I - ORGANISATION DES EXAMENS. A Calendrier de déroulement des épreuves. Les épreuves écrites se dérouleront selon le calendrier joint en annexe 1.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I - ORGANISATION DES EXAMENS. A Calendrier de déroulement des épreuves. Les épreuves écrites se dérouleront selon le calendrier joint en annexe 1."

Transcription

1 Nancy, le 30 novembre 2014 Le Recteur de l'académie de Nancy-Metz Chancelier des Universités de Lorraine à Mesdames et Messieurs les Recteurs d'académie Chef de division Mireille Pierret Chef de bureau Rémy Mertens Circulaire nationale d'organisation du Brevet de Technicien Supérieur "Contrôle Industriel et Régulation Automatique" Session 2015 Dossier suivi par : Sujets Catherine LARGEAU Organisation Bureau des BTS Rue Philippe de Gueldres CO NANCY CEDEX Références : - Décret n du 9 mai 1995 modifié portant règlement général du brevet de technicien supérieur modifié par les décrets n du 8 mars 1996, n du 4 septembre 1996, n du 7 août 2002 ; n du 15 décembre 2004 et n du 29 décembre Arrêté du 08 septembre 1999 et annexes portant création du BTS "Contrôle Industriel et Régulation Automatique" modifié par l arrêté du 9 juillet 2013 (NOR : ESRS A). - Arrêté du 22 juillet 2008 (B0 n 32 du 28 août 2008) définissant le contrôle de conformité des dossiers. - Arrêté du 22 juillet 2008 et ses annexes modifiant la définition et la forme d évaluation de l épreuve de langue vivante étrangère et arrêté du 3 juin 2010, le complétant. J'ai l'honneur de vous informer que l'académie de Nancy-Metz est chargée pour la session 2015, de définir les modalités d'organisation du Brevet de Technicien Supérieur "Contrôle Industriel et Régulation Automatique". I - ORGANISATION DES EXAMENS A Calendrier de déroulement des épreuves Les épreuves écrites se dérouleront selon le calendrier joint en annexe 1. B Regroupements inter académiques et centres d'examen Vous trouverez en annexe 2 la liste des regroupements inter académiques. Un centre d'examen est ouvert dans les académies suivantes : Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans Tours, Paris, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse. Dans le cadre de ces groupements, les corrections des épreuves écrites et les délibérations du jury auront un caractère interacadémique. Il appartient au Recteur de chaque académie pilote de constituer les commissions de correction et le jury, de les convoquer, et de prendre en charge les frais de déplacement afférents. Afin de permettre aux académies organisatrices de composer ces commissions et jurys, les académies rattachées leur feront parvenir leurs propositions en temps utile. 1/11

2 C Livret scolaire Ci-joint, en annexe 3 les règles de présentation et le modèle du livret scolaire qu'il vous appartiendra de faire reproduire pour diffusion auprès des établissements scolaires ; ce livret devra être d'une couleur identique pour tous les établissements d'un même regroupement. D - Matière d'oeuvre et documents autorisés Pour toutes les épreuves, le papier de composition modèle national «EN» sera utilisé par tous les candidats. Les annexes à rendre avec la copie seront agrafées par le surveillant "en bas de copie" sans aucune identité du candidat. Les documents autorisés seront précisés sur le sujet. L utilisation de la calculatrice de poche à fonctionnement autonome et sans imprimante est autorisée sauf indication contraire figurant sur le sujet (circulaire n du 16 novembre 1999, B.O. n 42 du 25 novembre 1999). II CONSIGNES PARTICULIERES A CERTAINES EPREUVES A Epreuve pratique Les sujets nationaux seront utilement adaptés par chaque centre d examen en fonction du matériel disponible ; on privilégiera toutefois l utilisation de maquettes de façon à préserver le caractère professionnel de cette épreuve. La simulation autorisée et conseillée dans certains cas, ne devra pas être généralisée. Nature de l épreuve : Recommandations d organisation pour les centres d examen Elle a pour objectif de placer les candidats dans une situation concrète, réelle, expérimentale et d'évaluer les compétences acquises pendant la formation, au cours des travaux pratiques du domaine professionnel CIRA. Les capacités testées figurent dans le référentiel du domaine professionnel CIRA (instrumentation, régulation, automatismes et logique) de ce BTS, notamment la colonne E du référentiel. L'épreuve se déroule de préférence, dans le centre de formation du candidat, sous réserve que l'équipement y ait été jugé suffisant par l'ia-ipr de la discipline. Les candidats libres seront examinés dans les établissements désignés par le recteur. Les acteurs : Un examinateur enseignant du domaine CIRA d'un autre établissement évalue la prestation des candidats, conformément au sujet tiré au sort et à la grille de notation qui l'accompagne. Un maximum de quatre candidats par examinateur est autorisé. Un professeur ressource (enseignant du domaine CIRA dans l'établissement, responsable du matériel mis en œuvre pendant l'épreuve) est désigné. Il est le garant du bon fonctionnement du matériel. Rôle des acteurs : L'examinateur : Il évalue la prestation des candidats, conformément au sujet tiré au sort et à la grille de notation qui l'accompagne. Le candidat : réalise le travail demandé par le sujet, dispose des «documentations constructeurs», ou tout document technique directement issu de ces documents, ne dispose ni des sujets de travaux pratiques réalisés pendant la formation, ni de comptes-rendus et corrigés de ces travaux pratiques, ne dispose d'aucun document personnel pendant l'épreuve. 2/11

3 Le professeur ressource : est garant du bon fonctionnement du matériel, réalise avant l'épreuve, l'adaptation au matériel local des sujets nationaux reçus à l'avance, est responsable de la préparation du matériel mis en œuvre pendant l'épreuve, prépare les documents autorisés à fournir au candidat, fournit à l'examinateur les résultats expérimentaux attendus, intervient pendant l'épreuve à la demande de l'examinateur. Adaptation des sujets nationaux : Fourni sous forme volontairement réduite, chaque sujet ne comporte qu'un nombre restreint de pages (par exemple deux pages de texte et quatre pages d'annexes y compris les documents réponses). Les annexes doivent obligatoirement comporter un schéma clair du dispositif réel ou simulé : schéma TI, PCF... Les sujets peuvent comporter des documents réponses pouvant prendre la forme de schémas à compléter. Les «documentations constructeurs» ou tout document technique directement issu de ces documents doivent être mis à la disposition du candidat par le professeur ressource. Sont en particulier autorisés les documents spécifiques mis au point pour chaque maquette et qui sont régulièrement mis à disposition des étudiants pendant la formation. Sont strictement exclus : les sujets de travaux pratiques réalisés pendant la formation, les comptes-rendus et les corrigés de ces travaux pratiques. Les questions ne doivent pas être matière à découverte d'un dispositif nouveau ou à réalisation d'investigations complexes. Elles doivent être le reflet d'activités réalisées couramment en travaux pratiques, que l'on demande au candidat de restituer dans un temps raisonnable. L'adaptation locale des sujets nationaux doit être réalisée dans ce sens. Il est important de tenir compte du matériel disponible dans l'adaptation des épreuves et en particulier de son temps de mise en œuvre. Certaines maquettes peuvent avoir des constantes de temps non compatibles avec une épreuve de deux heures. Certains matériels devront être configurés ou réglés partiellement, cela peut être prévu par le sujet ou cela peut être rendu nécessaire par le matériel utilisé. On veillera à la simplicité d'usage des appareils de mesure et des enregistreurs. Préparation des épreuves : Les examinateurs et le professeur ressource sont présents dans les salles d'épreuve une demi-journée avant les candidats. L'examinateur prend connaissance des sujets qui ont été adaptés par le professeur ressource et du matériel utilisé localement. Il se fait expliquer les points qu'il désire connaître. Il est garant du respect des sujets nationaux. Le professeur ressource garantit la disponibilité effective du matériel et le place dans un état initial permettant aux candidats de développer des savoir-faire qui sont propres au sujet. Tirage au sort des sujets : Chaque centre propose un minimum de douze sujets, couvrant tout le domaine CIRA, qui sont des adaptations locales de sujets génériques nationaux, en respectant l'équilibre des diverses composantes du CIRA : instrumentation, régulation, automatismes. Un tirage au sort précède immédiatement l'épreuve. Les candidats passent par tranche horaire de deux heures. 4, 8 ou 12 candidats peuvent subir l'épreuve simultanément, en fonction des disponibilités des examinateurs, des professeurs ressources et du matériel mis en œuvre. 3/11

4 Pour les tirages au sort ultérieurs, les sujets proposés doivent être renouvelés à 50% à moins que l'organisation prévue par le centre d'examen interdise toute communication entre les étudiants qui sortent de la salle et ceux qui passent dans la tranche horaire suivante. Les nouveaux sujets peuvent être des déclinaisons différentes des sujets déjà tirés. Déroulement des épreuves : Le professeur ressource n'intervient jamais directement sans demande de l'examinateur, sauf en cas de mise en danger des personnes ou des biens. En dehors des appels prévus par le sujet, tout candidat peut faire appel à l'examinateur pour sortir d'une situation de blocage et ce, pendant toute la durée de l'épreuve. Le professeur ressource fournit au candidat, à la demande de l'examinateur, les informations désirées. NOTA BENE L'examinateur n'interroge pas le candidat sur des fonctions ou des paramètres du procédé et du système de commande qui ne sont pas nécessaires à la mise en œuvre du sujet et à sa compréhension. B - Organisation de l'épreuve professionnelle de synthèse Cette épreuve repose sur le mémoire rendant compte d'une étude sur un site ou d'une activité professionnelle dans le domaine du contrôle et de la régulation ou des automatismes industriels menée durant le stage dans une entreprise mettant en œuvre des installations automatisées relatives à des processus physico-chimiques. Cette épreuve ponctuelle se déroule en deux temps : exposé de soutenance du mémoire durée : minimum 20 min, maximum 25 min coefficient 2,5 interrogation orale durée 25 min coefficient 2,5 Les mémoires et les contrats d'objectifs, établis en 3 exemplaires seront déposés au centre d examen dans un délai de 3 mois avant le début des épreuves écrites, soit à partir du 5 février Le Recteur de l académie dont dépend le centre d examen fixera la date butoir au-delà de laquelle la non remise des 3 exemplaires du mémoire sera considérée comme une absence à l épreuve. En cas de force majeure, un candidat pourra toutefois être autorisé à déposer son mémoire dans un délai de trente jours après la date limite fixée par le recteur de l académie dont dépend le centre d examen. En cas de non remise au bout de ces trente jours, le candidat se verra attribuer la mention non valide à l épreuve professionnelle de synthèse. Les commissions d'interrogation comportent : un professeur spécialisé dans le domaine professionnel, un professionnel qualifié (c est-à-dire de niveau III ou supérieur), un professeur de lettres. Les 3 membres de la commission d examinateurs participent à l évaluation du travail écrit et oral. Dans un délai de 1 mois avant les épreuves écrites, un exemplaire du mémoire est remis à chaque examinateur. Les examinateurs disposent de la grille d évaluation présentée en annexe 4. La non participation des formateurs du candidat à la commission d interrogation et aux travaux de délibération du jury est indispensable. Cependant, le maître de stage peut assister comme auditeur libre, à la soutenance du mémoire du stagiaire. 4/11

5 C Epreuve E1 langue vivante étrangère : anglais L arrêté du 22 juillet 2008 (B.O. n 32 du 28 août 2008) a mis en place de nouvelles dispositions concernant l évaluation des langues vivantes des B.T.S. industriels. 1. Pour les candidats de la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat ou en formation professionnelle continue dans les établissements publics habilités, CFA ou GRETA, l évaluation est passée en C.C.F. (contrôle en cours de formation) avec deux situations d évaluation de poids équivalent : Première situation d évaluation : évaluation de la compréhension de l oral : durée 30 minutes maximum sans préparation, au cours du deuxième trimestre de la deuxième année. - Organisation de l épreuve : les enseignants organisent cette situation d'évaluation au cours du deuxième trimestre, au moment où ils jugent que les étudiants sont prêts et sur des supports qu'ils sélectionnent. Cette situation d évaluation est organisée formellement pour chaque étudiant ou pour un groupe d étudiants selon le rythme d acquisition en tout état de cause avant la fin du second trimestre. Les notes obtenues ne sont pas communiquées aux étudiants et aucun rattrapage n est prévu. - Passation de l'épreuve : Le titre de l enregistrement est communiqué au candidat. On veillera à ce qu il ne présente pas de difficulté particulière ; trois écoutes espacées de 2 minutes d'un document audio ou vidéo dont le candidat rendra compte par écrit ou oralement en français. - Longueur des enregistrements : la durée de l enregistrement n excèdera pas trois minutes maximum (le professeur peut également choisir d évaluer les étudiants à partir de deux documents, dans ce cas, la longueur n excèdera pas 3 minutes pour les deux documents et on veillera à ce qu ils soient de nature différente : dialogue et monologue). - Nature des supports : les documents enregistrés, audio ou vidéo, seront de nature à intéresser un étudiant en STS sans toutefois présenter une technicité excessive, par exemple des documents relatifs à l'emploi (recherche, recrutement, relations professionnelles, etc.), à la sécurité et à la santé au travail, à la vie en entreprise; à la formation professionnelle, à la prise en compte par l industrie des questions relatives à l environnement, au développement durable etc. Il pourra s agir de monologues, dialogues, discours, discussions, émissions de radio, extraits de documentaires, de films, de journaux télévisés. Il ne s'agira en aucune façon d'écrit oralisé ni d'enregistrements issus de manuels. On évitera les articles de presse ou tout autre document conçu pour être lu. En effet, ces derniers, parce qu ils sont rédigés dans une langue écrite, compliquent considérablement la tâche de l auditeur. De plus, la compréhension d un article enregistré ne correspond à aucune situation dans la vie professionnelle. Deuxième situation d évaluation : évaluation de la production orale en continu et de l interaction au cours du deuxième et du troisième trimestre de la deuxième année (durée 15 min + 30 min de préparation) : - Expression orale en continu : présentation personnelle du candidat, et présentation des documents qui lui auront été remis en loge (5 minutes environ). Cette épreuve prend appui sur deux ou trois documents textuels et iconographiques appropriés illustrant un thème adapté pour des sections industrielles. La totalité des documents écrits, y compris les textes accompagnant les documents iconographiques (légende de photos ou de dessins, slogans de publicités etc.) n excédera pas 250 mots. Les documents iconographiques ne représenteront au plus qu un tiers du dossier. Le candidat enchaînera brève présentation personnelle (une ou deux minutes environ) et présentation structurée des documents (trois ou quatre minutes environ) en mettant en évidence le thème qu ils illustrent et en soulignant les points importants et les détails pertinents. Cette partie de l épreuve durera 5 minutes environ. Expression orale en interaction (10 minutes environ) : Au cours de l entretien qui suivra, l'examinateur s attachera à permettre au candidat de préciser certains points, d en aborder d autres qu il aurait omis. Cette partie de l épreuve durera 10 minutes environ 2. Pour les autres candidats (individuels ou scolarisés dans un établissement hors contrat ou non habilité), l évaluation prend la forme d une épreuve orale ponctuelle de 45 minutes. 5/11

6 Cette épreuve est scindée en deux parties : - Compréhension de l oral : 30 minutes sans préparation pour 3 écoutes espacées de 2 minutes d un document audio ou vidéo dont le candidat rendra compte en français, par écrit ou oralement (modalités identiques à la première situation d évaluation en C.C.F.) - Expression orale en continu et en interaction : 15 minutes assorties d un temps de préparation de 30 minutes (modalités identiques à la seconde situation d évaluation en C.C.F.) D Épreuve facultative Les Rectorats de toutes les académies qui comportent un centre d'examen assurent la constitution des commissions d'interrogation de l'épreuve orale facultative de langue étrangère et ont la charge des frais d'examen relatifs à cette épreuve. RAPPEL : la note obtenue à l'épreuve facultative n'est prise en compte que pour sa part excédant la note 10 sur 20. Les points supplémentaires sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires en vue de la délivrance du diplôme. A l issu de la session 2015, un bilan général sera adressé à M. LEVEQUE IA-IPR de l académie de Nancy-Metz et à M. FORTIER Francis IA-IPR de l'académie de Lille (statistiques, remarques éventuelles ) et ceci avant le 05 juillet 2015, par courrier électronique : et 6/11

7 ANNEXE 1 BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE CALENDRIER - Session 2015 ÉPREUVES DATES HORAIRES METROPOLE U2 Mathématiques Mercredi 13 mai h00 17h00* U31 Chimie - physique industrielles Mardi 19 mai h00 12h00 U32 Physique appliquée Mardi 19 mai h00 16h00 U41 Instrumentation et régulation Mercredi 20 mai h00-12h00 U42 Automatismes et logique Mercredi 20 mai h00-16h00 U5 Epreuve pratique CIRA À partir du mardi 26 mai 2015 À partir de 08h00 U6 Épreuve professionnelle de synthèse A la diligence des Recteurs des académies pilotes. U1 UF1 Anglais Langue facultative (orale)** A la diligence des Recteurs des académies pilotes. * La durée de mise en loge pour cette épreuve est obligatoirement de 3 heures ** La langue choisie au titre de l'épreuve facultative est obligatoirement différente de celle choisie au titre de l'épreuve obligatoire. Les dates des corrections et de la délibération du jury seront fixées par le Recteur de l'académie organisatrice, au sein de chaque groupement après la fin des épreuves orales. Ce calendrier prend en compte autant que possible les différentes contraintes de dates liées aux vacances et aux jours fériés. A ce titre, il convient de ne pas organiser d épreuves les 10 avril, 1 er, 8, 14 et 25 mai 2015, à Mayotte le 27 avril 2015, en Martinique le 22 mai 2015, en Guadeloupe le 27 mai 2015 et en Guyane le 10 juin /11

8 ANNEXE 2 BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE GROUPEMENT DES ACADEMIES - Session 2015 Académies Pilotes Académies rattachées Candidats Individuels Aix-Marseille Montpellier, Nice Corse Besançon Strasbourg Dijon Bordeaux Caen Poitiers, Toulouse Nantes, Rennes Lille (autonome) - Limoges Lyon Nancy-Metz Clermont-Ferrand, Orléans-Tours Grenoble Reims Rouen (autonome) - SIEC Arcueil Amiens Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion 8/11

9 ANNEXE 3 BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE REGLES DE PRESENTATION DU LIVRET SCOLAIRE - Session 2015 Seul le modèle joint doit être utilisé, et ce sans aucune modification. Pour que le livret scolaire puisse être considéré comme parfaitement fiable et que les indicateurs qu'il contient puissent être faciles à interpréter, il est indispensable de veiller aux points suivants : 1. Chaque discipline représentée par une ligne sur le livret fera l'objet d'une note et d'une appréciation portée par le professeur. 2. Toutes les rubriques doivent être remplies, y compris celles du bas de page qui comprend des informations statistiques. 3. Le graphique ne prendra en compte que les résultats de la deuxième année. La représentation (profil de la classe en noir, profil du candidat en rouge) ne devra faire apparaître aucun signe distinctif mais deux lignes brisées continues et d épaisseur normale. Les traits ne doivent pas être trop fins pour être visibles de loin. 9/11

10 ANNEXE 4 BTS CIRA EPS FICHE D'EVALUATION NOM et prénom du candidat : I. SOUTENANCE QUALITE DU MEMOIRE SUR LE PLAN REDACTIONNEL A* B* C* D* Présentation mise en page lisibilité du document (sommaire, titres et sous-titres, schémas,...) orthographe, grammaire construction des phrases richesse du vocabulaire Résumé Mots clés leur pertinence Qualité de l'expression Qualité du mémoire sur le plan rédactionnel : note /4 QUALITE DU MEMOIRE SUR LE PLAN TECHNIQUE A B C D Plan, organisation générale, articulations, structuration de l'étude Précision du vocabulaire technique Investissement personnel (degré d'approfondissement,...) Lisibilité, utilisation pertinente des schémas et annexes Qualité du mémoire sur le plan technique : note /4 MAITRISE DES TECHNIQUES DE COMMUNICATION ORALE A B C D Qualité de l'expression (vocabulaire, syntaxe...) Clarté de l'élocution Utilisation des documents Distance par rapport aux documents Capacité à susciter l'intérêt force de conviction rapport à l'auditoire conduite de l'exposé et enchaînement des idées Maîtrise des techniques de communication orale : note /6 CONTENU TECHNIQUE DE L'EXPOSE A B C D NE Etude et compréhension de l'installation (présentation de la problématique) Analyse du cahier des charges (s'il y a lieu) Analyse de l'appareillage spécifique Analyse de la partie contrôle commande Analyse de procédures (démarrage, arrêt, sécurités, interventions diverses) Clarté et précision des explications Faculté d'ordonner et de mettre en valeur les points essentiels de l'étude Qualité des documents présentés Qualité de la synthèse, conclusion technique, bilan personnel Contenu technique de l'exposé : note /6 TOTAL SOUTENANCE : note /20 10/11

11 BTS CIRA EPS NOM des examinateurs : II. INTERROGATION ORALE QUESTIONS POSEES A B C D SYNTHESE A B C D Adéquation entre les réponses du candidat aux questions et son mémoire Degré d'approfondissement Ouverture, aptitude à prendre du recul par rapport au sujet traité Aptitude à s'intéresser à l'environnement industriel du lieu du stage Aptitude à organiser et structurer les réponses aux questions posées Note de la partie interrogation /20 Récapitulation : Soutenance (dossier + exposé) /20 x 2,5 = Interrogation orale : /20 x 2,5 = TOTAL INTERROGATION : note /20 HARMONISATION DE LA NOTATION NOTE FINALE /20 * A = très satisfaisant - B = satisfaisant - C = convenable - D = insuffisant - NE = Non Evalué 11/11

I MODALITÉS CONCERNANT LES ÉPREUVES PONCTUELLES. Grenoble, le 8 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités

I MODALITÉS CONCERNANT LES ÉPREUVES PONCTUELLES. Grenoble, le 8 janvier 2015. Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités Grenoble, le 8 janvier 2015 Le recteur de l académie de Grenoble Chancelier des universités à Mesdames les rectrices d académie et Messieurs les recteurs d académie Monsieur le directeur du S.I.E.C. Divisions

Plus en détail

Aix-en-Provence, le 4 octobre 2012

Aix-en-Provence, le 4 octobre 2012 Rectorat Division des examens et concours 2.03 Dossier suivi par Manuella Lecomte Téléphone : 04 42 91 72 01 Fax : 04 42 38 73 45 Mél. manuella.lecomte @ac-aix-marseille.fr Place Lucien Paye 13621 Aix-en-Provence

Plus en détail

ANNEXE V DÉFINITION DES ÉPREUVES

ANNEXE V DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE V DÉFINITION DES ÉPREUVES Epreuve E1 CULTURES DE LA COMMUNICATION Épreuve écrite durée 4h - Coefficient 3 U1 1. Finalités et objectifs L objectif visé est d apprécier l aptitude du candidat à :

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

I. Organisation et déroulement de l examen. Objet : Circulaire nationale d organisation BTS «Assistant de manager» session 2014

I. Organisation et déroulement de l examen. Objet : Circulaire nationale d organisation BTS «Assistant de manager» session 2014 Aix-en-Provence, le 2 décembre 2013 Rectorat Département des examens et concours Affaire suivie par Catherine JEAN Téléphone 0 42.91.72.02 Fax 04 42.38.73.45 Mél. catherine.jean@ac-aixmarseille.fr Le Recteur

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

Référence : Circulaire nationale d'organisation émise le 8 décembre 2014 par l'académie de Nancy-Metz. Nombre de candidats inscrits : 215 candidats

Référence : Circulaire nationale d'organisation émise le 8 décembre 2014 par l'académie de Nancy-Metz. Nombre de candidats inscrits : 215 candidats Documents à l attention : Des établissements privés hors contrat et enseignements à distance Des candidats individuels Rectorat DEC 5 dec5@ac-toulouse.fr Affaire suivie par : Aurélie LACOSTE-OIX (Gestionnaire)

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs CALENDRIER DES ÉPREUVES ET DES TRAVAUX DES JURYS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PMEPMI à référentiel commun européen SESSION 2013 DATES ÉPREUVES MÉTROPOLE Lun di 1 3 m ai Langues

Plus en détail

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS IL ACCOMPAGNE LE PARCOURS DU JEUNE DE L ENTRÉE AU COLLÈGE À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Il assure la continuité de

Plus en détail

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin Pourquoi "oser la prépa ECE "? La CPGE ECE (classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale voie économique) appelée aussi prépa HEC voie éco est un tremplin d accès aux grandes écoles

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

Diplômes du second degré technologique et professionnel : la demande de VAE reste très concentrée

Diplômes du second degré technologique et professionnel : la demande de VAE reste très concentrée note d informationjanvier 11.04 Si le déploiement du dispositif de validation des acquis de l expérience (VAE) semble s être stabilisé, le nombre des validations totales continue toutefois de progresser

Plus en détail

La mobilité géographique des enseignants du second degré public

La mobilité géographique des enseignants du second degré public note d i n f o r m a t i o n 13.18 SEPTEMBRE À la rentrée 2012, un peu moins de 3 des enseignants et assimilés du second degré public ont changé d académie. Parmi eux, les néotitulaires (ex-stagiaires

Plus en détail

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio Baccalauréat professionnel Accueil (Relation Clients et Usagers)

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio Baccalauréat professionnel Accueil (Relation Clients et Usagers) qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio Baccalauréat professionnel Accueil (Relation Clients et Usagers) pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjk lzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

TERTIAIRES. ( M.U.C., assistant de direction, assistant PME-PMI, comptabilité gestion, N.R.C) Epreuves orales d anglais LV1 et LV2

TERTIAIRES. ( M.U.C., assistant de direction, assistant PME-PMI, comptabilité gestion, N.R.C) Epreuves orales d anglais LV1 et LV2 BTS TERTIAIRES ( M.U.C., assistant de direction, assistant PME-PMI, comptabilité gestion, N.R.C) Epreuves orales d anglais LV1 et LV2 Modalités d interrogation et d évaluation dans l académie de Poitiers

Plus en détail

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017 SEPTEMBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur "BANQUE" Circulaire nationale d organisation Session 2015

Brevet de technicien supérieur BANQUE Circulaire nationale d organisation Session 2015 Montpellier, le lundi 15 décembre 2014 Le recteur de l académie de Montpellier Chancelier des universités à Direction académique des Examens et Concours Mesdames et messieurs les directeurs académiques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2014 autorisant au titre de l année 2014 l ouverture de recrutements sans concours

Plus en détail

Arcueil, le 21 février 2011. Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours. Madame la Directrice générale des ressources humaines,

Arcueil, le 21 février 2011. Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours. Madame la Directrice générale des ressources humaines, Arcueil, le 21 février 2011 Le Directeur du Service Interacadémique des Examens et Concours à Madame la Directrice générale des ressources humaines, OBJET : EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES AU GRADE DE SECRETAIRE

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

LE HAUT NIVEAU SPORTIF

LE HAUT NIVEAU SPORTIF Éducation Physique et Sportive LE HAUT NIVEAU SPORTIF VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE MEMENTO DES EXAMENS SESSION 2014 A l'usage des professeurs d'eps, et des chefs d'établissement (Janvier 2014) Inspection

Plus en détail

Aix-en-Provence, le 1er octobre 2014

Aix-en-Provence, le 1er octobre 2014 Aix-en-Provence, le 1er octobre 2014 Le Recteur de l académie d Aix-Marseille Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les Recteurs d Académie Division des Examens et Concours Monsieur le Directeur

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales La fonction commerciale a évolué vers une personnalisation de l offre et de la relation client ainsi qu au développement des services

Plus en détail

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013 Le Recteur d'académie à! "! #$%$ &! Messieurs les Présidents d'université, Madame et Monsieur les Directeurs de l'ifma, de l'école de Chimie, Monsieur le DRJS, Mesdames et Messieurs les DASEN, Messieurs

Plus en détail

DOSSIER 4. L attractivité des académies pour

DOSSIER 4. L attractivité des académies pour L attractivité des académies pour les enseignants du second degré public en 2013 Solène Hilary, Alexandra Louvet [DEPP] _ Chaque année, plus de 20 000 enseignants du second degré public, conseillers d

Plus en détail

Le baccalauréat 2007 Les caractéristiques de la session 2007

Le baccalauréat 2007 Les caractéristiques de la session 2007 Les caractéristiques de la session 2007 24 sur 108 Les nouveautés de la session 2007 La session 2007 du baccalauréat général, technologique ou professionnel, est globalement à l image de la session 2006.

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 13 novembre 2008 autorisant au titre de l année 2008 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION

ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION Le ministre de l éducation nationale a fixé, par circulaire

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 :

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : Les admissions parallèles sont un moyen d intégrer une école supérieure de commerce, sans avoir à effectuer les classes préparatoires. Les étudiants issus d un 1er

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 14 mars 2012 autorisant au titre de l année 2012 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels»

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Le présent rapport a pour objet de donner une appréciation générale

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NOTICE

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NOTICE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ECOLE DU VAL DE GRACE BUREAU DES CONCOURS NOTICE relative au concours d admission d élèves officiers médecins et pharmaciens à l École de Santé des Armées CONCOURS 201 (catégorie

Plus en détail

Guide de l année-recherche

Guide de l année-recherche Guide de l année-recherche Destiné aux Internes de Médecine Générale Mars 2011 Mis à jour Octobre 2013 Co signé en octobre 2013 par : Page 2 sur 20 SOMMAIRE I. Introduction 5 II. Définition de l année-recherche

Plus en détail

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Bien plus qu'un simple changement d'appellation, le nouveau BTS Transport et Prestations Logistiques, qui entre en vigueur à partir de septembre

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT INDIVIDUEL

GUIDE DU CANDIDAT INDIVIDUEL GUIDE DU CANDIDAT INDIVIDUEL (CNED salariés ex-apprentis ex-scolaires ex-formation continue) Direction des Examens et Concours DEC4 Affaire suivie par Frédéric ORTHOLAN Téléphone 05 61 17 71 17 Télécopie

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013

Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013 Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013 Règlement et inscriptions sur les sites de vos CROUS et du CNOUS, sur www.culture.cnous.fr et dans les services culturels des CROUS AIX MARSEILLE 31 avenue Jules

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche.

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche. note d chercheurs (62 % du total), on trouve les professeurs des universités (35,5 %), les maîtres de conférences (64,4 %) et les assistants titulaires (0,1 %) (tableau 6, p. 6). 94,4 % des enseignants

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des sections de techniciens supérieurs Vu la délibération du conseil d administration du lycée en date du 29 mai 2007 approuvant la convention-type

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014 Annexe I Année : calendrier de l'orientation et de l'affectation des élèves Collèges Conseils de classe Commissions d appel Calendrier de l'affectation 6 e, 5 e, 4 e, 3 e (1) À compter du vendredi 12 juin

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT TREMPLIN 1 APRÈS UN BAC +2 TREMPLIN 2 APRÈS UN BAC +3 GRANDES ÉCOLES DE SEUL CONCOURS 2011 Tremplin 1 Tremplin 2 BEM Bordeaux Management School Euromed Management ICN Business School Nancy-Metz Reims Management

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2013-1129 Date: 03 juillet 2013

NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2013-1129 Date: 03 juillet 2013 MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGRO-ALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau de la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 27 mars 205 OURNAL OICIEL DE LA RÉPUBLIQUE RANÇAISE Texte 27 sur 25 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES ÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEINEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté

Plus en détail

accompagnemen Ressources

accompagnemen Ressources éduscol accompagnemen Ressources t d Éducation physique et sportive L évaluation aux baccalauréats, CAP et BEP de l enseignement général, technologique et professionnel en Education Physique et Sportive

Plus en détail

Ets H JEAN Montélimar Concessionnaire RENAULT R A P P O R T. M. BAUMEA Gérard D E S T A G E 2. Du 03 au 07 février 2014 Collège EUROPA

Ets H JEAN Montélimar Concessionnaire RENAULT R A P P O R T. M. BAUMEA Gérard D E S T A G E 2. Du 03 au 07 février 2014 Collège EUROPA R A P P O R T D E S T A G E 2 0 1 4 Ets H JEAN Montélimar Concessionnaire RENAULT 3? M. BAUMEA Gérard Du 03 au 07 février 2014 Collège EUROPA Sommaire BAUMEA Gérard 1 05/02/14 Une entreprise BAUMEA Gérard

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 29 mars 2012 fixant au titre de l année 2012 le nombre de postes offerts aux recrutements sans

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Commercial(e) Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE

Plus en détail

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com Dossier de presse 2013-2014 Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com 1 Sommaire L Association Passerelle p.3 Le Concours Passerelle p.5 2013 : un concours réussi

Plus en détail

Enquête Comenius: l Europe à l école

Enquête Comenius: l Europe à l école 1 Enquête Comenius: l Europe à l école L enquête Quoi? Une enquête concernant le programme Comenius a été lancée entre le 2 mars et le 31 mai par l Agence Europe Education Formation France à destination

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

B I L A N - S E S S I O N 2 0 1 4

B I L A N - S E S S I O N 2 0 1 4 Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau des concours et des examens

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL 3 ANS. La Certification Intermédiaire

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL 3 ANS. La Certification Intermédiaire PARCOURS BACCALAUREAT PROFESSIONNEL 3 ANS La Certification Intermédiaire RAPPEL Tout élève engagé dans un parcours baccalauréat professionnel 3 ans doit passer la certification intermédiaire. Pour les

Plus en détail

FABRICATION DE LA PUBLICATION INTERNE «SIGAL»

FABRICATION DE LA PUBLICATION INTERNE «SIGAL» FABRICATION DE LA PUBLICATION INTERNE «SIGAL» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SIGAL - 1/5 LOT N 1 : MISE EN PAGE, TRAITEMENT GRAPHIQUE ET SUIVI DE FABRICATION DU JOURNAL INTERNE SIGAL

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Guide du tuteur en entreprise

Guide du tuteur en entreprise Brevet de Technicien Supérieur Assistant Gestion PME - PMI Guide du tuteur en entreprise LYCEE LA MENNAIS 2 rue Général Dubreton (site général-technologique) Directeur : Ihsan JAAFAR 3 rue de Guibourg

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

CPGE, STS, écoles d ingénieurs, écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité Voir «Définitions» en 6.2.

CPGE, STS, écoles d ingénieurs, écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité Voir «Définitions» en 6.2. 6 Les étudiants 6 6.1 Les effectifs du supérieur : évolution 168 6.2 Les effectifs du supérieur par académie 170 6.3 Les étudiants dans les formations scientifiques 172 6.4 Les étudiants des universités

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE»

CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE» SESSION 2006 CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE» NOTE D ORGANISATION À L ATTENTION DES Chefs d Établissement et Chefs de Centre d Examen, Chefs de Travaux et Coordonnateurs Tertiaires, Enseignants

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DELEGUE CHARGE DES PERSONNES HANDICAPEES ET DE LA LUTTE CONTRE L EXCLUSION

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DELEGUE CHARGE DES PERSONNES HANDICAPEES ET DE LA LUTTE CONTRE L EXCLUSION MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DELEGUE CHARGE DES PERSONNES HANDICAPEES ET DE LA LUTTE CONTRE L EXCLUSION Direction Générale de la Cohésion Sociale Sous-direction de l autonomie

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ACCUEIL RELATION CLIENTS ET USAGERS. Guide d accompagnement pédagogique

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ACCUEIL RELATION CLIENTS ET USAGERS. Guide d accompagnement pédagogique BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ACCUEIL RELATION CLIENTS ET USAGERS Guide d accompagnement pédagogique BAC PRO ARCU 1/43 SOMMAIRE Pages 1. La structure du référentiel de certification 3 2. Les principes pédagogiques

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM les Directeurs Date : 17/05/88 des Caisses Régionales d'assurance Maladie Origine : PAT Réf. : PAT

Plus en détail

Origine sociale, offre de formation et niveau atteint dans le secondaire

Origine sociale, offre de formation et niveau atteint dans le secondaire note d information 06.15 MAI www.education.gouv.fr/stateval Dans les régions à forte tradition ouvrière, l offre en CAP et BEP prédomine largement. La part des élèves sortant sans niveau de qualification

Plus en détail

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des Sections de Techniciens Supérieurs Vu le décret 2006-1093 du 29 août 2006 (J.O. du 31.08.2006), Vu

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

observatoire des emplois d avenir

observatoire des emplois d avenir observatoire des emplois d avenir 4 ème vague Emplois d avenir et zones urbaines sensibles (ZUS) L Association des Maires de Grandes Villes de France a activement participé à la montée en puissance des

Plus en détail

ecricome tremplin concours CONCOURS 2014 : 1 INSCRIPTION, 3 écoles, 1450 PLACES. Après www.ecricome.org

ecricome tremplin concours CONCOURS 2014 : 1 INSCRIPTION, 3 écoles, 1450 PLACES. Après www.ecricome.org concours ecricome tremplin Après bac +2 / bac +3 / bac +4 CONCOURS 2014 : 1 INSCRIPTION, 3 écoles, 1450 PLACES. * 580 places pour le concours TREMPLIN 1, 870 places pour le concours TREMPLIN 2 www.ecricome.org

Plus en détail

Application de la circulaire nationale émise le 12 décembre 2013 par l Académie de Clermont-Ferrand.

Application de la circulaire nationale émise le 12 décembre 2013 par l Académie de Clermont-Ferrand. DEC5 Fax 05 62 26 26 95 Mail dec5@actoulouse.fr Dossier suivi par : Karine PROT (Gestionnaire) Tél. 05.61.17 71 08 Julie SEGONNE (Chef de Bureau) Tél : 05 61 17 71 07 Document à l attention : * des établissements

Plus en détail

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue 1/ Evaluation : Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES année 2012/2013 Approuvé par le Conseil LSO, le CEVU et le

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat Contrôle des connaissances Licence professionnelle Notariat Approuvé par : - Le Conseil de Gestion de l Ecole de Droit du 9 juin 204 - Le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de l Université d

Plus en détail

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES E 6-2 PROJET TECHNIQUE Groupement inter académique Besançon, Dijon, Grenoble, Lyon Dossier de présentation et de validation du sujet de projet Groupement académique : BESANCON

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 22 février 2011 autorisant au titre de l année 2011 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

EPL/S Pilote de Ligne 2015

EPL/S Pilote de Ligne 2015 EPL/S Pilote de Ligne 2015 2 Sommaire Dates du concours 3 Lieux des épreuves 3 Conditions d admission 3 Les epreuves du concours 5 Les études 6 Le métier de Pilote de Ligne 7 S inscrire aux concours EPL/S

Plus en détail

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Management Par Projets

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Management Par Projets Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Management Par Projets Objectifs Animer la vie en projets des entreprises performantes. Se préparer à l expertise en management par projets

Plus en détail