Table des matières. Introduction PREMIÈRE PARTIE : Histoire et principes de l'ostéopathie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Introduction... 9. PREMIÈRE PARTIE : Histoire et principes de l'ostéopathie"

Transcription

1 Table des matières Introduction PREMIÈRE PARTIE : Histoire et principes de l'ostéopathie CHAP. I : Bref historique Les premières preuves Le Moyen-Âge Le XVIIIe siècle Naissance de l'ostéopathie L'an Un de l'ostéopathie La première école d'ostéopathie L'ostéopathie et les autres techniques manuelles. 25 a. La chiropractie b. L'ostéothérapie c. La kinésithérapie d. Le reboutement e. Le magnétisme CHAR II : Les principes de l'ostéopathie de Still Premier principe : la structure gouverne la fonction. 33

2 2. Deuxième principe : l'unité du corps Troisième principe : l'autoguérison Quatrième principe : la règle de l'artère est absolue Le credo de l'ostéopathie de Still : son programme (1910) CHAP. III : L'ostéopathie crânienne de Sutherland Le C.R.I. de Sutherland Le crâne, un puzzle en trois dimensions Une micropalpation pour un micromouvement La phase expérimentale Principes de l'ostéopathie cranio-sacrée a. Les os du crâne bougent b. Le sacrum bouge au même rythme que le crâne 56 c. La fluctuation du liquide céphalo-rachidien d. Il existe un mouvement propre du cerveau et de la moelle épinière e. Il existe une mobilité des membranes intracrânienne et intrarachidienne Indications de l'ostéopathie cranio-sacrée CHAP. IV : L'ostéopathie des organes et des viscères De Thure Brandt à nos jours Traitement ostéopathique des organes L'équilibre des trois diaphragmes DEUXIÈME PARTIE : la pratique ostéopathique CHAP. V : Le bilan ostéopathique L'interrogatoire, premier temps du bilan ostéopathique Après l'interrogatoire, l'observation

3 3. L'équilibre du corps a. La difficulté de la station debout b. La ligne centrale de gravité c. L'appui au sol Les tests ostéopathiques a. Les tests de position b. Les tests de mobilité : analyse des grands mouvements 94 c. La palpation ostéopathique d. Les tests de motilité : analyse des micromouvements 97 e. La vision digitale CHAP. VI : Les principes ostéopathiques Qu'est-ce qu'une lésion ostéopathique a. La lésion ostéopathique évidente b. La lésion ostéopathique muette : la plus insidueuse Le système nerveux et les centres ostéopathiques crâniens et vertébraux Relations crâne-vertèbres-organes a. Vertèbres cervicales : correspondances b. Vertèbres dorsales : correspondances c. Vertèbres lombaires : correspondances d. Vertèbres sacrées : correspondances Les lésions ostéopathiques du coccyx Les relations organes-vertèbres-crâne Terrain de chasse des lésions ostéopathiques : les fascias Le fascia : mémoire du corps qui défie le temps a. Rôle mécanique b. Rôle de défense c. La cicatrisation : l'auto-guérison cellulaire

4 CHAP. VII : Les techniques ostéopathiques Qu'est-ce qu'une technique structurelle? a. La participation active du sujet b. Les réactions, les contractures réactionnelles c. Savoir persévérer Les techniques fonctionnelles a. Les techniques d'énergie musculaire de Fred Mitchell 126 b. Les normalisations de Sutherland c. Les techniques d'équilibre et d'échanges réciproques de Rollin E. Becker d. Les techniques somato-émotionnelles e. L'approche biodynamique de l'ostéopathie f. Autres techniques Les marches de la santé a. Les phases de la maladie b. Mener le traitement à son terme TROISIÈME PARTIE : Les principales indications de l'ostéopathie 1. L'ostéopathie, médecine naturelle de la douleur Vertèbres, articulations, rhumatismes L'arthrose a. La vie de l'os b. L'os s'adapte aux pressions c. Le cartilage articulaire d. L'arthrose vertébrale e. Avoir de bonnes bases La lombalgie, mal du siècle a. Lombalgie d'origine vertébrale

5 b. Lombalgie d'origine viscérale Les déformations vertébrales a. Attitude scoliotique et scoliose b. Le problème de la jambe courte c. La cyphose d. L'hyperlordose Les névralgies, les paralysies a. L'ostéopathe cherche, trouve et traite la cause 167 b. La sciatique ou sciatalgie c. Les autres névralgies courantes d. Parésies, paralysies Le crâne de l'enfant et l'accouchement a. Les accidents de la petite enfance b. L'accouchement, un moment difficile pour le crâne de l'enfant c. Le premier cri, le premier inspir d. Les suites ostéopathiques de l'accouchement. 179 e. Prévention et précocité des soins ostéopathiques. 182 f. Un cas exemplaire : marcher envers et contre tout Glandes endocrines et hormones La tête et les organes des sens a. Les affections du nez b. Les affections de l'oeil c. L'oreille, l'écoute et l'audition Les dents Les maladies nerveuses et psychosomatiques a. Les agressions psychiques excessives, causes de maladies b. Le système nerveux végétatif et l'ostéopathie 195 c. Les spasmes musculaires et viscéraux

6 d. Les problèmes hormonaux d'origine nerveuse et leur réglage La spasmophilie La traumatologie sportive a. La prévention et les soins b. L'entorse c. La colonne vertébrale et le bassin d. Les tendinites e. La pubalgie Les affections organiques fonctionnelles a. Le foie et la vésicule biliaire b. Le spasme du diaphragme c. Suites mécaniques viscérales d'organe à organe. 217 d. Suites viscérales circulatoires et nerveuses e. Champ d'application de l'ostéopathie viscérale Système génito-urinaire a. La cystite b. Douleurs gynécologiques c. La stérilité et l'infertilité Ostéopathie et terrain infectieux L'ostéopathie du troisième âge a. Il n'y a pas d'âge pour guérir b. Une affaire de coeur c. 81 ans et toutes ses jambes d. Il faut toujours essayer Ostéopathie et maladies graves Conclusion

7 Annexe I : Les structures de l'ostéopathie Qui est ostéopathe? 2. Comment trouver un ostéopathe? Comment défendre l'ostéopathie? Les dispensaires d'ostéopathie L'enseignement de l'ostéopathie... Annexe II : L'ostéopathie dans le monde... Annexe III : L'efficacité de l'ostéopathie Médecine douce pour maladies de choc Comment est-on amené à consulter un ostéopathe?. 3. Quelles maladies et troubles soigne l'ostéopathe?.. Annexe IV : Le coût de l'ostéopathie Coût comparatif allopathie/ostéopathie L'ostéopathie et les assurances... Annexe V : L'ostéopathie et la législation : 20 ans pour une reconnaissance... Annexe VI : La charte de qualité de l'ostéopathie.... Annexe VII : Quand devez-vous consulter un ostéopathe? 31 Annexe VIII : Références Internet Annexe IX : Bibliographie ostéopathique... 3

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Nom: Prénom: Groupe: Date: 2 Tête Elle comprend : le crâne composé d os plats, disposés en voûte et immobiles qui protègent

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité.

Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité. Pour un partenariat avec : 1 Qu est-ce que l ostéopathie? Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité. C est une méthode thérapeutique manuelle, qui s'emploie

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie)

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) 70 heures de théorie et pratique Pourquoi cette formation des formateurs? Un de nos buts

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie.

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Public cible Ce cours fait partie du tronc commun obligatoire à toutes les thérapies Aperçu de la formation (Définition) L anatomie est la connaissance

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Déroulement d une séance de soins...

Déroulement d une séance de soins... Déroulement d une séance de soins... L ostéopathe commence sa consultation par un interrogatoire du patient et un examen approfondi de ses bilans radiologiques et biologiques. Grâce à des tests palpatoires

Plus en détail

Escale Santé. Formation continue Programme des cours automne 2015. Ecole de formation professionnelle en massothérapie et réflexologie

Escale Santé. Formation continue Programme des cours automne 2015. Ecole de formation professionnelle en massothérapie et réflexologie Escale Santé Ecole de formation professionnelle en massothérapie et réflexologie Formation continue Programme des cours automne 2015 "Le plus grand bien que nous faisons aux autres êtres humains n'est

Plus en détail

DOULEURS ARTICULAIRES

DOULEURS ARTICULAIRES DOULEURS ARTICULAIRES DEFINITIONS ARTHRALGIES ARTHRITES (Atteinte de la synoviale): INFECTIEUX, INFLAMMATOIRE, METABOLIQUE ARTHROSE (atteinte du cartilage) MODALITES DE L'EXAMEN CLINIQUE - Siège - Horaire

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES Hygiène Industrielle - Santé au Travail ERGONOMIE Ingénieurs en Sécurité Industrielle POSTURES ET GESTES I - RAPPEL D'ANATOMIE... 1 II - POSTE DE TRAVAIL... 3 1 - Postures...3 2 - Effet sur l organisme...3

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

PREMIERE ANNEE. Séminaire 1

PREMIERE ANNEE. Séminaire 1 PREMIERE ANNEE Prise de contact et présentation des outils. Mécanisme Respiratoire Primaire (M.R.P) théorie et pratique. M.R.P synchronisation crânio-sacré, sacro iliaque. L articulation coxo-fémorale

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

CHIROPRATIQUE M A N U S V I T A E S T

CHIROPRATIQUE M A N U S V I T A E S T CHIROPRATIQUE M A N U S V I T A E S T Cléophée FERREIRA - 3 ème 5 sommaire Partie A : Explication du métier de Chiropracteur Qu est ce que la Chiropraxie?... p.1 Mission du métier... p.1 Qualités requises...

Plus en détail

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie Alain Piron Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie TOME 1 Biomécanique fonctionnelle et normalisation du larynx 2011 SYMÉTRIE ISBN 978-2-914373-28-9 Symétrie 30 rue Jean-Baptiste Say 69001

Plus en détail

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER Les rachialgies de l enfant Joël LECHEVALLIER Plan Épidémiologie Anamnèse Examen Clinique Examens complémentaires Epidémiologie Anamnèse Prévalence des rachialgies chez les enfants et les adolescents (n=1171)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 9 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE Le 9 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Le 9 avril 2015 Accompagner en douceur la maman, le bébé, l enfant, mais aussi la femme enceinte : La chiropraxie, des bienfaits à chaque âge de la vie L association française de chiropraxie

Plus en détail

Feuille1. Citez les differents os de la jambe

Feuille1. Citez les differents os de la jambe Révision MODULE 1 L'appareil locomoteur 1 les os sont : rigides ou elastiques 2 le squelette est divisé en combien de parties : 2 3 4 3 Citez les différents os du tronc (4) 4 Citez les differents os de

Plus en détail

L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012

L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012 L ostéopathie PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO ISFI Bayonne Septembre 2012 1 PLAN Définition Un peu d histoire L ostéopathie aujourd hui Le cadre législatif Les différentes approches Pour qui, pour

Plus en détail

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Risques liés à la manutention manuelle Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Introduction Les risques liés à la manutention manuelle et à l'activité physique sont la principale cause d'accidents du travail et

Plus en détail

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Dossier Le mal de dos, La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Toujours un problème physique... Le mal de dos est un problème physique et non psychologique, même lorsqu'on n'observe

Plus en détail

Table des matières PRÉFACE... 13

Table des matières PRÉFACE... 13 Table des matières PRÉFACE............................................................... 13 PRÉSENTATION DE L EXAMEN.............................................. 13 1. Le programme......................................................

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite...

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une grosse jambe rouge

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

Les lésions professionnelles reliées aux vibrations du corps entier : portrait statistique du Québec en 1999-2008

Les lésions professionnelles reliées aux vibrations du corps entier : portrait statistique du Québec en 1999-2008 Les lésions professionnelles reliées aux vibrations du corps entier : portrait statistique du Québec en 1999-2008 Alexandre Boucher Groupe connaissance et surveillance statistiques (GCSS) Direction Scientifique

Plus en détail

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante!

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante! CONDUITE A TENIR SUR LE TERRAIN DANS LES SITUATIONS LES PLUS URGENTES. Toutes les équipes n'ont pas un kinésithérapeute ou un médecin dans leur staff. Les dirigeants d'équipe amateur, mais surtout les

Plus en détail

Médecine complémentaire, l Ostéopathie

Médecine complémentaire, l Ostéopathie Médecine complémentaire, l Ostéopathie Thérapie manuelle et reboutement Les soins manuels ont certainement existé de tout temps. Les premières traces écrites remontent à l antiquité, mais c est à travers

Plus en détail

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE Page 1 sur 11 SOMMAIRE Page I) L ergonomie 3 Définition Domaines de spécialisation Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Conclusion : 4 II) La profession de coiffeur

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université Claude BERNARD

Plus en détail

EMA Académie. jan - mars. Massage Prénatal : Massage Suédois Avancée :

EMA Académie. jan - mars. Massage Prénatal : Massage Suédois Avancée : EMA Académie École de Massothérapie Adam Massage Prénatal : jan - mars Ce cours explique comment placer correctement la cliente, quelles zones du corps ne peuvent être massées et quelles huiles peuvent

Plus en détail

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Informations Patients Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Madame, Monsieur, ce livret est conçu pour vous guider après votre

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs Alain FAUGOUIN Congrès FNP 2003 ILMI ou ANISOMELIE Anatomique Fonctionnelle géométrique : -inégalité par asymétrie géométrique des membres inférieurs Fonctionnelle

Plus en détail

DES SOINS PLEIN LES OREILLES

DES SOINS PLEIN LES OREILLES DES SOINS PLEIN LES OREILLES Auriculothérapie L'auriculothérapie fait partie des techniques réflexes au même titre que : Le pied : réflexothérapie plantaire, Le nez : réflexothérapie endo-nasale, L'œil

Plus en détail

Thérapie par Ondes de Choc

Thérapie par Ondes de Choc V 0 0 6 A S 2 0 1 3 / 0 9 / 1 3 Thérapie par Ondes de Choc BTL ENCYCLOPEDIE THERAPEUTIQUE V 1 1 1 A S 2 0 1 3 / 0 9 / 1 3 1 achillodynie... 3 2 arthrose du genou... 4 3 blessure musculaire... 6 4 calcification

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

INTRODUCTION. Principes, conseils

INTRODUCTION. Principes, conseils Principes, conseils Voici, avant de commencer votre séance de gymnastique, le rappel de quelques principes importants suivis de quelques conseils sur l art et la manière de bien s asseoir. Rappel de quelques

Plus en détail

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I. Introduction I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.4 Applications II/ La réglementation III/ Les autres risques liés à

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 S étirer : Pourquoi? Les étirements ont un rôle préventif important : ils préparent la musculature, favorisent la récupération et permettent d'éviter

Plus en détail

Médecine manuelle, Médecine orthopédique

Médecine manuelle, Médecine orthopédique Médecine manuelle, Médecine orthopédique Dr. R.Dardel Médecin consultant aux HUG Service de Rhumatologie Médecine générale FMH Médecine manuelle SAMM Médecine manuelle Rappel historique Indications Contre

Plus en détail

INSTITUT DE THERAPIES INFORMATIONNELLES

INSTITUT DE THERAPIES INFORMATIONNELLES INSTITUT DE THERAPIES INFORMATIONNELLES L Institut de Thérapies Informationnelle (I.T.I.) est un institut de formation enseignant un ensemble de techniques thérapeutiques informationnelles. Il est basé

Plus en détail

Un augmentation de la courbure du bas du dos (vertèbres lombaires) entrainant une adaptation de posture du basin du thorax, des épaules et de la tête.

Un augmentation de la courbure du bas du dos (vertèbres lombaires) entrainant une adaptation de posture du basin du thorax, des épaules et de la tête. La grossesse et l ostéopathie Tout au long de la grossesse de nombreux changements de la posture et de l équilibre de l ensemble du corps de la femme vont survenir selon une dynamique individuelle et en

Plus en détail

Neurosciences I- Anatomie du système nerveux

Neurosciences I- Anatomie du système nerveux Université Paris 8 - Master Technologie et Handicap Neurosciences I- Anatomie du système nerveux Jérôme Dupire dupire@cnam.fr Neurosciences - Programme 1 Anatomie du système nerveux 2 Le neurone 3 Bases

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

Compensation par une talonnette (CT) Nos expériences avec une compensation par une talonnette dans le traitement de la scoliose Extrait du magazine Orthopädische Praxis, n 4, avril 91 p. 255-262, Medizinisch

Plus en détail

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ Roger Sperry, Ph.D. ( Prix Nobel de physiologie ou médecine 1981) a découvert que 90 % de l'activité du cerveau est utilisée pour équilibrer notre corps dans le

Plus en détail

Anatomie. Anatomie du squelette. Composition. Articulations. Parties molles. Module 1 et 2. Son rôle est d'assurer les mouvements.

Anatomie. Anatomie du squelette. Composition. Articulations. Parties molles. Module 1 et 2. Son rôle est d'assurer les mouvements. Anatomie Module 1 et 2 Anatomie du squelette Son rôle est d'assurer les mouvements. L'appareil locomoteur est composé : - du squelette: c'est à dire l'ensemble des os du corps humain - des articulations

Plus en détail

LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON

LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON MEMOIRE DE FIN DE FORMATION A LA METHODE MEZIERES LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON AMIK PROMOTION 2009-2011 NITA ADRIAN 2 INTRODUCTION L ouvrage présente les avantages de l utilisation de la méthode

Plus en détail

5. L odorat A. Les pathologies de l organe de l odorat ; B. La Réflexologie

5. L odorat A. Les pathologies de l organe de l odorat ; B. La Réflexologie Juin 2004 La réflexologie Tome II, la pratique Table des matières Avant-propos Introduction : qu est-ce que la réflexologie : Définition. La reptation du doigt. Les autres manœuvres du doigt. Le traitement.

Plus en détail

PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE

PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE Analyse ostéopathique positionnelle et conseils pratiques PLAN Les tendinopathies : définitions (tableau) Posture et mobilité du violoniste - Analyse des

Plus en détail

Sciences de la nature

Sciences de la nature Sciences de la nature VISÉES PRIORITAIRES Se représenter, problématiser et modéliser des situations et résoudre des problèmes en construisant et en mobilisant des notions, des concepts, des démarches et

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

Pascal Pilate avec la collaboration d Hélène Caure. L ostéopathie. Techniques et exercices pour tous

Pascal Pilate avec la collaboration d Hélène Caure. L ostéopathie. Techniques et exercices pour tous Pascal Pilate avec la collaboration d Hélène Caure L ostéopathie Techniques et exercices pour tous L ostéopathie Introduction... 7 Partie I L ostéopathie dévoilée Chapitre 1 : Quelles sont les origines

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX 2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION cliquez : UNE ANIMATION POUR COMPRENDRE LE ROLE DES MUSCLES DANS LA MOUVEMENT Je ne donne pas de réponse à la 4/ car c'est votre hypothèse

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

Colloque québécois en Lésions Médullaires

Colloque québécois en Lésions Médullaires Colloque québécois en Lésions Médullaires Atelier 1: Les innovations au service des déplacements à la marche Olivier Lavoie et Martin Tardif, orthésistes IRDPQ Nathalie Toulouse, physiothérapeute programme

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS TRAITANTS

LES PROFESSIONNELS TRAITANTS LES PROFESSIONNELS TRAITANTS SOMMAIRE 1. Médecin généraliste...1 2. Dentiste...1 3. Psychologue...1 4. Nutritionniste/Diététiste...1 5. Préparateur physique...1 6. Physiothérapeute...2 7. Thérapeute du

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE >Département Ressources professionnelles. > Ostéopathie. Thérapies manuelles

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE >Département Ressources professionnelles. > Ostéopathie. Thérapies manuelles CENTRE NATIONAL DE LA DANSE >Département Ressources professionnelles > Ostéopathie Thérapies manuelles Mai 2009 La collection Santé reflète l intérêt particulier que porte le département Ressources professionnelles

Plus en détail

La voie de résonance d un choc

La voie de résonance d un choc COLLÈGE BELGE DE FASCIATHÉRAPIE La voie de résonance d un choc Danis Bois Belgique, 2002 LA VOIE DE RÉSONANCE D UN CHOC La voie de résonance d un choc, élaborée par Danis Bois, est valable quelle que soit

Plus en détail

SECOUEZ VOS HABITUDES SPORTIVES. www.dkn-vibration.com

SECOUEZ VOS HABITUDES SPORTIVES. www.dkn-vibration.com SECOUEZ VOS HABITUDES SPORTIVES www.dkn-vibration.com CARACTERISTIQUES GENERALES XG 5.0 Vibration Machine Puissance moteur : 1 HP moteur 900 Watts Force générée : 1.8 Kn Force d accélération : jusqu à

Plus en détail

Thème Anatomie et physiologie

Thème Anatomie et physiologie Sous thème 1 L organisation de l être humain DESCRIPTION ANATOMIQUE DU SQUELETTE Le squelette humain comprend environ 208 os répartis en 4 grands groupes : la tête, la colonne vertébrale, la cage thoracique

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

De l huile de massage et une serviette de bain.

De l huile de massage et une serviette de bain. 1 er Séminaire / 29 et 30 Octobre 2011 Introduction théorique du Yin Yang et les 12 méridiens. Le concept viscéral les massages libération LE SACRUM : Les muscles fessiers méridien de Vessie Sacrum postérieur

Plus en détail

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4 Les spécifications produits peuvent changer sans notification préalable. Nous nous attachons à produire des articles de la meilleure qualité. Si vous constatiez quelque chose d anormal, ou un défaut, contactez

Plus en détail

: contre-indications majeures : contre-indications mineures : contre-indications temporaires

: contre-indications majeures : contre-indications mineures : contre-indications temporaires Dans le sommaire, cliquez sur les titres majeurs (exemple : Abdomen, Epaule, etc.) pour être amené à la page correspondante. Pour revenir au sommaire général, cliquez sur le titre majeur. : contre-indications

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Gymnastique-Dos Méthode Mézières

Gymnastique-Dos Méthode Mézières Gymnastique-Dos Méthode Mézières Présentation simplifiée Stéphane CARTRON - Professeur de gymnastique - Intervenant à la Faculté des Sciences du Sport et au CREPS de Poitiers - Master en Sciences et Techniques

Plus en détail

Revenu Garanti Questionnaire médical confidentiel

Revenu Garanti Questionnaire médical confidentiel Revenu Garanti Questionnaire médical confidentiel AMMA ASSURANCES a.m. Association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément à l article 2, 2 de la Loi du 25.06.1992 (M.B. 20.08.1992) agréée

Plus en détail

4.5. Radiologie ostéoarticulaire

4.5. Radiologie ostéoarticulaire 4.5. Radiologie ostéoarticulaire télécharger ces fiches au format.pdf - rachis cervical (Os1) - rachis thoracique (Os2) - rachis lombo-sacré (Os3) - bassin standard (Os4) - hanche standard face et profil

Plus en détail

Cet article n'a pas pas pour autre utilité que d'informer sur quelques termes. Merci au site Doctissimo où on été prises ces définitions.

Cet article n'a pas pas pour autre utilité que d'informer sur quelques termes. Merci au site Doctissimo où on été prises ces définitions. Cet article n'a pas pas pour autre utilité que d'informer sur quelques termes. Merci au site Doctissimo où on été prises ces définitions. - Balanite inflammation du gland (extrémité du pénis). - Ballonnement

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche]

La tête vient de terra (la terre), ou pot de terre. [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] OSTÉOLOGIE - LE CRÂNE LES OS DU CRÂNE La "tête" vient de "terra" (la "terre"), ou "pot de terre". [Sur une vue le crâne ressemble à une cruche] C'est une masse ovoïde où on va décrire : une face supérieure

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

Pour dépasser quelques préjugés concernant l haltérophilie

Pour dépasser quelques préjugés concernant l haltérophilie Pour dépasser quelques préjugés concernant l haltérophilie «L haltérophilie entrave la croissance» Le port de charges trop lourdes par des adolescents au travail a pu dans le passé poser des problèmes

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

Qi Gong pour nourrir l intérieur ou Nei Yang Gong

Qi Gong pour nourrir l intérieur ou Nei Yang Gong Qi Gong pour nourrir l intérieur ou Nei Yang Gong 1 ère Méthode, 1 ère Partie, 6 mouvements avec respiration douce La méthode du Qi Gong pour nourrir l intérieur à été mise au point par le Dr LIU Gui Zhen,

Plus en détail