A. Les contrats visés par la loi de B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15"

Transcription

1 Table des matières Sommaire... 7 Introduction I ère Partie Le bail à usage d habitation Titre I. Champ d application A. Les contrats visés par la loi de B. Les contrats exclus du champ d application de la loi Titre II. Forme du bail A. Le bail écrit B. Le bail verbal Titre III. Contenu du bail A. Stipulations obligatoires B. Mentions facultatives Titre IV. Les parties au contrat A. Conditions pour pouvoir contracter un bail Capacité juridique Propriétaire, copropriétaires indivis, sous-locataire et usufruitier... 20

2 250 Tout savoir sur l immobilier B. Qui est partie au contrat de bail? Généralités Pluralité de locataires Location par des époux Époux bailleurs Époux locataires Location par des personnes pacsées Concubins Intervention d un agent immobilier Titre V. Enregistrement du bail Titre VI. Le loyer A. Plafonnement du loyer Calcul du capital investi Réévaluation du capital investi Application d une décote de vétusté Exemple de calcul du capital investi Preuve du montant du capital investi Doublement du plafonnement pour les logements meublés B. Exceptions au plafonnement du loyer Accord des parties Les logements de luxe Habitations avec confort moderne, non standard Conditions quant au loyer ou au capital investi Mention dans le contrat de bail Avantages C. Adaptation du loyer en cours de bail Accord des parties Adaptation à la demande d une des parties Quand peut-il y avoir adaptation du loyer? Procédure d adaptation du loyer Clauses d indexation... 33

3 Table des matières 251 Titre VII. Les charges A. Quelles charges sont à supporter par le locataire? Montants effectivement déboursés pour compte du locataire Énumération limitative des frais remboursables La consommation d énergie L entretien courant du logement et des parties communes Les petites réparations Les taxes et frais liés à l usage du logement B. Le régime des avances C. Décompte des frais réels ou forfait des frais Décompte des frais réels Possibilité d une fixation forfaitaire des charges D. Prescription Titre VIII. La garantie locative A. Principes B. Durée C. Limite légale D. Garantie et paiement du loyer E. Exigence d un état des lieux F. Sous-location G. Exception pour les logements de luxe H. Sort de la garantie en cas de renouvellement du bail I. Restitution en fin de bail J. Sort de la garantie en cas de vente de l immeuble loué Garantie bancaire simple et cautionnement Garantie bancaire à première demande Dépôt de garantie... 41

4 252 Tout savoir sur l immobilier Titre IX. Les obligations du bailleur A. Délivrer au locataire la chose louée B. Entretenir et réparer l objet loué C. Assurer une jouissance paisible des lieux loués Garantie du fait personnel du bailleur Trouble par un tiers Garantie des vices et défauts de la chose louée D. Communication du certificat de performance énergétique Titre X. Les obligations du locataire A. User de l objet loué en bon père de famille B. Respecter la destination de l objet loué C. Paiement du loyer D. Garnir l objet loué de meubles suffisants E. Obligation de garde F. Entretien de l objet loué G. Supporter les réparations urgentes H. Respect des règles en matière de modification du bien loué Liberté contractuelle Transformations interdites Transformations autorisées Sort des transformations à la fin du bail I. Respect du règlement de copropriété J. Animaux et visiteurs K. Droit de visite du bailleur L. Respect des servitudes... 52

5 Table des matières 253 M. Obligation de restitution La remise des clés L état des lieux à la sortie Titre XI. La responsabilité du locataire A. Dégradations et pertes B. Incendie Présomption de responsabilité Pluralité de locataires C. Dégradations à charge du locataire du fait de personnes de sa maison ou de sous-locataires Titre XII. La sous-location A. Principes B. Sanction du non-respect de l interdiction de souslocation C. Les obligations du sous-locataire à l égard du bailleur principal D. Le sort du sous-locataire à la fin du bail principal La fin du bail met fin au contrat de sous-location Le déguerpissement du sous-locataire La question du sursis du sous-locataire La possibilité pour le sous-locataire d obtenir des dommages-intérêts Titre XIII. La cession du bail Titre XIV. La durée du bail A. Bail à durée déterminée et bail à durée indéterminée B. Prorogation du bail Principe : prorogation automatique de tout bail Prorogation légale expresse Prorogation tacite... 60

6 254 Tout savoir sur l immobilier 2. Bénéficiaires de la prorogation Les exceptions à la prorogation automatique du bail Logements de luxe Bail mixte à prédominance commerciale Cas de résiliation du bail autorisés par la loi Titre XV. La résiliation du bail A. Principes B. Résiliation d un commun accord C. Résiliation par le bailleur Le besoin personnel du bailleur Définition du besoin personnel Personnes pour lesquelles le besoin personnel peut être invoqué Preuve du besoin personnel Cas où le bailleur est une personne privée Cas où le bailleur est une personne morale Délai de préavis Durée du préavis Point de départ du préavis Effets d une résiliation donnée prématurément Respect du bail à durée déterminée par le nouveau propriétaire Prolongation du délai de résiliation Formalités à respecter La résiliation doit se faire par écrit et comporter certaines mentions obligatoires La lettre de résiliation doit être envoyée par courrier recommandé à la poste avec avis de réception La lettre doit énoncer les raisons à la base de la résiliation du bail Pièces à joindre Sanction de l inobservation des formalités prescrites... 69

7 Table des matières Besoin personnel de l acquéreur d un logement loué Cas particulier de la sous-location Dommages-intérêts en cas de non-occupation par le bailleur Principe Suspension du délai pour travaux Résiliation pour non-respect de ses obligations par le locataire Les procédures de résiliation pour faute Résolution judiciaire Lettre de résiliation par le bailleur Gravité de la faute Dommages-intérêts Résiliation par le bailleur pour motif grave et légitime Quels sont les motifs graves et légitimes? Procédure Résiliation par le bailleur d un logement de service D. Cessation du bail à l initiative du locataire Résiliation avec préavis Contrat à durée déterminée Clause diplomatique Contrat à durée indéterminée Préavis Indemnité de relocation Indemnité d indisponibilité Dommages-intérêts Résolution judiciaire pour faute du bailleur Titre XVI. Règles particulières en cas de vente de l immeuble donné en location A. Droit de préemption du locataire B. Droit de visite C. Opposabilité du bail à l acquéreur... 80

8 256 Tout savoir sur l immobilier Titre XVII. Les voies de recours A. Le recours devant la commission des loyers B. Le recours judiciaire Recours devant le juge de paix Compétence du juge de paix Instance de recours contre les décisions de la commission des loyers Contestations relatives à l existence et l exécution du bail Mesures provisoires par référé en cas d urgence Procédure Compétence territoriale Requête Convocation Audience Défaut d une partie et opposition Jugement Exécution provisoire du jugement Intérêts de retard Indemnité de procédure Appel devant le tribunal d arrondissement Recours en cassation Titre XVIII. La libération des lieux A. Le départ volontaire du locataire B. Le déguerpissement forcé Le régime de l expulsion forcée Expulsion en cas de résiliation pour besoin personnel Le locataire n a pas demandé de prolongation du délai de résiliation du bail Le locataire a demandé une prolongation du délai de résiliation du bail... 89

9 Table des matières Expulsion dans les autres cas de résiliation du bail Signification du titre exécutoire Le déroulement de l expulsion forcée La protection des personnes condamnées à déguerpir Nature du sursis Qui peut demander un sursis? Conditions pour pouvoir bénéficier du sursis Délai pour demander le sursis ou sa prorogation Cas d exclusion du sursis Délai maximal d un an entre l introduction de la procédure judiciaire de déguerpissement et l expiration du délai de déguerpissement Limitation en cas de résiliation pour besoin personnel Exclusion en cas de demande de prolongation du délai de résiliation Exclusion en cas d appel infructueux du locataire Procédure du sursis Durée du sursis Indemnité d occupation Cas de relogement Les mesures spéciales pour la sauvegarde des biens meubles des personnes condamnées à déguerpir Titre XIX. Tableau des délais en matière de résiliation, sursis et déguerpissement II e Partie Le bail commercial Titre I. Définition Titre II. Distinction avec d autres baux professionnels Titre III. Durée... 97

10 258 Tout savoir sur l immobilier Titre IV. Sous-location et cession du bail Titre V. Loyer Titre VI. Renouvellement préférentiel du bail Titre VII. Reprise du bail Titre VIII. Résiliation du bail Titre IX. Tacite reconduction Titre X. Sursis III e Partie La copropriété Titre I. La distinction entre parties privatives et parties communes A. Les parties privatives B. Les parties communes Titre II. Le règlement de copropriété A. Caractère obligatoire B. Objet C. Limites D. Restrictions aux droits des copropriétaires E. Établissement du règlement de copropriété F. Modification du règlement de copropriété G. Effets du règlement de copropriété H. Surveillance du respect du règlement de copropriété : l intervention du syndic I. Sanction du non-respect du règlement de copropriété

11 Table des matières 259 Titre III. Le syndicat des copropriétaires A. Nature B. Compétences C. Représentation D. Responsabilité Titre IV. Le syndic A. Définition B. Le contrat du syndic C. Nomination D. Entrée en fonction E. Durée du mandat Durée maximale Durée déterminée et durée indéterminée Actes autorisés du syndic après l expiration du mandat F. Fin du mandat L expiration du délai du mandat La révocation La démission Autres cas de fin du mandat La nullité du mandat La transition de l ancien vers le nouveau syndic La convocation de l assemblée générale devant nommer le nouveau syndic G. La rémunération du syndic H. Les missions du syndic Représentation du syndicat des copropriétaires Caractère exclusif de la représentation Représentation dans les actes civils

12 260 Tout savoir sur l immobilier 1.3. Représentation en justice Représentation en tant que demandeur Représentation en tant que défendeur Organisation des assemblées générales des copropriétaires d un immeuble Transmission d informations aux copropriétaires concernant des litiges en justice Surveillance de l observation et de l exécution des dispositions du règlement de copropriété Gestion de l immeuble Administration de l immeuble Archives de la copropriété et liste des copropriétaires Correspondance Gestion financière Gestion du personnel du syndicat Délivrance de certificats et déclarations du syndic Publicité foncière (cadastre vertical) Conservation, garde et entretien de l immeuble Obligation de conseil à l égard des copropriétaires Fonctions facultatives Limites des pouvoirs du syndic I. Reddition des comptes et quitus Reddition des comptes Quitus J. Empêchement ou carence du syndic : nomination d un administrateur provisoire K. Le syndic judiciaire Titre V. Le conseil syndical A. Institution B. Composition C. Désignation des membres Désignation par le règlement de copropriété

13 Table des matières Désignation par l assemblée générale Désignation par le président du tribunal d arrondissement D. Fonctions E. Missions du président du conseil syndical Titre VI. L assemblée générale A. Domaine de compétence B. Convocation Exclusivité de la compétence du syndic Principe Exceptions Convocation et fin de mandat Initiative Contenu Indication des lieu, date et heure Ordre du jour Documents à joindre Points supplémentaires portés à l ordre du jour sur demande de copropriétaires Délai Forme Destinataires C. Tenue des assemblées générales Organisation matérielle Secrétariat Personne assurant le secrétariat Feuille de présence Procurations Procès-verbal Les votes Le nombre de voix de chaque copropriétaire

14 262 Tout savoir sur l immobilier 3.2. Quorum Partage des voix Principe : majorité simple Majorité absolue Majorité absolue renforcée Unanimité Nécessité de l accord d un copropriétaire déterminé Conséquences des irrégularités dans les formalités de l assemblée générale D. Exécution des décisions du syndicat des copropriétaires Titre VII. Les finances de la copropriété A. Ouverture d un compte bancaire au nom du syndicat B. Paiement des dépenses C. Le régime des avances et provisions Les avances qui sont à fixer par l assemblée générale Avances mensuelles sur charges Avance de trésorerie permanente Les provisions relevant de la compétence du syndic Provision en début d exercice Remboursement de dépenses en cours d exercice Provisions spéciales Provision en cas d urgence pour la sauvegarde de l immeuble D. Encaissement et recouvrement des créances L encaissement des avances et des soldes Le recouvrement des créances Étendue de la compétence du syndic Moyens de recouvrement de droit commun Inscription de l hypothèque légale Privilège du bailleur Opposition en cas de vente d un lot

15 Table des matières Solidarité de l acquéreur avec le vendeur pour les charges de l exercice clos et des mois de l exercice en cours E. Interdiction d avances par le syndic F. Comptabilité de l immeuble G. Budget prévisionnel Titre VIII. Travaux concernant l immeuble A. Travaux concernant les parties communes Travaux à l initiative de la copropriété Le principe : autorisation de l assemblée générale Travaux de réfection, d entretien ou de remplacement des parties communes Travaux de réparation, de réfection ou de remplacement qui comportent en même temps une amélioration ou une transformation d éléments existants Travaux comportant exclusivement transformation, addition et amélioration Les exceptions Entretien et réfection des parties communes Actes de gestion courante Délégation de pouvoir Travaux urgents de sauvegarde Participation financière des copropriétaires et indemnisation Travaux à l initiative d un copropriétaire Titre IX. Recours en justice en matière de copropriété A. Recours contre une décision d une assemblée générale du syndicat des copropriétaires B. Actions personnelles nées de l application de la loi de 1975 sur la copropriété

16 264 Tout savoir sur l immobilier C. Compétence d attribution et territoriale des juridictions Compétence d attribution Compétence territoriale Titre X. Les relations entre copropriété, copropriétaire bailleur et locataire A. Les rapports entre la copropriété et le copropriétaire bailleur Restrictions au droit de location Information du syndic Charges Responsabilité du bailleur du fait du locataire B. Les rapports entre le copropriétaire bailleur et le locataire Le copropriétaire bailleur est l interlocuteur du locataire Le copropriétaire bailleur reste garant de la jouissance des lieux Transmission des informations nécessaires au locataire concernant la copropriété C. Les rapports entre le locataire et la copropriété Respect du règlement de copropriété Charges Troubles de voisinage causés par le locataire Troubles apportés à la jouissance du locataire par le syndicat des copropriétaires Action oblique du locataire contre le syndicat des copropriétaires Le locataire et le syndic IV e Partie Achat et vente d immeubles Titre I. La vente d un immeuble existant A. Le compromis de vente Définition

17 Table des matières Champ d application Conditions de forme et de fond Utilité du compromis de vente Condition suspensive Résolution du compromis de vente Clause résolutoire Résolution judiciaire Annulation du compromis de vente Délai de réitération Clauses de garantie Clause pénale Clause de dédit Arrhes Acompte Faculté de rétractation Clause de substitution Effets du compromis de vente Le transfert de propriété se fait-il au moment du compromis ou de l acte authentique? Commission de l agent immobilier Vente du bien immobilier à un autre acquéreur avant la signature de l acte authentique Détermination du préjudice subi par l acquéreur en cas de résiliation fautive du compromis par le vendeur Enregistrement B. L acte notarié de vente Le transfert de propriété et sa preuve Actions en justice si l un des contractants refuse de passer l acte notarié C. La garantie des vices et défauts Définition des désordres pouvant donner lieu à garantie : vices apparents, vices cachés, défauts de conformité La garantie des vices de construction de l immeuble Les vices apparents

18 266 Tout savoir sur l immobilier 2.2. Les vices cachés Étendue de la garantie Délai de garantie et délai d action Les défauts de conformité de l immeuble Titre II. La vente d immeubles à construire A. Définition de la vente d immeubles à construire B. Champ d application de la législation sur la vente d immeubles à construire C. Le contrat de réservation Conditions de forme Dépôt des fonds de garantie Exclusivité du contrat de réservation Nullité du contrat de réservation Effets du contrat de réservation Pour le réservataire Pour le réservant D. Contenu du contrat de vente d immeuble à construire Mentions obligatoires Documents à annexer Clauses diverses Clause pénale Clause de rachat Clauses de non-garantie, clauses déclaratives et clauses limitatives de responsabilité Clauses réputées non écrites E. Conditions à remplir par le contrat de vente d immeuble à construire F. Achèvement et réception de l immeuble à construire Achèvement de l immeuble La notion d achèvement

19 Table des matières Formalités Vente à terme Vente en l état futur d achèvement Réserves et refus de la constatation d achèvement Réception de l immeuble Définition Forme Effets Les particularités de la réception dans une copropriété Réception individuelle par chaque copropriétaire Réception des parties privatives et des parties communes Réception des parties privatives Réception des parties communes G. Paiement du prix Vente à terme Vente en l état futur d achèvement H. Garantie d achèvement et garantie de remboursement Définitions Choix entre garantie d achèvement et garantie de remboursement Forme de la garantie Conditions pour la mise en jeu des garanties Substitution de plein droit de la garantie de remboursement à la garantie d achèvement Étendue et limites de la garantie d achèvement Fin de la garantie I. Inexécution du contrat Résolution Exécution forcée J. La garantie des vices et défauts en matière de vente d immeuble à construire

20 268 Tout savoir sur l immobilier 1. Les délais de garantie Les vices apparents Les vices cachés Les défauts de conformité A qui incombe la garantie des désordres? Point de départ du délai de garantie Les modalités de la réparation K. La livraison dans le délai Titre III. Aspects fiscaux en matière de vente d immeuble A. Droits d enregistrement et de transcription Achat pur et simple d une propriété immobilière Acquisition d une propriété immobilière en vue de la revendre Le crédit d impôt («Bëllegen Akt») Principe Conditions B. Imposition des plus-values Résidence principale Immeubles détenus moins de 2 ans depuis l acquisition Immeubles détenus plus de 2 ans depuis l acquisition Compensation avec des pertes C. TVA Vente d un immeuble existant Vente d un immeuble à construire Taux normal de 17% Taux super réduit de 3% Titre IV. L intervention d un agent immobilier A. Le règlement grand-ducal du 20 janvier 1972 fixant le barème des commissions maxima des agents immobiliers est-il toujours en vigueur?

21 Table des matières 269 B. Le montant de la commission de l agent immobilier C. Qui doit payer la commission? D. La commission est une rémunération «sui generis» et non une partie du prix de vente E. Conditions du droit à la commission V e Partie La gestion locative Titre I. Définition de la gestion locative Titre II. Les tâches du gestionnaire locatif A. Recherche de nouveaux locataires B. Rédaction et signature du contrat de bail C. État des lieux d entrée et de sortie, remise des clés D. Résiliation du bail E. Exécution du contrat, suivi du paiement des loyers et des charges F. Décompte des charges G. Gestion administrative et comptable H. Assurances I. Formalités administratives J. Entretien de l objet loué K. Permanence téléphonique L. Déclarations fiscales M. Gestion des conflits et litiges entre le propriétaire et le locataire

22 270 Tout savoir sur l immobilier N. Représentation du propriétaire dans une assemblée générale des copropriétaires Titre III. Possibles conflits d intérêts Table des matières

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés?

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? La loi du 24 Mars 2014 dite «loi ALUR», publiée au J.O. du 26/03/2014 a apporté quelques modifications notables dans le domaine du droit de la copropriété.

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) Table des matières (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) SOMMAIRE... 1390 INTRODUCTION... 1392 TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

Transaction, location et copropriété immobilière

Transaction, location et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

M... propriétaire, ... ..., ...

M... propriétaire, ... ..., ... Contrat de location I. Identification des parties Bailleur(s) M.... propriétaire, demeurant à... dénommé(s) au présent acte le(s) bailleur(s). Locataire(s) L association ou l organisme..., dont le siège

Plus en détail

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété

Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Newsletter Copropriété L information juridique des syndics de copropriété Juin 2014 N 18 Edito Numéro spécial loi ALUR La loi n 2014-366 pour l accès au logement et un urbanisme rénové, dite Loi ALUR,

Plus en détail

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LE BAIL COMMERCIAL Explications et conseils Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME Décryptage : ce qui pourrait changer pour les propriétaires et les locataires Jean-François BUET Président de la FNAIM Etienne GINOT Président de l UNIS Point presse

Plus en détail

MANDAT DE SYNDIC (no.. )

MANDAT DE SYNDIC (no.. ) MANDAT DE SYNDIC (no.. ) Syndicat des Copropriétaires - RESIDENCE - Contrat type prévu à l article 18-1 A de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965 modifiée fixant le statut de la copropriété des immeubles

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Vente immobilière Mode d emploi

Vente immobilière Mode d emploi Vente immobilière Mode d emploi Quels documents dois-je fournir? Dès qu un accord est trouvé avec l acquéreur, je remets au notaire Les documents portant sur ma situation personnelle Si je suis un particulier

Plus en détail

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Préface... iii v TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 Chapitre 1 L histoire législative anglaise... 3 Chapitre 2 L histoire

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement.

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement. Nos Conditions Générales 1. Usage de l appartement L appartement est loué à usage exclusif d habitation et ce à titre provisoire. Le locataire, préalablement à sa réservation, déclare que la réservation

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 SEPTEMBRE N 752 LOI ALUR TROISIEME PARTIE : COPROPRIETE Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI n 2014-366 en date 24 mars 2014 POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE PUBLIEE AU JO LE 26 MARS 2014

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

Gestion. Négocier son bail commercial

Gestion. Négocier son bail commercial Gestion Négocier son bail commercial Adie Conseil Gestion INTRODUCTION Le bail commercial fait l objet d un statut réglementé dont les textes sont codifiés aux articles L.145-1 et suivants et R.145-1 et

Plus en détail

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ;

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ; CONVENTION N...... CONCLUE ENTRE L ETAT, L ORGANISME PROPRIETAIRE, L ORGANISME GESTIONNAIRE EN APPLICATION DE L ARTICLE L.353.2 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION PORTANT SUR LES RESIDENCES

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC

CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC CONTRAT DE MANDAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNES : Le syndicat des copropriétaires de l immeuble sis : Spécialement représenté par Générale du Appelé ci-après «le syndicat» ET mandaté à cet effet par l

Plus en détail

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières Chroniques notariales vol. 56 Table des matières Chapitre I. Généralités..................................... 222 Section 1. Formalité de l enregistrement........................ 222 1. Obligation d enregistrement

Plus en détail

LE LIVRET DU COPROPRIÉTAIRE

LE LIVRET DU COPROPRIÉTAIRE SOCOGIM à Orléans Location - syndic -10 boulevard Rocheplatte B.P. 71479 45004 Orléans decex 1 02 38 79 75 95 - socogim.orleans@groupe-valloire.fr v e n t e - t r a n s a c t i o n - l o c a t i o n -

Plus en détail

Copropriété : contrat type et rémunération du syndic

Copropriété : contrat type et rémunération du syndic Accueil >Analyses et commentaires >Analyses juridiques >Analyses juridiques 2015 >Copropriété : contrat type et rémunération du syndic >p.1 Copropriété : contrat type et rémunération du syndic N 2015-07

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr www.avdl.fr

Plus en détail

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier

COLLECTION ÊTRE COPROPRIÉTAIRE. Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier ÊTRE COPROPRIÉTAIRE DROITS, OBLIGATIONS, RAPPORTS AVEC LE SYNDIC Notre métier, c est votre garantie

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010 DIRECTION COPROPRIETE 51 rue Louis Blanc 92917 PARIS LA DEFENSE Cedex 01 46 91 25 25 ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre

Plus en détail

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs (Arrêté du 29 mai 2015 relatif au contenu de la notice d information annexée aux contrats de location de logement

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

Guide pratique de la copropriété

Guide pratique de la copropriété ANCC Association Nationale de la Copropriété et des Copropriétaires 13 rue Littré 75006 PARIS Téléphone : 01.42.22.14.14 Télécopie : 01.42.22.69.69 Guide pratique de la copropriété Ce guide a été réalisé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 65 TITRE III- LA FAILLITE... 109 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 17 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 65 TITRE III- LA FAILLITE............................................

Plus en détail

Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus

Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus Mode d emploi des formulaires de déclaration 2044 et 2044 Spéciale Mise à jour 2014 Chaque année, les propriétaires privés

Plus en détail

Savoirs associés DROIT

Savoirs associés DROIT REFERENTIEL DE CERTIFICATION Savoirs associés DROIT Dans la section de technicien supérieur des professions immobilières, la finalité de l'enseignement du droit est double : culturelle et professionnelle.

Plus en détail

ordre 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE PREMIER CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ET PRINCIPES Section I Définition et législation Rôle du notaire

ordre 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE PREMIER CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES ET PRINCIPES Section I Définition et législation Rôle du notaire ordre 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud.............................................................. 9 Table alphabétique.................................................... 17 Zaakregister..........................................................

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES ASSURANCE PROSPECTION GARANTIE DU REMBOURSEMENT DES CRÉDITS DE FINANCEMENT ASSURANCE PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES RÉFÉRENCE : FAP - 01 SOMMAIRE Préambule 5 Article 1 Objet de la garantie 6 Article

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

Feuille de route du copropriétaire

Feuille de route du copropriétaire Feuille de route du copropriétaire Que vous soyez déjà copropriétaire dans un immeuble géré par le cabinet IFNOR ou que vous veniez juste de faire l acquisition d un bien immobilier, nous avons voulu au

Plus en détail

Responsabilité pénale de l association

Responsabilité pénale de l association Responsabilité pénale de l association Infractions limitativement définies : Le code pénal prévoit la responsabilité pénale des personnes morales à raison des infractions réalisées pour leur compte et

Plus en détail

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière

Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Mise en œuvre des opérations de restauration immobilière Schéma de procédure La déclaration d utilité publique L enquête organisée par préfet selon les dispositions du code de l expropriation Dossier 1)

Plus en détail

Investissement immobilier

Investissement immobilier Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* *Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) EXAMEN

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Chapitre 6 Les litiges De nombreux litiges peuvent vous opposer à votre propriétaire. Le principal d entre eux concerne

Plus en détail

L INDIVISION. légal conventionnelle régime conventionnel

L INDIVISION. légal conventionnelle régime conventionnel L INDIVISION L indivision peut résulter d une convention. Elle permet d organiser la propriété de plusieurs personnes : copropriété familiale, dont la communauté de biens entre époux est l exemple le plus

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29 GESTION DE PATRIMOINE SYNDIC DE COPROPRIETE TRANSACTION FONDS DE COMMERCE EXPERTISE LOCATION 1 CONTRAT DE SYNDIC N ENTRE LES SOUSSIGNES : Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l immeuble : RESIDENCE VASCO

Plus en détail

copropriété et pour celles déjà dégradées d en améliorer leur redressement.

copropriété et pour celles déjà dégradées d en améliorer leur redressement. redressement immatriculation majorité copropriété syndic conseil par Vincent Faurie Christine Foury Sonia Hermès GROUPE immobilier 12. LA LOI ALUR : RECENSER - PRÉVENIR - LUTTER CONTRE LES COPROPRIÉTÉS

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N : COPROPRIÉTÉ

CONTRAT DE SYNDIC N : COPROPRIÉTÉ SARL IMMO EXPRESS COPROPRIÉTÉ 128, Rue du Chevaleret - 75013 PARIS TEL: 01.45.70.73.72 FAX : 01.45.70.96.99 RCP ASSURANCE DU SUD RCS PARIS B 445 207 657 NAF 703 A Gestion garantie par CNP CAUTION 1 100

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail

Charges de copropriété impayées

Charges de copropriété impayées C est le versement de provisions par les copropriétaires qui permet à la copropriété de fonctionner : grâce au paiement régulier des charges, le syndicat peut entretenir l immeuble et faire face à ses

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION ANNEXE PROJET ENTRE LES SOUSSIGNES : HABITAT SUD DEUX SEVRES» dont le siège est à NIORT, 8 Rue François Viète, représenté par son Directeur Général, Monsieur Philippe VARENNE, Et,

Plus en détail

LA COPROPRIÉTÉ DES IMMEUBLES BÂTIS

LA COPROPRIÉTÉ DES IMMEUBLES BÂTIS LA COPROPRIÉTÉ DES IMMEUBLES BÂTIS Le particularisme de la copropriété des immeubles bâtis : Un immeuble bâti est composé d'appartements privatifs ainsi que de parties collectives (toit, escalier, ascenseur,

Plus en détail

Une réponse à toutes tes questions JOB. Loisirs Projets V oyager. Notre permanence est ouverte : Lu, Ma, Je, Ve de 11h à 13h et de 15h à 18h

Une réponse à toutes tes questions JOB. Loisirs Projets V oyager. Notre permanence est ouverte : Lu, Ma, Je, Ve de 11h à 13h et de 15h à 18h Une réponse à toutes tes questions? KOT Bourses JOB S exprimer Loisirs Projets V oyager @ Stages Notre permanence est ouverte : Lu, Ma, Je, Ve de 11h à 13h et de 15h à 18h Mercredi de 11h à 18h Samedi

Plus en détail

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS Formation 12 Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS A - LES OUTILS INTERNES DE L'ENTREPRISE 1 - Le service commercial

Plus en détail

La vie en copropriété

La vie en copropriété UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 1 tout savoir sur La vie en copropriété Cher copropriétaire, Vous êtes ou vous allez, avec d autres, devenir copropriétaire de l immeuble

Plus en détail

Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers

Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers logiciel de gestion locative mais assez complêt Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers POUR PARTICULIERS BAILLEURS Gérer seul son bien est la solution la plus économique et Rentila.com

Plus en détail

Conventionnement. Madame, Monsieur,

Conventionnement. Madame, Monsieur, DELEGATION... Conventionnement N de convention : hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh la présente convention a été validée par l Anah le hh hh hhhh Signature N 12 808*05 Réservé à l Anah CONVENTION À LOYER SOCIAL OU TRÈS

Plus en détail

Syndicat de copropriétaires

Syndicat de copropriétaires Syndicat de copropriétaires Parcelle 1031 du plan cadastrale de Barjols (en vert) PIÈCES ANNEXES : Consultables et téléchargeables sur le site web dédié à la copropriété http://www.barjols1031.com Soit

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

LOGEMENT : FOIRE AUX QUESTIONS

LOGEMENT : FOIRE AUX QUESTIONS Dois-je signer un contrat de location ou bail? Le contrat de bail écrit est obligatoire dans la mesure, s il constitue la résidence principale du locataire. (Télécharger un modèle de bail sur www.pap.fr

Plus en détail

Selon le type de votre logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier de l une de ces aides au logement :

Selon le type de votre logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier de l une de ces aides au logement : Puis-je bénéficier d une aide au logement de la CAF? Selon le type de votre logement et votre situation familiale, vous pouvez bénéficier de l une de ces aides au logement : l Aide personnalisée au logement

Plus en détail

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS)

COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification. BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL ET SOCIÉTÉS Plan de classification BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES (Voir aussi EFFETS DE COMMERCE, RESPONSABILITÉ et SÛRETÉS) COMMERCIAL (DROIT) (Voir aussi BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIÈRES,

Plus en détail

Les assurances de construction

Les assurances de construction Les fiches pratiques Oralia Fiche N 014 Edition Avril 2008 Les assurances de construction La garantie décennale / La dommages ouvrage Avant d aborder le contenu de ces deux garanties, il y a lieu de les

Plus en détail

Loi Alur. pour l Accès au logement et un urbanisme rénové. La loi n 2014-366 du 24 mars 2014

Loi Alur. pour l Accès au logement et un urbanisme rénové. La loi n 2014-366 du 24 mars 2014 Loi Alur Recherches et rédaction Ulrik Schreiber La loi n 2014-366 du 24 mars 2014 pour l Accès au logement et un urbanisme rénové 4 Le 20 février 2014, le Sénat a définitivement adopté, en commission

Plus en détail

175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien

175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien Maya BARAKAT-NUQ 175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien Factures erronées, Nuisances de voisinage, Retards de livraison..., 2003 ISBN : 2-7081-2866-3 Introduction...........................................

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2015-342 du 26 mars 2015 définissant le contrat type de syndic de copropriété et les prestations particulières, prévus à

Plus en détail

10 Septembre 2015. DIECCTE de La Réunion

10 Septembre 2015. DIECCTE de La Réunion 10 Septembre 2015 DIECCTE de La Réunion Actualités réglementaires De nombreux textes ont, depuis 2014, amélioré l information et les droits des consommateurs: Loi Hamon Loi ALUR Ordonnance n 2015-1033

Plus en détail

COPROPRIETE VIVRE EN COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE VIVRE EN COPROPRIETE C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE VIVRE EN COPROPRIETE COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B Cher copropriétaire, Vous êtes ou vous allez, avec d autres, devenir copropriétaire de l immeuble

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Pour qu il y ait location d immeuble, il faut qu il y ait un «bail» Le bail est le contrat par lequel une personne (appelée le bailleur) s engage à faire jouir une autre personne

Plus en détail

Avant propos. Les droits et obligations de chacun font l objet de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la

Avant propos. Les droits et obligations de chacun font l objet de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la Avant propos La vie en copropriété n est pas toujours facile alors que même si on est propriétaire de son lot il n en reste pas moins qu on vit dans une communauté et qu il y a des règles à respecter.

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

SYNERGIE. Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S

SYNERGIE. Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S SYNERGIE Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S Statuts mis à jour suite à l Assemblée Générale Mixte du 17 juin

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Volume I Introduction................................................................... iii Remerciements................................................................ v TABLES Table de la jurisprudence........................................................

Plus en détail

BAIL DE TROIS ANS OU PLUS (location ou colocation)

BAIL DE TROIS ANS OU PLUS (location ou colocation) BAIL DE TROIS ANS OU PLUS (location ou colocation) LOI n 89462 DU 6 JUILLET 1989 MODIFIEE Entre les soussignés : M. demeurant à Désigné aux présentes sous la dénomination le bailleur D UNE PART ET M. demeurant

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE Contrat Type Contrat type à titre indicatif. Vous pouvez contacter le cabinet pour avoir plus d'informations au 01.40.26.35.67 ou par notre

Plus en détail

Chapitre 1 Droit judiciaire

Chapitre 1 Droit judiciaire Formulaire de Procédure - Edition 2006 5 TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Droit judiciaire 1. Procédure Exequatur....................................................................... 15 Requête en exequatur

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

Achat immobilier Mode d emploi

Achat immobilier Mode d emploi Achat immobilier Mode d emploi Acheter un bien immobilier relève souvent du parcours du combattant. Quelles précautions prendre? Rencontrez votre notaire en amont de votre projet et surtout, ne signez

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ

Plus en détail

Droit de la copropriété

Droit de la copropriété Le règlement de la copropriété Généralités Le règlement de copropriété a pour objet de fixer les droits et les obligations des copropriétaires. Il régit également la vie de la copropriété. Il a un caractère

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES 1. Sauf stipulation contraire écrite, toutes offres et toutes conventions (même celles à venir) sont régies par les présentes conditions, lesquelles en font partie intégrante et priment

Plus en détail

Le rôle du syndic. Introduction

Le rôle du syndic. Introduction Le rôle du syndic Introduction Le syndic constitue un concept nouveau dans la société marocaine. Il est apparu avec l apparition de la copropriété. Celle ci a été régie pendant longtemps par le Dahir de

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL DE RESIDENCE SECONDAIRE - PAGE 1/6

CONTRAT DE BAIL DE RESIDENCE SECONDAIRE - PAGE 1/6 CONTRAT DE BAIL DE RESIDENCE SECONDAIRE - PAGE 1/6 Bail de résidence autre que principale (pied à terre, résidence secondaire, ) Bail de résidence secondaire entre (nom(s), prénom(s), adresse, raison sociale,

Plus en détail

DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI

DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI 30/01/2014 La domiciliation de l entreprise, correspond à l adresse administrative de l entreprise, qui doit être déclarée au CFE (Centre

Plus en détail

Garantie locative et abus des propriétaires

Garantie locative et abus des propriétaires Recht/Droit Garantie locative et abus des propriétaires La garantie locative, encore communément appelée «caution», est destinée en principe à protéger le propriétaire vis-à-vis d un locataire qui ne respecterait

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE ET IMMOBILIER D HABITATION

IMMOBILIER D ENTREPRISE ET IMMOBILIER D HABITATION MANUEL 2010 IMMOBILIER D ENTREPRISE ET IMMOBILIER D HABITATION ACTUALITE VEILLE JURIDIQUE CONFERENCES FORMATIONS EN INTER FORMATIONS EN INTRA Former, c est rendre vos opérateurs plus efficaces en leur

Plus en détail