Des Lecteurs CHAOS DANS LA CAPITALE BOLIVIENNE APRÈS LA " DÉMISSION " DE MORALES COUP D'ÉTAT CONTRE LA VOLONTÉ DU PEUPLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des Lecteurs CHAOS DANS LA CAPITALE BOLIVIENNE APRÈS LA " DÉMISSION " DE MORALES COUP D'ÉTAT CONTRE LA VOLONTÉ DU PEUPLE"

Transcription

1 11 ÈME ANNÉE - N MARDI 12 NOVEMBRE PRIX 15 DA. PRÉSIDENTIELLE PRÉVUE LE 12 DÉCEMBRE PROCHAIN LES CANDIDATS DÉROULENT LEURS PROGRAMMES PAGE 2 DÉTENUS DU HIRAK DEUX ANS DE PRISON REQUIS À L'ENCONTRE DE 7 MANIFESTANTS! A UN MOIS, JOUR POUR JOUR, DU SCRUTIN PRÉSIDENTIEL MARCHES ET RASSEMBLEMENTS DE SOUTIEN À TRAVERS LE PAYS INTEMPÉRIES PLUSIEURS TRONÇONS ROUTIERS BLOQUÉS PAR LA NEIGE GROGNE DANS LE SECTEUR DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE LES GRÉVISTES PERSISTENT ET SIGNENT ALGÉRIE POSTE DE NOUVEAUX SERVICES EN PERSPECTIVE LIBAN LES MANIFESTANTS NE LÂCHENT PAS PRISE UN BUS PERCUTE UN POTEAU À OUARGLA 32 BLESSÉS ASPHYXIE AU MONOXYDE DE CARBONE À MÉDÉA UNE PERSONNE DÉCÉDÉE ET SIX AUTRE SECOURUES PALESTINE NOUVEAU CRIME SIONISTE PAGE 3 PAGE 3 PAGE 3 PAGE 5 PAGE 5 PAGE 7 PAGE 5 PAGE 7 PAGE 24 CHAOS DANS LA CAPITALE BOLIVIENNE APRÈS LA " DÉMISSION " DE MORALES COUP D'ÉTAT CONTRE LA VOLONTÉ DU PEUPLE La bourgeoisie compradore, soutenue par les services secrets américains, cherche à remettre sur selle les grosses fortunes détenues par des " Blancs " dans ce pays, au détriment des résidents autochtones, pouvant arriver au pouvoir par la voie des urnes et de la démocratie. PAGE 24 EXCLUSION DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE DU DISPOSITIF PRÉFÉRENTIEL D'IMPORTATION LES "MONTEURS" S'INSURGENT A en croire les protestataires, la décision prise par le ministère de l'industrie pourrait impacter négativement l'économie algérienne. LIRE EN PAGE 5

2 Actualité Par Mohamed Abdoun Quand j'étais jeune, à peine lycéen, ma hantise a toujours été la philo, cela même ma spécialité scientifique en réduisait le coefficient. Par des tours de passe-passe absolument insondables et insubmersibles, n'importe qui peut arriver à dire une chose, puis son contraire, tout en en démontrant adroitement les bienfondés. De quoi rendre fou le plus équilibré d'entre nous. Et, c'est un peu à ce périlleux exercice que s'essaie présentement le candidat Ali Benflis. Celui-ci ne se présente rien moins que comme " candidat du hirak ". A ce titre, vous le pensez bien, il promet à qui veut l'entendre d'en satisfaire l'ensemble des revendications dès qu'il sera élu président de la République. Mieux, sans doute mu par l'euphorie de ce vote dans lequel il jaugerait un peu mieux ses chances en l'absence du candidat-président dont il avait toujours été le lièvre en titre, Benflis se surprend à pousser la chansonnette des promesses beaucoup plus loin. " J'ai la volonté d'aller plus loin que ce que demande la Révolution démocratique pacifique ", a- t-il martelé en effet, non sans avoir admis auparavant que sa candidature ne plait évidemment pas à tout le monde. Voici pour l'énoncé du problème. Benflis, en homme libre, vivant sous un régime en apparence démocratique, a comme de juste aussi bien le PROMESSES droit de présenter sa candidature, que de se revendiquer du hirak, et encore plus de se dire encore plus engagé et plus révolutionnaire que celui-ci. Le débat moral qui se pose, en premier lieu, est celui de savoir s'il a -vraimentle droit de mener en bateau son monde. C'est un peu comme lorsqu'il avait prétendu avoir quitté son poste de ministre de la Justice à cause des tribunaux d'exception et des camps du sud, alors que ces derniers avaient été mis en place plusieurs mois avant cette démission. Mais, là n'est pas le propos, puisqu'il faut laisser le passé au passé. En appréhendant les promesses de Benflis dans une lecture au premier degré on se surprend en effet à constater sans ambages aucun que celui-ci se 2 " Mieux, sans doute mu par l'euphorie de ce vote dans lequel il jaugerait un peu mieux ses chances en l'absence du candidatprésident dont il avait toujours été le lièvre en titre, Benflis se surprend à pousser la chansonnette des promesses beaucoup plus loin. " J'ai la volonté d'aller plus loin que ce que demande la Révolution démocratique pacifique ", a-t-il martelé en effet, non sans avoir admis auparavant que sa candidature ne plait évidemment pas à tout le monde ". gosse de nous de la manière la plus claire qui soit. En effet, même la très officielle APS, qui aseptise ses dépêches avant de les balancer, continue d'admettre que les manifestants du hirak refusent la tenue d'une quelconque élection avant que tous les symboles de l'ancien système ne soient partis. Benflis, s'il soutenait véritablement ce hirak, n'aurait donc pas dû se porter candidat, où même se dégager luimême puisqu'il a fait partie du système dénoncé par ce hirak pendant très longtemps. Mais, si on se place du point de vue de Benflis, on peut se dire que celui-ci a parfaitement conscience que s'il transgresse les revendications du harak, les ignore et va à contre-sens de celle-ci, il ne le fait que pour son bien. PRÉSIDENTIELLE PRÉVUE LE 12 DÉCEMBRE PROCHAIN Les candidats déroulent leurs programmes Aquelques jours du lancement de la campagne nant les lois obstructives et ce propos, il a estimé qu'il ses. Le pays a besoin d'une investissements en élimi- le pays ", a-t-il souligné. À énorme potentiel, et des riches- électorale, les candidats à en incitant fortement à attirer est important de moderniser gouvernance efficace, et d'un la Présidentielle, prévue le 12 décembre prochain ont dévoilé leurs programmes avec lesquels ils entreront à cette échéance électorale. Azzeddine Mihoubi, candidat du Rassemblement national démocratique (RND) s'est dit engagé de faire entré des réformes profondes sur la justice pour présenter les meilleurs textes de loi. Dans un interview accordée au journal électronique " sputnik ", Mihoubi a souligné que le point essentiel à partir duquel il prépare les capitaux nationaux et étrangers. " Nous travaillons également pour la réalisation de la sécurité globale, y compris la sécurité régionale, énergétique, halieutique, alimentaire, sanitaire, environnemental, informatique, éducative et intellectuelle, ainsi que la protection de l'état et immuniser la société. À cet égard, nous dépendons également de grandes priorités, sur les- le système fiscal de pays afin de pouvoir recouvrir le maximum des impôts et lutter contre l'évasion fiscale. Evoquant les élections du 12 décembre, Azzeddinz Mihoubi a estimé qu'ils sont le début de la solution, pas la fin. " Je travaillerai à établir un nouveau système social et politique qui donnera lieu à une nouvelle vision de la société, de la politique et président propre et intègre pour construire un Etat fort, qui saura protéger ses enfants". Sur le même sujet, Belaïd avait dressé un bilan hautement négatif, sur l'ampleur des dégâts générés par la gouvernance de l'ancien régime, indiquant que "son programme réserve une grande importance à la lutte contre la corruption et la récupération des richesses dilapidées, et pour lesquelles les Algériens attendent de voir leur argent restitué". son programme électoral quelles nous devons tra- de l'état. Jeunesse, Abdelkader Bengrina a indiqué avec un groupe de jeunes professionnels de l'intérieur et de manière décisive ", a-t-il munauté. Conseil national et que sa présentation à l'élite vailler rapidement et de Conseil national de la com- que son programme était riche l'extérieur du pays est "le respect de l'intelligence et la En ce qui concerne ses " En plus d'activer le rôle ver plusieurs remarques à ajou- expliqué. de l'information. nationale avait permis de soule- conscience du citoyen", ce qui priorités, le candidat à la actuel du Conseil national ter, précisant que l'algérie nécessite de prendre en compte présidentielle a précisé Il faut que les algériens oublient économique et social et de d'avant le 22 février n'est plus les changements politiques qui qu'il s'engage à poursuivre la qu'ils ont de la rente, et doivent lui confier des tâches plus vastes, ces conseils joueront un rôle En outre, il s'est engagé de celle de l'après 22 février. se produisent dans les cellules politique criminelle générale, aller vers les investissements simples et petites qui composent appliquée, actuellement par la dans les start-up et les MPE " a- important dans la phase suivante, loin de la logique de la contre la corruption sous toutes mener une guerre sans merci la société, la famille, la rue, le justice dans la lutte contre la t-il suggéré. Évoquant les investissements publics, Mihoubi a consultation à l'obligatoire ". ses formes, financière et politi- quartier, l'école. corruption. Pour lui, cette voie Selon le candidat du RND, le devait être soutenue par des reconnu leur importance pour la Sur la participation de certains que comme le réclame le Hirak programme démonte de nouveau, la réalité politique, écono- mécanismes plus solides lors de croissance de l'économie nationale, mais il n'a pas caché son vernement, il a expliqué qu'il ne avouant que " je ne peux pas courants dans le prochain gou- depuis le 22 février dernier, la prochaine étape, afin de mique et sociale et la reconstruit garantir le droit de la société de intention de donner de la place peut pas faire un seul pas sans récupérer l'argent volé, mais je en fonction des nouveaux changements et des aspirations des l'ouverture du capital à environ Nous exclurons complètement le là où elle se manifeste". punir et de dissuader les criminels, ainsi que la récupération au secteur privé, et cela par " abolir la politique d'exclusion. me battrais contre la corruption des biens pillés. populations à un État fort, fondé de 34% de plusieurs sociétés terme exclusion. Nous sommes Le candidat pour l'élection présidentielle du 12 décembre pro- Le second point évoqué par le sur l'efficacité plutôt que sur la publiques a part la Sonatrach ". tous algériens. Tous les courants même candidat est l'abrogation récompense, sur un état d'égalité des chances, et se débarnomie, le candidat du RND prélogiques ont le droit de contri- l'éliront président, il leur permet- Pour ce qui est de la micro-éco- intellectuels, politiques ou idéochain a promis, si les Algériens de toutes les lois qui entravent les investissements, et qui n'ont rasse de la culture de la rente voit de prendre des mesures buer à la construction du nouvel tra de voyager sans visa dans pas de place dans une économie ouverte. " Nous avons fait qui répand la corruption et la pour faire face au pouvoir État souhaité par le peuple, mais 100 pays. dépendance. d'achat en procédant à l'exonération des retraités qui touchent mentales : l'efficacité, l'honnê- femmes est le centre des préoc- selon certaines conditions fonda- D'autre part, le célibat chez les fuir plusieurs investisseurs à " Le programme est basé sur cause des lois d'investissements, notamment celle de une vision réaliste basée sur la moins de DA et les salariés qui touchent moins de faire des propositions fortes et Présidentielle du 12 décembre teté et l'intention sincère et de cupations du candidat à la gouvernance et la transparence, 51/49 qui doit être liées uniquement à des domaines stratégi- et sur une planification partisane DA de l'import dur le souveraines, pas seulement la prochain, Abdelkader Bengrina. méthodique ". revenu. Nous avons étudié l'impact de ces mesures sur le budque formelle ", insiste-t-il. par le Conseil Constitutionnel de recherche d'une présence politi- Samedi, après la confirmation ques ". Le secteur des services Sur le plan économique, Mihoubi doit être épargné de cette loi a-til préconisé. ne sont pas conséquents. candidat du Front El Moustakbal dats en lice pour le prochain a indiqué qu'il existe un plan get et nous avons constaté qu'ils Pour sa part, Abdelaziz Belaid, la liste définitive des cinq candi- urgent pour surmonter la situation actuelle, mettre un terme à Mihoubi prévoit, d'autre part, de Pour ce qui est du déficit de la a estimé, lors d'un meeting à scrutin, Abdelkader Bengrina, diminuer les mesures bureaucratiques, et lutter contre la centrali- Mihoubi prévoit de revoir la poli- Constitution, est la seule solulevé lors d'un point de presse, la caisse des retraites (CNR), Illizi, que "la voie de la président du parti El Bina, a sou- la dégradation du crédit financier, assurer les conditions d'un sation, à titre d'exemple il a indiqué que les walis seront soumis de recouvrir le max de la fisca- situation de crise". Algérie, particulièrement, chez tique de l'emploi, mais surtout tion pour sortir le pays de cette problématique du célibat en décollage économique en assainissant l'environnement des à une concurrence sur les investissements dans leurs wilayas. " est devenu un cauchemar pour cisé que "l'algérie possède un lité pour aider cette caisse. " Elle Sur le plan économique, il a pré- les femmes. A.M. É ditorial Ph Hafida Oui pour son bien, puisqu'il considère qu'il le seul à pouvoir, par la suite, une fois élu, en satisfaire l'intégralité des revendications. Sauf la première bien sûr. Benflis nous fait un pied de nez, mais agit pour notre bien. Nous nous en rendrons compte plus tard. S'il est élu bien sûr. Ça me rappelle cette histoire de l'oisillon tombé de son nid, en plein rigueur hivernale. Privé de ses plumes protectrices, le pauvre malheureux est tout transi de froid. La mort le guette de très près. Il s'égosille, s'écrie, gazouille à gorge déployée, pour appeler sa mère, quémander quelque secours Et, ne voilà-t-il pas qu'une belle et grasse vache est attirée par ces cris de plus en plus faibles. Ce que voyant, elle s'empresse de balancer sur le pauvre oisillon une très généreuse bouse, bien chaude et très fumante. L'oisillon en est réchauffé. Se sent renaitre. S'y prélasse et redécouvre même goût à cette faculté précoce de pousser la chansonnette. Cela a le don d'attirer un vieux filou de renard. Celui-ci le sort de sa bouse, et entreprend de la nettoyer méthodiquement afin d'en faire ripaille. Moralités, celui qui te met dans la m le fait peut-être pour te rendre service, et celui qui t'en sort ne te veut peut-être pas que du bien N'est-ce pas ce qu'essaie de nous dire Benflis, mais à sa manière? Wana aâreft ce qui est sûr, en revanche, c'est que je ne m'améliore pas en philo M. A.

3 Actualité DÉTENUS DU HIRAK Deux ans de prison requis à l'encontre de 7 manifestants! Par Ferhat Zafane Des centaines de citoyens se sont rassemblés, dimanche à la place "Es-salam" au centreville de Relizane pour exprimer leur soutien aux élections présidentielles du 12 décembre prochain, a-t-on constaté. Des citoyens de différentes couches de la société civile, ayant pris part à ce regroupement en dépit de la pluie et du froid glacial, ont exprimé leur soutien à l'armée nationale populaire et aux prochaines présidentielles et leur souhait d'un changement auquel aspire le peuple. Les participants au rassemblement ont retenti des slogans réclamant l'organisation des élections à leur Par : Imen.H Le procureur près le tribunal de Sidi M'hamed a requis deux ans de prison ferme assortis d'une amende de DA, contre les sept premiers détenus, Chatri Mouloud, Guerroudj Samir, Timsi Nacer, Ould Taleb Amine, Boudraâ Abderrahmane, Ouidir Khaled et Bibi Makhlouf. Dans ce cadre, un rassemblement de solidarité s'est tenu hier, devant le tribunal de Sidi M'hamed en solidarité avec les manifestants interpellés lors de la mobilisation populaire de vendredi à Alger. En effet, les procès d'une trentaine de détenus d'opinion a débuté hier Les manifestants scandent devant le tribunal " libérez les détenus! ". Un important dispositif de sécurité a été mis en place devant le tribunal. Au total, ils étaient 42 manifestants pris en otages depuis les premières arrestations des porteurs du drapeau amazigh le vendredi 21 juin. Les militants du Hirak ont été arrêtés lors des manifestations du vendredi et mardi à Alger pour essentiellement avoir brandi le drapeau amazigh. Il s'agit Samira Messouci, Dahmani Nour El Houda, Kichou ElHadi, Chaalal Mokrane, Aouissi Mustapha Hocine, Bareche Hafidh, Akouazi Mohamed, Driouche Alaa, Beltis Bakir,Azougui Arezki, Chebili Smail,Chami Arezki,Khebani Abdelbassit, Acherfouche Amar, Bahloul Mohand Ameziane, Bounouh Nabil, Yahiaoui Hilal, Boualouache Kamel, Maati Salah, Bacha Abdelkader, Dechicha Fezil, Ghimouze Akram,Benzine Kheireddine et Ghimouze Alaa. Concernant le procès des détenus d'opinion," Chatri Mouloud, Guerroudj Samir, Timsi Nacer, Ould Taleb Amine, Boudraa Abderrahmane, Ouidir Khaled, Bibi Makhlouf" est programmé pour aujourd'hui au tribunal de Sidi M'hamed - Section pénale 2, número dossier 5418/19. Ils ont été arrêté lors de la marche du vendredi 21 juin à Alger et accusés d'atteinte à l'unité nationale pour avoir brandit le drapeau amazigh, note le CNLD. Il y a lieu de rappelé que, le parquet du tribunal de Sidi M'hamed a requis 6 mois de prison ferme, à l'encontre militant activiste Mourad Amiri qui a eu lieu le dimanche 10 novembre, après 7 fois de report depuis le début des programmations, annonce la cnld sur sa page Facebook. " Le verdict sera prononcé le dimanche 17 Novembre ", rapporte la même source. Dans le même sillage, le procès de feu Kamel Eddine Fekhar, Aouf Brahim, Dadi Noureddine, Mesbah Hemou et Babaz Khodir est programmé pour aujourd'hui au tribunal de Ghardaia,a annoncé le CNLD dans un communiqué diffusé sur sa page Facebook. I.H A UN MOIS, JOUR POUR JOUR, DU SCRUTIN PRÉSIDENTIEL Marches et rassemblements de soutien à travers le pays 3 date pour élire le futur président du pays et affirmant le lien entre le peuple et l'armée. Ils ont brandi des banderoles où est écrit, entre autres, "Oui aux élections présidentielles", Djeich Chaab khawa khawa", "l'armée une ligne rouge" et "les élections la seule issue à la crise de l'algérie". Cette initiative a été prônée par des organisations de la société civile de la wilaya de Relizane. A Mostaganem, des citoyens ont organisé, dimanche à Mostaganem, une marche pacifique pour exprimer leur soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, a-t-on constaté sur place.les participants à cette initiative, représentant différentes couches sociales de la wilaya, se sont regroupés devant la place de l'indépendance, face au siège de l'apc, pour ensuite traverser les boulevards Cheikh Bendine, Hocine Hamadou puis la route d'oran et enfin pour atteindre le boulevard Boumaaza Mohamed, devant le siège de la wilaya. Les manifestants ont scandé différents slogans comme "Djeich, chaab, khawa khawa", "Oui à l'élection et non à la corruption", "les élections sont la solution" et "Non à l'inconnu". Les marcheurs ont insisté sur la nécessité de s'attacher à la solution constitutionnelle pour régler la crise politique, de parachever le processus électoral lancé en septembre dernier et de soutenir l'armée nationale populaire (ANP), digne héritière de la glorieuse Armée de libération nationale (ALN).Ils ont également réitéré à travers leurs slogans l'importance de renforcer le lien ANPnation, notamment pour ce qui a été concrétisé ces derniers mois par l'accompagnement de l'armée des revendications du changement et ses efforts en vue de protéger le pays et sa stabilité. La pluie et le froid glacial n'ont pas empêché les manifestants de poursuivre leur marche, achevée ensuite dans le calme. F.Z PH Hafida KHENCHELA Protestation des gardes communaux Des dizaines de gardes municipaux ont protesté dimanche à Khenchela pour interpeller les autorités locales concernant l'amélioration de leurs conditions sociales. Les manifestants se sont rassemblés devant le siège de la wilaya pour faire part aux autorités de leurs revendications et demander au wali d'intervenir pour "améliorer leurs conditions sociales" et leur accorder leurs droits qu'ils ont qualifiés comme étant "bafoués". En ce sens, le représentant de la Coordination nationale des gardes communaux de la wilaya de Khenchela, Mohamed Zeroual, a affirmé à l'aps que "la plupart des gardes communaux vivent dans des conditions sociales désastreuses compte tenu du fait que des dizaines d'entre eux n'ont pas bénéficié de logement". Le même représentant a également ajouté que les gardes communaux invalides dans la wilaya de Khenchela "perçoivent actuellement une pension ne dépassant pas DA par mois" après que leur salaire mensuel ait été suspendu, contrairement à ce qui se fait dans le reste du pays. Il a également dénoncé ce qu'il a qualifié de "marginalisation par les autorités locales et la commission des œuvres sociales des travailleurs des collectivités locales des gardes communaux et des invalides et leur exclusion des diverses cérémonies d'hommage à l'occasion des manifestations nationales et religieuses, et ce, malgré tout ce qu'ils ont donné à l'algérie pendant plus de deux décennies". A noter que des responsables du cabinet du wali de Khenchela ont reçus, aujourd'hui, cinq représentants des gardes communaux et ont prêté attention à leurs préoccupations tout en promettant d'œuvrer à résoudre les problèmes soulevés dans les "plus brefs délais", en particulier concernant le dossier relatif au logement. INTEMPÉRIES Plusieurs tronçons routiers bloqués par la neige Plusieurs tronçons routiers sont bloqués lundi par l'amoncellement de la neige dans de nombreuses régions du pays notamment en Kabylie alors que sur d'autres le trafic routier est fortement perturbé. Dans la wilaya de Batna, au moins deux routes nationales sont paralysées par la neige à savoir les 77 entre Merouana et Batna et 32 reliant Arris à Batna. La RN 33 reliant les communes d'alassnam (Bouira) et Ait Boumahdi (Tizi Ouzou) est bloquée à hauteur de Tikjda et la RN 15 au niveau du col de Tirourda (Tizi Ouzou). D'importantes chutes de neige ont été enregistrées la nuit dernière dans plusieurs régions du Nord du pays. Et l'office National de la Météorologie (ONM) avait émis hier un bulletin météorologique spécial (BMS) prévoyant de la neige sur les hauteurs dépassant les 1000 mètres d'altitude notamment à Tlemcen, Sidi Bel Abbes, Saida, Naama, El Bayadh, Tizi-Ouzou, Bouira, Bejaia, Bordj Bou Arreridj, Setif, Batna et Khenchela. Le BMS a expiré ce lundi à 6h du matin.

4 Actualité LES MINISTRES DE L'INDUSTRIE ET DES MINES ET DE L'ENERGIE À TIZI OUZOU Un grand projet mis en chantier Par Roza Drik La ministre de l'industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, et son homologue de l'energie, Mohamed Arkab, ont mis l'accent sur la nécessité de relever le défi de se doter d'une véritable industrie pour permettre au pays de dépasser sa dépendance aux hydrocarbures et des importations. S'exprimant lors d'une conférence de presse organisée en marge de la visite de travail et d'inspection effectuée hier dans la wilaya de Tizi Ouzou. Mohamed Arkab a, en outre, mis en exergue l'importance de la nouvelle loi sur les hydrocarbures qui, dit-il, "est très avantageuse pour le pays". Quant à Djamila Tamazirt, elle s'est engagée à lever toutes les contraintes qui entravent l'essor des zones industrielles de la wilaya. Les deux ministres ont, par ailleurs, insisté sur la détermination du gouvernement à poursuivre ses efforts pour le développement du partenariat public-privé, notamment le transfert de technologie, mais aussi pour la mise en place d'une véritable industrie nationale compétitive afin de réduire la facture des importations. Le ministre de l'energie a mis en exergue la détermination et la volonté du gouvernement à faire bénéficier toutes les régions du pays de l'alimentation en énergie tant électrique qu'en gaz naturel en insistant sur la rationalisation des consommations. De nombreux projets relevant de leurs secteurs respectifs ont fait l'objet d'une visite notamment le centre de conversion GPL/C pour véhicules à essence qui assure, en attendant la mise en service de son extension, des prestations pour une moyenne de quatre véhicules par jour. Son plan de charge qui porte sur une commande de kits s'étalera sur les trois prochaines années. Le centre relevant de l'entreprise Naftal prévoit, dans un proche avenir, la conversion des moteurs diesel. Une halte a été aussi effectuée à l'unité de profilage de matériaux et injection de polyuréthane de Sid Naamane a permis aux deux ministres de jauger les performances du savoir faire algérien. Ecolog est une unité au service du logement mais aussi de l'écologie puisque tous les déchets sont récupérés et vendus à une entreprise de recyclage. Son mérite est de s'être implantée dans une région où le chômage des jeunes est important. Elle offre 100 emplois directs en attendant de porter le nombre à 150 dès l'année prochaine. Les deux ministres ont aussi visité une unité privée de fabrication de plaquettes de frein et de filtres automobiles au village Mira dans la commune de Timizart qui emploie 136 personnes en attendant d'atteindre 700 emplois dans les trois prochaines années. Pour le secteur de l'énergie, il a été posé la première pierre d'un poste source 60/ 30 Kv à Chaoufa qui renforcera les régions d'azazga, Fréha et Bouzeguène en énergie électrique. Arkab a donné le coup de starter des travaux de réalisation d'un gazoduc de 16 pouces de transport de gaz naturel pour le mettre à la disposition des foyers des communes d'aït Chaffa, Zekri et Akerrou, et 5 autres localités relevant de la wilaya de Bejaïa. Enfin, il a été procédé à la pose de la première pierre de l'usine Vijai Electricals Algérie de construction de transformateurs de grande puissance sur le site de l'enel d'azazga. Cette joint-venture entre un groupe indien et la Sonelgaz contribuera au développement de l'économie nationale. Elle mettra un terme à l'importation de transformateurs. Le coût de ce projet est de 4,7 milliards de DA avec un délai de réalisation de 22 mois, vise une production de 120 transformateurs par an avec une puissance totale de méga volts ampères (MVA). Cette société va permettre à l'algérie de fabriquer des transformateurs de différentes puissances de 40, 60, 120 et de 315 MVA et de différentes tensions à savoir 60, 200 et 400 Kilovolt ampères (KVA) ce qui fera d'elle la première usine spécialisée dans ce type de produits en Afrique, a souligné la ministre de l'industrie et des Mines. Il est aussi envisagé la réalisation d'une unité de construction métallique pour les besoins de cette société et d'autres besoins nationaux. Cette usine qui devrait atteindre dans les 5 à 6 ans de son entrée en production, un taux d'intégration oscillant entre 45% et 60%, "va permettre de créer une activité industrielle structurante par le développement d'un réseau de fournisseurs dans différents métiers lié à son activité", a-t-elle ajouté. La production de cette nouvelle usine qui va permettre la création de 358 emplois permanents et 900 emplois durant la phase de construction de l'usine. sera destinée au marché national, notamment la Sonelgaz qui importe au prix fort ce type de transformateurs dont le coût du transport représente à lui seul entre 20 et 25% du cout total du produit, ainsi que les marchés africain, moyen-oriental et même européen. Cette coopération algéro-indienne permettra, également, le transfert de technologies de Vijai ce qui permettra d'améliorer la maitrise technique et la performance du partenaire algérien, a souligné Mme Tamazirt. Ce projet, a-telle ajouté, est une opportunité pour le groupe Elec El Djazair de diversifier sa gamme de production et de satisfaire la demande nationale en ces produits et pour le groupe Sonelgaz de s'approvisionner localement en transformateurs plutôt que de les importer, a ajouté Mme Tamazirt. La ministre a observé que la "facture d'importation de transformateurs par la Sonelgaz durant la période 2017/2019 a avoisiné les 22 milliards de DA. Il est prévu une baisse de ce chiffre qui sera d'environ 9 milliards de DA durant les trois prochaines années", a-t-elle indiqué. Le capital social de cette nouvelle Société par action "Vijai Electricals El Djazair" est fixé à milliard de DA, détenu à hauteur de 45% par Electroindustrie (filiale du groupe Elec El Djazair), de 15% par Sonelgaz et de 40% par Vijai Electricals Ltd. De rappeler que le choix d'electroindustrie, pour ce partenariat est dictée par le fait que cette entité dispose déjà d'un savoir faire en matière de fabrication de transformateurs de moyenne tension, et avec cette nouvelle société algéro-indienne, Azazga est appelée à devenir un pôle d'excellence en industrie électrique et électrotechnique. R.D LES REPRÉSENTANTS DU GOUVERNEMENT CHAHUTÉS Les ministres de l'industrie et de l'énergie, qui ont effectués hier, une visite dans la wilaya de Tizi-Ouzou, ont été hués par la population. Malgré le temps pluvieux et glacial, des dizaines de citoyens, qui se sont donné le mot depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, se sont regroupés depuis les premières heures de la matinée devant l'entreprise publique Electro-industrie d'azazga, un des points inscrits au programme de cette visite. Un important dispositif sécuritaire était déjà sur place pour assurer la sécurité à la délégation ministérielle. R.D Les élus APW boycottent la visite Des élus de l'assemblée populaire de la wilaya Tizi Ouzou, des élus FFS, RCD, FLN et RND ont boycotté hier, la visite de la ministre de l'industrie et des mines et le ministre de l'énergie, qui ont effectués hier, une visite de travail et d'inspection dans région. R.D GASPILLAGE DU PAIN 10 millions de baguettes dans les poubelles Par Amirouche El Hadi Sur les 50 millions de baguettes achetées quotidiennement, soit plus d'une baguette par personne, 10 millions atterrissent dans les poubelles. Ce qui équivaut la rondelette somme de 340 millions de dollars. Vraiment h'ram! Ce qui, environ représente ce qu'engrange le secteur du tourisme. Un gaspillage inutile qui pourrait être évité à un moment où toute une série de mesures sont prises par les pouvoirs publics pour tenter de "désenfler" une facture des importations qui culminait à plus de 40 milliards de dollars à la fin de l'année Un million de tonnes de blé tendre sont utilisées annuellement pour la production du pain qui est gaspillé, la subvention pour ce produit de large consommation coûte 15.5 milliards de dinars (120 millions dollars), au Trésor public. L'Algérie qui produit moins de 10% de ce type de céréales en importe annuellement plus de 7 millions de tonnes. 60% de cette quantité est destinée aux boulangeries comme un produit subventionné par l'etat. La facture d'importation de blé tendre s'élève à plus d'1,5 milliard de dollars par an. Les Algériens ont-ils les yeux plus gros que le ventre? La question se pose inévitablement lorsqu'il s'agit de la consommation de pain. D'où l'urgence d'agir pour faire changer de comportement des consommateurs vis-à-vis du produit de base très largement consommé et qui est omniprésent même lorsqu'il n'est pas nécessaire d'accompagner certains plats, à base de pâtes par exemple. Le nombre important de baguettes achetées par nos concitoyens sans être entièrement consommées conduit à un gâchis 4 d'une ampleur telle qu'il a fini par s'ériger en phénomène de société. Ce qui a conduit les pouvoirs publics à un chiffre effarant rendant nécessaire la mise en place d'une commission multisectorielle chargée du lancement de la campagne nationale de sensibilisation à la lutte contre le gaspillage du pain. Le ministre du Commerce, Saïd Djellab et le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui ont procédé, jeudi à Alger, à son installation. Quels objectifs lui ont été fixés? Elle sera chargée d'élaborer et de présenter une feuille de route, fin novembre courant, sur la stratégie de sensibilisation à la lutte contre le phénomène de gaspillage du pain, souligne une dépêche de l'aps. Quelle est sa composante? La commission est constituée de représentants des secteurs du commerce, de la santé, des affaires religieuses, l'intérieur, l'education nationale et l'enseignement supérieur, outre des représentants de la société civile, des experts en nutrition, des médecin spécialistes et des représentants de start-up spécialisées dans les réseaux sociaux, indique-t-on. "Il est nécessaire de conjuguer les efforts de tout un chacun pour la lutte contre ce phénomène contraire aux valeurs de la société et aux préceptes de l'islam" a souhaité le ministre du Commerce, Saïd Djellab lors de son intervention d'une réunion préparatoire, à cette initiative, qui s'est tenue au Palais des expositions à Alger. Il faut rappeler que la décision de création de cette commission a été prise lors d'une réunion interministérielle, tenue le 4 novembre consacrée à l'examen du Programme de développement de la filière céréalière. Il est impératif d'œuvrer à " la rationalisation de la consommation locale en blé tendre, à travers notamment la lutte contre le gaspillage dans la consommation du pain et à diversifier le mode alimentaire pour protéger la santé du citoyen" avait recommandé le Premier ministre Noureddine Bedoui. AEH

5 Actualité 5 EXCLUSION DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE DU DISPOSITIF PRÉFÉRENTIEL D'IMPORTATION Les " monteurs " s'insurgent A en croire les protestataires, la décision prise par le ministère de l'industrie pourrait impacter négativement l'économie algérienne. Par Rafik Bakhtini La décision d'exclure le montage de la téléphonie mobile du dispositif préférentiel d'importation des kits SKD/CKD, est fondée sur "des données totalement erronées", a estimé lundi le Collectif des fabricants de l'électronique, de l'électroménager et des mobiles. Dans une lettre adressée à la ministre de l'industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, dont l'aps a obtenu une copie, le Collectif, regroupant près d'une quarantaine d'entreprises privées et publiques, a estimé que cette décision est porteuse de "répercussions néfastes aussi bien sur les producteurs que sur l'économie nationale". Pour préserver la filière, regroupant "quelque emplois directs et plus de indirects", le Collectif propose "une révision à la hausse des droits de douanes du régime SKD concernant la téléphonie mobile", tout en maintenant le "Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) pour l'importation des produits finis". Il est également proposé la mise en place d'"un Comité regroupant des représentants du ministère de l'industrie et du Collectif des fabricants, pour travailler sur un plan de conversion du régime SKD vers le régime CKD" adapté à la filière. Selon la même source, le coût d'importation des composants utilisés dans le montage de la téléphonie mobile a connu une "ascension fulgurante", notamment suite à l'avènement de la 3G et la 4G en Algérie, en passant de plus de 400 millions dollars en 2014 à plus de 650 millions dollars en Durant toutes les années précitées, lit-on dans la même lettre, "l'importation des téléphones mobiles était majoritairement en produits finis et soumise à un droit de GROGNE DANS LE SECTEUR DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE Les grévistes persistent et signent Par Imen.H Les enseignants du cycle primaire ont observé, hier devant l'annexe du ministère de l'education nationale à Alger, un sit-in pour la deuxième fois consécutive pour appeler le ministère de tutelle à satisfaire leurs revendications socioprofessionnelles. Des dizaines d'enseignants, se sont rassemblés devant l'annexe du ministère, brandissant des slogans appelant à "respecter l'enseignant du cycle primaire" et à "préserver sa dignité" à travers la satisfaction de "ses revendications légitimes". Dans un communiqué rendu public samedi, le Syndicat national des travailleurs de l'éducation (SNTE) a appelé les enseignants de ce palier à poursuivre la contestation et se mobiliser également pour organiser des rassemblements régionaux au niveau des différentes directions de l'éducation. Le SNTE compte ainsi poursuivre son mouvement de contestation cyclique entamé le 06 octobre. En effet, les protestataires menacent d'entamer "une grève ouverte si le ministère de tutelle tardait à examiner leurs revendications", soulignant, qu'aucune rencontre officielle entre les représentants des grévistes et les responsables du ministère a eu lieu la semaine dernière mais les négociations ont échoués. Faut-il le rappeler aussi que les enseignants du primaires maintienne toujours les mêmes revendications à savoir, la promulgation du statut particulier, notamment dans ses aspects liés à la promotion, l'intégration et le classement. L'on revendique également l'application "immédiate et avec effet rétroactif" du décret présidentiel 14/266. On réclame le droit à la retraite proportionnelle sans limitation d'âge pour les enseignants, ainsi que la révision de la classification des enseignants du primaire. L'on réclame aussi la diminution des volumes horaires au primaire et ce au même titre que ce qui se fait dans les paliers moyen et secondaire. Les grévistes demandent également, la régularisation des enseignants formés après le 3 juin 2012 afin qu'ils puissent bénéficier du statut de formateur. Parmi les autres revendications posées figure aussi la possibilité, à l'enseignant, de bénéficier de promotion jusqu'au titre de directeur d'école, ainsi que l'activation du dossier lié à la médecine du travail. Les protestataires ont aussi réclamé la " sécurisation " des écoles primaires et l'instauration d'une journée pour la réception des parents d'élèves, afin d'éviter l'anarchie au sein des établissements. Par ailleurs, ces enseignants qui ont aussi observé une journée de grève hier ont réclamé l'application du décret du mois d'octobre 2014 portant sur la promotion des enseignants du cycle primaire à la 12e catégorie, en plus de la réduction des heures de travail et de l'abrogation de la douanes réduit à 5%". Le collectif a relevé, toutefois, une "baisse" de la facture à moins de 230 millions subséquemment à l'interdiction de l'importation de produits finis, engagée en , cette même facture a atteint 511 millions, suite à la conversion des importations produits finis vers l'industrie de montage local (SKD). Reconnaissant que les actuels taux d'intégration nationale dans le montage de la téléphonie mobile étaient "infimes", le Collectif estime que "les perspectives de leur amélioration étaient importantes", notamment par la mise en place d'un dispositif SKD/CKD adapté à la filière. Les rédacteurs de la lettre n'ont pas manqué, en outre, de rappeler que la fermeture des usines de montage de la téléphonie mobile, conduirait, entre autres, au passage d'un marché régulé à un marché informel dans lequel il sera difficile d'identifier l'origine et la qualité des produits. Pour rappel, le ministère de l'industrie et des Mines avait précisé samedi dernier dans une déclaration à l'aps, que le montage local de la téléphonie mobile n'a pas été "gelé", mais "soumis au droit commun", par conséquent, cette activité "ne bénéficiera plus du dispositif préférentiel d'importation SKD/CKD", tel que stipulé par le Projet de loi de finances pour Les raisons évoquées, par la même source, portent notamment sur la "faiblesse" du taux d'intégration nationale enregistré dans la filière et la "hausse" de la facture d'importation de ses composants. La décision des pouvoirs publics de placer le montage de la téléphonie mobile dans le droit commun et l'exclure du dispositif SKD/CKD, est le fruit, a-t-on expliqué, de "deux années d'observation de l'activité ayant permis de constater qu'il s'agit dans la majorité des cas d'importation de produits finis déguisés". La balle est donc, de nouveau, dans le camp du département ministériel de Djamila Tamazirt. R.B. note obligeant ces enseignants à assurer des cours de soutien dans les établissements. Enfin, ils ont dénoncé la surcharge des classes dans ce palier ainsi que la non-prise en charge de leurs doléances au niveau des établissements scolaires. Toutefois, même si les revendications des enseignants sont légitimes, ne faut-il pas penser aux conséquences d'un tel débrayage sur la scolarité des élèves? Cette grève, faut-il le souligner, n'a pas été du goût des parents d'élèves, qui ont vu leurs enfants privés de cours. " J'ignore les raisons qui ont amené les enseignants à faire grève, mais il fallait au moins choisir la journée du mardi, pour ne pas priver les élèves de beaucoup de cours ", a souligné un parent d'élève. Une autre estime que les revendications des instituteurs est légitime, mais " il fallait trouver d'autres moyens pour les réclamer mis à part la grève ". I.H ALGÉRIE POSTE De nouveaux services en perspective La ministre de la Poste, des Télécommunications et des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun a indiqué qu'algérie Poste lancera, prochainement, plusieurs nouveaux services, dont "Fi Darek" qui proposera des prestations à domicile pour les personnes aux besoins spécifiques et les personnes âgées. Dans une déclaration à la presse au terme de sa visite de travail et d'inspection au Complexe postal de Birtouta (Alger), la ministre a précisé que les projets mis en œuvre par Algérie Poste avaient permis de "réaliser l'équilibre financier de cette entreprise qui s'apprête à annoncer plusieurs nouveaux services dont +Fi Darek+ qui sera lancé la semaine prochaine et qui permettra aux personnels de la Poste d'assurer des prestations à domicile au profit des personnes aux besoins spécifiques et des retraités âgés". Après avoir souligné que ce nouveau service permettra de "sécuriser les deniers" de ces deux catégories sociales, Mme Feraoun a évoqué son éventuelle extension aux personnes physiques et morales afin de générer des ressources supplémentaires dans l'entreprise. Algérie Poste compte également lancer un service sécurisé de distribution des colis et signer des accords de coopération avec des entreprises de E-commerce, a fait savoir la première responsable du secteur. Indiquant que 17% des deniers des clients d'algérie Poste sont retirés via les distributeurs automatiques de billets (DAB), Mme Feraoun a annoncé que l'entreprise Algérie Poste créera une filiale chargée de la maintenance de ces distributeurs, d'autant que l'algérie "rencontre plusieurs difficultés pour assurer la maintenance de ces équipements, pas seulement dans les régions éloignées mais également à Alger et dans d'autres grandes villes", indiquant que cette filiale assurera la maintenance des distributeurs relevant d'algérie poste, en attendant de lancer ce service au profit des banques dans une deuxième étape. Concernant la confection des cartes électroniques, la ministre a fait savoir que la deuxième phase a été lancée et qu'il existe un projet pour leur confection à l'avenir. A une question sur le projet de loi de finances (PLF 2020), Mme Feraoun a précisé que le texte de ce projet de loi "n'impose pas de nouvelles taxes sur le E-commerce mais prévoit un impôt sur les produits et services commercialisés sur Internet. Il s'agit des mêmes impôts imposés au commerce ordinaire". Concernant certaines perturbations enregistrées sur le réseau mobile ces derniers jours, la ministre considère que cela est "normal, d'autant que l'algérie n'est pas un pays producteur d'équipements technologiques qui sont généralement importés en cas de panne".

6 Actualité GESTION DES OEUVRES SOCIALES De profonds changements en perspective Par Imen.H Le ministre du Travail, l'emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, a souligné hier, que " les fonds des ouvres sociales sont avant tout l'argent des travailleurs ". En marge des travaux sur la "normalisation des activités et de la gestion des œuvre sociales des organismes de la sécurité sociale", M.Tidjani a appelé les organismes chargés de la gestion des œuvres sociales de respecté les règles de gouvernance établies toute en assurant la transparence totale dans la gestion du budget. Pour le ministre, l'argent des œuvres sociales sont destinés pour l'amélioration de leurs conditions de vie, toute en appelant ses responsables à respecté la transparence dans son utilisation. En outre, le ministre a procédé à l'installation de la commission nationale des marchés, ainsi que, la commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres contribueraient aux principes de concurrence loyale et d'égalité entre les candidats en évitant toute préférence des candidats. Dans un autre contexte, le ministre a indiqué, que la question de la gestion est confrontée à des changements importants pour les opérateurs sociaux, ce qui nécessite sa réorganisation pour que l'institution puisse mobiliser ses ressources humaines en tant que facteur clé de son développement. Au cours de la réunion, Tidjanai a établi les résultats des démarches adoptées par les agences de sécurité sociale avec la Fédération nationale des travailleurs de la protection sociale, et de la solidarité ont été présentés, dans le but de contrôler et de définir des actions communes dans le domaine de la conduite d'activités de services sociaux au niveau des fonds de sécurité sociale. Il est à rappelé que, le ministre du Travail, de l'emploi et de la Sécurité sociale a annoncé, dimanche, la levée du gel sur l'extension de toutes les activités rentrant dans le cadre des dispositifs Ansej et Cnac, à l'échelle nationale. Cette mesure concerne l'ensemble des wilayas du pays, a souligné Tidjani Hassan Haddam, qui s'est exprimé en marge d'une journée d'étude sur le thème de "l'entrepreneuriat au service du développement économique et social", et organisée en coordination avec le ministère de la solidarité nationale. I.H PH Hafida PROJET DE LOI DE FINANCES 2020 Le Bureau de l'apn examine les amendements proposés Par Ferhat Zafane Le Bureau de l'assemblée populaire nationale (APN) a tenu, dimanche, une réunion présidée par M. Slimane Chenine, président de l'assemblée pour l'examen des amendements proposés au projet de loi de finances 2020, indique un communiqué de la chambre basse du Parlement. L'examen de ces amendements intervient suite au débat, la semaine dernière, du projet de loi de finances 2020 à l'apn. Le Bureau de l'apn a soumis, après examen, les amendements répondant aux conditions légales à la commission ad hoc en vue de les examiner avec les délégués de leurs auteurs, ajoute le document. La Commission des finances et du budget de l'apn avait proposé dans son rapport préliminaire sur le PLF-2020 cinq (05) principaux amendements. Le rapport comprend l'amendement de l'article 106 du PLF relatif à l'extension de l'autorisation d'importation des véhicules touristiques à essence de moins de trois ans à ceux à moteur diesel. Par ailleurs, la Commission propose la suppression de la taxe de DA appliquée à l'admission temporaire des véhicules de particuliers non-résidents et payable au niveau des services des Douanes, prévue dans l'article 66 dudit projet de loi. Concernant la restructuration de l'impôt sur le patrimoine, prévue dans l'article 26, la Commission a introduit un amendement substantiel à travers une imposition au taux de 1/1000 pour les biens dont la valeur dépasse les 100 millions de dinars. De même qu'il est proposé l'amendement de l'article 281 un deciès du Code des impôts et taxes assimilés à travers la correction d'une erreur en remplaçant la souscription des redevables d'une déclaration de leur biens "auprès de l'inspection des impôts" par "auprès de la recette des impôts". D'autre part, la Commission a proposé l'amendement de l'article 102 du PLF relatif à la taxe additionnelle sur les produits tabagiques à travers l'augmentation de son taux à 22 DA par paquet, bourse ou boite au lieu de la proposition de 17 DA dans le texte du projet de loi. Cette taxe est fixée actuellement a 11 DA. En dehors de ces amendements substantiels, la Commission a proposé d'autres amendements sur la forme. Ce qu'il faut retenir de la séance de LE SECTEUR DES HYDROCARBURES DEVRAIT JOUIR D'UN " STATUT PARTICULIER " EN MATIÈRE DE FISCALITÉ Vers plus de flexibilité pour Sonatrach 6 dimanche, c'est qu'en tout, cinq amendements ont été proposés dans son rapport préliminaire de la Commission des finances et du budget. Le rapport comprend l'amendement de l'article 106 relatif à l'extension de l'autorisation d'importation des véhicules de tourisme à essence de moins de trois ans à ceux à moteur diesel. Elle propose aussi la suppression de la taxe de DA appliquée à l'admission temporaire des véhicules de particuliers non-résidents et payable au niveau des services des Douanes. La commission propose, dans le chapitre de l'impôt sur le patrimoine, une imposition au taux de 1/1000 concernant les biens dont la valeur dépasse les 100 millions de dinars. La Commission a proposé, en outre, l'amendement de l'article 102 du PLF relatif à la taxe additionnelle sur les produits tabagiques à travers l'augmentation de son prix de 22 DA par paquet, bourse ou boite au lieu de la proposition de 17 DA dans le texte du projet de loi. Cette taxe est fixée actuellement à 11 DA. Le cinquième amendement concerne une erreur sur le choix des mots dans un passage du texte du projet de loi. F.Z Par Ferhat Zafane Le ministre des Finances, Mohamed Loukal a affirmé, dimanche, que l'amendement de la loi organique relative aux lois de finances visait à renforcer le rôle de Sonatrach et à lui accorder plus de flexibilité dans ses négociations avec ses partenaires, précisant que la séparation du régime fiscal applicable dans le domaine des hydrocarbures des lois de finances concernerait les activités à venir et non la fiscalité pétrolière applicable aux exportations pétrolières de l'algérie. Lors d'une réunion avec la Commission des finances et du budget à l'assemblée populaire nationale (APN) présidée par Tarek Tridi, le ministre a présenté le projet de loi modifiant et complétant la loi proposant l'amendement de l'article 18 de la présente loi qui stipule que "seules les lois de finances prévoient des dispositions relatives à l'assiette, aux taux et aux modalités de recouvrement des impositions de toute nature ainsi qu'en matière d'exonération fiscale". Cependant, pour permettre au projet de loi sur les hydrocarbures présenté à l'apn pour examen, de prévoir des dispositions fiscales, le ministère de l'energie a proposé l'amendement de cet article en permettant au secteur des hydrocarbures de posséder sa propre fiscalité et en séparant cette dernière des lois de finances. A cet effet, un nouvel alinéa a été rajouté à l'article 18 stipulant que le régime fiscal applicable aux activités à venir liées au secteur des hydrocarbures pourrait être introduit à "un statut particulier" en "excluant les dispositions relatives aux exonérations fiscales". Le ministre a précisé que les activités à venir concernées comprendront l'exploration, l'exploitation et la production. Selon le ministre, cette séparation est "exceptionnelle" pour les activités à venir des hydrocarbures et "ne se reproduira plus pour d'autres domaines. Cet amendement aura à renforcer le rôle de Sonatrach en sa qualité d'opérateur économique dans le développement du pays à travers l'introduction de la flexibilité nécessaire dans ses négociations avec ses partenaires étrangers en vue de relancer les activités de prospection et d'exploration en stagnation depuis des années. La négociation des partenaires de Sonatrach directement avec la société nationale sur les détails de la fiscalité appliquée aux contrats de partenariat dans les domaines de prospection et d'exploration "leur donnera la confiance et mettra fin à la bureaucratie dans ce domaine"."l'élaboration d'une loi relative à la fiscalité concernant les activités à venir des hydrocarbures constitue une voie rapide et préparée pour Sonatrach et ses partenaires à même de parvenir à la conclusion de contrats de recherche et d'exploration dont nous avons besoins", a-t-il indiqué. Amendée l'année dernière à travers l'introduction de réformes de fond, la loi organique relatives aux lois de Finances, autorisait, en son article 13, la possibilité de la législation fiscale à travers d'autres textes que les lois de Finances, notamment en ce qui concerne la loi sur les hydrocarbures. Cette possibilité a été annulée par l'article 18 de la loi F.Z

7 Actualité LIBAN Les manifestants ne lâchent pas prise Par Rabah Karali/Agences Le pays du cèdre vit depuis le 17 octobre dernier dans l'ambiance des mouvements de contestation populaire ou des milliers de manifestants se retrouvent quotidiennement dans la rue pour exprimer leur ras le bol d'un contre une classe dirigeante, jugée corrompue et incapable de mettre fin à un marasme économique profond. Indignés par la classe dirigeante, les manifestants à Beyrouth se préparent à une importante manifestation pour mardi après l'annonce de la tenue d'une séance parlementaire pour voter une loi d'amnistie qui engloberait les crimes de détournement de fonds. D'ailleurs, la Fédération Nationale des Syndicats des Ouvriers et Employés au Liban a invité dans un communiqué à " la grève générale ce mardi, à la manifestation devant la Chambre des députés et à la participation à tous les mouvements sur tout le territoire libanais. "Le communiqué a également abordé le sujet de l'amnistie générale, l'accusant d'être " un marché afin de gracier les pilleurs des fonds publics, les corrompus, ceux qui ont porté atteinte aux biens publics maritimes et fluviaux et les pilleurs des fonds de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, ainsi que tous ceux qui ont travaillé avec l'ennemi de l'entité sioniste et qui ont torturé les prisonniers. " Ainsi, cela va renforcer davantage la détermination des manifestants dans le centreville sachant que les actes de corruption sont effets pénalisés au Liban depuis longtemps par de multiples dispositions du code pénal ou des textes spéciaux (les premiers remontant à 1943).En voici quelques exemples : la corruption propre, le trafic d'influence, le détournement de fonds publics, la concussion, les abus d'autorité et les manquements aux devoirs de la fonction, l'enrichissement illicite, les paiements en dépassement des budgets alloués... Ces délits couvrent un très large éventail d'actes d'agents publics - élus ou fonctionnaires - et peuvent tous constituer des bases légales suffisantes pour que des poursuites soient engagées. Néanmoins, à l'heure où nous mettons sous presse, sous la pression de la rue Berry annonce le report de la séance parlementaire prévue aujourd'hui au 19 novembre prochain. D'autre-part, dans l'attente d'un nouveau gouvernement, les craintes d'une crise bancaire vont crescendo parmi la population. Par contre, le gouverneur de la Banque centrale du Liban, Riad Salamé, plus rassurant a affirmé hier que, malgré la situation délicate que connaît actuellement le Liban, où le peuple se révolte depuis près d'un mois contre la classe dirigeante sur fond de crise économique rampante, la stabilité de la livre libanaise est toujours assurée. Il a également assuré qu'aucune politique de ponction sur les dépôts ("haircut") ne sera mise en œuvre, alors que des informations circulaient dernièrement 7 dans les médias à ce propos. Ceci étant dit, la situation demeure tendue à Beyrouth ainsi qu'à Saida et Tyr (sud) mais aussi à Tripoli (nord), les rangs des manifestants ont grossi en début de soirée. Brandissant des drapeaux libanais, les manifestants ont notamment appelé à accélérer la formation d'un gouvernement de technocrates indépendants des partis au pouvoir. "Nous ne quitterons pas la rue avant que nos revendications ne soient totalement satisfaites", a hurlé une jeune manifestante au micro d'une chaine locale. "Nous sommes plus que jamais déterminés", a-t-elle ajouté. Depuis la démission de M. Hariri, les tractations politiques achoppent sur la forme du nouveau gouvernement. Le chef du Hezbollah, poids lourd de la vie politique libanaise, doit prononcer lundi un discours télévisé très attendu. Hassan Nasrallah avait balayé l'idée d'un gouvernement exclusivement formé de technocrates, réclamé par la rue. Durant les deux premières semaines de la contestation, les banques sont restées fermées, renforçant depuis leur réouverture les restrictions sur les retraits et les conversions vers le dollar.enfin,de son côté, le ministre sortant des Finances Ali Hassan Khalil s'est réuni en urgence hier avec les représentants du secteur des carburants afin de remédier à la crise actuelle que connaissent les stations-services à la suite d'une pénurie de carburant ces derniers jours. R.K./A. LUTTE CONTRE LE TERRORISME À BLIDA Un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté, dimanche à Blida, par un détachement de l'armée nationale populaire, a indiqué hier un communiqué du ministère de la défense nationale. "Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l'armée nationale populaire a arrêté, ce 10 novembre, un élément de soutien aux groupes terroristes à Blida/1ère Région militaire", précise la même source. Dans le Un suspect arrêté cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l'anp ont arrêté, lors d'opérations distinctes, à Tamanrasset/6e RM et Tindouf/3e RM, "12 personnes et ont saisi 4 marteaux piqueurs, 4 groupes électrogènes, 2 détecteurs de métaux ainsi que 4 véhicules tout-terrain", tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont appréhendé, à Jijel/5e RM "13 individus et ont saisi 3 fusils de chasse, une quantité de munitions et 229 comprimés psychotropes". Par ailleurs, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardefrontières ont arrêté à El-Oued/4e RM et Souk-Ahras/5e RM, "4 narcotrafiquants et saisi 21 kilogrammes et 800 grammes de kif traité ainsi que 7925 comprimés psychotropes", ajoute le communiqué. Un individu en possession d'un drone a été également arrêté à Blida, conclut le MDN. UN BUS PERCUTE UN POTEAU À OUARGLA 32 blessés Pas moins de 32 personnes ont été blessées dans un accident d'un bus de voyageurs survenu hier à Ouargla, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. L'accident s'est produit vers 4h 20 du matin, lorsqu'un bus de transport de voyageurs assurant la ligne Oran-Hassi Messaoud a percuté un poteau électrique au niveau de l'évitement Sud de la ville de Ouargla, a-t-on précisé. Les blessés, à différents degrés de gravité, ont été évacués par les éléments de la protection civile vers l'hôpital Mohamed Boudiaf à Ouargla, selon la même source. Une enquête été ouverte par les instances sécuritaires compétentes pour déterminer les circonstances de l'accident. ASPHYXIE AU MONOXYDE DE CARBONE À MÉDÉA Une personne décédée et six secourus Un quinquagénaire est décédé hier à Berrouaghia (Est de Médéa) suite à une asphyxie au monoxyde de carbone, a-t-on appris auprès de la Protection civile qui a fait part de six autres personnes secourues le même jour dans un accident similaire. L'accident est survenu tôt le matin dans la cité "1er Novembre", au centre-ville de Berrouaghia (30 km à l'est de Médéa), a indiqué la même source, ajoutant que le décès a été provoqué par l'inhalation de monoxyde de carbone provenant d'un chauffe bain. Toujours selon la Protection civile, six autre personnes, exposées à du monoxyde de carbone, ont été secourues le même jour à Médéa, dans un accident similaire enregistré à la cité M'sallah", au centre-ville de Médéa. Les six personnes secourues, âgées entre 9 et 82 ans, ont pu être réanimées à temps et évacuées vers l'hôpital Mohamed Boudiaf où elles ont reçu les soins nécessaires, a-t-on ajouté. L'ARMÉE MALIENNE ANNONCE LE REPLI DE SES POSITIONS ISOLÉES Une aubaine pour les terroristes L'armée malienne a annoncé sa décision de se replier de ses positions isolées, près de la frontière du Niger et du Burkina Faso, pour se regrouper sur des places plus fortes après deux assauts meurtriers. Cette décision a déjà été appliquée à trois postes (Anderaboukane et Indelimane, repliés sur Ménaka, et Labbezanga, sur Ansongo) et d'autres vont suivre, a indiqué l'armée dimanche sur son site internet. Indelimane, dans l'est du pays, a essuyé le 1er novembre une attaque qui a coûté la vie à 49 soldats selon les autorités. Un mois plus tôt, une quarantaine d'hommes au moins ont été tués dans un double assaut contre les positions militaires à Boulkessy et Mondoro, près de la frontière du Burkina. A la suite d'indelimane, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta avait indiqué avoir ordonné à l'armée l'élaboration d'un "nouveau concept opérationnel". "Dans un souci de reconsidérer notre posture opérationnelle sur le terrain, les unités isolées vont être regroupées en points d'appui et centres de résistance", a souligné l'armée sur internet. "Cette décision s'inscrit dans l'exécution d'un nouveau concept d'opération qui vise à mieux adapter la stratégie à la menace des terroristes et autres narcotrafiquants", précise la même source.

8 Régions ORAN Plantation de plus de arbustes Un total de arbustes de différentes espèces ont été plantés, lors d une opération menée par la conservation des forêts d Oran à l occasion de la célébration du 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, a-t-on appris dimanche de cette direction. L opération a été lancée mercredi par la plantation de 60 arbustes par des enfants de la crèche Les mignons à la forêt d El Minzah suivie d activités de sensibilisation et de loisirs encadrées par la direction de la conservation des forêts. L initiative s est poursuivie jeudi par la plantation de arbustes au niveau d une caserne militaire à Bel horizon en collaboration avec la 2eme Région militaire. Une autre plantation de 150 arbustes a été effectuée en collaboration avec l université d Oran Ahmed Benbella au niveau de son siège avec la participation d universitaires, étudiants et personnels. En outre, plus de 200 arbres ont été mis sous terre vendredi au niveau de la forêt de Belgaid en collaboration avec Lions club et 100 arbustes à la forêt du Murdjadjo avec la participation d éléments des Scouts musulmans algériens (SMA). Cette campagne sera achevée dimanche par la plantation de 10 arbres en collaboration avec l université des sciences et technologies d Oran Mohamed Boudiaf au niveau de la cité avec la participation des universitaires et personnels. D eux usines activant illégalement dans la fabrication de tubes en cuivre ont été découvertes, par la brigade de recherches de la gendarmerie nationale de Blida, indique un communiqué public dimanche par le groupement territorial de la gendarmerie nationale de la wilaya. L opération, inscrite au titre des efforts de lutte contre la criminalité et la protection des citoyens et de leurs biens, a permis la saisie de près de 150 tonnes de cuivre d origine suspecte, est-il ajouté En raison de l absence de véhicules automobiles - taxis assurant la desserte Hadjairia- Hammam-Bou-Hadjar, nonobstant l agrément de quatre (04) véhicules taxis des services concernés de la wilaya,les transporteurs de voyageurs exploitant cette ligne de transport rural garent, une fois arrivés au lieu destiné soit à Hadjairia soit à Hammam-Bou-Hadjar, pendant une durée parfois dépasse deux (02) heures d attente jusqu à ce que toutes les places du véhicule collectif «Karsan» ou autre soient occupées pleinement pour qu ils prennent le départ vers l endroit demandé, pénalisant de ce fait et lourdement les habitants devant s y rendre. C et état de fait qui est à l origine de l absence d une «plage horaire» délimitant l horaire de l attente avant tout départ, est vivement déploré par les habitants qui se trouvent contraints à opter vers un taxi clandestin pour un prix de location exorbitant pour arriver au lieu demandé ou s abstenir d y vaquer à leurs occupations quotidiennes ou accomplir des prestations de services administratives, médicales, scolaire, sociales ect.. Dans le même cadre des préoccupations des habitants de ce village, le réseau de l éclairage public au niveau des logements ruraux réalisés ou en cours de réalisation qui a débuté, depuis Trois (03) mois, n est pas achevé malgré que les 8 trous de la pose des poteaux électriques sont creusés d où risque de danger pour les piétons particulièrement les enfants ou automobilistes, particulièrement durant cette saison hivernale qui connait des averses pluviales. Il est demandé également l installation des ralentisseurs à l entrée et à la sortie du village Hadjairia, où il a été enregistré des accidents de la circulation routière voire mortels. Il est souhaité l intervention des services de la direction des affaires religieuses et des wakfs de la AIN-TEMOUCHENT/EXPLOITANTS DU TRANSPORT RURAL Les habitants lourdement pénalisés BLIDA/FABRICATION ILLÉGALE DE TUBES EN CUIVRE Découverte de deux usines dans le même document. Cette affaire a été mise à jour, est-il précisé, grâce à des informations parvenues à la brigade de recherches de la gendarmerie, portant sur deux usines activant secrètement et illégalement dans la fabrication de tubes en cuivre, en exploitant des câbles de cuivre d origine suspecte, pour ce faire. Selon le même communiqué, il s agit d une usine de transformation de fer de la commune de Guerouaou (Est de Blida), où d importantes quantités de cuivre brut et de tubes de cuivre destinés à la vente ont été découverts par les éléments de la gendarmerie nationale, parallèlement à la présence, sur place, de travailleurs algériens et chinois. Interrogé sur son activité, le promoteur de l usine a assuré aux gendarmes ne pas posséder d autorisation d exercice des services compétents de la wilaya, car son usine vient d entrer en activité récemment, est-il rapporté dans le même document, ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES À OUM EL BOUAGHI Création de 15 clubs verts Quinze (15) clubs verts versés dans la préservation et la promotion de l environnement ont été créés depuis l année 2017 dans plusieurs établissements scolaires de la wilaya d Oum El Bouaghi, a-t-on appris dimanche de la présidente de l annexe de la maison de l environnement, Yasmine Belaâbed.Ce nombre de clubs a été mis en place dans sept (7) écoles primaires et huit(8) collèges d enseignement moyen (CEM), répartis sur différentes communes de la wilaya, a précisé à l APS la même responsable. Elle n a ajouté que la maison l environnement de œuvre à encourager et suivre les activités de ces clubs pour un rendement plus efficaces sur le terrain, soulignant que le programme 2020 élaboré par cette structure de l environnement, vise à renforcer la création de ce genre de clubs à travers diverses localités de la wilaya. «Les clubs verts ont des effets positifs et importants sur le changement des comportements des élèves, a déclaré la représentante de la maison de l environnement qui affirme avoir reçu plusieurs demandes relatives à la création de ce genre de clubs à travers des établissements wilaya d Ain-Temouchent et celle des responsables de la daira et de la commune de Hammam- Bou-Hadjar pour l inscription et l entame de la réalisation d une nouvelle mosquée spacieuse car l actuelle bâtie depuis une trentaine d année ne répond plus au nombre des fidèles en raison d accroissement de la population ces dernières années, et y trouvent des difficultés pour accomplir leurs prières notamment durant le mois de ramadan et du Vendredi car ce lieu de culte est exigu. B.Abdelhak signalant la saisie de la totalité de la quantité de cuivre se trouvant sur place, estimée à près de 95 tonnes. La 2ème usine secrète et illégale a été découverte dans la zone d activité de Ben Boulaid. Elle activait sous le couvert d une agence de contrôle de véhicules, dont elle exploitait un panneau publicitaire. Une saisie de 54 tonnes et 55 kg de cuivre brut a été effectuée sur place, en plus de matériels divers, est-il ajouté de même source. scolaires. La création du club de l environnement dans un établissement scolaire demeure tributaire de la volonté exprimée par les responsables du secteur de l éducation et de la disponibilité d espace pour abriter les activités environnementales, a-ton rappelé.

9 Régions DEUX AFFAIRES DE KIDNAPPINGS TRAITÉES À MOSTAGANEM Deux jeunes filles sauvées in extremis des mains des ravisseurs Les gendarmes ont réussi grâce à la collaboration de citoyens, à résoudre une nouvelle affaire d enlèvement dont a été victime une jeune fille. L affaire remonte à la journée de jeudi, lorsque le frère de la victime a informé les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale d El Bayadh, suite à l enlèvement de sa sœur, une jeune étudiante, âgée de 19 ans, devant l entrée principale de l université d Ahmed Gaid d Oran, a précisé le porte-parole du Commandement de la Gendarmerie national de la wilaya de Mostaganem. L a jeune fille a pu envoyer un message à son frère en lui disant qu elle se trouve à Mostaganem. Les gendarmes de la brigade de recherche de la wilaya de Mostaganem ont immédiatement déclenché une vaste opération de recherche et de contrôle des véhicules et des individus en procédant au bouclage de toute les entrées et les sorties de la ville et en appliquant un dispositif de patrouilles et de barrages afin de retrouver la fille. Grâce au concours des citoyens qui ont signalé, via le numéro vert de la Gendarmerie nationale, le 10-55, le passage du véhicule dans lequel la fille a été embarquée, les gendarmes ont localisé et immobilisé, lors d un point de contrôle, les deux mis en cause qui étaient à bord d une voiture, et libéré la jeune fille. La victime a déclaré avoir été enlevée par ses ravisseur qui l ont menacée au moyen d un couteau à sa sortie de la dite université. Informé, le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem a l ouverture d une enquête et la présentation des deux mis en cause. La deuxième affaire, c est un couple qui a accosté la victime au lieudit de Hassi Mameche dans la wilaya de Mostaganem, où l un d eux l a embarquée de force à bord de son véhicule pour se rendre dans une maison, située dans la commune de Hassi Mameche.Les gendarmes de la brigade de Hassi Mameche ont été informé par son père de l enlèvement de sa jeune fille H. H., âgée de 17 ans, et demeurant au centre de Hassi Mameche, wilaya de Mostaganem,, a précisé le porte-parole du Commandement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Mostaganem. Un dispositif de patrouilles et de barrages a été déployé par la brigade de recherche afin de retrouver la fille. Quelques heures après, la fille a été sauvée in extremis des ravisseurs ajoute le porte-parole. A.Lotfi RÉALISATION DE LOGEMENTS SOCIAUX À ROUIBA La liste des assiettes foncières arrêtée Les services de la circonscription administrative de Rouiba ont achevé, récemment, la constitution de la liste des assiettes foncières devant abriter les projets de réalisation de logements sociaux au niveau de la commune, a indiqué un communiqué des mêmes services. La liste des assiettes foncières devant abriter les projets de réalisation des logements sociaux au profit des habitants de la commune de Rouiba a été arrêtée au terme d une séance de travail présidée par le wali délégué en présence de représentant de 9 l Assemblée populaire communale (APC), du secrétaire général, des services techniques, des représentants de l agence foncière de la wilaya et de l Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Bir Mourad Raïs, a précisé la même source, relevant que la situation des assiettes a été vérifiée auprès de la Conservation foncière. Financé par la commune, le projet sera élargi avec le choix d autres parcelles de terre, les services de l OPGI de Bir Mourad Raïs et de l Agence foncière ayant été chargés de présenter un projet de convention pour la gestion du projet, conformément aux dispositions du décret exécutif du relatif à la maîtrise d ouvrage et à la maîtrise d ouvrage délégué, ont expliqué les services de la circonscription administrative de Rouiba. Pour ce faire, poursuit la même source, les membres de la commission communale chargée des logements ont été chargés de parachever les propositions d assiettes foncières, en coordination avec l inspection des domaines et la préparation du dossier technique relatif à l établissement des permis de construire. Intervenant au terme de la présentation des principaux axes de ce projet, le wali délégué a affirmé que ce projet important sera mis en œuvre au profit des demandeurs de logements sociaux à Rouiba, réitérant sa disposition à garantir le financement nécessaire. Il a instruit, dans le même cadre, les services de la commune de rechercher de nouvelles assiettes foncières pour élargir le projet. Située dans la banlieue est de la capitale, la circonscription administrative de Rouiba compte trois communes, à savoir Rouiba, Heuraoua et Réghaia. DJELFA/ CAISSE DE RETRAITE DE LA WILAYA Des supports numériques pour soutenir la base de données La base de données des adhérents de l agence de la Caisse nationale de retraite (CNR) de la wilaya de Djelfa a été renforcée avec des supports numériques, a-t-on appris, dimanche, auprès du directeur de la structure, Mohamed Salah Adjadji. «Nous avons renforcé la base de données de nos adhérents et des ayant droits avec des supports numériques, à l instar de leurs numéros de téléphone personnels, en vue de leur permettre un suivi en temps réel de leurs dossiers, notamment la période de leur actualisation, tout en les informant des nouveautés inhérentes aux prestations de la Caisse, a indiqué à l APS M. Adjadji, en marge des portes ouvertes sur la CNR.Il a fait part de la collecte, à ce jour, des numéros de téléphone de 60% des adhérents à travers les guichets de l agence locale de la CNR et des différentes daïras et communes de la wilaya. Cette nouvelle procédure a été fortement saluée par les adhérents, qui ont loué cette initiative de rapprochement entre l administration et le citoyen, comme assuré par un retraité rencontré, par l APS, au niveau de l agence locale de la CNR. Il a déclaré être venu à la caisse en vue d actualiser mon dossier, après avoir reçu un appel m informant de la nécessité de me présenter à la direction de l agence, avec certains documents, a-t-il souligné. Selon M. Adjadji, ces portes ouvertes, qui s étaleront du 3 au 7 du mois en cours, sont axées sur quatre thèmes principaux. A savoir faire la promotion des prestations de la CNR, informer les adhérents sur l impératif d actualisation de leurs dossiers de retraite, informer les travailleurs sur leur droit de rester à leurs postes jusqu à l âge de 65 ans, et leur faire connaître le numéro vert de la Caisse et son utilité, au même titre que les supports de communication mis à leur disposition pour présenter leurs doléances ou solliciter une subvention sociale, entre autres. Le responsable a signalé, en outre, la programmation, durant ce même mois, de portes ouvertes similaires au niveau des communes de Djelfa les plus peuplées, et comptant le plus grand nombre de retraités et ayant droits, à l instar de Messaàd, Ain Ouessara, Hassi Bahbah, et El Idrissia, en vue, a-t-il dit, de sensibiliser et informer le plus grand nombre possible, parmi eux, sur toutes les nouveautés introduites dans les prestations de la CNR, a-t-il indiqué. La CNR de Djelfa compte plus de retraités et ayant droits à travers les 36 communes de la wilaya, est-il signalé de même source.

10 Régions RELIZANE Une demande accrue en établissements scolaires La localité de Benaga relevant de la commune de Benaga accuse un retard dans la satisfaction de la demande en places pédagogiques qui ne cesse d augmenter. La seule école primaire sur les lieux ne peut plus contenir la sollicitation accrue de la part des habitants en nombre croissant. C es derniers appellent régulièrement les autorités à programmer une nouvelle école primaire dans la localité et permettre ainsi de diminuer la pression existante sur le seul établissement existant. «Le nombre des élèves est important et les classes ne peuvent plus en tolérer plus. La tâche de la direction et du corps enseignant est de plus en plus ardue dans l encadrement», D es habitants l agglomération de Sidi Lazreg, un village de l extrême Sud de la wilaya nous ont prié de lancer un appel aux autorités afin qu ils puissent eux aussi bénéficier d infrastructures qui aideront cette localité à jouir des bienfaits du développement. Sidi Lazreg est une commune enclavée dans les montagnes de Zemmoura. confie une institutrice. A relever que dernièrement, le chef de daïra, a effectué une visite aux programmes du secteur de l Education dans les deux communes de Belacel et de Sidi Khettab. Le nouveau CEM, des Que doit-on faire pour inciter les responsables locaux à se pencher sur ce dossier qui revêt un impact socioéconomique pour toute la région? Que peut-on faire pour faire sortir les élus ayant en charge la gestion des affaires de la commune de leur mutisme, on ne peut plus, inadmissible quant à ce sujet qui a fait couler beaucoup d encre sans pour autant susciter la moindre réaction de ces élus? Néanmoins, la population nourrit un grand espoir de voir le wali de Relizane, Mme Nacera Brahmi, intervenir à l effet de dépoussiérer ce dossier et de prendre les mesures nécessaires à même d exploiter ces ressources naturelles dont recèle la commune d Oued Djemaa, une opportunité économique qui garantie une plus-value sociale et économique pour toute la région. En effet, il ressort d une étude hydrogéologique établie durant la guerre français, que la partie nord-est de Relizane, et plus exactement les alentours d Oued Djemaa, renferment une immense nappe d eau naturelle de qualité. Une ressource qui ne demande qu à être exploitée. Il suffit, selon un ingénieur en géophysique, de soustraire cette richesse par la réalisation d une unité d exploitation et de commercialisation. Notre interlocuteur nous révèle aussi qu au sud de la localité, et plus précisément au lieu-dit Hammam L abbesse, l on peut découvrir l eau qui guérit plusieurs maladies de la peau et d autres maladies tel le rhumatisme! Et un autre de renchérir c est vraiment une aubaine, d autant que cette écoles à Zeguier, Sehari, Mouaissia ont été visités par le chef de daïra. Ce dernier a insisté sur l importance de l achèvement des travaux dans les délais impartis et ce, pour la plupart des projets, avant la étude existe, il ne suffit que de concrétiser ce projet en suspens qui ne sera que bénéfique pour la commune. Et d ajouter : Les autorités locales sont tenues de tout 10 rentrée scolaire dernière. Il s est rendu aussi à la localité de Sidi Khettab et a fait part de cette visite lors de la session ordinaire de l APW. «Je ferais toujours des visites éclair à travers la daïra pour avoir ma mettre en œuvre quant à la mise en exploitation de ces ressources ou, à défaut, attirer l attention des investisseurs qui ne manqueront pas sûrement de sauter sur l occasion qui propre idée de la situation», a averti le premier responsable de la daïra créant une pression de plus sur les élus locaux, déjà en fin de mandat et dont une partie se préparant aux prochaines élections locales. Sidi Lazreg, un village enclavé en quête de développement Elle se trouve au milieu de forêts de chêne liège et d oliveraies où vivent des cerfs de barbarie et de nombreux autres animaux sauvages. Elle se trouve à 45 kilomètres au sud de la wilaya mère de Relizane. Depuis, l agglomération attend et espère qu un œil bienveillant se pose sur leur localité. Cet espoir se réalisera sûrement lorsque les autorités arrêteront d implanter toutes les infrastructures importantes le long de la RN 4 et par là oublier les zones enclavées. Un complexe sportif de grande envergure pourrait avoir sa place et permettre de créer une animation certaine. De par sa position privilégiée Sidi Lazreg se prête largement à cette réalisation. Le vœu de la population de voir les autorités choisir leur village pour l implantation d un complexe sportif. La population de ce village qui a tant souffert par le passé des coupures intempestives de l électricité, qui ne disposait pas de gaz de ville etc. et qui est la wilaya de Relizane à avoir deux barrages sur son territoire avait également supporté la crise de l eau potable. Des ressources naturelles inexploitées leur est offerte pour profiter de cette opportunité qui sera, sans aucun doute, d un apport socio-économique considérable pour toute la région. A.Lotfi DGSN/SKIKDA ET LAGHOUAT Près de unités de produits pyrotechniques saisies Huit personnes ont été arrêtées et près de unités de produits pyrotechniques ont été saisis par les éléments de la sûreté nationale au niveau des wilayas de Skikda et Laghouat, indique samedi la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. A Skikda, les forces de police judiciaire ont interpellé cinq individus lors d une opération au centre-ville, et saisi 2378 unités de produits Pyrotechniques, tandis que la police de Laghouat a interpelé trois personnes impliquées dans une affaire liée à la vente illicite de ce type de produits et récupéré unités, note la même source. Par ailleurs, les forces de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya d Ain Témouchent ont interpellé deux personnes impliquées dans une affaire liée au trafic de drogue lors d une opération de minutieusement menée et qui s est soldé par la récupération plus de 7 kilogrammes de cannabis traité. Dans la wilaya de Sétif, les éléments de la Sureté nationale ont arrêté une personne et récupéré plus de 1 kilogramme de cannabis traité.

11 Contribution LOI DES FINANCES 2020 ET AVANT PROJET DE LOI SUR LES HYDROCARBURES URGENCE D'AVOIR UNE VISION STRATÉGIQUE Par Dr Abderrahmane MEBTOUL, Professeurdes Universités Expert international en management stratégique 1.-C est dans un contexte mondial peu rassurant, à travers les tensions et de profonds bouleversements géostratégiques militaires, économiques et sociaux que le gouvernement algérien présente la loi des finances Tout d abord il est important de souligner que la dette extérieure représente entre ½% du produit intérieur brut (PIB). Les recettes en devises de l Algérie selon les bilans de Sonatrach ont été de 940 milliards de dollars entre 2000/2018 et présentant selon les statistiques officielles 95% du total nous donnant une entrée de devises pour cette période selon les données du FMI (données que lui fournit la banque d Algérie) environ milliards de dollars. Alors que pour la période les entrées de Sonatrach ont été de 140 milliards de dollars entre 1974/1979 et 410 milliards de dollars entre 1980/1999, mais devant tenir compte de la cotation dinar/dollar, 4/5 dinars un dollar vers les années 1970/1974, 10/15 dollars vers les années 1980, 45 dinars vers les années 1994/1995 après l ajustement structurel et courant 2018/2019 entre 116/118 dinars un dollar. Comme les réserves de change ont clôturé officiellement fin avril 2019 à 72 milliards de dollars contre 194 milliards de 31/12/2013, le total de sorties de devises importation de biens et de services (souvent oublié ayant fluctué entre 2010/2018 entre 9/11 milliards de dollars/an) peuvent être évalués à environ 930 milliards de dollars. A titre d exemple entre 2017/2019,malgré toutes les restrictions ( règle 49/51%, licences d importation) les importations de biens fluctuent entre 55/56 milliards de dollars pour une entrée de devises en 2018, cours favorable du pétrole ( moyenne 70 dollars) 39 milliards de dollars pour Sonatrach et pour 2019, cours en baisse (moyenne 60/62 dollars) 32/33 milliards de dollars et avec les exportations hors hydrocarbures y compris ses dérivées entre 35/36 milliards de dollars au total. Il s ensuit la fonte des réserves de change qui clôtureront selon la tendance janvier (79 milliards de dollars) et avril 2019 (72 milliards de dollars) une baisse en moyenne annuelle de 21 milliards de dollars par rapport au niveau du 31/12/2018 et tenant compte des restrictions actuelles qui d ailleurs menacent l appareils productif existant, les réserves de change prévues pour un cours de pétrole moyen 60/62 dollars et le gaz 2/3 dollars pour le GN et 4/5 dollars pour le GNL seraient : de 58 /60milliards de dollars fin 2019, 35/37 milliards de dollars fin 2020, 18/20 milliards de dollars fin 2021, et le risque d épuisement des réserves de change et retour au FMI durant le premier semestre 2022 avec la perte de l indépendance politique et économique. Quant au Le gouvernement, en ce mois de novembre 2020, traversant une grave crise politise, présente deux lois, celle des finances 2020, et le projet de loi des hydrocarbures. Une loi de finances n' est qu'une loi de finances retraçant les dépenses et les recettes de l'etat ne pouvant remplacer la planification stratégique qui fait cruellement défaut à l'algérie : que sera l'algérie horizon 2020/2030 tenant compte tant des mutations internes que mondiale toujours en perpétuel mouvement n'existant pas de situation statique. Quant à l'avant projet de loi des hydrocarbures, une loi n'est qu'une loi, un moyen, ayant peu d'effets sans améliorer le climat des affaires, une nouvelle gouvernance et devant s'insérer dans le cadre d'un nouveau le modèle de consommation énergétique et d'une loi organique de la transition énergétique. taux de croissance, de chômage et d inflation, il est lié au climat des affaires où l Algérie selon le dernier rapport de la banque mondiale 2019 est classée 157 ème sur 190 pays, renvoyant à la mauvaise gouvernance, bureaucratie, corruption, système financier et système socio-éducatif non adapté dans les cinq derniers pour l innovation. Selon le FMI, le taux de croissance serait de 2,9% en 2019, 2,4% en 2020 et moins de 1% entre 2021/2024 en cas de paralysie de l appareil productif dont la relance est fonction de profondes réformes structurelles. La banque mondiale est plus pessimiste dans son rapport du 9 octobre 2019 avec 1,3% en 2019 et 1,5% pour 202, annonçant de vives tensions avec un déficit budgétaire à 12,1 % du PIB en rappelant que la loi de finances 2020 prévoit un solde négatif du trésor d environ 20 milliards de dollars. Comment dès lors créer entre / empois par an qui s ajoutent au taux de chômage actuel nécessitant un taux de croissance de 8/9% par an sur 5/10 ans pour éviter de vives tensions sociales? Cela a un impact négatif sur le taux de chômage. La population algérienne est de 43 millions d habitants au 01 janvier 2019, pour une population active d environ 12,5 millions avec une élévation du niveau de vie près de 78 ans pour les deux sexes selon le rapport de l ONU de L emploi est dominée par la sphère informelle représentant entre 35/40% de la population active avec une tertiarisation : 60% de l emploi officiel sont dans le commerce/services peu productifs, 17% dans le BTPH, seulement 12/13% dans l industrie mais avec la dominance de PMI/PME peu innovantes (80% n utilisant pas les nouvelles technologies) et l ensemble reposant sur le plan juridique) plus de 90% sur des unités personnelles ou petites SARL. Selon le FMI,en raison du ralentissement du taux de croissance, dominée par l impact de la dépense publique via la rente Sonatrach, en 2018, 11,7% de taux chômage, en 2019, 12,5%, en 2020 plus de 15%, ce taux ne tenant pas compte des emplois rente notamment dans l administration plus de deux millions de fonctionnaires beaucoup. Quant à l inflation, le taux officiel est d environ 4/5% ces dernières années 2017/2019 mais biaisé car d une part, le panier de biens de consommation président au calcul de l indice doit être réactualisé, le besoin étant historiquement daté (nouveaux besoins avec les nouvelles technologies en ce XIème siècle) et d autre part, les subventions généralisés, celui percevant 100 euros par mois bénéficient des mêmes avantages que celui qui perçoit 1000 euros. Pour l ONS, les produits de biens de consommation y contribuent à 43% dont 26% pour les produits agricoles, et les subventions baisent le calcul de l indice entre contribuant selon certains experts à 26/28%. Mais le niveau de l inflation renvoie au financement non conventionnel où ont été injectés 45 milliards de dollars (25/30% du PIB estimé en 2018 à 180 milliards de dollars) sur un total prévu de 55 milliards de dollars. Cette injection aura un impact inflationniste à terme. Comme le gouvernement a décidé dansa loi de finances 2020 de ne plus recourir à ce type de financement s offrent plusieurs solutions : l endettement extérieur, la dévaluation du dinar par rapport à l euro et au dollar comblant artificiellement le déficit budgétaire,l augmentation de la fiscalité ordinaire, mais risquant d amplifier la sphère informelle, les activités visibles étant en difficultés, surtout avec la crise politique actuelle, l augmentation de la production hydrocarbures pour augmenter la fiscalité pétrolière en baisse, la lutte contre la corruption et les surfacturations, puiser dans les réserves de change, et enfin relance de l appareil productif mais dont l effet n est pas immédiat, sous réserve d une autre politique économique. 2.-C est dans un contexte peu rassurant que le gouvernement algérien propose également la révision de la loi des hydrocarbures. Le constat selon Wiener Börsensäle de Vienne, en ce début de novembre 2019 Autriche, à l ouverture de la 13ème édition du WOO 2019 (World Oil Outlook) dans une analyse des projections et évaluations à moyen et à long terme du secrétariat de l OPEP pour le secteur mondial du pétrole et de l énergie, il ne faudrait pas s attendre à une remontée spectaculaire des cours du brut d ici cinq ans, à moins d un improbable bouleversement géopolitique. Ainsi, la production de l OPEP va baisser à hauteur de 32,8 millions de baril /jour en 2024 contre 35mbj en 2019, le commerce mondial du pétrole brut et des condensats devrait rester relativement «stable» autour de 38 mb / j entre 2018 et 2025, avant de passer à environ 42 mb / j d ici 2040, la demande de pétrole devrait atteindre 110,6 Mb / j d ici 2040, alimentée principalement par le pétrole de schiste des Etats Unis et du Canada qui devraient, selon les prévisions du WOO 2019, augmenter leurs exportations de pétrole brut et de condensat à moyen terme. La demande du pétrole sera alimentée par les pays non membres de l OCDE avec une croissance de 21,4 Mb / j d ici 2040 (par rapport à 2018), tandis que la demande des pays de la région de l OCDE devrait se contracter de 9,6 Mb / j et le pétrole ne sera dans les prochaines années, qu un élément du «mix» énergétique qui fera davantage appel aux énergies non polluantes, dont les énergies renouvelables et misant sur l efficacité énergétique. Dans ce contexte, l organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s attend à une diminution substantielle de leurs exportations durant les cinq prochaines années, c est-à-dire entre 2019 et 2024 et il est recommandé de ne plus compter seulemnt sur cette rente éphémère mais devant construite une économie diversifiée dans le cadre des valeurs internationales. Certes, la révision de cette loi comme je le souligne depuis sa promulgation début 2013 est nécessaire car inadapté à la conjoncture actuelle, notamment le volet fiscal. Comme je viens de la souligner dans trois interviews données à Radio Algérie Internationale Paris France- le 04/11/2019(17h), à la radio algérienne chaîne Trois -3(12h ) et à la Radio France Internationale ( 15h) le 05/11/2019 sur la loi des hydro- 11 carbures, pour la nature des contrats, il est prévu trois types de contrats, le contrat de partage de la production, le contrat de participation et le contrat de services pour les projets à risques. Actuellement la production physique chute, Sonatrach supporte la majorité du financement, le monde ayant évolué d où l importance de sa révision pour tenir compte des nouvelles mutations énergétiques mondiales. Si l on prend le gaz naturel la consommation intérieure risque de dépasser les 60 milliards mètres cubes gazeux horizon 2030 et 100 milliards de mètres cubes gazeux entre 2035/2040, le Ministère de l Energie ayant annoncé l épuisement des réserves traditionnels à environ 60%. Pour pouvoir honorer ses engagements internationaux, il y a urgence de revoir la politique énergétique actuelle et d aller vers une politique claire de la transition énergétique tournant autour de quatre axes : une politique de l efficacité énergétique (sobriété énergétique) qui touche tous les secteurs et les ménages en revoyant les méthodes de construction, la consommation du parc voitures/camions, les unités industrielles énergivores, le simple consommateur, renvoyant à une politique de subventions ciblées, mais qui ne pénalisent pas les couches défavorisées, existant de nouvelles technologies qui économisent environ 30% de la consommation d énergie ; le développement des énergies renouvelables dont le cout a baissé de plus de 50% tant pour le thermique que le photovoltaïques où l Algérie possède d importantes potentialités ; continuer à investir dans l amont pouvant réaliser de nouvelles découvertes dans le cadre d un partenariat gagnant- gagnant, Sonatrach avec la baisse des prix et sa production physique qui a sensiblement chuté depuis 2008, n ayant plus les capacités ni technologiques,ni financières, mais ne devant plus se faire d illusions de grands gisements à l instar de Hassi- Messaoud ou Hassi- Rmel ; devant éviter la précipitation, développer le pétrole et gaz/schistes, dont j ai eu l honneur de dirige rle dossier pour les pouvoirs publics en 2015 avec 20 experts nationaux et internationaux, l Algérie possédant la troisième réservoir mondial. Mais pas dans la précipitation, pas seulement avant horizon 2025, en attendant les nouvelles technologies qui remplaceront la fracturation hydraulique, économisant l eau douce et l injection de produits chimiques dans les puits à plus de 90%, donc protégeant l environnement, mais nécessitant un profond dialogue social. Comme cela a été mis en relief lors de la réunion de la société civile des 5+5 (Algérie (Maroc-Tunisie-Mauritanie, Libye, France-Italie-Espagne-Portugal- Malte) à Marseille en juin 2019 où j ai eu l honneur de présider le dossier de la transition énergétique, sous réserve d une politique claire de la transition énergétique, la modification de la nouvelle loi des hydrocarbures qui doit s insérer dans le cadre d une loi organique, l Algérie, acteur majeur énergétique au niveau du bassin méditerranéen, comme elle l a toujours fait, pourra honorer ses engagements internationaux horizon Cependant il ne faut pas être utopique et éviter d induire en erreur l opinion publique. Comme je viens de le souligner récemment, à vos confrères de la télévision France 24, à Radio France Internationale, plusieurs sites et quotidiens algériens, il serait souhaitable de reporter l adoption de cette loi après l élection présidentielle. Seul un président et un gouvernement légitime peut engager l avenir du pays où cette ressource procure directement et indirectement environ 98% des ressources en devises du pays. Certains responsables de compagnies craignent qu un nouveau président mettent en cause cette loi qui serait voté par un gouvernement transitoire, chargé des affaires courantes, alors que la stabilité juridique est une règle d or pour tout investisseur. L attrait des investisseurs étrangers dépendra de plusieurs facteurs, devant distinguer le temps économique du temps politique et éviter le tout juridique. Une loi n est qu un instrument juridique, étant une condition nécessaire mais suffisante de l attrait de l investissement étranger. Toute compagnie est attiré par le taux de profit directeur, (et également tant que le niveau des réserves de change est élevé), n existant pas de sentiments dans la pratique des affaires,fonction de l environnement des affaires où l Algérie a été dans le dernier rapport de la banque mondiale de 2019 très mal classée : bureaucratie paralysante, corruption ;système financier et socio éducatif non adapté.. Aussi, l impact positif de cette loi dépendra de la future carte énergétique mondiale, de l entrée de nouveaux producteurs et du prix de cession sur le marché mondial tant du pétrole et du gaz renvoyant au cout de production en Algérie donc à un nouveau management stratégique de Sonatrach et les impacts ne se feront pas sentir que dans trois à quatre ans, sous réserve de la levée des contraintes d environnement. Pourquoi cette précipitation qui risque d aiguiser encore plus les tensions sociales à la veille de l élection présidentielle, ayant un impact négatif sur le taux de participation? Le climat politique déterminant est et selon les observateurs internationaux aucun investisseur sérieux ne s engagera en Algérie sans la résolution de la cirse politique, la stabilité politique surtout dans un pays comme l Algérie où s imbrique le politique et l économique, avec les interférences politiques, du fait que majorité des crédits octroyés relèvent des banques publiques (environ 85/90%), le taux de croissance dépendant à 80% de la dépense publique via les hydrocarbures directement et indirectement, donc étant un facteur déterminant, dans l attrait de l investissement national qu étranger. En conclusion, il y a urgence de repenser tant la future politique économique dans le cadre d une les planifications stratégiques horizon 2020/2030, de revoir le modèle de consommation énergétique, devant pour cet avantprojet de loi sur les hydrocarbures, distinguer le temps économique du temps politique et de l insérer dans le cadre d une loi organique de la transition énergétique.

12 VIOLENCES AU MEXIQUE NEUF POLICIERS TUÉS EN MOINS DE 24 HEURES Au moins neuf policiers ont été tués par des gangs armés en moins de 24 heures, au Mexique, dans les Etats de Guanajuato, Guerrero et Oaxaca, rapporte la presse locale en citant les autorités locales. Dans l'etat d'oaxaca, cinq policiers ont été tués et deux autres blessés lors d'une embuscade près de San Vicente Coatlan, une localité de habitants située à environ 80 km d'oaxaca, la capitale. "Par suite d'une action armée, cinq éléments de la police de l'etat ont péri et deux autres ont été blessés alors qu'ils effectuaient leur mission aux abords de San Vicente Coatlan", a indiqué le secrétariat à la Sécurité dans un communiqué. Les deux policiers blessés ont été hospitalisés dans un état jugé sérieux. Le gouverneur d'oaxaca, Alejandro Murat, a condamné l'attaque et demandé une enquête exhaustive au parquet. A Acapulco, célèbre station balnéaire de l'etat de Guerrero, deux policiers ont été découverts dans l'après-midi criblés de balles dans leur voiture sur la voie publique. Dans la matinée, deux autres agents avaient été attaqués dans un autre quartier d'acapulco. Un des agents est mort alors que son collègue a été hospitalisé dans un état jugé stable. Un neuvième policier a été assassiné par un commando armé vendredi après-midi à Irapuato, dans l'etat de Guanajuato. Le quotidien El Universal précise que 47 policiers ont déjà été tués depuis le début de l'année dans l'etat de Guanajuato et un total de 15 dans celui d'oaxaca. La terrible série noire dans les rangs de la police intervient après la mort mercredi, à Sinaloa, d'edouardo N., un policier mexicain qui avait brièvement interpellé le 17 octobre l'un des fils du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman. La voiture de ce policier mexicain a été criblée de balles sur un parking. VOTE EN ESPAGNE la hongkongaise, des officiers de police ont tiré à balles réelles en direction D'après des contestataires dans l'est de Hong Kong, lundi 11 novembre. Un manifestant a été blessé, a indiqué Cable TV. Sur des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on peut voir un manifestant gisant au sol dans une mare de sang. L'administration hospitalière a déclaré à Reuters qu'un homme âgé de 21 ans, présumé blessé dans l'incident dans le quartier de Sai Wan Ho, avait été admis à l'hôpital et subissait une opération. Un journaliste de Reuters a constaté que les forces de l'ordre ont plus tard fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants dans la zone où s'est produit le tir à balle réelle. La police a déclaré dans un communiqué que des manifestants "radicaux" avaient érigé des barricades en de multiples points de la ville, demandant aux contestataires de "mettre fin immédiatement à leurs actions illégales". Aucune mention de tir à balle réelle n'a été faite. Un habitant de Sai Wan Ho a 12 déclaré que les contestataires tentaient de bloquer une route en jetant des poubelles quand la police s'est précipitée sur les lieux. "Ils ne se sont pas affrontés, la police a accouru et a directement fait feu. Il y a eu trois bruits, 'pan, pan, pan'", a dit Anson Yip, âgé de 36 ans. La police avait auparavant fait feu à deux reprises contre des manifestants depuis que le mouvement de contestation, entré dans son sixième mois, a basculé dans la violence. Les deux manifestants, l'un âgé de 18 ans et l'autre de 14 ans, ont survécu à leurs blessures. Ce nouvel incident intervient après le décès vendredi d'un étudiant de 22 ans qui avait fait une chute accidentelle lors d'une des précédentes manifestations. Le fonctionnement de plusieurs lignes de train et de métro était perturbé lundi matin, alors que la police anti-émeute se déployait près des stations de transports publics et des centres commerciaux. De nombreuses universités ont annulé les cours prévus lundi du fait des retards importants dans les transports publics constatés dans certaines zones. Monde DE NOUVEAU L'INCERTITUDE Selon des sondages publiés à l'issue des législatives dimanche, ni un bloc de gauche ni une alliance des droites n'atteindraient la majorité. HONG KONG LA POLICE TIRE SUR DES MANIFESTANTS La police de Hong Kong a ouvert le feu contre des manifestants lundi, blessant au moins l'un d'entre eux, ont rapporté des médias locaux, alors que de nouveaux heurts ont éclaté dans la région administrative spéciale. Pari perdu pour Pedro Sanchez et clarification ratée pour l'espagne. Malgré les élections anticipées tenues ce dimanche, les Espagnols sont encore loin de se doter d'un gouvernement. Selon un très vaste sondage réalisé aux derniers jours de la campagne et diffusé à la fermeture des urnes par la télévision publique TVE, le Parti socialiste (PSOE) du chef du gouvernement sortant, Pedro Sanchez, resterait la première force, mais perdrait des soutiens. L'extrême droite enregistrerait une hausse spectaculaire et passerait de la cinquième à la troisième place. Six mois après les dernières élections législatives, le PSOE remporterait 27 % des suffrages et entre 114 et 119 sièges au Congrès des députés qui en compte 350. Moins, en tout cas, que les 123 parlementaires obtenus le 28 avril. Le Parti populaire (PP, droite) obtiendrait 20 % et passerait de 66 à entre 85 et 89 députés. Vox, d'extrême droite, serait le grand bénéficiaire du bégaiement électoral, avec 56 à 59 sièges, au lieu des 24 obtenus en avril. Ciudadanos (centre droit) paierait le fruit de ses va-etvient idéologiques avec 14 ou 15 sièges, contre 57 précédemment. Podemos (gauche radicale) recevrait 30 à 34 parlementaires au lieu des 42 du parlement sortant. Selon ce sondage, ni le bloc de droite ni celui de gauche n'obtiendraient la majorité absolue. À nouveau, la seule issue viendrait des formations régionales ou de la rupture des deux grands blocs. Les électeurs rencontrés à la sortie des bureaux de vote témoignaient d'un double choix: un parti de prédilection, mais aussi une alliance préférée. Alicia, Sagrario et Olvido, fille, mère et grand-mère rencontrées à Lavapiés, quartier mi-populaire, mi-bobo de Madrid, ont toutes voté PSOE - "Sinon, la grand-mère se fâche!", plaisante Alicia. La mère aimerait un pacte PSOE-PP: "Podemos est vraiment trop à gauche!", dit-elle. La fille fait la moue. À deux pas de la place d'espagne, un quartier plus aisé, Emmanuelle, professeur franco-espagnole, a voté PP et aurait aimé une alliance avec Ciudadanos et Vox, "mais sans leur donner des ministères". Sur le papier, plusieurs scénarios sont possibles. C'est le terme préféré de la droite pour décrire l'alliance entre le PSOE, les indépendantistes catalans et diverses forces régionales. C'est cette majorité composite qui a voté la motion de censure contre Mariano Rajoy (PP), remplacé à l'été 2018 par Pedro Sanchez. La droite fustige la disposition des socialistes à s'allier avec les adversaires de l'unité nationale pour diriger le pays. Sanchez a cherché à éloigner ce fantôme en retirant son offre d'un gouvernement de coalition avec Podemos, que les indépendantistes catalans d'erc (centre gauche) et les nationalistes basques du PNV (centre droit) étaient prêts à soutenir. Si les grands partis nationaux s'accordent à dire que la gouvernabilité du pays ne doit pas dépendre de partis sécessionnistes, la logique voudrait que les principales forces de l'opposition laissent gouverner le parti arrivé en tête. Le PSOE s'était abstenu en 2016 lors de l'investiture de Rajoy. Mais cette décision, prise précisément après la tenue d'élections anticipées, avait provoqué le départ du secrétaire général de l'époque, un certain Pedro Sanchez. Quand les socialistes réclament un retour d'ascenseur, la droite rappelle la réponse de Sanchez il y a trois ans : "No es no" ("non, c'est non"). Le président du PP, Pablo Casado, a exclu de faciliter un gouvernement de Sanchez. "Les pressions pour un accord seront énormes, juge toutefois Ana Sofia Cardenal, professeur de science politique à l'universitat oberta de Catalunya. Pressions du pouvoir économique, de l'establishment et de l'europe." La gauche parle de "trifachito", à mi-chemin entre "tripartite" et "facho". L'alliance parlementaire entre PP, Ciudadanos et Vox, apparue pour la première fois en Andalousie en 2018, a ensuite été répliquée dans de nombreuses régions et mairies. Mais sans majorité absolue au Congrès des députés, le bloc des droites n'a toutefois aucune chance de fonctionner. Aucune force régionale ne joindra ses voix à celles de Vox, qui ambitionne notamment de supprimer les puissantes communautés autonomes pour recentraliser l'espagne. Le scénario du pire ne peut être totalement écarté. Les partis politiques n'ont pas été capables de s'entendre entre avril et septembre. Depuis, le PSOE et Podemos se sont mutuellement reproché l'échec de leurs négociations. Les indépendantistes d'erc auront beaucoup plus de mal à aider Madrid à sortir du blocage, alors que la justice espagnole vient de condamner leurs camarades à de lourdes peines de prison. Un seul élément peut sauver l'espagne du vertige des troisièmes élections: la peur du vide. M. DE T. (À MADRID) 13 CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA MARCHE CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE MOBILISATION, CRITIQUES, PERSONNALITÉS personnes ont marché dimanche après-midi à Paris contre l'islamophobie, d'après le décompte du cabinet Occurence. Plusieurs personnalités marquées à gauche figuraient Plusieurs milliers de personnes ont défilé dimanche à Paris lors d'une marche contre l'islamophobie. Parti de la gare du Nord à 13 heures, le cortège a rejoint la place de la Nation en milieu d'après-midi. Le 1er novembre, quatre jours après l'attaque d'une mosquée de Bayonne et trois semaines après qu'un élu du Rassemblement national s'en soit pris à une mère portant le foulard, plusieurs personnalités et organisations avaient appelé dans Libération à manifester contre les discriminations envers les musulmans. Un appel qui avait divisé la gauche et provoqué un tollé au sein du gouvernement, à droite et à l'extrême droite. Selon un comptage réalisé par le cabinet Occurence pour un collectif de médias, quelque ont marché dans Paris. Sur Twitter, l'un des initiateurs de l'événement, l'élu de gauche de Saint-Denis Madjid Messaoudene, avance le chiffre d'"au moins voire personnes aujourd'hui". Quelques centaines de personnes se sont également rassemblées dans l'après-midi à Marseille et à Toulouse. Sur leurs pancartes, au milieu de drapeaux français, des slogans comme "vivre ensemble, c'est urgent", "stop à l'islamophobie" ou encore "oui à la critique de la religion, non à la haine du croyant". "Solidarité avec les femmes voilées", ont scandé des participants. Le mot d'ordre de l'appel diffusé dans Libération : dire "stop à l'islamophobie", à la "stigmatisation grandissante" des musulmans, victimes de "discriminations" et d'"agressions". "On entend tout et n'importe quoi sur l'islam et sur les femmes voilées aujourd'hui. On essaie de stigmatiser les musulmans, de les mettre à l'écart de la société", a expliqué Asmae, une manifestante, à l'afp. Cette ingénieure portant le foulard a ajouté : "On veut se faire entendre, prôner une société mixte et le vivre ensemble, ne pas être écartés de la société". "J'en ai marre que dans la rue on me dise 'Rentre dans ton pays'. Je suis française!, a raconté Amina, informaticienne de 26 ans, à l'afp. On est venus avec un message de tolérance, pour prôner le vivre ensemble, mais contre les discriminations. Il est urgent qu'on arrête de monter les Français les uns contre les autres." L'appel à marcher contre l'islamophobie avait créé une forte polémique, pour plusieurs raisons : L'emploi du terme "islamophobie", tout d'abord, est controversé. Pour certains, il s'agit de dénoncer la haine, le rejet et les discriminations contre les musulmans. Mais d'autres y voient une remise en cause de la laïcité et de la liberté de critiquer une religion, et non ses fidèles. Des signataires de l'appel font également polémique. Comme le Collectif contre l'islamophobie, accusé de liens avec les Frères musulmans, ou l'imam Nader Abou Anas, dont des propos sexistes ont resurgi. Ce dernier s'est depuis retiré. L'utilisation du terme "lois liberticides" dans l'appel, enfin, a été interprétée par les détracteurs de l'appel comme une remise en cause de la loi de 1905 sur la laïcité. Plusieurs membres du gouvernement se sont indignés de ce rassemblement, qualifié "d'insupportable" par le secrétaire d'etat en charge de la Jeunesse Gabriel Attal dimanche sur Europe 1. "La France Insoumise et des cadres d'eelv sont pris la main dans le pot de confiture clientéliste et communautariste", a-t-il dénoncé. La ministre des Transports Elisabeth Borne avait, elle, évoqué des "ambiguités" et estimé que cette marche dressait "les uns contre les autres". "C'est lamentable, c'est une façon de lutter contre la laïcité en utilisant des arguments qui ne valent pas", avait fustigé le ministre de l'education nationale Jean-Michel Blanquer jeudi, tandis que le Premier ministre Edouard Philippe déplorait la veille la présence dans cet appel de personnes "qui paraissent s'inscrire dans une logique de communautarisme". Le rassemblement a également provoqué une levée de boucliers à droite et à l'extrême droite. Samedi, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, a fustigé une marche "main dans la main avec les islamistes". Très vite, l'appel au rassemblement avait divisé à gauche. Plusieurs organisations comme le NPA ont relayé l'initiative tandis que le Parti radical de gauche et le Parti socialiste ont choisi de ne pas s'y associer, les socialistes ayant annoncé travailler à l'organisation d'une autre manifestation contre le racisme. Certains signataires ont finalement reculé. Comme l'écologiste Yannick Jadot qui a affirmé qu'il ne "validait pas l'ensemble du texte". L'Insoumis François Ruffin avait fait savoir qu'il n'irait pas manifester. Dans le cortège, des élus de la France insoumise comme Jean-Luc Mélenchon, Clémentine Autain, Danièle Obono ou encore Eric Coquerel. Avant le départ, le chef de file de LFI avait appelé à ne pas "confondre quelques personnes avec la valeur de la cause qui est servie". Etait également présent le porte-parole du Parti communiste Ian Brossat qui a estimé qu'il "y a un climat de haine contre les musulmans" face auquel "on ne peut pas rester les bras ballants". La marche a également rassemblé des personnalités comme le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, la journaliste et militante féministe Rokhaya Diallo, la sénatrice écologiste Esther Benbassa ou encore l'avocat Arié Alimi.

13 Économie FABRICATION DE TRANSFORMATEURS DE GRANDE PUISSANCE À TIZI OUZOU Pose de la première pierre pour la construction d'une usine L a ministres de l'industrie et des Mines Djamila Tamazirt et le ministre de l'energie Mohamed Arkab, ont procédé dimanche à Azazga (est de Tizi-Ouzou), à la pose de la première pierre du projet de construction d'une usine algéro-indienne de fabrication de transformateurs de grande puissance. Cette nouvelle unité industrielle (de droit algérien) fruit d'une coopération entre l'entreprise publique spécialisée dans la fabrication, la commercialisation et la distribution de transformateurs et moteurs électriques Electro-industrie d'azazga (filiale du groupe Elec El Djazair) et le groupe indien Vijai Electricals Limited sera construite sur un site de plus de m2 situé au sein même d'electro-industrie par Batimital et ENERGA, dans une délai de 22 mois. Le coût de ce projet est de 4,7 milliards de DA. Cette nouvelle usine sera dotée d'une capacité de production de 115 unités/an avec une puissance totale de méga volts ampères (MVA). Cette société va permettre à l'algérie de fabriquer des transformateurs de différentes puissances de 40, 60, 120 et de 315 MVA et de différentes tensions à savoir 60, 200 et 400 Kilovolt ampères (KVA) ce qui fera d'elle la première usine spécialisée dans ce type de produits en Afrique, a souligné la ministre de l'industrie et des Mines. Cette usine qui devrait atteindre dans les 5 à 6 ans de son entrée en production, un taux d'intégration oscillant entre 45% et 60%, "va permettre de créer une activité industrielle structurante par le développement d'un réseau de fournisseurs dans différents métiers lié à son activité", a-t-elle ajouté. La production de cette nouvelle usine qui va permettre la création de 358 emplois permanents et 900 emplois durant la phase de construction de l'usine. sera destinée au marché national, notamment la Sonelgaz qui importe au prix fort ce type de transformateurs dont le coût du transport représente à lui seul entre 20 et 25% du cout total du produit, ainsi que les marchés africain, moyenoriental et même européen. Cette coopération algéro-indienne permettra, également, le transfert de technologies de Vijai ce qui permettra d'améliorer la maitrise technique et la performance du partenaire algérien, a souligné Mme Tamazirt. Ce projet, a-t-elle ajouté, est une opportunité pour le groupe Elec El Djazair de diversifier sa gamme de production et de satisfaire la demande nationale en ces produits et pour le groupe Sonelgaz de s'approvisionner localement en transformateurs plutôt que de les importer, a ajouté Mme Tamazirt. La ministre a observé que la "facture d'importation de transformateurs par la Sonelgaz durant la période 2017/2019 a avoisiné les 22 milliards de DA. Il est prévu une baisse de ce chiffre qui sera d'environ 9 milliards de DA durant les trois prochaines années", a-t-elle indiqué. Le capital social de cette nouvelle Société par action "Vijai Electricals El Djazair" est fixé à milliard de DA, détenu à hauteur de 45% par Electro-industrie (filiale du groupe Elec El Djazair), de 15% par Sonelgaz et de 40% par Vijai Electricals Ltd. Le choix d'electro-industrie, pour ce partenariat est dictée par le fait que cette entité dispose déjà d'un savoir faire en matière de fabrication de transformateurs de moyenne tension, et avec cette nouvelle société algéro-indienne, Azazga est appelée à devenir un pôle d'excellence en industrie électrique et électrotechnique, rappelle-t-on. 14 LE SECTEUR CONTRIBUE AVEC 3% À L'ÉCONOMIE NATIONALE projets d'investissement en agriculture. La wilaya s'attèle à soutenir l'agriculture moderne productive à travers la distribution de ha de terres destinées à l'investissement sur un total de ha ayant fait l'objet d'études par le Bureau national des études et développement rural des terres. Elles seront accordées à des investisseurs ayant des capacités pour accroître la production et réussir des projets pour soutenir l'économie nationale, a-t-il souligné. Des permis de fonçage de puits suivant les normes en vigueur dans le but d'élargir les terres irriguées sont également envisageables, de même que des accès à l'autoroute et à l'aérodrome international "Abdelhafidh Boussouf" pour le transport et l'exportation des produits agricoles, a assuré dans la wilaya de en production d'oignons, a rappelé le le wali, soulignant que la wilaya développe les filières lait, viandes et céréa- Tiaret contribue au développement économique national d'exportation de ce produit (ognon) a les en application des directives du responsable, notant qu'une opération L'agriculture à hauteur de 3% et au développement de l'économie locale à 24%, soit 10 milliards DA, a indiqué dimanche le wali de Tiaret, Abdeslam Bentouati. L'agriculture dans la wilaya de Tiaret contribue à hauteur de 3% à l'économie nationale, occupant la 12e place au niveau national, et de 24% à l'économie locale, a déclaré le wali, invité de l'émission "Sabah El Kheir Ya Djazair" dans le cadre de la journée ouverte sur la presse de proximité pour relancer le développement agricole (Tiaret comme modèle), animée par la radio de Tiaret en collaboration avec la chaîne une de l'enrs. La wilaya de Tiaret occupe la 1ere place au niveau national dans la production été lancée vers la Mauritanie. La wilaya envisage un plan pour élargir le champ d'exportation à la pomme de terre et œuvre également à améliorer son classement en accentuant sa production de viandes rouges pour se propulser à la 3e place, ainsi que la production des légumes secs, des viandes blanches, des œufs, des olives, des fruits et légumes, a-t-il ajouté. Le chef de l'exécutif de la wilaya a déclaré que les efforts sont orientés vers l'extension des terres agricoles utiles, soit une surface de plus de hectares sur un total de 1,6 million ha, l'adoption de projets d'investissement dans des abattoirs, des chambres de froid, 20 projets sur Gouvernement. A noter que cette émission ouverte de 6 heures du matin jusqu'à minuit porte sur des programmes abordant la réalité de l'agriculture dans la wilaya de Tiaret, le rôle de la recherche scientifique à développer le secteur, l'agriculture et les jeunes, l'investissement dans le secteur agricole et la contribution de la femme rurale. Le programme sera clôturé par une soirée de chant bédouin lié au patrimoine de Tiaret. La journée a été organisée avec la contribution de la direction des Services agricoles, les dispositifs de soutien à l'emploi, la chambre d'agriculture, les instituts spécialisés, l'université "Ibn Khaldoun", les conseils céréalière, qui a atteint la sai- un total de 40 sont en cours de réali- interprofessionnels, des investis- son écoulée plus de 3,7 millions de quintaux, ainsi que la première place sation en vue d'augmenter les capacités de stockage et encourager les seurs, des agriculteurs ainsi que des institutions bancaires et d'assurances. ENTREPRENEURIAT DÉGEL DE TOUS LES PROJETS D'EXTENSION D'ACTIVITÉ Le ministre du Travail, de l'emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam a annoncé, dimanche à Alger, le dégel de tous les projets d'extension d'activité des microentreprises créées dans le cadre de l'agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (ANSEJ) et de la Caisse nationale d'assurance-chômage (CNAC). Accompagné de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Ghania Eddalia, le ministre qui présidait une rencontre sur l'entrepreneuriat a indiqué que "tous les projets d'extension d'activité des microentreprises créées, au niveau national, dans le cadre de l'ansej et de la CNAC ont été dégelés en réponse aux demandes formulées par certains jeunes chefs de micro-entreprises, désirant étendre leurs activités". Dans ce cadre, le ministre a rappelé la création de plus de microentreprises dans le cadre des deux dispositifs suscités, et plus de emplois". Il a estimé, par ailleurs, que les start-up avaient "une valeur économique ajoutée", d'autant qu'elles commercialisent "de nouveaux produits et services concurrentiels qui ont permis de créer AGRICULTURE À TIARET de nouveaux postes d'emploi, à même de contribuer à l'absorption du chômage", ajoutant que l'etat œuvrait à encourager la main d'œuvre en la matière à travers "l'investissement en les compétences de jeunes dans tous les domaines, notamment les industries techniques et les logiciels innovants". Dans le même ordre d'idées, M. Haddam a estimé que les start-up étaient devenues "une locomotive de développement" dans le cadre de "l'encouragement de l'initiative et l'émergence de leur rôle comme outil efficace de développement du tissu socioéconomique", mettant en avant la nécessité d'instaurer un climat favorable au développement des start-up en vue de se mettre au diapason des développements économique effrénés, à travers "la création des réseaux de soutien et de partenariat afin de les aider à développer des projets et à leur fournir des connaissances et des expériences nécessaires à leur viabilité". Ainsi, le Gouvernement a pris une série de mesures incitatives susceptibles de "favoriser la création d'un plus grand nombre de start-up en vue de renforcer leur rôle dans le développement socioéconomique", a déclaré M. Haddam qui a ajouté que le secteur oeuvrait à "l'élaboration et la mise en œuvre des programmes en faveur de ces entreprises et leur accompagnement conformément à des règles opérationnelles ainsi qu'à la mobilisation de tous les services concernés". De son côté, Mme Eddalia a affirmé que le nombre de bénéficiaires du dispositif du microcrédit s'élève à plus de , avec une enveloppe financière globale de plus de 58 milliards de DA, ayant permis la création d'un million de postes d'emploi dans différents secteurs d'activité. Outre les femmes au foyer et les personnes aux besoins spécifiques, ce dispositif a accordé l'opportunité aux diplômés universitaires et ceux des établissements de formation, a-t-elle expliqué. A l'horizon 2020, l'agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM) compte financer et accompagner plus de micros activités de même qu'elle a lancé son portail électronique pour raccourcir les distances et faciliter les procédures aux jeunes demandeurs de microcrédits, a fait savoir la ministre. A cette occasion, Mme Eddalia a rappelé la procédure relative à la mise en place du programme des locaux à la portée des projets et des entrepreneurs bénéficiaires des dispositifs d'aide à la microentreprise en vue d'accompagner les porteurs de projets activant dans le domaine de l'entrepreneuriat. Par ailleurs, cette rencontre a été marquée par la conclusion d'une convention entre l'ansej et la CNAC relevant du secteur du travail, et l'agence de développement social (ADS) relevant du ministère de la Solidarité nationale et ce pour coordonner les efforts visant à renforcer l'accompagnement destiné aux jeunes porteurs de projets.

14 Économie CONSÉCRATION DES RELATIONS DE PARTENARIAT DANS LE TOURISME Benmessaoud plaide pour le dialogue entres différents acteurs Le ministre du Tourisme et de l Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a mis l accent dimanche à Alger sur l importance du dialogue entre les différents acteurs dans le domaine du tourisme en vue d examiner les nouvelles opportunités de coopération et consacrer des relations de partenariat pour attirer davantage de conférences, rencontres et foires, à même de contribuer à la promotion du tourisme et de l artisanat en Algérie. Le programme d actions pilote (PAP- ENPARD) cofinancé par l Algérie et l Union européenne pour le développement rural et l Agriculture tiendra lundi à Alger son séminaire de capitalisation, a indiqué dimanche un communiqué de la PAP -ENPARD. Le séminaire regroupera l ensemble des partenaires et des acteurs publics et privés impliqués dans le développement des territoires ruraux publics et privés, a affirmé la même source en citant les secteurs de l Agriculture, l intérieur et des collectivités locales, la formation professionnelle, le tourisme, l artisanat, la direction des forêts, ainsi que des groupements professionnels d artisans producteurs et de chercheurs universitaires. L e D ans son intervention lors des travaux de la conférence internationale sur le tourisme des conférences, M. Benmessaoud a souligné la nécessité de développer ce genre de tourisme à travers le renforcement de l action commune avec toutes les parties concernées et tirer profit des expériences des pays pionniers dans le domaine du tourisme des conférences et des congrès et la mise en place de mesures incitatives pour attirer les touristes. Cette rencontre est une occasion pour échanger les avis et les aides entre experts étrangers et algériens pour chercher les différents moyens et les mécanismes de développement du tourisme des conférences, d autant que le plan d orientation d aménagement touristique à l horizon 2030, avait consacré une partie importante à ce genre de tourisme au regard de son importance au niveaux national et international, a estimé le ministre. Benmesaoud a souligné la nécessité d organiser de telles rencontres de haut niveau chaque année afin de travailler avec tous les acteurs en vue de présenter des propositions et de nouvelles perspectives pour développer ce genre de tourisme et promouvoir la destination Algérie, ajoutant que cette conférence a permis de faire la lumière sur la carte des produits, sur les différentes 15 expériences touristiques et sur les moyens disponibles actuellement pour bâtir les canaux de dialogue. M. Benmesaoud a rappelé, par la même, les potentiels et monuments touristiques que recèle l Algérie tels que les plages, les montagnes, le Sahara, outre les potentialités touristiques spirituelles, historiques et culturelles ce qui fait de notre pays une destination préférée des touristes. L Algérie avait pour défi à relever, ces dix dernières années, de créer une destination touristique répondant aux exigences du tourisme mondial, a rappelé le ministre, soulignant que le Gouvernement a placé le tourisme parmi les secteurs prioritaires dans ses plans de développement. Pour sa part, l ancien SG de l organisation mondiale du tourisme, Taleb Refaie a affirmé que l Algérie possède des atouts et des capacités considérables la qualifiant d attirer davantage de touristes et d investissements touristiques, en sus de l accueil des manifestations et des conférences internationales dans différents domaines, appelant tous les acteurs à visiter l Algérie et prendre connaissance de ses potentialités. Ce séminaire, placé sous le thème Des ressources valorisées des territoires dynamisés vise à restituer les principaux acquis du programme, notamment dans ses côtés innovateurs pour le développement des territoires ruraux. Quant aux résultats escomptés du PAP ENPARD, la mise en place d un processus participatif pour l identification de projets de développement rural durable dans les wilayas pilotes de Sétif, Ai Temouchent, Tlemcen et Laghouat. Ce programme devrait également permettre la mise en valeur des ressources et des produits locaux et l amélioration de leur qualité en vue de leur mise sur le marché et enfin le renforcement de la communication et de l information sur les initiatives entrepreneuriales des acteurs locaux. Pour obtenir ces trois résultats, une coordination du programme a été mise en place. Elle est composée de représentants du ministère de l Agriculture du développement rural et de la pêche et du ministère du tourisme et de l Artisanat. Elle est également appuyée par une assistance technique (ATA) composé de neuf experts permanents coordonnant les missions d experts à court terme. Le programme d action pilote (PAP ENPARD) pour le développement rural et l Agriculture, a pour objectif général de contribuer à l amélioration des conditions de vie par l augmentation des revenus et de l emploi en milieu rural. Le programme qui a été démarré le HUILE D OLIVES À TÉBESSA Production prévisionnelle de 1,6 million de litres Une production prévisionnelle de 1,6 million de litres d huile d olive est attendue à Tébessa, au titre de la campagne de récolte d olives pour la saison en cours, a-t-on appris dimanche auprès de la direction locale des services agricoles (DSA). Le chef service de la production agricole et de l appui technique au niveau de cette direction, Azzedine Kadri, a précisé a l APS que la DSA prévoit la production de quintaux d olives de table, dont une quantité importante est destinée a la trituration et la production de l huile d olives. A noter que l oléiculture a enregistré une augmentation cette saison par rapport a l année 2018, où quintaux d olives ont été récoltés ainsi que 1,3 million litres d huile d olives, a ajouté la même source. M. Kadri a attribué cette augmentation dans la production à la politique adoptée par les autorités locales et les services agricoles concernant l expansion de la superficie agricole allouée à cette culture qui s élève à hectares, en particulier dans la région Sud de la wilaya, notamment Bir El-Ater et Safsaf El-Ouesra. La wilaya de Tébessa compte actuellement 5 huilières, dont trois modernes, ce qui a permis de faciliter la mission des agriculteurs, contraints auparavant de se déplacer vers les wilayas voisines pour la trituration. PARTENARIAT ENTRE L ALGERIE ET L UE Un séminaire sur le programme d actions ministre de l Energie Mohamed Arkab et la ministre de l Industrie et des Mines Tamazirt Djamila, ont procédé dimanche à Fréha à une trentaine de kilomètres à l est de Tizi-Ouzou, à la pose de la première pierre du projet de réalisation d un gazoduc de diamètre 16 pouces qui va relier la wilaya de Tizi-Ouzou à celle de Bejaïa. Ce projet permettra de transporter le gaz naturel vers RÉALISATION DU GAZODUC RELIANT TIZI-OUZOU BEJAÏA Pose de la première pierre les trois communes restantes de la wilaya de Tizi-Ouzou à savoir Zekri, Akerrou et Ait Chafaâ. Ces dernières ne sont pas encore raccordées au réseau de gaz naturel malgré la rudesse de l hivers dans cette région montagneuse. Le projet de ce gazoduc qualifié de stratégique par le ministre de l Energie et qui va améliorer le cadre de vie de populations concernées, assurera l alimentation en gaz naturel de 8 communes relevant des wilayas de Bejaïa et Tizi- Ouzou grâce à la réalisation d un réseau de transport d une longueur de 52 km, dont 36,5 km sur le territoire de Tizi- Ouzou et 15,5 km sur celui de Bejaïa. Dans la wilaya de Tizi Ouzou ce gazoduc acheminera le gaz vers les communes de Zekri, Akerrou et Ait Chafaâ pour un total de foyers. A Bejaïa les communes concernées sont Ait Mendil, Béni Ksila, Adekar, Taourirt Ighil et Tifra, pour plus de foyers, a-t-on expliqué sur place. Cette opération inscrite au plan quinquennal 2010/2014 et qui était touchée par le gèle, a été relancée. Elle était dotée initialement d une enveloppe financière de près de 2,572 milliards DA qui a été réévaluée pour atteindre le montant de plus de 4,698 milliards de DA, 1er septembre 2016 s achèvera en décembre Outre les quatre wilayas pilote, il concerne également 13 wilayas par l intermédiaire de 5 projets mis en œuvre par des organisations de la société civile (OSC) algérienne (AREA-ED et FEC) et européennes (CARI, BEDE et HI). Le PAP ENPARD touche plusieurs secteurs dont le tourisme, l artisanat, l agriculture, la formation professionnelle, l action sociale, les forêts et le monde privé et associatif qui sont associés à sa mise sur pied. Durant ces trois dernières années, ce programme a permis d identifier 30 territoires dans 17 wilayas où 160 associations et 200 initiatives privées ont été appuyées par des formations de l accompagnement et des subventions. selon la fiche technique présentée aux deux ministres. S agissant du taux actuel de raccordement de la wilaya de Tizi-Ouzou au gaz naturel il est de 86,4% représentant foyers raccordés. A l achèvement de ce projet et du programme en cours de réalisation, les 67 communes de la wilaya seront raccordées au réseau de gaz naturel et le taux de pénétration sera de plus de 96%.

15 Culture HASSANE RABEHI, MINISTRE PAR INTÉRIM DE LA CULTURE EN VISITE EN MAURITANIE «La sauvegarde du patrimoine culturel maghrébin consolide les liens entre les peuples» La sauvegarde du patrimoine culturel, matériel et immatériel, du Maghreb arabe est à même de consolider l immunité de ses peuples, raffermir leur cohésion sociale et renforcer leur sécurité nationale, a affirmé, en Mauritanie, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, et ministre par intérim de la Culture, Hassane Rabehi. La 10è édition du Festival international du cinéma d Alger (Fica) qui sera organisé du 7 au 16 novembre en cours, aura cette année une orientation tournée vers le film engagé, avec plus de 30 films entre courts et longs métrages, le film documentaire et des projections hors compétition. Pour cette année, les organisateurs ont décidé de prolonger le festival de deux jours (les 15 et 16), après la clôture officielle pour les projections hors compétition Pour l édition de cette année, la sélection des films a été basée sur les thèmes liés à D ans une allocution à l ouverture de la 9e édition du Festival des Villes anciennes de Chinguetti (Mauritanie), dont l Algérie est l invité d honneur, M. Rabehi a exprimé sa conviction que l avenir des peuples de la région est tributaire de la préservation de notre identité et de nos constantes puisées dans notre culture, patrimoine et mémoire. A ce propos, le ministre a mis en avant le patrimoine séculaire, pluriel et diversifié de l Algérie et des pays du Maghreb arabe, qui se partagent, une histoire millénaire qui leur a permis de contribuer à la fondation et l édification des civilisations méditerranéennes, islamiques et africaines, a-t-il dit.m. Rabehi a évoqué, dans ce sens, le riche patrimoine architectural des pays de la région l instar des Ksour et des Casbahs classés, que nous nous attelons à valoriser dans le cadre du développement durable. La protection et le sauvegarde de ce patrimoine architectural pour sa transmission aux générations futures ont impliqué leur classement en secteurs sauvegardés conformément aux recommandations de l Organisation des Nations unies pour l éducation, la science et la culture (UNESCO). Un encadrement juridique à la faveur duquel ces villes antiques sont soumises aux règles de préservation du patrimoine culturel afin de garantir la protection globale de leur tissu urbain et de ses 16 LES ÉCRITS DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION AU 24 ÈME SILA «Intéressants, mais peu consultés» la femme, les situations en Afrique qui soufre encore de plusieurs problèmes, ont affirmé les organisateurs du Festival lors d un point de presse organisé lundi à Alger. Deux films arabes seront en lice cette année, à savoir Karma du réalisateur égyptien Khaled Youcef et Fatwa du réalisateur tunisien Mahmoud Ben Mahmoud qui seront projetés et débattus avec le public, a affirmé la commissaire du festival Mme Zahia Yahi, ajoutant que l introduction des films arabes intervient suite à l annulation cette année du Festival international d Oran du film arabe (FIOFA). Le film palestinien Wardi du réalisateur suédois Mats Grorud sera projeté en ouverture du festival (hors compétition), tandis que la soirée de la clôture sera marquée par la projection du film Inocencia, du réalisateur cubain Alejandro Gil. Parmi les autres films inscrits dans la catégorie des longs métrages, La miséricorde de la jungle, (Rwanda) du réalisateur Joël Karekezi.Dans cette même catégorie le film Paysages d automne du réalisateur algérien, Merzak Allouache sera projeté en avant première mondiale. Dans la section documentaire, le Fica 2019 a programmé une avant-première du film documentaire 143, Route du désert de son réalisateur Hassan Ferhani qui a décroché plusieurs prix au niveau international, ainsi que d autres films algériens de court métrage. Vingt-quatre (24) films sont programmée en compétition (8 dans chaque catégorie) et 7 autres films hors compétition. Ainsi, la salle d Ibn Zeydoun espaces tels les bâtisses, les sites, les ruelles et les Souk. Il a rappelé, dans ce sens, la création, à ce jour, de 22 secteurs sauvegardés alliant patrimoine culturel matériel et immatériel, car se sont des villes archéologiques peuplées, perpétuant le patrimoine matériel par leurs murs, murailles et ruelles et le patrimoine immatériel par les traditions, les us et les coutumes, qui font leur particularité et sous tendent leur identité singulière. Pour M. Rabehi, la réhabilitation des villes anciennes et leur exploitation dans le cadre du développement socioéconomique est un choix optimal pour nos pays qui aspirent au développement durable, ajoutant que l investissement dans le patrimoine culturel est un axe important auquel il convient de réfléchir. Combien même les facteurs du temps impactent ils les villes anciennes, leur âme continuera à vivre tant que leur culture et leur patrimoine continuent à battre dans le cœur de leurs habitants, a-t-il poursuivi, précisant que leur réhabilitation ne peut se limiter à leur restauration et rénovation, mais nécessité également la revalorisation de leur patrimoine immatériel. Evoquant le Festival des Villes anciennes à Chinguetti, le ministre par intérim de la Culture a estimé que l institution de cette manifestation témoigne de l importance qu accorde la Mauritanie au patrimoine culturel architectural dans la préservation de la mémoire, soulignant que ces civilisations et legs nous ont façonné en tant que pays maghrébins et africains et en tant que peuples profondément ancrés dans l histoire des cultures humaines. Dans ce cadre, M. Rabehi a salué la préservation par la ville antique de Chinguetti de son legs, qui lui a permis de demeurer un phare et un lien sacré de par les œuvres de ses Oulémas à travers l histoire. Cette ville, qui a toujours été un haut lieu de rayonnement des zaouïas, qui ont laissé leur empreinte dans l histoire de la région grâce à leurs apports à travers les siècles et l établissement d une relation interactive étroite avec les autres civilisations, a-t-il dit citant particulièrement Tlemcen, Adrar, Touat, Biskra, Bejaïa et Tihert en Algérie. Le ministre a rappelé en outre que Chinguetti a été un lieu de rencontre avec les Oulémas d Algérie, notamment le Cheikh Abdelkrim El Meghili, qui a eu un rôle prépondérant dans la diffusion de la science et du message de l Islam en Afrique. académicien et écrivain-critique, L Makhlouf Ameur a affirmé, mardi à Alger, que les écrits de la nouvelle génération sont intéressants mais ne font pas l objet de critiques. Intervenant lors d une rencontre organisée en marge du Salon international du Livre d Alger SILA 24, M. Ameur a estimé que ces jeunes auteurs (génération des années 90) n ont pas appris l écriture littéraire à partir d un système éducatif officiel, mais donnent libre cours à leurs plumes en comptant sur l auto-motivation et en fomentant leur imagination. Menant une étude sur quelque 60 écrits de 51 auteurs qui continuent à être dans l ombre, l écrivain a précisé que la nouvelle production littéraire n a pas connu une sérieuse vague de critiques, du fait de la prédilection de la majorité des écrivainscritiques, en quête de la facilité, pour les auteurs connus, sachant que le véritable plaisir réside dans la découverte de l incognito. L auteur de le roman algérien à l aube du millénaire a fait savoir que la génération des auteurs d aujourd hui s intéressent plutôt à des questions aussi bien réalistes que philosophiques suivant de nouvelles techniques, ils ont tourné le dos aux écrits traditionnels inspirés de la Révolution. Un genre qui a caractérisé les années 70.Plus explicite, M. Ameur a énuméré plusieurs raisons derrière le désintéressement des jeunes auteurs envers la Guerre, citant notamment, le temps écoulé depuis l ère coloniale, la forte influence de la décennie noire et le désintérêt affiché face au discours politique officiel qui n a plus cette force de conviction aujourd hui. 10È ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU CINÉMA D ALGER (FICA) Coup d envoi ce jeudi (Office Riadh El Fateh) abritera la projection des films en compétition officielle alors que les films rediffusés seront projetés à la salle Cosmos. Les jurys de ce festival se composeront des cinéastes connus à l instar du réalisateur, auteur et journaliste franco-algérien, Saad Khiari (président du jury des films documentaires), du réalisateur français Pierre Henry Deleau (films de long métrage), et de l actrice Mounia Boualem (présidente du jury des films de court métrage).

16 Culture La 24e édition du Salon international du livre d Alger (SILA 24) a pris fin, samedi après-midi après 10 jours d activités, et aura connu une forte affluence du public de tous âges, notamment les jeunes. A u 10e jour des activités du SILA 24, les visiteurs ont continué à affluer vers les stands qui proposaient des promotions allant jusqu à 40% à l instar des éditions publications universitaires d Egypte, ou encore la Massira de Jordanie. Parmi les visiteurs présents, les jeunes universitaires étaient nombreux à déferler notamment dans le U n CLOTURE DU SILA Forte affluence du public film tunisien consacré aux difficultés d une mère à conquérir son bonheur malgré un mariage miné par la violence, Noura rêve, et deux autres films réalisés par des femmes ont été primés à l issue des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) samedi soir à Tunis. Noura Rêve, attendu en salle ce mois-ci, est porté par deux vedettes tunisiennes, l actrice basée en Egypte Hend Sabry, déchirée entre mari et, et le comédien Lotfi Adbelli, en mari looser dominateur. Ce film de la réalisatrice Hinde Boujemaa a remporté le Tanit d Or de la trentième édition des JCC, récompense suprême de ce festival consacré au cinéma arabe et africain. Hend Sabri pavillon central, en se rabattant sur les œuvres littéraires -le roman en particulier-, mais aussi sur les livres scientifiques et techniques. Les livres pour enfants ont attiré, également, une marée de petits venus accompagnés de leurs familles en ce dernier jour de cette manifestation culturelle annuelle qui aura connu plusieurs ventedédicaces notamment au sein des éditions algériennes. Ouvrant ses portes le 31 octobre passé au Palais des expositions aux Pins maritimes à Alger, la 24e édition du SILA a témoigné de la participation de 1030 maisons d éditions issues de 36 pays, remporte également le prix de la meilleure actrice. conjugal, infidélité, corruption et inaction des policiers: on des sujets tabous afin de lancer un dialogue social, car en Tunisie et dans le monde arabe on en parle rarement, a expliqué à la presse Hend Sabri. Pour la député Bochra Belhadj Hmida, le film a évoque la violence à l encontre des femmes sous toutes ses formes, montrant une prise de conscience même si le chemin est encore long. Deux autres films porté par des personnages féminins forts ont également été. Atlantique, un conte sénégalais sur la migration de clandestine vu par les femmes restées sur la berge, que les noyés viennent hanter, a reçu le Tanit d Argent. Ce film 17 outre le Sénégal, invité d honneur, présent avec quatre (4) éditeurs et quelque 400 titres. Intervenant lors d un point de presse, animé la matinée de la journée de clôture, le commissaire du SILA, Mohamed Iguerb a fait état de visiteurs au vendredi soir. TUNISIE Trois films primés à Carthage Le Mounchid syrien Abdelkrim Chadi a offert samedi un spectacle mémorable au public du Théâtre régional Mohamed-Tahar Fergani de Constantine, lors de la troisième soirée de la 8ème édition du festival international de l Inchad.Habitué du festival, Le mounchid venu de Haleb a encore une fois donné toute la mesure de son immense talent pour chanter les louanges du Sceau des prophètes (QSSSL) et de son message d amour, de paix et de miséricorde pour l humanité.a la voix chaude et puissante, le Mounchid Abdelkrim Chadi accompagné par l orchestre symphonique national a chanté des poèmes puisés du patrimoine de son pays et de celui des pays arabe subjuguant les spectateurs, visiblement conquis. L artiste s est déclaré, au terme de son concert, heureux de se retrouver encore une fois sur la scène du festival international de l inchad qui coïncide cette année avec la célébration du 65ème anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale (novembre 1954) et intervient quelques jours seulement du Mawlid Ennabaoui. La première partie de soirée a été animée par le vainqueur du premier prix de concours arabe du Mounchid d El Shariqah (Emirats Arabes unis), le jeune algérien, Kamel Rezouk. Promis à un grand succès, l enfant d Oued Souf a présenté pour la première fois au public son œuvre de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop s était vu décerner le Grand Prix du Festival de Cannes en mai.le Tanit de bronze a été décerné à un premier film saoudien, Scales, sur le sort d une jeune fille que son père refuse de sacrifier à la mer selon une tradition ancestrale, et qui devient une paria en résistant aux superstitions patriarcales. Cette fable en noir et blanc a été réalisée par Shahed Ameen, la première cinéaste saoudienne à présenter un film au festival depuis son lancement en Je veux insister sur le fait que la vie est sacrée, qu elle est plus importante que les lois et les traditions imposées, a déclaré la réalisatrice, citée par l agence AFP. 3E SOIRÉE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE L INCHAD Le Mounchid Abdelkrim Chadi subjugue le public Mazel El Hal devant sortir en janvier 2020, avant de rendre hommage à la ville hôte et de chanter tout son amour pour sa ville natale. devant se poursuivre jusqu au 3 novembre, la 8ème édition de festival international de l inchad mettra à l affiche pour sa soirée de clôture l artiste Mohamed Gim Saw de la troupe Nour Essalem du Sénégal animera avec le duo Abderrahmane Bouhbila et Nacer Mirouh de Constantine. BÉCHAR Ouverture des 5 émes journées nationales du court-métrage Les 5 emes journées nationales du court-métrage ont débuté samedi soir à la maison de la culture Kadi-Mohamed à Béchar. La manifestation artistique qui a vu la participation de 15 œuvres cinématographiques de jeunes issus de 14 wilayas du pays, vise à offrir une opportunité aux jeunes cinéastes amateurs pour faire découvrir au public leurs œuvres. Elle a débuté par la projection du court métrage Stay,de Boukaf Mohamed Tahar (œuvre d animation) qui dénonce les guerres et les atteintes à l environnement, suivie de l œuvre de Kadda Abdellah Kan Wa La Makanch qui aborde la condition des handicapés. De son côté Benalla Samir dans El Alam, traite un sujet social très sensible lié aux harcèlements sexuels des femmes de ménage. A travers ce film, j ai voulu mettre en relief cette catégorie, ses douleurs et ses souffrances, a-t-il dit lors d un débat avec le public.le comité d organisation de cette manifestation cinématographique a procédé à la sélection de ces deux œuvres parmi 45 courts-métrages visionnés lors de la présélection des productions de cinéastes amateurs, a précisé pour sa part M. Amari Hamdani, directeur de la maison de la culture Kadi-Mohamed. Le visionnage des courts-métrages retenus lors de cette édition, qui sont public de découvrir le talent de jeunes cinéastes, issus de différentes régions du pays, a- t-il souligné. 2EME FESTIVAL NATIONAL DES TROUPES DE FANFARE À CHLEF La troupe El Hilal de M sila remporte le titre La troupe de fanfare El Hilal de M sila a remporté le titre de la 2 eme édition du Festival national des troupes de fanfare clôturée, samedi à Chlef.Selon les résultats annoncés par le jury de ce festival, au niveau de la maison de la culture, à l issue de la phase finale des compétitions, la première place du podium est revenue à la troupe de M sila, suivie en 2eme position par celle d Alger, puis celle de Tipasa en 3eme place. Ce titre est largement mérité, au regard des efforts consentis par tous les membres de notre troupe et leur respect des règles de la compétition, a estimé, à l occasion, Mohamed, un membre de cette troupe de fanfare de M sila. Il n a pas manqué de souligner le haut niveau de compétitivité ayant prévalu entre les troupes participantes. Mettant en avant le haut niveau de la compétition, à travers l excellente interprétation des différentes tonalités musicales, le chef du service des activités auprès de la direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya, Laid Djoudi, s est félicité de l importante affluence du public local à ce festival, ayant coïncidé avec la célébration des festivités du 1 Novembre, a- t-il indiqué. En effet, un public des grands jours a assisté aux différentes fanfares animées, jeudi et samedi, par les troupes participantes. Un engouement reflétant, selon les organisateurs, un intérêt significatif pour ce genre musicale, hautement symbolique et historique, car généralement lié aux chants patriotiques et révolutionnaires, est-il assuré. Ce festival se veut une opportunité pour diffuser la culture de la fanfare chez les jeunes, parallèlement à la diversification de la scène artistique locale, ont ajouté les organisateurs. Il s agit là du 2eme titre consécutif de la troupe de fanfare de M sila, qui a déjà remporté la première édition de ce festival en Le nombre de troupes participantes est passé à 17 cette année, contre 14 troupes en 2018.

17 Sports ITALIE Ronaldo a quitté le stade avant la fin du match Cristiano Ronaldo, remplacé avant l'heure de jeu lors de la victoire de la Juventus face à l'ac Milan (1-0), a quitté le stade avant même la fin du match, rapporte dimanche soir la chaîne italiennesky. Les images télévisées ont motré Ronaldo, regard sombre, lâcher quelques mots en direction du banc de touche de la Juventus avant de rentrer directement aux vestiaires après avoir été remplacé par Dybala. Et, selon Sky, il avait déjà quitté le stade quelques minutes avant le coup de sifflet final. "Ronaldo, un problème? Non, au contraire", a répondu son entraîneur MaurizioSarri à une question d'un journaliste de Sky après le match. "Déjà, je le remercie de s'être mis à disposition alors qu'il n'est pas dans une condition physique exceptionnelle. J'ai préféré le remplacer car il ne me semblait pas très bien. Mais il a tout fait pour être prêt à jouer", a ajouté Sarri. "Etre énervé de sortir, c'est la normalité. Ca vaut pour tous les joueurs, surtout ceux qui ont fait des sacrifices", a-t-il encore estimé. Interrogé sur le fait de savoir s'il allait "tirer les oreilles" au Portugais, Sarri a répondu "non, il y a un seuil de tolérance avec ceux qui essaient de tout donner". "Cinq minutes de colère, ça me parait normal. Ca fait aussi plaisir à un entraîneur de voir un joueur furieux de sortir. C'est plus le contraire qui m'inquiéterait", a-t-il ajouté, avant de donner plus de détails sur l'état physique de Ronaldo. "Il a eu ce petit problème au genou, il a pris un coup à l'entraînement. Il a une petite gêne depuis. Il est dans un moment où il ne peut pas s'entraîner plus que ça. Il a du mal à frapper à 100%", a-t-il dit. CHAMPIONNATS D'AFRIQUED'ATHLÉTISME La commission d'inspection "satisfaite" des infrastructures à Alger La délégation de la Confédération africaine d'athlétisme en charge d'inspecter les infrastructures appelées à abriter les Championnats d'afrique, du 24 au 28 juin 2020 à Alger, ont affiché une "très grande satisfaction" à l'issue de la visite effectuée dimanche, a indiqué la Fédération algérienne de la discipline (FAA). Composée du Marocain Abdelaziz Daouda et du Sénégalais Lamine Faty, cette commission a inspecté aussi bien le stade 5-Juillet du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf que le terrain annexe SATO qui subit actuellement d'importants travaux de rénovation, ciblant aussi bien la piste d'athlétisme et les gradins que les autres aménagements. "Nous espérons que les travaux seront entièrement achevés d'ici trois mois, car ces Championnats d'afrique seront la dernière chance pour les athlètes du continent dans leur quête de réussir les minima des prochains Jeux Olympiques d'été", a indiqué Lamine Faty, assurant toutefois être "très optimiste" quant au bon déroulement des choses, car selon lui, l'algérie "a toujours répondu présente" dans l'organisation de ce genre d'évènements. Outre le SATO et le 5-Juillet, les émissaires de la Confédération africaine d'athlétisme ont effectué une virée du côté de l'ecole supérieure des sciences et technologies du sport où ils ont également "constaté de visu" les infrastructures disponibles. Hier, au moment où on mettait sous presse, leur programme de travaildevrait les conduire au siège de la télévision nationale, où ils procèderont à des négociations concernant les droits de retransmission des prochains Championnats d'afrique, selon la FAA. Concernant les lieux d'hébergement, cette dernière a indiqué qu'ils feront également l'objet d'une inspection, mais ce sera lors d'une autre visite de ladite commission prévue prochainement. L e défenseur international algérien du Borussia Monchengladbach, RamyBensebaïni, a signé dimanche son premier but de la saison, lors de la victoire décrochée à domicile face au Werder Brême (3-1), à l'occasion de la 11e journée du championnat allemand de football. Le joueur, formé à l'académie Jean- Marc Guillou du Paradou AC, a ouvert le score à la 20e minute de jeu, avant que son coéquipier Patrick Hermann n'inscrive un doublé (22e, 59e). Bensebaïni a été expulsé en fin de match après avoir reçu un deuxième carton jaune (87e). Grâce à cette victoire, "Gladbach" préserve sa position de leader avec 25 points, soit quatre d'avance sur ses poursuivants immédiats, Leipzig et le Bayern Munich, impressionnants vainqueurs samedi également (4-2 pour le RB à Berlin contre le Hertha et 4-0 pour le Bayern contre le Borussia Dortmund). Le joueur algérien, remis d'une blessure musculaire, a effectué son retour à la compétition jeudi dernier, lors de la réception des Italiens de l'as Rome (2-1), pour le compte ORGANISATION DES MATCHS DE FOOTBALL La LFP face à un grand défi La Ligue de football professionnel (LFP) parvient "tant bien que mal" à organiser les matchs des deux Ligues 1 et 2, en dépit des imprévus pouvant perturber une programmation déjà contestée, ont affirmé deux membres de cette instance."sur le plan de la logistique et des moyens financiers et humains, nous ne éprouvons aucune difficulté à organiser des matchs le même jour et à la même horaire", a indiqué à l'aps Akli Adrar, membre du Bureau exécutif de la LFP, à la tête de la commission chargée de la lutte contre la violence. Depuis la décision de ne pas programmer de matchs les mardis et vendredis en raison du "Hirak", le mouvement de contestation populaire, la LFP s'est retrouvée contrainte de "caser" parfois plus d'une dizaine de rencontres le même jour, comme ce fut le cas samedi avec le déroulement de pas moins de 15 matchs des deux paliers. "On aurait aimé dispatcher les matchs comme ce fut le cas par le passé, mais au vu de la conjoncture actuelle, c'est impossible, suite à la décision prise par les autorités d'interdire l'organisation de rencontres du championnat mardi et vendredi. Nous étions alors obligés de nous adapter à cette situation. Une chose est sûre, la LFP ne lésine pas sur les moyens pour garantir le bon déroulement des matchs sur tous les plans", a assuré de son côté Farouk Belguidoum, responsable de la commission d'audit des stades à la Ligue. DEUX DÉLÉGUÉS POUR CHAQUE MATCH, UNE PREMIÈRE Belguidoum a souligné que la LFP a innové cette saison en désignant deux délégués pour chaque match, une manière d'améliorer un peu plus l'organisation, ce qui n'était pas le cas auparavant. "Avant, un délégué éprouvait des difficultés pour être au four et au moulin, ce qui l'empêchait d'accomplir convenablement sa mission. Pour l'actuel exercice, nous avons décidé de désigner deux délégués dont la mission diffère : le premier est chargé d'être à l'écoute de l'arbitre sur le terrain, le second doit coordonner avec le service d'ordre. Désormais, les choses vont dans le bon sens", s'est félicité Belguidoum. Adrar est revenu sur la prise en charge du délégué de match qu'il qualifie de "véritable pièce maîtresse" dans l'organisation d'une rencontre du palier professionnel. "Chaque délégué de match a une BORUSSIA MONCHENGLADBACH prime versée par la LFP. Dans le cas où il utiliserait sa propre voiture, il sera remboursé selon le kilométrage. Idem pour l'hébergement, du moment que la Ligue prend en charge la facture de l'hôtel". Adrar a évoqué les "imprévus" qui peuvent perturber la programmation, ce que partage son collègue Belguidoum : "C'est facile d'établir un calendrier pour toute la saison, mais c'est plus difficile de le respecter. Je parle d'imprévus comme par exemple les demandes de report". Pour Belguidoum, "la LFP est en train de réussir la gestion des deux Ligues, mais malheureusement des imprévus existent que je qualifie de cas de force majeure. Je prends l'exemple du match d'hier samedi entre le MC Oran et le NC Magra, momentanément interrompu pour défection de l'éclairage. Il y a aussi le point relatif à la sécurité. C'est difficile de dégager un dispositif sécuritaire pour trois matchs qui se jouent dans la même wilaya".selon ces deux responsables, l'instance dirigeante de la compétition a mis les "bouchées doubles" pour garantir une organisation efficace et maîtrisée, au moment même où certains présidents et entraîneurs de club ne cessent de remettre en cause la programmation. Bensebaïni signe son premier but de la saison et sort expulsé de la 4e journée de l'europa League. Bensebaïni (24 ans) s'est engagé avec le Borussia Monchengladbach en août dernier pour un contrat de quatre années en provenance du Stade rennais (Ligue 1 française). Il figure dans la liste des 23 joueurs de l'équipe nationale dévoilée dimanche, en vue des deux premières journées des éliminatoires de la Coupe d'afrique des nations 2021 (CAN-2021), face à la Zambie le 14 novembre à Blida et au Botswana le 18 du même mois à Gaborone. 18

18 Sports L a 19 OMNISPORTS Installation du Comité national des sports d'élite et de haut niveau Le Comité national des sports d'élite, de haut niveau et de la découverte de jeunes talents Les basketteuses du GS Pétroliers se sont inclinées face à leurs homologues libanaises du Club Beyrouth (84-70), en demifinales du championnat arabe des clubs féminin, ce dimanche à Meknès (Maroc). Fin de parcours pour les championnes d'algérie en titre dans ces joutes arabes. Au vu de la physionomie de la rencontre, la qualification en finale des Libanaises est en plus méritée. Et pour cause, à aucun moment de la partie les Pétrolières n'ont réussi à faire douter cette leurs adversaires du jour. En effet, Club Beyrouth a pris les 4e journée du championnat national de basketball, Super Division, disputée ce week-end n'a rien apporté de nouveau à la situation globale des deux groupes, A et B. Ils sont désormais trois à se partager la tête de la poule A. En effet, le CRB Dar El Beida a été éjecté de la première place par le Rouiba CB, vendredi, à l'issue d'un derby algérois palpitant (60-59). De leur côté, le GS Pétroliers et le TRA Draria ont enchainé également avec un 4e succès de suite en étrillant, respectivement, l'us Sétif (98-40) et le CSMBB Ouargla (91-33). Dans la poule B, le PS El Eulma est parvenu à conserver sa place de leader à la faveur d'un précieux succès ramené de la capitale face au NB Staouéli (65-69). Pour sa part, l'usm Alger s'est emparée de la seconde place après avoir réussi à damer le pion à l'usm Blida (44-49). SUPER DIVISION DE BASKET RÉSULTATS COMPLETS ET CLASSEMENTS : Groupe A : ES Cherchell - OMS Miliana Rouiba CB - CRB Dar El Beida TRA Draria - CSMBB Ouargla NA Hussein Dey - OS Bordj Bou Arréridj GS Pétroliers - US Sétif CLASSEMENT : Pts J 1 Rouiba CB CRB Dar El Beida TRA Draria GS Pétroliers OMS Miliana NA Hussein Dey ES Cherchell OSBB Arreridj 04 4 sportifs, présidé par la championne olympique Hassiba Boulmerka, a été installé dimanche au siège du ministère de la Jeunesse et des Sports, indique un communiqué du MJS. Le rôle de ce comité est de promouvoir le sport de l'élite et du haut niveau, en particulier des jeunes talents comme il aura la tâche d'élaborer et d'évaluer la stratégie nationale pour le sport de haut niveau et les sports d'élite ainsi que la prise en charge des jeunes talents, indique la même source. Au cours de cette réunion, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Salim RaoufBarnaoui, a installé également le Comité méthodologique et scientifique national du sport, présidé par Abdelmalek Mohamed. Le rôle de ce comité sera de faire des suggestions et des recommandations concernant la science, la technologie, la méthodologie et le système de formation. "L'installation de ces comités est une étape très importante pour donner une nouvelle dynamique positive qui contribuera inévitablement au soutien du mouvement sportif.", a conclu le communiqué du MJS. CHAMPIONNAT ARABE DE BASKET (DAMES) Le GS Pétroliers n'ira pas en finale devants dès le premier quart-temps (15-10). Le GSP a essayé de rattraper le coup lors du second quarttemps sans y parvenir. C'est donc avec un retard de 9 points que les protégés de Hakim Meddour ont regagné les vestiaires (38-29). De retour sur le parquet de la salle Al Massira, les camarades de la capitaine d'équipe, Rachida Belaidi, ont assisté impuissantes à la défaite de leur équipe, notamment, à l'issue du 3e quart-temps durant lequel les Libanaises avaient déjà accumulé 21 points d'avance. Les Algériennes tenteront de corriger le tir lors de la partie finale programmée ce lundi (15h00 algériennes) en affrontant les Jordaniennes du ChababFaheys. Ces dernières se sont inclinées face aux Tunisiennes de l'es Cap Bon (69-65) dans l'autre demi-finale. Quant à la grande finale, elle aura lieu à 19h00 (algériennes) entre Club Beyrouth et l'es Cap Bon De son côté, le second représentant algérien dans cette compétition, à savoir, Hussein Dey Marines a vu son parcours prendre fin aux portes des demi-finales. Les Husseindéennes ont été éliminées, samedi, en quarts de finale par les Tunisiennes de l'escb. Une 4 e journée sans changements notables 9 US Sétif CSMBB Ouargla 04 4 Groupe B : WO Boufarik - IR Bordj Bou Arréridj NB Staouéli - PS El Eulma USM Blida - USM Alger ASS Oum Bouaghi - O. Batna CSC Gué de Constantine - AB Skikda CLASSEMENT : Pts J 1 PS El Eulma USM Alger WO Boufarik USM Blida CSC G.Constantine ASS Oum El Bouaghi O.Batna NB Staouéli IRBB Arréridj AB Skikda 04 3 PARA-ATHLÉTISME / MONDIAUX-2019 L'Algérie provisoirement 5 e au classement L'Algérie occupe provisoirement la 5e place au classement des Championnats du monde-2019 de para-athlétisme de Dubaï, après trois journées de compétition avec un total de 8 médailles dont deux en or, remportées par Nassima Saïfi au disque (F56/57) et LahouariBahlaz au club (F32).Avec 2 or, 4 argent et 2 bronze, l'algérie est devancée au classement par la Chine (8 or, 7 argent, 5 bronze), l'ukraine (4, 4, 4), le Brésil (4, 2, 2) et la Finlande (3, 1, 0). Très attendue pour le sacre, la championne du monde et paralympique en titre, Nassima Saïfi n'a laissé aucune chance à ses adversaires dès son premier essai, réussi à 35,36m, soit un nouveau record du monde dans une spécialité qu'elle domine depuis 2011 et son premier sacre mondial à Christchurch (Nouvelle-Zélande). "C'était difficile car j'avais une certaine pression sur mes épaules de peur de rater ma sortie dans un tel rendez-vous. En finale dans ce genre de concours, le premier essai est très important, voire déterminant pour la suite, et Dieu merci, je l'ai réussi de la plus belle des manières avec à la clé un nouveau record du monde de la spécialité", s'est réjouie Saïfi.Dans le même concours, sa compatriote SafiaDjelal a obtenu le bronze grâce à ses 31,05m, réussis au 3e essai. La médaille d'argent du disque est revenue à la Chinoise Xu Mian (31,49m). Avant elle, LahouariBahlaz avait montré la voie en décrochant l'or du concours du club (classe F32). L'athlète algérien a aussi assuré son titre dès le premier jet avec 33,89m.La surprise est venue du "novice" Walid Ferhah qui inaugure son palmarès mondial avec un titre de vice-champion dans le même concours (33,54m) pour ses premiers Championnats du monde. Il a réussi au passage à améliorer son record personnel du concours."ce qui est très positif pour cet athlète, c'est que pour sa première participation à des Mondiaux, il a réussi les six essais, chose qui n'est pas facile à faire pour un baptême du feu, où la pression est à son maximum. Il est nouveau et il a une marge très importante de progression, ce qui nous laisse présager d'un avenir radieux pour Ferhah", a expliqué le Directeur technique national (DTN), Mokhtar Gouasmi.L'autre Algérien engagé dans le concours, Ahmed Mehideb, a pris la 7e position avec 28,34m. JUDO 10 épreuves au programme de la saison Le championnat national individuel espoirs de judo, prévu les 27 et 28 décembre, donnera le coup de starter de la saison , dont le calendrier comporte neuf autres rendez-vous majeurs, a indiqué la Fédération algérienne de la discipline (FAJ). Le premier de ces neuf évènements sera le championnat national individuel seniors, prévu les janvier Il sera suivi du championnat national individuel des cadets, les du même mois, puis du championnat national individuel juniors, les 31 janvier et 1er février. Le premier championnat national par équipes est programmé les 14 et 15 février et concernera les juniors, tandis que le championnat national par équipes des seniors (première et deuxième divisions) aura lieu les 26 et 27 juin. Il sera précédé des championnats nationaux par équipes de jeunes, à savoir les cadets, les mars et celui des minimes, les avril. La saison sera clôturée avec les finales de Coupe d'algérie (cadets/juniors/seniors), prévues les juillet Outre les différents championnats nationaux, individuels et par équipes, le calendrier de la Fédération algérienne de judo pour la saison comporte plusieurs autres évènements, notamment des passage de grade pour différentes catégories d'âge, ainsi qu'un championnat national de kata. Ce dernier est programmé le 16 avril.

19 Jeux 20

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani.

* Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. * Les personnalités scientifiques : - Mabrouk El Mannai, - El Mouldi Lahmer, - Farouk El Omrani. MINISTERE DE L'AGRICULTURE Par décret n 2013-4505 du 6 novembre 2013. Messieurs Ahmed Dhaoui et Khaled Gannouni,

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F PRAT COM - compétence territoriale A2 Bruxelles, le 26 mai 2011 MH/AB/JP A V I S sur UNE PROPOSITION DE LOI MODIFIANT LA LOI DU 6 AVRIL 2010 RELATIVE AUX

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 24 LA

Plus en détail

A) Les modifications du champ d'application du Règlement n 1346

A) Les modifications du champ d'application du Règlement n 1346 La proposition de la Commission pour la révision du Règlement "faillite": une deuxième chance pour les entreprises en difficulté Durant le mois de mars 2012, une consultation publique a été lancée, sollicitant

Plus en détail

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article...

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article... Page 1 sur 5 Code de l'éducation Version consolidée au 31 mars 2011 Partie législative Première partie : Dispositions générales et communes Livre Ier : Principes généraux de l'éducation Titre III : L'obligation

Plus en détail

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire Décision n 2014-246 L Nature juridique de l article L. 723-23 du code rural et de la pêche maritime Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2014 Sommaire I. Normes de référence...

Plus en détail

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement?

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La nouvelle loi organique relative aux lois de finances a été promulguée en août 2001. Deux ans plus tard, et bien que la mise en œuvre de cette

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 9 MARS 2012 5 B-13-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 9 MARS 2012 5 B-13-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 9 MARS 2012 5 B-13-12 IMPOT SUR LE REVENU. IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE. ALLEGEMENT DES OBLIGATIONS DECLARATIVES DES AYANTS DROIT DU DEFUNT

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 3

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 3 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 3 Commentaire de la décision n 97-388 DC du 20 mars 1997 Loi créant les plans d'épargne retraite Le Conseil constitutionnel a été saisi par soixante-dix-huit

Plus en détail

* * * Loi n 07-08 portant transformation de Barid Al-Maghrib en société anonyme

* * * Loi n 07-08 portant transformation de Barid Al-Maghrib en société anonyme Dahir n 1-10-09 du 26 safar 1431 portant promulgation de la loi n 07-08 portant transformation de Barid Al-Maghrib en société anonyme. (B.O. n 5822 du 18 mars 2010). Vu la Constitution, notamment ses articles

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LE CALENDRIER DES OPERATIONS ELECTORALES Les délais mentionnés dans cet exemple le sont à titre purement indicatif, dans le respect des minima et maxima imposés par le code du travail.

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

Déclaration Mensuelle des Impôts

Déclaration Mensuelle des Impôts REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Déclaration Mensuelle des Impôts Code acte (1) Mois Année N de registre de commerce Identifiant fiscal Identifiant T. V. A. Code

Plus en détail

ORDONNANCES. 19 Joumada Ethania 1426 26 juillet 2005 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 52 3

ORDONNANCES. 19 Joumada Ethania 1426 26 juillet 2005 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 52 3 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 52 3 ORDONNANCES Ordonnance n 05-05 du 18 Joumada Ethania 1426 correspondant au 25 juillet 2005 portant loi de finances complémentaire pour 2005. Le Président

Plus en détail

Vu le décret présidentiel n 2014-145 du 28 Joumada Ethania 1435 correspondant au 28 avril 2014 portant nomination du Premier ministre;

Vu le décret présidentiel n 2014-145 du 28 Joumada Ethania 1435 correspondant au 28 avril 2014 portant nomination du Premier ministre; Décret exécutif n 2015-87 du 20 Joumada El Oula 1436 correspondant au 11 mars 2015 définissant le montant et les modalités d'octroi de subvention pour sujétion imposée par l'etat pour l'importation et

Plus en détail

INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE

INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE INFORMATIONS CONCERNANT LES CONDITIONS DU DROIT AUX PRESTATIONS DU PLAN DE RETRAITE SUIVANT LES RÈGLEMENTS TCHÈQUES EN MATIÈRE D'ASSURANCE SOCIALE L'assurance sociale couvre les pensions suivantes : -

Plus en détail

Article L52-4 Article L52-5 Article L52-6

Article L52-4 Article L52-5 Article L52-6 Article L52-4 Tout candidat à une élection désigne un mandataire au plus tard à la date à laquelle sa candidature est enregistrée. Ce mandataire peut être une association de financement électoral, ou une

Plus en détail

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR SURMONTER LA CRISE MONDIALE: UN ENGAGEMENT DES DIRIGEANTS D ENTREPRISE DU CANADA

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR SURMONTER LA CRISE MONDIALE: UN ENGAGEMENT DES DIRIGEANTS D ENTREPRISE DU CANADA TRAVAILLER ENSEMBLE POUR SURMONTER LA CRISE MONDIALE: UN ENGAGEMENT DES DIRIGEANTS D ENTREPRISE DU CANADA UN É NONCÉ PAR LE CONSEIL CANADIEN DES CHEFS D ENTREPRISE LE OTTAWA 31 OCTOBRE 2008 De notre point

Plus en détail

Sur le rapport du ministre du travail et de la sécurité sociale, Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2);

Sur le rapport du ministre du travail et de la sécurité sociale, Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2); Décret exécutif n 2006-223 du 25 Joumada El Oula 1427 correspondant au 21 juin 2006 portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l'organisme de prévention des risques professionnels

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

La procédure de sauvegarde

La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde est une procédure préventive, dont l objet principal est la prévention et l anticipation de la cessation des paiements d une entreprise. Elle est ouverte

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2009-084

LETTRE CIRCULAIRE N 2009-084 Montreuil, le 03/11/2009 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2009-084 OBJET : Loi de simplification et clarification du droit et d allègement des procédures

Plus en détail

Demande d'ouverture de sauvegarde

Demande d'ouverture de sauvegarde Demande d'ouverture de sauvegarde Identification de la personne déposant la demande Nom de naissance : Nom d usage : Prénoms : Né(e) le à Nationalité : Situation matrimoniale (en cas de mariage, préciser

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

Code de la publicité écologique

Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique: Préambule Une société saine construit un avenir durable. De plus en plus, le souci de l'homme pour son environnement en constitue un élément

Plus en détail

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques?

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Rencontre professionnelle 4 Ont participé à cet atelier : David ALCAUD,

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE Décret n 83-435 DU 27 mai 1983 (publié au J.O du1er juin

Plus en détail

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011 30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) (coordination officieuse au 1 er juillet 2011 ; modifié par l arrêté royal du 20 juillet 2000 introduction de l

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. )

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ARTICLE 1 : FORMATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet

Plus en détail

I S agissant de l article 7 bis

I S agissant de l article 7 bis 20 Décembre 2013 SAISINE du CONSEIL CONSTITUTIONNEL Sur la LOI de FINANCES RECTIFICATIVE pour 2013 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, Les Sénateurs soussignés 1 ont l honneur

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements Paris le, Le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

D)- un pouvoir spécial si le déclarant n'est pas le responsable légale de l'entreprise (Cf. modèle en annexe 7)

D)- un pouvoir spécial si le déclarant n'est pas le responsable légale de l'entreprise (Cf. modèle en annexe 7) DEMANDE D OUVERTURE D UNE PROCEDURE DE REDRESSEMENT JUDICIAIRE ou DE LIQUIDATION JUDICIAIRE (anciennement dénommée «dépôt de bilan» ou «déclaration de cessation des paiements») Votre dossier doit être

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

LA COMMISSION DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LA COMMISSION DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission ~ UEMOA RÈGLEMENT D'EXECUTION N~(t..~.:.~.9.1 RELATIF AUX REGLES PRUDENTIELLES PORTANT SUR LES RISQUES COURTS, AUX MECANISMES DE GARANTIE ET

Plus en détail

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS 1) Les coopératives et les foyers ne sont pas des moyens de pallier certaines insuffisances financières ou matérielles : Ce

Plus en détail

Législation et droit d'un administrateur réseaux

Législation et droit d'un administrateur réseaux Législation et droit d'un administrateur réseaux Réalisé par : GUENGOU Mourad OULD MED LEMINE Ahmedou 1 Plan de présentation I. Introduction générale II. L Administrateur Réseaux 1) Mission de l administrateur

Plus en détail

Petites Informations Juridiques n 1

Petites Informations Juridiques n 1 L OBLIGATION DE REPRISE DU PERSONNEL DANS LES CONTRATS DE TRANSPORT Cadre législatif et réglementaire Droit communautaire Règlementation interne Article 4.5 du règlement n 1370/2007/CE du 23 octobre 2007

Plus en détail

Mise en place des élections des Délégués du Personnel

Mise en place des élections des Délégués du Personnel Les fiches pratiques de législation Mise en place des élections des Délégués du Personnel Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen Espace Emploi Compétences Quai de la Bourse BP 641 76007 ROUEN Cedex

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente 1. Définitions Gonzague TROUFFIER est auto-entrepreneur domiciliée à Sainte Maxime, 9 avenue des Sardinaux, 83 120. SIRET : 481 839 702 00042 - APE : 7734Z Son activité principale

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2007-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Séance du 6 juillet 2007 Lors de la séance du

Plus en détail

Chapitre IV. La certification des comptes

Chapitre IV. La certification des comptes Chapitre IV La certification des comptes Aux termes de la Constitution, «les comptes des administrations publiques sont réguliers, sincères et donnent une image fidèle de leur gestion, de leur patrimoine

Plus en détail

Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales

Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales Une épargne toujours importante, objectif prioritaire pour les collectivités locales Depuis maintenant plusieurs années, les collectivités locales s'efforcent d'augmenter leur épargne afin d'autofinancer

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève?

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève? Droit de grève Qu est-ce qu une grève? La grève est un droit fondamental reconnu à tous les salariés (cadres, ouvriers, employés, précaires, apprentis etc.) par la Constitution française. A ce titre, elle

Plus en détail

MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE = PROSPÈRE :

MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE = PROSPÈRE : MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) 1ER - DE LA CRISE À LA GUERRE DE LA CRISE À LA GUERRE (1929-1945) L ÉCONOMIE EN CRISE DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE

Plus en détail

La loi NRE. Article 116

La loi NRE. Article 116 La loi NRE La loi sur les nouvelles régulations économiques fixe (art.116) l'obligation pour les sociétés française cotées sur un marché réglementé l'obligation de rendre compte dans leur rapport annuel

Plus en détail

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155;

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite Le Président de la République, Vu la charte nationale, notamment son titre sixième V. Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Vu

Plus en détail

PEGC Académie de Rennes

PEGC Académie de Rennes Septembre 2014 SNUipp-FSU CONTACTS Sections départementales SNUipp Côtes d'armor snu22@snuipp.fr Tél : 02 96 61 88 24 Finistère snu29@snuipp.fr Tél : 02 98 53 76 77 Ille et Vilaine snu35@snuipp.fr Tél

Plus en détail

Mise à jour : 4 avril 2013

Mise à jour : 4 avril 2013 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : 4 avril 2013 Centre de

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 11 mars 2015 relative à la communication aux administrations publiques et aux organismes exerçant une prérogative de puissance publique d informations ou copies de pièces issues des procédures

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:21 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER ALGERIE Imprimer cette page Textes de référence : - Code de la famille du 9 juin 1984 1. Les formes de dissolution du mariage - La répudiation

Plus en détail

Partage des coûts vs gratuité

Partage des coûts vs gratuité Assurance maladie et gratuité des soins en Afrique subsaharienne : quelles bases pour une couverture universelle? Alain Letourmy (CNRS et animateur du réseau RAMUS (Réseau d appui aux mutuelles de santé))

Plus en détail

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1).

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1). AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) * * * * * Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret

Plus en détail

Convention SEMU Pouvoirs Organisateurs (Enseignement Secondaire Artistique à Horaire Réduit) Date :... N SEMU :......

Convention SEMU Pouvoirs Organisateurs (Enseignement Secondaire Artistique à Horaire Réduit) Date :... N SEMU :...... Convention SEMU Pouvoirs Organisateurs (Enseignement Secondaire Artistique à Horaire Réduit) Réservé à la SEMU Date :... N SEMU :... ENTRE Pouvoir organisateur (nom et adresse):... Valablement représenté

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA CRM DU 4 JUILLET 2013

COMPTE-RENDU DE LA CRM DU 4 JUILLET 2013 INTERREGION DE DIJON COMPTE-RENDU DE LA CRM DU 4 JUILLET 2013 - Déclaration préliminaire CGT (joint en annexe). - Le Directeur Interrégional, Président du Conseil de la Masse, M. BAILLET annonce que la

Plus en détail

Cadre réservé à l administration : Demande reçue le. Collège communal du :

Cadre réservé à l administration : Demande reçue le. Collège communal du : Commune d Esneux Cadre réservé à l administration : Demande reçue le. Collège communal du : Aides déjà octroyées sur l exercice : oui / non FORMULAIRE A REMPLIR POUR LA DEMANDE DE MISE A DISPOSITION GRATUITE

Plus en détail

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille!

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale est un terme générique qui recouvre, la Sécurité Sociale (régime général obligatoire solidaire, géré

Plus en détail

Les Assurance en République du Congo

Les Assurance en République du Congo Les Assurance en République du Congo Article juridique publié le 19/10/2012, vu 610 fois, Auteur : Joseph MIKALA Inscrit dans l esprit de l article 1382 du Code civil stipulant «tout fait quelconque de

Plus en détail

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE I - LES SOURCES DU DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE A - La Constitution et le bloc de constitutionnalité Certains grands principes du droit de la fonction publique

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

D. 12-01-2007 M.B. 20-03-2007. Le Parlement de la Communauté française a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit :

D. 12-01-2007 M.B. 20-03-2007. Le Parlement de la Communauté française a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit : Lois 31723 p.1 Décret relatif au renforcement de l'éducation à la citoyenneté responsable et active au sein des établissements organisés ou subventionnés par la Communauté française D. 12-01-2007 M.B.

Plus en détail

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES 4 mars 1996 FRANCAIS Original : RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFERENCE DES STATISTICIENS EUROPEENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) ORGANISATION

Plus en détail

FONDEMENTS JURIDIQUES

FONDEMENTS JURIDIQUES PREFECTURE DE L ALLIER DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES Bureau du Conseil et du contrôle de légalité LA COMMISSION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (CDSP) élection, constitution,

Plus en détail

L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 décembre 1996 1995 ;

L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 décembre 1996 1995 ; Loi n 96-022/ Régissant la mutualité en République du Mali. L Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 14 décembre 1996 1995 ; Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur

Plus en détail

concernant la gestion du SIVOM de SAINT FRANCOIS LONGCHAMP-MONTGELLAFREY

concernant la gestion du SIVOM de SAINT FRANCOIS LONGCHAMP-MONTGELLAFREY Monsieur Patrick PROVOST Président du SIVOM de SAINT FRANCOIS LONGCHAMP-MONTGELLAFREY Hôtel de Ville 73130 SAINT FRANCOIS LONGCHAMP Monsieur le Président, Par lettre en date du 1er octobre 1998, j'ai porté

Plus en détail

Lettre d invitation. Toute offre parvenue au-delà des date et heure limites ci-dessus indiquées ne sera pas acceptée.

Lettre d invitation. Toute offre parvenue au-delà des date et heure limites ci-dessus indiquées ne sera pas acceptée. Lettre d invitation MINISTERE DE LA PROSPECTIVE, DU DEVELOPPEMENT ET DE L EVALUATION DE L ACTION PUBLIQUE Le Directeur de Cabinet A Madame / Monsieur le Directeur COTONOU Objet : Invitation à soumissionner

Plus en détail

DESCRIPTIF DU DOCUMENT. Déploiement Nouveau système de rémunération au 01.01.2009-13 ème salaire

DESCRIPTIF DU DOCUMENT. Déploiement Nouveau système de rémunération au 01.01.2009-13 ème salaire 13 EME SALAIRE 13 EME SALAIRE - ETAT DE GENEVE Confidentiel Etat de Genève 23/01/2009 DESCRIPTIF DU DOCUMENT Phase du projet Domaine État du document Version actuelle Déploiement Nouveau système de rémunération

Plus en détail

Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif

Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif MINISTERE DE L INTERIEUR CAISSE DES PRETS ET DE SOUTIEN DES COLLECTIVITES LOCALES 9, rue de l assistance Cité El Khadhra -1003 Tunis Pour un Plan d Investissement Communal plus Participatif Ines SALLEM

Plus en détail

Nous devons faire face au décès d'un proche

Nous devons faire face au décès d'un proche Nous devons faire face au décès d'un proche Mise à jour le 07.11.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Devoirs et obligations : Lors du décès d'un proche, des démarches

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE

COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE INVESTIR EN BOURSE Sommaire 1 Introduction 2 Qu est-ce que la Bourse des valeurs mobilières? 3 Quels sont les droits liés aux valeurs

Plus en détail

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Strasbourg, 11.V.2000 Préambule Les Etats membres du Conseil de l'europe et les autres Etats Parties

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES NUMEROS SVA

CONDITIONS PARTICULIERES NUMEROS SVA CONDITIONS PARTICULIERES NUMEROS SVA Version en date du 31/08/2012 DEFINITIONS : - Compte OVH : Compte de facturation regroupant l ensemble des fonctionnalités et informations relatives à la facturation

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 61 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 25 octobre 2010 PROPOSITION DE LOI sur les sondages visant à mieux garantir la sincérité du débat politique et électoral,

Plus en détail

Décret sur les traitements du personnel de l'etat

Décret sur les traitements du personnel de l'etat Décret sur les traitements du personnel de l'etat du 7 novembre 0 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article 44 de la loi du septembre 00 sur le personnel de l'etat

Plus en détail

Le maintien du niveau de vie après le divorce : la prestation compensatoire. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le maintien du niveau de vie après le divorce : la prestation compensatoire. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 27 juin 2007 à 9 h 30 «Niveau de vie, veuvage et divorce» Document N 02 Document de travail, n engage pas le Conseil Le maintien du niveau de vie

Plus en détail

Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 01 44 94 59 10 / 11

Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 01 44 94 59 10 / 11 La gauche peut-elle elle relever le pays? Septembre 0 n 033A Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 0 44 94 59 0 / Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 05,

Plus en détail

Déclaration universelle des droits de l'homme

Déclaration universelle des droits de l'homme Déclaration universelle des droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948 Texte intégral Préambule : Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION FISCALE N 181

LETTRE D INFORMATION FISCALE N 181 LETTRE D INFORMATION FISCALE N 181 23 Décembre 2013 ACTUALITES FISCALES ACTUALITES FISCALES Adoption définitive du Projet de Loi de Finances pour 2014 Le Parlement a adopté définitivement jeudi par un

Plus en détail

Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral

Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral Troisième séminaire des correspondants nationaux de l ACCPUF Paris, 17 19 novembre 2003 Le rôle du Tribunal fédéral suisse comme autorité de recours dans le processus électoral par Robert Zimmermann, Docteur

Plus en détail

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT Réf : FI09AA / 000 003 183 38704 / C1G4 Pour tout renseignement concernant cette enquête, vous pouvez contacter M xxxxxxxxxx - Tél.xx xx xx xx xx - Courriel : xxxxxxxxxx@insee.fr

Plus en détail

PARTIE I : PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE

PARTIE I : PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE PARTIE I : PRINCIPES GENERAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE CHAPITRE I - LA COMPTABILITÉ : UN ÉLÉMENT DU SYSTÈME D'INFORMATION DE L'ENTREPRISE. CHAPITRE I - LA COMPTABILITÉ : UN ÉLÉMENT DU SYSTÈME D'INFORMATION

Plus en détail

STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER. Article premier Dispositions générales SECTION 1. ORGANISATION DU TRIBUNAL. Article 2 Composition

STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER. Article premier Dispositions générales SECTION 1. ORGANISATION DU TRIBUNAL. Article 2 Composition STATUT DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER Article premier Dispositions générales 1. Le Tribunal international du droit de la mer est créé et fonctionne conformément aux dispositions de la Convention

Plus en détail

PROCES VERBAL. Paris le 28 janvier 2011

PROCES VERBAL. Paris le 28 janvier 2011 Paris le 28 janvier 2011 PROCES VERBAL Le jeudi 20 janvier 2011, à 19h00, le Conseil d administration de l'association Solidarité et Développement Rural s est réuni au 53, rue Didot 75014 Paris sur convocation

Plus en détail

LES BANQUES. I. Les différents services proposés par les banques :

LES BANQUES. I. Les différents services proposés par les banques : LES BANQUES I. Les différents services proposés par les banques : Les services bancaires représentent l ensemble des produits proposés par une banque. Les services bancaires les plus connus sont : Epargne

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître

PREFECTURE DE L OISE. Beauvais, le 2 mai 2006. Objet : modification du régime juridique des biens vacants sans maître PREFECTURE DE L OISE Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l'urbanisme, des affaires foncières et scolaires Affaire suivie par : M. ABDELLATIF Mme LENGLIN Tel : 03 44 06 12 76/

Plus en détail

CE : comment obtenir vos budgets

CE : comment obtenir vos budgets Droit en du pratique CE Pour fonctionner ou proposer des ASC aux salariés, le CE a forcément besoin de moyens financiers! Or sa principale ressource en la matière, c est l employeur, puisque c est lui

Plus en détail

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de 15 MAI 2007. - Loi relative à la création de la fonction de gardien de la paix, à la création du service des gardiens de la paix et à la modification de l'article 119bis de la nouvelle loi communale (1)

Plus en détail

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7 La majorité, ses droits et ses devoirs chapitre 7 Si le 18 e anniversaire véhicule souvent l idée de plus d indépendance, il est aussi le moment de la majorité légale, assortie d un certain nombre de droits

Plus en détail

A V I S N 1.677 ----------------------- Séance du vendredi 20 février 2009 ----------------------------------------------

A V I S N 1.677 ----------------------- Séance du vendredi 20 février 2009 ---------------------------------------------- A V I S N 1.677 ----------------------- Séance du vendredi 20 février 2009 ---------------------------------------------- Arrêté royal modifiant l'arrêté royal du 15 juillet 1997 portant des mesures de

Plus en détail