I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Le marché de la rénovation vu par Jocelyn Merceron, Président Directeur Général

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Le marché de la rénovation vu par Jocelyn Merceron, Président Directeur Général"

Transcription

1 Les acteurs de la rénovation globale certifiée NF Maison Rénovée livrent leur vision du marché Contact presse : Le Bonheur estt dans la Com - Ingrid Launay LD :

2 I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Le marché de la rénovation vu par Jocelyn Merceron, Président Directeur Général de I.RÉNOV Comment voyez-vous le marché aujourd hui? Le marché a réellement évolué depuis 2011 : nous n avons pas plus de chantiers mais ceux que nous réalisons sont plus importants et plus qualitatifs : en 1 an, nous avons doublé notre panier moyen. Cette évolution s explique principalement par une meilleure sensibilisation, ou du moins une meilleure écoute de la part de nos clients, en matière de réduction des consommations énergétiques. Leur préoccupation première reste le confort (agrandissement, réaménagement, embellissement ), c est pour cette raison qu ils viennent nous voir, mais ils sont plus sensibles aux questions d économie d énergie. En parlant de la RT 2012, de l Eco prêt à taux 0%, nous arrivons donc plus facilement à les convaincre de profiter de travaux d extension ou de réaménagement (travaux de budget moyen de euros) pour améliorer la performance thermique de leur maison. Jocelyn Merceron Président Directeur Général de I.Rénov Ld : Ceci dit, une part significative de nos prospects, même s ils sont convaincus de l intérêt de tels travaux, ne peuvent les engager. Ils seraient prêts à franchir le pas mais n en ont pas les moyens, se voient refuser leur crédit, etc. Il faudrait pour eux plus de dispositifs fiscaux, de subventions régionales L autre évolution importante que nous avons pu noter ces derniers mois, c est la meilleure compréhension de notre métier par nos clients : aujourd hui, ils perçoivent mieux l intérêt de l interlocuteur unique, de l approche globale et donc de la certification NF Maison Rénovée, concernant plus spécifiquement I.Rénov, la pertinence de notre origine de constructeur Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? C est une étape importante dans la mesure où elle va permettre à nos clients d accéder à de nouvelles aides. Mais pour que cela soit réellement un levier de compétitivité, ce dispositif, comme NF Maison Rénovée HQE, doit rester élitiste pour apporter une réelle valeur ajoutée aux particuliers. Il doit conserver un niveau d exigences fort pour que n y soient intégrés que les professionnels en capacité d apporter une réponse encadrée et parfaitement adaptée aux nouveaux enjeux de la rénovation. I.Rénov a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée HQE en I.Rénov en bref Rénovateur global Entreprise créée en salariés (47 pour le groupe SATOV auquel appartient I.Rénov) CA 2013 : agences dans Les Pays-de-la-Loire Clientèle : primo-accédants ou jeunes retraités, engageant des travaux dans des maisons secondaires en passe de devenir des résidences principales Une vingtaine de rénovations de 3 lots minimum réalisées par an. Principalement des restructurations de maisons datant des années 70, très cloisonnées, que leurs propriétaires souhaitent «ouvrir» Site web : Entreprise certifiée NF Maison Rénovée HQE

3 I.RÉNOV Saint-Gille-Croix-de-Vie (85) Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée HQE réalisée par I.Rénov à Challans (85) Surface : Avant travaux : 159,65 m² Après travaux : 203,29 m² Performance énergétique : Avant travaux : 160 kwh/m² Après travaux : 114 kwh/m² Émission de CO 2 : Avant travaux : 38 kgeqco ² /m².an Après travaux : 31 kgeqco ² /m².an Consommation de chauffage annuelle : Avant travaux : TTC Après travaux : 762 TTC Montant de l investissement : environ TTC Avant travaux Un chantier emblématique des nouveaux modes de vie Située à Challans (85), cette maison avait été construite en 1970 pour le compte de ses propriétaires actuels. Aujourd hui jeunes retraités dynamiques, ils souhaitaient voir leur maison évoluer avec eux en :. Agrandissant la surface et l adaptant à leurs nouvelles activités. Améliorant les performances et le confort de l existant Approche globale & démarche HQE comme fondamentaux Pour répondre à cette demande, emblématique de ses problématiques marché actuelles, l entreprise I. Rénov a travaillé dans une approche globale, tant pour l extension que pour l amélioration de l existant, et a inscrit ces travaux dans le respect de la démarche HQE. Ainsi :. La maison est passée d une surface SHON de 159,65m² à 203,29m². L isolation des combles de la maison existante a été totalement revue avec de la laine de verre projetée (R=7). De nouvelles pièces ont été créées : dressing, cellier, garage et atelier de peinture. Etc. Après travaux

4 OPTIRENO NIVOLAS-VERMELLE (38) Le marché de la rénovation vu par Jean-Paul Drouard, Directeur Technique d OPTIRÉNO janvier Comment voyez-vous le marché aujourd hui? Le marché est aujourd hui porté sur les rénovations globales et les agrandissements. On constate un réel renforcement de la demande en terme d accompagnement global (architecture, thermique, économie bâtiment, décoration, financement, suivi travaux, etc.), avec un seul interlocuteur. Optiréno répond depuis sa création à cette demande d interlocuteur unique et a renforcé ses prestations en 2011 avec la création d une cellule architecture et décoration et le recrutement d un thermicien diplômé. Jean-Paul Drouard Directeur Technique Optiréno Tel: La performance énergétique elle, n est pas encore la préoccupation majeure chez nos clients. À mon sens, le manque de lisibilité et la complexité des dispositifs légaux et financiers contribue considérablement à cette situation : on le voit bien, dans les régions qui diffusent des aides, le label BBC-effinergie rénovation se développe mieux que partout ailleurs. Il faudrait une loi réellement opérationnelle qui sensibilise le client à l intérêt de travaux liés aux économies d énergie. Ceci dit, les dernières annonces gouvernementales semblent aller dans le bons sens : Elles intègrent la notion de bouquets de travaux qui sont une bonne solution, néanmoins encore assez mal-connue, beaucoup de gens confondant ce dispositif avec le prêt à taux 0% pour la 1 ère acquisition ; Le fait de ramener la TVA à 5,5% est très important. Il faudra voir néanmoins comment cela se concrétisera, mais cela peut vraiment accélérer le mouvement ; En revanche, d autres mesures nous semblent moins adaptées, telle que la prime de 1350 euros annoncée en mars dernier dans le cadre du Plan d Investissement pour le Logement : cette prime ne vaut que pour des revenus modestes, or ces foyers pourront-ils débloquer les à euros moyens d une rénovation globale, intégrant une large part de thermique? Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? Le dispositif RGE va surtout engendrer plus de communication institutionnelle sur l enjeu et les bénéfices de la rénovation thermique. L éco-conditionnalité à des critères qualitatifs des entreprises facturant les travaux est une bonne chose. Les professionnels certifiés NF Maison Rénovée sont logiquement devenus RGE, ce qui confirme la valeur de cette certification. Optiréno a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée HQE en Optiréno en bref Maître d œuvre et contractant général Entreprise créée en salariés 5 agences en Rhône-Alpes et en Île-de-France CA 2012 : 10 M d activité travaux Clientèle : 90% de particuliers mais aussi copropriétés, petit tertiaire et collectivités locales Très peu de mono-lots sauf ITE ou sarkings 150 à 200 rénovations de 3 lots minimum réalisées par an Principalement des rénovations complètes après acquisition Budget moyen : Entreprise certifiée NF Maison Rénovée HQE

5 OPTIRENO NIVOLAS-VERMELLE (38) Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée HQE réalisée par Optiréno à Chassieu (69) Surface : Avant travaux : 98 m² Après travaux : 134 m² Performance énergétique : Avant travaux : plus de 300 kwh/m² Après travaux : 101 kwh/m² Émission de CO 2 : Avant travaux : 80 kgeqco ² /m².an Après travaux : 32 kgeqco ² /m².an Perméabilité : Avant travaux : 1,6 m 3 /h.m² Après travaux : 1,01 m 3 /h.m² Consommation de chauffage annuelle : Avant travaux : 3550 TTC Après travaux : 1290 TTC Montant de l investissement : dont HT pour le gros œuvre et HT pour le second œuvre. Avant travaux Confort, performance et durabilité L objectif principal de cette opération était de gagner en confort de vie : agrandir l espace et optimiser l enveloppe thermique de la maison pour obtenir une maison basse consommation labellisée BBC-effinergie rénovation. Divers travaux ont ainsi été menés durant 6 mois :. Pour l extension :. 25 m² en ossature bois 45x145, contreventement OSB et pare-pluie. Isolation en laine de bois de 200mm (R=8 5m²k /W). Finition revêtement extérieur en enduit minéral projeté. Menuiseries en PVC (Uw<1,4W/m²k) et équipées de double vitrage 4/16/4 avec gaz argon et des brises soleil orientables en aluminium. Isolation des combles perdus avec de la ouate de cellulose (R=8m²k/W). Pour l optimisation de l enveloppe thermique et de la performance énergétique :. Isolation thermique par l extérieur des murs : pose en callé-chevillé de PSE blanc de 200 mm (R=5m²k/W). Renforcement de l isolation des retours de tableaux de fenêtres par l utilisation de peintures isolantes à effet réflexif (Thermoshield). Isolation du toit par l extérieur (sarking) avec pose d un écran pare vapeur puis de panneaux de polyuréthane de 160 mm (R=7m² k/w), et membrane d étanchéité à l air. Changement des fenêtres de toit et ajout de volets roulants électrique. Installation d une ventilation double flux hygroréglable (installation du système de mesure de débits d air) Après travaux Le recours au monitoring Pour l une des premières fois en France, un suivi par monitoring de la production et des consommations électriques réalisées après travaux de la maison a été installé. Objectif : garantir la performance thermique de la rénovation tout en analysant l utilisation quotidienne et les habitudes de vie des occupants. Ce système est contrôlé à distance par le thermicien d Optiréno, pour les consommations et les productions d énergie, et par les propriétaires pour le rendement de la VMC. Ceci peut ainsi les orienter sur les gestes à améliorer pour contrôler et réduire les consommations d énergie.

6 Lee marché de la rénovation vu par Patrick Vandromm me, Président de RÉNOVERT Comment voyez-vous le marché aujourd hui? J ai le sentiment qu on évolue vers une logique de bouquet de travaux, même si aujourd hui ce bouquet reste minimaliste. Les particuliers sont plus sensibilisés à cette logique qu il y a deux ans, du moins, ils comprennent de mieux en mieux l intérêt de combiner a minima deux types de travaux. La récurrence des discours, des dispositifs, etc., semble faire son chemin. Le 1 er grand virage, dans cette dynamique, a été la Loi de Finances 2012 qui a couplé le crédit d impôts à une logique de bouquet de travaux. Les dernières annonces gouvernementales, émises le 20 septembre, vont aussi dans ce sens. Patrick Vandromme Président de Rénovert RÉNOVERT SAINT-PRIEST (69) Face à cette évolution de marché, la certification NF Maison Rénovée agit comme un levier complémentaire : la marque NF a toujours un capital confiance automatique chez nos clients. De fait cette évolution vers une logique de bouquet de travaux complète et crédibilise encore plus notre discours. Néanmoins, même si la dynamique amorcée est bonne, il manque à mon sens, encore, des éléments déclencheurs pour que cette évolution très progressivee devienne véritablemen ent un essor de marché : l annonce d un 3 ème lot dans le dispositif présenté en septembre par le Gouvernement par exemple aurait pu permettre d accélérer encore plus le processus. Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? C est un dispositif totalement en phase avec notre Rénovert en bref métier : en tant que contractan général, notre expertise repose sur notre capacité à apporter une réponse globale en matière de travaux. C est aussi la valeur ajoutée de NF Maison Rénovée : il Contractant général Entreprise créée en collaborateurs au global n y a pas aujourd hui de certification plus 2 agencess NF Maison Rénovée en Rhônecomplète et plus exigeante, qui réponde mieux aux contours du marché. Alpes CA 2012, en e intégrant le réseau : 5,5 M Clientèle : majoritairement des couples de Il est donc logique que les professionnels NF Maison Rénovée, a fortiori, acteurs les plus à même de s engager sur un résultat après travaux dans le domaine de la rénovation thermique, soient intégrés au dispositif RGE anss (plus d enfant à charge ni de crédits enn cours) Principalement des rénovations globales de résidences principales (amélioration de l existant, optimisation de la performance énergétique ), des aménagements, des extensions, etc. Rénovert a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée en Budget moyen m des rénovations : 40 K 3 rénovations labellisées BBC effinergie rénovation Contact presse : Le Bonheur estt dans la Com - Ingrid Launay LD :

7 Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée réalisée par Rénovert à Vourles (69)( Surface : 147m² répartis en 2 logements RÉNOVERT SAINT-PRIEST (69) Performance énergétique : Avant travaux : 720 kwh EP /m²/an Après travaux : 74,5 kwh/m² Émission de CO 2 : Après travaux : 18 kgeqco ² /m².an/ Perméabilité après travaux : 0,51 m 3 /h.m² Consommation de chauffage annuelle après travaux : 425 TTC Consommation d eau chaude annuelle après travaux : 142, 5 TTC Avant travaux Après travaux Des contraintes spécifiques La maison, située à Vourles (69), intègre deux logements locatifs mitoyens, l un de 67m²,, l autre de 80m². Il s agit d une maison de ville construite en Le propriétaire bailleur, pour optimiser son investissement, souhaitait améliorer considérablement la performance thermique des 2 logements. Il considérait par ailleurs, à juste titre, qu'une labellisation BBC- effinergie lui permettrait à laa fois de valoriser v son patrimoine mais aussi le potentiel locatif des logements : confort et bien-êtree accrus, chauffage plus performant, dépenses énergétiques maîtrisées... Des solutions fiables et reproductibles pour répondre à un enjeu majeur : la basse consommation Rompu aux rénovations globales complexes, Rénovert a relevé le défi de la rénovation r BBC-effinergie (dès 2010, à Cornas en Ardèche,, l entreprisee avait livré une première opération NF Maison Rénovée BBC-effinergie rénovation en France). Les solutions les plus simples, les plus efficaces et surtout facilement reproductibler es, ont été retenues, et ce pour tous les postess :. Isolation par l extérieur en 12 cm de polystyrène graphité. Chauffage : chaudière à condensation au gaz naturel. Isolation des planchers avec panneaux polyuréthane. Doublage intérieurr. Isolation des combles en rampant avec 300mm de laine de verre. Réfection des menuiseries extérieures avec double vitrage 4/16/4 argon faible émissivité. Etc. Contact presse : Le Bonheur estt dans la Com - Ingrid Launay LD :

8 RÉSAU LA MOSAIQUE Oullins (69) Le marché de la rénovation vu par François Volle, Gérant du Réseau La Mosaïque Comment voyez-vous le marché aujourd hui? Si l on s intéresse au marché central qu est celui de la rénovation énergétique, nous constatons, au sein du Réseau La Mosaïque, que clairement, le client n est toujours pas prêt à payer plus pour ce type de travaux. Les travaux de rénovation thermique, effectués avant tout pour répondre à une sensibilité environnementale, représentent un marché de niche encore réservé aux particuliers intégralement engagés dans une démarche écologique, isolant en chanvre, éco-construisant, etc. Cela ne correspond pas au plus grand nombre qui veut de la rénovation thermique à prix constant ou, a minima, avec un retour sur investissement de moins de 7 ans. François Volle Gérant du Réseau La Mosaïque Ld : Pour que la dynamique se crée réellement, seule la législation peut avoir un réel impact. Repeindre une façade sans ITE devrait être interdit par exemple. Si ce n est pas l État, avec des dispositifs légaux et fiscaux, qui met cela pleinement en place, ce seront les industriels qui devront progresser pour proposer des solutions véritablement concurrentielles. Que va changer, pour vous, le dispositif RGE? Ce dispositif est une réponse pertinente et j espère efficace, à la fois pour le marché mais aussi pour la certification NF Maison Rénovée. Réseau La Mosaïque a obtenu le droit d usage de la certification NF Maison Rénovée en Réseau La Mosaïque en bref Entreprise de rénovation globale Créée en salariés au siège et 2 contractants généraux sous licence de marque 2 agences en Rhône-Alpes CA 2012 : rénovations réalisées par an Site web :

9 RÉSAU LA MOSAIQUE Oullins (69) Focus sur une rénovation NF Maison Rénovée réalisée par le Réseau La Mosaïque à Poleymieux (69) Surface : 165m² Performance énergétique : Avant travaux : plus de 320 kwh/m² Après travaux : 149 kwh/m² Émission de CO 2 : Avant travaux : 80 kgeqco ² /m².an Après travaux : 34 kgeqco ² /m².an Perméabilité : Avant travaux : 1,32 m 3 /h.m² Après travaux : 0,85 m 3 /h.m² Consommation de chauffage annuelle : Avant travaux : TTC Après travaux : TTC Montant de l investissement : environ TTC de travaux Après travaux Une rénovation totale associant confort et performances Rénovation complète d une maison en pierres dorées afin de réaménager l espace et moderniser le cadre de vie, dans le souci constant d une amélioration notable de la performance énergétique. Les travaux, engagés pour 10 mois après la dépose totale de l existant sur les murs et sols, ont consisté à :. Décaisser le sol en terre battue du RDC pour la mise en place d un isolant PSE de 5 cm sous dalle.. Renforcer l isolation :. Des murs périphériques, avec laine GR32 de 100mm.. Du plancher intermédiaire en bois, avec un isolant de 100mm pour limiter les impacts acoustiques.. Des plafonds rampants avec un isolant de 240mm croisé. Les fenêtres de toits ont également été remplacées.. Une porte isolante a également été installée pour l accès à la cave (zone froide).. Créer des ouvertures sur la façade sud pour optimiser l apport de lumière.. Changer l ensemble des menuiseries avec des solutions en aluminium avec rupteur de pont thermique et gaz Argon à faible émissivité.. Créer un réseau de chauffage eau sur une chaudière gaz à condensation de 20Kw. Installer une VMC hygro B dans l ensemble des pièces d eau.

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Étanchéitéàl air le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Les rencontres du Groupe PROTEC - CONFERENCE Qui sommes nous? Bureau de mesure et contrôle de la perméabilité à l air Formations en Infiltrométrie

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures

Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Le marché de l isolation thermique des murs et des toitures Les études Les chiffres clés du marché» - Edition Juillet 2014 - Un marché morose Impacté par les tensions sur les indicateurs économiques et

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011

UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011 ETANCHEITE A L AIR DANS LE BATIMENT UNE IMPERIEUSE NECESSITE CHALONS EN CHAMPAGNE 1 er juillet 2011 Ressources documentaires: bureaux d étude: WIGWAM, ALSATECH, EXPAIR 21, AFORDEX, ENERTECH Contexte général

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE AIDES DE l Anah (agence nationale de l habitat) Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans Les subventions sont accordées sous conditions

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Les aides fiscales et financières issues du Grenelle de l Environnement

Les aides fiscales et financières issues du Grenelle de l Environnement Les aides fiscales et financières issues du Grenelle de l Environnement Logements neufs basse consommation Rénovation énergétique des logements existants Première partie : Contexte général et objectifs

Plus en détail

Vers le label BBC dans l habitat existant

Vers le label BBC dans l habitat existant Collection DolceVita Solutions 4 Rénovation Economies Collection DolceVita Vers le label BBC dans l habitat existant GDF SUEZ DolceVita Axelle Lima axelle.lima@gdfsuez.com Tél. : +33 (0)1 56 54 47 88 Les

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Ossature - Poteaux-poutres

Ossature - Poteaux-poutres Construction Bois Ossature - Poteaux-poutres 2015 Construction de clos-couverts isolés en ossature bois ou système poteaux-poutres Pionnier de la construction bois dans l Ain, ELCC intègre toutes les compétences

Plus en détail

1.3 RT 2012 du neuf à l existant 13 1.3.1 La RT dans le neuf 13 1.3.2 Le label HPE rénovation et le BBC Rénovation 13

1.3 RT 2012 du neuf à l existant 13 1.3.1 La RT dans le neuf 13 1.3.2 Le label HPE rénovation et le BBC Rénovation 13 PETIT GUIDE REGLEMENTAIRE ET TECHNIQUE DE LA RENOVATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE JANVIER 2012 Sommaire 1 Obligations réglementaires aujourd hui et pour demain 5 1.1 Les grandes lignes du Grenelle de

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

La rénovation énergétique des logements collectifs à chauffage collectif. Performance et potentiel des systèmes de chauffage à eau chaude

La rénovation énergétique des logements collectifs à chauffage collectif. Performance et potentiel des systèmes de chauffage à eau chaude La rénovation énergétique des logements collectifs à chauffage collectif Performance et potentiel des systèmes de chauffage à eau chaude Étude 2011 La rénovation énergétique des logements collectifs à

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : Les aides pour les propriétaires au 1 er janvier 2014 De très nombreuses aides peuvent financer jusqu à 95% des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics,

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2015 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr www.hdgdev.com 1 PROVAIR POUR EN SAVOIR PLUS! CODEVair : Livret d éd épargne monétaire rémunr munéré. Fonctionnement identique à celui d un d livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr munération indexé

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

Cycle de Formation-débat pour travailleurs sociaux

Cycle de Formation-débat pour travailleurs sociaux Cycle de Formation-débat pour travailleurs sociaux Module de perfectionnement 04 Document de travail Caroline GRéGOIRE Aides financières, primes et financement Tr@me scrl Objectifs Présenter les aides

Plus en détail

Soltis Toitures et Isolation Durable

Soltis Toitures et Isolation Durable Soltis Toitures et Isolation Durable Contactez-nous au 02 779 97 12 www.soltis.be info@soltis.be département de Soltis S.A. avenue Général Wahis 16G 1030 Bruxelles Soltis Toitures et Isolation Durable

Plus en détail

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R.

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Chantier I.F.P.E.C. / Lille Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Présentation du Projet Extension d un bâtiment tertiaire existant sur 4 niveaux

Plus en détail

Bâtiment de bureaux à énergie positive «Green Office» à Meudon

Bâtiment de bureaux à énergie positive «Green Office» à Meudon Bâtiments Matériaux Opérations Installations Bâtiment de bureaux à énergie positive «Green Office» à Meudon B ÂTIMENTS Green Office est le premier bâtiment tertiaire de grande ampleur à énergie positive

Plus en détail

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 65 St Barnabé, (13) Rédacteur : Jérôme Solari / Clara Foussat 1 - Bâtiment tertiaire bioclimatique à l entrée du village de Saint Barnabé à Marseille.

Plus en détail

Loi de finances pour 2015 Aides à la rénovation énergétique des bâtiments

Loi de finances pour 2015 Aides à la rénovation énergétique des bâtiments Janvier 2015 Loi de finances pour 2015 Aides à la rénovation énergétique des bâtiments (CITE, TVA à taux réduit, Eco-PTZ) INTRODUCTION La loi de finances pour 2015 introduit un certain nombre de mesures

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2014 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir Vous achetez pour vous loger Vous recherchez votre futur domicile? Appartement, maison, neuf ou ancien... Quel que soit le type de bien ou de surface,

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Une marque du groupe. méthodes. Cette démarche de progrès permanent est pour nous une priorité.

Une marque du groupe. méthodes. Cette démarche de progrès permanent est pour nous une priorité. Profitez d un bien-être durable Maison Familiale tournée vers l avenir La question du développement durable mobilise la communauté internationale... De son côté, Maison Familiale a fait le choix de passer

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016)

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) Programme d Intérêt Général Communauté de communes du pays de Bourgueil «Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) PRESENTATION DU DISPOSITIF:

Plus en détail

Offre industrielle de maisons bois en kit. Fabricant structure bois

Offre industrielle de maisons bois en kit. Fabricant structure bois Offre industrielle de maisons bois en kit Fabricant structure bois Fabricant structure bois > Offre industrielle de maisons bois en kit RUSTICASA propose des composants industriels qui s adaptent à tous

Plus en détail

Financement de la réhabilitation des logements

Financement de la réhabilitation des logements Financement de la réhabilitation des logements Quels instruments disponibles? La gamme des outils Aides directes de l Etat et des collectivités locales Subventions nationales et locales Défiscalisation

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA

Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA Les grands enjeux Répartition des charges de copropriété Des charges

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Rapport synthétique d audit énergétique - V1

Rapport synthétique d audit énergétique - V1 Rapport synthétique d audit énergétique - V1 COPROPRIETE La Fontaine des Joncs 91380 CHILLY MAZARIN 175 appartements, 1 loge gardien Adresse copropriété : La Fontaine des Joncs 91380 CHILLY MAZARIN Adresse

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de la loi de finances 2012, des articles 200 quater, 200 quinquies,

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Réussir un projet de Bâtiment Basse Consommation

Réussir un projet de Bâtiment Basse Consommation Réussir un projet de Bâtiment Basse Consommation Des clés pour des logements neufs confortables et économes en énergie Guide à destination des professionnels du bâtiment Préface effinergie pour agir ensemble

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Vous êtes propriétaires et vous souhaitez réaliser des travaux? Bénéficiez des conseils gratuits et de nouvelles aides financières

Plus en détail

Soumise à l effet du vent, à la différence

Soumise à l effet du vent, à la différence CVC N 871 NOV./DÉC. 2011 13 PROFESSION ÉTUDE Infiltrométrie Vers un résultat d étanchéité à l air des bâtiments La réglementation thermique 2012 impose un niveau élevé d étanchéité à l air des nouveaux

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail