Cadarache. Le magazine du Centre de Cadarache / Numéro spécial JFA

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadarache. Le magazine du Centre de Cadarache / Numéro spécial JFA"

Transcription

1 Le magazine du Centre de / Numéro spécial JFA

2 repas servis visiteurs aux deux restaurants installations ouvertes aux visiteurs 600 véhicules contrôlés Podium des installations les plus visitées RJH Tore Supra FLS Merci! s u o t à 200 intervenants

3 Le mot du Directeur Avoir le sens de l hospitalité est toujours enrichissant. Le 10 octobre dernier, nous avons reçu invités lors de la journée Famille et Amis. Je tiens ici à remercier tous les salariés - organisateurs et intervenants - qui se sont mobilisés pour cela. Il a été aussi très appréciable que l IRSN et Inter Contrôle, filiale d AREVA, ouvrent leurs portes aux visiteurs. J ai pu en profiter, et découvrir les instruments et les logiciels utilisés pour les contrôles non destructifs des cuves des centrales d EDF. Toucher du doigt le nucléaire pour la production d électricité est très intéressant. Nos laboratoires, nos installations et les services support, comme la Formation Locale de Sécurité ou les équipes de Radioprotection, suscitent beaucoup de curiosité. Il est important que chaque salarié puisse présenter avec fierté à ses proches ce qu il fait sur le site, ainsi que la grande diversité des métiers du CEA. Ca va mieux en le voyant! Ces visites rendent concret ce qui peut paraître très abstrait de loin. En faisant œuvre de pédagogie, nous replaçons également nos activités au cœur d une problématique de société : la transition énergétique. Derrière les discours, ou un événement mondial comme la COP21, des équipes de recherches travaillent sur des solutions. Visiter un centre comme permet à tous de voir quelles actions concrètes sont développées, et comment elles s inscrivent dans la durée. Le RJH est là pour 60 ans et plus! Cette journée Famille et Amis est capitale, et nous souhaitons, en 2017, en organiser une autre avec davantage de participants, invités et invitants. Ceux qui reçoivent doivent pouvoir eux aussi visiter des unités qu ils ne connaissent pas. Le site de est vaste, nos programmes nombreux, nos journées de travail bien remplies. Souvent, nous méconnaissons ce qu il se passe dans les autres laboratoires. Ce moment dédié à l accueil est l occasion pour tous d avoir une meilleure connaissance de l ensemble des recherches que nous menons. Christian Bonnet

4 Sondage Organisation Installations Questionnaire JFA 2015 Vous avez trouvé le contrôle d entrée : Normal 65 % 12 % Lors de votre visite vous avez trouvé les intervenants : Intéressant 57 % Long Très intéressant 27 % Indispensable 20 % Trop long 1% Passionnant 15 %

5 Restauration Pour votre déjeuner, vous avez trouvé le préachat de tickets : Très bien Bien Inutile 39 % 34 % Assez bien 18 % 7 % Vos invités Vos invités ont trouvé la visite : Intéressante Trop technique 20 % 65 % 12 % Passionnante 1% Très intéressante Prochaine JFA Si une Journée Famille Amis est organisée dans deux ans : Je viendrai 86 % Je ne mieux connaître sais pas nos Unités de recherche 10 % Je ne viendrai pas 2 %

6 Françoise JAdot, présentant le projet astrid lors de la JFA Interview Interview d'une intervenante Françoise JADot Plus de 200 salariés ont choisi de venir présenter leurs activités lors de la Journée Famille Amis. Il est toujours intéressant de connaître les motivations de ces «intervenants» et de savoir ce qu ils en retirent. Françoise Jadot se fait donc, par cette interview, la porteparole de l ensemble des intervenants. À travers ses réponses c est le plaisir d échanger, de se confronter au public que l on retrouve. Cet échange fructueux est vraiment ce qui fait le point commun entre tous ces salariés fiers de leur métier et heureux de pouvoir en parler à un public de tous horizons. Atout : Pourquoi avez-vous décidé d être présente le samedi 10 octobre pour présenter vos activités Françoise Jadot : Je pense avoir participé à une majorité des journées portes ouvertes et/ou journées des familles. C est toujours, et avant tout, un réel plaisir que de pouvoir expliquer ce que l on fait et pourquoi, de répondre en direct aux interrogations comme aux critiques. Ces journées permettent un échange direct entre le public et nous. C est très agréable et enrichissant. Les gens sont intéressés. Ils sont certes à l écoute mais ils peuvent aussi s exprimer et faire entendre leur point de vue, poser des questions, et dans la plupart des cas, obtenir les réponses et les explications qu ils sont en droit d attendre. AC : cette présence vous demande-t-elle beaucoup de préparation? FJ : Honnêtement, plus que je ne l avais imaginé au départ, en me portant volontaire. J avais, en effet, imaginé une simple mise à jour des posters de la JFA de Mais en y regardant de plus près, il y a eu une telle évolution du projet ASTRID depuis, qu il aurait été trop réducteur de ne proposer que ça. L organisation et les grandes étapes du projet, les interfaces avec les partenaires industriels, les équipes de R&D et le tissu industriel en support, les principaux résultats et innovations, tout cela méritait bien un effort supplémentaire. Toute la matière nécessaire était disponible ; le plus difficile a été de la synthétiser et choisir les illustrations (sans frustrer personne) pour tout faire tenir sur 5 posters. Ce travail est quoi qu il en soit utile et pourra être mis à profit à d autres occasions. que retirez-vous de cette journée? FJ : Ce que j en retire? Que du bonheur! Je suis très heureuse des rencontres et échanges que j ai eu tout au long de cette journée. Il faut tenter d intéresser tout le monde donc s adapter à tous les âges, toutes les générations, tous les niveaux de connaissance, c est un vrai challenge. J espère avoir pu leur faire partager mon enthousiasme, leur avoir donné l envie d en savoir plus, et bien sûr de revenir pour connaitre la suite de l histoire d ASTRID. pensez-vous être à nouveau volontaire dans 2 ans? FJ : Oui, avec grand plaisir.

7 Cabri Cabri JFA 2015 EN IMAGES Cabri CHICADE CHICADE CHICADE TORE SUPRA A

8 TORE SUPRA IRFM TORE SUPRA IRSN IRSN Contrôle à l'entrée PAPIRUS ASTRID RJH SPR SPR Tour de Site // Spécial JFA 2015 Directeur de la publication : Christian Bonnet Rédacteur en chef : Dominique Denis Rédaction : Alexie Valois, Dominique Denis Photos : CEA/Pierre Genevier

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ. Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS. En partenariat avec

La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ. Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS. En partenariat avec La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ En partenariat avec Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS 4 MÉMENTO Dans le cadre d un projet d étude collectif, notre promotion a effectué un

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Lettre à destination des Anciens de l IDPA rédigée par les étudiants de l IDPA

Lettre à destination des Anciens de l IDPA rédigée par les étudiants de l IDPA Lettre à destination des Anciens de l IDPA rédigée par les étudiants de l IDPA Qui sommes nous : L Association de l IDPA représente les étudiants de l Institut de Droit Public des Affaires, formation gérée

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

LA RFID ET VOUS. Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID SONDAGE.

LA RFID ET VOUS. Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID SONDAGE. SONDAGE LA RFID ET VOUS Grand sondage Stef-TFE / BVA sur les projets réels des entreprises agroalimentaires en matière de RFID octobre 2005 > Depuis quelques temps, certains acteurs de la grande distribution

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

Les Français et la carte bancaire

Les Français et la carte bancaire Les Français et la carte bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : PayPlug Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

«Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres

«Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres «Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres Le 12 novembre 2015 (Photo: Philipp Zinniker) Regoignez-nous et assurez la relève! Les professions de la

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage

Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage Déficiences visuelles et accessibilité du patrimoine historique : synthèse des résultats du sondage D Histoires en Patrimoine J ai fondé D Histoires en Patrimoine en juillet 2013, sous le statut d autoentrepreneur.

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

ETUDE réalisée dans le cadre d un diplôme Inter Universitaire d étude et de prise en charge de la douleur :

ETUDE réalisée dans le cadre d un diplôme Inter Universitaire d étude et de prise en charge de la douleur : ETUDE réalisée dans le cadre d un diplôme Inter Universitaire d étude et de prise en charge de la douleur : «Accueil d un enfant et évaluation de sa douleur «Par Nathalie VERMION masseur-kinésithérapeute

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

Résultats du sondage en ligne

Résultats du sondage en ligne Résultats du sondage en ligne Octobre 2012 Sondage SwissCommunity.org Avec 4 090 réponses sur un total de 13 000 membres, c est presque un tiers de l ensemble des membres de la plate-forme qui y ont répondu.

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Luigny, 22 Mars 2013 Inauguration du Centre d ARCHIV SYSTEM à Luigny 22 Mars 2013 Page 2 Discours d Alain TAIEB, Président du Groupe Mobilitas

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde.

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Note à Eléments de langage Chers amis, Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Des colloques sur ce sujet,

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Institut CSA pour Visa Novembre 04 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 980 personnes

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

OBSERVATOIRE de la qualité du service

OBSERVATOIRE de la qualité du service OBSERVATOIRE de la qualité du service public de l eau Principaux enseignements 2013 Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses quatre millions de consommateurs, le SEDIF a mis en place depuis 2002

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale 19 juin 2008 Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale Dr. Ariane Zermatten Dr. Christian Osiek Dr. Françoise Jermann Dr. Yasser Khazaal Dr. Guido Bondolfi Pourquoi

Plus en détail

Où avez-vous entendu parler de la Maison de la Famille Joli-Cœur :

Où avez-vous entendu parler de la Maison de la Famille Joli-Cœur : FORMULAIRE D INSCRIPTION ATELIERS PARENTS/ENFANTS ATELIER Où avez-vous entendu parler de la Maison de la Famille Joli-Cœur : Nom du parent : Date de naissance du parent : Nom de l enfant : Date de naissance

Plus en détail

Connecticut Haitian Voice Mars 2009

Connecticut Haitian Voice Mars 2009 «Entrevue : Un programme de français pour les francophones à New York» Paru dans : CSMS Mag Janvier 2009 Connecticut Haitian Voice Mars 2009 Média Mosaïque Montréal Juin 2009 Par Jeanie Bogart Il est possible

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

EU Careers Mode d emploi de l inscription en ligne

EU Careers Mode d emploi de l inscription en ligne EU Careers Mode d emploi de l inscription en ligne Juillet 2015 Contenu 1) Votre compte EPSO 2) Auto-évaluation 3) Dossier de candidature 4) Communication 5) Attachez votre CV 2 1) Votre compte EPSO Votre

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Formulaire destiné à l inscription des étudiants de l Université de Fribourg au Concours européen des droits de l homme René Cassin Edition 2015-2016

Formulaire destiné à l inscription des étudiants de l Université de Fribourg au Concours européen des droits de l homme René Cassin Edition 2015-2016 Formulaire destiné à l inscription des étudiants de l Université de Fribourg au Concours européen des droits de l homme René Cassin Edition 2015-2016 Questionnaire à retourner avec le CV et les notes de

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

dossier saison 2011/2012

dossier saison 2011/2012 dossier saison 2011/2012 GENÈSE DU PROJET L industrie du ski s inscrit dans un univers plus large, le secteur très courtisé des loisirs où interviennent de nombreux opérateurs du monde du voyage, de l

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

MODE D EMPLOI. La Vie en version numérique

MODE D EMPLOI. La Vie en version numérique MODE D EMPLOI La Vie en version numérique MODE D EMPLOI La Vie en version numérique SOMMAIRE p.3 p.5 p.14 p.25 Présentation de la liseuse (PDF interactif) Je ne suis pas abonné à La Vie : Je souhaite acheter

Plus en détail

Cadarache. Le magazine du Centre de Cadarache / n 40 mars 2015 LE SODIUM. Un fluide à neutrons rapides

Cadarache. Le magazine du Centre de Cadarache / n 40 mars 2015 LE SODIUM. Un fluide à neutrons rapides àtout Cadarache Le magazine du Centre de Cadarache / n 40 mars 2015 LE SODIUM Un fluide à neutrons rapides Un départ une arrivée après un peu plus de cinq années passées au CEA/Cadarache, voici le moment,

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009

Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 Rapport de Stage Christopher Chedeau 2 au 26 Juin 2009 «Web. De l intégration de pages statiques HTML à un CMS, à la dynamisation d un site grâce au Javascript et l utilisation de nouvelles technologies

Plus en détail

Le plus solide lien pour redonner la vie

Le plus solide lien pour redonner la vie La lettre de France ADOT 72 Membre de la Fédération FRANCE ADOT Reconnue d utilité publique Mars 2011 Le mot de la présidente Chers Amis, Chers adhérents, Don d organes, Don de moelle osseuse, Ils ont

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

Les conséquences de la crise financière et économique sur l implantation internationale des PME et ETI

Les conséquences de la crise financière et économique sur l implantation internationale des PME et ETI Les conséquences de la crise financière et économique sur l implantation internationale des PME et ETI Jiawei Ye Pramex International Université Paris-Dauphine - 1 - - 2 - Pramex International (cabinet

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

Recommandations pour développer une communauté locale participative Recueil de bonnes pratiques Sens et Autonomie (France) CIGL Esch-Sur-Alzette, Kalendula (Luxembourg) CRIE d Anlier (Belgique) Le contenu

Plus en détail

SPONSORING D UNE ACTION

SPONSORING D UNE ACTION SPONSORING D UNE ACTION Ou comment présenter un projet? Notions de base Qu est ce que le sponsoring? Soutien d une entreprise pour une action d'intérêt général Induit des contreparties pour les sponsors

Plus en détail

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de partenariats pour le

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

Création ou refonte de site web

Création ou refonte de site web Création ou refonte de site web Sommaire Création et refonte de site web à quoi penser? Solutions de création et de refonte de site web Création et refonte de site web à quoi penser? Identifier ses besoins

Plus en détail

Challengez votre développement durable

Challengez votre développement durable LE CONCOURS UNE DEMARCHE ORIGINALE ET INEDITE POUR : RECENSER ET VALORISER SES ACTIONS DD EN EVALUER LA QUALITE ET EN FAIRE UN AVANTAGE CONCURRENTIEL Dans ce dossier de presse : Présentation des Trophées

Plus en détail

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Philippe MARTIN, Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le jeudi 6 février 2014 Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

Paris mardi 28 février 2012

Paris mardi 28 février 2012 VALERIE PECRESSE MINISTRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT www.budget.gouv.fr Discours de Valérie PECRESSE, ministre du Budget, des Comptes publics

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

Professionnels de Santé

Professionnels de Santé Professionnels de Santé Des solutions d assurance et d assistance spécifiquement adaptées à votre activité et à votre vie privée. www.allianz.fr Avec vous de A à Z En partenariat avec : Union Nationale

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 1 SOMMAIRE I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 2 I- RAPPEL DU PROJET Impacts Environnement est une association étudiante dont les objectifs

Plus en détail

ET SI VOTRE NOUVEAU COLLÈGUE ÉTAIT EN RÉALITÉ VOTRE PATRON OU VOTRE PATRONNE!? MERCREDI 7 JANVIER À 20:50

ET SI VOTRE NOUVEAU COLLÈGUE ÉTAIT EN RÉALITÉ VOTRE PATRON OU VOTRE PATRONNE!? MERCREDI 7 JANVIER À 20:50 ET SI VOTRE NOUVEAU COLLÈGUE ÉTAIT EN RÉALITÉ VOTRE PATRON OU VOTRE PATRONNE!? MERCREDI 7 JANVIER À 20:50 QUI SONT NOS PATRONS INCOGNITO? KARINE COHEN : LA PREMIÈRE PATRONNE INCOGNITO CO-DIRIGEANTE DE

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE

ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE NOTE INTERNE DIRECTION DE L INTERNATIONAL ET DE L UNIVERSITE POLE AFRIQUE ET MEDITERRANEE DECEMBRE 2014 ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE Bpifrance accompagne le développement des entreprises

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Source : Entretien du XX/12/13 avec Mme D. de l entreprise EDF réalisé par Ludivine Moi : Bonjour Madame, j'aurais quelques questions à vous poser dans

Plus en détail

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010.

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010. Octobre 00 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Agence Thomas Marko & Associés Echantillon : 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

CSCP 2012. Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE

CSCP 2012. Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme CSCP 2012 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE MANAGEMENT DES OPÉRATIONS LEAN MANAGEMENT MANAGEMENT DES

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Un groupe dynamique qui ne souhaite pas grandir en nombre mais en bien-

Un groupe dynamique qui ne souhaite pas grandir en nombre mais en bien- L'année 2011 commence et nous avons déjà trop de rendez-vous et de la difficulté à souffler! On a tous fait nos résolutions le 1er janvier, mais combien d'entre nous avons mis les chances de notre côté

Plus en détail

Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des

Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des équipes travaillant à la création et à la reprise d entreprises

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale Le sondage du jour Type d outil : Activité rituelle permettant de valoriser les relations et de susciter des activités dénombrement au départ du nombre d'élèves de la classe. Auteur(s) : Pauline Gobert

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil.

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. 2 Notre stratégie et nos objectifs Explorons de nouvelles voies. C est notre volonté. Notre stratégie et nos objectifs «Numéro un pour le trafic des paiements

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Etude nationale sur l audition Résultats

Etude nationale sur l audition Résultats Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude: Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté

Plus en détail