AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur."

Transcription

1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation de l auteur soit directement auprès de lui, soit auprès de l organisme qui gère ses droits (la SACD par exemple pour la France). Pour les textes des auteurs membres de la SACD, la SACD peut faire interdire la représentation le soir même si l'autorisation de jouer n'a pas été obtenue par la troupe. Le réseau national des représentants de la SACD (et leurs homologues à l'étranger) veille au respect des droits des auteurs et vérifie que les autorisations ont été obtenues, même a posteriori. Lors de sa représentation la structure de représentation (théâtre, MJC, festival ) doit s acquitter des droits d auteur et la troupe doit produire le justificatif d autorisation de jouer. Le non respect de ces règles entraine des sanctions (financières entre autres) pour la troupe et pour la structure de représentation. Ceci n est pas une recommandation, mais une obligation, y compris pour les troupes amateurs. Merci de respecter les droits des auteurs afin que les troupes et le public puissent toujours profiter de nouveaux textes.

2 UN DOIGT DE LEGUME Pièce - conte pour enfants au bec sucré Christian CHAMBLAIN Décembre 2004 UN DOIGT DE LEGUME - 1

3 Durée approximative : 15 à 20 minutes Distribution : tous les rôles sont tenus par des enfants( la mère doit être une fille, le père et l ogre doivent être des garçons. Les autres peuvent être indifféremment des filles ou des garçons) La mère Le père Le fils Le confiseur (l ogre) L enfant A L enfant B L enfant C L enfant D L enfant E L enfant F Décors : l histoire se déroule dans trois lieux différents : Une fête de village, une cuisine ou salle à manger d appartement et la cabane de l ogre. Seul l appartement est contemporain, la fête et la cabane sont laissés à l appréciation du metteur en scène. Les trois décors peuvent être présents sur scène en même temps et simplement suggérés par des accessoires et une bande sonore de fête, de voisinage d immeuble et de bruits de forêt. Costumes : Contemporains pour LA MERE, LE PERE et LE FILS dans l appartement et laissés à l imagination du metteur en scène pour les autres personnages. Public : Tout public Synopsis : Pour obliger leur fils à manger ses légumes, un père et une mère racontent l histoire de l ogre qui mangeait les enfants aimant trop les sucreries. Contact : UN DOIGT DE LEGUME 2

4 SCENE I A LA FETE Plusieurs enfants se promènent dans une fête foraine. Ils rient, crient, ont l air de bien s amuser. Derrière un stand ou les friandises sont démesurément grosses, un vendeur les regarde avec force attention. Les enfants lui tournent le dos et semblent sur le point de partir plus loin. Le vendeur se met à hurler pour attirer leur attention. LE CONFISEUR - Approchez approchez, n ayez pas peur, ici tout est gratuit, approchez approchez, vous ne le regretterez pas, approchez approchez, venez vous faire plaisir les enfants, approchez approchez, c est gratuit, c est donné. 2 enfants se retournent et écoutent le confiseur. LE CONFISEUR - Approchez approchez, oui vous les enfants, n ayez pas peur, venez, goûtez ces jolies spécialités que vous ne trouverez nulle part ailleurs dans le vaste monde et surtout à ce prix là, puisque c est gratuit. ENFANT A T entends ce qu il dit le marchand de bonbons, allons voir ce qu il propose, c est gratuit, chouette chouette chouette ENFANT B - Ouais, j espère qu il a des sucettes géantes et des caramels les plus mous du monde. Les 2 enfants courent en direction du stand de bonbons. Ils regardent avidement tout l étalage. Le confiseur les observe visiblement ravi. ENFANT A Ouah, des fraises plus grosses que des citrouilles et là des colliers en réglisse! ENFANT B - T as pas tout vu, regarde les immenses boules de toutes les couleurs! LE CONFISEUR - Alors les enfants, mon étalage vous plait-il? ENFANT B - Oh oui m sieur, c est beau! ENFANT A On a l impression d être tout petit devant ces bonbons géants! UN DOIGT DE LEGUME 3

5 LE CONFISEUR - Ah ah ah, pour sûr qu ils sont gros mes bonbons! Je suis le seul à en fabriquer de si grands. ENFANT B - Qu est-ce que j aimerais faire ce métier moi! LE CONFISEUR - C est tout un art mon petit. Le confiseur s aperçoit que les autres enfants s apprêtent à partir. LE CONFISEUR - Dites les enfants, allez donc chercher vos camarades qui s en vont, je ne voudrais pas qu après vous avoir donné des bonbons, les autres soient jaloux de vous et vous tapent sur la tête, au risque de vous abîmer. ENFANT B - On s en fiche des autres, c est nous qui avons vu ça en premier, c est tout pour nous. LE CONFISEUR - Tu n es pas gentil, il faut partager avec les autres! Je suis sûr que ton copain, lui, va aller les chercher, n est-ce pas? ENFANT B - Non! C est tant pis pour eux, ils avaient qu à venir en même temps que nous! Le confiseur semble visiblement ennuyé de la réaction des enfants. LE CONFISEUR - Ca ne me va pas du tout ça! Ce n est pas bien ce que vous faites! Il me faut beaucoup d enfants, j ai grand appétit ENFANT A Grand appétit?!? LE CONFISEUR - Euh, je veux dire que j ai grand appétit de transmettre mon savoir à tous les enfants afin qu ils sachent tous fabriquer des gros bonbons, voilà! Si vous allez vite les chercher, je vous donnerais quelque chose en plus à tous les deux. Les enfants se regardent et d un commun accord courent chercher les autres qui se retournent prestement. ENFANT B - Eh vous autres, venez vite. ENFANT A - Oui venez avec nous vite.

6 UN DOIGT DE LEGUME 4 ENFANT C - Qu est-ce qui se passe, il y a le feu? ENFANT D - La fête est finie? ENFANT E - Faut qu on rentre? ENFANT A - Non, au contraire, tout commence! Vous voyez là-bas le stand? ENFANT C - Là où il y a les faux bonbons? ENFANT A - Ils ne sont pas faux, ils sont vrais et énormes! ENFANT B - Même qu on en aura plus que vous parce qu on les a vus les premiers. ENFANT E - C est pas juste! Moi aussi je les ai vus mais j ai pas de sous alors j ai pas voulu m arrêter. ENFANT D - Moi aussi je les ai vus! ENFANT A - C est pas vrai! ENFANT D - Si c est vrai! ENFANT A - Non c est pas vrai! ENFANT B - Arrêtez de vous disputer, on va tous y aller sinon il nous dira pas son secret! ENFANT C - C est quoi son secret? ENFANT B - Idiot, j en sais rien, sinon ce serait pas un secret! ENFANT A - Ouais même qu il faut qu on y aille tous sinon il le dira à d autres et nous on saura rien de rien du tout! L enfant A se tourne vers un enfant qui est un peu à l écart et qui n a encore rien dit.

7 ENFANT A - Et toi, tu viens? UN DOIGT DE LEGUME 5 ENFANT E - Ah non, pas lui! ENFANT A - Le gars il a dit tous les enfants qui sont là même lui! ENFANT E - Non pas lui! ENFANT A - Si lui aussi! Qui est pour que lui aussi? ENFANT B - Moi! ENFANT C - Moi! ENFANT D - Moi! ENFANT A - Allez, amène-toi, on y va! ENFANT F - J aime pas les bonbons! ENFANT D On s en fiche, nous on aime ça! ENFANT C Lui il aime rien! ENFANT E - C est pour ça que je veux pas qu il vienne! Il a qu à rentrer chez lui! ENFANT A - Non, il vient et puis c est tout! Tous les enfants se dirigent vers le marchand. LE CONFISEUR - Ah c est bien vous êtes tous venus, je suis ravi! Allez, servez-vous autant que vous voulez, c est gratuit. N hésitez pas à goûter à tout, plus vous en mangerez, plus je serai content! Les enfants sauf l enfant F se ruent goulûment sur l étalage en criant de joie.

8 FIN DE LA SCENE I UN DOIGT DE LEGUME 6

9 SCENE II L APPARTEMENT Une famille, la mère, le père et le fils sont autour de la table à l heure du dîner. Le fils fait la tête, refusant de manger. LE FILS Elle est pas drôle ton histoire papa! LE PERE Elle n est pas faite pour te faire rire mais pour te faire manger tes légumes! LA MERE Tu dois manger des légumes, c est bon pour la santé et meilleur que les bonbons que tu manges toute la journée, qui t abîment les dents et te coupent l appétit! LE FILS J aime pas les légumes, ils ont un drôle de goût! Les bonbons c est bon, ça sent la fraise, la framboise, le miel et le sucre! LA MERE Justement, ils te font plus de mal que de bien. A ton âge, on se doit de manger de tout pour connaître d autres saveurs que le sucré! Tu n es plus un bébé! Allez dépêche-toi de manger! LE FILS Non! LE PERE Laisse, je vais continuer l histoire. LE FILS Elle est pas drôle ton histoire! LA MERE Arrête avec ça! Te rends-tu compte que ton père est obligé de te raconter des histoires, non pas pour t endormir mais pour te faire manger? LE FILS De toute façon ils mangent des bonbons dans ton histoire, alors je ne vois pas pourquoi moi je peux pas en manger! UN DOIGT DE LEGUME 7

10 LE PERE Si tu voulais bien écouter la suite tu t apercevrais que ce n est pas aussi simple que ça et que les enfants vont regretter d avoir voulu consommer que des friandises. Et je te rappelle que cette histoire est vraie. LE FILS Ok j écoute la suite. LE PERE Bon, je reprends. Alors donc, nous sommes dans un village, il y une fête foraine, un marchand de bonbons qui ne vend pas mais qui donne tout ce que désirent les clients, des enfants qui se gavent et un, qui lui n aime pas les sucreries. Quand tous furent rassasiés, le confiseur leur dit ceci : FIN DE LA SCENE II UN DOIGT DE LEGUME 8

11 SCENE III A LA FETE LE CONFISEUR - Alors les enfants vous avez tous bien mangé, c était bon? TOUS (sauf l enfant F) Oui m sieur ENFANT A Dites monsieur vous nous avez dits que nous aurions tous les deux plus que les autres. ENFANT B Oui m sieur vous l avez dit. LE CONFISEUR - Oui oui oui et je tiens ma promesse mais vous êtes sûr d avoir tous assez goûté? ENFANT E Il n y a que lui qui n a rien pris. LE CONFISEUR - Oh est-ce bien vrai ce mensonge? Je ne le crois pas. ENFANT D Si c est vrai, il n aime rien. LE CONFISEUR - Non je crois plutôt qu il en a trop mangé et qu il n en veut plus. ENFANT E Je vous dis que non, il a rien mangé. ENFANT B Tu nous ennuies! On perd du temps avec toi! Ne t occupe pas de lui! Moi je veux les trucs en plus et je les veux tout de suite! LE CONFISEUR - Tu es bien pressé dis donc toi! Mais je vais te satisfaire. Seulement, pour le moment je ne peux pas quitter mon stand, au cas ou d autres clients voudraient venir. ENFANT A Je m en doutais, c est même pas vrai! On aura rien du tout! ENFANT C Ah ah ah, je suis content, vous n êtes que des vantards tous les deux! UN DOIGT DE LEGUME 9

12 LE CONFISEUR - Non non, ce que j ai dit, je le maintiens. Il va juste falloir attendre que la fête s arrête pour ce soir. Patientez encore une heure, prenez des bonbons en attendant et revenez me voir après. Ce que j ai à vous donner et à vous faire voir n est pas ici mais dans un endroit connu de moi seul. ENFANT A D accord mais attention si on a rien du tout, on se vengera! LE CONFISEUR - Ah ah ah, n ayez aucune crainte, vous n irez pas vous plaindre, oh non alors, vous ne vous plaindrez plus jamais, ah ah ah ah FIN DE LA SCENE III UN DOIGT DE LEGUME 10

13 SCENE IV L APPARTEMENT LE FILS Je connais la suite, le marchand de bonbons va leur demander de l argent sinon il dira tout à leurs parents. Elle est nulle ton histoire. LE PERE Pas du tout! Ce n est pas comme cela que l aventure s est terminée. LA MERE En attendant, tu pourrais quand même manger un peu, tu ne crois pas? LE FILS Je peux pas écouter et manger en même temps, maman. Si je mâche je n entendrais plus ce beau récit, les légumes c est dur! LA MERE Bon, dépêche-toi de lui raconter la fin. LE PERE Je ne demande que ça, moi! Alors voilà : Quand le soir fut venu, le confiseur rangea son étalage sur lequel il ne restait plus grand chose. Les enfants avaient tous trouvés une excuse auprès de leurs parents pour ne pas rentrer trop tôt à la maison. Ils se retrouvèrent devant le stand du marchand de bonbons. Celui-ci leur fit signe et les 6 jeunes le suivirent hors du village vers la forêt. De temps en temps le confiseur leur distribuait des sucreries dans le but de n en perdre aucun en route. Seul, celui qui n aimait pas les bonbons les mettait dans sa poche tout en se méfiant. Les 5 autres riaient et savouraient les douceurs sans faire plus attention. Ils arrivèrent devant une cabane. FIN DE LA SCENE IV

14 UN DOIGT DE LEGUME 11 SCENE V LA CABANE DE L OGRE LE CONFISEUR - Entrez les enfants, entrez vite, il fait meilleur à l intérieur. Les enfants entre en restant groupés ENFANT C - Ca pue là-dedans! ENFANT D - C est sombre, on voit rien! ENFANT A - Poussez pas! ENFANT E - Je ne suis pas rassuré moi! ENFANT F - Je voulais pas venir! ENFANT B - Pourquoi vous fermez à clef? LE CONFISEUR - Pour ne pas être dérangé! ENFANT A - Pourquoi vous souriez bizarrement? LE CONFISEUR - Parce que je suis content, très content! ENFANT E - J ai peur, je veux sortir! ENFANT D - Au secours, au secours! Tous les enfants se mettent crier de peur LE CONFISEUR - Ah ah ah, criez tant que vous voudrez, on ne vous entend pas du dehors, ma cabane n est pas une cabane comme les autres! ENFANT C - Pourquoi c est pas une cabane comme les autres? LE CONFISEUR - Parce que c est la cabane d un ogre!

15 UN DOIGT DE LEGUME 12 Le confiseur se transforme en ogre, les enfants crient de plus belle. LE CONFISEUR - Ne perdez pas tout votre souffle, n abîmez pas la marchandise! Rien n y fait, ils continuent de crier LE CONFISEUR - Stop! taisez-vous! Ca suffit maintenant, taisez-vous! ENFANT A - Laissez-nous partir, nous vous paierons tout ce qu on a mangé ENFANT B - Oui, j ai des sous dans ma poche ENFANT C - Mon père est le banquier de la ville, il vous donnera le coffre! ENFANT D - Je veux revoir ma maman! ENFANT E - Ne nous mangez pas monsieur l ogre! ENFANT F - Ca n existe pas les ogres d abord! L OGRE - Oh que si ça existe les ogres! Vous en avez un devant vous mes chers petits! ENFANT B - Si vous nous mangez vous allez être malade. ENFANT C - Et vos dents, vous allez les abîmer, nous ne mangeons que des bonbons! ENFANT D - Oui ma maman dit que c est pas bon les bonbons! ENFANT B - Moi j ai mal au ventre! ENFANT A Ils ont raison monsieur l ogre, les enfants ne sont pas sains! UN DOIGT DE LEGUME 13

16 L OGRE - Justement, ce que j aime c est le sucre, les enfants bien sucrés sont mon régal! C est vrai, mes dents sont pleines de caries mais je ne vous croquerai pas, non, je vais vous faire fondre dans ma marmite et je vous boirai demain matin à mon petit déjeuner! ENFANT F - Vous ne mangez jamais de légumes? L OGRE - Ah quelle horreur! des légumes! je ne suis pas végétarien moi, je suis un ogre! Une fois j ai avalé par erreur un haricot vert, je suis resté alité 21 jours à me tortiller, j ai bien failli mourir! FIN DE LA SCENE V

17 UN DOIGT DE LEGUME 14

18 SCENE VI L APPARTEMENT LE FILS Bon alors l ogre va faire fondre les enfants, il va se régaler et l affaire est finie! Elle est nulle, nulle, nulle. LE PERE Ton vocabulaire est léger comme ton appétit! L histoire n est pas finie. Tu as remarqué qu un des enfants n est pas gourmand comme les autres. C est grâce à lui que les choses vont prendre une autre tournure. LE FILS Celui qui n aime que les légumes, beuark! il ne sait pas ce qui est bon! LA MERE Tais-toi, ne soit pas insolent, ce n est pas parce qu il n est pas semblable à ses camarades que tu dois le mépriser! Au contraire, lui au moins s intéresse à tout. Ecoute ton père. LE PERE Oui, écoute la suite et la fin de cette aventure. FIN DE LA SCENE VI (à suivre ) UN DOIGT DE LEGUME 15

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site

AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres BISES LEO 3 Sändningsdatum : 2005-02-08 Producent : Gabriella Thinsz UR présente : Bises, Léo - Une histoire d amour Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres Léo. Je ne sais pas si je

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES Feuilleton : Auteur : Rédaction : L HISTOIRE DE DEUX JEUNES QUI ONT REUSSI, A PARTIR DE LEUR ARGENT DE POCHE Frédéric GAKPARA

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains»

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains» Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée Episode 06 «Se laver les mains» Auteur: Njoki C. Muhoho Conseiller médical Dr Ng ethe Muhoho Rédaction Maja Braun Scènes Personnages 1 1. SAM 2. CHEMU

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» AUTEUR : Chrispin Mwakideu LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste des personnages

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel.

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel. Où? Quand? Comment? Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Court-métrage réalisé par Khaled Benaissa en 2006 lors de l'université d'été de La Fémis (école nationale supérieure des métiers

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

LE GRAND SECRET Pièce pour enfants

LE GRAND SECRET Pièce pour enfants LE GRAND SECRET Pièce pour enfants Bibiche Qu est-ce que tu fais? Noémie Tu le vois bien, je fais mes devoirs. Bibiche Oui, mais moi, je m ennuie. Noémie Tu n as qu à jouer. Bibiche Toute seule, ce n est

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Texte de Pierre GENTON Dessins de Vincent RINGLER

Texte de Pierre GENTON Dessins de Vincent RINGLER savane bien Texte de Pierre GENTON Dessins de Vincent RINGLER Pierre GENTON est neurologue et épileptologue à Marseille. Il est l auteur d articles et de livres scientifiques sur l épilepsie, et, avec

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

G Projet d écoute FLA 20-2. Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants. Cahier de l élève. Nom :

G Projet d écoute FLA 20-2. Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants. Cahier de l élève. Nom : G Projet d écoute Pièce de théâtre en un acte : Les gagnants FLA 20-2 Cahier de l élève Nom : Les gagnants DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras une pièce de théâtre en un acte, Les gagnants de Marjolaine

Plus en détail

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10. Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.fr SOMMAIRE 1 : Références 2 : La scène du baby-sitting

Plus en détail

RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ

RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ Un travail de Valérie du Chéné avec les jeunes de l ulis du Lycée Lamartine à Paris 9e Dans le cadre du projet

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières

Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières 1 Guide animateur DVD 24 asb publishing 2008 DVD 24 Vendre les valeurs mobilières en agence bancaire 24.1.1 ENTRETIEN CONNAISSANCE EXPERIENCE MD : Avant

Plus en détail

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 04: «Si les symptômes persistent...» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Auteur : Alain Lacroix courriel : alain.lacroix@alsatis.net -1-

Auteur : Alain Lacroix courriel : alain.lacroix@alsatis.net -1- -1- AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Tout savoir sur la vaccination de 0 à 6 ans. Mikalou se fait vacciner

Tout savoir sur la vaccination de 0 à 6 ans. Mikalou se fait vacciner Tout savoir sur la vaccination de 0 à 6 ans Mikalou se fait vacciner Récit Mikalou n a peur de rien Dans le jardin, Mikalou s assoit sur la balançoire. Il n est pas une poule mouillée, et pourtant, il

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR. «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 05: «Une seule piqûre peut en sauver neuf» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

LE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS

LE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS LE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS & MEDICAMENTS DE LA RUE AGIR MAINTENANT AGIR ENSEMBLE Le Phénomène des médicaments de la rue constitue aujourd hui un véritable problème de santé publique.

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES NI HOMOPHONES N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ni n y ou où NI N Y ni : conjonction de coordination. ni est le pendant négatif de ou

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Une école au Togo, épisode 1/4

Une école au Togo, épisode 1/4 Une école au Togo, épisode 1/4 Thèmes Éducation, formation Concept Ce documentaire présente la situation de l école primaire au Togo. Contenu Pour visionner le documentaire Une école au Togo, allez sur

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Mini Chupa Chups Menthe

Mini Chupa Chups Menthe Guide de projet trnd Nouveau Projet trnd Mini Chupa Chups Menthe Enfin une sucette pour adulte! Blog du projet : www.trnd.fr/chupa-chups Contact : pioline@trnd.fr Les trnders découvrent et font connaître

Plus en détail

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR LE MOT DU PRESIDENT Cher jeune basketteur ou basketteuse Je te félicite d avoir choisi ce sport. Tu verras, il te permettra de t épanouir,de trouver des copains et d apprendre

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

Le livret des réponses

Le livret des réponses Le livret des réponses Achat 1 Avant de dépenser tout ton argent, il faut réfléchir aux conséquences de cet achat. Auras-tu besoin d argent pour faire d autres activités dans les semaines qui viennent,

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1

1. Ouvrir un compte. 1 Ouverture de compte. I. Prendre un rendez-vous dans une banque. 4 ouvrir un compte 1 1. Ouvrir un compte 1 Ouverture de compte I. Prendre un rendez-vous dans une banque Dialogue L employée : Bonjour, que puis-je faire pour vous? Le client : Bonjour Madame, je souhaite ouvrir un compte.

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Unité 10. Vers la vie active

Unité 10. Vers la vie active Nom Unité 10 Vers la vie active PARTIE 1 WRITING ACTIVITIES A 1 Les études Les lycéens pensent à leurs professions futures Dites à vos amis ce qu ils devront étudier pour faire le métier dont ils rêvent

Plus en détail

Omar veut décider comment utiliser l octroi de 5000 $ qu il vient de recevoir. But ultime

Omar veut décider comment utiliser l octroi de 5000 $ qu il vient de recevoir. But ultime La prise de décision Il existe de nombreuses techniques efficaces de prise de décision. Sans le savoir, vous utilisez ces techniques tous les jours. La technique que vous utilisez dépendra probablement

Plus en détail

Notre système. Immunitaire

Notre système. Immunitaire Notre système Immunitaire Notre système Immunitaire Edito L association I.R.I.S. salue l initiative de Sara Lebien, qui en écrivant cet ouvrage et en proposant une illustration gaie et coloré a rendu l

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Papa, pourquoi je ne peux pas manger la même nourriture que toi?

Papa, pourquoi je ne peux pas manger la même nourriture que toi? 1 Papa, pourquoi je ne peux pas manger la même nourriture que toi? Un livret pour les enfants qui sont PCU par Gerda Lundberg, Association PCU de Suède 2 Traduit de l anglais Mme Yvonne Miller Berlie (A.P.E.P.)

Plus en détail

CHAPITRE 12 Nom: Date: 1

CHAPITRE 12 Nom: Date: 1 CHAPITRE 12 Nom: Date: 1 La routine quotidienne Vocabulaire Mots 1 1 Tous les jours Write a sentence telling what the person in each illustration is doing. 1 Marie se lave les cheveux. 2 Carole se brosse

Plus en détail