A T A R O N (BASSES-PYRÉKÉES) .M nccccix. l' A H CHARGÉ DK COURS À LA FACULTÉ DES LETTRES DE BORDEAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A T A R O N (BASSES-PYRÉKÉES) .M nccccix. l' A H CHARGÉ DK COURS À LA FACULTÉ DES LETTRES DE BORDEAUX"

Transcription

1 MOSAÏQUES GALLO-LÌ 0 M AIN ESÒ1 )L 3 Ù A T A R O N (BASSES-PYRÉKÉES) l' A H PVUL COURTEAULT CHARGÉ DK COURS À LA FACULTÉ DES LETTRES DE BORDEAUX CORRESPONDANT DU MIMSTERE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE P A R I S IMPRIMERIE NATIONALE.M nccccix

2

3 MOSAÏQUES GALLO-ROMAINES À TARON (BASSES-PYRÉNÉES) PAH PAUL C O U R T E A U L T CHARGÉ DK COURS À LA FACULTÉ RES LETTRES DE BORDEAUX CORRESPONDANT DU MINISTÈRE DE L'INSTRUCTJOX PUBLIQUE (Extrait du Bulletin archéologique ) //>, PARIS IMPRIMERIE NATIONALE M DCCCCIX

4

5 MOSAÏQUES À GALLO-ROMAINES TARON ( BASSES-PYRÉNÉES). Le village de Taron (arrondissement de Pau, canton de Garlin) est bâti sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine. Cette villa s'clevait sur un terrassement rectangulaire, fait de main d'homme, dont deux côtés, à l'est et au Nord, sont encore parfaitement visibles. Ce terrassement a près de 80 mètres de long sur 70 environ de large. Il est aujourd'hui occupé par l'église, le presbytère, adossé à l'église, et le cimetière qui les entoure, au Sud-Est; par une vaste place plantée de platanes, au Sud-Ouest; par le jardin presbyte'ral et la maison et jardin Lafourcade, au Nord-Est; parle champ Grjbelte, au Nord-Ouest. 11 est partagé en deux parties inégales par un chemin orienté du Sud au Nord. L'existence de mosaïques à Taron a été signalée à plusieurs reprises : par B idé dès 1843 i 1^, par Paul Raymond en 1860 par l'abbilaplace en 1865 par Lafollye en 1873 Malheureusement, on ne possède qu'un dessin vraiment digne de foi, le 15 Rapport adressé à M. le Ministre de l'intérieur, par M. Bade, inspecteur dos monuments historiques, dans Bulletin de h Soc. des sciences, lettres et arts de Pau, î843, p. 2o3-ao5. (îî Paul Raymond, Les Antiquités de Taron, dans Mémorial des Pyrénées, 18 octobre Notice historique et archéologique sur Sainte-Foi de Morlaàs et les monuments gallo-romain, roman et gothique de Taron (Pau, 1 865, in-8 ), p. 65*73. L'étude sur Taron avait d'abord paru dans la Revue de Gascogne, t. II, p. 38 et suiv. Archives de 'a Commission des monuments historiques, relevé au 1/10 de '»mosaïque de Taron (n G4go). - Cf. Lafollye, Sur les mosaïques conservées ««Béarn, dans Bulletin de la Soc. histor. de Compiègnc, 187.5, t. Il, p. 3oi et suiv.

6 * [117] relevé au 1/10 par Lafollye d un fragment représentant un arbre chargé de fruits, flanqué de deux vases. L'origine n'en est pas connue' 1 '. Raymond avait fait un dessin très grossier d'un motif analogue, peut-être le même W. Quand à Badé, il n'a laissé qu'une description d'un autre fragment, représentant une feuille de vigne et un vase à deux anses, flanqué de deux branches palmées. Ce fragment avait été découvert dans le jardin du presbytère. Badé signalait, de plus, dans la partie du cimetière qui s'étend au Nord de l'église une autre mosaïque, dont il semble bien qu'il ne parlait que par ouï-dire W. C'est cette mosaïque que M. l'abbé Pédeprat, cure' de Taron, a découverte de nouveau en avril Une excavation a été pratiquée à l'entrée du cimetière, en un point où les obstacles opposés au pic du fossoyeur ont, de tout temps, empêché de creuser des tombes. A 1 mètre de profondeur, la (ouille a fait apparaître un panneau de mosaïque, orienté de l'est à l'ouest, de 3 m. 5s de long sur i m. 93 de large. Ce panneau est bordé à l'est d'un rectangle de marbre blanc veiné do rose, long de 1 m. Z10, large de 0 m Au-dessus de ce rectangle subsiste un fragment triangulaire de mosaïque (0 m. oh sur 0 m. o5) et, du côté Sud, un autre fragment de 0 m. 35 de long. Ces deux fragments prouvent que la dalle de marbre était enchâssée dans le pavement et qu'elle n'en marque pas la'fin. Le panneau découvert présente une décoration très riche et très nuancée. Elle est divisée en deux parties, séparées par des bandes (pl. XI) La partie la plus voisine de la dalle de marbre se compose W Le dessin de Lalbllye a été reproduit par Gerspach, La Mosaïque, p. 16, et, d'après Gerspach, par l'abbé Daugé, Monographie de Taron (1907, in-8 ). (2) Ce dessin est la propriété de M. Paul Lafoild, conservateur du Musée de l'au. 11 a été reproduit, ainsi que deux fragments recueillis par Raymond et déposés au Musée de Pau, par Le Cœur, Le Déam (1877, in-8 ), pl. Go, et, d'après Le Cœur, par l'abbé Daugé, op. cit. (3 ' te Dans la partie du cimetière qui s'étend au Nord de l'église, oïl a rencontré, à peu de profondeur, une autre mosaïque qu'on a recouverte...r> (4) La photographie reproduite sur notre planche, due à M. Th. Amtmann, membre de la Société archéologique de Bordeaux, est assez nette pour donner une idée exacte et complète de la mosaïque. L'impossibilité de se procurer dans un pays perdu un dispositif permettant de placer l'objectif perpendiculairement a In fouille a contraint l'opérateur à prendre sa vue en perspective.

7 d'arcades en plein cintre, soutenues par des colonnettes qui encadrent des métopes à motifs alternants. Quatre de ces métopes sont visibles. De gauche à droite, en regardant vers l'est, les panneaux 2 et h sont formés d'imbrications à fond rouge ou jaune encadré de blanc et de noir; les panneaux 1 et 3 renferment des damiers bleus, rouges, jaunes et verls. Les entre-colonnements onto m. A3. Les colonnettes ont 0 m. 61 de hauteur sur 0 m. i3 de largeur. Les fûts ont 0 m. 5A; le tore inférieur, 0 m. 0h; le tore supérieur, o m. o3. Ces colonnettes sont faites de petits losanges blancs, bleus et rouges; les tores sont bleus et rouges. Elles portent des chapiteaux jaune et rouge, larges de 0 m. ik à la base, de 0 m. ho à l'entablement, sur lesquels s'épanouissent des feuillages bleu clair et bleu foncé. Sur les chapiteaux repose un abaque long et mince, bleu pâle, supportant des arcades en plein cintre, bleu fonce et jaune, qu'encadrent alternativement une torsade bleu, vert, jaune et rouge sur fond bleu foncé et un fouillai < de laurier blanc et bleu pâle sur même fond. Au-dessus apparaît la ligne supérieure de l'arcade, bleu foncé et jaune, avec, à l'intérieur, un filet rouge. Au centre de chaque arcade s'épanouit une plante à tige jaune et rouge et à feuilles bleu foncé et vert, symétriquement disposées. Cet ornement est limité à sa partie inférieure par le panneau correspondant. Les bandes intermédiaires entre les deux parties sont au nombre de deux. Elles sont limitées par trois filets d'une largeur uniforme de 0 m. 06, bleu foncé, jaune, blanc et rouge. La première bande, large de 0 m. i5, est formée de losanges allongés bleu, blanc, vert et rouge, séparés par des cloisons rouge, blanc et bleu. La seconde, de la même largeur, est constituée par une torsade à fond bleu pâle et blanc, bordée de bleu foncé et de rouge. La partie inférieure, d'une longueur de 1 m. 32, laisse entrevoir seulement un fragment d'une décoration qui devait former un motif central au milieu de la salle. Deux volutes de feuillage, de grande dimension, y dessinent deux courbes élégantes. L'une, de 0 m. 79 de large, est formée de cubes bleu foncé sur les bords, jaune et rouge en dedans; au centre, de petites feuilles bleu pâle. L'autre, incomplète (0 m. UZ de large), est bleu foncé sur les bords, vert, bleu pâle et bleu foncé à l'intérieur; la dernière feuille intérieure est cà fond rouge. Entre les deux volutes est figuré un poisson d'un travail délicat. 11 a 0 m. 55 de long sur 0 m. 16 de

8 - 0 j 11 f) large à hauteur des ouïes. Le dos est vert foncé, le yeniro bleu pùle dégradé en bleu foncé: les nageoires sont rouges, bordées de bleu foncé; un cube blanc figure l'œil, derrière lequel est dessinée une ouïe rouge. La gueule est largement ouverte; les dents sont figurées par des dés blancs bordés de noir. L'animal vient de liappèr un hameçon qui est engagé à fond clans son gosier et dont les deux fers, bleu pâle bordé de bleu foncé, sortent de la gueule. A gauche de la première volute, symétriquement au poisson, est un feuillage; plus bas, un rinceau apparaît. Entre les deux volutes,on aperçoit le commencement d'un autre motif, qui paraît être une rosace, rouge, vert, jaune, bleu pâle, qu'entoure un double filet bleu pâle et bleu foncé. Les cubes qui ont été employés sont assez réguliers. Les couleurs sont d'une fraîcheur remarquable. On note surtout des bleus pâles très délicats, des jaunes, des verts et des rouges très chauds. Les proportions du fragment montrent que l'on est en présence d'une salle assez grande. La représentation d'animaux aquatiques annonce un impluvium ou un atrium. La place du panneau découvert, correspondant à la façade de la villa, tournée vers le midi, vers les Pyrénées, confirmerait cette hypothèse. A 2 m. ko au Nord-Est de ce Iragment, un second a été découvert. Il est beaucoup moins important. C'est une bordure de i m. 5/t de long sur o m. 75 de large. Elle est formée de feuilles de vignes disposées le long d'un rinceau orné de vrilles. Les feuilles sont alternativement rouge et bleu foncé, vert et bleu foncé; le rinceau est jaune bordé de bleu foncé; lej vrilles, rouge bordé de bleu foncé. La bande a 0 m. 33 de large. Elle est limitée en haut et en bas par deux lignes, formées l'une d'un filet jaune, l'autre d'un iilet rouge et d'un filet bleu foncé, l'intervalle de ces deux lignes étant fait de trois lignes de cubes blancs. Au-dessous apparaît le débris d'un motif de feuillage. Le reste de la mosaïques disparu; il n'en subsiste que le slalumen. ^ Il est permis de croire que des fouilles nouvelles amèneraient d'autres découvertes. Sans doute, ou ne peut rien tenter du côté des platanes de l'angle Sud-Ouest. L'angle Nord-Ouest a été saccagé: le propriétaire du champ Grabette l'a défoncé entre 1860 et i865. O11 n'y aperçoit aujourd'hui que des fragments de staîumen et une j excavation, où l'on m'a dit avoir trouvé du charbon. Le chemin j qui coupe en deux l'emplacement de la villa est construit sur des

9 subsiruclions romaines parfaitement reconnaissables. Les rcslcs du nucleus des mosaïques soni visibles; en grattant la terre, on retrouve encore quelques dés en place. Mais le jardin presbytéral test presque intact; il procurerait certainement des surprises, il n'a jusqu'ici donné que le fragment décrit par Badé. M. l'abbé Pédcpral. m'a dit y avoir trouvé un sarcoplnge à parois de marbre qui, aussitôt découvert, disparut. Le jardin est traversé de l'està l'ouest dans toute sa longueur par un mur qui n'a jamais été fouillé. A i'ao;;le Nord-Est, on a reconnu l'existence d'une enceinte. Si l'on ne peut espérer faire de nouvelles découvertes dans le cimetière, des fouilles dans le vaste jardin du presbytère pcnneltraienl peutèlro de reconstituer le quart de la villa de Toron.

10 I

11

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 952 par EMILIA MAS SON. C'est pendant sa campagne de 952 à Enkomi que M. Porphyrios Dikaios a trouvé un petit fragment de

Plus en détail

Cadeaux & Publicité 2011-2012

Cadeaux & Publicité 2011-2012 2011-2012 Cadeaux & Publicité Tous les prix affichés sont Hors Taxes, livraison franco. Z.I. Sud - - B.P. 20088 67162 WISSEMBOURG CEDEX Tél. : 03.88.54.24.25 - Fax : 03.88.54.32.50 E-mail : infos@walter-ets.com

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

Grisaille décorative (baie 25)

Grisaille décorative (baie 25) Grisaille décorative (baie 25) Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet Soissons Dossier IM02005331 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Picardie - Inventaire général

Plus en détail

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne La floraison tardive et luxuriante de dahlias à l automne dans le Petit Parc du Palais de Compiègne laisse la place de novembre

Plus en détail

Fête de la science Initiation au traitement des images

Fête de la science Initiation au traitement des images Fête de la science Initiation au traitement des images Détection automatique de plaques minéralogiques à partir d'un téléphone portable et atelier propose de créer un programme informatique pour un téléphone

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

P R E AV I S N 3 1 / 2 0 0 8. Parcelle no 48 - Secteur Ramiers Demande de crédit extrabudgétaire. pa_31_secteur-ramiers-p-48.doc/29.09.

P R E AV I S N 3 1 / 2 0 0 8. Parcelle no 48 - Secteur Ramiers Demande de crédit extrabudgétaire. pa_31_secteur-ramiers-p-48.doc/29.09. P R E AV I S N 3 1 / 2 0 0 8 Parcelle no 48 - Secteur Ramiers Demande de crédit extrabudgétaire pa_31_secteur-ramiers-p-48.doc/29.09.2008/15:48:37 Table des matières Préambule 3 Evolution de la situation

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009 Traitement numérique de l'image 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de PICture

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

Pop-Art façon Roy Liechtenstein

Pop-Art façon Roy Liechtenstein 1 sur 6 22/01/2010 22:35 Pop-Art façon Roy Liechtenstein Ce tutoriel peut paraître loin de la photographie, mais il contient des techniques très utiles, voire indispensables en matière de retouche. 1 -

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond,

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, Monstre marin Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, ses oreilles sont bleues et carrées. Il a seulement une dent verte. Il a un

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres Description de la propriété Belle villa indépendante, située en haut d'une colline, qui domine les vallées et les collines et qui offre

Plus en détail

Assemblage couleur & trait en InDesign pour fichier Acrobat - 1

Assemblage couleur & trait en InDesign pour fichier Acrobat - 1 Assemblage couleur & trait en InDesign pour fichier Acrobat Méthode de travail pour juxtaposer le trait aux couleurs en InDesign - Trait à 600 ou 1200 dpi suivant le genre (ligne claire = 1200 trait noir

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

Bulletin d infos et de liaison destiné aux plongeurs-archéologues de l EST

Bulletin d infos et de liaison destiné aux plongeurs-archéologues de l EST n 1 - juin 2009 Bulletin d infos et de liaison destiné aux plongeurs-archéologues de l EST PAGE 2 Mandat 2009-2012 Le mot de la nouvelle équipe Actions Com en région PAGE 3 Des outils de communication

Plus en détail

Prêt(e) pour le CE1. Tu es maintenant au CE1. Avant de commencer les leçons, nous allons réviser avec toi!

Prêt(e) pour le CE1. Tu es maintenant au CE1. Avant de commencer les leçons, nous allons réviser avec toi! Jour Prêt(e) pour le CE Tu es maintenant au CE. vant de commencer les leçons, nous allons réviser avec toi! Géométrie Retrouver un itinéraire en tenant compte des informations. Lis les explications de

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Ywood Les Docks Libres à Marseille

Ywood Les Docks Libres à Marseille Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 1 Ywood Les Docks Libres à Marseille Stéphane Bouquet NEXITY / YWOOD FR-Paris, Marseille 2 Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 5 ème Forum International

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

SOMMAIRE 1.Création de la liste d'adresses de courriel...2

SOMMAIRE 1.Création de la liste d'adresses de courriel...2 Luc Mamin Courriel : mamin.luc@orange.fr Mode d'emploi destiné à effectuer un «mailing» par courriel sous OpenOffice.org. L'intérêt du mailing avec OpenOffice.org est double : le mailing s'effectue sans

Plus en détail

34BGuide de l utilisateur de la boutique en ligne. TAccueil de la boutique e-transco de la Côte-d Or

34BGuide de l utilisateur de la boutique en ligne. TAccueil de la boutique e-transco de la Côte-d Or 34BGuide de l utilisateur de la boutique en ligne TAccueil de la boutique e-transco de la Côte-d Or SOMMAIRE 1. Boutique en ligne : présentation de e-transco 3 1.1. Pourquoi avoir un support clé USB ou

Plus en détail

Poudlard But Matériel : Mise en place Prologue d'emplacements différents

Poudlard But Matériel : Mise en place Prologue d'emplacements différents 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans 30 minutes Poudlard C est la rentrée à Poudlard. Le Choixpeau a réparti les nouveaux élèves dans les 4 maisons et le banquet se termine. Les élèves quittent le réfectoire

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

Mesurer les altitudes avec une carte

Mesurer les altitudes avec une carte www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Lecture de la carte Mesurer les altitudes avec une carte Les cartes topographiques ne sont pas uniquement une représentation plane de la surface

Plus en détail

5 ème Chapitre 4 Triangles

5 ème Chapitre 4 Triangles 5 ème Chapitre 4 Triangles 1) Médiatrices Définition : la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment (cours de 6 ème ). Si M appartient à la médiatrice du

Plus en détail

4D Server et les licences : fonctionnement et environnement

4D Server et les licences : fonctionnement et environnement 4D Server et les licences : fonctionnement et environnement Introduction ---------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cette note technique

Plus en détail

enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie.

enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie. 4.0 Contrôles /4 4 e enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie. RPPEL de 0. Wikipédia 2/2 Dans le chapitre : XX e siècle : ( 4.0 mythe paroxysme ) sous la photo d un

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

S.P.S.N. Lac du Der 2008

S.P.S.N. Lac du Der 2008 S.P.S.N. Lac du Der 2008 Qu'est-ce qu'un histogramme? C'est un graphique qui montre la répartition des pixels de l'image en fonction de leur luminosité. Chaque type d'image (normale, surexposée, sous exposée,

Plus en détail

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches.

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. QUEL CHOIX D OUTILS ET QUELLE METHODE, POUR QUEL OBJECTIF? Il existe différentes techniques de détourage. De la plus simple à la plus délicate,

Plus en détail

Crédit photos : internet. Questions et réponses

Crédit photos : internet. Questions et réponses Crédit photos : internet Questions et réponses Une clé USB ou un disque externe ça fonctionne pareil? Même interface Même mode d'accès Si je sais utiliser une clé USB je sais utiliser un disque externe

Plus en détail

Eglise paroissiale Saint-Martin

Eglise paroissiale Saint-Martin Eglise paroissiale Saint-Martin place de la Mairie Armbouts-Cappel Dossier IA59002570 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général Frémaux Céline Rédacteur

Plus en détail

Le test s'est déroulé en trois étapes successives

Le test s'est déroulé en trois étapes successives TEST SUR LES BASES BIBLIOGRAPHIQUES Rapport* du bureau Marcel van Dijk L'étude qui suit présente les résultats du test quantitatif et qualitatif de 5 bases bibliographiques disponibles en France : BNOPALE

Plus en détail

Gestion de projet. GanttProject Didacticiel V1.0. 23 novembre 2013. Gérard Gervois Frédéric Giamarchi

Gestion de projet. GanttProject Didacticiel V1.0. 23 novembre 2013. Gérard Gervois Frédéric Giamarchi Gestion de projet GanttProject Didacticiel V1.0 23 novembre 2013 Gérard Gervois Frédéric Giamarchi Département G.E.I.I. I.U.T. de Nîmes Université Montpellier II Présentation GanttProject est un logiciel

Plus en détail

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution.

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. Protection des trottoirs contre le stationnement Jacques ROBIN Deux solutions qui peuvent être complémentaires : 1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. 2 -

Plus en détail

Rapport du projet CFD 2010

Rapport du projet CFD 2010 ISAE-ENSICA Rapport du projet CFD 2010 Notice explicative des différents calculs effectués sous Fluent, Xfoil et Javafoil Tanguy Kervern 19/02/2010 Comparaison des performances de différents logiciels

Plus en détail

Mario Botta (1943) Le Musée d'art moderne de San Francisco

Mario Botta (1943) Le Musée d'art moderne de San Francisco Mario Botta (1943) Architecte suisse. De 1961 à 1964, il étudie au Liceo Artistico à Milan puis, jusqu'en 1969 à l'istituto Universitario di Architettura à Venise où il est l élève de Carlo Scarpa. En

Plus en détail

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur I- Ouverture d une nouvelle feuille de travail Fichier / Nouveau (ou ctrl + N) Indiquer dans la fenêtre qui s ouvre

Plus en détail

Spécifications techniques

Spécifications techniques Spécifications techniques Quels éléments sont vérifiés à réception de vos fichiers Résolution OUI Fond perdu OUI Taux d'encrage OUI Espace colorimétrique OUI Format OUI Orthographe, erreurs de ponctuation

Plus en détail

Découvrir OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice

Découvrir OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice Le blog : http://www.vendre-sur-kindle.com 1 Découvrir OpenOffice : comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice 2013 Le blog : http://www.vendre-sur-kindle.com

Plus en détail

Le publipostage avec Open Office

Le publipostage avec Open Office Le publipostage avec Open Office 1 / 7 Présentation La suite bureautique Open Office.org fournit les outils nécessaires pour la réalisation de publipostage et vous permet ainsi de réaliser et de personnaliser

Plus en détail

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf.

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf. N d identification AFNOR Certification : NF 061 MQDQ-CERT 15-306 du 18/01/2015 N de Révision : 16 Date de mise en application : 04/03/2015 Annule et remplace le MQDQ-CERT /14-324 du 15/05/2014 REGLES GENERALES

Plus en détail

LE RÈGLEMENT. du 20 Thermidor an VI. et les premiers insignes de grades des Officiers généraux. ---------------------

LE RÈGLEMENT. du 20 Thermidor an VI. et les premiers insignes de grades des Officiers généraux. --------------------- LE RÈGLEMENT du 20 Thermidor an VI et les premiers insignes de grades des Officiers généraux. --------------------- Le règlement du 20 thermidor an IV (7 août 1798) tient une place importante dans l'histoire

Plus en détail

Créer une carte personnalisée

Créer une carte personnalisée Créer une carte personnalisée Avec Google Maps, vous pouvez créer vos propres cartes personnalisées pour indiquer par exemple les endroits que vous avez déjà visités, l'emplacement des restaurants où vous

Plus en détail

Comment formater votre ebook avec Open Office

Comment formater votre ebook avec Open Office Comment formater votre ebook avec Open Office 1 2012 Nicolas Boussion Tous droits réservés. Important : ce livre numérique, comme toute œuvre de l'esprit, fait l'objet de droits d'auteur. Son contenu a

Plus en détail

Championnat de France de Grilles Logiques Finale 7 juin 2014. Livret d'instructions

Championnat de France de Grilles Logiques Finale 7 juin 2014. Livret d'instructions Championnat de France de Grilles Logiques Finale 7 juin 0 Livret d'instructions Épreuve Thème Horaires Durée Points Déjà vu? h h minutes 0 Medley international h h 0 minutes 00 Futur proche? h h0 minutes

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Grilles de défense - Garde-corps - Balcons - Portails et clôtures Oeil de boeuf - Marquise - Barres d appui - Mains courantes - Etendoir - Grilles

Grilles de défense - Garde-corps - Balcons - Portails et clôtures Oeil de boeuf - Marquise - Barres d appui - Mains courantes - Etendoir - Grilles Grilles de défense - Garde-corps - Balcons - Portails et clôtures Oeil de boeuf - Marquise - Barres d appui - Mains courantes - Etendoir - Grilles ouvrantes Fabrication française standard et sur mesure

Plus en détail

Catalogue de location

Catalogue de location Catalogue de location 514-523-2211 1-877-677-2211 2600, William-Tremblay, suite 128 Montréal (QC) H1Y 3J2 location Nous disposons de près d un millier de pièces en location pour vos projets temporaires

Plus en détail

Lexique. -- Lycée GABRIEL -- Architecture et habitat - Argentan - Orne - L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

Lexique. -- Lycée GABRIEL -- Architecture et habitat - Argentan - Orne - L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ACADÉMIE DE CAEN L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN Lexique Abside Extrémité d'une église, en demi-cercle ou polygonale, entourant le chœur, où se plaçait le clergé.

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS?

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? Par Philippe et Marie-Noëlle LENOIR Un couple du Volontaires du Progrès qui travaille à GALIM Département des Bamboutos, Province de l Ouest, nous adresse cette fiche

Plus en détail

CONTENU MISE EN PLACE. 1. Placez le plateau de jeu au centre de la table.

CONTENU MISE EN PLACE. 1. Placez le plateau de jeu au centre de la table. TM Pour voir une vidéo explicative du jeu, visitez www.stratusgames.com INTRODUCTION BUT DU JEU Les habitants des villages entourant un volcan dormant vivaient heureux et en paix jusqu au jour où BADABOUM

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

D'UN THÉORÈME NOUVEAU

D'UN THÉORÈME NOUVEAU DÉMONSTRATION D'UN THÉORÈME NOUVEAU CONCERNANT LES NOMBRES PREMIERS 1. (Nouveaux Mémoires de l'académie royale des Sciences et Belles-Lettres de Berlin, année 1771.) 1. Je viens de trouver, dans un excellent

Plus en détail

PASSAGE A NIVEAU HO/N

PASSAGE A NIVEAU HO/N PASSAGE A NIVEAU HO/N Description Ce passage à niveau en laiton est composé de deux demi-barrières, ainsi que de deux feux lumineux rouges. Vous pouvez utiliser ce PN sur un nombre quelconque de voie y

Plus en détail

Elfenland Règles du jeu

Elfenland Règles du jeu Home > Elfenland > Règles de base Choisir un jeu Elfenland Règles du jeu Idée du jeu Dans le Pays des Elfes, les jeunes elfes doivent passer une épreuve très particulière avant de pouvoir pénétrer dans

Plus en détail

Vieu X. à Vieux. Il y a bien longtemps... Il y a bien long. Il y a bien longtemps... Il y a bien longtemps... bien longtem.

Vieu X. à Vieux. Il y a bien longtemps... Il y a bien long. Il y a bien longtemps... Il y a bien longtemps... bien longtem. Il y a bien longtemps... bien longtem. Il y a bien long Il y a bien longtemps... Il y a bien longtemps... Il y a bien longtemps... a bien longte Il y a bien lon longtemps... Il y a bien longtemps... Il

Plus en détail

www.imprimermonlivre.com

www.imprimermonlivre.com 0 www.imprimermonlivre.com Composition d une couverture avec Word L objectif de ce guide est de vous proposer un mode opératoire pour créer une couverture avec Word. Nous vous rappelons toutefois que Word

Plus en détail

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Services internes 1. PERSONNES ASSURÉES # 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Cet accord vise tous les résidents canadiens qui reçoivent des services internes dans un établissement

Plus en détail

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2 FUTURE LIGNE 2 DE TRAMWAY DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER Etat initial des principaux traceurs de la pollution liée au trafic routier Résumé Rédacteur : AFM Date : 29/1/3 pages I CONTEXTE Etude réalisée

Plus en détail

Création d un fichier de découpe

Création d un fichier de découpe Création d un fichier de découpe DECOUPE 1 Fichier entièrement vectorisé au format illustrator uniquement Toutes les découpes sont regroupées dans 1 seul fichier.ai.ai 1 seul fichier. ai 800 x 100 mm -

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.*

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* *Application de l arrêté du 21 mars 2007, de l arrêté du 1er août 2006 et de

Plus en détail

UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE : LE ZONE SYSTEM

UNE TECHNIQUE ÉPROUVÉE : LE ZONE SYSTEM 3 Sur le terrain Info Les appareils photo équipés de deux logements pour cartes mémoire (SDHC et CompactFlash, par exemple) permettent de stocker les photos en Raw sur une carte mémoire et les photos en

Plus en détail

Logiciels concernés. Situation. Ciel et le pont comptable. Note conçue et rédigée par Jalons sprl tous droits réservés - 27/06/2007.

Logiciels concernés. Situation. Ciel et le pont comptable. Note conçue et rédigée par Jalons sprl tous droits réservés - 27/06/2007. Logiciels concernés Ciel Gestion Commerciale Premium, Evolution, et Réseau et Ciel Compta Premium, Evolution et Réseau. Situation Ciel Gescom et Ciel Compta ne sont pas des logiciels intégrés. C'est-à-dire

Plus en détail

Julie et le vélo qui pleure

Julie et le vélo qui pleure Julie et le vélo qui pleure Fiche Technique Général: "Julie et le vélo qui pleure" est une formation, de 4 artistes et 1 technicien. Julie Lagarrigue : Piano, Guitare acoustique, électrique, Chant (Tel:+33(0)661712057)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / 01 47 71 54 96 / 06 18 04 02

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V.

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V. L EMPIRE ROMAIN étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle Détail du piédestal de la statue d Aponius Cherea (II siècle) musée archéologique de Narbonne Source : Service

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels

NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Notion

Plus en détail

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR

DUBROVNIK. Hors les murs - un paysage en echo avec la ville - DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR La ville de Dubrovnik prend part à l Europan 11 pour questionner la manière d inplanter un parking conséquent voué à subvenir aux nécéssités d accueil générées par une ville classée au patrimoine mondiale

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

2.2.4. La courbe en J et la condition de Marshall-Lerner

2.2.4. La courbe en J et la condition de Marshall-Lerner 224 file:///fichiers/enseignement/site%20web/impression/rmi/fiches/rmi224... 2.2.4. La courbe en J et la condition de Marshall-Lerner Introduction Paragraphe au format pdf L'exemple de l'italie comme les

Plus en détail

Usage des photos pour Internet et pour la presse

Usage des photos pour Internet et pour la presse Usage des photos pour Internet et pour la presse Que ce soit sur Internet ou dans la presse, l'usage de photographies a la même fonction qui est d illustrer le propos. Pour bien jouer son rôle d information

Plus en détail

Création de maquette web

Création de maquette web Création de maquette web avec Fireworks Il faut travailler en 72dpi et en pixels, en RVB Fireworks étant un logiciel dédié à la création de maquettes pour le web il ne propose que les pixels pour le texte

Plus en détail

Trois personnes mangent dans un restaurant. Le serveur

Trois personnes mangent dans un restaurant. Le serveur 29=30 Trois personnes mangent dans un restaurant. Le serveur leur amène une addition de 30 francs. Les trois personnes décident de partager la facture en trois, soit 10 francs chacun. Le serveur rapporte

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

ensemble d'édifices à cour commune

ensemble d'édifices à cour commune Ensemble d'édifices à cour commune, dit Cour Wavrans cour Wavrans 134 à 136 rue Denfert-Rochereau quartier Saint-Jean Saint-Quentin Dossier IA02002956 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c)

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

Créer un album photo

Créer un album photo Créer un album photo Pourquoi créer un album photo? Un album photo, contrairement à vos dossiers photo, n a pas d existence propre sur votre disque dur, ce n est qu une liste de référence pointant vers

Plus en détail