Commerce international

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commerce international"

Transcription

1 Commerce international Depuis, les échanges agroalimentaires mondiaux croissent de 7 % par an en moyenne avec une rupture en (- 1 %), après celle de 9 (- 1 % déjà). En 19, les demeurent les premiers exportateurs de produits agroalimentaires, devant les, l, la Chine et le Brésil. La France, au deuxième rang au début des années, est désormais le sixième exportateur mondial. En 19, la croissance des exportations mondiales se stabilise alors que les exportations de des 1 principaux exportateurs ont diminué. Si les ventes indonésiennes affichent la baisse la plus forte (- %), celles de la Chine augmentent sensiblement (+ %). En 19, les sont aussi les premiers importateurs de produits agroalimentaires. Les importations chinoises augmentent fortement depuis dix ans malgré deux baisses consécutives en et. La Chine est depuis le second importateur mondial de produits agroalimentaires. Les importations allemandes, dynamiques avant, croissent plus modérément depuis, avec des fluctuations marquées. Néanmoins, l reste le troisième importateur mondial en 19. La France se situe au septième rang, proche du Royaume-Uni. En 19, le Brésil reste de loin le pays avec l excédent le plus important (7 milliards de dollars). Importations et exportations agroalimentaires en valeur Principaux pays exportateurs 1 19 milliard de dollars courants 53,9, 139, 135,9 Brésil,,,7 7,3 Chine 13,, 7, 7,9 Canada 17,7 37, 5,5 9, Indonésie 5,5 5, 3,9 33, Argentine,5 17, 33,7 33,5 Inde 5,, 33,9 33,7 Australie,,5 9,9 9,5 UE à 1, 5, 597,9 59, dont 9, 3, 19,9,5,9,7 1,5 79,9 France 3, 1, 9,1 7,7 Espagne, 37,1 5, 5, Italie, 35, 7,9 7, UE à 7 1, 3,1 5, 559, Monde, 1 137, 1 5, , Principaux pays importateurs 1 19 milliard de dollars courants 7, 97, 5,,7 Chine 9, 59, 3, 13, Japon,,1 7,5 7, Canada,, 3,5 37, Corée du Sud 7,7 19, 31, 31,1 Hong Kong 9,, 9,3 7, Fédération de Russie, 3, 7,5, UE à 1 19,9, 5,9 573,5 dont 33, 79,3 95, 9, Royaume-Uni,9 5,3,,9 17,9 9,5 71,7 71, France 3,9 51,1, 59,9 Italie,,3 9, 7,7 UE à 7 1,1,5 5, 51, Monde 5, 1 5, 1 59,5 1 57,1 1. Somme des échanges des pays de l Union européenne (y compris commerce intra UE).. Non compris Hong Kong et Taïwan. Source : UNCTADSTAT - Nomenclature CTCI Rév.. Les nomenclatures d UNCTADSTAT et d Eurostat (nomenclature NC) n étant pas identiques, le champ des produits délimitant le secteur agroalimentaire ne coïncide pas totalement entre les deux sources, introduisant un biais. Importations et exportations agroalimentaires en valeur des plus gros importateurs et exportateurs Exportations milliard de dollars 5 Brésil 1 France 19 Source : UNCTADSTAT - Nomenclature CTCI Rév.. Les nomenclatures d UNCTADSTAT et d Eurostat (nomenclature NC) n étant pas identiques, le champ des produits délimitant le secteur agroalimentaire ne coïncide pas totalement entre les deux sources, introduisant un biais. agreste GRAPH AGRI Importations milliard de dollars Japon 5 Chine 1 France Royaume- Uni 19

2 de l Union européenne Alors que le déficit des échanges agroalimentaires de l Union européenne (UE) avec le reste du monde se creusait tendanciellement depuis le début des années quatre vingt dix, il se réduit à partir de 9. Positif en 13 puis à partir de 19, le solde commercial affiche en un excédent record de 1 milliards d euros qui résulte en premier lieu de la contraction des échanges, notamment des importations, avec le reste du monde du fait de la pandémie de la Covid-19. Depuis 9, les échanges agroalimentaires de l UE ne cessent de progresser. En, le départ du Royaume-Uni de l UE «fausse» en partie la lecture qui pourrait être faite de l évolution de ces échanges lors d une année marquée par un contexte sanitaire exceptionnel. Les exportations (3 milliards d euros dont 3 vers le Royaume-Uni) croissent de 3 milliards par rapport à 19 mais, à périmètre constant, c est à-dire celui qui prévaut après le Brexit (les pays tiers incluant le Royaume-Uni), elles reculent de %. Les importations ( milliards d euros dont 17 en provenance du Royaume Uni) sont stables et baissent de % à périmètre constant. Les boissons, vins et alcools sont les premiers produits exportés par l UE mais, avec la crise sanitaire, les ventes reculent pour la première fois depuis. En ce qui concerne les importations, elles sont portées en premier lieu par la croissance des achats de fruits en. Avec le Brexit, le Royaume-Uni devient le premier partenaire de l UE devant les et la Chine. de l UE 1 Exportations Importations Solde P Note : système harmonisé. Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : UE à contour évolutif. 5 1 Principales exportations de l UE Nomenclature combinée* 1 19 P Total produits agroalimentaires dont boissons, vins et alcools viandes et abats de céréales lait et produits laitiers préparations alimentations diverses céréales de fruits et légumes résidus alimentaires, aliments pour animaux huiles et graisses tabacs et succédanés de tabacs * Système harmonisé. Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : UE (contour évolutif, UE à en, à 7 en 1, à en 19 et à nouveau à 7 sans le Royaume-Uni à partir de ). Principales importations de l UE Nomenclature combinée* 1 19 P Total produits agroalimentaires dont poissons et crustacés poissons et crustacés graines et fruits oléagineux huiles et graisses résidus alimentaires, aliments pour animaux café, thé et épices cacao et ses préparations boissons, vins et alcools céréales de fruits et légumes préparations de viandes et de poissons * Système harmonisé. Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : UE (contour évolutif, UE à en, à 7 en 1, à en 19 et à nouveau à 7 sans le Royaume-Uni à partir de ). Principaux partenaires de l UE Importations de l UE en provenance des pays tiers () Exportations de l UE vers des pays tiers () Royaume-Uni Norvège Champ : UE à 7. Canada Chine Ukraine Suisse Turquie Japon Maroc P Russie Brésil agreste GRAPH AGRI 1 5

3 balance commerciale Depuis, le déficit global de la balance commerciale a été multiplié par six tandis que l excédent agroalimentaire s est maintenu autour de milliards d euros en moyenne. Cependant, après 1, l excédent commercial agroalimentaire fluctue fortement. Dépassant les milliards d euros entre et 13, il se maintient autour de 9 milliards d euros en et avant de diminuer les deux années suivantes. Après avoir atteint son plus bas niveau depuis huit ans en 17, l excédent agroalimentaire augmente à nouveau avant de reculer à, milliards en. Il reste néanmoins le deuxième excèdent commercial français, derrière les produits chimiques, parfums et cosmétiques (,9 milliards d euros) dans un contexte mondial marqué par la pandémie de la Covid-19. Avec 1,, le solde des échanges de produits agricoles bruts se réduit de, milliard par rapport à 19, sous l effet conjugué de la hausse des importations et de la baisse des exportations, à l exception des céréales. L excédent commercial en produits transformés diminue davantage (- 1,1 ) à, milliards sous l effet du recul des exportations, particulièrement de vins et spiritueux, supérieur à la baisse des importations du fait du contexte sanitaire. Le déficit des échanges avec l UE à 7 (sans le Royaume-Uni) continue de se creuser, mais la détérioration de l excédent avec les pays tiers participe pour % au recul d ensemble. Soldes commerciaux par grands secteurs 3 1 Balance commerciale agroalimentaire Agroalimentaire 5 Produits bruts Produits transformés 199 Énergie 9 95 Industrie civile Solde CAF-FAB - Nomenclature agrégée NA, niveau A3. Champ : France P Solde CAF-FAB - Nomenclature agrégée NA, niveau A3. Champ : France y compris DOM à partir de P Nomenclature CPF* 1 19 P ExportationsProd. bruts 13,3,5,5, Prod. transf. 3,,7,, Total 9,7,,, vers UE 9, 3, 3, 33, vers pays tiers,5 7,7 3,, Importations Prod. bruts,1,3 13,7, Prod. transf. 3,7 3,,9 1, Total 1, 51,1 5, 55, de l UE 7, 3, 37, 3,7 des pays tiers,,5 19, 19,1 Solde** Prod. bruts,3 3, 1, 1, Prod. transf. 5, 5,9 5,9, Total 7,9 9,1 7,7, avec UE,1 -, -, - 3, vers pays tiers 5, 9,3 1, 9,7 5 * Classification des produits française rév.. Le champ qui délimite les produits agroalimentaires est différent de celui défini par la nomenclature douanière combinée (NC), introduisant des différences dans les résultats. Voir glossaire «classification des produits», «classification ** Le solde est calculé CAF-FAB. Champ : France y compris DOM à partir de 1997 ; UE à contour évolutif. agreste GRAPH AGRI Importations de produits bruts Exportations de produits transformés Exportations de produits bruts 5 Importations de produits transformés 1 P

4 échanges avec l Union européenne et les pays tiers À périmètre constant, l excédent des échanges agroalimentaires avec l Union européenne à 7 (sans le Royaume-Uni), mesuré à partir de la nomenclature combinée, ne cesse de diminuer depuis une dizaine d années, laissant place à un déficit depuis. En, celui-ci continue de se creuser et atteint le niveau record de - 3, milliards d euros contre - 3, milliards en 19. Avec une année marquée par la crise sanitaire de la Covid-19, la baisse des exportations (- %) est supérieure à celle des importations (- 1 %). En, l reste le premier client européen devant la Belgique, suivie par l Italie. Les boissons, les produits laitiers et les céréales sont les principaux produits exportés vers l UE. Les principaux fournisseurs européens de la France sont l Espagne, la Belgique et les. Si les pays tiers contribuent de manière croissante à l excédent agroalimentaire depuis quelques années, en, la détérioration des échanges avec ceux-ci participe pour près des deux tiers au recul de l ensemble. Avec 9,7 milliards d euros, l excédent avec les pays tiers diminue de 1 % par rapport à 19 mais reste toutefois plus de deux fois supérieur au niveau du début des années. Avec le Brexit, le Royaume-Uni devient le premier client de la France devant les et la Chine. Malgré les difficultés à l exportation des vins et spiritueux, les ventes vers l Asie sont portées par la demande chinoise en céréales et en viande de porc. Échanges Avec l Union européenne Nomenclature combinée* Exportations Importations P P Boissons, vins et alcools Lait et produits laitiers Céréales Viandes et abats Prép. à base de céréales Sucres et sucreries Aliments pour animaux Animaux vivants Légumes Autres Total Avec les pays tiers Nomenclature combinée* Exportations Importations P P Boissons, vins et alcools Céréales Lait et produits laitiers Prép. aliment. diverses Viandes et abats Prép. à base de céréales 13 7 Aliments pour animaux Produits de la minoterie Sucres et sucreries 51 3 Autres Total * Le champ qui délimite les produits agroalimentaires est différent de celui défini par la classification des produits française, introduisant des différences dans les résultats. Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : France ; UE à 7. - premiers chapitres de la NC Solde de la balance commerciale agroalimentaire française avec l UE et les pays tiers De à P Total UE Pays tiers 5 Champ : France y compris DOM à partir de 1997 ; UE à 7. - premiers chapitres de la NC 1 P Pour quelques produits représentatifs en P Boissons Céréales Laits et produits laitiers Animaux vivants Sucres et sucreries Tabacs Café, thé et épices Prép. de fruits et légumes Poissons et custacés Fruits UE Pays tiers agreste GRAPH AGRI 1 7

5 exportations En, les exportations de produits agroalimentaires s élèvent à 1, milliards d euros. Elles ont augmenté de 35 % en moyenne depuis 7 malgré la baisse enregistrée cette année. Les boissons, vins et alcools sont les produits les plus exportés par la France. En, après cinq années de croissance ininterrompue, les exportations diminuent pour s établir à, milliards d euros. Le secteur des vins et spiritueux souffre particulièrement des conséquences de la crise sanitaire mais aussi des taxes mises en place par les depuis mi-octobre 19 sur les vins tranquilles en bouteille dans le cadre du conflit sur l aéronautique. En, les exportations de céréales (, Mds ) bénéficient de l abondance de la récolte 19 de céréales à paille au premier semestre mais aussi d une meilleure valorisation liée à la hausse des cours en. La valeur des exportations de céréales, autour de milliards d euros entre et, avait par la suite fortement progressé pour atteindre, milliards d euros en 13. Depuis, la baisse des volumes vendus pesait sur les exportations avant le rebond observé ces trois dernières années. Les exportations de produits laitiers ont progressé de façon continue entre et (excepté en 9) avant de devenir plus irrégulières ces dernières années. Après la hausse en 19, la valeur des exportations de produits laitiers est stable en (,3 Mds ). Principaux clients Belgique Royaume-Uni Italie Espagne Chine Suisse Algérie Japon Pologne premiers chapitres de la NC P Principales exportations françaises 1 Lait et produits laitiers Boissons, vins et alcools 5 9 Céréales Viandes et abats P Nomenclature combinée* 1 19 P Total dont boissons, vins et alcools céréales lait et prod. laitiers de céréales viandes et abats résidus et aliments pour animaux préparations alim. diverses sucres et sucreries * Le champ qui délimite les produits agroalimentaires est différent de celui défini par la classification des produits française, introduisant des différences dans les résultats. Voir glossaire «classification des produits», «classification douanière de produits». Champ : France y compris DOM à partir de premiers chapitres de la NC Solde de la balance commerciale des produits excédentaires Nomenclature combinée* 1 19 P Boissons, vins et alcools Céréales Lait et produits laitiers Animaux vivants Sucres et sucreries Prép. à base de céréales Produits de la minoterie * Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : France. - premiers chapitres de la NC agreste GRAPH AGRI 1

6 importations En, les importations de produits agroalimentaires atteignent 55,7 milliards d euros. Elles diminuent de, milliard par rapport à 19 du fait essentiellement de la baisse des échanges liée à la pandémie de la Covid-19. En, les principaux produits importés par la France sont les fruits (5,5 milliards d euros), puis les poissons, les viandes et les abats. Après la hausse en 19, les importations de fruits continuent d augmenter en (+, milliard d euros) principalement en raison de la hausse du prix moyen à l importation, notamment des agrumes. Cette hausse, comme celles d une majeure partie des produits agroalimentaires, est plus que contrebalancée par les baisses significatives pour les viandes, les poissons et les produits laitiers. Les importations de viande bovine sont fortement impactées par les différentes périodes de fermeture de la restauration hors domicile tout au long de l année et les achats de poisson frais ont également souffert du contexte sanitaire. Depuis, l Espagne est le premier fournisseur en produits agroalimentaires, suivie de la Belgique, des et de l. Le café, le thé ou le tabac, produits de grande consommation peu cultivés en France, présentent structurellement un déficit commercial ; tout comme le poisson et ses préparations, les fruits et les préparations associées. Principaux fournisseurs Espagne Belgique Italie Royaume-Uni Suisse Pologne Maroc Brésil Irlande premiers chapitres de la NC P Principales importations françaises Poissons et crustacés Viandes et abats 5 Fruits 9 Préparations de fruits et légumes 95 5 Nomenclature combinée* 1 19 P 1 P Total dont viandes et abats fruits poissons et crustacés lait et produits laitiers de légumes et de fruits boissons, vins et alcools de céréales résidus et aliments pour animaux * Le champ qui délimite les produits agroalimentaires est différent de celui défini par la classification des produits françaises, introduisant des différences dans les résultats. Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : France y compris DOM à partir de premiers chapitres de la NC Solde de la balance commerciale des produits déficitaires Nomenclature combinée* 1 19 P Poissons et crustacés Fruits Préparations à base de légumes et de fruits Café, thé et épices Viandes et abats Tabacs Préparations de viandes et de poissons Floriculture * Voir glossaire «classification des produits», «classification Champ : France. - premiers chapitres de la NC agreste GRAPH AGRI 1 9

7 soldes commerciaux des produits bruts et produits transformés Le solde commercial des produits transformés est structurellement excédentaire (, milliards d euros en ) alors que celui des produits bruts (+ 1, milliard) fluctue fortement depuis. Les profils des échanges commerciaux des produits transformés sont très variables selon les filières. Les boissons (et plus particulièrement, les vins et spiritueux), les produits laitiers, les aliments pour animaux, les produits issus de céréales présentent des excédents commerciaux. Historiquement excédentaires, les produits élaborés tels les plats préparés, aliments diététiques et sucreries sont légèrement déficitaires en. Le secteur des viandes, excédentaire jusqu au milieu des années, présente un déficit commercial depuis. Ceux des fruits et légumes transformés, des produits à base de poissons ainsi que des huiles et graisses sont structurellement déficitaires. En ce qui concerne les produits bruts, les échanges de céréales et animaux sont excédentaires et à un degré moindre, les produits sylvicoles ; ceux des autres produits sont déficitaires. Avec l Union européenne (UE), les échanges de produits transformés se dégradent depuis le milieu des années et, si l on considère le périmètre constant de l UE à 7 (sans le Royaume-Uni), deviennent déficitaires dès 9. Excédentaires avec l UE mais déficitaires avec les pays tiers, les échanges de produits bruts s améliorent uniquement avec les pays tiers en. Solde commercial par produit Produits bruts Nomenclature CPF P Céréales, oléoprot Fruits et légumes Produits de l élevage Produits sylvicoles 9 1 Pêche et aquaculture Total Solde commercial par zones d échange Produits transformés Produits bruts Balance commerciale P P 1. Classification des produits française rév.. Le champ qui délimite les produits agroalimentaires est différent de celui défini par la nomenclature douanière combinée (NC), introduisant des différences dans les résultats. Voir glossaire «classification des produits», «classification douanière des produits». Champ : France ; UE à 7. Dont échanges avec l UE Dont échanges avec les pays tiers Produits transformés Nomenclature CPF P Viande et prép. viande Poisson, crust., etc Fruits et légumes Huiles et graisses Produits laitiers Grains ; amylacés Boulang.-pâtis. et pâtes Autres prod. aliment Aliments pour animaux Boissons Prod. à base de tabac Total Classification des produits française rév.. Le champ qui délimite les produits agroalimentaires est différent de celui défini par la nomenclature douanière combinée (NC), introduisant des différences dans les résultats. Voir glossaire «classification des produits», «classification 13 agreste GRAPH AGRI 1

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Statistique Agricole. Mémento. L essentiel sur : le territoire. le contexte européen. le contexte européen. les structures. les productions animales

Statistique Agricole. Mémento. L essentiel sur : le territoire. le contexte européen. le contexte européen. les structures. les productions animales Mémento Décembre 2014 Statistique Agricole L essentiel sur : le contexte européen le contexte européen le territoire FRANCE - Édition 2014 les productions animales les structures les données économiques

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil Comité Coproduits Situation des marchés (V e quartier) juin 21 Montreuil LE MARCHE DES PRODUITS TRIPIERS Production de produits tripiers tonnes Evolution sur mois 21/21 Abats de bovins : + 2,2 % Abats

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO AVANT-PROPOS L Annuaire statistique de la FAO fournit une sélection d indicateurs par pays sur l alimentation et l agriculture. Les données proviennent de FAOSTAT, la base de données statistique de l Organisation

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française Les 5 à 7 du SYRPA Photographie et évolution de la population Quels enseignements en tirer pour vos actions de communication? Christophe SEMONT 1. Hyltel en quelques mots 2. Les concepts du recensement

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2015-01 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

15% 10% -5% % de ch. par rapp. à l année préc. -10% Conserves Meat de fruits et légumes et aliments de spécialité

15% 10% -5% % de ch. par rapp. à l année préc. -10% Conserves Meat de fruits et légumes et aliments de spécialité Export. (milliers de dollars CAD) % de ch. par rapp. à l année préc. 4Q13 Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, des boissons et du secteur agroalimentaire Nouvelles importantes Le

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

ETUDES DEPF. Performances et compétitivité des exportations des filières phares du secteur agroalimentaire marocain.

ETUDES DEPF. Performances et compétitivité des exportations des filières phares du secteur agroalimentaire marocain. ETUDES DEPF 1 Performances et compétitivité des exportations des filières phares du secteur agroalimentaire marocain Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Performances et

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Mission de prospection multisectorielle JAPON

Mission de prospection multisectorielle JAPON en partenariat avec organise une : Mission de prospection multisectorielle Du lundi 27 au vendredi 31 octobre 2014 A Tokyo et Kobe JAPON [Tapez un texte] 3 ème PIB mondial en 2014 Zoom sur le Japon Superficie

Plus en détail

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 Introduction L économie canadienne est tributaire des exportations, en particulier dans les secteurs agricoles et

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR STATISTIQUE DU COMM- DU COMMERCE MERCE EXTERIEUR E X T E R I E U R Statistique du Commerce Extérieur S E R I E Statistiques du commerce extérieur I - Introduction Les statistiques des échanges commerciaux

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des

L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des sous-directions Diagnostic et prévisions, Financement international

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010 des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque Septembre 2010 INTRODUCTION Au Pays Basque, le secteur agro-alimentaire regroupe une centaine d entreprises industrielles et compte avec l agriculture

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

SITUATION DE L AGRICULTURE MAROCAINE

SITUATION DE L AGRICULTURE MAROCAINE LE CONSEIL AGRICOLE : UNE NOUVELLE STRATÉGIE DE SERVICE POUR LES AGRICULTEURS DOSSIER ROYAUME DU MAROC SITUATION DE L AGRICULTURE MAROCAINE N 9 Novembre 2011 SITUATION DE L AGRICULTURE MAROCAINE N 9 Novembre

Plus en détail

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La

Plus en détail

économi ue Les annonces de suppressions et de créations/maintiens de postes entre janvier et décembre 2013 indreet-loire

économi ue Les annonces de suppressions et de créations/maintiens de postes entre janvier et décembre 2013 indreet-loire tableau de bord économi ue n#40# FÉVRIER 2014 Période de référence : Septembre - Décembre 2013 DE LA RÉGION CENTRE Cinq années après le début de la crise, l économie européenne semble reprendre des couleurs.

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge?

Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai. Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Délégation Asie-Pacifique du Groupe Crédit Agricole à Hong Kong et à Shanghai Le RMB s internationalise: Un simple filet d eau ou le déluge? Le Tour du Monde en 8 heures Poitiers, le 21 juin 2011 Agenda

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 CONTRAT SOCIAL 28/03/2014 J.Blanchard NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 ----ooo---- ECONOMIE MONDIALE : sans changement notable sauf crises graves Les dernières prévisions pour 2014 et 2015 confirment les

Plus en détail

La Lettre de l IMSEPP

La Lettre de l IMSEPP La Lettre de l IMSEPP N 46 27 janvier 2015 Marché du travail 2014 en Martinique : Bilan d une année de demandes d emploi Page 1 16 Synthèse : Au mois de décembre 2014, la baisse tendancielle du nombre

Plus en détail

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Carl Gaigné Directeur de Recherche INRA RMT Economie des filières animales Compétitivité des filières animales françaises 10/12/13

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

Délais de paiement : Le grand écart

Délais de paiement : Le grand écart Délais de paiement : Le grand écart Conférence de Presse, Paris, le 28 juin 2012 Ludovic Subran, Chef Economiste Arnaud Roger, Directeur des Indemnisations Maxime Lemerle, Responsable des Etudes Macroéconomiques

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

Étiquette des rencontres d affaires en pays étranger Guide des références sur Internet

Étiquette des rencontres d affaires en pays étranger Guide des références sur Internet Étiquette des rencontres d affaires en pays étranger Guide des références sur Internet à l intention des entreprises des secteurs de l agroalimentaire et des fruits de mer de la C.-B. Sa Majesté la Reine

Plus en détail

Le commerce extérieur de l Allemagne et de la France en 2012 Aspect global et gros plan sur l agro-alimentaire

Le commerce extérieur de l Allemagne et de la France en 2012 Aspect global et gros plan sur l agro-alimentaire Le commerce extérieur de l Allemagne et de la France en 2012 Aspect global et gros plan sur l agro-alimentaire Michel Ferret FranceAgriMer/MEP Première partie : Généralités I-Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Universita Degli Studi di Milano. Facoltà di Agraria. Dipartimento di Economia e Politica Agraria Agro-alimentare e Ambientale

Universita Degli Studi di Milano. Facoltà di Agraria. Dipartimento di Economia e Politica Agraria Agro-alimentare e Ambientale Universita Degli Studi di Milano Facoltà di Agraria Dipartimento di Economia e Politica Agraria Agro-alimentare e Ambientale Seminari del CICSAA Centro Interuniversitario per la Cooperazione allo Sviluppo

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont

Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont CHAPITRE 1 LES FACTEURS STRUCTURELS DE LA HAUSSE DE L ENDETTEMENT PUBLIC DANS LES PAYS AVANCÉS Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont revenues au cœur

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

agroalimentaire, où exporter en 2014?

agroalimentaire, où exporter en 2014? agroalimentaire, où exporter en 2014? sommaire environnement et tendances pages 7-14 zooms secteur par secteur pages 15-23 où exporter? 28 marchés à la loupe D abord l Europe, 10 marchés majeurs pour les

Plus en détail

Objet: Groupe consultatif de la viande bovine Réunion du 8 septembre 2010 Compte rendu

Objet: Groupe consultatif de la viande bovine Réunion du 8 septembre 2010 Compte rendu Final Objet: Groupe consultatif de la viande bovine Réunion du 8 septembre 2010 Compte rendu La réunion du Groupe consultatif de la viande bovine a eu lieu le mercredi 8 septembre 2010 à Bruxelles sous

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin trimestriel 2012-I

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin trimestriel 2012-I Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin trimestriel 2012-I E Institut des comptes nationaux Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction

Plus en détail

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner?

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Au fur et à mesure de l histoire de l alimentation, la provenance des produits que nous mangeons s est diversifiée. Aujourd hui, nous mangeons

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

Le ver est dans le fruit Délais et retards de paiement, impayés et défaillances d entreprises : nos prévisions pour 2015

Le ver est dans le fruit Délais et retards de paiement, impayés et défaillances d entreprises : nos prévisions pour 2015 Les défaillances d entreprises dans le monde Le Bulletin Économique N 1211-1212 CE DOCUMENT est un extrait de notre Bulletin économique N 1211-1212 (octobre novembre 2014). Pour recevoir ce numéro et vous

Plus en détail

l observatoire L Observatoire financier des Entreprises Agroalimentaires Agriculture et Agroalimentaire, une affaire d experts

l observatoire L Observatoire financier des Entreprises Agroalimentaires Agriculture et Agroalimentaire, une affaire d experts L Observatoire financier des Entreprises Agroalimentaires l observatoire Agriculture et Agroalimentaire, une affaire d experts 01 NOVembre 2013 Ce qu il faut retenir Les filières agroalimentaires subissent

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

industrie agroalimentaire

industrie agroalimentaire industrie agroalimentaire agro L élaboration des produits agroalimentaires nécessite la mise en place et le contrôle de nombreux procédés et technologies avancées. De la réception des matières premières

Plus en détail

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui Plan du cours : - Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui - I. Les théories du commerce international - les avantages comparatifs (Ricardo) - les dotations de facteurs (HOS)

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

R y o aume aume du du Maroc Mar Mai 2009

R y o aume aume du du Maroc Mar Mai 2009 Royaume du Maroc PLAN MAROC VERT Mai 2009 ENJEUX Enjeux économiques Contribue pour 19 % du PIB national 15% production 4% Agro industrie Rôle capital dans la stabilité macro économique Enjeux sociaux Emploie

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

ANALYSE DE LA STRUCTURE DU COMMERCE EXTERIEUR DE BIENS ET SERVICES DE L'UEMOA

ANALYSE DE LA STRUCTURE DU COMMERCE EXTERIEUR DE BIENS ET SERVICES DE L'UEMOA ANALYSE DE LA STRUCTURE DU COMMERCE EXTERIEUR DE BIENS ET SERVICES DE L'UEMOA Direction Générale de l'economie et de la Monnaie Direction des Statistiques Service de la Balance des Paiements ANALYSE DE

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles?

Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles? Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles? Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles?

Plus en détail

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015

TARIFS DE COURTAGE. OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015 TARIFS DE COURTAGE OFFRE ZONEBOURSE.COM / INTERACTIVE BROKERS Au 7 juillet 2015 La présente brochure a pour objet de vous présenter les principales conditions tarifaires appliquées aux services financiers

Plus en détail

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS, 6 MAI 2015 Indicateurs d activité T1 2015 Chiffre d affaires en hausse de 10% en publié, bénéficiant d effets de change positifs Variation en comparable (à taux de change

Plus en détail

11 511 milliards de $EU. Statistiques du commerce international. total. milliards de $EU. total Services commerciaux 4 170 milliards de $EU

11 511 milliards de $EU. Statistiques du commerce international. total. milliards de $EU. total Services commerciaux 4 170 milliards de $EU Statistiques du commerce international Exportation mondiales 2011 total Services commerciaux 4 170 milliards de $EU total MARCHANDISES 17 816 milliards de $EU Voyages 1 065 milliards de $EU Transports

Plus en détail

52 53 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

52 53 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 21 Le financement de la recherche nationale par des crédits budgétaires absorbe en 0,75 % des moyens budgétaires de l État à travers les établissements publics de R&D et les mesures d aide et d incitation

Plus en détail

Définition des variables présentées dans le RICA

Définition des variables présentées dans le RICA Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

Plus en détail

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR Institut National de la Statistique et de la Démographie NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR Deuxième trimestre 2014 Août 2014 INSD, Avenue Pascal ZAGRE, Ouaga 2000, 01 BP 374

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail