B1 Cahiers des charges

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "B1 Cahiers des charges"

Transcription

1 B1 Cahiers des charges B1

2 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails de construction. Les cahiers des charges sont téléchargeables sur B.1.1 Blocs B Cahier des charges blocs - classe C3/450 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs extra isolants - classe C2/350 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs low energy - Classe C2/300 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs ou carreaux (pour cloisons non portantes) - classe C4/550 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs - classe C4/550 épaisseurs mm B Cahier des charges blocs à haute résistance à la compression - classe C5/650 épaisseurs mm B Cahier des charges murs coupe-feu - classe C2/350 ou supérieure B Cahier des charges blocs d assise C4/500 épaisseurs mm B.1.2 Linteaux B.1.3 Linteaux U B Cahier des charges linteaux - classe C4/550 épaisseurs mm B Cahier des charges linteaux U - classe C4/550 épaisseurs mm

3

4 cahiers des charges 37 Cahier des charges blocs Classe C3/450 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques Masse volumique apparente ρ à l état sec: 400 ρ < 450 (kg/m 3 ). 3,4 N/mm 2. = 0,120 W/mK. du produit A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses, sans tenon et mortaise, ni poignées. C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Comme les blocs n ont pas de liaison par tenon et mortaise, on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

5 38 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

6 cahiers des charges 39 Cahier des charges blocs extra isolants Classe C2/350 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 300 ρ < 350 (kg/m 3 ). 2 N/mm 2. =0,090 W/mK. A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses et pourvus de poignées ergonomiques aux extrémités. C Dimensions Epaisseurs : Lengte : Hoogte : mm 600 mm 250 mm D Tolérences Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Comme les blocs n ont pas de liaison par tenon et mortaise on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

7 40 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

8 cahiers des charges 41 Cahier des charges blocs low energy Classe C2/300 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques Masse volumique apparente ρ à l état sec : 250 ρ < 300 (kg/m 3 ) 2 N/mm² Valeur de calcul de la conductivité thermique : λ Ui = 0,080 W/mK du produit A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses et pourvus de poignées ergonomiques aux extrémités (TM+P) C Dimensions Epaisseur : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm Epaisseur : Longueur : Hauteur : 500 mm 600 mm 200 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Comme les blocs n ont pas de liaison par tenon et mortaise on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

9 42 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Pour les blocs de 48 cm on posera 2 Murfor EFS/Z d une largeur de 140 mm côte à côte. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

10 cahiers des charges 43 Cahier des charges blocs ou carreaux Classe C4/550 - épaisseurs mm (pour cloisons non portantes) Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. A Aspect Les blocs et les carreaux ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils standards - Les blocs sont lisses (pas de tenon et mortaise). - Les carreaux (ép mm) sont pourvus de tenons et mortaises sur les faces verticales. C Dimensions Epaisseurs : Blocs : Carreaux : mm longueur : 600 mm hauteur : 250 mm longueur : 600 mm hauteur : 500 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les instructions et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Les carreaux étant munis de tenons et mortaises, les joints verticaux ne doivent pas être collés. Au cas où il n y aurait pas de liaison par tenon et mortaise (blocs lisses, blocs sciés sur place et dans les coins), on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. B

11 44 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer dans un mur de 100 mm d épaisseur, des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Les joints de raccord et de dilatation seront remplis par après avec de la mousse de montage (PUR). Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

12 cahiers des charges 45 Cahier des charges blocs Classe C4/550 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Standard: Les blocs sont pourvus de tenon et mortaise et de poignées ergonomiques aux extrémités (TM+P) Non standard (sur commande): - Epaisseurs mm: L (bloc lisse: pas de tenon et mortaise ni poignées) - Epaisseurs mm: L+P (lisse, avec poignées) C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Si les blocs sont joints par tenons et mortaises, les joints verticaux ne doivent pas être collés. Au cas où il n y aurait pas de liaison par tenon et mortaise (blocs lisses, blocs sans tenon et mortaise, blocs sciés sur place, dans les coins), on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. Si un bloc avec tenon arrive contre une face lisse, il faut enlever le tenon avec le rabot et coller le joint vertical. B

13 46 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux en épaisseur de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

14 cahiers des charges 47 Cahier des charges blocs à haute résistance à la compression Classe C5/650 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 600 ρ < 650 (kg/m 3 ). 5,6 N/mm 2. = 0,170 W/mK. A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Standard: Les blocs sont pourvus de tenon et mortaise et de poignées ergonomiques aux extrémités (TM+P) Non standard (sur commande): - Epaisseurs mm: L (bloc lisse: pas de tenon et mortaise ni poignées) - Epaisseurs mm: L+P (lisse, avec poignées) C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteur : mm 600 mm 250 mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Si les blocs sont joints par tenons et mortaises, les joints verticaux ne doivent pas être collés. Au cas où il n y aurait pas de liaison par tenon et mortaise (blocs lisses, blocs sans tenon et mortaise, blocs sciés sur place, dans les coins), on collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. Si un bloc avec tenon arrive contre une face lisse, il faut enlever le tenon avec le rabot et coller le joint vertical. B

15 48 cahiers des charges Au-dessus des portes et des fenêtres, il faut placer des linteaux Ytong armés. Ces linteaux ont la même épaisseur et la même hauteur que les blocs. Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on doit utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une poutre en béton armé. Si la portée est supérieure à 2 m, le linteau U doit être soutenu durant le bétonnage. Dans les joints horizontaux, des armatures Murfor EFS/Z seront placées aux endroits recommandés par Ytong. Ces armatures préfabriquées sont constituées de deux barres parallèles plates reliées entre elles par un fil sinusoïdal continu extra fin. La continuité des armatures Murfor sera assurée par un recouvrement de minimum 25 cm. Lors d un recouvrement, les armatures sont placées les unes à côté des autres. Pour assurer la continuité dans les angles on utilisera les armatures de coin Murfor EFS/Z. Les armatures Murfor sont posées sur un lit de colle Ytocol. Avant de poser le bloc suivant, un nouveau lit de colle sera appliqué. Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytoplane : Ytolisse : Ytocerame : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Enduit garnissant pour finition pelliculaire (1 ère couche) Enduit de finition pelliculaire (2 ème couche) Colle de carrelage Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

16 cahiers des charges 49 Cahier des charges murs coupe-feu Classe C2/350 ou supérieure Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. physiques type C2/350 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 300 ρ < 350 (kg/m 3 ). 2 N/mm 2. = 0,090 W/mK. type C3/450 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 400 ρ < 450 (kg/m 3 ). 3,4 N/mm 2. = 0,120 W/mK. type C4/550 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. type C5/650 Masse volumique apparente ρ à l état sec: 600 ρ < 650 (kg/m 3 ). 5,6 N/mm 2. = 0,170 W/mK. du produit A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B

17 50 cahiers des charges B Profils Standard: Epaisseurs 70 et 100 mm: blocs lisses, densité C4/550. Non-standards: sur commande Epaisseurs 240, 300, 365 mm: blocs lisses densité C2/350 Epaisseurs 150, 175 et 200 mm: blocs lisses densité C3/450 Epaisseurs 150, 175, 200, 240, 300, 365 mm: blocs lisses densité C4/550 Epaisseurs 150, 175, 200, 240, 300, 365 mm: blocs lisses densité C5/650 C Dimensions Epaisseurs : mm Longueur : 600 mm Hauteur : mm D Tolérances Largeur : ± 2 mm Longueur : ± 3 mm Hauteur : ± 2 mm.. Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong-Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. Attention : Pour les murs devant respecter des conditions spécifiques de résistance au feu, il est recommandé d utiliser des blocs sans poignées. Dans le cas contraire, les poignées doivent être comblées de mortier (voir NBN EN ). B

18 cahiers des charges 51 Cahier des charges blocs d assise Classe C4/500 - épaisseurs mm Les blocs en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications des normes NBN EN 771-4:2011 et PTV :2011 et détiennent le label BENOR ainsi que le marquage CE. Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. Les blocs sont hydrofobés dans la masse. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 450 ρ < 500 (kg/m³) La résistance à la compression normalisée moyenne : ƒ b 4,5 N/mm² = 0,125 W/mK A Aspect Les blocs ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. B Profils Les blocs sont lisses (sans tenon et mortaise) C Dimensions Epaisseurs : Longueur : Hauteurs : D Tolérances Longueur : Epaisseur : Hauteur : mm 600 mm mm ± 3 mm ± 2 mm ± 2 mm Attention : Pour la mise en oeuvre des blocs, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Les blocs seront collés. La première couche de blocs sera placée parfaitement horizontale sur un lit de mortier. Un rétenteur d eau Ytong- Add doit être rajouté au mortier. Les tas suivants sont collés à l aide de la colle Ytocol. La colle doit être appliquée à l aide d un peigne à colle Ytong adapté à l épaisseur du bloc. On collera aussi bien les joints horizontaux que verticaux. Les blocs sont hydrophobés, ce qui ralentit l absorption d humidité sur chantier. L application traditionelle d une couche étanche à l humidité ascentionnelle est toujours nécessaire. B

19 52 cahiers des charges Produits complémentaires Ytong-Add : Ytocol : Ytong-Fill : Ytorep : Ytoform : Rétenteur d eau à utiliser dans le mortier classique Ciment-colle Produit de remplissage des rainures (usage intérieur) Mortier de réparation pour l intérieur et l extérieur Pâte de réparation B

20 cahiers des charges 53 Cahier des charges linteaux Classe C4/550 - épaisseurs mm Les linteaux en béton cellulaire de fabrication belge Ytong correspondent aux spécifications de la norme NBN EN Xella BE nv/sa est détenteur du certificat de qualité ISO Ytong est obtenu par un mélange de sable, de ciment, de chaux et d eau, auquel on ajoute de la poudre d aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous la pression de 10 atm et à une température de 180 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. L armature est formée d un treillis plié en fils d acier soudés par points, de qualité DE 500 BS. Ces treillis d armature ont subi un traitement anti-corrosion. physiques du produit Masse volumique apparente ρ à l état sec: 500 ρ < 550 (kg/m 3 ). 4,5 N/mm 2. = 0,145 W/mK. A Aspect Les linteaux ont une surface légèrement striée lisse, ce qui leur confère une adhérence suffisante. A l un des bouts du linteau se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit donc être dirigée vers le bas, sauf pour les linteaux en largeur 365 mm où la flèche doit être dirigée vers le haut. B Dimensions Epaisseurs : Longueurs disponibles 100 mm mm mm mm 175 mm mm mm mm 365 mm mm C Tolérances Longueur : ± 0,0025 L Hauteur et épaisseur : ± 2 mm Pour la mise en oeuvre des linteaux, l entreprise suivra strictement les prescriptions de pose et les détails techniques de Ytong (voir la documentation technique du fabricant). Au bout des linteaux se trouve une flèche qui indique la position des armatures principales et qui doit être dirigée vers le bas. Pour les linteaux de 36,5 cm la flèche doit être dirigée vers le haut. L appui minimal de ces linteaux est de 20 cm de chaque côté. Les linteaux sont prévus pour des portées de maximum 260 cm. La charge admissible doit toujours être vérifiée. Pour des plus grandes portées et/ou surcharges, on peut utiliser les linteaux U Ytong (coffrage perdu), dans lesquels on coule une pou-tre en béton armé. Si le linteau est découpé et lorsque les armatures sont apparentes, il faut protéger ces armatures contre la corrosion à l aide d une peinture antirouille. B

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 5 P..0. Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont uniquement

Plus en détail

B0 Gamme de produits

B0 Gamme de produits B0 Gamme de produits B0 gamme de produits 15 B.0 Gamme de produits Ce chapitre reprend la gamme des produits Ytong. Pour la mise en oeuvre de ces produits, il faut se référer au chapitre B.3. (Mise en

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 75 P.4.0.6 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

dalles de plancher P3 Dalles de plancher

dalles de plancher P3 Dalles de plancher 59 P3 Dalles de plancher Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de plancher Hebel contenant de petites

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution murs coupe-feu 75 P.4.0.6 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation

Plus en détail

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre Béton cellulaire Ytong Béton cellulaire Ytong Introduction générale à la mise en œuvre Remarque : Ces données ont été publiées par. Nous donnons des conseils et informations au mieux de nos connaissances

Plus en détail

Devis N 4 MACONNERIE EN YTONG PRIX INDICATIFS 2016

Devis N 4 MACONNERIE EN YTONG PRIX INDICATIFS 2016 Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.xella.ch e-mail : tec@xella.com Devis N 4 Projet : 00-00 Conseiller Technique

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

B4 Détails techniques

B4 Détails techniques B Détails techniques B B. Détails techniques B.. B.. B.. B.. B..8 Blocs collés B...a Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de mise en œuvre. B...b Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

ISOLATION INTERIEURE EN MULTIPOR - PRIX INDICATIFS 2016

ISOLATION INTERIEURE EN MULTIPOR - PRIX INDICATIFS 2016 Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.xella.ch e-mail : tec@xella.com Devis N 6 Projet : 00-00 Conseiller Technique

Plus en détail

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES Gamme des produits BLOCS EN BÉTON DE GRANULATS COURANTS BLOCS DE COFFRAGE PRÉLINTEAUX - BLOCS STANDARDS - BLOCS ACCESSOIRES - BLOCS SPÉCIAUX - BLOCS AVEC EMBOÎTEMENTS VERTICAUX

Plus en détail

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc LES BLOCS CIMENT Les blocs béton BBM (bloc de bêton manufacturé) sont appelés agglos, moellon ou parpaings suivant les régions. Ce sont des BBM pour une pose traditionnelle à bain de mortier, les BBM sont

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Ir Claude Ployaert Ingénieur Conseil FEBELCEM La norme harmonisée EN 1317-5 traite des critères de durabilité. Celle-ci sera d application

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Données techniques Isobet l conductivité thermique : 0,085 W/mK (λ Ui ) l résistance à la compression : > 0,3 N/mm 2 l masse volumique

Plus en détail

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort Distribué par EZ-ZAHIA 1 I- Qu est ce que c est le béton cellulaire? Le Béton cellulaire est un matériau de construction minéral et massif. Ses

Plus en détail

Photo Dimensions Quantité par emballage QSINCP(-)MD215 11 mm x 47 mm x 215 cm 1 (outil de coupe + rail inclus)

Photo Dimensions Quantité par emballage QSINCP(-)MD215 11 mm x 47 mm x 215 cm 1 (outil de coupe + rail inclus) Incizo Code de commande Photo Dimensions Quantité par emballage QSINCP(-)MD215 11 mm x 47 mm x 215 cm 1 (outil de coupe + rail inclus) Description du produit Le profilé doté de la technologie Incizo offre

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : La brique cellulaire (YTONG) Rédaction : Aouad Roger/ Etudiant ETC 3 ème année Date : 23 novembre 2007 Généralité 1. Histoire En 1924, J.A Eriksson,

Plus en détail

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 AKTA - Chanvre Chènevotte calibrée pour le béton de chanvre et enduits isolants Domaine d emploi AKTA Chanvre est issu d un chanvre non-roui.

Plus en détail

Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. Conseils de mise en œuvre

Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. Conseils de mise en œuvre Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. F Conseils de mise en œuvre JACKOBOARD Aqua Les différents composants 2a 3 5 6 4 7 8 2b 9 1 a Siphon JACKOBOARD Aqua au choix b a. Siphon horizontal b b. Siphon vertical

Plus en détail

LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES!

LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES! nano et R nano LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES! connecting insulations 1.0 QU EST-CE QUE MARMOX THERMOBLOCK? Marmox THERMOBLOCK est un bloc de construction isolant breveté constitué d un élément

Plus en détail

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent FERMACELL vapor : épargner temps et argent Economiser temps et argent grâce à La plaque FERMACELL vapor pour la construction à ossature bois L étanchéité de l enveloppe d un bâtiment revêt une signification

Plus en détail

Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino Mise en pages : PCA. Dunod, Paris, 2012

Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino Mise en pages : PCA. Dunod, Paris, 2012 Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino Mise en pages : PCA Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058232-7 Table des matières 1 Construire 2 Le 3 Préparer

Plus en détail

NOUVEAUTÉ. Economiser efficacement l énergie. Plaque de sol FERMACELL R+C pour combles. Conseil de pro FERMACELL :

NOUVEAUTÉ. Economiser efficacement l énergie. Plaque de sol FERMACELL R+C pour combles. Conseil de pro FERMACELL : Conseil de pro FERMACELL : Plaque de sol FERMACELL R+C pour combles Economiser efficacement l énergie La nouvelle plaque de sol FERMACELL R+C pour combles répond à de hautes exigences d isolation thermique

Plus en détail

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXUELLES IL A DROIT D un côté, il y a les toits plats avec problèmes... De l autre côté, il y a les toits plats avec

Plus en détail

Colonne cylindrique à paroi

Colonne cylindrique à paroi Colonnes cylindriques Paroi Des coffrages sont conçus spécialement pour les colonnes de forme cylindrique; ils sont fabriqués de plusieurs couches de papier fibre de haute qualité. Ces couches sont enroulées

Plus en détail

Support de départ APU SOLI-TEX Système de départ en matière plastique + profilés avec bande en fibre de verre à emboîter

Support de départ APU SOLI-TEX Système de départ en matière plastique + profilés avec bande en fibre de verre à emboîter Profilés pour systèmes d isolation thermique «ITE» W61-0 W61-1 W61-2 W61-4 cale d écartement cassegoutte façon droit façon escalier crépi gratté APU SOLI-TEX Système de départ en matière plastique + profilés

Plus en détail

hauteur (mm) droit 550 15 / 25 150 0,58 7 23 coin * 550 15 / 25 150 0,58 7 23

hauteur (mm) droit 550 15 / 25 150 0,58 7 23 coin * 550 15 / 25 150 0,58 7 23 Applications Revêtement pour murs (de jardin) et parois Propriétés Panneaux linéaires originaux en quartzite, grès ou ardoise comme revêtement de façade Disponible en 8 couleurs différentes Pour projets

Plus en détail

Instructions de pose pour parquets finis

Instructions de pose pour parquets finis Parquets finis cabana lock-connect Généralités Les parquets finis cabana de 13 mm d épaisseur sont en principe posés de façon flottante. Leurs éléments (lames ou carreaux) sont livrés dans un emballage

Plus en détail

fermacell Conseil de pro

fermacell Conseil de pro Conseil de pro Revêtements coupe-feu de 0 à 0 minutes en plaques fibres-gypse pour piliers et poutres en acier Version avril 0 Si les éléments de construction en acier tels que les piliers ou les poutres

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle QS 10

Schöck Isokorb modèle QS 10 Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle 10 Contenu Page Exemples d application 152 Dimensions 153 Platine frontale de la charpente métallique/armature complémentaire 154 Tableaux de dimensionnement/espacement

Plus en détail

Grégoire réinvente les blocs-baies

Grégoire réinvente les blocs-baies Grégoire réinvente les blocs-baies ...SANS! COFFRE Parti d une "idée simple" (pour supprimer le coffre d un bloc-baie, il suffit d intégrer son volet roulant dans la maçonnerie) INTÉGRAL de Grégoire a

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine bâtiment Page 1 / 6 Rapport technique / domaine bâtiment Contenu : Construction en brique terre cuite isolante Rédaction : Pittet Marie-Lucie / Ecole technique de la Construction 3 ème année Date : 23 novembre

Plus en détail

La fibre de la créativité

La fibre de la créativité La fibre de la créativité 1. 3. CRÉATIVITÉ DURABILITÉ 2. 1. 2. 3. PROFIL COLONIAL COLORIS GRIS AGATHE Programme Maisons-esprit-loft Groupe MCP Promotion (69) 4. Plus de 300 coloris différents, une durabilité

Plus en détail

Instruction de pose pour linteaux pleins

Instruction de pose pour linteaux pleins Instruction de pose pour linteaux pleins Isolation périphérique, mur à double paroi et mur homogène Il incombe à l ingénieur civil de vérifier la bienfacture de l ensemble de la construction quant à sa

Plus en détail

BLOC CREUX À MAÇONNER

BLOC CREUX À MAÇONNER BLOC CREUX À MAÇONNER Synthèse Ils sont utilisés pour constituer les parties courantes de murs extérieurs mais aussi des cloisons intérieures. Poids bloc (kg) Rangées d alvéoles (U) Alvéoles (U) Repère

Plus en détail

La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé!

La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé! La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé! Construire la façade quand les dalles arrivent plus tard, cela n est pas en cause ici! Montage

Plus en détail

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME»

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» 1 ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» Construction de maisons passives et basse énergie aux normes 2020. La priorité absolue aujourd hui, est donnée à l économie d énergie. Une excellente isolation

Plus en détail

STRUCTURES METALLIQUES

STRUCTURES METALLIQUES 3 STRUCTURES METALLIQUES Structures métalliques 3 Introduction La moitié des réalisations des constructions industrielles Willy Naessens sont construites avec des structures métalliques. Cette technique

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

REBORD GABAG FLEXZARGE PROTECTION DE DÉCOUPE

REBORD GABAG FLEXZARGE PROTECTION DE DÉCOUPE REBORD GABAG FLEXZARGE PROTECTION DE DÉCOUPE Conditions de construction et détails des structures possibles pour des carreaux 20 mm 1. Dimensions de la niche : max. 10 mm de plus que les dimensions de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

Descriptif de livraison et de prestations de la cave DENNERT ICON 3.02 TRE

Descriptif de livraison et de prestations de la cave DENNERT ICON 3.02 TRE Descriptif de livraison et de prestations de la cave DENNERT ICON 3.02 TRE Cave ICON 3.02 TRE selon le plan d ensemble ci-joint, composée de murs préfabriqués posés et fixés sur la dalle selon les impératifs

Plus en détail

KAB-WATERSTOP-COMBINE

KAB-WATERSTOP-COMBINE KAB-WATERSTOP-COMBINE Le profilé KAB est un waterstop-combiné avec bande hydrogonflante incorporée dans sa partie inférieure pour l étanchéité des joints de reprise. Le waterstop-combiné KAB est un PVC

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

B.3 Mise en œuvre. Blocs collés Blocs maçonnés avec du mortier de ciment. B.3.3.1 Linteaux Ytong B.3.3.2 Linteaux Ytong en U B.3.3.

B.3 Mise en œuvre. Blocs collés Blocs maçonnés avec du mortier de ciment. B.3.3.1 Linteaux Ytong B.3.3.2 Linteaux Ytong en U B.3.3. mise en œuvre 103 B.3 Mise en œuvre La partie B.3 reprend la technique de mise en œuvre des produits Ytong. Dans la partie B.4 se trouvent les détails techniques correspondants. Les détails d exécution

Plus en détail

P Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

P Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.18 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

FIXATIONS MURS. Moerman Wire Bending Ropswalle 26 8930 Menen info@moerman-mono.be www.moerman-mono.be

FIXATIONS MURS. Moerman Wire Bending Ropswalle 26 8930 Menen info@moerman-mono.be www.moerman-mono.be FIXATIONS MURS Moerman Wire Bending Ropswalle 26 8930 Menen info@moerman-mono.be www.moerman-mono.be catalogus spouwankers Fr.indd 1 24/03/2010 13:54:40 crochets murs Moerman Wire Bending Ropswalle 26

Plus en détail

P Inleiding tot bestekteksten, plaatsingsvoorschriften en uitvoeringsdetails

P Inleiding tot bestekteksten, plaatsingsvoorschriften en uitvoeringsdetails 65 P.3.0.12 Inleiding tot bestekteksten, plaatsingsvoorschriften en uitvoeringsdetails Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont uniquement destinés à servir

Plus en détail

Soumission N 1 MACONNERIE FACADES ET MURS EN YTONG

Soumission N 1 MACONNERIE FACADES ET MURS EN YTONG Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.ytong.ch e-mail : tec@xella.com Soumission N 1 Projet: 15-00 MACONNERIE FACADES

Plus en détail

Murs Fiches d Application

Murs Fiches d Application Fiches d Application et Revêtement de Panneau Perforé Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers

Plus en détail

Tegra 600 Wavin Belgium

Tegra 600 Wavin Belgium Guide d installation Tegra 600 Ces instructions n ont pas pour but de remplacer les règles d installation telles qu indiquées dans la norme EN 1610. En tous cas, les conditions mentionnées dans la EN 1610

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200 Chemin de câbles coupe-feu Construire soi-même les éléments I 0 à I 10 E 0 à E 10 5 E 00 Description Le système de chemin de câbles a été testé selon la norme DIN 410 partie 11 et partie 1 par l Institut

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

PRONOUVOPROTREPP APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS TYPE F TYPE L TYPE Z

PRONOUVOPROTREPP APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS TYPE F TYPE L TYPE Z APPUIS D ISOLATION ACOUSTIQUE POUR ESCALIERS PRONOUVOPROTREPP 1 PRONOUVOPROTREPP TYPE PRONOUVOPROTREPP TYPE L PRONOUVOPROTREPP TYPE Z 1 4 PRONOUVOPRODORN 4 Les bruits e pas ans les cages escalier sont

Plus en détail

Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O

Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O Conseil de pro : Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 Pour les façades extérieures La plaque Powerpanel H 2 est une plaque-sandwich comportant des agrégats légers liés avec du ciment et armée sur les deux faces

Plus en détail

Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm

Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les panneaux incombustibles Trimoterm FTV et SNV sont particulièrement destinés au secteur de la construction industrielle. Ils répondent

Plus en détail

Texte pour cahier de charges produits industrie

Texte pour cahier de charges produits industrie Texte pour cahier de charges produits industrie INFO : au départ de ce document, il est possible de copier-coller du texte. Dans le texte, Surligné en jaune signifie un choix à faire dans le texte parmi

Plus en détail

MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE

MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE CONTENU 1. APPLICATIONS 03 2. TECHNIQUE DE POSE 04 2.1. GENERALITES 2.1.1. IMPERMÉABILITÉ À L EAU ET À L AIR 04 2.1.2. RESPECT DE LAME D AIR 04 2.1.3. L ÉCRASEMENT

Plus en détail

Catalogue des bandes BFL-Mastix

Catalogue des bandes BFL-Mastix Catalogue des bandes BFL-Mastix pour l étanchéité durable des joints type N type R NOUVEAU Profils spéciaux pour joints soumis à des mouvements et à des pressions élevées type R4 type RB Propriétés des

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Schöck Isokorb type W

Schöck Isokorb type W Schöck Isokorb type Schöck Isokorb type Conçu pour pans de mur en porte-à-faux. Il transmet les moments négatifs et les efforts tranchants positifs. De plus, des efforts horizontaux variables sont transmis

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES POUR LA METHODE DE POSE A LOSANGE A RECOUVREMENT SIMPLE

1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES POUR LA METHODE DE POSE A LOSANGE A RECOUVREMENT SIMPLE 1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES POUR LA METHODE DE POSE A LOSANGE A RECOUVREMENT SIMPLE Cette méthode de pose est possible avec des ardoises des types et formats suivants : - ALTERNA: 40/40/5 et 40/40/10

Plus en détail

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles.

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. La référence pour l isolation durable à haute valeur isolante des bâtiments agricoles et agro-alimentaires (stockage).

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

PLAQUES ISOLANTES UNILIN Gamme de livraison Belgique et Luxembourg - 2015

PLAQUES ISOLANTES UNILIN Gamme de livraison Belgique et Luxembourg - 2015 PLAQUES ISOLANTES UNILIN Gamme de livraison Belgique et Luxembourg - 2015 DIVISION INSULATION www.unilininsulation.com isolantes PIR Isolation pour vos toitures, cloisons, sols et greniers De quoi s agit-t

Plus en détail

INTRODUCTION DU PLANCHER SLIMLINE

INTRODUCTION DU PLANCHER SLIMLINE PLANCHER D ETAGE Introduction Le système constructif de plancher SLIMLINE est une combinaison unique de panneaux pour plafond préfabriqués, d un espace technique et d un plancher en finition. Ce système

Plus en détail

Instructions et exemples de pose Austroflex Multiklemm 30 / 50

Instructions et exemples de pose Austroflex Multiklemm 30 / 50 Instructions et exemples de pose Austroflex Multiklemm 30 / 50 Systèmes de panneaux pour plancher chauffant pour systèmes de construction à sec, systèmes standards de chapes et de chapes liquides Avant

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

DÉTAILS D INSTALLATION SPÉCIFIQUE

DÉTAILS D INSTALLATION SPÉCIFIQUE PAVÉS ET ET ATMOSPHÈRE D APPLICATIONS Muret Appalaches 90 et 135 175 265 445 350 CONSTRUCTION DU MURET Suivez les étapes 1, 2 et 3 du guide d installation des murets en page 35. 4. Construction du premier

Plus en détail

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie TP6 Volume de révolution et symétrie 1. Construire un volume de révolution Exemple : Dessiner une poulie 1.1 Dessiner le profil du volume de révolution - Créer nouveau document - Demander esquisse - Dessiner

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1 Mise en œuvre GFP GFP panneau grand format: Détails de construction 6.2 Le plus important en bref 6.3 Détail assemblage d angle 6.4 Détail angle intérieur 6.5 Détail appui de mur 6.6-6.9 Détail appui de

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION)

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) Dans la plupart des cas, ce sont les dalles de béton ou à base de ciment qui offrent la

Plus en détail

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO Habillage pour le système d induction en allège PRIMO L habillage comprend un panneau supérieur, une goulotte électrique, des consoles et des plaques frontales. Les prises sont montées dans un boîtier

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance.

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. L Eurothane G isole très efficacement les murs sans perdre d espace. Cet atout, combiné à sa légèreté, le rend particulièrement

Plus en détail

Pour des double-murs sans ponts thermiques Connecteur thermique Schöck ComBAR

Pour des double-murs sans ponts thermiques Connecteur thermique Schöck ComBAR Pour des double-murs sans ponts thermiques Connecteur thermique Schöck ComBAR Quand a-t-on besoin d une armature composite? Lorsque l acier atteint ses limites Connecteur thermique Schöck ComBAR La solution

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE FICHE TECHNIQUE PLANS DE TRAVAIL EGGER EUROSPAN Les plans de travail EGGER EUROSPAN se composent d un panneau support EUROSPAN à faible émission de formaldéhyde E1 et d un stratifié décoratif plaqué uniformément

Plus en détail

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle coupe-feu AESTUVER La plaque coupe-feu universelle AESTUVER La plaque coupe-feu universelle Procédé d'injection de fibres 2 AESTUVER un matériau de construction de la nouvelle génération AESTUVER innove

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre SAS ECS IB2701 Descriptif/quantitatifs Chapitre 6 3. Les murs en béton banché (voiles) Identifier les ouvrages 3.1. Définition Les murs en béton banché sont des ouvrages verticaux, coulés dans des coffrages

Plus en détail

COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI

COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI www.weber-marmoran.ch SYSTÈME DE REVÊTEMENT SUR PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI CONTRE-VENTILÉS par ex. Giproc, etc. INFORMATIONS GÉNÉRALES

Plus en détail