise en œuvre, dans la fonction publique

Plus en détail

TITRE : PREVENIR ET GERER MES RISQUES PROFESSIONNELS POUR AMELIORER LA PERFORMANCE DE MON ENTREPRISE

TITRE : PREVENIR ET GERER MES RISQUES PROFESSIONNELS POUR AMELIORER LA PERFORMANCE DE MON ENTREPRISE I N V I T A T I O N Madame, Monsieur, Cher dirigeant, Stress, harcèlement, violence, TMS liés à l'organisation du travail, au handicap ou au vieillissement Les risques professionnels évoluent ainsi que

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION ACCORD DU 15 FÉVRIER

Plus en détail

2. Le Document Unique d'evaluation des Risques Professionnels

2. Le Document Unique d'evaluation des Risques Professionnels 2. Le Document Unique d'evaluation des Risques Professionnels Présentation du document unique et retour d'expérience en collectivités TABLE RONDE animée par M. De LAAGE, journaliste indépendant : Photo

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

Risques psychosociaux : pratiques de prévention

Risques psychosociaux : pratiques de prévention Risques psychosociaux : pratiques de prévention CARREFOUR DE PRÉVENTION DES SPECIALISTES DE LA SECURITE DELÉMONT : 25 février 2016 Hermogène TOÏHEN, Inspecteur du travail, Genève 26.02.2016 - Page 1 Objectifs

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

BAYONNE jeudi 25 octobre 2012. Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre

BAYONNE jeudi 25 octobre 2012. Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre BAYONNE jeudi 25 octobre 2012 Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre De quoi parle-t-on? Conduites Addictives Les modes d

Plus en détail

Livre Blanc. Bureau de Gestion de Projet PMO. Project Management Office

Livre Blanc. Bureau de Gestion de Projet PMO. Project Management Office Livre Blanc Bureau de Gestion de Projet PMO Project Management Office Rédacteur en chef : Sébastien ROUX 2015 Sommaire Introduction... 3 Définition et contexte... 4 Les généralités des PMO... 7 PMO Dédié

Plus en détail

Santé - Cohésion sociale

Santé - Cohésion sociale Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 79 ASSISTANT SOCIAL Code : SCS05 Intitulé RIME : Assistant socio-éducatif FPESCS05 Il est chargé du suivi individualisé des agents. Il participe

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES

LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES LES PRINCIPES DE L ÉVALUATION DES RISQUES Le législateur exige de l employeur qu il évalue les risques auxquels sont soumis les salariés, alors même qu aucun accident du travail ne s est produit et qu

Plus en détail

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges ATELIER 3 Le collectif, facteur de qualité de vie au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges INTRODUCTION

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE ENTRE : Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse - 80 Rue Marcel Demonque - AGROPARC CS

Plus en détail

Document unique, plan de prévention : une démarche continue d évaluation des risques

Document unique, plan de prévention : une démarche continue d évaluation des risques Cliquez pour ajouter la date Document unique, plan de prévention : une démarche continue d évaluation des risques Michel Héry INRS Neuvièmes rencontres PCR, 13-14 novembre 2014 Une origine et une finalité

Plus en détail

Plateforme régionale d appui interministériel à la gestion des ressources humaines MALLETTE DE PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

Plateforme régionale d appui interministériel à la gestion des ressources humaines MALLETTE DE PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Plateforme régionale d appui interministériel à la gestion des ressources humaines MALLETTE DE PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1 Au fur et à mesure de la présentation, vous verrez apparaître régulièrement

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail PROJET RÉGIONAL 2015-2017 Prévention des risques professionnels et santé au travail RESTITUTION DE L ETUDE DE BESOIN CONTEXTE ET OBJECTIFS Mise en place d une étude de besoin composée d un questionnaire,

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux Groupe de travail Personnels Education. Académie de Besançon Janvier 2015

Prévention des risques psychosociaux Groupe de travail Personnels Education. Académie de Besançon Janvier 2015 Prévention des risques psychosociaux Groupe de travail Personnels Education Académie de Besançon Janvier 2015 Ordre du jour Contexte général Objectif du groupe de concertation Risques psychosociaux et

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION A LA DEMARCHE «ACCOMPAGNEMENT A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX» DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE

CONVENTION D ADHESION A LA DEMARCHE «ACCOMPAGNEMENT A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX» DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE ENTRE : CONVENTION D ADHESION A LA DEMARCHE «ACCOMPAGNEMENT A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX» DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail Management ou Animation

DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail Management ou Animation DESCRIPTION D EMPLOI Infirmier(e) en service de santé au travail Management ou Animation 1 INTITULE Unité : EDF SA ERDF Sous-unité d affectation : Famille professionnelle : Médico-social Métier : Infirmier

Plus en détail

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale elghalimohamed@yahoo.fr 1 Objectifs de la formation Identifier les fonctions d une unité de travail et du Tableau de

Plus en détail

Soutien psychologique individuel des agents. Les bonnes pratiques de mise en œuvre. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Soutien psychologique individuel des agents. Les bonnes pratiques de mise en œuvre. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Soutien psychologique individuel des agents Les bonnes pratiques de mise en œuvre Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Soutien psychologique individuel des agents Dans quels

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Un exemple d échelle de gravité

Un exemple d échelle de gravité Un exemple d échelle de gravité Individu collectif travail 1 Faible > Pas d arrêt de travail > Craintes, doutes, incertitudes > Blessures sans soins > Incivilité > Possibilité de tensions > Pas de conséquences

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. dans le monde de l entreprise

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. dans le monde de l entreprise LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX dans le monde de l entreprise PREAMBULE Contexte Les évolutions du travail Nouvelles logiques commerciales ; logique de services Nouvelles organisations Des évolutions technologiques

Plus en détail

Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique

Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique Livret 3 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 3 Guide méthodologique d aide à l identification, l évaluation et la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH Sommaire

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux Posséder des indicateurs des RPS est une condition nécessaire pour établir un consensus de diagnostic. Patrick LEGERON, Philippe

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Prévention des Risques Organisationnels Magali ROGER, Psychologue du travail chargée de mission en prévention des risques

Plus en détail

Convention de partenariat Réseau d appuis en Prévention des risques psychosociaux

Convention de partenariat Réseau d appuis en Prévention des risques psychosociaux Convention de partenariat Réseau d appuis en Prévention des risques psychosociaux Entre Et La Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail Nord-Est, sise 81 à 85 rue de Metz 54073 NANCY, ci-après

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM D O C U M E N T U N I Q U E G U I D E D A I D E D É V A L U A T I O N D E S R I S Q U E S AIPALS 2015 Conception/Mise à jour : AIPALS Santé au Travail / Novembre 2015 Crédits photo : Fotolia, Eric Audras/PhotoAlto

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place?

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Quel est le rôle et le positionnement de l Assistant de Prévention? L Assistant de Prévention assiste et conseille

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la formation professionnelle et du dialogue social

Ministère du travail, de l emploi et de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère du travail, de l emploi et de la formation professionnelle et du dialogue social Direction générale du travail Service des relations et des conditions de travail SRCT Sous-direction des conditions

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUER)

29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUER) OVE Cette fiche est la propriété d'ove et ne peut être reproduite ni diffusée sans autorisation. Domaine 2 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Fiche N 2901 29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Présentation SNP au Comité RPS 06 4 octobre 2013

Présentation SNP au Comité RPS 06 4 octobre 2013 Présentation SNP au Comité RPS 06 4 octobre 2013 Isabelle Wijers, Psychologue du travail, Secrétaire Karine Cavoit, Psychologue du travail, Membre Commission Champ du travail 1 Sommaire Présentation de

Plus en détail