NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION"

Transcription

1 NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION

2 Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement lors d'une perturbation réseau...6 Chapitre 4 : Description des systèmes No-Break KS type KS-SB...8 Chapitre 5 : Résilience...10 Chapitre 6 : Installations de type "single-redondant"...11 Chapitre 7 : Installations parallèles...12 Chapitre 8 : Systèmes No-Break KS en Moyenne Tension...15 Chapitre 9 : Performances...16 Chapitre 10 : Synthèse des principaux avantages...18 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 2/18

3 Chapitre 1 : Description du système No-Break KS Figure 1 Les éléments de base, représentés à la figure 1, sont les suivants : 1. un moteur diesel 2. un embrayage électromagnétique sans bagues, ni balais 3. une machine électrique spéciale, sans bagues ni balais, appelée "stato-alternateur", composée de : 1 machine synchrone 1 accumulateur d'énergie cinétique à excitatrice unique 4. une armoire de puissance contenant les appareils de coupure motorisés ainsi qu'une inductance 5. une armoire de commande contenant, notamment, un automate programmable et des cartes électroniques dédicacées, pour assurer le contrôle et la surveillance du système ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 3/18

4 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent I3 D3 DA D1 SELF D2 DB Figure 2a En "service normal" (réseau présent), les disjoncteurs amont (D1) et aval (D2) sont fermés, le by-pass automatique (D3) est ouvert et le réseau alimente les charges critiques via le système No-Break KS. La machine synchrone fonctionne en moteur. L arbre du stato-alternateur tourne à 1500 t/min tandis que l'accumulateur d énergie cinétique est maintenu à une vitesse de 2950 t/min. Pendant ce fonctionnement en "service normal", qui représente généralement plus de 99,9 % du temps, le système No-Break KS : 1. ELIMINE LES MICRO-COUPURES Toutes les micro-coupures d'une durée inférieure à 50 millisecondes sont éliminées par le système, même chargé à 100%, et ce, sans démarrage du moteur diesel. 2. RÉGULE LA TENSION RÉSEAU Lorsque la tension du réseau fluctue, le système électronique de régulation de la tension agit sur le courant d'excitation de la machine synchrone. La tension délivrée est ainsi systématiquement maintenue à ± 1% de la valeur de consigne. Toute variation de la tension du réseau supérieure à ± 10% provoque l'ouverture du disjoncteur amont et le démarrage du moteur diesel. ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 4/18

5 3. AMÉLIORE LE FACTEUR DE PUISSANCE La surexcitation du moteur synchrone permet la fourniture de la puissance réactive consommée par la charge. Il en résulte que le facteur de puissance mesuré au niveau du réseau est proche de l unité. La machine synchrone se substitue donc parfaitement à une batterie de condensateurs connectée sur les charges critiques, tout en évitant les inconvénients de ces derniers. 4. FILTRE LES PHENOMENES TRANSITOIRES L ensemble "inductance machine synchrone" assure un découplage entre le réseau et la charge en présence de transitoires rapides ou d harmoniques. D une part, la charge est protégée vis-à-vis des perturbations de la tension du réseau (surtensions de foudre ou de manœuvre, harmoniques de tension, ) : ainsi, même dans le cas d un réseau très perturbé, les charges critiques bénéficieront d une alimentation de très bonne qualité. D autre part, les appels de courant (démarrage de moteur, court-circuit, ) et les courants harmoniques dus à la charge (en cas de non linéarité) sont filtrés par le système No-Break KS : la pollution du réseau par les charges critiques est donc fortement réduite. Toutes ces fonctions «Power Quality» sont assurées alors que le système fonctionne avec un rendement très élevé (93 à 96,4% selon le type de machine) : en effet, la puissance active consommée par la charge ne transite pas par la machine synchrone (qui fonctionne simplement en moteur à vide). ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 5/18

6 Chapitre 3 : Fonctionnement lors d'une perturbation réseau I3 D3 DA D1 SELF D2 DB Figure 2b En service normal (réseau présent) : Le moteur diesel est à l'arrêt (embrayage ouvert) L'arbre du stato-alternateur tourne à 1500 t/min. L'accumulateur d'énergie cinétique tourne à 2950 t/min. ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 6/18

7 Dès qu'une perturbation réseau est détectée par le système, le disjoncteur amont s'ouvre. Instantanément, la machine synchrone qui fonctionnait en moteur devient alternateur tandis que l armoire de contrôle module le couplage inductif entre l arbre principal et le rotor-accumulateur : l alimentation des charges critiques est ainsi assurée sans perturbation importante de tension (moins de 5 % en amplitude et inférieure à 1 % en fréquence). Simultanément à l'ouverture du disjoncteur amont, le démarreur électrique lance le moteur diesel. Environ une seconde plus tard, l'embrayage électromagnétique se ferme progressivement, la liaison mécanique entre le moteur diesel et le stato-alternateur est ainsi établie. Le moteur diesel prend rapidement la charge et sa vitesse est maintenue constante par le régulateur de vitesse électronique : il fournit alors la puissance mécanique correspondant à la puissance active consommée par la charge. A partir de ce moment, l accumulateur d énergie cinétique est ramené progressivement à sa vitesse de consigne. Dès que la tension du réseau est à nouveau acceptable, et pour autant que l accumulateur d énergie cinétique ait atteint sa vitesse de consigne, le système retourne en service normal. Le moteur diesel tourne alors à vide pour se refroidir avant de s'arrêter. GARANTIE DE DÉMARRAGE DU MOTEUR DIESEL L expérience acquise dans le domaine des groupes électrogènes montre qu'un des points faibles de cette technologie est l absence de garantie de démarrage du moteur diesel par les organes classiques (défaut démarreur, défaut de batterie, problèmes d'entretien, ). Le système No-Break KS apporte une solution originale à ce point faible en introduisant une séquence de démarrage redondante. Même si le moteur diesel reste à l'arrêt après l'ouverture du disjoncteur amont, l'embrayage se ferme de toute façon et relie mécaniquement le stato-alternateur au moteur diesel. L accumulateur d énergie cinétique permet de forcer le démarrage du moteur diesel. Cette séquence de démarrage forcé peut advenir occasionnellement et est acceptable tant pour l'embrayage que pour le moteur diesel. ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 7/18

8 Chapitre 4 : Description des systèmes No-Break KS type KS-SB Les systèmes No-Break KS comportent des machines synchrones largement surdimensionnées. De ce fait, en adaptant le moteur diesel et l'embrayage, il est en plus possible de secourir des charges essentielles, et ce, après une brève interruption. A priori, la charge essentielle ne doit pas excéder la charge critique. Ce système, de type KS-SB permet d'alimenter avec une seule machine, par exemple, un centre informatique complet (ordinateurs, climatisation, éclairage, ascenseurs, ). Différentes configurations sont possibles: Figure 3 : Figure 4 : Figure 5 : Système No-Break KS, type KS-SB2 Système No-Break KS, type KS-SB1 Système No-Break KS, type KS-SB0 I3 D3 DA D1 SELF D2 DB D6 C6 ESSENTIELLES C5 Figure 3 : Système NO-BREAK KS, type KS-SB2 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 8/18

9 C5 ESSENTIELLES DA I3 I3 D1 D3 SELF Figure 4 : Système NO-BREAK KS, type KS-SB1 D3 D2 DB D6 C6 ESSENTIELLES DA D1 SELF D2 DB Figure 5 : Système NO-BREAK KS, type KS-SB0 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 9/18

10 Chapitre 5 : Résilience L'objet de la résilience est de créer deux jeux de barres aval de manière telle qu'un défaut sur l'un d'eux n'ait qu'un impact limité sur l'autre. La figure 6 montre comment cet objectif peut être atteint dans le cas d'un système No-Break KS. Il est à noter que la propriété de résilience peut être judicieusement exploitée par l'usage d'inverseurs statiques permettant l'alimentation d'une charge critique au départ de deux jeux de barres quasi indépendants. I3/1 I3/2 D1 D3 D2 DB2 DB1 Figure 6 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 10/18

11 Chapitre 6 : Installations de type "single-redondant" Les systèmes No-Break KS peuvent être combinés afin de former une installation de type "single-redondant", telle que représentée sur la figure 7. Dans ce type d'installation, le système No-Break KS redondant peut être utilisé pour se substituer instantanément à n'importe quel autre système. En variante, des charges essentielles peuvent également être connectées sur chacun des jeux de barres aval. I3/1 D3/1 DC/1 DA/1 D1/1 D2/1 DB/1 DY/1 KS/1 I3/2 D3/2 DC/2 DA/2 D1/2 D2/2 DB/2 DY/2 I3/N KS/2 D3/N DC/N DA/N D1/N D2/N DB/N DY/N KS/N I3/R D3/R DE/R DA/R D1/R D2/R DB/R DY/R ESSENTIELLES KS/R Figure 7 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 11/18

12 Chapitre 7 : Installations parallèles 1. MISE EN PARALLELE DE PLUSIEURS SYSTEMES No-Break KS Les systèmes No-Break KS et No-Break KS de type KS-SB peuvent être installés en parallèle (figures 8a et 8b). Cette disposition permet une adaptation aisée de l'installation à la puissance de la charge et à son évolution. Dans les systèmes parallèles, la puissance maximale que peut délivrer l'installation est égale à N fois la puissance nominale d'un système (N étant le nombre de systèmes en parallèle). I3 D3/1 DA/1 D1/1 D2/1 DB/1 KS/1 DA/2 D1/2 D3/2 D2/2 DB/2 KS/2 D3/N DA/N D1/N DB/N D2/N KS/N Figure 8a ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 12/18

13 I3 D3/1 DA/1 D1/1 D2/1 DB/1 KS/1 DA/2 D1/2 D3/2 D2/2 DB/2 KS/2 D3/N DA/N D1/N DB/N D2/N KS/N C6/N C5/N C6/1 C6/2 C5/1 ESSENTIELLES C5/2 Figure 8b ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 13/18

14 2. INSTALLATIONS PARALLELES REDONDANTES La propriété de redondance est obtenue par l'installation d'un ou plusieurs systèmes supplémentaires aux N systèmes strictement requis pour alimenter les charges. 3. INSTALLATIONS PARALLELES (REDONDANTES OU NON) AVEC RESILIENCE Il est possible de mettre en parallèle des systèmes No-Break KS avec double jeu de barres aval résilient (figure 9). I3 BY-PASS MANUEL D3/1 DA/1 D1/1 D2/1 DB2/1 DB1/1 DA/2 D3/2 D1/2 D2/2 DB2/2 DB1/2 D3/3 DA/3 D1/3 D2/3 DB2/3 DB1/3 CHARGE CRITIQUE A CHARGE CRITIQUE B Figure 9 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 14/18

15 Chapitre 8 : Systèmes No-Break KS en Moyenne Tension En cas de distribution en moyenne tension (généralement requise pour les puissances supérieures à 5 MVA), les systèmes No-Break KS offrent une solution techniquement avantageuses (figure 10). L'inductance et les appareils de coupure fonctionnent alors en moyenne tension. Par contre, le stato-alternateur basse tension est connecté à la moyenne tension via un transformateur réversible. Un des avantages de cette solution est de garantir, en service normal, un haut niveau de rendement (donc de faibles coûts d'exploitation). TR3 D1/3 KS3 D2/3 D1/2 TR2 KS2 D2/2 TR1 D1/1 KS1 D2/1 D3I NTR TRA DSN DLA D3O DA By-Pass automatique DB I1 I3I By-Pass manuel I2 I3O Figure 10 ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 15/18

16 Chapitre 9 : Performances ALIMENTATION DES UTILISATEURS AVEC UNE TENSION ET UNE FRÉQUENCE IDÉALES 1. TENSION 1.1. Régulation de tension régime établi...± 1% 1.2. Variation de tension induite par des variations brusques de charge de 10 %...± 1% 50%...± 3% 100%...± 5% (La tension se rétablit à ± 1% en moins de 1 seconde) 1.3. Variation transitoire de tension lors de la disparition du réseau...± 5% du retour réseau...± 1% 1.4. Régulation de tension sur charge déséquilibrée 25%...± 2% 2. ANGLE DES PHASES Sous charge équilibrée : Avec déséquilibre 25% : 120 ± 0 degré 120 ± 1 degré 3. FRÉQUENCE 3.1. Régulation de fréquence en régime établi...± 0,2% 3.2. Variation de fréquence induite par des variations brusques de charge de 10%...± 0,5% 50%...± 1% 3.3. Variation transitoire de fréquence lors de la disparition réseau et de la reprise de 100% de la charge...± 1% du retour réseau...± 0,2% ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 16/18

17 4. RENDEMENT En service normal : 93 à 96,4 % 5. SUR ADMISSIBLES En service normal : En service production : 6. TAUX GLOBAL D'HARMONIQUES Inférieur à 2% sur charge non déformante 7. COURANT DE COURT-CIRCUIT Amont : 3 In Aval : 12 à 20 In 8. DÉPARASITAGE RADIO Suivant VDE niveau K 10% pendant 1 heure 25% pendant 10 minutes 1 50% pendant 2 minutes 1 10% pendant 1 heure 9. CERTIFICAT SELON DIRECTIVE EMC 1 Hors gestion globale de la puissance d'une installation ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 17/18

18 Chapitre 10 : Synthèse des principaux avantages 1. Fiabilité 2. Système monobloc 3. Système unique, intégralement sans bagues ni balais 4. Garantie absolue du démarrage du moteur diesel par l'utilisation de l'énergie cinétique de l'accumulateur en cas de défaillance du système de démarrage conventionnel. 5. Accumulation de l'énergie cinétique avant de revenir en service normal, ce qui permet de supporter des défauts réseaux successifs. 6. Remplacement des roulements tous les 10 ans. 7. Durée de vie du système No-Break KS de 20 ans minimum. 8. Une seule machine pour deux types de charges, critiques et essentielles. 9. Service production pouvant pallier des interruptions de réseau de longue durée. 10. Rendement jusqu'à 96,4 % à pleine charge minimisant le coût d'exploitation. 11. Encombrement réduit et installation dans un local ne nécessitant pas de climatisation, ni de traitement anti-acide. 12. Armoire électrique comprenant principalement des composants simples (seulement 8 cartes électroniques dédicacées). 13. Filtrage des harmoniques et acceptation de charges déformantes. 14. Elimination des micro-coupures en service normal. 15. Stabilisation de la tension aux bornes de la charge. 16. Immunité vis-à-vis des perturbations amont et aval, telles que court-circuits surtensions de foudre et de manoeuvre appels de courant. 17. Fourniture automatique de puissance réactive, garantissant un facteur de puissance proche de l'unité en amont de l'installation No-Break KS. 18. Manipulation et maintenance réalisables par un technicien sans qualification spéciale. ED\KS5_COM\V:\KC5FR\UPS_Presentation_Fr.doc Page 18/18

GROUPE NO BREAK ALIMENTATION SANS COUPURE TYPE NBDD

GROUPE NO BREAK ALIMENTATION SANS COUPURE TYPE NBDD Votre partenaire fiable pour les solutions individulles. GROUPE NO BREAK ALIMENTATION SANS COUPURE TYPE NBDD Net Powersafe SA Ch. de Bellevue 1 CH - 1197 Prangins tél. fax e-mail site (+41-22) 990 30 30

Plus en détail

Fonction des variateurs électriques :

Fonction des variateurs électriques : LES VARIATEURS DE VITESSE Généralité Fonction des variateurs électriques : Un variateur de vitesse est un équipement électrotechnique alimentant un moteur électrique de façon à pouvoir faire varier sa

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec BC Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec Rédigé par : Essais spécialisés de transport (TransÉnergie) Pour

Plus en détail

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Objectifs Tracer la caractéristique à vide de la machine synchrone. Déterminer les éléments du modèle équivalent représenté ci-contre.

Plus en détail

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES équipées des régulateurs ALPTEC 3-5-7-12 Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2011-M-BXAUTO-01-FRA

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES 1.0 COMPOSANTES D'UN POSTE DE MESURAGE AVEC FOURNITURE DE SIGNAUX... 1 1.1 Transformateurs de

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

Supervision & Gestion d'énergie. Une solution proposée par Polyelectric

Supervision & Gestion d'énergie. Une solution proposée par Polyelectric Supervision & Gestion d'énergie Une solution proposée par Polyelectric Description : Polyelectric propose une solution pour la supervision, l acquisition et la gestion des grandeurs électriques d un réseau

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan du cours Généralités Les surtensions Coordination d isolement Les dispositifs de protection contre les surtensions : éclateur et parafoudre 1 Généralités La coordination d isolement est l ensemble

Plus en détail

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 SOMMAIRE 1 Préambule... 3 2 Descriptif sommaire de l immeuble... 4 3 Synoptique des réseaux d alimentations... 5 4 Schéma de principe de distribution du courant

Plus en détail

Liste des études à mener pour le raccordement d un utilisateur HTA aux réseaux publics de distribution

Liste des études à mener pour le raccordement d un utilisateur HTA aux réseaux publics de distribution Direction Réseau Liste des études à mener pour le raccordement d un utilisateur HTA aux x publics de distribution Identification : ERDF-NOI-RES_02E Version : V3 Nombre de pages : 5 Version Date d'application

Plus en détail

Documentation Technique de Référence. HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.0 Création 01/10/2012

Documentation Technique de Référence. HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.0 Création 01/10/2012 EXIGENCES DU GESTIONNAIRE DU RESEAU DE DISTRIBUTION EN MATIERE DE TRANSIT D ENERGIE REACTIVE A L INTERFACE ENTRE LE RPD ET LE POSTE DE LIVRAISON D UN PRODUCTEUR RACCORDE EN HTA HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques

ALEAS TECHNIQUES. Harmoniques ALEAS TECHNIQUES Harmoniques Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique HARMONIQUES PRESENTATION, PRISE EN CONSIDERATION, SOLUTIONS POUR LIMITATIONS Identification : DTR-Altec-Harm Version : V0 Nombre

Plus en détail

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs La maintenance préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d maintenance Descriptifs des prestations : Fabricant reconnu pour sa technicité, la société assure des prestations

Plus en détail

1. Les architectures de réseaux

1. Les architectures de réseaux 23 1. Les architectures de réseaux 24 1. LES ARCHITECTURES DE RESEAUX L'architecture d'un réseau de distribution électrique industriel est plus ou moins complexe suivant le niveau de tension, la puissance

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Hébergement TNT TOUR EIFFEL -

Hébergement TNT TOUR EIFFEL - O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 5 Hébergement TNT TOUR EIFFEL - ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2015_1 du 01 juin 2015 * Imaginer des solutions pour un monde

Plus en détail

Couple électromagnétique (couple moteur)

Couple électromagnétique (couple moteur) Principe de fonctionnement Le rotor, alimenté en courant continu, par un système de contacts glissants (bagues), crée un champ magnétique rotorique qui suit le champ tournant statorique avec un retard

Plus en détail

EXPLOITATION DU RESEAU. Explications

EXPLOITATION DU RESEAU. Explications EXPLOITATION DU RESEAU Explications Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique EXPLICATIONS SUR DES PRINCIPES DE L ELECTRICITE Identification : DTR-Exploit-Exp Version : V0 Nombre de pages : 5 Version

Plus en détail

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES RELATIVES À LA PRODUCTION ÉOLIENNE MAI 2003 1. Contexte Le document «Exigences

Plus en détail

RACCORDEMENT D'UNE PRODUCTION DECENTRALISEE IMPACT SUR LE PLAN DE PROTECTION

RACCORDEMENT D'UNE PRODUCTION DECENTRALISEE IMPACT SUR LE PLAN DE PROTECTION RACCORDEMENT D'UNE PRODUCTION DECENTRALISEE IMPACT SUR LE PLAN DE PROTECTION Objet de l'étude Déterminer, compte tenu du plan de protection contre les courts-circuits entre phases, le type de protections

Plus en détail

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut Les Moteurs Pas a Pas Gerard Yvraut Les moteurs Pas à Pas Pourquoi des moteurs Pas à Pas. Types de Moteurs Pas à Pas Moteurs Unipolaires et Bipolaires Electronique typique de commande Alimentation Couple

Plus en détail

Notice Moteur Radio Série FE Version N

Notice Moteur Radio Série FE Version N Notice Moteur Radio Série FE Version N Avertissement Ce moteur doté des toutes dernières technologies est essentiellement dédié au fonctionnement de volets roulants et stores. Toute autre utilisation est

Plus en détail

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE 1 10 2 3 4 A. TABLEAU DE COMMANDE CONDUCTEUR 1 - Régulation de confort automatique Un appui sur cette commande, confirmé par l affichage du voyant A/C et de AUTO sur l afficheur, permet de gérer automatiquement

Plus en détail

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Philippe Cruchon Secrétariat d État à l industrie, Service

Plus en détail

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien Votre Énergie pour l avenir Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien L ENERGIE ELECTRIQUE La lumière, l énergie, l'électricité, sont des biens précieux, nécessaires au progrès

Plus en détail

Disjoncteur de protection de ligne

Disjoncteur de protection de ligne Disjoncteur de protection de ligne Dimensionnement des disjoncteurs de protection de ligne adaptés pour des onduleurs sous l influence d effets PV spécifiques Contenu Le choix du disjoncteur de protection

Plus en détail

Protection de l'alimentation APC pour solutions Cisco VoIP et téléphonie IP

Protection de l'alimentation APC pour solutions Cisco VoIP et téléphonie IP Note applicative n 50 Protection de l'alimentation APC pour solutions Cisco VoIP et téléphonie IP Introduction Pour garantir une haute disponibilité, tous les systèmes VoIP (voix sur IP) et téléphonie

Plus en détail

Prise en compte de la nouvelle procédure de raccordement ERDF-PRO-RAC-14E Adaptation du titre de la note

Prise en compte de la nouvelle procédure de raccordement ERDF-PRO-RAC-14E Adaptation du titre de la note Direction Réseau Communication de données d étude dans le cadre de la présentation d une solution de raccordement d une installation individuelle au réseau public de distribution géré par ERDF Identification

Plus en détail

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits.

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits. PAGE : 1 I) Introduction : La croissance de la puissance des systèmes de traitement ainsi que les impératifs de productivité appellent dans tous les domaines de production industrielle un besoin d information

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.1 RACCORDEMENT A.1.2 PROCEDURE DE RACCORDEMENT A.1.2.3 ETUDES ET METHODES ASSOCIEES A.1.2.3.1 GENERALITES RACCORDEMENT AU

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Véhicule Electrique Electrique 1/5

Véhicule Electrique Electrique 1/5 Véhicule Electrique Electrique 1/5 I Limite de l étude ElectricPowered Vehicle 1 2 3 4 Electrique 2/5 II Principe de fonctionnement Batteries Haute Tension Régulateur Variateur Convertisseur Onduleur Moteur

Plus en détail

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Direction Technique Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Identification : ERDF-PRO-RES_1E Version : V3 Nombre de pages : 11 Version Date d'application

Plus en détail

Module de commutation

Module de commutation 8 149 PTM1.3-M3 DESIGO Modules E/S Module de commutation PTM1.3-M3 pour 24 250 V~ et pour trois étages de charge maximum, avec commutateur manuel Module de commutation sur P-Bus avec trois sorties de commande

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

Parcours EE Module EE-4.1 : Efficacité énergétique _ Ascenseur. Situation problème _ Appropriation de la problématique

Parcours EE Module EE-4.1 : Efficacité énergétique _ Ascenseur. Situation problème _ Appropriation de la problématique Parcours EE Module EE-4.1 : Efficacité énergétique _ Ascenseur Situation problème _ Appropriation de la problématique 1. Profil d utilisation des ascenseurs 1 1.1. Généralités 1 1.2. Notre cas d étude

Plus en détail

Utilisation des fusibles string

Utilisation des fusibles string Utilisation des fusibles string aux Sunny Mini Central 9000TL / 10000TL / 11000TL Contenu Avec la standardisation des documents techniques, les fabricants de panneaux solaires se voient contraints à donner

Plus en détail

Réalisez des économies grâce aux solutions d'alimentation chaudière directe

Réalisez des économies grâce aux solutions d'alimentation chaudière directe Réalisez des économies grâce aux solutions d'alimentation chaudière directe Alimentation chaudière Grundfos : 0 vanne de régulation Les installations d'alimentation chaudière traditionnelles sont équipées

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE S C Y N110D 1/8

NOTICE TECHNIQUE S C Y N110D 1/8 NOTICE TECHNIQUE S C Y N110D 1/8 1.- DESCRIPTION Les sources d énergie SCY sont des ensembles compacts destinés à fournir une énergie électrique de 24 Volts continu en absence secteur. Ces sources ont

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF...

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF... O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 6 Hébergement TNT RP ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2016_2 du 01 juin 2016 * Imaginer des solutions pour un monde numérique TDF

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels Mini-capteur externe pour une utilisation : lavabo Electrovannes Vannes de contrôle Vannes et systèmes spécifiques GmbH & Co. KG Dresdener Str. 162 D-40595 Düsseldorf/Allemagne Tel.: +49(0)211-7391-0 Fax:

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Paris, le 12 septembre 1975 N/Réf. : 5381 DTA/SDT/R

Plus en détail

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état

TK 336B TK 336B. Montée/descente. Automatisme. Indication état Commandes Série TK Logiciel d application 4 commandes de stores ou volets famille : Shutter type : Shutter TK 336B Environnement bouton poussoir visualisation TK 336B Montée/descente module scénario Lamelles

Plus en détail

Toutes les sondes avec un élément de mesure LG-Ni1000 Ω à 0 C sont compatibles. Le QAF62 se compose de deux parties en matière plastique.

Toutes les sondes avec un élément de mesure LG-Ni1000 Ω à 0 C sont compatibles. Le QAF62 se compose de deux parties en matière plastique. 3 444 Régulateur de protection antigel QAF62 Domaines d'application Régulateur de protection antigel pour circuits hydrauliques Le régulateur de protection antigel QAF62 est utilisé dans les installations

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Aperçu des services système

Aperçu des services système Page 1 sur 6 Aperçu des services système Auteurs: Martin Beck, Marc Scherer Remaniements: Version Date Auteur / service Section 1.0 12.04.2010 Martin Beck / SF-SD Finalisation Tous droits réservés, en

Plus en détail

Programme général des essais de validation des centrales éoliennes raccordées au réseau de transport d'hydro-québec

Programme général des essais de validation des centrales éoliennes raccordées au réseau de transport d'hydro-québec Programme général des essais de validation des centrales éoliennes raccordées au réseau de transport d'hydro-québec Direction Planification des actifs et expertise de transport Février 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004 Français p 1 Version : 1004 1 Description Le monte-charge est constitué des éléments suivants : 1 moteur avec moto-réducteur commandé par un bouton poussoir une poulie solidaire de l'axe du moteur permettant

Plus en détail

Electricité Etude du facteur de puissance

Electricité Etude du facteur de puissance Etude du facteur de puissance Français p 1 Maquette amélioration du facteur de puissance Version : 0109 1 La maquette 1.1 Descriptif La maquette facteur de puissance permet d aborder, par analogie, la

Plus en détail

FICHE D'APPLICATION Juillet

FICHE D'APPLICATION Juillet Table des matières 1. Description de l'application 2. Application - Données 3. Sélection du produit et dimensionnement 4. Solution Motovario 1. Description de l'application Les écrans pour les terrains

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Automatismes. Le pneumatique

Automatismes. Le pneumatique Automatismes industriels. Le pneumatique Les actionneurs Les vérins linéaires Ils produisent un mouvement de translation. L encombrement est double du déplacement. Les éléments de choix sont la longueur

Plus en détail

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice 1. Qu est-ce-que le RAID? Le RAID RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice redondante de disques indépendants (ou bon marchés) Le RAID est une technique permettant de regrouper

Plus en détail

Instructions de montage et de service

Instructions de montage et de service Instructions de montage et de service PC-400 Art.Nr.3002700000 Fonction: La commande de filtrage PC-400 rend possible la mise en marche et l arrêt d une pompe filtrante à courant triphasé 400V en fonction

Plus en détail

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U La nouvelle gamme Socamont PLATINE RESEAUX Socamont solutions Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U Mode Tour. Nos onduleurs Platine Réseaux Online Rack-Tour fournissent une alimentation

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

TF 312. hager TF 306. Valeurs de consignes. Commande sortie , ECO,,

TF 312. hager TF 306. Valeurs de consignes. Commande sortie , ECO,, régulation, programmation série F logiciel d application régulateur de température ambiante famille : Heating type : Regulator F 312 environnement hager Dérogations manuelles ou automatiques sélection

Plus en détail

FLECHE DE SIGNALISATION CLAVIER CGE60

FLECHE DE SIGNALISATION CLAVIER CGE60 MANUEL DE L USAGER FLECHE DE SIGNALISATION CLAVIER CGE60 TABLES DES MATIÈRES 1.0 SCHÉMA DES COMPOSANTS... 3 2.0 BRANCHEMENT CGE-60... 4 3.0 FONCTIONNEMENT DIRECT... 5 3.1 FLÈCHE... 5 3.2 ACCESSOIRE (OPTIONNEL)...

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Tél : 233.44.65 Paris, le 12 septembre 1975 N/Ref.

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Guide pratique. L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications

Guide pratique. L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications Guide pratique L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications Powering Business Worldwide Eaton est une entreprise diversifiée, spécialisée dans la maîtrise et la transmission d énergie. Eaton est un leader

Plus en détail

CALYBOX. *2701642_Rev.2* Guide d utilisation. informations. Gestionnaire d'énergie. www.deltadore.com. CALYBOX 10-1 zone CALYBOX 20-2 zones

CALYBOX. *2701642_Rev.2* Guide d utilisation. informations. Gestionnaire d'énergie. www.deltadore.com. CALYBOX 10-1 zone CALYBOX 20-2 zones Guide d utilisation CALYBOX Gestionnaire d'énergie informations www.deltadore.com 02 72 96 03 59 6050434 6050438 CALYBOX 10-1 zone CALYBOX 20-2 zones CALYBOX Appareil conforme aux exigences des directives

Plus en détail

SCHEMAS DE RACCORDEMENT DES UTILISATEURS SUR LES RESEAUX HTA

SCHEMAS DE RACCORDEMENT DES UTILISATEURS SUR LES RESEAUX HTA Référentiel technique SCHEMAS DE RACCORDEMENT DES UTILISATEURS SUR LES RESEAUX HTA HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février 2006 V1.1 Page 1 sur

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

Etudier avec Caneco BT un réseau électrique complexe. Cahier technique Caneco

Etudier avec Caneco BT un réseau électrique complexe. Cahier technique Caneco Date de création : 25/10/2010 Etudier avec Caneco BT un réseau électrique complexe. Cahier technique Caneco 1 Les fondamentaux des calculs de Caneco BT 1.1 Le calcul fondamental d un circuit dans Caneco

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse Composants du circuit Rôle Principe de fonctionnement Pour enflammer les gaz comprimés dans la chambre de combustion, la tension nécessaire à la bougie pour produire un arc électrique et amorcer la combustion

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX a member o f D A IK IN group Un duo performant La nouvelle pompe à chaleur hybride à gaz HPU hybrid ROTEX sélectionne toujours automatiquement le mode de chauffage le

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Fiche juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Le diagnostic de performance énergétique / Page 2 L état d installation intérieure de gaz et d électricité / Page 4 1 ANALYSE

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique. Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique

Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique. Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique Module de protection contre les surtensions avec signal acoustique N de commande : 0339 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être

Plus en détail

Information technique RLGB: REGULATION RIDEAU D AIR AVEC BATTERIE EAU CHAUDE

Information technique RLGB: REGULATION RIDEAU D AIR AVEC BATTERIE EAU CHAUDE RLGB: REGULATION RIDEAU D AIR AVEC BATTERIE EAU CHAUDE Cette régulation est livrée séparément et est destinée à être montée à l intérieur du rideau d air (à l extérieur pour les AIRAp l installation doit

Plus en détail

Borne escamotable anti bélier

Borne escamotable anti bélier Site autonome de production d'électricité photovoltaïque TD 1 Système étudié : Borne escamotable anti bélier 1 Bac Pro ELEEC «Electrotechnique Energie Equipement Communicants» Fiche de travaux liés à des

Plus en détail

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse.

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. 6 ème Rencontres France Hydro Electricité Grenoble 9 et 10 avril 2013 Présentation BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. Nous regroupons

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF) " SERVOTRONIC D8" (direction à vérin intégré)

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF)  SERVOTRONIC D8 (direction à vérin intégré) Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV L objectif du présent document est de traiter les problèmes de sécurité des systèmes PV pour les pompiers. Il expose comment la solution SolarEdge

Plus en détail

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable Laboratoire CEM SCLE SFE L engagement pour une performance durable Un laboratoire d Expertise en Compatibilité Électromagnétique (CEM) accrédité COFRAC Depuis plus de 40 ans, SCLE SFE réalise des équipements

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

ROLLAIR 550-750-1000-1500 Accessibilité accrue, maintenance simplifiée

ROLLAIR 550-750-1000-1500 Accessibilité accrue, maintenance simplifiée motralec ROLLAIR 550-750-1000-1500 Accessibilité accrue, maintenance simplifiée Conception compacte et simple rendant le compresseur à vis accessible à un plus grand nombre d utilisateurs Le ROLLAIR 550-1500

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée Questionnaire d'examen IGEE 408 ELE 4458 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Tous H-06 Professeur(s) Michel Perrachon

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04

PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04 PROTECTION DE DECOUPLAGE POUR LE RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ET EN BT DANS LES ZONES NON INTERCONNECTEES SEI REF 04 Identification : Documentation technique de référence SEI REF

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

Portable Power Solutions (PPS) Postes électriques haute tension pré-assemblés sur remorque, sur skid ou en bâtiment préfabriqué jusqu à 420 kv

Portable Power Solutions (PPS) Postes électriques haute tension pré-assemblés sur remorque, sur skid ou en bâtiment préfabriqué jusqu à 420 kv http://siemens.com/energy/portable-power-solutions Portable Power Solutions (PPS) Postes électriques haute tension pré-assemblés sur remorque, sur skid ou en bâtiment préfabriqué jusqu à 420 kv Solutions

Plus en détail