Revue de presse : Introduction en Bourse de Twitter. 1 ère ES 2 Théodore Aubanel 2013 Par Eva Fraicher et Victoire de Camaret

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue de presse : Introduction en Bourse de Twitter. 1 ère ES 2 Théodore Aubanel 2013 Par Eva Fraicher et Victoire de Camaret"

Transcription

1 Revue de presse : Introduction en Bourse de Twitter 1 ère ES 2 Théodore Aubanel 2013 Par Eva Fraicher et Victoire de Camaret 1

2 SOMMAIRE Articles sélectionnés et résumé de ces articles Analyse et comparaison des titres Comparaison des informations contenues dans les articles Comparaison des analyses et des commentaires faits par les journalistes 2

3 ARTICLES SELECTIONNES Le Figaro.fr, le 13 septembre 2013 : Twitter prépare son introduction en Bourse Rubrique : Economie Composition : Trois paragraphes de longueur égale (sept lignes), séparés par une photo du sigle de Twitter, un graphique réalisé par le journal représentant les plus grosses introductions en Bourse dans le monde depuis 1998, et enfin, le tweet du site (Twitter) annonçant la confirmation de sa future entrée en Bourse. 3

4 A Washington Twitter a confirmé par un tweet la rumeur de son introduction prochaine en Bourse. Mais le service de micro bloggeurs n'en a pas dit davantage. La société de San Francisco, fondée en 2006, profite de la nouvelle loi américaine: son chiffre d'affaires étant inférieur à un milliard de dollars, elle n'est pas obligée de divulguer pour l'instant sa situation financière. Elle ne devra le faire que trois semaines avant le lancement des «road shows», ces présentations réservées aux investisseurs potentiels dans son capital. La banque Goldman Sachs semble avoir été sélectionnée pour diriger l'opération. Pour le moment, on s'appuie donc sur les estimations d'analystes qui valorisent l'entreprise à 10 milliards de dollars, soit dix fois moins que le montant atteint l'an dernier lors de l'introduction en Bourse de Facebook. Chaque mois plus de 200 millions de personnes ont recours à Twitter pour diffuser sur Internet leurs impressions ou commentaires dans des messages de moins de 140 caractères. Le réseau social relaye ainsi chaque jour plus de 400 millions de messages. Les recettes publicitaires de l'entreprise sont évaluées à moins de 600 millions de dollars cette année. Elles pourraient grimper à près d'un milliard l'an prochain. Le contexte boursier est favorable à l introduction en Bourse de ce réseau déjà mythique. Les investisseurs ont bien plus confiance aujourd hui qu il y a encore deux ans dans la capacité des réseaux sociaux à capter des parts du marché de la publicité dur téléphones portables. Le cours de Facebook, après un effondrement dramatique l an passé, établit par exemple de nouveaux records ces derniers jours. L action s est appréciée de 18% par rapport à son prix d introduction en mai Coté sur le Nasdaq depuis mai 2011, LinkedIn a, quant à lui, vu son cours bondir de 450%! 4

5 Le résumé Il s agit d un article du journal en ligne Le Figaro.fr, annonçant l introduction en Bourse de Twitter, réseau social créé en 2006 à San Francisco. Il nous apprend que Twitter devra révéler sa situation financière trois semaines avant son lancement, afin de se présenter à ses investisseurs potentiels. Aujourd hui estimé à près de dix milliards de dollars, le réseau est comparé à Facebook, dont la valeur était estimée à un nombre dix fois plus élevé lors de son entrée en Bourse. Le journal nous apprend également que Twitter rentrerait actuellement 600 millions de dollars par an, et ce, grâce aux recettes publicitaires. 5

6 Le Monde, le 14 septembre 2013 : #IPO : c est parti, Twitter va s introduire en Bourse Rubrique : Economie et Entreprise Composition : Une page entière est consacrée au sujet, page divisée en plusieurs parties. Dans la partie supérieure de la page se trouve un article de six colonnes, chaque colonne contenant environ vingt-quatre lignes (total de 150 lignes), signé par un correspondant de New York, Stéphane Lauer. Suit un récapitulatif des précédentes introductions de start-up américaines, puis, pour finir, un deuxième article intitulé Le deuxième plus grand réseau social au monde, écrit par Sarah Belouezzane, composé de deux colonnes contenant une cinquantaine de lignes (total de 106 lignes). 6

7 7

8 8

9 Le résumé Premier article : Il annonce l'entrée en Bourse de Twitter et rappelle son histoire, de sa fondation en 2006 à son rachat de MoPub il y a peu. Mais les principales informations que l'on peut tirer de cet article, ce sont des estimations, des prévisions... que ce soit concernant le bénéfice annuel que la société engrangera ou bien le prix de celle-ci. L'auteur (Stéphane Lauer) compare aussi le réseau à Facebook et met le doigt sur l'entrée en Bourse du second, rappelant que celle-ci fut "calamiteuse", comme pour souligner le fait que bien que Tweeter soit le deuxième réseau social au monde, celui-ci n'est pas non plus d'une taille exorbitante puisque son chiffre ne dépasse pas à ce jour les un million. Deuxième article : Ecrit par Sarah Belouezzani, le deuxième article reprend toute l'histoire de Tweeter. On y apprend que celui-ci est «né» dans la Silicon Valley, de l imagination de trois ingénieurs dont J. Dorsey qui laissera sa place de PDG en 2006 suite à des difficultés de direction. Aujourd'hui dirigé par D. Costolo le réseau social regroupe plus de 200 millions d'utilisateurs. L'auteur rappelle également le principe petit oiseau: s'exprimer en 140 caractères. Ce qui permet de communiquer lors d'évènements importants ou encore quotidiens. C'est désormais ainsi que les plus grandes stars sont "suivies". 9

10 La Provence, le 14 septembre 2013 : Le réseau social Twitter prépare son entrée en Bourse Rubrique : Economie Composition : Deux colonnes de trente lignes et une colonne de six lignes (total de trente-six lignes). 10

11 Le résumé Il s agit d un article destiné à informer de l entrée en Bourse de Twitter. Dans un premier temps, il est dit que cette opération boursière, officialisée par le biais d un tweet, était «la plus attendue depuis celle de Facebook». Selon la presse, le réseau social serait estimé à une valeur se situant entre dix et quinze milliards de dollars. Dans un deuxième temps, l article nous informe que le fameux réseau social chercherait à se distinguer de son concurrent, Facebook, en réussissant là où ce dernier avait échoué, c est-àdire, lors de son entrée en Bourse. En effet, Facebook avait dû faire face à un très grand nombre de problèmes technologiques ayant bouleversé la cotation. 11

12 ANALYSE ET COMPARAISON DES TITRES Le Figaro.fr : Twitter prépare son introduction en Bourse Le titre, écrit assez gros sur la page Internet du journal (il prend la largeur de la page), emploie pourtant un vocabulaire assez simple et un ton relativement neutre. Le titre a donc simplement pour but d annoncer la nouvelle, le journal n ayant pas l intention de faire passer de message particulier. Le Monde : #IPO : c est parti, Twitter va s introduire en Bourse Tout comme l article précédent, le titre est écrit sur la largeur entière de la page du journal consacrée à l évènement. Toutefois, si le vocabulaire employé est également assez simple, le ton ici paraît un peu plus ironique, par la présence de #IPO : le croisillon, appelé «HashTag» sur Twitter a pour rôle sur le réseau social de résumer le contenu d un message. Ici le croisillon suivi de l abréviation IPO (Initial Public Offering, soit l introduction en Bourse, en anglais) résume donc le contenu de l article, à la façon des utilisateurs de Twitter. Nous pouvons ajouter que la présence du «c est parti» pourrait montrer que cette annonce était fortement attendue. 12

13 La Provence : Le réseau social Twitter prépare son entrée en Bourse Tout comme les articles précédents, le titre, écrit assez gros, interpelle le regard du lecteur. Le vocabulaire est également assez simple et le ton neutre. Toutefois, le journal nous apprend une chose supplémentaire : Twitter est un «réseau social», ce que ne nous disent pas les autres articles Conclusion : Nous pouvons donc dire que les titres des trois articles sélectionnés sont assez similaires, puisqu ils emploient tout trois un vocabulaire relativement simple et un ton neutre. Seul le titre du journal Le Monde semble dénoter un peu, le titre étant présenté comme s il l article avait été posté sur le réseau social. De plus si l annonce était extrêmement attendue, les journalistes ne se contentent pourtant que de l annoncer, sans laisser transparaître dans la formulation de leurs titres une certaine opinion ou un certain jugement. 13

14 COMPARAISON DES INFORMATIONS CONTENUES DANS LES ARTICLES Quelques soient les journaux, l'annonce est la même : Tweeter VA s'introduire en Bourse. Il ne s'agit donc pas d'un fait encore concrétisé lors de l'écriture des articles bien qu il le soit aujourd'hui (entrée en Bourse le 7 novembre). Puisqu'il s'agit en fait d'une annonce plus que d'un commentaire, on ne remarque pas de grandes différences entre les différentes sources. Qu'il s'agisse du Monde ou de La Provence, l'information est traitée de la même façon avec plus ou moins de détails. Nous remarquons pourtant une nette différence de taille entre le numéro 3 et les deux autres. En effet si les deux premiers parlent soit de l'entrée et des estimations que les économistes en font ou encore rappelle toute l'histoire du petit oiseau bleu, le troisième réunit les deux en abordant cette entrée autant de façon économique avec des chiffres clairs (583 millions de dollars de bénéfice pour l'année 2013, les injections de différents investisseurs de 1,6 à 9 millions de dollars) il rappelle également comment, par qui et dans quel but le site a été fondé, il y a de cela maintenant sept ans. De plus nous pouvons nous pencher sur le tableau intégré aux articles, qui indique les précédentes introductions en Bourse d'autres réseaux sociaux particulièrement populaires. Ce qui permet au lecteur de mieux comprendre comment une entrée en bourse se déroule. Nous sommes donc en mesure de dire que même s il s'agit d'un évènement important, il n'a pas d'aspect politique ce qui ne permet pas un débat entre différents avis et nous ne pouvons donc pas observer de différences car il n'y a aucune prise de position concrète possible. C'est un fait, et le journaliste l informe, il ne le critique pas. 14

15 COMPARAISON DES ANALYSES ET DES COMMENTAIRES FAITS PAS LES JOURNALISTES Comme il l a été dit précédemment, l annonce de la future entrée en Bourse de Twitter est un évènement important mais pourtant, aucun avis ne peut réellement être soumis. En effet, si l introduction en Bourse du réseau social est un phénomène attendu de tous depuis celle du géant social Facebook en mai 2012, il n est pourtant qu un fait qui n a de raison d être le sujet de débats, de commentaires, ou de critiques. Les journalistes ne font donc que relater la nouvelle, promulguant des chiffres et des données chargés d informer le lecteur de l histoire du réseau social ou de sa situation économique, sans toutefois donner d avis particulier. Nous pouvons ainsi dire que si chaque journal a décidé d aborder le sujet plus ou moins longuement, les articles contiennent pourtant des informations similaires. 15

16 16

Formation Storytelling par l image Partie 1 L importance du visuel + Pinterest

Formation Storytelling par l image Partie 1 L importance du visuel + Pinterest Formation Storytelling par l image Partie 1 L importance du visuel + Pinterest [ Agenda ] 1. Qu est-ce que le storytelling? 2. L importance de la photo et de la vidéo aujourd hui 3. Le potentiel de Pinterest

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX 17.07.2013 GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX GENERALITES Les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien de milliards de personnes et l information, foisonnante, y

Plus en détail

VILLE DE FREDERICTON

VILLE DE FREDERICTON JANVIER 2015 RAPPORT D ENQUÊTE VILLE DE FREDERICTON TRANSMIS : AU PREMIER MINISTRE AU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE À LA PLAIGNANTE DANS L AFFAIRE DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES DU NOUVEAU-BRUNSWICK,

Plus en détail

Modèle de calcul des paramètres économiques

Modèle de calcul des paramètres économiques Modèle de calcul des paramètres économiques selon norme SIA 480 Calcul de rentabilité pour les investissements dans le bâtiment Version 3.2 1. Introduction 1.1 Version Excel Le modèle de calcul a été développé

Plus en détail

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux Mobile Business Mobile Marketing Eléments fondamentaux Copyright International Tout le contenu de ce ebook est la propriété intellectuelle de Vange Roc NGASSAKI. Sa vente est illégale, sa copie, le partage

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Recommandation AMF n 2014-15 Communication des sociétés cotées sur leur site internet et sur les médias sociaux DOC 2014-15

Recommandation AMF n 2014-15 Communication des sociétés cotées sur leur site internet et sur les médias sociaux DOC 2014-15 Recommandation AMF n 2014-15 Communication des sociétés cotées sur leur site internet et sur les médias sociaux DOC 2014-15 Texte de référence : articles 223-1 à 223-10-1 du règlement général de l AMF

Plus en détail

LES DÉTERMINANTS DE MATRICES

LES DÉTERMINANTS DE MATRICES LES DÉTERMINANTS DE MATRICES Sommaire Utilité... 1 1 Rappel Définition et composantes d'une matrice... 1 2 Le déterminant d'une matrice... 2 3 Calcul du déterminant pour une matrice... 2 4 Exercice...

Plus en détail

Travail collaboratif à distance

Travail collaboratif à distance UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE POLYDISCIPLINAIRE LARACHE 2012-2013 Travail collaboratif à distance P r o f e sse u r A z iz M A B ROU K P r. a z i z. m a b r o u k. f p l @ g m a i l. c o m S.E.G

Plus en détail

La French Tech invite les investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley à Paris pour promouvoir l écosystème français de l innovation

La French Tech invite les investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley à Paris pour promouvoir l écosystème français de l innovation La French Tech invite les investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley à Paris pour promouvoir l écosystème français de l innovation Investisseurs et leaders d opinion de la Silicon Valley et

Plus en détail

En 2001, il a 22 ans, François de Rochebouët retrouve dans un grenier des plaques photographiques familiales datant du début du siècle dernier.

En 2001, il a 22 ans, François de Rochebouët retrouve dans un grenier des plaques photographiques familiales datant du début du siècle dernier. «Tout a commencé dans un grenier En 2001, il a 22 ans, François de Rochebouët retrouve dans un grenier des plaques photographiques familiales datant du début du siècle dernier. Pour pouvoir les partager

Plus en détail

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin

Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Booster son e-réputation : quels sont les enjeux pour son entreprise? Gauthier Blin Activités de la Société Argaus est une société de Conseil et Stratégie spécialiste du numérique. Argaus vous accompagne

Plus en détail

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile»

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Les Echos NESSIM AIT-KACIMI / JOURNALISTE LE 22/10 À 15:59, MIS À JOUR À 16:24 «Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Après avoir co-fondé AHL en 1987, David Harding créé son propre

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

TRADING ELECTRONIQUE SUPPORT OPERATIONNEL WEB ADRESSE

TRADING ELECTRONIQUE SUPPORT OPERATIONNEL WEB ADRESSE TRADING ELECTRONIQUE SUPPORT OPERATIONNEL WEB Badr TAHRI Téléphone: +212 522 49 81 01 Adresse mail : b.tahri@bmcek.co.ma Hind HAZZAZ Téléphone: +212 522 49 89 77 Adresse mail : h.hazzaz@bmcek.co.ma Hamza

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

Facebook : Attention aux images!

Facebook : Attention aux images! Facebook : Attention aux images! Petit guide pratique destiné aux parents Par Jacques Henno, spécialiste des nouvelles technologies * Bien utilisé, Facebook constitue un fabuleux outil de communication.

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES François Ossama Prix RFI NET AFRIQUE 2006 du Meilleur site Internet Africain Chef de la Cellule Informatique du MINDUH Président du Réseau

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

JUILLET 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUIN 2013

JUILLET 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUIN 2013 JUILLET 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUIN 2013 FACEBOOK TESTE LA POSSIBILITÉ D ÉDITER LES PUBLICATIONS Voilà une nouvelle qui va plaire à tous les Community Managers : Facebook nous

Plus en détail

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O.

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O. CAO1 La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Aujourd'hui, lorsque des ingénieurs décident de concevoir un nouveau produit, ils n'utilisent plus de stylo. Les plans sont réalisés sur ordinateur.

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un réseau social?

Qu'est-ce qu'un réseau social? Les réseaux sociaux Qu'est-ce qu'un réseau social? Le terme désigne un site internet permettant à l internaute de s inscrire et d y créer une carte d identité virtuelle appelée le plus souvent «profil».

Plus en détail

Benchmark. Community Management d agences de communication

Benchmark. Community Management d agences de communication Benchmark Community Management d agences de communication Méthode Comparaison d agences très présentes sur les réseaux sociaux, petites et moyennes. Indicateurs : présence sur les réseaux sociaux, nombre

Plus en détail

Import de comptes (xls)

Import de comptes (xls) Import de comptes (xls) BIG 1 O2S Import de comptes Sommaire Introduction... 3 Modalités de mise en œuvre... 4 Accès à l'import des comptes (xls)... 4 Télécharger le fichier modèle (xls)... 4 Renseigner

Plus en détail

USA : Indices boursiers américains

USA : Indices boursiers américains - 1 USA : Indices boursiers américains Mots clés :! indice! Dow Jones Industrial Average (DJIA)! S&P 500! pension fund! mutual fund! index futures! pondération par le prix! pondération par la capitalisation

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

L he b d o Finan c e de la

L he b d o Finan c e de la - DU 24 Novembre AU 1 Décembre 2007 - Numéro 17 Dossier : Dossier : LES CO U R S Simulation d un prêt immobilier Titrisation p1-3 p-3-4 p-5-7 L he b d o Finan c e de la M A C S Ce bulletin d informations

Plus en détail

Thème : Eclairages et précisions sur les types d IPO s (introductions en bourse)

Thème : Eclairages et précisions sur les types d IPO s (introductions en bourse) Traduction de la Leadership Conference Call du 12 janvier 2015 Thème : Eclairages et précisions sur les types d IPO s (introductions en bourse) Orateur : Dominic Berger (COO Directeur des Acquisitions

Plus en détail

P L A N. I. L informatique dans les domaines bancaires et boursiers. II. Les métiers de l informatique bancaire et boursier.

P L A N. I. L informatique dans les domaines bancaires et boursiers. II. Les métiers de l informatique bancaire et boursier. P L A N I. L informatique dans les domaines bancaires et boursiers. Rôle, pourquoi l utiliser? Avantages? Inconvénients? II. Les métiers de l informatique bancaire et boursier. 1. L informatique dans

Plus en détail

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours Apéro démocrate 13 janvier 2009 Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours La bourse, les marchés financiers, à quoi ça sert? Financer le développement des entreprises,

Plus en détail

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers Responsable webmarketing International chez Jymeo Auteur de deux livres en web analytique aux éditions ENI Formateur et consultant indépendant

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2.

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2. 1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement primaire Direction générale MANUEL POUR LA TENUE DES COMPTES ÉCOLES COMPTES BCGE - TIERS UNIQUE

Plus en détail

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network)

Réseaux Sociaux. (en Anglais Social Network) Réseaux Sociaux Réseau social, locution Site internet qui permet aux internautes de se créer une page personnelle afin de partager et d'échanger des informations et des photos avec leur communauté d'amis

Plus en détail

Table des matières Schéma E - Emprunts

Table des matières Schéma E - Emprunts Table des matières Schéma E - Emprunts Table des matières Schéma E - Emprunts 1 INDICATIONS RELATIVES À L'ÉMETTEUR... 1 1.1 Indications générales... 1 1.1.1 Raison sociale, siège social et siège administratif...

Plus en détail

MICHEL FLEURIET BANQUES D'INVESTISSEMENT ET DE MARCHÉ. Les Métiers des Banques d'affaires. C'3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris

MICHEL FLEURIET BANQUES D'INVESTISSEMENT ET DE MARCHÉ. Les Métiers des Banques d'affaires. C'3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris MICHEL FLEURIET BANQUES D'INVESTISSEMENT ET DE MARCHÉ Les Métiers des Banques d'affaires C'3 ECONOMICA 49, rue Héricart, 75015 Paris Table des matières Remerciements 5 Introduction 7 Chapitre 1 - D'où

Plus en détail

LIMESURVEY. LimeSurvey est une application permettant de créer des questionnaires d enquête en ligne et d en suivre le dépouillement.

LIMESURVEY. LimeSurvey est une application permettant de créer des questionnaires d enquête en ligne et d en suivre le dépouillement. LIMESURVEY LimeSurvey est une application permettant de créer des questionnaires d enquête en ligne et d en suivre le dépouillement. CERPEG janvier 2014 - Fabienne Mauri - Académie de Bordeaux page 1 SOMMAIRE

Plus en détail

JEU BOURSIER 2015. Séance d introduction à la plateforme de trading SaxoWebTrader. - Pour débutants -

JEU BOURSIER 2015. Séance d introduction à la plateforme de trading SaxoWebTrader. - Pour débutants - JEU BOURSIER 2015 Séance d introduction à la plateforme de trading SaxoWebTrader - Pour débutants - A partir d un ordinateur: a) Rends-toi sur le site suisse de SaxoBank: https://webtrader.saxobank.ch/sim/login/

Plus en détail

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Bulletin de la Section de Québec Septembre 2012 NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Suite aux élections qui ont été tenues au cours des dernières semaines, Michel Doyon est devenu le représentant

Plus en détail

Sans avoir la prétention d être exhaustif, nous examinerons dans cet article, successivement :

Sans avoir la prétention d être exhaustif, nous examinerons dans cet article, successivement : Les dividendes SigmaConso Allen White Dominique Galloy La problématique de l élimination des dividendes interne en consolidation semble à priori être un sujet relativement simple. En effet, les financiers

Plus en détail

Le recyclage des médicaments en question

Le recyclage des médicaments en question Le recyclage des médicaments en question On n y pense pas toujours, or il s'agit d'un geste nécessaire pour notre environnement : rapporter nos médicaments inutilisés ou périmés en pharmacie. Avant le

Plus en détail

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Cellule de Pédagogie Universitaire Document élaboré à la demande du comité d organisation de la Matinée des Chercheurs 2007 1 Un poster pour communiquer

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015)

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) En vue d éclairer l opinion publique tunisienne, initiée et non initiée, sur l opportunité de l émission obligataire

Plus en détail

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux secteurs d activité multiculturels. Le Customer Experience Lab -«CX Lab»- de Teleperformance ouvert en 2013 à Lisbonne, mène des recherches

Plus en détail

CAP BOX Note utilisateurs

CAP BOX Note utilisateurs CAP BOX Note utilisateurs Sommaire ESPACE UTILISATEUR... Se connecter pour la ère fois sur son espace CAP BOX... Paramétrage du compte entreprise... Identité de l'entreprise.... Présentation des documents

Plus en détail

Europcar annonce le succès de son introduction en bourse

Europcar annonce le succès de son introduction en bourse Saint-Quentin en Yvelines, 25 juin 2015 Europcar annonce le succès de son introduction en bourse Prix de l Offre : 12,25 euros par action Taille totale de l opération : environ 879 millions d euros pouvant

Plus en détail

CONFÉRENCE WEB 2.0. UPDATE ASBL Michaël Barchy 23 janvier 2013

CONFÉRENCE WEB 2.0. UPDATE ASBL Michaël Barchy 23 janvier 2013 CONFÉRENCE WEB 2.0 UPDATE ASBL Michaël Barchy 23 janvier 2013 POINTS ABORDÉS Qu est-ce que le Web 2.0? Introduction Différents aspects du Web 2.0 Aspects techniques Syndication et agrégation de contenu

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Guide pratique pour l utilisation des réseaux sociaux. Vos droits, vos responsabilités expliqués de manière simple

Guide pratique pour l utilisation des réseaux sociaux. Vos droits, vos responsabilités expliqués de manière simple Guide pratique pour l utilisation des réseaux sociaux Vos droits, vos responsabilités expliqués de manière simple Introduction 1. Introduction Saviez-vous que lorsque vous devenez membre d un réseau social

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux Association des juristes de justice Lignes directrices sur les médias sociaux Le 11 octobre 2013 1 Table des matières 1.0 Lignes directrices de l AJJ en matière de médias sociaux 2.0 Conditions d utilisation

Plus en détail

Faut-il croire en l'adage boursier "Acheter la rumeur et vendre la Le manuel qui vous explique s'il faut

Faut-il croire en l'adage boursier Acheter la rumeur et vendre la Le manuel qui vous explique s'il faut Faut-il croire en l'adage boursier "Acheter la rumeur et vendre la nouvelle"? Le manuel qui vous explique s'il faut acheter avant, pendant, ou après une nouvelle Page 1 Index Introduction Qu'est ce que

Plus en détail

Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur

Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur un rapport ComputerWeekly en association avec Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur KINEMERO/ISTOCK/THINKSTOCK Comment offrir la meilleure expérience client possible sur votre réseau

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Qui maîtrise l'internet, maîtrise le Monde... Virage Web incontournable pour le Gouvernement du Québec. Par 7/24 Marketing inc.

Qui maîtrise l'internet, maîtrise le Monde... Virage Web incontournable pour le Gouvernement du Québec. Par 7/24 Marketing inc. Qui maîtrise l'internet, maîtrise le Monde... Virage Web incontournable pour le Gouvernement du Québec Par 7/24 Marketing inc. RÉSEAUX DE MÉDIAS ÉTUDIANTS Agendas étudiants (cégeps et universités) Journaux

Plus en détail

Comment utiliser les réseaux sociaux pour les ambassadeurs? Apprenez à naviguer sur LinkedIn et Twitter

Comment utiliser les réseaux sociaux pour les ambassadeurs? Apprenez à naviguer sur LinkedIn et Twitter Comment utiliser les réseaux sociaux pour les ambassadeurs? Apprenez à naviguer sur LinkedIn et Twitter Plan 1. Qui êtes-vous? 2. Pourquoi la e-réputation est-elle fondamentale? 3. Le profil Deloitte sur

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

client. ECOUTE, SIMPLICITE, SERVICE... Pour ELCIA, l'accompagnement est la clé de la satisfaction ELCIA, le savoir-faire et l'écoute

client. ECOUTE, SIMPLICITE, SERVICE... Pour ELCIA, l'accompagnement est la clé de la satisfaction ELCIA, le savoir-faire et l'écoute Communiqué de presse Octobre 2007 ECOUTE, SIMPLICITE, SERVICE... Pour, l'accompagnement est la clé de la satisfaction client. «Gagner du temps, être plus réactif» «Hyper convivialité et souplesse d utilisation»

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

Qu est-ce qu un résumé?

Qu est-ce qu un résumé? Méthodologie d analyse et de mémoire Résumer un texte Quelques astuces et techniques Licence GSINFO Département GEII IUT d Évry N. Abchiche Mimouni 1 Qu est-ce qu un résumé? Exprime de façon brève, les

Plus en détail

L ogre Facebook mangera-t-il le petit poucet Twitter?

L ogre Facebook mangera-t-il le petit poucet Twitter? A propos Epertises Solutions Formations Contactez-nous L ogre Facebook mangera-t-il le petit poucet Twitter? Le 9 février 2010, dans Média et réseau sociau, par Nicolas Bariteau Bonjour! si vous venez

Plus en détail

Le générateur d'activités

Le générateur d'activités Le générateur d'activités Tutoriel Mise à jour le 09/06/2015 Sommaire A. Mise en route du Générateur d'activité... 2 1. Installation de Page... 2 2. Création des bases du générateur d'activités... 3 3.

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2013 L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles Focus sur les conclusions du nouveau livre

Plus en détail

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p.

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p. ... LE GOUVERNEMENT Projet de règlement grand-ducal déterminant les conditions d'accès du public et des administrations aux informations conservées par la Centrale des bilans et le tarif applicable. 1.

Plus en détail

Le ranking de Augure Influencers La méthodologie AIR en détails

Le ranking de Augure Influencers La méthodologie AIR en détails Le ranking de Augure Influencers La méthodologie AIR en détails V1.0 Octobre 2014 Oualid Abderrazek Product Marketing Sommaire 1. Contexte...3 2. L algorithme...3 a. Exposition...4 b. Echo...4 c. Niveau

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

STRATEGIE INTERNET DE BARACK OBAMA. Campagne presidentielle 2008

STRATEGIE INTERNET DE BARACK OBAMA. Campagne presidentielle 2008 STRATEGIE INTERNET DE BARACK OBAMA Campagne presidentielle 2008 Internet : un espace democratique 1 - Définition de la politique et de la démocratie La politique Depuis la Grèce Antique où elle était

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

Rotary et réseaux sociaux. Séminaire Image Publique du Rotary oct. 2012 Rotary et réseaux sociaux Jacqueline Fétis

Rotary et réseaux sociaux. Séminaire Image Publique du Rotary oct. 2012 Rotary et réseaux sociaux Jacqueline Fétis Rotary et réseaux sociaux Séminaire Image Publique du Rotary oct. 2012 Rotary et réseaux sociaux Jacqueline Fétis Sommaire définition d un réseau social qui les utilise? quels outils? nos objectifs de

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

Logiciel SCRATCH FICHE 02

Logiciel SCRATCH FICHE 02 1. Reprise de la fiche 1: 1.1. Programme Figure : Logiciel SCRATCH FICHE 02 SANS ORDINATEUR : Dessiner à droite le dessin que donnera l'exécution de ce programme : Unité : 50 pas : Remarque : vous devez

Plus en détail

Réseaux sociaux virtuels

Réseaux sociaux virtuels Réseaux sociaux virtuels Conférence Rotary Club Fort Fleur d'epée 5/10/2012 par Joël Kockerols Introduction L'objectif est de démystifier les RSV, expliquer les rumeurs dans la presse autour des RSV et

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

Bringr. Baromètre emploi et réseaux sociaux Focus : les outils

Bringr. Baromètre emploi et réseaux sociaux Focus : les outils Baromètre emploi et réseaux sociaux Focus : les outils Introduction Pour ce baromètre de novembre, nous nous sommes intéressés aux outils et étapes clés liés à la recherche d emploi. Pôle Emploi, CV, lettre

Plus en détail

Sondage auprès des PDG et responsables informatiques

Sondage auprès des PDG et responsables informatiques Consumérisation mobile : tendances et perceptions Sondage auprès des PDG et responsables informatiques RAPPORT FINAL COMPARATIF : VAGUES 1 ET 2 POUR : TREND MICRO, INC. PAR : DECISIVE ANALYTICS, LLC Cheryl

Plus en détail

Introduire un nouveau type de maille ou un nouvel élément de référence

Introduire un nouveau type de maille ou un nouvel élément de référence Titre : Introduire un nouveau type de maille ou un nouvel [...] Date : 05/10/2012 Page : 1/11 Introduire un nouveau type de maille ou un nouvel élément de référence Résumé : Ce document décrit ce qu il

Plus en détail

INFO 2 : Traitement des images

INFO 2 : Traitement des images INFO 2 : Traitement des images Objectifs : Comprendre la différence entre image vectorielle et bipmap. Comprendre les caractéristiques d'une image : résolution, définition, nombre de couleurs, poids Etre

Plus en détail

Les noms de domaines: le bien immobilier du 21ème siècle

Les noms de domaines: le bien immobilier du 21ème siècle Les noms de domaines: le bien immobilier du 21ème siècle Investir dans les noms de domaines est plus lucratif que d'investir dans des actions 2007 n'a certainement pas été une bonne année pour les investisseurs

Plus en détail

Table ronde 11 Quelle stratégie digitale pour tirer profit des réseaux sociaux dans la gestion d actifs? Animée par :

Table ronde 11 Quelle stratégie digitale pour tirer profit des réseaux sociaux dans la gestion d actifs? Animée par : Table ronde 11 Quelle stratégie digitale pour tirer profit des réseaux sociaux dans la gestion d actifs? Animée par : Intervenants : Philippe SMOLDERS Directeur général NEXEO Alban JARRY Directeur du programme

Plus en détail

Trousse d information sur la défense des droits. Alliance nationale des associations de golf

Trousse d information sur la défense des droits. Alliance nationale des associations de golf Trousse d information sur la défense des droits Le Canada est un pays qui joue au golf. Il y a environ 6 millions de golfeurs canadiens et plus de 2 500 terrains de golf et champs de pratique au Canada.

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA

MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA Attention ne pas être en mode découverte, donc il faut vérifier avec Divers Menu standard Créer la société : Dossier Nouveau Créer un dossier sur mon ordinateur Ensuite mettre

Plus en détail

Usages numériques et technologies sociales

Usages numériques et technologies sociales Architecture de l information et réseaux (EDM 2530) Automne 2012 UQAM Cours / 08 Usages numériques et technologies sociales Geoffroi Garon et Martin Lessard Déroulement Usages numériques Évolution du Web

Plus en détail

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006 Stéphane Brossard www.amomenti.com Un marché en pleine croissance 2/14 En 2006, 57% des internautes français ont déjà acheté en ligne soit plus

Plus en détail

Découvrir rapidement la création d'une entreprise

Découvrir rapidement la création d'une entreprise Découvrir rapidement la création d'une entreprise Pour construire un projet de création d'entreprise et augmenter ses chances de succès, il est recommandé d'agir avec méthode en respectant des étapes chronologiques.

Plus en détail

Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants

Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants [ Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants U N E É T U D E E N F R A N C E E T D A N S L E M O N D E U N E É T U D E E N F R A N C E E T D A N S L E M O N D E sommaire Page 2 3 3 3 4

Plus en détail

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 Contact Presse Myriam Jamali 03 44 93 36 58 myriam.jamali@noyon.fr 2 500, c est, selon l ARCEP, le nombre de textos envoyés par mois

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre?

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment peut-on donner un âge à l'univers? Dans l'univers, il y a beaucoup de choses : des étoiles, comme le Soleil...

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

Tout Savoir. Tout Savoir 22/03/2013 CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC. Nos actions centrées autour de. Un service de Proximité

Tout Savoir. Tout Savoir 22/03/2013 CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC. Nos actions centrées autour de. Un service de Proximité CENTRE DE FORMATION ET DE RESSOURCES TIC L objectif : permettre aux professionnels de se familiariser avec les technologies, d'en suivre (voire d en anticiper) les évolutions, d'en identifier l'impact

Plus en détail