CONTROLE D UN SIMULATEUR A BASE MOBILE À 3 DDL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTROLE D UN SIMULATEUR A BASE MOBILE À 3 DDL"

Transcription

1 Zie Amara 1/8 CONTROLE D UN SIMULATEUR A BASE MOBILE À 3 DDL Zie AMARA 1 Directeur(s) e thèse: Joël BORDENEUVE-GUIBIE* et Caroline BERARD Laboratoire 'accueil: * Laboratoire Avionique & Système Ecole Nationale Supérieur e Construction Aéronautique ENSICA Etablissement 'inscription: Ecole Supérieur e l Aéronautique et e l Espace SUPAERO Résumé Dans cet article, on s intéresse à l amélioration e la commane es machines asynchrones implémentées ans un simulateur e vol à base mobile. En effet, la présence u jeu mécanique (Backlash) au sein u réucteur, minimise la sensation un vol réel. Les présentes solutions, permettent e minimiser les chocs entres les entures e l engrenage penant une rapie inversion e vitesse. Deux méthoes seront présentées, la première est une commane compensatrice basée sur un régulateur flou et la euxième est une commane basée sur la technique e la ynamique inverse avec un régulateur flou aaptatif. Mots clés Simulateur e vol, backlash, logique flou et ynamique inverse. 1 INTRODUCTION La compagnie 6Mouv a été fonée en avril 25 par un petit groupe inivius expérimentés ans le omaine e l aéronautique et e l espace, pilotage, conception e jeu et éveloppement es affaires. Des pilotes 'hélicoptère et avion e chasse sont parmi les fonateurs, mais tout est fanatique e l avion. L'iée initiale était e combiner l'expérience e l espace et u jeu pour évelopper un simulateur e vol complet qui renra l expérience e vol accessible à un large public. Le éfi était e concevoir et construire une machine bien aaptée au petit avion, à bas pris mais sans la concession sur le réalisme et la fiabilité. Des solutions appropriées ont été trouvées sur les marchés e l informatique et u jeu, même si quelques commanes evront être reconstruites avec es résistantes conceptions. A fin afficher la scène externe e vol ainsi que les instruments e vol, 4 à 6 écrans sont utilisés ans la carlingue à l'enroit e fenêtres (Fig1.). D autres équipements sont isponibles pour les gouvernails e irection, manche, et 'autres commanent. Plusieurs logiciels e simulation e vol, tirant bénéfice e l'inustrie u jeu sont applicables et fournissent un moteur 'affichage e qualité 3D capable afficher es terrains réalistes, es photos et la vue étaillée 'avion tout en permettant une formation e vol par un réseau. Le mouvement est basé sur es moteurs asynchrones à courant alternatif en utilisant les systèmes stanar e tige manivelle, qui semble être beaucoup robuste et meilleur marché que es solutions e vis ou e cric hyraulique. La force e renement peut être très grane à l'aie un réucteur e vitesse et 'un moteur puissant. 1

2 Zie Amara 2/8 Fig.1. Vue intérieure e la cabine. Fig.2. Vue Totale u simulateur. Le simulateur est le sujet 'une association 'inustrie université entre 6Mouv et ENSICA. Il a été intensivement employé pour l'étuiant s'exerçant au PPL (permis privé pilote) et a émontré es avantages sains. De nombreux pilotes et instructeurs professionnels ont également exprimé leurs félicitations en examinant le prototype (Fig.2.). En maintenant une ynamique élevée e mouvement, beaucoup e problèmes techniques apparaissent. Le papier actuel traite un e ces erniers, qui a été un souci important : le jeu e enture u réucteur e vitesse u moteur qui peut être jusqu'à.25. La minimisation e taille es moteurs est une source importante e réuction es coûts et onc le pois e carlingue est compensé par es ressorts agissant irectement entre la base fixe et les manivelles. Mais cette compensation e pois inuit un effet non ésiré quan le couple e moteur change e signe et croise ainsi le jeu e enture. L'effet est une perception inacceptable, corresponant à un choc anormal penant le vol. Les eux principales sources 'imprécision ans un système articulé sont : l élasticités es membres e mécaniques et la présence u jeu e enture ans es organes mécaniques comme moteurs et particulièrement ans les organes e transmission u couple : les embrayages, coupleur, réucteur... L'hystérésis provoquée par le jeu engenre une non linéarité ynamique. Des iscussions peuvent être trouvées ans plusieurs textes tels [1]. L effet e jeu e enture peut être réuit par es processus mécaniques (frein, moteur auxiliaire), mais il peut être pris en consiération ans la partie commane e telle manière à corriger ses effets. La présente étue se relie à cette ernière solution. Le but e cette étue est e ne pas réaliser une commane complète mais attacher à une commane éjà existante une commane auxiliaire ont le rôle est réuire au maximum le jeu. Dans la littérature plusieurs méthoes sont mentionnées [2] : en exerçant une action e façon continue sur l arbre e sortie un moteur, les contacte entre les engrenages sont forcés. Sauf, bien sûr, ans le cas où les éléments liés à cet arbre sont en équilibre instable, le lieu e contact étant alors inconnu. Le mécanisme est alors en butée, soit un coté, soit e l autre. Le jeu peut être rattrapé mécaniquement par l ajonction un couple opposé au mouvement principal, mais intensité inférieure. En autres termes, cela revient à placer un moteur sur l arbre e sorti es réucteurs, et qui tournerait en sens inverse.

3 Zie Amara 3/8 Un ressort spiral pourrait également exercer une action e contact permanente s opposant au mouvement. Les inconvénients e ce procéé sont une part qu il agit en permanence et provoque une épense énergie inutile et autre part son intensité ne serait pas variable au cours u mouvement comme ce serait souhaitable. L'iéal est affranchir les solutions mécaniques et e trouver une manière e positionnement précis et seulement par l'usage 'une loi e commane. Le papier est organisé comme suit : ans la section 2, un moèle e réucteur e vitesse en présence u jeu e entures est proposé, la section 3 présente la commane compensatrice basée sur un régulateur flou.la section 4 présente la commane basée sur la ynamique inverse et régulateur flou aaptatif. Les conclusions sont onnées ans la section 5. 2 MODELISATION MECANIQUE 2.1. PRESENTATION DU BANC D ESSAIS Le banc essais (Fig.3.), était conçu e façon que le moto réucteur, (LEROY SOMER) e puissance (P =.37 KW) avec un jeu e enture (j =.25 ) et un rapport e réuction (N = 24), effectue es mouvements similaires à ceux utilisés ans le simulateur, assurant un couple résistant (C = 5N). A cet effet, eux barres métalliques sont fixées sur l axe e sortie. D ailleurs eux charges (5kg) sont fixées à l extrémité e la barre. Un coeur (1 impulsions) est utilisé pour la mesure e la vitesse e sortie. La commane e la machine est assuré par un variateur SP1 (LEROY SOMER), une carte SENSORY 626 est employée pour la communication entre le PC,le variateur et le coeur. Fig.3. Banc essais 2.2. MODELISAION DU REDUCTEUR Moèle u réucteur La moélisation u réucteur présente la tache la plus sensible ans cette étue. Plusieurs paramètres nécessite une ientification soit par es essaies expérimentaux ou à l aie es algorithmes inentification «le facteur amortissement, la raieur es entures qui forment l engrenage et les frottements statiques, la viscosité, coulomb». En effet, réucteur e vitesse se compose e eux étages. En fait, chaque étage contient eux engrenages couplés (fig.4.). Nous avons proposé un moèle simple et compact, qui a été simulée et valiée avec succès (fig.6.).

4 Zie Amara 4/8 Avec : R 1 : rayon e la roue menante (m), R 2 : rayon e la roue menée (m), K : raieur e la ent en prise (N/m), A m : amortissement visqueux e contacte en (Ns/m), j : jeu engrenage ( ), I 1, I 2 : moment inertie (kg.m2). Fig.4. Moel engrenage La simulation u réucteur e vitesse avec les bars métalliques est réalisée à l aie e l outil SimMechanics isponible sous Matlab (Fig.5.): Engrenages Bars métalliques Fig.5. Moel engrenage réalisé avec SimMecanics Résultats (a)-consigne vitesse angulaire sans compensation vitesse[ra/s] 1-1 Vitesse[ra/s] position[ra] (b)-evolution e la vitesse angulaire : moteur&sortie Réucteur (c)-evolution e la position angulaire : Moteur&Sortie Réucteur.5 position Moteur Position Arbre e Sortie Vitesse Moteur Sortie Réucteur time[s] Fig.6. Valiation u moel u réucteur. time[s]

5 Zie Amara 5/8 3 COMMANDE COMPENSATRICE «REGULATEUR FLOU» 3.1. ALGORITHME DE COMMANDE Les régulateurs linéaire stanar (PD, PID ) ignorent les propriétés ynamique provoqué par le jeu mécanique. Spécifiquement : Le réucteur oit être engagé ans la bonne irection avant e transmettre le couple ; L engagement e l engrenage provoque une collection non élastique en raison e sa nature impulsive, peut exciter es résonances à haute fréquence. A cause e ses raisons un régulateur flou [1], [3] sera proposé et implémenté suivant le iagramme ci-essous (Fig.7.) : Fig.7. Algorithme e compensation. Deux régulateurs flous [4], [5] sont utilisés, le premier aura la possibilité e éterminer le temps T passé ans la zone morte, le euxième permet élaborer la consigne aéquate à fin e minimiser l effet u jeu (Fig.8.) RESULTATS (a)-consigne Compensatrice vitesse[ra/s] (b)-evolution la vitesse angulaire : Moteur&Sortie Réucteur Vitesse[ra/s] Vitesse Moteur vitesse Arbre e Sortie (c)-evolution e la position angulaire : moteur&sortie Réucteur position[ra] position Arbre e Sortie Position Moteur time[s] time[s] Fig.8. Résultat u contrôleur flou.

6 Zie Amara 6/8 On comparant la figure (9-b) et (1-b), on peut s apercevoir que le passage ans le jeu s effectue une manière à minimiser ses effets à savoir le choc lors e l inversion e sens e consigne e vitesse. 4 DYNAMIQUE INVERSE Cette méthoe permet e compenser les effets u jeu par l élaboration e la ynamique inverse qui sera utilisé par la suite comme consigne compensatrice (Fig.9.). A cette effet, un régulateur flou aaptatif sera employer pour éterminer les paramètres u jeu et cela ans par une ientification en ligne, puis seront injecter ans un autre régulateur flou à fin élaborer la ynamique inverse. Fig.9. Régulation par ynamique inverse MODEL MATHEMATIQUE DU JEU (BACKLASH) Mathématiquement, le jeu engrenage est représenté par une hystérésis (Fig.1.) et moeler comme suit : y = B( y, z, z) si z() t > et y() t = z() t + z( t), = ou z() t < et y() t = z() t, Ailleurs Fig.1. Moel Mathématique u jeu Le moel inverse u jeu (Fig.11.) est éterminé en utilisant un régulateur flou aaptatif e type TS [6], [7], ont les règles sont les suivantes : si ( y > ) Alors ( z = y + ) ( = ) ( = + ) si y Alors z y si ( y < ) Alors ( z = y + ) + Fig.11. Moel Inverse u jeu Avec = + T est l estimation es paramètres u jeu = + T

7 Zie Amara 7/ RESULTATS Fig.12. Ientification en ligne es paramètres u jeu. Les résultats e la simulation ont prouvé la robustesse et la rapiité e l algorithme flou aaptatif (Fig.12.), les paramètres u jeu sont ientifiés, au bout e 5s, et injectés pour élaborer la ynamique inverse u l engrenage (Fig.13.) Amplitue (ra/s) 1 2 Vitesse 5 15 e sortie Vitesse Tem ps (s) 4-1 Moteur A m plitue (ra/s) -2 Fig.13. Dynamique Inverse u jeu Temps (s) Grâce à cette méthoe, on a la possibilité e commaner le moteur e façon avoir la ynamique inverse u réucteur est on pourra réuire les effets u jeu. 5 CONCLUSION Dans cet article, on a proposé eux méthoes afin e réuire les effets u jeu engrenage qui pressentent une grane nuisances pour la sensation e vol et limitent aussi la uré e vie es réucteurs. La première méthoe consiste à employer un Régulateur flou e type TSK, les bases e règles sont éfinies e façon que le passage ans la zone morte se fasse en ouceur, les résultats e la simulation sont encourageantes et la valiation sur le banc essais et en cours e réalisation. La euxième méthoe est basée sur un algorithme ientification flou en ligne et puis à l aie es paramètres ientifiés, la ynamique inverse u système est élaborée. Les résultats e la simulation sont très satisfaisants.

8 Zie Amara 8/8 Références. [1] Slotine & Li. Applie Nonlinear Control. Englewoo Cliffs, NJ Prentice-Hall, pp (1991). [2] Davi R. Seil. Neural Network Compensation of Gear Backlash Hysteresis in Position- Controlle Mechanisms. In Proc IEEE In. Applicat, Vol.31, N 6. (1995). [3] J.O. Jang. A ea zone compensator of DC motor systems using Fuzzy Logic control. IEEE trans. Systems, Man, an cybernetics. Vol. 31, n 1, pp (21). [4] Hung T. Nguyen. Fuzzy Moeling an Control. CRC Press. (1991). [5] Mohamma Jamshii. Fuzzy Logic an Control: Software an harware applications. Prentice-Hall International. (1993). [6] Janos Abonyi, Inverse Fuzzy-Process-Moel Base Direct Aaptive Control. [7] Rene Jager, Fuzzy Logic in Control, These ( 1995).

Simulation Matlab/Simulink d une machine à induction triphasée. Constitution d un référentiel

Simulation Matlab/Simulink d une machine à induction triphasée. Constitution d un référentiel Simulation Matlab/Simulink une machine à inuction triphasée Constitution un référentiel Capocchi Laurent Laboratoire UMR CNRS 6134 Université e Corse 3 Octobre 7 1 Table es matières 1 Introuction 3 Moélisation

Plus en détail

SSNV143 - Traction biaxiale avec la loi de comportement BETON_DOUBLE_DP

SSNV143 - Traction biaxiale avec la loi de comportement BETON_DOUBLE_DP Titre : SSNV14 - Traction biaxiale avec la loi e comport[...] Date : 17/02/2011 Page : 1/14 Manuel e Valiation Fascicule V6.04 : Statique non linéaire es structures volumiques Document V6.04.14 SSNV14

Plus en détail

IMPLEMENTATION D UN SYSTEME D INFORMATION DECISIONNEL

IMPLEMENTATION D UN SYSTEME D INFORMATION DECISIONNEL IMPLEMENTATION D UN SYSTEME D INFORMATION DECISIONNEL Proposé par BUMA Feinance Master en management e projets informatiques Consultant en système écisionnel I. COMPREHENSION DU CONTEXTE «L informatique

Plus en détail

Système d Information

Système d Information Système Information Système Information Rémy Courier Urbanisation es SI Système Information Urbanisme es SI 1 Rémy Courier Urbanisme es Systèmes Information Inytrouction De l Urbanisme à L Urbanisation

Plus en détail

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles 1 Chapitre Chapitre 1. Fonctions e plusieurs variables La TI-Nspire CAS permet e manipuler très simplement les onctions e plusieurs variables. Nous allons voir ans ce chapitre comment procéer, et éinir

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

FRANÇAIS IP-310 MANUEL D'INSTALLATION

FRANÇAIS IP-310 MANUEL D'INSTALLATION FRANÇAIS IP-310 MANUEL D'INSTALLATION SOMMAIRE!. APERCU...1 @. CONTENU DE L EMBALLAGE...1 1. Cas où l on a acheté la machine otée u panneau e commane IP-310...1 2. Cas où l on a acheté le panneau e commane

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

Entraînements personnalisés

Entraînements personnalisés 67 F Votre idée - Notre motivation Depuis le concept de l'entraînement, en passant par le développement et la conception, la réalisation de prototypes dans nos ateliers, les essais en laboratoire, et jusqu

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION Fiche Technique Frein à courant de Foucault haute vitesse CARACTÉRISTIQUES nominal : 80 mnm Vitesse de rotation élevée 100 000 tmin -1 de freinage : 120 W en permanence et 400 W en intermittence Faible

Plus en détail

Modélisation d une section de poutre fissurée en flexion

Modélisation d une section de poutre fissurée en flexion Moéliation une ection e poutre fiurée en flexion Prie en compte e effort tranchant Chritophe Varé* Stéphane Anrieux** * EDF R&D, Département AMA 1, av. u Général e Gaulle, 92141 Clamart ceex chritophe.vare@ef.fr

Plus en détail

INF601 : Algorithme et Structure de données

INF601 : Algorithme et Structure de données Cours 2 : TDA Arbre Binaire B. Jacob IC2/LIUM 27 février 2010 Plan 1 Introuction 2 Primitives u TDA Arbin 3 Réalisations u TDA Arbin par cellules chaînées par cellules contiguës par curseurs (faux pointeurs)

Plus en détail

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov 1 MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov Pourquoi motoriser un télescope? 2 Pour compenser le mouvement de la terre (15 /h) Observation visuelle Les

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

Recherche par similarité dans les bases de données multimédia : application à la recherche par le contenu d images

Recherche par similarité dans les bases de données multimédia : application à la recherche par le contenu d images UNIVERSITÉ MOHAMMED V AGDAL FACULTÉ DES SCIENCES Rabat N orre 460 THÈSE DE DOCTORAT Présentée par DAOUDI Imane Discipline : Sciences e l ingénieur Spécialité : Informatique & Télécommunications Titre :

Plus en détail

TP MESURES AUDIO - BANC DE MESURE AUDIOPRECISION ATS-2. Clément Follet et Romain Matuszak - Professeur : Dominique Santens

TP MESURES AUDIO - BANC DE MESURE AUDIOPRECISION ATS-2. Clément Follet et Romain Matuszak - Professeur : Dominique Santens TP MESURES AUDIO - ANC DE MESURE AUDIOPRECISION ATS- Clément Follet et Romain Matuszak - Professeur : Dominique Santens Mai 008 Table es matières 1 Présentation 1.1 Présentation u TP..................................

Plus en détail

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42 Centre de tournage et de fraisage CNC TNX65/42 Le tour TRAUB TNX65/42 pose de nouveaux jalons dans l'usinage à haute performance. Le concept de machine futuriste avec l'incomparable nouvelle unité de fraisage

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Bien se diriger. aprei AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL aprei (AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL 2014-2015

Bien se diriger. aprei AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL aprei (AGISSONS POUR L ENTREPRENEURIAT INDIVIDUEL 2014-2015 FORMATION Titre Accélérateur e compétences Bulletin inscription à compléter en lettres capitales Accélérateur e compétences es formations 2014-2015 Date session lieu PARTICIPANT Mme Melle Mr Nom Bien se

Plus en détail

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles Intérêt de la simulation En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles En développement : Aide à la prise de décision Comparer des solutions Optimiser

Plus en détail

2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1 ABB drives Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple - la technologie la plus évoluée pour la commande des moteurs à cage d écureuil 2 La technologie DTC ou le contrôle direct

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN Auteurs Comité pédagogique «COD 3» de l ECASC Glossaire «Formateur de conduite tout terrain» A Angle d attaque : Angle formé par le sol, le point

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

intelligence artificielle et cognitique"

intelligence artificielle et cognitique Dialogue on Education, 11h-11h10 Course overview on "Automatisation avancée, intelligence artificielle et cognitique" Prof. Dr. Jean-Daniel Dessimoz, MBA, HES-SO / HEIG-VD 11:00-11:10, 18 November 2014

Plus en détail

CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D50 1D81 1D81C 1D90 1D90V. Moteurs diesel Hatz. www.hatz-diesel.com

CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D50 1D81 1D81C 1D90 1D90V. Moteurs diesel Hatz. www.hatz-diesel.com CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D81 1D81C 1D90 1D90V Moteurs diesel Hatz www.hatz-diesel.com 1D42C et 1D81C - SilentPack Depuis des décennies, les "Silentpacks" (packs Silence) Hatz posent les jalons

Plus en détail

véhicule hybride (première

véhicule hybride (première La motorisation d un véhicule hybride (première HERVÉ DISCOURS [1] La cherté et la raréfaction du pétrole ainsi que la sensibilisation du public à l impact de son exploitation sur l environnement conduisent

Plus en détail

APPENDICE B SYSTÈME DE PESAGE INTELLIGENT MODÈLE ILC3 ET LM3D VERSION 1.7

APPENDICE B SYSTÈME DE PESAGE INTELLIGENT MODÈLE ILC3 ET LM3D VERSION 1.7 APPENDICE B SYSTÈME DE PESAGE INTELLIGENT MODÈLE ILC3 ET LM3D VERSION 1.7 TABLE DES MATIÈRES 1. PROGRAMMATION RAPIDE :... B-1 2. PRÉSENTATION :... B-3 3. CARACTÉRISTIQUES :... B-3 3.1. ILC3... B-3 3.2.

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ETAT DE L ART.

CHAPITRE 1 : ETAT DE L ART. CHAPITRE 1 : ETAT DE L ART. 1. INTRODUCTION De nos jours, les machines tournantes sont de plus en plus performantes notamment en terme de rapport masse/puissance. Cela implique qu elles deviennent de plus

Plus en détail

Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre.

Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre. Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre. Isabelle Bombard, Bruno da Silva, Pascal Dufour *, Pierre Laurent, Joseph Lieto. Laboratoire d Automatique

Plus en détail

Commande Prédictive des. Convertisseurs Statiques

Commande Prédictive des. Convertisseurs Statiques Commande Prédictive des Convertisseurs Statiques 1 Classification des méthodes de commande pour les convertisseurs statiques Commande des convertisseurs Hystérésis MLI Cde Linéaire Fuzzy Logic Sliding

Plus en détail

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - Petites Voitures CYCLE II Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Point du programme Choisir un outil en fonction de son usage et mener à bien une construction simple.

Plus en détail

Développement de lois et de structures de réglages destinées à la téléopération avec retour d effort

Développement de lois et de structures de réglages destinées à la téléopération avec retour d effort Développement de lois et de structures de réglages destinées à la téléopération avec retour d effort Thomas Delwiche, Laurent Catoire et Michel Kinnaert Faculté des Sciences Appliquées Service d Automatique

Plus en détail

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Réalisé par : Bassem Besbes Laboratoire d Informatique, Traitement de l Information

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Épreuve E5 : Conception détaillée. Sous-épreuve E51 : Conception détaillée d une chaîne fonctionnelle

Épreuve E5 : Conception détaillée. Sous-épreuve E51 : Conception détaillée d une chaîne fonctionnelle BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques Épreuve E5 : Conception détaillée Sous-épreuve E51 : Conception détaillée d une chaîne fonctionnelle Session 2013 Durée : 4 h Coefficient : 3 Matériel

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

500 W sur 13cm avec les modules PowerWave

500 W sur 13cm avec les modules PowerWave 500 W sur 13cm avec les modules PowerWave Philippe Borghini / F5jwf f5jwf@wanadoo.fr Janvier 2012 Introduction Tout le monde a déjà vu au moins une fois, sur les puces, ces fameuses platines PowerWave

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Solutions de mesure et de contrôle

Solutions de mesure et de contrôle Solutions de mesure et de contrôle Zelio RTC Catalogue Avril 0 Comment trouver les produits Automatismes et Contrôle Les catalogues Les Essentiels Des gammes complètes de produits Une sélection des produits

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Série M Débitmètres Eletta. Débitmètre à P avec sortie programmable

Série M Débitmètres Eletta. Débitmètre à P avec sortie programmable Série M Débitmètres Eletta Débitmètre à P avec sortie programmable Débitmètre à fonctions multiples pour gaz et liquides M3 Le débitmètre série M, avec sa conception polyvalente et conviviale, trouve tout

Plus en détail

supports métalliques basse fréquence gamme "Polycal-Ressort" standard définition R P 3 5-4 1

supports métalliques basse fréquence gamme Polycal-Ressort standard définition R P 3 5-4 1 supports métalliques basse fréquence définition E V K J L D e Ød (x2) U G R M Ho série RP3 Isolateurs de vibrations basses fréquences à chargement vertical entièrement métallique. Endurance et fiabilité

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus.

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus. CABLECAM de HYMATOM La société Hymatom conçoit et fabrique des systèmes de vidéosurveillance. Le système câblecam (figure 1) est composé d un chariot mobile sur quatre roues posé sur deux câbles porteurs

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

Elaboration de Fer à Béton

Elaboration de Fer à Béton Elaboration de Fer à Béton Cisailles électriques Combinées (cisailles-cintreuses) Cintreuses électriques Cintreuses à étriers électriques Cisailles électro-hydrauliques manuelles et lieuse de barres d

Plus en détail

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS Généralités En règle générale, toutes les suspensions pour les motos standard sont réglées pour un conducteur d'un poids moyen de 70 kg. Généralement, le poids moyen du

Plus en détail

Commande et gestion décentralisées de l énergie d un parc éolien à base d aérogénérateurs asynchrones à double alimentation

Commande et gestion décentralisées de l énergie d un parc éolien à base d aérogénérateurs asynchrones à double alimentation Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 63 74 Commande et gestion décentralisées de l énergie d un parc éolien à base d aérogénérateurs asynchrones à double alimentation B. Djidel *, L.

Plus en détail

La normalisation : outil d intelligence. économique. Sommaire. Quelques principes de base

La normalisation : outil d intelligence. économique. Sommaire. Quelques principes de base La normalisation : un outil intelligence novembre 2010 Catherine Lubineau 2010 Sommaire Quelques principes e base Le système français ais e normalisation L Union e Normalisation e la Mécanique La normalisation

Plus en détail

Etude du SIMULATEUR DE VOL «FLY-HO»

Etude du SIMULATEUR DE VOL «FLY-HO» ECOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 212 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ELEVES INGENIEURS DU CONTROLE DE LA NAVIGATION AERIENNE Epreuve optionnelle obligatoire de SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGENIEUR

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

et les Trois Marches d'assurance

et les Trois Marches d'assurance The Geneva Papers on Risk an Insurance, 20 (juillet 98), 36-40 Asymétrie 'Information et les Trois Marches 'Assurance par Jean-Jacques Laffont * La proposition stimulante e Monsieur Ic Professeur Borch

Plus en détail

APPROCHE DE LA SURVEILLANCE DES SYSTEMES PAR RESEAUX DE PETRI SYNCHRONISES FLOUS

APPROCHE DE LA SURVEILLANCE DES SYSTEMES PAR RESEAUX DE PETRI SYNCHRONISES FLOUS THE PUBLISHING HOUSE PROCEEDINGS OF THE ROMANIAN ACADEMY, Series A, OF THE ROMANIAN ACADEMY Volume 9, Number 2/2008, pp. 000 000 APPROCHE DE LA SURVEILLANCE DES SYSTEMES PAR RESEAUX DE PETRI SYNCHRONISES

Plus en détail

SIMULATION HYBRIDE EN TEMPOREL D UNE CHAMBRE REVERBERANTE

SIMULATION HYBRIDE EN TEMPOREL D UNE CHAMBRE REVERBERANTE SIMULATION HYBRIDE EN TEMPOREL D UNE CHAMBRE REVERBERANTE Sébastien LALLECHERE - Pierre BONNET - Fatou DIOUF - Françoise PALADIAN LASMEA / UMR6602, 24 avenue des landais, 63177 Aubière pierre.bonnet@lasmea.univ-bpclermont.fr

Plus en détail

CALIBRES OMEGA CO-AXIAL DESCRIPTION ECHAPPEMENT CO-AXIAL REGLAGE OMEGA

CALIBRES OMEGA CO-AXIAL DESCRIPTION ECHAPPEMENT CO-AXIAL REGLAGE OMEGA CALIBRES OMEGA CO-AXIAL DESCRIPTION ECHAPPEMENT CO-AXIAL REGLAGE OMEGA Table des matières Page Lexique 3 Description de l échappement Co-Axial 5 Fonctions de l échappement Co-Axial 6 Avantages de l échappement

Plus en détail

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale David BONACCI Institut National Polytechnique de Toulouse (INP) École Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique,

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX FICHE PRODUIT - Le a été spécialement développé pour la surveillance en continu des polluants organiques dans l air ambiant dans la gamme C4-C12. L instrument se caractérise par son design compact et sa

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste GF-8060P2A N de série de l appareil : ZI des Chanoux - 25, rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne FRANCE Tél. : +33

Plus en détail

Hydrodynamique des lits fluidisés en régime de bullage

Hydrodynamique des lits fluidisés en régime de bullage Hyroynamique es lits fluiisés en régime e ullage M. HEMATI Régime e ullage. La plupart es lits fluiisés inustriels fonctionnent en régime e ullage. Ce régime est oservé ès que la vitesse u gaz épasse la

Plus en détail

Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR

Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR Introduction En analyse d images, la segmentation est une étape essentielle, préliminaire à des traitements de haut niveau tels que la classification,

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 1ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 21 Identification du dommage par EA de stratifiés composites chargés en statique et cyclique M. Kharoubi 1, L. Fatmi 1, A. El Mahi 2, R. EL Guerjouma

Plus en détail

Figure 1 : représentation des différents écarts

Figure 1 : représentation des différents écarts ulletin officiel spécial n 9 du 30 septembre 2010 Annexe SIENES DE L INGÉNIEUR YLE TERMINAL DE LA SÉRIE SIENTIFIQUE I - Objectifs généraux Notre société devra relever de nombreux défis dans les prochaines

Plus en détail

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX PLAN

Plus en détail

NOUVEAU. Les plus puissants chariots télescopiques Kramer jamais conçus. Chariots Télescopiques

NOUVEAU. Les plus puissants chariots télescopiques Kramer jamais conçus. Chariots Télescopiques 407 507 509 Chariots Télescopiques NOUVEAU Les plus puissants chariots télescopiques Kramer jamais conçus. Charge utile de 4,3 t à 5,5 t et hauteur de levage de 7 à 9 m. Les nouveaux chariots télescopiques

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Terminale S Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Exercice : (solution Une compagnie d assurance automobile fait un bilan des frais d intervention, parmi ses dossiers d accidents de la circulation.

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

En avant! FJR1300A www.yamaha-motor.fr

En avant! FJR1300A www.yamaha-motor.fr 1300A En avant! Au cours des dix dernières années, cette moto extrêmement fiable a permis à des milliers d'utilisateurs de profiter de performances supersport et d'un exceptionnel confort pour le conducteur

Plus en détail

Vis à billes de précision à filets rectifiés

Vis à billes de précision à filets rectifiés sommaire Calculs : - Capacités de charges / Durée de vie - Vitesse et charges moyennes 26 - Rendement / Puissance motrice - Vitesse critique / Flambage 27 - Précharge / Rigidité 28 Exemples de calcul 29

Plus en détail

Actionneur d'ouvre portail

Actionneur d'ouvre portail Actionneur d'ouvre portail Non présent sur le système pédagogique Portail en position A "Fusible" Redresseur Relais Moteur asynchrone monophasé, Pompe hydraulique à engrenage, Vérin hydraulique double

Plus en détail

CHARGEUSES COMPACTES À PNEU

CHARGEUSES COMPACTES À PNEU V270 V330 CHARGEUSES COMPACTES À PNEU À LEVAGE VERTICAL En 1859, une société spécialisée dans les équipements agricoles, basée dans une forge, était créée à West Bend, dans le Wisconsin. Après de timides

Plus en détail

L efficience énergétique...

L efficience énergétique... ......Une technique intelligente de régulation au service Edgar Mayer Product Manager CentraLine c/o Honeywell GmbH 02 I 2009 Grâce aux techniques de régulation intelligentes d aujourd hui, il est possible

Plus en détail

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110 Les rideaux métalliques MURAX 110 ideaux métalliques faible encombrement. Aide efficace contre le vol et les dégradations. Finition adaptée au type de bâtiment. Nombreuses options disponibles. Rideaux

Plus en détail

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante QUESTIONS ODE DE L ROUTE attention certaines questions comportent plusieurs réponses 1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante 1

Plus en détail

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions :

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions : BANCS DE PUISSANCE Banc de puissance Disponible en 3 versions : Inertiel /DF2is Inertiel /DF2i Freiné /DF2fs Avec un frein à courant de Foucault 3 GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

CORAC : Appels à partenariat Propulsion

CORAC : Appels à partenariat Propulsion 1 CORAC : Appels à partenariat Propulsion Appel à partenariat AIRBUS pour le projet P12 EPICE Contexte du projet P12 Périmètre: Système Propulsif en général, moteur, nacelle, mât réacteur (configuration

Plus en détail

Apprendre en pratique - dès le début.

Apprendre en pratique - dès le début. Apprendre en pratique - dès le début. Les unités de simulation de la gamme KaVo permettent une formation optimale grâce à un agencement flexible des composants de l équipement, une ergonomie excellente

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR LE COUPLE MOTEUR Quelles sont les caractéristiques essentielles d un véhicule à moteur? Les services marketing le savent, c est la puissance et la vitesse maximale qui, au premier abord, focalisent l attention

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 6 4 5 Guide visite du département Génie Industriel et Maintenance 1 Salles Informatiques Utilisation

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES SYSTÈME DE LEVAGE À MULTIPLES COLONNES Les sociétés de transports publics des grandes agglomérations gèrent des réseaux comportant des bus et/ou des tramways. Ces sociétés

Plus en détail