Réseauxdetélécommunicationsoptiques. 243Technologiedugénieélectrique. Pondération: Théorie:3 Laboratoire:2 Étudepersonnele:2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseauxdetélécommunicationsoptiques. 243Technologiedugénieélectrique. Pondération: Théorie:3 Laboratoire:2 Étudepersonnele:2"

Transcription

1 EM Automne2014 TECHNIQUESDEGÉNIEÉLECTRIQUE Plandecours COURS: Réseauxdetélécommunicationsoptiques PROGRAMME: 243-BATechnologiedel électronique:télécommunicationsetréseautique DISCIPLINE: 243Technologiedugénieélectrique Pondération: Théorie:3 Laboratoire:2 Étudepersonnele:2 Profeseurducours-groupe Bureau poste couriel JacquesDesmarais C Périodededisponibilitéauxétudiants LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI Avant-midi Après-midi Coordonnateurdudépartement Bureau poste couriel MichelLarose C

2 Place du cours dans la formation de l étudiant: Ce cours offert en 5 e session traite des systèmes de télécommunications par fibres optiques. Les technologies dans le domaine des communications sont en constantes évolutions et les appareils les traitant évoluent eux aussi. Il va sans dire que sur le marché du travail, en fonction de votre emploi, vous aurez à utiliser divers équipements de pointe. Dans ce cours nous travaillerons donc avec des appareils similaires à ceux que vous allez utiliser au travail. Ces appareils sont entre autres les sources laser et les wattmètres associés, l'otdr (Optical Time Domain Reflectometer), équipement à faire des épissures de fibres optiques et les aiguilleurs de flux de données nommés Nœuds SONET. Les notions vues dans vos cours précédents seront mises à profit, surtout lors de l'utilisation des nœuds SONET. L'utilisation de PBX et signaux satellite seront des éléments qui fourniront le flux de données à être transportées par nos systèmes de télécommunication. Compétence: Vérifier le fonctionnement de différents systèmes de télécommunication optiques Objectif ministériel: (041Z) Vérifier le fonctionnement d'un système de télécommunication optique Stratégies d enseignement et d apprentissage: Le cours comporte trois heures de théorie et deux heures de laboratoire par semaine. La théorie sera donnée sous forme magistrale et fera appel à des documents distribués par le professeur sous forme électronique. Les séances de laboratoires serviront à concrétiser les notions présentées lors du cours théorique. Selon la situation, les textes, documents techniques et procédure de laboratoire vous seront distribués en classe de préférence et déposée sur le site du collège via la plateforme (LÉA) si les délais sont trop courts au niveau de l imprimerie. L ensemble des cours et des laboratoires vise à permettre à l étudiant d atteindre les objectifs d apprentissage du cours. Les laboratoires se feront en équipe de 1 ou 2 selon le cas.

3 Calendrier des activités : Semaine Théorie (3 heures) Laboratoires (2 heures) Présentation du plan de cours, Loi de Snell-Descartes (optique) Fibre optique construction, type et mode Angle critique et réflexion totale interne Notions de "gainer" pour les épissures Réflexions de Fresnel OTDR et phénomènes liés aux fibres optiques 5 Examen théorique 1 15% 6 Le multiplexage WDM C-WDM et D-WDM Laboratoire 1 Dégainer une fibre optique et l'installer sur son connecteur Laboratoire 2 Utilisation du tandem source laser et wattmètre optique Laboratoire 3 Épissure de fibres optiques Laboratoire 4 Familiarisation avec l'otdr Examen de laboratoire 1 10% Pose d un connecteur sur une fibre optique et épissure de fibres optiques Laboratoire 5 Mesures et interprétations des résultats obtenus à l'otdr 7 Réseau SONET, architecture d'une trame SONET Laboratoire 6 Analyse d'un câblage inconnu à fibres optiques à l'aide de l'otdr 8 Trame SONET suite Laboratoire 7 9 Les signaux STS-n Configuration des nœuds SONET 6110 pour supporter un flux video 10 Examen théorique 2 15% Examen de laboratoire 2 10% Mesures et interprétations des résultats obtenus à l'otdr 11 Utilisation d'un réseau SONET pour le transport d'information Nœud SONET et système en boucle Nœud SONET et redondance Commutateur optiques SONET IP sur SONET (POS) Transport de vidéo, de data et de voix via IP sur SONET 15 Examen théorique final 15% Laboratoire 8 Configuration des nœuds SONET 6110 en protection Laboratoire 9 Configuration des nœuds SONET 6130 en mode niveau 2 &3 &4 Examen de laboratoire final 10% Les nœuds SONET

4 Période des activités : Semaine 1 et 3 Objectif d apprentissage 1 : Différencier une fibre monomode et multimode. Distinguer et nommer les différentes parties d'une fibre optique. Utiliser les lois de l'optique pour déterminer l'angle critique dans une fibre donnée. Calculer l'ouverture numérique d'une fibre et son cône d'acceptance ou d admission. Convertir une puissance exprimée en mw et la donner en dbm, vice-versa. Manipuler et utiliser adéquatement les appareils pour enlever la gaine d'une fibre. Poser de façon correcte des connecteurs de type SC sur les extrémités d'une fibre optique. Mesurer à l'aide d'un Wattmètre optique les pertes occasionnées par le branchement des plusieurs connecteurs. Utiliser correctement l'équipement permettant de faire l'épissure de fibres optiques. Contenu : Notions d'angle critique et réflexion totale interne et réfraction en optique. Utilisation et caractéristiques de connecteurs pour fibres optiques Distinction entre fibre multimode et monomode. Équipements relatifs à la fusion et à la fabrication de connecteurs. Équipement de test et problèmes relatifs à la fibre optique. Activités d étude personnelle : Lire la documentation concernant les appareils utilisés au laboratoire pour se préparer au diverses manipulations. Réviser l information des cours théoriques et des laboratoires Analyser les exemples donnés par le professeur et compléter les exercices Période des activités : semaine 4 et 6 Objectif d apprentissage 2 : Reconnaître les différents pictogrammes montrés par l'otdr, représentant les différents événements rencontrés le long d'un câblage à fibre optique. Utiliser adéquatement un OTDR afin de mesurer les pertes dans une fibre optique le long d'un câblage relativement long. Mesurer et interpréter les signaux numériques obtenus d'un OTDR. Analyser, repérer et diagnostiquer un problème sur un lien à fibre optique en rapport avec ses connecteurs, épissure ou autres bris. Manipuler adéquatement un OTDR pour un usage sécuritaire. Contenu : Documentation du fabricant de l'otdr Définition des divers événements rencontrés sur les graphes d'un OTDR

5 Distinction entre les différents événements détectés par l'otdr Manipulation de l'otdr et sauvegarde de formes d'onde Activités d étude personnelle : Lire la documentation technique du fabricant concernant l'appareil utilisé. Réviser l information des cours théoriques et des laboratoires Analyser les exemples donnés par le professeur Compléter les exercices Période des activités : semaine 7 à 9 et 11 à 14 Objectif d apprentissage 3 : Analyser et reconnaître les constituants d'une trame SONET. Configurer un nœud SONET afin de faire communiquer par fibre optique une conversation venant d'un système téléphonique par PBX muni de prises Ethernet. Configurer un nœud SONET pour établir le transport d'un flux vidéo par Multicast. Configurer un Nœud SONET permettant une redondance lord du bris d'un lien optique. Contenu : Architecture d une trame SONET. Importance de la synchronisation Fonctionnement des nœuds optiques SONET Les différents types de STS-N et OC-N et leur débit dans une transmission par fibre optique. Activités d étude personnelle : Réviser l information des cours théoriques et des laboratoires Analyser les exemples donnés par le professeur Compléter les exercices

6 Synthèse des modalités d évaluation sommative: Description de l activité d évaluation : Expériences de laboratoire Réaliser des câblages et raccordements d'équipements selon un résultat désiré à l'aide d'appareils spécifiques et en faire la configuration adéquate. Contexte de réalisation : Individuel ou en groupe de deux selon la disponibilité des composants électroniques et la nature de l'évaluation. Objectifs d apprentissage : 1, 2, 3 Période d'évaluation : Semaine 1-4; 6-9 et Pondération totale : 25% Laboratoires 1 à 7 2% chacun = 14% Laboratoire 8 : Configuration des nœuds SONET % Laboratoire 9 : Configuration des nœuds SONET % Examen 1 Description de l activité d évaluation : Partie théorique: Répondre à des questions à développement et solutionner des problèmes. Partie expérimentale: Atteinte d un objectif couvert au laboratoire. Contexte de réalisation : Individuel, aucune documentation permise Objectif d apprentissage : 1 Période : Semaine 5 Pondération : 25 % (théorie 15%/Laboratoire10%) Description de l activité d évaluation : Examen 2 Partie théorique: Répondre à des questions à développement et solutionner des problèmes. Partie expérimentale: Atteinte d un objectif couvert au laboratoire. Contexte de réalisation : Individuel, aucune documentation permise Objectifs d apprentissage : 2 Période : Semaine 10 Pondération : 25 %(théorie 15%/Laboratoire10%)

7 Description de l activité d évaluation : Examen 3 Partie théorique: Répondre à des questions à développement et solutionner des problèmes. Partie expérimentale: Atteinte d un objectif couvert au laboratoire. Contexte de réalisation : Individuel, aucune documentation permise Objectifs d apprentissage : 1,2,3 Période : Semaine 15 Pondération : 25 %(théorie 15%/Laboratoire10%) Conditions de réussite au cours : (1) Note de passage : La note de passage du cours est de 60 % (2) Présence aux évaluations sommatives : La présence aux activités d évaluation sommative est obligatoire. (3) Remise des travaux : Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l enseignant. (4) Présentation matérielle des travaux : L'étudiant doit respecter «les normes de présentation matérielle des travaux écrits» adoptées par le Collège. Ces normes sont disponibles à l adresse suivante : (5) Qualité de la langue : Consultez les règles départementales. (6) Modalités de participation au cours : Consultez les règles départementales. Politique et règles institutionnelles : Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques politiques et règlements institutionnels et s y conformer. Notamment, la Politique

8 institutionnelle d évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l admission d un étudiant, la Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d études et de travail exempt de harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes. Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l adresse suivante: En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral, ce dernier est la seule version légale et appliquées. Règles départementales : Cours théoriques - L étudiant qui arrive en retard ne peut rentrer en classe qu au début de la période suivante. Occasionnellement, le professeur peut accorder un sursis de 10 minutes. - La nourriture ne peut être consommée dans le local de classe. - Le manque de respect envers le professeur ou les collègues peut entraîner une expulsion de la classe et/ou une expulsion du cours. - En cas d absence, l étudiant doit s'informer auprès des autres étudiants de la classe de ce qui a été fait durant son absence et des travaux qui ont été donnés pour se maintenir à jour avec le reste de la classe. Le professeur n est pas tenu de répéter la matière à un étudiant absent sans excuse valable. - Les sacs à dos et les coffres à crayons sont interdits durant les examens. - L'utilisation du téléphone cellulaire est interdite en classe. Les cellulaires doivent être fermés durant les heures de cours. - Tout usage du cellulaire durant un examen sera considéré comme du plagiat et entraînera la note zéro pour cet examen. - Les reprises d examens durant la session sont soumises aux règles fixées par le collège dans la PIEA (art ). - Le professeur et le département ne sont pas responsables de toute copie d examen perdue si l étudiant n a pas signé au préalable la feuille de présence préparée à cet effet. - Les examens écrits ne sont pas obligatoirement remis à l étudiant. Par contre, celui-ci peut les consulter dans un délai fixé par le professeur pour fin de révision de notes ou autres. Par ailleurs les travaux faits en cours de session sont retournés à l étudiant PIEA (article 6.6.2). - La reprise de l examen final est soumise aux règles fixées par le collège dans la PIEA (article ). - Le plagiat est soumis aux règles fixées par le collège dans la PIEA (article 6.6.1). - Les révisions de notes sont faites tel que prévu dans la PIEA (article 6.6.2).

9 Laboratoires : - L étudiant qui arrive en retard ne peut rentrer au laboratoire qu au début de la période suivante. Occasionnellement, le professeur peut accorder un sursis de 10 minutes. - Le seul matériel permis dans les locaux de travaux pratiques est le cahier de laboratoire ainsi que les outils pédagogiques. Les manteaux, les valises, les casquettes, les téléphones cellulaires et les pagettes que les étudiants ne mettent pas dans leurs casiers doivent être mis à côté de la porte au risque de les perdre. - La nourriture ainsi que le café ou toutes autres boissons sont défendus dans les locaux de laboratoire. - L'utilisation du téléphone cellulaire est interdite en classe. - Les étudiants doivent garder leur position de travail propre. - Le rapport de laboratoire doit être remis à la fin de chaque séance de laboratoire à moins d indication contraire dans le plan de cours - Les laboratoires peuvent être ouverts seulement en présence d un membre du département. - Les exigences supplémentaires propres à chaque cours sont définies par le professeur dans son plan de cours et font l objet d une approbation départementale. Remise des travaux : - Les travaux remis après l échéance fixée par le professeur seront soumis à des pénalités de 10% par jour de retard. Ces travaux ne seront plus acceptés si le professeur a remis les travaux corrigés au reste du groupe ou que les corrections ont eu lieu en classe. - «L étudiant doit présenter ses travaux en un français correct. Il s agit d une exigence de forme qui autorise le professeur à en retarder l acceptation jusqu à ce qu elle soit satisfaite.» (Article de la PIEA) Les retards à remettre les travaux sont alors soumis aux pénalités prévues au point précédent. - Le département exige le respect des normes de présentation des travaux écrits adoptées par le collège à défaut de quoi le professeur refuse les travaux en question qui sont alors soumis aux pénalités prévues pour les retards.

PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE. TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2

PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE. TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2 PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2 Numéro du cours Pondération Automne 2010 Martin Cloutier Table des matières 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 3

Plus en détail

Technologie 9 e année (ébauche)

Technologie 9 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2014 2015 Technologie 9 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Evolution de l infrastructure transport

Evolution de l infrastructure transport Les réseaux optiques I Les réseaux optiques Jean-Paul GAUTIER, jpg@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Une des grandes tendances de la fin des années 90 est la demande croissante en bande passante des réseaux d entreprises

Plus en détail

Soutien technique en informatique

Soutien technique en informatique Service de formation aux adultes Soutien technique en informatique PLAN DE COURS Utilisation et création de bases de données 420-B64-GR 2-2-2 75 heures Session automne 2010 NOM DE L ENSEIGNANT : JIE YANG

Plus en détail

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 Pondération du cours 2-4-3 Session Automne 2011 Compétence(s) visée(s) OOPL - OOPM Programme-hôte Graphisme Professeur Sabin Farley Département de graphisme

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Procédures de tests en réflectométrie. Septembre 2013

Procédures de tests en réflectométrie. Septembre 2013 Procédures de tests en réflectométrie Septembre 2013 Procédure de certification des liaisons optiques avec un réflectomètre Pour les mesures optiques quelques rappels: - Outils calibré et avec le dernier

Plus en détail

Donnez de l'oxygène à votre entreprise

Donnez de l'oxygène à votre entreprise Donnez de l'oxygène à votre entreprise Les réseaux : déployer une solution réseau adaptée à vos besoins Que vous soyez une TPE ou une PME, nous avons une solution à vos projets. Etude et conception, mise

Plus en détail

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet MICROSENS fiber optic solutions Description Le Bridge permet de connecter entre eux des segments Ethernet et Fast Ethernet de norme IEEE802.3u en adaptant automatiquement

Plus en détail

A.E.C. - Gestion des Applications, TI LEA.BW

A.E.C. - Gestion des Applications, TI LEA.BW A.E.C. - Gestion des Applications, TI LEA.BW Groupe : 00051 Sécurité 420-PKF-SL (2-1-1) Quatrième étape Plan de cours Professeur Nom : Marcel Aubin Courrier électronique : maubin@cegep-st-laurent.qc.ca

Plus en détail

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique -

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Introduction Vers l Internet 2... I - II - L Internet : historique et état des lieux Les moyens de l évolution III - La conduite du changement I - Internet

Plus en détail

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 1 Les fibres optiques : caractéristiques et fabrication 2 Les composants optoélectroniques 3 Les amplificateurs optiques

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

Directives aux surveillants des contrôles périodiques

Directives aux surveillants des contrôles périodiques 1/3 Avant le début du contrôle Directives aux surveillants des contrôles périodiques Chef surveillant : 20 minutes avant le début de l examen, récupérer les examens, la liste de présences et le transparent

Plus en détail

Tout savoir sur. la fibre optique. Livret didactique

Tout savoir sur. la fibre optique. Livret didactique Tout savoir sur Livret didactique la fibre optique EXPERIDE 10 place Charles Béraudier, Lyon Part-Dieu, 69428 LYON CEDEX 3, France Tel. +33 (0)4 26 68 70 24 Fax. +33(0)4 26 68 70 99 contact@experide-consulting.com

Plus en détail

Technologie 8 e année (ébauche)

Technologie 8 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2011 2012 Technologie 8 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

ISONET. Une Référence en Fibre Optique INTEGRATEUR RÉSEAUX DATA & TELECOM

ISONET. Une Référence en Fibre Optique INTEGRATEUR RÉSEAUX DATA & TELECOM ISONET Une Référence en Fibre Optique INTEGRATEUR RÉSEAUX DATA & TELECOM Introduction ISONET Intégrateur Réseaux LAN, Télécom, Vidéosurveillance & Contrôle d accès. I S ONET, cré e e n 1 9 9 6 s e s t

Plus en détail

Catalogue & Programme des formations 2015

Catalogue & Programme des formations 2015 Janvier 2015 Catalogue & Programme des formations 2015 ~ 1 ~ TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 PROG 1: DECOUVERTE DES RESEAUX... 3 PROG 2: TECHNOLOGIE DES RESEAUX... 4 PROG 3: GESTION DE PROJETS...

Plus en détail

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com)

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com) TABLE DES MATIERES I) Le logiciel JADE 2 II) Etablissements 3 1) Configuation de l établissement 3 2) Importation des classes avec SCONET 4 3) Les groupes d élèves 6 4) Les variables supplémentaires 6

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'assistance en Informatique Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Plus d'une 40aine de locaux avec ordinateurs.

Plus d'une 40aine de locaux avec ordinateurs. Plus d'une 40aine de locaux avec ordinateurs. Horaire Semaine : de 7 h à 22 h Application Web pour connaître les disponibilités. Samedi : de 8 h 30 à 16 h 30 Dimanche (fin de session) : de 8 h 30 à 16

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

PLAN DE COURS. Reconnaître le rôle des mathématiques ou de l informatique dans la société contemporaine (0011)

PLAN DE COURS. Reconnaître le rôle des mathématiques ou de l informatique dans la société contemporaine (0011) PLAN DE COURS Titre du cours : Logiciels appliqués en sciences Numéro du cours : 360-ESZ-03 Programme : Sciences de la Nature 200B0 Pondération : 1-2-3 Session : Hiver 2010 Enseignant : Éric Gaul François

Plus en détail

I1307 - Installation et maintenance télécoms et courants faibles

I1307 - Installation et maintenance télécoms et courants faibles Appellations (Métiers courants) Agent / Agente de maintenance en systèmes d'alarme et de sécurité Agent / Agente technique en télécommunications courants faibles Installateur / Installatrice de systèmes

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

Paris, le 8 juillet 2010 N 20/02-10

Paris, le 8 juillet 2010 N 20/02-10 Paris, le 8 juillet 2010 N 20/02-10 Emission par Maurel & Prom d OCEANE à échéance 31 juillet 2015 pour un montant maximum d environ 70 millions d euros Fixation des modalités définitives des OCEANE 2015

Plus en détail

IDENTIFICATION CONDITIONS D ÉVALUATION : le public ciblé : Sous statut scolaire En apprentissage En formation continue. Niveau II (bac+4 et 3)

IDENTIFICATION CONDITIONS D ÉVALUATION : le public ciblé : Sous statut scolaire En apprentissage En formation continue. Niveau II (bac+4 et 3) IDENTIFICATION IDENTIFICATION DU PRODUIT Titre du produit : Description rapide des thèmes traités : Nom de l éditeur : Version analysée : Année d édition : MULTIPLEXAGE Ressources multiplexées CAN et VAN

Plus en détail

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV)

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Évidemment, l emploi le plus fréquent de la fibre optique se trouve dans le domaine des télécommunications. Mais d autre part,

Plus en détail

Mise en service HORUS version HTTP

Mise en service HORUS version HTTP HTTP 1 / 8 Mise en service HORUS version HTTP Date Indice Nature des modifications Rédaction Nom/visa 03/05/06 A Première rédaction XI Vérification Nom/visa Approbation Nom/visa HTTP 2 / 8 SOMMAIRE 1)

Plus en détail

25/08/2013. Vue Nagios. Vue Nagios. Le réseau du lycée

25/08/2013. Vue Nagios. Vue Nagios. Le réseau du lycée Le réseau du lycée 1. Mise en évidence de la complexité du réseau Le réseau vu par les utilisateurs Le réseau vu par le technicien 2. «Architecture matérielle» du réseau Topologie Le switch, élément central

Plus en détail

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION?

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION? QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS LE MATCH µm VS 62,5 µm Dans les années 70, les premières fibres optiques de télécommunications avaient un coeur de µm : ces dernières ont été remplacées

Plus en détail

La Fibre Optique J BLANC

La Fibre Optique J BLANC La Fibre Optique J BLANC Plan LES FONDAMENTAUX : LA FIBRE OPTIQUE : LES CARACTÉRISTIQUES D UNE FIBRE : TYPES DE FIBRES OPTIQUES: LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA FIBRE : QUELQUES EXEMPLES DE CÂBLES

Plus en détail

CODE DE VIE 2013-2014

CODE DE VIE 2013-2014 CODE DE VIE 2013-2014 1. ASSIDUITÉ J assiste obligatoirement à tous mes cours. Je fais tous les travaux demandés et je les remets à temps. Après une absence ou à la demande des enseignants, je me présente

Plus en détail

Un collégien, un ordinateur portable

Un collégien, un ordinateur portable Un collégien, un ordinateur portable > Éviter la fracture numérique... fiche 1 Henri Emmanuelli, député, président du Conseil général des Landes > Message de Jack Lang aux collégiens landais... fiche 1

Plus en détail

Installation et maintenance télécoms et courants faibles

Installation et maintenance télécoms et courants faibles Appellations Agent / Agente de maintenance en systèmes d'alarme et de sécurité Technicien / Technicienne d'essais et de contrôle en télécommunications Agent / Agente technique en radio communication Technicien

Plus en détail

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Services HP Care Pack Données techniques Le service de réplication des données HP pour Continuous Access offre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - ACHAT DE PRESTATION AUPRES DE VERTICALWIND

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - ACHAT DE PRESTATION AUPRES DE VERTICALWIND CONDITIONS GENERALES DE VENTE - ACHAT DE PRESTATION AUPRES DE VERTICALWIND En renvoyant la fiche d'inscription, le demandeur s'engage à accepter sans réserve les présentes conditions générales de vente.

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER Date d entrée en vigueur: 30 aout 2011 Remplace/amende: VRS-51/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-51 Les utilisateurs de lasers devront suivre les directives, la politique

Plus en détail

RAPPORT SUR15-13. Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24

RAPPORT SUR15-13. Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24 RAPPORT SUR15-13 Réunion ordinaire du Conseil 2015-03-24 TITRE : Programme de relève et de développement du leadership pour les directions et les directions adjointes des écoles. BUT : Présenter pour information

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE

Plus en détail

Dossier d appel d offres

Dossier d appel d offres FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA POPULATION Sauver des vies de femmes UNITED NATIONS POPULATION FUND Saving women s lives Cotonou, le 23 février 2009 Dossier d appel d offres Type de marché : Intitulé du

Plus en détail

Migration vers la téléphonie sur IP Etude pour l'université Pierre et Marie CURIE Campus JUSSIEU, PARIS

Migration vers la téléphonie sur IP Etude pour l'université Pierre et Marie CURIE Campus JUSSIEU, PARIS Migration vers la téléphonie sur IP Etude pour l'université Pierre et Marie CURIE Campus JUSSIEU, PARIS Sébastien VAUTHEROT DSI/CCRE 4, place JUSSIEU, tour 65/66 5ème étage, casier 171 75252 PARIS Cedex

Plus en détail

Bienvenue à l historien virtuel 2.0

Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Par où commencer.2 Comment s inscrire...4 Comment créer des classes..7 Comment éditer une leçon.. 10 Comment partager une leçon...21 Comment se débrancher.. 22 Comment

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

Documentation : Réseau

Documentation : Réseau 2015 Documentation : Réseau Enzo Rideau Swiss-Galaxy 24/03/2015 Table des matières Présentation du contexte... 2 Présentation du réseau... 2 Présentation du matériel... 4 Présentation de la configuration

Plus en détail

Dispositif sur budget fédéral

Dispositif sur budget fédéral w w w. c n f e t p. c o m R é f o r m e B T S S I O Services Informatiques aux Organisations Dispositif sur budget fédéral 31 rue des Naudières 44400 REZE Tél. 02 40 32 88 00 Fax 02 40 84 12 95 contact@cnfetp-nantes.com

Plus en détail

éviter la fracture numérique

éviter la fracture numérique 8 éviter la fracture numérique L école, et en particulier le collège, joue un rôle essentiel pour éveiller la curiosité, donner les clefs d accès à la connaissance, relever le défi de l égalité, construire

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

ETHERNET : Distance supportée sur fibre optique

ETHERNET : Distance supportée sur fibre optique ETHERNET : Distance supportée sur fibre optique Un lien optique, est constitué par un ensemble de fibres, ponts de raccordement, épissures et autres éléments qui assurent une liaison efficace entre un

Plus en détail

Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2009-2010

Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2009-2010 Licence professionnelle Réseaux et Sécurité Projets tutorés 2009-2010 Organisation générale Les projets sont à réaliser en binôme ou en trinôme, suivant l indication marquée dans chaque sujet. Des ajustements

Plus en détail

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance»

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2015 2016 Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» I Dispositions générales I.1.

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration systèmes et réseaux ////////////////////// Administration systèmes et réseaux / INTRODUCTION Réseaux Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

3- FONDEMENTS. Politique relat ve aux contributions financières exigées des parents ou des usagers

3- FONDEMENTS. Politique relat ve aux contributions financières exigées des parents ou des usagers Centre administratif 3644, rue Saint-Jules, C.P 1600, Jonquière (Québec) G7X 7X4 Téléphone : 41 8 542-7551. Télécopieur : 41 8 542-1 505 sgeneral@csjonquiere.qc.ca. www.csjonquiere.qc.ca Politique relat

Plus en détail

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014 Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet Cahier des Charges et Contrat 2014 Siglaisons et troncation : APE : Association des Parents d Élèves COGES : Comité de Gestion CHSCT : Commission Hygiène

Plus en détail

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau Services HP Données techniques Le service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau offre l'installation

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES ACTIVITE :MISE EN PLACE D'UN SERVEUR DE TELEPHONIE VOIP-SIP TP @ CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Tél SIP Planet VIP 154 PC Logiciel voip client Logiciel

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

COLLEGE SISMONDI EQUIPEMENT MAV ET INFORMATIQUE 2009-2010

COLLEGE SISMONDI EQUIPEMENT MAV ET INFORMATIQUE 2009-2010 COLLEGE SISMONDI EQUIPEMENT MAV ET INFORMATIQUE 2009-2010 211equipement mav et info_2009_2010.doc / 21/08/2009 MOYENS AUDIOVISUELS et INFORMATIQUE PEDAGOGIQUE A. Personnes ressources (réseau MITIC) Nom

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana

REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana REPOBIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana CONTEXTE 2 INTRODUCTION... 2 I. QUELQUES DEFINITIONS ET CONCEPTS... 2 I.1. Qu est ce que les archives?... 2 I.2. Pourquoi archiver?... 2 I.3.

Plus en détail

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Un choix déterminant d aménagement et de développement du territoire MONTS D ARDÈCHE Pour quels usages? Un développement des usages dans

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

La fibre optique CNAM

La fibre optique CNAM La fibre optique - Qu est-ce qu une fibre optique? - Principes de base - Monomode / Multimode - Atténuation, fenêtres de propagation - Principales caractéristiques - Transmission sur fibre optique - Boucle

Plus en détail

NUMÉRO (GR) TITRE DU COURS CYCLE

NUMÉRO (GR) TITRE DU COURS CYCLE PLAN DE COURS Professeur : Frédéric Laurin AUTOMNE 2012 TRIMESTRE ET ANNÉE MBA-6001-01et 02 LES ENVIRONNEMENTS DE L ENTREPRISE 2 e NUMÉRO (GR) TITRE DU COURS CYCLE 1. DESCRIPTION DU COURS L'objectif du

Plus en détail

Règlement régissant l'activité étudiante à HEC Montréal Programme de MBA

Règlement régissant l'activité étudiante à HEC Montréal Programme de MBA Règlement régissant l'activité étudiante à HEC Montréal Programme de MBA Les pages qui suivent contiennent des extraits du Règlement général des programmes universitaires de HEC Montréal dont le sigle

Plus en détail

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

PRISE EN MAIN OPEN ERP

PRISE EN MAIN OPEN ERP Du lycée De partout PRISE EN MAIN OPEN ERP ETAPE 1 : CREER OU RESTAURER LA BASE DE DEPART ETAPE 2 : PARAMETRER LA BASE DE DEPART ETAPE 3 : DUPLIQUER LA BASE ETAPE 4 : INSTALLER PAGE ET S Y CONNECTER ETAPE

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Un contrôle citoyen avec les entreprises

Un contrôle citoyen avec les entreprises Un contrôle citoyen avec les entreprises mai 2014 2 L objectif du plan d action La grande majorité des entreprises s inscrivent dans une démarche citoyenne et veillent à acquitter correctement leurs impôts.

Plus en détail

Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques

Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques Le jeu Ecoville... p2 Les ressources pédagogiques... p4 Monter un projet pédagogique avec Ecoville... p6 Le jeu Ecoville Le jeu Ecoville est un

Plus en détail

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES

MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE DE L ALARME BOSCH EASY SERIES CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE

Plus en détail

Règlement régissant l activité étudiante à HEC Montréal. Programmes de certificat

Règlement régissant l activité étudiante à HEC Montréal. Programmes de certificat Règlement régissant l activité étudiante à HEC Montréal Programmes de certificat Mise à jour : Le 1er juin 2011 Table des matières 1. Définitions... 1 2. Catégories d étudiants et d étudiantes... 2 3.

Plus en détail

dans un environnement hétérogène

dans un environnement hétérogène Déploiement de VLAN 802.1Q/SL Déploiement de VLAN 802.1Q/SL Christophe WOLFHUGEL, wolf@oleane.net Direction technique, Responsable Serveurs, France Telecom Oléane Les VLAN (Virtual LAN ou réseaux locaux

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Formation Initiale Référent Numérique 6 Novembre 2014

Formation Initiale Référent Numérique 6 Novembre 2014 Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique pour l' Éducation Formation Initiale Référent Numérique Cédric Frayssinet DANE de Lyon Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique pour l' Éducation

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES Plan de cours STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES 101-FYA-PT Pondération 3-1-2 Gilles Bourbonnais (C360) gilles.bourbonnais@dgpc.ulaval.ca Sciences de la Nature / PASC@L http://ici.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie

Caisse Nationale de l'assurance Maladie Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mesdames et Messieurs les Médecins Conseils Régionaux Date : Monsieur le Médecin Chef de La Réunion

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

PARCE QUE L ÉCOLE MÉRITE LE MEILLEUR

PARCE QUE L ÉCOLE MÉRITE LE MEILLEUR Collèges et lycées PARCE QUE L ÉCOLE MÉRITE LE MEILLEUR Depuis 1999, PRONOTE permet à chacun de se familiariser, à son rythme, au numérique à l école. S adressant à toute la communauté éducative, PRONOTE

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division technique générale Cycle moyen Informatique 11TG Nombre de leçons: 2.0 Nombre minimal de devoirs: - Langue véhiculaire: / Remarque générale:

Plus en détail

DEMANDE D UN CRÉDIT D ENGAGEMENT DE CHF 60'000 POUR L ACHAT DE CASIERS POUR LE SITE

DEMANDE D UN CRÉDIT D ENGAGEMENT DE CHF 60'000 POUR L ACHAT DE CASIERS POUR LE SITE Commune de Val-de-Ruz Conseil communal DEMANDE D UN CRÉDIT D ENGAGEMENT DE 60'000 POUR L ACHAT DE CASIERS POUR LE SITE DE LA FONTENELLE Rapport du Conseil communal au Conseil général Version : 1.0 - TH

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in PARTICULIERS, un Nouveau Monde s ouvre à vous! Accédez au Très Haut Débit Vos Fournisseurs d Accès Internet Les opérateurs partenaires du réseau Li@in www.adeli.fr Tél : 04 78 66 11 85 www.k-net.fr Tél

Plus en détail

REACH : Actualités et Perspectives

REACH : Actualités et Perspectives : Actualités et Perspectives Sylvie Drugeon DGPR,SPNQE 5 avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr = Règlement n 1907/2006

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

I1401 - Maintenance informatique et bureautique

I1401 - Maintenance informatique et bureautique Appellations Agent / Agente de maintenance de machines de bureau Technicien / Technicienne de Service Après-Vente -SAV- en bureautique Agent / Agente de maintenance de matériels de reprographie Agent /

Plus en détail

Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance?

Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance? Comment déployer rapidement et à moindre coût des caméras de vidéosurveillance? Olivier Maillard Responsable d Activité Hélène Depardé Chargée de Mission Marketing AnyMAX, Une Société une société du du

Plus en détail

ASR-2102 : Produits financiers: assurances et rentes

ASR-2102 : Produits financiers: assurances et rentes ASR-2102 : Produits financiers: assurances et rentes NRC 10985 Hiver 2012 Temps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 Connaître les produits financiers suivants: produits d'assurance-vie, produits d'assurance

Plus en détail

DSL Entreprises. Structure tarifaire Une porte de collecte DSL Entreprises (mutualisable techniquement avec une porte GP) Des accès DSL livrés en L2TP

DSL Entreprises. Structure tarifaire Une porte de collecte DSL Entreprises (mutualisable techniquement avec une porte GP) Des accès DSL livrés en L2TP DSL Entreprises Offre de collecte DSL Entreprises Offres DSL Entreprises tout IP Offres ADSL et SDSL Offres intégrant des engagements de QoS et de priorisation dans le réseau IP Structure tarifaire Une

Plus en détail