Quels métiers demain?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quels métiers demain?"

Transcription

1 Dématérialisation et gestion de données Atelier-débat prospectif du 22 juin 2012 Gestion de données Relation client La dématérialisation est l un des facteurs clés de l évolution des métiers de la Gestion depuis les 20 dernières années 1

2 1. Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 2. Impacts et bénéfices clients 3. Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la gestion 4. Perspectives d évolution 2

3 Enjeux communs aux activités de retraite complémentaire et d assurance de personnes Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 3

4 Des enjeux partagés Assurance de personnes La relation client La productivité et la maîtrise des coûts Retraite complémentaire De nouveaux outils pour de nouveaux services La vision des clients à 360 La qualité de service La gestion des données La compétitivité Les fusions et la constitution de GPS Des activités se prêtant bien à l informatisation Tâches simples et répétitives Gros volumes 4

5 Des enjeux de traitement unique et cohérent d informations communes Un traitement unifié de l entreprise pour l ensemble de ses besoins en retraite complémentaire et assurance de personnes 5

6 Un enjeu majeur de protection des données Recueil Transport Exploitation Stockage Accord de l assuré Protection contre le détournement Protection contre une utilisation autre Protection Loi informatique et libertés : vigilance quant au respect de la finalité des traitements, protection des données sensibles soins, état de santé, n de tél des VIP. Données nominatives Données de santé Exigence maximale de protection 6

7 Mais des enjeux fonctionnels spécifiques Retraite complémentaire Assurance de personnes Normalisation Harmonisation Différenciation Attractivité 7

8 Enjeux spécifiques aux activités d assurances de personnes Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 8

9 La nécessité d une vision client partagée Multiplication des sources d information Commerciaux GPS Partage d informations vision client gestion des cotisations et prestations gestion des demandes et des réclamations reporting commissionnement Partenaires mutualistes Vente à distance Courtage Agences 9

10 Le passage d une approche métier unique à la gestion d un marketing mix complexe Coût prohibitif de la gestion papier Du remboursement du ticket modérateur au tiers-payant sur le non remboursable Gestion de la modularité des contrats Personnalisation des garanties Internet et applis mobile comme vecteurs de développement Evolution vers les services 10

11 Enjeux spécifiques aux activités de retraite complémentaire Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 11

12 La dématérialisation des déclarations sociales en retraite complémentaire une évolution rapide et indispensable des bénéfices clairs: o productivité o fiabilité o rapidité 5 ANS Plus de service et de personnalisation DADSU DUCS Un processus à maturité 1 million d entreprises utilisatrices (/1,2 million éligibles) Dont en prévoyance 1,9 million de déclarations 16 milliards d euros de cotisations, mais perte de certains liens historiques qui permettaient un adressage «gratuit» de messages commerciaux 12

13 La dématérialisation des déclarations sociales en retraite complémentaire Trésor à faire fructifier dans un environnement changeant vite (très) o o o Facebook, Tweeter, Amazon, Price- Minister.; des exigences clients évoluant beaucoup plus vite que nos méthodes Moi quand je veux et tout de suite au format dématérialisé qui me convient une montagne de données, issues de la DADS, dont certaines dorment Nécessité de bâtir les systèmes et les process permettant l exploitation de ces données Opportunité conseil ou vente sécurisée par la loi Fillon 13

14 1. Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 2. Impacts et bénéfices clients 3. Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la gestion 4. Perspectives d évolution 14

15 Processus de gestion Impacts et bénéfices clients 15

16 La dématérialisation impacte aujourd hui l ensemble des processus de gestion Affiliation Cotisations Retraite complémentaire Assurance de personnes Paiements Prestations 16

17 Affiliations et cotisations : des outils mutualisés pour l ensemble des entreprises DADSU Norme 4DS 1 er janvier 2012 DUCS Saisie sur net-entreprises Saisie en ligne sur le site du GPS Envoi via les concentrateurs de paie DSN Pour chaque salarié Montant des rémunérations versées au cours du mois précédent Durée du travail Dates d'arrivée et de départ Dates de suspension et de reprise du travail La déclaration sociale nominative mensuelle, générée automatiquement au moment de la paie, a vocation à se substituer la quasitotalité des déclarations sociales actuelles, mensuelles ou annuelles 2013 : facultative 2016 : obligatoire 17

18 Prestations : en santé une dématérialisation quasi complète Assuré / patient Professionnel de santé Prise en charge TP (EFI/EDI/normes) Paiement part complémentaire Facture part complémentaire Organisme complémentaire Facturation prestations Paiement prestations Régime obligatoire 18

19 Prestations : en prévoyance, une dématérialisation plus complexe et moins prioritaire gestion des IJ via les flux Noémie des outils propriétaires sur les espaces clients Noémie OC 19

20 Des flux financiers largement dématérialisés pour gagner en trésorerie, en cohérence et en sécurité Prélèvements, virements, TIPS ont peu à peu remplacé les chèques Les règlements en ligne ne cessent d augmenter : 20

21 Bénéfices Clients Impacts et bénéfices clients 21

22 Un accès facile à l information et aux démarches en ligne Simplification des démarches Trouver l information Capital Obsèques Transmettre des informations Suivi Délais de remboursement + souscription immédiate + paiement par prélèvements périodiques + 22

23 Au point que la gestion par le client «direct on line» des tâches administratives devient pour lui presqu un jeu *Extraits site internet malakoff mederic 23

24 Le site internet grand public peut également intervenir en relais de l expertise métier et de la communication 24

25 Le télé-règlement devient la règle pour le paiement des cotisations, y compris pour les TPE 25

26 1. Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 2. Impacts et bénéfices clients 3. Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la gestion 4. Perspectives d évolution 26

27 Bénéfices pour les GPS Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la Gestion 27

28 Vers une gestion 0 papier plus efficace et moins coûteuse : les processus de gestion électronique des données Numérisation de documents Reconnaissance intelligente de caractères (OCR, ICR, CAB...) Lecture automatique de documents (LAD, RAD) Gestion électronique de documents et workflow Coffre-fort électronique Décomptes régimes obligatoires Factures Appels de cotisations Courriers clients Formulaires 28

29 Les bases et la gestion des données au service d une entreprise plus collaborative et «intelligente» Le système de gestion des bases de données permet l accès, la manipulation et l utilisation de données si possible non redondantes pour une utilisation collaborative (en réseau) par les différents utilisateurs de l entreprise: technique, marketing, gestion, finance Le «data mining»désigne les techniques et les méthodes statistiques, mathématiques et informatiques permettant l'extraction, à partir d'un important volume de données brutes, de connaissances originales auparavant inconnues Ex en retraite : exploitation des données démographiques pour offrir au bon moment et à la bonne personne des conseils, des services de l action sociale et des garanties adaptées Base clients / prospects Base contrats et prestations Partage des données Base suivi technique 29

30 Pour des applications techniques de plus en plus exigeantes Statistiques Historique Tarification Inventaire et calcul de provisions Reporting technique et financier Solvabilité 2 Gestion des données de risque de l entreprise Analyse des tests de stress Agrégation des différents risques Calcul du besoin en capital et du capital minimum Reporting des risques réglementaire et interne. 30

31 et une Gestion de la Relation Clients devenue stratégique Différencier l entreprise de ses concurrents : apporter plus de services et de conseils, personnaliser les produits Fidéliser la clientèle : le client n est plus un numéro qui doit tout expliquer à chaque fois Optimiser le temps des personnes en relation avec le clients : diminuer le temps passé aux tâches administratives, de recherche de documents, agendas, gestion des activités Segmenter et cibler les clients : se concentrer sur certains clients à valeur (fidèles) ou qui en ont le plus besoin (au plan social par exemple) Identifier et gérer les événements clés Conquérir plus facilement les clients : historique des contacts quelle qu en soit la source, gestion des contrats litiges et suivi des résultats automatique. Historique retraite Service clients Technique et reporting G.R.C. Marketing et vente Finance et contrôle 31

32 Les systèmes en appui de l expertise métier L'objectif des systèmes-experts est de reproduire le raisonnement d'un expert : règles de décision, mécanismes cognitifs Ils constituent donc aide à la décision en séparant la logique «métier» (les règles) de la logique informatique (programmes, langages de développement, bases de données, systèmes d'exploitation) pour rendre aux utilisateurs la gestion du métier sans faire appel aux informaticiens La souscription médicale et la tarification voire la rédaction (clausier) des contrats sur mesure en prévoyance fait de plus en plus appel aux systèmes experts 32

33 Conséquences pour les métiers de la Gestion Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la Gestion 33

34 Les impacts sur l organisation de l activité La centralisation et/ou la spécialisation virtuelle des centres de contact et de gestion La dématérialisation permet l orientation des flux, quasi en temps réel Elle permet de les réguler en fonction de l absentéisme, de la compétence, des aléas sans dégradation de la qualité de service client Dans certains cas, spécialisation des centres sur certains segments de clients (back office avec front office mutualisé) Pour d autres GPS, front + back office spécialisés par segments (ex : TPE) La hausse de la productivité Par l automatisation des tâches (back office) Par la virtualisation de la relation client Par le déport des tâches sur le client 34

35 Les impacts sur l organisation de l activité La scission front (centre de contact et de gestion) /back office (centre de gestion) Le front, relation et gestion client téléphone : dématérialisation de la relation client téléphone puis internet puis mobile puis réseaux sociaux Le back : la gestion papier dématérialisée et automatisée + contrôles d intégrité et de cohérence des données, traitement des anomalies et incidents à enjeux avec appels sortants pour validation client + assistance technique sur les moyens d échange de données dématérialisées + gestion affectée des grands comptes Conseiller Conseiller Entreprises Conseiller Particuliers Gestionnaire Conseil Centre de contact et de gestion Centre de gestion 35

36 Les impacts sur le poste et l environnement de travail Les équipes de gestionnaires «champions de la saisie de masse» évoluent vers le métier de Conseiller, de Conseiller Entreprises, de Conseiller Particuliers ou de Gestionnaires Conseil Les stocks de pièces sont devenus virtuels pour faire place au «tout informatique» et au bureau sans papier («clean desk») Réactivité accrue dans les délais de traitement et de réponse au client On parle aujourd hui d «opérations» plutôt que de gestion 36

37 La révolution des métiers de la gestion Certains types de qualifications ont disparu Des reconversions dans les métiers pour passer à des métiers plus expert en relation et conseil au client, en contrôle d intégrité des données et des risques Des collaborateurs plus impliqués dans la conception des processus et la mise en œuvre Une professionnalisation accrue des métiers Des besoins en compétences et ressources nouvelles : MOA, MOE, organisation, assistance technique en ligne, C.I.L., responsable de processus, superviseur, vidéo-codeur. -37

38 L évolution et renforcement des compétences et du savoir-faire : exemples Compréhension transversale des processus de gestion et des chaînes de traitements informatiques Connaissance des grands principes des outils informatiques utilisés par les entreprises : logiciels de paie.. Compréhension des normes, processus et outils d échanges de données dématérialisés Principes et techniques de la communication dédiée à l internet Utilisation des fonctionnalités informatiques mixant les SI de gestion et les nouvelles technologies Détection des anomalies et des risques 38

39 Management opérationnel Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la Gestion 39

40 Un management par les processus et les tableaux de bord Le manager utilise de plus en plus d outils décisionnels : - outils et techniques pour interroger, analyser et restituer l'information relative à un métier - à des fins de prise de décision et /ou de mesure de la performance. 40

41 La conduite du changement devient une des expertises majeures du manager La conduite du changement demande de la méthode, ou plutôt un panaché de méthodes : -Donner du sens -Communiquer -Obtenir l'adhésion -Développer les compétences -- Coordonner les équipes - Savoir gérer dans le temps - 41

42 1. Enjeux et environnement historique de la dématérialisation 2. Impacts et bénéfices clients 3. Bénéfices pour les GPS et conséquences pour les métiers de la gestion 4. Perspectives d évolution 42

43 Le développement continu des technologies Outils outils de reconnaissance vocale, digitalisation sans frontière Parité de l écrit et de l oral dans la communication client Le client choisit les outils et le moment du contact Usages Information commerciale, suivi prestations, modification contrat, utilisation services, 43

44 De nouvelles plateformes orientées utilisateurs En entrée, données de nature diverses et multisources Restitution de données accessibles aux clients sur plateformes techniques différenciées ( , site Web, téléphone mobile, PDA, Blackberry, etc.) Pour l utilisateur interne : - des outils communs pour l'administration des utilisateurs, la gestion de la sécurité, la gestion des méta-données. - des fonctions de requête de plus en plus sophistiquées et une restitution de plus en plus visuelle, -des fonctions de data mining embarquées (analyse prédictive, étude de corrélation, scoring etc.). 44

45 La marche continue vers l interconnexion des outils et la perméabilité des métiers Mise en relation et interconnexion d acteurs différents de la chaîne de valeur La poursuite de l approche relationnelle dans toutes les activités de gestion L accroissement de la dimension commerciale (fidélisation et conquête) Technique et reporting Commerciaux GPS Partenaires mutualistes Agences Historique retraite C.R.M Finance et contrôle Vente à distance Courtage Service clients Marketing et vente 45

46 Un renforcement de l exigence en termes de qualité, de fiabilité et de traçabilité des données Assurance de personnes Retraite complémentaire Pilier 2 Exigences qualitatives Solvabilité II met aussi l accent sur les exigences qualitatives de gestion des risques et de contrôle interne L évaluation interne du risque et de la solvabilité (ORSA Own Risk and Solvency Assessment), qui est comme son nom l indique un processus interne, constituera également un outil à part entière de la supervision. 46

47 L application du «Lean Six Sygma»? La dématérialisation a poussé certains assureurs à mettre en place les méthodes du Lean (mince) management Inventées par Toyota dans les années 1990, elles visent à associer démarche de qualité et efficacité opérationnelle et in fine la satisfaction client Parfois en les couplant avec celles, tout aussi industrielles de Six Sigma (issues de Motorola) : maîtrise statistique des processus Le risque étant que ces méthodes soient appliquées avec le seul prisme économique, au détriment de l autonomie et de la valorisation des compétences des salariés Aussi les entreprises de l économie sociale ne se sont pas inscrites mais inspirées de ces méthodes pour mettre en place les notions de changement permanent et surtout d amélioration continue 47

48 Que vont apporter les autres services aux usagers, clients, citoyens? 48

49 Votre intervenante Josette Guéniau 49

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010

Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010 Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010 En 2001, la revue Action Commerciale écrivait : «L extranet, technologie Internet permettant de mettre sur pied des sites Web dédiés, à accès

Plus en détail

Une solution parfaitement adaptée à votre entreprise. Sage Paie & RH. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Une solution parfaitement adaptée à votre entreprise. Sage Paie & RH. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Une solution parfaitement adaptée à votre entreprise Sage Paie & RH Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Edito Paie et RH : les nouveaux enjeux pour la PME La volonté des PME françaises d optimiser

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Le CRM Simplicité

Plus en détail

Solution. collaborative. de vos relations clients.

Solution. collaborative. de vos relations clients. Solution collaborative de vos relations clients. Le Collaborative Relationship Management : une autre vision du CRM L un des enjeux majeurs dans les relations qu une entreprise entretient avec ses clients

Plus en détail

FICHe nouveautés LIgNE PME JanVIeR 2015 www.ebp.com

FICHe nouveautés LIgNE PME JanVIeR 2015 www.ebp.com FICHE NOUVEAUTés Ligne PME JANVIER 2015 www.ebp.com SOMMAIRE Contexte légal DSN La Déclaration Sociale Nominative... 2 0Les grands principes... 2 0Calendrier légal... 2 0Phase intermédiaire... 3 0Anticiper

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire 1 Historique 1992 Création de Digitech France 1993 Création de Digitech Suisse 1999 Rachat de la société DOC PLUS 2000 Rachat du département AIRS (gestion documentaire)

Plus en détail

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne 1 Pilier 2: la maitrise des risques Dans un premier temps, l attention s est portée sur la mesure quantitative du risque

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

La DSN, une réalité Et une obligation intermédiaire anticipée

La DSN, une réalité Et une obligation intermédiaire anticipée La DSN, une réalité Et une obligation intermédiaire anticipée La DSN, Déclaration sociale nominative Définition La DSN est la Déclaration Sociale Nominative visant en 2016 à remplacer l ensemble des déclarations

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE

BUSINESS INTELLIGENCE GUIDE COMPARATIF BUSINESS INTELLIGENCE www.viseo.com Table des matières Business Intelligence :... 2 Contexte et objectifs... 2 Une architecture spécifique... 2 Les outils de Business intelligence... 3

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle 842 - La segmentation de la clientèle 843 - Les actions personnalisées utilisation des procédures de consultation

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Des informations pratiques pour vous conseiller et vous aider dans votre choix,

Des informations pratiques pour vous conseiller et vous aider dans votre choix, Edition Novembre 2007 CATALOGUE des FORMATIONS PME Cher client, Sage vous assure des formations efficaces grâce à plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la formation, et une équipe de plus de 20

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11331-5

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11331-5 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11331-5 Table des matières Préface........................................................ V Remerciements................................................ VII Introduction...................................................

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable.

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. EN UN CLIN D OEIL BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. Elle est organisée en 3 pôles : SM@RT,

Plus en détail

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle UNE HAUSSE DU NIVEAU D EXIGENCE ENVERS LES CONSEILLERS CLIENTÈLES SUR LES SAVOIRS DE BASE Compétences relationnelles à l oral et à l

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Wolters Kluwer Financial Services FRSGlobal

Wolters Kluwer Financial Services FRSGlobal Wolters Kluwer Financial Services FRSGlobal Plateforme intégrée de gestion des risques et de conformité réglementaire Solvabilité II - Gestion et Qualité des données Des enjeux essentiels pour une remise

Plus en détail

Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2

Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2 Qualité des données sur la chaine de valeur globale du reporting réglementaire, du Pilier 1 au Pilier 3 de Solvabilité 2 Conférence XBRL Paris, le 3 avril 2014 Des données de plus en plus complexes D où

Plus en détail

RAMOS BELLO Laura Comment la culture de chaque agence PANALPINA va-t-elle influencer les enjeux de la mise en place du CRM?

RAMOS BELLO Laura Comment la culture de chaque agence PANALPINA va-t-elle influencer les enjeux de la mise en place du CRM? Glossaire 178 A Analyses personnalisables : Les fournisseurs des outils de CRM offrent des outils à la fois puissants et conviviaux qui permettent à tout utilisateur d'obtenir, grâce à des rapports standard

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT

CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT Après une phase de diagnostic et d'études, la Banque d'algérie et les banques de la place ont entrepris, à partir de 2003 et d'une

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 www.varm.fr Solvabilité 2 commentaires sur l ORSA Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 Sommaire Introduction... 2 Principes pour une gestion intégrée des risques... 3 La mise en place de l ORSA... 5 Introduction

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Base d argumentaire experts-comptables

Base d argumentaire experts-comptables Document interne à l Atelier Communication Version 1.0 Document validé Base d argumentaire experts-comptables Argumentaire THETIS experts_v1.0.doc Page 1 sur 8 12/09/03 Sommaire 1 Objet. 3 2 Qu est ce

Plus en détail

CARTE HEURISTIQUE...1 LA DÉMATÉRIALISATION DES INFORMATIONS...2

CARTE HEURISTIQUE...1 LA DÉMATÉRIALISATION DES INFORMATIONS...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 LA DÉMATÉRIALISATION DES INFORMATIONS...2 LES ENJEUX DE LA DÉMATÉRIALISATION...2 LES AVANTAGES DE LA DÉMATÉRIALISATION...3 LES OBLIGATIONS... 3 LES TECHNOLOGIES

Plus en détail

Solution. collaborative. de vos relations clients.

Solution. collaborative. de vos relations clients. Solution collaborative de vos relations clients. Le Collaborative Relationship Management : une autre vision du CRM L un des enjeux majeurs dans les relations qu une entreprise entretient avec ses clients

Plus en détail

Solution et services associés aux Cartes Multi-commerce

Solution et services associés aux Cartes Multi-commerce Solution et services associés aux Cartes Multi-commerce Notre savoir-faire : augmenter votre chiffre d affaires Notre métier : Optimiser les stratégies client par des actions marketing à fort impact Spécialiste

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together.

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together. Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante Delivering Transformation. Together. Sopra Steria Consulting est l activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Présent

Plus en détail

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance White Paper Workflow et Gestion de la Performance Présentation L automatisation des process combinée à l informatique décisionnelle (Business Intelligence) offre une nouvelle plateforme de gestion pour

Plus en détail

MEILLEURE OPERATION MARKETING. Programme de fidélisation

MEILLEURE OPERATION MARKETING. Programme de fidélisation MEILLEURE OPERATION MARKETING Programme de fidélisation le Lancement, le nouveau programme de fidélisation des hôtels-restaurants Logis a été lancé le 1 er janvier 2013 dans les 2600 établissements du

Plus en détail

Panorama. des Solutions CRM de Sage. Placez vos clients au cœur de votre entreprise

Panorama. des Solutions CRM de Sage. Placez vos clients au cœur de votre entreprise Panorama des Solutions CRM de Sage Placez vos clients au cœur de votre entreprise Le CRM, accélérateur de performance pour votre entreprise Placez vos clients au cœur de votre entreprise! Vos clients constituent

Plus en détail

BI CONSULTING. Présentation de l offre. Mai 2013. La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins des métiers

BI CONSULTING. Présentation de l offre. Mai 2013. La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins des métiers Présentation de l offre BI CONSULTING La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins des métiers Mai 2013 Valeur ajoutée 100% Banque Assurance 100% Systèmes de synthèse & de pilotage Des expertises

Plus en détail

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVER SON CAPITAL CLIENTS, RECRUTER, FIDÉLISER ET RÉCOLTER DU ROI! La société Base Plus cultive depuis

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Stratégie et Vision de SAP pour le secteur Banque- Assurance: Data-Management, BI, Mobilité

Stratégie et Vision de SAP pour le secteur Banque- Assurance: Data-Management, BI, Mobilité Stratégie et Vision de SAP pour le secteur Banque- Assurance: Data-Management, BI, Mobilité Patrice Vatin Business Development SAP FSI Andrew de Rozairo Business Development Sybase EMEA Septembre 2011

Plus en détail

Un observatoire de branche?

Un observatoire de branche? Norbert GIRARD, Secrétaire général Séminaire des 16 et 17 avril 2014 1 Un observatoire de branche? Une association Loi de 1901, née des Conventions Collectives Nationales du 27 mai 1992, dont la mission

Plus en détail

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé Atelier ORAS Pilotage des rémunérations variables Groupe RH&M Le volet informatisation Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé EURISTIC 4 février 2010 Présentation Intervenant EURISTIC Jean-Louis BAUDRAND

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER S SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER plus que jamais, un outil d actualité et de conquête Votre connaissance du et de vos clients est fondamentale pour assurer vos succès.

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Découpage fonctionnel

Découpage fonctionnel Découpage fonctionnel Avec, assurez en toute sérénité la gestion de votre paie tout en répondant aux obligations légales. Pour aller encore plus loin, cette solution vous guide dans vos prises de décisions

Plus en détail

Fonctionnalités principales par métiers. www.exanergy.fr

Fonctionnalités principales par métiers. www.exanergy.fr Fonctionnalités principales par métiers www.exanergy.fr Table des matières 1. VENTES... 3 2. MARKETING... 5 3. SERVICE CLIENTS... 6 Contact & Mentions légales...7 EXANERGY CRM PRINCIPALES FONCTIONNALITES

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN

MON COMPTE AU QUOTIDIEN MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION JANVIER 2011 UNE RELATION FONDÉE SUR LA CLARTÉ EST LE GAGE DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE FIDÉLITÉ. Pour

Plus en détail

Pérennisation des Informations Numériques

Pérennisation des Informations Numériques Pérennisation des Informations Numériques Besoins, Enjeux, Solutions. Ronald Moulanier Hubert Lalanne 28 juin 2005 Besoins et enjeux d une solution pérenne Contraintes légales Intégration des contraintes

Plus en détail

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier Communiqué de Presse Innovation Solutions Courriers La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier DHL Global Mail : une offre complète de dématérialisation pour économiser du temps, de l argent

Plus en détail

InteGraal MODE. cousu main

InteGraal MODE. cousu main InteGraal MODE progiciels ET SERVICES cousu main pour l INDUSTRIE ET LE COMMERCE DE la FILIÈRE mode InteGraal MODE L erp métier cousu Main pour l industrie et le commerce de la MODE Pour répondre à vos

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Gestion de la Relation Client (GRC)

Gestion de la Relation Client (GRC) Techniques de DM pour la GRC dans les banques Page 2 I.1 Introduction La gestion de la relation client est devenue un processus essentiel dans les institutions bancaires. Ils essaient toujours d améliorer

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM Gestion de la Relation Client, outil indispensable de votre performance commerciale Points clés

Plus en détail

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Programme SIMPHONIE Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Lundi 2 Février 2015 Version 0 Sommaire A. Contexte, objectif, enjeux B. Déclinaison

Plus en détail

Les enjeux de la dématérialisation du courrier entrant

Les enjeux de la dématérialisation du courrier entrant Les enjeux de la dématérialisation du courrier entrant EMC Solutions for Digital MailRoom 1 Introduction à l Input Management 2 Une organisation dépendante des flux papier? Site 1 Gestionnaires Formulaires

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins?

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Diagnostic CRM en 2 parties Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Perspective courte durée. L important c est la vente L approche

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

Carniel, centre de contacts basé en plein centre de Marseille, dispose de 100 positions et s organise suivant 3 entités :

Carniel, centre de contacts basé en plein centre de Marseille, dispose de 100 positions et s organise suivant 3 entités : Prestations Carniel Qui sommes-nous? Carniel, centre de contacts basé en plein centre de Marseille, dispose de 100 positions et s organise suivant 3 entités : Activateur de Relation Client Pour des actions

Plus en détail

Gestion de la relation client. Quelle est la meilleure stratégie à mettre en place?

Gestion de la relation client. Quelle est la meilleure stratégie à mettre en place? Gestion de la relation client. Quelle est la meilleure stratégie à mettre en place? 1 500 milliards. Le nombre de minutes consommées par mois sur Facebook! En 2009, 79% des consommateurs ont contactés

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT

COMMUNIQUE DE LANCEMENT COMMUNIQUE DE LANCEMENT Le descriptif des nouvelles fonctions par produits Ligne 30 & 100 (Cbase, SQL Server et Mac) - V15.50 (juin 2008) et V15.52 (mi juillet 2008) Sage Entreprise - Version 15.50 (juin

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit Réseaux intelligent - Système d analyse de scène - Déclenchement de signal automatique ou manuel - Surveillance périphérique et périmétrique - Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement

Plus en détail

Licence Professionnelle en Statistique et Informatique Décisionnelle (S.I.D.)

Licence Professionnelle en Statistique et Informatique Décisionnelle (S.I.D.) Université de Lille 2 - Droit et Santé Ecole Supérieure des Affaires & Institut Universitaire de Technologie (IUT-C) Département Statistique et Traitement Informatique des Données Licence Professionnelle

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

Livret de Stages 2014 / 2015

Livret de Stages 2014 / 2015 Livret de Stages 2014 / 2015 Paris & Niort www.bsc-france.com B.S.C. - Business Software Tour Montparnasse 33 Avenue du Maine 75015 Tel : +33(0)1 53 94 52 20 - Fax : +33(0)1 45 38 49 45 3 rue Archimède

Plus en détail

PICRIS. Le progiciel des métiers de la Retraite, de la Santé, de la Prévoyance et du Social

PICRIS. Le progiciel des métiers de la Retraite, de la Santé, de la Prévoyance et du Social PICRIS Le progiciel des métiers de la Retraite, de la Santé, de la Prévoyance et du Social Comment construire un seul et même système d information pour supporter la gestion de différents produits d épargne

Plus en détail

les solutions TPE/PME Octobre 2011

les solutions TPE/PME Octobre 2011 Présentation de toutes les solutions TPE/PME Octobre 2011 Cegid en bref Cegid en bref Création en 1983 1 er Éditeur français de solutions de gestion Une présence dans 65 pays CA 2010 249,6 M Cotée en bourse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

Base de données clients outil de base du CRM

Base de données clients outil de base du CRM Base de données clients outil de base du CRM Introduction Objectifs SOMMAIRE Constitution de la base de données clients Alimentation Datamart et DataWarehouse Contenu Dimensions Exploitation de la base

Plus en détail

Solution pour les Banques

Solution pour les Banques Solution pour les Banques DÉFINITION La solution Bdoc Suite pour les banques de Business Document vous permet de traiter efficacement vos courriers clients : Offres de prêts personnalisées, Propositions

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

La gestion du fichier client. 04/12/2013 Le marketing en soutien aux forces de vente

La gestion du fichier client. 04/12/2013 Le marketing en soutien aux forces de vente La gestion du fichier client 1 Le Marché Mes prospects Abordable Fidélisation Ma clientèle Bon marché Prospection Coûteux Publicité 2 Publicité Prospection Fidélisation Publicité Presse Annonces Internet

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS Lorsque la conjoncture économique est plus dure, l'entreprise ne peut plus se permettre de gérer approximativement ses prospects et ses clients. Chaque dossier

Plus en détail

BMEP Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque

BMEP Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Diagnostic de l étude prospective Capgemini Consulting de fin 2002 relatif au déploiement au cours des années 2003-2005 au sein des Banques Françaises des technologies de l information Dossier de synthèse

Plus en détail

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5 SOMMAIRE Gestion Help Desk de - parc Service Desk Introduction 3 GIMI Gestion des demandes d intervention 5 1 Schéma de principe et description des rôles 6 2 Principe de fonctionnement 8 Interface Demandeur

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU ODC (Projet) V0.1

CHARTE DU RESEAU ODC (Projet) V0.1 Paris, le 22 Mai 2013 CHARTE DU RESEAU ODC (Projet) V0.1 Présentation du réseau ODC : OPTIMAL DATA CENTER est une marque commerciale déposée qui fédère un réseau national de prestataires et fournisseurs

Plus en détail

ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE

ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE Master 2 Marketing Communication et Stratégies Commerciales CRM & E Business - Session octobre 2011 Alexandra Vignolles ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE Opportunité et complexité de la

Plus en détail