«Créer un meilleur environnement de travail pour les agents de nettoyage en Europe»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Créer un meilleur environnement de travail pour les agents de nettoyage en Europe»"

Transcription

1 Résultats d une étude d observation réalisée auprès des agents de nettoyage «Créer un meilleur environnement de travail pour les agents de nettoyage en Europe» Exemple de la contribution que peuvent apporter les fournisseurs

2 Message du président d AFH Professional Hygiene Europe Nous avons tendance à considérer certaines choses comme acquises. Le journal nous est distribué le matin, le bus arrive à l heure et notre lieu de travail est propre quand nous arrivons le matin. Ces choses n arrivent pas toutes seules. Il y a des individus derrière chacune d entre elle : le mécanicien qui prépare le bus, le distributeur de journaux et l agent de nettoyage qui nettoie le bureau la nuit. Ces individus assurent le bon fonctionnement de notre société et sans eux, les choses que nous considérons comme acquises cesseraient de fonctionner. L industrie européenne du nettoyage est une industrie florissante. Le nombre d entreprises de nettoyage est cinq fois plus élevé aujourd hui qu il y a 20 ans et le nombre d employés du secteur a augmenté de 5 % par an au cours des dix dernières années. À l heure actuelle, près de quatre millions d agents de nettoyage contribuent à maintenir notre société propre et saine. Tork est fier d être le premier fournisseur de papier d essuyage et de produits et services d hygiène pour cette industrie. Ce secteur est cependant confronté à différents défis. Les agents de nettoyage travaillent dans des environnements exposés et le taux d arrêt maladie ainsi que les risques professionnels en matière de santé sont plus élevés dans l industrie du nettoyage que dans bien d autres secteurs. Il s agit d un problème non seulement pour les individus concernés, mais également pour l ensemble de l industrie. Avec sa marque de papier d hygiène professionnel Tork, SCA souhaite apporter de la valeur ajoutée à tous les acteurs du secteur. En agissant de manière responsable, en prenant soin des individus et de la nature et en développant des solutions durables, nous jouons un rôle essentiel dans l amélioration de la qualité de vie au quotidien. Nous connaissons les conditions de travail des agents de nettoyage et, en qualité de fournisseur leader de l industrie, il nous incombe de faire tout notre possible pour améliorer leur environnement de travail. Nous avons rédigé ce rapport afin de montrer comment nous intégrons l aspect humain au développement de nos produits. Nous souhaitons que nos produits facilitent la vie de ceux qui les utilisent dans leur travail. Nous sommes conscients que le développement de nos produits ne peut apporter la solution à tous les défis que rencontre l industrie du nettoyage. Nous estimons cependant qu il représente une première avancée importante susceptible d inciter les autres acteurs du secteur à apporter leur contribution. Nous pensons que si toutes les entreprises du secteur (distributeurs, producteurs, entreprises de nettoyage, etc.) apportent leur pierre à l édifice, nous serons en mesure d améliorer ensemble la situation des agents de nettoyage, au bénéfice de tous. Ainsi, les choses que nous considérons comme acquises continueront à fonctionner. En tant que premier fournisseur de papier d hygiène professionnel en Europe, nous souhaitons montrer la voie et inspirer les autres. Nous aspirons à faire preuve de leadership et à inspirer les acteurs de l industrie avec des principes et méthodes créatifs et novateurs. Sune Lundin Président d AFH Professional Hygiene Europe

3 L industrie européenne du nettoyage un secteur florissant Près de quatre millions d agents de nettoyage travaillent tous les jours en Europe. Ils maintiennent l état de propreté de nos bureaux, écoles et hôpitaux et contribuent au bien-être de notre société. Les agents de nettoyage ne participent pas seulement au bien-être physique de l Europe. Avec un chiffre d affaires annuel estimé à environ 60 milliards d euros, l industrie représente une part non négligeable de l économie européenne. L industrie du nettoyage connaît par ailleurs depuis plus de 20 ans une croissance forte et soutenue, tant en termes de créations d entreprises que d effectifs et de chiffre d affaires. Depuis 1989, le nombre de sociétés de nettoyage en Europe est passé d environ à près de (fig. 1). Le nombre d employés a augmenté en moyenne de plus de 5 % par an au cours des dix dernières années. 1 Nombre d entreprises de nettoyage Figure 1 : Évolution du nombre d entreprises de nettoyage en Europe entre 1989 et Fédération européenne du nettoyage industriel,

4 L industrie européenne du nettoyage un secteur face à ses défis Bien que prospère et florissante, l industrie du nettoyage n en est pas moins confrontée à des défis de taille. Les agents de nettoyage travaillent dans des environnements exposés et l industrie du nettoyage étant un secteur à fort coefficient de main d œuvre 2 le coût de la main d œuvre représente 75 % des dépenses totales des entreprises de nettoyage -, le bien-être des employés est un facteur décisif. C est pourquoi il est alarmant de constater que les problèmes liés à leur environnement de travail affectent bien plus les agents de nettoyage que la plupart des autres professions. À défaut de statistiques officielles au niveau européen, il est difficile de tirer des conclusions sur le nombre exact d arrêts maladie et de problèmes de santé liés au travail pour l ensemble de l industrie du nettoyage européenne. Il est toutefois possible de dresser un tableau approximatif de la situation au regard des statistiques disponibles pour chaque pays. En Allemagne, les agents de nettoyage cumulent en moyenne 24 à 27 jours indemnisés d arrêt maladie par an. Un chiffre quatre à cinq fois plus élevé que pour des professions telles que scientifique, avocat ou ingénieur, et 50 % plus élevé que la moyenne allemande. 3 En Suède le chiffre s élève à 13 jours indemnisés. On constate en Suède que les femmes agents de nettoyage souffrent deux fois plus de maladies liées à leur travail que la moyenne des autres femmes actives. Cette profession affiche le troisième taux le plus élevé dans ce domaine. 4 En Suède, les agents de nettoyage enregistrent le plus fort taux d arrêts maladie de longue durée (>90 jours). 5 Troubles musculo-squelettiques un problème majeur Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent l un des problèmes de santé majeurs des agents de nettoyage et la principale cause du fort taux d arrêt de travail pour maladie. Ces troubles se caractérisent par des blessures ou douleurs au dos, au cou, aux genoux ou aux poignets. Les TMS sont la première cause de maladie professionnelle en Europe et les recherches ont montré que les agents de nettoyage sont particulièrement exposés à ce risque. Diverses études révèlent que trois agents d entretien sur quatre souffrent de douleurs musculaires. 6 Pourquoi le risque est-il si élevé pour les agents de nettoyage de souffrir de TMS? Le problème réside en partie dans les tâches et les postures qui caractérisent le travail de nettoyage. Soulever et porter de lourdes charges, effectuer des mouvements répétitifs, exercer des pressions, etc. ce que font couramment les agents de nettoyage augmentent les risques de TMS. 7 Cependant, les recherches ont également démontré que l ergonomie d une grande partie de l équipement et des produits utilisés mériterait d être optimisée. 8 2 Fédération européenne du nettoyage industriel, 3 Organisation mondiale de la Santé, 2010, The Case for Paid Sick Leave, p Institut suédois de recherche sur l environnement, 2009, Belastningar i städyrket vilka är de och hur kan belastningen minskas? p Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2009, The Occupational Safety and Health of Cleaning Workers, p.12, Kumar & Kumar, 2008, Musculoskeletal risk factors in cleaning occupation A litterature review, p Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2009, The Occupational Safety and Health of Cleaning Workers, p. 33.

5 L étude d observation tenir compte de l aspect humain dans le développement produit Fournisseur majeur de l industrie du nettoyage, Tork souhaitait examiner ce qui lui était possible de faire pour faciliter le travail des agents de nettoyage et simplifier la manipulation des livraisons, produits et solutions. Tork a ainsi réalisé une étude d observation dans le but de mieux comprendre le quotidien des agents de nettoyage et le rôle que jouent les produits de Tork dans leurs tâches. La journée d un agent de nettoyage est rythmée par différentes tâches dont l une consiste à recharger les distributeurs de produits d hygiène tels que serviettes, papier toilette et savon. Ces produits arrivent dans des emballages dont la manipulation représente une part importante du travail quotidien d un agent de nettoyage. Manipulation des emballages au cours de la journée de travail d un agent de nettoyage En Europe, les agents de nettoyage manipulent chaque semaine près d un million d emballages remplis de produits d hygiène Tork. Ces emballages doivent être réceptionnés, transportés dans les bâtiments, entreposés, portés, ouverts, jetés et recyclés. Les produits sont emballés dans des boîtes ou dans des matériaux en plastiques. L étude d observation visait à identifier les améliorations possibles pour faciliter la manipulation des emballages par les agents. Cette étude a été réalisée sur une période de quatre mois auprès du personnel d entretien des divers clients issus de différents secteurs dans quatre pays (Allemagne, France, Pays-Bas et Suède). Cette dernière consistait essentiellement à observer la manière dont les agents de nettoyage manipulent les emballages sur leur lieu de travail afin d identifier les situations susceptibles d être améliorées. Les informations ont été relevées en observant les agents de nettoyage effectuer leur travail. Ces derniers ont ensuite été interrogés pour leur permettre d exprimer leur opinion. Les observations, collectées en accompagnant les agents du point où ils réceptionnent les emballages au point où ils les vident et les jettent, mettent en lumière un processus de manipulation caractéristique. La plupart des entreprises disposent d un entrepôt central (premier stockage) et de plusieurs petits dépôts répartis dans l entreprise (deuxième stockage). L étude a permis d identifier cinq étapes susceptibles d être améliorées pour faciliter le travail des agents de nettoyage : Transport Ouverture Stockage Pliage Élimination

6 Données concernant l étude d observation Vingt entreprises visitées (clients et clients finaux) dans quatre secteurs Industrie CHR Santé Commercial (toilettes publiques) Entreprises basées en Allemagne, France, Pays-Bas et Suède. L étude consistait en : Deux heures d observation de chaque agent de nettoyage Une heure d entretien avec les agents de nettoyage 1. Transport La majorité des agents de nettoyage n ont pas l impression de porter beaucoup dans leur travail. L étude d observation a toutefois révélé que la réalité est bien différente. Une grande partie du travail consiste à porter des paquets de serviettes, papier toilette et autres produits, parfois sur de longues distances, en montant et descendant les escaliers et à travers plusieurs portes. Le fait que la plupart des entreprises disposent d une pièce de premier et de deuxième stockage oblige les agents à soulever et porter chaque paquet plusieurs fois. Il est également apparu que de nombreux agents semblent avoir des difficultés à porter des charges volumineuses, tout au moins sans se placer dans des positions peu commodes. Cette incapacité à porter des charges volumineuses oblige les agents à faire plusieurs allers-retours entre les différents dépôts, une procédure fatigante et inefficace. Observation : Chaque paquet est soulevé et porté plusieurs fois. Il est difficile de porter plus d un paquet à la fois. 2. Ouverture La deuxième possibilité d amélioration identifiée concerne l ouverture des paquets. Quand les boîtes sont collées, les agents de nettoyage doivent utiliser un outil, en général un couteau, pour les ouvrir. En général, ces derniers ne considèrent pas comme un problème le fait d ouvrir les boîtes collées puisqu ils ont l habitude d utiliser un outil. Observation : L ouverture des boîtes collées requiert un outil, en général un couteau. Les emballages plastiques gagneraient à disposer d une perforation pour une ouverture aisée.

7 3. Stockage La troisième possibilité d amélioration concerne le stockage des produits dans le deuxième dépôt. La plupart des entreprises disposent de petits dépôts avec un espace de rangement limité. Il est parfois difficile de retirer les emballages des produits dans ces petits dépôts. Le problème réside souvent dans le fait que l espace limité entre les étagères ne permet pas de retirer les produits depuis le haut du paquet. Ce qui crée une étape supplémentaire pour les agents de nettoyage. Observations : Les dépôts sont généralement petits. En raison de l espace limité entre les étagères il est difficile de déballer les produits. Les emballages plastiques sont plus faciles à stocker car ils prennent moins de place quand les produits sont retirés du paquet. 4. Pliage La quatrième possibilité d amélioration identifiée réside dans le pliage des boîtes. Une fois la boîte vide, les agents de nettoyage doivent l aplanir pour gagner de la place et pouvoir la transporter. La plupart des boîtes sont difficiles à plier. Observations : La plupart des boîtes sont difficiles à plier.

8 5. Élimination La dernière étape identifiée consiste dans l élimination des emballages. Les emballages plastiques sont jetés avec les déchets communs ou recyclés avec les plastiques. Les déchets plastiques sont moins volumineux et sont généralement plus faciles à manipuler. Cependant, une possibilité d amélioration a été identifiée dans l élimination des boîtes. Les agents de nettoyage doivent en général porter les emballages vides jusqu à la zone de recyclage. Dans les grandes entreprises, la distance à parcourir est souvent très longue. L étude d observation a révélé que même si elles sont vides, les boîtes pliées sont difficiles à transporter. La plupart des agents ne sont pas en mesure de porter plus de deux ou trois boîtes vides en même temps. Ils doivent donc faire plusieurs allers-retours, un processus qui s est révélé inefficace. Observations : Les dépôts sont généralement très éloignés de la zone de recyclage. Il est difficile de porter les boîtes vides pliées

9 Conclusions L avenir s annonce prometteur pour l industrie européenne du nettoyage qui doit cependant faire face à des défis de taille. Malgré la croissance impressionnante de l industrie, le taux élevé de problèmes de santé liés au travail est un signe alarmant indiquant qu il existe des améliorations possibles. Ce rapport a été rédigé dans le but de montrer comment Tork, en qualité de fournisseur leader de l industrie, a intégré l aspect humain dans le développement de nouvelles solutions d emballage. Il vise à inspirer les autres acteurs du secteur à penser davantage aux individus qui travaillent avec leurs produits et les manipulent au quotidien. Observer et interroger les agents de nettoyage dans leur travail quotidien a permis à Tork de tirer des conclusions intéressantes. La manipulation des emballages peut sembler au premier abord ne poser aucun problème. L étude d observation a toutefois révélé que cet aspect du travail des agents de nettoyage s avère en réalité difficile, fatigante et inefficace. Les principales observations tirées de l étude sont les suivantes : Chaque paquet est soulevé et porté plusieurs fois. Il est difficile de porter plus d un paquet à la fois. Certains paquets sont difficiles à ouvrir, les emballages collés requièrent un couteau Les emballages collés sont plus longs à ouvrir. Les dépôts sont généralement petits. En raison de l espace limité entre les étagères il est difficile de stocker les produits dans l emballage. Les emballages vides doivent être enlevés immédiatement. Les emballages sont difficiles à plier. Les dépôts sont généralement assez éloignés de la zone de recyclage. Il est difficile de porter les boîtes vides pliées. Toutes ces observations ont été transmises aux concepteurs industriels/ingénieurs de Tork. Elles sont à la base d une nouvelle solution d emballage visant à améliorer ergonomie et efficacité. Les observations tirées de l étude et le développement d une nouvelle solution d emballage ne solutionneront pas l ensemble des défis que rencontre l industrie du nettoyage. Cependant, il s agit d un premier pas important dans la bonne direction. Marque européenne leader dans le secteur du papier d hygiène professionnel, Tork a lancé cette initiative afin de faire preuve de responsabilité et d inspirer les autres acteurs du secteur. Ensemble, nous pouvons faciliter la vie professionnelle des agents de nettoyage.

10 Pour plus d informations sur l étude observatoire, merci de contacter Kristian Grennfelt, packaging Development et industrial design centre manager pour Tork. A propos de Tork La marque Tork propose des produits d hygiène aux professionnels, des restaurants aux établissements de santé, en passant par les bureaux, les écoles et les industries. Tork commercialise des distributeurs, des essuie-mains, du papier toilette, des savons, des serviettes de table, des bobines et des chiffons non tissés. Grâce à son expertise en hygiène, sa gamme fonctionnelle et son engagement dans le respect du développement durable, Tork est devenue un leader sur le marché. Tork est une marque du groupe SCA et un partenaire engagé dans plus de 80 pays. Pour être informé des dernières actualités Tork, visitez A propos de SCA SCA est un groupe spécialiste de l hygiène qui développe des produits d hygiène personnelle, des mouchoirs, des solutions d emballage, du papier pour l édition et des produits en bois massif. Le groupe est présent dans une centaine de pays. SCA détient plusieurs marques bien connues comme TENA ou Tork. Les ventes en 2011 s élevaient à 11,7 milliards d euros. SCA compte environ collaborateurs. Pour plus d informations à propos de SCA, visitez Développement Durable SCA apporte des solutions à forte valeur ajoutée, respectueuses de l environnement et efficaces. SCA a reçu de nombreuses reconnaissances pour son engagement dans le développement durable incluant les indices suivants : Dow Jones Sustainability Index 2011, le WWF Environmental Paper Company Index 2011, et Ethisphere les entreprises les plus éthiques au monde 2012.

Delta Zofingen AG. Produits hygiéniques et de nettoyage pour les sanitaires

Delta Zofingen AG. Produits hygiéniques et de nettoyage pour les sanitaires Delta Zofingen AG Produits hygiéniques et de nettoyage pour les sanitaires Essuie-mains avec pliage à C 6820 POLICART Eco Lite essuie-mains, papier recyclé gris clair, 1 couche, plié à C grandeur = 33

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SPECIALITE : MAGASINAGE DES ATELIERS MERCREDI 17 SEPTEMBRE 2008 EPREUVE

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Fiche 22 Emballage et aliment

Fiche 22 Emballage et aliment Fiche 22 Emballage et aliment Aujourd hui, quasiment tous les produits que nous achetons sont emballés, très peu sont vendus en vrac. Pourtant, un emballage n est pas neutre : c est un objet publicitaire

Plus en détail

Entreprises de propreté et de gestion d établissements

Entreprises de propreté et de gestion d établissements Entreprises de propreté et de gestion d établissements Productivité accrue Des produits et des systèmes conçus pour vous faire gagner du temps et de l argent Des environnements de travail plus sains Des

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL

FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Direction de la Santé FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL Un plan d hygiène permet de garantir la propreté du personnel et éviter toutes contaminations

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux.

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. Système d étagères FAMA : une flexibilité optimale pour un rendement maximal.

Plus en détail

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication LES BONS USAGES Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC, quels impacts?

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Applicable au 1 er janvier 2006 Objectif : Etablit les règles générales en matière d hygiène, est directement applicable

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés Secteur tertiaire et parties communes d immeubles Octobre 2009 Les regroupent un grand nombre de maladies

Plus en détail

Alternative Urbaine. Notre offre se décompose en 4 segments : Conception Construction Pose Maintenance préventive et curative

Alternative Urbaine. Notre offre se décompose en 4 segments : Conception Construction Pose Maintenance préventive et curative Alternative Urbaine I.NOVATIS intervient dans l'aménagement des espaces urbains dans leurs globalités en tant que concepteur ou fournisseur de mobiliers. Notre offre est modulable. Nous aidons nos clients

Plus en détail

Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries

Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries Éléments de contexte L univers des jardineries et graineteries L univers étudié est constitué des établissements spécialisés dont l activité se caractérise par la distribution de végétaux, de fleurs, de

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS 1 L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS xz Sabrina TONNERRE Juriste Master II Droit des activités économiques Option Droit de l agroalimentaire Sous la direction de Maître

Plus en détail

Mon hochet Tut-Tut. 2014 VTech Imprimé en Chine 91-002887-00x

Mon hochet Tut-Tut. 2014 VTech Imprimé en Chine 91-002887-00x Mon hochet Tut-Tut 2014 VTech Imprimé en Chine 91-002887-00x Chers parents, Chez VTech, nous sommes conscients que les enfants sont notre avenir. C est pourquoi tous nos jeux sont conçus de manière à inciter

Plus en détail

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE «Nos valeurs et nos règles» pour nos partenaires commerciaux Code de conduite pour le partenaire commercial de MSD [Édition 1] MSD est engagée dans une démarche

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

L ostéopathie au service des professionnels

L ostéopathie au service des professionnels L ostéopathie au service des professionnels Parce que la performance de votre entreprise passe avant tout par la santé de vos collaborateurs info@proosteo.fr Les Troubles Musculo-Squelettiques Les TMS

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

PREVENTION OF MSL FOR VDT USERS IN A LARGE SERVICE ORIENTED BUSINESS

PREVENTION OF MSL FOR VDT USERS IN A LARGE SERVICE ORIENTED BUSINESS INTERVENTION POUR PRÉVENIR LES TMS CHEZ LES UTILISATEURS DE TEV DANS UNE GRANDE ENTREPRISE DE SERVICE ROBERT ALIE Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Montérégie 12, rue Beauregard,

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat

L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat L Emballage: Sourcing Stratégique Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat Sommaire L emballage Définition Fonction de l emballage L utilisation de l emballage Sourcing Stratégique Les Productivités

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS

ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS GUIDE DE CHOIX FACTEURS DE RÉUSSITE GUIDE MATIÈRES AUTO ÉVALUATION DD-GUID-012 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication responsable

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Évaluation et recommandations

Évaluation et recommandations ÉVALUATION ET RECOMMANDATIONS 13 Évaluation et recommandations Les personnes souffrant de troubles mentaux s intègrent mal sur le marché du travail. En Belgique, par rapport aux personnes qui ont une bonne

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS

ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS ÊTES-VOUS PRÊT POUR UP? MAINTENANT, COMMENÇONS 1 C EST VOUS, AVEC UN MODE DE VIE PLUS SAIN Bien sûr, nous savons qu'il est dans notre intérêt de manger plus sainement, de mieux dormir et de bouger davantage,

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE APPEL D OFFRE POUR UN MARCHE DE NETTOYAGE Pouvoir adjudicateur Monsieur Bernard VALERO, ambassadeur de

Plus en détail

LA DÉMARCHE GLOBALE DE PRÉVENTION

LA DÉMARCHE GLOBALE DE PRÉVENTION LA DÉMARCHE GLOBALE DE PRÉVENTION La méthode HACCP olet 3 : Ressource documentaire 1 Exemples de protocoles (A1 à A5) 2 Exemples de fiches de contrôle (B1 à B4) Année : 2005-2006 A - 1 PROTOCOLE DE FABRICATION

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Alimentaire SOLUTIONS DE CODAGE ET DE MARQUAGE

Alimentaire SOLUTIONS DE CODAGE ET DE MARQUAGE Alimentaire SOLUTIONS DE CODAGE ET DE MARQUAGE Fiabilité et support pour fournir de réelles solutions Domino est la marque phare du codage et du marquage du secteur alimentaire. Depuis plus de 25 ans,

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MÉMO SANTÉ PLOMBIERS CHAUFFAGISTES CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême Journées Annuelles du Pétrole Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels Christiane Muller, Air Liquide Air Liquide en bref Fournisseur de gaz industriels & médicaux et de services associés

Plus en détail

Internet, courriels : réduire les impacts

Internet, courriels : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriels : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....3

Plus en détail

Internet, courriel : réduire les impacts

Internet, courriel : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriel : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

CONCEPT. Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité.

CONCEPT. Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité. DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle approche L idée est de combiner un procédé naturel de nettoyage avec un espace innovant pour ce type d activité. CONCEPT H20 est une redéfinition du pressing traditionnel

Plus en détail

QUELLE VISION ONT LES TPE-PME DE L ECONOMIE CIRCULAIRE?

QUELLE VISION ONT LES TPE-PME DE L ECONOMIE CIRCULAIRE? QUELLE VISION ONT LES TPE-PME DE L ECONOMIE CIRCULAIRE? Découvrez les résultats de l enquête de l observatoire FUSION! L Observatoire FUSION, au service de l économie circulaire Le projet FUSION regroupe

Plus en détail

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises Approche ergonomique des troubles musculosquelettiques (TMS) au sein de trois entreprises basées en Suisse Juin 2007 Andréa Neiva, Aurélia Pellaux, Daniel Ramaciotti ERGOrama sa Genève & Université de

Plus en détail

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B.

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le C. difficile à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. DAVIS HÔPITAL D ENSEIGNEMENT DE L UNIVERSITÉ MCGILL www.jgh.ca 1. CLOSTRIDIUM

Plus en détail

Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie?

Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie? 18 2 e semestre 2012/HesaMag #06 Dossier spécial 7/34 Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie? La protection du bien-être au travail est un droit des salariés.

Plus en détail

Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself

Accompagnement de projet environnement. Entreprise : Scell-it Yourself Accompagnement de projet environnement Entreprise : Scell-it Yourself 1. Présentation de l entreprise Raison sociale : Scell-it Yourself Adresse : 104, rue du Courbillon 59175 VENDEVILLE/FRANCE Dirigeant

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

Essais Dyson DC43H. Quelques mots sur le testeur :

Essais Dyson DC43H. Quelques mots sur le testeur : Essais Dyson DC43H Quelques mots sur le testeur : Sébastien, 30ans, je suis ingénieur mécanique. Je vis dans le centre de Lyon avec ma fille Alix âgée de 2 ans. Petit il me semble que je rêvé d être Luke

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

Nettoyage des établissements généraux

Nettoyage des établissements généraux PMS 072 P Nettoyage des établissements généraux Un professionnalisme assuré Fiers d être Nord-Américains L art de remporter des contrats. Et de les garder. Inutile de tourner autour du pot. Si vous pensez

Plus en détail

Des chiffons en papier et simili-tissu pour toutes les tâches. Chiffons et distributeurs Tork

Des chiffons en papier et simili-tissu pour toutes les tâches. Chiffons et distributeurs Tork Des chiffons en papier et simili-tissu pour toutes les tâches Chiffons et distributeurs Tork Vos besoins sont toujours prioritaires Tork fait tout pour rendre votre travail plus facile au quotidien. La

Plus en détail

La hauteur du dossier se règle par simple appui sur une manette.

La hauteur du dossier se règle par simple appui sur une manette. RH Activ Le siège RH Activ reste l un de nos modèles les plus appréciés pour ses fonctionnalités. C est un siège ergonomique dont la souplesse et la simplicité d utilisation sont exemplaires. Grâce aux

Plus en détail

HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad. A better way. Together.

HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad. A better way. Together. HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad A better way. Together. Partenaires sur la nouvelle Route de la soie Progresser le long d une nouvelle Route de la soie et être partenaire de Huawei présentent

Plus en détail

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER TRANSFERT OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION CARACTERISTIQUES EXIGEES ET MOYENS MIS EN OEUVRE

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER TRANSFERT OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION CARACTERISTIQUES EXIGEES ET MOYENS MIS EN OEUVRE GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER TRANSFERT CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE CONTEXTE 3-1- Caractéristiques de l'activité transfert 3-1-1 L'activité transfert

Plus en détail

Explicatif acheteurs professionnels

Explicatif acheteurs professionnels Explicatif acheteurs professionnels DEFINITIONS Les cartouches compatibles et recyclées sont une alternative aux produits d origine. Elles ne sont pas développées par les fabricants d'imprimantes. Le

Plus en détail

LE REMANUFACTURING. Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015. g.moenne-loccoz@neopost.com

LE REMANUFACTURING. Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015. g.moenne-loccoz@neopost.com LE REMANUFACTURING Colloque National d Eco-conception 26 Mars 2015 g.moenne-loccoz@neopost.com Neopost en quelques mots 2 ème fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier Acteur majeur dans

Plus en détail

Intelligence d affaires nouvelle génération

Intelligence d affaires nouvelle génération Intelligence d affaires nouvelle génération Sept étapes vers l amélioration de l intelligence d affaires par l entremise de la recherche de données À PROPOS DE CETTE ÉTUDE Les approches traditionnelles

Plus en détail

VÉZINA NICOLE Chaire GM en ergonomie de l UQAM

VÉZINA NICOLE Chaire GM en ergonomie de l UQAM ANALYSE DES DÉTERMINANTS DE LA QUALITÉ DE COUPE DU WHIZARD : VERS LA CONCERTATION DES ACTIONS ET L ÉLABORATION D UNE FORMATION OUELLET SYLVIE Centre d étude des intéractions biologiques entre la santé

Plus en détail

COMMENTAIRES. du Regroupement des cabinets de courtage d assurance du Québec. présentés à l Autorité des marchés financiers

COMMENTAIRES. du Regroupement des cabinets de courtage d assurance du Québec. présentés à l Autorité des marchés financiers COMMENTAIRES du Regroupement des cabinets de courtage d assurance du Québec présentés à l Autorité des marchés financiers portant sur le document de consultation «Ligne directrice sur les pratiques commerciales

Plus en détail

Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses

Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses CONSERVER LE PRÉSENT GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN. Cafetière à thermoverseuse de 4 tasses? Au DES QUESTIONS? Prière de nous téléphoner SANS FRAIS! Aux É.-U. : 1 800 231-9786 Canada : 1 800 465-6070

Plus en détail

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Page1 Volume 4, numéro 1 Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Extraits de «Endettement étudiant : État des lieux, déterminants et impacts», Fédération étudiante universitaire

Plus en détail

Catalogue de solutions courrier AGADEV

Catalogue de solutions courrier AGADEV Catalogue de solutions courrier AGADEV TRAITEMENT DU COURRIER Optez pour nos solutions alliant performances et économies > MACHINE A AFFRANCHIR Plus de 10 modèles quel que soit votre volume courrier Vous

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Tri et collecte du papier au collège de Fortschwihr

Tri et collecte du papier au collège de Fortschwihr Tri et collecte du papier au collège de Fortschwihr La mise en œuvre du projet visites d entreprises dans le domaine du recyclage du papier La démarche en quelque mots mise en place du tri du papier au

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Lecteur éditeur de chèques. i2200. Manuel utilisateur. Solutions de transactions et de paiement sécurisées

Lecteur éditeur de chèques. i2200. Manuel utilisateur. Solutions de transactions et de paiement sécurisées Manuel utilisateur Lecteur éditeur de chèques i2200 Solutions de transactions et de paiement sécurisées Ingenico 2200 Avant Propos Merci d avoir choisi le Lecteur Editeur de chèque nouvelle génération

Plus en détail

Des informations fiables, en temps réel et facilement accessibles pour tous les acteurs du marché

Des informations fiables, en temps réel et facilement accessibles pour tous les acteurs du marché Des Informations de Gestion de Planon Des informations fiables, en temps réel et facilement accessibles pour tous les acteurs du marché La solution des informations de gestion de Planon comprend entre

Plus en détail

Le Candidat paramédical Test d aptitude physique. Trousse d information. Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par

Le Candidat paramédical Test d aptitude physique. Trousse d information. Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par Le Candidat paramédical Test d aptitude physique Trousse d information Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par Le Candidat paramédical Test d aptitude physique Un partenariat entre LifeMark

Plus en détail

Application dans la formation des professionnels de l expertise comptable au Québec. Janie Bérubé, Annie Brisson et Patricia Michaud

Application dans la formation des professionnels de l expertise comptable au Québec. Janie Bérubé, Annie Brisson et Patricia Michaud Une démarche d'accompagnement pour une autoévaluation réflexive Application dans la formation des professionnels de l expertise comptable au Québec Janie Bérubé, Annie Brisson et Patricia Michaud Université

Plus en détail

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999)

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999) Délégation ANCREAI Ile-de-France CEDIAS - 5 rue Las-Cases 75007 PARIS Tél : 01 45 51 66 10 Fax : 01 44 18 01 81 E-mail : creai.idf@9online.fr Contact : Carole PEINTRE LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

Outsourcing : la sauvegarde en ligne des données de l entreprise.

Outsourcing : la sauvegarde en ligne des données de l entreprise. Outsourcing : la sauvegarde en ligne des données de l entreprise. Sur quels marchés votre entreprise de Sauvegarde en Ligne évolue t elle? Dans un contexte de montée en puissance de l insécurité, les solutions

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

La salle courrier est stratégique pour l entreprise!

La salle courrier est stratégique pour l entreprise! La salle courrier est stratégique pour l entreprise! La salle courrier n est pas un service secondaire dans l entreprise, c est le cœur névralgique des flux entrants et sortants. De ce fait, la salle courrier

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION

CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION Société des Coaches Gestaltistes Coordinateur projet: Marius Moutet INTRODUCTION Un coaching d individus ou d équipe inspiré de la posture humaniste

Plus en détail

Vos données sont-elles adaptées à l informatique en nuage?

Vos données sont-elles adaptées à l informatique en nuage? ÉTUDE TECHNIQUE Vos données sont-elles adaptées à l informatique en nuage? De toutes les questions à se poser avant de migrer vers le nuage, la suivante est la plus pertinente : mes données sont-elles

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé CCW_DD02 L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé De nombreuses entreprises sont confrontées à des matériaux amiantés lors de rénovations ou de démolition de bâtiments. Ces matériaux,

Plus en détail

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application :

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application : 1 / 14 Prénom / Nom Date, signature Rédacteur : Tony Jamault Vérificateur : Anthony Loussouarn Approbation : Isabelle Calard Table des matières 1 OBJECTIF DU MODE OPERATOIRE ET DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Automatisation pour un traitement rationalisé du courrier

Automatisation pour un traitement rationalisé du courrier 300 rue de l Étier - ZI Prairie de Mauves - 44315 NANTES CEDEX 3 Tél. 02 51 860 860 - Fax 02 40 29 19 38 e-mail : infos@verigneaux.com -www.verigneaux.com Automatisation pour un traitement rationalisé

Plus en détail

28 avril 2009 au 28 avril 2010

28 avril 2009 au 28 avril 2010 Journée e Mondiale pour la Santé et la SécuritS curité au Travail 28 avril 2009 au 28 avril 2010 RECHERCE ACTION en Pays de Charleroi Evaluation des troubles musculo-squelettiques squelettiques Des travailleurs

Plus en détail

Risques liés aux systèmes informatiques et de télécommunications

Risques liés aux systèmes informatiques et de télécommunications Risques liés aux systèmes informatiques et de télécommunications (Juillet 1989) La vitesse de l innovation technologique liée aux ordinateurs et aux télécommunications, ces dernières années, et l intégration

Plus en détail

(Du 1 er juillet 2013)

(Du 1 er juillet 2013) Réponse du Conseil communal au Conseil général à l interpellation n 13-601 du groupe socialiste par M. Baptiste Hurni & consorts, intitulée «Pour un retour des poubelles publiques dans les rues de notre

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE

COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE Client : JEAN CUISTOT TRAITEUR 31 RUE DE L 'OCEAN 17510 CHIVES jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Tél. 05 46 33 64 21 Date de l'examen : 28-oct-2013 Technicien :

Plus en détail