Pharmacologie générale Devenir des médicaments dans l organisme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pharmacologie générale Devenir des médicaments dans l organisme"

Transcription

1 Pharmacologie générale Devenir des médicaments dans l organisme Qu est ce qu un xénobiotique? Un médicament, un toxique, une substance biologiquement qui n appartient pas à l organisme Chaque médicament ou toxique possède : Un nom commercial (Doliprane) qui peut changer entre les pays Une DCI (dénomination commune internationale) Parfois une DCF (dénomination commune française) + en + rare Un nom chimique (Acide acétyl salicylique) La plupart des drogues sont : Des composés organiques à base de carbone, d oxygène Formés avec les principales fonctions chimiques existantes (Alcool ) I] La Pénétration des Drogues dans l organisme Cette pénétration peut se faire dans des secteurs plus ou moins profonds : Absence de pénétration (reste en surface sur la peau ou les muqueuses) Pénétration locale (pb : mais jusque où? car le produit fini toujours par se répandre et peut donner des réactions globales) Pénétration dans le système circulant Dans la Matrice Extra Cellulaire (MEC) Dans la Matrice Intra Cellulaire (MIC) si propriétés adaptées à la traversée des membranes cellulaires Dans l ensemble des secteurs de l organisme (pénétration ubiquitaire) Cas de Thésaurismose, concentration / captation par un seul organe Le Xénobiotique doit se solubiliser pour traverser les barrières biologiques L organisme est un ensemble de phases : Aqueuse : H2O, l eau est un solvant très répandu mais qui présente des caractéristiques hors du commun Lipidique ou organique : répartition en bicouche lipidique Dense : Protéines circulantes, tissus osseux, etc La phase lipidique (organique) est non polaire : En milieu organique il n y a pas d ions, les molécules ne peuvent se trouver que sous forme moléculaire (absence de forme ionique) Les ions ne pénètrent pas les lipides La solubilité des drogues en milieu organique rend compte de leur lipophilie Plus la lipophilie augmente plus la solubilité en milieu organique de la molécule augmente. La phase aqueuse Rappel de structure H2O est une moléculaire dipolaire (cad qui présente une dysimètrie de charges) 1

2 Conséquence de la polarité de l eau Association des molécules d eau entres elles Hydratation des ions (association par charges opposées) Hydratation des molécules Permet l ionisation des électrolytes acides ou bases faibles Définition d un quotient d ionisation Quotient d ionisation Rapport entre le nombre d ions et le nombre de molécules : R = [ion]/[molécule] Ex : [Na + + Cl - ] / [NaCl] Ionisation des acides et des bases faibles Formule de Bronstein : Acide <====>Base + H + L acide se définie comme un donneur de proton La base se définie comme un accepteur de proton Ionisation acide Log (Ions/Mol) = Log (I/M) = ph pka Le ph est caractéristique de la solution où se trouve la molécule et peut donc varier en fonction du milieu alors que pka est une caractéristique immuable pour une molécule donnée (constante de dissociation) Ionisation basique Log (Ions/Mol) = Log (I/M) = pka ph Il est important de noter que dans les 2 cas pka correspond au ph de demi ionisation (présence de 50% de forme ionisée et de 50% de forme moléculaire quand ph = pka de la molécule) NB : L augmentation de la capacité de franchissement de la barrière lipidique dépend de la forme moléculaire (phase lipidique étant non polaire et n acceptant pas la présence d ion) En Résumé Les Xénobiotiques sont des électrolytes acides et bases faibles plus solubles dans les lipides que dans l eau (sinon pas de pénétration possible) La Pénétration dans l organisme dépend : De la solubilisation en milieu aqueux et en milieu lipidique De la diffusion à travers certaines membranes poreuses qui ne sont sensibles au poids moléculaires (PM) et à la taille des molécules Transports actifs via des transporteurs De phénomènes de diffusion passive à travers une membrane lipoïdique Pour ce dernier item le xénobiotique doit posséder certaines caractéristiques : Solubilité dans l eau ET dans les lipides (sinon n arrive jamais en contact des membranes lipidiques si totalement hydrophobes) Présente peu de forme ionisé et possède un coefficient de partage élevé Soumis à un gradient de concentration (en fait processus d homogénéisation entre deux compartiments) Rq : Coefficient de partage : =>Rapport Solubilité maximale dans l Huile / Solubilité maximale dans l Eau 2

3 Ex de l aspirine (pka = 3) à l équilibre Estomac Bicouche Plasma ph = 1 lipidique ph = 7,4 I <===> NI = NI <===> I Log I/M = ph pka Log I /M = ph pka Mémo : 1 acide en milieu acide prend une forme moléculaire A l état d équilibre il y a égalité des formes moléculaires de part et d autre de la bicouche lipidique (compartimentalisation entre estomac et plasma) Le passage de la forme moléculaire à travers la paroi est amplifié par 3 facteurs : L ionisation (de la forme moléculaire) de la molécule du coté plasmatique, conserve le gradient de concentration en forme moléculaire. Le grand volume plasmatique qui réduit la concentration du produit ayant traversé (intervention dans le gradient) La liaison aux protéines plasmatiques, ce qui diminue le nombre de forme moléculaire libre dans le plasma (qui sont les seules à pouvoir traverser) II] Les différentes phases du parcours des Xénobiotiques Il faut considérer 4 phases : Résorption : passage dans le milieu intérieur Distribution : passage dans l ensemble de la circulation jusqu aux organes Biotransformation Excrétion Les deux dernières étapes participent au phénomène d élimination. Il faut noter que ces différentes phases peuvent se télescoper, il est possible que tout (-) ou partie (++) d un xénobiotique après sa phase de résorption arrive directement dans le foie pour subir la phase biotransformation ou dans le rein ou il sera sujet à la phase d excrétion. A] La phase de Résorption Il s agit de l ensemble des phases qui vont permettre à un médicament déposé en un point quelconque de l organisme de passer dans le milieu intérieur, c'est-à-dire en pratique, dans le plasma sanguin. La résorption est à différencier d absorption et d adsorption 3

4 Les différents types de Résorption >Résorption médiate Le produit est administré à l extérieur et doit franchir des membranes et des diffuser dans le liquide extra cellulaire pour atteindre le plasma. >Résorption immédiate Le produit est introduit par effraction dans le liquide extra cellulaire > Résorption court circuitée Le produit est introduit directement dans le plasma par voie intraveineuse ou intra artérielle Les diverses voies de résorption (administration) > Résorption par voie périlinguale > Résorption par voie orale Estomac, intestin, rectum > Résorption par voie parentérale Sous cutané ou intramusculaire, intravasculaire : IV ou IA > Résorption par les autres voies d administrations Inhalation, transcutané ou transmuqueuse B] La phase de Distribution dans l organisme La distribution se fait dans le compartiment circulatoire puis dans les tissus à partir du sang. Liaisons aux protéines plasmatiques Il y a un équilibre dynamique et permanent entre fraction libre et fraction liée des xénobiotiques, seule la forme libre est pharmacologiquement active et peut diffuser à travers les membranes. Conséquence de la fixation aux protéines plasmatique : modification en fonction de l âge, des insuffisances rénales ou hépatiques, des doses administrées Compétition entre les drogues pour se fixer sur les mêmes protéines plasmatique, la fixation d une molécule A à la place d une molécule B par compétition augmente la fraction de protéine libre B et donc sont effet pharmacologique On trouve deux cas de compétitions sur les protéines plasmatiques lorsqu elles présentent : des sites de faible affinité et de forte capacité des sites de forte affinité et de faible capacité Diffusion tissulaire Elle dépend beaucoup de la vascularisation du tissus considérer en ce qui concerne la rapidité de diffusion, au final les concentrations auront tendance à s homogénéiser. Tissus du 1 er groupe : forte vascularisation (cœur, poumon, cerveau ) Tissus du 2 ème groupe : vascularisation moyenne (peau, muscle ) Tissus du 3 ème groupe : peu vascularisés (tissus adipeux) Tissus du 4 ème groupe : vascularisation négligeable (os, dents, tendons) Plus la vascularisation est faible plus il est difficile d atteindre ces tissus via les médicaments. 4

5 Distribution rapide, redistribution Exemple du Thiopental, barbiturique à action rapide Concentration effet anesthésique Conc tissus adipeux Conc cerveau A cause de sa faible vascularisation la graisse se trouve fourni en barbiturique à retardement par Tpsdiffusion lente de la surconcentration en anesthésique présent dans le cerveau. C] La phase de Biotransformation Les Grands principes Modification des propriétés de solubilité Conc plasma Diminution du caractère lipophile Augmentation du caractère hydrophile Diminution du coefficient de partage huile / eau (voir plus haut) Ces modifications sont pratiquées au niveau du foie par des enzymes non spécifiques dites microsomales oxydatives hépatiques Modification de la structure spatiale de la molécule Diminution de l affinité pour son récepteur (changement de conformation) Biotransformation activantes ou désactivantes La règle générale veut que les biotransformations des xénobiotiques se pratiquant dans l organisme entraîne une baise de leur activité et mène vers leur élimination mais cependant il peut arriver qu elles aient un effet amplificateur voir activateur pour une molécule n ayant pas d effet à son état basal. Quoi qu il en soit au fur et à mesure des biotransformations il y a toujours orientation vers l inactivation et l excrétion de la molécule Activité X A A X A B 2 phénomènes particuliers X B B 5

6 Induction enzymatique Correspond à une synthèse accrue d enzyme de biotransformation => Conséquence : - Durée de séjour dans l organisme plus courte - Phénomène de tolérance (diminution de l effet) - Perte d efficacité Inhibition enzymatique Correspond à une diminution de la synthèse d enzyme de biotransformation => Conséquence : - Durée de séjour dans l organisme rallongée - Augmentation de l efficacité et de la toxicité D] Phase d Excrétion des xénobiotiques C est la mise hors de l organisme Le mécanisme le plus fréquent est l excrétion par le rein mais d autres voies d excrétion sont possibles. L excrétion implique plusieurs mécanismes : Filtration glomérulaire Dans le tubule rénale => Réabsorption si molécule lipophile et non ionisé => Sécrétion des acides et des bases (mécanisme actif) L excrétion rénale 6

Toxicocinétique. Sommaire

Toxicocinétique. Sommaire La toxicocinétique est une étude descriptive chargée d enregistrer de manière quantitative le sort d un toxique dans l organisme c est-à-dire son absorption distribution métabolisme et élimination. Sommaire

Plus en détail

Devenir du médicament dans l organisme. Dr FADILA DEBBAH

Devenir du médicament dans l organisme. Dr FADILA DEBBAH Devenir du médicament dans l organisme Dr FADILA DEBBAH PHARMACOCINETIQUE Étudie le sort du médicament dans l organisme, depuis son administration jusqu à son élimination. Rôle: l application de ces règles

Plus en détail

Pharmacocinétique. Transfert du principe actif du site d administration jusqu à la circulation sanguine

Pharmacocinétique. Transfert du principe actif du site d administration jusqu à la circulation sanguine Pharmacocinétique = étudie le devenir des médicaments dans l organisme I. Absorption Transfert du principe actif du site d administration jusqu à la circulation sanguine On peut choisir différentes voies

Plus en détail

Fixation des médicaments sur les constituants du sang

Fixation des médicaments sur les constituants du sang Introduction La distribution correspond au processus de répartition du médicament dans l ensemble des tissus et organes. dans le plasma, le médicament se trouve sous deux formes : - Forme liée aux protéines

Plus en détail

Pharmacocinétique. Clary Emmanuelle

Pharmacocinétique. Clary Emmanuelle Pharmacocinétique Clary Emmanuelle 1 Plan 1. Définition 2. Devenir du médicament dans l organisme 3. Influences physiologiques et physiopathologiques sur la pharmacocinétique des médicaments 4. Applications

Plus en détail

Pharmacocinétique UE6 - ICDM

Pharmacocinétique UE6 - ICDM Pharmacocinétique UE6 - ICDM Pharmacocinétique/Pharmacodynamie Dose administrée Concentration plasmatique Effet Effet de l organisme sur le Principe Actif Effet du Principe Actif sur l organisme Pharmacocinétique

Plus en détail

Pharmacocinétique principes généraux

Pharmacocinétique principes généraux Pharmacocinétique principes généraux J. DOS-REIS cours PK IFSI St Antoine 13/10/09 1 Introduction Définition Pharmacocinétique (PK) : étude en fonction du temps des différentes propriétés quantitatives

Plus en détail

L absorption des médicaments

L absorption des médicaments I. Introduction : L absorption des médicaments Entre le moment de l administration du médicament et celui de l obtention de l effet ; le médicament passe par plusieurs étapes groupées en trois phases :

Plus en détail

Correction DEVOIR MAISON GARRAFFO

Correction DEVOIR MAISON GARRAFFO 1 Correction DEVOIR MAISON GARRAFFO 1/ INTRODUCTION PK-PD 1 La phase biopharmaceutique est présente pour toutes les voies d administrations Faux : sauf la voie IV! 2 La phase biopharmaceutique a lieu après

Plus en détail

ANNEXE 2 : IMPREGNATION DES POLLUANTS : BIODISPONIBILITE ; BIOACCUMULATION ; BIOAMPLIFICATION

ANNEXE 2 : IMPREGNATION DES POLLUANTS : BIODISPONIBILITE ; BIOACCUMULATION ; BIOAMPLIFICATION ANNEXE 2 : IMPREGNATION DES POLLUANTS : BIODISPONIBILITE ; BIOACCUMULATION ; BIOAMPLIFICATION LA BIODISPONIBILITÉ ET LE PASSAGE DES POLLUANTS DANS L ORGANISME La biodisponibilité désigne «la fraction de

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU FORMATION CONTINUE ASSOCIATION ATTADAMOUNE MODULE I : PHARMACODYNAMIE

LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU FORMATION CONTINUE ASSOCIATION ATTADAMOUNE MODULE I : PHARMACODYNAMIE LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES DOCTEUR AZAOU 25-27 RUE DU PRESIDENT BEKKAI QI AGADIR Tel 05 28 84 35 86 FORMATION CONTINUE ASSOCIATION ATTADAMOUNE MODULE I : PHARMACODYNAMIE Docteur AZAOU http://collabopharma.com

Plus en détail

Pharmacocinétique. Jean-Marie Poirier

Pharmacocinétique. Jean-Marie Poirier Pharmacocinétique Jean-Marie Poirier Service de Pharmacologie - Université Pierre et Marie Curie Unité Fonctionnelle de Suivi Thérapeutique Pharmacologique - Hôpital Saint-Antoine le 17/02/16 Pharmacocinétique

Plus en détail

Phase biopharmaceutique

Phase biopharmaceutique Bloc 3.4 Les trois phases Phase biopharmaceutique Étude de la mise à disposition du principe actif du médicament. Pour être absorbé, il doit être dissous. Les phénomènes qui modifient la dissolution, influencent

Plus en détail

DISTRIBUTION. Faculté de Médecine de Strasbourg, Module de Pharmacologie Générale DCEM1 2005/2006

DISTRIBUTION. Faculté de Médecine de Strasbourg, Module de Pharmacologie Générale DCEM1 2005/2006 DISTRIBUTION Faculté de Médecine de Strasbourg, Module de Pharmacologie Générale DCEM1 2005/2006 - C. Loichot et M. Grima Introduction La distribution correspond au processus de répartition du médicament

Plus en détail

L2 Pharmacie Pharmacologie N 1 06/01/2014 Pr J.Louchahi Groupe 33 Matt et LP. Sommaire

L2 Pharmacie Pharmacologie N 1 06/01/2014 Pr J.Louchahi Groupe 33 Matt et LP. Sommaire Sommaire 1. Transfert du médicament à travers les membranes biologiques... 3 1.1. Transport passif... 4 1.1.1. Diffusion aqueuse... 4 1.1.2. Diffusion passive non ionique... 4 1.1.3. Diffusion facilitée...

Plus en détail

TUTORAT UE Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013

TUTORAT UE Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013 TUTORAT UE 6 2012-2013 Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013 Pharmacocinétique Evrard Séance préparée par la team UE 6 + MAPS QCM n 1 : Concernant la pharmacocinétique : A. Elle correspond

Plus en détail

DISTRIBUTION DES MEDICAMENTS

DISTRIBUTION DES MEDICAMENTS I- INTRODUCTION : DISTRIBUTION DES MEDICAMENTS Une fois la circulation sanguine atteinte au niveau de l espace vasculaire les médicaments se fixent : Aux protéines plasmatiques Sur les éléments figurés

Plus en détail

Notions de pharmacocinétique et pharmacodynamie en anesthésie

Notions de pharmacocinétique et pharmacodynamie en anesthésie Notions de pharmacocinétique et pharmacodynamie en anesthésie! Par Raymond Veilleux MD, FRCPC, B Pharm! Université Laval 14 février 2013 Présentation en bref! Introduction! Objectifs! Définitions! Pharmacocinétique!

Plus en détail

Module Médicament 1 Pharmacocinétique. Lahcen MAHRAOUI

Module Médicament 1 Pharmacocinétique. Lahcen MAHRAOUI Module Médicament 1 Pharmacocinétique CNAM - Paris 2005 2006 Plan du cours du 26 Novembre 2006 L élimination Clairance Définition Clairance d un organe Fraction afférente Fraction efférente Vitesse d entrée

Plus en détail

PHARMACOCINETIQUE.

PHARMACOCINETIQUE. PHARMACOCINETIQUE corine.mouchard@wanadoo.fr PHARMACOCINETIQUE Etude du devenir du médicament après son administration dans l organisme Absorption Distribution Métabolisation Excrétion I) ABSORPTION DU

Plus en détail

TUTORAT UE Initiation à la connaissance du médicament Séance n 2 Semaine du 16/02/2015

TUTORAT UE Initiation à la connaissance du médicament Séance n 2 Semaine du 16/02/2015 TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament Séance n 2 Semaine du 16/02/2015 Pharmacocinétique M. Evrard Séance préparée par le team UE6 et MAPS QCM n 1 : Concernant la pharmacocinétique,

Plus en détail

Distribution des médicaments dans l organisme

Distribution des médicaments dans l organisme Faculté de médecine 2011/2012 Département de pharmacie Module de pharmacologie générale Distribution des médicaments dans l organisme La distribution correspond au processus de répartition du médicament

Plus en détail

ELIMINATION DES MEDICAMENTS

ELIMINATION DES MEDICAMENTS Faculté de Médecine Département de Médecine Module de pharmacologie générale Dr. Guergouri F.Z ELIMINATION DES MEDICAMENTS I- Introduction : Les médicaments et leurs métabolites s'éliminent essentiellement

Plus en détail

La clairance rénale. Alain Bousquet-Mélou/Aude Ferran. Mars

La clairance rénale. Alain Bousquet-Mélou/Aude Ferran. Mars La clairance rénale Alain Bousquet-Mélou/Aude Ferran Mars 2016 1 Plan Introduction Mécanismes physiologiques et clairance Filtration glomérulaire Sécrétion tubulaire Réabsorption Mesure de la clairance

Plus en détail

Pharmacologie. Devenir du médicament dans l'organisme. IFSI 1ère année ANGERS 2011

Pharmacologie. Devenir du médicament dans l'organisme. IFSI 1ère année ANGERS 2011 Pharmacologie Devenir du médicament dans l'organisme IFSI 1ère année ANGERS 2011 Effet thérapeutique L effet thérapeutique d un médicament dépend de : sa pharmacocinétique = son «devenir» dans l organisme

Plus en détail

Physiologie rénale Marianne Zeller

Physiologie rénale Marianne Zeller UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Physiologie rénale Marianne Zeller Physiologie rénale 1. Anatomie fonctionnelle 2. Physiologie rénale Filtration glomérulaire Processus tubulaires Urine et

Plus en détail

IFSI 1 ère année 02 octobre 2017 E. ABE Laboratoire de Pharmacologie Toxicologie CHU R POINCARE

IFSI 1 ère année 02 octobre 2017 E. ABE Laboratoire de Pharmacologie Toxicologie CHU R POINCARE IFSI 1 ère année 02 octobre 2017 E. ABE Laboratoire de Pharmacologie Toxicologie CHU R POINCARE Rappels Définitions Pharmacocinétique (PK) Devenir du médicament dans le sang Concentration / temps Pharmacodynamie

Plus en détail

Mécanismes de transport transmembranaire des médicaments

Mécanismes de transport transmembranaire des médicaments Mécanismes de transport transmembranaire des médicaments DR.AHMED HAKIM, PR.AG.ZOUHEIR SAHNOUN LABORATOIRE DE PHARMACOLOGIE - FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE : DCEM1 Table des matières Table

Plus en détail

Bases de Pharmacocinétique

Bases de Pharmacocinétique Bases de Pharmacocinétique Pharmacocinétique = Etude du devenir du médicament dans l organisme (qualitativement afin de transformer un métabolite et quantitativement pour savoir à quelle vitesse le médicament

Plus en détail

TUTORAT UE Pharmacocinétique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 25/ 02 /2013

TUTORAT UE Pharmacocinétique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 25/ 02 /2013 TUTORAT UE6 2012-2013 Pharmacocinétique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 25/ 02 /2013 Pharmacocinétique Evrard FACULTE De PHARMACIE ERRATUM : QCM n 10, item A : remplacer "il existe une valeur seuil du

Plus en détail

Métabolisme des médicaments

Métabolisme des médicaments Faculté de Médecine Département de Médecine Module de pharmacologie générale Dr. Guergouri F.Z Métabolisme des médicaments I- Introduction : L être humain est exposé chaque jour à une grande variété de

Plus en détail

Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7

Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 13 Pharmacologie Chapitre 2 - Pharmacocinétique Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Plan du chapitre Introduction. 13 Médicaments et membranes 13 Absorption.. 17

Plus en détail

DEVENIR DU MEDICAMENT DANS L ORGANISME PHARMACOCINETIQUE

DEVENIR DU MEDICAMENT DANS L ORGANISME PHARMACOCINETIQUE DEVENIR DU MEDICAMENT DANS L ORGANISME PHARMACOCINETIQUE I - Introduction Pour qu un médicament agisse, il faut qu il soit présent : Au site d action Pendant une durée suffisante A la quantité suffisante

Plus en détail

Devenir du médicament = «parcours» effectué dans l organisme par le médicament, de son administration à sa disparition.

Devenir du médicament = «parcours» effectué dans l organisme par le médicament, de son administration à sa disparition. MC Verdier-Lorne Service de Pharmacologie biologique Faculté de Médecine année 2010-2011 Devenir du médicament = «parcours» effectué dans l organisme par le médicament, de son administration à sa disparition.

Plus en détail

Bases Pharmacocinétiques de la voie IV. Pr Mathieu Molimard Departement de pharmacologie CHU de Bordeaux

Bases Pharmacocinétiques de la voie IV. Pr Mathieu Molimard Departement de pharmacologie CHU de Bordeaux Bases Pharmacocinétiques de la voie IV Pr Mathieu Molimard Departement de pharmacologie CHU de Bordeaux Pour un médicament de cinétique linéaire, quel(s) élément(s) parmi les suivants peuvent influer sur

Plus en détail

Les facteurs de variations de l activité des médicaments. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF

Les facteurs de variations de l activité des médicaments. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Les facteurs de variations de l activité des médicaments Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Variabilité de la réponse pharmacologique Pathologies associées : Insuffisance hépatique, rénale, cardiaque,

Plus en détail

Petit glossaire désordonné de pharmacologie

Petit glossaire désordonné de pharmacologie Fiche pratique Petit glossaire désordonné de pharmacologie Ce mois-ci notre dossier thématique porte sur les interactions médicamenteuses. Avant de rentrer dans le vif du sujet, il nous a semblé important

Plus en détail

Les transports membranaires

Les transports membranaires Université d oran 1 Faculté de médecine Première année médecine Module de physiologie Les transports membranaires Dr Selouani M.A en Neurophysiologie clinique Année universitaire 2015-2016 1 I/-Introduction

Plus en détail

Colle présentielle n 1 :

Colle présentielle n 1 : Colle présentielle n 1 : Question 1 : A propos du ph dans l organisme, laquelle ou lesquelles de ces propositions est/sont exactes : A. L état acido-basique de l organisme est défini par la concentration

Plus en détail

Généralités sur la pharmacologie

Généralités sur la pharmacologie 6.Chapitre 1 Généralités sur la pharmacologie Comprendre et connaître les grands principes de pharmacocinétiques et pharmacodynamies, utiles pour la pratique clinique. réponses p. 206 Chapitre 1 Généralités

Plus en détail

Biophysique. Les solutions aqueuses. masse de soluté V (solvant + soluté) = solution finale. Nombre de moles de soluté V solution

Biophysique. Les solutions aqueuses. masse de soluté V (solvant + soluté) = solution finale. Nombre de moles de soluté V solution Biophysique Biophy.cours 1/7 Mélange d eau et d O -, une substance telle que les molécules soient réparties de manière homogène. H 2 O = solvant. Autre molécule = soluté. 6,02.10 23 = N : nombre de molécules

Plus en détail

Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES. I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire.

Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES. I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire. Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire. II/- Anatomie et physiologie des voies hautes (Rein) 1/- Anatomie :

Plus en détail

les biomolécules du compartiment sanguin

les biomolécules du compartiment sanguin IFSI, cours de S1 : Biologie fondamentale Les Molécules du vivant les biomolécules du compartiment sanguin A- les protéines Dominique Rainteau B- L eau P. Ferré C- les ions D- les lipides E- les glucides

Plus en détail

Biologie fondamentale

Biologie fondamentale Biologie fondamentale Les Molécules du vivant Première partie : de l atome à la molécule. Philippe Karoyan Deuxième partie : les biomolécules du compartiment sanguin A- L eau. Joëlle Masliah B- les ions

Plus en détail

Généralités 2. Extraction

Généralités 2. Extraction Généralités 2 Extraction Coefficient de Partage K P Coefficient de Distribution K D 1 G2 Extraction définitions Le café est le produit d une extraction liquidesolide de café moulu. La vinaigrette est un

Plus en détail

Les transports membranaires. Présenté par Dr Selouani

Les transports membranaires. Présenté par Dr Selouani République Algérienne et Populaire Ministère de l enseignement supérieur et de le recherche scientifique Université ABDELHAMID IBN BADIS Mostaganem Les transports membranaires Présenté par Dr Selouani

Plus en détail

Pharmacocinétique 2 ème Partie. Cours IFSI

Pharmacocinétique 2 ème Partie. Cours IFSI Pharmacocinétique 2 ème Partie Pharmacocinétique La distribution 2 ème Etape : La distribution Distribution : correspond à la répartition du PA dans l organisme Le PA est transporté par le sang vers les

Plus en détail

Biologie fondamentale

Biologie fondamentale Biologie fondamentale Les Molécules du vivant Première partie : de l atome à la molécule. Philippe Karoyan Deuxième partie : les biomolécules du compartiment sanguin A- L eau. Joëlle Masliah B- les ions

Plus en détail

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Chapitre 10 : MEDICAMENTS ET PATHOLOGIES Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Objectifs : Savoir décrire les modifications de la pharmacocinétique des médicaments chez l insuffisant rénal Savoir

Plus en détail

29/01/14. Cours de Pharmacocinétique UE 6

29/01/14. Cours de Pharmacocinétique UE 6 Cours de Pharmacocinétique UE 6 Professeur Dominique Breilh Université Bordeaux Collège santé UFR Sciences Pharmaceutiques 2013 2014 1 Pharmacocinétique : définition Devenir du médicament dans l organisme

Plus en détail

Diffusion / Osmose / Filtration. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean

Diffusion / Osmose / Filtration. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean Diffusion / Osmose / Filtration PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean Plan Général 1. Généralités: notion de compartiment biologique 2. Mécanisme de diffusion 3. Mécanisme d osmose 4. Mécanisme de

Plus en détail

Pharmacocinétique et modalités d administration des antibiotiques

Pharmacocinétique et modalités d administration des antibiotiques Pharmacocinétique et modalités d administration des antibiotiques Professeur Marie-Claude SAUX Laboratoire de Pharmacocinétique et de Pharmacie Clinique EA 525 Université V. Segalen Bordeaux 2 et Pharmacie

Plus en détail

Corrections conférence Pharmacocinétique. Le 4 Novembre Camille DESGROUAS

Corrections conférence Pharmacocinétique. Le 4 Novembre Camille DESGROUAS Corrections conférence Pharmacocinétique Le 4 Novembre 2010 Camille DESGROUAS Exercice 1 : 1) L/h h -1 Vd = Vd/poids= 121/70=1,73 L/kg 2) Clr = Kr Vd Kr est la constante d excrétion rénale = -3 Clr = 0,00435

Plus en détail

Aspects pharmacocinétiques

Aspects pharmacocinétiques UE 6 - Pharmacologie Chapitre 2 : Aspects pharmacocinétiques Professeur Françoise STANKE-LABESQUE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Voies d administration

Plus en détail

LES ECHANGES COMPARTIMENTAUX

LES ECHANGES COMPARTIMENTAUX LES ECHANGES COMPARTIMENTAUX I- Les membranes cellulaires Définition d une membrane : Sur le plan histologique : tissu (couche de Ȼ) séparant 2 compartiments Sur le plan cytologique : bicouche phospholipidique

Plus en détail

Pr Agrégé Samir BEN YOUSSEF ENMV ST LES DIAMINOPYRIMIDINES

Pr Agrégé Samir BEN YOUSSEF ENMV ST LES DIAMINOPYRIMIDINES Pr Agrégé Samir BEN YOUSSEF ENMV ST 2014-2015 LES DIAMINOPYRIMIDINES 1 LES DIAMINOPYRIMIDINES Définition Composés organiques artficiels Dérivés de cycle pyrimidine, basiques Activité bactériostatique à

Plus en détail

Professeur Patrick LEVY

Professeur Patrick LEVY Physiologie Chapitre 1 Compartiments liquidiens et Physiologie Rénale Professeur Patrick LEVY MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Les 4 fonctions du

Plus en détail

Concepts généraux de pharmacocinétique (PK)

Concepts généraux de pharmacocinétique (PK) Concepts généraux de pharmacocinétique (PK) C max, clairance, Vd, Demi-vie, ASC, biodisponibilité, Liaison aux protéines Qu est-ce donc que ce jargon? A quoi cela sert-il? 2-1 Concepts généraux de pharmacocinétique

Plus en détail

TUTORAT UE Pharmacologie Séance n 2 Semaine du 20/ 02 /2012

TUTORAT UE Pharmacologie Séance n 2 Semaine du 20/ 02 /2012 TUTORAT UE6 2011-2012 Pharmacologie Séance n 2 Semaine du 20/ 02 /2012 Pharmacocinétique Brès Séance préparée par la team UE6 + MAPS FACULTE De PHARMACIE Pensez à élire vos représentants étudiants le mardi

Plus en détail

Physiologie de la membrane plasmique Laboratoire de physiologie

Physiologie de la membrane plasmique Laboratoire de physiologie FACULTE DE MEDECINE D ANNABA Physiologie de la membrane plasmique Laboratoire de physiologie Dr Benahmed 2015-2016 STRUCTURE DE LA MEMBRANE PLASMIQUE La membrane plasmique (cellulaire) désigne une fine

Plus en détail

La démarche de travail

La démarche de travail Analyse des risques de contamination du lait par les produits phytosanitaires Sophie BERTRAND, Achraf ADIB, Institut de l Elevage/CNIEL La démarche de travail PARTIE BIBLIOGRAPHIQUE : Evaluation des niveaux

Plus en détail

Physiologie des glandes surrénales

Physiologie des glandes surrénales Faculté de Médecine Université Constantine 3 Service de physiologie clinique et des explorations fonctionnelles CHU Constantine Physiologie des glandes surrénales Présenté par Dr.F.ABDELOUAHAB / Dr.H.BOUCHIHA

Plus en détail

à la mise sur le marché de "promédicaments"

à la mise sur le marché de promédicaments FACULTE DE PARMACIE De la conception de prodrogues à la mise sur le marché de "promédicaments" "La façon de donner vaut mieux que ce que l on donne." Corneille, Le Menteur, Act 1, Scene 1. Définition :

Plus en détail

Echanges cellulaires

Echanges cellulaires Echanges cellulaires La membrane cytoplasmique Frontière entre l intérieur et l extérieur de la cellule et compartimentation interne. Intervient dans les phénomènes de reconnaissance cellulaire par le

Plus en détail

Le métabolisme Phospho-calcique

Le métabolisme Phospho-calcique Le métabolisme Phospho-calcique Introduction : Dr Khelil Maitre Assistante en Endocrinologie Diabétologie Service de Médecine nucléaire CHU Tlemcen Calcium et phosphore =principaux constituants os (65%

Plus en détail

ACIDES BASES. I. Généralités

ACIDES BASES. I. Généralités 1 ACIDES BASES I. Généralités Les réactions acides- bases se font en solution aqueuse. L eau est le solvant et le composé dissout est le soluté. La dissociation de l acide ou de la base dans l eau peut

Plus en détail

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX ABSORPTION DES MINÉRAUX Les sels de minéraux doivent être ionisés dans l intestin Absorbés principalement dans le duodénum, environnement à ph dépendant Participent aux réactions

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Chapitre 2 : INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Objectifs - Savoir définir et expliquer les différentes phases du devenir du médicament dans l organisme. - Savoir définir les

Plus en détail

1. Quelle(s) est (sont) la (les) réponse(s) exacte(s)?

1. Quelle(s) est (sont) la (les) réponse(s) exacte(s)? 1. Quelle(s) est (sont) la (les) réponse(s) exacte(s)? A. L augmentation du ph sanguin d une seule unité a peu d effet sur l organisme B. Le liquide intracellulaire est plus acide que le sang C. Le ph

Plus en détail

20 octobre 2009 S1 UE 2.11 C3 Pharmacocinétique Selon les voies d administration

20 octobre 2009 S1 UE 2.11 C3 Pharmacocinétique Selon les voies d administration Pharmacocinétique Selon les voies d administration I. Introduction II. Choix de la voie d administration d un médicament dépend de plusieurs facteurs: o Type d action recherchée (locale/générale) o Facilitée

Plus en détail

Les interactions médicamenteuses sont des modifications de la pharmacodynamie et/ou de la pharmacocinétique cliniquement significative observée in

Les interactions médicamenteuses sont des modifications de la pharmacodynamie et/ou de la pharmacocinétique cliniquement significative observée in Les interactions médicamenteuses sont des modifications de la pharmacodynamie et/ou de la pharmacocinétique cliniquement significative observée in vivo, des effets attendus d un médicament lors de la coadministration

Plus en détail

TD 3 Métabolisme et équilibre énergétique

TD 3 Métabolisme et équilibre énergétique TD 3 Métabolisme et équilibre énergétique Jérôme Gay-Quéheillard 1. Métabolisme et équilibre énergétique : rôle du foie 1.1. Anatomie du foie Document 1 : Vues antérieure et postérieure du foie -1- Document

Plus en détail

MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE

MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE Chapitre 13 MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE Objectifs - Savoir énoncer les particularités pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des médicaments chez la personne âgée - Etre capable d en déduire les

Plus en détail

Formes destinées a être appliquées sur la peau

Formes destinées a être appliquées sur la peau Formes destinées a être appliquées sur la peau 1 - Rappel sur l anatomie et la physiologie de la peau 1 2 les différentes couches: - l épiderme - le derme - l hypoderme chez l adulte surface de peau 2

Plus en détail

PHARMACOCINETIQUE Cours IFSI U.E S1, le

PHARMACOCINETIQUE Cours IFSI U.E S1, le PHARMACOCINETIQUE Cours IFSI U.E. 2.11.S1, le 27-10-2015 Dr Anne-Emmanuelle FAGOUR Pharmacien des Hôpitaux 27/10/2015 UE 2.11.S1 Pharmacocinétique AE FAGOUR 2 PLAN Définitions Les différentes étapes 1)

Plus en détail

Formulaire Pharmacocine tique

Formulaire Pharmacocine tique 1 Formulaire Pharmacocine tique CONTENU Modèle monocompartimental Bolus IV... 1 Modèle bicompartimental dose unique IV... 2 Dose unique per os ou par voie sous cutanée... 3 administration Iv continue (perfusion)...

Plus en détail

ABSORPTION DISTRIBUTION METABOLISME ELIMINATION DES MEDICAMENTS

ABSORPTION DISTRIBUTION METABOLISME ELIMINATION DES MEDICAMENTS ABSORPTION DISTRIBUTION METABOLISME ELIMINATION DES MEDICAMENTS PHARMACOLOGIE I/ ABSORPTION Pour toutes les vois d administration en dehors de la voie intraveineuse, le médicament doit d abord être mis

Plus en détail

Incorporation et localisation sub-cellulaire des photosensibilisateurs

Incorporation et localisation sub-cellulaire des photosensibilisateurs Incorporation et localisation sub-cellulaire des photosensibilisateurs Stéphanie Bonneau, Halina Mojzisova, Christine Vever-Bizet, Daniel Brault UMR 7033 Équipe Biophotonique Photosensibilisateurs thérapeutiques

Plus en détail

Chapitre 3 La cellule animale

Chapitre 3 La cellule animale PARTIE 1 Chapitre 3 La cellule animale 1 Organisation cellulaire La cellule est la plus petite unité constitutive et fonctionnelle d un être vivant. Une cellule est limitée par une membrane plasmique qui

Plus en détail

Mlle FERREIRA Marie Bât 24, 4 ième étage. Cours : Physiologie des grandes fonctions Système rénal

Mlle FERREIRA Marie Bât 24, 4 ième étage. Cours : Physiologie des grandes fonctions Système rénal Mlle FERREIRA Marie Bât 24, 4 ième étage Cours : Physiologie des grandes fonctions Système rénal PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS SYSTEME RENAL I - Fonctions rénales. II - Structure de l appareil urinaire

Plus en détail

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES EN PHASE PHARMACOCINETIQUE

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES EN PHASE PHARMACOCINETIQUE INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES EN PHASE PHARMACOCINETIQUE I/- INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES : DEFINITION : Les interactions médicamenteuses sont des modifications de la pharmacodynamie et/ou de la pharmacocinétique

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Introduction L existence de la cellule est définie par sa capacité à maintenir à l intérieur de sa membrane un milieu différent de ce qui se

Plus en détail

ECHANGES GAZEUX ET TRANSPORT DES GAZ. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

ECHANGES GAZEUX ET TRANSPORT DES GAZ. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY ECHANGES GAZEUX ET TRANSPORT DES GAZ Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY 1 DEFINITIONS 4 étapes : Ventilation pulmonaire : mouvements d air entre l atmosphère et l alvéole (Convection)

Plus en détail

Correction concours blanc mars UE6

Correction concours blanc mars UE6 Correction concours blanc mars 2015 - UE6 QCM41 A. L aspirine est le premier produit extrait, purifié et identifié de l histoire. FAUX, l aspirine n est pas un produit naturel. L aspirine est obtenue après

Plus en détail

La résorption des médicaments : cas particulier de la voie orale... 13

La résorption des médicaments : cas particulier de la voie orale... 13 Table des matières Chapitre I La résorption des médicaments : cas particulier de la voie orale... 13 1. Mécanismes de passage d'un médicament à travers la muqueuse digestive 13 1. Le transport actif 13

Plus en détail

La membrane plasmique. Schéma : L essentiel de la cellulaire cellulaire 3 ème Edition. Alberts et al.

La membrane plasmique. Schéma : L essentiel de la cellulaire cellulaire 3 ème Edition. Alberts et al. La membrane plasmique Schéma : L essentiel de la cellulaire cellulaire 3 ème Edition. Alberts et al. I. La membrane plasmique 1. Composition les lipides membranaires le cholestérol les mouvements des lipides

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RENALE. Guedjati MR

PHYSIOLOGIE RENALE. Guedjati MR PHYSIOLOGIE RENALE Guedjati MR Les objectifs 1. Identifier le mécanisme de la sécrétion tubulaire 2. Schématiser les courbes des transferts tubulaires du PAH 3. Identifier le rôle du PAH dans la mesure

Plus en détail

HOMEOSTASIE. Adaptation: JC FRANCOIS 2011 Source: Dr Frédéric ETHUIN

HOMEOSTASIE. Adaptation: JC FRANCOIS 2011 Source: Dr Frédéric ETHUIN HOMEOSTASIE Adaptation: JC FRANCOIS 2011 Source: Dr Frédéric ETHUIN PLAN INTRODUCTION (définitions) L EAU LE SODIUM LE POTASSIUM LE ph La température corporelle Les échanges membranaires INTRODUCTION PLAN

Plus en détail

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin Systèmes tampons Diagramme de Davenport I. Dupin 2014-2015 Introduction Le fonctionnement normal des cellules requiert un environnement stable et constant. Le ph doit être optimal afin de maintenir l activité

Plus en détail

Devenir du médicament dans l organisme et Bases de pharmacocinétique

Devenir du médicament dans l organisme et Bases de pharmacocinétique Devenir du médicament dans l organisme et Bases de pharmacocinétique Dr Mireille Canal-Raffin Laboratoire de Pharmacologie Clinique et de Toxicologie Pharmacocinétique (PK) Etude descriptive et quantitative

Plus en détail

ABSORPTION DISTRIBUTION METABOLISME ELIMINATION DES MEDICAMENTS

ABSORPTION DISTRIBUTION METABOLISME ELIMINATION DES MEDICAMENTS ABSORPTION DISTRIBUTION METABOLISME ELIMINATION DES MEDICAMENTS PHARMACOLOGIE I/ ABSORPTION Pour toutes les vois d administration en dehors de la voie intraveineuse, le médicament doit d abord être mis

Plus en détail

La membrane dialysante

La membrane dialysante Application de la diffusion : 1-L épuration extra-rénale (EER): Le rôle d un rein est l échange des molécules solubles avec l extérieur : certains ions sont réabsorbés ou excrétés (Na+) et d autres molécules

Plus en détail

CONTRÔLE DU PH DU SANG

CONTRÔLE DU PH DU SANG C2 : Réaction acidobasique, ph et équilibre chimique CONTRÔLE DU PH DU SANG Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Extraire et exploiter des informations pour montrer l'importance

Plus en détail

Module 3 Les cellules

Module 3 Les cellules Module 3 Les cellules Suite Reproduction cellulaire Reproduction chez les procaryotes -Scissiparité Division cellulaire chez les eucaryotes -Interphase -Mitose -Cytocinèse Comparaison entre cellules animales

Plus en détail

Physiologie. Chapitre 4 : Le bilan du sodium. Professeur Patrick LEVY

Physiologie. Chapitre 4 : Le bilan du sodium. Professeur Patrick LEVY Physiologie Chapitre 4 : Le bilan du sodium Professeur Patrick LEVY MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Répartition du Sodium dans l organisme et bilan

Plus en détail

Les membranes

Les membranes http://www.tinsie.net/recommended/wp-content/2006/11/harvard.jpg Les membranes Mosaïque fluide Les membranes sont des mosaïques fluides de lipides, de protéines et parfois de glucides Mosaïque fluide Phosphoglycérolipide

Plus en détail

Pharmacologie des benzodiazépines utilisées en anesthésie-réanimation. 1. Propriétés physico-chimiques

Pharmacologie des benzodiazépines utilisées en anesthésie-réanimation. 1. Propriétés physico-chimiques Pharmacologie des benzodiazépines utilisées en anesthésie-réanimation 1. Propriétés physico-chimiques Karine Nouette-Gaulain SAR 3 Les BZD de l anesthésie-réanimation Les BZD de l anesthésie-réanimation

Plus en détail

Transport intestinal de l eau et des ions

Transport intestinal de l eau et des ions Transport intestinal de l eau et des ions Les mouvements d eau et d ions sont très importants au niveau de l intestin grêle et ils sont bidirectionnels. On parle de flux entrants et sortants le flux net

Plus en détail

HALOPERIDOL (HALDOL ) VIDAL 2009

HALOPERIDOL (HALDOL ) VIDAL 2009 1 HALOPERIDOL (HALDOL ) VIDAL 2009 Formes pharmaceutiques disponibles : Comprimés 1 mg et 5 mg, solution buvable mg/ml, injectable 5mg/mL (IV ou IM), forme d action prolongée (Haldol decanoas). Halopéridol

Plus en détail

Débit sanguin rénal, filtration glomérulaire et leur régulation

Débit sanguin rénal, filtration glomérulaire et leur régulation Débit sanguin rénal, filtration glomérulaire et leur régulation Références : Pr Jean-Jacques Mercadier Précis de Physiologie Médicale, Guyton & Hall, PICCIN Atlas de poche de Physiologie, S. Silbernagl

Plus en détail