La politique et les actions de coopération nationale de la Bibliothèque nationale de France. Bilan 2014 Perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La politique et les actions de coopération nationale de la Bibliothèque nationale de France. Bilan 2014 Perspectives 2015-2019"

Transcription

1 La politique et les actions de coopération nationale de la Bibliothèque nationale de France Bilan 2014 Perspectives

2 Sommaire Le réseau, le champ et les moyens de la coopération nationale Le contexte de la coopération nationale Le signalement du patrimoine et le Catalogue collectif de France La valorisation numérique du patrimoine et Gallica La dynamique de coopération avec les régions 2

3 Le réseau, le champ et les moyens de la coopération nationale 3

4 La mission de coopération de la BnF Une tradition de coopération et une mission inscrite dans le décret de 1994, portant création de la Bibliothèque nationale de France par fusion de la BN et de l EPBF au même titre que les autres missions de la BnF (Collecter, conserver, signaler, communiquer) L article 2 stipule que la bibliothèque «participe à l'activité scientifique nationale et internationale» ; qu elle «coopère avec d'autres bibliothèques et centres de recherche et de documentation français ou étrangers, notamment dans le cadre des réseaux documentaires ; qu elle participe, dans le cadre de la politique définie par l'etat, à la mise en commun des ressources documentaires des bibliothèques françaises». inaugurant une «ère nouvelle, celle de l échange et du partage»

5 Les objectifs de la coopération Stabilité et évolutivité Dès l origine (Projet de l établissement public de la Bibliothèque de France, juin 1990), la politique nationale de coopération documentaire est pensée «comme une vaste entreprise de décentralisation culturelle» intégrée au cœur d une politique nationale ambitieuse organisée autour d objectifs qui déclinaient une articulation national / local avec un réseau de partenaires. Les objectifs du début des années 1990 sont encore ceux d aujourd hui : Contribuer à structurer le paysage documentaire national et irriguer le territoire en renforçant les collections locales ; Informatiser et mettre en réseau les catalogues pour faire connaître et décrire le patrimoine des bibliothèques françaises, à la fois dans un catalogue national fédéré et dans des catalogues locaux. mais les programmes et actions se sont adaptés à l évolution du contexte institutionnel, technologique et documentaire 5

6 Le réseau de coopération de la BnF en Nombre de partenaires Pôles associés 127 Pôles associés de dépôt légal imprimeur 26 Pôles associés documentaires 101 dont Pôles associés documentaires d intérêt thématique 43 dont Pôles associés documentaires d intérêt territorial 58 Autres partenaires 102 TOTAL RESEAU DE COOPERATION 229 6

7 Le réseau de partenaires de la BnF en2014 En 2014, 229 partenaires, dont 127 agissant au sein de pôles associés Partenaires des territoires Bibliothèques territoriales (villes, communautés d agglomération) avec, pour certaines, différents statuts superposables (BDLI, BMC, BMVR, BNR) Structures régionales pour le livre et la lecture Direction régionales des affaires culturelles Archives départementales Conseils régionaux Sociétés savantes Partenaires de l ESR Universités Grands établissements Museum, CNAM Grandes écoles Mines, Ponts Organismes de recherche INRA, Observatoire de Paris, Institut Pasteur, MathDoc, etc. Centre des travaux historiques et scientifiques Autres partenaires Bibliothèques des corps constitués et dépendant des ministères Assemblée nationale, Sénat, Cour de cassation, Ministères de la défense, des affaires étrangères, INSEE, Banque de France, Météo France, etc. Bibliothèques spécialisées de statuts variés Académies et sociétés nationales Banque de France Fondation des Arts décoratifs Fondation Napoléon Cedias-Musée social Fédérations sportives Etc. 7

8 Le statut des partenaires : pôles associés et autres partenaires Pôles associés documentaires Un pôle associé documentaire est un établissement (partenariat bilatéral) ou un réseau d établissements (partenariat multilatéral), qui conserve et communique au public ou valorise des collections auxquelles la BnF, pour leur intérêt scientifique et leur valeur patrimoniale, reconnaît un intérêt national. La Bibliothèque nationale de France et les pôles associés ont l'objectif commun de mettre en valeur le patrimoine documentaire par le biais de programmes pluriannuels et de projets diversifiés, conjointement définis. La coopération entre la BnF et un pôle associé est inscrite dans la durée. Un pôle associé documentaire peut être thématique ou d intérêt régional. Autres partenaires Un partenaire de coopération numérique ou documentaire est un établissement qui s associe aux programmes de signalement ou de numérisation concertée menés par la BnF, d une manière ponctuelle (par exemple dans le cadre d appels à initiative). Comme pour les Pôles associés, ce sont les collections conservées dans ces établissements et la volonté de les valoriser en coopération qui justifient leur participation au réseau. La coopération entre la BnF et un partenaire est conduite dans une logique de projet et couvre la période de réalisation du projet de coopération. La durée des conventions est établie en fonction du type de projet. 8

9 Le champ de la coopération en Coopération numérique Signalement Dépôt légal imprimeur et Autres activités Numérisation Programmes bilatéraux Programmes d intérêt national Programmes européens à extension nationale Enrichissement mutuel des bibliothèques numériques Diffusion des collections des partenaires dans Gallica (3 filières) Mise à disposition d ensembles de ressources de la BnF pour enrichir sites, portails et catalogues Offre Gallica marque blanche Amélioration de l accès aux ressources numériques (OCR, indexation et structuration des données) Référencement dans Europeana en cours Recensement de fonds anciens, locaux et spécialisés (Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires) Enrichissement de la Base Patrimoine du CCFr par rétroconversion et catalogage Mise à jour des bases Manuscrits du CCFr (CGM, Palme) et enrichissement par des documents numériques Enrichissement de bibliographies régionales par des documents numériques Signalement des collections de presse locale dans la Bibliographie de la presse française politique et d information générale (BIPFPIG) DLI DL Web DL Web Soutien à la collecte, au traitement, à la conservation et à la communication des documents entrés au titre du dépôt légal imprimeur dans les BDLI Accès distant aux archives de l Internet Sélection partagée de sites Web, d intérêt thématique et/ou régional Offre de Produits et services bibliographiques Prestations de préservation et de restauration des collections patrimoniales Prêt d œuvres pour des expositions Expertise des départements de collections Offre en Education artistique et culturelle dans le cadre des Pôles associés régionaux 9

10 Le cadre de la coopération Relation contractualisée entre la BnF et ses partenaires conventions adaptées aux modes de coopération des Pôles associés (pôles associés de dépôt légal imprimeur, pôles associés documentaires thématiques et régionaux) Conventions quinquennales , bilatérales ou multilatérales, qui encadrent toutes types d actions subventionnées Autres partenaires : des conventions de type et de durée variables Conventions de coopération numérique pour l intégration d imprimés dans le marché de numérisation de la BnF pour la numérisation par la BnF de documents à haute valeur patrimoniale pour l intégration de fichiers numériques dans Gallica dans le cadre des appels à initiatives de numérisation (programmes thématiques de numérisation concertée) Conventions de coopération documentaire pour la rétroconversion de catalogues 10

11 Le cadre de la coopération 2014 Nombre de conventions en cours Conventions de pôles associés (tous pôles) 148 Conventions de projet 109 TOTAL CONVENTIONS

12 L organisation de la coopération à la BnF Un département opérateur : le département de la coopération Service du Catalogue collectif de France Service de la coopération numérique et de Gallica Mission coopération régionale Communication Formation De nombreux services de la BnF impliqués Direction des services et des réseaux : département des systèmes d information, département du dépôt légal, département de la conservation, département de l information bibliographique et numérique, Mission de coordination administrative et financière Direction des collections : tous départements Direction de l administration et du personnel : département des affaires juridiques, département du budget et des affaires financières Direction de la diffusion culturelle Délégation à la stratégie et à la recherche Délégation aux relations internationales BnF Enssib 9 octobre

13 Les leviers de la coopération Pour le signalement Pour le numérique Soutien à titre onéreux Opérations subventionnées : recensement de fonds, rétroconversion, catalogage livres en main, extraction de notices, enrichissement de bibliographies régionales Subventions : jusqu à 50 % des dépenses subventionnables (prestations, vacations). Quelques opérations soutenues à 70% (programme Bibliothèques municipales classées) Soutien à titre «gracieux» Signalement des collections de presse locale dans la Bibliographie de la presse française politique et d intérêt général (BIPFPIG) Expertise, conseil, formations, spécifications, guides de bonnes pratiques, modèles de cahiers de charge, etc. Soutien à titre onéreux Opérations subventionnées : numérisation, OCR, mise en œuvre de l interopérabilité, amélioration de l accès aux ressources Subventions : jusqu à 50 % des dépenses subventionnables (prestations, vacations). Quelques opérations soutenues à 70% (appels à initiatives numérisation concertée thématique) Soutien à titre «gracieux» Intégration dans le marché de numérisation des imprimés de la BnF Référencement dans Europeana Expertise, conseil, formations, spécifications, guides de bonnes pratiques, etc. 13

14 Les relations avec les partenaires Des pages Coopération nationale sur bnf.fr Des formations en accompagnement de projets, à la BnF et en régions Des journées d information et d échange L Espace Coopération Des lettres d informations 14

15 Les relations avec les partenaires : journées d échanges 86 participants Actes en ligne. Pages Coopération nationale Séances plénières : 220 participants Ateliers et visites : 170 participants Séances plénières : 64 participants Visites : 28 participants 15

16 Les relations avec les partenaires : formations sessions 282 inscrits dont 3 sessions 121 inscrits en région 2015 (1 er semestre) 12 sessions 122 inscrits Comité de la coopération 9 juillet

17 Le budget de la coopération en 2014 En 2014, 2,33 M de subventions sur un budget de 2,55 M pour la coopération Types d actions subventionnées en 2014 Répartition des subventions par types d actions en

18 Le budget de la coopération en 2014 En 2014, 2,33 M de subventions sur un budget de 2,55 M pour la coopération Collectivités territoriales Enseignement supérieur et recherche Associations, fondations Types de partenaires subventionnés en 2014 Ministères et grandes institutions de l'etat Etablissements publics 9% 1% 3% Collectivités territoriales 12% 75% Enseignement supérieur et recherche Associations, fondations Ministères et grandes institutions de l'etat Répartition des subventions par types de partenaires en 2014 Etablissements publics 18

19 Le contexte de la coopération nationale 19

20 Le Schéma numérique des bibliothèques Recommandations du Schéma numérique des bibliothèques (mars 2010) Favoriser le signalement des fonds documentaires des bibliothèques françaises dans le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires Constituer les corpus documentaires numériques les plus exhaustifs possible dans des domaines de référence répondant à la demande du public et à des nécessités de préservation du patrimoine, grâce à des programmes coopératifs de numérisation, ouverts à toutes les bibliothèques : «programmes nationaux de numérisation, notamment autour d axes thématiques ; programmes régionaux de numérisation pour valoriser le patrimoine local et régional ; programme concerté et d envergure de numérisation de la presse nationale et régionale des 19ème et 20ème siècles ; programmes coopératifs plus modestes, pertinents sur le plan documentaire comme ceux permettant la reconstitution virtuelle de corpus documentaires éclatés Favoriser l enrichissement mutuel des bibliothèques numériques Disséminer le plus largement possible les ressources numérisées du domaine public et en faciliter l appropriation par les usagers, tout en veillant à accompagner les documents numérisés d une mention de source

21 Le Contrat de performance de la BnF 1 21

22 Le Contrat de performance de la BnF 2 Quatre axes complémentaires Partenariats spécifiques avec les Bibliothèques Numériques de Référence (BNR) Valorisation numérique du patrimoine en langues de France Sélection de «Corpus d intérêt local et régional» dans la future Charte documentaire de numérisation de la BnF Offre dans le domaine de l Education artistique et culturelle 22

23 Le signalement du patrimoine et le Catalogue collectif de France 23

24 Le signalement du patrimoine 24

25 Le signalement du patrimoine Les objectifs visés Soutenir la dynamique de mise en valeur du patrimoine écrit par le biais du signalement et de l informatisation des catalogues Accompagner l action du ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre du Plan d action pour le patrimoine écrit (PAPE) par des actions concertées, régionales et thématiques les opérations conduites continuant à enrichir le Catalogue collectif de France et les catalogues locaux et régionaux 25

26 Le signalement du patrimoine Les actions conduites par la BnF Hors de la sphère de l Enseignement supérieur et de la recherche, mais pour tous types de bibliothèques (territoriales, spécialisées, dépendant de fondations ou associations, etc.) Recensement des fonds patrimoniaux, en accompagnement des programmes de rétroconversion et de numérisation thématiques et régionaux pour étoffer le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires (RNBFD) Poursuite des programmes de rétroconversion de catalogues des fonds patrimoniaux (anciens, locaux et spécialisés) : fin du programme des bibliothèques municipales classées (BMC) et couverture régionale via les Pôles associés régionaux (base Patrimoine) A noter : chantiers de valorisation des fonds documentaires dans les langues de France : basque, occitan Informatisation, puis mise à jour des grands catalogues patrimoniaux spécialisés : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France ; Patrimoine musical en région (A venir : informatisation des catalogues régionaux d incunables) Enrichissement du Catalogue collectif de France par ajout de nouvelles sources 26

27 Base patrimoine Priorités d action Priorité 1 Programme Bibliothèques municipales classées : mener à son terme le signalement du patrimoine des 54 bibliothèques de conservation aux fonds d Etat Programmes de rétroconversion, dont fonds 19 ème non informatisés Intégration des catalogues rétroconvertis sans soutien de la BnF 48 BMC sur 54 (juin 2015) Priorité 2 Programmes régionaux : valoriser le patrimoine écrit local et régional, principalement dans le cadre des pôles associés régionaux (modèle Picardie et Basse- et Haute-Normandie) Poursuivre le signalement des fonds anciens, locaux et spécialisés des bibliothèques non BMC par le biais de programmes pluriannuels Programmes de rétroconversion Intégration des catalogues rétroconvertis sans soutien de la BnF 27

28 Base patrimoine Enrichissements Principales opérations réalisées ou en cours sur la période Enrichissement par programmes de rétroconversion et de catalogage Opérations régionales : Picardie, Basse et Haute-Normandie, Midi-Pyrénées, Champagne-Ardenne, Bourgogne Quelques opérations territoriales remarquables : BM de Carpentras, Strasbourg, Colmar, Moulins, Autun, Boulogne-sur-Mer, Reims, Versailles, Albi, etc. De nombreuses actualisations de données de bibliothèques territoriales : BM de Toulouse, Montpellier, Chalon-sur-Saône, Châlons-en-Champagne, Nîmes, Aix-en-Provence, Arles, Nice, Avignon Opérations thématiques : Bibliothèque de l Assemblée nationale, de l Institut international de la marionnette, du réseau Valdo Enrichissement par «chargement» de notices fournies par les bibliothèques Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères, du Musée de la marine à Rochefort, du Sénat, de la Fondation Napoléon, du Musée de l armée BM d Avallon, de Lunel, de Vichy, de Rochefort, de Vendôme, de Pau, de Roubaix, AD de Charente-Maritime 28

29 Base patrimoine Evolution de la volumétrie Base Patrimoine : progression du nombre de notices

30 Base patrimoine Répartition des notices par date après % sans date % avant % % 30

31 Base patrimoine Les bibliothèques municipales classées Progression du nombre de BMC dans la base Patrimoine

32 Base patrimoine La couverture territoriale Base patrimoine 175 institutions représentées 32

33 Base patrimoine Répartition des notices par régions Ile-de-France PACA Rhône-Alpes Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Centre Alsace Bourgogne Picardie Haute-Normandie Languedoc-Roussillon Pays de la Loire Poitou-Charentes Lorraine Auvergne Nord-Pas-de-Calais Basse-Normandie Franche-Comté Bretagne Aquitaine Limousin Outre-mer Corse

34 Base patrimoine Progression régionale Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Outre-mer Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes PACA Rhône-Alpes

35 Base patrimoine Perspectives Intégration dans la Base patrimoine des notices issues des rétroconversions subventionnées par la BnF Enrichissement de la Base patrimoine par extractions des catalogues locaux Etat des lieux et cartographie du «Reste à faire» pour une programmation Collaboration avec le SLL en vue du bilan du Plan d action pour le patrimoine écrit 35

36 Bases Manuscrits Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France (partie hors ESR et BnF) composants de 468 établissements (BM, BS, services d archives ) PALME - Répertoire national des manuscrits littéraires français du XX e siècle composants de 432 établissements (BM, musées, services d'archives, sociétés savantes ) BnF Archives et manuscrits (BnF-AM) composants des départements des manuscrits, des arts du spectacle, de l Arsenal, de la musique, de l audiovisuel, des archives administratives Mise à jour mensuelle En cours d accroissement via des campagnes de rétroconversion et de catalogage courant Calames composants Mise à jour mensuelle Un catalogue collectif national des manuscrits Un ensemble de plus de 2 M de composants dans plus de 800 institutions

37 Base Manuscrits Enrichissements Nouvelles institutions Institut culturel irlandais, Bibliothèque de la Cour de Cassation, Médiathèque musicale Mahler Enrichissements BM de Dijon (enrichissement du catalogue de la collection générale des manuscrits et nombreux nouveaux inventaires de fonds) ; BM de Périgueux (inventaires des fonds Lapeyre et Pelisson) ; BM de Limoges (inventaires des fonds René Depestre, Emmanuel Roblès et Sony Labou Tansi) ; BM de Lyon (supplément au CGM) ; Médiathèque de Moulins Communauté (nouvelles acquisitions) ; Bibliothèque historique de la Ville de Paris (état général des fonds, nouveau fonds général, relevé de mises en scène dramatiques, Ephémères de la première guerre mondiale) ; Bibliothèque du Sénat (enrichissement et supplément) liens vers des documents numérisés À partir de BnF-Archives et manuscrits vers Gallica : liens A partir de Calames : liens A partir du CGM (liens vers la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux et ajouts manuels de liens vers des bibliothèques numériques locales, des projets collectifs) : liens

38 Base Manuscrits Perspectives Mise à disposition des institutions du CGM d un outil de mise à jour (corrections, enrichissements) du Catalogue général des manuscrits du CCFr Intégration dans le CGM des inventaires corrigés ou créés par les bibliothèques Expérimentation d une méthodologie régionale avec le pôle associé régional Champagne-Ardenne Extension progressive et adaptation à d autres régions 38

39 Le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires-bibliothèques Plus de bibliothèques et réseaux Annuaire qui donne accès via des formulaires de recherche précis à des données «scientifiques» et pratiques (toutes bibliothèques) : accès direct aux sites, catalogues et bibliothèques numériques accès géographique et thématique accès par services, etc. Introduction progressive d illustrations Pivot de la fonction de localisation des données bibliographiques et du Prêt inter-bibliothèques 39

40 Le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires-fonds par nombre Evolution du nombre de notices de fonds fonds dans 460 institutions

41 Le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires-fonds par type Autres 83 3% BDP 4 Administration 8 Musées 137 4% BnF % Fonds particuliers % Fonds locaux % Fonds régionaux 232 6% Bib cultuelle 26 1% Bib associative 97 3% Archives 310 9% BS 293 9% BU 243 7% BM % Fonds anciens % Fonds spécialisés % 41

42 Le Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires-fonds par régions 42

43 RNBFD : Diversification des modes d alimentation Depuis 2012 : Création de comptes spécifiques pour les institutions afin qu elles mettent à jour elles-mêmes leurs propres données Notices d institution : saisie simplifiée et autonome Utilisation large et occasionnelle Notices de fonds : saisie complète en collaboration étroite avec les gestionnaires du RNBFD (formations disponibles) Utilisation réservée aux utilisateurs réguliers Mode d alimentation utilisé pour les opérations régionales de Bourgogne et Languedoc-Roussillon; Il se poursuit en Picardie, Champagne-Ardenne et Midi-Pyrénées En 2014 : Chargements de notices de fonds issues d opérations locales (plus de 500 fonds de Rhône-Alpes, bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris) 43

44 RNBFD Perspectives Quatre axes principaux Incitation à la prise en main de l outil de saisie collaboratif par les partenaires de la BnF, poursuite des formations in situ Poursuite des chantiers régionaux de signalement des fonds Multiplication des opérations locales avec les grandes bibliothèques Description des fonds des bibliothèques de l ESR dans le cadre d une instruction avec le MENESR et l ABES 44

45 Le Catalogue collectif de France 45

46 Le CCFr aujourd hui 46

47 Consultation du CCFr vv 47

48 Référencement du CCFr par les moteurs de recherche 35% 30% 29,30% 25% 20% 18,40% 15% 10% 10,10% 5% 0% 0,90% 2,40%

49 Le Catalogue collectif de France Perspectives Une nouvelle version du portail CCFr (juin 2015) Nouvelles fonctionnalités (facettes, récupération de notices etc.) Un nouveau CCFr en 2016 Plus de fonctionnalités Ergonomie repensée et nouveau graphisme Accès à Gallica via le CCFr Des outils et des services pour les partenaires Fourniture de résolveurs de liens pour un accès à des listes de résultats (par région, par thématique, etc.) à des formulaires paramétrés Liens pérennes sur les notices de bibliothèques, de fonds, de manuscrits PDF téléchargeables pour les notices de fonds et les instances de manuscrits du CGM Amélioration de la visibilité et de la notoriété du portail et des contenus Echanges en cours avec le Consortium of European Research Libraries 49

50 La valorisation numérique du patrimoine et Gallica 50

51 Numériser 51

52 La numérisation concertée Un objectif, créer de manière collaborative les ensembles de ressources patrimoniales numérisées les plus riches et pertinents au meilleur coût quels que soient la localisation des collections et le statut des contributeurs Un projet documentaire Complémentarité optimale des sélections documentaires Recherche de la cohérence et de l exhaustivité raisonnée Reconstitution virtuelle de corpus dispersés Un projet culturel et scientifique Offrir au citoyen un accès aisé au patrimoine national, régional, local Rendre plus visibles sur Internet la culture et la langue françaises Enrichir Europeana, la bibliothèque numérique européenne Mettre de nouveaux matériaux à disposition des enseignants et des chercheurs 52

53 Intégration dans le marché de numérisation : bilan général Partenaires et volumétrie 111 partenaires, autant de conventions 8,8 millions de pages numérisées livres et fascicules réceptionnés 165 lots traités Plus de 500 caisses utilisées Valorisation financière estimée : 2,8 millions (hors archivage et coût RH)

54 Intégration dans le marché de numérisation : Volumétrie par partenaires 54

55 Intégration dans le marché de numérisation : Volumétrie par disciplines 55

56 Les programmes de numérisation concertée d imprimés 56

57 Les programmes de numérisation concertée d imprimés Programmes thématiques Sciences juridiques : 20 partenaires, p. Art : 14 partenaires, pages Guerre de : 9 partenaires, p. Plus Journaux de tranchées (2005) : 4 partenaires, 288 titres Littérature pour la jeunesse : 3 partenaires, p. Programmes de complétude de corpus 51 partenaires Plus de 6 M de pages dont 14 partenaires des territoires 15 partenaires de l ESR 22 autres partenaires (fin 2014) Sociétés savantes locales et régionales, académies régionales, revues de patrimoine : plusieurs dizaines de BM, AD, SRL, BU, BS, sociétés savantes, pages Académies et sociétés nationales : 14 partenaires, pages (en ) Presse clandestine : 1 partenaire, pages Patrimoine équestre : 3 partenaires, pages 57

58 Fédérer dans Gallica 58

59 Gallica, bibliothèque numérique collective 270 partenaires (au 31 décembre 2014) 60 bibliothèques numériques référencées dans Gallica (au 31 décembre 2014)) 59

60 Gallica, bibliothèque numérique collective Plus de documents d institutions partenaires dans Gallica (au 31 décembre 2014) 60

61 Gallica : 68 bibliothèques numériques référencées Au 30 juin 2015, 68 bibliothèques numériques référencées (64 françaises et 4 étrangères) 6 nouveaux partenaires et nouveaux documents au 1 er semestre

62 Diffuser les ressources de Gallica 62

63 Réutilisation, dissémination et outils de partage Vignette exportable Set OAI Sélection d image Outils facilitant la réutilisation et la dissémination Lecteur exportable 63

64 Plusieurs options, cumulables Enrichir les bibliothèques numériques locales et universitaires, les sites spécialisés, les portails régionaux, etc. les catalogues et bibliographies : liens vers les documents numériques de la BnF ou présence des documents eux-mêmes grâce au lecteur exportable les blogs et comptes réseaux sociaux (Facebook,Twitter etc.) 64

65 Des réservoirs documentaires à la disposition des partenaires Des corpus avec des accès territoriaux Revues savantes Cartes Bientôt un accès «France» dédié 65

66 Des réservoirs documentaires à la disposition des partenaires Des corpus thématiques Affiches et affichistes Manuscrits carolingiens Essentiels du droit 66

67 Partager Gallica 67

68 L offre Gallica marque blanche

69 L Espace Coopération 400 utilisateurs de l Espace Coopération 69

70 La coopération numérique Perspectives Numériser Enrichir les ensembles documentaires existants Mettre en œuvre la numérisation des corpus retenus dans le cadre du programme de numérisation concertée en littérature jeunesse (1 er appel à initiatives) Poursuivre les autres programmes de numérisation concertée Sciences juridiques (droit coutumier) Art (catalogues de musées, d expositions et de galeries) Numériser plus de 6 millions de pages dans le cadre de la filière «Partenaires» du marché de numérisation , en coopérant avec plus d une centaine de partenaires Diffuser Valoriser avec les partenaires les ensembles documentaires numérisés créés en collaboration, en poursuivant une politique de médiation numérique Diffuser le patrimoine numérisé en proposant l intégration de fichiers dans Gallica Coopérer étroitement avec les bibliothèques numériques de référence Optimiser les procédures de moissonnage réciproque Partager Etendre l offre Gallica marque blanche Mettre en œuvre des échanges de bonnes pratiques en proposant des ateliers aux professionnels 70

La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail :

La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail : EN 2011 LE RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES DE MONTPELLIER AGGLOMÉRATION OBTIENT LE LABEL «BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DE RÉFÉRENCE». La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail

Plus en détail

Programme régional de Conversion rétrospective

Programme régional de Conversion rétrospective Programme régional de Conversion rétrospective L exemple du Pôle associé régional de Haute-Normandie Par Jeanne-Marie Rendu, Conseillère livre et lecture à la Drac Haute-Normandie et Séverine Garnier,

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Par Thierry CLAERR, Service du Livre et de la Lecture Jean-François MOUFFLET, Service interministériel des Archives de France Ministère de la Culture et de la Communication Stockage et conservation des

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

La «confluence» documentaire et

La «confluence» documentaire et Banque numérique du savoir en Aquitaine : Dix ans pour la confluence des ressources patrimoniales en région Jean-François Sibers Direction régionale des affaires culturelles Aquitaine jean-francois.sibers@culture.gouv.fr

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

Numérisation et valorisation des fonds patrimoniaux dans les collectivités

Numérisation et valorisation des fonds patrimoniaux dans les collectivités Numérisation et valorisation des fonds patrimoniaux dans les collectivités Les Archives municipales d Aubervilliers David Desbans Archives municipales et Documentation d Aubervilliers Objectifs et enjeux

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Les ressources informatiques et la mise en ligne des documents numérisés Enquête DLL juin-décembre 2008

Les ressources informatiques et la mise en ligne des documents numérisés Enquête DLL juin-décembre 2008 Les ressources informatiques et la mise en ligne des documents numérisés Enquête DLL juin-décembre 2008 En juin 2008, la DLL a envoyé à 9 bibliothèques municipales un questionnaire destiné à recenser leurs

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique AFITL - 3 mai 2006 L objectif poursuivi Offrir aux membres de l AFITL (ou à quiconque se promène sur son site Internet) un recensement

Plus en détail

Présentation générale du projet data.bnf.fr

Présentation générale du projet data.bnf.fr Présentation générale du projet data.bnf.fr La Bibliothèque nationale a mis en œuvre un nouveau projet, qui a pour but de rendre ses données plus utiles sur le web. Ceci nécessite de transformer données

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage EP LOIRE Plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du plan Loire grandeur nature 2007-2013 Note de cadrage est une SARL au capital de 15 244,90, N SIRET 410 711 626 00029, APE 721 Z 60, rue Benjamin

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets de numérisation 2010

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets de numérisation 2010 Paris, le 15 juillet 2009 Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Mission de la recherche et de la technologie Programme national de numérisation Ministère de la

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Le portail documentaire

Le portail documentaire Le portail documentaire Edité par archimed A l'heure des réseaux sociaux, des technologies mobiles et de l instantanéité de l'information, le portail documentaire est l'outil indispensable en matière de

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013 La régie de la radio en ligne Offre commerciale 2013 Audience des radios EN LIGNE en France Chaque jour, en moyenne 1.9OO.OOO d internautes ont visité au moins l un des sites de Radio 2.0 la semaine, contre

Plus en détail

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir...

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... Edito de Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication Le portail culture.fr concrétise

Plus en détail

MASTERS DE LA DOCUMENTATION NUMÉRIQUE

MASTERS DE LA DOCUMENTATION NUMÉRIQUE MASTERS DE LA DOCUMENTATION NUMÉRIQUE Production, gestion et exploitation de l information numérique MASTER 1 Publication et archives numériques, information scientifique et technique MASTER 2 SIB et information

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Les nouveaux sites documentaires de l IRD

Les nouveaux sites documentaires de l IRD Les nouveaux sites documentaires de l IRD Nouvel Horizon, nouvel intranet, nouveaux Netvibes - IRD France Sud - Logo d après Clipart-fr et Freepik.com De quoi allons nous parler? Les sites de la Documentation

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers L i m m o b i l i e r v o u s o u v r e t o u t e s s e s p o r t e s gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers Bienvenue à l UNIS De plus en

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

Guide du doctorant (2014-2015)

Guide du doctorant (2014-2015) Guide du doctorant (2014-2015) 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Contexte réglementaire... 3 Vos interlocuteurs... 4 Signalement des thèses de doctorat en France... 5 Structure et la présentation de la thèse...

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Votre Conseiller ZECIBLE by NOTE BLEUE : Julie PERISSE julie@zecible.fr 05 61 91 30 40 BP 4 31370 RIEUMES www.zecible.fr

Votre Conseiller ZECIBLE by NOTE BLEUE : Julie PERISSE julie@zecible.fr 05 61 91 30 40 BP 4 31370 RIEUMES www.zecible.fr Zecible Location et Achat de Fichiers Décideurs, B2B & B2C Votre Conseiller ZECIBLE by NOTE BLEUE : Julie PERISSE julie@zecible.fr 05 61 91 30 40 BP 4 31370 RIEUMES www.zecible.fr VOTRE CONSEILLER ZECIBLE

Plus en détail

CONVENTION DE PARTICIPATION AU SUDOC Pour un signalement des publications en série en qualité d entrée secondaire N 2011-01 - EXX

CONVENTION DE PARTICIPATION AU SUDOC Pour un signalement des publications en série en qualité d entrée secondaire N 2011-01 - EXX CONVENTION DE PARTICIPATION AU SUDOC Pour un signalement des publications en série en qualité d entrée secondaire N 2011-01 - EXX Entre l Agence bibliographique de l enseignement supérieur, Etablissement

Plus en détail

Solution documentaire globale. Présentation du 14 janvier 2010

Solution documentaire globale. Présentation du 14 janvier 2010 Cadic Intégrale Solution documentaire globale 1 Cadic SA et ses activités Société française, créée en 1986, éditeur de Siège : 146 rue Montmartre 75002 PARIS Domaine d activité : Information Documentation

Plus en détail

Fonds de soutien territorial à l'économie du livre en Alsace page 1/6

Fonds de soutien territorial à l'économie du livre en Alsace page 1/6 Fonds de soutien territorial à l'économie du livre en Alsace Protocole d'accord État-Région sur le soutien et le développement de la chaîne du livre en Alsace Entre l État, représenté par Monsieur Stéphane

Plus en détail

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007

Le projet SIST. Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Internet et Grilles de calculs en Afrique Agropolis- Montpellier 10-12 Décembre 2007 Le projet SIST Le projet du fonds de solidarité prioritaire (FSP) SIST (Système d Information Scientifique

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Guide Pratique Les aides financières Travaux d amélioration et d entretien L HABITAT RÉCONCILIONS PROGRÈS ET ENVIRONNEMENT TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ENTRETIEN : DÉCOUVREZ LES AIDES FINANCIÈRES ET RECOMMANDATIONS

Plus en détail

La Jubilothèque Du magasin à la Jubilothèque. 1137 documents en ligne soit + de 340 000 pages budget 50 000 /an 0.7 ETP Pôle associé BnF

La Jubilothèque Du magasin à la Jubilothèque. 1137 documents en ligne soit + de 340 000 pages budget 50 000 /an 0.7 ETP Pôle associé BnF La Jubilothèque Du magasin à la Jubilothèque 1137 documents en ligne soit + de 340 000 pages budget 50 000 /an 0.7 ETP Pôle associé BnF La Jubilothèque 1. Sélection des documents 2. Production des documents

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014 Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Rappel Méthodologique Modes de réception TV À partir de 2014 : Niveau national et régional Enquête

Plus en détail

Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP. Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) DESCRIPTION DU GUIDE RÉALISATIONS 2010

Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP. Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) DESCRIPTION DU GUIDE RÉALISATIONS 2010 Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) Depuis 11 ans, le Groupe OPCA-GFC-AREF effectue une activité de veille sur les formations obligatoires

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET IMMATÉRIEL DU QUÉBEC ET LE RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES POUR L INVENTAIRE DU PATRIMOINE IMMATÉRIEL.

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

LEXIQUE DES TERMES DOCUMENTAIRES LES PLUS COURANTS

LEXIQUE DES TERMES DOCUMENTAIRES LES PLUS COURANTS LEXIQUE DES TERMES DOCUMENTAIRES LES PLUS COURANTS Annuaire Ouvrage publié en principe chaque année ou selon une périodicité proche de l'année, qui donne une liste de noms de personnes ou d'organismes

Plus en détail

Panorama des contenus

Panorama des contenus journée professionnelle organisée par ABPN Association des Bibliothécaires de la Province Nord Panorama des contenus documentaires numériques Isabelle Gasser IRD Nouméa - Documentation Plan Contexte t

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

Journées ABES-26 mai 2009 [ 2006 2007] [ Fédération Nancy-Université]

Journées ABES-26 mai 2009 [ 2006 2007] [ Fédération Nancy-Université] deux outils pour accéder aux ressources numériques Journées ABES-26 mai 2009 1 Au programme de la présentation 1. n@ncy ncy-clicclic nouvel outil au service des usagers a) historique et contexte b) àquoi

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Plateforme IST Agropolis

Plateforme IST Agropolis Plateforme IST Agropolis Etude préalable à la mise en œuvre d un projet collectif Présentation au Bureau d Agropolis 4 mai 2005 D. Fournier, L. Grasset et M.A. Mannucci Historique du projet Février 2004

Plus en détail

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017 SEPTEMBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Plus en détail

Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE

Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE Grenelle de l environnement BONUS ECOLOGIQUE N 51243#03 Décret n 2010-1618 du 23 décembre 2010 modifiant le décret n 2007-1873 du 26 décembre 2007 instituant une aide à l acquisition des véhicules propres

Plus en détail

Agence Française de l'information Multimodale et de la Billettique GT SIM AOT 11-03-2010

Agence Française de l'information Multimodale et de la Billettique GT SIM AOT 11-03-2010 Agence Française de l'information Multimodale et de la Billettique GT SIM AOT 11-03-2010 WWW.developpement-durable.gouv.fr Réunion du GT SIM AOT 11/3/2010 Rappel PREDIM Situation actuelle AFIMB et Grenelle

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 L Alsace en chiffres Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 La FSMA et sa convention Existe depuis 2002 Objectifs partagés

Plus en détail

usages de lecture de livres riques

usages de lecture de livres riques usages de lecture de livres riques dans les ques miques. Claire Nguyen (Consortium Couperin, BIU Santé) Thomas Jouneau (Consortium Couperin, Université de Lorraine) Plan de cette intervention Introduction

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502 1 Edition février 215 Chaque mois, CEGEDIM CD propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé (fiabilisation & enrichissement), pour vous

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Préambule Les pratiques culturelles des Français connaissent depuis plusieurs années déjà de profondes mutations 1.

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

L apport des nouvelles technologies

L apport des nouvelles technologies Gérer le patrimoine Le patrimoine passe au numérique Isabelle Westeel Conseil régional Nord-Pas-de-Calais Direction de la culture i.westeel@cr-npdc.fr Archiviste-paléographe, conservateur des bibliothèques,

Plus en détail

Proposer de nouveaux services aux Levalloisiens. Des ressources numériques, accessibles à distance. http://mediatheque.ville-levallois.

Proposer de nouveaux services aux Levalloisiens. Des ressources numériques, accessibles à distance. http://mediatheque.ville-levallois. La Médiathèque virtuelle ou la 2 ème Médiathèque Objectifs et enjeux Proposer de nouveaux services aux Levalloisiens Une Médiathèque ouverte 7j/7, 24h/24 Un catalogue enrichi Des ressources numériques,

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE SERVICE PUBLIC 2014 DE L IGN

PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE SERVICE PUBLIC 2014 DE L IGN PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE SERVICE PUBLIC 2014 DE L IGN Commission Animation territoriale CNIG 28/01/2014 Marie-Louise ZAMBON IGN (chef du service des programmes à la direction des programmes civils

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

> Diplôme d état de professeur de danse

> Diplôme d état de professeur de danse VIE PROFESSIONNELLE > Diplôme d état de professeur de danse Liste des établissements habilités à assurer la formation Septembre 2013 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin

Plus en détail

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale»

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Article 1 : Organisateur du concours L association France Energie Eolienne, située au 12 rue Vivienne, 75002 Paris, SIRET n 432 446

Plus en détail

LES DOSSIERS DOCUMENTAIRES ELECTRONIQUES. Clotilde VAISSAIRE CV CONSEIL SARL Clotilde.vaissaire@wanadoo.fr

LES DOSSIERS DOCUMENTAIRES ELECTRONIQUES. Clotilde VAISSAIRE CV CONSEIL SARL Clotilde.vaissaire@wanadoo.fr LES DOSSIERS DOCUMENTAIRES ELECTRONIQUES Clotilde VAISSAIRE CV CONSEIL SARL Clotilde.vaissaire@wanadoo.fr 1 DEFINITION Le dossier documentaire réunit (en format papier comme en format électronique) un

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2012 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...

Plus en détail