Les TIC sans limite?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les TIC sans limite?"

Transcription

1 Les TIC sans limite? Prof. Jean-Pierre Raskin Institute of Information and Communication Technologies, Electronics and Applied Mathematics (ICTEAM) Université catholique de Louvain (UCL) 8 Louvain-la-Neuve, Belgium Energie ou données : faut-il choisir?

2 Plus de trafic = Plus de ressources/énergie = Plus de gaz à effet de serre 8% % +8% CAGR when global GHG should drop by %

3 La partie immergée de l iceberg : infrastructures Things Device of Access network Internet Data centers

4 Energie consommée par les TIC Life Cycle Assessment Device Production phase Access network Usage phase Data centers Usage phase Manque de données sur la fin de vie ~% of consumed power for the fabrication of ICT equipment

5 Energie consommée au niveau d un Smartphone > 80% of consumed power for the fabrication of the Smartphone Lifetime = 8 months [Prof. D. Bol, UCLouvain]

6 0 Transistors per chip Transistors per chip La loi de Moore Tera 0 Giga Giga 0 8 DRAM Memories Microprocessors Microprocessor 00 billion Number of stars in our galaxy Year

7 I II III IV V VI VII O lithium Li.9() beryllium Be 9.08() sodium Na.9890() magnesium Mg.0(?) rubidium Rb 8.8() strontium 8 Sr 8.() caesium Cs.90() barium Ba.() francium 8 Fr [.09] radium 88 Ra [.0] potassium 9 K 9.098() calcium 0 Ca 0.08() lutetium Lu.9() lawrencium 0 Lr [.0] scandium Sc.990(8) yttrium 9 Y () hafnium Hf 8.9() titanium Ti.8() zirconium 0 Zr 9.() tantalum Ta 80.99() vanadium V 0.9() niobium Nb 9.908() chromium Cr.99() molybdenum Mo 9.9() rhenium Re 8.0() manganese Mn.9809(9) technetium Tc [98.90] osmium Os 90.() iron Fe.8() ruthenium Ru 0.0() iridium Ir 9.() cobalt Co 8.900(9) rhodium Rh 0.900() platinum 8 Pt 9.08() nickel 8 Ni 8.9() palladium Pd 0.() gold 9 Au 9.9() copper 9 Cu.() silver Ag 0.88() mercury 80 Hg 00.9() zinc 0 Zn.9() cadmium 8 Cd.(8) thallium 8 Tl 0.8() gallium Ga 9.() indium 9 In.88() boron B 0.8() aluminium Al.988() lead 8 Pb 0.() germanium Ge.() tin 0 Sn 8.0() carbon C.00(8) silicon Si 8.08() bismuth 8 Bi () arsenic As.90() antimony Sb.0() nitrogen N.00() phosphorus P 0.9() polonium 8 Po [08.98] selenium Se 8.9() tellurium Te.0() oxygen 8 O.999() sulfur S.0() astatine 8 At [09.98] bromine Br 9.90() iodine I.90() fluorine 9 F () chlorine Cl.(9) radon 8 Rn [.0] krypton Kr 8.80() xenon Xe.9() neon 0 Ne 0.9() argon 8 Ar 9.98() helium He.000() lanthanum La 8.90() cerium 8 Ce 0.() thorium 90 Th.08() praseodymium 9 Pr 0.90() protactinium 9 Pa.088() nedodymium 0 Nd.() uranium 9 U 8.089() promethium Pm [.9] neptunium 9 Np [.08] samarium Sm 0.() plutonium 9 Pu [.0] europium Eu.9() americium 9 Am [.0] gadolinium Gd.() curium 9 Cm [.00] terbium Tb 8.9() berkelium 9 Bk [.00] dysprosium Dy.0() californium 98 Cf [.09] holmium Ho.90() einsteinium 99 Es [.080] erbium 8 Er.() fermium 00 Fm [.09] thulium 9 Tm 8.9() mendelevium 0 Md [8.098] ytterbium 0 Yb.0() nobelium 0 No [9.0] tungsten W 8.8() 980's hydrogen H.009() Evolution de la microélectronique Pression sur les matériaux

8 I II III IV V VI VII O lithium Li.9() beryllium Be 9.08() sodium Na.9890() magnesium Mg.0(?) rubidium Rb 8.8() strontium 8 Sr 8.() caesium Cs.90() barium Ba.() francium 8 Fr [.09] radium 88 Ra [.0] potassium 9 K 9.098() calcium 0 Ca 0.08() lutetium Lu.9() lawrencium 0 Lr [.0] scandium Sc.990(8) yttrium 9 Y () hafnium Hf 8.9() titanium Ti.8() zirconium 0 Zr 9.() tantalum Ta 80.99() vanadium V 0.9() niobium Nb 9.908() chromium Cr.99() molybdenum Mo 9.9() rhenium Re 8.0() manganese Mn.9809(9) technetium Tc [98.90] osmium Os 90.() iron Fe.8() ruthenium Ru 0.0() iridium Ir 9.() cobalt Co 8.900(9) rhodium Rh 0.900() platinum 8 Pt 9.08() nickel 8 Ni 8.9() palladium Pd 0.() gold 9 Au 9.9() copper 9 Cu.() silver Ag 0.88() mercury 80 Hg 00.9() zinc 0 Zn.9() cadmium 8 Cd.(8) thallium 8 Tl 0.8() gallium Ga 9.() indium 9 In.88() boron B 0.8() aluminium Al.988() lead 8 Pb 0.() germanium Ge.() tin 0 Sn 8.0() carbon C.00(8) silicon Si 8.08() bismuth 8 Bi () arsenic As.90() antimony Sb.0() nitrogen N.00() phosphorus P 0.9() polonium 8 Po [08.98] selenium Se 8.9() tellurium Te.0() oxygen 8 O.999() sulfur S.0() astatine 8 At [09.98] bromine Br 9.90() iodine I.90() fluorine 9 F () chlorine Cl.(9) radon 8 Rn [.0] krypton Kr 8.80() xenon Xe.9() neon 0 Ne 0.9() argon 8 Ar 9.98() helium He.000() lanthanum La 8.90() cerium 8 Ce 0.() thorium 90 Th.08() praseodymium 9 Pr 0.90() protactinium 9 Pa.088() nedodymium 0 Nd.() uranium 9 U 8.089() promethium Pm [.9] neptunium 9 Np [.08] samarium Sm 0.() plutonium 9 Pu [.0] europium Eu.9() americium 9 Am [.0] gadolinium Gd.() curium 9 Cm [.00] terbium Tb 8.9() berkelium 9 Bk [.00] dysprosium Dy.0() californium 98 Cf [.09] holmium Ho.90() einsteinium 99 Es [.080] erbium 8 Er.() fermium 00 Fm [.09] thulium 9 Tm 8.9() mendelevium 0 Md [8.098] ytterbium 0 Yb.0() nobelium 0 No [9.0] tungsten W 8.8() 980's hydrogen H.009() I II III IV V VI VII O lithium Li.9() beryllium Be 9.08() sodium Na.9890() magnesium Mg.0(?) rubidium Rb 8.8() strontium 8 Sr 8.() caesium Cs.90() barium Ba.() francium 8 Fr [.09] radium 88 Ra [.0] potassium 9 K 9.098() calcium 0 Ca 0.08() lutetium Lu.9() lawrencium 0 Lr [.0] scandium Sc.990(8) yttrium 9 Y () hafnium Hf 8.9() titanium Ti.8() zirconium 0 Zr 9.() tantalum Ta 80.99() vanadium V 0.9() niobium Nb 9.908() chromium Cr.99() molybdenum Mo 9.9() rhenium Re 8.0() manganese Mn.9809(9) technetium Tc [98.90] osmium Os 90.() iron Fe.8() ruthenium Ru 0.0() iridium Ir 9.() cobalt Co 8.900(9) rhodium Rh 0.900() platinum 8 Pt 9.08() nickel 8 Ni 8.9() palladium Pd 0.() gold 9 Au 9.9() copper 9 Cu.() silver Ag 0.88() mercury 80 Hg 00.9() zinc 0 Zn.9() cadmium 8 Cd.(8) thallium 8 Tl 0.8() gallium Ga 9.() indium 9 In.88() boron B 0.8() aluminium Al.988() lead 8 Pb 0.() germanium Ge.() tin 0 Sn 8.0() carbon C.00(8) silicon Si 8.08() bismuth 8 Bi () arsenic As.90() antimony Sb.0() nitrogen N.00() phosphorus P 0.9() polonium 8 Po [08.98] selenium Se 8.9() tellurium Te.0() oxygen 8 O.999() sulfur S.0() astatine 8 At [09.98] bromine Br 9.90() iodine I.90() fluorine 9 F () chlorine Cl.(9) radon 8 Rn [.0] krypton Kr 8.80() xenon Xe.9() neon 0 Ne 0.9() argon 8 Ar 9.98() helium He.000() lanthanum La 8.90() cerium 8 Ce 0.() thorium 90 Th.08() praseodymium 9 Pr 0.90() protactinium 9 Pa.088() nedodymium 0 Nd.() uranium 9 U 8.089() promethium Pm [.9] neptunium 9 Np [.08] samarium Sm 0.() plutonium 9 Pu [.0] europium Eu.9() americium 9 Am [.0] gadolinium Gd.() curium 9 Cm [.00] terbium Tb 8.9() berkelium 9 Bk [.00] dysprosium Dy.0() californium 98 Cf [.09] holmium Ho.90() einsteinium 99 Es [.080] erbium 8 Er.() fermium 00 Fm [.09] thulium 9 Tm 8.9() mendelevium 0 Md [8.098] ytterbium 0 Yb.0() nobelium 0 No [9.0] tungsten W 8.8() 980's hydrogen H.009() 990's Evolution de la microélectronique Pression sur les matériaux

9 I II III IV V VI VII O lithium Li.9() beryllium Be 9.08() sodium Na.9890() magnesium Mg.0(?) rubidium Rb 8.8() strontium 8 Sr 8.() caesium Cs.90() barium Ba.() francium 8 Fr [.09] radium 88 Ra [.0] potassium 9 K 9.098() calcium 0 Ca 0.08() lutetium Lu.9() lawrencium 0 Lr [.0] scandium Sc.990(8) yttrium 9 Y () hafnium Hf 8.9() titanium Ti.8() zirconium 0 Zr 9.() tantalum Ta 80.99() vanadium V 0.9() niobium Nb 9.908() chromium Cr.99() molybdenum Mo 9.9() rhenium Re 8.0() manganese Mn.9809(9) technetium Tc [98.90] osmium Os 90.() iron Fe.8() ruthenium Ru 0.0() iridium Ir 9.() cobalt Co 8.900(9) rhodium Rh 0.900() platinum 8 Pt 9.08() nickel 8 Ni 8.9() palladium Pd 0.() gold 9 Au 9.9() copper 9 Cu.() silver Ag 0.88() mercury 80 Hg 00.9() zinc 0 Zn.9() cadmium 8 Cd.(8) thallium 8 Tl 0.8() gallium Ga 9.() indium 9 In.88() boron B 0.8() aluminium Al.988() lead 8 Pb 0.() germanium Ge.() tin 0 Sn 8.0() carbon C.00(8) silicon Si 8.08() bismuth 8 Bi () arsenic As.90() antimony Sb.0() nitrogen N.00() phosphorus P 0.9() polonium 8 Po [08.98] selenium Se 8.9() tellurium Te.0() oxygen 8 O.999() sulfur S.0() astatine 8 At [09.98] bromine Br 9.90() iodine I.90() fluorine 9 F () chlorine Cl.(9) radon 8 Rn [.0] krypton Kr 8.80() xenon Xe.9() neon 0 Ne 0.9() argon 8 Ar 9.98() helium He.000() lanthanum La 8.90() cerium 8 Ce 0.() thorium 90 Th.08() praseodymium 9 Pr 0.90() protactinium 9 Pa.088() nedodymium 0 Nd.() uranium 9 U 8.089() promethium Pm [.9] neptunium 9 Np [.08] samarium Sm 0.() plutonium 9 Pu [.0] europium Eu.9() americium 9 Am [.0] gadolinium Gd.() curium 9 Cm [.00] terbium Tb 8.9() berkelium 9 Bk [.00] dysprosium Dy.0() californium 98 Cf [.09] holmium Ho.90() einsteinium 99 Es [.080] erbium 8 Er.() fermium 00 Fm [.09] thulium 9 Tm 8.9() mendelevium 0 Md [8.098] ytterbium 0 Yb.0() nobelium 0 No [9.0] tungsten W 8.8() 980's hydrogen H.009() I II III IV V VI VII O lithium Li.9() beryllium Be 9.08() sodium Na.9890() magnesium Mg.0(?) rubidium Rb 8.8() strontium 8 Sr 8.() caesium Cs.90() barium Ba.() francium 8 Fr [.09] radium 88 Ra [.0] potassium 9 K 9.098() calcium 0 Ca 0.08() lutetium Lu.9() lawrencium 0 Lr [.0] scandium Sc.990(8) yttrium 9 Y () hafnium Hf 8.9() titanium Ti.8() zirconium 0 Zr 9.() tantalum Ta 80.99() vanadium V 0.9() niobium Nb 9.908() chromium Cr.99() molybdenum Mo 9.9() rhenium Re 8.0() manganese Mn.9809(9) technetium Tc [98.90] osmium Os 90.() iron Fe.8() ruthenium Ru 0.0() iridium Ir 9.() cobalt Co 8.900(9) rhodium Rh 0.900() platinum 8 Pt 9.08() nickel 8 Ni 8.9() palladium Pd 0.() gold 9 Au 9.9() copper 9 Cu.() silver Ag 0.88() mercury 80 Hg 00.9() zinc 0 Zn.9() cadmium 8 Cd.(8) thallium 8 Tl 0.8() gallium Ga 9.() indium 9 In.88() boron B 0.8() aluminium Al.988() lead 8 Pb 0.() germanium Ge.() tin 0 Sn 8.0() carbon C.00(8) silicon Si 8.08() bismuth 8 Bi () arsenic As.90() antimony Sb.0() nitrogen N.00() phosphorus P 0.9() polonium 8 Po [08.98] selenium Se 8.9() tellurium Te.0() oxygen 8 O.999() sulfur S.0() astatine 8 At [09.98] bromine Br 9.90() iodine I.90() fluorine 9 F () chlorine Cl.(9) radon 8 Rn [.0] krypton Kr 8.80() xenon Xe.9() neon 0 Ne 0.9() argon 8 Ar 9.98() helium He.000() lanthanum La 8.90() cerium 8 Ce 0.() thorium 90 Th.08() praseodymium 9 Pr 0.90() protactinium 9 Pa.088() nedodymium 0 Nd.() uranium 9 U 8.089() promethium Pm [.9] neptunium 9 Np [.08] samarium Sm 0.() plutonium 9 Pu [.0] europium Eu.9() americium 9 Am [.0] gadolinium Gd.() curium 9 Cm [.00] terbium Tb 8.9() berkelium 9 Bk [.00] dysprosium Dy.0() californium 98 Cf [.09] holmium Ho.90() einsteinium 99 Es [.080] erbium 8 Er.() fermium 00 Fm [.09] thulium 9 Tm 8.9() mendelevium 0 Md [8.098] ytterbium 0 Yb.0() nobelium 0 No [9.0] tungsten W 8.8() 980's hydrogen H.009() 990's I II III IV V VI VII O lithium Li.9() beryllium Be 9.08() sodium Na.9890() magnesium Mg.0(?) rubidium Rb 8.8() strontium 8 Sr 8.() caesium Cs.90() barium Ba.() francium 8 Fr [.09] radium 88 Ra [.0] potassium 9 K 9.098() calcium 0 Ca 0.08() lutetium Lu.9() lawrencium 0 Lr [.0] scandium Sc.990(8) yttrium 9 Y () hafnium Hf 8.9() titanium Ti.8() zirconium 0 Zr 9.() tantalum Ta 80.99() vanadium V 0.9() niobium Nb 9.908() chromium Cr.99() molybdenum Mo 9.9() rhenium Re 8.0() manganese Mn.9809(9) technetium Tc [98.90] osmium Os 90.() iron Fe.8() ruthenium Ru 0.0() iridium Ir 9.() cobalt Co 8.900(9) rhodium Rh 0.900() platinum 8 Pt 9.08() nickel 8 Ni 8.9() palladium Pd 0.() gold 9 Au 9.9() copper 9 Cu.() silver Ag 0.88() mercury 80 Hg 00.9() zinc 0 Zn.9() cadmium 8 Cd.(8) thallium 8 Tl 0.8() gallium Ga 9.() indium 9 In.88() boron B 0.8() aluminium Al.988() lead 8 Pb 0.() germanium Ge.() tin 0 Sn 8.0() carbon C.00(8) silicon Si 8.08() bismuth 8 Bi () arsenic As.90() antimony Sb.0() nitrogen N.00() phosphorus P 0.9() polonium 8 Po [08.98] selenium Se 8.9() tellurium Te.0() oxygen 8 O.999() sulfur S.0() astatine 8 At [09.98] bromine Br 9.90() iodine I.90() fluorine 9 F () chlorine Cl.(9) radon 8 Rn [.0] krypton Kr 8.80() xenon Xe.9() neon 0 Ne 0.9() argon 8 Ar 9.98() helium He.000() lanthanum La 8.90() cerium 8 Ce 0.() thorium 90 Th.08() praseodymium 9 Pr 0.90() protactinium 9 Pa.088() nedodymium 0 Nd.() uranium 9 U 8.089() promethium Pm [.9] neptunium 9 Np [.08] samarium Sm 0.() plutonium 9 Pu [.0] europium Eu.9() americium 9 Am [.0] gadolinium Gd.() curium 9 Cm [.00] terbium Tb 8.9() berkelium 9 Bk [.00] dysprosium Dy.0() californium 98 Cf [.09] holmium Ho.90() einsteinium 99 Es [.080] erbium 8 Er.() fermium 00 Fm [.09] thulium 9 Tm 8.9() mendelevium 0 Md [8.098] ytterbium 0 Yb.0() nobelium 0 No [9.0] tungsten W 8.8() 980's hydrogen H.009() 990's 000's Evolution de la microélectronique Pression sur les matériaux

10 Procédés plus complexes, plus de circuits intégrés vendus + Chip unit fab energy: + % / year (techno scaling) Chip unit sale: + 9% / year (consumption, obsolescence) Global chip fabrication energy footprint: + % / year [Prof. D. Bol, UCLouvain]

11 Matériaux nécessaires pour les TIC et la transition énergétique TIC = 0% of Silver % of Gold 0% of Copper 80% Indium [Vidal, Goffe & Arndt (0: 89)] En 00, la quantité totale d acier, d aluminium, de cuivre et de verre pour les éoliennes et panneaux solaires sera à 8 fois supérieure à la production mondiale en 00

12 Extraire toujours plus ton ore = 0 kg iron Products in 90 Products in 09 Factor of 0 0 ton ore = g Platinum [Prof. M. Ashby, Cambridge Univ.] Quantité d énergie toujours plus importante par quantité de matière extraite

13 Réduction de la concentration en minerai dans la roche Cuivre Nickel % % % <% <% 8 ème 9 ème [Natural Resources, Neither Curse Nor Destiny, p. 90, Lederman & Maloney]

14 L économie circulaire

15 Le recyclage : une solution pour les déchets électroniques? Only out of 0 elements Only - are profitable Gold pays for the others [UMICORE] No more interesting if less than 0 grams of gold per ton of WEEE Not profitable because raw materials are really too cheap

16 Think, design, innovate and act differently Sustainable Development Innovate with limits! Market KPI Nature IC chips/devices Moore s Law atom limit Mobile internet access Cooper s Law Shannon s limit Data centers Koomey s Law Landauers limit

17 Conclusions - Transition vers des technologies appropriées Une optimisation du système techno-économique (économie verte) ne suffira pas (on déplace le problème), une transformation profonde des modes de vie des populations les plus riches est nécessaire Economie circulaire, design modulaire, économie de la fonctionnalité, une technologie centrée sur les besoins de base de l humanité en respect avec son écosystème Nécessité d outils d aide à la décision Life Cycle Assessment (LCA) + continuous technology assessment + débats publics Sortir d une économie basée sur une finance speculative basée sur le mythe du progrès Le législatif comme levier de changement. Les pouvoirs publics doivent défendrent le biens communs et oeuvrer pour soutenir les plus fragiles ici et ailleurs.

Découvrir les électrons par le pliage, à partir de 6 ans. supraconductivité. une histoire d électrøns

Découvrir les électrons par le pliage, à partir de 6 ans. supraconductivité. une histoire d électrøns Découvrir les électrons par le pliage, à partir de 6 ans. supraconductivité une histoire d électrøns Vous trouverez au milieu du livret les pliages et les instructions à détacher pour les fabriquer. Il

Plus en détail

Transmission des données de la surveillance de l exposition interne au système SISERI Description du format de fichier

Transmission des données de la surveillance de l exposition interne au système SISERI Description du format de fichier Transmission des données de la surveillance de l exposition interne au système SISERI Description du format de fichier Méthodologie Le format CSV est un format texte, les données sont séparées par des

Plus en détail

1 ère Partie : Concepts de Base

1 ère Partie : Concepts de Base 1 ère Partie : Concepts de Base 7 8 J-89 COURS 2. Qu est ce que la Chimie? Ce chapitre ainsi que le suivant sont des rappels de concepts que vous êtes censés avoir appris en Terminale S. Néanmoins, il

Plus en détail

Viandes, poissons et crustacés

Viandes, poissons et crustacés 4C la Tannerie BP 30 055 St Julien-lès-Metz F - 57072 METZ Cedex 3 url : www.techlab.fr e-mail : techlab@techlab.fr Tél. 03 87 75 54 29 Fax 03 87 36 23 90 Viandes, poissons et crustacés Caractéristiques

Plus en détail

Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie?

Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie? Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie? 8 juin 2010 Journée InTech (INRIA) Françoise Berthoud Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Groupe

Plus en détail

w L atome w De l infiniment grand à l infiniment petit

w L atome w De l infiniment grand à l infiniment petit w 1 w L atome AU CŒUR DE LA MATIÈRE : LES ATOMES PROPRIÉTÉS PHYSICO-CHIMIQUES DE LA MATIÈRE LE NOYAU ATOMIQUE, UN AUTRE MONDE, UNE AUTRE PHYSIQUE 2 w SOMMAIRE L atome AU CŒUR DE LA MATIÈRE : LES ATOMES

Plus en détail

Commission juridique et technique

Commission juridique et technique Autorité internationale des fonds marins ISBA/9/LTC/3 Commission juridique et technique Distr. limitée 29 avril 2003 Français Original: anglais Neuvième session Kingston, Jamaïque 28 juillet-8 août 2003

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon

Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 200 Mét. 1.2 Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon 2014-05-09 (révision 5) Comment

Plus en détail

ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey

ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey Août 2009 modifié Avril 2013 1 : Feuille décor imprimée ou teintée dans la masse, imprégnée de résine mélamine 2 : Surface de protection imprégnée

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

GRILLE TARIFAIRE 2014. Service Exceptionnel. Expertise en Analyse.

GRILLE TARIFAIRE 2014. Service Exceptionnel. Expertise en Analyse. GRILLE TARIFAIRE 2014 Service Exceptionnel. Expertise en Analyse. .COM Bienvenue chez Accurassay La version 2014 de notre Grille Tarifaire vous fournit une mise à jour de l étendue de nos services et de

Plus en détail

Assurer l'approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles - La stratégie Européenne

Assurer l'approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles - La stratégie Européenne Assurer l'approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles - La stratégie Européenne Réunion Nationale d'information 24 Janvier 2014, Paris Patrice Millet Commission Européenne,

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

ICP ICP-MS AAS GC Chromatographie ionique REACTIFS ET ACIDES DE HAUTE PURETE MATERIAUX de REFERENCE (CRM)

ICP ICP-MS AAS GC Chromatographie ionique REACTIFS ET ACIDES DE HAUTE PURETE MATERIAUX de REFERENCE (CRM) SOLUTIONS ETALONS PRIMAIRES CERTIFIEES (CRM) ICP ICP-MS AAS GC Chromatographie ionique REACTIFS ET ACIDES DE HAUTE PURETE MATERIAUX de REFERENCE (CRM) Pour plus d'information, contacter le : 02 35 07 60

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 2393 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1663 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

P17- REACTIONS NUCLEAIRES

P17- REACTIONS NUCLEAIRES PC A DOMICILE - 779165576 P17- REACTIONS NUCLEAIRES TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 Questions de cours 1) Définir le phénomène de la radioactivité. 2) Quelles sont les différentes catégories de particules

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Tableau des ions polyatomiques communs 1 1,01 COO. chromate CH 3 NH 4. dichromate COO C 6 H 5. cyanure BO 3. hydroxyde C 2. iodate CO 3.

Tableau des ions polyatomiques communs 1 1,01 COO. chromate CH 3 NH 4. dichromate COO C 6 H 5. cyanure BO 3. hydroxyde C 2. iodate CO 3. Livret de données Livret de données révisé en 2010 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Tableau des ions polyatomiques communs 1 1,01 1+,1 H hydrogène 3 6,94 1+ 1,0 Li lithium 11 22,99 1+ 0,9 Na sodium 19 39,10 1+ 0,8 K

Plus en détail

LES ELEMENTS CHIMIQUES

LES ELEMENTS CHIMIQUES LES ELEMENTS CHIMIQUES.LA CLASSIFICATION PERIODIQUE DE MENDELEÏEV En 869, le chimisme russe Dimitri Ivanovitch Mendeleïev rangea les 63 éléments chimiques connus à son époque dans un tableau. Il les disposa

Plus en détail

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Mur en maçonnerie de blocs en béton cellulaire d épaisseur 30 cm. Conforme à la norme NF P 01-010 Novembre 2007 1/28 Sommaire Avant propos... 1. Caractérisation

Plus en détail

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES Questionnaire EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES SCP 4010-2 LE NUCLÉAIRE, DE L'ÉNERGIE DANS LA MATIÈRE /263 FORME C Version corrigée: Équipe sciences LeMoyne d'iberville, septembre 2006. QUESTION 1 (5 pts) 1. La

Plus en détail

LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON - A L G A D E

LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON - A L G A D E LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON Sylvain BERNHARD - Marion DESRAY - A L G A D E Membre de l UPRAD, Union Nationale des Professionnels du Radon LES EXPOSITIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

VII. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES PERFORMANCES. 1 Introduction 542 2 Tableaux récapitulatifs 544

VII. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES PERFORMANCES. 1 Introduction 542 2 Tableaux récapitulatifs 544 VII. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES PERFORMANCES 1 Introduction 542 2 Tableaux récapitulatifs 544 2.1 Planibel clair, Clearvision, Linea Azzurra 545 2.2 Planibel coloré 546 2.3 Thermobel 546 2.4 Thermobel

Plus en détail

Région du lac de Gras

Région du lac de Gras E. Davey and W. Puznicki le 3 août 1997 Division de la gestion des eaux Affaires indiennes et du Nord canadien, Yellowknife (T. N.-O.) Résumé Dans ce rapport, on présente les résultats d'une étude sur

Plus en détail

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC SVOIR Lycée français La Pérouse TS CH P6 L énergie nucléaire Exos BC - Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. - Définir et calculer l'énergie de liaison par nucléon. - Savoir

Plus en détail

Les métaux au fil de l Histoire

Les métaux au fil de l Histoire Dossier pédagogique Les métaux au fil de l Histoire INTRODUCTION Le CNHS est une asbl fondée en 1958 ayant pour objectifs la promotion et la diffusion de l histoire des sciences en Belgique. Dans le cadre

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique

Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique CRM: Centre de Recherches Métallurgiques ASBL établie en Belgique Créée en 1948 par l industrie sidérurgique belge Certifiée ISO 17025 et

Plus en détail

C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C C4 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 30 C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les nucléons:

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA 3-1 : Physique Chapitre 8 : Le noyau et les réactions nucléaires Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Finalité du chapitre

Plus en détail

Les questions liées à la transition énergétique constituent l une

Les questions liées à la transition énergétique constituent l une Viviane Du CASTEL & Julie MONTFORT Géo-énergie, entre nouveaux enjeux et nouvelles perspectives géostratégiques Viviane du Castel est analyste géopolitique et enseignante à l ISEG-ISERAM, ISMEA. Julie

Plus en détail

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations L Ion Rallye 2012 : Camions et Bus électriques - Le transport branché Lyon 30/11/2012 Serge PELISSIER

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation Chapitre 6 Réactions nucléaires 6.1 Généralités 6.1.1 Définitions Un atome est constitué d électrons et d un noyau, lui-même constitué de nucléons (protons et neutrons). Le nombre de masse, noté, est le

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

L énergie nucléaire aujourd hui

L énergie nucléaire aujourd hui Développement de l énergie nucléaire L énergie nucléaire aujourd hui AGENCE POUR L ÉNERGIE NUCLÉAIRE Développement de l énergie nucléaire L énergie nucléaire aujourd hui AGENCE POUR L ÉNERGIE NUCLÉAIRE

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Eco-Conception. Démarche et livrables Guy Laudereau Sept 2008 technique. environnement. attentes des clients. coût

Eco-Conception. Démarche et livrables Guy Laudereau Sept 2008 technique. environnement. attentes des clients. coût Eco-Conception Démarche et livrables Guy Laudereau Sept 2008 technique environnement attentes des clients coût Eco-Conception : Schneider Electric s engage Schneider Electric s engage à : - Respecter et

Plus en détail

EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot

EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot Permet la résolution de systèmes d équations algébriques, non linéaires Contient différentes bases de données thermodynamiques.

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Dosage des métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) dans les sols par ICP-MS

Dosage des métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) dans les sols par ICP-MS Dosage des métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) dans les sols par ICP-MS Analysis of heavy metals (As, Cd, Cr, Cu, Ni, Pb, Zn et Hg) in soils by ICP-MS Nicolas ALSAC Eurofins Environnement

Plus en détail

PMI-MASTER Smart. PMI portatif. Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable

PMI-MASTER Smart. PMI portatif. Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable PMI portatif PMIP Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable ORTABI Trois possibilités de transport...... pour répondre à vos besoins Portabilité et commodité Grâce à

Plus en détail

Principe et élaboration de poudre par atomisation gazeuse, granulométrie et traçabilité pour la fabrication additive.

Principe et élaboration de poudre par atomisation gazeuse, granulométrie et traçabilité pour la fabrication additive. Principe et élaboration de poudre par atomisation gazeuse, granulométrie et traçabilité pour la fabrication additive. Lucas DEMBINSKI Christian CODDET, Cécile LANGLADE Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. CEA Saclay DETECS-LNHB 91191 Gif-sur-Yvette Cedex, France

NOTE TECHNIQUE. CEA Saclay DETECS-LNHB 91191 Gif-sur-Yvette Cedex, France NOTE TECHNIQUE CEA Saclay DETECS-LNHB 91191 Gif-sur-Yvette Cedex, France Détermination des activités des éléments des chaînes naturelles dans un échantillon de phosphogypse dans le cadre d une comparaison

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Physique Chapitre 4 Masse, énergie, et transformations nucléaires DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Date :. Le 28 juin 2005, le site de Cadarache (dans les bouches du Rhône)

Plus en détail

Notes. Schéma général PRODUCTION ÉLECTROLYTIQUE Composés inorganiques, nonmétaux

Notes. Schéma général PRODUCTION ÉLECTROLYTIQUE Composés inorganiques, nonmétaux XXXX C25 PROCÉDÉS ÉLECTROLYTIQUES OU ÉLECTROPHORÉTIQUES; APPAREILLAGES À CET EFFET (électrodialyse, électro-osmose, séparation de liquides par l électricité B01D; usinage du métal par action d une forte

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

Code minier (nouveau)

Code minier (nouveau) p.1 Code minier (nouveau) Version consolidée du code au 17 février 2014. Edition : 2015-04-26 Production de droit.org. Dans la même collection, retrouvez les autres codes français regénérés toutes les

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

Chapitre 2 RÉACTIONS NUCLÉAIRES

Chapitre 2 RÉACTIONS NUCLÉAIRES Chapitre 2 RÉACTIONS NUCLÉAIRES 2.1 Généralités 2.1.1 Loi de décroissance exponentielle Rutherford et Soddy (1902). Un atome excité retourne à son état fondamental en émettant un photon. Dans le domaine

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

La mesure du temps en géologie. Jacques Deferne

La mesure du temps en géologie. Jacques Deferne Jacques Deferne!! Jacques Deferne, 7 mai 2014 Jacques Deferne La mesure du temps en géologie Premières idées sur l'âge de la Terre Ce sont les théologiens qui, les premiers, ont exprimé leurs convictions

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

GESTION DES TERRES RARES RÉSIDUELLES EN CONTEXTE QUÉBÉCOIS. Par Renaud Beaucher-Perras

GESTION DES TERRES RARES RÉSIDUELLES EN CONTEXTE QUÉBÉCOIS. Par Renaud Beaucher-Perras GESTION DES TERRES RARES RÉSIDUELLES EN CONTEXTE QUÉBÉCOIS Par Renaud Beaucher-Perras Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement et développement durable en vue de l obtention

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 4 ème ANNEE Mercredi Ramadhan 4 Correspondant au 9 juillet 04 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES, DECISIONS,

Plus en détail

nucléaire 11 > L astrophysique w Science des étoiles et du cosmos

nucléaire 11 > L astrophysique w Science des étoiles et du cosmos LA COLLECTION w 1 w L atome 2 w La radioactivité 3 w L homme et les rayonnements 4 w L énergie 5 w L énergie nucléaire : fusion et fission 6 w Le fonctionnement d un réacteur nucléaire 7 w Le cycle du

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Une calculatrice, une règle et du papier quadrillé sont nécessaires au bon fonctionnement

Plus en détail

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Nassiba Tabti A.E.S.S. Physique (A.E.S.S. Physique) 5 mai 2010 1 / 47 Plan de l exposé 1 La Radioactivité Découverte de la radioactivité

Plus en détail

Pour optimiser l utilisation du lisier, à des fins de traitement ou de valorisation agronomique,

Pour optimiser l utilisation du lisier, à des fins de traitement ou de valorisation agronomique, Composition et volume de lisier produit par le porc Données bibliographiques Pascal Levasseur Pour optimiser l utilisation du lisier, à des fins de traitement ou de valorisation agronomique, il est indispensable

Plus en détail

Utilisation des Pneus Usagés Non Réutilisables (PUNR) dans les ouvrages de stockage d'eaux pluviales : Impacts environnementaux

Utilisation des Pneus Usagés Non Réutilisables (PUNR) dans les ouvrages de stockage d'eaux pluviales : Impacts environnementaux département Aménagement et Développement Durables Réseau Scientifique et Technique Utilisation des Pneus Usagés Non Réutilisables (PUNR) dans les ouvrages de stockage d'eaux pluviales : Impacts environnementaux

Plus en détail

Microscopies Électroniques

Microscopies Électroniques Microscopies Électroniques M2 Microscopie Électronique en Transmission Diffraction Nicolas Menguy Institut de Minéralogie et Physique des Milieux Condensés Plan Le microscope électronique en transmission

Plus en détail

DIRECTION DE L ' É N E R G I E N U C L É A I R E DIRECTION DES SCIENCES DU VIVANT DIRECTION DE LA RECHERCHE TECHNOLOGIQUE

DIRECTION DE L ' É N E R G I E N U C L É A I R E DIRECTION DES SCIENCES DU VIVANT DIRECTION DE LA RECHERCHE TECHNOLOGIQUE CEA-R-6026 ISSN 0429-3460 DIRECTION DE L'ÉNERGIE NUCLÉAIRE DIRECTION DE LA RECHERCHE TECHNOLOGIQUE DIRECTION DES SCIENCES DU VIVANT C O M M I S S A R I A T A L ' É N E R G I E A T O M I Q U E BASE DE DONNÉES

Plus en détail

THE SEPARATION OF A TRACER FOR THE RADIOCHEM1CAL ANALYSIS OF RADIUM 226.

THE SEPARATION OF A TRACER FOR THE RADIOCHEM1CAL ANALYSIS OF RADIUM 226. CEA-R 2419 - BUTAYE Michel ISOLEMENT D'UN TRACEUR POUR L'ANALYSE RAJDIOCHIMIQUE DU RADIUM 226. 223 Sommaire.- Ce rapport décrit une méthode d'isolement du Ra à partir d'un minerai d'uranium et son utilisation

Plus en détail

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments

Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments .Un préalable indispensable : Caractérisation des sédiments / Connaissance de l impact environnemental Projet CaPMoS : Capteurs Passifs et Outils de Monitoring des Sédiments Claire Alary (Mines Douai)

Plus en détail

De la physico-chimie à la radiobiologie: nouveaux acquis (I)

De la physico-chimie à la radiobiologie: nouveaux acquis (I) De la physico-chimie à la radiobiologie: nouveaux acquis (I) Collaboration: - Laboratoire de Radiotoxicologie et Oncologie (L. Sabatier) CEA, DSV - Laboratoire de Génotoxicité et Modulation de l Expression

Plus en détail

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes?

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes? Les impacts cachés des TIC Quels enjeux et quelles actions concrètes? Eric Drezet Fête de la Science CRHEA, Valbonne 19/11/2013 1 Plan Conclusion Derrière mon PC une avalanche numérique Des conséquences

Plus en détail

REVUE DU 3 ÈME TRIMESTRE 2013

REVUE DU 3 ÈME TRIMESTRE 2013 Communiqué de presse Information réglementée 24 octobre 2013-07:30 CET CP-2013-42-R REVUE DU 3 ÈME TRIMESTRE 2013 Faits marquants Les revenus sont restés stables en comparaison avec ceux de la même période

Plus en détail

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 1 Rappels sur les couples oxydantsréducteurs 1. Oxydants et réducteurs Un réducteur est une espèce chimique capable de céder au moins un électron Demi-équation

Plus en détail

hydrogène au service des énergies renouvelables

hydrogène au service des énergies renouvelables Le stockage solide de l hydrogl hydrogène au service des énergies renouvelables P. de Rango, D. Fruchart, S. Miraglia, Ph. Marty*, M. Jehan** J. Chabonnier, A. Chaise, S. Garrier, B. Delhomme, S. Nachev,

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012

Indicateurs Normes Codes de conduite. Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Indicateurs Normes Codes de conduite Françoise Berthoud Grenoble, 12 juin 2012 Pas de normes globales.. Mais 2 initiatives importantes Recenser les Normes concevoir un document (2013) (Coordination Group

Plus en détail

HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad. A better way. Together.

HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad. A better way. Together. HUAWEI TECHNOLOGIES CO., LTD. channelroad A better way. Together. Partenaires sur la nouvelle Route de la soie Progresser le long d une nouvelle Route de la soie et être partenaire de Huawei présentent

Plus en détail

L analyse minérale des cheveux clarifie la situation

L analyse minérale des cheveux clarifie la situation L analyse minérale des cheveux clarifie la situation Carence en magnésium Exposition au plomb Exposition au cadmium Carence en zinc Obtenez davantage d informations sur vos réserves en oligoéléments et

Plus en détail

[24] Le chronomètre lutetium-hafnium. [1] Le processus de la fusion nucléaire primordiale (le Big Bang)

[24] Le chronomètre lutetium-hafnium. [1] Le processus de la fusion nucléaire primordiale (le Big Bang) [1] Le processus de la fusion nucléaire primordiale (le Big Bang) [2] La quantité de mouvement et le moment angulaire [3] Calcul de l énergie de liaison des nucléons dans le noyau d un élément [4] Les

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

Terrorisme nucléaire. Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011

Terrorisme nucléaire. Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011 Terrorisme nucléaire Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011 Terrorisme nucléaire Menace ou risque? - Avril 2010, Washington: Barack Obama réunit un sommet de 47 pays sur le sujet - Terrorisme?

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

Des limites de l économie circulaire : la question des métaux

Des limites de l économie circulaire : la question des métaux Des limites de l économie circulaire : la question des métaux Philippe BIHOUIX «Au fil du temps, même l or et les métaux se désagrègent, les plus hautes montagnes s érodent, toute chose qui a forme se

Plus en détail

Ecole d été des spectroscopies d électrons.

Ecole d été des spectroscopies d électrons. Lundi 08 juin 2015 16h00 16h30 Principe et fondements de la technique - Les interactions photon-matière, l émission des photoélectrons - l analyse chimique par XPS Jean-Charles DUPIN Appareillage et instrumentation

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

L éco-responsabilité appliquée à l informatique

L éco-responsabilité appliquée à l informatique L éco-responsabilité appliquée à l informatique //////////////////////////////////////////////////////// IMPACTS SUR L ENVIRONNEMENT DU MATERIEL ////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail