1 er. trimestree 2014

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er. trimestree 2014"

Transcription

1 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 214, est estimé à 33,,7 milliards de dinars contre 31,4 milliards de dinars à la même période en 213, soit une progression de 7,2%. En y ajoutant le montant des acceptations internationales de la CCR qui s élève à 251,8 millions de dinars (en très forte progression de 111,8% par rapport à la même période de 213), le chiffre d affaires du secteur des assurances atteint, au premier trimestre de l année 214, un montan global de 33,9 milliards de dinars. Evolution Chiffre d affaires du marché T1 213/T1 214 T1 214 T1 213 T1 214 T1 213 en % en valeur Assurances dommages Assurances de Personnes Marché direct Acceptations Internationales ,5% 5,5% 94,6% 5,4% 7,1% 9,3% 7,2% 111,8% ASSURANCES DOMMAGES Le chiffre d affaires réalisé par les sociétés d assurance dommages durant le premier trimestre 214 a atteint 31,8 milliards de dinars contre 29,7 milliards de dinars à la même période en 213, soit une hausse de 7,1 % et une part de marché de 94,5%. Hormis le «crédit» qui enregistre une baisse de 8%, toutes les autres branches affichent des hausses. 1Hors acceptations internationales de la CCR.

2 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 Tab. 2: Production du 1er trimestre 214 Assurance Dommages Unité : milliers de dinars Chiffre d affaires du marché Evolution T1 213/T1 214 Branches Ass. Automobile T T ,7% ,1% en % 8,2% en valeur RC ,5% 1% 1,9% Garanties facultatives Ass.IRD Incendie ,1% 3,4% 11,7% 51% 31,6% 11% 9,4% 3,1% 13,1% Construction ,2% 8,2% 6,8% Risques divers ,6% 1,7% 16,1% Ass.Transport Transport terrestre Transport aérien Transport maritime Ass. Agricoles Production végétale et animale Engins et matériel agricole Autres ,7%,9%,3% 3,4% 2,4% 1,4%,7%,3% 4,5% 1%,2% 3,3% 1,9% 1,2%,5%,3% 11,6%,2% 73,% 11,4% 34,4% 25,4% 71,6% 13,8% Ass. Crédit ,8%,9% 8% 7,1% ANALYSE PAR BRANCHE : «Assurance automobile»: hausse de 8% La branche automobile qui représentee 61,7% de la production des assurances dommages, enregistre une production totale de 19,6 milliards de dinars, en progression de 8,2% par rapport au 1 er trimestre 213. La garantie «responsabilité civile» progresse de 1,9% avec une part dans le portefeuille automobile qui s élève à 15,4%. Les garanties facultatives enregistrent une hausse de 9,4% par rapport au premier trimestre 213. La branche «automobile» qui bénéficiait jusquelralentissement dû au recul des ventes dans le secteur automobile, avec une régression des importations de véhicules de 22,94% 2 par rapport à la même période en 213. La branche «automobile» reste donc, très sensible aux importations et aux ventes de d une croissance solide (avec un taux d évolution à deux chiffres), amorce un véhicules. 2 Source : Centre national de l informatique et des statistiques des Douanes 2

3 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 «Assurance IRD» : hausse de 3% La Branche Incendie et Risques Divers «IRD» enregistre un chiffre d affaires de 9,7 milliards de dinars au titre du premier trimestre 214, marquant ainsi une évolution de 3,1% par rapport à la même période de l année précédente. Les assurances incendie et risques de construction capitalisent près de 61,,8% du portefeuille de la branche et affichent ensemble, une progression de 4,6% par rapport à la même période de 213. Cette évolution est tirée par la production de la sousbranchde construction quant à eux régressent de 6,8%. Ces deux sousbranches détiennent dans l ordre 38,,2% et 24,5% de la production de la branche «IRD». «incendie» qui enregistre une hausse à deux chiffres, soit 13,1%. Les risques Par contre, l assurance contre les effets des catastrophes naturelles enregistre une forte évolution de 25,2%, effaçant ainsi la baisse de 11,5% constatée durant le 1 er trimestre 213. Avec une production qui s est accru de plus 112 millions de DA. Cette sousbranche détient 6,5% du chiffre d affaires de la branche «IRD», de même pour l assurance de «responsabilité civile» qui occupe 9,1% du portefeuille de la branche, progressant globalement de 5,6%. «Assurance Transport» : près de 12% de hausse La branche «transport», composée au premier trimestre 214 de 73% de maritime, 2% de terrestree et 7% d aérien, enregistre une augmentationn de 11,6%. Cet accroissement est tiré en partie par la croissance des sousbranches transport «aérien» (+73%) et transportt «maritime» (+11,4%). Le transport «terrestre» quant à lui, stagne enregistrant ainsi un léger recul de,2%. «Assurances agricoles 3» : hausse de 34% La branche «assurance agricole» continue sa forte croissance, avec une augmentation de 34,4% comparativement au1 er trimestre 213. Cette hausse est expliquée par la progression du volume des primes des sousbranches «engins et matériels agricoles» (+71,6%), «production animale» (+27,2%), «production végétale» (+22,4%) et «responsabilité civile des agriculteurs» (+17,3%). La seule contre performance de la branche est enregistrée par l assurance «incendie agricole» qui subi un recul de 4,5%. «Assurancecrédit» : Baisse de 8% Après la forte hausse constatée au premier trimestre 213, l assurance «crédit» enregistre une baisse de l ordre de 8% au courant du premier trimestre de l année 214. Cette baisse est engendrée par l assurance «crédit à l exportation» qui détient 4% du portefeuille de la branche et affiche une nette régression de 28,3%, due essentiellement au décalage d enregistrement d un contrat important en «crédit domestiquee», d une part, et par le recul des primes engendrées par l assurance «insolvabilité générale» qui marque une baisse de 15%, d autre part. L assurance «crédit immobilier» marque une hausse de 13,9% STRUCTURE DE LA PRODUCTION DES ASSURANCES DE DOMMAGES La structure de la production des branches n a pas subi de grands bouleversements. En effet, les branches se maintiennent sensiblement avec les mêmes poids qui ne dépassent pas 1,2% d écart par rapport à la même période de La production de l assurance des engins agricoles et de l assurance Incendie des risques agricoles de la CNMA est comptabilisée dans la branche «Risques Agricoles» au lieu des branches «Automobile» et «incendie». 3

4 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 par branche au 31/3/214 Ass.Transport 4,7% Ass. Agricoles 2,4% Ass. Crédit,8% Ass. Automobile 61,7% IRD 3,4% Construction 7,2% Incendie 11,7% Risques divers 11,6% 1.3. LES INDEMNISATIONS Le montant des sinistres réglés par les 214, 1,5 milliards de DA. : sociétés dommages a atteint, au titre du 1 er trimestre Sinistres réglés T1214 (1) structure T1213 (2 2) structure Ass. Automobile Ass.IRD Ass.Transport Ass. Agricoles Ass. Crédit Ass. Personness ,74% 19,19% 3,75% 1,68%,35%,3% ,22% 2,47% 3,73% 1%,44%,14% (1) Données manquantes : CAAR. (2) Données manquantes : 2A, CAAR. Le montant total des sinistres réglés est prédominé à 74,7% par l assurance automobile, ce taux est en régression par rapport à l exercice précédent, de même pour la branche «IRD» qui marque une importante baisse de 19,7% %, après la très forte évolution (+57,8%) enregistrée lors du premier trimestre de l année 213. Concernant les autres branches, la structure des sinistress réglés n a pas subi de modifications significatives. 4

5 Note de Conjoncture 1 er trimestree PARTS DE MARCHE Selon l origine des capitaux, le volume des sociétéss à capitaux privés atteint 26,4% au premier trimestre 214. Leur chiffre d affaires, d un montant de 8,9 milliards de dinars, connaît une hausse de 8,6% comparativement à la même période de 213 soit une valeur additive de 72 millions de DA. Tableau n 4 : Production des assurances au 31/3/214 par branche et selon l origine des capitaux Unité : milliers de dinars Branches d'assurance Entreprises Publiques Entreprises Privées Entreprises Mixtes marché Part de marché des Sociétés à capitaux privés Ass. Automobile RC Garanties facultatives Ass.IRD Incendie* Construction* Risques divers* Ass.Transport Transport terrestre* Transport aérien* Transport maritime* Ass. Agricoles Production végétale et animale Engins et matériel agricole Autres Ass. Crédit Assurances de personnes ,% ,2% ,2% ,7% ,2% ,1% ,2% ,3% ,4% ,3% ,3% ,% ,4% ,1% ,6% ,1% ,1% ,4% 2. ASSURANCES DE PERSONNES La production des assurances de personnes a connu une croissance de 9,3% au 1 er trimestre 214, affichant 1,9 milliards de DA contre 1,7 milliards de DA en 213, soit une part de marché de 5,5% par rapport à la production globale du secteur (hors acceptations internationales). La garantie «groupe» qui détient 3,1% du portefeuille des assurances de personnes accuse une régression de 4,8% %. De même pour la branche «maladie» qui affiche une décroissance de 76,3% suite à l arrêt de commercialisation du produit «santé internationalee» qui avait boosté le marché à la même période de l exercice 213. Les branches «accidents», «assistance» et «vie & décès» progressent respectivement de 12,8% %, 26% et 19,6% comparativement au 31/3/213. 5

6 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 Accidents (Dommages corporels) Maladie Assistance Vie et Décès Capitalisation Prévoyance collective (groupe) marché AP Tab. 3: Production du 1 er trimestre 214 Assurances de Personnes Unité : milliers de dinars Chiffre d affaires Evolution T1213 /T1214 T1214 T en % en valeur ,5%,5% 24% 28% 3,1% 17% 12,8% ,1% 76,3% ,8% 26% ,5% 19,6% ,5% 4,8% ,3% de la production des Assurances de Personnes au 31/3/ 214 Capitalisation % Prévoyance collective (groupe) 3,1% Accident 17,5% Maladie,5% Vie et Décès 27,9% Assistance 24,,% 6

7 Note de Conjoncture 1 er trimestree LES INDEMNISATIONS EN ASSURANCES DE PERSONNES Etat des sinistres au 31/3/2 14 Sinistres réglés * Sinistres à payer ** Accident Maladie Assistance Vie Décès Capitalisation Prévoyance collective TOTAL Montant *Données manquantes : Mutualiste **Données manquantes : CAARAMA, CARDIF 1,6%,2%,1% 18,1% 76% Montant Au titre du premier trimestree 214, le montant des règlements s élève à 375 millions de DA. La plus grande part a été versée au titre de la branche «groupe» avec un montant de 285 millions de DA et une part de 76%. Les branches «vie & décès», «accident» et «assistance» occupent des parts respectives de 18,1%, 1,6% et,1%. L assurance «maladie» affiche quant à elle une part résiduelle de,2%. A noter que le montant des sinistres à payer pour la même période a atteint 56 millions de DA. Ce montant est prédominé à 34,4% par la branche «groupe» et à 18,5% par la branche «accident», le reste est détenu par les branches «vie & décès» et «assistance» avec respectivement 15,6% et 13,9% de parts RESEAU DE DISTRIBUTION La production des assurancess de personnes (AP) est générée à hauteur de 63,5% par les agences directes des sociétés AP et les agences des sociétés d assurancess de dommages (AD). Le réseau des AGA a, quant à lui, contribué à hauteur de 16% du chiffre d affaires. En ce qui concerne la bancassurance, il est à noter que celleci est engendrée à 8,6% par CARDIF El Djazaïr, le reste est généré par CAARAMAA et AXA AlgérieVIE. Figure 3: du réseau de distribution des Assurances de Personnes au 31/3/ ,5% 13,9% 15,6% 34,4% AGENCES * 63,5% BANCASSURANCE 2,4% AGA 16,,% * Les agences des sociétés AP et les agences des sociétés dommages COURTIERS,1% 7

8 Note de Conjoncture 1 er trimestree LA REASSURANCE 3.1. STRUCTURE DE LA PRODUCTION EN AFFAIRES DOMMAGES Affaires Nationales Affaires Internationales Incendie Engineering & RC Décennalee Accident et RD Automobile Risques Agricoles Crédit CAT NAT ,2% ,% ,9% ,7% ,4% ,9% ,8% ,1% 18,6% 19%,4% Le montant de primes acceptées en affaires nationales s élève au premier trimestree 214 à 2,,5 milliards de DA. La production est dominée par la branche «incendie» avec un montant de 1,,2 milliards de DA, suivie par la branche «engineering & RC décennale» avec 91 millions de DA. La branche «CATNAT», «crédit» et «risques agricoles» se partagent respectivement 4,8% %, 1,9% et 1,4% du volume des primes encaissés. Avec seulement,7% du chiffre d affaires «l automobile» arrive en dernière position avec une production de 17,4 millions de DA. En ce qui concerne les acceptations internationales, il y a lieu de constater qu elles sont également prédominées par la branche «incendie» avec 156,3 millions de DA et une part de 62,1%. Les branches «accident et RD» et «engineering & RC décennale», quant à elles, affichent des parts de 19% et 18,6% du chiffre d affaires global STRUCTURE DES SINISTRES REGLES EN AFFAIRES DOMMAGES Sinistres réglés (affaires internationale) T1214 structure Sinistres réglés (affaires nationales) T1214 structure Incendie Engineering & RC Décennale Accident et RD ,7% ,7% ,7% ,64% 7,22%,23% Automobile 446,4% 1 462,11% 1 98 Risquess Agricoles ,88% Crédit 498,5% ,66% CAT NAT % En termes de sinistres, le montant des règlements en affaires nationales a atteintt au premier trimestre 214, 1,3 milliards de dinars. Au titre des affaires internationales, le montant des sinistress réglés est de 14 millions de DA avec une part de près de 54% pour la branche «accidents et risques divers». 8

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 2015 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur des assurances (y compris

Plus en détail

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ DES ASSURANCES 1ER TRIMESTRE 2 011 EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires directes 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 2011 est estimé à 24,,1 milliards

Plus en détail

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014. NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre

Plus en détail

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011)

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ---------------------- L activité

Plus en détail

Note de conjoncture du marché des assurances

Note de conjoncture du marché des assurances Note de conjoncture du marché des assurances 2 ème trimestre 2013 I. PRODUCTION DU 2 ème TRIMESTRE 2013 : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur durant le 2 ème trimestre 2013, est estimé à 28,2

Plus en détail

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 -

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - DCIA/BA NOTE AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - Plus de dix ans après son institutionnalisation par le Code des assurances, la bancassurance continue de progresser des parts de marché.

Plus en détail

Affaires dommages en Suisse

Affaires dommages en Suisse Affaires dommages en Suisse 15 Primes émises Total des primes Assurance accidents* 2 762 2 821 2 818 Assurance maladie* (sans assurance de base) 6 323 6 318 8 687 Assurance RC et de véhicules automobiles

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

Le secteur des assurances en 2009

Le secteur des assurances en 2009 ACA - Actualités et Perspectives Le secteur des assurances en 2009 Le secteur de l assurance au Luxembourg 24 Le marché national 26 Le marché international 32 23 Le secteur de l assurance au Luxembourg

Plus en détail

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Atelier de dissémination des données du marché de l assurance au titre de l exercice 2014 et échanges sur les problèmes du secteur DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Présenté par: Urbain

Plus en détail

مديرية التا مينات والاحتياط الاجتماعي

مديرية التا مينات والاحتياط الاجتماعي ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA مديرية التا مينات والاحتياط الاجتماعي ---------------------- ق.م.و.ت/ت.ب FICHE SUR LA BANCASSURANCE (EXERCICE

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

milliards de Evolution Chiffre d affaires T valeur 96% 4% 96% 4% 100% Marché direct de la CCR.

milliards de Evolution Chiffre d affaires T valeur 96% 4% 96% 4% 100% Marché direct de la CCR. I. PRODUCTION DU 1 er TRIMESTREE 213 : A. EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires1 réalisé par le secteur durant le 1er trimestre 213 est estimé à 3,7 milliards de dinars contre 24 milliards

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 septembre 2014 Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Note de conjoncture du marché des assurances

Note de conjoncture du marché des assurances Note de conjoncture du marché des assurances 4 ème trimestre 2014 I. PRODUCTION DU 4 ème TRIMESTRE 2014 : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur durant le 4 ème trimestre 2014 est estimé à 29,4 milliards

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Avril 2015 Le montant des émissions a atteint, en 2014 un total

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

OBSERVATOIRE STATISTIQUES

OBSERVATOIRE STATISTIQUES OBSERVATOIRE STATISTIQUES 2ème trimestre 213 2ème trimestre 213 Ce document résume l évolution du secteur des Postes et Télécommunications au cours du 2ème trimestre 213. SOMMAIRE I. REVENU 2 II. NOMBRE

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Chiffres d affaires. milliards de. Evolution. Structure du marché T Branches Assurances. Assurance de Personnes Total marché.

Chiffres d affaires. milliards de. Evolution. Structure du marché T Branches Assurances. Assurance de Personnes Total marché. Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 2012 I. PRODUCTION DU 1 er TRIMESTREE 2012 : A. EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires1 réalisé par le secteur durant le 1er trimestre

Plus en détail

Note de conjoncture du marché des assurances 3 ème trimestre 2012

Note de conjoncture du marché des assurances 3 ème trimestre 2012 Note de conjoncture du marché des assurances 3 ème trimestre 2012 I. PRODUCTION DU 3 ème TRIMESTRE 2012 : Le chiffre d affaires direct 1 réalisé par le secteur durant le 3 ème trimestre 2012 est estimé

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale DOMOF/SSTAT / Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2012 Mai 2013 Le montant des émissions a atteint, en 2012,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES : EVOLUTION DU MARCHE AU SECOND TRIMESTRE 2014

SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES : EVOLUTION DU MARCHE AU SECOND TRIMESTRE 2014 Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail - Liberté - Patrie SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES : EVOLUTION DU MARCHE AU SECOND TRIMESTRE

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie (situation de l assurance automobile 2010-2014) I. Le Marché

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 AU 31/03/2015 AU 31/03/2014 VAR % AU 31/12/2014 Provisoire 1- Produits d'exploitation

Plus en détail

4 ème. trimestre La. de 8,2% et. Assurance de T T Acceptations. Dommages CCR

4 ème. trimestre La. de 8,2% et. Assurance de T T Acceptations. Dommages CCR Note de conjoncture du marché des assurances 4 ème trimestre 2011 I. PRODUCTION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 : A. EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur durant le 4 ème trimestre

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes:

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Le corpus juridique régissant les assurances des personnes = 41 articles législatifs dont: o 5 articles rajoutés par la loi 06-04; o 8 articles modifiés

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 20 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 3 ème TRIMESTRE 2014 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 3 ème trimestre 2014 En glissement trimestriel,

Plus en détail

Note de conjoncture du marché des assurances

Note de conjoncture du marché des assurances Note de conjoncture du marché des assurances 3 ème trimestre 2014 I. PRODUCTION DU 3 ème TRIMESTRE 2014 : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur des assurances durant le 3 ème trimestre 2014, est

Plus en détail

Tableau de Bord Fixe

Tableau de Bord Fixe Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Fixe Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie fixe en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 1.1. RTC........... 5 1.2.

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Contenu Contenu... 1 1. Facultés... 2 2. CMR... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes... 5 5. Conclusion... 5 Le 8 juin 2011, l Association

Plus en détail

CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT

CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT CHAPITRE VII : SYSTEME DE PAIEMENT Au cours des dernières décennies, les progrès en matière d intermédiation bancaire, de développement des institutions et d intensification

Plus en détail

Assurance Transports - Données clés 2013 -

Assurance Transports - Données clés 2013 - Assurances de biens et de responsabilité Novembre 2014 Assurance Transports - Données clés 2013 - Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur. La reproduction,

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES 1189 PUBLICATIONS PÉRIODIQUES (COMPTES ANNUELS, SITUATIONS TRIMESTRIELLES, TABLEAUX D ACTIVITÉ ET DE RÉSULTATS, CHIFFRES D AFFAIRES, INVENTAIRES DE PORTEFEUILLES) SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES

Plus en détail

N 731 Les comptes nationaux trimestriels au 3ème trimestre 2015 chainés.

N 731 Les comptes nationaux trimestriels au 3ème trimestre 2015 chainés. N 731 Les comptes nationaux trimestriels au 3 ème trimestre 2015 Cette publication est consacrée à la présentation du PIB trimestriel et des valeurs ajoutées sectorielles. Ces Comptes Nationaux Trimestriels

Plus en détail

Anticipation 0% 1946 1975 1995 2010 2050. Moins de 20 ans De 25 à 59 ans Plus de 60 ans

Anticipation 0% 1946 1975 1995 2010 2050. Moins de 20 ans De 25 à 59 ans Plus de 60 ans Anticipation Recul de l âge de départ à la retraite, baisse du niveau des régimes obligatoires, déséquilibre démographique entre les actifs et les retraités Le système de retraite actuel a atteint ses

Plus en détail

Chapitre (4) : Fiscalité d Assurance

Chapitre (4) : Fiscalité d Assurance Chapitre (4) : Fiscalité d Assurance Introduction : Contrairement aux autres pays, les opérations d assurance en Algérie ne bénéficient d aucun régime particulier contribuant à son essor ; et les différentes

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Assurance Vie. Présenté par: Anass Ait El bid & El Younani Abdelmajid

Assurance Vie. Présenté par: Anass Ait El bid & El Younani Abdelmajid Assurance Vie Présenté par: Anass Ait El bid & El Younani Abdelmajid Plan I. Introduction II. III. IV. 1. Definition Les types de l assurance vie 1. L assurance en cas de vie 2. L assurance en cas de décès

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

Performance nette du Capital Investissement en France à fin 2007. Le 16 septembre 2008

Performance nette du Capital Investissement en France à fin 2007. Le 16 septembre 2008 Performance nette du Capital Investissement en France à fin 2007 1 Le 1 septembre 2008 Définition du TRI Net Définition du Taux de Rendement Interne (TRI) Le TRI est le taux d actualisation qui annule

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Plusieurs tentatives visant la mise à niveau et la refonte du secteur des assurances en Tunisie ont déjà

Plus en détail

Retraite. Avec Generali Assurances, profitez du meilleur de la retraite.

Retraite. Avec Generali Assurances, profitez du meilleur de la retraite. La Retraite Avec Generali Assurances, profitez du meilleur de la retraite. expérience Vous connaissez dès la signature de votre contrat le montant de votre retraite. Préparer aujourd hui le financement

Plus en détail

Structure du patrimoine des ménages et assurance vie

Structure du patrimoine des ménages et assurance vie Structure du patrimoine des ménages et assurance vie Résumé L assurance-vie est une composante essentielle du patrimoine financier des ménages. Les encours d assurance-vie atteignaient 1 391 milliards

Plus en détail

Canada-Suisse. Alexandre Gauthier* Publication n o 2011-130-F Le 15 novembre 2011

Canada-Suisse. Alexandre Gauthier* Publication n o 2011-130-F Le 15 novembre 2011 Canada-Suisse Publication n o 211-13-F Le 15 novembre 211 Alexandre Gauthier* Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires Canada-Suisse

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3%

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3% La place de l assurance chez les bancassureurs Depuis de nombreuses années, on sait que les bancassureurs se sont accaparés plus de 60 % du marché de l assurance vie. Cette part de marché est maintenant

Plus en détail

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007 Pargesa Holding SA Genève, le 31 juillet 2008 Communiqué de presse No 4/2008 Résultats du 1er semestre 2008 : - Progression de 6.5% du résultat courant économique à CHF 438 millions - Résultat net consolidé

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 155 II. LISTE DES TABLEAUX... 155 III. PRÉSENTATION... 156 IV. MÉTHODOLOGIE... 156 V. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Au 31 décembre 2010, le total du bilan de la Banque s est accru de 30.093,6 MBIF, soit 3,7 p.c., passant de 805.508,9 à 835.602,5 MBIF.

Au 31 décembre 2010, le total du bilan de la Banque s est accru de 30.093,6 MBIF, soit 3,7 p.c., passant de 805.508,9 à 835.602,5 MBIF. II. COMPTES La Banque présente, ses états financiers selon les Normes Internationales d Information Financière (IFRS) conformément aux exigences de la loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant statuts de la

Plus en détail

L EVOLUTION DU SECTEUR ALGERIEN DES ASSURANCES. Mr BILLEL BENILLES Inspecteur Divisionnaire à la Direction des Grandes Entreprises «DGE» - ALGERIE

L EVOLUTION DU SECTEUR ALGERIEN DES ASSURANCES. Mr BILLEL BENILLES Inspecteur Divisionnaire à la Direction des Grandes Entreprises «DGE» - ALGERIE L EVOLUTION DU SECTEUR ALGERIEN DES ASSURANCES Mr BILLEL BENILLES Inspecteur Divisionnaire à la Direction des Grandes Entreprises «DGE» - ALGERIE Introduction Générale : Le secteur de l assurance a évolué

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2004-2013 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels Les statistiques de la CAFAT pour l année 27 portant sur l évolution des accidents du travail (AT) permettent de dégager les constats suivants :

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice Résultat semestriel 2006 Seul le discours prononcé fait foi Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice. Présentation de Christian Sahli, chef Finances et controlling, lors de la conférence de presse

Plus en détail

ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014

ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014 ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014 1- Les faits marquants au 30 septembre 2014 Évolution des prix (ARPM 1 ), de l usage moyen 2 du fixe et du mobile

Plus en détail

Les services financiers et bancaires au coeur de la transition économique

Les services financiers et bancaires au coeur de la transition économique Les services financiers et bancaires au coeur de la transition économique La mobilisation de l épargne Séssion B1- Les enjeux de l assurance : CONSTAT SUR L ÉTAT DU MARCHÉ DES ASSURANCES TUNISIEN Par Lamia

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN Synthèse des premières données export 2013 Au niveau national et à fin 2013, les exportations d AOP sont stables tant en volume qu en valeur et dans un contexte régional où les volumes globaux de vin AOP

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

LA SITUATION FINANCIÈRE

LA SITUATION FINANCIÈRE DES MUTUELLES EN 2014 1/5 ce qu il faut retenir du rapport 2015 de la Drees Éclairage proposé par la Direction de la santé et la Direction des entreprises et organismes mutualistes de la Mutualité Française

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Centre d information fenaco Berne, 21 mai 2014 Communiqué de presse concernant l exercice 2013 fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Malgré la météo précaire qui a marqué

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@--

REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@-- REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@-- ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN (Juin 2015) Août 2015 ARCEP-BENIN/SE/DMP/2015 Site Web : www.arcep.bj Page 1 L ARCEP-BENIN présente

Plus en détail

Résultats annuels-2013

Résultats annuels-2013 Mars 2014 Publications du jour COMPAGNIE DE TRANSPORT CA 2013 REX 2013 RNPG 2013 AU MAROC (CTM) 507 MDH 7,3% 39,5 MDH 17,0% 35 MDH 49,4% En dépit d une forte concurrence sur le marché du transport au Maroc,

Plus en détail

ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN. Juin 2014

ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN. Juin 2014 REPUBLIQUE DU BENIN -------------- AUTORITE DE REGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DE LA POSTE ---------------- SECRETARIAT EXECUTIF ------------ DIRECTION DES MARCHES ET DE LA PROSPECTIVE ------------

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

Crédit hypothécaire : croissance durable

Crédit hypothécaire : croissance durable Union Professionnelle du Crédit Communiqué de presse Crédit hypothécaire : croissance durable Bruxelles, le 6 mai 2011 Au cours du premier trimestre de 2011, 24 % de crédits hypothécaires de plus ont été

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail