RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2006 (Période de trois mois se terminant le 31 mars 2006)

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2006 (Période de trois mois se terminant le 31 mars 2006)"

Transcription

1 Rapport de gestion RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2006 (Période de trois mois se terminant le 2006) Rentabilité L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. («Industrielle Alliance» ou «la société») commence l année avec de très bons résultats, enregistrant un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 48,8 millions de dollars pour le premier trimestre de 2006, en hausse de 15 % par rapport au résultat de la période équivalente de l an passé. Une fois déduits les dividendes versés aux actionnaires privilégiés, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires atteint 48,2 millions de dollars pour le premier trimestre de Ce bénéfice se traduit par un bénéfice par action ordinaire dilué de 0,59 $, supérieur de 0,06 $ à celui de l an dernier pour la même période. Le rendement des capitaux propres attribuable aux actionnaires ordinaires s établit pour sa part à 14,0 % pour le trimestre annualisé, ce qui se situe au centre de la fourchette cible de 13 % à 15 % visée par la société. Outre des frais de restructuration de 0,6 million de dollars après impôts liés à l intégration de La Nationale Vie (0,9 million de dollars après impôts pour le premier trimestre de ), aucun autre élément non récurrent n a affecté les résultats du trimestre. La société a par ailleurs émis 5 millions d actions privilégiées non cumulatives de catégorie A, série B au prix de 25,00 $ l action, pour un montant total de 125 millions de dollars. La clôture de cette émission a été réalisée le 24 février Les porteurs auront le droit de recevoir, chaque trimestre, des dividendes fixes préférentiels non cumulatifs de 0,2875 $ par action, dont le rendement annuel sera de 4,60 %. Par conséquent, un dividende trimestriel de 1,4 million de dollars sera versé sur ces actions privilégiées au cours des trimestres subséquents, et le dividende de 0,6 million de dollars présenté au premier trimestre de 2006 a été établi en proportion du nombre de jours du trimestre suivant l émission de ces actions. De plus, mentionnons que la société a racheté, le 2006, de ses actions ordinaires, par l entremise de son offre publique de rachat dans le cours normal. La société, de façon à minimiser toute dilution pour ses actionnaires ordinaires, entend racheter, par l entremise de son offre publique de rachat dans le cours normal, quelque de ses actions ordinaires, soit un nombre équivalent à celui émis lors de l acquisition de Clarington Corporation («Clarington»). L effet de dilution de ces actions ordinaires représente près de 0,01 $ sur le bénéfice par action ordinaire (le rachat de actions ordinaires de la société n a eu aucune incidence significative sur le bénéfice par action ordinaire puisqu il a été réalisé le dernier jour du trimestre, soit le 2006). RENTABILITÉ Premier trimestre (Millions de dollars, sauf indication contraire) 2006 Variation Bénéfice net aux actionnaires 42,4 48,8 15 % Dividendes sur actions privilégiées -- (0,6) -- Bénéfice net aux actionnaires ordinaires 42,4 48,2 14 % Bénéfice par action ordinaire (de base et dilué) 1 0,53 $ 0,59 $ 0,06 $ Rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires (trimestre annualisé) 13,8 % 14,0 % 20 pdb 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 2

2 Bénéfice par secteurs d activité La croissance du bénéfice net provient du secteur de la Gestion de patrimoine individuel, dont le bénéfice net est en hausse de 71 % au premier trimestre par rapport au premier trimestre de l année dernière. Ce secteur a bénéficié des excellents résultats de ventes de fonds distincts et de fonds mutuels de la société de même que de la fermeté des marchés. Rappelons que les résultats de Clarington, une société de gestion de fonds mutuels acquise à la fin de, font maintenant partie du secteur de la Gestion de patrimoine individuel. Le secteur de la Gestion de patrimoine individuel a contribué pour 36 % au bénéfice net de la société au premier trimestre. Le secteur de l Assurance individuelle a vu son bénéfice net diminuer de 2 % au premier trimestre. Cette baisse résulte de l augmentation importante du drain sur les nouvelles affaires (voir la section Provenance du bénéfice pour plus de détails concernant le drain). Cette augmentation est attribuable à la vigueur des ventes, mais aussi à la révision des hypothèses actuarielles apportée aux réserves à la fin de l année dernière, notamment à la suite de la baisse des taux d intérêt. La société prend cependant des mesures afin de gérer le drain, en cherchant à développer principalement les segments de marché présentant les meilleures perspectives de rendement. Quant au bénéfice net du secteur de l Assurance collective, il est stable et se maintient à un niveau élevé, comme cela a été le cas au cours des dernières années, alors que celui du secteur des Rentes collectives enregistre une baisse de 9 %, en raison d une diminution du revenu sur le capital, conséquence d une nouvelle répartition du capital entre secteurs d activité. BÉNÉFICE NET PAR SECTEURS D ACTIVITÉ Premier trimestre (Millions de dollars, sauf indication contraire) 2006 Variation Assurance individuelle 20,1 19,6 (2 %) Gestion de patrimoine individuel 10,3 17,6 71 % Assurance collective 7,7 7,7 0 % Rentes collectives 4,3 3,9 (9 %) Total 42,4 48,8 15 % 2 Provenance du bénéfice Voici l analyse de la rentabilité de la société pour le premier trimestre de 2006 selon la provenance du bénéfice. Bénéfice anticipé sur l en-vigueur Le bénéfice anticipé sur l en-vigueur se situe à 76,6 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 20 % par rapport au premier trimestre de. Cette augmentation, qui est variable par secteur, est conforme aux attentes de la société de faire croître le bénéfice anticipé sur l en-vigueur de plus de 10 % par année. Elle découle de la croissance importante des affaires au cours des dernières années, de l incorporation des gains d expérience que la société considère comme permanents, de la prise en compte de la baisse des coûts unitaires d administration à la suite de l intégration de La Nationale Vie et de la considération de l acquisition des affaires de Clarington. Gains (pertes) d expérience Les gains d expérience ont contribué à une augmentation du bénéfice de 5,5 millions de dollars pour le trimestre. Ces gains proviennent principalement de deux secteurs, soit ceux de l Assurance individuelle et de la Gestion de patrimoine individuel. En Assurance individuelle, les gains découlent notamment d une mortalité favorable et d économies réalisées en raison de coûts d administration plus faibles que prévu, alors qu en Gestion de patrimoine individuel les gains d expérience sont principalement attribuables à un revenu accru provenant des honoraires de gestion, eux-mêmes tributaires des fortes ventes de fonds distincts et des fonds mutuels et de la vigueur des marchés. 3

3 Gain (drain) sur les ventes La charge à l établissement des nouveaux contrats (drain) s établit à 26,7 millions de dollars pour le premier trimestre, supérieure de 29 % à celle de l année antérieure pour la même période. Cette charge provient presque entièrement du secteur de l Assurance individuelle, en raison des engagements à long terme de ce secteur. La hausse du drain résulte de la forte progression des ventes ainsi que de l incidence qu a eue sur les ventes la mise à jour des hypothèses d évaluation faite à la fin de (baisse des taux d intérêt et hausse des taux de déchéances, partiellement compensées par un meilleur taux de mortalité). Comme nous l avons mentionné précédemment, la société prend des mesures afin de gérer le drain, en cherchant à développer principalement les segments de marché présentant les meilleures perspectives de rendement. Revenu sur le capital Le revenu sur le capital s élève à 17,8 millions de dollars, supérieur de 6 % à celui de l année dernière pour la même période. Le revenu sur le capital a augmenté en raison de l accroissement de la base de capital de la société (le bénéfice net de la dernière année s est ajouté au capital de même que les 125 millions de dollars obtenus à la suite de l émission d actions privilégiées) et de la bonne performance des capitaux de lancement. Cette hausse a cependant été partiellement compensée par la baisse des revenus de placement résultant du paiement de l achat de Clarington. À noter que le bénéfice d exploitation de Clarington fait maintenant partie du bénéfice d exploitation du secteur de la Gestion de patrimoine individuel. Impôts sur le revenu Les impôts sur le revenu totalisent 23,8 millions de dollars au premier trimestre de 2006, un montant plus élevé que l an dernier, mais conforme à la rentabilité. Le taux d imposition effectif s élève à 32,5 % pour le trimestre, comparativement à 31,8 % pour la même période l an passé. Les pleines retombées de l augmentation de 3 % du taux d imposition des sociétés annoncée en par le gouvernement du Québec se font sentir dans les résultats de Le taux d imposition effectif devrait demeurer stable autour de 32,5 % au cours des prochains trimestres. Éléments non récurrents : frais de restructuration de La Nationale Vie Au premier trimestre, la société a comptabilisé des frais de 0,6 million de dollars (après impôts) attribuables à l intégration de La Nationale Vie. Ces frais sont conformes à ceux anticipés. La société a maintenant comptabilisé, depuis qu elle a fait l annonce de cette intégration (au quatrième trimestre de 2004), 10,8 millions des 12,5 millions de dollars (après impôts) de frais de restructuration qu elle avait anticipés. Les autres frais seront constatés à l état des résultats au fur et à mesure qu ils seront engagés, soit d ici la fin de 2006, date à laquelle l intégration et l harmonisation des systèmes devraient être terminées. PROVENANCE DU BÉNÉFICE (Millions de dollars) T1 T2 T3 T4 T Bénéfice d exploitation Bénéfice anticipé sur l en-vigueur 64,0 66,4 68,3 69,6 76,6 Gains (pertes) d expérience 3,4 3,7 4,3 7,6 5,5 Gain (drain) sur les ventes (20,7) (23,0) (24,2) (24,5) (26,7) Changements d hypothèses (2,1) -- Total 46,7 47,1 48,4 50,6 55,4 Revenu sur le capital 16,8 18,2 19,4 20,1 17,8 Impôts sur le revenu (20,2) (19,8) (20,6) (22,5) (23,8) Bénéfice net aux actionnaires, ajusté 43,3 45,5 47,2 48,2 49,4 Autres éléments 2 (0,9) (1,0) (48,6) (1,5) (0,6) Bénéfice net aux actionnaires 42,4 44,5 (1,4) 46,7 48,8 3 4

4 Croissance des affaires La société a connu l un de ses meilleurs trimestres au chapitre de la croissance des affaires, avec des ventes en hausse de plus de 10 % et parfois même beaucoup plus dans presque tous les secteurs d activité. Voici quelques-uns des faits saillants de la croissance des affaires, telle que mesurée par les primes et les dépôts, les ventes par secteurs d activité, l actif et la valeur ajoutée des ventes. Primes et dépôts La croissance vigoureuse des affaires de tous les secteurs d activité et l arrivée de Clarington au sein de l Industrielle Alliance ont porté les primes et les dépôts à un nouveau sommet trimestriel de 1 480,7 millions de dollars pour les trois premiers mois de l année 2006, ce qui représente une croissance de 48 % comparativement à la même période de l année dernière. Tous les secteurs d activité ont enregistré une forte croissance au cours du trimestre, mais la croissance la plus vigoureuse provient du secteur de la Gestion de patrimoine individuel, qui a bénéficié de fortes ventes de fonds distincts et de fonds mutuels, et du secteur des Rentes collectives, dont la croissance se poursuit partout au pays. PRIMES ET DÉPÔTS Premier trimestre (Millions de dollars, sauf indication contraire) 2006 Variation Primes (assurance, rentes et fonds distincts) 852, ,1 26 % Dépôts (fonds mutuels) 145,6 402,6 177 % Total 997, ,7 48 % Assurance individuelle Les ventes du secteur de l Assurance individuelle ont connu un début d année très gratifiant. Le premier trimestre s est en effet terminé avec des ventes de 34,3 millions de dollars, en hausse de 11 % par rapport au même trimestre de l année dernière. Les ventes sont à la hausse pour toutes les régions du Canada, pour tous les réseaux de distribution, pour toutes les catégories de produits et pour tous les segments de marché. La fin de l intégration des réseaux de distribution à la suite de l intégration de La Nationale Vie a sans doute contribué à créer un climat plus favorable à la vente. Rappelons que l Industrielle Alliance demeure un chef de file au Canada dans le secteur de l Assurance individuelle. Elle occupait le quatrième rang au Canada en, avec une part de marché de 12,7 %. Gestion de patrimoine individuel Encore cette année, la société a connu une campagne REER exceptionnelle. Les ventes, qui incluent maintenant les fonds mutuels distribués par Clarington, totalisent 856,8 millions de dollars pour le premier trimestre, supérieures de 73 % à celles du premier trimestre de l année. Les ventes sont à la hausse pour toutes les régions du Canada, pour tous les réseaux de distribution et pour toutes les catégories de produits. La vigueur des ventes provient notamment de la bonne tenue des marchés boursiers, de la solide performance des fonds de placement de la société, des nouveautés apportées à la gamme de produits pour la campagne REER et de l envergure des réseaux qui distribuent maintenant les produits de la société. Incidemment, avec l achat de Clarington, les ventes de fonds mutuels ont dépassé les ventes de fonds distincts. Les ventes nettes de fonds distincts et de fonds mutuels sont également très bonnes, totalisant 404,2 millions de dollars pour le premier trimestre, soit un peu plus de 50 % du résultat de l année dernière pour la même période. Les ventes nettes correspondent à 52 % des ventes brutes, ce qui est excellent. Uniquement pour les fonds distincts, les ventes nettes ont permis à la société de gagner un rang et de se hisser au deuxième rang au Canada, avec une part de marché de 19,3 % (15,8 % pour l année au complet), ce qui constitue le meilleur résultat de la société à ce jour. 4 5

5 Assurance collective : régimes d employés L année a également bien débuté dans le secteur de l Assurance collective pour les régimes d employés. Les ventes ont en effet atteint 15,9 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 14 % par rapport à la période équivalente de l année dernière. La majorité des ventes ont été souscrites à l extérieur du Québec, ce qui est conforme à la volonté de la société de prendre de l expansion dans toutes les régions du pays. Assurance collective : assurance des débiteurs Le secteur de l Assurance collective des débiteurs, qui se spécialise principalement dans les ventes par le biais des concessionnaires d automobiles, continue de surprendre agréablement. Malgré une part de marché de plus de 40 % dans le marché des concessionnaires d automobiles, une croissance soutenue depuis plusieurs années et un marché de l automobile plutôt morose, le secteur a réussi à augmenter ses ventes de 18 % au cours du premier trimestre, pour les porter à 33,1 millions de dollars. Toutes les régions ont vu leurs ventes augmenter. Ce résultat est attribuable à l expansion de la base de clients concessionnaires, qui ne se limite plus aux concessionnaires d automobiles, mais qui s étend à ceux qui vendent des véhicules récréatifs, des véhicules de sports marins et des véhicules utilitaires sport. Assurance collective : marchés spéciaux (SMG) Le secteur de l Assurance collective pour les marchés spéciaux est le seul à avoir connu un léger recul de ses ventes au premier trimestre. Les ventes du secteur atteignent en effet 20,9 millions de dollars, ce qui représente une diminution de 2 % par rapport au premier trimestre de. Cette diminution vient notamment de l annulation d un contrat qui ne satisfaisait plus aux critères de rentabilité de la société. Rappelons que ce secteur se spécialise dans certains créneaux particuliers d assurance collective qui ne sont pas bien servis par les fournisseurs traditionnels de produits d assurance collective. Rentes collectives Le secteur des Rentes collectives poursuit sur sa lancée de la dernière année. Les ventes du trimestre ont en effet atteint 221,6 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 69 % par rapport à l année dernière pour la même période. Les ventes sont à la hausse autant pour les produits d accumulation (produits multiservices et gestion institutionnelle, un nouveau créneau où la société désire faire sa marque) que pour les rentes assurées. La souscription de «nouveaux» régimes pour les produits d accumulation est aussi fortement à la hausse, alors que plus des trois quarts des nouvelles affaires ont été souscrites à l extérieur du Québec, ce qui est là aussi conforme à la volonté de la société de prendre de l expansion à la grandeur du pays. VENTES 3 Premier trimestre (Millions de dollars, sauf indication contraire) 2006 Variation Assurance individuelle 31,0 34,3 11 % Gestion de patrimoine individuel Fonds général 74,5 84,3 13 % Fonds distincts 275,1 369,9 34 % Fonds mutuels 145,6 402,6 177 % Total 495,2 856,8 73 % Assurance collective Régimes d employés 13,9 15,9 14 % Assurance des débiteurs 28,1 33,1 18 % Marchés spéciaux (SMG) 21,4 20,9 (2 %) Rentes collectives 130,9 221,6 69 % 5 6

6 Actif sous gestion et sous administration La forte croissance des ventes et la vigueur des marchés boursiers ont permis à l actif sous gestion et sous administration de franchir la barre des 40 milliards de dollars, pour s établir à 40,1 milliards de dollars au Il s agit d une hausse de 5 % pour le trimestre et de 36 % pour les douze derniers mois. La hausse enregistrée au cours des douze derniers mois provient de plusieurs facteurs, dont l achat de Clarington à la toute fin de l année, l achat de KingsGate Securities au deuxième trimestre de l année dernière, les fortes ventes nettes de fonds mutuels et de fonds distincts, la bonne croissance des primes des différents secteurs d activité, la solide croissance de l actif sous administration des filiales de distribution de fonds mutuels et de valeurs mobilières ainsi que la bonne performance des marchés boursiers. ACTIF SOUS GESTION ET SOUS ADMINISTRATION (Millions de dollars) 31 décembre 2006 Actif sous gestion Fonds général , , ,1 Fonds distincts 6 260, , ,4 Fonds mutuels 1 113, , ,9 Autres 711,3 785,9 759,3 Total , , ,7 Actif sous administration , , ,4 Total , , ,1 6 Valeur ajoutée des ventes La valeur ajoutée des ventes a progressé de 22 % au premier trimestre de 2006, pour s établir à 28,9 millions de dollars (0,35 $ par action ordinaire). C est la plus haute valeur ajoutée des ventes atteinte à ce jour par la société et le dixième trimestre consécutif où la valeur ajoutée des ventes est en hausse par rapport au trimestre correspondant de l année précédente. Comme au cours des derniers trimestres, la hausse de la valeur ajoutée des ventes s explique par la vigueur des ventes des différents secteurs d activité (qui a ajouté 9,2 millions de dollars à la valeur ajoutée des ventes), la révision des hypothèses économiques (qui a retranché 3,5 millions de dollars à la valeur ajoutée des ventes) et une série d autres facteurs, dont le raffinement des méthodes d évaluation et les changements tarifaires (qui ont fait diminuer de 0,4 million de dollars la valeur ajoutée des ventes). Capitalisation Le trimestre a été marqué par trois initiatives au chapitre de la capitalisation : L émission de 125 millions de dollars d actions privilégiées non cumulatives de catégorie A, série B. La société a ainsi émis 5 millions d actions privilégiées au prix de 25,00 $ l action. Les porteurs auront le droit de recevoir, chaque trimestre, des dividendes fixes préférentiels non cumulatifs de 0,2875 $ par action dont le rendement annuel sera de 4,60 %. La société ne comptait aucune action privilégiée à son bilan avant cette émission. La clôture de cette émission a eu lieu le 24 février Le remboursement de la débenture subordonnée de Clarington, que la société avait assumée au moment de l acquisition de cette dernière. Le montant total des débentures subordonnées inscrit aux livres de la société a ainsi été réduit de 62,9 millions de dollars, passant de 373,0 millions de dollars au 31 décembre à 310,1 millions de dollars au Le remboursement a eu lieu le

7 Le rachat de actions ordinaires de la société. Le rachat a eu lieu le 2006, à un prix moyen de 32,25 $. Les actions ordinaires rachetées ont été annulées le jour même. Les actions ont été rachetées dans le cadre de l offre publique de rachat d actions de la société, en vertu de laquelle celle-ci est autorisée à acheter, dans le cours normal de ses activités, entre le 13 février 2006 et le 12 février 2007, jusqu à concurrence de de ses actions ordinaires, représentant approximativement 4,8 % des actions ordinaires émises et en circulation au 6 février Les actions ordinaires rachetées font partie des quelque actions ordinaires de l Industrielle Alliance émises par la société au moment de l acquisition de Clarington. On se rappellera que la société avait alors indiqué que, de façon à minimiser toute dilution pour les actionnaires ordinaires, elle entendait racheter, par l entremise de son offre publique de rachat dans le cours normal, les quelque actions ordinaires émises. La société compte racheter les quelque actions ordinaires restantes dès que possible, suivant les conditions du marché et l approbation des autorités réglementaires. La structure du capital de la société totalisait ainsi 1 844,0 millions de dollars au 2006, ce qui représente une augmentation de 90,1 millions de dollars au cours du premier trimestre. Trois éléments ont fait hausser la structure du capital et deux l ont fait diminuer. Les trois éléments qui ont fait hausser la structure du capital sont : l émission de 125 millions de dollars d actions privilégiées; l émission de actions ordinaires de la société à la suite de l exercice d options dans le cadre du programme d options d achat d actions de la société; et l augmentation des bénéfices non répartis au cours du trimestre. Les deux éléments qui ont fait diminuer la structure du capital sont : le remboursement de la débenture subordonnée de Clarington (62,9 millions de dollars au 31 décembre ) et le rachat de actions ordinaires de la société. La combinaison de ces éléments a fait diminuer le ratio d endettement, de 21,3 % au 31 décembre à 16,8 % au 2006, pour les éléments de dette. Par contre, elle a fait augmenter le ratio d endettement, de 21,3 % au 31 décembre à 23,6 % au 2006, pour les éléments de dette et les actions privilégiées. Cependant, si la société donne suite à son projet de rachat des actions ordinaires supplémentaires de la société qui n ont toujours pas été rachetées à la suite de l acquisition de Clarington, le ratio d endettement devrait augmenter légèrement, pour se situer à 17,2 % pour les éléments de dette et à 24,2 % pour les éléments de dette et les actions privilégiées. À noter que la société comptait actions ordinaires émises et en circulation au CAPITALISATION ET ENDETTEMENT (Millions de dollars, sauf indication contraire) 31 décembre (Pro forma) 4 Structure du capital Capitaux propres Actions ordinaires 459,1 510,6 513,9 505,0 Actions privilégiées ,0 125,0 Bénéfices non répartis 786,7 845,4 869,6 833,6 Surplus d apport et écart de conversion 4,3 5,2 5,4 5,4 Sous-total 1 250, , , ,0 Débentures subordonnées 310,1 373,0 310,1 310,1 Compte des contrats avec participation 18,2 19,7 20,0 20,0 Total de la structure du capital 1 578, , , ,1 Ratio d endettement Débentures subordonnées/capital 19,6 % 21,3 % 16,8 % 17,2 % Débentures subordonnées et actions privilégiées/capital 19,6 % 21,3 % 23,6 % 24,2 % 7 8

8 Solvabilité Le ratio de solvabilité s établissait à 202 % au Ce ratio est supérieur de 14 points de pourcentage à celui qui prévalait à la fin du trimestre précédent. La hausse résulte principalement de l émission de 125 millions de dollars d actions privilégiées et de l apport habituel du bénéfice net aux capitaux disponibles, net de l augmentation normale des capitaux requis se rattachant à la croissance des affaires. Cependant, si la société donne suite à son projet de rachat des actions ordinaires supplémentaires de la société qui n ont toujours pas été rachetées à la suite de l acquisition de Clarington, le ratio de solvabilité devrait être ramené à 195 %. Ce ratio se situerait dans le haut de la fourchette cible de 175 % à 200 % retenue comme objectif par la société. La société disposerait alors d environ 68 millions de dollars de capital excédentaire. Ce montant pourrait croître au cours de l année, puisque la société estime qu elle n utilise qu environ les deux tiers de son bénéfice net pour fins de croissance organique et pour le paiement des dividendes aux actionnaires. (Millions de dollars, sauf indication contraire) SOLVABILITÉ 31 décembre (Pro forma) 4 Capitaux disponibles Catégorie 1 (net) 1 289, , , ,6 Catégorie 2 (net) 141,1 134,9 128,0 128,0 Total 1 430, , , ,6 Capitaux requis 644,8 704,5 728,1 728,1 Ratio de solvabilité (MMPRCE) % 188 % 202 % 195 % Capital excédentaire Qualité des placements Peu de choses à signaler en ce qui regarde la qualité des placements au cours du premier trimestre, si ce n est que la qualité est restée stable au cours du trimestre et continue à être excellente. Ainsi : Les placements douteux bruts et les provisions sont demeurés pratiquement inchangés au cours du trimestre, de sorte que les placements douteux nets ont très peu varié, et s élèvent à 7,7 millions de dollars au 2006, ce qui représente à peine 0,07 % des placements totaux (soit la même proportion qu au 31 décembre ). Plus de 90 % des placements douteux bruts (92,0 % au 2006) sont provisionnés. Aucun titre obligataire n est tombé en défaut au cours du trimestre, de sorte que les titres obligataires cotés BB et moins sont restés à peu près stables, à 0,35 % du portefeuille au 2006 (0,36 % au 31 décembre ). La qualité du portefeuille de prêts hypothécaires est demeurée excellente. Le taux de délinquance est passé de 0,30 % du portefeuille de prêts au 31 décembre à 0,32 % au Les arriérés de prêts hypothécaires sont presque entièrement constitués de prêts assurés (91,9 % au 2006), ce qui laisse moins de $ d arriérés de prêts conventionnels. La société n anticipe aucune perte sur les prêts délinquants. Le taux d occupation du parc immobilier est quant à lui resté stable, et très élevé, à 96,8 % entre le 31 décembre et le

9 En ce qui touche les titres qui font la nouvelle (in the news), l attention des marchés financiers se porte sur deux secteurs en particulier, soit celui de l aviation et de l aérospatiale, d une part, et celui de l automobile, d autre part. Par rapport à toutes les sociétés qui font la nouvelle, la société détient des titres dans une société seulement, soit Bombardier, dans laquelle elle détient des obligations d une valeur de 9,2 millions de dollars. Par ailleurs, l obligation que possédait la société dans Ford Credit à la fin de, et pour laquelle son exposition nette était de 1 million de dollars, est venue à échéance, et a été remboursée, en mars (Millions de dollars, sauf indication contraire) QUALITÉ DES PLACEMENTS 31 décembre 2006 Placements douteux Placements douteux bruts 22,3 96,8 97,0 Provisions (11,3) (89,2) (89,3) Placements douteux nets 11,0 7,6 7,7 Placements douteux nets en % des placements totaux 0,10 % 0,07 % 0,07 % Provisions en % des placements douteux bruts 50,6 % 92,1 % 92,0 % Obligations Valeur du portefeuille 6 188, , ,2 Titres cotés BB et moins 0,23 % 0,36 % 0,35 % Taux de délinquance 0,02 % 0,02 % 0,02 % Prêts hypothécaires Valeur du portefeuille 2 478, , ,6 Taux de délinquance 0,43 % 0,30 % 0,32 % Proportion des prêts douteux qui sont assurés 64,3 % 93,0 % 91,9 % Actions et indices boursiers Valeur du portefeuille 1 114, , ,4 Ratio valeur marchande/valeur comptable, en % 104,8 % 108,0 % 109,4 % Immeubles Valeur du portefeuille 445,4 446,3 446,0 Ratio valeur marchande/valeur comptable, en % 109,2 % 114,2 % 115,0 % Taux d occupation 95,8 % 96,8 % 96,8 % Mise à jour sur l intégration de Clarington L intégration de Clarington Corporation à l Industrielle Alliance, Gestion de fonds inc. (IAGF), qui est l autre filiale de gestion de fonds mutuels de la société, se déroule normalement. Les ventes brutes (402,6 millions de dollars) et les ventes nettes (97,9 millions de dollars) de Clarington et de IAGF affichent une légère avance sur les prévisions pour le premier trimestre. Parmi les activités importantes entreprises au cours du premier trimestre, mentionnons la négociation d une nouvelle convention d agence de transfert, le changement de gestionnaire pour un bloc d affaires de près de 3 milliards de dollars d actif, l affectation des responsabilités de gestion de ce bloc à l Industrielle Alliance, Gestion de placements inc. (principalement) et le remboursement de la débenture subordonnée de Clarington. La société vise l intégration complète des activités de Clarington à celles de IAGF en Valeur intrinsèque La société a profité de la divulgation de ses résultats trimestriels pour publier sa valeur intrinsèque pour l année. Ainsi, au 31 décembre, la valeur intrinsèque de l Industrielle Alliance s élevait à 2,1 milliards de dollars, soit à 26,78 $ par action ordinaire (en supposant que les actions ordinaires de la société émises dans le cadre de l acquisition de Clarington ont été rachetées le 31 décembre ). La valeur intrinsèque calculée au 31 décembre est supérieure de 1,7 % (35 millions de dollars) à celle calculée au 31 décembre 2004, avant le versement des dividendes aux actionnaires ordinaires, mais est inférieure de 0,2 % (5 millions de dollars) après le versement des dividendes. 9 10

10 Le ratio de la valeur intrinsèque par rapport à la valeur comptable est passé de 1,76x au 31 décembre 2004 à 1,63x au 31 décembre, alors que la valeur intrinsèque par action ordinaire est passée de 26,90 $ au 31 décembre 2004 à 26,78 $ au 31 décembre. Ces baisses sont principalement attribuables à l acquisition de Clarington, qui a fait diminuer la valeur intrinsèque sans modifier la valeur comptable. Les composantes récurrentes de la valeur intrinsèque, soit celles à l égard desquelles la société exerce un certain contrôle, ont ajouté 10,9 % à la valeur intrinsèque de la société. Depuis que la société calcule sa valeur intrinsèque, les composantes récurrentes ont toujours fait progresser la valeur intrinsèque de plus de 10 %, ce qui est conforme aux attentes de la société. La hausse de la valeur intrinsèque obtenue sur les activités récurrentes a cependant été en grande partie effacée par trois facteurs : la provision pour Norshield, les changements d hypothèses apportés aux réserves à la fin de l année, notamment en ce qui touche les taux d intérêt, et l acquisition de Clarington. Par ailleurs, la société continue de se démarquer par sa capacité à générer de nouvelles ventes rentables, comme en témoigne la valeur des nouvelles ventes. La valeur des nouvelles ventes a en effet atteint 1,01 $ par action ordinaire au cours de l année, supérieure de 26 % à la valeur de l année précédente. Cette croissance provient de la vigueur des ventes enregistrée par la société en. La valeur intrinsèque des ventes est particulièrement significative pour la communauté financière, car elle permet de juger de la rentabilité des produits et des services offerts par une société ainsi que de l efficacité de ses réseaux de distribution. VALEUR INTRINSÈQUE Valeur intrinsèque Contribution à la valeur intrinsèque Valeur intrinsèque par action ordinaire (Millions $) (%) ($) Valeur intrinsèque au 31 décembre ,90 Éléments récurrents Croissance anticipée de la valeur intrinsèque 154 7,2 1,93 Nouvelles ventes 80 3,7 1,01 Sous-total ,9 2,94 Éléments non récurrents Gains (pertes) d expérience Liés aux marchés boursiers 37 1,7 0,46 Autres (1) -- (0,01) Provision pour Norshield (52) (2,4) (0,67) Changements d hypothèses (58) (2,7) (0,74) Acquisition de Clarington (125) (5,8) (1,60) Sous-total (199) (9,2) (2,56) Dividendes versés aux actionnaires ordinaires (40) (1,9) (0,50) Valeur intrinsèque au 31 décembre (0,2) 26,78 Déclaration de dividende Le conseil d administration a déclaré le paiement d un dividende trimestriel de 0,14 $ par action ordinaire. Ce dividende sera payable au comptant le 15 juin 2006 à tous les actionnaires ordinaires inscrits le 26 mai Le conseil d administration a par ailleurs déclaré le paiement d un dividende trimestriel de 0,2875 $ par action privilégiée à dividende non cumulatif de catégorie A, série B. Ce dividende sera payable au comptant le 30 juin 2006 à tous les actionnaires privilégiés inscrits le 15 juin

11 Mesures financières non conformes aux PCGR La société publie son information financière conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR). La société utilise de plus, à l occasion, certaines mesures financières non conformes aux PCGR, dont, entre autres, le bénéfice net aux actionnaires ajusté, le bénéfice par action ordinaire dilué ajusté et le rendement des capitaux propres attribuable aux actionnaires ordinaires ajusté. Les mesures financières non conformes aux PCGR sont toujours clairement indiquées, accompagnées des mesures financières conformes aux PCGR et comparées avec ces dernières afin d en établir la concordance. La société est d avis que ces mesures non conformes aux PCGR fournissent des renseignements utiles aux investisseurs et aux analystes financiers afin qu ils puissent mieux comprendre les résultats financiers et effectuer une meilleure analyse du potentiel de croissance et de rentabilité de la société. Ces mesures financières non conformes aux PCGR présentent une autre façon d évaluer des aspects des activités de la société et peuvent faciliter la comparaison des résultats d une période par rapport à une autre. Comme les mesures financières non conformes aux PCGR n ont pas de définition normalisée, il se peut qu elles diffèrent des mesures financières non conformes aux PCGR utilisées par d autres sociétés. La société incite fortement les investisseurs à consulter l intégralité de ses états financiers et de ses autres rapports déposés auprès d organismes publics, et à ne pas se fier à une mesure financière unique, quelle qu elle soit. À noter que les données relatives à la valeur intrinsèque et à la valeur ajoutée des ventes, ainsi que, comme nous l avons indiqué ci-dessus, les données ajustées ne sont pas assujetties aux PCGR. Énoncés prospectifs Ce rapport peut renfermer des énoncés prospectifs sur les activités, les objectifs et les stratégies de l Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc., ainsi que sur la situation financière de la société et son rendement. De façon générale, on peut reconnaître, mais pas toujours, la nature prospective de tels énoncés à l usage de mots tels que «pouvoir», «s attendre à», «prévoir», «avoir l intention de», «croire», «estimer», «être d avis», «continuer» ou d autres expressions semblables, dans leur forme affirmative, négative ou conditionnelle. Les énoncés prospectifs comportent des risques ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de l Industrielle Alliance s écartent sensiblement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou suggérés dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs susceptibles d entraîner un écart entre les résultats réels et les résultats prévisionnels de la société, mentionnons l évolution de la réglementation gouvernementale ou des lois fiscales, la concurrence, l évolution technologique, les marchés financiers mondiaux, les taux d intérêt, l évolution des données démographiques, les fluctuations de la demande et du comportement des consommateurs à l égard des produits et des services de la société, la survenance d événements catastrophiques et les conditions économiques générales au Canada ou ailleurs dans le monde. Cette liste de facteurs ne contient pas tous ceux qui pourraient avoir une influence sur quelque énoncé prospectif que ce soit de l Industrielle Alliance. Ces facteurs et d autres doivent être analysés de près et les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs de l Industrielle Alliance. L Industrielle Alliance ne s engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à en publier une mise à jour pour tenir compte d événements, de circonstances ou de faits postérieurs à la date du présent rapport ou par suite d événements imprévus. Conférence téléphonique L Industrielle Alliance tiendra une conférence téléphonique pour présenter ses résultats le mardi 2 mai 2006, à 11 h 30 (H.A.E). Tous sont invités à écouter la conférence téléphonique, en composant le (sans frais) dix minutes avant le début de la conférence. La conférence téléphonique sera également disponible en différé pour une période d une semaine, à compter de 14 h le mardi 2 mai Pour écouter la conférence téléphonique en différé, il suffira de composer le (sans frais) et d entrer le code d accès Tous les documents relatifs aux résultats financiers du premier trimestre 2006 sont par ailleurs disponibles sur le site Internet de la société, à l adresse dans la section Relations avec les investisseurs, sous Rapports financiers/résultats du premier trimestre

12 Conférence destinée aux investisseurs et aux analystes L Industrielle Alliance tiendra une conférence destinée aux investisseurs et aux analystes le mardi 20 juin 2006, de 8 h 30 à 13 h 30 (H.A.E), au MaRS Collaboration Centre, 101 College Street, à Toronto. Yvon Charest, président et chef de la direction, sera l hôte de cette conférence. Il sera accompagné des membres de la haute direction de la société. Les présentations données lors de cette conférence porteront notamment sur les résultats de la société, la stratégie de croissance de la société, notamment dans le secteur de la gestion de patrimoine et dans le marché américain, le potentiel de croissance du marché de l assurance vie au Canada, les pratiques de la société en ce qui a trait aux réserves mathématiques et autres. Les participants pourront également s entretenir avec les membres de la haute direction lors d un lunch qui suivra les présentations. Tous les détails de la conférence seront communiqués au cours des prochaines semaines. À propos de l Industrielle Alliance Fondée en 1892, l Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. est une société d assurance de personnes qui offre une gamme variée de produits d assurance vie et maladie, d épargne et de retraite, de REER, de fonds mutuels et de fonds distincts, de valeurs mobilières, d assurance auto et habitation, de prêts hypothécaires ainsi que d autres produits et services financiers. Cinquième plus importante société d assurance de personnes au Canada, l Industrielle Alliance est à la tête d un grand groupe financier le Groupe Industrielle Alliance, présent dans toutes les régions du pays de même que dans le nord-ouest des États-Unis. L Industrielle Alliance assure plus de 2 millions de Canadiens et de Canadiennes, emploie plus de personnes et administre et gère un actif de plus de 40 milliards de dollars. Le titre de l Industrielle Alliance est inscrit à la Bourse de Toronto sous le symbole IAG. L Industrielle Alliance compte parmi les 100 plus importantes sociétés publiques au Canada. 12 Notes (1) Pour fins de comparaison, les données du bénéfice par action ordinaire des trimestres antérieurs au deuxième trimestre de ont été recalculées afin de refléter la subdivision des actions ordinaires de la société, à raison de deux pour une, qui est entrée en vigueur le 18 mai. (2) Les «autres éléments» comprennent les frais de restructuration qui découlent de la décision de la société d intégrer les activités de sa filiale La Nationale Vie aux activités de la société mère. Cette décision a été annoncée le 1 er décembre Des frais d intégration ont été comptabilisés tous les trimestres, à compter du quatrième trimestre de 2004, et cette comptabilisation devrait s étendre jusqu au quatrième trimestre de Les données du troisième trimestre de comprennent en outre un gain de 4,2 millions de dollars (après impôts) relatif à un changement de réassureur pour un bloc d affaires de La Nationale Vie et une provision de 52,1 millions de dollars (après impôts) relative aux fonds gérés par Norshield. (3) Les ventes (nouvelles affaires) sont définies de la façon suivante pour chacun des secteurs d activité : Assurance individuelle : primes annualisées de première année; Gestion de patrimoine individuel : primes pour le fonds général et les fonds distincts et dépôts pour les fonds mutuels; Assurance collective : primes annualisées de première année pour les régimes d employés, comprenant les équivalents de primes (contrats de services administratifs seulement), primes brutes (primes avant réassurance) pour l assurance des débiteurs et primes pour les marchés spéciaux (SMG); Rentes collectives : primes. (4) Les données pro forma au 2006 tiennent compte du rachat de actions ordinaires de la société, à un prix de 32,05 $ (prix de clôture des actions ordinaires de la société à la Bourse de Toronto le 2006). (5) MMPRCE : montant minimum permanent requis pour le capital et l excédent. Il s agit d une mesure de solvabilité d une société d assurance de personnes fondée sur les risques et prescrite par les autorités réglementaires pour déterminer si le capital d une société d assurance est suffisant par rapport au minimum fixé par la réglementation Information : Jacques Carrière, vice-président, Relations avec les investisseurs Tél. bureau : ; cellulaire : Courriel : Internet :

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005. Le 28 mars 2006

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005. Le 28 mars 2006 Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005 Le 28 mars 2006 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle 2005 1 TABLE DES MATIÈRES AVIS ET MISE EN GARDE...

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Rapport de gestion 2013

Rapport de gestion 2013 Rapport de gestion 2013 pour l'exercice terminé le 31 décembre 2013 SRM158-1(13-03) 13 février 2014 Votre partenaire de confiance. RAPPORT DE GESTION 2013 RAPPORT DE GESTION 2013 2 Mise en garde 3 Description

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005

BANQUE HSBC CANADA RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005 Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 212 millions de $CA pour le semestre terminé le 30 juin 2005, soit une

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007 COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LE 1 ER JUIN 2007 LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET DE 20,7 MILLIONS $ POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2007 La Banque Laurentienne du Canada a déclaré un bénéfice

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 30 septembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

Revue de la performance du T2-2014

Revue de la performance du T2-2014 Revue de la performance du T2-2014 Intact Corporation financière (TSX : IFC) Le mercredi 30 juillet 2014 Intact Corporation financière Charles Brindamour Chef de la direction Intact Corporation financière

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

DE L INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE

DE L INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE GUIDE DE L UTILISATEUR DE L INFORMATION FINANCIÈRE SUPPLÉMENTAIRE Pour le premier trimestre terminé le 31 janvier 2011 Service des Relations avec les investisseurs Pour de plus amples renseignements, veuillez

Plus en détail

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série REVENU GARANTI POUR LA VIE Série Série Un revenu garanti pour la vie, quelle que soit la conjoncture des marchés. SÉRIE ECOFLEXTRA vous procure un revenu à vie garanti de ne pas diminuer, sans égard au

Plus en détail

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO Gestion de Placements TD À L'INTENTION DES CONSULTANTS Automne 2012 DANS CE NUMÉRO Marchés émergents et faible ité... 1 Étape importante pour le Fonds de base canadien en gestion commune d obligations

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Symbole boursier (TSX) : PJC.A Communiqué de presse Pour diffusion immédiate LE GROUPE JEAN COUTU RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE FINANCIER 2014 Longueuil, Québec, le 30 avril 2014 Le

Plus en détail

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation de la Great-West Ce guide vous donne un aperçu de haut niveau des principales caractéristiques de l assurance-vie avec participation de la

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE

DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE RAPPORT DE GESTION DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE 2014 Le 29 janvier 2014 Mode de présentation Le présent rapport de gestion est la responsabilité de la direction, et il a été examiné et approuvé par

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015

GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015 GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015 Compte non tenu des éléments importants, résultat dilué par action de 0,05 au quatrième trimestre 1 (Tous les montants sont

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assureurs de personnes Aperçu Au Canada, l industrie des assurances de personnes se compose de 120 entreprises, comparativement à 163 en 1990; elle englobe les sociétés constituées

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information La croissance rapide des «fiducies de revenu» Les «fiducies de revenu» ou entités intermédiaires cotées en bourse 1 sont de plus en plus présentes dans le milieu canadien des affaires.

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 31 mars 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

RAPPORT DU DEUXIÈME TRIMESTRE POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 1999. Les gens avant tout

RAPPORT DU DEUXIÈME TRIMESTRE POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 1999. Les gens avant tout RAPPORT DU DEUXIÈME TRIMESTRE POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 19 Les gens avant tout MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 19 LA OBTIENT AU DEUXIÈME TRIMESTRE UNE

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Établissement des taux d actualisation fondés sur la meilleure estimation aux fins des évaluations de provisionnement sur base de continuité

Établissement des taux d actualisation fondés sur la meilleure estimation aux fins des évaluations de provisionnement sur base de continuité Ébauche de note éducative Établissement des taux d actualisation fondés sur la meilleure estimation aux fins des évaluations de provisionnement sur base de continuité Commission des rapports financiers

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA État des résultats Trimestre Trimestre

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010 BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2011 et 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant à la situation financière,

Plus en détail

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQt n o 3), qui a pour but de recueillir de l information

Plus en détail

Conférence téléphonique

Conférence téléphonique Conférence téléphonique T2-2015 Énoncés prospectifs et mesure non établie selon les IFRS Mise en garde concernant les déclarations prospectives Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs

Plus en détail

Des Paniers diversifiés et gérés professionnellement. Les Paniers

Des Paniers diversifiés et gérés professionnellement. Les Paniers Des Paniers diversifiés et gérés professionnellement Les Paniers 3 Optez pour la flexibilité, la clarté et la tranquillité d esprit 4 Qu est-ce qu un Panier? 6 La diversification, ou comment réduire le

Plus en détail

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC.

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Actions de catégorie A série 2014, classes Conseillers, Investisseurs et F et Actions de catégorie A séries

Plus en détail

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008 États financiers 27 Rapport de la direction aux actionnaires de 5N Plus inc. Les ci-joints sont la responsabilité de la direction de 5N Plus inc. et ont été

Plus en détail

Analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière

Analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière Analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière Cette section du Rapport annuel présente l analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière

Plus en détail

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds»)

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds») Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 septembre 2014 Offre de parts de série A, de série F, de série F5, de série I, de série L, de série L5 et de série T5 du Fonds IA Clarington mondial

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Imposition des sociétés

Imposition des sociétés Imposition des sociétés Introduction L imposition des sociétés est un sujet qui revêt une grande importance pour toute personne qui s occupe de planification financière ou successorale. La mise en place

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

L Empire, Compagnie d Assurance-Vie

L Empire, Compagnie d Assurance-Vie L Empire, Compagnie d Assurance-Vie Rapport annuel 2013 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Table des matières 4 Faits saillants financiers 5 Message du président du conseil d'administration

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc.

Genworth MI Canada Inc. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes quant à la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, directeur de

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires.

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires. Note d information relative au programme de rachat d actions propres à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires du 4 juin 2002 En application de l article L. 621-8 du Code monétaire et

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

Notice annuelle de 2007

Notice annuelle de 2007 Notice annuelle de 2007 Le 3 mars 2008 CORPORATION FINANCIÈRE CANADA-VIE 330, University Avenue Toronto (Ontario) M5G 1R8 Corporation Financière Canada-Vie Notice annuelle de 2007 Corporation Financière

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE FAMILLE DE PORTEFEUILLES SOUS GESTION CIBC

NOTICE ANNUELLE FAMILLE DE PORTEFEUILLES SOUS GESTION CIBC NOTICE ANNUELLE FAMILLE DE PORTEFEUILLES SOUS GESTION CIBC PORTEFEUILLES SOUS GESTION CIBC PORTEFEUILLE REVENU SOUS GESTION CIBC PORTEFEUILLE REVENU PLUS SOUS GESTION CIBC PORTEFEUILLE ÉQUILIBRÉ SOUS GESTION

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Animatrice : Jennifer McClelland, CFA Vice-présidente et première gestionnaire de portefeuille, Actions canadiennes

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année RÉGIME DE RETRAITE À L INTENTION DU GROUPE MANOEUVRES, HOMMES DE MÉTIER ET DE SERVICES DES DISTRICTS SCOLAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK Rapport de l administrateur pour l année 2006 Décembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013 Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP

FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Pour le semestre clos le 30 juin 2015 FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP BAROMETER CAPITAL MANAGEMENT INC. VOTRE GESTION DE

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte COMMUNIQUÉ DE PRESSEE Les Compagnies Loblaw limitée annonce une hausse de 68,4 % du montant ajusté du bénéfice par action 2) pour le quatrième trimestre de BRAMPTON, ONTARIO Le 26 février 2015 Les Compagnies

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances L année 2002 est de nouveau marquée par une forte baisse des marchés financiers. Celle-ci entraîne une diminution des plus-values latentes et des produits

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

Donnéesfinancières. sur l assurance-vie avec participation. Responsabilité Solidité Rendement

Donnéesfinancières. sur l assurance-vie avec participation. Responsabilité Solidité Rendement 2014 Donnéesfinancières sur l assurance-vie avec participation Responsabilité Solidité Rendement Ce guide fournit des données financières clés à propos de la gestion, du rendement et de la solidité du

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011 Le présent prospectus préalable de base a été déposé dans chacune des provinces du Canada selon un régime permettant d attendre après qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains renseignements

Plus en détail

Financière Sun Life inc.

Financière Sun Life inc. Financière Sun Life inc. Régime canadien de réinvestissement des dividendes et d achat d actions CIRCULAIRE D OFFRE MODIFIÉE ET MISE À JOUR Table des matières Dans la présente circulaire d offre... 1

Plus en détail