05X - Les influences (A+B)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "05X - Les influences (A+B)"

Transcription

1 05X - Les influences (A+B) Bernard de Montréal : (L enregistrement démarre en cours ) ( ) Qui éventuellement sera résolu sur notre planète, parce qu éventuellement tous les êtres humains auront la clairvoyance lorsque le nouveau cycle aura commencé, un être ne pourra pas mentir à un autre être parce que les êtres humains auront une vision qui leur permettra de voir et penser les intentions, les motivations de ceux avec lesquels ils fraternisent, ou avec lesquels ils ont des relations. Cependant, avant que ces temps viennent, il est important que les êtres humains de tous les niveaux d intelligence, de tous les niveaux de possibilités sensoriels ou extrasensoriels, réalisent qu il y a dans le Cosmos présentement en relation avec notre temps, un combat qui se fait à l échelle mondiale pour la séparation des humains. Il y a des êtres humains qui iront, pas par désir ou par convoitise, mais il y aura des êtres humains qui iront dans une direction et il y en aura d autres qui iront dans une autre direction. Ce n est pas la direction qui est importante, ce qui est important c est que les êtres humains, les individus qui se sensibilisent petit à petit à des choses qui, dans les années passées ou dans les siècles passés, étaient cachées, étaient occultes, alors que ces êtres humains réalisent le principe fondamental de l identité humaine, c est-à-dire que l être humain doit réaliser que tant qu il n a pas la maîtrise sur lui-même de son propre savoir, de sa propre intuition, tant qu il est encore confus, tant qu il n a pas la sécurité, la certitude de savoir que ce qu il sait c est ça! Et je dis bien que de savoir que ce qu il sait : c est ça! Je ne parle pas de vérité, je fais une distinction très probante, entre le savoir et la vérité. La vérité c est une attitude, c est une réflexion de la conscience à travers l intelligence de l être humain, c est comme un diamant, il y a plusieurs facettes, alors si on vous approche un jour et qu avec de belles paroles on vous fait croire à une vérité, à ce moment-là vous vous attachez à une facette du diamant. Un autre jour, un autre être viendra à vous avec de belles paroles, peut être de plus grandes paroles, et il vous fera attacher à une autre vérité, et tant que vous n aurez pas compris la leçon : qu il n y a qu une Réalité, et que cette Réalité c est la conscience qui domine qui surtend tout, qui contient tout, à ce moment-là vous serez forcés peut-être de passer des années dans les couloirs sombres de l inquiétude et de la confusion. Vous devez remarquer qu au 20ème siècle, l être humain a accumulé beaucoup de connaissances, les systèmes de communication, les médias, apportent jusqu à nous de l information qui vient d aussi loin que la Chine, vous avez de l information qui vient du Tibet, vous avez de l information qui vient des Chinois, il y en a qui viennent de l Europe, il y en a qui viennent d autres plans, l être humain aujourd hui est bombardé, et ce bombardement va coûter cher L attitude que j ai prise en relation avec les conférences que j ai décidé de donner, c est une attitude qui me permet de me situer totalement en dehors des cadres de la relativité de la connaissance, si un être humain prône telle chose, un autre prône une autre chose, je suis assez neutre mentalement pour l écouter. S il dit des choses qui reflètent bien ce que je sais, j établis avec cet humain des relations très étroites. S il dit des choses qui me font vibrer intérieurement, qui me causent un malaise, à ce moment-là j attends, mais je ne mets pas cet humain de côté, parce que tous les êtres humains en général sont bons, ils ont parcouru des étapes de vie, ils ont eu des expériences, ils ont une mémoire qui souvent les amène à avoir des expériences ou à rechercher des expériences qui ne sont pas encore alignées complètement avec la conscience interne, mais ça, cela prend des années. Alors les défauts de l être humain que vous rencontrez, ce ne sont pas des choses importantes, ce sont ses qualités qui comptent, alors si vous entrez en contact avec BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 1

2 des gens qui ont des idées, votre intérieur devrait être comme une toile très fine qui vous permet de juger dans l instantané, de la valeur de ce qui est dit, et non de sa validité. Les influences sont pernicieuses, toute influence est mauvaise, j ai remarqué ce que je vais dire, toute influence est mauvaise, qu elle soit bonne ou qu elle soit mauvaise. Si elle est bonne l influence est mauvaise parce qu elle affaiblit votre volonté, et si elle est mauvaise par elle-même, elle détruit l aptitude interne que vous avez à découvrir en vous-même la vérité. Je reprends le mot vérité, parce qu au stage où la population se situe, on ne peut que parler de vérité, mais si je reprends ce terme de vérité et que je l annexe à une expression que je décris sur le champ, je dis que si vous entrez en contact avec des idées qui vous font plaisir, à ce moment-là c est bon, parce que le plaisir que vous avez ne vient pas de vous. S il y a en vous une crainte, s il y a en vous une inquiétude concernant telle ou telle chose, cette vibration vient, bien que vous n en soyez pas conscient, de votre propre ajusteur de pensée, c est une protection. Moi je sais très bien qu il y a beaucoup de gens que j aimerai rencontrer, avec lesquels j aimerai discuter de telle ou telle chose, mais je sais que ce n est pas le temps, je vais attendre 5 ans, 10 ans. Mais ces gens-là, qui ont l avidité, qui en sont au stage de l évolution spirituelle qui est simplement une transition dans l évolution de l être humain, ces gens-là souvent veulent savoir, ils veulent connaitre, ils veulent comprendre, et un jour ils comprendront qu il n y a rien à comprendre, que tout est su, mais ce n est pas au niveau matériel ou au niveau spirituel - excusez-moi si je vous crie dans les oreilles - c est au niveau mental que l on commence à réaliser que tout est su, une fois que la radio est bien ajustée, à ce moment-là les informations viennent, mais il se fait dans cette période une épuration, de sorte que les possibilités d influence, qui se situent toujours par le biais du corps astral ont été détruites. Richard Glenn : Bernard, est-ce que vous me permettez une question, il y a plusieurs types d influences, qu on pense au magnétisme sur le fer, qu on pense au tropisme, la plante qui se retourne toujours vers la lumière pour rechercher l énergie par les photons, la photosynthèse, ou bien qu on pense aux influences transmises génétiquement que ce soit par l instinct, l instinct de conservation, les instincts, l être humain est donc inévitablement influencé même avant d être capable de réagir devant une influence quelconque, est-ce que toutes ces formes d influences sont de même nature? Bernard de Montréal : Non. Il y a un certain nombre d influences, je peux les cataloguer mais il faut prendre note parce que je n aurai plus la mémoire, il y a 5 sortes d influences fondamentales dans le Cosmos : - Il y a ce qu on appelle les influences Planétaires. - Il y a les influences ordinationnelles, ce sont des influences qui sont des influences de programmation qui sont établies dans le champ d activité de l être humain, pour l évolution de l être humain par des intelligences qui se situent et qui habitent sur les plans invisibles des différentes Planètes du système solaire. - Il y a ensuite ce que l on appelle les influences paradoxales, ce sont des influences neutres qui servent simplement à maintenir l être humain en vie et à lui permettre d évoluer sur le plan biologique, de telle sorte que certaines forces n entrent pas dans son corps physique. Un exemple de ces influences paradoxales, par exemple si telle personne aime, pour une raison qu elle ne connaît pas, disons qu elle aime à porter une bague de rubis, le rubis a une vibration, il a une émanation, cette personne là si elle est dans la bonne perception de son goût, prendra le rubis et le mettra sur son doigt et ce rubis-là lui servira sur le plan biologique, le rubis servira à neutraliser certaines formes d énergies dans le corps éthérique, et l empêchera d avoir des troubles qui ne sont nécessaires et des choses comme cela, ça, ce sont les influences paradoxales. - Ensuite il y a les influences que je terme ici avec restreinte, ce sont des influences immondes, les influences immondes sont les influences qui proviennent des plans astraux, soit de la Planète Terre ou d autres Planètes environnantes et qui pénètrent en général l être humain BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 2

3 la nuit lorsqu il dort, ces influences-là sont négatives, c est à dire que ces influences-là retardent son évolution et c est à ce niveau-là, que ces influences sont souvent rattachées au phénomène ufologique, le phénomène des OVNI, je vais en parler d ailleurs à long terme. - Et ensuite, il y a la dernière influence qu on appelle une influence catégorique, cette influence est la relation directe sur le plan Supramental entre l être humain et l ajusteur de pensées. L ajusteur de pensées c est un être en évolution sur un plan de lumière très élevé et qui connaît tout de l être humain, qui suit l être humain depuis l âge très tendre de son évolution sur la Planète, et cet être-là, a des pouvoirs énormes sur l être humain, c est un ajusteur de pensées. Probablement pour le bénéfice de la population qui s intéresse aux phénomènes OVNI, je je vais revenir sur la 4ème. Le phénomène OVNI est un phénomène qui est extrêmement important pour l humanité, pour l avancement de l humanité, pour l évolution biologique et l évolution mentale de l être humain, seulement le phénomène OVNI n est pas encore sous le contrôle des forces de la Lumière, c est-à- dire que les intelligences dans le Cosmos qui sont totalement créatives, n ont pas encore la capacité d intégrer leur volonté créative au niveau du phénomène OVNI, et cette incapacité résulte du fait que le temps n est pas encore venu pour l être humain de comprendre le phénomène OVNI. Il y a des intelligences qui se servent du fait que l être humain a un esprit totalement ignorant des autres mondes, qui se servent du fait que l être humain est prisonnier de ses pensées, que l être humain soit obligé de penser pour savoir, ces intelligences se servent de son corps astral, de sa vision astrale, autrement dit ils se servent de tout, pour créer chez l être humain, dans les populations, de la crainte, une inquiétude ou de la Mesmérisation, un l hypnotisme total, et je vous prie de croire qu ils peuvent le faire d une façon très, très avancée. Si vous avez un bébé dans une crèche, cet enfant est totalement sous l influence des êtres autour de lui, parce qu il n a pas les instruments qui lui permettent d appliquer son individualité à son environnement. L être humain en relation avec les forces qui évoluent sur les autres plans, est exactement dans la même situation. L être humain cesse d être un bébé, lorsqu il commence à sentir sa propre force en lui-même, et il développe les muscles de l enfant plus fort, lorsqu il commence à avoir la certitude de ce qu il sait ou de ce qu il pense. Et je vous prie de croire que ce n est pas facile d arriver à un état, où un individu se sent capable d affronter n importe quelle volonté contraire à la sienne, ses émotions l empêcheront, sa mémoire le feront reculer devant les faits nouveaux, psychologiquement il sera paralysé, il sera sujet à l hypnose, et il sera sujet à l hypnose directe ou à l hypnose à distance. Quand je dis que l influence, les influences, sont les ennemies de l être humain, je décris un tableau qui est très simple, mais dont le fond, la toile, est extrêmement complexe. L analyse des différentes formes d influence, c est purement un jeu de l esprit, vous pouvez lire des livres, vous pouvez parler avec des gens, vous pouvez attaquer ou défendre une théorie, ça ne va rien changer. Lorsque vous avez compris qu en vous il y a un espace qui vibre, qui est sûr, et qui est fondamentalement connexe avec les forces de l évolution, les forces qui vous permettent éventuellement d être libres, les forces qui vous permettent éventuellement de développer un jugement juste, les forces qui vous permettent éventuellement d avoir un discernement total, qu elles que soient les opinions émises, à ce moment-là vous pouvez commencer à comprendre que vous avez raison. Quand vous aurez commencé à comprendre que vous avez raison, et ça vous n aurez pas cette raison parce que vous la voulez ou vous la désirez ou parce que vous êtes spirituel! C est dans la démarche spirituelle que l être humain se heurte le plus à la confusion intérieure de son être, parce que si l être humain est matérialiste, s il ne s occupe simplement que des choses du monde, il n a pas ces problèmes, s il commence à s intéresser à des choses de l esprit, là les problèmes commencent et éventuellement ils abondent et plus vous avancez dans les sphères de la connaissance et plus vous arrivez à entrer en relation mentale télépathique directe avec des intelligences très sages, vous vous apercevez que le chemin est pénible, ce n est pas par option de sadisme que l être humain souffre lorsqu il entre en contact avec ces intelligences, ce qui se passe c est la confrontation de différentes BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 3

4 sortes d énergies! Vous avez un esprit humain qui est attelé à un corps physique, vous avez un esprit humain qui ne jure que par ce qu il voit, et tout à coup vous avez un autre esprit qui communique avec cet esprit et qui l encadre dans une version totalement nouvelle de la réalité que connaissait avant cet esprit, c est effectivement une Initiation Solaire. Richard Glenn : Et c est ce que vous avez connu personnellement. Bernard de Montréal : C est ce que j ai connu, c est ce qui m a été imposé, moi je n ai jamais recherché dans la vie ce que je représente aujourd hui, au niveau de ma propre compréhension. Richard Glenn : Est-ce que ce n est pas de subir une certaine forme d influence, qui, comme vous le disiez tantôt «toute influence est négative»? Bernard de Montréal : C est justement pourquoi je disais qu il y a 5 sortes d influences et que la dernière dont je parle, celle qui fait effet dans ma propre vie, c est cette influence catégorique qui effectue chez l être humain une transformation psychologique totale. Le mental humain, l émotionnel humain, le corps de vie, le corps physique sont spontanément, instantanément influencés, affectés par des vibrations qui suspendent pendant un certain nombre d années, ce que vous appelez le libre arbitre, éventuellement le libre arbitre est ré-établi à une autre échelle, et l on découvre le libre arbitre Universel qui résulte de la fusion entre l ajusteur de pensées et l être humain. Je ne souhaite à personne cette expérience, bien que je la connaisse comme étant très grande, les êtres humains ont assez à souffrir des petits piétinements de chaque jour, sans souffrir de ces choses, de ces étapes qui font d eux des êtres qui regardent dans l avenir, avec la précision que vous avez lorsque vous regardez dans le présent. Richard Glenn : De vivre sous l influence d une initiation Solaire, est-ce que ce n est pas de retourner aux sources comme l animal est instinctif? L être humain qui vit sous l influence de la présence du Supramental, finit par oublier, pas de mémoire Finit par ne pas penser, un peu comme la petite tortue qui sort du sable et qui automatiquement sans penser, sans mémoire, se dirige vers l océan, et c est certainement une forme d influence protectrice. Bernard de Montréal : La comparaison est intéressante, le phénomène lui-même peut être différent. Lorsque l être humain entrera dans le nouvel âge, il comprendra qu il n a pas besoin de penser pour connaitre, penser c est une faculté humaine qui fait partie de la structure des mécanismes de l Ego humain, si l être humain n avait pas développé la faculté de penser, il n aurait pas aujourd hui une civilisation telle qu il la connaît. Mais, dans l évolution de l être humain qui vient, il comprendra qu il n a pas besoin de penser pour connaitre parce que tout est connu, ce dont il a besoin c est la connexion. On est très, très attaché à notre Ego, on est très attaché à nos pensées, on est très attaché à nos idées, à nos concepts, ça c est normal, mais je dis que dans des cas de transmutations instantanées de l être, ces facultés sont mises en suspension, pour permettre à un individu de travailler en relation avec un niveau d intelligence permettant ainsi la traduction instantanée sur le plan matériel, de concepts qu un être humain s il pouvait penser, ne pourrait jamais atteindre. Je dis souvent à des gens, l être humain éventuellement devra être capable de penser des pensées impossibles, alors cet homme me dit : -«Mais une pensée impossible qu est-ce que c est?» Je lui dis : -«Une pensée impossible c est une pensée qui ne se pense pas» Alors il dit :- «Comment veux-tu pouvoir traduire une pensée impossible, si elle ne se pense pas?» Et je lui ai dit : -«C est justement pourquoi cela se fait, elle ne se pense pas». La pensée doit passer par vibrations, d un plan supérieur à l être humain, mais si l Ego est dans le chemin elle ne va pas passer, ou si elle passe elle va fracturer l Ego et l être humain va se retrouver malade, psychiquement malade, alors dans le BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 4

5 cas, dans mon cas et dans le cas de ceux qui travaillent dans le même rayonnement d énergies, il se fait automatiquement une opération à tous ces niveaux-là, et éventuellement les énergies se stabilisent et tout redevient normal, mais c est une autre normalité, ça n empêche pas l individu de fonctionner comme tout le monde. Richard Glenn : Cette source d énergies qui se manifeste sur différents plans, si on remarque sur le plan stellaire, une étoile naît, grandit, explose et meurt, est-ce que cette influence rejoint l être humain, à évidemment une échelle humaine, Planétaire, où l être humain va naître, grandir, exploser, et mourir? Bernard de Montréal : Bon, alors si on va parler des étoiles, il faut expliquer ce que c est une étoile. Ce qui existe dans le Cosmos sur le plan matériel, sur le plan des sphères solides, est une condensation d un Esprit, toutes les Planètes sont de l Esprit. Lorsqu une Planète ou une étoile éclate, ce n est pas qu elle disparaît, c est que son niveau d évolution change, alors il y a un déplacement dans le Cosmos physique, d une manifestation solide de cette énergie, mais sur les autres plans il n y a pas de déplacement, il y a une pulsation d énergies qui se fait, et à ce moment-là, lorsque la pulsation d énergies se fait, qui est connue dans notre Cosmos physique comme la mort d une étoile, il y a des changements énergétiques dans le Cosmos qui servent à transmuter tel ou tel aspect de l architecture du Cosmos. Si on parle des influences Planétaires, si on parle des Planètes, la Lune, Vénus, Mars, ce ne sont pas les Planètes physiques qui ont de l influence sur l être humain, bien que ces Planètes ont une influence par exemple caractérielle comme la Lune qui attire les eaux de l Océan, mais ce qui se fait au niveau des influences, c est sur les autres plans. L être humain n a pas encore compris que ce qu il voit avec les yeux n est qu un aspect très, très, très lent de ce qui se passe sur d autres plans. Lorsque l être humain aura la vision des autres plans, autrement dit qu il pourra voir dans l invisible comme il voit dans la matière, à ce moment-là, il comprendra que ce ne sont pas les aspects matériels des Planètes qui influent sur lui, mais que ce sont les aspects vibratoires intelligents - ce que les gens appellent spirituels - de ces Planètes, qui influent sur lui, toutes les Planètes sont habitées, toutes! Toutes les Planètes sont habitées, je ne dis pas que toutes les Planètes sont habitées par des extraterrestres, je dis que toutes les Planètes sont habitées, et chaque Planète a un rôle à jouer. On en prend une par exemple, on va prendre la Planète Vénus, il y a des gens qui s intéressent à l Astrologie. L Astrologie c est une science c est un effort de l Ego humain, aidé par son intuition, lui permettant d établir des relations dans sa vie de chaque jour ou à une échelle quelconque, entre les changements Planétaires et lui-même, et ça c est très important parce que tant qu on est influencé par les Planètes : c est un signe qu on n a pas la Volonté. Quand je parle de Volonté, je parle de Volonté, je ne parle pas de ce que les Anglais appellent the willpower (force, volonté) la Volonté c est une force qui n appartient pas à l être humain, c est une force, c est une puissance qui provient de l ajusteur de pensées, et qui se manifeste dans son mental à lui, pour la coordination sur son plan de vie sur le plan physique de certaines activités, et la Volonté c est très puissant, et un être humain qui a de la Volonté, qui a de la Volonté! Est indestructible parce que cette Volonté est à la fois sa protection et sa puissance dans l évolution. La Volonté est un Principe Cosmique qui vient des sphères très élevées, qui passent par l être humain, c est le même Principe c est un Principe comme l Amour et l Intelligence. L Amour n appartient pas à l être humain, la Volonté n appartient pas à l être humain et l Intelligence n appartient pas à l être humain, il a l illusion d avoir de la Volonté, de l Amour, de l Intelligence, ce sont des reflets de ces énergies primordiales qu il a. Lorsque l être humain peut intégrer ces forces en lui, à ce moment-là, il peut se soustraire des influences Planétaires. Si on me demande - «Est-ce que c est bon de faire de l Astrologie?» je dis tout est bon, tout est bon, du moment que vous ne vous rapetissez pas dans votre volonté, je connais des gens qui aiment l astrologie, d ailleurs qui sont très bons, qui sont très psychiques, qui BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 5

6 connaissent même mon avenir, mais qui n ont pas de Volonté! S ils n ont pas la carte astrologique au bout de la semaine, ils ne veulent pas prendre de décisions dans les affaires, ce n est pas bon ça, cela revient à l influence! C est très subtil l influence! Les gens Il y a beaucoup de gens qui souffrent, je ne dirai pas qu ils souffrent pour rien, mais je dirai qu il y a beaucoup de gens qui souffrent et qui ne souffriraient pas tant, s ils comprenaient certaines choses. Je donne un exemple particulier qui va s appliquer à tous les cas : Je prends le cas d une personne qui est extrêmement clairvoyante, très sensible, qui voit sur son écran mental des évènements qui vont se passer dans deux, trois jours, dans deux semaines, dans un an, qui peut voir par exemple son père qui va être frappé par une automobile, ces gens-là souffrent parce qu une fois qu ils ont réalisé qu ils ont ce pouvoir - parce que cela vient en général en relation avec un évènement - la personne a cette capacité depuis qu elle est jeune et tout à coup, un jour, elle voit le père qui se fait frapper, et elle dit «ah, j ai vu ça hier, ou j ai vu ça avant-hier» et c est là que cela commence à se développer et petit à petit là elle commence à s apercevoir cette personne que ce pouvoir ou cette capacité, fait partie de sa personnalité, alors au début elle ne sait pas quoi faire, si elle avait un contact ce serait plus facile car le contact dirait «il ne faut pas t en faire, ne te casse pas la tête, ne t énerve pas, papapapapapa» Mais la personne, elle est seule ou elle a des amis qui ne comprennent pas, elle a des amis qui sont inquiétés par cette capacité, alors il y a toutes sortes de paramètres-là, psychologiques au niveau de la vie de l individu, en relation avec un environnement social qui n aident pas cette personne-là. C est pour ça que je dis qu il y a deux sortes de souffrances, moi mes souffrances je n y peux rien, quand bien même une personne me dirait un jour «Monsieur Bernard, je vais vous placer dans un hôtel là, vous allez rester dans votre petite chambre, vous n aurez pas de troubles» ça ne fonctionne pas comme ça! Parce que toutes les vibrations sont intérieures, moi je vais simplement me frapper le doigt sur la chaise quand je ne devrais pas me frapper le doigt sur la chaise et ça me fait mal, parce que c est une imperfection, alors tous les corps deviennent extrêmement sensibilisés et lorsqu on travaille avec l ajusteur de pensées, leur Volonté qui est leur faculté créative chez l être humain est très puissante, alors si l être humain est fusionné à eux, il ne peut rien contre ces énergies-là, il doit les subir, alors ce qu il se produit c est qu on développe énormément de résistances sur tous les plans, de sorte que ce qui pourrait faire souffrir énormément de monde, nous, ça ne nous fait pas souffrir! Mais d un autre côté ce qui nous fait souffrir ne ferait pas souffrir d autres personnes. Ça répond à votre question? Richard Glenn : Nous passons à une autre intervention Bernard de Montréal : Si vous me permettez de faire une parenthèse, j aimerai avec le temps qui vient, me rapprocher le plus possible des individus sur le plan psychologique, c est-à-dire que je sais, que beaucoup de personnes ont énormément de questions. Effectivement je ne peux pas répondre à toutes les questions, je peux répondre à toutes les questions mais il y a un facteur de temps, mais si les gens sentent qu ils ont une question pressante ou si ils sentent que j ai dit quelque chose qui ne les quitte pas, qui ne semble pas être consistant avec d autres choses que j ai dit, à ce moment-là c est très important que ces gens-là redemandent, reformulent une question, pour qu on puisse avancer ensemble dans l établissement d une plateforme d énergies, et au fur et à mesure que le temps passera, cette plateforme d énergies servira à tout le monde pour pénétrer petit à petit dans leur propre vie intérieure, les mécanismes de chaque individu seront dévoilés, débloqués, parce que je peux communiquer avec chaque individu dans la salle, je peux expliquer les problèmes, les mécaniques de l esprit de chaque individu dans la salle, et à ce moment-là il se développera une énergie qui fera partie d une autre énergie globale que j appelle la plateforme d énergies, et quand on se reverra, vous ne rencontrerez pas une personne qui est étrangère à vous, mais vous rencontrerez une personne qui est très, très liée à BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 6

7 vous sur le plan vibratoire, et c est ça qui est important parce que je n ai pas fini de parler, il y a beaucoup à dire Richard Glenn : Oui, on a ici un monsieur qui a la main levée. - «il y a quelque chose qui me préoccupe quand même et puis je pense que ça préoccupe pas mal de gens aussi, c est que si on veut quand même monter tous en même temps, là, c est que Bernard dit souvent qu il ne pense pas, qu il n est pas capable de penser, et nous en tant qu êtres humains là, j ai de la misère à concevoir comment on peut vivre sans être obligé de penser» Bernard de Montréal : Bon, alors penser c est une faculté naturelle chez l être humain, si aujourd hui pour demain, votre ajusteur de pensées prenait la décision de se manifester à vous, de vous rendre conscient de lui, de vous donner le pouvoir de communiquer avec lui comme nous nous communiquons ensemble, à ce moment-là il serait obligé de neutraliser, autrement dit de changer les vibrations de votre mental, d élever les vibrations de votre mental pour pouvoir établir une connexion, et automatiquement votre faculté de penser serait interrompue. C est difficile de comprendre qu une personne ne peut pas penser parce que c est un état d esprit, penser pour moi c est une souffrance, si j avais à penser, parce que le taux vibratoire de mon mental pour penser doit être diminué, alors pour moi, penser c est une souffrance. Ce que vous appelez vous, pensée, quand vous pensez, quand les gens pensent, moi je parle, je communique, je parle, c est un autre taux de vibration, c est un état d esprit qui est autre, mais qui n est pas engendré par soi, parce que les gens savent combien il est difficile de cesser de penser, même par la méditation transcendantale on arrive petit à petit à cesser de penser et on s aperçoit éventuellement qu on pense à cesser de penser, c est un cercle vicieux. Or, penser est une faculté normale de l ego de l être humain, c est très bon de penser, mais si l état vibratoire de l être humain est changé par le contrôleur de la pensée, à ce moment-là l être humain n a plus à penser, c est inutile de penser, c est impossible de penser. Richard Glenn : Est-ce que je peux me permettre de donner une image, c est un peu comme si Bernard vivait toujours sur des intuitions constantes, tu sais, quand on dit «j ai l intuition de quelque chose, les médiums sont beaucoup habitués à cela, ils l ont par intuition, ils sentent par impression que le train qui est là va faire un accident dans trois. Bernard de Montréal : C est très bien ce qu il dit, c est très bien comme explication, c est comme si je vivais constamment sur intuition, avec la seule différence que je ne vis pas sur le plan intuitif, je vis sur le plan mental télépathique, c est une communication télépathique avec des mots très précis, il a un nom, c est comme si je discute avec un autre être, mais c est comme si le niveau d intuition autrement dit, ce que les gens appellent l intuition c est exactement la même chose, excepté que l intuition c est un aspect limité de cette communication Supramentale. Moi, je ne suis pas intuitif, je communique, intuiter pour moi ça n existe pas, mais ça existait quand je pensais, maintenant cette faculté étant changée, la faculté de penser étant abolie, ce qui était pour moi avant, intuition, est devenu communication télépathique permanente. Richard Glenn : Est-ce que vous avez vu le film Jonathan Livingstone «le Goéland»? (Un monsieur répond qu il n a pas vu le film mais qu il a lu le livre) Oui alors si vous avez lu le livre, c est très difficile à Jonathan d expliquer aux autres Goélands ce qui s est passé en lui et puis pourtant c est bien simple parce que pour lui tout est simple et puis les autres compliquent tout le temps, alors plus on va penser et plus on va compliquer aussi, pour Bernard il lui est difficile de transmettre à nous autres les goélands d en bas, ce que lui a connu comme expérience dans son initiation Solaire, mais ce que l on peut dire c est qu il transporte sa BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 7

8 personne dans des centres de recherches ou en relation avec des scientifiques qui l utilisent comme lui les utilise, pour savoir les choses sans les apprendre et sans les comprendre, et il y aura évidemment des inventions qui vont aussi sortir grâce au canal par lequel il y a des intelligences qui utilisent Bernard pour transmettre des choses à l humain, à l être humain. Mais là-dessus, Bernard est-ce qu on peut quand même? A nos gens qui sont ici, est-ce qu on arrête la caméra un peu pour parler entre nous? On l a arrêté la camera là? Bon, la preuve la caméra est à terre (La vidéo est interrompue, mais le son est toujours enregistré ) Juste une question Bernard, je sais que l être humain est face à des problèmes graves de pollution, de surpopulation, etc. etc. Je pense qu actuellement il y a des scientifiques qui sont vraiment feedés, - je cherche le mot en Français là, feeder des (De l anglais feed : aliment, alimenter) - alimentés par les informations que Bernard leur transmet, mais de façon claire et nette, un cristal, ou telle chose dans telle chose va donner tel résultat et puis utilisez cela dans vos machines, cela va marcher cent fois mieux, pas de pollution, etc. etc. Je ne veux pas t amener sur une pente glissante ou dangereuse là, sur le plan de divulguer des informations scientifiques mais quand même, c est un fait acquis et il y a des scientifiques dans la salle qui travaillent avec Bernard, d ailleurs qui sont ici, et ils sont sur le point de mettre au point des choses extraordinaires, je me permets d en avancer une, sans aller trop loin dans les détails. Le téléphone utilise je pense, l extérieur du fil électrique, le scientifique qui est là va me le dire, (dit-il en s amusant) utilise l énergie qui est à l extérieur du fil électrique ou c est le contraire et grâce à des informations très techniques que Bernard a transmis à ces scientifiques-là, il leur a dit : -«Utilisez telle forme de cristal dans tel système, vous allez remarquer que l énergie au lieu d être sur la périphérie va descendre dans le centre du fil, et à ce moment-là est beaucoup moins sensible à des etc. Plutôt que d utiliser la fibre optique qu on veut utiliser là, tout transformer avec la fibre optique, cette invention qui est sur le point d être vraiment appliquée parce qu il y a déjà des expériences ont été faites aux États Unis, déjà des expériences ont été faites ici au Québec, les résultats sont là, palpables, grâce à ces techniqueslà et bien c est vrai que l énergie n est plus sur la périphérie du fil mais elle descend dans le centre du fil, et ça, ça rejoint la valeur de la fibre optique si on veut, cela peut transformer beaucoup de choses. Mais comment un gars qui ne pense pas arrive à ça? Mais c est parce qu il ne pense pas, qu il arrive à ça. Les gens qui font des inventions, ce n est pas parce qu ils y ont passé longtemps ou y ont pensé peut-être à 99 pour cent, mais ce qui leur a donné l intuition, c est ça qui leur a fait découvrir la chose, bien souvent ça marche par intuition. Bernard de Montréal : Toutes les grandes théories disons si on prend au 20ème siècle, les grandes théories, vous prenez Niels Bohr par exemple qui a développé le modèle solaire de l atome, c est dans la nuit qu il a découvert ce système-là, il rêvait, il s est réveillé, il a conquis l enthousiasme de sa femme et il s est mis à mettre l information qu il a eu dans un rêve sur papier, Einstein c était la même chose, toute grande découverte en science, passe par un canal intuitif, et ensuite elle est accordée en relation avec les autres doctrines scientifiques, par l intellect. Parce que, ce qui est connu en sciences, disons ce qui sera fait en science dans 20 ans par exemple, est déjà connu sur d autres plans, alors l intellect humain - la faculté de penser - maintient un équilibre entre ce qui doit devenir et ce qui est aujourd hui, mais sur le plan de la créativité, tout ça c est comme dans l avenir, l être humain ne pensera pas. La science de l an 2000 avec le contact entre notre civilisation et les Intelligences supérieures, il n y aura pas de procès! Il y a des cerveaux ce que l on appelle communément sur notre Planète, des cerveaux électroniques, ce ne sont pas des cerveaux électroniques, l électronique ça n existe pas sur le plan Cosmique la science, l électronique c est la dernière frontière de la science matérialiste. Et y a des cerveaux pensants qui existent, qui sont construits mais qui ont comme mémoire la mémoire Cosmique, alors ces cerveaux-là ne sont jamais programmés, alors quand des gens veulent partir d une Planète dans le Cosmos pour venir à une autre Planète dans le Cosmos, BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 8

9 tout est programmé en relation avec la mémoire Cosmique, mais ce ne sont pas les individus eux-mêmes qui programment la soucoupe volante, vous allez souvent m entendre parler d une façon positive des soucoupes volantes, et d une façon négative des soucoupes volantes. J ai mes raisons, je les expliquerai au fur et à mesure parce que je ne laisserai aucune pierre intouchée, mais si je prends ce secteur des activités Cosmiques, dans les siècles qui viendront l être humain aura des machines à penser parce qu il n aura pas le temps de penser, c est une perte d énergie de penser! C est fatiguant penser! Les professeurs à Université, ceux qui font de la recherche pensent, c est très fatiguant de penser! Richard Glenn : On a confirmé là que l énergie Bernard de Montréal : (Coupant la parole) Alors c est normal que les gens se demandent comment c est possible de ne pas penser, mais c est très, très naturel de ne pas penser. Ça, c est comme c est très, très naturel de ne pas mourir. Ce n est pas naturel que l être humain meurt l être humain ne doit pas mourir. Dans les siècles qui viennent, dans le cycle qui vient, l être humain ne mourra pas. Il aura la conscience totale de ces différents principes et lorsqu il décidera de laisser le corps physique pour une évolution sur une autre Planète, à ce moment-là il le fera à volonté. Mourir ce n est pas naturel, l être humain meurt depuis qu il a de l Ego. Richard Glenn : Il y a justement une personne là-bas, qui a une question à poser sur la mort. Posez la de là-bas madame, ça va être beaucoup moins trouble (La question est malheureusement inaudible). Bernard de Montréal : Je vais vous faire plaisir madame. Le phénomène de la mort c est le phénomène le plus incompris de notre Planète, de notre existence. Si les humains savaient combien ce n est pas nécessaire de mourir, ils ne pourraient pas croire à la réalité de ce principe de vie, la mort existe parce que l être humain a un Ego. Si l être humain était en communication avec le Cosmos il n aurait pas à mourir, je ne dis pas que le passage d un plan à un autre n existe pas, parce qu effectivement pour changer de plan d évolution il faut mettre de côté les anciens bagages, mais la mort physique, la putréfaction du corps physique dans le sol, c est une insulte. C est une insulte Et je vais vous dire ce que ça insulte, ça insulte le principe d Intelligence innée dans l âme en relation avec les organisations Cosmiques de la Vie, c est une insulte! C est une interférence avec l évolution, et la mort existe depuis que l être humain a établi sur le plan physique, des coordinations astrales avec les forces Lucifériennes. Les grands initiés, le Christ, ne meurent pas c est une insulte à la Vie, à l Intelligence, à l harmonie qui existe entre le haut et le bas, de mourir. Richard Glenn : Est-ce qu on peut dire que c est l énergie de l âme qui soutient la vie au corps? Bernard de Montréal : L âme est un transformateur Cosmique, l âme c est la forme la plus pure d énergie qui existe parce qu elle est, elle-même, éternelle, pas dans son temps, mais dans le temps de toutes les formes qui existent au niveau de l île paradisiaque, l âme est parfaite dans sa composition énergétique, mais elle est imparfaite dans l organisation atomique de ses centres. Lorsque l être humain comprendra scientifiquement les principes énergétiques de l âme, il pourra se servir de l âme et traduire son énergie pour éventuellement créer autour de lui des effluves animiques, ce qui lui permettra de travailler dans le Cosmos avec des entités qui aujourd hui sont tellement évoluées qu on ne peut même pas communiquer avec eux par télépathie. L âme c est le secret de tout ce qui existe dans le Cosmos, c est le secret, un être humain qui connaît son âme, connaît la Vie, connaît tout. L âme est co-existante avec tout ce BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 9

10 qui est parfait, dans son énergie, mais son évolution doit se faire parce qu elle est sujette aux Lois des temps. Lorsque l âme n est plus sujette aux lois des temps, à ce moment-là, elle n a plus à comprendre, elle n a plus à évoluer par ascension, elle évolue par descente vers les plans inférieurs, il y a dans le monde des êtres ascendants et il y a des êtres descendants. Ceux qui descendent sur l échelle de l évolution n ont rien à apprendre, ils savent tout instantanément. L être humain doit comprendre que les mots, tous les mots! Tous les mots sont des prisons : Le mot Dieu est une prison, le mot Christ est une prison. Tous les mots sont des prisons. Lorsque l être humain sera sur les autres plans, qu il pourra travailler avec les autre plans, la communication se fait par vibration, mais les mots ne servent plus à véhiculer l énergie. Sur le plan matériel, parce que l être humain a un Ego, parce qu il a une cervelle, parce qu il a une mémoire, parce qu il a une faculté de penser, les mots servent à transmettre de l information, de l énergie, mais derrière les mots il y a de l énergie pure, une vibration et c est cette énergie que les gens doivent sentir et non les mots. Si vous vous attachez aux mots vous allez devenir un esclave des pensées qui seront créées par l utilisation complexe des mots. Si je fais une équation entre les mots et la vérité, les mots créent la vérité, l énergie permet à l être humain de connaitre la réalité. C est pour cela que s il y a chez un individu une certaine sagesse et qu il réalise que dans des milliers de cas dans le monde, il y a des gens qui ont quelque chose de véritable à dire, qu is ne s attachent pas aux mots, qu ils aillent derrière le mot, qu ils se servent de la vibration qu ils sentent autrement dit, et à ce moment-là ce que cette personne-là leur communique leur servira, s ils vont aux mots ils appartiendront à une école ou ils renieront telle école. Richard Glenn : Madame? Oui «Est-ce possible de soulager les personnes qui à un moment donné savent d avance ce qui va se passer, que ce soit par exemple un meurtre ou un accident, quelque chose qui se passe, une personne le sait d avance et puis quand l autre dit : «Tu vois ça c est arrivé» la personne dit «je savais» et l autre «comment ça? Tu le savais? Tu es sorcière quoi!» Quoi faire à ce moment-là? Est-ce que c est assez souffrant quand même, on a peur tout le temps de penser à quelque chose, de vouloir quelque chose que dans le fond on ne le veut pas. Bernard de Montréal : Bon, alors il y a comme vous un grand nombre de personnes qui sont affligées par la clairvoyance. La clairvoyance peut être une affliction, la clairvoyance est une extra lucidité du corps astral qui fait connaitre à l individu des probabilités qui se réalisent. Si le corps mental, l Ego, ne peut pas accepter cette vibration du corps astral, cette perception du corps astral, il souffre. Si vous avez une faculté de clairvoyance : Apprenez à l accepter et apprenez à réaliser que cette faculté fait partie de votre propre évolution. S il y a des aspects de votre vie qui accélèrent ce développement-là, mettez-les de côté, si vous vous intéressez à l occultisme, si vous vous intéressez à l ésotérisme, ces choses, ces vibrations vont accélérer, vont développer votre clairvoyance, et vous allez souffrir de plus en plus de votre clairvoyance. Alors si vous avez un mal, parce qu une clairvoyance qui n est pas ajustée peut-être un mal, à ce moment-là ne mettez pas de l huile sur ce mal, il faut y mettre de l onguent! Alors laissez tomber les activités ésotériques qui peuvent se lier à votre vie intellectuelle. Mais, il faut que les gens cessent de craindre! Parce que la crainte qui existe chez vous, fait partie de vous! Ça ne fait pas partie de la personne à côté! Et qu est-ce que c est la crainte, c est fait de trois choses : - C est fait d abord de l ignorance de vous-même. - C est fait aussi du fait que vous ne pouvez pas contrôler vos perceptions extrasensorielles. - Et troisièmement c est dû au fait que vous ne connaissez pas les mécanismes qui vous amènent cette information et qui vous font souffrir. Il faut que les gens qui sont extrasensoriels le vivent, relaxent, ne se cassent pas la tête, et qu ils en parlent avec les gens qui sont intelligents et non pas avec les gens qui ont l esprit trop étroit. Parce que c est inutile de perdre de l énergie pour rien, les gens perdent énormément BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 10

11 d énergie. Si vous avez un don quelconque, apprenez à le garder pour vous, ou discutez en avec des gens qui sont sympathiques, il y en a à Québec des gens qui sont intelligents, qui sont sympathiques, mais d un autre côté ne faites pas valoir ce don, cette capacité, parce que cette capacité ou ce don c est votre propriété cela fait partie de votre personnalité, ça peut intéresser d autres personnes si cela leur donne quelque chose, mais si ça leur casse les pieds à ce momentlà ils ne sont pas intéressés. L Ego c est l Ego! Alors apprenez à prendre votre faculté, à l amoindrir si c est nécessaire, si vous n avez pas la résistance de la pousser plus loin, et à ce moment-là vous souffrirez moins de cette impertinence. Il y a un petit gars en Angleterre, qui se promène au plafond et sa mère arrive à 5 heures de l après-midi, le petit il est accroché au plafond. Et ça prend tout un monde de le faire redescendre sur le plancher! C est un phénomène, ça intéresse les psychiques, ça intéresse les scientifiques, ça intéresse les parapsychologistes, ça intéresse tout le monde, excepté la mère!! (Rires du public.) Vous voyez Alors tout ce que est extrasensoriel, et ça, plus le temps avance et plus il va y en avoir, éventuellement vous allez entendre dans les journaux qu il y a un type qui allume des lumières avec ses oreilles! Ça, c est sa situation, si ce type-là n arrive pas un jour à contrôler cette énergie au niveau de son Ego, il va peut-être lui en pousser une autre! (Rires du public). Richard Glenn : Ou bien il va avoir un compte de l Hydro Québec (La salle s amuse). Oui monsieur (S adressant à une personne qui désire poser une question) «L autre jour Bernard, tu as parlé de la fusion atomique, la fusion de l atome, que l humain n avait pas le droit.» (Richard Glenn précise) Ça c est lors de la dernière conférence de Bernard à la salle Monseigneur Parent, Bernard a parlé de la fusion atomique qui laisse entendre qu on n a pas plus le droit de tuer la vie et on n a pas plus le droit de tuer l atome en le fusionnant, en détruisant ce qu est l atome, et on pense évidemment aux générateurs atomiques actuellement. Bernard de Montréal : (Bernard de Montréal soupire fortement.) L atome est stable, il a ce que les scientifiques appellent un centre, et il a autour de ce centre, des particules, mais dans le fond ce n est pas vrai L atome n est pas fait comme cela. Lorsque l être humain étudie l atome, il l étudie en relation avec un système psychologique qui lui permet de connaitre les différents aspects de l atome, en relation avec les instruments qu il possède au niveau de son corps astral. S il change de plan et qu il regarde l atome, ce n est plus la même chose alors ce qui se produit quand on fait la fusion de l atome ou la fission, un des deux, le mouvement normal de l atome qui est de passer d un pôle positif à un pôle négatif, dans les spirilles d énergie, est refoulé, il va vers le haut, c est comme si, vous avez un tube digestif dans lequel la nourriture descend et tout à coup, vous avez une indigestion et ça vous fait remonter! Ça retombe sur la table, ça se répand sur le sol.ça sort de la maison! Vous comprenez? C est ce qu on fait au niveau de l atome! On renverse le courant d énergie Cosmique dans l atome, on n a pas le droit de le faire ça. Et les entités qui travaillent sur ces plans-là, qui ont des structures dans ces plans-là, qui se servent des espaces éthériques pour voyager dans le Cosmos, se voient tout à coup pris avec une situation Planétaire telle qu elle existe ici, avec un problème de pollution, et éventuellement si le problème va trop loin, ils doivent mettre l arrêt C est pour cela que si jamais il y a une confrontation entre les Américains et les Russes au niveau de la bombe atomique, il y aura certainement un arrêt par les forces Cosmiques, ce sera nécessaire. BDM/RG: 05X - Les influences (A+B) 11

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

Comment Réussir sa vie par la PNL

Comment Réussir sa vie par la PNL 1 Comment Réussir sa vie par la PNL Condensé de la conférence de Didier Pénissard 1 Ce compte-rendu à été réalisé par Françoise (membre du club) et au nom du groupe, je la remercie chaleureusement Nous

Plus en détail

Découvrez les Techniques Avancées de l Auto-Hypnose et utilisez pleinement vos Pouvoirs Secrets!

Découvrez les Techniques Avancées de l Auto-Hypnose et utilisez pleinement vos Pouvoirs Secrets! ALPHA INTERNATIONAL B.P 42 ~ 34560 Poussan téléphone/fax : 04-67-78-29-43 e-mail : Assoalpha@aol.com Découvrez les Techniques Avancées de l Auto-Hypnose et utilisez pleinement vos Pouvoirs Secrets! Bonjour,

Plus en détail

La question suivante était bien sur comment créer un groupe d étude avec des compagnons distants de plusieurs milliers de km? La réponse fût: Skype.

La question suivante était bien sur comment créer un groupe d étude avec des compagnons distants de plusieurs milliers de km? La réponse fût: Skype. Je voudrais partager avec vous l expérience de notre groupe d étude avec la technologie Skype. Pour autant que je sache c est le premier groupe d étude à utiliser Skype hebdomadairement et d une manière

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

io-homecontrol de Somfy pour protection solaire

io-homecontrol de Somfy pour protection solaire io-homecontrol de Somfy pour protection solaire e x c l u s i v i t é Pour ceux qui exigent le meilleur pour leur maison et terrasse! i o - h o m e c o n t r o l d e S o m f y p o u r p r o t e c t i o

Plus en détail

COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS

COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS Introduction Christine Reynaert et Pierre Collart ont tous deux activement participé à l ouverture de centres spécialisés dans le traitement de troubles sexuels (voir analyse

Plus en détail

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue?

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Une pseudo-science : 1 Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Les revendications des astrologues sont rejetées par la communauté scientifique. Néanmoins, l astrologie est populaire. Même

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE Avant d aborder le sujet de l amélioration du sommeil, permettez-moi de vous présenter quelques faits concernant le sommeil. Plusieurs études ont démontré qu on a besoin

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN

SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN SAVOIR SE RECENTRER : UN ATOUT AU QUOTIDIEN QUE SIGNIFIE "ÊTRE CENTRÉ"? Etre centré signifie être aligné entre Ciel et Terre. C'est-à-dire connecté à l'énergie du Ciel et ancré dans l énergie de la Terre;

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse.

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse. Résumé de l étude Les seniors et Internet Pro Senectute Suisse L utilisation des technologies de la communication et de l information (TIC) par les personnes de 65 ans et plus en Suisse en 2015 Institut

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Jusqu à présent, nous avons rencontré deux méthodes pour obtenir l équation du mouvement d un point matériel : - l utilisation du P.F.D. - et celle du

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

L innovation numérique

L innovation numérique ç ç 2ème Colloque ISD «Information Systems Dynamics» Programme International de Recherche L innovation numérique au service de la transformation des entreprises Chapitre 5 Colloque jeudi 23 septembre 2010

Plus en détail

Le bien - être connecté enfin accessible à tous

Le bien - être connecté enfin accessible à tous INFORMATION PRESSE NOUVEAU Le bien - être connecté enfin accessible à tous Surveiller sa forme et son activité physique, améliorer son sommeil ou apprendre à gérer son stress sont autant de préoccupations

Plus en détail

LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE

LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE Ville-École-Intégration, n 119, décembre 1999 LE PLAISIR D APPRENDRE POUR APPRENDRE Jean-Pierre ARCHAMBAULT (*) Les TICE favorisent le travail collectif et aident au travail individuel, ont l attrait de

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Questionnaires sur les étapes du développement

Questionnaires sur les étapes du développement Questionnaires sur les étapes du développement De 31 mois 16 jours à 34 mois 15 jours Questionnaire 33 mois S il vous plaît, veuillez répondre aux questions suivantes. Veuillez utiliser un stylo à encre

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Aider une personne atteinte de cancer

Aider une personne atteinte de cancer Aider une personne atteinte de cancer Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Il est fort probable que vous connaissez une personne peut-être un voisin, un collègue

Plus en détail

Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE

Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE Chap 8 - TEMPS & RELATIVITE RESTREINTE Exercice 0 page 9 On considère deux évènements E et E Référentiel propre, R : la Terre. Dans ce référentiel, les deux évènements ont lieu au même endroit. La durée

Plus en détail

Un nouvel enjeu pour l emploi!

Un nouvel enjeu pour l emploi! Un nouvel enjeu pour l emploi! On estime que l humanité produit toutes les 2 heures autant de données qu elles en avait produit au total jusqu en 2003! (source : IDC) L univers numérique est en pleine

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

intrication quantique corrélations à distance et instantanées

intrication quantique corrélations à distance et instantanées intrication quantique corrélations à distance et instantanées 1 Les corrélations quantiques à distance et instantanées Il existe des corrélations quantiques à distance et instantanées dans un système quantique

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

ETRE OBSEDE PAR LA PSYCHOLOGIE DE L ACHETEUR

ETRE OBSEDE PAR LA PSYCHOLOGIE DE L ACHETEUR ETRE OBSEDE PAR LA PSYCHOLOGIE DE L ACHETEUR Évolution du comportement de l acheteur Ces dix dernières années, la pression concurrentielle et (surtout) l omniscience de Google, a changé radicalement le

Plus en détail

LES BASES DU COACHING SPORTIF

LES BASES DU COACHING SPORTIF LES BASES DU COACHING SPORTIF Module N 1 Motivation, concentration, confiance, communication Module N 2 L apprentissage : «Apprendre à apprendre» LES BASES DU COACHING SPORTIF APPRENTISSAGE PLAISIR PERFORMANCE

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est une émotion à la fois si commune et si unique que la langue française

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

Superbus : À la chaîne

Superbus : À la chaîne Superbus : À la chaîne Paroles et musique : Jennifer Ayache, Patrice Focone Polydor Universal Thèmes Le monde virtuel, la dépendance. Objectifs Objectifs communicatifs : Interpréter des images. Faire des

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

LE LIVRE DES KINS L épopée Galactique du libre-arbitre.

LE LIVRE DES KINS L épopée Galactique du libre-arbitre. LE LIVRE DES KINS L épopée Galactique du libre-arbitre. CHÂTEAU ROUGE DE L EST : LE TOURNANT. CHAMBRE DE LA NAISSANCE: AMORCE LA GRAINE. GENÈSE DU DRAGON. ONDE ENCHANTÉE DU DRAGON ROUGE (I) POUVOIR DE

Plus en détail

L univers vivant De la cellule à l être humain

L univers vivant De la cellule à l être humain L univers vivant De la cellule à l être humain La cellule humaine Voir : http://www.biologieenflash.net/sommaire.html Voir : http://fr.wikipedia.org/ La cellule humaine Unité de base de tous les êtres

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Êtes-vous bien épaulé?

Êtes-vous bien épaulé? D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8 Êtes-vous bien épaulé? de votre fournisseur DMS. Par Dave Bates MISEZ SUR VOTRE RÉUSSITE. Êtes-vous bien épaulé? Bénéficiez-vous d assistance? de votre fournisseur

Plus en détail

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014 outil les niveaux logiques 32 Comment expliquer l isolement de quelqu un? Pourquoi un tel arrive souvent en retard? Et comment comprendre les motivations de celui-ci? Le chercheur américain Robert Dilts

Plus en détail

L énergétique Une question d équilibre

L énergétique Une question d équilibre L énergétique Une question d équilibre Préambule : L énergétique s appuie sur un principe fondamental : la constitution atomique et subatomique de tout ce qui existe dans l Univers permettant d affirmer

Plus en détail

Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent

Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent Avis régional de la Commission jeunesse du Bas-Saint-Laurent dans le cadre des audiences publiques de la Commission des transports du Québec à la suite de la demande de la compagnie Orléans Express visant

Plus en détail

Un Certain chemin de vie

Un Certain chemin de vie E. Bertrand Feumetio Anicet Bongo Ondimba Un Certain chemin de vie Méditation sur l action, la condition et la nature humaines Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Suis-je toujours le même?

Suis-je toujours le même? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Suis-je toujours le même? Introduction Avant de répondre à la question, il faut comme toujours en philosophie bien en comprendre le problème. Le " je suis " fait

Plus en détail

Management du changement. Les 12 erreurs fatales

Management du changement. Les 12 erreurs fatales Management du changement Les 12 erreurs fatales qui vont faire échouer vos projets de CRM Patrice Wellhoff Erreur 1 S il y a bien une erreur classique qui se répète de projet CRM en projet CRM, c est de

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

CHAPITRE. Le mouvement en une dimension CORRIGÉ DES EXERCICES

CHAPITRE. Le mouvement en une dimension CORRIGÉ DES EXERCICES CHAPITRE Le mouvement en une dimension CORRIGÉ DES EXERCICES Exercices. Le mouvement rectiligne uniforme SECTION. 5. Le graphique suivant représente la vitesse d une cycliste en fonction du temps. Quelle

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Qu est-ce qu un programme de dons?

Qu est-ce qu un programme de dons? 1 Qu est-ce qu un programme de dons? Le terme «programme de dons» réfère à votre approche politique, stratégique, active visant à construire une relation durable avec vos abonnés et les donateurs. Tout

Plus en détail

Formation à l Accompagnement Sacré

Formation à l Accompagnement Sacré Formation à l Accompagnement Sacré But Espace intense de «travail» intérieur, individuel et collectif, cette formation a pour but de permettre à chacune et chacun d accompagner, en soi et autour de soi,

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Découverte de la France et des Français 4. Échange de maisons pour les vacances Réalisation

Plus en détail

AURA VISION MD (Lecture et interprétation d Auras)

AURA VISION MD (Lecture et interprétation d Auras) (Lecture et interprétation d Auras) 25 au 29 novembre 2015 à Bordeaux (France) avec Isabelle David Mieux-être et développement personnel Venez apprendre et vivre une expérience inoubliable Choisissez l

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux

Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux Dans un univers médiatique en profonde et constante mutation, la communication, les relations publiques et les relations

Plus en détail

Quel est le secret qui permet d accéder au miraculeux?

Quel est le secret qui permet d accéder au miraculeux? Quel est le secret qui permet d accéder au miraculeux? Or la foi est une ferme assurance des choses qu on espère, une démonstration de celles qu on ne voit pas. Hébreux 11 : 1 par Daniel Kolenda Lors d

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU VERSET CLÉ Nous sommes simplement des serviteurs de Dieu... Chacun de nous accomplit le devoir que le Seigneur lui a confié: j ai mis la plante

Plus en détail

Assurance des auxiliaires

Assurance des auxiliaires Digne de confiance Assurance des auxiliaires Assurance-accidents pour le personnel auxiliaire des exploitations agricoles non soumis à la LAA Conditions générales d assurance (CGA) Information à la clientèle

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : 2500-4318690-8 A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA

Plus en détail