Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)"

Transcription

1 Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet

2 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis aux quatre opérateurs pris en compte dans cette étude de s imposer comme les leaders du marché. Le marché des fournisseurs d accès à internet (FAI) est en constante mutation et offre aujourd hui des services divers : des offres familiales, offres internet à domicile couplées aux offres mobiles Dans une offre riche et pleine de nuances, le Consumer Journey permet d éclairer l usage de chaque point de contact à chaque étape du choix d un opérateur internet. Les individus interrogés, nouveaux clients de chacun des grands opérateurs, ont défini, à chaque étape de leur parcours consommateur, les points de contacts qui ont importé dans leur choix, mais également les facteurs de choix qui ont influé sur leur choix d abonnement.

3 1 Rappel de la méthodologie 1.Objectifs Consumer Journey Score est une étude Points de contact de nouvelle génération dont les principaux objectifs sont : de comprendre la place de chaque point de contact dans les différentes phases constituant la souscription d une offre internet. d analyser l importance des points de contact activables via le media Courrier dans ce Consumer Journey. de définir des moments et des axes de communication pour chaque point de contact. 2.Carte d identité Institut : iligo Terrain : Cawi du 24 mai au 11 juin 2013 Répondants : 800 individus de 18 à 64 ans, ayant au moins un enfant au foyer (âge indifférent), et ayant changé d opérateur internet dans les 6 mois précédents l enquête (nouveaux clients). Quotas : 200 répondants pour chaque opérateur : Free, Bouygues Télécom, Orange, SFR/Neuf 3.Périmètre et indicateurs Une étude centrée sur 4 FAI : Orange, Bouygues, SFR et Free 35 points de contacts sont analysés pour mesurer leur bénéfice tout au long du Consumer Journey Score. Les 5 étapes du Consumer Journey : Pour chaque point de contact, on mesure sa capacité à ❶ ❷ ❸ ❹ ❺ Attirer l attention vers un opérateur au moment de souscrire à une offre internet (DECOUVERTE) Aider à sélectionner la ou les offres qui correspondent (SELECTION) Inciter à souscrire à l offre d'un opérateur (SOUSCRIPTION) Permettre de rester en contact avec votre opérateur (RELATION CLIENT) Donner envie de rester fidèle à l'opérateur que vous avez choisi (FIDELITE) Les questions posées : Quels sont les moyens de communication qui ❶ ❷ attirent votre attention vers un opérateur au moment de souscrire à une offre Internet? (DECOUVERTE) vous aident à sélectionner la ou les offres qui vous correspondent? (SELECTION) ❸ vous incitent à souscrire à l'offre d'un opérateur Internet? (SOUSCRIPTION) ❹ ❺ vous permettent de rester en contact avec votre opérateur Internet? (RELATION CLIENT) vous motivent à rester fidèle à l'opérateur Internet que vous avez choisi? (FIDELITE)

4 Liste des 35 points de contacts étudiés MEDIA (12) Catalogues, brochures reçus (domicile)- Dépliants, prospectus, promotions reçus (domicile)- Publicités reçues par SMS- Publicités en presse magazine- Publicités au cinéma- Publicités à la télévision -Publicités à la radio - Publicités en presse quotidienne Publicité en affichage- Publicité sur internet- Publicité sur téléphone mobile- Sponsoring émissions TV ou radio MARKETING DIRECT(8) Courrier / catalogues, brochures/ envoyés par un opérateur (client) - Courrier / envoyés par un opérateur (pas client) Factures e t documents associés reçus par courrier /sur internet, par mail, ou sur l espace personnel (clients) Appel de l opérateur (proposition d offres commerciales) MEDIA DIGITAUX (7) Moteurs de recherche - Comparateurs de prix sur Internet - Sites internet /Application Smartphone ou tablette/boutique en ligne de l opérateur-blogs dédiés à la téléphonie- Présence de l opérateur sur les réseaux sociaux RP (3) Articles de presse ou sur Internet parlant de l opérateur Discours des associations de consommateurs- Partenariat évènementiels, culturels ou sportifs POINT DE VENTE (3) Guide des offres et tarifs en boutique - Conseils du vendeur en boutique Vitrines et affichages dans les boutiques CRM (1) Service clientèle par téléphone BAO (1) Recommandations de la famille, des amis 4. Remarques complémentaires Cette fiche synthétique cumule les résultats obtenus par les quatre opérateurs avec un poids identique pour chacun d entre eux c està-dire sans tenir compte des parts de marché réelles (données confidentielles). Cette analyse globale permet de comparer les résultats de chacun des fournisseurs par rapport à une «moyenne». Outre cette analyse globale, chacun des 4 FAI a fait l objet d une analyse spécifique, sur cibles clients de l opérateur. Ces rapports sont disponibles sur demande.

5 3 Nombre moyen de points de contact activés durant l étape L étape de DÉCOUVERTE (points de contact ayant attiré l attention vers un opérateur au moment de souscrire à une offre de FAI) Les étapes du Consumer Journey 1 L étape de 2 L étape de la 3 4 L étape de la 5 SELECTION (points de contact ayant aidé à sélectionner la ou les offres qui correspondaient aux répondants) SOUSCRIPTION (points de contact ayant incité à souscrire à l'offre d'un opérateur Internet) RELATION CLIENT (points de contact permettant de rester en contact avec le FAI) L étape de la FIDÉLITÉ (points de contact qui motivent à rester fidèle au FAI choisi) TOP 5 des catégories de points de contact (% des individus citant au moins un point de contact) 1. Media 78% 2. MD 73% 3. Digital 69% 4. RP 57% 5. PDV 56% 1. Digital 74% 2. Media 68% 3. MD 61% 4. PDV 56% 5. RP 47% 1. Digital 55% 2. MD 46% 3. Media 43% 4. PDV 39% 5. RP 29% 1. MD 68% 2. Digital 61% 3. Media 53% 4. PDV 41% 5. CRM 34% 1. MD 58% 2. Digital 51% 3. Media 44% 4. PDV 27% 5. RP 24% Commentaires C est lors de l étape de Découverte que les consommateurs utilisent le plus de points de contact. Il s agit d une prise d information tout d abord passive (publicité, marketing direct) puis active (presse, internet, comparateurs ). L étape de Sélection correspond à un besoin d information pour comparer les offres et faire un choix. Un nombre de contacts relativement élevé est également activé sur cette phase, avec majoritairement des médias «in home» (digital, grands médias). Dans l étape de Souscription le nombre de points de contact activés diminue. À ce stade, le choix d un opérateur est fait, reste à le concrétiser. Le digital est le média le plus activé, permettant de trouver rapidement les dernières informations utiles, ET de souscrire La Relation client est une étape relativement riche et valorisée : 6 points de contact en moyenne déclarés. Il s agit de l étape où le MD a le plus d importance. C est le pouvoir du courrier et de l à entrer dans le domicile du client qui crée la meilleure relation entre l opérateur et lui. L étape de Fidélité nécessite d être informé sur l abonnement auquel on a souscrit, mais n exclut pas de s informer sur les offres concurrentes. Logiquement, le MD, qui sert ces deux objectifs, domine sur cette étape. Performances des points de contact de la Boite-aux-lettres : % de répondants citant le point pour chaque étape Prospectus 38% Catalogues, Brochures 34% C. Adressé (pas client) 33% Catalogues (client) 31% Factures courrier 31% Catalogues, Brochures 28% Prospectus 22% Catalogues (Client) 22% C. Adressé (client) 16% C. Adressé (pas client) 16% Catalogues, Brochures 13% Catalogues (client) 13% Factures courrier 12% Prospectus 11% C. Adressé (client) 11% C Adressé (client) 27% Factures courrier 26% Catalogues (client) 22% C. Adressé (pas client) 15% Prospectus 14% C. Adressé (client) 24% Factures courrier 23% Catalogues (client) 19% Prospectus 10% Catalogues, brochures 9%

6 1 L étape de la DECOUVERTE Détail des Points de contact L étape de Découverte est dominée par les mass media, en majorité la télévision mais aussi par les courriers en BAL et la publicité extérieure. La vitrine des boutiques est elle-même en soi un mass média de découverte.

7 2 L étape de la SELECTION Détail des Points de contact L étape de Sélection est une étape plus active que la précédente, avec un poids important du renseignement via des leviers digitaux «neutres» (comparateurs, search ), des catalogues présents en boutique ou le conseiller, et via les catalogues et brochures reçus en BAL.

8 3 L étape de la SOUSCRIPTION Détail des Points de contact Durant l étape de Souscription, le point de vente physique demeure important, mais le digital prend une place dominante sur ce secteur. La boutique en ligne est ainsi le premier point de contact activé (d ailleurs, un des 4 opérateurs n offre quasiment que cette possibilité). À noter que le téléphone (appel montant ou descendant) se situe particulièrement bien sur ce marché.

9 4 L étape de la RELATION CLIENT Détail des Points de contact Durant l étape de Relation client, les points de contacts activés sont très diversifiés, mêlant différents moyens techniques (internet, téléphone, SMS, contact physique, contact virtuel ). Selon les opérateurs, la part de liens humain, de contacts online ou de contacts offline varie, mais les points de contact les plus utiles sont toujours les mêmes. A noter que les courriers adressés (factures et brochures) demeurent à un niveau élevé du classement

10 5 L étape de la FIDELITE Détail des Points de contact L étape de Fidélité est une étape clé du Consumer Journey, où se juxtaposent la Relation Client, mais aussi la Découverte de potentielles nouvelles offres. Dans cette phase, les points de contacts qui émergent montrent l importance d une présence plus personnalisée des opérateurs : le courrier adressé ressort en première position. A noter : dans cette phase les points de contact mineurs auparavant prennent leur importance, comme par exemple les applications smartphone et tablette de l opérateur, ou la présence de l opérateur sur les réseaux sociaux.

11 Synthèse Un parcours d achat complexe avec une succession de typologie de points de contact suivant les étapes : - Domination des grands médias lors de la Découverte de l offre - Puis relai du digital pour la Sélection et la Concrétisation de l offre - Et enfin fort impact des points de contacts directs pour la gestion de la Relation client et la Fidélisation A noter une assez faible présence du Point de vente physique. Malgré des réseaux de boutiques importants, la souscription «virtuelle» s impose de plus en plus, notamment sous la pression de Free qui n utilise que ce canal (ou presque). Cette complexité se retrouve dans la hiérarchie successive des Points de contact spécifiques à Médiapost Publicité et à activer : - Forte sollicitation de l Imprimé Publicitaire dans la phase de Découverte et de Sélection - Puis relai de l adressé lors de la Concrétisation et de la Relation client post-achat

12 4 Les facteurs de choix à chaque étape Rappels des questions : Parmi ces différents facteurs, quels sont ceux qui : attirent votre attention au moment de souscrire à une offre internet? vous aident à sélectionner la ou les offres qui vous correspondent en matière d'abonnement internet? vous incitent à souscrire à l'offre d'un opérateur internet? vous motivent à rester fidèle à votre opérateur internet? attirent votre attention sur les offres des autres opérateurs? Facteurs : La réputation de l'opérateur La qualité du service en général La qualité du service après-vente (bilan conseil après quelques mois, échange en cas de panne...) La possibilité de conseil par le personnel en boutique Le prix des offres Les avis d'autres consommateurs Les caractéristiques techniques de l'abonnement (vitesse de connexion...) Les promotions ponctuelles La possibilité d'assistance à l'installation Le design de la box Les services complémentaires (jeux, VOD, accès à un service de musique en ligne, surveillance du domicile...) Les accessoires fournis (poste de téléphone, manette de jeux, télécommandes...) L'accessibilité des chaines de télévision sur plusieurs terminaux (tablette, smartphone, pc...) Le contenu de l'abonnement (nombre de chaines, téléphonie illimitée en France ou à l'étranger, services de téléphonie de type messagerie ou signal d'appels...) Aucun de ces facteurs

13 Facteurs de choix : la domination du prix Sur le marché des FAI, on constate que le choix d un opérateur est en majorité porté sur le prix. De façon surprenante, cette variable est «maximale» dans son poids lors de la phase de Découverte de l offre. C est donc dès cette découverte que l impact prix influe et va impacter tout le parcours. Le second facteur de choix, la qualité, permet de nuancer cette variable prix pour chaque individu, la qualité n étant pas perçue de la même façon par tous. La définition même de la qualité, repose dans cette étude sur le contenu de l abonnement, juste avant les considérations techniques de vitesse de connexion par exemple. Mise en avant dans les étapes avant la concrétisation, la qualité du Service après vente est également un point positif qui donne envie de rester fidèle à un opérateur, mais surtout, lorsqu il est négatif, peut pousser à en changer. Pour finir, la promotion ne se supplante pas comme facteur de choix à la qualité perçue du service avant d avoir souscrit à une offre. Cependant, son importance devient plus importante en phase de «renouvellement», au moment de se demander si l on désire garder le même opérateur ou en changer.

14 5 Synthèse : La démarche des clients en 4 points Un secteur très «pragmatique» La connexion à internet n est pas forcément un choix, c est devenu une nécessité. Dès lors, la démarche requiert peu de «séduction» et beaucoup plus d information et d argumentation : Les médias digitaux «utilitaires» et les médias du marketing direct dominent souvent les phases de concrétisation et de fidélisation. Avec une crispation sur la variable prix Le marché de l accès à internet, déjà très bataillé autour de 5 grands opérateurs nationaux, a vu la compétition s accroître avec l arrivée de Free en téléphonie mobile et très vite avec la guerre autour du «quadruple play». Quelle que soit l étape du Consumer Journey, le prix domine. Ce qui est souvent observé sur la phase de souscription (achat effectif) se retrouve sur ce marché également très en amont (dès la découverte de l offre où l impact prix est même le plus fort) et très en aval (dans la gestion de la relation client). Cet état de fait est probablement transitoire du fait de la redistribution en cours des positions des acteurs sur ce marché. Une recherche importante de nouvelles opportunités Le nombre de points de contact utilisés par les individus qui ont changé d opérateur est maximal sur la phase de Découverte. C est dans cette phase que la recherche est la plus diversifiée. Un rôle primordial des médias d exposition large à ce stade : La phase de Découverte des offres est celle qui est la plus dévolue aux médias grand public, le digital et la relation client ont ensuite tendance à dominer. Mais également une valorisation du lien Une fois la relation entamée, la frénésie d attente sur le prix cache une attente de liens avec l opérateur. Une attente multicanal : Pour garder le contact avec son opérateur, les quatre premiers points de contact sont tous techniquement différents et donc complémentaires : le téléphone (message montant de l individu vers l opérateur), l (message descendant), le site (message montant), le courrier (message descendant).

15 Pour plus d informations, vos contacts : Katrine Vincent : Melysa Gilbert :

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE 1ère par(e : percep(on & usages du courrier 1 CATÉGORIE : ETUDE CIBLE FAMILLE : PERCEPTION & USAGES DU COURRIER ETUDE DIGITAL INFLUENCERS

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

La qualité des services mobiles en France métropolitaine

La qualité des services mobiles en France métropolitaine Juin 2014 La qualité des services mobiles en France métropolitaine Synthèse de l enquête 2014 ISSN : 2258-3106 Synthèse des résultats de l enquête 2014 de l ARCEP sur la qualité des services mobiles Ce

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Les télécoms vont-ils prendre l eau?

Les télécoms vont-ils prendre l eau? LETTRE CONVERGENCE Les télécoms vont-ils prendre l eau? Deux mondes qui convergent vers les mêmes relais de croissance N 26 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso LE MULTICANAL ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso Directeur général de Faircom Paris Objectifs de la session Découvrir le multicanal

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Box internet. Décodeur TV. Décodeur TV. Freebox. Livebox.

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Box internet. Décodeur TV. Décodeur TV. Freebox. Livebox. # $ % "!" #! #&!' L accès à Internet Votre fournisseur d accès à Internet 1/2 Freebox Livebox Freebox Révolution Livebox Play Freebox Crystal Neufbox Bbox Boxde SFR / Neufbox Bbox Sensation Box Evolution

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité.

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SMS+ PRÉSENTATION Document non-contractuel, propriété de Bouygues Telecom, juin 2012 Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX DE L OFFRE SMS+

Plus en détail

Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel

Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel Vos solutions Marketing Direct et Relation Client Vos solutions Marketing Direct et Relation Client Soyez

Plus en détail

L IMPACT DES POINTS DE CONTACT SUR LA DÉCISION D ACHAT ET LEURS INTERACTIONS DE LA MAISON AU POINT DE VENTE

L IMPACT DES POINTS DE CONTACT SUR LA DÉCISION D ACHAT ET LEURS INTERACTIONS DE LA MAISON AU POINT DE VENTE L IMPACT DES POINTS DE CONTACT SUR LA DÉCISION D ACHAT ET LEURS INTERACTIONS DE LA MAISON AU POINT DE VENTE 1 17% DES VENTES D AUCHAN SONT RÉALISÉES GRÂCE À GOOGLE Source Google ET LE MARKETING DIRECT?

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne?

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne? SYNTHÈSE Le marché des contenus et des services payants en ligne, historiquement fort en France sur la téléphonie fixe autour de Télétel puis d Audiotel s est développé autour de nouveaux canaux de diffusion

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Qu est-ce que la e-réputation?

Qu est-ce que la e-réputation? Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Le développement du numérique a fait de la e-réputation un enjeu permanent, global et stratégique pour toutes les entreprises et tous les entrepreneurs, depuis l

Plus en détail

COMPAREZ AVANT DE VOUS ENGAGER

COMPAREZ AVANT DE VOUS ENGAGER COMPAREZ AVANT DE VOUS ENGAGER téléphone, gsm, internet, tv : osez comparer! Quel utilisateur êtes-vous? Définissez pas à pas votre profil d utilisateur. Avant d effectuer la comparaison des offres des

Plus en détail

Search Engine Marketing. Impact des campagnes marketing

Search Engine Marketing. Impact des campagnes marketing Search Engine Marketing Impact des campagnes marketing Etude réalisée du 01/10/2006 au 31/10/2006 sur un périmètre de 822 sites web audités par XiTi ayant déclaré des campagnes marketing, cf méthodologie

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

TELEPHONIE ET INTERNET

TELEPHONIE ET INTERNET OBJET DU MARCHE : TELEPHONIE ET INTERNET 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MODE DE PASSATION : PROCEDURE ADAPTEE (suivant article 28 du Code des Marchés Publics) Maître d Ouvrage

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

mode d emploi des services de votre ligne fixe

mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services I 1 sommaire gérer ses appels stop secret présentation du nom présentation du numéro transfert d appel signal d appel service 3131

Plus en détail

Vue d'ensemble de la formation

Vue d'ensemble de la formation Vue d'ensemble de la formation Thème 1 : Les notions de marketing Le marketing d études, stratégique et opérationnel Thème 2 : La communication vente L Accueil, la découverte des besoins, l argumentation

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris

1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris SALON PROFESSIONNEL DES INNOVATIONS BANCAIRES www.banqueetinnovation.com 1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris DOSSIER EXPOSANT www.banqueetinnovation.com NEWSCO EVENTS

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together.

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together. Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante Delivering Transformation. Together. Sopra Steria Consulting est l activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Présent

Plus en détail

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique LE SHOWROOMING N'EST PAS UNE FATALITÉ. Découvrez la part du offline et du online dans le processus

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

La mesure de la qualité des services de communications électroniques en France

La mesure de la qualité des services de communications électroniques en France La mesure de la qualité des services de communications électroniques en France Jacques Stern ARCEP FRATEL 10 ème Séminaire la mesure de la qualité des services de communications électroniques : approches,

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

COMMENT METTRE EN SERVICE VOTRE FORFAIT M6 mobile?

COMMENT METTRE EN SERVICE VOTRE FORFAIT M6 mobile? Ma gestion perso : pour gérer votre forfait gratuitement et rapidement Composez le 740 (gratuit) ou le 0 800 100 740 (gratuit le réseau fixe de France Télécom) Un conseil? Une question? Contactez votre

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début Edition Spéciale 2 Intelligence Applied 1 Avoir un site «responsive design» ou adapté aux mobiles constitue un grand pas en avant. Il ne doit cependant pas être considéré comme le substitut à une véritable

Plus en détail

Solutions mobiles MOBILE TO STORE GEOLOCALISATION & COUPONING! MOBILE SOLUTIONS

Solutions mobiles MOBILE TO STORE GEOLOCALISATION & COUPONING! MOBILE SOLUTIONS Solutions mobiles MOBILE TO STORE GEOLOCALISATION & COUPONING! 1 Agence et Editeur de Solutions Mobiles Un positionnement marketing & technologie, pour vous simplifier le mobile. AGENCE Le pôle dédié au

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE D'ACHEMINEMENT DE COMMUNICATIONS FIXES ET MOBILES NUMERO 05-2010 CDG 64 n 05-2010 CCTP Communications téléphoniques 2010 1 1. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média En préambule Des résultats qui s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 1997 > La dernière étude remonte à 2002 Un double objectif

Plus en détail

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Présentation de l'étude Azetone - Harris Interactive 26 septembre 2014 Agenda Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises les priorités & répartitions

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

Digital : état de l'art et enjeux

Digital : état de l'art et enjeux L institut de formation continue des professionnels du Web Digital : état de l'art et enjeux Référence formation : Durée : Prix conseillé : CD1 2 jours (14 heures) 1 750 HT (hors promotion ou remise particulière)

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Rappel de la méthodologie mise en œuvre Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 2800 individus âgés de 6 à 65 ans. Plus précisément : 2000

Plus en détail

ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES WWW.CROSS-SYSTEMS.CH JÉRÔME BAILLY WWW.CROSS-SYSTEMS.

ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES WWW.CROSS-SYSTEMS.CH JÉRÔME BAILLY WWW.CROSS-SYSTEMS. ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES JÉRÔME BAILLY 10.10.2012 CONTACT JÉRÔME BAILLY CROSS AGENCY JBAILLY@CROSS-SYSTEMS.CH +41 78 878 78 26 SKYPE: JEROME.BAILLY

Plus en détail

Diagnostic Numérique du Territoire

Diagnostic Numérique du Territoire Diagnostic Numérique du Territoire 2014 Office de Tourisme Dieppe-Maritime Sommaire Introduction... 3 Contexte et état des lieux... 5 Pourquoi un diagnostic numérique du territoire... 9 Méthodologie...

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

NetObserver Europe. TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Septembre 2008

NetObserver Europe. TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Septembre 2008 NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Septembre 2008 Constat issu de la 17 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences de profils et de comportement

Plus en détail

Ma tablette et moi. Guide à l usage des élèves et des parents

Ma tablette et moi. Guide à l usage des élèves et des parents Ma tablette et moi Guide à l usage des élèves et des parents Tu viens de recevoir une tablette tactile pour travailler dans ton établissement scolaire et à la maison... La question de la sécurité est très

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

Solution téléphonique globale(1) : sur votre facture téléphonique globale! Configuration minimale requise : 1 fax + 1 fixe+ 1mobile.

Solution téléphonique globale(1) : sur votre facture téléphonique globale! Configuration minimale requise : 1 fax + 1 fixe+ 1mobile. Solution téléphonique globale(1) : = 1 Facture Unique! Jusqu à -50% d économie sur votre facture téléphonique globale! Configuration minimale requise : 1 fax + 1 fixe+ 1mobile. (1) Offre accessible aux

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT DU CRM AU VRM LIVRE BLANC NOVEMBRE 2013 Frédéric Donati Directeur Général Délégué Directeur du Développement b2s Sandra Heyde Responsable Marketing Produits et Services

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Université d été du GFII Montpellier 11 septembre 2014. Ana Athayde. PDG Spotter. Rejoignez Spotter sur:

Université d été du GFII Montpellier 11 septembre 2014. Ana Athayde. PDG Spotter. Rejoignez Spotter sur: Expérience Client Comment exploiter la richesse des réseaux sociaux combinée aux canaux traditionnels pour obtenir des insights globaux sur vos clients Université d été du GFII Montpellier 11 septembre

Plus en détail

Traitement des paiements par carte pour votre entreprise.

Traitement des paiements par carte pour votre entreprise. Traitement des paiements par carte pour votre entreprise. Solutions faciles, fiables et sécuritaires. Facile Nous simplifions les choses pour vous et vos clients. Fiable Nous sommes toujours là pour votre

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

MARKETING. déjà une. réalité? Bruno Botton - DGA

MARKETING. déjà une. réalité? Bruno Botton - DGA MARKETING MOBILE déjà une réalité? Bruno Botton - DGA D évidence le mobile change les règles du jeu! UTILISATEURS PC UTILISATEURS MOBILE Dans le monde, 4 consommateurs sur 5 peuvent accéder à internet

Plus en détail

Internet mobile : Etat de l art - Février 2010 - Reproduction ou communication même partielle interdite sans autorisation écrite d ip-label.

Internet mobile : Etat de l art - Février 2010 - Reproduction ou communication même partielle interdite sans autorisation écrite d ip-label. Internet mobile : Etat de l art - Février 2010 - Reproduction ou communication même partielle interdite sans autorisation écrite d ip-label.newtest Sommaire 1 MARQUES DE TELEPHONES LES PLUS UTILISEES POUR

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone

La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone DOSSIER DE PRESSE La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone CONFÉRENCE DE PRESSE - 13 MARS 2007 Communiqué de Presse - L évènement Fiche Produit SOGETEL - Présentation du service

Plus en détail

LA BOX FIBRE DE SFR GUIDE D UTILISATION COMPLET (MAIS PAS COMPLEXE) SFR.FR

LA BOX FIBRE DE SFR GUIDE D UTILISATION COMPLET (MAIS PAS COMPLEXE) SFR.FR LA BOX FIBRE DE SFR GUIDE D UTILISATION COMPLET (MAIS PAS COMPLEXE) SFR.FR INSTALLEZ-VOUS, ON VOUS EXPLIQUE TOUT! Vous avez installé votre box Fibre de SFR. Découvrez vite maintenant les fonctionnalités,

Plus en détail

Nesrine NEDJAM. Revue de presse marketing semaine 49. «Le M-Marketing»

Nesrine NEDJAM. Revue de presse marketing semaine 49. «Le M-Marketing» Nabil BEN DJEDDOU Nesrine NEDJAM M2C-début de semaine Revue de presse marketing semaine 49 «Le M-Marketing» Dans la rue, dans un supermarché, dans un train, en voiture ou même à la plage, le téléphone

Plus en détail

OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS VI. EXTRAITS DES RETOMBEES PRESSE DE L OPERATION 2014

OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS VI. EXTRAITS DES RETOMBEES PRESSE DE L OPERATION 2014 SOMMAIRE I. ACAVU : MISSIONS ET AVANTAGES II. III. JEUX ET ANIMATIONS AU PROGRAMME OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS IV. LE KIT DU PARTICIPANT! V. LE KIT DE l ANNONCEUR! VI. EXTRAITS

Plus en détail