Recueil d'exercices de logique séquentielle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recueil d'exercices de logique séquentielle"

Transcription

1 Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d un chronogramme, rouver quelle foncion réalise ce monage? 3/ Applicaion On veu que l alarme se déclenche seulemen si le signal A passe à avan B. Où fau-il placer A e B?? J Q Alarme A? K B Q 4/ Les bascules - Tracer les chronogrammes du schéma suivan avec des bascules acives sur fron monan e à = Q =Q 2 =. Donner la foncion du monage. = D Q J Q 2 Q K Recueil d'exercices de logique séquenielle /5

2 5/ Ani rebond Analysons le circui ci-dessous. V B U & Ini Quel es le rôle des deux résisors R A e R B? Quelle es la foncion réalisée par les pores U e U 2? Compléer les chronogrammes ci-dessous. V CC R A R B & V A U 2 V B V A Ini / Ini Conclure sur le rôle des pores U e U 2. COMPTEURS-DECOMPTEUR / Compeur asynchrone Réaliser un compeur asynchrone modulo 4 (,, 2, 3,,, 2, 3) avec des bascules D. 2/ Décompeur asynchrone Réaliser un compeur asynchrone modulo 4 (,, 2, 3,,, 2, 3) avec des bascules D fron monan. 3/ Compeur asynchrone Réaliser un compeur asynchrone modulo 3 (, 2, 3,,2,..) avec des bascules D. 4/ Décompeur asynchrone Réaliser un décompeur asynchrone modulo 4 (3,2,,,3,2,,,..) avec des bascules D. 4 bis/ Décompeur asynchrone Quelle modificaion apporer dans l exercice Comp4 si les bascules son des bascules JK? Recueil d'exercices de logique séquenielle 2/5

3 5/ Synhèse de compeur : Réaliser la synhèse d un compeur avec bascules JK sur fron monan qui réalise la séquence / Compeur-Décompeur On souhaie réaliser un circui compeur décompeur à cycle comple, permean de comper ou de décomper en binaire pur de à 7. Pour commander le compage, ou le décompage, on uilise un signal D//U qui sera au logique pour comper, e au logique pour décomper. De plus, on dispose de bascules JK commandée sur fron monan. 7/ Synhèse de compeurs modulo 5 - Réaliser la synhèse d un compeur synchrone modulo 5 avec bascules D sur fron monan 2 - A parir du chronogramme des sories des bascules e du signal d horloge, déerminer un signal don la fréquence es égale à celle du signal divisée par 5. 8/ Diviseur de fréquence par 6 puis par - On vous demande de générer une horloge symérique de z. Vous disposez pour cela d une fréquence d horloge de 6 z e de 6 bascules JK fron monan. Il vous fau donc réaliser une division par 6 de la fréquence. Proposer un schéma simple en expliquan vore démarche. 2 - Vous disposez oujours de la même horloge e des mêmes bascules. On a mainenan besoin d une horloge symérique de fréquence de 6 z. Vous devez donc consruire un diviseur de fréquence par. Proposez une soluion e la réaliser. 9/ Compeur-Comparaeur / A l aide de compeurs/décompeurs 9 créer un compeur binaire naurel 8 bis. 2/ A l aide de comparaeurs 85 créer un comparaeur 8 bis. 3/ En uilisan les deux monages précédens, créer un monage qui permee, suie à l acion d une commande /Ini, de comper à parir de zéro an que la valeur (8 bis) en sorie du compeur es inférieure à la consigne sur le comparaeur. Une fois les deux valeurs égales, le compeur es inhibé e seule une nouvelle acion sur /Ini peu relancer un cycle. Ecrire le schéma de réalisaion comple. Recueil d'exercices de logique séquenielle 3/5

4 /Ini Consigne Sorie compeur Les Regisres: / Buffer 3bis Faire le schéma de réalisaion d un regisre 3 bis à enrée parallèle sorie parallèle à base de bascules D acives sur fron monan. 2/ Regisre à décalage 3 bis Faire le schéma de réalisaion d un regisre 3 bis à enrée série sorie série e parallèle à base de bascules D acives sur fron monan. 3/ Synhèse d un regisre à décalage On se propose de bâir un regisre à décalage 3 bis à base de bascules D acives sur fron monan répondan au cahier des charges suivan. LD/ S es une enrée synchrone de ce regisre.. LD/ S Sories Décalage vers la droie Chargemen parallèle Soi M le mo de 3 bis en enrée parallèle. Soi Q le mo de 3 bis en sorie. Soi Es l enrée série Un chargemen parallèle signifie que suie au fron significaif sur l horloge Qi = Mi Recueil d'exercices de logique séquenielle 4/5

5 Un décalage vers la droie signifie que suie au fron significaif sur l horloge : Qi (n+) = Qi- (n) Donner les équaions de chaque enrée des bascules noées D,D,D2 Proposer un schéma de réalisaion. 4/ Réalisaion d un sérialiseur/désérialiseur Pour ransmere de l informaion enre deux sysèmes informaisés on uilise la plupar du emps la ransmission série. Dans ce ype de ransmission, les bis du mo son ransmis les uns à la suie des aures au ryhme d une horloge. Dans le sysème informaisé les informaions circulen en parallèle (ous les bis du mo son ransmis en même emps), il sera donc nécessaire de faire une ransformaion parallèle/série (sérialisaion) à l émission e série/parallèle (désérialisaion) à la récepion. On se propose de faire cee opéraion sur 8 bis, le bi de poids faible éan ransmis en premier. / Eude du désérialiseur A l aide de bascules D, faire le schéma de réalisaion de cee foncion. 2/ Eude du sérialiseur On désire réaliser cee foncion à l aide d un MUX e d un compeur. Donner les caracérisiques de ces composans. Faire le schéma de réalisaion de cee foncion, le compeur sera à base de bascules JK 3/ Généraion e vérificaion d un bi de parié. On uilise le bi de parié paire comme code déeceur d erreur. Les données son sur 7 bis e le bi de parié occupera la posiion B7. Déerminer le bloc de logique combinaoire permean de générer ce bi de parié à l émission. Lors de la récepion, le bi de parié es recalculé e comparé à celui reçu. Si ils diffèren, un indicaeur booléen prendra la valeur vrai. Donner le schéma de réalisaion. Recueil d'exercices de logique séquenielle 5/5

FONCTION COMPTER. : un compteur décimal possède 10 états distincts.

FONCTION COMPTER. : un compteur décimal possède 10 états distincts. FONCTION COMPTER - DEFINITION Le compeur es une microsrucure (logique binaire) séquenielle qui perme de., dans la limie des bascules qui la consiue (.), les impulsions 2- TYPES DE COMPTEURS Un compeur

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9

Laboratoire génie électrique 3Sctech Série d exercices N 3 Bascules-compteurs Page 1 /9 Laboraoire génie élecrique 3cech érie d exercices N 3 Bascules-compeurs Page /9 Exercice ) onner le symbole d une bascule asynchrone e compléer le ableau suivan : n n+ emarque 0 0 0 0 0 0 2) Compléer le

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs si Les sysèmes séqueniels Bascules e compeurs Applicaions Ces exercices d applicaion son faculaifs. 1. rucures à base de bascules (bisables) Exercice 1 Compléer le chronogramme ci-dessous. Exercice 2 A

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Plan : : Les méthodes de codage numérique en

Plan : : Les méthodes de codage numérique en Plan : : Les méhodes de codage numérique en 3.1 Inroducion 3.2 Codages binaires 3.2.1 Codage NRZ (Non Reour à Zéro) 3.2.2 Codage biphasé ou (Mancheser) 3.2.3 Codage CMI (Code Mark Inversion) 3.3 Codages

Plus en détail

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction :

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction : Les Compeurs A) Présenaion : I ) Inroducion : Un compeur es un ensemble de bascules qui serven à comper les impulsions mises en enrées (Horloge) Le compage peu-êre fai dans différens codes : Binaires,

Plus en détail

Circuits séquentiels complexes

Circuits séquentiels complexes ircuis séqueniels complexes Réalisé à parir des bascules élémenaires, des foncions logiques séquenielles plus élaborées que ces dernières son inégrées dans des circuis Nous nous inéresserons ici pariculièremen

Plus en détail

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique :

LES COMPTEURS. A Mise en situation : Montre électronique : LES OMPTEURS Mise en siuaion : Monre élecronique : Une des applicaions les plus couranes des compeurs es la monre élecronique où l heure du jour es indiquée au moyen de chiffres : deux chiffres pour les

Plus en détail

Logique Séquentielle

Logique Séquentielle Plan du cours Logique équenielle Inroducion : créaion de circuis. Codage de l Informaion 2. Algèbre de Boole 3. Aspecs echnologiques des circuis 4. Les Circuis combinaoires : Transcodeurs, Aiguilleurs,

Plus en détail

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques.

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques. STS SN IR 1 Sysèmes Informaisés Evaluaion 4 Durée: 1h5 11/2/215 1/4 1) Requêes SQL( 3 ps) 1.1) Afficher le ire e le nom de l'édieur des livres de l'aueur "WERBER". 1.2) Déerminer le prix du livre le moins

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1

Cours Electronique Numérique Audioprothèse 2eme Année. Christophe Adessi LPMCN. Université Claude Bernard Lyon1 Cours Elecronique Numérique 25-26 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 25-26 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

Cours Electronique Numérique

Cours Electronique Numérique Cours Elecronique Numérique 26-27 Audioprohèse 2eme Année Chrisophe Adessi chrisophe.adessi@univ-lyon.fr LPMCN Universié Claude Bernard Lyon Elecronique Numérique 26-27 p. ommaire I Chaîne de raiemen numérique

Plus en détail

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1 Page 1 I/ RPPELS Système de numération COMPTGE Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n.b n +a n-1.b n-1 +...+a 2.B 2 +a 1.B 1 +a 0.B 0 ainsi : 1011 en binaire correspond à 1.2

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Sctech Correction de la Série N 3 Bascules-compteurs Page 1 /10. Chronogramme :

Laboratoire génie électrique 3Sctech Correction de la Série N 3 Bascules-compteurs Page 1 /10. Chronogramme : Laboraoire génie élecrique 3cech Correcion de la érie N 3 Bascules-compeurs Page /0 Exercice ) ymbole d une bascule asynchrone n n+ emarque 0 0 Mise à 0 0 0 Mainien à 0 0 0 Mise à 0 0 Mainien à ) Chronogramme

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Deux types de logique séquentielle

Deux types de logique séquentielle AE 4 La Logique séquenielle Circuis séqueniels Conrairemen à la logique combinaoire elle perme de mémoriser des éas binaires. Principe : Pour déerminer l'éa présen en sorie, il fau : L'éa sur l'enrée L'éa

Plus en détail

Logique séquentielle

Logique séquentielle Logique séquenielle Pour cerains opéraeurs, l éa de la sorie dépend non seulemen de la combinaison appliquée à l enrée (logique combinaoire) mais aussi de l éa précéden des sories du circui : ils son dis

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

La logique séquentielle

La logique séquentielle La logique séquenielle Logseq 1) ifférence enre sysèmes combinaoires e sysèmes séqueniels. Un sysème combinaoire es el que l'éa de ses sories ne dépende que de l'éa des enrées. Il peu donc êre représené

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle CRA2 : Auomaismes 3) Logique séquenielle. Définiions... 2.. Présenaion... 2.2. Chronogramme... 2.3. Niveau logique vs fron... 2 2. Les bascules RS (ou SR)... 2 3. emporisaeur... 3 4. Monosables... 3 4..

Plus en détail

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE Chapire 2 : Logique séquenielle Chapire 2 : LOGIUE ÉUENTIELLE INTODUCTION Dans le chapire précéden, nous avons considéré des sysèmes don le comporemen es qualifié de combinaoire dans la mesure où les évoluions

Plus en détail

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS I. Conversions 1. Convertir de la base décimale en binaire :(27) 10 ; (12,3) 10 ; 2. On souhaite faire une mesure de distance entre

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle 3) Logique séquenielle able des maières Définiions 2. Logique séquenielle................................. 2.2 Chronogramme................................... 2.3 Niveau logique vs fron...............................

Plus en détail

Fiche de synthèse Bascules «RS» et «

Fiche de synthèse Bascules «RS» et « emarque : Aenion, ces noions de cours ne son pas à apprendre il fau connaîre les principes de la logique séquenielle e savoir lire une able de vérié faisan apparaîre les noions de frons, éas précédens,

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de base

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 4Stech Série d exercices N 1 Logique combinatoire Page 1/9 . +

Laboratoire génie électrique 4Stech Série d exercices N 1 Logique combinatoire Page 1/9 . + Laboraoire génie élecrique ech érie d exercices N Logique combinaoire Page / Exercice N : oi le monage suivan : ) Donner les équaions des sories e R en foncion des enrées a e b. ) Quelle es la foncion

Plus en détail

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction Mémoire

Logique séquentielle Fonction Mémoire ciences de l Ingénieur Page 96 1 Inroducion Logique combinaoire : Logique séquenielle Foncion Mémoire Logique séquenielle : Exemple : Télérupeur, commande TO de machine ouil, GAFCET 2 Foncion mémoire élecromécanique

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information Naure de l informaion PAGE : Siuaion : Parfois l informaion fournie par un capeur Tou Ou Rien (TOR) n es pas suffisane pour piloer l équipemen. Dans ce cas nous devons avoir recours à des capeurs e déeceurs

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1 Cours sur la logique séquenielle N 1 2 nd B.E.P élecronique LOGIUE SEUENTIELLE : chapire 1 1 - LA MEMORISATION Une des idées principales qui conduisi à l'inroducion de la logique séquenielle fu la nécessié

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Fonction Un compteur binaire est utilisé : -pour compter un certain nombre d'évènements binaires -pour diviser la fréquence d'un signal logique par 2 m Page 1 FONCTION COMPTAGE BINAIRE

Plus en détail

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L G. Pinson - Physique Appliquée AOP en foncionnemen non linéaire A4-TD/1 NB : la ension de sauraion des AOP es = ± cc ( cc = 1 : ension d alimenaion). A4-1- égulaion de empéraure "Tou-ou-ien" (suie exercice

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

MISE EN FORME DES SIGNAUX

MISE EN FORME DES SIGNAUX h 5 MISE EN FORME DES SIGNAUX I) Mise en forme des signaux. 1.1) ircui ani-rebond R 1.2) ircui ani-rebond à bascule RS 1.3) TRIGGER de SHMITT - Réalisaion en circui MOS - Réalisaion à l'aide d'un AO. II)

Plus en détail

LES COMPTEURS ET DECOMPTEURS BINAIRES

LES COMPTEURS ET DECOMPTEURS BINAIRES LECON 2 LES COMPTEUS ET DECOMPTEUS BINAIES OBJECTIF : Etudier, simuler, et réaliser les circuits des compteurs et décompteurs en modes asynchrone et synchrone. A/ DEFINITION : La fonction comptage ou décomptage

Plus en détail

Exercice 1 : (3 points)

Exercice 1 : (3 points) Institut National d Informatique 15/12/2002 Durée : 2 heures Documents non autorisés EMD1 de Structure Machine Exercice 1 : (3 points) On dispose d une machine où les nombres sont représentés sur 16 bits

Plus en détail

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien Universié de Breagne Sud - Lorien Logique séquenielle Nahalie Julien juille 2003 Plan Chapire 1 : Inroducion aux bascules I. Bascule RS 1. Principe 2. Consiuion en pores NOR 3. Foncionnemen 4. Chronogrammes

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Parie 1 - Secion 1.5 Reour aux bases de la phoographie Parie 1 L' EXPOSITIO Secion 1.5 Synhèse Exposiion Indices de Luminaion IL (EV) 1 Synhèse des valeurs Rappel des échelles normalisées des différens

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 4Stech Correction de la série N 1 Logique combinatoire Page 1/8. ½ Add. ½ Add

Laboratoire génie électrique 4Stech Correction de la série N 1 Logique combinatoire Page 1/8. ½ Add. ½ Add Laoraoire génie élecrique ech Correcion de la série N Logique cominaoire Page /8 Exercice N : ) = a ; R = a. ) C es un demi addiionneur (Half adder) Exercice N : a R k R k U: HC8 U: 8 R R R / a ½ dd ½

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

Fonction Générer un signal d horloge :

Fonction Générer un signal d horloge : Rappor du TP : é élecronique On désire fabriquer un dé élecronique : Générer un signal d horloge Oscillaeur Faire éfiler les chiffre 1 à 6 Transformer un nombre binaire en nombre décimal fficher le résula

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

Ch 5 ETUDE DES CIRCUITS SEQUENTIELS

Ch 5 ETUDE DES CIRCUITS SEQUENTIELS C 5 ETUE E CICUIT EUENTIEL I) Eude des bascules. La bascule es un circui bisable pouvan prendre deux éas logiques "0" ou "". L'éa de la bascule peu êre modifié en agissan sur une ou plusieurs enrées. Le

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006 Lycée Vaucanson Tours / / Auomaique ysèmes séqueniels Philippe Bourzac 26 Auomaique ysèmes séqueniels AUTOMATIUE YTEME EUENTIEL. Insuffisance des sysèmes logiques combinaoires. On souhaie réaliser la commande

Plus en détail

UCB Lyon1. Master M1 MEEF ; Préparation au CAPES Maths option Informatique Durée :3 heures Documents non autorisés

UCB Lyon1. Master M1 MEEF ; Préparation au CAPES Maths option Informatique Durée :3 heures Documents non autorisés Maser MEEF ; Préparaion au CAPES Mahs opion Informaique Documens non auorisés Parie 0 Quesions de cours : Réponses claires e synhéiques 1) Cier deux raisons jusifian le choix du binaire en informaique.

Plus en détail

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R Foncions Elecroniques Chapire 1 Charge e décharge d un condensaeur 1-1- Charge e décharge sans valeur iniiale Soi le circui suivan où V E peu prendre 2 valeurs soi E soi V, le condensaeur C éan iniialemen

Plus en détail

La détection synchrone : application

La détection synchrone : application La déecion synchrone : applicaion (Anglais: lock-in amplifier) La cigale chane U IN () Mais il y a du brui + beaucoup de brui. U OUT () Quelle es l'ampliude du chan de la cigale? Commen exraire le signal

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM2 Page 1 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 2013-2014 Devoir à la maison n 3 À rendre le jeudi 17 avril 2014 Numéro d étudiant à 8 chiffres

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

ELE1300 Automne 2012 - Examen final 1/12 0001 + 0101 = 1.01 + 0110.1 = - 00110 = 0111 + 0011 = - 11001 = 1000 + 0010 = 01.01-1101.

ELE1300 Automne 2012 - Examen final 1/12 0001 + 0101 = 1.01 + 0110.1 = - 00110 = 0111 + 0011 = - 11001 = 1000 + 0010 = 01.01-1101. ELE1300 Automne 2012 - Examen final 1/12 Question 1 Arithmétique binaire (6 pts - 15 min) a) Calculez les opérations suivantes (tous les nombres sont signés et représentés au format complément à deux).

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI

MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI ESPE académie de Nanes Informaion e Energie MOLETTE DE COMMANDE DU GAIN D UN AMPLIFICATEUR HI-FI L'obje echnique considéré es une chaîne hi-fi. L éude porera plus pariculièremen sur le raiemen de l informaion

Plus en détail

RENAshare Service de partage sécurisé de fichiers volumineux. Guide Utilisateur. GIP RENATER Services Applicatifs aux Utilisateurs.

RENAshare Service de partage sécurisé de fichiers volumineux. Guide Utilisateur. GIP RENATER Services Applicatifs aux Utilisateurs. ENAshare Service de parage sécurisé de fichiers volumineux Guide Uilisaeur GIP ENATE Services Applicaifs aux Uilisaeurs. Mai 0 Sommaire - Prenaion - Prenaion... - Connexion... - L'écran d'accueil... 4

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Ministère de L enseignement supérieur et de LA Recherche Scientifique

Ministère de L enseignement supérieur et de LA Recherche Scientifique Minisère de L enseignemen supérieur e de LA Recherche Scienifique Insiu Supérieur des Eudes Technologiques de Nabeul éparemen de Génie Elecrique Suppor de cours : Sysèmes Logiques (2) Logique séquenielle

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Conversion Analogique Numérique

Conversion Analogique Numérique Sysèmes Numériques CAN Classe : TSTI2D S.I.N Conversion Analogique Numérique Pourquoi converir? De nos jours, nous uilisons énormémen d'appareils numériques pour la facilié de sockage e de raiemen. Les

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1 sysème d insallaion série TC logiciel d applicaion 3 enrées/3 sories avec auorisaion, e indicaion durée de foncionnemen famille : Inpu / oupu ype : Binary / binary TC 313 environnemen TC 313 B.P. inerrupeur

Plus en détail

STI2d sin II BASCULE /R /S I BASCULES RS SYMBOLE SYMBOLE. m i m. m : i : FONCTION MÉMORISATION : LES BASCULES page 1 / 6

STI2d sin II BASCULE /R /S I BASCULES RS SYMBOLE SYMBOLE. m i m. m : i : FONCTION MÉMORISATION : LES BASCULES page 1 / 6 TI2d sin FONCTION MÉMOIATION : LE BACULE page / 6 Pour cerains circuis logiques l'éa des sories dépend non seulemen de la combinaison appliquée aux enrées mais aussi de l'éa précéden des sories. Ces circuis

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf RØpublique Tunisienne MinisŁre de løducaion Lycée Secondaire Cherarda Kairouan A.S :213/214 Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Durée : 2H Classes : 2 ème Sciences Professeur : BAAZAOUIABDERRAOUF Noe :./

Plus en détail

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés ELP 304 Élecronique numérique nnée scolaire 008-009 Majeure ELP PC4-PC5 Corrigé Thèmes abordés Temps de monée, de descene e de propagaion des opéraeurs CMO. ynhèse combinaoire en CMO. Esimaion de surface

Plus en détail

Architecture des ordinateurs - TD 08

Architecture des ordinateurs - TD 08 Architecture des ordinateurs - T 08 1 Logique asynchrone 1.1 ascule Voici le diagramme d une bascule ainsi que son implémentation avec deux portes NO. 1. Écrire la table de vérité pour,, et. Attention

Plus en détail

Université Technique de Sofia, Filière Francophone d Informatique Notes de cours de Réseaux Informatiques, G. Naydenov Maitre de conférence, PhD

Université Technique de Sofia, Filière Francophone d Informatique Notes de cours de Réseaux Informatiques, G. Naydenov Maitre de conférence, PhD LA COUCHE PHYSIQUE 1 FONCTIONS GENERALES Cee couche es chargée de la conversion enre bis informaiques e signaux physiques Foncions principales de la couche physique : définiion des caracérisiques de la

Plus en détail