BILAN FORMATIF Stage IV

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN FORMATIF Stage IV"

Transcription

1 Nom du stagiaire : Programme : Nom de l enseignant associé : École : Nom de la direction de l école : Commission scolaire : Nom du superviseur : BILAN FORMATIF Stage IV AGE EN RESPONSABILITÉ au préscolaire et au primaire BEALS BEAP BEM BÉEPS BÉPEP DID-3931 ARV-3576 MUS-3621 EPS-3500 ENP-3500 ENP-3000 Automne 2012

2

3 BILAN FORMATIF AGE EN RESPONSABILITÉ au préscolaire et au primaire - Automne 2012 Le bilan formatif présente les douze compétences de l Instrument de développement professionnel, les indices de maîtrise attendus et certaines manifestations retenues pour chacune de ces compétences et les cinq perspectives transversales de développement professionnel. La démarche du bilan formatif continu se vit tout au long du stage et implique les partenaires à des moments précis : PARTENAIRES PRÉAGE 1 ER BILAN 2 E BILAN 3 E BILAN Stagiaire Enseignant associé Semaine 2 (avant le 31 août) Présenté à l enseignant Présenté au superviseur à la 1 re supervision N/A Semaine 6 (avant le 28 sept.) Présenté à l enseignant Semaine 7 (sem. du 1 er oct.) Présenté au stagiaire Semaine 10 (avant le 26 oct.) Présenté à l enseignant Semaine 11 (sem. du 29 oct.) Présenté au stagiaire Bilan fin de stage au portfolio N/A Superviseur N/A Bilan fait lors de la 2 e supervision (au plus tard le 31 octobre) Bilan fin de stage au portfolio Lors des deux évaluations formatives le stagiaire, comme premier responsable de son cheminement professionnel prévoit rencontrer l enseignant associé de manière à faire le point sur le niveau de développement de ses compétences professionnelles. Pour chacune des compétences, vous avez à vous poser la question suivante : «À ce jour, quel est mon niveau de satisfaction face à» et vous prenez position sur le chemin parcouru à partir de l échelle d appréciation suivante : 1 : très satisfaisant (tous les indices de maîtrise attendus sont présents et constants), 2 : satisfaisant (plus de la moitié des indices de maîtrise attendus sont présents et constants), 3 : peu satisfaisant (moins de la moitié des indices de maîtrise attendus sont présents et constants), 4 : non satisfaisant (peu ou pas d indices de maîtrise attendus sont présents et constants). Il s agit d indiquer un seul chiffre correspondant dans la case stagiaire () de votre niveau de satisfaction des compétences travaillées tout en identifiant les constats et les pistes de travail pour poursuivre votre développement. L enseignant associé complète sa partie (). Ensuite, ensemble vous prévoyez un moment de partage pour une compréhension de vos choix respectifs. Note : Pour l un ou l autre de ces bilans, le consensus n est pas obligatoire. En ce qui concerne les cinq perspectives transversales (HARPE), vous avez à écrire vos forces et vos défis situant votre niveau de développement atteint à ce jour, et ce, en fonction de l intégration des compétences au service de l apprentissage des élèves. L enseignant évalue la pratique professionnelle du stagiaire à deux reprises et écrit ses commentaires (forces et défis MINEURS OU MAJEURS) relatifs aux perspectives transversales lors de l appréciation globale du stagiaire après la présentation de chacun des bilans à ce dernier. Note : Le bilan formatif est une pièce obligatoire que le stagiaire doit remettre au superviseur à la rencontre de consensus. Avertissement : Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement pour alléger le texte. 3

4 BILAN PRÉAGE NOM : L Instrument de développement professionnel (IDP) est l outil privilégié pour comprendre le sens et la portée de chacune des compétences professionnelles. Voici les étapes à suivre : Relisez votre évaluation du stage III. Nuancez-le à la lumière de la perspective du stage IV. Identifiez à l aide de la légende suivante, le degré de satisfaction perçu pour chacune des compétences qui étaient à travailler : 1 : très satisfaisant (tous les indices de maîtrise attendus sont présents et constants), 2 : satisfaisant (plus de la moitié des indices de maîtrise attendus sont présents et constants), 3 : peu satisfaisant (moins de la moitié des indices de maîtrise attendus sont présents et constants), 4 : non satisfaisant (peu ou pas d indices de maîtrise attendus sont présents et constants). Ciblez une force et un défi à relever pour chacune des compétences et justifiez vos choix. Présentez et remettez votre bilan à votre enseignant associé et à votre superviseur en début de stage. COMPÉTENCES COTE FORCES / DÉFIS / JUIFICATIONS C#1 Agir culturel C#2 Communiquer C#3 Concevoir C#4 Piloter 4

5 C#5 Évaluer C#6 Gérer C#7 Adapter ses interventions C#8 Intégrer les technologies C#9 Coopérer avec l équipe-école C#10 Travailler de concert avec l équipe pédagogique C#11 Agir réflexif C#12 Agir éthique 5

6 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 1 : Agir en tant que professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans l exercice de ses fonctions. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 1 Comprendre les différents savoirs à enseigner en créant des liens significatifs chez l élève. Manifester une compréhension critique de son cheminement culturel et en apprécier les potentialités et les limites. Construire des liens, dans les activités d apprentissage proposées, avec la culture des élèves. Intègre dans ses activités des éléments de sa culture personnelle pour enrichir les apprentissages des élèves. Construit des liens entre les activités d apprentissage et la culture des élèves. Part de la culture des élèves, autant des filles que des garçons pour favoriser des apprentissages signifiants et reliés à la vie courante. Donne du sens au contenu spécifique à enseigner. Valorise l apprentissage de la discipline à faire apprendre. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à exploiter des référents culturels, le programme de formation de l école québécoise et à les mettre au profit de l apprentissage des élèves? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 6

7 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 2 : Communiquer clairement et correctement dans la langue d'enseignement, à l'oral et à l'écrit, dans les divers contextes liés à la profession enseignante. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 2 Maîtriser les règles et les usages de la langue orale et écrite de manière à être compris. S exprimer dans la langue correcte avec aisance, précision, efficacité et exactitude. Adopter un niveau de langue correct et approprié dans les communications avec les interlocuteurs (enseignants, élèves, parents, collègues, etc.). Reprendre les erreurs commises par les élèves dans leurs communications orales et écrites. Emploie un vocabulaire précis, riche et varié, une syntaxe correcte. Apporte des consignes précises, des explications compréhensibles, des questions claires. Sensibilise les filles comme les garçons, à leur façon de s exprimer à l oral et à l écrit. Les corrige régulièrement. Nomme sa pratique en faisant usage d un vocabulaire pédagogique. Ajuste son discours à différents contextes. Écrit sans erreur en toutes circonstances. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à adopter un langage professionnel dans toutes vos communications orales et écrites et de votre capacité à adapter votre niveau de langue? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 /satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 7

8 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 3 : Concevoir des situations d enseignement-apprentissage pour les contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées par le programme de formation. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 3 Concevoir des activités d enseignement-apprentissage variées et d un niveau de complexité approprié permettant la progression des élèves dans le développement de leurs compétences. Planifier des situations d enseignement-apprentissage dans une planification à long terme. A des intentions pédagogiques en lien avec les apprentissages à faire apprendre. Prévoit des défis adaptés qui engagent tous les élèves. Conçoit des activités d apprentissages signifiantes, diversifiées, progressives, adaptées autant aux filles qu aux garçons. Lie les contenus d apprentissage entre eux. Anticipe les obstacles. Planifie en respectant la démarche d apprentissage. Diversifie ses approches pédagogiques. Sort des manuels scolaires. Crée son propre matériel. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à anticiper les aspects du contexte d enseignement et votre capacité à situer les objets d apprentissage dans une continuité ou une progression? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 8

9 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 4 : Piloter des situations d enseignement-apprentissage pour des contenus à faire apprendre, et ce, en fonction des élèves concernés et du développement des compétences visées dans le programme de formation. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 4 Guider, par des interventions appropriées, les élèves dans la réalisation de tâches d apprentissage. Animer les élèves dans l accomplissement d un travail coopératif. Détecter les problèmes d enseignement-apprentissage qui surviennent et utiliser les ressources appropriées pour y remédier. Maintient le cap sur les contenus à faire apprendre. Propose des défis adaptés et variés. Tient compte des styles d apprentissage de chacun. Anime des tâches favorisant l engagement, le désir d apprendre, le questionnement, l expérimentation. Utilise le balayage visuel sur le groupe. Encadre les élèves par des questions adaptées et variées sur leur façon d apprendre (faire objectiver). Dose les apprentissages à faire acquérir. Se dégage de sa planification écrite. Utilise du matériel de manipulation, du matériel visuel. Propose différentes formes de travail. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à tirer profit des événements tout en gardant en tête les intentions éducatives et votre capacité à doser l accompagnement? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 9

10 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 5 : Évaluer la progression des apprentissages et le degré d acquisition des compétences des élèves pour les contenus à faire apprendre. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 5 Détecter, en situation d apprentissage, les forces et les difficultés des élèves. Préciser des correctifs à apporter à son enseignement. Contribuer à la préparation du matériel d évaluation pour les apprentissages réalisés. Communiquer aux personnes concernées les données précises sur la progression des élèves en rapport avec les résultats attendus. Intègre l évaluation au processus d apprentissage des élèves. Évalue les compétences disciplinaires et selon le cas, les transversales. Observe, questionne, recueille des données, les interprète, porte un jugement sur la progression des apprentissages des élèves sous sa responsabilité. Utilise des instruments (outils) d évaluation déjà construits. Construit des instruments (outils) d évaluation adaptés. Régule les apprentissages pour permettre la progression chez les élèves. Communique à l élève les apprentissages réalisés. Communique aux personnes concernées les progrès réalisés par l élève. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à cibler de façon pertinente les objets, les moyens et les moments d évaluation et votre capacité à poser un diagnostic sur les apprentissages des élèves? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 10

11 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 6 : Planifier, organiser et superviser le mode de fonctionnement du groupe d élèves en vue de favoriser l apprentissage et la socialisation des élèves. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 6 Mettre en place et maintenir des routines permettant un déroulement efficace des activités usuelles de la classe. Anticiper des problèmes de déroulement des activités de la classe et planifier des mesures en vue de les prévenir. Corriger les problèmes de déroulement qui nuisent au fonctionnement démocratique de la classe. Déterminer et mettre en œuvre des moyens permettant de régler des problèmes avec les élèves présentant des comportements inappropriés. Organise de façon sécuritaire la vie collective du groupe. Crée, décode et maintient un climat de classe favorable aux apprentissages. Met en place des dispositifs pour soutenir les apprentissages des garçons et des filles. Agit comme figure d autorité en étant cohérent et constant dans ses exigences et valeurs véhiculées. Supervise des modes de fonctionnement collectifs de façon efficace et en harmonie avec le besoin d apprendre des élèves. Met en place des modes de fonctionnement démocratiques, cohérents avec les valeurs éducatives prônées. S assure que tous les élèves comprennent les modes de fonctionnement et y adhèrent. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à tenir compte de la dynamique du groupe et de votre capacité à rallier tous les élèves au fonctionnement de la classe? Partagez vos constats. Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 11

12 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 7 : Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d apprentissage, d adaptation ou un handicap. INDICE DE MAÎTRISE ATTENDU ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 7 Collaborer à la conception et à la mise en œuvre de plans d intervention efficaces pour favoriser l intégration des élèves en difficulté, personnaliser le soutien à leur offrir et adapter son enseignement. Utilise les informations disponibles et sollicite les ressources nécessaires. Ajuste, modifie et adopte des actions en fonction des besoins et des caractéristiques des filles et des garçons en difficulté. Donne le soutien pédagogique nécessaire aux élèves en difficulté. Responsabilise les élèves en difficulté. Prend part aux interventions concertées. Intervient de façon équitable. Communique aux partenaires une analyse nuancée de la situation. Perspective de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à répondre aux exigences éducatives de ces élèves? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 12

13 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 8 : Intégrer les technologies de l information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d activités d enseignement apprentissage, de gestion de l enseignement et de développement professionnel. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 8 Manifester un esprit critique et nuancé de l utilisation des TIC. Utiliser efficacement les TIC comme moyen de développement professionnel et de soutien à la pratique professionnelle. Utiliser efficacement les TIC avec les élèves, en fonction du contexte de la classe et de l école. Introduit les TIC dans son enseignement par différents moyens. Aide les élèves à s approprier et à utiliser les TIC. Développe, chez les élèves, leur curiosité et leur ouverture sur le monde. Utilise les TIC pour soutenir sa démarche réflexive et son développement professionnel. Utilise les TIC pour élaborer ses planifications, ses outils d observation et d évaluation. Perspective de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à exploiter pédagogiquement les TIC? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 13

14 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 9 : Coopérer avec l`équipe-école, les parents, les différents partenaires sociaux et les élèves en vue de l`atteinte des objectifs éducatifs de l`école. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 9 Situer son rôle par rapport à celui des autres intervenants pour en arriver à une complémentarité respectueuse des compétences de chacun. Adapter ses actions aux visées éducatives de l école tout en y apportant des pistes d amélioration. S engager dans la réalisation de projets d école. Établir une relation de confiance avec les parents. Assume les rôles et les tâches que la profession enseignante requiert. Adapte ses actions aux visées pédagogiques et éducatives de l école. Offre aux élèves, la possibilité de coopérer et de véhiculer des valeurs éducatives, par la prise en charge de projets ayant une portée au niveau de l école. Défend ses points de vue, prend position avec un respect des valeurs éducatives de l école. Participe aux décisions et à l évaluation du travail collectif. Établit un lien de confiance avec différents partenaires de l école : parents, enseignants. Coopère lors de rencontres de parents, de l équipe-école, de sorties éducatives, au projet-école. Perspective de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à vous intégrer dans certains projets et comités de l école? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 14

15 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 10 : Travailler de concert avec les membres de l`équipe pédagogique à la réalisation des tâches permettant le développement et l évaluation des compétences visées dans le programme de formation, et ce, en fonction des élèves concernés. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 10 Contribuer de manière pertinente aux travaux de l équipe enseignante. Prendre position de façon constructive aux travaux d équipe-cycle. Établir une relation de collaboration avec l enseignant au service de l apprentissage des élèves. S intègre à certains comités pédagogiques de l école. Collabore à l organisation de l étape pour la planification, l intervention et l évaluation des situations d apprentissage. Participe et contribue aux travaux de l équipe pédagogique en proposant des idées novatrices, des tâches significatives ou des projets auprès des élèves. Participe avec ouverture aux journées pédagogiques, aux différentes réunions. Perspective de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à partager votre expertise pédagogique? Partagez vos constats. Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 15

16 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 11 : S engager dans une démarche individuelle et collective de développement personnel et professionnel. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 11 Mener une démarche d analyse réflexive rigoureuse sur des aspects précis de son enseignement. Nommer ses forces et ses limites lors des rétroactions pour s améliorer. Établir un bilan de ses compétences et mettre en œuvre les moyens pour les développer. Porte son attention sur des aspects ciblés (ses forces, ses faiblesses, ses limites) de son enseignement. Analyse sa pratique dans son rapport à l élève et aux apprentissages à réaliser. Réinvestit les résultats de sa réflexion dans l action. Réinvestit les commentaires reçus dans sa réflexion et dans son action. Établit un bilan de ses compétences et met en œuvre des moyens concrets pour les développer et en évaluer l impact. Développe un discours pédagogique cohérent en échangeant ses idées avec différents interlocuteurs. Perspectives de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à profiter de vos expériences pour améliorer votre pratique et à vous engager activement dans votre développement professionnel? Partagez vos constats. Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 16

17 COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE # 12 : Agir de façon éthique et responsable dans l`exercice de ses fonctions. INDICES DE MAÎTRISE ATTENDUS ET MANIFEATIONS DE LA COMPÉTENCE # 12 Agir de manière autonome et responsable auprès des élèves sous sa responsabilité. Faire preuve de professionnalisme en toute circonstance (tenue vestimentaire, assiduité, ponctualité, disponibilité, confidentialité). Répondre de ses actions et justifier ses décisions en fournissant des arguments fondés. Accomplit toutes les tâches de façon éthique. Respecte les aspects confidentiels de la profession enseignante. Évite les formes de discrimination à l égard des élèves et des enseignants. Véhicule et fait la promotion de valeurs éducatives, respectueuses des différences. Justifie ses décisions relativement à l apprentissage et à l évaluation des élèves à partir de faits observés. Initie les élèves à la médiation et à la mise en place de stratégies favorisant la discussion démocratique. Fait preuve d égalité pour tous quant à l établissement de règles justes. Perspective de développement professionnel À ce jour, quel est votre niveau de satisfaction relativement à votre capacité à témoigner de vos valeurs morales dans vos actions quotidiennes? Partagez vos constats. Légende : 1 / très satisfaisant 2 / satisfaisant 3 / peu satisfaisant 4 / non satisfaisant Semaines 6-7 Les constats / Les pistes d actions Semaines Les améliorations et de nouvelles pistes de travail 17

18 SE DONNER UN HORIZON DANS LE TEMPS L axe de développement professionnel est lié à «la conscience éthique, à l agir responsable et autonome» : cohérence, constance et aisance dans votre pratique. Vous avez un regard historique sur les événements, chaque événement s inscrivant dans une continuité. Vous développez votre capacité à lier les événements entre eux, à voir qu ils font en réalité partie d un ensemble plus vaste et plus complexe. Vous avez une préoccupation constante pour situer vos actions par rapport à celles qui précèdent et qui suivent. Lie les événements entre eux et fait des liens. Anticipe les parties d un tout dans un ensemble plus vaste et plus complexe. Situe et adapte ses actions par rapport à celles qui précèdent et qui suivent. Se bâtit une vision élargie de la tâche, dont un projet global d apprentissage pour les élèves. Anticipe les événements. Perspective transversale de développement professionnel À ce jour, quels sont vos forces et vos défis relativement à votre capacité à poser des gestes professionnels, à anticiper et à lier les événements entre eux à long terme, et ce, en conformité avec le programme de formation de l école québécoise? AGIAIRE : Forces et défis pour la suite du stage (semaine 6) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS pour la suite du stage (semaine 7) AGIAIRE : Forces et défis d ici la fin du stage (semaine 10) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS d ici la fin du stage (semaine 11) 18

19 LES PERSPECTIVES TRANSVERSALES (HARPE) TENDRE VERS L AUTONOMIE DANS LA PRATIQUE L axe de développement professionnel est lié à «la conscience éthique, à l agir responsable et autonome» : cohérence, constance et aisance dans votre pratique. Vous prenez des initiatives et vous vous affranchissez de la tutelle de l enseignement associé pour accomplir les tâches par vous-même. Cette perspective de développement cible votre capacité à vous charger de l ensemble des tâches avec une autonomie affirmée. Prend des initiatives de son propre chef. Met en valeur l apprentissage de chacun des élèves. Analyse ses besoins d apprentissage, voit les choses à faire, choisit et agit en toute connaissance de cause. Accomplit de façon autonome, des tâches complexes. Fait des choix judicieux. Perspective transversale de développement professionnel À ce jour, quels sont vos forces et vos défis relativement à votre capacité à faire preuve d initiative et à rencontrer, seul, les exigences de la profession, tant dans votre classe que dans l école, tout en prenant en charge efficacement les tâches qui vous sont confiées? AGIAIRE : Forces et défis pour la suite du stage (semaine 6) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS pour la suite du stage (semaine 7) AGIAIRE : Force et défis d ici la fin du stage (semaine 10) EIGNANT ASSOCIÉ : Force et défis MINEURS OU MAJEURS d ici la fin du stage (semaine 11) 19

20 ÉLARGIR SON CHAMP DE RESPONSABILITÉS L axe de développement professionnel est lié à «la conscience éthique, à l agir responsable et autonome» : cohérence, constance et aisance dans votre pratique. Vous prenez des responsabilités aux enjeux déterminants dont vous êtes de plus en plus imputable. Vous avez à répondre, seul, de l impact des actions que vous posez. En ce sens, vous élargissez votre champ de responsabilités. Est fiable dans les tâches qu on lui confie. Assume seul l imprévisibilité lors des tâches régulières. Assume seul des responsabilités complexes où la simultanéité et la multiplicité des tâches sont quotidiennes. Prend ses responsabilités devant toutes situations jugées déséquilibrantes pour l élève ou le groupe d élèves. Répond adéquatement de l impact de ses actions (imputable). Se donne des moyens lorsque les démarches courantes sont sans effets. Perspectives transversales de développement professionnel À ce jour, quels sont vos forces et vos défis relativement à votre capacité à assumer seul toutes les responsabilités qu on attend d un professionnel de l enseignement et à justifier vos actions et vos choix pédagogiques? AGIAIRE : Forces et défis pour la suite du stage (semaine 6) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS pour la suite du stage (semaine 7) AGIAIRE : Forces et défis d ici la fin du stage (semaine 10) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS d ici la fin du stage (semaine 11) 20

21 PERSONNALISER SON ACTE PROFESSIONNEL L axe de développement professionnel est lié à «la conscience éthique, à l agir responsable et autonome» : cohérence, constance et aisance dans votre pratique. Bien que vous puissiez toujours vous référer à des modèles, vous trouvez votre propre style, votre «couleur», vos préférences. Vous développez vos propres façons de faire sous l influence de votre personnalité et de votre créativité. C est dans la personnalisation de vos actes que se manifeste votre identité propre. Établit de bonnes relations avec tous les élèves tout en sachant garder une distance par rapport à son rôle. Adapte ses modes de fonctionnement à ses traits de caractère sans nuire aux habitudes déjà instaurées par l enseignant associé. Se réfère à des modèles pédagogiques et construit ses propres cadres de référence. Fait preuve de créativité. Adopte un style d enseignement qui rejoint sa personnalité et qui attire le respect. Teinte son enseignement d originalité. Explore constamment des solutions nouvelles aux problèmes rencontrés. Perspectives transversales de développement professionnel À ce jour, quels sont vos forces et vos défis relativement à votre capacité à démontrer votre style personnel et professionnel à travers vos contributions, vos réalisations et vos interventions pédagogiques permettant de répondre aux besoins d apprendre des élèves? AGIAIRE : Forces et défis pour la suite du stage (semaine 6) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS pour la suite du stage (semaine 7) AGIAIRE : Forces et défis d ici la fin du stage (semaine 10) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS d ici la fin du stage (semaine 11) 21

22 SE CENTRER SUR L APPRENTISSAGE DES ÉLÈVES L axe de développement professionnel est lié à «la conscience éthique, à l agir responsable et autonome» : cohérence, constance et aisance dans votre pratique. Vous prenez de l assurance quant à vos compétences et à votre identité professionnelle. Votre préoccupation se déplace vers la finalité de l enseignement qui est l apprentissage de chaque élève. Vous en êtes à une observation attentive des élèves et vous vous assurez de l accompagnement et de la réussite de chacun d eux. Se préoccupe de la finalité soit «le besoin d apprendre chez les élèves». Donne une attention juste aux différences individuelles. Adopte des approches différenciées pour répondre aux besoins de chaque élève. Fait preuve d égalité et d équité envers les élèves. Perspective transversale de développement professionnel À ce jour, quels sont vos forces et vos défis relativement à votre capacité à engager les élèves dans des processus d apprentissage signifiants tout en créant un climat propice au développement global de chaque élève? AGIAIRE : Forces et défis pour la suite du stage (semaine 6) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS pour la suite du stage (semaine 7 ) AGIAIRE : Forces et défis d ici la fin du stage (semaine 10) EIGNANT ASSOCIÉ : Forces et défis MINEURS OU MAJEURS d ici la fin du stage (semaine 11) 22

23 APPRÉCIATION GLOBALE DE L EIGNANT ASSOCIÉ À la suite de la présentation de chaque bilan, vous situez sur le continuum de progression ce qui représente le mieux votre stagiaire à ce jour et formulez un commentaire global. Il faut comprendre que cet exercice a pour but d évaluer la pratique du stagiaire en lui donnant des pistes de développement pour les défis à venir, principalement lors de la prise en charge finale. Veuillez mettre un (X) dans l espace qui correspond le mieux à la progression du stagiaire à ce jour et formuler votre commentaire. Semaine 7 (semaine du 1 er octobre) TRÈS SATISFAISANT SATISFAISANT PEU SATISFAISANT NON SATISFAISANT Commentaire : Semaine 11(semaine du 29 octobre) TRÈS SATISFAISANT SATISFAISANT PEU SATISFAISANT NON SATISFAISANT Commentaire : Pour le stagiaire en difficulté : Après avoir pris connaissance des aspects peu satisfaisants ou non satisfaisants de ma pratique, je reconnais que mon stage peut être compromis. J accepte de relever tous les défis et je signe en toute connaissance de cause. Signature du stagiaire : Date : Signature de l enseignant associé : Date : 23

24 APPRÉCIATION DU SUPERVISEUR LORS DE LA DEUXIÈME SUPERVISION (ENTRE LE 15 ET LE 22 OCTOBRE) Au moment de la rétroaction, le superviseur consigne, dans le présent document, les principales forces et les principaux défis mineurs et majeurs qui se dégagent des discussions avec le stagiaire. Il faut comprendre que cet exercice a pour but d évaluer la pratique du stagiaire à ce jour, sachant que de nouveaux défis se présenteront, avec une complexité encore plus grande, lors de la prise en charge finale. PRINCIPALES FORCES PRINCIPAUX DÉFIS MINEURS PRINCIPAUX DÉFIS MAJEURS Pour le stagiaire en difficulté : Après avoir pris connaissance des aspects peu satisfaisants ou non satisfaisants de ma pratique, je reconnais que mon stage peut être compromis. J accepte de relever tous les défis et je signe en toute connaissance de cause. Signature du stagiaire : Date : Signature du superviseur : Date : 24

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Animer des séances pratiques et/ou des laboratoires

Animer des séances pratiques et/ou des laboratoires Évaluation par un professeur superviseur Nom de l évaluateur évaluatrice Date de l évaluation 1. Choisir le niveau approprié. L assistante assistant d enseignement est : débutant (1 re expérience à titre

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 163 13 juillet 2009. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 163 13 juillet 2009. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2391 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 163 13 juillet 2009 S o m m a i r e ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL: TÂCHE

Plus en détail

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE Clémence Gauvin et Émilienne Laforge, professeures Module travail social Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 2004-2005, modification mai 2006 Introduction La formation

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ ET DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS 1. Introduction Placer la «bonne personne au bon endroit» représente

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010)

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) Note : Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. Introduction La Commission

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Evaluation de la qualité de la formation en stage

Evaluation de la qualité de la formation en stage Evaluation de la qualité de la formation en stage Public : Etudiants Paramédicaux Direction régionale des affaires sanitaires et sociales Provence - Alpes - Côte d Azur Mai 2008 Proposé par le groupe de

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Instruction administrative Réf. : ICC/AI/2012/001-Corr (FRA)

Instruction administrative Réf. : ICC/AI/2012/001-Corr (FRA) Le Greffe The Registry Instruction administrative Réf. : ICC/AI/2012/001-Corr (FRA) Date : 1 er Août 2012 CORRIGENDUM Ref. ICC/AI/2006/00?? Le présent corrigendum remplace la version française du document

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Tableau de recueil des données concernant l auto évaluation. Nom de la structure :

Tableau de recueil des données concernant l auto évaluation. Nom de la structure : Tableau de recueil des données concernant l auto évaluation Nom de la structure : : 1 = très vrai, 2 = plutôt vrai, 3 = plutôt pas vrai, 4 = pas vrai du tout PRINCIPES DE DELIVRANCE DES SERVICES Principe

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG

UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG LE CONTEXTE Les élèves de terminale STG doivent réaliser pendant leur année de terminale sur une durée de 16 heures,

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La sculpture au temps du Moyen-Âge Période : Moyen-Âge Technique : sculpture Cycle : 1 re année du 3 e cycle Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Formations de formateurs

Formations de formateurs Formations de formateurs Document élaboré lors du séminaire en ingénierie de la formation au CREFECO (10-14 octobre 2011) animé par Michel Boiron, directeur du CAVILAM Alliance française Contenu Définition

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Conception de la page couverture : Stéphane Lizotte, conseiller en communication (designer Web)

Conception de la page couverture : Stéphane Lizotte, conseiller en communication (designer Web) Conception de la page couverture : Stéphane Lizotte, conseiller en communication (designer Web) Table des matières BACCALAURÉAT EN ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET EN ENSEIGNEMENT PRIMAIRE... 5 LE PROFIL DU DIPLÔMÉ...

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Réguler son enseignement : Pourquoi? Comment?

Réguler son enseignement : Pourquoi? Comment? Mon enseignement, je l évalue, il évolue Réguler son enseignement : Pourquoi? Comment? Lucie Mottier Lopez Université de Genève 13 mai 2013 IFRES, Liège lucie.mottier@unige.ch 1 Plan Un cadre pour penser

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

Programme d études : Introduction au soutien informatique et réseautique 02411B. Ministère de l Éducation Direction des services pédagogiques (2009)

Programme d études : Introduction au soutien informatique et réseautique 02411B. Ministère de l Éducation Direction des services pédagogiques (2009) Programme d études : Introduction au soutien informatique et réseautique 02411B Ministère de l Éducation Direction des services pédagogiques (2009) Table des matières INTRODUCTION... 1 CADRE THÉORIQUE...

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail